X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Mer 1 Aoû 2012 - 0:34

Il était presque deux heures du matin lorsque le 4x4 arriva devant le portail de l'Institut Xavier. L'effet de surprise serait ainsi total, ils y comptaient. Le conducteur se retourna pour vérifier l'état du mutant installé à l'arrière, encadré par deux hommes. Il devait se séparer du mutant, l'utiliser, la puce n'allait bientôt plus tenir, et en remettre une autre serait délicat. Il avait désormais un ficher sur lui de toutes les façons, s'il devait survivre, il pourrait l'attraper à nouveau plus tard, quand les sentinelles seraient opérationnelles. Cette nuit, ils allaient se servir de ce mutant pour en attaquer d'autres.

Appuyant sur l’accélérateur, l'homme enfonça le portail avec sa voiture déclenchant le système de défense de l'institut. Les portes et les fenêtres furent remplacées par des murs de blindages et des armes sortirent du sol, filets et armes électrifiées pour mettre hors d'état de nuire même un homme solidement constitué, mais ils possédaient plus que cela.

Les hommes firent sortir le mutant du véhicule et lui ordonnèrent de tout écraser et de tout détruire.
Ils se retirèrent en laissant Haron se déchainer comme il le souhaitait, désormais, son sort leur était égal.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Mer 1 Aoû 2012 - 2:28

Mentalement inactif, ou tout du moins soumis, oui c’est dans cet état qu’Haron retournait à l’institut. Transformé en arme anti-mutante le jeune loubard allait devoir commettre une acte qu’il ne souhaitait pas accomplir, mais comment faire lorsque l’on est coincé avec un corps qui ne vous obéit plus. Quoi qu’il en soit sa mission cette nuit allait être de ravager l’institut, ou au moins lui porter un coup fatal, la puce perdait de son efficacité, durée de vie limitée ? Non, seulement qu’Haron avait une mental d’acier et qu’il avait une volonté telle, que la puce de contrôle mental faiblissait.

Le véhicule tremblait de moins en moins, puis un grand coup… Autant dire que la suite se passa très rapidement, et très brutalement. En un rien de temps, Haron se retrouva expulsé du véhicule avec le système de défense qui venait de s’activer, plutôt que de se faire hacher menu, Haron usa de sa force et de sa nouvelle agilité pour déchiqueter les tourelles par la force de ses bras.

Il avait tant et si bien fait du boucan qu’il avait déjà réveillé du monde, quelques lumière s’allumèrent, mais Haron était déjà prêt à mettre la pagaille dans les lieux, autant faire vite avant que Xavier n'arrive pour se rendre compte que quelque chose ne tournait pas rond, qu’Haron était totalement isolé aux attaques psychiques et autres formes de lecture mentale, comme si son cerveau était doté d’un brouilleur, une seule chose était sûre, Haron était psychologiquement absent, ce n’était clairement pas lui qui commettait cette attaque.

Il souleva un imposant rocher qu’un être humain normal n’aurait jamais pu soulever et l’envoya vers les murs du bâtiment, faisant s’effondrer un morceau de mur dans un grand fracas. Aussitôt quelques résidents arrivèrent pour savoir ce qui se passait et, voyant Haron lancer un nouveau projectile, ils attaquèrent, malheureusement surpris par les nouveaux talents au combats d’Haron, qui était mêlés à son habituel puissance physique implacable. Lorsque les autres arrivèrent, les trois élèves déjà présents étaient à terre, inconscients et incapables de bouger plus que ça, Haron toujours debout avec encore un nouveau projectile qu’il lança de nouveau, le visage toujours aussi neutre.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Jeu 2 Aoû 2012 - 7:27

(Le poste est long. Oui j'ai vu è___é Ne vous inquiétez pas, les prochains seront plus courts au fur de l’event.]

Il était tard. Très tard. Il était probablement tôt, en fait. Erïka ne savait plus. En fait, elle ne comptait plus les minutes depuis longtemps, les yeux rivés sur le plafond de sa chambre, tremblante et totalement désarmée. Encore un cauchemar. Elle n’arrivait plus à dormir et devait faire quelque chose avant de devenir folle. Elle avait, comme toujours, songé à retrouver ses deux meilleurs amis à leur chambre. Cependant, ce n’était pas de la compagnie qu’elle recherchait. Elle désirait être seule. Incapable de se rendormir, l’adolescente conserva son pyjama constitué d’un simple débardeur ainsi qu’une paire de légers shorts. Elle attrapa son arme à feu et vint pour la glisser dans l’élastique de son short avant de se raviser. En avait-elle vraiment besoin ? À l’intérieur des murs de l’institut ? Elle pouvait tout aussi bien la laisser là, ne prenant pas le risque qu’un professeur la découvre armée. Par contre, la peur causée par ses cauchemars, l’effroyable terreur qui l’assaillait la poussait à garder cet objet sécuritaire auprès d’elle. Juste au cas où, la jeune fille attrapa bien rapidement une veste afin de mieux dissimuler l’objet, sortant rapidement de sa chambre. Elle referma la porte avant de glisser ses pieds dans les chaussures qu’elle avait attrapé au passage, maintenant prête à se rendre à sa destination.

Comme à son habitude, lorsqu’elle était réveillée par de mauvais rêves, la mutante se rendait à la cuisine où elle tentait d’avaler un bol de céréales. Elle ne savait pas pourquoi, mais cette habitude la détendait. Ce fut donc à pas de loup qu’elle descendit le grand escalier menant au hall, calme et paisible, afin de rejoindre rapidement la cuisine. Erïka s’attendait à retrouver une pièce déserte, comme à son habitude. Cependant, elle découvrit qu’il y avait une autre résidente, ayant visiblement eut la même idée qu’elle, installée sur un tabouret faisant face au comptoir, mangeant ce qui semblait être de la crème glacée. Silencieuse, la russe pénétra malgré tout dans la pièce afin de se remplir un bol de céréales et de lait. S’installant sur le tabouret de libre, en face de la résidente, Erïka ne se gêna pas pour la détailler du regard.
Jeune, n’ayant probablement qu’une dizaine d’années de vie, la jeune fille à la longue chevelure chocolatée tentait d’ignorer les regards que lui portait Erïka. Elle était nerveuse, cela se voyait bien. Était-ce parce qu’elle n’aimait pas être fixée ? Était-elle timide ? Quoi qu’il en soit, il semblerait que l’une autant que l’autre désiraient se retrouver seules, un silence pesant régnant dans la pièce. Ce fut, étonnamment, Erïka qui brisa ce silence.


-« Comment tu t’appelles, gamine ? »
-« Ah… heummm. » Fit timidement l’enfant en relevant la tête vers Erïka. « Allison… » Répondit-elle finalement avec un accent français assez prononcé. « T…oi ? »
-« Erïka. Dis, je rêve où t’as un accent ? Tu viens d’où ? »
-« De la France. »
-« Ça doit être sympa… » Fit Erïka en adoptant la langue maternelle de l’enfant, un léger sourire amusé sur les lèvres.
-« Toi aussi tu parles le français ? »
-« J’ai su l’apprendre avec le temps. Pas mal, non ?»

Mangeant ses céréales, Erïka observa le comportement de la gamine. Bien qu’elle fût légèrement plus détendue, cela se voyait bien que quelque chose n’allait pas. Elles étaient deux dans le même cas. En fait, la russe ne savait même pas pourquoi elle avait décidé de rompre le silence. Et si, finalement, elle ne voulait pas se retrouver seule ? Et si elle craignait d’être laissée à elle-même alors que ses terreurs nocturnes semblaient prendre vie dans sa propre chambre, prêtes à lui faire vivre le pire des enfers ? Était-ce par orgueil qu’elle avait refusé de demander du réconfort à ses meilleurs amis ou bien par peur de les déranger ? Certes, elle ne voulait pas passer pour une personne faible, mais ses amis savaient bien que son sommeil était fréquemment troublé par d’affreux songes. En fait, peut-être qu’Erïka avait simplement besoin de discuter avec la première personne venue, de changer d’air. Devenait-elle plus sociable ? Il se pourrait bien que Will ait finalement eut des effets positifs sur son comportement…
Bien qu’elle ne se mêlait pas de ce qui ne la concernait pas, habituellement, l’état de la jeune fille l’intriguait. S’il y avait bien une personne qui savait identifier une enfant troublée, c’était Erïka. Elle agissait pratiquement comme elle lorsqu’elle tentait de se garder éveillée, craignant de retrouver le sommeil avant le lever du jour. Parfois, il suffisait de peu afin de sentir qu’il y avait une connexion d’établie avec une autre personne. Les liens se créaient bien plus rapidement, bien plus facilement, dans un tel cas.


-« Hum.. c’est quoi… ton pouvoir ? »
Demanda prudemment Allison.
-« Détecter les mensonges. Alors t’as intérêt à jouer la carte de l’honnêteté avec moi. Et toi ? »
-« J’ai… des prémonitions… je vois l’avenir… » Elle marqua une pause, hésitant à poursuivre. « Je… cette nuit j’ai vu… quelque chose de terrible… je ne sais pas quand ça va être… j’ai peur… j’ai vu l’institut être attaqué. Je ne sais pas par qui… mais il y avait des pièces saccagés, des élèves blessés… c’était la panique… il faisait très noir… et… et… »

Délaissant son bol, le repoussant sur le côté, Erïka se concentra sur la jeune fille au bord des larmes. Ce qu’elle était mignonne à voir. Frêle et innocente. Elle rappelait énormément Alexïs, lorsque ce dernier avait son âge. Il pleurait souvent, ayant toujours été une âme sensible. Avec son fort caractère, sa jumelle lui reprochait de se laisser emporter par les émotions et de se comporter comme un petit enfant. Malgré tout, elle l’aimait. C’était son frère jumeau, celui avec qui elle partageait tout. Elle l’acceptait tel qu’il était bien qu’elle lui remettait souvent sous le nez ce qu’elle considérait comme des défauts.

-« Ça sert à rien de paniquer. Pourquoi tu ne vas pas voir le professeur Xavier ? »
-« Je ne veux pas le réveiller… Il est tard… »
-« Alors on a qu’à aller embêter Miss Frost. Elle doit être debout à cette heure. Elle a toujours l’air froid et grognon, mais elle a un bon fond. »

Erïka se fichait bien de l’heure. Lorsqu’elle plaça une réelle confiance dans les mains du professeur Xavier, la jeune fille ne s’était pas gênée alors que son don lui posait problème ou qu’elle sentait qu’elle était sur le point de craquer, de commettre une folie sous le coup de la peur, des émotions. Il avait toujours été là pour elle et elle n’avait jamais abusé de sa patience sur son point. Il préférait sûrement l’aider à régler ses problèmes plutôt que de la sermonner pour ses bêtises.

Quoi qu’il en soit, la russe quitta son tabouret, question de se dégourdir les jambes. Ce fut à ce moment qu’un bruit sourd retenti,t la faisant sursauter. Qu’est-ce que c’était ? L’adolescente s’approcha lentement de la fenêtre, devina aisément que le bruit provenait de l’extérieur. Craintive, elle se retenait fortement de passer les mains derrières son dos afin d’attraper son arme à feu. Puis, lorsqu’elle arriva devant la fenêtre, la jeune fille observa, apeurée, ce qui se passait. Elle ne voyait rien, mis à part le système de défense qui s’était activé. Un intrus ? Les X-Men s’en occuperont, c’était certain. Malgré tout, Erïka n’était pas rassurée. Elle se tourna en direction d’Allison, lui faisant signe de la suivre. Il valait peut-être mieux ne pas rester ici ou, au moins, rassurer la pauvre jeune fille terrorisée. Et si ce qu’elle avait prédit se produisait ce soir ?

Quittant la cuisine et s’avançant dans le couloir, Erïka avança lentement jusqu’au hall, talonnée par l’enfant. Quelques résidents, intrigués par le vacarme, avaient eu la même idée qu’elles. Cette idée était, fort probablement, très stupide. Sans s’y attendre, les filles virent un énorme rocher passer à travers l’un des murs du hall pour venir s’écraser lourdement sur le sol. Ce n’était pas normal. Qui était cet ennemi venu les attaquer en pleine nuit ? Pourquoi ? L’institut n’était pas connu de tout le monde, les possibilités d’ennemis n’étaient pas infinies, non ? Sur le coup, la russe se demanda si ce n’était pas un coup de cette fichue punk et de sa bande de la Confrérie. Si c’était le cas, elle se fera un plaisir de lui mettre la raclée de sa vie.

Un second rocher fut lancé. Cependant, il blessa quelques résidents tentant de s’opposer à l’envahisseur. Le seul réflexe d’Erïka fut d’attraper la jeune Allison et de la serrer dans ses bras, formant ainsi un bouclier humain. Elles devaient quitter le hall. Immédiatement. Agrippant le bras de la gamine, la mutante s'éloigna rapidement alors qu'elle voyait une silhouette sombre, dans la nuit, soulever ce qui semblait être un troisième rocher. Lorsque le bruit de l'impact retentit, elle se jeta au sol. Bien que le choc ne fut pas bien agréable, elle n’était pas blessée, fort heureusement. Le rocher était passé près d’elles, s’écrasant à quelques pas de l’endroit où elles avaient atterri. Allison pleurant dans les bras de l’adolescente, cette dernière devait trouver le moyen de survivre à cette nuit d’enfer et d’éviter de voir davantage d’étudiants blessés, peut-être même tués par le salaud qui osait les attaquer.


-« Si je mets la main sur cet enfoiré, je lui fais la peau ! » Ragea-t-elle en se remettant rapidement sur pied.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Jeu 2 Aoû 2012 - 12:43

Will était épuisé. Trainant la patte, il parcourait les couloirs de l'Institut pour se diriger vers sa chambre afin de prendre un repos bien mérité. Emma avait eu la gentillesse de lui trouver un travail mais il n'avait pas pensé en acceptant qu'elle lui trouverait du travail pour deux. Bien au courant des capacités du pouvoir du jeune homme, Emma ne s'était pas gênée pour lui donner du travail en conséquence. Résultat, non seulement il était contraint d'utiliser son clone le plus longtemps possible s'il voulait terminer son travail, ce qui utilisait beaucoup de son énergie, et en plus il terminait toujours relativement tard. Pour preuve, il était une heure et quelque du matin et le rouquin venait à peine de rentrer. Tout ce qu'il voulait pour le moment c'était s'allonger et dormir le plus possible. Heureusement, il n'était pas prévu qu'il bosse le lendemain ce qui lui promettait une bonne grasse matinée et une journée de repos.

Arrivant dans la chambre, il constata qu'Amy dormait. Allongée sur le côté, un livre entre les mains, à moitié sous la couverture, nul doute qu'elle s'était endormie en attendant son retour. Lentement, Will referma la porte et se dirigea vers le lit pour la bouger doucement afin qu'elle soit au mieux pour dormir, lui retirant le livre des mains et rabattant la couverture correctement sur elle après l'avoir embrassé. Une fois fait, il retira ses vêtements, n'enfilant que son bas de jogging avant de se glisser à son tour sous les couvertures. A peine eut-il posé la tête sur l'oreiller qu'il s'endormit aussitôt, trop fatigué par sa journée. Malheureusement, son sommeil ne fut que de courte durée.

Un vacarme lancinant se fit entendre, réveillant William en sursaut. Il avait l'impression d'avoir à peine rejoint son lit quelques instants auparavant alors que cela faisait environ une heure. Bien qu'il était fatigué, l'adrénaline eut raison de son épuisement, le faisant presque bondir hors du lit. Que se passait-il ? Amy se réveilla elle aussi, regardant autour d'elle comme si la cause de ce boucan se trouvait non loin d'eux. Sur le coup, Will eut une pensée pour Erïka en espérant que sa seconde mutation ne lui joue pas des tours. Ce n'était déjà pas agréable à entendre pour quelqu'un de normal alors pour quelqu'un qui entendait extrêmement bien...

Ne prenant pas la peine de s'habiller, Will attrapa simplement la ceinture sur laquelle reposait le fourreau de son couteau et donc, la lame qui allait avec. Il y avait un problème, c'était certain. Le rouquin savait que les x-men étaient là pour protéger les résidents et qu'il y avait un puissant système de défense mais ce n'était pas une raison pour ne rien faire et attendre que ça se passe. Se tournant vers la fenêtre, désireux de savoir ce qu'il se passait, Will remarqua qu'à la place de la vitre se trouvait comme un mur blindé. Impossible donc de voir dehors mais cela lui confirmait qu'il y avait bien un souci. Des envahisseurs ? Visiblement, cela devait venir de l'extérieur. Le bruit qu'il avait entendu ne résonnait pas comme si cela se trouvait à l'intérieur. Ils étaient donc plus ou moins en sécurité pour l'instant. Mais pour combien de temps encore ? Sans savoir ce qu'il se passait, difficile de décider quoi faire.

Amy se leva à son tour. Will s'assura qu'elle allait bien puis ils se mirent d'accord pour quitter la pièce. Inutile de rester là à attendre qu'il se passe quelque chose de plus, c'était trop dangereux. Sortir était également dangereux mais ainsi, ils sauraient à quoi faire face. Instinctivement, le rouquin parcourut les couloirs, non pas pour s'éloigner ou sortir mais pour rejoindre l'autre aile du manoir où se trouvaient les chambres des élèves. N'étant que des résidents adultes, la chambre du couple s'en trouvait éloignée. Ouvrant la porte de la chambre d'Erïka à la volée, Will pénétra dans la pièce
.

"Rika ? Rika ?!" fit-il avant de constater que la chambre était vide

Où était-elle ? Avait-elle eu la même idée qu'eux ? Sûrement. Ne perdant pas une seconde de plus, le couple fit demi tour et descendit prudemment les escaliers. Un fracas se fit entendre, non loin d'eux. On aurait dit que le manoir s'était écroulé sur lui-même tant le bruit était fort. Atteignant l'étage du dessous, ils purent constater qu'un énorme rocher avait pénétré à l'intérieur des murs. Un... rocher ? D'où sortait-il ? Comment avait-il atterri là ? C'était quoi ces assaillants ? Probablement des mutants. Cela ne ressemblait pas à une attaque armée ordinaire. Des gémissements se firent entendre. Tournant la tête, Will constata qu'il y avait des gens au sol. Non, pas des gens, des résidents. Certains étaient blessés mais ils étaient tous inconscients. Il ne fallait pas les laisser là sous peine qu'ils se fassent tuer, incapables de se défendre dans cet état.

Se mettant rapidement d'accord avec Amy d'un signe de tête, le couple se dirigea rapidement vers eux pour les extirper des décombres et les éloigner de l'ouverture provoquée par l'entrée du rocher. Les trainant dans une pièce un peu plus loin, ils constatèrent que quelques élèves s'étaient également réfugiés là. Will déposa les blessés au sol tandis qu'Amy veillait sur eux, les soignant comme elle le pouvait avec ce qu'elle avait sous la main et ce qu'elle parvenait à créer. Ici ils étaient en sécurité mais pour combien de temps ? Il fallait aller autre part, à un endroit où le manoir, aussi solide soit-il, ne risquerait pas de s'écrouler sur leurs têtes.

Un second fracas se fit entendre, similaire au rocher qui avait fait irruption. Will s'assura que tout le monde était sauf ici puis sortit rapidement de la salle. De la poussière retombait dans le couloir, lui brouillant partiellement la vue. Il se dirigea vers la source du bruit rapidement mais avec prudence. Là, il aperçut des silhouettes devant lui. Se dissimulant contre un mur, il prit le temps d'observer de qui il s'agissait. Ami ou ennemi ? Il remarqua alors que la voix qu'il entendit s'élever ne lui était pas inconnue. Erïka ? Sortant de sa cachette, le rouquin rejoignit rapidement la jeune femme qui était accompagnée d'une gamine
.

"Rika ! Est-ce que ça va ?! Vous êtes blessées ? C'est quoi c'bordel ?" lança t-il une fois arrivé à leur hauteur

Will put constater l'étendue des dégâts. Des trous béants s'étaient formés dans le mur principal du manoir. Des rochers trônaient non loin d'eux, ayant entrainés sur leur passage une partie du mobilier. Un véritable champ de bataille ! Qui était cet ennemi qui osait venir détruire le chez-lui du mutant ? Qui osait s'en prendre à ces mutants pacifistes qui n'avaient jamais fait de mal à une mouche ? Qui osait essayer ne serait-ce que faire du mal à sa famille ? La colère faisait trembler les poings du borgne. S'il tenait le responsable, il passerait un mauvais quart d'heure, oh que oui. Cependant, ce n'était pas le moment. Il doutait qu'à lui seul il puisse faire quoique ce soit. Le plus important était de mettre d'abord tout le monde à l’abri. Ils étaient certes mutants mais pas tous combattants et la plupart des élèves étaient jeunes et incapables de se défendre. Les combattants seraient plus aptes à répliquer s'ils étaient certains que les autres étaient à l’abri
.

"Faut faire descendre les résidents au sous-sol. Là-bas, y s'ront en sécurité, ça risquera pas d's'écrouler sur leur pomme. T'connais un moyen de contourner l'système de sécurité de l'ascenseur ? Faudrait d'jà regrouper tout l'monde ou au moins un maximum... J'vais aller vers les chambres pour les sortir de là !" prévint-il avant de se mettre en route, prenant garde à ce qu'un nouveau rocher ne fasse pas soudainement irruption
.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Sam 4 Aoû 2012 - 0:17

Tard dans l'après-midi après les cours, Bobby avait pris sa moto pour se rendre en ville. Le fait que l'Institut se situe hors de la ville à l'écart du reste de la population était pratique, permettant d'éviter d'éventuels curieux ou que quiconque soit blessé en cas de problème lié à l'utilisation de pouvoirs. Cependant, lorsque ses résidents devaient rejoindre la ville, cela se compliquait. Tout le monde n'avait pas de moyen de transport ou quelqu'un sur qui compter pour se déplacer hors de l'établissement. Heureusement pour Bobby, sa moto fonctionnait à merveille. Elle ne l'avait encore jamais laissé tomber. Il fallait dire qu'il passait un certain temps à la bichonner et à l'entretenir. Un animal de compagnie n'aurait pas été mieux traité. Chevauchant cette monture mécanique, le jeune Drake s'était rendu dans le gros complexe commercial de New York. Là-bas, il était certain de trouver ce qu'il cherchait : Un cd de musique d'un groupe de rap assez peu connu dont il était friand.

En cours de chemin, alors qu'il allait repartir butin en poche, Bobby croisa de vieilles connaissances, rencontrées au collège. Plutôt que de simplement se saluer, ils se mirent d'accord pour aller boire un verre ensemble dans un petit bar en centre ville. Celui du centre commercial fermait comme les magasins : tôt. L'après-midi se transforma en soirée et la soirée en nuit avancée. Bobby n'avait pas vu le temps passer en bonne compagnie. Posant finalement les yeux sur une horloge fixée au mur du bar, le mutant se rendit compte qu'il était temps de rentrer au bercail. Il avait cours le lendemain et même s'il n'avait pas bu d'alcool, étant trop jeune pour ça, il valait mieux qu'il dorme un minimum. Presque deux heures du matin, il allait devoir se la jouer en catimini.

Échangeant des au-revoir avec ses amis, Bobby retourna à sa moto et reprit le chemin de l'Institut. Arrivé non loin de la zone où s'étendait le domaine de l'Institut Xavier, le mutant remarqua que le portail n'était purement et simplement plus là.

*Je n'avais pas le souvenir qu'il y avait des "portes ouvertes" aujourd'hui... surtout en plein milieu de la nuit. Ça sent mauvais, je ferais mieux d'être prudent même si la plupart des X-men doivent être dans le coin.*

Éteignant les phares de sa moto, Bobby se dirigea lentement vers l'entrée, soulevant sa visière pour mieux voir ce qu'il se passait à l'intérieur de l'enceinte. Rien. Seuls les vestiges de ce qui fut autrefois la grille d'entrée trônaient sur le sol. Garant son véhicule sur le côté, le mutant en descendit, se débarrassant aussitôt de son casque par la même occasion. Il jeta un oeil à l'intérieur du parc mais ne vit personne. Prudemment, il avança, se dissimulant parmi les arbres mais ce petit manège ne dura pas bien longtemps. Il n'eut le temps que de faire quelques mètres avant d'apercevoir enfin l'intrus qui avait pénétré dans l'Institut. Et quel intrus !

*C'est quoi ça ? Un mutant ? Il me rappelle quelqu'un... Pourquoi ravage-t-il le bâtiment ? Un envoyé de la Confrérie ? Bon sang, pourvu qu'il n'y ait pas de blessés ! Où sont les X-men ?!*

Ne se posant pas davantage de questions, le mutant se dissimula dans le décor, observant les ravages déjà provoqués. Que pouvait-il bien faire face à une force de la nature pareille ? Une idée germa dans son esprit. Aussi imposant soit-il, il avait une faiblesse qui pouvait facilement être exploitée. Mais pour se faire, Bobby avait besoin de concentration et surtout de temps. Le mutant agressif ne le laisserait probablement pas approcher. Il lui fallait donc une diversion. Pour le moment il était seul, ce qui n'aidait en rien. Faisant le tour du bâtiment au pas de course, Bobby pénétra à l'intérieur par une des portes-fenêtres, cherchant des élèves. Il n'y avait personne dans cette partie du manoir malheureusement. Au détour d'un couloir, il aperçut plusieurs personnes. Un simple coup d’œil suffit à lui confirmer qu'il s'agissait de résidents et non d'ennemis. Il s'approcha d'eux, remarquant qu'il les avait déjà vu auparavant. Il ignorait le nom du rouquin mais l'une des jeunes femmes qui l'accompagnait se prénommait Erïka, élève depuis moins longtemps que Bobby.

- Vous allez bien ?! Je sais qu'on a les X-men pour gérer la situation mais en attendant qu'ils pointent le bout de leur nez, pas question de rester les bras croisés. Je pourrais peut-être neutraliser l'assaillant pendant un court instant mais j'ai besoin d'une diversion... L'un de vous aurait un pouvoir qui permettrait de faire ça ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Mer 15 Aoû 2012 - 17:27

Haron regardait autour de lui, incapable de contrôler le moindre de ses faits et gestes. Il avança calmement, trop calmement pour le comportement habituel d’Haron. De nombreux mutants apparaissaient dans son champ de vision, aussi il décida d’en finir avec le plus de cible dans son champ de vision. Il souleva un autre morceau de pierre du sol avant de l’envoyer valdinguer plus au loin, arrachant des morceau de mur de l’institut dans de grands fracas.

Il se mit à monter lentement les escaliers, ses chaussures claquant contre les marches, son regard fixe et livide, celui d’un être totalement inconscient… Ou plutôt… Incapable de se maitriser, en dehors de la réalité du monde dans lequel il vit. Il se tourna vers un petit groupe qui venait de se former, quand soudain un choc repoussa Haron en arrière le laissant allongé au sol, un jeune mutant venait d’envoyer comme un rocher à pleine vitesse sur le jeune minotaure en herbe.

Haron se releva lentement, d’un calme exaspérant, comme si la puissance de l’impact n’avait aucun intérêt à ses yeux. Alors que le mutant au projectile passa devant le groupe, Haron chargea soudainement avec une férocité bien amoindrie comparée à son comportement habituel, mais suffisamment engagé pour surprendre le mutant, le soulever et le lancer à travers la pièce pour le voir percuter le mur avec force et retomber au sol assommé.

L’ennemi à présent hors service, le mutant principalement axé sur la force et la résistance se retourna, affolant de nombreux mutants qui sortaient. Cependant, totalement imperturbable il reprit sa marche lente et calme. Mais quelque chose d’inattendu arriva, alors que Haron semblait avancer pour s’en prendre au groupe, il tituba d’avant en arrière, légèrement sur le coté en se tenant la tête, puis se fut une intense migraine, Haron luttait, et l’espèce de Haron totalement hypnotisé commença à se tenir la tête des deux main en posant un genou à terre.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Sam 25 Aoû 2012 - 16:14

Lorsqu’elle mit les pieds dans le hall, Erïka ne s’attendait pas à retrouver la grande baie vitrée du hall en morceaux. D’énormes rochers étaient projetés à l’intérieur de l’institut. Que faire si ce n’était fuir ? Il n’y avait pas d’autres solutions aux yeux de l’adolescente qui ne connaissait l’identité de l’assaillant. Elle n’avait aucun pouvoir lui permettant de se défendre. Elle pouvait toujours se servir de son arme à feu, mais il était bien difficile d’atteindre un ennemi que l’on ne pouvait apercevoir. Pour l’instant, Erïka devait se mettre à l’abri. Tenant Allison, la gamine avec qui elle discutait dans la cuisine au moment où le système de défense s’était mis en marche, contre elle afin de la rassurer, l’adolescente vit un groupe de mutants être touché de plein fouet par un énorme rocher défonçant le hall de l’institut. Les deux mutantes devaient fuir avant d’y passer, elles aussi. Attrapant rapidement la main d’Allison, la russe s’éloigna rapidement, mais un rocher manqua de les percuter et elle se jeta au sol afin de l’éviter. C’était moins une. Se relevant, tentant toujours la fillette en pleurs contre elle dans une forte étreinte qui se voulait rassurante, elle maudissait celui qui osait faire ça. Pourquoi attaquer l’institut ?

-« Rika ! Est-ce que ça va ?! Vous êtes blessées ? C'est quoi c'bordel ? »

Soudainement, sans qu’elle s’y attende, Will apparut dans son champ de vision. Elle était soulagée de retrouver quelqu’un qu’elle connaissait dans une telle situation. Elle avait craint de devoir tout gérer seule, ne voyant personne d’autre à proximité qui pourrait faire quelque chose face à un ennemi inconnu. Si des mutants aux pouvoirs offensifs avaient été mis K.O en l’espace de quelques minutes, cela n’augurait rien de bon pour l’adolescente qui ne pouvait rien faire de plus que quelques coups de boxe. Ce n’était pas suffisant. Elle allait devoir courir, fuir, si elle ne voulait pas risquer d’être blessée, quitte à utiliser son arme contre l’assaillant. Elle n’avait pas peur de le blesser, ni même de le tuer. C’était lui qui avait ouvert les hostilités et elle allait lui faire regretter.

-« Ça va aller, je crois. Je ne sais pas ce qui se passe, mais si je mets la main sur le responsable je lui ferait regretter d’avoir mis les pieds ici. Et toi ? Tu n’es pas blessé ? »

Que faire, à présent ? Il n’y avait pas des millions de solutions et ils n’avaient pas le temps de réfléchir. Erïka tentait de trouver une solution au problème, mais elle ne pensait qu’à cet ennemi dont elle n’avait toujours pas vu le visage. Certes, il fallait le mettre hors d'état de nuire, mais les X-Men allaient probablement s’en charger. D’ailleurs, où étaient-ils ? Que faisaient-ils alors que le manoir était attaqué et que des résidents se retrouvaient blessés, inconscients ?

-« Faut faire descendre les résidents au sous-sol. Là-bas, y s'ront en sécurité, ça risquera pas d's'écrouler sur leur pomme. T'connais un moyen de contourner l'système de sécurité de l'ascenseur ? Faudrait d'jà regrouper tout l'monde ou au moins un maximum... J'vais aller vers les chambres pour les sortir de là ! »

-« Impossible de passer le système de sécurité. Par contre, on peut les amener dans l’aile la plus éloignée du manoir, dans la grande bibliothèque. Pour l’instant, ils y seront en sécurité. »

Un autre étudiant se joignit à eux : Bobby. Erïka le connaissait pour avoir trainé en sa compagnie lorsque John faisait toujours partie de l’institut. Elle croisa brièvement ses grandes yeux azurés, d’un bleu éclatant qui s’harmonisait parfaitement avec sa chevelure aux quelques mèches rebelles. Portant rapidement son attention sur ce qui se passait autour d’eux, l’adolescente ne pouvait s’attarder sur le jeune homme. Ils devaient mettre les résidents à l’abri le plus rapidement possible afin d’éviter d’autres blessés. Erïka songea que cette tâche lui appartenait, étant la seule des trois ne possédant pas un pouvoir pouvant se révéler utile au combat. Cependant, quelque chose changea la donne. Finalement, la jeune fille pourrait bien être plus utile que ce que l’on puisse croire.

-« Vous allez bien ?! Je sais qu'on a les X-men pour gérer la situation mais en attendant qu'ils pointent le bout de leur nez, pas question de rester les bras croisés. Je pourrais peut-être neutraliser l'assaillant pendant un court instant mais j'ai besoin d'une diversion... L'un de vous aurait un pouvoir qui permettrait de faire ça ? »

-« Ça ira mieux quand tout ça sera terminé. Je vais m’occuper de la diversion, mais t’as intérêt à faire vite. Je n’ai pas envie de crever ce soir ! »

Se détachant doucement d’Allison qui était toujours accrochée à sa taille, craignant une nouvelle attaque de l’ennemie, Erïka lui dit de rester avec Bobby et de se réfugier à la bibliothèque s’il y avait un problème. Puis, passant ses mains derrière son dos pour attraper l’arme qu’elle avait dissimulé, elle retira le cran de sûreté. Prenant une grande inspiration, l’adolescente souhaita ne pas avoir à s’en servir. Elle ne visait pas très bien et avait peu de chances de toucher l’ennemi. Au moins, elle pourra toujours attirer son attention grâce à cela.

L’ennemi entra finalement dans le hall. Alors qu’elle s’attendait à apercevoir un membre de la Confrérie, Erïka découvrit qu’il s’agissait d’un élève de l’institut. Difficile de ne pas le reconnaitre, personne n’avait son allure de voyou dans le manoir. Ne sachant pas comment il se prénommait, l’adolescente pouvait seulement affirmer qu’il se bagarrait et se faisait punir plus souvent qu’elle. Pourquoi osait-il attaquer l’institut ? Peu importe les raisons qu’il pouvait avoir, la jeune fille ne pouvait comprendre son geste. Il blessait des étudiants, il détruisait le manoir… Elle ne comptait pas le laisser continuer si facilement. Elle n’avait pas peur d’être blessée. Elle pouvait bien assumer la douleur. C’est pourquoi elle n’hésita pas à se mettre dans le champ de vision du mutant, tenant bien fermement son arme à deux mains, comme si elle craignait de la perdre.


-« Tu viens te battre, connard ? » Lança-t-elle à l’assaillant afin qu’il se concentre sur sa voix, sur elle, pour ainsi laisser le temps à Bobby d’agir.

Elle courait, elle bougeait, sans s’arrêter. Elle hésitait à tirer. Il ne l’avait toujours pas attaqué. Lorsqu’il montra un signe de faiblesse, posant un genou au sol, la jeune fille s’arrêta et recula de quelques pas. Cela n’augurait rien de bon, selon elle. Elle leva légèrement son arme vers l’individu, appréhendant le moment où il passerait à l’attaque. Ses mains tremblaient légèrement. Aurait-elle peur de tirer ? Avait-elle peur d’être attaquée ? Elle ne saurait le dire, mais la place n’était pas aux doutes, pour l’instant. Elle devait se montrer forte, aussi solide que ces rochers ayant défoncé la grande baie vitrée du hall. Elle ne pouvait plus reculer, elle devait affronter le danger, quitte à se retrouver gravement blessée.

.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Ven 7 Sep 2012 - 23:08

L'Institut Xavier était un havre de paix plutôt agréable à vivre. Ici, chaque mutant pouvait évoluer en toute liberté sans être considéré comme un monstre. Ici, il n'y avait que des semblables, d'autres mutants plus ou moins rejetés par leurs familles. Certaines familles ne savaient même pas ce que cachait cette fameuse école pour surdoués et ce n'était pas plus mal. Ayant vécu de longues années dans la rue, Will était infiniment heureux de pouvoir vivre ici, auprès de la femme qu'il aimait, sans devoir à nouveau affronter la rudesse de la rue. Ici, il y avait nourriture à profusion, un toit au dessus de leur tête et tout un tas d'activités dont ils n'auraient osé rêver quelques mois plus tôt encore. Ici, ils s'étaient trouvé une famille, un abri, un refuge, une maison. C'était chez eux.

Et voilà qu'en pleine nuit, quelqu'un ou quelque chose menaçait de tout détruire, sans raison apparente. C'était un sacrilège, une infamie, un scandale ! Will sentait la moutarde lui monter au nez à chaque seconde qui passait. Il ignorait ce qu'il se passait exactement mais ce n'était clairement pas anodin cette fois. Il y avait déjà eu plusieurs intrusions par le passé, l'alarme s'était même déclenchée... mais ce n'était rien en comparaison avec cet instant. Ce n'était sûrement pas une visite de courtoisie. Accompagné d'Amy, le rouquin en eut la rapide confirmation en voyant un rocher encastré dans l'un des murs du bâtiment, un trou béant laissant apparaitre la lueur de la lune. Là, ça ne plaisantait pas, ils étaient en danger. Pour la première fois depuis qu'ils avaient mis les pieds ici, ils étaient en danger. Les problèmes de l'extérieur venaient donc jusqu'ici ? Ce n'était clairement pas acceptable et Will se voyait mal rester sans rien faire. Oui mais voilà... que faire justement ?

Après avoir réuni le maximum de résidents dans une partie sauve du manoir, Will sortit dans la couloir à la recherche de la cause de tout ceci. Cela ne servait à rien de protéger les autres si l'on ignorait la source du problème. Il fallait y mettre rapidement un terme. Mais que fichaient les x-men ?! Ils étaient là pour protéger les élèves normalement ! Ce n'était pas dans leurs habitudes de faire les morts... Étrange. Sans se poser plus de questions, le rouquin laissa les élèves aux bons soins d'Amy et parcouru une partie de l'aide sauve du bâtiment. En s'approchant de la zone d'impact, il aperçu une tête blonde qu'il connaissait bien puisqu'il s'agissait de sa petite sœur de cœur, Erïka. Elle était en compagnie d'une jeune fille et elles avaient heureusement l'air indemne. Mais inquiet, Will demanda aussitôt si c'était bien le cas. Il était rassuré de savoir qu'elles allaient bien l'une comme l'autre. Cependant, la russe ne semblait pas savoir plus que le borgne ce qu'il se passait
.

"Non ça va, on dormait, tout va bien. On a rameuté une partie des résidents dans une aut' salle, en sécurité. 'Fin pour l'instant car j'sais pas c'qui s'passe mais on dirait qu'un tordu prend l'Institut pour un chamboule-tout géant là ! Si on l'chope, laisse m'en un bout, que j'lui montre c'que c'est qu'l'hospitalité Willienne !" répondit-il en regardant le nouveau trou fraichement créé

Mieux valait ne pas trop rester planté là sous peine de se prendre un futur projectile. Il fallait bouger, il fallait trouver qui était le fautif et mettre rapidement un terme à tout ça. Mais la priorité restait la protection des résidents. Une fois à l'abri, les autres auraient le champ libre pour intervenir, quitte à devoir raser le manoir. Pour le moment les dommages restaient encore minimes par rapport à la taille du bâtiment, mais il ne fallait pas non plus attendre trop longtemps avant de réagir. Will ne voyait que le sous-sol comme endroit réellement sûr mais sans x-men, ils ne pouvaient pas passer la sécurité de l'ascenseur qui y menait. Erïka le lui confirma et proposa d'opter pour la bibliothèque, zone la plus reculée du l'incident
.

"Bonne idée, on va les faire migrer par là, après on s'ra plus tranquille pour répliquer. Ce s'rait bien que les x-men s'amènent là ! Ca va aller, on va gérer la situation, ce s'ra bientôt plus qu'un mauvais souv'nir !" fit-il avec un sourire qui se voulait rassurant à la jeune fille qui accompagnait Erïka

Il ne restait plus qu'à déménager tout ce petit monde. Mais quelqu'un arriva vers eux avant même qu'ils aient pu faire un pas, mettant le rouquin sur la défensive, prêt à taper le premier intrus qu'il croiserait. En y regardant de plus près, Will le reconnu. Il ne le connaissait pas personnellement mais il l'avait déjà vu à plusieurs reprises et savait donc qu'il s'agissait d'un des élèves. Quant à savoir son nom... ça c'était une autre histoire. Ce n'était de toute façon pas le moment pour les présentations. Le mutant disait pouvoir faire quelque chose mais cela nécessitait une diversion. Avec son clone, Will pourrait sans mal s'en occuper. Cependant, Erïka se porta volontaire avant qu'il ait pu ouvrir la bouche. Elle comptait y aller alors qu'elle n'avait aucun pouvoir offensif ou même défensif ? Détecter les mensonges ne lui serait sûrement d'aucune aide... Will n'allait certainement pas la laisser aller risquer sa vie face à un ennemi inconnu, il enverrait au moins son clone
.

"On va bien, mais faut pas trainer et s'occuper d'l'assaillant. J'vais sout'nir Rika, fais c'que t'as à faire ! En attendant, j'irai faire bouger les autres élèves histoire qu'ils soient en sécurité !"

Sur ces mots, Will se dédoubla mais hésita sur la marche à suivre. S'il envoyait son clone aider Erïka, cela restait risqué... Pour la simple et bonne raison qu'après une longue journée de travail, il était épuisé et que la durée de son pouvoir restait alors limitée... très limitée. Il pouvait tenir quelques minutes mais sans plus. Et si le clone disparaissait à un moment critique ? Et si Erïka était blessée à cause de ça ? Ce n'était que des "et si" mais le rouquin ne voulait pas laisser tout ça au hasard. Il ne voulait pas risquer la vie de sa soeur à cause d'une histoire de fatigue. Plutôt que d'envoyer son autre lui même au combat, il y alla en personne, rejoignant la russe qui venait de sortir son arme. Le clone, lui, fit demi tour et prit la direction de la salle où il avait laissé tous les autres élèves afin de les faire bouger vers un endroit sûr.

Ils n'eurent pas besoin d'aller bien loin pour voir qui était l'intrus qui osait attaquer l'Institut. Avançant comme si de rien n'était alors qu'il se faisait attaquer par des élèves qui venaient probablement de l'autre aile, l'intrus se débarassait de ses assaillants au fut et à mesure. Il n'avait pas l'air de sentir beaucoup les attaques qui lui étaient envoyé, étrange. Plissant le regard, Will reconnu ce nouvel arrivant... qui n'était autre qu'un des élèves. C'était quoi ce délire ? Un résident qui s'en prenait à l'Institut ? Une perte de contrôle de pouvoir ? Vu son comportement calme, ce n'était sans doute pas ça... Quoiqu'il en était, il fallait le stopper ! Le mutant aux cheveux bleutés disait pouvoir faire quelque chose, c'était le moment de faire diversion !

Will suivit Erïka, bougeant en complément d'elle, habitué à se battre en duo avec Amy. Cependant, là il ne fallait pas se battre, simplement faire diversion. Ils n'eurent cependant pas vraiment le temps de faire quoique ce soit que l'ennemi posa un genou à terre, comme si quelque chose l'avait sonné. Peut-être qu'un des résidents utilisait une attaque psychique contre lui... ? Difficile à dire. Mais il était immobile... C'était l'occasion ou jamais ! Dépassant Erïka, Will fonça vers le mutant rebelle. Peu importe ses raisons, il fallait le stopper, d'une façon ou d'une autre. Dès qu'il fut à portée, il se jeta sur lui, tentant de le maitriser comme il le pouvait.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Jeu 20 Sep 2012 - 11:25

Ce n'était pas la première fois que l'Institut se trouvait infiltré ou attaqué malgré le système de défense et la présence des x-men. Fort heureusement, il n'y avait jamais rien eu de dramatique, les problèmes étant réglés très rapidement par ces puissants mutants qui protégeaient l'établissement. Mais où étaient ils donc en ce moment ? Vu les dommages infligés au bâtiment, l'attaque ne venait pas de débuter, ils auraient donc du avoir le temps d'intervenir. Et pourtant, la seule chose qu'avait pu voir Bobby jusqu'à présent était des élèves qui avaient tenté de stopper l'agresseur, en vain. Apparemment, il n'y avait pas grand chose qui l'atteignait, ce qui rendait toute attaque directe plutôt inefficace. S'il ne pouvait être stoppé par la force, il pouvait toujours être immobilisé et c'était bien ce que comptait faire Bobby mais sans aide, le mutant aurait du mal à mettre son plan en place.

Heureusement, une fois à l'intérieur du manoir, il trouva un petit groupe d'élèves non loin d'une zone d'impact. Que faisaient ils là au lieu de chercher un endroit pour se protéger ? Sans doute désiraient ils ne pas rester les bras croisés face à cette menace. Bobby ne pouvait que comprendre, désirant lui aussi prendre par à ce combat particulier. Il ignorait l'identité de l'agresseur, mais il connaissait l'une des filles du groupe et le rouquin ne lui était pas non plus inconnu. Mais le moment n'était pas aux présensations, il fallait agir et vite. Après s'être assuré qu'ils allaient bien, Bobby leur demanda s'ils pouvaient faire diversion. L'idée n'était pas de les envoyer à la mort ou qu'ils soient blessés, simplement de s'assurer qu'ils avaient un pouvoir leur permettant de détourner l'attention du mutant qui attaquait l'Institut. Erïka se porta volontaire, lui confiant la jeune fille qui l'accompagnait.

- Reste près de moi, je te protégerai. *à la jeune fille, essayant d'être rassurant*

Bobby connaissait le pouvoir de la russe et ne voyait pas en quoi cela allait l'aider à faire diversion... Y aller simplement comme ça relevait du suicide et ce n'était pas tellement le but du mutant de glace. Il attira la jeune mutante près de lui pour qu'elle ne risque pas d'être blessé et regarda d'un air interdit ce que faisait Erïka. Entre ses mains se trouvait désormais une arme à feu qu'elle venait de sortir de derrière son dos.

*Une arme ? Elle a une arme ? D'où sort elle ça... ?*

Il n'eut pas le temps de se poser davantage de questions ou même de lui demander : l'intrus venait d'arriver dans le hall après avoir fait un nouveau trou dans le bâtiment. Le temps n'était plus à la parlotte mais à l'action. Après tout, ils avaient ce dont ils avaient besoin pour faire une diversion et laisser le temps à Bobby d'agir. Cependant, maintenant que Bobby pouvait voir l'agresseur correctement, il pu constater qu'il ne lui était pas inconnu, comme il le pensait. Il s'agissait d'un élève de l'Institut. C'était bien la première fois que l'un des leurs se retournait contre eux. Bobby ne tenait pas à lui faire de mal mais il fallait arrêter le carnage, allié ou pas. Il y avait certainement une raison à tout ça, bien que pour le moment elle était difficile à deviner.

Erïka s'élança vers l'agresseur, suivie de peu par le rouquin. Pourtant il se trouvait toujours à côté de Bobby... Voilà qu'il y en avait deux maintenant. Le pouvoir de ce dernier n'était donc pas bien difficile à deviner mais Bobby était loin de se douter que c'était l'original qui était parti se battre. Concentré sur Erïka, il ne l'avait même pas vu faire. Celui qui était resté à côté de lui se faufila dans le couloir, retournant dans l'une des pièces adjacentes, laissant Bobby seul avec la jeune fille. Il n'y avait pas une minute à perdre, Erïka et son allié ne devaient pas être blessés et cela dépendait surtout de la réussite d'Iceberg. La pression, il savait la gérer, ce n'était pas le moment de flancher, il avait des amis à aider.

Néanmoins, avant même qu'il fasse quoi que ce soit, l'agresseur se retrouva un genou à terre, comme s'il était blessé, stoppant son carnage pour le moment. Si Erïka hésita sur la marche à suivre, ignorant ce qu'il se passait, le rouquin lui sauta carrément sur l'élève qui les attaquait. Sans doute comptait il profiter du moment de faiblesse de ce dernier mais vu la force qu'il avait employé jusqu'à présent, c'était du suicide si jamais il revenait à lui. Bobby ne pouvait le laisser se faire blesser même pour une diversion. Il se pencha vers le sol et posa ses mains contre. Rapidement, le sol se transforma en glace épaisse, se développant au fur et à mesure face à lui. Il évita soigneusement de geler le sol à l'endroit où se tenait Erïka, se concentrant sur la zone où se situait l'intrus et désormais le rouquin. Pour se laisser une bonne marge de manoeuvre, il gela la totalité du couloir à cet endroit afin d'éviter qu'ils ne puissent s'accrocher à quelque chose pour se maintenir debout. Conservant ses mains plaquées contre le sol, Bobby attendait de voir le résultat, prêt à faire se mouvoir la glace si besoin. Pour le moment, cela devrait suffire à empêcher l'agresseur d'aller plus loin ou de créer davantage de dommages dans le manoir. Impossible de conserver un équilibre même précaire sur cette surface gelée. Quand bien même il y parviendrait, il lui suffirait alors de l'emprisonner dedans. Mais là, Bobby ne pouvait rien faire tant que le rouquin se trouvait à côté. Il ne restait plus qu'à les séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Lun 15 Oct 2012 - 3:46

Haron restait la stoïque face à la situation fâcheuse, de la glace l’entourait, les murs, le sol et même tout objets utilisable étaient couvert de glace glissante. Sa douleur mentale dut à la résistance contre la puce venant de se dissiper, le jeune borgne toujours sur son dos, le mutant métamorphe commença à se relever, ne sentant même pas le poids de celui-ci.

- Futile créature…

Cette phrase fut simple, courte et sans la moindre émotion dans la voix, telle une machine dépourvue d’âme. D’une main il attrapa le rouquin par un membre au hasard, ne cherchant pas à lui faire des gentillesses, il le lança vers la jeune femme blonde afin de se débarrasser d’elle et de son arme. Il valait mieux faire en sorte qu’elle ne gène plus, ses yeux morne et sans émotion, Haron fit ce qui lui paraissait le plus logique sur l’instant… Il resta sur place en position assise sur le sol, oui Haron venait de s’assoir à même le sol, ne pouvant pas marcher sur la glace sachant qu’il glisserait, ce qui était un comportement contraire à celui d’Haron normalement.

Il applaudit pour féliciter mollement l’initiative du mutant de glace de le coincer dans un endroit confiné grâce à la glace avant de finir par croiser les bras et rester immobile, assis par terre à attendre une ouverture possible. Il fixait le petit trio plus loin devant loin dont les deux kamikazes de l’instant qui semblait se remettre du choc.
.
(Hj: oui c petit... Oui ça vau rien... mais la franchement... J'ai pas mieux... j'arriverais pas à sortir mieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Ven 16 Nov 2012 - 6:49

Erïka se retrouvait face à une situation qu’elle aurait aimé ne jamais vivre. Un individu, un résident de l’institut, osait attaquer le manoir. Pourquoi ? Pourquoi faisait-il cela ? C’était la question qui lui brûlait les lèvres. Cependant, l’heure n’était pas à la parole. Emma Frost ne lui avait-elle pas appris à ne pas gaspiller sa salive inutilement lorsqu’elle se trouvait en situation de combat ? À quoi bon parler si elle pouvait agir ? Agir… Elle aimerait bien le faire. Cependant, elle n’était pas suffisamment entrainée. Elle était faible, elle n’était qu’un animal sauvage prêt à tout pour défendre ceux qu’elle aimait. Elle n’avait pas de technique, elle se contentait de foncer et de tout détruire. Ce n’était pas la bonne méthode, par contre. Si elle faisait cela, elle risquait d’être blessée, voir même pire. Elle devait réfléchir, se montrer bien plus intelligente que l’ennemi qui semblait avoir un faible QI, comme s’il n’était qu’une vulgaire marionnette. Elle pouvait le battre, elle pouvait le maitriser si elle faisait équipe avec Bobby et Will. Ils n’avaient pas le choix, sans quoi d’autres résidents seront blessés.

Puisque Bobby avait un plan, autant lui faire confiance. L’adolescente n’avait aucun mal à lui laisser diriger la manœuvre. Il était un jeune homme calme et posé. Il ne faisait pas n’importe quoi, réfléchissait avant d’agir. Elle pouvait lui accorder sa confiance dans une telle situation. Il avait un pouvoir qui lui permettait de faire ce qu’il désirait, que ce soit maitriser ou attaquer l’ennemi. Peu importe son plan, il allait réussir à le mettre à exécution. Puisqu’il avait besoin de quelqu’un pour faire diversion pendant de temps, Erïka n’hésita pas à se risquer à la tâche. Elle resta à bonne distance de l’intrus, le menaçant de son arme, pointée en sa direction. S’il chargeait, elle devait tirer de façon à seulement le blessé, l’empêcher d’avancer davantage.

Will n’hésita pas à accompagner sa sœur, se jetant lui-même sur l’ennemi. Mais que faisait-il ?! C’était totalement stupide et irréfléchis et bien que cela puisse distraire leur adversaire, cette attaque surprise pouvait mettre la vie de son frère en danger. Et s’il se retrouvait gravement blessé ? Pas question. Pas question de le perdre. Si c’était pour protéger l’une des personnes qui lui était chère, l’adolescente était prête à tuer. Ne l’avait-elle pas déjà fait, une fois, afin de sauver sa propre vie ? Elle était prête à recommencer si c’était pour préserver celle de Will, peu importe les conséquences.

Un genou posé par terre, l’agresseur semblait combattre quelque chose intérieurement. Il oubliait ce qui l’entourait, ce fut pour cette raison que Will n’hésita pas à bondir sur lui. Comment prévoir qu’il se fasse attraper puis jeter comme une vulgaire chaussette trouée. Aussitôt, Erïka se jeta aux côtés de son frère, jetant toujours un regard inquiet à l’ennemi. Elle avait baissé son arme, se préoccupant davantage du rouquin, espérant qu’il n’était pas blessé.


-« Will ?! Will !? Tout va bien ? »

Elle était alarmée, elle sentait une légère vague de panique s’emparer d’elle alors que son regard passait constamment de son meilleur ami à l’ennemi qui… s’assoyait ?! Il s’assoyait au centre de la surface glacée sans un mot. Qu’est-ce que c’était que cette plaisanterie ?! Se redressant la jeune fille fixa Bobby de ses grands yeux azurés. Qu’allait-il faire, maintenant ? Il fallait en profiter pendant qu’il était immobile.

-« Iceberg ! Il faut l’emprisonner ! C’est maintenant ou jamais ! » lui cria-t-elle, l’appelant par son surnom de mutant.


[Désolé du temps de réponse, surtout pour quelque chose de cette longueur. Il m'était un peu difficile de faire plus, pour le moment. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Jeu 24 Jan 2013 - 16:51

Un résident qui attaquait l'Institut, c'était le monde à l'envers. Pendant un instant, Will se demanda s'il n'avait pas retourné sa veste, ayant rejoint tel ou tel groupe qui ne partageait pas les idées idéalistes de l'Institut. Quand bien même ce serait le cas, pourquoi détruire le bâtiment et mettre en danger les pauvres mutants qui n'avaient rien demandé. Ils étaient déjà assez mis de côté pour en plus subir les assauts de l'un des leurs ! Quelles que soient les raisons qui poussaient ce type à retourner sa veste de la sorte, Will ne comptait pas le laisser faire. Personne ne ruinerait sa nouvelle vie et ne mettrait en danger les membres de l'Institut, même si ce type était potentiellement plus fort que lui. Ce n'était pas une raison pour le regarder faire.

Maintenant que les élèves étaient à l'abri, Will, Erïka et Iceberg avaient le champ libre pour agir. Peu importait s'ils abimaient davantage le mobilier, il était déjà bien assez endommagé. Et puis au pire, ils mettraient ça sur le dos du type qui leur faisait à présent face, ça ne changerait pas grand chose. Cependant, que pouvaient-ils bien faire ? Le rouquin n'avait pas tellement réfléchit et avait sauté sur l'occasion lorsqu'elle s'était présentée à lui. L'attaquant semblant en période de faiblesse, Will lui sauta dessus pour le bloquer et le distraire. Erïka avait une arme et aurait pu s'en servir pour le blesser mais le borgne préférait qu'elle n'ait pas à s'en servir. Un mauvais tir était vite arrivé et il ne voulait pas qu'un autre drame se produise, qu'elle ait à nouveau du sang sur les mains. Même s'il se mettait en danger, ayant envoyé son clone protéger les autres élèves, il s'en moquait. Il espérait simplement que son acte suffirait à distraire ou au moins stopper un peu celui qui ressemblait pour le moment à un rouleau compresseur.

Manque de chance, le type en question sembla se reprendre et n'eut aucun mal à l'attraper pour le faire lâcher prise. D'où sortait-il une telle force ? Il n'était pas simple de se débarrasser ainsi du rouquin qui était grand et donc difficilement malléable. Pourtant, en quelques mouvements, l'ex résident s'était saisi de lui et voilà qu'il l'insultait même ! Futile créature ?? Voilà une façon de parler qui ne correspondait pas tellement avec son physique de hooligan grossier et idiot. On aurait dit qu'un autre parlait à sa place. Et si c'était le cas ? Pour le moment, Will n'y pensait pas, se contentant de répondre aux insultes... par des insultes.


"Ouais mais au moins j'suis pas un trou du cul moi, gros tas !"

Mais voilà que le gros tas en question le projeta en avant, le faisant voler comme s'il ne pesait rien. A vrai dire, Will était grand mais il n'était pas bien lourd. Et visiblement, il avait un bon profil aérodynamique. Will se moquait d'être balancé ainsi et de se faire mal... mais il ne voulait pas embarquer Erïka dans sa chute. Et c'était ce qui allait se produire d'ici quelques dixièmes de seconde. Seulement, plutôt que d'atterrir sur un corps, c'est contre une surface glacée qu'il se cogna. Une paroi dure comme la pierre et glacée comme un iceberg venait d'apparaitre entre les deux mutants, réceptionnant un peu violemment le rouquin. Au moins, il n'avait pas touché Erïka grâce à ça... Il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre que c'était le mutant qui manipulait la glace qui en était le responsable. Sans doute avait-il voulu empêcher l'impact mais Will avait d'autant plus mal à présent.

Cela lui rappelait le jour où Erïka et lui s'étaient infiltrés dans la salle des dangers. Pour la protéger, le rouquin avait servi de bouclier humain en prenant toutes les balles sur lui. Même vêtu d'une combinaison de protection, l'impact des balles avait été relativement douloureux mais pas mortel. Il en avait gardé des bleus sur toute la surface du dos pendant des jours. Là, il sentait bien qu'il allait à nouveau devoir dormir sur le ventre pendant les jours à venir. Mais ce n'était pas le plus important pour l'instant. Il avait l'habitude d'avoir mal et se relevait déjà en grimaçant alors que sa soeur se précipitait vers lui pour savoir si il allait bien.


"Ca va... j'ai la peau dure, t'inquiète, j'suis juste bon pour un gros bleu. Au moins t'es pas blessée."

Il regardait Erïka qui semblait surprise, regardant ailleurs. Instinctivement, il suivit son regard et remarqua que celui qui l'avait balancé était à présent assis au centre du couloir, sur la glace, applaudissant d'un air franchement peu motivé. A quoi jouait-il ? Abandonnait-il ? Il fallait dire qu'Iceberg l'empêchait de se déplacer et le mutant n'avait pas l'air d'être en mesure d'user d'un quelconque pouvoir pour se dépêtrer de tout ça. Comme le disait Erïka, c'était le moment ou jamais de clore cette nuit de folie. D'ici peu de temps, le mutant agressif serait emprisonné... sans doute. Et après ? Qu'allaient-ils faire ? C'était le moment où les xmen étaient priés d'arriver ! Et vite !

"Transforme le en mister freeze, c'couillon !"




[doubles excuses pour le temps de réponse mais disons que j'voyais pas trop quoi répondre xD]

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   Lun 4 Mar 2013 - 17:02

Comment réagir face à un tel évènement ? Bobby n'était pas tellement quelqu'un de vindicatif et de passionné de combat, il ne faisait de la boxe que pour le loisir et pour se défouler. Il ne se battait jamais réellement, n'ayant pas d'ennemis particuliers. Il y avait bien Pyro qui avait franchi la barrière et contre qui il lui arrivait de devoir rivaliser mais ils ne s'étaient jamais réellement battus pour en venir aux mains. Par chance, le pouvoir qui l'habitait lui permettait de ne pas avoir à se battre de la sorte. Il pouvait ainsi palier à ses faiblesses grâce à celui ci et pouvait agir avec polyvalence. Et cette fois ci, c'était le moment ou jamais de se rendre utile.

L'institut Xavier se faisait attaquer et même détruire en partie par un élève. Ou plutôt ancien élève ? Bobby ne le connaissait pas réellement, l'ayant juste croisé dans certains couloirs à la sortie des cours. Il avait l'air d'être le genre de type un peu solitaire et qui aimait se la jouer, faisant les gros bras pour qu'il soit admiré des autres. Bobby ignorait si c'était une technique vraiment efficace car au final il l'avait toujours aperçu seul. Il n'était pas le mieux placé pour faire un quelconque commentaire sur le sujet car le mutant de glace était également de nature solitaire, rarement entouré. Mais lui, c'était volontaire, il ne cherchait pas à se mettre en avant ou à créer des liens avec quiconque. Si cette attaque soudaine était une façon de montrer aux autres qu'il existait et qu'il était fort, ce n'était franchement pas la meilleure des techniques, loin de là. En fait, à le regarder, il avait l'air différent, comme si il était dénué de personnalité, froid dans ses gestes et sa façon de faire. Même aux yeux de Bobby, il lui semblait être plus froid que la glace, plus distant, comme si sil n'était pas vraiment là. Mais il agissait un peu trop violemment pour qu'il soit juste en proie à un somnambulisme profond ou à une sorte d'hypnose. Il n'y avait qu'à voir la façon dont il malmenait le rouquin pour savoir qu'il était bien conscient de ce qu'il faisait.

Le pauvre mutant venait de se faire balancer comme s'il n'était qu'un insecte qu'on cherche à écraser. Au moins, il ne s'était pas fait frapper mais il risquait de se faire mal lors de l'atterrissage si il n'avait pas de bons réflexes. Anticipant la trajectoire du lancer, Bobby constata qu'en fait, le mutant visait Erïka. Celle ci avait une arme à feu entre les mains et un tir involontaire risquait de se produire lors de l'impact. De plus, ils allaient sans doute se faire mal tous les deux. Par réflexe, Bobby créa un mur de glace entre eux deux afin qu'ils ne se percutent pas. Erïka fut protégée mais le rouquin percuta le mur assez fort. La glace n'était pas l'élément le plus tendre, loin de là. Au moins, les dégâts avaient été limités. Il faudra sans doute qu'il s'excuse plus tard auprès de celui qui venait de faire ami ami avec sa glace. Il ne voulait pas qu'il y ait de malentendus.

Pour le moment, celui qui les attaquait semblait s'être calmé. Ou en tout cas, il ne faisait plus rien pour se débattre. Assis sur la glace qui l'empêchait d'avancer, il applaudissait mollement comme si il se moquait d'être ainsi coincé. Bobby ne faisait rien pour le moment, regardant les deux autres mutants qui s'inquiétaient l'un pour l'autre, s'assurant qu'aucun d'eux n'était blessé. Puisque ce n'était visiblement pas le cas, ils se retournèrent vers lui pour lui indiquer qu'il était temps qu'il fasse quelque chose. Il n'y avait pas cinquante solutions malheureusement. Bobby allait devoir faire ce qu'il détestait faire, lui rappelant le jour où son pouvoir s'était réveillé. Posant à nouveau les mains sur la glace, il la fit se mouvoir autour du mutant, grimpant rapidement le long de son corps, l'emprisonnant dans un gros bloc de glace. Ainsi, il ne le tuait pas, le cryogénisant juste le temps de trouver une solution. Seuls, ils ne pouvaient pas faire grand chose, il leur fallait l'aide des Xmen. Pour l'instant, le mutant était bloqué dans la glace, incapable de faire le moindre mouvement. Bobby ignorait si cela suffirait mais il ne pouvait pas faire grand chose de plus.

- Voilà... Il est prisonnier. Ca devrait tenir assez longtemps mais mieux vaut ne pas rester plantés là. Est-ce que vous allez bien ? Désolé pour le mur de glace mais j'ai préféré éviter que vous vous percutiez...

Il retira ses mains de la glace et se rapprocha de ses camarades, regardant le bloc de glace dans lequel était coincé l'autre mutant. Il était vraiment temps que les Xmen prennent l'affaire en main.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Evènement :] Par Dédale pour Thésée - Institut/X-men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: L'Extérieur-