X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ballade diabolique.. [PV Erïka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une ballade diabolique.. [PV Erïka]    Jeu 28 Juil 2011 - 1:42

-BAMF-

Kurt se téléporta à la place du conducteur, les clefs étaient déjà sur le contact, Kurt posa délicatement sa main et pourtant, il démarra la voiture d'un coup sec et ferme.Il s'était téléporté dans le garage des X-Men et dans la belle décapotable de Cyclop.Qu'elle était belle cette décapotable ! Kurt l'adorait ! Il regardait par la vitre et voyait Erïka entrain d'accourir vers le véhicule à son tour, elle était toute souriante cette petite blonde.Elle ouvrit la portière, toute souriante puis fit signe de la tête à Kurt, qu'elle était prête à partir.Kurt lança un grand sourire puis se mit à crier.


-"Destination, la forêt ! C'est le meilleur coin pour discuter tout en roulant ! Hehehe !"


La voiture démarra, et Kurt appuya d'un coup sec sur l'accélérateur, car ce petit diablotin est un grand fan de vitesse, il adore quand sa va vite ! Mais il manquait quelque chose.Il y avait la belle voiture, la belle fille, la vitesse mais il manquait un petit quelque chose.Mais oui, bien sûr ! La musique ! Kurt alluma immédiatement la musique, tout en conduisant et se mit à danser tout en regardant la route bien sûr.Il appuya sur le bouton "on" de la radio puis monta le volume de quelques crans.




Génial ! C'était vraiment le bon mot pour décrire l'après-midi qui les attendaient ! La musique était parfaite et le temps était parfait ! Il voyait qu'Erïka se plaisait bien avec lui et était plutôt fière de son coup pour une fois.Même le son du moteur était magique ! Une très belle après-midi commença donc pour Kurt et Erïka.Kurt ne savait pas trop comment engager une conversation avec Erïka, alors il pensa qu'elle allait bien commencer à parler, il décida donc de la laisser faire.On oublie les problèmes, les emmerdes, les ennemis, on oublie tou,tout,tout ! C'était vraiment un moment magique, où il fallait s'amuser à fond et mettre un peu de fun dans cette après-midi !

Kurt avait même pensé à prendre un paquet de biscuit aux chocolats pour la ballade.Ne connaissant pas la galanterie, il se servit de trois gâteaux d'un coup et passa le paquet à Erïka.Il avait tellement faim qu'il engloutit ses trois gâteaux d'un coup.La jeune fille avait l'air très heureuse de cette après-midi, comme si elle n'avait pas vécu cela depuis bien longtemps.Sa y'est, au bout de quelques secondes, on ne voyait presque plus l'institut et on pouvait voir au loin, les quelques arbres où se trouvait la forêt.Kurt sentait lentement l'adrénaline lui monter au coeur, après tout, il était en train d'appuyer à fond sur la pédale de l'accélérateur et apparemment cela ne déplaisait pas à Erïka, au contraire, on aurait dit qu'elle aime la vitesse elle aussi..


Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une ballade diabolique.. [PV Erïka]    Jeu 28 Juil 2011 - 22:30

En avant pour une balade d’enfer ! Erïka ne tarda pas à rejoindre Kurt, à la voiture. Ouvrant la portière du côté passager et se laissant tomber sur le siège, la jeune fille souffla un peu. Elle entra ses jambes dans le véhicule et referma la portière. Attachant sa ceinture de sécurité, elel fit signe à Kurt de démarrer, ce qu’il ne tarda pas à faire. Ça, c’était l’un des vrais plaisirs de l’été : se balader sur le terrain de l’institut dans une décapotable avec le diable incarné. La jeune fille profita du vent se glissant dans sa chevelure dorée alors que Kurt rajoutait de l’ambiance à la scène en allumant la radio. La jeune fille regarda Kurt danser, ce qui lui donnait pratiquement le goût de faire de même. Cependant, n’étant pas inspirée par la chanson qui émanait des enceintes de la voiture, elle décida de remédier à ça. Appuyant sur un bouton pour mettre en marche le lecteur de CDs, Erïka augmenta, à son tour, le volume. Visiblement, Cyclope avait coupé la radio au milieu de la chanson, qui continua là où elle avait été stoppée.

« We're sending out an invitation
to everyone in every nation.
But don't sleep get on the run
Stop thinkin' and have some fun! »


Erïka connaissait bien cette chanson. Elle ne se gêna pas pour en chanter les paroles. Et puis, de toute manière, qui est-ce qui pouvait l’entendre ? La chanson jouait suffisamment fort pour qu’elle puisse dire quoi que ce soit dans la plus grande discrétion, si elle le désirait. Malgré le fait qu’elle était assise sur son siège, elle bougeait et dansait tant bien que mal au rythme de la musique.
Alors que la voiture filait à toute vitesse dans le bois, Erïka baissa le son de la radio, n’en laissant qu’une brève musique de fond. Elle se tourna vers Kurt et attrapa la boite de biscuits qu’il avait amenée dans la voiture. La jeune fille observa les alentours. Il était rare qu’elle vienne se promener dans le coin. Ici, elle n’entendait plus les autres élèves. Il n’y avait qu’elle et Kurt, ce qui était pour le mieux, n’aimant pas se mêler aux autres. L’adolescente mangea distraitement un biscuit. Puis, alors qu’elle allait en prendre un autre, la voiture passa dans une flaque boueuse, faisant voler de la boue sur la voiture, mais également sur le paquet de biscuit, qu’Erîka posa à côté d’elle. La jeune fille passa une main sur sa joue pour essuyer quelques gouttes brunes qui avaient eu la mauvaise idée d’atterrir là. Kurt aimait la vitesse, ça se lisait sur son visage, sa manière de conduire. Par contre, avait-il les licences pour conduire ?


-« J’espère que t’a ton permis ! Si tu nous fais foncer dans un arbre, tu ne t’en sortiras pas vivant, crois-moi ! »

Elle se disait que, dans le pire des cas, Kurt pourrait toujours les téléporter ailleurs. C’était l’une des raisons qui faisaient qu’elle n’était pas inquiète quant à la manière de conduire de Kurt. Et puis, il n’y avait personne dans ce bois, alors aucun risque de frapper un étudiant… à moins qu’il soit assez stupide pour se jeter devant la voiture…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une ballade diabolique.. [PV Erïka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Un post DIABOLIQUE!!!!
» ~~.:Un scénario diabolique- partie 1:.~~
» " BALLADE "
» Nuage Diabolique [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: L'Extérieur :: Le Bois-