X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Dim 11 Déc 2011 - 3:52

Boston, U.S.A., 25 novembre, 00H27...

La base militaire de Boston n'avait officiellement pas de nom, ni même d’existence. Située à plusieurs kilomètres au nord de la ville, elle avait été cachée au milieu de plusieurs collines surplombant l'océan. Ce placement avait permis aux ingénieux architectes de créer un complexe à moitié sur la terre ferme, et l'autre moitié sur les eaux, permettant un acheminement en bateau, moyen de transport bien plus discret qu'un hélicoptère aux abords d'une grande ville. Son financement avait été entièrement pris en compte par le gouvernement des Etats-Unis, désireux de posséder une base afin d'étudier les mutants. Sous couvert de vérifications de l'ancienne base désaffectée, celle ci fut agrandie et réaménagée afin d’accueillir des mutants criminels. L'environnement y était peu propice au développement serein de ses habitants, et à la réinsertion des prisonniers, et pour cause, ces mutants n'étaient pas destinés à retrouver leur liberté, ni bientôt, ni jamais.

Si, de sa nouvelle affectation en 1968, elle avait été un atout pour un nombre très restreints d'hommes du gouvernements, elle était depuis l'ouverture du Projet Soldier connue de la presque totalité des hommes engagés dans la surveillance des mutants. Et si le rôle d'expérimentation qu'elle possédait alors devint celui de gardien, les hommes qui la maintenaient en état de l'intérieur ne semblait pas du même avis.

Jamais un représentant du Projet Soldier n'y mit les pieds, sachant pertinemment que les mutants qui y étaient enfermés ne risquaient pas de lui tendre la main, quant au S.H.I.E.L.D., si ce dernier fut jamais au courant de l’existence de cette base, alors ses dirigeants ont eu la sagesse de ne rien demander à son sujet, car une brouille avec le gouvernement des Etats-Unis aurait pu gravement compromettre leurs actions sur le sol américain.

00h28....

L'agent Roberson n'aimait pas son travail. A à peine 48 ans, il n’espérait de la vie plus qu'une mort pas trop déshonorante dans un avenir plus loin que proche. 15 ans qu'il travaillait dans cette base sans nom, et ici il avait appris à haïr les mutants, à haïr son gouvernement, puis à haïr tout court. Ce genre d'endroit avait ce non moins dangereux pouvoir d'avilir la nature d'un homme. Généralement les mutants qui y étaient enfermés n'avaient pas vraiment le temps de devenir pire qu'à leur arrivé, ils survivaient rarement à l'hostilité de leurs geôliers pour ça.

Dans ses bons jours, Roberson se fichait de son travail, ce qui garantissait une forme de paix aux prisonniers, puisqu'il était l'un des chefs des gardes. Dans ses autres jours, il se fichait tout autant de son travail, sauf qu'il s'en fichait assez pour laisser libre court aux mauvais instincts de ses hommes. Néanmoins, Roberson avait un don à sa manière, et sans être un mutant, il avait toujours senti le vent tourner, comme si ce dernier en changeant de direction annonçait sa venue par quelques relents putrides. Car ce soir, comme tout un tas d'autres soirs ou l'air lui apportait les ennuis à venir, Roberson s'exprima par deux mots : " Ça pue..."

Il alla vérifier les cellules de ses trois pensionnaires. Normalement elles étaient adaptées, mais dans un monde fait de mutants, on ne pouvait être sûr de rien. Le grand noir qu'on appelait Sismique était toujours là, dans sa cellule dont les sols et les murs étaient recouvert d'une espèce de tatami, absorbant les chocs, et l’empêchant par la même d'utiliser son pouvoir. L’espèce de colosse indien que ses hommes avaient surnommé Goro était aussi présent, lui et son torse immense et ses quatre bras. Et le petit nouveau, qui avait décidé de snober les gardes en se transformant en une espèce de Loup-garou, ce qui lui avait garantie une forme de paix. On ne savait pas grand chose de lui, même pas son nom, qui en l’occurrence était Vladimir.
Alors si les problèmes n'étaient pas destinés à venir de l'intérieur, c'est qu'un bordel d'un autre genre se préparait. D'un genre auquel Roberson et personne d'autre ici ne s'était préparé depuis des années. Et, fronçant les narines, il déclara, avant de se mettre à beugler des ordres :
"Ça pue..."
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Lun 12 Déc 2011 - 13:38

Il faisait un temps assez maussade lorsque Raven et ses acolytes arrivèrent à portée de la précieuse base militaire. Gardant un léger sourire en coin des lèvres, Raven observait au loin..songeant aux moindres faiblesses que pourraient avoir cette armure de pierre. L'océan n'avait pas été un moyen facile pour rejoindre ce camp , et plusieurs de ses recrues semblait apprécier l'idée du combat. Seulement, la mission n'était pas de battre mais de proposer de se battre avec eux. Raven le savait il y avait aussi Evan qu'elle aurait à juger sur ce terrain. Tout ce quelle espérait c'était que le dark men ne vienne pas à faire une crise imprévue ici ou là pendant la mission. Pointant la bâtisse de l'ennemi du bout des doigts, elle se redressa devant ses recrues et leurs évoqua son stratagème..

-Mes frères et mes sœurs, aujourd'hui je vous invite à rester vigilants sur le moindre détails que peut représenter cette chose. Préférer l'information à l'affrontement direct sauf s'il devient nécessaire. Ne sous estimez jamais votre ennemi et garder à l'esprit nos valeurs en trouvant de nouvelles âmes mutantes pour rejoindre notre cause. Peu importe qui ils sont...
S'arrêtant un instant et reprit une longue respiration, elle regarda la bâtisse et fut prise d'un désir de vengeance sans raison. Mais il n'y avais pas besoin de raison pour cela.

- Je serais en première ligne au côté de Pyro et Alarie qui me renseigneront tout au long de l'opération sur votre avancement personnel.
Raven se tourna et regarda Lou avec un sourire.

-Lou sera notre fer de lance, elle ira au cœur de l'ennemi et sera la seule sur qui vous devrez fonder vos espoir si nous battons en retraite ..

Elle se tourna alors vers Evan avec allure.

-Evan sera notre éclaireur, il sera l'un des guides importants de votre parcours et nous donnera la position des divers éléments meurtriers ( armes , soldats etc..) dont dispose la base..
Dans un semblant de sourire Raven avertit cependant Evan

-J'espère pouvoir compter sur toi...

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Mar 13 Déc 2011 - 3:13

Les paroles de Raven firent déferler une tonne de sentiments en moi. Tout d'abord, la fierté d'avoir été choisi pour un rôle si important. Ensuite, le désir de faire mes preuves. Je voulais montrer à tout le monde ce que je pouvais faire, que je pouvais servir à quelque chose, que je n'étais pas juste un cinglé. Puis, la peur de l'échec me monta à l'esprit. Et si j'échouais? Que se passerait-il ? Je ne veux pas mourir! J'ai enfin de l'aide, alors c'est le pire moment pour mourir. Si je meurs, personne ne peut plus m'aider ! Et même si je réussissais à m'en sortir, qu'est-ce que les autres membres de la Confrérie penseraient de moi ? Il se diraient probablement que je ne suis qu'un raté qui ne sert à rien et me mettraient dehors. Non, je ne veux pas retrouver à nouveau dans la rue! Non! Ilsa pourraient ainsi me retrouver plus facilement et me ramener là-bas. Je ne veux pas y retourner! Jamais! Ce que j'y ai vécu était trop horrible! Juste à y repenser, mes yeux s’écarquillaient de terreur, mettant mes mains sur mes oreilles, ce qui attira les regard intrigués de la majorité des autres membres de la confrérie.

Je me mis alors à regarder chacun de mes compagnons un par un. Bien sur, il y avait Raven. Elle était gentille avec moi, et je savais que je pouvais me fier à elle en cas de besoin. Elle n’oserait jamais me tirer un balle dans le dos, j'en suis certain ! Puis, il y avait cette fille dont le nom de famille était Alarie. Elle était directe, ce qui me déstabilisait un peu. Mais elle avait raison quand elle m'a dit qu'on peut retourner n'importe qu'elle situation à son avantage. Je ne sais pas ce qu'elle pense de moi, mais ça doit pas être super positif. Ensuite, je me tournais vers les deux que je ne connaissais pas vraiment. Le premier était un type de 19 ans qui avait les cheveux roux avec des mèches rouges. Je ne lui avais jamais parlé, mais j'en avais déjà entendu parlé à de rares occasions. Il se faisait appeler Pyro, et comme son nom l'indiquait, c'était un pyromane. Je pouvais voir d'après son regard qu'il était dangereux, alors plus je serais loin de lui, mieux ce sera. Puis, il y avait cette fille au regard sauvage. Elle ne m'inspirait pas confiance. Elle semblait féroce et prête à mordre si on s'approchait trop.

-Tu échoueras, on le sait tous les deux!

-Ta gueule! Je peux y arriver !

Je fis un salut aux autres confrères, puis m'en allait en courant dans les couloirs. Après plusieurs minutes, je n'avais toujours pas été repéré. Pour l'instant, j'avais réussis à éviter les caméras de surveillance et les quelques gardes que j'avais vu sur mon chemin. C'est alors que je vis une porte sur ma gauche. Le plus silencieusement possible, je l'ouvris et me glissai à l'intérieur de la pièce. Quand je fus entré, je vis alors que j'avais trouvé le jackpot. Une salle remplie d'écran, détaillant la totalité de la prison. Un type était assis sur sa chaise et surveillait l'endroit. J'avais trouvé la salle des caméras de sécurité! Je m'avançais discrètement vers le garde. Malheureusement. Celui-ci se retourna et me vit me déplacer vers lui.

-Mais qu'est-ce que...

Avant qu'il n'ait eu le temps de peser sur le bouton d'alarme, je lui sautai dessus, le mettant à terre. Mais les gardes de cette prison n'étaient pas des débutants sans entraînement. Avec ses pied, il me propulsa contre le mur. Je me relevai avec difficulté et j'eus à peine le temps d'esquiver son coup de poing. J'en profitai pour lui donner un coup de poing au ventre. L'impact le fit reculer de douleur, mais il n'en était pas ko pour autant. Il tenta encore de me frapper, mais je réussis à l'esquiver et à me glisser derrière lui. Je pris alors mon pistolet et le mit derrière sa tête.

-Ne bougez plus.

-Ne fais pas quelque chose que tu pourrais regretter, le jeune.

-Tue le! Allez, tue le! C'est ce que tu veux!

-La ferme...

-Pose cette arme à terre avant de faire une connerie!

-Tire lui une balle dans la tête!

-Fermez la! Fermez la!

Le garde profita de mon moment de dérangement pour se retourner et tenter de me désarmer. Il me prit le bras d'une main et l'arme de l'autre. Je tentais autant que possible de me dégager. Mais mon doigt glissa sur la gâchette, et j'appuyais par accident. J'entendis un coup de feu, fermant les yeux. Quand je les rouvris, le garde était mort, une balle entre les deux yeux. Je tombai tellement j'en fut horrifié, puis reculai jusqu'au mur en rampant. Je n'arrivais pas à croire que j'avait fait quelque chose d'aussi horrible. J'avais les yeux écarquillés d'horreur, et je me retenais pour ne pas crier. Le Dark Men, quant à lui, riait d'un bonheur sadique.

-Je l'ai tué...

-Tu l'as fait! Tu l'as enfin fait!
.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Mer 14 Déc 2011 - 5:22

Je pense que je suis prête. Pfeuh ! Même pas peur. Non, ce n’est pas parce que c’est ma première mission, ce n’est pas parce que je suis considérée assez importante pour faire partie du fer de lance de la Confrérie, ce n’est pas parce que je suis sensée performer aujourd’hui, ce n’est pas parce que je pense que je ne suis pas prête, ce n’est pas parce que toutes les musiques de mes ipods se mélangent sans but dans ma tête, créant une mélodie cacophonique, à l’image de ce que je ressens, à l’image du bordel qui se passe dans ma tête, ce n’est pas pour toutes ces raisons que j'aurai peur !! En fait, je ne sais pas quoi mettre.

Non mais sans blague. Je mets un corset ? Une chemise ? Un t-shirt ? Un débardeur ? Des jeans ? Des legging ? Des jeggings ? Des shorts ? Collier, pas collier ? Maquillage, pas maquillage ? quel genre de soulier ? Ah crotte !! Le départ est dans trente minutes et je ne suis toujours pas prête. Je me décide à prendre des legging noirs moulant, avec un débardeur mauve moulant avec le dos ouvert. C’est pas avec un col roulé que les balles vont ralentir, j’ai juste à les éviter non ? Au pire, ils n’ont pas de gilet pare-balle ? Bwof. Des bottes avec un cap d'acier dans le style punk devrait faire l'affaire.

Une fois rendu à destination, chacun dispose de leur rôle, je suis avec Pyro et Mystique. Bon, mais c’est quoi mon rôle ? C’est quoi la manœuvre ? Où sont les cellules des prisonniers ? Je commence à paniquer, je n’ai aucune idée quoi faire.

HEY !! ON SE CALME !! ON RESPIRE PAR LES TROUS DE NEZ !!!

Ok. C’est bon. Pas de quoi s’affoler. Non non non, on se calme, on respire, oui oui oui, c’est bien. Mon moment de panique *légère* passé, je me demande toujours quoi faire et c’est d’une voix inquiète que je le demande à Mystique.

« Madame… Mystique… Heu… Qu’est-ce qu’on fait ? On attend le rapport d’Evan qui est parti en éclaireur ? Qu’est-ce qui se passe là ? »

Je me demande comment me rendre utile, mon seul pouvoir, c’est de contrôler les ondes sonores mais d’ici, je ne capte rien. Si j’étais en contact avec un fil téléphonique, je pourrais essayer quelque chose, comme on me l’a montré dans mes cours de combat… Mais je ne vois qui ressemble de près ou de loin à un poteau de téléphone.

Je suis fière de cette mission, fière de l’estime que m’accorde malgré tout Magneto, mais qu’est-ce que je fout ici ?? Je n'ai aucune formation militaire et ca ne fait même pas un ans que je suis dans la confrérie. J'avais dit que je me calmais ?

Mais oui, du calme, du calme, plus facile à dire qu'à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Sam 17 Déc 2011 - 14:25

La mission allait débuter dans un laps de temps qui parut interminable pour notre mutant aux capacités de pyrokinésie. Sans un doute un don des plus destructeurs que la nature ait créée. le feu représentait sous bien des cultures le culte de la puissance et du pouvoir. Manipuler le feu donne ce sentiment unique et imperceptible d'être un Dieu. D'une petite flamme notre cher prince pouvait générer un incendie ravageur des plus meurtriers.
Avant la Flamme naît l'étincelle ! Premier jaillissement de feu, éphémère, l'étincelle donne l'impulsion, elle active et réactive.
Elle signe un commencement, une nouveauté, une naissance, celle d'un Prince de la puissance et des flammes.

C'est au coté de la belle et mystérieuse Mystique que notre jeune homme s'était retrouvé, nul doute que son rôle dans cette mission serait de mettre à l'épreuve ses talents si particuliers. Hypermusic était aussi à ses côtés, cette fille qui avait su pénétrer dans l'essence même de son pouvoir et réussit a toucher sa force vivace et dévorante. Un certain respect malicieux s'était alors placé.
Il y avait ensuite Lou, la petite du groupe, la lycanthrope sa faculté de se transformer en loup était un don qui inspirait la peur mais aussi la curiosité...un être de la nuit comme on en voit dans les comtes.. Forte, elle l'était c'est sûr mais elle n'était pas aussi vieille que l'autre Lycanthrope qu'engorgeait la confrérie et répondant au nom d'Underdog, mais lui n'était pas présent pour cette mission...place au jeunes.

Et enfin viens le newbie, un garçon à la chevelure noir et au yeux mauves. Il a l'air étrange...enfin c'est dur à expliquer.


-Mes frères et mes sœurs, aujourd'hui je vous invite à rester vigilants sur le moindre détail que peut représenter cette chose. Préférer l'information à l'affrontement direct sauf s'il devient nécessaire. Ne sous estimez jamais votre ennemi et garder à l'esprit nos valeurs en trouvant de nouvelles âmes mutantes pour rejoindre notre cause. Peu importe qui ils sont...

"Hm..."


La mission était sur le point de commencer et Evan notre nouveau membre partit en éclaireur, Lou quant a elle serait le fer de lance en espérant qu'elle ne se fasse pas prendre, enfin Pyro la fixa et sourit, sous cette forme humaine elle était fragile et qui pourrait croire qu'elle puisse devenir l'une des créatures les plus redoutable a l'instar d'Underdog. Suivant Mystique notre jeune Prince des flammes et de la mégalomanie sortit une cigarette de manière décontractée et activa une petite flammèche de de la paume de sa main gantée de cuir. D'où un petit orifice masquait un appareil pouvant générer des petites flammes à l'instar des zippo a gaz. Effleurant le bout de sa nicotine sur la flamme pour inspirer grandement avant d'expulser la fumée en direction de leur objectif.

La puissance nonchalante qui se dégageait de notre cher Allerdyce était à faire peur, prenant rarement les choses au sérieux, il aimait vivre a n'en pas douter. Mais après tout qu'avait-il a craindre? Il possédait un don des plus destructeurs et inflammables si on pouvait dire.
Il jeta un regard vers Kiara puis vers Mystique...pour enfin les suivre.

« Madame… Mystique… Heu… Qu’est-ce qu’on fait ? On
attend le rapport d’Evan qui est parti en éclaireur ? Qu’est-ce qui se
passe là ? »


"....."

Étrangement notre flambeur semblait des plus calmes ce soir, comme si cette mission le touchait personnellement, pourtant il semblait très décontracté, n'attendant que les ordres de Raven, cette femme à la beauté lunaire. Puis tirant une autre bouffée il observa Hyper, sexy dans sa tenue...mais il avait pensé a elle.

" eh Beauté...tiens je me suis permis de prendre mon ipod...je me suis dit que tu en aurais peut-être plus besoin que moi pour mettre ton talent a exécution"

Sortant de sa poche un ipod noir, Hyper devait s'attendre a ne pas avoir sa musique personnel, mais celle de notre rockeur des flammes.

" La 36 c'est ma meilleur...si t'as besoin d'un petit boost...éhéh"

Nerd-Rockstar remix
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Sam 17 Déc 2011 - 19:10

    Le réveil fut des plus difficiles. La nuit avait été des plus courtes. Lou se frotta les yeux, encore groggy de sommeil avant d’attraper un sweat à capuche et un baggy. Aujourd’hui – ou plutôt cette nuit, la Confrérie partait en mission. Et, bien sûr, elle en faisait partie pour une fois. Elle-même n’en revenait toujours pas. Elle s’habilla en vitesse et jeta un coup d’œil sur son portable. Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi cette satanée mission avait-elle lieu le jour des examens cardiaques de son meilleur ami ? Elle lui envoya un texto qu’elle rédigea rapidement, la tête ailleurs. Il allait l’appeler. Elle le savait. Ce n’était qu’une question de temps. Dès qu’il saurait, il l’appellerait. Elle mit son cellulaire dans la poche de son sweat et sortit dans le froid.
    Quel temps de merde ! Même un chien ne mettrait pas un pied dehors. Ils arrivèrent bien vite à la base militaire. La peur se mêlait à l’appréhension. Que craignait-elle donc la rouquine ? Il lui avait fallu un certain temps pour comprendre que les armes à feu pullulaient dans une base militaire : sa plus grande frayeur. Comment réagirait-elle si l’un de ces connards se mettaient à lui tirer dessus ? Elle verrait bien au moment venu.

    - Mes frères et mes sœurs, aujourd'hui je vous invite à rester vigilants sur le moindre détails que peut représenter cette chose. Préférer l'information à l'affrontement direct sauf s'il devient nécessaire. Ne sous estimez jamais votre ennemi et garder à l'esprit nos valeurs en trouvant de nouvelles âmes mutantes pour rejoindre notre cause. Peu importe qui ils sont...

    Mystique dirigeait les opérations. D’autres membres de la Confrérie étaient là aussi. Elle reconnut facilement Kiara, la jeune femme aux cheveux mauves qui contrôlaient avec une aisance déconcertante les ondes sonores. Il y avait aussi Pyro, un rouquin qui manipulait le feu à sa guise. En temps normal, la lycanthrope évitait de trop s’approcher de lui, elle n’aimait pas le feu non plus. Un dernier garçon était là. Elle ne l’avait jamais vu. Toutefois, elle avait entendu dire que ce gamin avait tiré dans la jambe de Magnéto et que ce dernier n’avait même pas arrêté le projectile. Lou aurait bien aimé être là, aux premières loges pour rigoler un bon coup devant ce crétin attaquant le chef de la Confrérie. Oui, cela aurait été sympa de voir ça en vrai.
    Mystique continua de parler, distribuant les tâches que chacun devait remplir. Lou avait toujours son portable en main. Qu’espérait-elle ? Que Maxime lui réponde alors qu’il était sans doute encore en train de dormir ? Comme elle aurait aimé l’accompagner à New-York. Au moins auraient-ils été tout deux fixés. Et puis, peut-être aurait-elle pu tout lui avouer. Le fait qu’elle soit une mutante, ses origines… Comment réagirait-il alors ? Comment le prendrait-il ? Savoir que Lou était une mutante le dégoûterait-il d’elle ? Elle n’en savait rien. Elle avait essayé maintes fois d’imaginer sa réaction mais à chaque fois, le scénario était différent. Perdue dans ses pensées, la rouquine n’entendit même pas ce que racontait Mystique. La capuche de son vêtement sur la tête, elle grelottait. Vivement qu’ils soient au chaud dans cette foutue base !

    - Hein ? T’as dis quoi ?

    Elle rangea son portable tout en soupirant. Mieux valait laisser son meilleur ami de côté, au moins pour le temps de cette mission. Si elle commençait à avoir la tête ailleurs dès le début de la mission, elle n’imaginait même pas dans quel état elle serait une fois dans le bâtiment ! Elle se rendit alors compte que le petit nouveau était parti en direction de la base. Si seulement elle avait écouté, au moins saurait-elle ce qu’il doit faire.
    Elle capta le regard de Pyro et se rendit compte qu’il lui souriait. Elle lui rendit sous sourire. Sans doute n’était-il pas aussi stressé qu’elle. Lui, il n’avait rien craindre avec sa pyrokinésie. D’ailleurs, ce jeune homme portait bien son surnom : Pyro. Il parut aussi se rendre compte de l’angoisse de Kiara car il lui lança son ipod.

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   Mer 18 Jan 2012 - 0:57

Cela faisait bien longtemps que Vladimir était emprisonné entre quatre murs, mais c’était la première fois qu’il se sentait enfermé. Ici, il n’y avait pas de livres pour distraire l’esprit, pas de machines pour s’exercer le corps. Les cellules étaient larges, mais les meubles se limitaient au strict nécessaire. L’ampoule suspendue au plafond était le seul moyen de différencier le jour de la nuit, mais sa lumière blafarde ne pouvait se comparer aux rayons du soleil. Le seul moyen qu’il avait trouvé pour éviter que l’ennui ne lui fasse perdre l’esprit, c’était de répéter des mouvements de karaté qu’il avait appris il y avait longtemps. Ce qu’il admirait de cet art martial, c’était l’emploi de toutes les parties du corps pour le combat : poings, pieds, genoux, tout était bon pour terrasser l’adversaire.

Perdu dans ses pensées alors qu’il exécutait la chorégraphie complexe qu’il s’était composé, il n’entendit pas la porte de sa cellule s’ouvrir, laissant passer deux gardes de la prison. L’un d’eux s’approcha du prisonnier avec une paire de menotte dans les mains. Il dit à Vladimir de mettre ses mains en arrière de son dos pour lui passer les menottes, mais celui-ci n’écouta pas, complètement concentré sur ses mouvements complexes. En fait, le prisonnier l’attaqua dès qu’il fut à sa portée, lui assénant un direct solide avant de le mettre au tapis d’un coup de pied circulaire. Deux secondes plus tard, l’autre garde fit feu avec un pistolet à impulsion électrique, paralysant le mutant récalcitrant. Un instant plus tard, Vladimir sortait de sa cellule, menotté les mains derrière le dos et encadré de proche par deux gardes. Se frottant la mâchoire, l’un d’eux dit :

-Tu sais Ben, çà devrait marcher à quatre pattes, des animaux comme lui.
-Ce serait plus de pattes que tu n’as de neurones.
-Et puis, depuis quand tu as eu une queue?

Si cette prison était la pire qu’il avait rencontré jusqu’à présent, elle comptait cependant un avantage par rapport aux autres : ici, le fait qu’il se soit transformé en une sorte d’hybride d’homme et de loup ne surprenait pas vraiment qui que ce soit. Son corps était encore de forme humanoïde, mais couvert de poils blancs comme neige et une tête qui tirait beaucoup plus du loup que de l’homme, avec les yeux rouges sang, coloration causée par son albinisme. Ses jambes avaient une forme bien différente, ce qui lui aurait en fait permis de marcher à quatre pattes, mais il préférait éviter de le faire si ce n’était pas nécessaire.

-Quelle importance, Simon? Demanda le dénommé Ben en poussant Vladimir dans le dos. Il ne va probablement pas en rester grand-chose dans quelques mois.
-N’empêche qu’en ce moment, çà fait deux à zéro pour moi.

Ben mit quelques secondes à comprendre la blague avant d’éclater de rire. Simon, lui, ne la prit pas aussi bien et frappa le prisonnier à la mâchoire. Vladimir se contenta de fixer son agresseur avec un air sarcastique qui semblait dire : «C’est qui l’animal maintenant?». Le reste du trajet se passa sans incident, se terminant devant une porte sur laquelle était imprimé le signe de danger bactériologique. Ben alluma un interphone juste à côté de la porte, disant que le sujet était arrivé.

La salle semblait être un laboratoire, contenant plusieurs microscopes et d’autres dispositifs scientifiques dont l’utilité échappait au commun des mortels. Il n’y avait qu’une personne dans la pièce, un scientifique d’âge mûr qui examinait un dossier. Les deux gardes ne perdirent pas de temps et attachèrent leur prisonnier à une chaise de toute évidence conçue à cet effet. Alors qu’ils partaient, le scientifique demanda à Simon de monter la garde pour que personne ne le dérange avant qu’il n’en ait fini avec son sujet. Une fois les gardes partis, il prit la parole :

-Alors comme çà, il est métamorphe en plus d’avoir un don de guérison?
-Bonne question.
-Alors, comment fonctionne ces mutations?
-J’aime bien quand les gens me posent des bonnes questions.
-Comment as-tu survécu à une injection létale?
-Aha! Une autre bonne question.
-À moins que la mutation ne soit complètement différente… quelque chose de complètement nouveau, qui n’a aucun rapport avec les autres mutations. Assez de bavardage, il est temps de faire dodo et de laisser les grands travailler.
-Quoi?

L’homme en sarrau prit une seringue remplie à moitié d’un liquide clair et l’administra rapidement à Vladimir. Un court instant passa avant que celui-ci ne ressente l’effet de la substance, se sentant de plus en plus fatigué. Il tenta de lutter un moment contre l’anesthésiant, mais ce fut en vain : il perdit rapidement conscience.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, il ne vit qu’un voile blanc. Apparemment, il était couché sur une table, nu sous un simple drap. Heureusement, il n’était pas attaché, ce qui le surprit un peu. S’était-il réveillé plus tôt que ne l’avait prévu son hôte? Cependant, il se sentait encore trop faible pour tenter quoi que ce soit. De toute façon, qu’est-ce qu’il pourrait faire? Il était dans une prison spécialisée avec une sécurité bien trop forte pour qu’il puisse s’échapper sans plan. En même temps, qu’est-ce qui pouvait arriver de pire? S’il mourait, ce serait déjà mieux qu’une éternité enfermé entre quatre murs.

Quand il se sentit mieux, il écarta doucement le drap, ce qui lui permit de voir le scientifique examiner attentivement quelque chose au microscope. Il s’approcha de lui avec toute la furtivité dont il était capable et le frappa violemment, l’assommant sur le coup. Vladimir le rattrapa avant qu’il ne s’écroule et l’installa sur une chaise comme s’il était en train de dormir.

Cela faisait bien longtemps qu’il ne s’était pas senti aussi vivant! S’il avait déjà eu une dette envers l’humanité pour des crimes qu’il avait commis, il la considérait payée maintenant. Peu importe ce qui arriverait à partir de maintenant, il le vivrait en homme, ou peu importe ce qu’il était, mais libre. Dans un murmure spontané, il déclama les pensées qui lui venaient à l’instant:

Mon si noble verbe!
Autrefois tout mon superbe
N’était plus qu’une douille
Couverte de rouille

Mes si jolis vers!
Cachés pour l’hiver
Me donnent enfin l’espoir
D’un jour les revoir




Curieux, il essaya de lire ce que son hôte écrivait à son propos. Il ne comprenait pas tout, mais de ce qu’il arrivait à traduire, il put comprendre que son ADN avait été modifiée de manière importante depuis qu’il était entré dans la prison. Ce serait donc cela, sa mutation? C’était logique : un code génétique qui se modifie permet de régénérer indéfiniment les cellules, modifier complètement leurs structures ou s’adapter pour résister à la plupart des substances connues. Cependant, si le processus de réécriture pouvait être instantané, son influence ne pouvait certainement pas l’être.

En plein milieu de sa lecture, il entendit une conversation animée à la porte du laboratoire. Découvert, si tôt? Ce serait presque ridicule. Cependant, il ne fallait pas sauter aux conclusions. Des personnes qui parlent dans un couloir ne voulait pas nécessairement dire qu’il s’était fait repérer. Sans perdre un instant, il se recoucha sur la table et replaça le drap, espérant que personne ne le remarquerait. Au pire, il aurait peut-être l’avantage de la surprise.
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]
» Prise d'assaut du dortoir des filles !
» [Evènement] Sortie - groupe 3
» [Evènement] Sortie - groupe 1
» the city burns (groupe B) | Prise d'otages au New York Marriott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: Autour du Monde :: Le reste des Etats-Unis-