X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Course à l'institut :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Course à l'institut :   Dim 16 Oct 2011 - 1:21

Adam pensait qu'il aurait disposé d'une marge de manœuvre bien plus étendue après être sorti de la salle, mais il s'avéra que la grande blonde à peine habillé savait se servir de ses jambes. Elle poursuivait le mutant sans le voir, se fiant au son de sa course, et surement aux portes qu'ils vandalisaient, et ce petit jeu ne pourrait pas durer éternellement, Adam devait modifier son plan.

Il avait pour l'instant éviter toute forme de violence, préférant préserver une chance de négociation pacifique au cas où il venait à se faire attraper, mais désormais, il devait faire un choix entre tomber gentiment entre les mains de ses poursuivant, ou les déstabiliser pour de bon. Le jeune mutant se projeta dans l'avenir, vivant la situation comme une simulation des contrariétés qu'ils pourraient rencontrer plus tard en tant que Soldier.

* Tu es peut être à l'institut, mais tous les gens qui te poursuivront ne sont pas des boyscouts. Je dois m'en sortir à tout prix. C'est mon premier vrai test, je dois me montrer à la hauteur ! *


Il poursuivit sa course sans la modifier sur quelques mètres, activant une nouvelle poignée afin de relancer l'alarme une fois de plus, mais au lieu de continuer tout droit comme il l'avait toujours fait jusqu'à présent, il se retourna pour faire face à Emma qui arrivait en trombe.
Reprenant sa course, cette fois droit sur la télépathe, il dégaina une de ses dagues, tenant fermement le pommeau de l'arme.

* Ne pas blesser ... assommer. *

Il utilisa sa propre vitesse et celle de la jeune femme qui ne le voyait pas venir pour accroitre la force de son coup et frappa au niveau de la tempe, avec l'attention manifeste de faire perdre connaissance à la mutante.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter


Dernière édition par Adam Diskent le Ven 16 Déc 2011 - 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Dim 16 Oct 2011 - 15:59

Emma accélérait le pas, pressée de rattraper cet intrus si agaçant. L'alarme commençait à lui donner une vive migraine, lui rappelant les mauvais souvenirs de l'époque où elle ne contrôlait pas son don. Non, vraiment, il fallait faire cesser ce vacarme.

Soudain, quelque chose troubla la course de la psionique, qui ne ralentit pas pour autant. Il y avait quelque chose d’étrange, elle sentit une présence se ruer sur elle, trop tard pour l'éviter. Emma se concentra pour cristalliser sa peau, mais une fois de plus elle n'avait décelé le retour de l'importun sur elle que trop tardivement. Elle reçut le coups à la tempe, il était violent, la tête blonde de la mutante partit sur le coté avant de retrouver sa place, mais heureusement le début de sa protection de cristal lui évita de s'évanouir. Elle tomba néanmoins à genoux, prenant son visage entre ses mains, serrant son crane de ses longs doigts pour minimiser la douleur et tenter de reprendre ses esprits. Sa vue était brouillée, son ouïe atténuée, malgré le fait que le crissement de l'alarme prenait fin.

Quelle ordure, il l'avait salement touché, et elle sentait que sa tête tournait trop pour se redresser immédiatement, cependant l’enfoiré risqué de filer et ça il en était hors de question. Inspirant pour trouver la force, la tête toujours entre les mains, elle se hissa sur ses jambes, juste assez pour chanceler jusqu'au mur du couloir sur sa droite. Merde. De toute façon l'intrus devait déjà se trouver au bout du couloir à l'heure actuelle, et elle n'était vraiment pas en état de recommencer à lui courir après. Tant pis, il allait falloir attendre que ses esprits reviennent, puis elle le pisterai mentalement, maintenant que les alarmes étaient à nouveau silencieuses. Se maudissant de ne pas avoir était plus prudente, elle s'appuya contre le mur, attendant que le contre coup du choc s’atténue un peu pour reprendre la traque.

.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Mer 19 Oct 2011 - 21:42

-"Verity ? Qu'est-ce qui se passe ? Ta sœur nous a dit de pas la lâcher, tu te souviens ?"

Verity. Comme ce nom sonnait bien à son oreille, tel une délicate mélodie. Personne ne l'appelait ainsi, Scum était le seul à le faire, étant la personne ayant déniché ce surnom, qui lui allait comme un gant. N’ayant pas l’habitude d’être nommée Verity, l’adolescente passa à peu de ne pas se reconnaitre, mais ce couloir était pratiquement désert, il ne pouvait s'agir de personne d'autre qu'elle-même. Emma ainsi que le mystérieux intrus avaient disparu. Ils tomberont peut-être sur un cul-de-sac, ce qui permettra à la X-Men de maitriser l’individu. Enfin, si elle pouvait l’apercevoir.
La Russe se tourna vivement vers Scum. Il s'était également arrêté et l'observait avec curiosité, se doutant qu'elle avait une idée en tête. Erika plongea rapidement la main dans la poche de sa veste afin d'en sortir son briquet, observant en même temps le plafond, afin de repérer les systèmes anti-incendie. Le temps leur était compté. Si l'individu atteignait le bout du couloir, il n'aura d'autre choix que de rebrousser chemin. S'il était toujours invisible à leurs yeux et qu'Emma ne parvenait pas à l'attraper, ils devaient tenter quelque chose, même si son plan était totalement improvisé et qu'il ne réussira peut-être pas comme elle l'espérait. C'était le risque à prendre. Elle tendit son briquet à Scum, alors que l’alarme s’arrêtait de nouveau pour laisser place au silence. Enfin, si elle oubliait encore une fois les nombreux étudiants qui faisaient beaucoup de bazar, plus loin. Cette histoire de « sœur », elle en rediscutera plus tard avec le mutant écailleux, elle n’avait pas le temps de se perdre en bavardages inutiles.


-« Prend mon briquet et utilise le pour mettre en marche les systèmes anti-incendie. S’il passe sous l’eau, on a peut-être une chance de le voir et de le coincer. »

Sur ce, elle recula de quelques pas afin de se retrouver contre le mur, aux côtés d’une sculpture de marbre, représentant un quelconque personnage important de l’histoire. La jeune fille souhaita que son plan fonctionne. Sinon, Scum aura eu l’occasion de prendre une douche. Bien sûr, malgré la panique causée par l’alarme, elle n’avait pas manqué de sentir l’odeur que dégageait le mutant des égouts. Jamais elle n’arriverait à s’y faire. Elle se demandait encore comme il avait pu s’habituer à un tel endroit puant, mais songea que c’était surtout pour sa survie personnelle face au monde impitoyable des humains.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 22 Oct 2011 - 16:51

-« Prend mon briquet et utilise le pour mettre en marche les systèmes anti-incendie. S’il passe sous l’eau, on a peut-être une chance de le voir et de le coincer. »

*Briquet ? Système anti-incendie ?* Scum n'était pas suffisamment ignorant pour ne pas savoir à quoi servait un briquet, mais il ne connaissait pas tous les secrets de leur utilisation. Quant au système anti-incendie...
*Est-ce que ça a un rapport avec ces ovales inutiles sur le plafond ? Si elle m'a donné le briquet pour que je le fasse c'est qu'elle ne peut pas l'atteindre elle même...*

Tentant de mettre en application le plan d'Erika, il fit rouler la petite molette du briquet du bout de sa griffe, faisant résonner un joyeux petit crissement... Inutile s'il n'appuyait pas sur le bouton du gaz.

"Hmm..." lâcha Scum tandis qu'il testait le briquet. De brèves petites flammèches jaillissaient quelques fois lorsqu'il réussissait à se servir correctement de l'objet, mais il mit une cruellement longue minute avant de réussir à garder la flamme allumée.

Une fois qu'il eut maîtrisé le pouvoir du feu, il plaqua la fragile petite flamme contre l'ovale qui devait être le système anti-incendie et la réponse ne se fit pas attendre, une pluie soutenue d'eau commençant à gicler sur son visage et son bras lorsque le système s'activa.

*Oh de l'eau propre...* pensa Scum en ouvrant la gueule pour profiter de ce liquide potable.

Dans tout le couloir il s'était mis à pleuvoir, l'eau se répandant sur le sol, imbibant les vêtements et les cheveux des personnes présentes, ruisselant sur les murs et les écailles du mutant des égouts. L'heure de vérité approchait, car l'homme-invisible ne pourrait rester caché bien longtemps, et Scum, qui craignait bien de reconnaitre l'intrus, espérait qu'il n'aurait pas à l'affronter...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 22 Oct 2011 - 19:45

Peu de temps.
Adam avait les nerfs à vif, ses jambes commençaient à le faire souffrir et son souffle lui brulait la gorge, mais pas une seule seconde il ne ralentit son allure. En un clin d’œil, il avait compris que la femme qu'il avait frappé ne s'était pas écroulée, la seconde suivante il avait déjà mis un nouveau mètre entre elle et lui. Il s'était perdu au fil des couloirs et il lui semblait que jamais il ne trouverait une sortie, mais il revenait inexorablement vers la salle de cours qui avait été le théâtre de ses problèmes. Il voyait la silhouette d'Erika et de Scum au bout du couloir, et la porte encore ouverte de la salle n°1. Il tenta de ralentir son approche afin de rester le plus discret possible, il avait gagné un peu de temps lui semblait-il... il se trompait.

Il vit Scum grimper au plafond et s'acharner sur un détecteur de fumée. Il s'approcha lentement, à pas mesurés, et il put distinguer le briquet entre les griffes du mutant, et il comprit ce qu'on lui réservait.
Il serra les dents, fronça les sourcils, et se remit à courir alors qu'il se mettait à pleuvoir dans le couloir. Adam devint partiellement visible, mais il garda néanmoins son pouvoir actif, mieux valait une forme partiellement visible par des reflets et des traces de pas, plutôt que de se montrer entièrement.

* J'ai déjà réussi à mettre la grande hors jeu pour quelque temps, je ne vais pas me retenir sur toi. *


Il accéléra, autant qu'il le lui permettait les mètres restant, et il fonça sur Erika. Il avait bousculé Emma pour sortir de la salle, mais cette fois peu lui importait la surprise et le choc. Alors qu'il se tassait pour gagner en vitesse et pour mieux pouvoir la renverser, il plaça son avant bras gauche devant lui, prêt à la faire vaciller d'un coup de coude renforcé par sa vitesse, et gardant son bras droit pour la faire choir si elle s'obstinait à tenir debout.
Il n'était plus temps d'éviter le contact.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Jeu 27 Oct 2011 - 16:24

Emma était occupée à reprendre ses esprits, adossée contre un mur, une main crispée sur la tempe. La douleur était lancinante. Elle la connaissait bien cependant, et détestait ce mal qui lui rappelait des souvenirs que son cerveau tentait d'effacer. Une petite salle, un institut psychiatrique, des essais de médecine barbares, loin d'être dans la lignée psychologique. Un petit burin, et le martellement léger et continu contre sa tempe, qui laissait une souffrance crânienne des jours durant. Et puis du rouge, partout, dans ses yeux, brouillant sa vue, du sang.. encore du sang... et enfin de l'air, la liberté.

La Psionique secoua la tête. Elle refoulait depuis bien trop d'années ces images pour leurs permettre de remonter ce soir, et surtout pas dans une situation pareille. Il y avait un intrus dans les couloirs de l'école, un importun qui s'était permis de la rapper, de raviver de vieux souvenirs maudits. Le chien !

La mutante était en colère, et elle se décolla du mur, bien décidée à le retrouver. La déstabilisation du au choc commençait à passer, et elle se remit en route. Soudain, il se mit à pleuvoir, l'eau terminant de ramener la jeune professeur à la réalité. Et justement, dans la réalité il ne pleuvait pas dans les couloirs, sauf si Tornade s'était pris l'envie de nettoyer le sol, ce qui était peu probable au vue de l'heure. Emma leva son regard bleu vers le plafond.

Les extincteurs muraux ? Y avait il le feu ? Elle ne sentait ni fumée, ni chaleur. Quoi alors ?
Ce n'était pas important, l'eau au sol allait l'aider à repérer les pas de l'intrus.

Au bout du couloir dans lequel elle s'engageait, elle aperçut Scum, la gueule en l'air, entrain de... boire l'eau des pulvérisateurs.



"Le sol ! Repérez le avec l'eau ! Il à changé de direction de fuite, il ne doit pas être loin ! "
cria-t-elle de loin, pensant cependant qu'Adam les avait déjà dépassés.
.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Ven 28 Oct 2011 - 23:54

Le briquet ne produisait pas de flammes. Scum avait du mal à le faire fonctionner et Erïka bouillait de l’intérieur. Pourquoi ne se dépêchait-il pas ? C’était bien pour cela qu’elle préférait tout faire par elle-même et ne comptait sur personne. Cette fois-ci, il fallait faire vite et la Russe n’avait ni le temps, ni le matériel nécessaire pour grimper et s’approcher du système anti-incendie. Elle devait donc être patiente, jusqu’à ce que le mutant écailleux réussisse et déclenche le système, faisant gicler l’eau dans le couloir. La jeune fille allait être trempée, mais elle s’en fichait bien, la douche qu’elle allait prendre serait parfaite pour la garder éveillée. Guettant le moindre mouvement anormal de l’eau, chaque bruit de pas claquant sur les flaques, l’adolescente resta impassible, tentant de chasser les pensées qui souhaitaient la déconcentrer.

Puis, des bruits de pas. Ils étaient difficilement perceptibles avec tout le boucan, plus loin, mais elle pouvait également compter sur l’eau, tombant sur une forme humaine qui courait afin de prendre la fuite. Il était là ! L’intrus était revenu sur ses pas ! Erïka avait, dès lors, une occasion de l’attraper. Elle ne devait pas faire d’erreur. Si elle échouait et que l’individu réussissait à fuir, son orgueil en prendra tout un coup.


-"Le sol ! Repérez-le avec l'eau ! Il à changer de direction de fuite, il ne doit pas être loin ! "

Emma venait d’émerger au bout du couloir. Avait-elle vraiment besoin de lui faire remarquer l’évidence même ? Erïka murmura quelque chose ressemblant à : « C’est ça que je fais, imbécile. ». Inaudible, ce n’était pas le moment de manquer de respect à son professeur. L’adolescente s’élança vers la forme mouvant sous l’eau des gicleurs. Cependant, un coup à niveau de son ventre l’obligea à se plier en deux. Il l’avait frappée ! Il allait le regretter. Malgré la douleur présente, la jeune fille se lança sur lui, enfin, ce qu’elle croyait être l’être invisible, et tenta de le plaquer contre le mur le plus près. Elle n’allait pas le laisser partir si facilement. Maintenant qu’Emma était de nouveau là, lui bloquant le passage, il ne lui restait qu’une seule direction à emprunter, qui le mènera auprès des autres mutants. Au plafond, Scum, s’il cessait de boire de l’eau, pourrait peut-être leur donner un petit coup de main. Avec sa carrure, sa taille, il pourrait se tenter à écraser l’individu. À moins qu’il ait une meilleure solution en tête ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 29 Oct 2011 - 13:36

Scum avait pu grappiller quelques gorgées des systèmes incendie lorsque la voix d'Emma résonna dans le couloir :

-"Le sol ! Repérez-le avec l'eau ! Il à changer de direction de fuite, il ne doit pas être loin ! "

Idée pertinente au demeurant, merci mademoiselle de nous l'avoir signifiée. Dommage que votre petite sœur l'ait déjà eue avant vous...

*Pas le temps pour ce genre de sarcasmes...* se réprimanda Scum. D'autant que celle qu'il prenait pour la sœur de la dame blanche venait d'être bousculée par l'invisible, dont la silhouette se distinguait presque clairement sous les jets d'eau.

Erika se jeta sur l'invisible, essayant de le plaquer contre le mur, avec quelques petits difficultés néanmoins à agripper les parties de son corps transparent.

Scum fit la seule chose qu'un lézard au plafond pouvait faire...

"Kawabounga !" cria-t-il en bondissant littéralement du plafond, vrillant pour remettre son corps à l'endroit, ses mains tendues en avant prêtes à frapper le corps de l'homme plus si invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Dim 30 Oct 2011 - 18:05

Adam venait de percuter Erika de plein fouet, sans même retenir son geste, néanmoins la jeune femme se montra plus résistante que prévue, à l'image de l'autre blonde qu'il avait frappé plus tôt. Elle profita même qu'il était à sa portée pour se jeter sur lui l'obligeant à utiliser son bras droit, déjà paré à cette éventualité. Il se battait pour des secondes, et elle lui en faisait perdre de précieuses, aussi, il ne chercha même pas à la ménager et lui assena un coup de poing dans le seul but de la maintenir à distance.

La contorsion le fit trébucher légèrement, et il s’apprêtait à reprendre sa course, encore un pas ou deux et il pourrait rentrer à nouveau dans la salle de classe ou une fenêtre n'attendait que lui pour être à nouveau ouverte. Mais il avait oublié un autre problème, Scum, il avait espéré que ce dernier n'interviendrait pas, auquel cas, son plan aurait été une réussite, mais comme souvent il ne pouvait compter que sur lui même. C'est ce qu'il se dit quand il leva la tête en entendant le cri du mutant.

- Kawabounga !

Il eut à peine le temps de changer de trajectoire pour ne pas se faire écraser par Scum, mais il n'échappa aux mains griffus de ce dernier, et s'en prenant l'une sur la tête et l'autre sur l'épaule, il s'écroula au sol, perdant le peu de concentration qui lui permettait de rester invisible.

Un jeune homme vêtu d'une tenue de combat en cuir renforcée oscillant entre le gris et le noir, comme pourraient en porter les ninjas de certaines productions cinématographiques, mais sans le masque qui va avec, et avec les nombreux couteaux de lancer attachés en guise de ceinture.

Néanmoins, Adam n'avait pas dit son dernier mot, attrapant d'une main leste ses armes, il les lança vers le plafond, détruisant plusieurs lampes et plongeant cette partie du couloir dans la pénombre, mises à part les quelques petites lueurs venant des deux extrémités, des restes de lumière bien suffisants pour les yeux du mutant manipulateur de lumière. Il enchaina avec une roulade pour se relever, et s’apprêtait déjà à repartir sans demander son reste.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Ven 11 Nov 2011 - 18:11

Emma arrivait enfin au niveau des deux jeunes gens. Sa tempe la lançait mais elle ne ressentait plus de vertige. Elle avait vu Scum se laisser tomber du plafond sans vraiment comprendre ce qui se passait, puis, un court instant, elle aperçut une silhouette vêtue de noir, et d'un coup, un bruit de verre brisé et l'obscurité. Ce petit rat avait cassé les ampoules qui diffusaient de la lumière le long du couloir.

La psionique grogna de mécontentement, décidément cet intrus l’agaçait comme personne, et elle n'avait qu'une envie, lui mettre la main dessus ! Serrant les dents et plissant les yeux, elle balaya le couloir du regard, tentant de s'habituer à l'obscurité, et de repérer l'importun à l'aide de la faible clarté lunaire.

Elle ne voyait que des ombres, et les mouvements d'Erika et de Scum attiraient son œil, l’empêchant de repérer quoi que ce soit d'autre. Aussi délaissa-t-elle sa vue pour concentrer son esprit, tentant de repérer l'aura psychique de l'individu...

.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Dim 13 Nov 2011 - 1:27

Sonnée. Erïka était sonnée par le coup qu’elle venait de recevoir à la mâchoire. L’intrus ne tarda pas à la repousser et l’adolescente se retrouva contre le mur, la vision trouble, quelques vertiges l’attaquant soudainement. Elle respirait bruyamment, tentant de reprendre son souffle. Puis, soudainement, elle vit Scum se jeter du plafond et atterrir dans un grand bruit contre le sol trempé. Voyant de nouveau clairement, elle constata qu’il avait réussi à kidnapper l’individu qui redevint visible. Elle reconnut parfaitement cet homme. Pourquoi ne s’en était-elle pas doutée plus tôt ? Elle avait complètement oublié le faux nom qu’il lui avait servi cette nuit où il était entré par infraction chez sa grand-mère, mais se souvenait parfaitement de son visage. Que venait-il faire à l’institut ? Quoi qu’il en soit, elle n’allait pas le laisser fuir si facilement, surtout qu’elle connaissait maintenant son visage.

Il fallait le maintenir au sol avant qu’il ne puisse fuir de nouveau. Cependant, avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit, le mutant s’empara de diverses lames qu’il lança en direction des lumières. Il en fit éclater plusieurs et Erïka cacha son visage avec l’un de ses bras pour éviter la vitre coupante qui pourrait être projetée sur son visage. Elle en avait bien assez avec sa mâchoire qui la faisait souffrir. Quoi qu’il en soit, douleur ou pas, elle dépassait constamment ses limites, ayant vécu bien pire durant quelques années de son enfance. Ce n’était pas de simples coups, bien que douloureux, qui allaient l’arrêter. La Russe était bien déterminée à régler ses comptes avec l’individu et n’allait pas se priver de la joie de le frapper, une fois qu’elle l’aurait attrapé.
Faisant un pas en sa direction, elle s’apprêtait à lui lancer des paroles envenimées, comme elle le faisait bien souvent, mais ses lèvres se scellèrent aussitôt qu’elles s’ouvrirent. C’était inutile. Ses insultes ne lui feraient rien de toute façon. Les paroles d’Emma Frost, alors qu’ils étaient dans la salle des dangers, étaient restées gravées dans sa tête. Elle entendait sa voix résonner comme si la télépathe s’adressait de nouveau à elle par la pensée, ce qui n’était guère le cas. « Erika, ne perds pas ton temps et ta concentration en paroles inutiles. L’ennemi ne fera pas cette erreur lui, et chaque seconde compte dans un combat au corps à corps tel que celui-ci, ne soit pas celle qui les gâches stupidement, ce ne sont pas tes mots qui doivent être intimidants, mais ta prestance, ton attitude ! Concentres toi ! Et n'oublies pas qui tu as en face de toi... » Avait-elle dit. Erïka devait laisser tomber les paroles et se concentrer sur les actions, surtout lors d’une situation comme celle-ci. Alors, silencieusement, elle se jeta sur l’intrus et tenta de lui décocher un coup au visage du poing droit avant de se retrouver suffisamment près de lui pour lancer son genou replié vers son estomac, question de se venger du coup qu’il lui avait donné, quelques instants plus tôt. Ce n’était pas parce que le couloir était plongé dans le noir qu’elle n’entendait pas ses pas sur le sol trempé, qu’elle ne voyait pas une mince silhouette se dessiner dans les ténèbres. Et puis, qu’avait-elle à perdre à tenter quelque chose ? La vie ? Elle n’y avait pas songé en se jetant sur l’individu. Avec de la chance, elle l’atteindra avant que ce ne soit lui qui porte le dernier coup…

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Dim 13 Nov 2011 - 16:32

Scum ne savait pas vraiment ce qui permettait à l'intrus de se rendre invisible. Sans doute s'agissait-il d'un pouvoir mutant, peut-être était-ce une combinaison à la technologie particulièrement poussée, allez savoir.
Quoiqu'il en soit, son assaut mit fin à la tromperie, et la vérité sauta yeux du mutant écailleux. Il l'avait redouté pourtant ! Le jeune rouquin était là, grimaçant, vêtu d'une combinaison de cuir qui faisait très... Uniforme. Son organisation gouvernementale lui avait-elle demandé de venir fouiner dans l'institut ?

*Adam ?! Oh misère, ça va pas arranger nos affaires...* se dit-il alors qu'il était pris d'un mouvement de recul. Les précieuses secondes que Scum perdit à être surpris, le mutant invisible les exploita en jetant un éventail de couteaux au plafond, crevant les lumières qui s'y trouvaient, et plongeant une bonne partie du couloir dans l'obscurité.

Scum était capable de voir dans le noir, mais évidemment ses yeux avaient besoin d'un temps d'adaptation et ses mirettes étaient sensibles aux changements de luminosité trop brusques. Aussi, le mutant reptilien recula de plus belle, clignant des yeux alors que ceux-ci s'acclimataient à l'obscurité, devenant presque luisants dans l'ombre.

Et maintenant quoi ? Il ne pouvait décemment pas attaquer Adam. S'en prendre à quelqu'un qui lui avait offert un repas n'était vraiment pas correct. Non, non Scum ne pouvait pas s'y résoudre. Erika par contre... La petite blonde était égale à elle-même visiblement et avait déjà choisi de foncer dans le tas.

Avec Emma qui n'était pas loin derrière eux, Scum savait qu'il était coincé. S'il ne faisait rien, cela paraîtrait suspect, mais il ne voulait pas qu'Adam ait des ennuis parce qu'il s'était refusé à lui venir en aide.
Pour se sortir de ce mauvais pas, et en sortir Adam par la même occasion le mutant écailleux n'avait pas d'autre choix que de faire semblant...

Poussant un cri reptilien, il s'élança contre les deux combattants. Écartant Erika du rouquin invisible, il empoigna ce dernier des deux mains et le souleva du sol, l'envoyant valser loin d'eux dans le couloir, modérant ses forces. Intérieurement, il espérait qu'Adam saurait se réceptionner afin de se relever rapidement et s'enfuir, mais il ne laissait rien paraître de son inquiétude et jouait son rôle de reptile monstrueux. Poussant de grands cris, il s'élança à quatre pattes, faisant mine de charger l'intrus pour l'encourager à déguerpir.

*Allez... Je ne te veux pas de mal, mais tu as tout intérêt à disparaître d'ici rapidement...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Lun 14 Nov 2011 - 1:39

Adam s'était déjà écarté et retourné quand il sentit qu'on entrait en collision avec lui une fois encore. Un poing s'écrasa sur sa joue et il se mordit la langue ce qui eut pour effet de remplir sa bouche de sang et de douleur. L'esprit rougi par ses sensations, il se retourna et prit un nouveau coup, cette fois c'était un genoux qui l'avait cueillis au bas ventre, lui faisant cracher le sang qui engluait ses dents sur le pantalon de la jeune femme qui venait de lui offrir ses deux coups.

Lui qui avait tenté d'échapper aux affrontements le plus possible. Sa tentative pour assommer Emma s'étant soldée par une femme furibonde, et son passage forcé à coté d'Erika était devenu un corps à corps violent ou l'un et l'autre se retournaient les coups. Il avait beau avoir un très mauvais avis sur Erïka, il était bien obligé de lui reconnaitre qu'elle était opiniâtre, pas effrayée par ses couteaux la première fois, et pas dégonflée par un coup de poing aujourd'hui. Cela dit, le fait que cela ne soit jamais à son avantage commençait à sérieusement l'agacer.
Portant la main vers l'une de ses armes, il s'apprêtait à refroidir ses ardeurs en faisant couler le sang, mais l'intervention de Scum lui épargna cet acte. Sans crier gare l'écailleux s'était jeté sur Adam et Erïka, les repoussant violemment, et avant que le Soldier ne puisse retrouver l'équilibre, il le soulevait dans les airs avant de l'envoyer retomber quelques pas plus loin, tel une poupée de chiffon. Un instant, entre les griffes du mutant Adam se surprit à penser : *Je vais mourir broyé...; et c'est une fois qu'il se râpa les genoux sur le sol qu'il comprit que sa dernière heure n'était pas encore arrivée.

Quelque chose dans le comportement de Scum faisait qu'on ne le craignait pas. Plutôt passif, et sympathique quand on le rencontrait, Adam avait gardé le souvenir d'un type amical, plutôt jovial, le genre de personne qu'on apprécie et qu'on aime avoir dans ses amitiés. Nul doute qu'il aurait été le bon copain de tout un tas de New-yorkais sans son aspect. Et, si Adam n'avait été présent lorsque le reptile broya une chaise de sa mâchoire, et s'il ne s'était trouvé entre ses griffes il y a quelques instants, il aurait sans doute continuer à le voir comme une personne inoffensive. Mais il devait bien s'en rendre compte, et Pyro aurait du le faire aussi, il ne valait mieux pas faire de Scum un ennemi.

Puis Scum se mit sur ses quatre pattes, s'avançant rapidement vers Adam qui ne se fit pas prier pour prendre ses jambes à son cou. Heureusement pour lui il avait atterri juste devant la porte de la salle de classe, et il s'y engouffra en trombe. Ne cherchant même pas à ouvrir la fenêtre, trois couteaux firent voler en éclat une vitre, et le mutant s'engouffra dans la brèche d'un bond, se retrouvant à l'extérieur.

Alors qu'il se relevait, écorché par des bouts de verre, il repensa à l'action de Scum.

*Quand j'ai pensé qu'il allait me tuer, il aurait pu le faire. Il aurait pu me faire craquer les os comme une cacahuète, mais il a préféré me balancer directement devant ma sortie de secours... Je crois que je lui dois une fière chandelle. *

Se promettant qu'un jour il revaudrait ce sauvetage au mutant, il se mit à courir, espérant qu'il était désormais hors de danger.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Lun 14 Nov 2011 - 21:06

Emma avait vue Adam voler dans les airs malgré le peu de lumière encore présente dans le couloir. Elle l'avait vu car celui ci était pile dans le faisceau de lune de la fenêtre, pourquoi Scum l'avait il projeté par là ? Sans doute avait il juste souhaité le séparer d'Erika sans vraiment songer plus loin.

Accélérant sa course, la psionique pénétra vivement dans la salle de classe, juste à temps pour voir Adam disparaitre par la fenêtre dans une volée de verre. Le temps qu'elle atteigne le contour de celle-ci, il était déjà dans la cour en train de détaler. De colère elle cogna le chambrant de bois, se coupant la paume contre un bout de verre resté accroché là.


" Merde !"

Elle n'avait pas l'habitude de jurer, mais la colère était trop forte. Ce fichu intrus s'était fait la malle, et elle n'avait même pas pris la peine de mémoriser sa psyché pour le retrouver à l'aide de Cerebro. Tant pis, il était trop tard désormais.

La blonde baissa le regard sur son gant blanc s’empourprant de sang. Elle lança un dernier regard à Adam au loin, et se détourna, revenant vers Erika et Scum.


" Je me rend à l'infirmerie, si quelqu'un d'autre à besoin d'y passer, qu'il me suive, sinon attendez moi dans le hall."

Agacée elle ne prit pas la peine d'attendre, après tout, Erika connaissait le chemin, et se rendit directement à la salle de soin.
.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Lun 14 Nov 2011 - 23:07

Erïka avait atteint sa cible et un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres. Cependant, elle ne put lancer d’autres attaques contre l’individu, étant violemment écartée par la bête à écailles. Mais que faisait-il !? Il venait de lancer l’homme dans le couloir, lui donnant l’occasion de pénétrer dans la salle de classe et de fuir ! Erïka ne put voir sa fuite par la fenêtre, mais entendit très clairement le bruit de verre brisé, se répandant sur le sol. L’adolescente avait vu une silhouette blanchâtre passer devant elle, alors qu’elle était adossée contre le mur où Scum l’avait repoussée. Il était fort, la jeune fille ayant percuté le mur de plein fouet sans pouvoir arrêter le mouvement. Elle resta figée, quelques instants, cherchant son souffle, avant de se diriger vers la salle de classe. Bien rapidement, elle constata qu’effectivement, l’individu avait pris la fuite.

-" Je me rends à l'infirmerie, si quelqu'un d'autre à besoin d'y passer, qu'il me suive, sinon attendez moi dans le hall."

Infirmerie rimait avec aspirine, dans la tête d’Erïka. L’un des endroits où elle pouvait s’en procurer facilement. Cependant, il était bien difficile d’obtenir le nombre de cachets dont elle avait besoin pour enrayer la douleur, habituellement. Elle suivit donc Emma, de loin, passant une main dans sa chevelure mouillée. Si elle ne se changeait pas bientôt, elle allait finir par attraper froid. L’adolescente retira sa veste, l’attachant autour de sa taille, avant d’entrer dans l’infirmerie. Si Scum la suivait, elle s’en fichait. Elle avait seulement besoin d’enrayer la douleur qui l’assaillait, tant au niveau de sa mâchoire qu’à sa tête. Mensonge ou pas, il lui arrivait tout de même d’avoir des migraines, comme maintenant. Fouillant dans une armoire, elle attrapa un flacon dont elle sortit trois comprimés. Normalement, un humain n’avait pas besoin d’en prendre autant. Dans son cas, c’était bien différent. Les médicaments faisaient de moins en moins effet sur elle. Se servant un verre d’eau dans un petit gobelet en plastique, elle le but, avalant par la même occasion les médicaments.
La jeune fille lança un bref regard vers son institutrice avant de laisser échapper un long bâillement. Cachant sa bouche de sa main blanchâtre, elle jeta son gobelet dans une poubelle et se dirigea silencieusement vers la sortie. Elle n’avait rien à dire à Emma, pour le moment, et elle avait terriblement envie de se retrouver seule, dans sa chambre. La soirée avait été suffisamment mouvementée comme ça. Tout d’abord, il y avait ce qui s’était produit dans la salle des dangers, cette expérience semblant si réelle, si proche de ce qu’elle avait déjà vécu. Ensuite, il y avait la venue de Scum au milieu de la nuit, puis l’alarme de l’institut indiquant la présence d’un intrus. Le tout accompagné d’une course poursuite et d’une bonne douche froide. Des soirées dans le genre, bien que ça fasse changement de ses longues et ennuyeuses journées, elle souhaitait en voir le moins possible.

Dans l’encadrement de la porte, la Russe tomba nez à nez avec Scum. Eh bien, il semblerait bien qu’il l’ait suivi jusqu’ici. Sans doute ne désirait-il pas se retrouver seul dans le hall, au milieu d’inconnus. Étant donné qu’il lui bloquait l’accès à la porte, Erïka s’arrêta devant lui, croisant les bras.


-« Si tu tiens toujours à visiter, tu lui demanderas, à Miss flocon de neige… » Fit-elle en désignant une Emma vêtue de blanc du menton. Une certaine partie de ses vêtements semblaient devenir transparent à cause de l’eau. « … Moi, j’en ai assez vu pour ce soir. »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Mar 15 Nov 2011 - 0:41

Alors que Scum se demandait si tout compte fait il n'y était pas allé trop fort avec Adam, ce dernier se releva pour disparaître dans la salle de cours devant laquelle il avait atterri. L'écailleux, qui disposait pourtant d'une très bonne tenue de route grâce à ses mains et pieds collants, eut du mal à stopper sa course et entra à son tour dans la salle, bousculant la porte au passage et faisant grincer les gonds malmenés.

Il ne put cependant que constater la fuite d'Adam à travers la vitre brisée. Se postant devant l'ouverture qui laissait entrer l'air frais de la nuit, il regarda le rouquin disparaître dans la nuit. Tant mieux, maintenant au moins ils étaient quittes. Jusqu'à la prochaine main tendue en tout cas.

*C'est à Mam'zelle de Liberté de veiller sur lui maintenant...* pensa Scum, espérant que l'invisible ne se ferait pas prendre alors qu'il était si près de s'en sortir.

Lorsque les deux jeunes blondes arrivèrent à leur tour, il s'écarta de la fenêtre rapidement, embarrassé. D'accord, il avait fait ce qu'il fallait vis à vis d'Adam mais avait triché avec ses demoiselles, et peut-être avec tous les autres habitants de l'institut en fait. S'éloignant il laissa les deux jeunes femmes à leur déception et à leur frustration de ne pas avoir pu mettre la main sur l'intrus.

-" Je me rends à l'infirmerie, si quelqu'un d'autre a besoin d'y passer, qu'il me suive, sinon attendez moi dans le hall."

Sans vraiment s'en rendre compte, Scum emboîta le pas d'Erika, qui elle-même suivait Emma et se mit à réfléchir aux conséquences et implications de son acte. Qui sait quelles informations l'intrus avait pu récolter avant de s'enfuir. Le mutant reptilien savait qu'Adam travaillait pour une organisation gouvernementale, or l'institut avait déjà pris pas mal de précautions pour cacher ses résidents aux yeux des humains. Est-ce que par sa faute, tout cela était gâché ?

Si c'était le cas, alors il ne voulait plus avoir à faire à Adam. Peut-être même qu'il valait mieux qu'il n'ait plus rien à voir avec l'institut non plus du coup. Misère, il venait juste d'arriver...

Et puis il fallait être honnête, si cela était arrivé chez les Morlocks, Callisto aurait elle-même botté l'arrière-train du responsable. Il ne pouvait pas espérer recevoir la confiance ou la clémence des habitants du manoir alors qu'il venait déjà de les tromper.

*Tsah, il y a un déséquilibre dans la Force maintenant...* pensa Scum agacé. Heureusement, il y avait un moyen très simple de rectifier le tir. Car si Adam était parti avec des informations sur l'institut, aussi minces soient-elles, alors l'écailleux pouvait délivrer aux résidents les quelques informations qu'il avait sur l'invisible.

Le reptilien en était là de sa réflexion lorsqu'il tomba nez à nez avec Erika, trempée comme elle était, des pieds à la tête, il dut cligner des yeux pour être sûr de la reconnaître, bien que son air de petite poupée pas du tout fragile était assez unique.
Déjà arrivés ? Scum n'avait même pas eu le temps de noter le chemin !

-« Si tu tiens toujours à visiter, tu lui demanderas, à Miss flocon de neige… » Fit-elle en désignant une Emma vêtue de blanc du menton. Une certaine partie de ses vêtements semblaient devenir transparent à cause de l’eau.
Scum le remarqua et perdit l'espace d'un instant le contrôle de ses yeux, avant que la voix d'Erika ne le ramène à la réalité. Vrai qu'elle était digne d'être une Miss...

« … Moi, j’en ai assez vu pour ce soir.
_Euurm... Moi aussi. Je crois. Bonne soirée." répondit Scum sans trop vraiment se préoccuper de la jeune fille en fait. Se scotchant au mur le plus proche, il grimpa jusqu'au plafond, laissant le champ libre à Erika, et s'avança jusqu'à la plus grande des deux blondes. Ses cheveux trempés avaient perdu de leur éclat mais Scum sentit tout de même son esprit divaguer à quelques adjectifs poétiques pour décrire la jeune femme telle qu'elle était ainsi...
Secouant la tête, éclaboussant légèrement les alentours, il se ressaisit bien vite cependant. Il voulait discuter pas jouer les poètes !

_Miss Flocon de Neige, c'est ça ? demanda-t-il bien innocemment. J'imagine que c'est parce que vous maîtrisez la neige, hm ? C'est sans doute pour ça les vêtements...

*Moulants, collants ?*

_Blancs ? Ou alors c'est parce que vous êtes l'infirmière ici ? J'ai bon ?"


Soudainement enthousiasmé par ce qu'il appelait "le petit jeu des devinettes mutantes", il ne prêta pas attention aux quelques aiguilles, scalpels et autres objets de torture médicale présents dans la pièce. Il fallait espérer que cela dure encore un moment, Scum avait ces objets en horreur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Jeu 17 Nov 2011 - 20:59

Emma avançait d'un pas rapide vers l’infirmerie . Elle ne se souciait pas vraiment de savoir sir Erika et son ami écailleux la suivait. Le cuir de ses cuissardes grinçait à cause de l'eau, et s'était resserré autour de ses cuisses, donnant une impression d'étau désagréable à la psionique. Sa longue chevelure blonde désormais plaquée contre son crane, semait de petites gouttelettes sur le sol carrelé des couloirs, traçant son chemin tel le petit poucet et ses miette de pain.

La grande blonde pénétra dans la salle de soin, et disparut dans la réserve pour chercher une serviette afin de s'éponger un peu. Ainsi elle ne vit pas Erika piller l'aspirine, ni même quitter les lieux. Elle trouva assez rapidement l'objet de sa recherche, frottant rapidement sa chevelure blonde avec, laissant la serviette tomber à terre ensuite, puis elle ôta son gant, plaçant une compresse sur sa coupure avant de quitter la petite pièce, pour se trouver en compagnie de Scum. Elle l'avait totalement oublié. L'institutrice s'était attendue à trouver Erika à sa suite, et non l'écailleux. Que voulait il ? Était il blessé ?


Miss Flocon de Neige, c'est ça ? J'imagine que c'est parce que vous maîtrisez la neige, hm ? C'est sans doute pour ça les vêtements...
Blancs ? Ou alors c'est parce que vous êtes l'infirmière ici ? J'ai bon ?"


Maitriser la neige ? Infirmière ? Mais ou donc était passée Erika ? Elle n'avait tout de même pas osée partir en lui laissant son invité sur les bras ? Cherchant la Russe du regard, sans succès, Emma dut admettre que ça semblait pourtant être le cas. Après un léger soupir elle reposa ses yeux sur Scum.

" Je ne maitrise ni la neige ni le scalpel, je suis professeur ici. Et j'aimerai d'ailleurs connaitre la raison de votre propre présence en nos murs en pleine nuit ? "

Elle était suspicieuse, l’intrusion juste après l’arrivée de l'écailleux, et sa possible intervention pour aider l'intrus à s'évader était plus qu’étrange. Bien sur les coïncidence existaient, mais elles étaient tellement rares. Croisant les bras sous sa poitrine qu'elle rehaussa légèrement par le geste, ne se souciant que peu de la transparence de sa tenue, elle darda ses yeux bleus sur le jeune mutant, attendant des réponses.
.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Jeu 17 Nov 2011 - 21:50

Erïka était sorti de la pièce, trempée, congelée, sa chevelure s’emmêlant joyeusement dans son dos. Elle en avait assez vu pour ce soir et souhaitait seulement trouver le sommeil. Rien d’autre n’était plus important. Elle se fichait bien d’avoir laissé Scum avec Emma; cette dernière saura s’en occuper convenablement. L’adolescente parcourut le couloir où le système anti-incendie avait terminé son boulot. Quelques rares élèves volontaires, aidés de certains professeurs, tentaient de nettoyer l’eau sur le sol. Erïka passa à côté d’eux sans un mot et gagna le hall à la hâte. Cependant, alors qu’elle posait le pied sur la première marche de l’escalier, quelqu’un l’interpela. Tournant la tête vers la voix, la jeune fille aperçut le professeur Xavier, se dirigeant vers elle. On dirait bien que le sommeil allait attendre.

-« Il y a un problème ? » demanda Erïka, impatiente.

-« C’est à toi de me le dire, Erïka. J’ai entendu dire que tu avais fait un tour dans la salle des dangers, mais nous y reviendrons plus tard. J’aimerais plutôt savoir où se trouve ton ami, qui s’est amusé avec l’intercom de l’institut. »

-« Il doit être resté avec Emma à l’infirmerie, j’en sais rien. Vous n’avez qu’à l’appâter avec une pizza si vous tenez tant que ça à le retrouver. »

Erïka se tourna vers les escaliers, n’ayant pas envie de discuter d’avantage. Elle commençait à être d’humeur agressive, ce qui n’était pas tout à fait différent de son caractère actuel. Cependant, en ce moment même, elle sentait une certaine rage bouillonner en elle. Son combat dans la salle des dangers qui l’avait totalement bouleversé, plus qu’elle ne voulait le laisser paraitre, ainsi que la fuite de l’individu avec qui elle n’avait pu régler ses comptes, faisaient monter en elle une vague de frustration qui n’allait pas tarder à déferler si elle ne pouvait pas avoir deux minutes à elle pour retrouver son calme.

-« Je comprends que cette nuit fut mouvementée, Erïka, mais j’aimerais tout de même que tu restes en compagnie de ton invité, pour l’instant. » Le professeur se tut avant d’ajouter : « À moins que tu ne préfères aider tes camarades à nettoyer toute l’eau dans le couloir ? »

-« Et si je refuse ? »

-« Tu ne refuseras pas. »

-« Comment pouvez-vous en être sûr ? »

Ils commencèrent à argumenter, encore et encore, jusqu’à ce que Tornade ne soit forcée de les interrompre pour parler au professeur. Ce dernier eut finalement le dernier mot et expédia la jeune fille à l’infirmerie. Rien que pour avoir la paix, cette dernière accepta. Ce fut donc à contrecœur qu’Erïka y retourna. Cependant, une fois devant la porte, l’adolescente n’osa pas faire un seul pas dans la pièce, restant silencieuse. Les bras croisés, elle se posa contre le cadre de la porte, écoutant la conversation des deux mutants. Ce n’était pas parce que le professeur l’avait obligée à tenir compagnie à Scum qu’elle allait se montrer sympathique et courtoise. D’ailleurs, elle se demandait encore comment elle avait pu laisser Charles-Xavier avoir le dernier mot, elle qui se battait toujours afin d'obtenir ce qu'elle désirait. Encore une fois, l’adolescente souhaita que cette nuit se termine au plus vite.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Jeu 17 Nov 2011 - 22:43

Après en avoir terminé avec les besognes médicales, la "Miss Flocon de Neige" finit par tomber sur Scum et ses interrogations. Elle sembla un moment chercher quelque chose du regard, puis poussa un petit soupir, ne le trouvant pas. Finalement elle porta son regard sur Scum, qui attendait si oui ou non, il avait tout bon.

" Je ne maitrise ni la neige ni le scalpel, je suis professeur ici. Et j'aimerais d'ailleurs connaitre la raison de votre propre présence en nos murs en pleine nuit ? "

*Misère... Tout faux.* se dit l'écailleux en pensant que malgré tout, ces vêtements immaculés et cette apparence jusqu'à maintenant très soignée devait bien cacher quelque chose...

Lorsque la question de sa venue fut encore une fois abordée, Scum se laissa tomber du plafond, atterrissant lestement sur ses quatre pattes avant de retrouver une posture bipède, se voûtant assez largement pour rester à la hauteur de la demoiselle. Pour ce type de discussion, il valait mieux qu'il applique un face à face correct avec son interlocutrice. D'autant plus qu'elle dardait sur lui un regard azuré et froid, qui empêcha même ses yeux globuleux de dériver sur les arguments féminins qu'elle soulignait, les bras croisés.

"Ha oui... C'est vrai que j'étais venu pour quelque chose..."
commença le mutant reptilien qui avait un peu perdu le fil de la soirée avec tout ce qui était arrivé. L'interphone l'alarme, la course-poursuite, Adam... Tout cela était bien loin de la petite visite tranquille qu'il avait voulu rendre.

"Et bien... C'est très simple en fait.
déclara-t-il en essayant de bien choisir ses mots. Vérity, votre sœur, si j'ai bon... Enfin Erika, m'a dit le soir où je l'ai rencontrée que je pourrais venir visiter ce refuge pour mutant et rencontre le professeur X. Alors je suis venu."

Il marqua une pause, se rendant compte devant l 'air sévère du professeur que cette explication pouvait paraître légère. Embarrassé il continua, se triturant les pics à l'arrière du crâne, nerveux :

"Heurm... Visiblement je n'ai pas choisi le bon moment... Je ne m'attendais pas vraiment à arriver le même soir qu'un intrus invisible, à vrai dire. Ni à ce que votre... Sonnette ? Soit si compliquée à utiliser."


Trop occupé à subir ce qu'il pensait être l'interrogatoire d'une belle femme en colère, il ne fit pas vraiment attention au retour d'Erika, qui attendait sur le pas de la porte, sans se manifester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 19 Nov 2011 - 18:00

Verity ? Sa soeur ? Voir Charles au milieu de la nuit ? Bon sang, ce pauvre garçon était décidément complétement à coté de la plaque. Ironique pour quelqu'un ayant l'odeur des égouts. Trop épuisée pour tenter de décrypter les incompréhensions du mutant écailleux, Emma préféra adopter l'option de facilité, s'assurant par la même occasion que celui ci ne mentait pas au sujet de son non rapport avec l'intrus, ne pouvant utiliser Erika, absente d'après elle, pour jouer les détecteurs.

Portant donc une main à sa tempe, encore un peu douloureuse, pour accroitre sa concentration, la psionique darda ses yeux bleus dans les globuleux de Scum, et investissant son esprit sans qu'il ne puisse le sentir, elle partit elle même à la recherche des informations qu'elle souhaitait. Épuisée à cause de l'heure, des événements, et du coup sur sa tête, elle mit un peu plus de temps qu'habituellement pour démêler les bribes de pensées de l'écailleux pour trouver celles l’intéressant. Dans ses recherches psychiques elle capta les idées du mutant à son sujet, et au sujet de la nourriture. Un peu confus tout ça.

Secouant la tête pour retrouver ses esprits une fois son interrogatoire mental effectué, décollant au passage ses cheveux encore humide de ses épaules, elle inclina la tête sans lâcher Scum des yeux.


" J'ai bien peur que le professeur Xavier ne soit pas disponible tout de suite, il doit être débordé avec les événements qui viennent de se produire, aussi puis je vous proposer de manger quelque chose en attendant qu'une chambre vous soit allouée pour la nuit, et d'attendre demain pour obtenir une entrevue ? "

Son insomnie du début de nuit s'était transformée à présent en véritable fatigue, et la blonde n'avait qu'une envie, retrouver son lit. Mais la courtoisie lui interdisait de planter le jeune Morlock en plein couloir, tant qu'elle n'était pas sûre qu'il ait une chambre et qu'il soit à son aise. Elle n'avait toujours pas remarqué Erika, masquée par la corpulence de Scum, et ses propres capacités psychiques nettement amoindrie, ne l'ayant pas sentie.

.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 19 Nov 2011 - 18:46

Erïka bailla, posant délicatement sa main contre sa bouche grande ouverte. Il semblerait que personne ne l’ait remarqué, ce qui n’était pas si mal. Ainsi, elle pouvait écouter tout ce qui se disait, c’est-à-dire, rien de bien passionnant. L’adolescente s’étira avant de signaler sa présence en entrant dans la pièce. Les mains dans les poches de son pantalon, elle s’avança lentement, loin d’être motivée par le fait de les accompagner dans une quelconque salle afin de prendre un encas. Cependant, elle savait que peu importe ce qu’elle dirait, elle ne pourrait écourter cette petite réunion.

-« Y a-t-il réellement quelqu’un qui a faim à cette heure-ci ? » Elle regarda Scum une fraction de seconde. « Il reste de la pizza, je crois. » fit-elle après un cours silence, totalement découragée.

Elle tourna les talons et sortit de la pièce. Les autres la suivront, s’ils le voulaient. Si elle se retrouvait de nouveau seule, elle en profiterait pour monter discrètement à sa chambre. Cependant, il fallait éviter le professeur, ce qui n’était pas une chose aisée. Il ne devait pas être bien loin, sûrement en train d’observer l’endroit par lequel l’intrus était entré. Elle ne se trompa pas; repassant par ce couloir inondé, où quelques élèves avaient fait disparaitre dans de grands seaux la majorité de l’eau, elle constata également que le professeur se trouvait dans la salle de classe avec deux X-Men qu’elle ne reconnut pas, de dos. De toute façon, elle s’en fichait bien. Il n’y avait pratiquement rien d’autre que son lit qui comptait à ses yeux, en ce moment.

L’étudiante avançait dans le couloir, se dirigeant vers la cuisine. Sur son chemin, deux étudiants qui occupaient toute la place dans le couloir, se chamaillaient amicalement. Erïka ne se gêna pas pour écarter l’un d’eux en le projetant vers le mur, d’un bras, cherchant à passer. La politesse, ce n’était pas pour ce soir. Elle était déjà endormie avec l’amitié et la joie. L’adolescente tourna à sa gauche afin d’entrer dans une pièce. N’ayant même pas remarqué si Emma et Scum la suivait, elle décida de fouiller dans les armoires afin de trouver du thé. Tant qu’à être coincée ici, éveillée, pourquoi ne pas prendre quelque chose qui pourra la calmer un peu ?

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Sam 19 Nov 2011 - 22:27

Lorsque Scum vit l'air concentré que prit Emma, une main sur la tempe, il se demanda si son explication était à ce point difficile à comprendre et se dit que la raison de sa venue ne devait réellement pas couler de source.

La demoiselle en blanc avait les yeux rivés sur lui, et Scum ne parvenait pas à faire autre chose que la fixer en retour. Le principe des yeux bleus était qu'ils étaient particulièrement pénétrants sur un visage assombri, que ce soit par des cheveux bruns ou une couleur de peau foncée. Mais dans le cas présent c'était faux. Le mutant reptilien se sentit transpercé et passé au crible par le regard beau, mais froid, de la jeune femme. Zut, elle était belle. Mais à en glacer le sang déjà froid du mutant écailleux.

*Misère, maintenant c'est certain. Je dérange.* pensa-t-il, tandis qu'Emma continuait de le fixer. La soirée ne s'était pas du tout passée comme il l'avait voulu. Un petit tour de l'établissement, un échange de courtoisies et peut-être même un repas lui auraient amplement suffi. Maintenant il se sentait presque aussi désirable ici qu'Adam... Si on le laissait sortir d'ici, il lui faudrait sans doute une bonne pizza pour se remettre de cet échec diplomatique.

Echec ? Peut-être pas tant que ça au vu de la proposition que lui fit la dame blanche :

" J'ai bien peur que le professeur Xavier ne soit pas disponible tout de suite, il doit être débordé avec les événements qui viennent de se produire, aussi puis je vous proposer de manger quelque chose en attendant qu'une chambre vous soit allouée pour la nuit, et d'attendre demain pour obtenir une entrevue ? "


*Manger ? Une chambre ? MANGER ?! Ah ça oui je vote pour !* pensa Scum, enthousiaste. L'occasion était trop bonne de goûter aux conditions de vie de l'institut, qu'Erika qualifiait de palace, et le mutant écailleux fut heureux qu'enfin sa venue prenne la tournure qu'il avait espéré.

Il ouvrit la mâchoire pour parler, lorsque Erika lui coupa la parole pour s'exprimer, signifiant par la même occasion sa présence.
-« Y a-t-il réellement quelqu’un qui a faim à cette heure-ci ? »
Elle regarda Scum une fraction de seconde. « Il reste de la pizza, je crois. »

Le mot "pizza" fut comme un contre sort au charme d'Emma et Scum y réagit immédiatement, ravalant son enthousiasme pour laisser la voie libre à une joie à peine contenue, exprimée par le mot magique :

"Pizza !"

Les yeux brillants de convoitise, le mutant reptilien parvint à se reprendre assez vite, s'adressant de façon plus intelligible aux deux demoiselles.

"Honnêtement j'ai tellement faim que je pourrais manger le livreur qui viendrait ! Je te suis Vérity, on verra plus tard si j'ai besoin d'une chambre, Miss Flocon. Mais si la pizza est bonne, je peux bien dormir où vous voulez !"

Emboîtant le pas à Erika, Scum arpenta les murs de l'institut, tout en joie. Spéculant sur la garniture de sa pizza, il ne remarqua même pas que le sol avait été en grande majorité épongé ni même que le professeur Xavier était dans la salle de classe d'où était parti Adam, et pour cause ! Scotché au mur, à quatre pattes, il contourna le montant de la porte ouverte, restant ainsi totalement inconscient de ce qu'elle contenait. Pour sûr, quand il ne s'agissait pas de plaque d'égout, Scum était souvent à côté...

Ce qu'il ne manqua pas de remarquer cependant, ce fut le comportement d'Erika vis à vis de ses camarades croisés dans le couloir, qu'elle écarta de son chemin sans ménagement. Scum voulut s'excuser à sa place, essayant de justifier le geste déplacé de la jeune fille, mais visiblement c'était inutile : Erika était souvent pour ne pas dire toujours comme ça, et les autres jeunes mutants préféraient l'éviter, lui dit-on.

Scum resta perplexe devant cet état de fait. La communauté mutante d'ici n'avait pas l'air aussi soudée que celle des Morlocks. D'accord, l'Allée avait elle aussi son lot d'individus peu fréquentables, comme l'inquiétant Masque ou plus simplement tout ceux dont le contact physique pouvait s'avérer dangereux, mais globalement, les Morlocks faisaient rarement montre de ce genre d'agressivité envers leurs compères...

Son enthousiasme légèrement refroidi, Scum suivit silencieusement la petite blonde qui entra dans la cuisine et se mit farfouiller, à la recherche de quelque chose à se mettre sous la dent sans doute.

"Heum... La pizza est... ?" demanda-t-il timidement depuis le plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Jeu 24 Nov 2011 - 19:34

Emma posa son regard azur sur la Russe lorsque celle ci prit la parole. Elle fut ravie de constater que celle ci n'avait pas pris le fuite, abandonnant son professeur avec le jeune mutant écailleux. La psionique avait un discours à terminer avant d'aller enfin rejoindre son lit et jugeait avoir assez repoussée sa tache pour l'étudiante pour la nuit. Cependant elle n'aurait pas voulue abandonner Scum non plus, mettant un point d'honneur à la politesse lorsqu'elle se trouvait au sein de l'établissement.

" Puisque Erika semble pressée de vous guider jusqu'à la cuisine, je vais vous laisser en sa compagnie. Lorsque vous vous sentirez rassasié, demandez lui de vous guider jusqu'à la chambre d'invité numéro trois, elle doit être prête à accueillir quelqu'un."

Inclinant poliment la tête, la grande blonde prit la direction de la sortie, afin de retrouver son bureau.

" Si il y a le moindre soucis, Erika saura me trouver. La bonne fin de nuit jeune homme, à demain."

Elle mit quelques instants à disparaitre du champs de vision de l'écailleux, son regard aiguisé malgré le noir pouvant suivre la silhouette blanchâtre, donnant l'impression d'un spectre, disparaissant à l’horizon.
.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Ven 25 Nov 2011 - 4:28

-"Heum... La pizza est... ?"

Erïka cessa de fouiller dans les placards un bref instant afin d’ouvrir la porte du congélateur. Elle en extirpa deux boites en carton qu’elle posa sur le comptoir et ouvrit afin d’en tirer deux pizza surgelées. La jeune fille lança silencieusement les boites dans la poubelle bleu avant de poser le repas de Scum sur deux tôles de métal qu’elle glissa dans le four. Elle actionna ce dernier qui chauffa lentement, indiquant la température intérieure qui ne cessait de grimper. L’adolescente ouvrit la porte du garde-manger et s’y engouffra afin de fouiller les nombreuses étagères. Elle finit par trouver une boite dans laquelle elle fouilla pour en extirper un petit sachet opaque contenant une poche de thé. Sans un mot, elle sortit du garde-manger et en refermant la porte avant d’attraper la bouilloire qu’elle remplit et brancha à la première prise qu’elle trouva. À ce moment, le four émit un long « BIP » sonore pour annoncer qu’il était à la température désirée. Ce fut à ce moment qu’Erïka s’adressa à Scum.

-« D’ici dix minutes ce sera prêt. »

Elle sortit une tasse et la posa sur le comptoir avant de déchirer le petit sachet qu’elle tenait en main. Elle attrapa la poche de thé qui se trouvait à l’intérieur, la déposa dans la tasse et se débarrassa de l’emballage inutile. S’adossant au comptoir, les yeux levés vers Scum, elle l’observa un court instant, perdue dans ses vagues pensées. La nuit n’avait pas été des plus reposantes, ni des plus agréables. Le fait d’être encore éveillée, contre son gré, lui déplaisait énormément en n’arrangeait rien à son humeur massacrante.

-« Tu veux quelque chose à boire ? » demanda-t-elle, finalement.

Elle avait bien vu Scum boire à même l’eau giclant du système anti-incendie, mais elle avait cru bon lui proposer un petit rafraichissement. Après tout, plus vite son besoin d’ingérer de la nourriture serait comblé, plus vite il ira se coucher, non ? Erïka souhaitait que ce soit le cas. Elle avait l’impression que cette nuit ne sera pas parsemée de cauchemar, étant trop épuisée pour que son esprit puisse voguer à travers ses mauvais souvenirs. Un sommeil calme et paisible était une chose quasi irréelle à ses yeux et elle se devait d’en profiter un maximum. À son réveil, elle fera en sorte d’être plus sympathique avec Scum. Enfin, c’était si elle le recroisait.

Ne voyant pas Emma pénétrer dans la pièce, la Russe se demanda si elle n’était pas allée voir ailleurs, en profitant pour la laisser seule avec Scum. Maintenant, c’était certain qu’Erïka ne pourrait laisser le mutant écailleux aux soins de la demoiselle en blanc. Elle était peut-être en compagnie du professeur, cherchant toujours l’intrus ? D’un autre point de vue, ce n’était pas plus mal, l’adolescente n’étant plus sous la surveillance d’un professeur.

La bouilloire siffla et Erïka la débrancha aussitôt. Elle fit couler l’eau chaude dans sa tasse qui prit immédiatement une teinte brunâtre au contact du sachet de thé. Certains disaient que le thé n’était que de l’eau chaude ne goutant rien. Pour Erïka, ce soir, c’était une boisson chaude aux effets calmants et au léger goût de chocolat. Elle jeta un regard à la minuterie de four, cachant son impatience de l’entendre sonner. Elle devait penser à autre chose, trouver un moyen de s’occuper afin que le temps semble lui passer plus rapidement. Elle se tourna de nouveau vers Scum, tasse à la main et tenta de s’adresse doucement à lui.


-« Le sang ne te monte pas au cerveau à force de rester scotché au plafond, comme ça ? Tu peux prendre une chaise, tu sais, personne ne te tuera si tu poses les pieds au sol. »

Elle prit une petite gorgée de son breuvage qui lui brûla les lèvres. Son thé était encore trop chaud pour qu’elle puisse le goûter. La tasse réchauffait ses mains, un peu trop à son goût et la jeune fille ne tarda pas à la poser sur le comptoir. Même si elle appréciait les boissons chaudes comme le thé, elle n’était pas une adepte de la chaleur, préférant le froid hivernale comme celui qui s’abattait sur la Russie. Certes, elle était jeune lorsqu’elle y vécut, mais, durant son enfance, alors que tous les enfants restaient au chaud à la maison, sa mère la laissait sortir à l’extérieur, affirmant que la température ne pouvait être pire que celle de la Russie. Lors des tempêtes de neige, Erïka et son frère étaient souvent en train de jouer à l’extérieur, profitant un maximum de l’hiver et ses caprices. À ces pensées, un léger sourire franchit les lèvres de l’adolescente, avant de disparaitre aussitôt.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Course à l'institut :   Lun 28 Nov 2011 - 15:19

Dans son empressement à aller manger, Scum avait bien failli manquer les paroles d'Emma mais y prêta tout de même une oreille à demi-attentive :

" Puisque Erika semble pressée de vous guider jusqu'à la cuisine, je vais vous laisser en sa compagnie. Lorsque vous vous sentirez rassasié, demandez lui de vous guider jusqu'à la chambre d'invité numéro trois, elle doit être prête à accueillir quelqu'un."


*Chambre ? Avec un lit et tout le toutin ? Ça faisait longtemps* pensa-t-il en repensant au vieux matelas éventré trouvé dans une décharge sur lequel il dormait d'habitude. Et encore, le mutant reptilien ne l'utilisait que lorsqu'il ne pouvait pas aller lézarder au soleil. Ayant le sang froid, il avait plutôt tendance à dormir en plein jour dans un des rares endroits de New York à l'abri des regards mais pas des rayons du soleil.

" Si il y a le moindre soucis, Erika saura me trouver. La bonne fin de nuit jeune homme, à demain."

Scum avait glissé un rapide "A demain mam'zelle" avant de laisser le professeur disparaître dans le couloir et de suivre Erika jusqu'aux cuisines.

Une fois là-bas, et après qu'il lui eut fais part de sa méconnaissance de l'endroit où étaient rangés les pizzas, il regarda la jeune fille sortir les pizzas d'un grand frigo, et les placer dans un four, régler la température et repartir farfouiller dans le garde-manger. L'écailleux, toujours tête en bas, tendit le cou et fit quelques concessions à la gravité qui voulait ramener son corps à terre pour fixer le four et les pizzas. Une jambon fromage classique et une trois fromages... Pas de la grande gastronomie, les pizzas des débutants...

"BIIIIIIP"

Le bruit du four surprit Scum qui chercha aussitôt Erika du regard. Est-ce que c'était déjà prêt ? Le ventre du mutant reptilien gronda, il fallait espérer !

-« D’ici dix minutes ce sera prêt. annonça la petite blonde, suscitant la soudaine déception de l'écailleux.
_Dix minutes... dit-il, avant de recommencer à fixer le four comme s'il guettait une proie. Sans le frisson de la chasse, c'est plus ennuyeux..."

Il était vrai que devoir monter des plans, traquer des scooters, surveiller des itinéraires et tendre des embuscades à des livreurs rendait la préparation du dîner un peu plus compliquée que le simple fait d'attendre la cuisson d'un four. Mais il y avait avec ces procédés toute l'excitation de la traque, des instincts bestiaux débridés l'espace d'un instant, la motivation du ventre grondant, et surtout le sentiment de maîtriser la situation et de mériter sa pitance.
Devant ce four, Scum devait se contenter d'attendre et puis rien...

*On s'ennuie misère de misère...* se dit-il avant que ses pensées ne soient interrompues :

-« Tu veux quelque chose à boire ? »
_Je dis pas non, la pizza ça donne un peu soif et de ce que j'en sais, l'eau d'ici est plus saine que celles qui entourent Manhattan ou qui tombent dans les égouts. Moins goûtue par contre..."

Le verre d'eau lui fut bien aimablement servi, posé sur une table mais Scum n'y toucha pas. Pas encore. Il voulait attendre d'avoir mangé et continuait de fixer le four qui ne voulait pas lui céder les pizzas. Comme c'était frustrant ! Le mutant reptilien anticipait tellement le moment de recevoir son repas qu'il ne fit pas attention à la bouilloire sifflante, c'est tout juste s'il entendit la question d'Erika :

-« Le sang ne te monte pas au cerveau à force de rester scotché au plafond, comme ça ? Tu peux prendre une chaise, tu sais, personne ne te tuera si tu poses les pieds au sol. »
_Hm ? Oh ça, c'est juste une habitude que j'ai prise. dit l'écailleux en se laissant retomber lestement au sol. Au début ça ne me disait vraiment rien de le faire, parce que j'avais tendance à perdre mes repères et à retomber parce que je ne comprenais même plus où j'étais... expliqua-t-il en se remémorant ses premiers essais infructueux de tenir au plafond. Mais avec le temps j'ai gagné une bonne perception de l'espace et je peux me balader comme je veux, ça donne une meilleure perspective des choses de les voir d'en haut. Le plus dur en fait, c'est de tenir. La loi de la gravité est dure, mais c'est la loi. Et pour aller contre Newton, il faut avoir des pattes solides. dit-il en se flattant les cuisses, lâchant un petit rire sifflant. Mais tu as raison, je ferais aussi bien de me réhabituer à être sur une chaise, au moins pour la soirée."

Sur ce, Scum se saisit d'une chaise qu'il plaça devant le four et chercha à s'y installer. Qui aurait pu imaginer que ce serait si laborieux ? Pas lui en tout cas.
"Misère de..." lâcha-t-il alors qu'il essayait de trouver une position pas trop inconfortable pour ses pattes, ayant parfois l'air d'escalader ou d'étudier l'objet pour mieux s'y asseoir.
" 'Faut dire que la dernière fois que j'ai eu une chaise entre les mains, j'ai failli la manger" déclara-t-il alors en faisant référence à son match de catch imprévu, comme si cela pouvait justifier son incapacité à utiliser un objet simple de la vie quotidienne.

Il était sur le point d'abandonner lorsque le four sonna finalement pour annoncer que les pizzas étaient prêtes et Scum se jeta dessus, l'ouvrant en arrachant presque la paroi. Il voulut plonger ses mains dedans mais recula vivement, grondant devant la vague de chaleur qui déferla sur lui et décida de laisser faire les petites mains adroites d'Erika. Impatient de manger, il se mit à trépigner sur place, sautillant en poussant de petits cris :

"C'est prêt, c'est prêt, c'est prêt, c'est prêt, c'est prêt !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course à l'institut :   

Revenir en haut Aller en bas
 

Course à l'institut :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Institut national de Statistique et d'Informatique
» L'institut du monde arabe
» INSTITUT XAVIER ⊹ Informations et règlement
» Institut Médico Légal de PARIS - 01/04/2011
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Couloirs-