X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ça fait un bail [PV Evan Burns]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Ça fait un bail [PV Evan Burns]   Sam 6 Juil 2013 - 2:04

Il n’y avait rien de mieux que de rouler en pleine vitesse sur un chemin isolé, longeant d’épaisses forêts sous le chant des oiseaux. Quelle heure était-il ? Elle n’en savait rien. Erïka était partie tôt, terriblement tôt de l’institut. Elle n’arrivait pas à trouver le sommeil. Elle ressentait ce profond besoin d’être seule avec ses pensées et ses tourments. Cela lui arrivait, parfois. Elle ne parlait à personne, quittant discrètement l’institut sans dévoiler sa destination. Cette fois, elle avait décidé de se lancer sur l’autoroute. Il devait être trois heures lorsqu’elle quitta le manoir pour rejoindre les grandes routes. Elle avait enfilé son casque, puis emprunté la moto de Bobby sans lui demander la permission. Elle savait déjà qu’il allait accepter alors ce n’était pas la peine de le déranger pour lui poser la question.

La jeune femme n’avait jamais apprécié la vitesse. Elle avait toujours peur des conséquences. Pas ce matin. Après avoir beaucoup roulé, elle accéléra. Quatre-vingt-dix, puis cent, cent-dix, cent-quinze, cent-vingt… Il n’y avait personne pour l’arrêter. Plus elle accélérait, plus elle se sentait étrange. Elle n’avait pas l’impression d’être en danger, même si un accident  à cette vitesse lui serait fatal. Elle découvrait pourquoi certains jeunes aimaient faire la course à de folles vitesses. Elle se sentait bien plus libre. Elle ne pensait plus à rien. Elle fixait la route devant elle, roulant sans se soucier de ce qui pourrait se produire. Il n’y avait personne à cette heure-ci.  Alors qu’elle rejoignait peu à peu une ville, elle décéléra. Elle avait maintenant l’impression de rouler à la vitesse d’un escargot.
Lorsqu’elle réalisa qu’elle se dirigeait vers Philadelphie, elle fit demi-tour. Il était temps de rentrer à la maison.

Il devait être près de huit heures lorsqu’Erïka s’arrêta dans le centre-ville de New-York afin de manger dans l’un de ses restaurants favoris. Lorsqu’elle en ressortit, elle décida de se dégourdir les jambes et de faire quelques achats. Les boutiques commençaient peu à peu à ouvrir leur porte. Il n’y avait pratiquement aucun client, c’était le moment d’en profiter. Après ses emplettes, elle retrouva la chère moto de son petit ami et démarra, direction l’institut. La jeune femme avait fait assez de route pour aujourd’hui. Elle était de meilleure humeur qu’à son lever et pouvait maintenant affronter la journée du bon pied.

Une fois sur le chemin menant à l’institut, l’adolescente se permis d’accélérer au-dessus des limites de vitesse permises. De toute façon, il n’y avait personne à cette heure. Il devait être plus de neuf heures. C’était le temps des vacances, personne ne se levait tôt, non ? Une fois devant les grilles de l’institut, elle se stoppa. Elle composa le code qui lui permettait de faire ouvrir le portail, puis pénétra sur le terrain du manoir. Elle roula en direction du garage, ne modérant pas trop sa vitesse. Elle adorait entendre les rugissements du moteur, malgré le casque qu’elle portait. Elle ne se doutait pas qu’elle trouverait un résident sur son chemin.

Son cœur ne fit qu’un tour. Erïka freina brusquement et tourna le guidon, cherchant à éviter la collision. Heureusement, elle ne sentit aucun impacte. Elle devait avoir évité le pire. Difficile à dire puisque son brusque freinage souleva une bonne quantité de terre et de poussière du sol. Elle coupa le moteur. Lorsque le mélange terreux fut de nouveau posé sur le sol, la jeune femme retira son casque, permettant à sa chevelure blonde de tomber en cascade sur ses épaules, couverte par un blouson noir.


-« Rien de cassé ? »

Toujours assise sur la moto, elle toisa l’individu qu’elle avait pratiquement frappé. Ce n’était pas un quelconque résident lui étant inconnu. Il s’agissait d’Evan. Il y a longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Elle ne se souvenait plus de la dernière fois où elle l’avait croisé dans les couloirs du manoir. Que devenait-il ? Une bonne année avait dû s’écouler, les choses avaient beaucoup changées pour l’un comme pour l’autre, c’était certain. Le jeune homme sera probablement étonné de voir que la jeune fille sauvage et agressive qui lui avait cassé le nez, une fois, était devenue une femme bien plus mûre et calme, souriant finalement à la vie.

-« Evan ? Ça fait longtemps. Je ne pensais pas tomber sur quelqu’un à cette heure-là et encore moins sur toi. »

Erïka descendit de la moto et déposa son casque sur le siège. Puisqu’elle avait finalement retrouvé sa maison, elle pouvait en profiter pour retirer sa veste. Il était peut-être tôt, mais il faisait déjà chaud. Elle posa le vêtement sur son casque, dévoilant le simple débardeur noir qu’elle portait. Lorsqu’elle conduisait, elle prenait garde à bien se couvrir. Elle avait déjà chuté une fois, elle ne souhaitait pas voir cela se reproduire. Si cela devait arriver, autant qu’elle porte une bonne paire de jeans et son blouson. Elle sera un minimum protégée. Bobby n’était pas toujours là pour prendre soin d’elle. Elle devait se débrouiller seule et prendre soin d’elle comme elle l’avait toujours fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ça fait un bail [PV Evan Burns]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un doux repos au zoo... avec un lion. (PV Cara Blackbird et Evan Burns)
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» Evan Burns/le Dark Men, deux en un
» Ca fait un bail hein ? - Oli&Liss
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: L'Extérieur-