X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]   Sam 31 Jan 2015 - 5:41

Ciel du pacifique : 14h27 heures locales

Sortant de la salle des archives, Daniel fit craquer son cou endolori. Il avait passé toute la matinée à relire des rapports de mission et d'interrogatoire. Même si toutes ces informations étaient numérisées la paranoïa légendaire de leur directeur ne les rendaient consultables que sur certains appareils de l'héliporteur, à moins de posséder le niveau d’accréditation permettant de transgresser la plupart des règles de l'organisation, ce que, bien sûr, il n'avait pas. Il devait donc, à chaque fois qu'il en avait l'intention, quitter la zone d'habitation et d’entraînement pour se rendre dans celle réservée à la logistique.

Il avait entamé ses recherches suite à sa rencontre avec la cheffe de la faction mutante qui se faisait appeler les Morlocks, dans les égouts de New-York, cette ville qu'il n'arrivait décidément pas à apprécier. Il avait, bien entendu, suivi de loin les avancés du Shield concernant les réseaux de trafiquants qui se servaient des mutants comme d'une nouvelle matière première. Tout les agents en entendaient parler, d'autant qu'il avait parfois été envoyé sur le terrain lorsqu'un laboratoire ou un lieu de détention était identifié. Pourtant, il n'avait réellement participé de manière active aux enquêtes, lui qui avaient été détective, il s'était cantonné durant ses dernières années au rôle d'homme de terrain. Il avait fallu qu'il soit confronté à cette furie guerrière pour retrouver une part de son intérêt pour l'Humain. Malheureusement, il n'avait fait aucune avancé notoire depuis.

On l'avait, de manière un peu forcé, poussé à prendre une place d'agent de liaison avec ces mutants troglodytes, prétextant qu'il avait déjà établi le contact, voir une relation de confiance. Si ce nouveau rôle ne l'enchantait pas, il avait tout de même décidé de l'assumer, non seulement parce que le sort des mutants représentaient autant pour lui que celui des humains, mais aussi, quelque part, pour être certain que la promesse qu'il avait faite à Callisto soit respecté.

Tout ce qu'il avait réussi à obtenir pour l'heure, c'était une intolérance au café, une dérogation pour pouvoir étudier certains dossiers dans sa chambre, et la certitude que les schémas d'exploitation criminelles des mutants étaient aussi divers que ceux d'exploitation des humains. Il avait alors commencé à schématiser de lui-même, comme un maniaque qui aurait eu l'idée saugrenue en trouvant les pièces d'autres puzzles, de les réaliser en parallèle, plutôt que de simplement s'en débarrasser. Il réalisait, de fait, plusieurs enquêtes de manière simultanée, avec l'espoir que l'une d'elle – voir toutes – finiraient par porter ses fruits. Cependant, il ne s'attendait pas à ce que cela éveille l’intérêt de ses supérieurs.

On lui avait fait parvenir un nouvel ordre de mission, en lui promettant que cette dernière serait en lien avec ses récentes recherches. Comme d'habitude, aucun détail ne lui avait été communiqué avant le jour du briefing. La logistique estimait, à raison, qu'il serait inutile de faire un briefing si tout les détails étaient communiqué à l'avance, mais surtout que d'envoyer les informations à chaque agent participant sans réunion nuisait à la préparation et à l’efficacité sur le terrain, ce dont Daniel était d'accord. Évidemment, il arrivait que des agents ne soient pas physiquement présent, mais dans ce cas, la logistique s'occupait des informations et des mises en relation. Le Shield était une machinerie anthropomorphique capable de s'adapter à toutes les configurations de mission. Daniel plaignait parfois ceux qui en étaient chargés.

L'agent se présenta en avance, comme à son habitude. Si arrivé ne lui procurait aucune satisfaction, il détestait l'idée de se faire remarquer inutilement en arrivant en retard, de plus, il considérait cela comme un manque de rigueur et de professionnalisme. Arrivé en avance en revanche, lui permettait de prendre ses marques, et lorsqu'il s'agissait de rencontre avec un tiers dont il n'avait pas la pleine confiance, d'éviter, ou d'en partie court-circuité, les pièges. A dire vrai, il pensait à cette éventualité avec ses personnes de confiance également.

- Agent Cole, le salua sobrement Tracy Miller, qui l'avait précédé. Installez-vous, nous attendons encore une personne.
- Une autre ? S'étonna Daniel, qui avait l'habitude de travailler seul.
- Deux à dire vrai, mais physiquement, une.

Il comprit qu'elle n'en dirait pas plus. L'agent Miller n'était pas connu pour être loquace. Il n'avait pas travaillé en équipe depuis longtemps, et il se demandait quelle genre de mission pouvait les pousser à mettre un solitaire dans son genre en partenariat. Et plus encore avec qui il allait devoir travailler.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Persian

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 26
Localisation : Ma maison de forêt ou le SHIELD

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du SHIELD
Age : 28 ans
Nationalité : Franco-Américaine

MessageSujet: Re: Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]   Ven 6 Fév 2015 - 5:03

Un jour de plus dans la vie d'une femme lynx, Lucie s'occupait de son entraînement physique. Le maintien de sa forme lui était importante, même si, elle savait qu'elle avait une agilité, une souplesse ainsi qu'une rapidité surnaturelle, il fallait garder en tête que l'entraînement était une chose particulièrement importante même pour une mutante comme elle. Elle s'était plutôt bien adaptée à cet environnement depuis les années qu'elle avait passé au SHIELD déjà, même les collègues, c'était bien habitué à son apparence plutôt voyante, il faut l'admettre., ce n'est pas partout que l'on peu croiser une féline anthropomorphe manger à votre table.

On pouvait la voir en train de mettre à l'épreuve ses talents à l'escalade, ses prises étaient plus que parfaite, les meilleurs trappeurs jalouseraient affreusement une telle aisance à rester stables sur des pentes à 90 degrés. Mais la jeune femme était surtout connu pour son talant à l'infiltration, capable de se glisser dans votre dos si silencieusement, que vous auriez plus rapidement remarqué la mouche caché dans un coin sombre sous votre table, alors que celle-ci serait parti avec plus de la moitié de votre mobilier... Si elle en avait la force physique bien sûr.

Bien sûr, son comportement hors mission pouvait être assez surprenant, on pouvait s'attendre à une femme sérieuse sous tous rapport, mais Lucie s'avérait plus espiègle qu'on ne pourrait s'y attendre de la part d'une femme dotée d'un tel poste, était-ce le fait qu'elle soit un félin ? Peut-être bien, elle avait cependant la sympathie d'autrui avec son caractère joueur et taquin, ainsi que d'autre chose qui reste généralement dans le secret personnel.

Puis finalement, un appel, une demande, une mission et donc par conséquent... Un briefing. Plutôt travailleuse, elle se hâta de se préparer sans poser plus de questions, elle était là pour ça de toute manière et pour une agente du SHIELD, elle trouvait qu'elle ne s'en tirait pas si mal niveau tranquillité, elle qui s'était attendue à ne jamais pouvoir respirer entre les missions, elle pouvait s'estimer heureuse d'avoir plus de liberté qu'elle ne l'aurait imaginé, sans compter cette montre high-tech qui la faisait passer pour une humaine normal en cas de besoin, même si aujourd'hui... Et bien, elle semblait presque préférer son apparence féline, d'ailleurs, c'est un peu le cas.

Se dirigeant vers la salle de briefing, on lui annonça qu'elle ferait équipe avec une autre personne, c'était toujours quelque chose de bien pour elle de faire équipe, faire connaissance avec quelqu'un, sans que cela empiète sur la mission attention, il fallait rester professionnel durant le travail, surtout qu'en général, c'était plutôt important, espionnage, récolte d'info, assassina, du travail, un bon salaire assuré, mais tout de même, un emploi plutôt risqué.

Lorsqu'elle entra dans la pièce, elle fit aussitôt un garde-à-vous respectueux envers ses supérieurs.

- Agent Lucie Persian au rapport messieurs.

Une fois ceci fait, on lui présenta celui qui allait être son équipier pour cette mission, un grand dadet putain, Lucie se sentit bien petite comparé à lui, ce qui pues se lire à ses oreilles de chat qui se baissèrent soudainement, mais cela ne dura pas, l'inspectant un instant, son oreille droite se redressa tant elle était intrigué par cet homme, il était plutôt grand et il fallait l'admettre, pas mal du tout physiquement, juste il avait l'air d'être plutôt, morne, aucun sourire, un regard blasé surement un homme extrêmement sérieux, mais ça n'empêchait pas qu'il avait du charme. La jeune féline lui tendit sa main par courtoisie, ses deux oreilles reprenant un positionnement normal.

- Lucie Persian, mutante... Enfin ça... C'est un peu évident. À qui ais-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]   Lun 23 Fév 2015 - 22:10

Par chance, Daniel n'eut pas à patienter longtemps avant que son collègue ne les rejoigne. Contre toute attente, ce fut une jeune femme qui fit irruption, avant de se mettre au garde à vous. L'agent aussi un sourcil devant cette marque de respect finalement assez peu employée par les membres du Shield. L'organisation n'étant pas militarisée, les hommes qui la constituaient n'en avaient pas adopter les usages, même si certains ayant servis des années avant d'être engager conservaient leurs manières de soldats. Cependant, il était rare de les voir chez une jeune femme.

Si l'agent Miller en fut aussi interloquée que lui, elle n'en montra rien et se contenta d'un salut stricte avant d'entamer les présentations. Elle se leva, et Daniel en fit de même. Alors que Tracy préparait l'écran pour les conférences, son autre collègue s'approcha pour se présenter avec moins de formalités, lui tendant la main.

La jeune mutante s'appelait Lucie Persian, un nom de chat, pour une hybride croisant l'humain à une race féline, que Daniel n’identifiait pas clairement au premier regard. Un lynx ou un léopard peut être. Quoi qu'il en soit, il en imaginait parfaitement les avantages. Les oreilles de la jeune femme s'affaissèrent alors qu'il lui serrait la main, avant de dresser de nouveau, ce qui fit sourire un instant notre homme, peu habitué à ce genre d'expression corporelle.

- Daniel Cole, Grifter en mission. Simple humain. Enchanté.

Il était difficile de se faire une idée des traits humains qu'elle aurait pu avoir à la place de son apparence actuelle. Mis la chevelure blonde et les yeux bleus, il ne pouvait se faire une véritable idée. Cela dit, cet aspect possédait un certain charme, même s'il était difficile de déplacer les critères communs de beauté de leur société occidentale à une mutante comme elle. Peut être prendrait-il le temps d'y réfléchir un jour, mais pour l'heure, ça n'avait pas lieu d'être.

Il reprit sa place alors que Tracy patientait, bras croisés, que les deux agents veuillent bien en finir. Une fois les deux installés, elle mis en fonction le projecteur qui matérialisa l'image d'un homme d'âge moyen, à peine plus vieux que Daniel lui même. Le visage dur, agrémenté d'une barde mal rasée brune et de yeux resserrés noirs, le nez à l'arrête légèrement tordu finissait de manière épaté sur des lèvres gercés à force d'être mordillées. Les sombres cernes intensifiaient l'ombre jetée par les sourcils broussailleux et par une vielle casquette grise, sur le regard de leur nouvel interlocuteur.

- Agent Persian, agent Cole, je vous présente l'agent Morrison, il jouera un rôle important dans la mission que je vais vous confier. Agent Morrison, je vous laisse le soin de présenter votre affectation.
- Comme vous voulez, concéda-t-il, avant de jeter un regard derrière lui, avant de se concentrer à nouveau sur son écran. Je suis infiltré auprès de trafiquants de mutants. J'ai transmis des informations de base en attendant de pouvoir monter les échelons de leur hiérarchie. Leur organisation est bien huilée et les mutants qu'ils capturent son acheminer par des voix détournés vers d'autres pays, où selon toutes vraisemblances, des laboratoires leur appartenant sont situés. Je suis désormais chargé de l'acheminement jusqu'en Espagne.
- Merci agent Morrison, coupa l'agent Miller. C'est ici que vous entrez en jeu. L'agent Morrison ne dispose pas des moyens nécessaire à l'infiltration le lieu de détention, mais il peut vous y faire entrer agent Persian. Vous y serez mener comme prisonnière, avec d'autres mutants, mais disposerez d'une partie de votre équipement afin de remplir votre mission une fois sur les lieux. Obtenir le plus d'informations possible sur l'organisation à la tête de ce trafic.
- Je comprends tout ça, mais je ne vois pas bien ce que je viens faire dans cette mission, commenta Daniel.
- Vous aurez pour tâche d'assurer son extraction, et de l'aider à détruire le complexe une fois celui-ci passer au peigne fin.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Persian

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 26
Localisation : Ma maison de forêt ou le SHIELD

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du SHIELD
Age : 28 ans
Nationalité : Franco-Américaine

MessageSujet: Re: Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]   Ven 6 Mar 2015 - 3:44

Lucie était, il fallait l’admettre diablement, diablement intéressé par l'humain qui lui faisait face. Dire que cet homme était son équipier, elle s'en serait volontiers payé une tranche au passage, dommage que l'heure ne soit pas à la drague, juste histoire de voir comment l'humain réagirait aux avances de la féline. Elle sentit que l'homme trouvait étrange sa façon de saluer très militaire, la raison étant que tout simplement, au tout début la jeune demoiselle avait pensé qu'il fallait faire des salut militaire, au final cela devint pour elle très vite un réflexe dont elle n'arrive pas à se défaire.

- Toute aussi enchantée, beau blond.

Dit-elle d'un petit ton amusé, un sourire dessiné sur ses babines. Malheureusement elle ne pu prendre bien longtemps plus connaissance de son partenaire de mission. L'agent Morisson ayant finalement prit la parole pour faire un briefing rapide et clair de leur mission, qui d'ailleurs n'était pas dénué de risques, elle allait devoir se laisser enlever par des trafiquant de mutant et elle n'avait pas une apparence qui l'aiderait à se fondre dans la masse.

De son côté, l'homme devait avoir remarqué les coups d’œils peut discret que lui jetait Lucie, ses oreilles pivotant à tour de rôle pour bien écouter ce qui leur disait Morrisson et Tracy, d'ailleurs elle remarqua les petits regard de Tracy qui la rappelait furtivement à l'ordre alors que Morrisson faisait son speech. Une fois le briefing achevé par le duo et monsieur Daniel Cole ayant posé sa question pour entendre la réponse, Lucie envoya calmement.

- Et admettons que les choses prennent une mauvaise tournure, quelle serait la procédure d'urgence?

Elle disait cela, mais sentit étrangement le regard blasé de Tracy, qui avait eu vents de ses capacités incroyable à s'évader de situation quasiment inextricable.

- Par rapport à l'agent Grifter, sans vouloir mettre en doute les... "Capacités" de mon partenaire, j'imagine bien, qu'il n'aura pas les mêmes facilité à se sortir d'une mauvaise situation que moi.

En disant cela, elle jeta à Daniel un clin d’œil de sa paupière droite en lui souriant, un oreille se couchant sur le côté tandis que l’autre se dressait bien haut. Il était évident qu'elle le taquinait et testait l'homme pour voir si l'apparence féline ne le gênait pas trop. On sentait son petit côté joueuse et taquine et surtout, Grifter lui plaisait bien, physiquement en tout cas, psychologiquement, elle venait tout juste de le rencontrer donc aucun moyen de le connaitre vraiment,m ais sur l'aspect physique, elle n'avait rien à redire.

- Et une fois la mission terminé, par quel moyen seront-nous évacué de la zone?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Partenariat ordonné [Grifter, Lucie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HRP] Partenariat Avec Heraldique Européenne
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Percy Jackson RPG (Réponse au partenariat)
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Héliporteur du SHIELD :: Premier Palier :: Salle de Briefing-