X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Sam 15 Aoû 2015 - 6:44

Alors qu’elle pénétrait dans la bibliothèque, Mesa nota un changement drastique du volume entre les deux pièces. Dans le couloir, tout le monde riait, parlait et même quelques-uns criaient. Ce n’était pourtant pas à cause du bruit que la brune avait déambulé dans la pièce aux milliers de livres, mais bien pour explorer les recoins encore inconnus de l’institut.

La pièce était tellement silencieuse un instant qu’elle pensait bien être toute seule dans l’endroit, mais un faible froissement de papier indiquait encore une présence lointaine, dans les rangées. Elle se promit facilement de ne pas faire de bruit mais encore; personne ne peut s’empêcher de parler dans une bibliothèque. C’est habituellement bien trop dur de ne pas briser le silence, surtout en chuchotant.

Mesa étudia un instant les thèmes sur les différentes étagères. Sciences, Anglais, Histoire… Tous des thèmes qui, même s’ils ne l’intéressaient pas, n’avaient aucun secret pour elle dans les examens. Venant d’une école privée, elle était plutôt en avance sur les élèves qui avaient un niveau d’école publique. Seules les études sur les pouvoirs de l’homo superior étaient nouvelles pour elle et elle avait donc dû s’habituer à tout ce charabia.

Romans. Voilà enfin un domaine un peu plus convaincant. Même si ces ouvrages n’étaient bon que pour divertir, elle était tombée dans le panneau, et solidement. Elle regarda les noms des auteurs et elle en cherchait un en particulier. King? Non. Tolkien? Non… Ah! Rowling!

Elle sortit le dernier livre de cet auteur. Un couverture avec Harry, Hermione et Ron qui tentent de nager dans une variété d’argent et de joyaux. Mais dans quel périple se sont-ils encore mis, cette fois-ci? Mesa jugea rapidement le poids du livre et fût un peu déçue qu’il ne soit pas aussi imposant que le cinquième, mais bon, elle s’y ferait. Elle ouvrit le livre et commença la lecture de la première page  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Harris

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2015

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Mer 9 Sep 2015 - 2:02

Encore un de plus. Jacob avait passé une très bonne partie de sa journée à lire des livres et voilà qu'il venait d'en terminer un cinquième. Il déposa son livre de Doctor Sleep par ce chère maître de l'horreur sur sa pile de livre qu'il considérait comme de la lecture bien légère. Dans cette pile on y retrouvait Anges et Démons, Inferno, Mr. Mercedes ainsi que le premier tome de Games of Thrones. Jacob retira ses lunettes de lecture qu'il accrocha au col de son chandail avant de se lever. Il prit donc sa pile de livres et les rapporta sur un petit chariot où il fallait déposer les livres lorsqu'on en avait fini avec. Jacob releva la tête et aperçu une section qu'il ne visitait que très peu souvent: fantastique. Ça ne lui fera pas trop de tort d'y jeter un petit coup d'œil, non? Il s'y aventura et regarda les livres un à un, mais ils les trouvaient tous un peu petits... Il s'avança un peu plus dans une section adjacente et y aperçut non seulement des livres plus de son calibre, mais une jolie demoiselle au loin qui était plus loin toujours dans la section des livres fantastique appela rapidement son instinct de chasseur. *Belle et intello? Jackpot!* Jacob avait passé du lecteur assidu au macho que l'on connait si bien... Il attrapa la premier livre qu'il aperçut et se dépêcha de la suivre avec son livre de Divergence à la main alors qu'elle commençait déjà à s'installer à une table de lecture. Jacob s'installa tout en plaçant ses lunettes de lecture au bout de son nez alors qu'elle tourna la première page. Jacob eut tout juste le temps de voir le titre et fut extrêmement désappointé... *Vraiment?* Il s'appuya sur son dossier de chaise et regarda la demoiselle devant lui en souriant d'un air moqueur.

- Si belle... Et pourtant!

Il s'approcha d'elle et tapota du bout de son doigt le bout du livre de sa voisine d'en face.


- ... Si en retard?

On pouvait pratiquement sentir le regard de jugement et accusateur de Jacob peser en ces trois derniers mots. Si la série n'était pas sortie depuis des années et qu'il n'y avait pas eut huit films sur ces mêmes livres, probablement que Jacob n'aurait pas fait de commentaires et aurait trouvé autre chose à dire... Mais là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Mer 9 Sep 2015 - 5:24

- ... Si en retard?

Un doigt sur la première page fit lever la tête de la belle brune pour identifier cette voix si étrangère avec un accent non négligeable. Devant elle, un jeune homme de style musclé et barbu qui juge la jeune femme. Qu’avait elle fait de mal? Elle regarda de nouveau son livre et l’associa avec sa phrase pour comprendre le malentendu de son interlocuteur.

- Malheureusement, oui. Je lis souvent, mais étrangement, je n’ai jamais pensé à le lire avant. Je lisais toujours quelque chose d’autre… Je n’ai même pas vu le dernier film et…

Ça y est, le moulin à parole est reparti. De plus, elle était dans une bibliothèque, mais pratiquement personne y était, mis à part le gars plus loin, enrobé de ses écouteur et en train d’écrire sur une feuille mobile. Elle regarda de nouveau le garçon devant elle et se surprit à se demander pourquoi il était ici et pas dans un club new-yorkais ou sur un bateau à flirter avec des filles. Il était le macho parfait et même si elle le trouvait vraiment de son goût, elle ne comprenait pas comment il pouvait être ici. Des muscles peuvent s’instruire?

- J’ai cru comprendre, d’après votre accent, que vous êtes australien. Êtes-vous perdu? Puis-je vous être d’une autre utilité que d’être votre source d’hilarité?

Oups, cette phrase était mal passée. Avec des mots aussi peu familiers, cela pouvait paraître moins chaleureux qu’une autre personne dite ‘’normale’’. Elle devrait y remédier, et vite!

- Je m’excuse, je ne voulais pas passer pour dure, et encore moins pour méchante et fermée… Mais puis-je vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Harris

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2015

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Jeu 8 Oct 2015 - 6:02

Jacob ne pût s'empêcher de laisser ses sourcils esquisser un sourcillement. Il s'adossa a son siège tout en regardant la beauté devant lui par-dessus ses petites lunettes de lecture. Et il resta ainsi jusqu'à ce que la demoiselle lui demande si elle pouvait faire quelque chose pour lui. Cette dernière question lui fit carrément ignorer la première question. Jacob ne pût s'abstenir d'étouffer un rire. Il retira doucement ses lunettes ovales et la déposa sur sa pile de livres tout en continuant de ricaner doucement.

- De l'aide? Oh, mais ce n'est pas moi qui a besoin d'aide! Tu es chanceuses, car ton sauveur est là!

Il croisa les bras et, en désignant son livre du menton, il se permit d'ajouter:

- Avec un retard aussi important.... J'ai peur pour ta santé littéraire.

Jacob prit une courte pause pour réfléchir.

- Tu sais...

Il déposa ses mains sur son bouquin de Divergence qu'il n'avait pas encore ouvert et scruta le lire un bon moment. *Peut-être que ça pourrait marcher...* Il le saisit et le déposa tout juste aux côtés du livre fantastique de la jeune femme en face de lui.

- Mon intuition me dit que t'as probablement du retard sur cette série aussi... Une bonne série d'ailleurs!

Il se pencha pour se rapprocher de la jolie fille jusqu'à ce qu'il puisse appuyer ses bras en croiser sur la table de la bibliothèque.

- Allez, on fait un marché! Si j'ai raison, tu me donnes ton p'tit nom, d'accord?

Comme s'il s'agissait d'un signe de ponctuation le grand Australien lui afficha un bref petit clin d'œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Lun 12 Oct 2015 - 22:32

- De l'aide? Oh, mais ce n'est pas moi qui a besoin d'aide! Tu es chanceuses, car ton sauveur est là!

Oh la la. Cela promettait d'être digne du plus gros ''douchebag'' que Mesa aurait vu de sa vie. Il semblait si sûr de lui, c'était à présent clair comme de l'eau de roche qu'il était australien. Les néo-zélandais avaient pratiquement le même accent, mais elle avait entendu dire qu'ils n'avaient pas la même confiance en soi inébranlables que leurs cousins à l'ouest.

- Avec un retard aussi important.... J'ai peur pour ta santé littéraire.

Il dit cette phrase en désignant le livre du menton. ''Ça y est, il devient lourd'' se dit Mesa, sans prétention. Elle se demanda, figurativement, si la tête de l'homme devant lui avait réussi à entrer dans la porte de la bibliothèque, qui est à double battant. Elle se demanda aussi, plus littéralement, comme un garçon de sa carrure avait assez de neurones pour pouvoir lire, à la limite.

Durant la courte pause entre les deux jeunes, Mesa n'osa pas répondre pour deux simples raisons. La première était qu'elle ne voyais pas l'intérêt à accorder à cet ensemble de muscle, la deuxième était qu'il allait sûrement encore plus rabaisser la jeune femme si elle s'expliquait. Elle appréhendait négativement la fin de cette pause comme la peste, et elle arriva bien assez tôt :


- Tu sais... Mon intuition me dit que t'as probablement du retard sur cette série aussi... Une bonne série d'ailleurs!

Il déposa un livre nommé Divergence sur le livre à côté du livre déjà ouvert devant la jeune femme. En effet, elle n'avait pas lu le livre, mais avait entendu bien des critiques parler de cet ouvrage présentant un mode dystopique. Elle avait l'intention de commencer cette série, mais avait des priorités ailleurs, comme finir ce satané bouquin devant elle.

- Allez, on fait un marché! Si j'ai raison, tu me donnes ton p'tit nom, d'accord?

Un petit clin d’œil effaça la dernière once de patience à Mesa. Son esprit se vida complètement. Comment allait elle se transformer pour tolérer ce gorille sur pattes? Bien sûr, en flirtant de façon complètement aveugle avec lui et en lui fermant la porte au nez au moment où il serait le plus sûr de pouvoir coucher avec elle.

Elle ferma son livre et adressa son sourire le plus chaleureux à l'homme devant lui. Elle répondit simplement :


- Mon petit nom c'est Mesa. Un grand gaillard comme toi doit avoir un nom plutôt imposant pour pouvoir suivre ta carrure.

Un grand changement avait suivit la réaction de Mesa avant et maintenant. Elle venait de changer de mode, en passant de ''Bookworm'' à ''Party Girl'' en moins d'un minute. Si le gars voulait l’amener quelque part, elle irait. Elle reviendrait demain louer ce livre et le terminer dans sa chambre, seule et tranquille. Le livre pourrait attendre, le cœur d'un homme à briser, lui, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Harris

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2015

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Jeu 15 Oct 2015 - 22:21

La jeune demoiselle qui portait le joli nom de Mesa sembla complètement abandonner sa lecture. La preuve la plus flagrante? Elle ferma son livre. Cependant, il y avait un tout petit détail qui tracassait l'Australien... Elle avait abandonné vite... Trop vite même... Jacob en avait flirté beaucoup, mais ça, il devait avouer que c'était un tantinet louche. Il n'était pas un expert de la cruise pour rien après tout! Jouait-elle un jeu ou était-elle vraiment intéressée? Bon, en une seule phrase, rien n'était coulé dans le béton, mais Jacob allait tout faire pour savoir de quel côté de la balance elle se trouvait. Mais pour l'instant, il allait jouer le jeu. Ce serait un défi en quelque sorte.

- Le grand gaillard s'appelle Jacob et il faut dire que je travaille fort pour garder cette carrure.

Mesa... Un nom à connotation latine. Comment le savait-il? Probablement à cause de sa mère ou il l'avait sûrement probablement lu quelque part dans l'un des nombreux livres qui est passé devant ses yeux. Une information utile.

- Tu as deviné par mon accent que j'étais Australien, bravo. Mais par ton nom, je peux deviner que tu es d'origine latine. Sauf que tu as grandi dans ce pays à en juger par ton accent américain.

Il leva rapidement son index en levant sa main vers la belle demoiselle d'un air "attends un peu".

- Et ne me dit pas que tu n'as pas d'accent, car aux yeux de quelqu'un qui ne vient pas d'ici, tu as bel et bien un accent beauté.

Il ne put s'empêcheur de relâcher son sourire charmeur. Allons voir comment notre princesse allait répondre à ça. Peut-être allait-il être fixé sur son cas. Dans le cas contraire, ça n'Ajoutera que du piquant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Ven 23 Oct 2015 - 5:56

- Le grand gaillard s'appelle Jacob et il faut dire que je travaille fort pour garder cette carrure.

Même si Mesa n'était pas du tout intéressée au tout départ, elle voyait maintenant de tout ses yeux la largeur de l'homme devant elle. C'était plus un atout qu'un défaut dans son cas. Tout les muscles de son torse et de ses bras étaient en ce moment en exposition totale en dessous de ce T-Shirt limite trop petit pour une musculature pareille. Avec cette phrase, elle comprit immédiatement qu'il allait encore au gym, à son grand plaisir. Il continua sa phrase.

- Tu as deviné par mon accent que j'étais Australien, bravo. Mais par ton nom, je peux deviner que tu es d'origine latine. Sauf que tu as grandi dans ce pays à en juger par ton accent américain.

Si Mesa se sentait plutôt fière d'avoir bien deviné son origine, elle se fit dérober les lauriers sous les pieds. C'était plutôt rare que quelqu'un remarque que son prénom était de l'Amérique Latine. Les fille nommées Mesa ne sont pas courantes au États-Unis et le sont bien plus au Brésil et en Argentine. Pourtant ''Mesa'' est un mot anglais, ce que tout le monde prenait pour natif de l'Amérique du Nord. Elle n'avait pourtant pas la teinte, ni même le corps latin, mais elle ne se laisserait pas faire pour autant.

- Et ne me dit pas que tu n'as pas d'accent, car aux yeux de quelqu'un qui ne vient pas d'ici, tu as bel et bien un accent beauté.

Bien sûr, comme tout les américains et les anglais de ce monde, sauf, bien sûr, les autres australiens, et encore, son pays était si large qu'ils doivent sûrement avoir un accent différent. Alors que les États-Unis changent d'accent de New-York à la Californie en passant par l'Alabama, c'était un peu dur de s'imaginer l'inverse dans un pays à la surface similaire.

Elle tourna sa chaise un peu plus vers Jacob et lissa un peu sa jupe avant de réponde à sa courte tirade :

- C'est bien beau les présentations mais, viens-tu me dire que tu est grand, fort ET intelligent? C'est un peu rare les trouvailles du genre, et ils sont souvent déjà en couple à la vitesse de l'éclair. Habituellement, ils faut aller les chercher, parce que c'est rare que ceux-là vont vers les gens, avec la chance avec laquelle ils pêchent les filles...

Elle le jaugea un peu du regard avant de continuer:

- Sinon c'est que tu dois avoir un défaut ou quelque chose qui repousse un peu les gens. Je ne peux pas croire que tu soit encore tout seul, sinon. C'est quoi? Ton pouvoir? Une mutation?

Elle s'aperçut qu'elle allait un peu trop loin rapidement, et rectifia le tir sans trop de mal :

- Mais tu sais, c'est pas si important en fait. Mais c'est toujours bien de le savoir. Ils le disent eux-même : Apprécier quelqu'un c'est apprécier ses qualités mais aimer ses défauts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Harris

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2015

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Lun 18 Jan 2016 - 0:11

D'un vif coup d'oeil, Jacob put entrapercevoir la main de la demoiselle qui lui faisait la conversation sa main passer délicatement sur sa cuisse pour lisser sa cuisse. La mettait-il mal à l'aise? Allons voir si cette jusqu'où cette discussion va mener...

- C'est bien beau les présentations mais, viens-tu me dire que tu est grand, fort ET intelligent? C'est un peu rare les trouvailles du genre, et ils sont souvent déjà en couple à la vitesse de l'éclair. Habituellement, ils faut aller les chercher, parce que c'est rare que ceux-là vont vers les gens, avec la chance avec laquelle ils pêchent les filles...

Oui, c'était vrai que Jacob est beau gosse, assez costaud et qu'il une tête bien remplie, mais de là à être décrit comme rare? C'était un peu tiré par les cheveux...  Certes Jacob, n'est pas l'être le plus parfait en terme de balance entre les qualités et les défauts, mais quand on aime quelqu'un, tu le prends en paquet et non en morceaux... C'était surtout le "ET" clairement prononcé qui le vexa un brin... Des personnes intelligentes qui se maintiennent en forme, ça existe! *C'est plutôt que tu ne regardes pas plus qu'il faut* Jacob s'abstenu de lui lancer cette dernière réplique, car niveau séduction, ça tapait le gros zéro. Avant qu'il ne rétorque quelque chose, elle lui sortit des questions.

- Sinon c'est que tu dois avoir un défaut ou quelque chose qui repousse un peu les gens. Je ne peux pas croire que tu soit encore tout seul, sinon. C'est quoi? Ton pouvoir? Une mutation?

Curieuse en plus? Plus cette discussion avançait, plus Jacob était intrigué. Il faut dire que la fille de l'autre côté de la table était comme un requin dans ses questions: des questions précises et tranchantes. C'était étrange, mais peut-être n'avait-elle simplement pas la langue dans sa poche... Étrangement, Jacob ne put s'empêcher d'être sur ses gardes... Mesa n'est définitivement pas du même calibre que les autres demoiselles que Jacob a eût affaire normalement. Il sourit. Un beau sourire. Ça sonnait le défi et notre barbu aimait bien les défis.


- Mais tu sais, c'est pas si important en fait. Mais c'est toujours bien de le savoir. Ils le disent eux-même : Apprécier quelqu'un c'est apprécier ses qualités mais aimer ses défauts..

Bon premier défi, décoder la beauté aux yeux bleus. Elle changeait si drastiquement de sens aux deux ou trois répliques qu'elle en devenait dur à suivre... Mais bon, s'il ne suivait pas le cap pour répondre à ses questions, c'est lui qui se ferait prendre...


- Tu n'aurais pas pu dire mieux, ma belle.


Il s'arrêta un court instant en regardant la demoiselle devant lui tout en souriant d'un air railleur. Il sortit son cellulaire et le déposa sur la table près de lui, barré.

- Mais dit-moi au fait... Qu'est-ce qui te fais dire que je suis seul?

Faux pas #1 de Mesa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 19
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   Jeu 21 Jan 2016 - 5:51

- Mais dit-moi au fait... Qu'est-ce qui te fais dire que je suis seul?

Mesa sourit pour elle-même et s'abstint de répondre tout de suite. La réponse était plutôt facile, mais elle réfléchit un court instant pour bien formuler sa phrase:

- Eh bien, si tu ne serais pas seul, ce que je doute fortement, tu ne serais pas venu vers moi. Si tu as une conquête, je te conseille vivement de retourner d'où tu viens, car les adultères finissent toujours par se savoir. Et je ne suis pas du genre à casser des couples.

La toute dernière phrase était en fait complètement fausse. Elle avait cassé deux couples dans son dernier collège et aurait fait encore plus de dommage si elle serait resté là-bas. Heureusement, Mesa avait décidée qu'elle serait beaucoup plus sage maintenant. Si le karma existait, elle serait bien mieux de le réparer tout de suite ou elle se transformerait en fourmi comme dans le livre «Maudit karma» de David Safier. Ce n'était pas vraiment le but de vie qu'elle s'était fixée, disons-le.

Elle tassa un peu plus le livre des sorciers sur le coin de la table, décidant qu'elle allait accorder toute son attention à son interlocuteur. Il avait cassé son envie de lire pour ce soir, mais ce n'était pas nécessairement une mauvaise chose. De toute façon, elle lisait bien parce qu'elle n'avait rien de mieux à faire, non?

Avant de continuer à lui poser des questions pour découvrir qui il était, elle allait attendre sa réponse. Il était beaucoup plus intéressant que bien des garçons avec qui elle avait flirté jusqu'à ce jour. Ça se voyait avec ses réponses qu'il avait une tête sur les épaules, mais voyons s'il obéirait à son engin aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La parlotte dans la bibliothèque (PV. Jacob Harris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission D] Du rififi dans la bibliothèque
» Perdue dans la bibliothèque...[LIBRE]
» Ne jamais laisser un première année dans une bibliothèque... (libre)
» La nuit dans la bibliothèque
» Une nuit dans la bibliothèque..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: La Bibliothèque-