X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Erïka's Life ~ •••

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Erïka's Life ~ •••   Lun 18 Juil 2011 - 18:02



Erïka Miraslova Davidoff



© CRÉDIT - FICHE
© CRÉDIT - AVATAR
Who is she
Erïka, née d'une mère inconnue, est l'héritière illégitime de Sergeï Davidoff, un riche militaire dont la fortune familiale s'est construite au fil des générations sur la conception et vente d'armes militaires dernier cri. Depuis que sa soeur a refusé de reprendre les reines de la compagnie, c'est à Erïka qu'en revient le droit.

Ce qu'il faut savoir
Sa vulgarité et son caractère bien trempé ne passent pas inaperçus dans la haute société, dont elle se fiche totalement. Ses capacités à apprendre en autodidacte lui ont permis d'apprendre plus de neuf langues qu'elle comprend et parle couramment. Elle étudie à la London School of Economics après avoir fréquenté la Xavier's School for Gifted Youngsters pendant de nombreuses années.



Kathleen Rosalye McGowen



© CRÉDIT - FICHE
© CRÉDIT - AVATAR
Who is she
Fille d'une toxicomane, Kathleen n'a pas eu une enfance facile. Élevée par ses grands-parents, elle n'a jamais connu son père. En 2005, elle sera portée disparue, ainsi que son frère jumeau, après que leur mère ait décidé de refaire sa vie ailleurs avec un homme aux intentions douteuses. Un peu plus de trois ans plus tard, elle a refait surface en ville. Depuis, elle n'est plus qu'une vagabonde qui errant dans les rues de New-York.

Ce qu'il faut savoir
Violente et sans pitié, Kathleen n'est plus impressionnée par la mort ou la souffrance. Elle déteste la nature humaine et méprise ceux qui abuse des plus faibles. Elle est fonceuse et fera tout pour arriver à ses fins, même si elle doit avoir recours à la manipulation et laisser quelques corps derrière elle.



Madison Garner



© CRÉDIT - FICHE
© CRÉDIT - AVATAR
Who is she
Ayant grandit dans une famille aisée à Londres, Madison a tout pour elle. Elle a voyagé à travers le monde et participé à de nombreuses oeuvres de charité. Elle possède un diplôme en littérature après avoir étudié dans une prestigieuse université Parisienne.

Ce qu'il faut savoir
Madison est une femme cultivée qui sait charmer son interlocuteur. Elle est douce, calme et raffinée. Elle porte toujours des lunettes de soleil, discrète bien qu'intriguante, ce qui ne fait que la rendre plus mystérieuse. Lorsqu'on lui demande pourquoi elle cache ainsi une partie de son visage, elle répond toujours avec poésie afin d'éviter la question.


Erïka's Playlist
••••••••••••••••

D'une Blessure À l'Autre ~ Brasco & Sarah Riani
Sur Ma Route ~ Jag1 & Nessa
Fighter ~ Christina Aguilera
Far Away From Home ~ Groove Coverage
Stamp On The Ground ~ Italobrothers
Left Outside Alone ~ Anastacia
Have A Nice Day ~ Bon Jovi
Hit Me With You Best Shot ~ Pat Benatar
Savin' Me ~ Nickelback
S'il Ne Me Restait ~ El Matador & Sarah Riani
Mad World ~ Gary Jules
A Dangerous Mind ~ Within Temptation
Someone Who Cares ~ Three Days Grace
Out Of Control ~ Hoobastank
Comatose ~ Skillet
Attack ~ 30 Secondes To Mars
Under The Sun ~ The Dreams
All You Wanted ~ Michelle Branch
Falling Inside The Black ~ Skillet
Fire ~ 2NE1
Monster ~ Skillet
Désarmé Jusqu'aux Dents ~ Taktika
Hero ~ Skillet
120 Milles À L'heure ~ Pamela Lajoie
Someday ~ Nickelback
Danger Zone ~ Gwen Stefani
I Just Wanna Live ~ Good Charlotte
I'm Only Me When I'm With You ~ Taylor Swift
Would It Matter ~ Skillet
Pieces ~ Sum41
Broken ~ Seether & Amy Lee
If Today Was Your Last Day ~ Nickelback
A Day In The Sun ~ Hilary Duff
Raise Your Glass ~ Pink
Désenchantée ~ Kate Ryan
When It's Over ~ 3 Doors Down
Stand By Me ~ Shinee
The Way I Loved You ~ Taylor Swift
Minuit ~ Andrée Watters
J'aimerais Tellement ~ Jena Lee
Freak Out ~ Avril Lavigne
River Below ~ Billy Talent
You And I Tonight ~ Faber Drive
The Great Escape ~ Boys Like Girls
Mon Ange ~ Jena Lee
Je Me Perds ~ Jena Lee
I Can Wait Forever ~ Simple Plan
Ladies Night ~ Atomic Kitten
Bleed ~ Evanescence
The Kill ~ 30 Seconds To Mars
Collide ~ Skillet
Sippin' On Sunshine ~ Avril Lavigne
Have A Nice Day ~ Bon Jovi
Trouble ~ P!nk
Bitch ~ Meredith Brooks
Madness In Me ~ Skillet
One Reason ~ Fade
Dance With The Devil ~ Breaking Benjamin
Let The Flame Begin ~ Paramore
Down With The Sickness ~ Disturbed
Paper Route ~ B.O.B.
Lie To Me ~ Evolove
Heaven Knows ~ The Pretty Reckless
Grow Up ~ Cher Lloyd



Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mar 1 Juil 2014 - 3:59, édité 58 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Lun 18 Juil 2011 - 18:03

Do You Want To Be A Part Of My Familly...

McGowen, Anieta

«Tu mérites de connaitre le bonheur, Rosy.»


Ma grand-mère est irremplaçable. C'est l'une des personnes les plus importantes à mes yeux. Je ne lui raconte pas tout de ma vie à l'institut pour ne pas l'inquiéter. Elle est de plus en plus fragile avec le temps, et je passe souvent la voir, lorsque j'en ai l'occasion. Je ne la remercierais jamais assez de ce qu'elle a fait pour mon frère et moi.

•••••

Elle est un membre important de ma famille. C'est elle qui m'a élevée. Elle a toujours fait en sorte de me protéger et de prendre soin de moi à sa façon. Il en est de même pour mon frère, ma soeur et même Will. Nous ne sommes pas du même sang, mais elle le traite tout de même comme son petit-fils. Elle est géniale. Avec le temps, elle semble avoir repris du poil de la bête. Avoir adopté un chien est la meilleure idée qu'elle ait eut. Bien entendu, je ne me gêne pas pour espacer mes visites pour autant !


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Drake, Robert Louis

«Le jour où j’aurais le privilège de dire que tu es ma femme, là je ferais sans doute un tas d’envieux.»


Il y a tant de choses à dire… On s’est rencontrés grâce à John. On a commencé à se côtoyer comme ça. J’aimais bien abusé du froid qu’il dégageait lorsque je m’asseyais près de lui.  Il était sympa, il était l’un des seuls qui ne m’énervait jamais d’ailleurs. Il est toujours ainsi en fait… et même beaucoup plus à mes yeux.
Tout a commencé par un après-midi d’été. On a discuté de tout et de rien. Il m’a montré comment conduire une moto. Il m’a même invité à un match de hockey, par la suite. C’était une journée bien ordinaire. On s’amusait bien ensemble. En fait, on s’entendait à merveille. Il y avait une certaine chimie, entre nous deux. On se comprend bien. En fait, je regrette de ne pas m’être ouverte plus tôt. Si j’avais été plus sociable, à l’époque, j’aurais pu découvrir à quel point il est fantastique. C’est quelqu’un de simple qui ne se casse pas la tête à être ce qu’il n’est pas. Il est gentil, attentionné. Avec le temps j’ai découvert qu’il sait autant prendre soin de moi que de sa moto. Être en couple avec lui est l’une des choses les plus géniales qui me soit arrivée dans la vie. Je ne veux pas voir notre relation se terminer. De toute façon, je ne vois pas pourquoi une telle chose arriverait. Je l’aime sincèrement et lui aussi, il m’aime. Je veux seulement vivre au jour le jour en me rappelant de ma chance d’être avec lui. Il y a certaines choses qui ne s’expliquent pas. Mes sentiments pour lui ne se décrivent pas. Alors, je préfère résumer tout cela en un seul mot : amour.

•••••

Jour après jour, je ne peux que l'aimer davantage. J'ai confiance en lui. Il m'aime, je le sais. Je ne me vois pas passer ma vie avec un autre homme que lui. On se connait par coeur, on se comprend sans même avoir à échanger un seul mot. Nous sommes en parfaite symbiose. Je suis prête à tout pour lui. Après tout ce que nous avons traversé, je sais que rien ne pourra nous séparer.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Shepherd, Chelsea

«Got a secret, can you keep it?»


Elle est l'une des personnes en qui j'ai le plus confiance. Elle est celle que je peux aller voir en cas de problème, celle qui veille sur moi comme une soeur, comme un ange. On forme une équipe formidable ensemble. Elle n'a pas besoin de savoir qui j'étais avant, ni même ce que j'ai vécu. On vit dans le présent... le présent de plusieurs vies. On est à la fois nous-même et une multitude de personnalité. L'investigation, c'est ce qui la passionne. L'espionnage, c'est ce que je fais. Ensemble, rien ne peut nous arrêter. On a le même but, au final: protéger les mutants. C'est ce que nous faisons. C'est grâce à elle que j'ai enfin compris qu'appartenir à un groupe est inutile. Il suffit simplement d'avoir la meilleure des alliés à ses côtés.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Davidoff, Eleonnora Svetlana

«Tu es très jolie. Pas autant que moi, c'est sûr. Mais tu es jolie.»


Elle me ressemble beaucoup trop à mon goût, ça fait presque peur. Retirez le fixatif pour les cheveux, le maquillage, les tenues de marque et les talons aiguilles et c’est mon portrait craché. Enfin, physiquement… Malgré qu’elle a l’air d’avoir un de ces caractères, en plus d’être superficielle. Comment Will fait pour s’entendre avec elle ? Il y a des choses dans la vie que je ne comprendrais jamais.

•••••

Avec le temps, j'ai appris à mieux l'apprécier. Mais juste un peu, hein ! Elle reste toujours une morue superficielle, mais avec des bons côtés. Elle m'achète des fringues, même si je lui dis d'arrêter. Je ne comprend pas pourquoi. Elle veut faire de moi une mini-elle, je crois. Ça me fait peur. Après le coup des tenues sexys et de la manucure, j'ai compris le message. Pas question qu'elle ne me transforme en poupée. De toute façon, je m'en fiche de son argent. Si je passe encore du temps avec elle c'est parce que j'ai su l'apprécier un minimum, au final. On s'embête toujours, on se lance souvent des petites insultes, mais n'est-ce pas normal dans une relation entre soeurs ?

•••••

On s'entend de mieux en mieux. Cela ne nous empêche pas de nous disputer pour autant. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai toujours l'impression qu'elle me cache quelque chose sur sa vie, elle qui se vante pourtant de tout ce qui la concerne. Elle a cette tendance à disparaître soudainement pendant de nombreux jours. J'ai des doutes qui ne font que se renforcer peu à peu, mais je ne l'embête pas davantage avec cela. Après tout, nous avons tous un jardin secret. Cela ne m'empêche pas de passer du temps avec elle. Bien que le shopping et les soirées mondaines ne soient pas dans mes cordes, je m'y habitue. C'est un tout autre monde qu'elle me fait découvrir. Je vais finir par y faire.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


McKellen, William David

«Tu rest'ra ma p'tite soeur adorée même si on a pas l'même nom !»


Il était sympa au début... jusqu'à ce que son clone décide de se mêler de mes affaires et me maitrise de manière à ce que le Will original puisse régler ses comptes avec Magneto avec qui je voulais tout d'abord régler mes comptes. Il va voir qu'il ne pourra pas me marcher sur les pieds si facilement.

•••••

Amy et lui ont finalement rejoint l'institut. Je l'ai vu quelques fois en sa compagnie, mais je ne fais rien de plus qu'échanger de brefs mots avec lui. J'ai finalement découvert que j'avais raison à leur sujet: ils sont en couple. Ils partagent la même chambre dans le manoir.

•••••

Puis-je lui faire confiance ? Jusqu'à présent, il m'a prouvé que si. Il ne pose pas trop de questions, ce que j'apprécie chez lui. Tout comme Amy, il sait se mêler de ses affaires, mais cela ne veut pas dire qu'il n'est pas inquiet. Après avoir vécu une journée mouvementée en sa compagnie où se sont enchainés combat à mains nues, vendeur d'armes à feu lui faisant un trou au milieu de la main, rencontre inattendue et indésirable ainsi que repas nocturne, disons que des liens se sont créés. J'en ai appris davantage sur lui et ce fut de même de son côté. J'apprécie un peu mieux son humour avec le temps. Il est de bonne compagnie et, une chose est certaine, je peux compter sur son honnêteté. 

•••••

Nous avons fait une excursion dans la salle des dangers. Nous y avons risqué nos vies, mais nous nous sommes soutenus. Grâce à lui, j’ai évité bien des blessures durant la simulation. J’ai encore du mal à saisir pourquoi il s’obstine à prendre les coups et blessures à ma place. Un jour, je lui serais redevable sur ce point, qu’il le veuille ou non. Pas question qu’il se fasse blesser sérieusement, ou même tuer, sans que je puisse y changer quelque chose.

•••••

Au fil des jours, nous nous rapprochons, Will et moi. Je viens à le considérer comme un ami. Il a réussis à me redonner le sourire. Avec lui, je plaisante, je ris, je m’amuse. Cette soirée passée chez ma grand-mère, avec lui, a été agréable. Elle l’adore. Durant la soirée, j’ai pu découvrir certains éléments concernant son passé. Cela n’a pas changé mon opinion sur lui, mais je peux mieux comprendre qui il est, d’où il vient. 
Il m’a offert une rose. C’était une jolie attention à laquelle je ne m’attendais pas, comme ce baiser sur ma tête. Il est affectueux, tout le contraire de moi. J’étais terriblement gênée, certes, n’étant pas habituée à de tels gestes d’affection. Malgré tout, je ne veux pas qu’il change.

•••••

Will est un frère adorable, bien qu'un peu trop protecteur. Un véritable papa poule ! Cela ne change rien au fait que je l'adore toujours autant. Je suis encore plus proche de lui que de mon frère jumeau. Je ne veux pas le perdre. Il sera toujours l'une des personnes les plus importantes à ma vie.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Grimm, Amy

«Merci d'être là, merci de m'aider, de m'écouter et de me sout'nir. Merci d'être mon amie.»


Je n'arrive pas vraiment à la cerner. La première fois que je l'ai vue, elle m'a plutôt semblé être comme ce personnage de film qui sert à rien d'autre qu'à crier le nom de son amoureux et s'inquiéter pour lui. Enfin, c'était peut-être mieux ainsi, me laissant m'occuper de mes affaires. Je préfère les gens qui se mêlent de leurs propres problèmes plutôt que les fouines.

•••••

Parfois, il ne faut pas s'arrêter à une simple idée préconçue sur une personne. J'ai bien cru, lorsque Miss Flocon de Neige m'a obligée à partager ma chambre avec Amy, que cette dernière ne ferait qu'être un boulet. Cependant, je m'étais trompée. Elle s'était révélée aimable, attentionné et ne prenait que le peu de place qui lui était offert sans rien dire. Elle n'était pas si indésirable que je pouvais le croire. Et même, pendant la nuit, elle a été auprès de moi alors que j'étais en proie d'une crise de panique. Elle a su me rassurer par des mots et par sa seule présence, me ramenant à la réalité. En plus d'être une personne douce et posée, elle est une conteuse exceptionnelle. J'ai l'impression que ce n'était pas la première fois qu'elle faisait face à ce genre situation.

•••••

Depuis qu'elle réside à l'institut, je passe parfois du temps à sa compagnie. Elle est douce et amusante. Et puis, elle sait se mêler de ses affaires lorsqu'il le faut. Avec Amy, je sais que je peux être davantage moi-même, surtout depuis ce soir là où elle m'a trouvée en pleine crise de panique. Savoir qu'il y a une personne sur qui je peux compte, qui semble également blessée par un passé qui m'est inconnu, me rassure. Ainsi, elle est en mesure de comprendre qui je suis...

•••••

Elle est ma meilleure amie, ma confidente. Je l'adore. Je sais que je peux compter sur elle à tout moment. Si je peux faire quoi que ce soit pour lui venir en aide, nul doute que je le ferais. Je tiens à elle comme à un membre de ma famille. Puisqu'elle va épouser Will, cela fait d'elle ma belle-soeur, non ?


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Davidoff, Sergeï

«Je ne t'ai peut-être pas élevé, mais je suis tout de même fier de la femme tu es devenue.»


C’est mon père. Je crois que ça résume le tout. Il a été absent de ma vie jusqu’à tout récemment. Je ne sais pas quoi penser de lui. À première vue il est froid et autoritaire. Il se croit encore à l’armée, lui. Je ne sais pas comment va évoluer notre relation père/fille, s’il y en existe une un jour. S’il a décidé d’entrer dans ma vie maintenant, j’espère bien que c’est pour y rester. Il a un job de père à apprendre.

•••••

Notre relation s'est grandement améliorée avec le temps. Je me rapproche de plus en plus de lui. Lorsqu'il débarque au pays, il prend toujours soin de me téléphoner quelques temps plus tôt pour me prévenir. Comme ça, on peut s'organiser une partie de chasse. J'adore chasser. Dans son chalet, loin de tout, on a la paix. C'est notre moment père/fille. Je ne peux peut-être pas le voir souvent, mais je ne peux pas nier être heureuse de le retrouver à l'aéroport à chacune de ses visites.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Jones, Evelynn

«Ça m’a fait plaisir de te rencontrer, belle-sœur !»


C'est ma belle-soeur. Quoi dire de plus ? Elle est tellement différente d'Eleonnora. Je me demande d'ailleurs ce qu'elle peut lui trouver. Elle est tellement timide et peu sûre d'elle. Je n'arrive pas à supporter ses bégaiement, je n'en ai jamais été capable. Cela ne change rien au fait qu'elle est douce et gentille. Un véritable petit chaton.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Davidoff, Alexïs Nikolaï

«Peu importe ce que je fais, je n’aurais jamais une vie comme la tienne.»


Mon frère, mon très cher frère. Je ne sais pas si j'aurais survécu sans lui. Il a toujours été là pour moi et je serais là pour lui en cas de problème. On a eu nos hauts et nos bas, mais on ne pourrait cesser de s'aimer comme un frère et une soeur.

•••••

Il y a longtemps que je ne l'ai pas vu. J'ai l'impression qu'il a bien changé depuis la dernière fois que nous nous sommes rencontré. J'ai tant de choses à lui raconter et c'est sûrement son cas, également. J'ai découvert, il y a peu, qu'il avait le don de guérison. Ça me rassure de savoir qu'il est un mutant, tout comme moi, et qu'il m'accepte tel que je suis, avec mes capacités. Je souhaite, à présent, pouvoir être en sa compagnie bien plus souvent que lors de cette dernière année afin que nous puissions redevenir aussi proches qu'avant.

•••••

Mon frère est un connard. Il ose me reprocher d’avoir une vie à laquelle il pense ne jamais pouvoir accéder. J’ai enfin trouvé la motivation de vivre. J’ai enfin l’impression de faire quelque chose de bien et de m’épanouir dans mon quotidien. Maintenant, ce con me reproche tout cela. Veut-il réellement mon bien ? Me déteste-t-il parce que je ne suis pas comme il le souhaiterait ? Il vient de briser quelque chose. Il est en train de me perdre. Je ne veux pas le revoir avant longtemps sinon je lui colle la raclée de sa vie. Il n’a qu’à vivre sa vie sans moi. Je peux me passer de lui, j’en suis sûre.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Sam 14 Juin 2014 - 4:24, édité 59 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mar 19 Juil 2011 - 1:51

...Or My Friends ?

Frost, Emma

«Il ne t'arrivera plus rien de mauvais, j'y veillerai.»


Cette femme, je n'arrive pas à la comprendre. Elle tente de communiquer avec le cas désespéré que je suis. Qu'est-ce qui la pousse à me mener à la salle des dangers ? À me faire sortir en ville ? Qu'est-ce qu'elle attend de moi, au juste ? Parfois, j'aimerais bien lire de ses pensées...  

•••••

J'ai fini par voir quelqu'un de confiance en elle. Alors que j'étais vulnérable, en danger de mort, elle n'a pas hésité à se porter à mon secours. Je lui en suis reconnaissante, car, sans elle, j'étais morte. Je sais, maintenant, que si j'ai de nouveaux problèmes avec les démons de mon passé, qu'elle pourra me venir en aide. Sous ses airs sévères, je sais qu'il y a une femme inquiète pour ses étudiants et prête à tout pour eux. C'est une X-Men exemplaire.

•••••

Elle cache bien son jeu, Miss Snowflake. Elle se soucie véritablement de ses élèves bien qu'elle ne le montre pas. Même si on l'embête, elle nous aime bien, au fond. Grâce à elle, j'ai beaucoup appris. Ses cours d'économies sont longs et ennuyeux, mais ils me sont très utiles. Ses entraînements sont encore plus long et éprouvants, mais grâce à cela je sais me défendre. Je ne serais plus jamais faible. Elle fait de moi une femme forte. Elle me montre comment faire face à la vie et ses embûches. Elle est un mentor exceptionnel et une véritable mère à mes yeux.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Xavier, Charles Francis

«Je serais toujours là pour t'écouter, Kathleen.»


Sans lui, je ne sais pas ce que je serais devenue. Il est si gentil, si patient, je n'ai jamais compris pourquoi il l'était autant avec moi, d'ailleurs. C'est lui qui est venu à moi, qui m'a proposé d'étudier à l'institut, qui m'a offert un toit et qui m'a offert l'occasion de repartir à zéro. Il a été là pour m'apprendre à maitriser mon pouvoir, mais également pour m'écouter, lorsque j'étais au bord du gouffre. Que ferais-je sans lui ?

•••••

Le professeur m'a beaucoup appris. Il continue de m'aider, de me guider. Je sais maitriser mes mutations et m'en servir à mon avantage, grâce à son aide. Ce n'est pas pour autant que je cesse de passer à son bureau. Il a toujours quelque chose d'intéressant à m'enseigner. Il est un homme patient qui a su me prouver qu'il y a encore des gens bons sur cette planète.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Farrell, Cassandra

«Tu n'es sans doute pas qu'une tête de mule frigide.»


Notre relation n’a pas vraiment… débuté du bon pied. Mais vous avez vu comment elle est jolie, la morue ?! C’est normal que j’aie pu croire que Bobby la préfère à moi. Pourtant, ce n’est pas le cas. Il l’a juste amenée à l’institut pour qu’elle rencontre le professeur Xavier. Tant mieux. Elle semble bien s’entendre avec Bobby et Will. Même si elle a toujours son petit air d’indifférence imprimé sur le visage, ça ne l’empêche pas de faire de merveilleux coups de flétan contre Will. Matérialiser un caniche devant lui, je n’y aurais pas pensé. Elle a de bonnes idées. On verra bien ce qu’une future nouvelle rencontre pourra bien donner. On ne sait jamais ce que peut cacher un si beau poisson.

•••••

Le petit poisson s'est trouvé un nouveau bocal. Cassandra vient d'aménager dans ma chambre. Je ne sais pas ce que ça va donner comme colocation, mais c'est toujours mieux que d'être coincée avec une inconnue. Notre première journée en tant que colocataire s'est assez bien passée. Outre le fait que Sunny l'ait traumatisée, elle survivait assez bien au sein de l'institut. Je lui ai fais visité l'endroit, ça nous a donné l'occasion de discuter. Qui sait, peut-être que les choses pourront évoluer positivement et que nous finiront par nous entendre.

•••••

Elle est sympa lorsqu'on apprend à la connaitre, la morue. On s'entend bien, on apprend à se connaitre. J'apprécie sa compagnie. Elle n'est pas très chiante, bien qu'elle ait son caractère bien à elle. Notre cohabitation se passe plutôt bien, il nous arrive de passer des soirées ensemble à discuter ou regarder des films. Il semblerait que je me sois trompée sur son compte, au tout début.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Wagner, Kurt

«Tu me plais bien comme fille, parce que t'es bizarre, comme moi.»


Ma Boule de P'lush Allemande ! J'ai une belle complicité avec lui. Au début, nous avions du mal à nous comprendre l'un et l'autre, mais plus le temps avance et plus nous nous comprenons. Il a été l'une des raisons m'ayant poussé à apprendre l'allemand. Je voulais déjà apprendre cette langue et, sans le savoir, il m'a donné l'envie de le faire, réellement. Je ferais en sorte d'être suffisamment douée pour lui parler dans sa langue natale, la prochaine fois que nous passerons du temps ensemble.

•••••

Je passe du temps avec lui, à l'institut, de temps à autre. On est doué pour faire des conneries. Bien sûr, moins les gens sont au courant, mieux c'est. Ce ne serait pas marrant de se faire tomber dessus par les autres professeurs. Au moins, on peut dire que je m'amuse bien avec lui.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Scum

«Je pense que tu représentes assez bien le concept de la vérité, pure et transparente.»


Je ne fais pas confiance au premier venu. Même s'il me semble du même côté que le mien, cherchant à agir pour le bien de ses amis les mutants des égouts, je ne le connais pas suffisamment pour savoir qui il est réellement. Ce n'est pas son apparence, et encore moins son odeur, qui détermineront ce qu'il représente pour moi, mais bien ce qu'il est à l'intérieur, sa personnalité. Je me fiche royalement de son apparence.

•••••

Ce mec, c'est la réincarnation des Tortues Ninjas. Il mange les pizzas plus vite que son ombre ! Il faut que je sois d'une rapidité pour obtenir une pointe à temps. Au moins, on ne peut pas dire que c'est désagréable de casser la croûte avec lui. On discute, on s'entend bien. C'est ce qui compte, non ?


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Chaichua, Maylee

«Ce qui t'anime est la rage. Si tu sais la canaliser, tu pourras la transformer en une arme redoutable.»


J'adore passer du temps avec Maylee. Elle est peut-être timide, mais elle a un tempérament calme, doux, serein. Elle a tenté de m'apprendre le tai-chi, mais je ne suis pas une grande adepte de cela, je dois l'avouer. Elle n'est pas au pays depuis très longtemps, elle a toujours du mal à maitriser la langue anglaise. Je lui donne quelques cours, je tente de l'aide au maximum, mais je vois bien qu'elle a de la difficulté au niveau de l'écrire. Elle est sérieuse et elle travaille fort pour avoir d'excellentes notes en classe. Je le vois bien aux efforts qu'elle mets dans chacun de ses travaux. Elle ne se décourage pas facilement, c'est ce que j'aime d'elle. Elle fait de plus en plus de progrès, bien qu'elle ne le voit pas toujours.
Hors les cours de langue, j'aime bien passer du temps avec elle. On discute, on rigole. Elle a tenter de m'apprendre le thaïlandais, sa langue natale, mais ce n'est pas si facile qu'il n'y parait. On partage quelques goûts question musique et cinématographie. On sort parfois au cinéma, en ville.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


McElligott, Duncan

«Je te promet de toujours avoir un petit oeil de farfadet sur toi.»


Je peux compter sur lui en cas de problème. Il m'a sortit de la merde à quelques reprises, ce dont je lui suis reconnaissante. Même si je peux me débrouiller seule, il garde tout de même un oeil sur moi, question qu'il ne m'arrive rien. Je tente encore de comprendre le pourquoi du comment de ses actions, de ses raisons de vouloir ainsi veiller sur moi et j'espère bien en découvrir le mystère un jour.

Et pour ceux qui me poseraient encore la question... CE N'EST PAS MON PETIT COPAIN !

•••••

Je l'ai revu il y a longtemps. C'était son dernier combat de catch. On a discuté après le match. Il a décidé de déménager alors je vais le voir bien moins souvent. Cela ne va pas m'empêcher de lui demander des nouvelles de temps à autre. Qui sait, peut-être irons-nous boire un verre ensemble, un jour ?


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Inuka, Alex

«Vu que t'avais l'air très solitaire, je n'ai pas osé venir vers toi, pour ne pas t'importuner.»


Alex ne semble pas très doué pour socialiser. Il est plutôt maladroit, que ce soit dans ses gestes et ses paroles. Cela ne le rend pas méchant pour autant. Il est gentil. Sa passion du Japon nous donne une bonne raison de discuter dans les couloirs dans l'institut. C'est toujours plaisant d'avoir quelqu'un avec qui discuter de tout et de rien. Il peut m'aider dans l'apprentissage du japonais, c'est un plus.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Burns, Evan

«J’ai une dette envers toi, une grande, très grande…dette…»


C'est un cinglé. Ce mec est fou, il a tenté de me tirer dessus ! Apparemment que c'était pas moi qu'il visait... Il a un problème lié à son pouvoir mutant ou je ne sais pas trop, c'est difficile à dire. Quoi qu'il en soit, il a besoin d'être soigné, mentalement... malgré que je l'ai bien amoché physiquement. Il cherche de l'aide et je crois que le professeur pourrait l'aider. Cependant, est-ce une bonne chose de le mener à l'institut ?

•••••

Evan a quitté l'institut pendant un bon moment. Il y a longtemps que je ne l'ai pas revu. Il est de retour, apparemment. Je n'ai simplement pas eut l'occasion de le croiser. Il est peut-être un peu fou et instable à cause de son don, mais il n'est pas méchant. J'ai fini par digérer le fait qu'il m'a presque tiré dessus. Cela ne se reproduira plus. Et, de mon côté, je vais éviter de lui casser de nouveau le nez.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mar 8 Oct 2013 - 4:43, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mar 19 Juil 2011 - 7:06

Maybe I Just Don't Care About You...

Karzen, Haron

«Le fait d'avoir pu t'arracher un sourire me suffit amplement.»


Je ne sais pas trop quoi penser de lui. Il a osé attaquer l'institut ! Je le hais d'avoir osé faire une telle chose. Pourquoi ? Pourquoi nous ? Je savais qu'il était du genre bagarreur, je l'ai déjà croisé à quelques reprises à l'institut, mais je ne comprend pas pourquoi il tient tant à s'acharner.
Le professeur Xavier m'a expliqué que ce n'était pas de sa faute. La faute à qui, alors ? Il ne le sait pas plus que moi. Selon lui, je devrais lui laisser une chance. Il n'avait pas le contrôle de ses gestes et de ses pensées lors de l'attaque de l'institut. Il faut que je lui donne une chance de prouver qu'il n'est pas aussi violent et détestable qu'il semble l'être. Je ne sais pas si j'arriverais à le faire.  

•••••

Finalement, ce mec, il est pas comme je le pensais. Il est sympa... et très doué pour faire des conneries. On a un point en commun: nous détestons tous les deux Scott et adorons le rendre fou. Il est aussi doué que moi pour s'attirer des ennuis. On a eu l'occasion de parler pendant que l'on nettoyait la salle d'art. Il a un certaine sens de l'humour, ce que je n'aurais jamais cru. La meilleure est qu'il déteste les films d'horreur. Ce que j'ai pu me foutre de lui ! C'était hilarant. La prochaine fois, je le traine devant un truc bien gore, ça risque d'être marrant.

•••••

Pervers puissance mille. Un véritable baisontron sur deux pattes. Il a vraiment osé me proposer de coucher avec lui ? Il est fou. Je ne serais jamais intéressée. Il est un obsédé, un peu comme ma soeur, en fait. Qu'est-ce qu'ils ont tous les gens à vouloir savoir ce qui se passe dans ma vie privée ? Ils sont fous. Surtout lui, en fait. Il est peut-être débiles, par moment, mais avec lui je sais que je peux faire les pires conneries qui soient. Surtout lorsqu'il est question de rendre la vie dure à Scott.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Chaton

«Effectivement, tu me parais plus virile qu’Alexïs du peu que je t’ai entendue !»


Il est sympa. C’est un vieux matou, mais il a pas perdu ses réflexes de grand chasseur. Il fait peut-être peur aux gens normaux, mais je ne le crains pas. Il a seulement une apparence particulière. Si on s’attarde un peu à ce qu’il est vraiment, il semble être quelqu’un de bien. Il m’a tout de même sauvé d’une douloureuse chute en moto. Si Alexïs est entouré de gens comme lui et Scum, je n’ai aucune inquiétude à me faire à son sujet.

•••••

Il est un bon chasseur. Il a l'oreille, comme moi. Il est plus âgé et a donc bien plus d'expérience de vie que moi. ça fait du bien de parler à quelqu'un qui a des choses à raconter et qui peut partager tout un tas de connaissances. Je ne le vois pas très souvent, il faut dire que je vais peu dans les égouts. Par contre, c'est toujours un plaisir de le croiser.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Allerdyce, John

«Tu permets beauté... Je connais tes tendances à jouer avec le feu...»


Il est un ami. Enfin, était... Je ne sais plus. Nous étions dans la même classe, à l'institut Xavier. Les gens n'aimaient pas trop nos caractères respectifs et nous laissaient tranquille. Je m'entendais bien avec lui. Je ne me suis jamais confié sur mon passé, ma véritable identité, ma famille. Il ne connait que celle que je suis présentement: Erïka Miraslova Davidoff. C'est peut-être mieux ainsi. Lorsqu'il a quitté l'institut, je n'ai fais que lui souhaiter bonne chance pour ses projets futurs. Je n'ai pas tenté de le convaincre de rester. Il avait pris sa décision. Maintenant qu'il est avec la Confrérie, il se laisse aller dans la folie de la pyromanie, sans contrôle sur lui-même, s'amusant avec les flammes qu'il manipule à sa guise. Depuis, j'ai l'impression que quelque chose s'est brisé. Depuis que je sais qui est celui qui dirige la Confrérie, que je vois qui sont ses acolytes, je me dis que ce que le gouffre qui nous sépare ne fera que grossir de plus en plus...

•••••

La dernière fois que je l'ai vue, il n'a pas hésité à mettre le feu à des hommes. Des hommes innocents qui ne faisaient que leur travail et tentait d'arrêter le danger qu'il représente. Il a totalement changé... À moins que ce ne soit sa vraie nature ? Je n'en sais rien. Je dois me tenir loin de lui. Je dois faire en sorte qu'il ne croise pas le chemin de Bobby. John est dangereux. Qui sait jusqu'où il est prêt à aller pour prouver qu'il est le plus fort ?


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Smith, Ryan

«Je ne suis pas votre ennemi.... et je n'ai aucune raison de l'être...»


Je ne sais vraiment pas quoi penser de lui. Tantôt je me dis que c’est un humain qui va dévoiler notre secret au premier venu, tantôt je crois plutôt qu’il n’est qu’un charmant humain qui ne nous veut pas de mal. Il se passe quoi avec moi ? Je n’en sais toujours rien. Quoi qu’il en soit, je lui fais confiance… enfin je crois. Il n’a pas l’air menaçant. Il est gentil, sympathique. Bon, il a des goûts étranges, mais cela ne fait que le rendre plus unique. Un jour, j’irais faire un tour dans le bar où il bosse. Ça pourrait être sympa, qui sait ?

•••••

Il m'a laissé sa carte. Je ne la retrouve plus. Aucune idée de l'endroit où j'ai pu la laisser. De toute façon, Cassandra travaille au même endroit que lui. Si je veux y faire un tour, je n'ai qu'à lui demander. Je crois que je devrais faire attention car il parait qu'il est un véritable coureur de jupons. Je n'ai pas trop peur, je ne compte pas me laisser draguer, de toute façon. J'irais peut-être faire un tour au bar, lorsque j'en aurais l'occasion.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Armuck, Jack

«Si tu as besoin d’aide, je viendrais.»


Je ne sais pas quoi penser d'un homme qui me débarrasse de l'un de mes agresseurs, mais qui le tue sauvagement devant mes yeux. Et puis, il y a sa mystérieuse technologie, son peuple, ses semblables dont j'ai oublié le nom. Il me fait peur. Il me terrorise, je le vois dans mes cauchemars. Pourtant, je ne ressens aucune haine envers lui. Seulement une grande et terrible peur face à la barbarie dont il fait preuve. J'ai son numéro, en mémoire dans mon téléphone portable. Oserais-je lui passer un coup de fil, un jour ?

•••••

Je ne sais toujours pas quoi penser d'un homme qui se balade en pagne dans la forêt. C'est... étrange. Très étrange. Encore plus lorsqu'il chante des trucs pour le moins bizarre du haut d'une montagne. Il se prend pour le roi de la jungle ? Si c'est le cas, il devrait aller voir ailleurs. Les lianes, ça ne pousse pas ici.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Corell, Clara Marie

«Alexis m'a si souvent parlé en grand bien de toi.»


Je ne la connais pas vraiment. Je sais seulement que c'est la copine de mon frère. Il tenait à me la présenter, alors je l'ai rencontrée. Elle m'avait l'air un peu coincée et timide. Au fond... on pourrait dire qu'elle a plusieurs points communs avec Alexïs. Notre rencontre fut courte. Je ne connais que son prénom. Mon frère m'a confié qu'elle était également une mutante, mais sans me dire quel était son pouvoir. De toute façon, ce n'était pas comme si c'était un détail important à ma vie.

•••••

Alexïs sort-il toujours avec elle ? Je n'en ai aucune idée. Je ne me mêle pas vraiment de sa vie amoureuse, il fait bien ce qu'il veut. Malgré tout, je songerais à lui demander où en est sa relation lorsque je le verrais. Si elle peut le rendre heureux, c'est l'important.  

•••••

Mon frère et elle ne sortent plus ensemble. Je ne sais pas ce qui s'est produit, mais cela ne me concerne pas. Je préfère ne pas m'en mêler.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Cavalieri, Victoria Alisa

«Reste polie tout de même s'il te plaît...»


Elle est dans l'une de mes classes. Je ne la connais pas vraiment. Elle est probablement plus associable que moi, si cela est possible. On ne s'entend pas vraiment bien, pour l'instant. Je ne cherche pas spécialement à tisser des liens.

•••••

J'ai entendu dire qu'elle s'était suicidée. Son corps a été retrouvé dans un lac, quelque chose du genre. Ça m'a fait ni chaud, ni froid. Je ne la connaissais pas vraiment. Elle était une autre victime de la mort comme une autre. J'ai tellement vu de morts, tellement entendu parler de décès que je ne me sens pas affectée par tout cela.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Alarie, Kiara

«T’avais juste à pas toucher mon tipod et à pas être une sale peau de vache.»


Et dire que si je l'avais laissée m'aider, au bar, nous ne serions peut-être pas ennemies. Cependant, les fouines qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas, ont le don de m'énerver au plus haut point ! D'ailleurs, je vais faire en sorte de lui donner la raclée de sa vie à notre prochaine rencontre. Pas question qu'elle me casse le nez une seconde fois !

•••••

Je ne l'ai pas revue depuis longtemps. C'est une bonne chose. Je me suis entraînée depuis le temps. Je pourrais lui mettre une raclée en un rien de temps, j'en suis persuadée. Elle ne s'en sortira pas si facilement cette poufiasse.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Lehnsher, Erik

«Je te trouve bien dangereuse pour une simple enfant.»


Je hais cette vieille peau. Il me provoque, il m'énerve, je ne le supporte pas ! Il se croit peut-être supérieur avec son pouvoir, sa petite Confrérie, mais un jour je lui mettrais une bonne raclée ! Je ne supporterais pas plus longtemps qu'il me traite comme si j'étais un danger publique !

•••••

Encore un ennemi que je n'ai pas vu depuis longtemps. Je ne m'en plaindrais pas. Le moins j'en entend parler, le mieux c'est.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Diskent, Adam

«Je ne sais pas qui est connard, mais moi je prends un casse croûte, et toi ?»


Je hais cet homme. Il a une tête qui me donne envie de le frapper encore et encore, sans arrêt. Je n'y peux rien, les menteurs, je les déteste, surtout lorsqu'il tente de cambrioler certains objets, appartenant à ma grand-mère, sous mon nez.

•••••

Cet individu a osé s'introduire dans l'institut, une nuit. Pas de chance, il n'a eu droit à aucun répit et je l'ai poursuivit en compagnie de Scum et Emma. Je le hais et s'il ose entrer une nouvelle fois à l'institut, il ne pourra pas s'en sortir avec seulement quelques égratignures.

•••••

A-t-il été de nouveau arrêté ? Je n'en sais rien. Je m'en fiche. Je n'ai pas besoin de me soucier de ceux qui m'ont causé du tort. Je vais de l'avant et j'oublie jusqu'à son existence.


Ce code est la propriété de Madouce sur Epicode, ne pas retirer le copyright


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Dim 13 Oct 2013 - 4:49, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mar 19 Juil 2011 - 7:40

I Live In A Fairytail Of Lies...

Read • Play ♪
Voleur, Menteur

Feat Adam Diskent - Terminé
En date du 27 Juin 2011

Cher Journal,

Ici, c’est toujours la même routine. Chez ma grand-mère, il n’y a jamais rien de bien intéressant à faire. J’aime sa compagnie durant la journée mais, quelques fois, j’aimerais faire autre chose de ma vie que de passer les week-ends chez elle. Le soir, c’est probablement le pire : je n’arrive jamais à trouver le sommeil. Je ne me sens jamais en sécurité ici. Foutus cauchemars à la con… Ils me font toujours aussi peur. La plupart des gens, dans ce genre de situation, se répètent avec raison que c’est impossible que leurs songes puisse faire partie de la réalité et que cela ne se réalisera jamais. Dans mon cas, le problème est que mes cauchemars se sont bel et bien produits et je le sais que trop bien…

Fumer devrait me détendre. Par contre, ma petite activité nocturne fut annulée lorsque je retrouvais un homme en train de manger dans la cuisine. Il osait se faire un encas au milieu de la nuit dans un appartement ne lui appartenant pas, le con ! Je lui ai donc montré chez qui il avait mis les pieds. C’était un voleur armé, mais je l’étais aussi. De toute façon, on a terminé cela avec la bonne vieille méthode : nos poings. Je suis déçue de ne pas avoir eu l’occasion de le mettre K.O. avant l’arrivée des policiers que ma grand-mère a appelé. Si je recroise cet homme un jour, je lui refais entièrement le portrait et personne n’aura intérêt à s’en mêler, cette fois !
Read • Play ♪
Une Soirée Bien Arrosée

Feat Duncan McElligott & Hypermusic - Terminé
En date du 28 Juin 2011

D'une blessure à l'autre, rien ne pourra m'arrêter...

Après la nuit qui venait de passer, je retournais finalement à l’institut. Je n’avais dormi que quelques heures et j’avais plus que hâte d’arriver à destination. Le temps étant doux, j’avais décidé de marcher. Très mauvaise idée. La prochaine fois, je prends le bus. Cependant, est-ce que je pouvais réellement m’attendre à croiser des hommes de la secte au beau milieu de New-York ? Je ne sais pas ce qu’ils faisaient là, mais j’en avais la chair de poule rien qu’à penser au fait qu’ils tentaient peut-être d’embobiner d’autres femmes. Pas question de rester là alors qu’ils étaient si près. J’ai préféré entrer dans un pub. Bad luck, ils sont entrés eux aussi. Je craignais vraiment qu’ils ne me reconnaissent. Je devais rester sur mes gardes et me préparer à toute éventualité. C’est lorsque l’un des hommes m’aborda que je paniquais intérieurement. Je savais qu’ils étaient armés, mais j’avais la chance de l’être aussi. Je n’avais jamais été aussi soulagée de me savoir protégée par un bout de métal. Cependant, alors que je comptais me débrouiller seule pour repousser ces hommes, qui n’auraient probablement rien fait sans m’avoir préalablement trainée hors du bar, le serveur décida d’intervenir. Jusque-là, ça passait, mais une espèce de folle sortie de nulle part s’est donné la mission de combattre à mes côtés, comme une pseudo-héroïne en manque d’action. Cette fouineuse osa même prendre mon arme dans mon sac ! Sale punk… Elle ne pouvait pas se mêler de ses affaires comme la majorité des habitants de cette ville de merde ? J’avais plus important à faire que de m’occuper de son cas. Le serveur du bar, Duncan, qui se trouve être un mutant, a décidé de me ramener saine et sauve loin du bar. Au moins, je n’aurais pas terminer le trajet à pied…

Read • Play ♪
Un Institut Pas Comme Les Autres

Feat Duncan McElligott - Terminé
En date du 28 Juin 2011

Si y’a une chance que je peux donner au monde, c’est la chance de sortir de l’ombre...

Duncan m’avait conduite à l’institut. Je pouvais lui être reconnaissante sur ce coup-là. Je n’avais toujours pas compris ce qui l’avait motivé à me venir en aide, mais ce n’est probablement pas de mes affaires. Visiblement, il avait deviné que j’étais mutante et me le fit savoir, plus tard. Il avait su deviner la nature de mon don, que je cache très bien pourtant. Enfin, il avait voulu découvrir l’institut et j’avais accepté, même si l’envie n’y était pas des plus présentes. Je ne souhaitais que retrouver mon lit et dormir. Oublier cette soirée de merde, ces individus exécrables et cette ignoble petite fouineuse du bar.
J’ai mené Duncan à la cuisine, question de discuter aimablement avant qu’il ne quitte les lieux. Lorsque le professeur Xavier arriva dans la cuisine, j’ai bien cru devoir subir une éternelle conversation des plus ennuyantes, mais j’eus de la chance sur cette fois. Décidément, les gens ne voient pas les signes évidents d’une personne s’emmerdant profondément et ne souhaitant que la paix. J’étais en rogne et j’avais besoin de l’exprimer, c’était plus fort que moi. Quel bonheur ce fut de me rendre enfin à ma chambre, à la fin de cette soirée ! Duncan était peut-être un mutant sympa, mais lorsque je veux être seule, toute compagnie m’est insupportable. Au moins, j’aurais fait l’effort de lui faire connaitre l’institut…

Read • Play ♪
Catch Me I'm Different

Event - Terminé
En date du 1 Juillet 2011

But in the end you'll see YOU-WON'T-STOP-ME !


Le professeur Xavier a organisé un grand événement de catch afin de sensibiliser les gens à ce qu'il appelle "la cause surdouée". Je n’avais pas vraiment envie de m’y rendre, au début, mais je savais que Duncan allait y être pour combattre en professionnel et j'étais bien curieuse de voir comment il se débrouillait face à un adversaire de taille. À peine avais-je mis les pieds dans la salle que j’avais déjà hâte de le voir monter sur le ring pour, ensuite, partir de cet endroit bruyant. Le temps paraissait s’écouler lentement, trop lentement.
Grand-mère me retrouva dans la salle, un peu en retard. Les discours étaient longs et interminables, surtout celui du professeur que je connaissais pratiquement par cœur à force de l’entendre çà et là. Alors que la soirée débutait, j’ai eu l’occasion de retrouver un ami… Pyro, qui n'avait pas changé de poil, côté caractère, semblait bien plus arrogant qu’à son habitude. C’était bien de le revoir, je n’étais pas déçue, enfin, pas à ce moment-là, mais je pris tout de même congé de lui pour retourner dans la salle.
Une fois le combat terminé, je cherchais Duncan dans les coulisses. Un garde de sécurité tentait de me faire sortir de là par la force. Je ne me suis pas laissé faire et il s'est pris une bonne raclée ! Par contre, Duncan a tenu à me sortir de la merde, avant que d'autres agents ne viennent tenter de me sortir des coulisses. Me faire passer pour sa copine, ça pouvait aller... Je déteste les mensonges, mais je n’ai pas eu le temps de protester qu'il m'a embrassé ! Il m'a embrassé ! Je n’arrive toujours pas à croire qu'il a fait ça. Jamais je n’aurais cru qu’il oserait ! De quel droit se permettait-il de faire ça !? En plus, tout cela a été filmé... Je n’ai rien trouvé de mieux que de me cacher le visage, quelques courtes secondes, le temps que les caméras s’éteignent et que les gardes nous laissent passer
Quoi qu'il en soit, nous nous sommes sauvés loin de tout cela pour discuter en paix... Enfin, jusqu'à ce que Pyro ne revienne dans le décor. Il était toujours là pour faire n’importe quoi, cet abruti. Ce connard m'a emprisonné dans un cercle de flammes où j'ai bien cru asphyxier. Il sait très bien que je ne supporte pas la chaleur ! La prochaine fois que je le vois, il faut que je me souvienne que je dois lui en coller une.
Maintenant que je suis de nouveau à l'institut, à résumer les points importants de ma soirée dans ce journal, je vais en profiter pour lire un livre, à l'air climatisé, tentant d'oublier toutes ces remarques sur Duncan et moi...

Read • Play ♪
Retour À L'institut

Feat Kurt Wagner - Terminé
En date du 8 Juillet 2011

What am I in a world so far away from home

Chaque mutant est unique. Aujourd’hui, j’ai côtoyé un X-Men très… spécial. Il est peut-être bleu et ressemble à un diablotin, mais il est l’une des personnes les plus honnêtes, spontanées et marrantes que je connaisse. Enfin, pour une première journée à faire connaissance, c’est ce qui m’a réellement attiré chez lui. Il n’est pas là pour me faire la morale ou me donner des ordres comme le statut de X-Men semble le permettre. Il respecte les autres pour ce qu'ils sont, autant psychologiquement que physiquement. D'ailleurs, c’est tout simplement stupide de ne penser qu’à l’apparence, car bien des gens passent à côté de belles rencontres en ne s'en tentant qu'à des préjugés. Son côté plaisantin, je risque de m’en souvenir. Il a même balancé Kyle dans une poubelle ! C’était bien fait pour lui, ce connard est toujours là à me chercher, comme si c’était l’un de ses passe-temps favoris. Maintenant, je sais à qui m’adresser si je veux jouer un mauvais tour à quelqu’un… ! Je crois que son côté blagueur est là pour cacher certains souvenirs douloureux. Lorsque l’on est différent, la vie est loin d’être facile. Pourtant, il a réussi à remonter la pente et à devenir celui que j’ai connu, aujourd’hui.
Je crois que je vais tenter de le retrouver, demain, afin qu’il m’apprenne quelques mots en Allemand. Enrichir mon vocabulaire ne me fera pas de tort et, qui sait, il pourra peut-être me faire pratiquer en conversant avec moi ?

Read • Play ♪
Une Ballade Diabolique

Feat Kurt Wagner - Suspendu
En date du 8 Juillet 2011

Stop thinkin' and have some fun!

Oublions les ennuis. Kurt ne semble pas plus craindre les représailles que moi. Je n'aurais jamais pensé qu'il oserait "emprunter" la voiture de Scott afin de conduire dans le boisé de l'institut, loin de tout regard ! C'est dommage, je ne pourrais voir la tête que son propriétaire fera lorsqu'il découvrira toutes les traces de boue sur la carrosserie et les feuilles d'arbres sur les banquettes, sans parler des miettes des biscuits dont Kurt s’empiffrait. Quoi qu'il en soit, l'important était de profiter de l'absence de Scott pour s'amuser un peu avec sa voiture, avant qu'il ne soit de retour !

Read • Play ♪
Âmes Errantes

Feat Scum - Terminé
En date du 6 Août 2011

And I wonder if you know how it really feels to be left outside alone... ?

C’est un crime de marcher dehors, la nuit ? Pourquoi une femme devrait s’empêcher de marcher si tard le soir sous prétexte qu’une bande de pervers dérangés du ciboulot se baladait à la recherche de victimes ? Et puis, ce n’était pas comme si je ne pouvais me défendre. J’avais envie de prendre l’air et j’étais incapable de trouver le sommeil. Chez grand-mère, c’est toujours la même routine. Elle croit que je dors alors que je suis parfaitement éveillée, cherchant un sommeil qui ne viendra jamais à moi. Je suis incapable de fermer les yeux deux minuscules secondes sans craindre de me réveiller ailleurs ou d’être tuée dans mes songes. Déjà, il semblerait que c’est facile pour les voleurs d’entrer dans ce fichu appartement, alors pourquoi serait-ce difficile pour des tueurs ? À force de trop réfléchir, je ne fais que me donner la migraine.
C’est pourquoi je suis sortie à l’extérieur. J’avais envie de faire une halte à un petit restaurant, pas très loin du quartier, mais on dirait que cet enfoiré de destin aime les coïncidences, surtout celles où je me retrouve face à mes anciens bourreaux. Si un jour je la rencontre, la destinée, je lui fais la peau. Encore une fois, il a fallu que je me trouve face à un membre de la secte. Ils n’ont aucune subtilité avec leurs vêtements de merde. « Vivre avec peu, en communion avec la nature », mon cul. Le brun délavé et les vêtements de paysans c’est pas crédible en ville. Enfin, l’un d’eux osa m’aborder, mais je ne suis pas stupide, pas besoin de mon don pour savoir que c’est un gros menteur. Il n’a pas aimé ma réponse à ses paroles, mais c’est bien fait pour lui. Quoi qu’il en soit, deux de ces connards m’ont pourchassé dans une petite allée sombre. Je n’avais pas trop le choix de me battre. Cependant, une espèce de reptile est sortie d’une benne à ordure pour bondir sur l’un des hommes. C’était un animal sauvage non identifié. Enfin, c’était ce que je croyais jusqu’à ce que je le recroise dans les égouts. Je me disais qu’il valait mieux passer par la bouche ouverte afin de fuir plus facilement ces individus, mais il semblerait que la bête eut la même idée que moi. En plus d’être géant et de posséder un sale caractère, il parle ! Ce n’était pas un animal, mais un mutant. Il m’a fait penser à Kurt, mais en moins marrant. Être coincé avec un tel physique est un réel handicap dans ce monde de mannequins sans cervelles et d’adultes totalement bouchés et bourrés de préjugés qui ne font que transmettre leurs valeurs de merde à leur progéniture. Quoi qu’il en soit, ça m’a tout prit pour que cet imbécile me laisse sortir des égouts. Ce n’est pas parce qu’il est un mutant bien différent de moi que je vais le prendre en pitié, pas question ! Un imbécile, peu importe son apparence et sa nature, reste un imbécile ! Enfin, en échange de ma sortie de son trou à rat, je n’avais qu’à lui commander de la pizza. Passé la commande en prenant une nouvelle voix, une nouvelle identité m’a rappelé de bon moment avec mon frère. Ce temps-là me manque, parfois. Quoi qu’il en soit, je ne déteste pas ce dénommé Scum, mais il va comprendre que je ne me laisse jamais marcher sur les pieds et que la prochaine fois qu’il tente de racketter mon téléphone portable, je lui fais avaler !

Read • Play ♪ x2
La Blonde Et La Mauve

Feat Hypermusic - Terminé
En date du 7 Août 2011

Knock me down, it's all in vain I'll get right back on my feet again!

J’ai à peine fermé l’œil de la nuit. J’ai surtout dormi durant l’avant-midi, ce qui a surpris ma grand-mère. J’ai évité de dire quoi que ce soit, pas question de lui parler de la nuit de la veille… ou plutôt, de ce qui s’était produit quelques heures plus tôt. Je n’avais pas envie de parler et j’étais d’humeur massacrante. La paix et la solitude, c’était tout ce que je voulais. Au moins, le jour, je pouvais espérer éviter de désagréables rencontres. Je suis allée faire un tour à Central Park, histoire de me dégourdir les jambes. Cet endroit est toujours bondé, surtout lors de belles journées ensoleillées. Il y a les petits couples qui me dégoûtent à s’embrassant à pleine bouche, les promeneurs avec leur chien, les sportifs courant çà et là et les petites fouineuses bien chiantes qui ne savent pas prendre soin de leurs affaires. Ça m’apprendra à ramasser un Ipod tombé au sol à cause de la mégarde de son idiote de propriétaire. La petite garce du bar, qui se nomme Kiara, avait bien envie de se battre. En plus d’être chiante, c’est une mutante, le pire des deux mondes. Il a fallu qu’elle m’attaque avec son espèce d’onde de choc pour que je riposte. Pas question de la laisser faire sans réagir ! Je comptais bien lui faire regretter et je ne me suis pas gênée sur la puissance de mes coups ! Par contre, elle avait suivi des cours d’auto-défense et n’a pas hésité à se servir de ses techniques pour me casser le nez. Même si je l’ai également amochée, je ne suis pas prête à lui pardonner. Je vais m’entraîner, moi aussi, pour lui régler son compte une fois pour toute ! Enfin, si la police n’intervint pas comme aujourd’hui… Quelles étaient les chances pour qu’ils décident de nous mener au poste ? Ils ne peuvent jamais me laisser terminer mes combats en paix, eux !?

Read • Play ♪
Entre Quatre Murs

Feat Hypermusic & Pyro & Magneto- Terminé
En date du 7 Août 2011

Well I'm terrified of these four walls

Tout avait dégénéré. Les policiers m’avaient embarquée, direction le commissariat où ils me laissèrent croupir dans une cellule avec Kiara. Ils auraient pu me mettre dans la même cellule qu’un maniaque, un détraquer, que ça m’aurait été plus agréable. Je n’aimais pas cette sensation d’être enfermée. Je ne suis pas claustrophobe, mais le fait de me savoir captive d’un endroit dont je ne pouvais m’échapper me rendait folle. Je devais sortir d’ici, mais c’était loin d’être facile. Je ne pouvais m’évader seule, pas dans un lieu bourré de policiers. J’ai finalement téléphoné au professeur Xavier qui vint me chercher, sans trop poser de questions. Cette fois-ci, je lui devrais des explications. Il est du genre insistant lorsqu’il a besoin de savoir quelque chose. Enfin, ce n’est qu’une bagarre, pas de quoi en faire tout un plat… D'accord, je portais des armes sans papiers alors que j'étais mineure... Jamais je n'aurais dû ramasser cette fichue arme au sol, ce matin ! J'aurais probablement eu moins d'ennuis... Après, il aurait été simple d'expliquer que la seconde arme était un héritage de la part de mon grand-père. Cependant, mis à part le professeur, qui m'aurait cru ?

Dans toute cette histoire, je me demande ce que je dois penser, à présent, de Pyro, qui est venu chercher cette sale petite garce qui partage ma cellule. Depuis qu’il a quitté l’institut, je vois un espèce de fossé qui se creuse entre nous. Ce n’était pas comme si nous avions été les meilleurs amis du monde, mais il a été l’une de seules personnes de l’institut avec qui je pouvais bien m’entendre. Le fait de le savoir du côté d’un certain vieillard nommé Éric (le professeur n’est plus tout jeune, lui aussi, mais bon), et de Kiara, m’oblige à me questionner. Il a toujours été un peu fou, surtout avec sa tendance à vouloir tout faire flamber, mais il semble être devenu légèrement différent. Enfin, s’il sort de ma vie, qu’il en soit ainsi, je ne perdrais alors qu’un ancien camarade, rien de plus.

La morale de l’histoire est d’apprendre à me battre afin de massacrer cette petite punk en un rien de temps afin de pouvoir dégager avant l’arrivée de la police. Ainsi, j’éviterais les fichus sermons d’Ororo qui me rendent tout simplement malade..

Read • Play ♪
S'il Ne Me Restait Qu'un Seul Espoir

Solo - Terminé
En date du 12 Août 2011

Je donnerais tout avant que tout ne s'arrête à jamais... À jamais

J’hésite encore et toujours à aller voir le professeur. Je me suis toujours débrouillée seule et je ne vois pas en quoi lui parler arrangera les choses. Cependant, il s’est produit tellement de choses qu’il vient difficile de tout garder pour soi. Je ne sais plus quoi faire. J’ai peur de sortir à l’extérieur, par moment, craignant de me retrouver dans une nouvelle situation dangereuse. J’aimerais appeler Alexïs et lui demander s’il était également pourchassé, s’il avait les mêmes problèmes que moi. Cependant, il doit être au boulot ou en cours à cette heure-ci. Je tombe toujours sur sa boite vocale. Au moins, lui, il a su faire ce qu’il fallait pour continuer de vivre…

Je n’en peux plus de rester enfermée ici à me morfondre ! Je ne trouve pratiquement plus le sommeil, réveillée par le moindre bruit suspect et c’est encore pire lorsque je suis chez ma grand-mère. Je passe mes journées à faire des examens pour mon nez cassé, lorsque je ne suis pas enfermée dans ma chambre, incapable de me concentrer sur le moindre bouquin. Chaque phrase, chaque mot, me rappelle quelque chose de douloureux. Je sens que je vais devenir folle, mais je ne veux pas être placée aux mains d’un psy. N’importe qui me dirait que j’ai besoin d’assistance psychologique, ce qui est peut-être vrai, mais je refuse de parler de ma vie à qui que ce soit, sauf à une personne en qui je peux mettre toute ma confiance… Si cette personne n’est pas Alexïs, il ne reste que le professeur Charles-Xavier, en espérant qu’il accepte de m’écouter, sans quoi je ne reviendrais pas dans son bureau avant bien longtemps…



Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mer 9 Nov 2011 - 7:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mer 12 Oct 2011 - 2:24

Read • Play ♪
Welcome To My Mad World

Solo - Terminé
En date du 12 Août 2011

It's a very, very mad world... mad world

Le professeur avait accepté de m’écouter et de m’aider. En sortant de son bureau, je me sentais un peu plus légère. Je n’avais pas ressenti ça depuis longtemps. La dernière fois fut lorsqu’Alexïs et moi marchions, épuisés, nous soutenant l’un et l’autre, alors que nous approchions de la maison de notre grand-mère. Je me souviens encore de la chaleur de ses bras alors qu’elle nous avait serrés terriblement fort contre elle, à la fois heureuse et inquiète de notre état. Je me souviens encore, nous en avions tous pleuré. C’était ainsi que je me sentais, après m’être confiée. Le professeur avait su être une oreille attentive, restant patient, serein, même face aux horreurs qu’il avait visionnées dans mon esprit. Je ne sais pas s’il pourra m’aider, mais le seul fait de m’avoir écouté m’a permis de me sentir un peu mieux. Je suis certaine qu’il gardera le silence sur tout cela, jusqu’à ce que je réussisse à voir mon frère afin de lui parler de la situation. Selon Charles-Xavier, la seule solution est de dénoncer ces individus, aussi difficile est cette action. Je ne sais pas si je suis prête pour ça. En ce moment, j’ai un peu l’esprit à l’envers. Je vais tenter de lire un bouquin, ça pourra peut-être me faire oublier momentanément tout cela…

Read • Play ♪
Un Bien Beau Repas Satisfaisant

Feat Jack Armuk - Terminé
En date du 19 Août 2011

I just have to know, while I still have time Do I have to run, or hide away from you?

Je hais les imbéciles qui ne savent pas gérer leurs affaires, comme ce fichu gérant de restaurant qui a décidé que je partagerais la table d’un parfait inconnu, alors que j’attendais mon frère. Sérieusement, il me mettait en rogne. J’essayais de contacter Alexïs pour lui donner un rendez-vous ailleurs, mais il ne répondait pas. De plus, le goinfre en face de moi s’étouffait. C’était bien fait pour lui, il n’avait qu’à pas manger autant… Cependant, je n’avais pas compris comment il avait réussi à ouvrir une sérieuse blessure au torse et j’avais encore moins compris pourquoi j’avais accepté de l’aider en le menant à la salle de bain. Cet individu étrange, se nommant Jack, avait guérit sa blessure en un rien de temps avec une espèce de mixture étrange. Si je ne connaissais pas l’existence des mutants, je le prendrais pour un alien…

Enfin, en sortant du restaurant, tout aurait pu aller pour le mieux, mais non. Il a fallu que je sois de nouveau poursuivit dans une ruelle, que Jack décide de m’aider, car il avait des comptes personnels à régler avec mes poursuivants. Le pire fut de voir qu’il ne valait probablement pas mieux qu’eux… J’en tremble encore alors que j’écris. Il a arraché la colonne vertébrale de l’homme, lui retirant également son crâne. Il avait l’air de barbare, il était terrifiant. Jamais je n’ai été aussi heureuse de voir Tornade venir me chercher avant de m’amener loin de ce lieu. Je ne veux même pas y repenser. J’espère seulement ne pas avoir à recroiser ce Jack…


Read • Play ♪
Coeur De Cristal

Feat Emma Frost - Terminé
En date du 29 Août 2011

Why is it so hard to find someone who cares about you ?

J’en ai marre de cette foutue insomnie ! Malgré tout mon bon vouloir, je n’arrive pas à trouver le sommeil la nuit, sans me réveiller, quelques heures plus tard, en sueur et effrayée par un cauchemar semblant un peu trop réel. Avant que je puisse retrouver le sommeil, en plus de mon calme, et cesser de penser à autre chose, l’aube a déjà pointé son nez. Lorsque je réussis à me rendormir, je ne me lève qu’après midi. Il ne faut pas s'étonner que je sois toujours debout à minuit, je sais que je ne pourrais dormir avant plusieurs heures. Ce soir, j’avais envie de fumer. Je suis sortie de l’institut, discrètement. Il faisait froid, mais pas suffisamment pour que je change d’avis. En marchant, j’ai remarqué une échelle menant à l’un des toits de l’institut. Comme il n’était pas très haut, j’ai grimpé et me suis installée sur une partie plate du toit. La vue est jolie et, au moins, j’y trouve du calme. Par contre, une prof m’a vu et a décidé de venir me rejoindre. Emma Frost, la belle blonde que les garçons aiment regarder de loin, et je comprends pourquoi… Cette femme porte bien son nom, froide comme de la glace. Malgré tout, elle est plus sympathique que bien des profs ici. Par contre, je crois qu’elle tente de savoir ce que j’ai pu dire au professeur Xavier, la dernière fois que je me suis présentée à son bureau. Comme si j’étais du genre à tout déballer à la première personne venue…

Étrangement, Emma a eu l’idée de me trainer à la salle des dangers. Elle profite de son statut de X-Men pour faire la visite guider des sous-sols ou quoi ? À moins qu’elle cherche ce qui fera en sorte que j’arrête de frapper les élèves qui m’emmerde. C’est simple, elle n’a qu’à leur couper la langue ou les faire disparaitre, comme ça ils cesseront de me provoquer ces imbéciles. Quoi qu’il en soit, je n’allais certainement pas refuser cette invitation ! J’ai toujours été curieuse de savoir ce qui se cachait dans les sous-sols, là où les X-Men traînaient. La salle des dangers m’a l’air pas mal pour dépenser de l’énergie. Je verrais bien qu’est-ce qui si cache…


Read • Play ♪
Coeur De Cristal - Part 2

Feat Emma Frost - Terminé
En date du 29 Août 2011

I though it would help me see things clearly but instead of helping me to see I look around and it's like i'm blinded...

Au final, l’entrainement n’a fait que me laisser un goût amer. Je n’aurais jamais pensé devoir vivre une situation semblable à ce que j’avais réellement vécu cet été. Je ne sais pas comment le hasard s’est arrangé pour que je me retrouve à combattre deux hommes armés dans une ruelle sombre, mais il va m’entendre parler ! Je n’avais rien pour me défendre alors j’ai improvisé. Et puis, taper quelques vilains, ça n’a fait que me défouler. C’est une véritable thérapie pour faire sortir la rage. Je revoyais encore ces types qui avaient tenté de me coincés, mais qui avait reçu une bonne leçon, au final. Cependant, j’avais eu de l’aide, non désirée, cette fois-là. Quoi qu’il en soit, je me débrouillais bien, tentant plutôt de survivre que de me battre avec technique et classe.

Je me demande encore ce que j’aurais pu faire pour que l’entrainement se termine autrement. Il restait un ennemi, en face de moi. Je devais m’en débarrasser, mais comment faire ? J’avais un couteau en main, je l’avais volé à l’autre homme. J’ai longtemps hésité avant de l’utiliser. Je ne voulais pas tuer. Je ne peux pas tuer, je serais alors comme ceux que je méprise tant, non ? Je n’arrêtais pas de revoir l’image de Jack retirant brutalement la colonne vertébrale d’un homme. Il le méritait, mais j’aurais préféré ne pas voir, ne pas savoir. C’était trop dur à voir. Je pensais être loin de ce genre de vie à assister, impuissante, à la mort de gens qui ne le méritait pas toujours. J’ai vu trop de gens se faire torturer pour combler les pulsions malsaines des hommes. Je ne veux pas devenir une meurtrière. J’ai peur de prendre goût au meurtre. Lorsque j’ai enfoncé mon couteau dans l’hologramme, cela semblait si réel. J’ai eu peur que ce soit réel, je voulais revenir en arrière et poser un autre geste. Je crains de n’être plus qu’une tueuse, de ne trouver plaisir que dans la mort des autres et dans la souffrance que je peux infliger. Je ne veux pas devenir comme ça. Je ne veux pas tuer. C’est trop dur, je n’arrive pas à oublier. Je ne peux pas m’arrêter de trembler, j’ai tellement peur. Je ne deviendrais pas une tueuse. Je ne ferais que me défendre, jusqu’à ce que je n’ais plus d’autres choix…


Read • Play ♪
Entrée En Scène

Feat Emma Frost & Scum - Terminé
En date du 29 Août 2011

I don’t wanna dream ‘cause my dreams don’t comfort me

J’étais en colère contre moi-même d’avoir choisi la solution la plus simple pour me sortir de l’entrainement. J’étais coincée, j’ai décidé d’achever mon ennemi. Et puis, toutes ces images me hantaient, je ne pouvais plus le supporter, je ne souhaitais qu’une chose : avec la paix et me morfondre dans un coin. J’espère ne pas être en train de sombrer dans la dépression, ce serait le comble ! Quoi qu’il en soit, je n’étais pas d’humeur pour discuter avec Scum, qui avait réveillé tout l’institut via l’intercom afin de me parler, mais je me suis tout de même rendue à l’extérieur. Une montre ne lui ferait pas de tort. Ce n’est pas parce qu’il vit dans les égouts et ne sort qu’une fois le soleil couché qu’il doit nécessairement sonner aux portes à une heure du matin.
Pour rajouter à ma mauvaise humeur, l’alarme de l’institut a décidé d’hurler dans nos oreilles, nous forçant à entrer à l’intérieur. Les élèves sortaient de la chambre, ronchonnait, pleurait, c’était l’enfer. J’ai eu de la chance de ne pas me retrouver avec une terrible migraine. Quoi qu’il en soit, Scum n’avait pas choisi la bonne nuit pour visiter l’institut.


Read • Play ♪
L'heure D'être Retenu

Feat Adam Diskent & Emma Frost & Scum - Terminé
En date du 29 Août 2011

Run away, run away, go change yourself ! Run away, run away, now I'll attack !

Qui est le mystérieux intrus qui a fait irruption dans l'institut ? Il ne veut pas se montrer et il n'a jamais osé le faire, d'ailleurs. J'ai bien essayé de le provoquer, mais il n'a jamais répondu. Lorsqu'il est sorti de la pièce en bousculant Emma, j'ai commencé à me douter de la nature de son pouvoir. Cependant, je n'avais pas le temps d'y penser et je me suis jetée à sa poursuite. J'espère pour lui qu'il court vite, car si je l'attrape il va passer un sale quart d'heure ! Je n'avais pas besoin d'un pauvre intrus pour mettre encore plus d'action dans ma soirée !


Read • Play ♪
Course À L'institut

Feat Adam Diskent & Emma Frost & Scum - Terminé
En date du 29 Août 2011

Cher Journal,

Qu'est-ce qui peut être plus énervant que d'être obligée de jouer l'hôte agréable, au milieu de la nuit, alors que le sommeil nous appelle à grands cris ? Ce mec, celui qui se rend invisible, il a réussi à fuir. J'étais si près de lui, j'allais lui régler son compte... mais Scum a tout fait foirer. Avec la fatigue et cette nuit de fou que j'ai passé, je n'avais pas envie d'accompagner le lézard dans les cuisines de l'institut. Cependant, le professeur Xavier l'exigeait. C'était bien parce qu'il le demandait... Après une bonne tasse de thé et lorsque Scum eut avaler ses pizzas, je le menais à une chambre d'inviter. On ne m'avait pas dit dans laquelle il pouvait dormir, j'ai seulement pris la première qui était accessible. Ce fut un grand soulagement lorsqu'il entra dans sa chambre. Je pus enfin me rendre à la mienne pour y retrouver mon lit, ainsi que les bras de Morphée.

Read • Play ♪
Rencontre De Rue

Feat Amy Grimm & William Cage & Magneto & Emma Frost - Terminé
En date du 15 Octobre 2011

We are all under the sun, under the same sky... So why do I feel all alone ?

Ces derniers temps, à l'institut, je m'ennuie. J'écris par-ci, je gribouille par là, j’apprends peu à peu à formuler des phrases cohérentes en Allemand. Voilà ce que je fais de mes journées. Il y a les cours, les travaux, mais rien qui puisse me distraire suffisamment. Je reste dans mon coin, seule, comme toujours, et je lis. Je me refuse à sortir de l'institut. De toute façon, que pourrais-je faire dans les rues de New-York, mis à part risquer ma vie ? Grand-mère fréquente un ami de mon grand-père et je n'arrive pas à supporter cet homme. Je préfère rester enfermée dans ma chambre que de devoir l'endurer, au risque de lui mettre mon poing en pleine gueule. D'ailleurs, aujourd'hui, j'ai failli violenté un vieux. Il m'énervait tellement. Magneto. Connaissance/ami/animal de compagnie, j'en ai rien à foutre de savoir ce qu'il représente aux yeux du professeur Xavier. Cet homme faisait en sorte de me provoquer et il m'a trouvé ! De plus, il y avait ces deux jeunes de la rues, Amy et Will, qui se mêlèrent de tout. Enfin, surtout Will. Ils sont mutants et ne portent pas Magneto dans leur coeur. C'est mieux ainsi. Avec le temps, je me rends compte à quel point il y a un fossé entre moi-même et les gens de la Confrérie. Je ne voyais plus Pyro de la même manière depuis un moment et maintenant, cela commence à se confirmer: ce que je pensais être une quelconque amitié se mute en une espèce de relation entre anciens camarades de classe. Je me rend compte que je ne veux pas voir d'autres gens du côté de Pyro, qui ne se gênent pas pour tout détruire par pur plaisir. C'est peut-être pour ça que j'ai prévenu Amy au sujet de la Confrérie. Enfin, je ne sais toujours pas si je devrais me compter chanceuse qu'Emma ait décidé de m'amener en ville, ou non...

Read • Play ♪
Une Proposition... Alléchante

Feat Amy Grimm & William Cage & Emma Frost - Terminé
En date du 15 Octobre 2011

Your hand is all I have to keep me hanging on

L’institut était pour moi un lieu de sécurité et un certain havre de paix où je ne craignais pas d’être attaquée à tout moment. Après cet après-midi mouvementé, j’étais bien heureuse de pouvoir me retrouver seule, dans ma chambre. J’en profitais pour feuilleter le livre de psychologie du professeur Xavier, dont j’avais la garde jusqu’à son retour à l’institut. Je dois dire qu’il y a autant de passages intéressants que de paragraphes au vocabulaire recherché appartenant à cet univers. J’avais finalement décidé de laisser tomber et de descendre manger quelque chose, tout en me replongeant dans mes exercices d’Allemand. Cependant, je ne m’attendais pas être désignée guide pour Amy et Will. N’ayant pas trop le choix, je leur ai fait visiter. Au moins, j’aurais passé le temps qui, parfois, me semble très long.

Le point le plus important, et également le plus intriguant, fut ce problème d’audition. Sans raison apparente, j’avais l’impression que quelqu’un avait augmenté le niveau sonore ambiant. À certains moments, c’était comme si les personnes autour de moi parlaient directement dans mes oreilles, ce qui n’est pas des plus agréable. Difficilement supportable, j’ai tôt fais de me diriger vers ma chambre. Comme je devais y attendre, j’avais l’un de ses maux de tête désagréable qui ne pouvait disparaitre si facilement. Ça m’a tout prit pour trouver de l’aspirine et je suis bien heureuse d’avoir mis la main sur mes derniers cachets. Note pour plus tard : faire des réserves d’aspirine.

Read • Play ♪
Insomnia

Feat Amy Grimm - Terminé
En date du 15 Octobre 2011

Don't leave me alone, I'm falling in the black...

Emma a décidé qu’Amy partagerait ma chambre pour la nuit. Je ne vois toujours pas pourquoi. Elle devrait pourtant savoir que je préfère passer la nuit seule. Enfin, quoi qu’il en soit ce n’était pas si mal, je dois l’avouer. Amy ne m’emmerdait pas et je pouvais profiter du calme habituel… et même des tourments de la nuit. Colocataire ou pas, je n’arrivais toujours pas à contrôler ces cauchemars. Je préfère ne pas y repenser, car j’y suis encore sensible. C’était bien trop affreux pour que j’ose le décrire ici… Enfin, pas plus que ce que j’ai déjà vécu.
Quoi qu’il en soit, je me suis réveillée en sursaut, morte de peur. Il m’arrive, quelques fois, de quitter mes cauchemars et de revenir à la réalité sans toutefois réaliser que je suis à l’abri du danger. Ces crises de paniques avaient débuté lors de mon retour à New-York, mais tout semblait s’être régler depuis mon arrivée à l’institut. Cependant, elles ont recommencées il y a moins d’un mois. Habituellement, je suis seule, le souffle court, cherchant à retrouver mon calme malgré la peur m’étreignant. Cette fois-ci, Amy était là, près de moi. Enfin, lorsque j’en pris réellement conscience, elle racontait une histoire. Celle de la Princesse des Cygnes. Je n’avais pas osé l’interrompre, sa voix me rassurant. Je crois que c’est là que j’ai compris ce que c’était de ne pas être seule et d’avoir une présence rassurante. Je ne me souvenais plus de ce sentiment de sécurité que pouvait apporter une simple présence humaine. La dernière fois que je l’ai ressenti, c’était avec mon frère. Il me manque, mais j’apprends à vivre sans lui et trouverait en quelqu’un d’autre cette présence si rassurante.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Dim 1 Jan 2012 - 1:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Lun 14 Nov 2011 - 20:10

Read • Play ?
Une Balade Enflammée

Feat Hypermusic & Pyro - Abandonné
En date du 29 Octobre 2011

Get up get up get up myeotbeon neomeojyeodo. *

Cet événement n'a jamais existé dans la vie d'Erïka.


Read • Play ?
Le Fou Et La Folle

Feat Evan Burns - Terminé
En date du 30 Octobre 2011

My secret side I keep hide under lock and key

Ma grand-mère m'a offert un magnifique cochon d'inde qui me tiendra compagnie à l'institut. Istina est son nom. C'est une petite bête attachante et qui demande de l'attention. Contrairement à certains élèves de l'institut, j'ai beaucoup de temps à perdre pour le passer à m'amuser avec un animal à quatre pattes. Que les professeurs s'opposent ou non à sa présence, je m'en fiche.

Pour une fois, ma grand-mère me ramène en voiture à l'institut. Par contre, sur le chemin, un petit problème d'ordre mécanique fait que nous devons nous rendre au garage le plus près. Pendant qu'une bande d'hommes examinaient la voiture, je me suis dirigée, avec mon nouveau compagnon, vers une petite libraire, tout près. C'était toujours mieux que de rester assise à ne rien faire. Cependant, comme il m'arrive souvent d'avoir des rencontres inattendues, il a fallu que j'entre en collision avec un individu. J'ai eu peur, pendant quelques instants, pour mon cochon d'inde lorsque cet imbécile m'a heurté. Si ce n'était que ça... hélas, je suis tombée sur un mec complètement fou. Le dénommé Evan était possédé, envahi, torturer par une entité à l'intérieur de lui, le poussant jusqu'à meurtre. Le Dark Men qu'il l'appelait. Qu'est-ce que j'y peux ? Rien, rien du tout. Il est invisible et je ne le vois pas. Evan a passé près de me tuer en tirant sur ce qui était, apparemment, le Dark Men. Je comprends pourquoi il a rejoint la bande de cinglés de Magneto... Cependant, il n'est pas aussi fou qu'eux. C'est étrange, mais sa folie pourrait se guérir s'il pouvait contrôler cette créature. Ce n'est pas une pulsion qui le pousse à faire le mal, c'est seulement le Dark Men qui prend possession de lui, si j'en crois ce qu'il m'a révélé.

Lui laissant le nom du professeur Xavier en affirmant qu'il pourrait l'aider comme il l'avait fait pour moi, je suis finalement partie. J'avais légèrement mal aux mains après avoir frappé Evan à quelques reprises. De plus, il y avait mon cochon d'inde qui paniquait dans sa petite cage de voyage. Pauvre Istina. Elle vient d'entrer dans ma vie de fous...

Read • Play ?
Désarmée Face Au Passé

Solo - Terminé
En date du 26 Novembre 2011

J’suis une victime innocente, tout ce que je veux c’est une autre chance

Que faire alors que tout s’écroule autour de vous et que vous réalisez que la réalité vous heurte de plein fouet ? Lorsqu’un nouveau pouvoir se développe et que vous ne puissiez le contrôler ? Comment réagir face à un danger de mort éminent ? Tout cela à la fois, c’était tout simplement insupportable. Ma mère… cette garce qui nous a laissé tomber, Alexïs et moi, nous abandonnant dans un enfer auquel elle semble avoir pris goût. Pourquoi revenir après ces années ? Ne pouvait-elle pas tenter de nous oublier ? Il semblerait que ce soit impossible. Pourtant, j’aurais souhaité ne plus jamais la revoir et encore moi dans ces conditions.

Elle a tenté de me convaincre de la rejoindre. Pourtant, elle sait bien que ses paroles ne m’atteignent pas, que je me fiche complètement de ce qu’elle a à me dire. Je sais ce qui va m’arriver si je la suis, de gré ou de force. Ils vont me torturer, ils vont me violer et, finalement, me tuer après de longues et pénibles journées de souffrance. Je n’osais même pas imaginer ce qu’ils pourraient également faire avec mon corps. Le découper en morceaux afin de nourrir le bétail ? Le jeter dans la mer ? L’enterrer ? Ces gens étaient des tordus. Il fallait mettre un terme à tous leurs agissements. Cependant, je n’étais pas assez forte pour rivaliser avec leur grand nombre…

Ma génitrice ne voulait pas lâcher le morceau, cherchant à tout prix à m’amener avec elle. Ma grand-mère tentait tant bien que mal de me défendre, mais c’était en vain. Peu importe où je me trouvais, j’entendais parfaitement bien ses paroles. J’entendais tout autour de moi. J’avais l’impression que ma tête allait exploser lorsqu’elle se mettait à crier, à hurler des mensonges me faisant ciller les oreilles. Je ne savais plus quoi faire pour me débarrasser d’elle. J’étais coincée, barricader afin de retenir le plus longtemps possible l’un des hommes de la secte à qui ma mère avait fait appel pour me kidnapper suite à mon refus de la suivre. Ne sachant plus quoi faire ni vers qui me tourner alors que le professeur Xavier ne répondait pas au téléphone, je contactais mon dernier espoir… Emma Frost.



Read • Play ?
You're Not Alone, Erïka...

Feat Emma Frost - Terminé
En date du 26 Novembre 2011

It's just another war... Just another family torn... It's just another kill...

Il est si difficile de faire confiance à quelqu'un. Dans les pires situations, vers qui se tourner ? Qui pourra nous venir en aide ? La seule personne que j'ai réussis à joindre fut Emma Frost. Je ne regrette pas de l'avoir appelée. Elle m'a prouvé que je pouvais lui faire confiance. Elle a tout fait pour me ramener à l'institut saine et sauve. Elle m'a promis de me rendre bien plus forte, de faire en sorte que je puisse, un jour, me défendre contre eux qui me font si peur. J'espère qu'elle a raison. Elle sait ce que j'ai vécu, elle l'a lu dans mon esprit. J'espère que grâce à cela elle pourra m'aider. Elle m'a soignée, elle m'a réconfortée à sa manière. C'est bien plus que ce que j'attendais d'elle. Je la respecte, je lui suis redevable pour cela. Un jour, je me montrerais à la hauteur de ses enseignements et deviendrais aussi forte qu'elle. Un jour.


Read • Play ?
La Rage Au Coeur

Feat William Cage - Terminé
En date du 16 Décembre 2011

Peu importe ce que tu penses de moi, j'avance toujours à 120 milles à l'heure !

J’ai besoin de me défouler, d’évacuer cette rage qui m’habite, mais je n’y arrive pas. C’est impossible. Je tente par toutes les façons possibles de faire disparaitre ce sentiment malsain, mais en vain. Je me suis remise à la boxe en espérant pouvoir y arriver, mais également pour m’entrainer dans l’espoir de devenir bien plus forte. J’avais amené Istina, ce qui me faisait un peu de compagnie. J’aimais bien être seule dans la salle de gym avec elle. Il n’y avait personne pour m’embêter, personne pour me voir dans tous mes états. Pourtant, aujourd’hui, il y avait bien une personne : Will. Également présent pour faire mumuse avec mon sable de sac, je le laissais faire en me disant qu’il partira peut-être par la suite. Je me trompais.

L’idée d’un combat à deux me plaisait bien. D’ailleurs, cela me demandait plus d’énergie et me permettait de m’exercer contre un réel adversaire. Si j’avais rapidement le dessus sur lui, il réussit, cependant, à reprendre le contrôle du combat, quitte à me maintenir contre le sol. Alors qu’il ne pensait pas à mal, moi, j’avais peur. Les quelques fois où quelqu’un m’avais ainsi planté au sol, j’avais toujours crains d’être violée. De la part des hommes de la secte, il faut s’attendre à tout. Je ne pouvais m’empêcher de m’inquiéter, de paniquer. Finalement, je pu me dégager, ce qui fut un véritable soulagement.

Will ne pouvait pas comprendre ce que je pouvais ressentir en ce moment et ce qui causait ces sentiments. Cependant, il pouvait bien assimiler le fait que j’avais, peut-être bien, besoin de son aide pour me procurer un certain objet dans la rue. C’était une idée folle qui m’avait traversé la tête à ce moment-là et je n’avais pas pu m’empêcher de m’exprimer. Aurais-je décidé de me taire si j’avais su ce qui allait se produire en lui demandant de me trouver un endroit où acheter illégalement une arme à feu ?



Read • Play ?
Lorsque La Nuit Tombe... Les Démons Se Réveillent

Feat William Cage & Alexïs Nikolaï Davidoff- Terminé
En date du 16 Décembre 2011

We could end up saying things we've always needed to say

Will avait accepté de me conduire jusqu’à un vendeur d’arme, sans trop poser de questions. Tout cela n’avait rien de très légal, mais il savait être discret. Nous avons quitté l’institut à pied afin de nous rendre en ville, dans un certain quartier légèrement à l’écart du centre-ville. Le vendeur d’arme à question était un homme bien méprisable. Je ne comprenais pas ce que pouvais faire Will avec une connaissance aussi exécrable qui n’hésitait pas à intenter à la vie de la première personne lui tenant tête. Si j’avais bien été tentée de repartir, j’ai décidé de poursuivre l’achat de l’arme avant de repartir aussitôt. Grâce à Will, la balle que l’homme m’avait destiné ne m’avait pas atteint, mais avait traversé sa main. Je pouvais très bien imaginer sa souffrance et ne pouvais pas le laisser ainsi.

Je ne voyais plus vraiment Alexïs, ce dernier ayant un emploi du temps bien chargé ainsi qu’une nouvelle vie dont je savais bien peu de choses. Cependant, à ce moment-là, j’avais besoin de lui. Il ne fallait pas que quelqu’un de l’institut apprenne ce qui s’était produit. Heureusement, mon frère accepta de me rendre ce service afin de soigner la blessure de Will… d’une façon très inattendue. Je ne lui avais jamais parlé de mon don et, pour sa part, il semblerait qu’il en était de même. Il avait la chance de posséder un don de guérison. Je n’aurais pas pu imaginer mieux pour un futur médecin comme lui. Il réussit à soigner une partie de la plaie. Au moins, comme ça, il n’était plus possible de voir à travers la main de Will.

Mon cher frère avait eu la bonne idée de nous raccompagner à l’institut. Cependant, sur le chemin, nous avons croisé une personne que nous aurions souhaité ne jamais voir : notre génitrice. Je suis certaine qu’elle nous a vus. Ses grands yeux vides nous ont scrutés pendant quelques secondes, temps où la voiture était immobilisée devant un feu de circulation. J’ai eu terriblement peur de ce qui aurait pu se produire si Alexïs n’aurait pas démarré. Je ne pouvais m’empêcher de trembler. Après ce qui s’était produit, il y a quelques semaines, je craignais qu’ils ne s’en prennent de nouveau à moi. Je voulais retourner à l’institut, rien de plus. C’était le seul endroit où je pouvais encore marcher sans risquer de tomber sur eux. Ils étaient partout, ils me cherchaient, ils me voulaient du mal. J’en tremble encore…

Will fut d’un grand réconfort à ce moment-là. C’était ce dont j’avais besoin plus que tout et, maintenant, je me rendais compte à quel point la présence d’un ami ou d’une personne de confiance pouvait s’avérer nécessaire et réconfortante. À notre retour à l’institut, je me rendis compte que tout ce que j’avais fait pour l’éloigner de moi avait été vain, car Will était une personne avec des valeurs qui ne s’arrêtait pas aux obstacles sur sa route lorsqu’il désirait quelque chose. C’est l’une de ses grandes qualités. Quoi qu’il en soit, je crois que notre relation va aller en s’améliorant au fil du temps. Qui sait, peut-être pourrais-je lui donner cette même confiance que je porte à Amy, un jour ?



Read • Play ?
Danger Zone

Feat William Cage - Terminé
En date du 22 Décembre 2011

We are in a mess, a danger zone. What will happen next, you never know..

Je savais bien qu’il était interdit de se rendre dans la salle des dangers. Cependant, j’avais envie d’y refaire un tour, de venir à bout d’une épreuve sans commettre d’erreur. Si l’expérience de la dernière fois m’avait marquée, j’étais certaine que celle-ci ne pourra me faire de tort. Je m’étais trompée…

Will me poursuivait à travers les longs couloirs de l’institut après que je lui aie lancé une balle de neige au visage. L’ascenseur, habituellement clos, menant aux sous-sols, étaient grand ouvert et j’en profitais pour m’y réfugier, avant d’y entrainer Will. C’est ainsi que notre aventure débuta. Dans la salle des dangers, un programme s’enclencha de lui-même. Nous avons été obligés de nous adapter à un environnement inconnu, dans une espèce de prison destinées aux mutants. À quelques reprises nous sommes passés près de la mort.

À un moment, des gardes masqués réussirent à me mener à une salle d’interrogatoire, cherchant à savoir qui j’étais, ce que je faisais en ces lieux. L’un d’entre eux tenta de me faire du mal, en vain. Disons que j’ai connu pire… Par contre, lui, a souffert comme jamais lorsque j’ai eu l’occasion de me venger. C’était si sauvage, mais si… si apaisant. Comme si cette colère en moi avait laissé place à une paix intérieure. S’il fallait que je torture un homme pour me sentir mieux, n’avais-je pas un problème ? Peut-être bien, mais je préfère ne pas y penser. Si le professeur Xavier avait visionné la simulation et n’avait pas approuvé mon geste, pour ma part il ne s’agissait que d’un hologramme. Quand bien même il aurait été un véritable être vivant, il n’avait eu que ce qu’il méritait. Personne ne pourra me convaincre du contraire. Je ne respectais peut-être les principes du professeur Xavier, mais je faisais ce qu’il fallait pour punir les hommes qui osait faire du mal aux plus faibles.

Sans Will, je ne saurais dire ce qu’il serait advenu lors de la simulation. Je suis heureuse qu’il est été avec moi et qu’il m’ait aidée à survivre en ce terrain dangereux…




Read • Play ?
Une Longue Journée En Perspective...

Feat William Cage - Terminé
En date du 27 Décembre 2011

I'm paranoid of all the people I meet. Why are they talking to me and why can't anyone see?

Je devais aller chez ma grand-mère. C’est sympa, parfois, mais cela devient une routine à chacune de mes visites. La dernière fois… était une exception de taille. Je craignais de remettre les pieds dans l’appartement même où j’avais tiré sur un homme qui finit par mourir de ses blessures. J’étais alors responsable d’un meurtre. Était-ce si important à mes yeux ? Disons plutôt qu’il méritait la mort. Ce qui m’inquiétait le plus était de savoir que ma génitrice pouvait toujours roder dans le coin. Je refusais de mettre les pieds en ville, je n’étais pas rassurée. C’est pourquoi je suis allée cogner à la porte de Will.

Ce dernier m’a répondu. Amy n’étant pas là, il fut le seul à m’accompagner au centre commercial. J’avais quelques achats à faire, comme des vêtements non troués pour remplacer ceux qui avaient été abimés lors des diverses circonstances. Sans broncher, il m’accompagna où je le désirais… sauf à la boutique de lingerie. Il en profita pour acheter des fleurs afin de faire plaisir à ma grand-mère. Il eut également la délicate attention de m’acheter une rose. La fleur était magnifique, mais ce geste m’a tout de même surprise. Je ne m’attendais pas à cela, loin de là. J’étais touchée, très heureuse qu’il soit si gentil. Je n’avais pas l’habitude de ce genre de comportement.

La journée se poursuivit chez ma grand-mère. J’avais du mal à revoir cet appartement sans repenser au drame qui s’y était produit. La présence de Will joua beaucoup sur mon humeur de la journée. Si le fait de tomber sur mon ancien certificat de naissance alors qu’il était censé être réduit en cendre depuis longtemps m’avait plombé le moral, il avait su me faire sourire. Il doit se douter que mon vrai nom n’est pas Erïka. Je songerais à lui révéler un jour. Pour l’instant, je voulais garder ça pour moi.

Après le repas, Will et moi nous sommes amusés à un jeu où le but était de se connaitre davantage. Il savait tant de choses sur moi et je regrettais de ne pas avoir pris la peine de le connaitre bien plus. J’en profitais alors pour lui poser des questions, ce qui était très drôle. Ma grand-mère finie par se joindre à nous, après le dessert, pour nous montrer des photographies. Elle raconta des choses sur Alexïs et moi dont je ne me souvenais plus du tout. Will a semblé adorer. Pour compenser, il raconta quelques histoires compromettantes sur sa jeunesse. C’est certain que je ne les oublierais pas de sitôt !

J’étaisdéçue que la soirée se termine si rapidement, mais j'étais heureuse, je repartais avec Will, à bord d’un taxi, le sourire aux lèvres. C’est après avoir gouté à ce bonheur que je souhaitais le retrouver de nouveau. Grace à Will c’était possible. Il avait fait beaucoup pour moi. Un jour, je lui rendrais la pareille.


Read • Play ?
I'm Only Me When I'm With You

Feat William Cage & Amy Grimm - Terminé
En date du 28 Décembre 2011

When I'm with anybody else it's so hard to be myself. Only you can tell

Will et moi étions revenus à l'institut après une super journée chez ma grand-mère. Nous avons décidé d'aller rejoindre Amy. Puisqu'on n'avais pas pu passer notre journée avec elle, il nous restait toujours la soirée. On en a profité un maximum, autour de bons petits desserts sucrés. En parlant de faire du camping, on a eu la bonne idée de fabriquer une tente dans la chambre. On avait maintenant une grande couverture au-dessus du lit.

Bien installés en-dessous, nous avons raconté des histoires pour se faire peur. Je croyais que rien n pouvait être plus terrible que mes histoires, mais Will m'a bien eut. En fait, il a fait semblant de disparaitre mystèrieusement. Alors, Amy et moi on est parties à sa recherche. Il était introuvable ! On pensait retourner à la chambre quand, soudainement, il est apparu derrière nous pour nous faire peur. Amy a répliqué à coup d'oreiller. On serait resté plus longtemps si je n'aurais pas entendu Scott. S'il nous seraient tombé dessus, on auraient été cuits ! Alors, on a filé comme des voleurs jusqu'à la chambre. Morts de rire, on s'est installés sous la table afin de dormir confortablement. Je ne me suis pas rendue compte que je sombrais dans le sommeil. Je me souviens uniquement de leur avoir souhaité bonne nuit, puis, quelques minutes plus tard, Morphée m'avait emportée.


Read • Play ?
Changement De Programme

Feat Evan Burns & William Cage & Hank McCoy- Terminé
En date du 2 mars 2012

What if I try not to remember ? Would it matter at all ?

C'était la nuit. Je ne me sentais pas bien, je venais de faire un terrible cauchemard. La personne que je vais voir, dans un tel cas, c'est Will. Je suis allée cogner à sa porte et je l'ai serré dans mes bras. Il a le don de me réconforter par sa seule présence. On est descendu dans le hall afin de discuter tranquillement. Soudainement, il y a eu un coup de feu. J'ai paniqué. J'avais peur. Quelqu'un de l'institut se faisait attaquer ? Je ne pouvais le savoir. Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allée vérifier.

On est tombés sur Evan. Pourquoi personne ne pouvait venir ici à une heure normale ? Après Scum, voilà Evan. Il n'allait certainement pas rencontrer le professeur Xavier à cette heure tardive. Quoi qu'il en soit, le professeur McCoy décida de nous rejoindre. Il accueillit Evan et nous obligea en rentrer à l'intérieur. Puis, il nous laissa à la cuisine, question de pouvoir discuter un peu. Alors, c'est ce qu'on a fait. Je n'avais pas envie que cela dure une éternité, à vrai dire. Je voulais passer du temps seule avec Will.

Trente minutes plus tard, le professeur est revenu pour amener Evan à une chambre libre. Comme ça, j'étais seule avec Will. Il m'a raccompagné à ma chambre et je lui ai proposé de rester. Sa présence me rassurait. Je savais qu'il était fatigué, alors autant dormir ensemble. Je ne lui dis pas. Je ne lui ai jamais dis, mais il est le seul qui peut me réconforter à ce point. Il est le seul qui peut me faire sentir en sécurité.



Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mar 22 Jan 2013 - 22:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mer 21 Mar 2012 - 6:06

Read • Play
Entre Réalité Et Fiction

Feat William Cage - Terminé
En date du 2 Mars 2012

I never needed a friend like I do now

Parfois, les rêves semblent être bien plus vrais que la réalité. Pourtant, ce ne sont que de vilains cauchemars, rien de plus. Enfin… pour les gens normaux. Lorsque je ferme les yeux et que je m’assoupie, je ne peux jamais savoir si ma nuit sera paisible. J’ai peur de ce qui peut se trouver dans mon esprit. Je fais souvent les mêmes cauchemars, je ressasse sans cesse les mêmes souvenirs, toujours plus horribles à chaque nuit.

J’ai la chance d’avoir Will à mes côtés. J’ai beau le réveiller au milieu de la nuit, il ne m’en veut jamais. Il me comprend, il sait comment me rassurer, comme ce soir. Il est resté avec moi pendant toute la nuit. On a beaucoup discuté, confortablement installés dans mon lit. Je n’aurais jamais cru que cela me ferait autant de bien. On a parlé de mes origines, de mon père… de ces choses que je ne lui avais jamais vraiment dites. On se fait confiance, on apprend à se connaitre davantage.

Cependant, à un moment où à un autre, le sommeil fini par nous gagner. Je me suis assoupie à ses côtés, bien moins angoissée qu’au début de la nuit. J’ai de la chance d’avoir un ami comme lui. Je ne veux pas le perdre. Si je peux prendre soin de lui autant qu’il prend soin de moi, je le ferais. C’est mon meilleur ami et je tiens énormément à lui.

Read • Play
Qui Être, Qui Paraître ?

Feat Victoria Alisa Cavalieri & Clara Marie Corell & Alexïs Nikolaï Davidoff - Abandonné
En date du 15 Mars 2012

Sometimes it's so crazy that nothing can save me, but it's the only thing that I have

Mon frère est en couple. Lorsqu’il m’a annoncé la nouvelle, j’étais heureuse pour lui. Je n’ai jamais vraiment été intéressée par l’amour et toutes ces histoires compliquées. Il était évident qu’Alexïs allait trouver la perle rare un jour ou l’autre. Il était si adorable et son côté timide plaisait bien aux filles. Je me demandais quel genre de personne était sa petite amie. Je n’allais pas tarder à la savoir.

Nous avions convenu d’un moment où il pourrait me la présenter. Il est donc venu à l’institut avec elle. Elle était mutante, autant en profiter pour lui faire découvrir l’endroit. Par contre, notre rencontre fut brève. Je n’étais pas vraiment d’humeur à discuter. Malgré tout, j’ai tenté de me montrer sympathique. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle peut bien penser de moi, mais ce n’est pas très important. J’espère simplement qu’elle saura rendre Alexïs heureux.

Read • Play
Car Tu Es Mon Frère...

Feat William Cage - Terminé
En date du 6 Juin 2012

I wanna hold you high and steal your pain away

« Je veux sentir ton coeur déchiré entre mes mains. Je veux le recoudre avec tendresse, dissimuler les cicatrices. Ne pleure pas, ne pleure mon grand. Toute cette histoire, elle est derrière toi, à présent. Lève-toi et marche, je serais ta béquille, toujours prête à te soutenir. Ta douleur sera mienne, elle sera notre. Parce que nous sommes pareils. Parce que nous nous comprenons, nous avons vécu désespoir et trahison. Ne pleure plus, grand frère, je serais toujours là pour toi. Unis, nous sommes plus forts que tout. Affrontons ces regards et ces jugements ensemble et ignorons les car nous vallons bien mieux. »

C’est ce que j’aurais voulu lui dire. Cependant, cela ne m’ait venu en tête qu’après coup. Cette scène où Will craignait même ma propre présence faisait maintenant partie du passé. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me fasse une terriblement révélation lorsque je suis allée le voir, à sa chambre. Il semblait si… bouleversé. J’ai réussis à le secouer, à lui faire prendre conscience de certaines choses… enfin, suffisamment pour arriver à le faire quitter sa chambre. Je ne pouvais le voir dans cet état… ce n’était pas lui. Il ne ressemblait pas au Will que je connaissais. Je réalisais, à ce moment, qu’il était probablement mon propre reflet. Alors que j’étais triste, apeurée, paniquée, je devais lui ressembler. Un animal blessé. Chacun blessés par des personnes de notre passé, nous devons nous soutenir afin d’aller de l’avant et guérir nos blessures.

Je n’ai peut-être pas réagit comme il le fallait lorsqu’il me dévoila son secret, mais j’ai eu peur. J’ai eu peur pour lui. Je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Je suis soulagée qu’il s’en tire pas trop mal physiquement. Les blessures psychologiques, elles, resteront longtemps. Lorsqu’elles lui feront mal, je serais là pour l’aider. Je sais ce que sait, je crois comprendre ses sentiments. Je veux seulement l’aider. C’est mon meilleur ami. Je ne veux pas le perdre. Je ferais tout en mon pouvoir pour le protéger, quitte à me salir les mains…


Read • Play
Ma Nouvelle Famille

Feat William Cage - Terminé
En date du 6 Juin 2012

What's worth the prize is always worth the fight

Passer du temps avec Will c’est toujours agréable. On avait mangé comme de vrais goinfres à l’institut et, pourtant, on avait suffisamment faim pour engloutir tout un tas de sushis. Ma grand-mère était passée nous prendre afin de nous ramener chez elle pour l’aider à finir les derniers préparatifs pour son déménagement, le lendemain. En chemin, nous nous sommes arrêtés pour faire les courses. On a acheté tout un tas de trucs pour faire des sushis. Une fois chez elle, on s’est mis à cuisiner. Au final, ils étaient délicieux.

On a passé une merveilleuse soirée. Je n’étais pas très à l’aise dans l’appartement, cela me rappelait de mauvais souvenirs. C’est dans ce genre de moments que je réalise à quel point mon frère est génial. Il n’a pas hésité à enfiler une vieille robe de ma grand-mère afin de me faire rire. On peut dire qu’il n’a pas peur du ridicule. Je ne pouvais pas m’empêcher de m’esclaffer. Encore maintenant, quand j’y repense, je souris bêtement.

On s’est installés confortablement sur un matelas puis on s’est mis à discuter comme on le fait souvent. Je lui ai finalement révélé ce qui s’était passé dans l’appartement. Je lui ai parlé du meurtre que j’ai commis en cherchant à sauver ma vie. Il ne m’a pas jugé. Au contraire, il me comprenait. Il avait déjà eu à tuer pour sauver sa vie. Il savait que ce n’était pas facile et qu’il s’agissait du genre de chose qui nous hante pour la vie.

Il me fait confiance. Il me l’a prouvé en me laissant regarder ses yeux. Ses deux yeux. Sans son cache-œil, je pouvais voir la cicatrice qui marquait son œil aveugle. Il m’a expliqué l’origine de cette blessure. Au final, nous sommes tous deux marqués autant physiquement que psychologiquement par nos passés respectifs.

Ça ne sert à rien de s’apitoyer sur le passer. Bientôt, une nouvelle page allait être tournée. Le lendemain matin, lorsque je me suis réveillée, Will dormait encore. Je l’ai laissé se reposer encore un peu. Pendant ce temps, j’allais discuter avec ma grand-mère dans la cuisine. Elle a accepté que l’on passe prendre Amy à l’institut avant l’arrivée des déménageurs.

Je suis allée réveiller Will... ou plutôt, je lui ais tartiné le visage avec du chocolat. Ensuite, je l’ai laissé découvrir le tout sans rien dire. Il a aussitôt réagit afin de se venger. Notre petite guerre ne finira jamais… sauf s’il abandonne. Je ne crois pas que cela arrive un jour. Ça va probablement durer aussi longtemps que notre amitié, c’est-à-dire, à tout jamais.

Read • Play
Ensemble Sinon Rien

Feat William Cage & Amy Grimm - Terminé
En date du 7 Juin 2012

I can't tell you what your life's gonna be. Every day there's something new, it's true

Aujourd’hui, c’était une journée éprouvante. Je me suis levée tôt afin d’aider ma grand-mère à aménager dans son nouvel appartement. Will était avec moi pour nous aider à la tâche. Nous sommes même allés chercher Amy afin qu’elle puisse rencontrer ma grand-mère et nous donner un coup de main par la même occasion. Autant dire que cette journée n’allait pas être comme les autres.

Après l’arrivée des déménageurs, nous avons chargé les cartons dans le camion avant de nous rendre au nouvel appartement. Will et moi on n’a pas manqué d’occasion de se moquer l’un de l’autre avec nos supers bonnets de Pikachu. Par contre, monter les cartons n’était pas aussi simple que ça en avait l’air. L’appartement était situé à quelques étages du rez-de-chaussée. Il fallait donc monter des escaliers pour s’y rendre. Malheureusement, j’ai perdu pied et j’ai glissé. C’est à ce moment-là que Will fit apparaitre son clone pour me secourir, devant ma grand-mère. Soudainement, il y avait comme qui dirait un grand malaise. J’aurais peut-être dû lui dire qu’elle était au courant pour les mutants, ça lui aurait évité de s’inquiété. Au moins, elle l’a rassuré autant que possible et le clone nous aida à monter les cartons encore plus rapidement.

Pendant la journée, Will et Amy ont voulu se venger du fait que j’avais pris une photo compromettante d’eux. En fait, c’était surtout Will qui voulait obtenir vengeance parce que j’avais montré la photo de la robe à Amy. Il allait s’en remettre… Les deux morues m’ont carrément attirée dans la salle de bain et m’ont jetée dans le bain avant de m’arroser. J’ai fait ce que je pouvais pour partir, tout en mouillant Amy au passage. Elle allait vouloir obtenir vengeance pour ça. Par contre, ce n’était pas pour aujourd’hui.

On s’est surtout concentré sur le rangement afin que ma grand-mère en ait le moins possible à faire. Il valait mieux la ménager au maximum. Par contre, on n’a pas refusé qu’elle nous raccompagne jusqu’à l’institut. C’était assez long de faire tout le trajet à pied alors si on peut éviter ça…

Enfin, j’espère que ma grand-mère sera en sécurité dans son nouvel appartement. Il est plus beau, plus grand et plus sécuritaire alors je ne m’en fais pas trop. Tout ce qui compte c’est qu’elle se sente comme chez elle.


Read • Play
The Last Drink

Feat Duncan McElligott - Abandonné
En date du 19 Juin 2012

So raise your glass if you are wrong in all the right ways

Duncan m’avait offert un billet pour son dernier match de catch. Il mettait fin à sa carrière afin de s’installer dans une autre ville. Je crois qu’il comptait y rouvrir son bar. Quoi qu’il en soit, il s’agissait de ma dernière occasion de passer un peu de temps en sa compagnie. Après son combat, on est sorti prendre un verre. On a discuté d’un peu de tout de rien sans aborder de sujets bien sérieux. À quoi bon gâcher une belle soirée avec des idées sombres ? La soirée était très agréable. Il m’a même ramené à l’institut par la suite. C’était la dernière fois que je le voyais avant très longtemps…

Aurais-je l’occasion de le recroiser un jour ?

Read • Play
Away From Civilization

Feat Jack Armuk & William Cage - Terminé
En date du 25 Juin 2012

Je n'ai trouvé de repos que dans l'indifférence.

Petite excursion en montagne. Ça aurait pu être sympa, si ce n’était pas en groupe. J’aime bien me promener dans le boisé près de l’institut seule. Ça me permet de me détendre et de profiter d’un calme que je n’ai pas toujours au manoir. Par contre, en ce moment nous n’étions pas à l’institut et je n’étais pas seule.

Il n’y avait rien de particulièrement intéressant. Enfin, selon moi. Cette sortie était comme une autre. Il y avait des élèves, des accompagnateurs… un mec en pagne qui médite sous une chute d’eau… Et oui, il en faut de tout pour faire un monde aussi fou que le nôtre. Enfin, il y avait ce groupe de fille qui se cachait derrière des buissons pour mater. Qu’est-ce qu’il y avait de si intéressant à voir ?

Devrais-je être étonnée d’être tombée sur Jack ? Il est… particulier ce mec. J’ai discuté un peu avec lui, sans plus. Il a beau m’avoir sauvé une fois, il n’en reste pas moins dangereux et effrayant. Il est assez particulier, je ne sais pas trop quoi penser de lui et de ses méthodes… pour le moins originales. Je cherchais une occasion de couper cours à la discussion lorsque Will est apparu. Tiens, depuis quand il décide de jouer les accompagnateurs, lui ? En fait, je m’en fichais un peu à ce moment-là. Au moins, je n’étais pas seule. C’était plutôt rassurant puisque je ne savais pas à quoi m’attendre de la part de Jack. Je préférais rester sur mes gardes, par prudence.

Lorsqu’on a finalement dit au revoir à Jack, nous sommes retournés avec le groupe. L’après-midi était plutôt agréable avec Will dans les parages. On pouvait dire qu’il savait mettre de l’ambiance lors des excursions scolaires.

Peu avant notre départ, Jack nous a fait le graaand honneur de l’un de ses chants. Ça a intrigué pas mal d’élèves, il faut l’avouer. Je l’ai donc revu une dernière fois avant de quitter la montagne. On a échangé quelques mots, rien de plus. Je suis repartie en compagnie de Will, bien heureuse de rentrer à l’institut.

Maintenant, je sais où aller si j’ai la soudaine envie de tomber sur un mec en pagne.


Read • Play
Par Dédale Pour Thésée

Event - Terminé
En date du 3 Juillet 2012

Tell me who will save you when there's no one else around

Il m’arrive souvent de craindre la nuit. Lorsque je m’endors, j’ai peur de ce qui peut surgir dans mes songes. Incapable de dormir ce soir-là, je suis allée m’installer à la cuisine. Je pensais être seule, comme d’habitude, mais ce n’était pas le cas. Il y avait une jeune fille, Allison. J’ai discuté un peu avec elle. Apparemment, je ne suis pas la seule qui est en proie à des terreurs nocturnes, certains soirs. Elle n’était pas rassurée par l’une des prémonitions qu’elle avait eue. J’aurais bien voulu la rassurer, mais à quoi bon lui raconter des mensonges dans le seul but de la réconforter ? C’était inutile de lui cacher la vérité. Des choses horribles pouvaient se produire et, parfois, on ne pouvait les empêchées.

Comme ce soir.

Que s’était-il passé pour que l’on en arrive là ? Je ne saurais dire. Tout s’est passé rapidement. Allison et moi, on a rapidement quitté la cuisine lorsque le système de défense de l’institut s’est activé. Il y avait un intrus. L’intrus en question était l’un des notre. Je ne comprenais pas pourquoi il s’attaquait à nous. Il a défoncé le hall à coup de rochers géants, blessant quelques résidents. Il était fort et menaçant… mais semblait totalement absent, comme s’il n’était qu’un corps sans âme.

Qu’est-ce que je pouvais faire contre lui avec une simple arme à feu ? Je devais le tuer ? Pourquoi les X-Men n’intervenaient-ils pas ? Will débarqua peu de temps après. Sa présence me rassurait. Cependant, nous ne pouvions toujours pas maitriser l’intrus.
C’est à ce moment que Bobby arriva. Je n’ai jamais été aussi heureuse de le voir. Grâce à son pouvoir, il pouvait maitriser l’individu et le maintenir à distance des résidents le temps que les X-Men se ramènent. Il suffisait de faire diversion. Évidemment, je n’ai pas hésité à le faire. Je n’ai pas de pouvoir me permettant d’attaquer. Il faut bien que je me rende utile à ma façon.

Au final, on a eu de la chance que personne ne soit blessé. Will était un peu secoué après s’être jeté sur le mutant qui l’a aussitôt projeté dans ma direction. Bobby a pu l’empêcher d’avancer davantage en gelant le sol. Ainsi, les X-Men ont pu prendre la relève. Il était temps ! N’empêche, sur ce coup-là, on a fait une bonne équipe. Jamais je ne laisserais quelqu’un détruire l’institut ou blesser ses résidents. Jamais.



Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mar 7 Mai 2013 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Jeu 28 Mar 2013 - 6:12


Read • Play
Sous Un Chaud Soleil D’été

Feat Iceberg - Terminé
En date du 15 Juillet 2012

Stand by me ! Nareul barabwajwo jomdeo gakkawo jigosipeo

Il y a des choses qui ne s’expliquent pas dans la vie. En fait, peut-être que si. La chaleur à du me monter à la tête… à moins que ce ne soit le froid polaire que dégage Bobby ? Aaarg ! Je ne comprends toujours pas ce qui s’est passé. Je me sens si étrange en ce moment et quand j’y repense… je… je ne sais pas, je me sens toute légère. Ça me rend heureuse de me remémorer cette journée afin de l’écrire sur papier. Je suis folle ? Certaines personnes appellent simplement ça l’amour.

J’ai toujours bien aimé Bobby. Il est gentil, intelligent, calme et posé. Tout le contraire de John. Quand je le regardais tous les deux, je me demandais pourquoi ils étaient amis. Ils sont si différents l’un de l’autre. Contrairement à John qui prenait un grand plaisir à m’enquiquiner, Bobby ne m’énervait jamais. Je ne sais pas si je lui faisais peur ou quelque chose du genre, mais il était toujours gentil avec moi alors que j’étais plutôt du genre à envoyer promener tout le monde.

Tout cela date d’avant ma rencontre avec Will. J’ai changé, avec le temps. J’ai arrêté de me battre avec le premier enquiquineur venu… ou presque. Apparemment que je commence à m’ouvrir peu à peu aux autres. C’est peut-être vrai. Il faisait très chaud cette journée-là et j’avais tout de même décidé d’aller dehors. C’était peut-être stupide comme idée, au départ, mais maintenant je peux dire que c’était l’une des plus belles idées de toute ma vie. J’ai vu Bobby à l’extérieur du garage. Il travaillait sur sa moto. J’ai décidé d’aller le voir, question de le saluer. Bon, d’accord je l’avoue… il dégage un froid glacial qui me plait bien. Ce serait con de ne pas en profiter en pleine canicule. Mais il ne faut pas croire que je l’apprécie juste pour ça, hein ! Ce n’est qu’un avantage, voilà tout.

On a discuté. Rien de nouveau là-dedans, ça nous ait déjà arrivé de tenir une discussion. J’aurais cru que cela se serait arrêté là, mais non. On a fait de la moto. Il m’a appris à conduire. Rien de bien spectaculaire, seulement quelques trucs de bases. C’est pas si mal, en fait. C’est un peu comme la bicyclette, ça s’apprend rapidement. Surtout avec un professeur comme lui. Pendant que je conduisais, il était assis derrière-moi. Il est tellement froid… et pourtant j’avais chaud. Je ne comprends pas. C’est assez étrange. J’ai pas l’habitude de me rapprocher des gens. Pourtant, ça ne me dérangeait pas d’être si près de lui. Ça doit être parce qu’il est froid, voilà.
Après les petites leçons, il m’a proposé d’assister à un match de hockey avec lui. Il m’invitait à sortir ? Si je m’attendais à ça… J’ai accepté, bien sûr. Ce genre de sport n’est pas mon truc, mais je n’avais pas envie de refuser une sortie en si bonne compagnie. Il m’a même laissé conduire jusqu’à l’aréna. Je n’ai jamais su comment j’ai réussis, surtout avec les foutus taxis sur les routes !

Le match était… bon, d’accord, je ne mentirais pas, je n’aime pas le hockey et je trouve ça nul de voir des gens être payés des millions pour courir après un morceau de caoutchouc noir.  Au moins, Bobby discutait un peu avec moi durant la partie, ça m’a permis de découvrir qu’il aimait également la boxe. Ça pourrait me faire un nouvel adversaire avec qui m’entrainer.

Après la partie, alors que l’aréna était complétement vide, nous sommes allés sur la patinoire. Autant en profiter pour s’amuser un peu, non ? Je ne me serais pas attendue à ce qu’il crée un véritable village de glace, un château, une statue à mon effigie…. Une statue de glace. Une vraie. En glace. Elle était si belle ! Je regrette de ne pas l’avoir photographiée. Elle était si belle ! J’étais touchée… Je crois que c’est ça. Enfin, j’étais heureuse quoi. Par contre, on a dû fuir lorsqu’un gardien de sécurité nous a surpris sur la patinoire. J’emmerde les agents de sécurité.

Comme je n’avais pas vraiment envie de trainer en ville, on est rentré à l’institut. On a pas mal discuté, on s’est échangé des films, des disques, puis on a profité du fait que la majorité des résidents étaient couchés pour se préparer à manger et accaparer la télévision du salon. Il ne faisait plus aussi chaud, mais ce n’est pas une raison pour ne pas poser ma tête sur son épaule et être un peu plus confortable, bon ! Et depuis quand je me dois des explications à moi-même ? Je fais ce que je veux.

Justement, c’était ma décision de dormir avec lui. Enfin, il m’a tenté il faut dire ! Comment résister alors qu’il me sert dans ses bras ? J’étais simplement bien. Je ne pouvais pas dire pourquoi ni comment. Je n’avais pas envie de me casser la tête avec tous cela. J’avais simplement envie de rester avec lui et de discuter. Le temps avait passé si vite… J’ai même osé demander ce qu’il pensait de moi. J’ai été agréablement surprise de sa réponse. Il a réussis à cerner une partie de moi… Enfin, celle que je montre aux autres. Il sait parfaitement bien que je suis chiante et désagréable, mais il apprécie ma présence et aime passer du temps avec moi. Il doit être maso, c’est mignon. Il a même dit que j’étais jolie. Moi ? Il me trouvait de son goût. J’avais du mal à y croire. C’est la faute des origines Russes, c’est sûr.

On a fini par s’endormir. J’étais bien dans ses bras. Ce n’était pas comme avec Will ou Alexïs, par contre. Déjà, eux ils sont chauds. Ensuite, je ne sais pas. C’était vraiment étrange ce que je ressentais. Je n’ai pas trop compris ce qui se passait. Avec ma grande franchise habituelle, je ne me gênais pas pour en parler. J’étais bien avec lui, je n’allais pas le cacher. Bon, à ce moment-là, j’avoue avoir pensé, l’espace d’un instant que l’on pourrait être plus que des amis. Mais bon… Moi, en couple ? Faut pas rêver. Ce serait la chose la plus ridicule de ce monde. Je commence à peine à me rapprocher des gens, alors être en couple…

Il y a certaines choses qui ont tôt fait de me faire oublier ça et de me ramener sur terre. Ah ! Chers cauchemars et terreurs nocturnes… allez tous vous faire foutre. En plus de me faire pleurer, j’ai réveillé Bobby au milieu de la nuit. Pas question qu’il me voit pleurer ! Il y a des choses que je ne suis pas prête à montrer aux gens. Ça, ça en fait partie. Au moins, il n’a pas trop posé de question. Il m’a seulement pris dans ses bras. Ça m’a fait un bien fou. Je me sentais protégée, en sécurité, surtout sous ce dôme de glace qu’il a créé au-dessus de mon lit.
Je ne savais pas si j’allais me rendormir. Habituellement, j’ai du mal à me remettre de mes cauchemars. C’est jamais facile de rêver à quelque chose d’horrifiant qui est le parfait reflet de la réalité. J’aurais peut-être dû éviter de regarder ce film d’horreur, dans la soirée, ça n’a aidé en rien…

Je ne voulais pas quitter les bras de Bobby. Quoi ? J’ai bien le droit d’avoir envie de rester contre lui. C’est un crime ? Je me sentais bien. C’était indescriptible. Déjà que j’étais toute mélangée et que j’avais du mal à savoir ce qui se passait entre nous deux. Lorsqu’il m’a embrassé, mon cerveau est tombé en panne. C’était magique. Le baiser, pas la panne de neurones. C’est si difficile à décrire. C’est comme s’il y avait une certaine chimie, quelque chose de spécial qui nous liait à cet  instant précis. Est-ce que j’ai fait le bon choix en répondant à ce tendre baiser ? Je suis certaine que si. Je ne regrette rien de ce qui s’est produit.

J’espère seulement ne pas avoir commis une erreur. J’ai peur d’avoir fait un faux pas, d’être allée trop vite. Je le connais depuis longtemps… enfin, connaitre était un bien grand mot. J’en ai appris bien plus sur lui en quelques heures que depuis mon arrivée à l’institut. Je verrais bien où cette relation nous mènera. Je veux la vivre au jour le jour en souhaitant d’avoir bien fait de suivre mes sentiments.


Read • Play
Craintes Infondées

Feat Iceberg & William Cage – Terminé
En date du 16 Juillet 2012

I couldn't ask for anything better

Première journée officielle de mon couple. Non, je raye cette phrase à la con, ça ne le fait pas. C’est la première fois que je suis en couple et aujourd’hui Bobby et moi on va passer une belle journée. J’espère que cette espèce d’ambiance magique de la veille restera. J’ai adoré notre journée et j’aimerais bien en vivre d’autres dans le genre. D’ailleurs, ce matin, on avait prévu déjeuner ensemble. Je ne m’en souvenais pratiquement plus, à mon réveil. J’étais tellement dans les vapes. Je me suis réveillée en pensant avoir fait un rêve étrange, mais non. Bobby était à côté de moi et me souriait. Son sourire, son regard à cet instant, c’était magique. Inoubliable. Notre beau petit moment fut interrompu lorsque Will est venu cogner à la porte. C’est Bobby qui lui a ouvert et ça l’a complétement surpris, le pauvre. Il ne comprenait pas grand-chose à la situation et il ne semblait pas en état de le faire.

Habituellement, c’est moi qui fais des cauchemars. C’était très rare que Will vienne me voir à cause d’un mauvais rêve. Il souhaitait être rassuré et voir que j’allais bien après m’avoir cru morte. Comme si ça allait arriver du jour au lendemain… Bon, j’avais la peau glacée après avoir dormi avec Bobby et ça ne lui a pas trop plu, mais c’est bien parce qu’il ne sait pas ce que c’est que de dormir dans un véritable fourneau en temps normal. J’avais un véritable climatiseur à côté de moi. Rien de tel pour bien dormir sans se réveiller à toutes les heures parce qu’il fait une chaleur d’enfer.

Enfin, une fois que Will fut rassuré, je suis allée me changer puis nous sommes partis déjeuner. Will et Bobby allaient pouvoir en profiter pour faire connaissance… ou pas. Après que avoir gagné contre lui dans une petite course jusqu’à la cuisine, il nous traitait comme des esclaves. Parfois, je me demande ce que je vais bien pouvoir faire de lui. Au moins, Bobby se prêtait à son petit jeu et c’était assez amusant.

Après le repas, on a passé la journée à une fête foraine, en ville. C’était génial. Bobby sait comment s’y prendre pour jouer de mauvais tours à Will. J’adore ça. À deux, c’était encore plus facile de l’embêter. Le pauvre, il allait finir par s’en remettre. Bon, il allait peut-être attraper froid, par contre. En plus de se faire arroser, il a passé la soirée en serviette. Enfin, autant que j’écris les choses dans l’ordre

Nous sommes allés chez ma grand-mère pour passer la soirée. En même temps, j’en ai profité pour lui présenter Bobby. Je n’avais pas à craindre son jugement, elle a le don pour apprécier les gens et les adopter sur le champ. Il a fait bonne impression, elle l’a adorée, j’en suis sûre. On a passé notre temps à la faire rire avec nos conneries. Will qui pensait pouvoir nous jouer de sales tours, ça s’est retourné contre lui. On a gagné contre lui. J’ai même pu lui jeter une boule de neige à la tête. C’est génial les boules de neige !

Nous sommes allés voir les feux d’artifices sur le toit de l’immeuble. Ça fait longtemps que je n’en avais pas vus. J’ai pu passer un agréable moment avec Bobby. Après ça, on a même pu manger un bon petit repas fait par Will. Grand-mère en a profité pour raconter des histoires compromettantes sur mon compte.

Note à moi-même : Faire disparaitre les photos compromettantes de ses albums avant qu’elle ne se décide à les lui montrer, un jour.

Comme il se faisait tard, nous sommes tous allés dormir. Will veillait sur son lui-même qui dormait sur le canapé. J’en ai profité pour occuper ma chambre avec Bobby. Encore une fois, j’avais l’occasion de dormir dans ses bras et je n’allais certainement pas m’en plaindre. J’espérais seulement pouvoir me détacher de lui, d’ici le lendemain matin, afin de me lever sans le réveiller. Grand-mère garde toujours un pot de chocolat dans ses placards, c’était le moment ou jamais de s’en servir.



Read • Play
Midnight

Feat William Cage & Ryan Smith - Terminé
En date du 20 Juillet 2012

Minuit le soir, mes idées filent comme des météores dans un ciel immobile

Minuit. Je n’arrivais pas à fermer l’œil. Je ne me sens pas trop bien, à vrai dire. Après avoir tourné en rond encore et encore, j’ai décidé d’aller voir Will. Il semblait fatigué, mais il a accepté de descendre à la cuisine avec moi afin qu’on discute un peu. Il sait toujours comment me changer les idées. Il s’amusait à se construire une muraille avec des céréales afin de se protéger de mes prétendues « attaques en traitre ». Je le voyais beaucoup moins qu’auparavant, il était très pris par son travail et moi par mes études. Néanmoins, cela ne m’empêchait pas de profiter de sa présence dès que je le pouvais.

On ne s’attendait pas à voir quelqu’un débarquer dans la cuisine à cette heure-ci. Ça aurait pu être un événement banal, mais certaines choses démontraient clairement que cet homme charmant… Quoi ? Non, pas charmant… Heu… Pourquoi je l’ai trouvé charmant ? Il est débarqué de nulle part et… bon, j’ai toujours pas compris pourquoi je l’ai trouvé charmant. Ça devait être la fatigue. Ou bien l’alcool ? Pourtant, j’ai pas bu… Ça devait être les effluves de son affreuse bouteille qui ont tuées quelques neurones. Enfin, le plus important était que certaines choses n’étaient pas normales.
-Premièrement, de l’alcool dans des céréales ça semble absolument dégoutant. Qui ferait ça, mis à part un alcoolo ?
-Deuxièmement, il n’est pas des nôtre. Il n’est pas de l’institut et ce n’est qu’un… humain…
-Troisièmement… Après le coup des céréales, est-ce que j’ai vraiment besoin d’en rajouter ?

Il s’agissait d’un humain. Dans l’institut. Il sait maintenant qui nous sommes. Que faire ? On a pas eu le choix de le laisser partir… enfin… je ne sais pas pourquoi je l’ai laissé partir alors qu’il est au courant pour l’institut. Je ne sais pas pourquoi je sentais que je pouvais lui faire confiance. Je… c’est difficile à décrire. Maintenant que j’y repense, j’ai bien du mal à comprendre la situation. Normalement je me serais méfiée, je n’aurais jamais laissé Will lui montrer son pouvoir. Pourtant… je ne sais pas. Quelque chose chez cet homme me mettait en confiance. Il était gentil, charmant… Il nous a même invités à prendre un verre au bar où il travaille. J’avais envie d’y aller. J’avais envie d’en connaitre plus sur cet homme intriguant. J’aurais été prête à le suivre si je n’avais pas vu que Will allait s’écrouler d’une minute à l’autre tant il était fatigué. Dommage… ce sera pour une prochaine fois… peut-être.


Read • Play
Un Accueil Mitigé

Feat William Cage & Cassandra Farell  & Iceberg – Terminé
En date du 22 Août 2012

J'aimerai tellement te dire ce que veut mon coeur, mais je n'ai plus les mots

Je ne suis pas jalouse. Bon. Et non, ce n’est pas un mensonge. Enfin… un peu… Enfin… Raaah ! Personne ne doit le savoir. Bon, Will a deviné, mais lui ça compte pas. Il me connait trop bien ! Il a tout de suite capté que j’étais jalouse de l’autre morue. C’est pas ma faute si elle est jolie ! Elle était sur la moto de Bobby quand je l’ai vue. C’était louche. Ce n’est pas que je n’ai pas confiance en lui. Au contraire, il me prouve un peu plus à chaque jour qu’il est un garçon fantastique à qui je peux réellement faire confiance. Par contre, elle… Je ne la connais pas alors j’ai bien le droit de la détester, non ?

Disons que l’accueil qu’elle a reçu n’était pas très chaleureux. En plus, Will m’empêchait de fumer, ça me tombait sur les nerfs. Au moins, Bobby a été assez gentil pour me rendre mon paquet. C’était bien dommage qu’il ne reste pas plus longtemps. Il était parti chercher le professeur Xavier. Pendant ce temps, on faisait faire un petit tour de l’institut au flétan. On s’est arrêté à la cuisine pour manger et Bobby est venu nous rejoindre. Au moins, il ne me négligeait pas. J’étais contente qu’il soit avec nous. J’avais quelqu’un pour m’aider à embêter Will. D’ailleurs, on est partis en véritable guerre tous les deux. Pas question de le laisser avoir le dernier mot ! Pendant qu’on mangeait, j’ai fait jouer un aboiement programmé de caniche sur mon téléphone. Autant dire qu’il a pas trop apprécié vu la tête qu’il a tiré. Et la morue… Faudrait que je me souviens de son nom, d’ailleurs… Enfin, elle, elle a fait apparaitre un caniche sur la table. Il était tellement mignon. Il ne resta pas très longtemps puisque Will souhaitait le défoncer à coup de batte de baseball. Au moins, j’ai pu m’amuser pendant quelques secondes.

Il fallait s’y attendre, il s’est vengé en me balançant dans la piscine. L’eau n’était pas très chaude, mais rafraichissante. Pas question d’y patauger seule avec mon frère. J’ai tendu la main à Bobby, qui était directement tombé dans le piège. Je l’ai tiré vers moi afin qu’il tombe dans l’eau. Il est insensible au froid alors cela doit lui faire ni chaud, ni froid (Jeu de mot de merde. Je te le dédie, Will. ). On s’est mis à discuter et il m’a dit qu’il m’aimait. C’était mignon, non ? Il m’aime, moi. C’était la première fois qu’il me le disait. J’étais tellement heureuse. Enfin, bon, je ne le montrais pas tant, mais je l’étais vraiment.

Après être tous sortis de la piscine, Bobby coinça Will dans la glace afin qu’on lui fasse une jolie coupe de cheveux et qu’on immortalise le moment. La morue est moi, on est allées se réfugier dans ma chambre afin de se changer. On pensait être tranquille, mais Will voulait encore se venger. J’ai effacé la photo, comme il me l’avait demandé… non sans l’avoir envoyé à grand-mère avant.

On s’est battus à coup de fusil de peinture jusqu’à ce que le professeur Xavier débarque dans le couloir. Il est parti avec le flétan pour parler de tout de rien, sûrement de mutation. Pendant ce temps, je pouvais aller m’occuper de Will qui était tombé par la fenêtre de ma chambre. Il faut vraiment qu’il arrête les trucs dangereux, lui…


Read • Play
T’as Un Drôle De Costume Toi

Feat Emma Frost & William Cage & Wade Wilson - Abandonné
En date du 14 Septembre 2012

Cher journal,

Cet événement n'a jamais existé dans la vie d'Erïka


Read • Play
Tout Est Une Question De Subtilité

Feat Gambit – Abandonné
En date du 3 Décembre 2012

I 'm gonna live my life. I can't ever run and hide. I won't compromise.

Cet événement n'a jamais existé dans la vie d'Erïka.


Read • Play
Toute Vérité N’est Pas Bonne À Savoir

Feat William Cage - Terminé
En date du 7 Janvier 2013

Cher journal,

Je suis une grande fille. Le premier qui vient me dire le contraire, je l’égorge. « Papa poule » a encore frappé, ce soir. Il a osé m’engueuler parce que je prenais une pilule contraceptive. Il est jaloux de ma vie sexuelle pour l’instant inexistante ? J’ai assez de problèmes dans ma vie, je n’ai pas envie de tomber enceinte en plus. J’aime Bobby, j’aimerais que notre relation aille plus loin un jour, est-ce mal ? En attendant ce fameux jour, je prends seulement quelques précautions. Enfin… j’ai fait comprendre à mon cher frère qu’il ne pouvait m’empêcher de faire mes propres expériences de la vie. Bon, d’accord, je ne suis pas en couple avec Bobby depuis aussi longtemps que lui avec Amy, mais qu’est-ce que ça change au fond ? Rien. Ce que je vis avec Bobby c’est… magique. Je ne sais pas comment décrire ça. Je l’aime sincèrement et… on est adolescents, on est bourrés d’hormones. Alors est-ce qu’on peut seulement avoir un moment intime afin de laisser notre amour s’exprimer ?!

Quoi qu’il en soit, j’ai fait en sorte de clore le sujet. Au moins, cela ne nous a pas empêché de passer une bonne soirée. On a beaucoup discuté. Will m’a même annoncé qu’il comptait demander Amy en mariage ! Ce sera trop génial ! Ils sont si mignons ensemble. C’est sûr et certain qu’Amy va accepter ! J’ai tellement hâte qu’il lui fasse la grande demande… et jusque-là je dois tenir ma langue. J’espère seulement y arriver. Ça ne devrait pas être si difficile, non ?

En attendant, je peux toujours penser à d’autres choses positives. Bientôt, je vais passer mon permis pour pouvoir, enfin, conduire une moto légalement. J’ai bien hâte de réussir ce fameux examen ! Et puis, la semaine prochaine, je vais passer du temps chez ma grand-mère avec mes deux frères préférés. Que demander de mieux ?


Read • Play
Liens De Sang

Feat William Cage & Alexïs Nikolaï Davidoff – Terminé
En date du 14 Janvier 2013

Cher journal,

Mon père est un connard. Après dix-huit années d’absence, il vient nous voir, l’air de rien, pensant peut-être que l’on allait l’accueillir les bras ouverts. Non. Pas du tout. Alexïs est pas difficile, il aime tout le monde, normal qu’il s’entend bien avec lui.  Moi, j’y arrive pas. Il se croit toujours à l’armée à donner des ordres à tout le monde. Comme si j’allais le laisser me parler comme ça. Qu’il aille se faire voir.

Le pire, dans tout ça, était que Will était au courant de toute cette histoire. Il en savait plus que moi sur ma propre famille. Il m’avait caché tout ça. Il avait fait une promesse et il les tenait toujours, mais ça m’a blessé sur le coup. Je ne pensais pas qu’il me cacherait une telle chose. Pourtant, il l’avait fait. Au moins, il n’avait pas été secret quant à l’existence de ma demi-sœur. J’ai bien peur de savoir quel genre de personne elle est…




Read • Play
Entre Frères Et Soeurs

Feat William Cage & Alexïs Nikolaï Davidoff & Eleonnora Svetlana Davidoff – Terminé
En date du 26 Janvier 2013

Cher journal,

Ma soeur est une poupée Barbie superficielle doublée d’une morue perverse et idiote. Autant dire que je ne l’aime pas trop. En fait, je ne sais pas trop quoi penser d’elle. Elle est si… Elle est trop comme ALexïs. En fait, elle est pire que lui. Ils semblent s’entendre trop bien, ça fait peur. En plus, elle se comporte avec Will comme si elle le connaissait depuis toujours. Elle avait intérêt à faire gaffe, parce que c’est mon frère.

J’ai du mal à cerner quel genre de personne elle est. J’ai l’impression qu’elle juge trop vite les gens. Enfin, elle n’avait pas trop l’air de jugé Will alors qu’il ne ressemblait pas du tout à un homme superficiel qui prenait soin de son corps. Ce qui me trouble le plus est qu’elle pensait que Bobby était punk. Bobby ! C’est le garçon le moins punk de ce putain de monde. Il a les cheveux bleus, et puis ? Arg ! Et maintenant, à cause d’elle, je me demande s’il est bleu de partout…

Si un jour je dois la revoir, ce sera avec Will. Pas question d’entretenir une discussion complète avec elle sur les nouvelles tendances de l’été ou bien sur la couleur de cheveux qui lui irait le mieux. Je ne sais pas si je vais m’entendre avec elle, mais une chose est sûre, si elle est toujours comme ça, je ne vais pas y survivre.




Read • Play
Le Détecteur De Mensonge Et Le Gros Chat

Feat Chaton – Terminé
En date du 6 Février 2013

Into the river below...I'm running from the inferno...

Je suis allée faire quelques courses pour Alexïs. Il est tellement pris par ses études ces derniers temps… Je me demande comment il fait pour s’en sortir. Puisque je n’avais rien à faire aujourd’hui, je suis donc allée acheter tout un tas de matériel médical que je devais amener aux Morlocks, dans les égouts. Je ne sais pas comment j’ai réussis à arriver à destination, mais je l’ai fait. Il m’avait donné les indications afin que je ne tourne pas en rond comme une conne pendant des heures. Le problème est qu’il a oublié de me dire comment faire part de ma présence à quelqu’un, une fois à destination. J’ai eu de la chance, je suis tombée sur un mutant. Il est gros, poilu, imposant, et il a un nom tout sauf viril : Chaton.

J’ai pas trop posé de questions sur l’origine de son surnom… particulier. Je lui ai donné le matériel que j’ai acheté un peu plus tôt dans la journée et j’étais prête à partir. J’ai échappé la feuille dans l’eau des égouts. Celle qui contenait les indications pour que j’arrive à la bonne bouche d’égout. Autant profiter de Minet, puisqu’il était là. Je lui ai demandé de me montrer le bon chemin. Il m’a ramené à la surface et j’ai pu retrouver la moto de Bobby. Je lui avais emprunté afin de faire mes courses. C’était bien mieux que de prendre le taxi. Après quelques au revoir à Minet, qui partait chasser, j’ai démarrée et je suis partie.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Elle aurait pu… mais la chaussée était glissante et j’ai dérapé dans un virage. J’ai cru que j’allais me blesser, mais il semblerait que Minet ait de bons réflexes. Il m’a rattrapé juste à temps. Par contre, la moto n’a pas eu cette chance. Comment je vais expliquer ça à Bobby ? Il y tient plus que tout ! Il va me tuer sur place lorsqu’il va voir son état. Elle a des égratignures, mais il y a peut-être d’autres dommages. Qu’est-ce que je vais faire, maintenant ?

Je crois que je vais faire comme toujours : dire la vérité.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Lun 2 Juin 2014 - 4:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Jeu 28 Mar 2013 - 6:15


Read • Play
Chasse Nocturne
Feat Chaton – Abandonné
En date du 6 Février 2013

Cher journal,

Après notre rencontre, Chaton et moi avons décidé d’aller chasser dans le boisé. Eh bien, on peut dire qu’il sait attraper le gibier. On a eu l’occasion de déguster un bon sanglier autour d’un feu. Je n’en avais jamais mangé auparavant. Ce n’est pas mauvais, loin de là. Je me demande ce que je pourrais bien attraper, la prochaine fois…  



Read • Play
Confiance Aveugle
Feat Iceberg – Terminé
En date du 7 Février 2013

This love is all we need. We fit together perfectly,

Ça y est, je lui ai dit. Je lui ai tout dis sur moi. C’était un grand soulagement de voir qu’il était là pour moi et qu’il comprenait que je n’avais pas vécu des événements très plaisants durant mon enfance. Il ne me prenait pas en pitié, loin de là. J’étais blottie contre lui et je lui parlais. Il m’écoutait, il me rassurait. Il était patient avec moi, comme personne d’autre ne l’avait été. Au final, j’étais soulagée d’avoir parlé de tout cela avec lui. Il y a un bon moment qu’Alexïs et moi on discute d’une façon de mettre fin à ce cauchemar. Je sais que ce sera pour bientôt. Si je dois me retrouver dans cette situation, je veux pouvoir compter sur lui. Je sais que j’aurais terriblement de mal à replonger dans toute cette histoire. J’étais heureuse qu’il soit là pour me soutenir.

Parfois, je me demande si tout ça est un rêve. J’ai trouvé le garçon parfait ! Il ne m’en voulait même pas d’avoir abîmé sa moto, la veille. On l’a réparée ensemble, puis on est sorti faire une longue balade jusqu’à Newport. C’est joli comme endroit. Par contre, les routes pour s’y rendre sont longues et ennuyeuses. Il conduisait, cela ne le dérangeait pas. J’étais si bien, assise derrière lui, l’enlaçant tendrement. J’aime bien cette proximité lorsque nous sommes en moto. Je me sens toujours plus en sécurité lorsqu’il est là. Et puis, avec le joli casque qu’il m’a offert, j’étais prête à affronter n’importe chute.

On s’est arrêté dans un motel pour la nuit. On avait une chambre rien que pour nous, l’espace d’une nuit, loin de tout le monde, et surtout loin de Will. Les couples, dans une chambre d’hôtel, se sautent dessus, non ? Eh bien, pas nous. C’était plus marrant de faire une guerre d’oreiller. Au final, on s’est tout de même retrouver dans la même baignoire. C’était agréable d’être installée contre lui, son corps nu contre le mien… Mais je ne suis vraiment pas habituée à être nue devant quelqu’un. La dernière fois c’était devant Alexïs quand j’avais trois ans et qu’on avait pris un bain après s’être roulé dans la boue pour imiter les cochons de la ferme.

Note à moi-même : ne jamais raconter cette histoire à Will.

Enfin, j’allais bien finir par me mettre à l’aise. En fait, Bobby a le don de me faire sentir bien. Je me suis rapidement détendue et fait à l’idée qu’il me verra nue un jour ou l’autre, de toute façon. Ça, il n’avait pas besoin de savoir. Seulement pour l’embêter, je l’ai empêchée de me mater pendant que je quittais le bain. Dès que le bon moment est arrivé, je me suis sauvée de la salle de bain, seulement couverte d’une serviette. Il n’y avait pas beaucoup de place dans la chambre, par contre… Au final, je me suis enfermée dans le placard, là où il est vite venu me rejoindre afin de retirer ma serviette et…

Je n’ai pas besoin d’aller dans les détails. De toute façon, cette nuit est gravée dans ma mémoire. On était en parfaite symbiose, on se comprenait, on s’aimait, tout simplement. Il n’y a pas de façon de décrire cette nuit. C’était magique. Et, maintenant, je sais s’il est bleu de partout ou non. Je ne l’écrirais pas, je préfère garder cette information pour moi. Et puis, on ne sait jamais, ma sœur ou même pire, mon frère pourrait tomber sur ce journal…

Le lendemain matin, nous avons quitté Newport afin de nous rendre à Boston. Après l’une de nos discussions de la veille, Bobby avait envie d’aller voir si les choses avaient changé chez lui. Je l’espérais, mais je ne me faisais pas trop d’illusion. J’avais peur qu’il soit déçu de ses parents. Malheureusement, ce fut le cas. C’était deux idiots, des imbéciles qui ne pouvaient accepter la différence de leur fils. Nous avons fini par quitter leur maison avant que je ne colle mon poing à la figure du débile congénital qui lui sert de père. Je me suis retenue de le faire, mais j’en avais terriblement envie.

J’aurais aimé que Bobby puisse se rapprocher de ses parents et leur faire comprendre qu’il n’avait pas changé malgré le fait qu’il soit mutant. Cela n’avait pas fonctionné, mais je ne voulais pas qu’il se laisse abattre par cela. Je voulais être là pour lui. Pendant ce week-end, j’ai autant appris sur lui qu’il a appris sur moi. Je suis heureuse qu’il me fasse suffisamment confiance pour me faire partager ses sentiments, ses craintes, ses souvenirs et ses déceptions. Je ne veux pas que les choses changent. Je tiens à lui. Je tiens à notre relation. Je l’aime sincèrement et je lui porte une confiance aveugle.




Read • Play
Happy Birthday Brother !
Feat William Cage & Eleonnora S. Davidoff – Terminé
En date du 8 Avril 2013

It's so good to be by your side

Pour l’anniversaire de Will, je voulais faire quelque chose de spécial. J’ai travaillé tellement fort pour arriver à confectionner son cadeau. J’étais satisfaite du résultat et j’avais hâte qu’il l’ouvre. En même temps, j’avais un peu peur que cela ne lui plaise pas. Ma grand-mère a tenté de me rassurer, mais j’avais toujours un doute…

Nous sommes allées chercher Will à l’institut, Nora et moi. Elle voulait lui offrir son cadeau. À voir la tête qu’il fit en découvrant que sa voiture de luxe était à lui, nul doute qu’il était heureux. C’était génial à voir. Il se fit un plaisir de nous conduire au restaurant, puis chez Nora pour mater sa nouvelle voiture, puis ensuite chez grand-mère. C’est là que je lui aie donné mon cadeau. J’avais peur que cela ne lui plaise pas, surtout lorsqu’il s’est mis à pleurer.  En fait, cela lui faisait très plaisir. Il était heureux et cela me rendait également heureuse. Son habit de mariage et allait à ravir. Il pourra le porter lors de la cérémonie.

Après avoir pris un bon repas chez grand-mère, nous sommes allés au club où travaillait Nora, avant. C’est un endroit magnifique. On avait la salle rien que pour nous. Le spectacle était sublime. C’était la toute première fois que je voulais un spectacle burlesque. Les filles chantaient tellement bien, dansaient avec classe et portaient de magnifiques tenues. Même Nora fit quelques numéros en souvenir du bon vieux temps. J’ai beau dire tout un tas de choses sur elle, mais je dois avouer qu’elle chante terriblement bien. Elle a le don de faire craquer n’importe quel homme. Will ne devait pas en revenir !

On a passé une merveilleuse journée. Notre but était de faire sourire Will, de le rendre heureux. Nous avons réussis. Maintenant, il faut penser à ce que l’on fera pour l’année prochaine. Après tout, une année ça passe vite.




Read • Play
Perte de Contrôle
Feat Iceberg – Terminé
En date du 22 Avril 2013

Pardonne-moi, mais mon amour c'est toi

Depuis quelques temps, Bobby ne va pas très bien. Je le sens, il n’est pas comme d’habitude. Je croyais que cela finirait par s’arranger. S’il avait envie de parler il savait qu’il pouvait se confier à moi, non ? En fait, il avait cette même habitude que moi de ne pas révéler ce qu’il ressentait. Je peux le comprendre. Malheureusement, lorsque je réalisa à quel point il n’allait pas, il était déjà trop tard.

Ma sœur est un peu trop portée sur le sexe… et la lingerie. Elle s’est décidée à refaire ma garde-robe de sous-vêtement, il semblerait.  Après les petites culottes avec dentelle, c’était le temps de la lingerie fine. Elle m’avait acheté une tenue… qui couvre peu. Le seul truc vraiment camouflé, c’est ma poitrine. Le reste du tissu est d’un noir transparent. Autant dire qu’elle espérait, pour je ne sais quelle raison, que je porte ça pour les beaux yeux de Bobby. Je l’ai fait. Il n’a pas vraiment eu le temps d’admirer, malheureusement.

Il ne voulait pas me parler. J’étais tellement inquiète. Il était enfermé dans la salle de bain de sa chambre, je n’arrivais pas à le convaincre de sortir. Plus le temps s’écoulait, plus j’avais peur qu’il ne fasse quelque chose d’irréparable. Cela me rappelait tellement la tentative de suicide d’Alexïs. Je craignais de devoir vivre une scène semblable une seconde fois. Pourtant, Bobby n’avait aucune raison de s’enlever la vie, non ?

J’ai finalement décidé d’entrer dans la salle de bain. La porte n’était pas verrouillée. C’est là que je découvris qu’il n’avait plus rien d’humain. Il s’était métamorphosé… Il était entièrement fait de glace. Lorsque j’essaie de le toucher, je me blessais. Je tentais de résister au froid, mais c’était impossible. Je n’avais jamais connu une telle température. J’ai dû me résoudre à quitter sa chambre.

Je ne voulais pas l’abandonner. C’était inconcevable. Vêtue comme si je partais me perdre dans une tempête de Sibérie, je suis allée retrouver Bobby. Je suis restée le plus longtemps que je pouvais à ses côtés. Si j’avais pu, je serais restée près de lui pour la nuit. Cependant, mon corps avait des limites qu’il ne pouvait dépasser. Fichu corps…

J’espère seulement que la situation finira par s’arranger. Je ne peux plus le toucher, ni même l’approcher. J’ai peur que son état permanent. Demain, j’irais retrouver le professeur Xavier. Lui, il saura quoi faire. J’en étais persuadée.



Read • Play
Besoin De Réconfort ? Frère Poule Est Là
Feat William McKellen – Terminé
En date du 6 Mai 2013

Je fais comme si tout était normal, mais derrière mon sourire, mon regard, j’ai mal…

C’est si dur d’être séparé de la personne que l’on aime. J’ai du mal à supporter le fait que Bobby soit enfermé dans la chambre froide, seul, sans personne avec qui discuter. Il ne peut plus maitriser son don. Il a besoin de temps, je tente d’aller le voir aussi souvent et aussi longtemps que je peux afin de l’encourager, mais j’ai de plus en plus de mal. C’est la deuxième fois que je tombe malade. Ça ne va qu’en empirant. Je n’ai plus la force de me rendre dans la chambre froide. Je peine à manger quelque chose durant la journée. Soit je passe mes journées à dormir, soit je peine à trouver le sommeil. Je suis exténuée, mais je ne veux pas lui montrer. Je veux continuer de le voir, peu importe ce que mon corps en dira.

Émotionnellement, je suis fragile. Lorsque Will est venu me voir, j’ai tout fait pour ne pas pleurer devant lui. Lorsqu’il m’a demandé si qui n’allait pas, j’ai hésité à lui dire. Dès qu’il évoqua Bobby, j’ai fondue en larme. J’avais gardé toute cette histoire pour moi et maintenant il fallait que j’en parle à quelqu’un. Will a bien tenté de me remonter le moral, comme toujours, mais je ne crois pas que la situation allait s’arranger si rapidement. J’ai peur que l’état de Bobby soit permanent. Je ne veux pas baisser les bras, mais à chaque jour je perds un peu plus espoir.

Je suis sortie prendre l’air. Will m’a trainé à l’extérieur, mais il faisait trop chaud à mon goût. Nous sommes allés au centre commercial. Maintenant je comprends pourquoi ma sœur se réconforte en faisant du shopping. Acheter les sept saisons de Dexter est très réconfortant. Ce qui l’était encore plus, c’était le cadeau de Will. Il m’a acheté un mignon petit cochon d’inde noir et blanc que j’ai baptisé Pee-Chai en son honneur. Cela signifie « Grand Frère » en thaïlandais… Enfin… je crois. Je vais demander à Maylee pour être certaine. C’est elle qui m’apprend sa langue natale.

J’étais contente de revenir à l’institut avec Pee-Chai. Il semblait bien s’entendre avec Istina, c’était beau à voir. Pendant ce temps, je regardais la première saison de Dexter avec Will. Cette série est géniale. Rien de mieux pour me reposer que de regarder l’une de mes séries favorites. Will m’a même cuisiné un bon petit repas que l’on a mangé ensemble. Pendant les épisodes suivant, sans même m’en rendre compte, je m’étais endormie. J’avais la chance, pendant tout ce temps, d’avoir le meilleur des grands frères pour veiller sur moi.



Read • Play
Nouvelle Colocation
Feat Cassandra Farrell – Terminé
En date du 17 Mai 2013

Cher journal,

C’est officiel, il n’y a plus d’intimité dans ma chambre. Il fallait bien que je m’y attende. Un jour ou l’autre, j’allais devoir cohabiter avec quelqu’un d’autre. Cette personne, c’est Cassandra. Au moins, j’en sais un minimum sur elle. William et Bobby ont l’air de l’apprécier. Je pourrais bien faire l’effort de lui donner une chance. Je n’ai pas vraiment la force de faire quoi que ce soit, par contre.

On ne peut pas dire qu’elle soit une grande bavarde et cela me convenait bien. Je ne me sentais pas très bien, j’étais encore malade. J’avais la tête d’un véritable zombie. Je lui ai fait faire le tour de l’institut. On a discuté un peu à ce sujet, ça m’a permis de l’apprendre à la connaitre davantage. On a passé une soirée tranquille, rien de bien énergique. Elle est de nature calme et cela me fait plaisir. Je n’aurais jamais la force de vivre avec une personne qui ne tient pas en place. Enfin, il ne reste plus qu’à voir comment les choses vont évoluer à partir de maintenant.



Read • Play
Corvées Forcées
Feat Haron Karzen & Alex Inuka – Terminé
En date du 26 Mai 2013

Cher journal,

C’est la dernière fois que je décide de boire à en perdre l’esprit. En fait, c’est plutôt la dernière fois que je fais ça à l’institut. Ce qu’il est chiant, Scott à nous donner des corvées, à Irina et moi, sous prétexte qu’on a bu. Ça va, j’étais assez sombre pour marcher droit devant moi… Enfin, ce qui est fait est fait et je me suis retrouver à nettoyer la salle d’art alors que je n’ai rien à voir avec la guerre de peinture qui a eu lieu.

J’étais pas seule pour accomplir ma corvée. J’étais avec ce mec, Haron, qui avait attaqué involontairement l’institut, un soir. Il est pas si terrible une fois qu’on le connait. Moi qui croyais que c’était un bagarreur sans cervelle. Il sait être sympa. On a un peu discuté, mais sans plus. Je n’étais pas vraiment d’humeur. Lorsque Scott s’est ramené pour voir où on en était dans notre travail, je n’ai eu aucun remord à me barrer discrètement.

On s’est recroisé plus tard dans l’institut et on a passé la soirée ensemble. C’était sympa de regarder des films d’épouvante. Il semble en être terrorisé et c’est d’autant plus marrant de l’entendre crier comme une petite fille. Ça tranche tellement avec l’imagine qu’il projette de lui. D’ailleurs, quand Alex est entré dans la pièce, il a cru à tort que c’était moi qui criais. J’ai l’air d’avoir une voix si aigue ?

Finalement, Alex a passé une partie de la soirée avec nous. Il est un peu étrange, mais il n’est pas méchant. Enfin, si on ne le provoque pas. Lui et Haron se sont un peu engueuler. Il faut dire qu’Haron a l’air de toujours avoir les hormones dans le tapis et ne se gêne pas pour exposer sa vie sexuelle à qui veut l’entendre. C’est décourageant… Au moins, il fait preuve de bonne volonté et tente de régler les choses avec son colocataire.

Bien que la journée n’a pas été la meilleure qui soit, on pourra dire que ces deux-là ont trouvé le moyen de me changer les idées.



Read • Play
Se Calmer À Tout Prix
Feat Haron Karzen & Alex Inuka – Terminé
En date du 26 Mai 2013

Cher Journal,

Alex venait tout juste de s’engueuler avec Haron. On sait ce que c’est, les problèmes de colocation… C’est jamais marrant. Enfin, il était sorti pour se détendre. Pendant ce temps, j’étais allée fumer une clope. Quand je suis arrivée près de la piscine, je les ai vus. J’ai pas pu m’empêcher de jeter Haron à l’eau. Au final, je m’y suis retrouvée aussi. On peut dire ce qu’on veut, ça fait toujours du bien une baignade d’eau froide. La soirée s’est conclue sur cette bonne note et je dois dire que c’était assez sympa.
Note à moi-même : la prochaine fois que je compte pousser quelqu’un à l’eau, j’éviterais de rester sur le bord de la piscine.


Read • Play
Nouveau Compagnon
Feat William McKellen – Terminé
En date du 28 Mai 2013

Cher journal,

Je sais qu’en cas de déprime, Will est toujours là pour me remonter le moral. Enfin, il a tout d’abord fallu que j’arrive à le convaincre que le chien de ma grand-mère n’allait pas le dévorer vivant. La meilleure chose qui soit est d’apprendre à affronter ses peurs. Bon, ça n’a pas semblé lui plaire, par contre. Pourtant, Rosy a toutes les qualités du monde, sauf un. Elle avait un nom totalement ridicule. Plus jamais ma grand-mère n’a intérêt à me surnommer ainsi. C’était quoi l’idée des anciens propriétaires de baptisé leur chien avec ce nom débile ?

Finalement, Alexïs est venu nous rejoindre, dans la journée. On l’a croisé par hasard dans la rue alors qu’on promenait Rosy. D’ailleurs, jamais je ne dois laisser la laisse à Will… Il est allé se balader, l’air de rien dans un parc à chien. C’était magnifique de le voir grimper dans un arbre dans le cas de le dire. Au moins, on n’a pas eu besoin d’appeler les pompiers pour le faire redescendre. Il a fini par le faire de lui-même.

En résumé, on peut dire que c’était une belle journée comme une autre où Will a su prouver qu’il tenait à moi malgré toutes les conneries que je peux lui faire.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mer 13 Aoû 2014 - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mar 12 Nov 2013 - 3:34


Read • Play
Retrouvailles
Feat Iceberg – Terminé
En date du 5 Juin 2013

Another day without you with me is like a blade that cuts right through me

Ça faisait longtemps. Trop longtemps. Je n’en pouvais plus. En fait, c’était plutôt mon corps qui me laissait peu à peu tomber. Je dépérissais à vue d’œil, mais pourtant je n’arrivais pas à l’abandonner. On dit que l’amour rend les gens stupides. Je l’affirme, je suis la pire des idiotes de cette planète. Pourtant, je m’en fichais bien. Je voulais le voir, entendre sa voix, le sentir près de moi. Je ne pouvais pas le toucher, encore moins l’approcher. Et pourtant…

Je me souviens d’avoir entendu la porte s’ouvrir. Je pensais qu’il s’agissait de Cassandra. Lorsque je suis sortie de la pièce, je l’ai aperçu. J’avais cru rêver, halluciner. Pourtant, ce cauchemar avait pris fin à l’instant où j’eus posé les yeux sur lui. Le sentir contre moi, le serrer dans mes bras, je n’aurais jamais cru que cela me manquerait autant. Je l’avais enfin retrouvé.

J’avais été privé de l’homme que j’aime pendant trop longtemps. Maintenant que j’étais de nouveau après de lui, pas question de le quitter. On a décidé de profiter de ces retrouvailles au maximum. Je m’étais fait aussi jolie que mon rhume me le permettait pour l’accompagner au restaurant. Il m’y avait invité. Il était heureux de me revoir, j’en étais certaine. Je le sentais lorsqu’il s’adressait à moi. Je le voyais à travers ses attentions à mon égard. Il m’a amené un magnifique bouquet de fleurs. Des roses rouges. Magnifique.  

Pour le dessert, il avait tout planifié. Ce n’était pas un morceau de gâteau comme j’aurais bien aimé avoir à ce moment-là qui me fut servi, mais plutôt un écrin. À l’intérieur se trouvait un bracelet d’or blanc absolument magnifique. Comment arrivait-il à faire tout cela alors qu’il venait tout juste de quitter sa prison de glace ? Je me le demande toujours. Il est tellement formidable. Chaque moment que nous passons ensemble, je le réalise davantage.

Si nous avons réussis à passer à travers cette dure épreuve, je crois que rien ni personne ne pourra venir à bout de nous. On est unis et on s’aime. C’est peut-être les idioties et les rêves aveugles d’une jeune fille en amour que je décris ici, mais pour moi c’est la vérité, réelle et pure.


Read • Play
Une Porte Vers L’avenir
Feat Amy Grimm – Terminé
En date du 11 Juin 2013

Cher Journal,

Amy est enceinte. J’en reviens tout simplement pas. Elle va avoir un gosse. Les préservatifs, c’était en option, peut-être ? Je suis contente pour elle, mais je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter. J’espère que tout ira bien pour elle, pour l’enfant. J’espère aussi que Will le prendra bien. Après tout, il est le père et pas du tout au courant qu’une nouvelle et très couteuse dépense va s’ajouter à sa liste.

Au moins, j’ai réussis à calmer Amy au maximum. Je pouvais faire quoi d’autre ? Je ne savais même pas quoi dire ! C’est la première fois qu’une de mes amies tombe enceinte. Je peux affronter n’importe quoi, mais pas ça. J’ai pas hâte de voir arriver le stade des sautes d’humeur, ça va être le désastre…

Malgré tout, j’adore Amy et je ferais n’importe quoi pour elle, même la supporter dans ce genre de moment. Je lui souhaite tout le bonheur qu’il est possible de ressentir en tant que mère. Ce ne sera pas facile pour elle, mais elle a un fiancé formidable qui sera là pour prendre soin d’elle et de son bébé, en espérant que tout aille pour le mieux.



Read • Play
Si J’avais Su…
Feat William McKellen – Terminé
En date du 12 Juin 2013

Cher Journal

Je suis allée chercher Will après qu’il m’ait appelé tard pendant la nuit. Il n’avait pas l’air très bien. Lorsque je l’ai amené à l’institut, il m’a expliqué ce qui lui était arrivé. Je n’en revenais pas. Pourquoi la terre entière semblait s’acharner contre lui ? Qu’avait-il fait pour mériter cela ? On avait tenté de le tuer sans aucune raison, et ce, d’une façon abominable. La nature humaine me dégoute de plus en plus.

Je comprenais Will d’avoir tué son agresseur. Par contre, question réconfort, on ne pouvait pas dire que j’étais bien douée. La prochaine fois, j’y réfléchirais avant de l’ouvrir. Je n’avais pas envie de m’engueuler avec Will, surtout pas à ce moment où il avait sûrement besoin de quelqu’un, mais c’est arrivé. Je ne l’ai pas retenu, au final. Je le regrette, en ce moment. J’aurais dû lui dire de rester, l’obliger à rester ici. J’irais lui parler, dès demain. Je n’ai pas envie de me disputer avec lui comme il s’est disputé avec ma sœur, pour une raison que j’ignore toujours.

J’espère par-dessus tout qu’il s’en remettra et continuera d’être celui que j’ai toujours connu.


Read • Play
Les Belles-Soeurs
Feat Evelynn Jones – Terminé
En date du 22 Juin 2013

Cher Journal,

Ma soeur a passé son temps à me vanter les qualités de la personne qui partage sa vie. Maintenant, je sais qui elle est. Elle est loin de correspondre à l’image que je me faisais d’elle. Je pensais retrouver une espèce de greluche qui aime la vie de luxe et qui a un caractère plus ou moins semblable à celui de ma sœur. En fait, Evelynn est tout sauf une pétasse superficielle. Au contraire, elle a les pieds sur terre. Elle est timide. Elle bégaie trop. Mais elle n’est pas méchante. Au contraire, même un chaton ne pourrait pas être plus doux et docile qu’elle. Elle est si différente de ma sœur que je me demande comment elles se sont trouvées. Parfois, l’amour est un mystère.

L’important est qu’elles soient toutes deux heureuses ensemble. Evelynn aime Eleonnora pour ce qu’elle est et non pour son argent, cela ne fait aucun doute. Elle n’est peut-être pas à l’aise avec les gens, mais cela ne l’empêche pas d’être gentille et généreuse avec eux. La preuve, elle m’a donné son ancienne moto. Une moto ! Elle a refusé que je lui donne de l’argent en échange. Le véhicule est en excellent état, il roule à merveille. Elle ne pouvait pas me faire plus plaisir. La prochaine fois que je la vois, on retournera faire une balade. On pourra apprendre à mieux se connaitre, comme ça.


Read • Play
Il Est Temps De Faire Connaissance
Feat Cassandra Farrell – Terminé
En date du 30 Juin 2013

Cher Journal,

Entre Cassandra et moi, on ne peut pas dire que c’est l’amour fou. On se dispute un peu, on ne se connait pas vraiment. C’est pourquoi j’ai décidé, après une dispute, de lui proposer de m’accompagner en ville. En faisant connaissance, on allait peut-être rendre notre cohabitation plus agréable.

On a fait un tour au centre commercial, ce qui nous a permis de discuter, de découvrir les goûts de l’une et de l’autre. C’était sympa, on a des goûts similaires sur certaines choses comme pour la littérature. Après la séance de shopping, nous sommes allées manger au restaurant de sushis. Je l’y avais invité, après tout. On a même croisé Eleonnora et Alexïs qui en sortait à l’instant. On a discuté, comme d’habitude ma sœur s’est sentie obligée d’être… ma sœur quoi. Ils sont partis bien rapidement retrouver le confort de son loft afin d’écouter leur série télévisée.

Cette petite rencontre aura au moins permis d’alimenter les discussions. J’ai mis certaines choses au point avec Cassandra. Je n’ai pas eu trop le choix de lui avouer que j’avais été jalouse d’elle lors de notre première rencontre parce qu’Alexïs n’a pas su se taire. Enfin, cela n’a pas été plus mal, en fait. Ça nous a permis de prendre un nouveau départ.

De retour à l’institut, j’ai été surprise d’entendre Cassandra se confier sur ses origines, son passé, ses craintes en revenant à l’institut. Je crois que chaque personne à quelque chose qu’elle préfère taire et cacher aux yeux des autres. Certains événements, dans la vie, façonne la personne que nous sommes. S’il y a bien un point commun que nous avons, c’est celui de se cacher derrière une muraille impénétrable afin de ne pas laisser les autres voir nos points faibles, nos émotions et qui nous sommes réellement. C’est une façon de se protéger. Un jour, peut-être que nous n’aurons plus besoin de le faire, lorsque nous serons en présence de l’une et de l’autre.


Read • Play
Que Les Ennuis Débutent
Feat Haron Karzen – Terminé
En date du 17 Juillet 2013

Cher Journal,

À quoi devais-je m’attendre en suivant ma sœur tout un avant-midi ? Bien des choses… Par contre, je n’aurais jamais cru qu’elle serait du genre à se rendre à un match de football local. C’est une fois que je l’ai vue se pavaner que j’ai compris pourquoi elle était là. Elle venait voir un ami, mais selon moi il y avait bien plus derrière tout cela. Enfin, je suis tombée sur Haron par hasard. C’est vrai, il fait du foot. Il en avait parlé, une fois…
Au final, j’ai passé le reste de la journée avec lui. C’est ordinaire. Après un tour au centre commercial on n’avait rien à faire. J’avais envie de pizza et je connaissais quelqu’un qui adorait ça encore plus que moi. Haron ne me croyait pas quand je disais que je connaissais des gens dans les égouts. Maintenant, si. On a pris le repas avec Scum. L’odeur des égouts n’est pas si mal lorsqu’on s’y habitue. Et puis, c’était pas trop possible de manger à l’extérieur alors il fallait improviser.
On a terminé le tout en soirée. Scum avait ses activités nocturnes et nous on devait retourner à l’institut. La prochaine fois, je retournerais le voir seule.



Read • Play
Sortie De Filles
Feat Cassandra Farrell & Eleonnora Svetlanna Davidoff & Evelynn Jones – Terminé
En date du 28 Juillet 2013

Cher Journal,

Lorsqu’il est temps de sortir, ma sœur prévoit tout : la coiffure, le maquillage et les tenues. Ça commence par un déjeuner dans un restaurant sympathique mais couteux pour se terminer dans un club huppé de la ville. Entre temps, il y a toutes les séances de beauté, pas seulement pour être à son meilleur mais aussi pour le plaisir de la chose. Facile de deviner qu’elle y prend plus de plaisir que moi. Maintenant, Cassandra comprend ce que je veux dire lorsque je dis que ma sœur a tendance à exagérer, surtout lorsqu’il est question d’apparence physique.

J’aimerais dire que je me rappelle de toute ma soirée, mais c’est faux. Je riais avec Evelynn, dansait avec elle et les filles, puis je me suis retrouvée dans la voiture de ma sœur. Je n’avais plus l’esprit très clair et j’avais du mal à marcher. Fichus talons aiguilles. Quand je me suis réveillée, le lendemain, j’étais couchée sur le canapé. Ce mal de crâne, je vais m’en souvenir pour un bon moment…


Read • Play
Peur Bleue
Feat Alex Inuka – En Cours
En date du 5 Août 2013

Just in my mind. Not real life. I must be dreaming.

La dernière fois que j’ai eu aussi peur remonte à longtemps. Je n’ai pas peur des ténèbres, mais ce qui peut s’y cacher est parfois très effrayant. J’ai l’ouïe très aiguisée, bien plus que n’importe quel être normal. Par contre, je ne l’ai jamais entendu arriver. Apeurée, effrayée, ne sachant ce qui pouvait m’attendre, j’ai attaqué. Je venais de faire un cauchemar, je ne me sentais pas très bien. C’est à ça que j’ai pensé lorsqu’Alex m’a approché d’un peu trop près. J’aurais pu poignarder cet imbécile ! Je lui avais fait savoir à quel point il était idiot, d’ailleurs. Il a voulu se faire pardonner, m’a fait à manger et est resté avec moi. On s’est installés, par la suite, dans l’une des salles de séjour, confortablement sur le canapé. On a passé une partie de la nuit à regarder les étoiles et discuter, jusqu’à ce qu’on finisse par sombrer dans un profond sommeil.


Read • Play
What’s Killing Me
Feat Alexïs Nikolaï Davidoff – Terminé
En date du 29 Août 2013

Come break me down. Bury me, bury me. I am finished with you

Parfois, on croit bien connaitre une personne alors qu’en fait on ignore bien des choses à son sujet. Le temps fait des ravages, permet des changements, une  certaines évolutions chez certaines personnes. Je n’ai jamais vu venir celui d’Alexïs. Je savais qu’il lui était arrivé un triste événement, il y a peu. J’ai voulu le soutenir, tenter de le réconforter, de jouer mon rôle de sœur. Apparemment, il n’en avait pas besoin.

Pourquoi me reprocher d’être moi-même ? Pourquoi, soudainement, il se met à me détester pour la vie que j’ai ? Il m’a toujours dit d’aller de l’avant et d’oublier le passé. C’est ce que j’ai fait. Maintenant, qu’est-ce qu’il attend de moi ? Que je détruise tout ce que j’ai mis tant de temps à bâtir parce qu’il est simplement jaloux ? C’est insensé. Cette situation est irréaliste. Je ne comprends pas pourquoi il agit ainsi. Il se prive d’être heureux parce qu’il prétend le mériter. Il est tombé sur la tête ?

Je ne le comprends plus. Je ne vais plus chercher à le comprendre. J’ai compris le message. Il ne veut plus de moi dans sa vie. Je le rends jaloux, malheureux à cause de mon propre bonheur. Il envie la vie que je mène et je ne vais pas la changer sous se prétexte. Je resterais toujours celle que je suis et je vivrais ma vie comme je l’entends, qu’il en fasse partie ou non.


Read • Play
Arrivée À l'Aveugle
Feat Ruth Aldine & Scott Summers – Abandonné
En date du 2 Septembre 2013

Cher Journal

Cet événement n'a jamais existé dans la vie d'Erïka.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Mer 31 Déc 2014 - 8:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Mar 24 Déc 2013 - 0:29


Read • Play
Terreur Nocturne
Feat Cassandra Farrell – Terminé
En date du 24 Octobre 2013

There's something deep inside that keeps my faith alive

Lorsque plus rien n'est en mon contrôle, lorsque les démons semblent gagner du terrain et s'emparer peu à peu de moi, je crains le pire. Je cours, mais je n'arrive jamais à les semer. Je cris, mais il n'y a personne pour m'entendre. Je tente de les éliminer, mais ils semblent immortels. Dans mes cauchemars, je suis faible et inutiles. Personne ne m'aide, me laissant à mon triste sort. Je cris, je me débat, je pleure. J'ai peur.

Lorsque je me réveille, je suis en sueur, j'ai peur, je pleure. Je cherche à regagner la réalité, sentir une main froid et rassurante sur ma joue, une étreinte réconfortante. J'ai besoin de retrouver mes esprits car ils sont encore égarés dans mes songes, inatteignables. C'est toujours ainsi lorsque je suis plongée dans un cauchemar. C'est plus fort que tout, ça me semble si réel... Bien qu'on me dise que c'est un cauchemar, personne ne peut voir, personne ne peut comprendre qu'il s'agissait de ma réalité. Je la revis, encore et encore, toujours plus monstrueuse. Elle me dévore de l'intérieur.

Ce soir là, Cassandra était debout, dans la pièce d'à côté. Elle ne peut pas comprendre, je ne lui en tiens pas rigueur. Je ne veux pas en parler, tout simplement. Parfois, je raconte mes cauchemars à Bobby. C'est bien le seul qui en sait tant sur ce que j'ai vécu. Je n'en parle pas aux autres. C'est déjà assez difficile comme ça. Heureusement, Cassandra ne me posa pas de question. Elle discuta avec moi. De tout, de rien. On parlait comme deux colocataires de chambre bien ordinaires. C'était ce dont j'avais besoin. 'était une sorte de réconfort, une façon de me faire réaliser que tous mes mauvais rêves étaient derrière moi. Ils ne pouvaient plus m'atteindre physiquement. Ils sont de moins en moins présents, mais toujours aussi puissants. Un jour... un jour j'en guérirais complètement, je me le promet.


Read • Play
Miami, Nous Voici !
Feat Eleonnora Svetlana Davidoff & Evelynn Jones & Cassandra Farrell – Abandonné
En date du 24 Octobre 2013

All I need is a taste, nothin' but a good time sippin' on sunshine

Putain, ce qu'il fait chaud à Miami ! Vu le prix que ma soeur a payé pour sa maison, y'avait bien intérêt à ce qu'il y ait de l'air climatisé ! Enfin, si on oublie la chaleur, l'endroit est sympa. On s'y ennui pas trop. De toute façon, Nora a toujours quelque chose de prévu pour ce genre de voyage. C'était de véritables soirées de filles, comme dans les films. Et elle ose dire que je regarde trop la télévision ? On dirait un mélange de Gossip Girl ( où j'ai l'air de Taylor Momsen, apparemment c'est à cause du maquillage ) et d'un mauvais film d'horreur où des nanas en petite tenue font la fête avant l'arrivée du tueur en série. Heureusement, il n'y en a jamais eu.
Enfin, je ne vais pas le cacher, c'est le genre de séjour qui change de l'ordinaire, même si ce n'est pas le type d'activité que j'apprécie, habituellement. J'aime bien ma soeur et bien qu'elle ait parfois des goûts un peu douteux, il y a toujours moyen pour passer du bon temps en sa compagnie.


Read • Play
Ready, Set, Study !
Solo – Terminé
En date du 27 Novembre 2013

Cher Journal

Je croyais que les groupes d'études ce n'était que dans les séries télévises. Sérieusement, qui est-ce qui apprécie être entourée de d'autres personnes pour réviser ses cours ? Kyle... Sunny... Maylee... et j'en passe. Je ne croyais pas trop au sérieux du truc, au début. Finalement, après un peu d'organisation, on est arrivé à un résultat satisfaisant. Lorsqu'on est tous ensemble, difficile de ne pas avoir envie de fermer ses bouquins pour discuter ou faire autre chose. Ce premier essai fut pas mal concluant, se terminant autour d'une bonne pizza. On verra bien si cette fameuse idée de groupe d'étude sera aussi bonne d'ici quelques jours...


Read • Play
Snowflake
Emma Frost – Terminé
En date du 3 Décembre 2013

Cher Journal

Je ne suis pas très fan des anniversaires. Enfin, je ne l'étais pas, avant. Je crois au fait que pour souligner un anniversaire, surtout celui d'une personne à qui on tien, il faut savoir le faire comme il se doit. Bouteille de vin et cadeau en main, je suis allée voir miss Frost à son bureau. On peut dire que je me suis surpassée pour trouver quelque chose d'original. En plus de préparer son cadeau, je préparais celui pour l'anniversaire de Bobby qui avait lieu le lendemain. Beaucoup d'organisation qui en valait la peine.

Je crois avoir touché miss Frost. Elle le cache bien, mais je suis presque sûre de lui avoir fait très plaisir. C'était mon intention, après tout. Ça m'a également donné l'occasion de discuter avec elle. Parfois, il y a des choses qu'on pense sincèrement, mais on ne trouve jamais le bon moment de les dire. Moi, j'ai trouvé ce moment. Elle est une personne précieuse, qui m'est chère, et même si elle déteste qu'on souligne son anniversaire, à mes yeux ça en valait la peine.


Read • Play
Engueulade Méritée ?
Paige Hart – Terminé
En date du 16 Décembre 2013

Cher Journal

Je hais les garces. Je hais encore plus les garces qui se croient tout permis parce qu'elles sont profs. Non mais c'est quoi cette connerie ? Être méchant avec des étudiants est quelque chose inacceptable, surtout venant d'une X-Men ! Personne ne fait pleurer Sunny sans que j'ai mon mot à dire. Cette garce, elle a pas eu le choix de m'écouter. Je n'allais pas laisser passer ça. Elle pensait peut-être me faire peur ou m'intimider, mais ça ne fonctionne pas sur moi. Je lui ai dis tout ce que j'avais à dire et peu importe la façon dont elle pourrait me considérer par la suite, j'en ai rien à foutre. Si elle ose un jour s'en prendre de nouveau à l'une de mes amis, ce n'est pas que des paroles que je vais lui balancer à la gueule.


Read • Play
Entre Père Et Fille
Solo – Terminé
En date du 20 Décembre 2013

Cher Journal

Les choses ont mal débutées avec mon père. Il est resté invisible pendant longtemps car il craignait pour sa réputation, sa relation avec sa femme, sa fille... Il n'a jamais été un bon père, pas même pour Eleonnora. Il est contrôlant, c'est dans sa nature... et dans la mienne. Il nous a fallu du temps pour arriver à s'entendre. On a quelques activités qu'on pouvait faire ensemble sans trop finir par s'engueuler. La chasse en fait partie. Il a acheté une cabane dans les bois, à l'extérieur de la ville, et on s'y installe pour le week-end. Que ce soit l'hiver n'était pas un problème pour moi. On a passé un super moment, d'ailleurs. On a discuté de choses et d'autres, mais on se plait bien dans le silence. On s'engueule moins, comme ça.

Il m'a offert une arme. Un véritable fusil de chasse fait pour moi, construit pour qu'il corresponde parfaitement à ce que j'aime sur une arme. J'étais contente, je ne m'attendais pas à grand chose de sa part, à vrai dire. Il est riche, il n'a pas besoin d'attendre à Noël pour acheter des cadeaux aux autres. Cela ne change rien au fait que ça m'a fait plaisir. C'est un signe que cette partie de chasse ne sera pas la dernière.


Read • Play
Une Session D’étude Comme Une Autre
Solo  – Terminé
En date du 15 Janvier 2014

When the world gets in my face I say: “Have a nice day”

Quand Kyle dit qu'il est temps d'étudier pour les examens, j'ai toujours cette même impression que les choses ne se dérouleront pas ainsi. En fait, ce n'est pas qu'une impression. Cette fois-ci, c'est autour d'une bière que nous nous sommes retrouvés. Bah quoi ? Chacun à son rôle: l'un se charge de l'acheter, l'autre se charge de la cacher et moi je suis le portefeuille. Sincèrement, j'en ai rien à foutre. Je veux dire, je ne sais même pas quoi en faire de mon argent. Autant que je l'économise et que j'en profite de temps à autre.

Quoi qu'il en soit, boire de la bière dans l'institut n'est pas sans risque. Facile de deviner qu'on a failli se faire chopper. Comme d'habitude, Irina nous a laissé en plan pour ne pas se faire engueuler ou punir. On a eu de la chance d'arriver à se barrer tout aussi vite.

Morale de l'histoire: boire de la bière, c'est bien, mais elle est toujours meilleure lorsqu'on arrive à le faire sous le nez de Scott.  


Read • Play
Belles Et Dangereuses
Feat Emma Frost  – Terminé
En date du 20 Janvier 2014

So if you see me coming down the street then you know it's time to go

J'ai beau dire à mon père que ma voiture est trop tape à l'oeil, vraiment pas discrète et trop luxueuse... il faut avouer qu'elle a de la gueule. Tout est parfait pour faire de la vitesse. Dommage que certaines limitations et potentiels problèmes avec la police m'empêche de prendre le risque de la tester sur la route comme il se doit. Au moins, pour me rendre à l'institut, je peux bien me permettre d'accélérer un peu. Il n'y a personne sur ces routes... Enfin, si, il y a miss Frost qui n'a pas hésité à me concurrencer. Eh bien, je ne savais pas qu'elle pouvait être fan de vitesse... mais je crois plutôt qu'elle préfère la victoire qui vient avec le fait de remporter une course.

Au moins, je n'ai plus eu besoin de la chercher. J'ai pu enfin lui montrer mes lettres reçues de l'université. C'était LE sujet qui me donnait des migraines, ces derniers temps. Je ne savais pas trop quoi faire. J'aurais du me contenter d'envoyer une demande à une seule école, en fait...

Je savais qu'en parler avec elle était une bonne idée. C'était l'occasion de pouvoir regarder les choses d'un autre angle, de comprendre ce que je voulais réellement et ce que je pouvais faire pour y arriver. Je dois avoué que ça a plutôt bien fonctionner. Grâce à elle, j'ai pu réussir à m'orienter vers une certaine direction et me définir des objectifs. Je sais ce que je veux faire et je sais que peu importe mes choix, je réussirais toujours à obtenir ce que je veux vraiment.


Read • Play
Café Pour Emporter
Feat Mathis Cyriac  – En Cours
En date du 28 Janvier 2014

S o take me as I am. This may mean you'll have to be a stronger man

Je tombe toujours sur des gens bizarres en ville. Ce n'est pas de ma faute s'ils viennent m'aborder ! Je n'ai rien demandé sauf un peu de calme pour bosser mes travaux d'économie. Eh bien, faut croire que c'était trop demandé vu qu'un mec pas trop net dans sa tête a décidé de venir discuter avec moi.

Finalement, le mec il était un peu bizarre, en plus de pas être du coin il était mutant. J'ai le don pour repérer les mutants. En fait, ils ont plutôt un don pour toujours tomber sur moi. Au final, puisqu'il était inoffensif et qu'il ne connaissait pas vraiment d'autres personnes comme lui, je l'ai amené à l'institut. Il adoré Sunny et Maylee. Un peu trop à mon goût, d'ailleurs. Je garde un oeil sur lui, on ne sait jamais. De toute façon, il compte rester un petit moment à l'institut pour mieux comprendre ce qu'il est et son don. J'aurais sûrement l'occasion de le croiser dans un avenir rapproché.


Read • Play
Sauvetage Sur L’île Perdue
Feat Paige Hart & Scott Summers – Terminé
En date du 6 Février 2014

Cher Journal,

Ma première mission en tant que X-Men ! Bon, je ne suis pas X-Men, mais un concours de circonstances à fait que si pour le temps d'une journée. Je me suis retrouvée dans le X-Jet après que Kurt m'ait téléporté là par erreur. Longue histoire. Je me suis réveillée avec un mal de crâne avant de réaliser que j'étais dans le jet, sur une île perdue.

Scott était frustré. Je ne sais pas si Paige, l'autre connasse, pouvait l'être plus que lui, mais c'était clair que les choses n'allaient pas être faciles. Elles ne l’ont pas été. Ils ont décidé de me trainer dans leur mission, comme si j'étais un poids. Eh bien, je leur ai prouvé que j'étais bien meilleure qu'ils le pensaient. Ils n’ont pas voulu l’avouer, mais j’ai géré ! Qu’auraient-ils fait sans moi ? Je leur prouverais de nouveau, un jour, que je suis aussi compétente qu’eux. Je serais une X-Men et ce n’est pas eux qui m’en empêcheront.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Sam 25 Juil 2015 - 5:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Lun 30 Juin 2014 - 21:47


Read • Play
Noirceur Surnaturelle
Event – Terminé
En date du 10 Février 2014

The voices scream, the enemy takes over everything this is the madness in me,

Je n’ai jamais craint les ténèbres. Maintenant, j’ai une raison de m’en méfier. Ils sont partout, on ne peut les éviter. Lorsque la nuit tombe, c’est à ce moment-là que tout peut arriver. Ce soir, l’un des pires scénarios s’était produit. Je n’ai jamais cru au surnaturel. Enfin, pas totalement. J’avais besoin d’une preuve concrète pour juger que cela pouvait exister dans la réalité. Je l’ai eu. Les ténèbres m’entouraient, me pourchassaient. Il n’y avait que la lumière de chaque ampoule que j’étais capable d’allumer qui pouvait me protéger pendant quelques secondes. J’ai couru dans l’institut, j’ai parcours les couloirs, les salles, pour réaliser que les ténèbres avaient même pris possession de mes amis, les plongeant dans le coma. Je ne pouvais rien faire pour les sauver.

C’est là que cette étrange ombre qui se distinguait bien des ténèbres se retrouva sur mon chemin. Elle n’était pas comme les autres. Elle souhaitait m’aider. Je n’avais pas le choix, je n’avais aucun allié sauf lui. En Ptolémé, j’ai découvert un allié certes un peu chiant par moment, mais qui me fut très utile. C’est grâce à lui que je réussis à survivre si longtemps dans l’institut, laissé aux mains des ombres.


Read • Play
Noirceur Surnaturelle – Part 2
Event – Terminé
En date du 10 Février 2014

Stuck in your "wonderland" I just want to make you bleed like me.

Ça y est. J’avais trouvé la duchesse. Cette fois, je n’étais pas seule. Haron et Cassandra étaient à mes côtés. Nous n’avions pas le choix, il fallait travailler en équipe afin d’empêcher cette… créature de posséder entièrement l’institut. C’était pas gagné. Cette bitch était plus forte qu’on ne le pensait.

La chance était de notre côté. Miss Frost se trouvait dans les sous-sols. Elle était un peu sonnée, mais elle allait suffisamment bien pour nous guider tout au long du combat. Enfin, presque…
C’est terrible que d’assister à la mort de quelqu’un sans pouvoir y faire quoi que ce soit. J’ai vu cette masse d’ombre se tenir juste au-dessus d’elle. Impossible de briser la vitre qui nous séparait. Tout ce que je pouvais faire était vain. Elle allait mourir… J’avais l’impression que le temps s’était arrêté autour de moi. J’avais envie de me téléporter, de sauter à la gorge de cette créature et de la tuer de mes propres mains. Je souhaitais l’arrêter, mais ce n’était pas possible…

C’est grâce à Ptolémé que mon mentor est toujours en vie. Il l’a sauvée au dernier moment alors que je pensais la perdre à jamais. Je n’ai jamais été aussi heureuse de le revoir. Il nous a apporté une grande aide pour vaincre la duchesse. On y serait probablement restés s’il n’était pas intervenu. Haron avait tout donné, tout fait pour nous protéger. Il en est presque mort. Dès qu’on a pu, on lui a apporté les soins nécessaires. Les X-Men se sont occupés de Paige et de ce qui restait de la duchesse en elle. Quant à moi, je me suis fait trainer de force à l’infirmerie. Avec une épaule en compote et une jambe qui boite, je ne pouvais pas aller bien loin. C’est Bobby qui m’a portée car je n’avais plus la volonté de faire un pas de plus.

Les blessures commencent à cicatriser, peu à peu, maintenant. Je souhaite seulement qu’un tel drame ne se reproduise pas de sitôt au sein de ce manoir. Si je dois le défendre à nouveau, je le ferais, sans hésiter.


Read • Play
Dance With The Devil
Feat Emma Frost – Terminé
En date du 13 Février 2014

Easy to find what's wrong, harder to find what's right.

La mort ne me fait plus grand effet. Enfin, c’est ce que je me suis toujours dit. C’est toujours douloureux de voir quelqu’un à qui on tient perdre la vie. En ce qui concerne mon père, disons que je vois sa mort comme un événement banal. On était à une soirée, le genre d’endroit où on se fait chier assez facilement. Sans que je puisse comprendre quoi que ce soit, mon père avait pris une balle dans la poitrine pour protéger Emma. Les fusillades, on en entend parler à la télévision, on en voit dans les films. Dans la réalité, c’est fou comment les choses sont différents.

J’ai fait de mon mieux pour agir et faire en sorte que personne d’autre ne soit blessé. J’ai seulement oublié à ma sécurité. J’avais deux choix : tuer ou être tuée. Je n’avais que quelques secondes devant moi, ce qui n’était pas suffisant pour réagir à temps. L’homme est mort malgré tout. Il s’est suicidé. Tuer n’est pas une décision facile à prendre, mais elle devient nécessaire pour protéger ceux à qui on tient. C’est ce que Miss Frost à fait.  Elle est entrée dans la tête du mec et m’a sauvée la vie. C’est un geste que je n’oublierais jamais.

Mon père, dans tout ça ? Il suffisait d’extraire la balle de son corps pour qu’il puisse se régénérer et ainsi vivre à nouveau. Il va bien, il s’en soit remis. Il semblerait qu’il s’en soit pris plusieurs des balles de ce genre. Après avoir raconté une version un peu… améliorée de ce qui s’est produit, les policiers nous ont laissés partir. Ils croient à un suicide de la part du mec et l’affaire va se conclure ainsi. Personne ne connaitra jamais la vérité… Personne.


Read • Play
The Other Side
Feat Ryan Smith – Terminé
En date du 25 Février 2014

I hear you calling from the other side.

J'ai toujours cru que les histoires d'esprits et de fantômes n'étaient que récits abracadabrants pour effrayer les jeunes et stimuler l'imagination de certaines personnes trop imaginatives. Après tout ce qui s'est passé avec la Duchesse... j'ai finalement décidé de tenter le coup, d'étudier sur certains personnages présents ce soir là. L'un d'entre eux, tout particulièrement. Je ne pensais pas être vraiment prête à tenter quelque chose d'aussi stupide qu'une invocation et pourtant... En compagnie d'un homme nommé Ryan, j'ai invoqué un puissant esprit nommé Ptolémée. Impossible de faire des blagues avec eux, ils sont susceptibles comme pas possible. J'ai maintenant compris qu'on ne peut jouer les durs avec eux. Ils peuvent faire des choses inimaginables, le simple fait de discuter avec eux est un énorme risque que je prend. Bien que je fasse comme si rien était après cette histoire, je continue d'y repenser. À toute cette histoire. À mon attitude face à de telles choses ainsi qu'aux dangers reliés à certaines de mes actions. Ptolémée m'en a appris bien plus sur moi-même que sur le vaste monde d'où il vient. Peut-être, j'écris bien peut-être, je songerais à apprendre à connaitre ce monde inconnu et mystérieux qu'est le sien.


Read • Play
Never Give Up A Fight
Feat Paige Hart – Terminé
En date du 28 Février 2014

Somewhere weakness is our strength, and I'll die searching for it.

J’aimerais lui en vouloir pour toute cette histoire avec la duchesse. Je la déteste, je ne la supporte pas. Depuis ces événements, j’ai réfléchis. J’ai réalisé que c’était stupide sans vouloir me l’avouer. Certes, je la déteste, mais miss Frost m’a fait réaliser que j’étais tout aussi détestable, auparavant. Si elle est ainsi, elle doit avoir ses raisons. Si elle est pire, ça doit être à cause des récents événements. J’ai vu des mutants perdre le contrôle, j’ai vécu ce que c’était que de ne pas pouvoir aider une personne qui vit ce genre de chose. Je peux comprendre le fait qu’elle s’éloigne des autres pour cela.

Je l’ai croisée en salle de sport. Je voulais m’entrainer, elle avait la même idée. Au final, un petit combat s’est imposé. Ça ne fait pas de mal de s’entrainer avec un autre partenaire, de temps à autre, non ? Alors on s’est battues. C’est à travers elle, ses gestes, ses paroles, que j’ai entrevu mes propres faiblesses, celles que je portais auparavant. C’est là que je remarque à quel point j’ai changé et évolué depuis le temps. Un jour, peut-être, elle aura la chance de changer pour le mieux, elle aussi.


Read • Play
La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Feat Jack Armuk – Terminé
En date du 15 Mars 2014

The world is a scary place now that you've woken up the demon in me.

Tout débute par un voyage. Tout se termine par un cauchemar. Je ne peux pas en parler. Je ne peux pas l'écrire. Je veux seulement oublier. Je veux oublier tous ces psychopathes se baladant dans les rues, ces êtres immondes qui posent des gestes impensables pour des raisons totalement égoïstes. Je veux oublier, mais je ne peux pas. Maintenant, je suis plus que méfiante. À chaque coin de rue, à chaque nouvel environnement, je me demande ce qui m'attend, quel genre de folles aventures vont m'arriver. Je n'en peux plus de tout ce sang, ces massacres. Ce qui me fait le plus peur n'est pas tant de m'y retrouvée mêlée, je crois bien. En fait, il s'agit plutôt de cette indifférence, qui peu à peu, s'empare de moi. J'ai peur que les infusions de sang ne deviennent des événements normaux à mes yeux. J'ai peur... de ce que je suis prête à faire pour sauver ma vie et celle de mes amis. En ce moment, j'aimerais connaitre la réponse, mais également tout oublier... Est-ce possible de faire disparaitre de tels événements de ma mémoire ?


Read • Play
Sashimi, Nigiri, Sushi !
Feat Alex Inuka – Terminé
En date du 23 Mars 2014

You don't know who you fucking with.

Ça a commencé par une virée pour aller au restaurant. Ça s’est terminé par du sang. Comment ce genre de chose peut m’arriver autant ? Ma vie est faite d’événement dramatique, de combats, de blessures. Est-ce que cela va cesser un jour ? J’ai failli perdre Alex. Je ne veux pas risquer de voir mes amis mourir à chaque fois que je mets le pied dehors. Il est fort, très fort, mais cela ne l’a pas empêché de frôler la mort. Si je l’avais mené à l’infirmerie quelques minutes plus tard, il serait décédé, vidé de son sang. Cette simple pensée me donne la chair de poule. Il va s’en remettre, mais moins bien que moi. Il n’oubliera jamais ce qu’il a subit. Quoi qu’il en soit, je serais là pour le soutenir lorsqu’il en aura le plus besoin.


Read • Play
Tous Les Chemins Mènent À La Vérité
Feat Adam Diskent – Terminé
En date du 18 Avril 2014

Would you whisper in my ear? Tell me things I want to hear

On fini toujours, un jour ou l'autre, par rencontrer à nouveau le chemin d'un vieil ennemi. Avec Adam, les choses ne sont pas prêtes de se calmer de sitôt. Je ne lui ferais jamais confiance. Je ne connais pas ses intentions, mais je refuse de croire au fait qu'il n'a rien contre l'institut. Je pourrais facilement dresser la liste de tous les éléments qui me porte à croire qu'il pourrait nous nuire, un jour ou l'autre. Bien que j'ai discuté un moment avec lui le temps de trouver la sortie du labyrinthe extérieur et de le foutre à la porte, je ne peux pas changer mon opinion à ce sujet. Une chose est certaine, il a apprit de ses erreurs passées. Il sait comment ne plus se faire attraper, comment faire en sorte de me déjouer. Je ne peux plus le sous-estimer. Je dois devenir toujours plus forte et tenter d'avoir une longueur d'avance sur lui. Bien que cela puisse paraitre étrange, je souhaite que nos chemins se croisent de nouveau, sous peu. Après tout, il faut garder ses amis proches, mais ses ennemis encore plus proches.


Read • Play
Entretien D’embauche
Feat Mystique – Abandonné
En date du 3 Mai 2014

Oh lord, heaven knows we belong way down below.

À Venir


Read • Play
Défouloir Et Réconfort
Feat Alex Inuka – Terminé
En date du 16 Mai 2014

Cher Journal,

Je m’inquiète pour Alex. Je sais qu’il a vécu des moments difficiles ces derniers temps. Je ne peux pas faire grand-chose pour l’aider, à vrai dire. Je pars bientôt pour Londres. Je serais moins présente et je ne sais pas ce qui pourrait se produire en mon absence. Il m’a fait des révélations surprenantes et inquiétantes. Depuis qu’il s’est fait battre pratiquement à mort il s’est physiquement remis, mais je sais que tout ça le trouble encore. J’aimerais qu’il en parle à Haron ou à quelqu’un de confiance, un professeur ou quelqu’un qui serait en mesure de l’aider si jamais il advenait qu’il ne pouvait plus contrôler ni son pouvoir, ni son addiction. Il m’a assuré que tout irait bien en mon absence. Je veux le croire et je vais lui faire confiance. J’espère seulement qu’il a raison.


Dernière édition par Erïka M. Davidoff le Sam 25 Juil 2015 - 7:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   Lun 30 Juin 2014 - 22:29


Read • Play
Une Journée Colorée
Feat Annata Haagen – Terminé
En date du 30 Mai 2014

No we'll never grow up and if we had our way we would do this everyday.

Les surveillants ne m’aiment pas vraiment, en général. La nouvelle ne m’aimera peut-être pas, non plus. Il a fallu que je lui balance de la peinture dès sa première journée. Ce n’est pas elle que je visais, mais bien Irina qui s’est barrée comme une sale morue. J’ai eu de la chance dans mon malheur : la nouvelle est plutôt sympathique et elle m’a aidé à tout nettoyer. Maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver un moyen moins salissant de me venger de mes chères amies…


Read • Play
L’arrivée Du Mutant Passe-Partout
Feat Adam Baun & Sarah Palmer – Terminé
En date du 2 Juin 2014

Cher Journal,

Je me demande parfois si j'ai l'air d'un guide touristique. Le professeur Xavier m'a demandé de faire visité l'institut à un nouveau. Au final, je me suis retrouvée avec deux nouveaux résidents à qui faire visiter le manoir. Le premier n'était pas bavard, c'était le cas de le dire. Il n'a prononcé aucun mot en ma présence. Je fais si peur que ça ? Finalement, j'ai discuté avec Sarah. Elle est froide, distante, mais elle est peut-être plus sympa qu'elle n'y parait. Ce sera à découvrir dans un avenir plus ou moins rapproché.


Read • Play
On Va Peut-Être En Rire Une Fois Que Tout Est Fini
Feat Hypermusic – En Cours
En date du 21 Août 2014

I'm misused, misconstrued. I don’t need to be saved. Miss slighted, I mind it.

À Venir


Read • Play
Une Histoire De Bougies
Feat Sarah Palmer – En Cours
En date du 24 Août 2014

Cher Journal,

À Venir


Read • Play
World Of Secret
Solo – Terminé
En date du 30 Août 2014

I will take this one to the grave.

J’ai rencontré Chelsea peu de temps après avoir emménagé à Londres. Avec le temps, je me suis vraiment attachée à elle. Je ne sais pas pourquoi, ni comment, mais les choses sont ainsi. Il y a une connexion entre nous. On s’entend si bien, on partage des opinions, des valeurs et on trouve le moyen d’apprendre de l’autre à travers nos désaccords. On fait des conneries, on passe du temps ensemble, parfois on sort de la ville pour une virée avec Bobby. Ils s’entendent bien ces deux-là, ça fait plaisir à voir.

Voilà que deux mois ont passé. C’est peu de temps, même si ça nous semble être une éternité. Maintenant, elle me propose de faire équipe avec elle. Elle m’a révélé certains de ses secrets. Elle enquête à ses heures perdues afin de résoudre certains cas que la police ne peut résoudre elle-même. Ça semble faire un moment qu’elle fait ça et elle a l’air de bien se débrouiller. Je lui fais confiance, vraiment, mais j’ai peur de lui donner bien trop de cette confiance. J’y pris le temps d’y penser après avoir accepté sa proposition. Qu’est-ce que j’ai à y perdre ? Je suis entrainée pour faire de l’espionnage, de l’infiltration. Je ne lui ai pas dit, mais je vais mettre ces talents à profit afin d'aider les autres, ceux qui en ont besoin. On va faire une sacrée équipe. Il faut simplement laisser le temps et les embûches nous prouver qu’on peut vraiment tout surmonter ensemble.


Read • Play
Agents Triple Zéro
Feat Scum & Evelynn Jones – En Cours
En date du 13 Septembre 2014

Cher Journal,

À Venir


Read • Play
Petit Échange Amical
Feat Haron Karzen – En Cours
En date du 8 Octobre 2014

Cher Journal,

À Venir


Read • Play
Le Temps D'une Bière
Feat James Howlett – En Cours
En date du 9 Octobre 2014

I walk a lonely road, the only one that I have ever known. Don't know where it goes but it's home to me and I walk alone.

À Venir


Read • Play
Un Combat... Singulier ?
Feat Ryan Smith & Alexïs Nikolaï Davidoff– En Cours
En date du 10 Octobre 2014

W hat if I'm far from home ? Oh Brother I will hear your call.

À Venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erïka's Life ~ •••   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erïka's Life ~ •••

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Avant le jeu :: Présentation :: Journal de bord-