X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Sam 19 Nov 2011 - 18:17

Une fois tout le monde descendu, Scum rendit à chacun les vêtements empruntés et ouvrit la marche dans la galerie à la crasse puante et à l'éclairage malsain, prenant soin d'accompagner le couple sur les rebords à peu près secs.

Le silence tomba sur les mutants tandis qu'ils avançaient et Scum voulut le briser en abordant le sujet des mutations d'Amy et Will, ceux-ci n'ayant pas encore révélé la nature de leurs pouvoirs, ou mutations, comme Scum avait plutôt tendance à les appeler.

"Le chemin est un peu long. D'habitude je vais plus vite en nageant, mais je ne vais pas vous forcer à plonger dans l'eau sale... Alors pour faire passer le temps on va jouer à un de mes jeux favoris quand je rencontre un nouveau semblable.
expliqua-t-il, l'air enjoué. Je vais essayer de deviner vos mutations, vous me direz si j'ai bon."

A partir de là, le mutant écailleux se mit à arpenter les murs et le plafond de la galerie tout en avançant. Il progressait parfois à reculons dans le tunnel pour prendre le temps d'observer les deux mutants des rues, faisant part de ses réflexions à voix haute :

"Hrrm... Déjà, je devine que vos mutations ne sont pas physiques, car elles se verraient sinon. Sûrement quelque chose qui a à voir avec le mental... Cela dit Will, vu tes tendances bagarreuses je pense que la tienne aide pas mal pour te battre. Et vu ta forme physique, j'exclus la télékinésie et les autres techniques de manipulation mentale."
dit-il en fixant le rouquin, s'attardant sur son cache-œil.

"Sans doute pas de facteur guérisseur... A moins qu'il ne se soit activé trop tard..."


Ce fut ensuite au tour d'Amy d'être passée au crible.

"Hmm... Toi par contre... De ce que j'en sais tu as l'air gentille, un peu rêveuse, heureuse. Pas d'amélioration physique et je pense ne pas me tromper si je dis que ta mutation ne t'aidera pas forcément au combat. Peut-être la manipulation par la force de l'esprit, quoique... Sans doute pas quelque chose qui te permette de détruire, non, non. Plutôt de créer... J'en ai l'intime conviction, oui. Ta mutation doit être liée à la création. De quoi, par contre je ne sais pas."


Avançant sur le plafond, à quatre pattes. Il se détourna des deux autres mutants, avec l'air de réfléchir. Le silence faillit retomber mais le mutant reptilien y mit fin bien vite en lançant avec enthousiasme :

"Alors, j'ai bon ? Ou est-ce que je suis proche au moins ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Sam 19 Nov 2011 - 19:05

William regarda attentivement Amy descendre, prêt à l'aider au besoin, mais celle ci disparut rapidement de son champ de vision. Il se pencha pour la suivre des yeux jusqu'à ce qu'elle fut engloutie dans la pénombre. Il jeta un œil autour de lui puis descendit à son tour, remettant la plaque d'égout en place. Le lieu était pour le moins inhabituel pour le jeune couple qui restait toujours en surface. Lorsque le rouquin était encore seul, il avait déjà exploré une partie des égouts en fuyant des policiers. Personne ne s'était aventuré ici mais finalement lui non plus. L'air frais -même pollué- et la lumière du jour lui manquait trop, il avait l'impression d'étouffer. Il comprenait cependant que Scum vive sous terre. Vu son apparence, il n'avait pas tellement le choix. Il imaginait très bien la réaction des gens, se souvenant de la sienne. Malgré tout, il ne trouvait pas Scum effrayant, juste imposant.

Will récupéra ses mitaines qu'il enfila puis suivit le mouvement en silence, juste derrière Amy pour veiller sur elle. Il prenait son temps pour avancer, ne souhaitant pas spécialement glisser pour atterrir dans l'eau sale des égouts. L'italienne ne disait rien mais il ne la sentait pas franchement emballée par l'idée de dormir ici. Cependant, scum devait avoir un endroit bien à lui, sûrement un minimum aménagé et Will espérait que cela lui conviendrait. Dormir ici ne le dérangeait pas vraiment. Il était avec Amy, un autre mutant sympathique et au moins personne ne viendrait les déranger.

Alors qu'ils marchaient, l'homme reptile brisa le silence et proposa un jeu. Il était tellement décalé que Will ne pouvait s'empêcher de le trouver sympathique.


"Essaie toujours. Si tu trouves, j't'offrirai un autre poulet." promit-il, sachant très bien qu'il n'avait pas les moyens, mais il n'en était plus à son premier vol

Scum se mit à arpenter les murs et le plafond, suivit des yeux par un William admiratif. Il se déplaçait avec une telle aisance qu'il en perdait son côté monstrueux. On sentait vraiment qu'il était dans son milieu, à l'aise, chez lui. Il énuméra diverses possibilités pour le pouvoir de l'américain, assez proche de la vérité. Sa réflexion sous entendue à propos de son oeil aveugle le fit grimacer, espérant qu'il ne lui poserait pas de questions à ce sujet, n'aimant pas mentir.

Il passa ensuite à Amy et là encore, il se rapprochait de la vérité. Scum était pris par son jeu et demanda rapidement s'il avait bon ou non.


"En c'qui m'concerne, pour le moment t'as raison ouais. Ca m'aide pour m'battre mais pas que et non j'me régénère pas. Ca m'aurait bien aidé ceci dit. J'ai un joker pour les combats, c'est Amy. Ca compte comme pouvoir ? Invoquer sa meilleure amie en cas d'besoin ?" fit-il en riant, amusé "Allez j'te donne un indice, ça m'aide pour échapper aux flics aussi. Après ils savent plus où donner d'la tête."

La mutation de Scum sautait aux yeux, pourtant, Will se demandait s'il était capable de choses plus spécifiques. Mais rien que de le voir marcher au plafond, il avait une partie de la réponse.

"C'quoi ta mutation à toi ? Etre cool ? Non sans rire ? Tu vas m'dire que ça s'voit mais y a sûrement plus que ça non ?"

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Sam 19 Nov 2011 - 22:17

Amy regarda Scum ôter les vêtement, révélant une nouvelle fois son étrange apparence. Elle eut un petit pincement au cœur pour lui car il semblait être une personne très sympathique, et son physique ne lui permettait sans doute pas de côtoyer autant de gens qu'il le voudrait, l'obligeant même à se reclure seul dans les égouts, du moins c'est ce qu'elle pensait.

Elle vit Will récupérer ses gants, et Scum tendre l'impair d'Adam. Merde il l'avait oublié ? Tant pis pour lui. Amy s'empressa de débarrasser l'écailleux de la veste, elle la rendrait à Adam si elle le revoyait, sinon elle tiendrait chaud cet hiver au couple des rues.Il n'y a pas de petit profit.

Dans un geste instinctif, l'italienne amorça un mouvement pour fouiller les poches de son nouveau butin, mais voyant Scum grimper au mur pour se mettre en route, elle décida de remettre sa prospection à plus tard, lui emboitant le pas.

La marche fut dans un premier temps silencieuse, puis le mutant reptilien se mit à lancer des hypothèses sur leur don. Il était doué, mais n'avait pas assez d'indices pour mettre précisément le doigt dessus.


" Héé t'es vachement doué, mais tu marques quelques erreurs. Mon pouvoir est super utile en combat si je veux, mais Will me suffit lorsque on doit en démordre. Bon allez, j't'aide aussi. Je sais pas si t'as vu tout à l'heure dans l'pub, mais j'ai une autre amie toujours près d'moi, et si j'ai b'soin d'elle, elle répond toujours présente ! A part ça t'as tout juste, je créés des choses ouais."


Elle eut un sourire enjoué, le jeu était amusant. Et quand William demanda à Scum quel était le sien, la curiosité la piqua, attendant la réponse avec impatience.
.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Sam 19 Nov 2011 - 23:38

Visiblement le jeu avait l'air d'amuser les deux mutants des rues, et même si Scum n'avait pas totalement deviné, il était plutôt bon. Un autre jeu qu'il aimait était de trouver un surnom à un mutant, le tout en se basant sur son pouvoir, sa personnalité, son apparence. Ce jeu permettait à Scum de constater avec une pointe de fascination à quel point le gène X modelait une personne, l'apparence de celle-ci et même son caractère se trouvant accordé à la mutation que le gène lui octroyait.
Cependant ce petit jeu que Scum aimait à appliquer sur les autres mutants, il était moins enthousiaste à l'idée de l'expérimenter sur lui-même. Après tout, sa mutation faisait de lui un monstre, et il avait bien failli se laisser convaincre qu'il en était un, alors quand il s'agissait d'en parler...

Mais même si une ombre passa sur son visage, l'écailleux répondit avec légèreté à la question de Will, lâchant un petit sifflement amusé :

"J'aurais bien aimé le pouvoir d'être cool, mais il est déjà pris, vous verrez. Sinon, à part le fait d'être un gros lézard, que dire... Je peux coller au mur, voir dans le noir, j'ai la mâchoire costaude et les bras aussi. Oh et mon aileron. dit-il en se tournant pour bien mettre en évidence l'aileron écailleux qui se dressait entre ses omoplates. Avec ça je nage plutôt pas mal, ce qui est pratique ici, mais aussi quand je veux rendre visite à Mademoiselle de Liberté. Du coup j'ai du souffle : je peux rester un bon bout de temps sous les eaux de New York."

Oui, au prix de son apparence monstrueuse, Scum bénéficiait de beaucoup d'avantages sur le plan physique. Il avait réussi à les exploiter au fil des ans, et bien qu'il aurait volontiers échangeait tout ça contre une apparence humaine et une vie normale, il ne pouvait pas faire autrement que de vivre avec. Dans le milieu dans lequel il vivait, ils lui étaient bien pratiques.

"Mais bon. finit-il par dire alors qu'il continuait de marcher, l'esprit un peu ailleurs. Je n'ai pas encore trouvé vos mutations respectives. Les "flics" ne savent plus où donner de la tête... Invisibilité ? Non... Illusions peut-être ? Une amie toujours près de toi..." dit-il en observant encore une fois Amy, à la recherche d'un quelconque bijou ou pendentif qu'elle porterait. Il avait négligé cet aspect de certains mutants qui canalisaient leurs pouvoir à travers un objet... Joli-Rêve et ses cigarettes, par exemple.

"Amie.. Au sens littéral, ou c'est une métaphore ? J'aime les métaphores,
dit l'écailleux qui s'emballait avant de s'assombrir. Les mutants sont parfois des métaphores et on peut accorder une mutation à un concept, c'est peut-être bien la seule beauté à trouver dans la mutation... Pas de chance, je suis Scum... Le rebut, mais bon, on choisit pas toujours ce qu'on est."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Dim 20 Nov 2011 - 13:36

William ne voyait pas comment Scum pouvait deviner leur mutation, surtout celle d'Amy. Pourtant, il n'était pas loin de trouver mais il lui manquait trop de donnés pour trouver juste. De plus, il y avait tellement de mutations différentes que cela relevait du défi de réussir à définir les leurs. Autant celle de Scum sautait aux yeux, autant les leurs ne pouvaient être identifiables juste en les regardant. Ils passaient grâce à ça pour des humains tout à fait normaux même si Will avait tendance à abuser un peu trop de son don parfois, se faisant remarquer. Mais ce n'était rien comparé à Scum qui, même plus ou moins vêtu, n'était pas très discret. Vu la réponse de ce dernier, il ne devait pas se trouver cool. Pourtant, le rouquin le pensait. Malgré sa mutation qui le faisait passer pour un monstre, il était gentil et agréable et doté de facultés impressionnantes. Will espéra qu'il ne l'avait pas vexé en disant ça, car après tout, il n'était pas à sa place.

"Ah ouais, quelqu'un a d'jà le pouvoir d'être cool ? On va voir d'autres mutants comme toi ?" demanda t-il, intrigué par la réponse de l'écailleux

Will laissa échapper un sifflement après l'énumération des facultés de Scum. On aurait dit un condensé de plusieurs animaux, tout en liant avec l'apparence reptilienne du mutant.


"Ah ouais... J'me sens inutile à côté d'toi pour le coup... Forcément, tes facultés s'prêtent mieux à ce milieu ci qu'à la surface. Et puis au moins t'es peinard."

Scum avait en effet beaucoup de capacités mais à quel prix ? Son apparence lui conférait ces facultés qu'il n'aurait jamais pu avoir autrement mais il lui était maintenant impossible de se méler aux humains sans déclencher un mouvement de panique.

"Dommage qu'les humains soient si cons..." murmura t-il, perdu dans ses pensées

Ne faisant pas attention où il mettait les pieds, l'américain glissa sur une surface visqueuse et bascula vers l'eau sale des égouts. Juste avant d'atteindre le liquide sombre, il fut rattrapé par son autre lui, apparu de lui-même pour lui éviter une baignade odorante et glaciale. Le clone se tenait à une sorte de tuyau de métal qui dépassait du mur pour éviter de basculer lui aussi et disparu une fois l'original sur pieds. Will se racla la gorge, espérant que personne n'avait rien vu, même si il en doutait fortement. Il arrivait de temps à autre que son clone se matérialise pour l'aider si il souhaitait quelque chose. En l'occurrence, il ne voulait surtout pas faire un plongeon dans cette eau sale et l'avait heureusement évité.

Scum continuait de chercher sa mutation mais était à côté de la plaque.


"Non rien d'tout ça. Quoiqu'ça peut éventuellement être une sorte d'illusion, si on veut..."

L'homme reptile parlait parfois étrangement mais ses paroles étaient pourtant pleine de bons sens. Malgré son apparence, il réussissait à garder un certain optimisme. Mais il semblait néanmoins touché par cette fatalité qui faisait de lui un monstre aux yeux des autres.

"La mutation, on l'a pas d'mandée mais on doit faire avec. C'plus facile pour certains qu'pour d'autres mais ça change pas qui on est. Mais ça, peu d'gens le comprennent. J'comprend ton point d'vue et c'est franch'ment dommage d'en arriver là. Après tout, au milieu d'aveugles, personne te remarquerait et ça les empêcherait pas d'être tes potes. Comme quoi ça tient pas à grand chose. J'suis pas dans ta peau donc j'peux pas juger mais moi j't'aime bien. Pas parce que j'suis aussi un mutant mais parce que du peu qu'j'ai vu jusqu'à présent, t'es un type sympa et naturel."

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Mar 29 Nov 2011 - 19:00

Amy continuait de suivre le mutant écailleux parmi les petits trottoirs labyrinthiques bordant le liquide putride des égouts de New York. Elle s'était rapidement habituée à l’odeur, et la discussion avec les deux garçons lui avait rapidement fait oublier le lieu où elle se trouvait.

Jetant de temps en temps de furtifs regard à Edge pour s'assurer qu'il était toujours derrière elle [L'étroitesse des parcelles sèches ne permettant que d'avancer en file indienne], elle eut le privilège d’entrevoir la pseudo chute, retenue par son double, du rouquin. Masquant un petit rire amusé à la tête que celui ci avait affiché, sans doute effrayé par l'idée d'un bain puant, l’italienne se concentra à nouveau sur sa marche, prenant garde de ne pas glisser à son tour.

Marchant donc la tête basse, elle ne remarqua pas que Scum s'était rembrunis, cependant le timbre de la voix du garçon reptilien laissa transparaitre quelque chose qui 'avait rien de plaisant pour lui. Amy se demanda si il était judicieux de continuer le jeu des devinettes, semblant si amusant au début, mais le devenant nettement moins lorsque il s'appliquait à son auteur. Mais Scum continuait à poser des questions, il aurait été inconvenant de ne pas y répondre, aussi décida t elle qu'elle n'axerait pas les interrogations vers lui, et se contenterait de jouer aux devinettes sur son propre don, et celui de son meilleur ami qui s'y prêtait volontiers semble t il.


" Une amie dans les deux sens j'dirais, disons qu'elle est réelle par moment, irréelle à d'autre, qu'elle ne possède qu'une semis volonté et qu'elle n'est pas vraiment l'genre de copine avec qui tu vas faire les boutiques quoi. "

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Jeu 1 Déc 2011 - 15:10

Avançant toujours, tantôt au sol, tantôt sur les murs, mais continuant de montrer le chemin, Scum était plongé dans sa réflexion, ce qui ne l'empêcha pas pour autant d'entendre lle bruit d'un dérapage incontrôlé. L'un des deux mutants des rues avait apparemment glissé.

"Ah faites attention, le sol est glissant, vous pensez bien... prévint-il simplement, levant la main en signe d'avertissement sans même se retourner. En particulier sur les bordures il me semble, mais suffit de poser le pied sur un objet un peu élastique pour passer par-dessus bord. Je saurais pas vraiment dire, j'ai une bonne adhérence. Faites attention en tout cas."

Puis, William eut un discours qui, plus que le petit jeu de devinettes, donna à Scum de la matière à penser :

"_La mutation, on l'a pas d'mandée mais on doit faire avec. C'plus facile pour certains qu'pour d'autres mais ça change pas qui on est. Mais ça, peu d'gens le comprennent. J'comprend ton point d'vue et c'est franch'ment dommage d'en arriver là. Après tout, au milieu d'aveugles, personne te remarquerait et ça les empêcherait pas d'être tes potes. Comme quoi ça tient pas à grand chose. J'suis pas dans ta peau donc j'peux pas juger mais moi j't'aime bien. Pas parce que j'suis aussi un mutant mais parce que du peu qu'j'ai vu jusqu'à présent, t'es un type sympa et naturel.


_C'est assez vrai ce que tu dis, répondit l'écailleux. Même si je ne suis sympa et naturel qu'avec les autres mutants en fait. Les humains me prennent pour un monstre, héhé, autant tourner ça à mon avantage ! La peur a tendance à leur faire glisser téléphones, sacs et repas des mains. Une fois j'ai fait s'évanouir une pauvre petite vieille, vous auriez vu sa tête ! lâcha-t-il avec un petit sifflement amusé. Oh d'ailleurs, ça me fait penser qu'il faut encore que je trouve un téléphone..." ajouta-t-il en prenant note mentalement de cette chose à faire.

"Du reste, la mutation, même si on l'a pas demandée, change bien qui l'on est, ça se voit. Au caractère, au physique, à l'histoire... Il y a plus de liens entre nous et le gène X qu'on peut le penser. C'est pour ça que j'aime bien ce petit jeu de devinettes. Mais vous verrez, le plus amusant après ça c'est de se trouver un nom qui rassemble le tout." déclara-t-il avant de se recentrer sur les indices donnés par Amy :

"_Une amie dans les deux sens j'dirais, disons qu'elle est réelle par moment, irréelle à d'autres, qu'elle ne possède qu'une semi-volonté et qu'elle n'est pas vraiment l'genre de copine avec qui tu vas faire les boutiques quoi.
_Une invocation en somme... Hmmm... Donc tu peux donner vie à tes créations. Ou du moins à certaines... Intéressant ça. Ça explique mieux l'air gentil et rêveur. Quoique certains auraient vite fait de devenir mégalo s'ils pouvaient créer des êtres obéissants. dit-il avant de se tourner vers la jeune femme et de lâcher soudainement : Eeeh... Je vois là un extrême dans lequel vous devriez faire attention de ne pas tomber jeune fille. La Dame Verte te garde de laisser ton pouvoir te contrôler." conclut-il sans méchanceté aucune, essayant d'ajouter une petite pointe d'amusement à son avertissement pour ne pas inquiéter la demoiselle.

Tout à leur discussion, les mutants avançaient dans les souterrains, à un rythme que l'on pouvait dire tranquille. Inutile de dire qu'une longue marche a tendance à se raccourcir lorsque l'on est plongé dans un échange intéressant, aussi, plus vite que Scum ne l'aurait pensé, le trio atteignit la zone dite sèche des égouts : des souterrains au plafond plus haut, aux murs tapissés de tuyaux en plus ou moins bon état, un peu mieux éclairés et surtout dénués de rivière d'eau sale. Pas de doute, ils arrivaient bientôt à destination et le mutant reptilien ne manqua pas de le signaler à ses semblables :

"Ha, plus besoin de vous inquiéter de faire trempette, on arrive sur la zone sèche. Notre refuge n'est plus très loin. annonça-t-il avant d'ajouter : Parce que oui, pour répondre à la question de Will, il y a d'autres mutants que moi qui traînent dans le coin. Vous apprendrez vite à les connaître... Ou en tout cas je vous apprendrais à reconnaître ceux pour qui il y a quelques règles à respecter..."

Il était vrai qu'entre les Morlocks dont le toucher était mortel, les empathes auprès de qui il valait mieux ne pas amener ses émotions négatives et ceux qui étaient tout simplement fourbes et retors, la vie dans l'Allée n'était pas si simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Ven 9 Déc 2011 - 0:33

William reprit sa marche comme si de rien n'était. Personne n'avait fait de remarque et il n'avait pas entendu de rire, même camouflé et il en avait donc déduit que sa presque chute était passée inaperçue. Mais la phrase de Scum lui signifia que malheureusement, il n'avait pas été si discret que ça.

"Ouais, j'ai r'marqué..." marmonna William, se sentant ridicule

Le mutant écailleux ne semblait avoir aucune difficulté. Il avait l'air taillé pour vivre dans ce milieu ou en tout cas quelque chose de similaire. Son adaptation aux égouts était étonnante mais cela devait lui faciliter nettement la vie, à défaut de lui faciliter les relations sociales. Cependant, malgré la glissade du rouquin, Scum n'avait rien évoqué au sujet de son pouvoir, signifiant sûrement qu'il n'avait effectivement rien vu. Will n'était pas du genre à cacher spécialement son pouvoir mais il évitait de s'en servir à tout bout de champ. Déjà parce qu'il ne le maitrisait pas complétement et parce qu'il n'était pas dans son intérêt de trop se faire remarquer, imaginant déjà une foule armée de fourches et de torches prête à chasser les mutants comme lui. Mais face à un autre mutant, il n'était pas forcément plus enclin à le montrer aussi. La preuve avec Pyro. Ce dernier n'avait pas hésité à faire le fanfaron et à faire étalage de son don. Maintenant William avait un avantage sur lui, connaissant ses capacités alors que lui non. Scum cependant ne semblait pas agressif et ça ne dérangeait pas l'américain de le lui montrer. Mais puisqu'il voulait deviner par lui même, autant le laisser à son jeu.

La réponse de l'homme reptile ne l'étonna pas spécialement. Vu son apparence, il était difficile d'imaginer les humains le considérant comme l'un des leurs, contrairement à Amy et Will. Pourtant, à la façon dont il en parlait, cela ne semblait pas le déranger, on aurait même dit que cela l'amusait. Au moins il prenait le bon coté des choses.


"Ils savent pas c'qu'ils perdent. Et j'parle pas là du butin que tu leur subtilises ! Enfin nous au moins on a la chance d'te voir sous ton vrai jour." fit-il avec un sourire "J'peux pas te dépanner, j'ai pas de téléphone. J'ai personne à appeler à vrai dire. Pour avoir plus de chance d'en trouver, fais un tour du coté du quartier des affaires, z'en ont tous un là bas. Et ça m'ferait bien marrer de voir les tronches de ces coincés du cul face à toi."

Ce que rajouta le mutant le laissa perplexe. Avait-il changé à cause de son pouvoir ? Physiquement pas vraiment. Il avait changé bien sûr, il avait maigri, perdu un oeil et s'était musclé à force de se battre mais rien n'avait de lien avec son pouvoir. Quant au mental... il avait toujours été insouciant et impulsif. Cependant, il devait admettre qu'il avait développé un certain dédain pour les humains à cause de la réaction de sa famille. Et ça, c'était bien lié à son pouvoir.

"T'as p't'être bien raison ouais. Après tout on est l'résultat de c'qu'on a vécu. Et qu'on l'veuille ou non, ce gène qui fait qu'on est mutants, ben il fait parti d'nous."

Scum se rapprochait du but en ce qui concernait le pouvoir de l'italienne. Mais il ne voyait pas comment l'écailleux pourrait deviner le sien s'il ne lui montrait pas.

"J'serai curieux de voir l'nom que tu vas bien pouvoir trouver pour Amy tiens." fit-il, amusé "Allez, un autre indice pour moi, j'suis pas tout seul non plus."

Ils arrivèrent dans un lieu différent de ce qu'ils avaient pu traverser jusqu'à présent. La zone semblait presque habitable et en tout cas serait plus facile à parcourir que la zone précédente. Will jeta un oeil aux alentours pour voir si un comité d'accueil de surveillance les attendait ou non. Tout semblait calme pour le moment. Il se demandait d'ailleurs si les autres mutants vivants ici ressemblaient à Scum.

"Des règles ? Genre quoi ? S'essuyer les pieds avant d'entrer ?" fit-il en plaisantant, ne voyant pas trop de quoi Scum parlait

Pas une seconde William pensait qu'ils risquaient quoique ce soit en venant ici, perdant de vue pour l'instant le fait que tous les mutants n'étaient pas sympathiques comme l'homme reptile qui les accompagnait.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 19:21

Amy continuait d'avancer avec prudence. Lorsque l'on vivait dans la rue, et que les douches était plus rare qu'un cheveux sur la tête du Professeur X, on prenait bien garde à ne pas patauger dans ce qui puait plus que soi même. William était d'humeur bavarde, comme bien souvent, elle n'avait pas à perdre sa concentration en entretenant le dialogue, laissant faire les deux hommes tout en tenant l'équilibre sur certains endroits étroits, ne perdant rien à la discussion cependant. Un instant, elle perçut du coin de l’œil une presque chute de son ami. Parfois il ferait mieux de parler moins et de prêter plus attention où il mettait les pieds. Ne voulant pas relever la maladresse du garçon, sachant parfaitement que çà le mettrai mal à l'aise, elle se contenta d'esquisser un sourire voilé en continuant sa marche.

Scum s'adressa à elle. Il cernait de mieux en mieux son don, son intuition était fort impressionnante, cependant il l'intimida quelque peu avec ses préventions. Parlait il en connaissance de cause ? Fréquentait il des gens dont le pouvoir avait pris le dessus sur la personne ? Amy n'avait jamais songé que cela pouvait être possible, après tout elle ne pensait pas souvent aux autres mutants, n'en connaissant aucun autre que Edge avant le soir même. Mais à présent qu'elle y pensait, il lui semblait évident qu'en effet, certains pouvoirs devaient être si puissants qu'ils prenaient complétement le contrôle de la personne, changeant radicalement ce qu'elle avait pu être. Était ce le cas de Scum aussi ? Non, il aurait sans doute pu devenir agressif suite à sa mutation mais l'Italienne voyait qu'il n'en était rien. Mais après tout, peut être était il né ainsi ? Qui étaient ses parents d'ailleurs ? Ou étaient ils ? Trop de questions indiscrètes qu'elle n'oserait jamais soulever de peur de blesser son nouvel ami.

" Qu'importe le surnom qu'tu m'trouves, je suis sure qu'il sera très joli, lorsque je vois comme tu nommes la Bella Signora."

Scum annonça qu'ils étaient presque arrivés et ce ne fut pas pour déplaire à la jeune femme qui n'aimait pas trop l'étroitesse des tunnels sombres et odorant des égouts. Elle espérait que la zone sèche serait plus vaste, et plus éclairée.

L'Italienne fronça les sourcils lorsqu'il parla de règles. Voulait il parler de coutume ? Tout les clans en ont après tout, allant du salut spécifique aux rites de bienvenue. Mais quelque chose d'étrange dans la voix de l'écailleux lui laissait penser que c'était autre chose.


" Des régles ? Je comprend pas très bien d'quoi tu parles, tu pourrais nous expliquer ? "

.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 13:29

Scum était heureux de pour une fois voyager dans les égouts avec des semblables bavards. Ce n'était pas toujours le cas, déjà parce qu'il se déplaçait souvent seul, ensuite parce que la plupart des Morlocks qui s'attardaient à l'accompagner étaient assez austères... Erika, même si elle n'était presque pas détestable, ne s'était pas montrée si causante et la petite Butterfly s'était tout simplement évanouie en le voyant, le mutant reptilien ayant du la ramener dans l'Allée sous la forme de petit papillon de nuit qu'elle avait spontanément adoptée. Quant à Puddle et Lightbulb, il avait carrément du les assommer tant ils avaient été paniqués.
Les deux mutants des rues, en comparaison étaient tout simplement adorables et Will en particulier avait un sacré débit de parole :

"Ils savent pas c'qu'ils perdent. Et j'parle pas là du butin que tu leur subtilises ! Enfin nous au moins on a la chance d'te voir sous ton vrai jour." fit-il avec un sourire "J'peux pas te dépanner, j'ai pas de téléphone. J'ai personne à appeler à vrai dire. Pour avoir plus de chance d'en trouver, fais un tour du coté du quartier des affaires, z'en ont tous un là bas. Et ça m'ferait bien marrer de voir les tronches de ces coincés du cul face à toi."
En guise de rire, Scum émit une suite de sifflements saccadés avant de renchérir :

"Héhé, des yeux comme des soucoupes qu'ils font ! rigola-t-il en tirant sur ses paupières verticales du bout des doigts pour écarquiller encore plus ses yeux déjà globuleux. Parfois ils arrivent à crier, mais en général ils restent plantés là, la bouche ouverte. J'imagine qu'ils ont du mal à assimiler qu'un truc comme moi puisse exister..." dit-il en haussant les épaules, avant de se recentrer sur la route, pour éviter que les deux autres ne voient son sourire s'effacer.

En effet, lorsqu'il surprenait des humains dans les rues la nuit ou qu'au contraire c'était eux qui le dérangeait par hasard dans son sommeil au soleil, ils avaient tendance à rester bouche-bée devant lui, immobiles, comme paralysés. La surprise qu'un monstre pareil se tienne devant eux les empêchait de bouger, alors que leur cerveau acceptait non sans difficulté la simple existence d'une telle créature. Scum avait compté une fois les secondes qui s'écoulaient durant ce moment : s'il avait réellement été un monstre affamé de chair humaine, il aurait eu le temps de les égorger 10 fois. Au bas mot.

"_T'as p't'être bien raison ouais. Après tout on est l'résultat de c'qu'on a vécu. Et qu'on l'veuille ou non, ce gène qui fait qu'on est mutants, ben il fait partie d'nous."
"_Exactement." approuva l'écailleux, mettant fin au débat maintenant qu'ils étaient tombés d'accord.

"_J'serai curieux de voir l'nom que tu vas bien pouvoir trouver pour Amy tiens." fit-il, amusé "Allez, un autre indice pour moi, j'suis pas tout seul non plus."
"_Hmm... Une invocation aussi ? Ça fait peu de sens, sachant que tu as l'air de mener tes combats toi-même... A moins que... C'est un humanoïde et tu te bats avec lui ? Oh non non attends ! Tu as le don d'ubiquité ce qui fait que tu bénéficies deux fois d'un même exercice ! Héhé, non c'est bête attends... C'est pas parce que tu es à peu près musclé que c'est forcément ça..." déclara-t-il, devenant tour à tour pensif, enthousiaste puis à nouveau pensif avant de lancer une main derrière son épaule, comme si c'était expédié.
"Si c'est ça, le surnom est tout trouvé... Gemini ? Héhé, non ça fait un peu trop minus. Hmhm Feu-Croisé ? Ça illustre assez bien l'idée de deux rouquins identiques qui te tombent dessus, non ?" proposa-t-il avec un nouveau sifflement amusé.

"_Pour Amy... Hmm... Elle a le pouvoir de créer et de donner vie, pas facile de trouver un surnom à la hauteur de ça...
"_Qu'importe le surnom qu'tu m'trouves, je suis sure qu'il sera très joli, lorsque je vois comme tu nommes la Bella Signora."

Le mutant reptilien fut interloqué par cette expression, et tourna la tête vers Amy un instant, fronçant ses arcades sourcilières écailleuses.
"La Bella Signora ? C'est pas le nom d'une pizzeria dans la 5eme avenue ça ? Tu sais parler la langue des pizzaïolo ? L'italien c'est ça ? Je connais des mots en italien ! Kawabounga c'est un cri de guerre par exemple, et mozzarella qui veut dire fromage." déblatéra-t-il, fier de sa parodie de culture linguistique.

Enfin, alors qu'ils avançaient dans la partie sèche, les deux mutants des rues s'interrogeaient sur les règles que Scum avait évoqué. Visiblement ils n'avaient jamais croisé de mutants dont les pouvoirs exigeaient qu'on les prenne avec des pincettes. La plaisanterie de Will le fit sourire :

"Tu rigoles, mais il y en a qui n'ont même pas de pied à essuyer, dit-il mi-sérieux, mi-plaisantant. Suivez moi bien à partir de maintenant, le chemin est compliqué" prévint-il avant de s'engager dans un tuyau assez large pour accueillir deux voitures l'une sur l'autre. Il fit ensuite escalader aux deux autres mutants un amas de caisses, bidons et autres plaques de tôle, les accompagnant collé au mur, au cas où ils glisseraient et tomberaient. Derrière le tas encombré se trouvait une large percée dans le mur, dont on pouvait encore voir des débris éparpillés au sol, là où on avait agrandi l'entrée.

"Donc, ces règles, dit-il en s'engouffrant dans le tunnel qui descendait dans l'obscurité, ne s'arrêtant pas de parler pour que le couple puisse le suivre à la voix, et n'avançant pas trop vite pour qu'ils puissent s'accrocher à lui si besoin. Il y a certains mutants qu'il faut éviter de toucher, Peste comme son nom l'indique... Sangsue : il annule les mutations et vous assomme par la même occasion -mais c'est un gentil garçon malgré tout- il y a Moi-Moi qui absorbe les gens, normalement il arrive à contrôler ça, mais on sait jamais, et je ne sais pas si Vessel... Ha non lui c'est seulement les corps morts, énuméra-t-il comme s'il s'agissait d'une liste de banalités. Rassurez vous ils sont au courant, et ils ne viendront pas vous serrer la main, assura-t-il avec un sourire. Ensuite il y a les empathes, ils savent ce que vous ressentez, alors inutile de vous dire que votre bonheur fera le leur, fit l'écailleux d'un air enjoué. D'ailleurs ça ne fera pas de mal à Psynapse d'avoir un peu d'heureuse compagnie... Ha et puis il y a Masque, Brute et Hump. Pas qu'ils aient du mal avec leur mutation... Juste que, on peut pas leur faire confiance." dit-il sombrement.

Non, il n'appréciait pas Masque, en fait très peu de Morlocks l'appréciaient vraiment. D'ailleurs Scum se demandait pourquoi Callisto s'embêtait à le garder ici : il était retors, fourbe et lâche, et il usait de ses pouvoirs pour rendre ses camarades plus monstrueux encore, changeant leurs visages pour les rendre hideux, inhumains. Scum siffla son dégoût, il était parfois content d'avoir sa propre antre bien à lui...

A propos d'antre, le trio déboucha du tunnel pour arriver dans une suite de galeries bien mieux aménagées mais visiblement à l'abandon depuis des années, comme en attestaient la rouille, la moisissure et autres saletés rampantes... L'Allée, vétuste, mais toujours à peu près éclairée, était un complexe réseau de bunkers souterrains, construit sous Manhattan durant les années 50 en prévention de la menace nucléaire. Abandonnée depuis lors, elle servait de refuge aux Morlocks qui avaient élus domicile derrière ses portes blindées. Ce fut d'ailleurs devant une de ces très larges portes rondes, renforcées et épaisses de presque un mètre d'acier que Scum s'arrêta, saisissant une barre de fer à moitié tordue qui traînait non loin.

La tenant à deux mains, il frappa de toute ses forces contre la porte, les impacts résonnant à travers les larges couloirs tandis qu'il cognait les sept coups rapides du théâtre, puis les trois plus longs qui les accompagnaient. Il laissa ensuite tomber la barre de fer malmenée et se tourna vers ses invités.

"Attention mam'zelle et m'sieur, ça va être l'heure d'entrer en scène" annonça-t-il avec un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 18:01

Will crut comprendre que les sifflements qu'émettaient Scum était une sorte de rire. En tout cas c'est ce qu'il en déduisit après avoir entendu la réplique de celui-ci, répondant sur le ton de la plaisanterie. Au moins il n'était pas du genre à se vexer facilement. Heureusement, vu le physique qu'il avait. On avait tendance à dire que les gens ayant un physique particulier étaient gentils. Pourtant, cela pouvait également générer chez eux de la haine envers les autres, à force de subir moqueries et de voir le dégout dans les yeux des autres. Non, Scum ne devait pas avoir une vie facile et Will s'estima heureux que sa mutation n'ait eu aucun impact sur son physique. Il avait certes un oeil en moins, mais ce n'était pas dû à son pouvoir. De plus, qu'est-ce que c'était de perdre un oeil, comparé à devoir vivre constamment dans un corps qui n'avait plus grand chose d'humain ? Il n'allait pas s'en plaindre, loin de là.

"Bah, j'peux pas leur en vouloir d'réagir comme ça, ce s'rait hypocrite d'ma part. Car j'dois avouer qu'tu m'as foutu les j'tons au départ. Nos stupides yeux sont pas habitués à voir des gens comme toi, preuve qu'on est pas tant ouvert qu'ça à la nouveauté. C'qui compte c'est la façon dont toi tu t'vois. Moi c'que j'vois maint'nant, c'est plus tell'ment un lézard géant mais plutôt un pote, un semblable sympa qui, malgré qu'il possède pas grand chose, nous offre un coin pour pioncer ainsi qu'un peu d'son temps."

Scum ponctua la conversation par un "exactement" qui marquait la fin du débat sur la mutation. Après tout, les humains ne passaient pas leur temps à parler de l'humanité. Ce n'était donc pas la peine de constamment parler de mutation. Même si, pour Amy et Will, tout ça était plutôt nouveau. Avant l'apparition d'Adam, ils ignoraient qu'il y avait tant de mutants autour d'eux et que le gouvernement s'y intéressait. Finalement, ils n'étaient pas si seuls que ça. Mais leurs pouvoirs étant discrets, ils pouvaient au moins côtoyer les humains sans craindre des représailles à cause de la peur que cela pouvait générer, contrairement à Scum.

L'homme lézard essayait de trouver le pouvoir du rouquin et il touchait au but. Il avait presque réussi à devenir quelle faculté il avait développé et trouva même un surnom approprié par la suite. Le mutant avait de vrais talents de déduction, ce qui amusa Will. Celui-ci hocha la tête mais n'utilisa pas son pouvoir pour le lui montrer. Non pas qu'il ne voulait pas, mais les gens avaient tendance à sursauter lorsque le clone apparaissait soudainement sans prévenir et il ne tenait pas à ce que Scum glisse de son plafond, même s'il doutait que cela arrive
.

"C'est presque comme une invocation ouep. J'peux m'dédoubler. C'plutôt pratique j'dois dire, surtout pour s'battre. En fait, j'ai utilisé mon don sans l'vouloir y a quelques minutes pour pas m'casser la gueule dans la flotte, mais t'as rien vu. Appelle moi donc comme t'as envie, vu qu't'es plutôt doué pour trouver des noms !"

Scum cherchait un nom pour Amy mais cela devenait déjà plus compliqué. La phrase de l'italienne laissa le lézard perplexe mais qui ne se démonta pas pour autant, prouvant à sa façon qu'il connaissait lui aussi des mots en italien -ou plutôt qu'il croyait italiens-, ce qui provoqua l'hilarité de William. Ce n'était pas pour se moquer de lui, mais le naturel avec lequel répondait le mutant était réellement touchant.

"Hahaha, t'es trop fort Scum, j'adore ! T'es génial ! Tiens, j'me ferai bien une pizza un d'ces quatre d'ailleurs. J'me débrouillerai pour trouver ça, j't'en rapporterai une si t'aimes ça."

Tout en continuant leur chemin, Scum continuait de leur expliquer les diverses régles qu'il avait évoqué plus tôt, répondant à la remarque de Will qui laissa ce dernier songeur. Pas de pieds à essuyer ? Curieux. Même s'il s'agissait de palmes ou autre, pour Will, ce qui servait à se tenir debout c'était des pieds, ni plus ni moins. Néanmoins, il écouta le mutant avec attention, ne désirant pas subir le courroux des habitants des lieux. Autant en ville, il se sentait chez lui, autant dans les égouts, il se sentait un peu comme un étranger dans une nouvelle ville.

Le chemin devenait compliqué, comme annoncé par l'homme reptile, et Will prit appui sur les murs pour rester stable, veillant à ne pas poser les mains n'importe où. Ce n'était pas une coupure qui lui faisait peur, mais il n'était pas vacciné contre quoique ce soit, et une petite infection pouvait s'avérer mortelle s'il ne prenait pas garde, surtout dans un environnement comme celui là. Vint l'heure de l'escalade. Décidément, c'était un véritable parcours du combattant. Scum, lui, semblait très à l'aise et parcourait les murs sans peine. Will aida Amy à grimper, lui tendant la main si elle avait besoin. Plus loin, une entrée qui semblait creusée à la main s'étendait devant eux. Scum s'y engouffra et Will le suivit aussitôt, tenant toujours la main d'Amy.

Il faisait noir comme dans un four et William tendit la main devant lui pour éviter de percuter quelque chose par accident. Il toucha à plusieurs reprises quelque chose mais comme cela avançait, il supposa qu'il s'agissait de Scum. Ce dernier leur énonça les différents mutants présents dans les égouts, tous plus étranges les uns que les autres. Pas étonnant que ceux-ci vivent sous terre, à l'abri des humains. De tels pouvoirs faisaient froid dans le dos, mais eux non plus ne les avaient pas choisi. Scum se voulait rassurant et Will l'appréciait suffisamment pour lui faire confiance. Visiblement, personne ne viendrait les importuner. Néanmoins s'ils en croisaient quelques uns, le rouquin comptait bien les saluer. Mais de loin. Les derniers mutants évoqués retinrent l'attention du borgne. Scum n'avait pas l'air de les apprécier et ils semblaient dangereux
.

"Hé ben ils ont tous l'air plus charmants les uns qu'les autres." répondit-il, amusé "J'pensais pas qu'vous étiez aussi nombreux. Enfin j'imagine qu'tu les a pas tous cité ! C'est cool qu'vous soyez autant. Longtemps Amy et moi on a été qu'tout les deux. Et aujourd'hui, c'est un vrai défilé ! Faut dire qu'vous étiez bien planqués." ajouta t-il en constatant l'endroit dans lequel ils se trouvaient maintenant

Le couple suivit Scum jusque devant une sorte de porte. Celui-ci se mit à taper dessus avec une barre métallique, produisant un écho dans les tunnels adjacents. Les coups n'étaient pas faits au hasard, on aurait dit une sorte de code. Un mot de passe peut-être... La réplique de Scum qui suivit ne rassura pas spécialement le rouquin, ayant l'impression d'être soudainement devenu un plat de résistance qu'on apportait sur la table d'un restaurant. Il serra doucement la main d'Amy, regardant la fameuse porte contre laquelle Scum venait de taper
.

"Hé, c'pas cool, j'ai pas apporté mon costume, j"suis pas coiffé et j'ai oublié mon texte !" lança t-il sur le ton de la plaisanterie, comme s'il allait vraiment devoir faire face à une assemblée venue assister à un spectacle

Il attendit patiemment qu'il se passe quelque chose, posant de temps à autre le regard sur Scum pour voir ce qu'il faisait.

.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 17:44

Amy cligna un peu des cils en voyant Scum imiter la réaction des gens le percevant dans la rue. Était il réellement possible d'écarquiller autant les yeux ? Dubitative, elle baissa un peu la tête pour faire l’expérience en regardant ses pieds. Bon... à noter, l'écailleux avait un don théâtral d'exagération, à moins que la surprise ne modifie les capacités morphologique du visage. Elle en tout cas n'avait pas été pétrifiée, elle n'avait d'ailleurs pas tout de suite saisi que Scum n'était pas costumé. Et une fois l'information enregistrée, il était un peu tard pour avoir peur.
William lui admettait de son coté avoir eu la trouille, sans doute était il plus censé qu'Amy, moins rêveur, mais comment ancrer dans la réalité une femme qui pouvait matérialiser tout et n'importe quoi d'un coup de crayon, ayant grandi dans son imaginaire et se baladant avec une panthère cachée sur sa peau. C'était quasiment impossible !

" Moi tu m'as surprise, mais j'ai pas tout de suite compris que tu étais réel. Enfin, va pas croire que je vois souvent des choses irréelles hein, mais tu comprends avec mon pouvoir et tout... "

L'italienne se dit que ce n'était pas la peine d'essayer de se justifier d'avantage, ne faisant que s'enfoncer.


" Mais j'suis contente que tu sois réel !! T'as l'air d'être super sympa et en plus tu nous fais découvrir une nouvelle partie de la ville, c'est chouette. Et comme dit Will, grâce à toi on a un coin ou dormir, c'est pas chose acquise tout l'temps. "

La mutante laissa ensuite les garçons continuer de parler du pouvoir de William, elle aimait bien les surnoms trouvés par l'écailleux pour le rouquin, ils étaient un beau reflet de son don et elle avait particulièrement appréciée "Gemini" ça lui rappelait le terme italien pour désigner des jumeaux, "Gemelli". Ça convenait comme un gant à Edge.

Et justement, pendant qu'elle pensait à l'italien, Scum leur fit une démonstration de ses propres connaissances dans la langue natale de la jeune femme. Autant elle resta perplexe, ne comprenant pas tout de suite, autant William lui était déjà écroulé de rire derrière elle.


" Heu... je ne savais pas que nous avions un tel cri de guerre... je ne savais même pas que nous en avions un tout court en fait, mais tu vois, grâce à toi j'ai appris quelque chose de nouveau sur mon pays, merci Scum. En échange je vais moi aussi t'apprendre quelque chose, Fromage ce dit "Formaggio", la Mozzarella ce n'est qu'une sorte tu sais, comme le Gruyère ou le Camembert... ou encore la Fêta pour nos voisins Grecs. "

Amy eut un doux sourire envers le mutant écailleux, la méprise l'amusait et après tout il n'était pas vraiment à blâmer, ils étaient si loin de son pays, qu'est-ce que les Américains pouvaient connaitre de la culture Italienne, mis à part ce qu'ils en avaient importés... les pizzas étant donc en tête.

" Les Pizzas ici sont bonnes, mais très différentes des nôtres, beaucoup plus chargée, la pâte est plus étouffante... Dommage que l'on n'aient pas de four à bois sous la main, avec les dons de Will pour trouver de quoi manger j'aurais pu vous en faire une "come a casa" ! "

La vache, ce que son pays pouvait lui manquer parfois, surtout lorsque le froid recouvrait New York. Heureusement ce soir, ils auraient un abri pour la nuit. Et justement, l’abri se rapprochait, mais le chemin devenait plus épique. Cherchant de quoi s'orienter lorsque il fit plus sombre et que le chemin devint plus pentu, Amy heurta ce qui devait être l'épaule de leur guide reptilien. Sans trop réfléchir, elle déposa ses doigts dessus, sans s'appuyer, afin d'avoir un point de repère à suivre. Elle avança donc ainsi jusqu'au moment de l'escalade où elle relâcha Scum pour emprisonner la main de William.

" Au moins on risque pas de vous trouver par hasard ! "

A présent, Amy suivait William qui la guidait de sa main, et les rôles avaient étés inversé puisque lui même se dirigeait à l'aide du corps de Scum. Quel parcours...
Tout en prenant garde de ne pas trop trainer, et en même temps de ne pas chuter, l'italienne tendait l'oreille pour entendre les avertissements du Morlock.
Elle avait parfaitement compris pour les empathes, et il fallait reconnaitre qu'ils ne craignaient pas grand chose avec le duo des rues, cependant elle n'était pas sûre d'avoir compris au sujet des mangeurs de corps, aussi se pencha-t-elle pour murmurer à William.


" Il a dit que l'un de ses amis mangeaient les gens ? Même les morts ? "


Sur le coup, Amy n'était plus très sûre de vouloir continuer. Et si en réalité Scum les guidait vers des êtres très dangereux à qui ils serviraient de repas ?? Elle pressa un peu la main de William, hésitant à le tirer en arrière, puis jugea qu'il était trop tard pour faire demi tour, même pas sure de retrouver le chemin. Pour essayer de se rassurer, elle se dit que si des mutants réellement dangereux pour les autres vivaient non loin, Adam, qui semblait connaitre Scum avant le soir même, aurait sans doute était au courant par le biais de son organisation, et les auraient mis en garde.

Tout a ses pensées, la main dans celle de son ami, la jeune mutante pénétra dans l'allée jonchée de bunkers. C'était incroyable, jamais elle n'aurait imaginé un tel aménagement dans les égouts, pour elle une telle scène était digne d'un film post apocalyptique. Elle ne put retenir un petit "Whoua" admiratif et légèrement sidéré. Puis ils se stoppèrent devant une des portes bordant l'allée, et Scum cogna contre celle ci à l'aide d'une barre de fer, sous le regard étonné d'Amy. La personne a l’intérieur avait elle une ouïe si mauvaise qu'un simple petit coup n'aurait pas suffit ? A moins que le bruit était destiné à être entendu de loin, par tous, ce qui sembla confirmé par les paroles de l'écailleux.

"Attention mam'zelle et m'sieur, ça va être l'heure d'entrer en scène"

Autant la phrase amusa William, lui arrachant un petit commentaire comique, autant elle ne rassurait pas du tout Amy qui déglutit doucement, qui allaient ils rencontrer, où plutôt qu'allaient ils rencontrer ? Elle était quelque peu restée coincée sur l'annonce du mutant qu'elle avait compris comme "cannibale". Pourtant, malgré son angoisse, elle frémissait intérieurement, pressée de rencontrer les autres, ceux qui n'étaient pas méchants, ceux qui étaient comme eux, comme Scum, des mutants qui tentaient juste de vivre...
.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   Dim 5 Fév 2012 - 23:49

Lorsque Scum évoqua la réaction du commun des mortels à son apparence, il entendit le couple chercher à se justifier de leur propre surprise, et il voulut les rassurer, leur faire savoir qu'ils n'avaient pas lieu de s'excuser d'avoir agi naturellement.

"Haha... Je vous en veux pas, allons. C'est vrai que vous avez eu des réactions plus posées, mais après le petit numéro que vous a fait Adam, je ne voulais pas en rajouter en vous sortant mon propre numéro du monstre sanguinaire. dit-il avec un petit sifflement, avant d'ajouter, à propos de son offre d'hébergement : Pas de problème, c'est normal de se serrer les coudes entre mutants, pour ça qu'on forme une communauté, tous ensemble ici bas. L'union fait la force, comme on dit."

Will avait l'air plutôt content de son surnom et autorisait l'écailleux à l'appeler comme il le voulait. Est-ce qu'il savait que c'était pourtant important que ça lui convienne lui aussi ? Scum avait choisi le sien lui-même, et pas par hasard, car au final il fallait que chacun se retrouve dans son pseudonyme. Le mutant reptilien ricana en apprenant que Will avait bien failli tomber à l'eau puis haussa les épaules en déclarant simplement :

"Va pour Gemini alors ? Ça se porte mieux qu'un surnom composé selon moi..."


Après sa démonstration d'italien, Amy, logiquement plus experte en la matière s'étonna du savoir -un peu tordu- qu'il avait déployé et accepta de l'éduquer plus convenablement, pour son plus grand plaisir :

" Heu... je ne savais pas que nous avions un tel cri de guerre... je ne savais même pas que nous en avions un tout court en fait, mais tu vois, grâce à toi j'ai appris quelque chose de nouveau sur mon pays, merci Scum. En échange je vais moi aussi t'apprendre quelque chose, Fromage ce dit "Formaggio", la Mozzarella ce n'est qu'une sorte tu sais, comme le Gruyère ou le Camembert... ou encore la Fêta pour nos voisins Grecs. "


Scum resta attentif à ces paroles qui véhiculaient toute une connaissance qu'il n'avait pas -l'écailleux associant le plus souvent à l'Italie beaucoup des choses qu'il avait vu des Tortues Ninja- et plus encore pour celles qui suivirent, sur les pizza :

" Les Pizzas ici sont bonnes, mais très différentes des nôtres, beaucoup plus chargée, la pâte est plus étouffante... Dommage que l'on n'aient pas de four à bois sous la main, avec les dons de Will pour trouver de quoi manger j'aurais pu vous en faire une "come a casa" ! "
"J'adorerais, déclara-t-il sincérement. C'est vrai que la pâte des pizzas à tendance à donner soif... Pas qu'on manque d'eau ici, mais elle est jamais qu'à moitié potable... Mais on fait avec ce qu'il y a, et j'adore les pizzas d'ici !"

Devant la difficulté croissante que représentait leur voyage, Scum se doutait bien que le couple des rues ne pourrait s'empêcher de noter les précautions -somme toute assez simples- prises par les Morlocks pour ne pas être trouvés si facilement et la jeune italienne fut celle qui fit la remarque :

" Au moins on risque pas de vous trouver par hasard ! "
"C'est le but, oui, acquiesça Scum. On se cache du mieux qu'on peut parce que ce serait embêtant d'avoir à gérer des humains tombés ici par hasard. Sans les tuer, je veux dire." ajouta-t-il par précaution. Dans le cas d'intrus qui viendraient à découvrir leur cachette, les Morlocks disposaient de peu d'options, ils pouvaient les capturer et utiliser les capacités mentales de Joli-Rêve pour effacer leurs mémoires avant de les lâcher à nouveau à la surface, ou pouvaient -si trop de résistance s'offrait à eux- tout simplement occire les gêneurs. Ce qui n'était pas l'extrémité que préférait Scum cela dit...


A propos des Morlocks, l'écailleux ne put s'empêcher de noter la forte tendance qu'avait Will à la dérision, celui-ci s'esclaffant à propos des avertissements de Scum :
"Hé ben ils ont tous l'air plus charmants les uns qu'les autres. J'pensais pas qu'vous étiez aussi nombreux. Enfin j'imagine qu'tu les a pas tous cité ! C'est cool qu'vous soyez autant. Longtemps Amy et moi on a été qu'tout les deux. Et aujourd'hui, c'est un vrai défilé ! Faut dire qu'vous étiez bien planqués."
L'écailleux hocha simplement la tête. Oui, ils étaient bien cachés, il le fallait. Car ils étaient nombreux et "charmants" comme le disait le rouquin. *Pourvu qu'ils ne prennent pas ça de façon trop légère tout de même* se dit Scum. Les Morlocks n'étaient pas des monstres, enfin pas tous, mais ils n'étaient pas non plus des enfants de chœur.

Le mutant reptilien remarqua ensuite une certaine tension qui s'installa chez le couple après qu'il ait tapé à la porte. Étrange, il avait pourtant voulu les détendre avec sa petite référence au théâtre, il avait même fait un clin d’œil ! A quoi pensaient-ils ? Heureusement Will lança une nouvelle boutade pour réchauffer l'atmosphère, étrangement refroidie :

"Hé, c'pas cool, j'ai pas apporté mon costume, j'suis pas coiffé et j'ai oublié mon texte !"

Scum savait que son faciès reptilien était trop rigide pour laisser transparaître ses émotions de façon remarquable, mais ça ne l'empêcha d'essayer d'afficher un sourire rassurant. Du mieux qu'il put... De toutes ses dents pointues...

*Ils en tirent une tronche quand même* se dit-il avant d'entendre un long chuintement dans son dos.
Se retournant, il vit un portail noir cerclé d'une lueur violette se former à la surface de la porte, haut de deux mètres, signe que la Taupe avait ouvert l'entrée. L'écailleux tourna alors la tête vers le couple, ils s'imaginaient sans doute que la porte blindée allait s'ouvrir.

"La porte est un peu grippée, des décennies de rouille et de de champignons... On ne l'utilise presque jamais, dit-il simplement. Suivez moi, je vais vous présenter"

[ La suite ici ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hospitalité en milieu inhospitalier..[Scum/Will/Amy][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Egouts-