X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Mer 26 Oct 2011 - 12:58

Russell venait de se réveiller, assis sur son lit, encore sous les draps. Après s'être massé les yeux, il tourna la tête vers le reste de sa chambre et resta ainsi un moment, le regard perdu, fixant un point invisible. Ces derniers temps, il dormait mal. Si sa fille était encore en vie, elle aurait 9 ans dans 2 jours. La date si proche faisait remonter en lui de douloureux souvenirs et perturbait son sommeil. Cette époque de sa vie commençait à dater mais elle était pourtant toujours présente. Sans doute car il se sentait coupable de ce qui était arrivé même si il n'aurait rien pu faire pour l'empêcher. Se maudissant en silence de cette faiblesse passagère, il se leva et s'étira avant de faire quelques abdos et pompes afin de se réveiller complétement.

*Encore une journée de merde qui se profile... Je le sens...*

Une fois ses exercices terminés, il jeta un oeil au calendrier. Aucune mission de prévue aujourd'hui. Ce qui n'était pas plus mal, cela lui permettrait de se reposer suite à la mission de la veille. Surveiller les mutants n'était pas toujours un travail facile, surtout lorsque ceux ci s'ignoraient en tant que tels. Le dernier en date avait mis le feu à un magasin dans lequel il se trouvait. Fort heureusement il n'y avait pas eu de victimes et le mutant avait été mis en cellule d'isolement le temps que ses pouvoirs se stabilisent. Russell était persuadé que les mutants étaient un danger mais qu'il valait mieux éviter de les dévoiler au grand public de peur de causer une panique générale voire une chasse aux mutants. L'homme avait tendance à craindre ce qu'il ne connaissait pas et combattait cette peur en en détruisant la cause. Lui-même mutant, il se considérait comme dangereux même s'il contrôlait ses dons. Mais il comptait bien en profiter pour assurer une sécurité et une surveillance sans faille de ces êtres spéciaux.

Après une douche rapide, il enfila une simple chemise et un pantalon en toile. Pas la peine de porter ses vêtements de mission, aujourd'hui il se reposait. Ses yeux se posèrent sur sa bouteille de scotch puis il secoua la tête. Non, pas dès le matin. Il ramassa son carnet de notes et sortit de sa chambre, se dirigeant vers la salle qui leur servait de cafétéria. Il s'installa à une table, seul, et avala rapidement une brioche avant de relire ses notes en sirotant son café. Russell n'était pas spécialement proche de ses collègues. Il préférait travailler seul, ne désirant pas créer de lien avec qui que ce soit. Son air mal-aimable s'en chargeait très bien, évitant même les discussions banales sur la pluie et le beau temps au cas où l'un d'eux souhaitait sympathiser.

Son carnet commençait à être bien rempli. Il y écrivait tous les renseignements importants concernant les mutants qu'il surveillait. Il aurait tout son temps pour faire son rapport plus tard. Il glissa sa main dans la poche de son pantalon et en sortit une cigarette qu'il alluma. Un café, une cigarette, cela lui suffisait. Plongé dans son carnet, il y inscrivait quelques annotations supplémentaires sur les personnes à surveiller.

.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Mer 26 Oct 2011 - 18:14

L'hélioporteur, une merveille de technologie signée Stark. Girfter aimait se trouver à son bord, il s'y sentait chez lui en quelque sorte. Malgré la présence d'un grand nombre de personnes, Daniel ne parlait pas à beaucoup de gens, un simple signe de tête, un bonjour, cela lui suffisait amplement comme relation social, néanmoins sentir la vie fourmiller autour de lui était préférable à la solitude perpétuel dans laquelle il avait vécu durant des années. De plus, ses collègues restaient les personnes qu'il estimait le plus dans ce monde.

Pour une fois, Grifter disposait d'un peu de temps pour lui. Sachant que cela n'allait pas durer, il mit ce temps à profit en s’exerçant. D'un point de vue d'agent, il possédait déjà un très bon niveau, mais sans viser l'excellence, l'entrainement restait la seule manière qu'il connaissait pour évacuer, la seule saine.

Depuis qu'il était devenu un agent du Shield, Grifter vivait perpétuellement en décalage au niveau des heures, si bien qu'il termina son entrainement à l'aube. Un moment de la journée qu'il aimait, surtout lorsqu'il se trouvait sur la base volante de l'organisation. Il profita du lever du jour au dessus des nuages avant de s'en aller prendre une heure de sieste, pour être d'attaque le reste de la journée.

Après s'être réveille, lavé puis changé, Daniel se rendit à la cafétéria pour s'offrir le luxe d'un petit déjeuner. Sur place, le nombre d'agent, qu'il soit de terrain, liaison, linguiste, historien ou autre, étaient assez conséquent, si bien qu'il ne trouva une place libre qu'à la table de l'un des agents dont la réputation de misanthrope était encore plus étendue que la sienne. S'asseyant en vis à vis, afin de lui laisser la place de manier son carnet, Daniel salua Russel d'un signe de tête et d'un " salut " qui n'ouvrait pas vraiment à la discussion. Néanmoins, il était intrigué par le carnet de l'agent, sans remarquer le regard appuyé qu'il avait sur ce dernier.

* Il est surement le seul à préférer un carnet de note à un dossier sur ordinateur. C'est un de la vielle école comme on dit. *
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Mer 26 Oct 2011 - 20:34

Russell détestait le pouvoir qui était le sien. Certes pratique, il restait ce qui avait brisé sa vie et même si il le contrôlait maintenant, il le qualifiait davantage de malédiction qu'autre chose. Du coup, il préférait se tenir à distance de tout ce qui était électrique si il n'y était pas obligé, y comprit les ordinateurs qui lui auraient pourtant facilité la tâche. L'autre raison qui l'avait poussé à prendre un carnet de note était que cela lui permettait de griffonner dessus ou d'ajouter des annotations rapides. C'était également plus pratique à transporter : que d'avantages pour lui !

Il ne remarqua pas tout de suite que quelqu'un s'était joint à sa table, absorbé par ses notes. Ce n'est que lorsque son collègue le salua verbalement que Russell leva la tête. Il se demanda pourquoi diable quelqu'un venait partager sa table mais le comprit rapidement après un bref coup d'oeil au reste de la salle. L'espace détente était plutôt bien rempli et le nouvel arrivant n'avait dû trouver que cette table ci de libre. Combien de temps s'était écoulé depuis qu'il lisait ses notes ? A son arrivée, il y avait peu de monde. Il constata que sa cigarette s'était consumée dans le cendrier, lui confirmant que le temps était passé plus vite qu'il ne l'avait cru.

Il avait déjà vu l'homme assis en face de lui mais son nom lui échappait. Il se souvenait juste de son surnom. L'envie de discuter n'était pas présente mais malgré sa misanthropie avancée, il restait quelqu'un de poli.


"Bonjour agent Grifter." répondit-il en refermant son carnet

Russell avait remarqué que son collègue regardait son carnet et n'appréciait pas tellement qu'un autre que lui le lise. Non pas parce qu'il avait des choses à cacher mais parce qu'il estimait que ça ne regardait que lui. Il ne se mélait pas de la vie des autres et aimait que l'inverse soit réciproque. Il était fort possible que l'agent Grifter ne cherchait pas à lire le carnet -surtout à l'envers- mais plutôt juste à le regarder, par simple curiosité. Cependant, Russell avait déjà perdu trop de temps à le lire et préféra le ranger. Il poussa le thermos de café chaud dans la direction de son collègue afin que celui ci se serve si il en avait envie, évitant par la même occasion toute discussion inutile. Il n'avait pas l'air intéressé pour parler, tant mieux. Volt tourna la tête vers l'écran géant de télé qui diffusait des informations.


"Je me demande bien comment vous réagirez tous autant que vous êtes lorsque vous apprendrez l'existence des mutants..." murmura t-il en regardant les images défiler
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 0:18

Ce carnet semblait étonnamment bien rempli, autour de l'écriture droite et restant sur les lignes, on pouvait voir que son propriétaire avait ajouté un grand nombre de notes. Grifter aurait aimé savoir ce qui pouvait mériter tant d’annotations supplémentaires mais se garda bien de le faire, et cette simple idée fut totalement balayée lorsque Russel referma son calepin avant de le ranger.

Volt le salua, avant de pousser le thermos de café. Grifter le remercia d'un signe de la tête avant de s'en servir une tasse et une seule. Daniel n'aimait pas le goût du café, il trouvait cela amer et trop fort, pourtant il se forçait à en boire une tasse quotidiennement, car s'il devait advenir qu'une mission d'infiltration requiert qu'il boive du café, il devrait se trouver en mesure de le faire. Néanmoins, il expédia cette corvée pour reprendre des éléments moins gênants de son repas du matin.

La cafétéria possédait un grand écran de télévision, qui, entre deux annonces pour les membres de l'organisation, ne faisait que diffuser des informations. Grifter n'avait jamais su de quelle chaîne il s'agissait, ni même si c'était toujours la même ( ni même si c'était réellement une chaîne de télévision ), car cette dernière ne se limitait pas aux États-Unis, au contraire elle s'attardait sur la presque totalité des pays du monde, car, comme le disait si bien l'agent Coulson " Savoir, c'est ce qu'on fait de mieux". Grifter partageait l'avis de l’intéressé sur la question, le SHIELD était une immense base de donnée en perpétuelle évolution bien avant d'être une agence d'agents secrets.

Il suivait d'un air distrait le sujet quand il entendit Russel parler. Visiblement cela n'était pas en vue d'ouvrir la discussion, mais avant même de s'attarder à ce détail, Daniel répondait.

" Ils auront peur. Ils feront n'importe quoi, puis ils regretteront, quand il sera déjà trop tard. Comme d'habitude. "
Daniel était pessimiste, il le savait. Il ne croyait plus en grand chose et se contentait de faire de son mieux, en gardant à l'esprit que cela ne sauverait surement pas le monde. Néanmoins la terre était peuplée en majeure partie de personnes qui méritaient qu'on tente de gérer cette crise, une écrasante majorité de gens biens ou tentant de l'être.
Une majorité qui bien souvent, faute de mieux, suit la mauvaise minorité dans leurs choix.

( Agent Coulson, cf. les différents films de produit par les studios Marvel )
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 17:30

Le Pnj :


Tracy Miller est une femme stricte et sérieuse, voguant entre deux âges, proche de la quarantaines. D'origine Nippone, elle fut recrutée par le Shield il y a quatre années, quittant les services secret Japonais pour rejoindre le bâtiment volant signé Stark Compagnie. Formée au combat martial et au maniement des armes de corps à corps asiatique, elle ne se rend pourtant que rarement sur le terrain, sélectionnée pour ses talents de tacticienne et sa mémoire incroyable, elle s'occupe surtout de tout ce qui est documentation et répartition des missions, ainsi que la collecte et le classement des informations fournies par les agents de terrain.

De petite taille, qu'elle rehausse à l'aide de léger talons, toujours tirée à quatre épingles dans des tailleurs sombres dignes d'un agent du F.B.I, elle porte un chignon haut dans ses cheveux ébènes, et de fines lunettes noires accentuant son coté strict. Elle s’exprime d'une voix tranchante, avare de ses mots, allant toujours à l'essentiel et ne perd pas son temps à faire connaissance avec les agents de l'organisation, ne parlant avec eux qu'en cas de mission.

________________________________________________________________________________________________

Le cliquetis des talons de l'agent Miller résonnait fortement contre le sol carrelé des couloirs du bâtiment volant. Elle savait que cela excédait parfois les autres membre de l'organisation, mais n'avait jamais souhaitée se défaire de ce petit gain de taille, très utile dans le milieu majoritairement masculin où elle évoluait. Au moins, chacun d'eux entendait ses ordres de mission venir de loin.

Et il se trouvait, qu'une fois de plus, c'est exactement ce que transportait la japonaise. Serrant contre elle deux fardes marron, sobre, contenant toutes les informations nécessaires afin que les agents chargés de la mission soient au courant de tout ce qui pourrait leur être utile. Sur le devant des pochettes, la seule indication était un numéro d’identification. Effectivement, pour plus de sécurité des hommes de terrain, les tacticiens n'avaient pas connaissance de leurs noms, et les nommaient par numéro. Tracy les connaissaient tous par cœur, et savait sans même réfléchir, associer le code d’identification au visage lui correspondant. Et pour l'heure elle était à la recherche de deux de ses visages.

Comme elle n'aimait pas perdre son temps à parcourir le bâtiment de long en large à la recherche de quelqu'un, elle avait pris l'habitude de le repérer préalablement depuis la salle de surveillance, grâce aux écrans reliés aux multiples caméras de sécurité. Ensuite elle se filait d'un pas rapide vers sa cible pour l'intercepter au plus vite. Aujourd'hui, les agents lui facilitaient la tache, puisqu'ils étaient tous deux rassemblés dans la salle de repos, sans doute persuadés qu'ils avaient là un jour de congé. Pas de chance...

La femme pénétra dans la pièce en question, les fardes toujours serrées contre elle. Elle salua les deux hommes d'un rapide mouvement de la tête, puis ne perdant pas plus de temps en palabres polis, entra directement dans le vif du sujet.


"Messieurs bonjour. J'ai là pour vous deux ordres de missions, commune..."

D'un geste un peu sec elle tendit à chacun d'eux le document qui lui est assigné.

" Il semblerait qu'un rassemblement de mutants sévisse dans les rues de Washington. Déjà quatre morts, le suspect de chacun est différent au vu des dépositions de témoins, cependant le mode opératoire est le même et l’ADN récupéré sur les lieux, bien que lui aussi variant à chaque fois, laisse apparaitre le génome X. Ils ne sont hélas pas fichés. Vous devez vous rendre sur les lieux et tenter de trouver ces mutants avant qu'ils ne recommencent. Pour l'heure nous avons réussi à tenir les autorités locales loin de l'affaire, mais de nouveaux meurtres rendraient le monopole de l’enquête impossible, vous devez donc agir très vite. Des questions ? "

________________________________________________________________________________________________

Contenu du dossier :

  • Les adresses des lieux des meurtres = S'étendant sur trois quartiers de Washington jumelés les uns aux autres.

  • Des photos des victimes = Toutes des femmes d'une trentaines d'années, métisses, aux yeux et cheveux noirs.

  • Les informations sur les victimes = De la femme de ménage à la dirigeante d'entreprises, aucun point commun, que ce soit social ou culturel.

  • Des esquisses des potentiels coupables, décris par les témoins = Tous des hommes, de taille variable, couleur de peau diverses, couleurs des yeux, des cheveux et pilosité différentes à chaque fois.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 21:19

Russell se rendit compte qu'il avait pensé tout haut lorsque Grifter répondit à sa question. L'anglais posa les yeux sur lui comme pour le sonder. Il était un humain et c'était tout à son honneur, sur ce point, il l'enviait. De quel côté était-il ? Probablement aucun, comme tous les gens ici présents, réunis pour maintenir l'ordre, mais il devait tout de même avoir son avis. Russell n'appréciait pas spécialement les mutants et tout le monde le savait. Cela ne l'empêchait pas d'avoir des contacts avec eux -pour son travail ou non- et tant qu'ils se contrôlaient, il les tolérait même plutôt bien. Mais qu'en serait-il du commun des mortels ? Savoir du jour au lendemain que parmi eux se trouve des gens dotés de pouvoirs hors du commun, des choses qu'on ne pensait exister que dans des films ou des Bds... Croiront-ils à une supercherie ? La réponse de Grifter avait le mérite d'être claire et Russell partageait son avis.

"Probablement... J'espère simplement qu'une guerre mutants/humains ne va pas voir le jour."

Des bruits de talons couvrirent soudain le son de la télévision déjà relativement discret. Ce bruit il le connaissait, c'était l'annonciateur d'une mission qui se profilait, précédant l'arrivée de l'agent Miller. Russell appréciait cette femme pour son côté sérieux, direct et professionnel. Il n'y avait pas de place pour autre chose et avec elle, les affaires ne trainaient pas. Cependant, il espérait que le bruit allait s'éloigner car il avait envie de repos pour une fois. Malheureusement, en tournant la tête vers le bruit, il constata qu'elle était déjà plantée à côté de lui, lui tendant un document ainsi qu'à son voisin.

"Commune ?" fit-il tout haut, surpris

Russell aimait travailler seul. Pas de gêneur ou de casse-pieds pour lui dire comment procéder ou lui faire une quelconque remarque sur l'éthique et la morale. Voilà qu'il allait devoir s'encombrer d'un collègue et il espérait que la mission en valait la peine. Il dévisagea Grifter par dessus le document entre ses mains. Il était plus jeune que lui mais était expérimenté et humain. Cela irait... pour cette fois.

Il écouta Tracy puis se mit à consulter les différentes informations du document. Un rassemblement mutant... il ne manquait plus que ça. Si les gens l'apprenaient, l'annonce officielle de l'existence des mutants ne ferait que mettre le feu aux poudres. Mais il fallait s'y attendre, la discrimination était source de problèmes. Au vu des informations fournies, il allait être difficile de pister ces personnes toutes si différentes.


"Hmm... Des préconisations particulières une fois que nous aurons mis la main dessus ? Vu le mode opératoire, c'est soit une sorte de secte soit un rassemblement organisé... et là ça devient plus dangereux. Il n'y a eu ces faits rapportés qu'à Washington ?"
.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Ven 28 Oct 2011 - 17:11

Grifter n'aimait pas vraiment l'agent Miller. Elle était, de son point de vue, d'un professionnalisme outrancier, et il comprenait pourquoi elle travaillait dans les bureaux et la gestion plutôt qu'en contact avec des personnes extérieures à l'organisation. En l'entendant approcher Daniel avait espéré de tout cœur qu'elle n'était pas venue pour lui. Quand elle s'arrêta devant la table où il se trouvait, il pensa un instant que Russel recevait une mission, et se préparait à s'éclipser avant qu'elle ne lui trouve aussi quelque chose à faire, mais visiblement, cela était déjà fait.

Elle lui tendit un dossier, et une copie à Russel, avant de lui expliquer très rapidement la situation, et qu'ils travailleraient ensemble sur cette enquête. Grifter avait été détective avant de rejoindre le Shield, et, de ce qu'il en savait, l'autre agent avait aussi fait ses preuves dans le domaine, mais de là à les faire travailler en équipe... Néanmoins, malgré toutes les réticences qu'ils pouvaient avoir, les agents du SHIELD avaient tous appris à suivre les ordres, et c'était d'autant plus important que ces derniers étaient peu nombreux étant donnée la confiance qu'on plaçait en chacun d'eux.

Grifter étudia le dossier alors que celui qui était désormais son coéquipier posait des questions à l'agent Miller. De bonnes questions du point de vue de Daniel, néanmoins, il préférait garder le silence, à son avis l'agent Miller n'avait pas grand chose de plus à leur apprendre, et ils devraient faire la lumière par leurs propres moyens.

* Washington est une grande ville. Quatre meurtres et trois quartiers, espérons qu'ils n’étendent pas leur territoire , ou pire, qu'ils se déplacent. Le génome X, je suis bien placé pour savoir qu'on peut le posséder en restant un simple humain, mais quatre différents, il est vrai que cela reste peu probable. Mais pourquoi des femmes noirs ? Est-ce qu'il cherche quelqu'un ? *

- Pour ma part, j'aimerai connaitre les détails des différentes scènes de crime. Le mode opératoire en priorité, et si nous avons aussi étudié l'ADN des victimes, surtout si elles possédaient elles-mêmes le génome X. déclara l'agent, afin d'être sûr de ces points précis, avant de poursuivre sa réflexion.

* Un mutant métamorphe ne serait pas capable de modifier son ADN, mais rien ne nous prouve que ce soit le sien, il n'est pas dure de cambrioler une banque du sang, surtout pour un métamorphe, et les donneurs sont souvent anonymes ce qui pourraient expliquer qu'on ne sache pas qui ils sont... ça se tient, mais ça devient extrêmement compliqué. J'en parlerais à Volt quand nous serons en route, c'est une piste à suivre, si la simplicité ne nous mène à rien.
Mais Washington ... pourquoi faut-il que cela se passe à la capitale. La rumeur va enfler comme un ballon de baudruche et ça risque de devenir le foutoir avant même qu'on ait posé un pied sur place. *

.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Sam 12 Nov 2011 - 21:16

Tracy laissa échapper un léger soupir lorsque les questions arrivèrent. Elle demandait toujours si il y en avait par pure forme, mais détestait cela, car elle signifiait que les dossiers étaient incomplets, ou pire, que les agents ne prenait pas la peine de les étudier. Elle prit tout de même le temps de répondre, brièvement cependant, elle avait d'autres choses à faire. Elle tentait toujours de mettre un maximum de précisions dans un minimum de mots.

"Hmm... Des préconisations particulières une fois que nous aurons mis la main dessus ? Vu le mode opératoire, c'est soit une sorte de secte soit un rassemblement organisé... et là ça devient plus dangereux. Il n'y a eu ces faits rapportés qu'à Washington ?"

Uniquement Washington oui, et dans la petite zone de quartier mentionnée dans vos dossiers, ce qui laisse penser que le rassemblement, ou secte comme vous dites, se trouve quelque part au cœur de cette zone. Vous n'êtes que tous les deux sur cette mission, aussi nous ne vous demandons pas de démanteler tout le réseau ou d’appréhender chaque criminel, juste d'en trouver un assez important pour le ramener dans l'une de nos bases là bas, l'adresse vous sera fournie lorsque vous aurez mis la main dessus, contactez le quartier général pour l'obtenir. Ensuite nos équipes d’interrogatoire s’occuperont du reste.


- Pour ma part, j'aimerais connaitre les détails des différentes scènes de crime. Le mode opératoire en priorité, et si nous avons aussi étudié l'ADN des victimes, surtout si elles possédaient elles-mêmes le génome X.

Les victimes ne possèdent pas le génome X, ce sont de simples humaines. Pour les détails, tout est sur les photos, comme vous pouvez le voir, les femmes sont retrouvées pendues par les pieds à une barre de métal soudée au dessus de leur baignoire, elles sont nues, ont subis un viol, vidées de leur sang par lacération des poignets. Les portes de leur domicile ne sont pas forcées et il n'y a pas de traces de lutte, aussi est il possible que leur agresseurs leur soient familiers. Des cheveux, et de la peau ont été retrouvées sous les ongles de certaines victimes, ajouté à cela le sperme, car ces messieurs ne prennes pas la peine de se protéger, nous ont permis de tirer les fameux prélèvement d'Adn dévoilant le génome qui n'est jamais le même d'une victime à l'autre.

Autre chose ?
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Sam 12 Nov 2011 - 21:58

Russell regarda l'agent Miller puis l'agent Grifter. Si leurs supérieurs décidaient de confier cette mission à deux personnes, cela signifiait que le problème était urgent et nécessitait d'y mettre un terme rapidement. En effet, d'après les dossiers, les mutants étaient impliqués, volontairement ou non et si la police s'en mêlait, les journalistes ne tarderaient pas à le faire à leur tour et la nouvelle se répandrait comme une trainée de poudre. Et mettre le feu aux poudres était tout sauf une bonne idée, ce qui ne faciliterait pas l'insertion des mutants dans la société si ces faits venaient à être connus avant l'annonce de leur existence.

Tout en écoutant l'agent Miller répondre à leurs questions, Volt se replongea dans le dossier. Tout dans la même zone ? Soit c'était un piège soit le ou les auteurs de ces crimes étaient stupides. Le fait que l'adn soit différent à chaque fois intriguait l'anglais et les preuves scientifiques ne prouvaient rien pour le moment. Certains éléments l'intriguaient et semblaient trop simples par rapport au reste. Une enquête s'imposait clairement.

Il referma le dossier puis se leva, l'objet sous le bras.


"Non, rien pour ma part, je trouverais mes réponses sur place." fit-il avant de tourner la tête vers Grifter "Je vais me préparer et je vous rejoins à la salle d'embarquement pour faire le point sur tout ça."

Russell tourna les talons sans attendre de réponse. Même si il n'aimait pas le travail d'équipe, surtout imposé, il restait professionnel et s'adaptait à toutes situations. Le fait que Grifter ne soit pas un mutant le rassurait cependant. Il retourna à sa chambre et enfila l'habituel imperméable qu'il portait lorsqu'il était en mission. Il rangea son carnet de note dans la poche intérieure, vérifia si son magnum était chargé puis le rangea également à l'intérieur de l'imper. Il enfila ensuite des gants, non pas pour ne pas avoir froid mais pour éviter tout dysfonctionnement malheureux si il touchait quelque chose d'électrique par mégarde. Même si il maitrisait son pouvoir, un accident était vite arrivé.

La bouteille de Scotch lui fit de nouveau de l’œil et il s'alluma une autre cigarette pour s'occuper les mains et l'esprit. Attrapant de nouveau le dossier qu'il consulta en marchant, il prit la direction des salles d'embarquement, attendant Grifter, adossé contre un mur.

.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Lun 14 Nov 2011 - 2:12

L'affaire ne plaisait pas à Grifter. Mais c'était le cas de toutes ses affaires, néanmoins celle ci était particulièrement sordide. Il était capable de supporter ces informations, confronté à la mort depuis des années maintenant. Il savait bien que le monde dans lequel ils évoluaient n'était pas un havre de paix, mais c'était à cause de ce genre d'enquête qu'il avait peu à peu perdu la foi en l'humanité.

- Non, rien d'autre.

Daniel se concentra de nouveau sur son travail au lieu de se laisser mener par ses émotions, et une fois la réflexion enclenchée, il était évident que quelque chose clochait dans l'établissement d'un profil du ou des meurtriers.
En se basant sur un profil de tueur en série, le travail de groupe est à exclure. A moins qu'il ne s'agisse d'un trio, et qu'ils prennent chacun un viol par soir, sans que les deux autres ne participent à l'acte ou ne soit présent, cela voudrait dire que dans une prochaine affaire l'ADN de l'un d'eux reviendrait. Mais c'est presque impossible, ce genre de trio qu'il soit familial ou amical, ils participeraient tous, ou l'on aurait retrouvé le même adn à chaque fois. Et s'ils ne sont pas présent, alors ils ne forment pas une équipe, à moins que l'on ait affaire un des copycats, mais deux, copiant le même mode opératoire et dans la même zone... impossible. Et puis, le fait qu'il y ait ce rituel, cela ferait du tueur quelqu'un de méthodique suivant un schéma préétabli, et non pas quelqu'un agissant sous le coup de pulsion incontrôlé, pourtant le fait qu'il ne se protège pas et qu'il laisse ses traces sous entend le contraire...
Quelqu'un essaie de nous balader sur deux tableaux.


Il ne remarqua même pas le départ de Russel, et voyant enfin qu'il se trouvait seul, Grifter se dépêcha d'aller chercher son équipement. Récupérant ses armes, son manteau et son précieux masque, il se dirigea vers la salle d'embarquement à grandes enjambées. Volt l'attendait déjà, consultant toujours le dossier, il leva la tête quand Daniel arriva à sa hauteur.

- Je suis prêt, allons mettre un terme à ce carnage.
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   Mar 22 Nov 2011 - 17:49


Tracy fut ravie de constater qu'une troisième série de questions ne naissait pas. A présent que les choses étaient claires, chacun des trois agents allait pouvoir retourner à son devoir, celui de la Japonaise consistant à mettre la main sur un agent qui avait développé un vrai don pour la fuir.

Après un salut strict de la tête, elle tourna les talons, s'éloignant dans l'éternel tapotement de ses pas sur le carrelage.


___________________

A présent les deux hommes se trouvaient dans l'une des salles d'embarquement de l'Héliporteur. Un jet avait été préparé juste pour eux, les attendant pour décoller vers leur destination assignée.
La pièce se trouvait dans les cales de l'engin volant, semblant plus proche d'un hangar de l'armée de l'air que d'une salle d'embarquement publique d'un aéroport. Le système d'envol était simple, une plateforme amovible s'ouvrant sur l'espace aérien pour libérer les avions comme ceux ci le feraient de parachutistes.

Les moteurs du jet vrombissaient, signe que les pilotes les avaient repérés et qu'ils se tenaient prêts à décoller. Une porte coulissante, sous-plombée d'une volée de marches permettait aux deux agents de rejoindre l’intérieur de l'appareil. Là, les attendait tout le confort que l'on pouvait souhaiter d'un engin du gouvernement. Des sièges de cuir confortable, des ordinateurs portables, de petites tables soudées au sol, encadrées par deux fois quatre fauteuils, un mini bar et un petit frigo, une moquette douce et des hublots plutôt grands offrant un panorama sublime sur les villes survolées rapidement.

Une fois Russell et Grifter à bord, les marches furent ravalées par l'appareil, la porte coulissa pour se clore, et les roues de l'engin le guidèrent jusqu'à à la plate forme, lui permettant enfin de s’envoler, direction Washington D.C...


[ J'ouvre donc la suite du post à Washington ! ici ]
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]
» Quel est l'abruti qui a parlé d'un moment de détente ? [Trey]
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Héliporteur du SHIELD :: Premier Palier :: Pièces à vivre-