X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Sam 17 Sep 2011 - 7:30

Quelle chevauchée ! La moto de Pyro est simplement géniale. Je suis en amour avec une moto. C’est possible ? M’enfin, cet engin est définitivement à surveiller, car c’est clair que je le lui ‘emprunterai subtilement’ un de ces quatre. Pas ma faute si j’aime la puissance !! Arrivé à la confrérie, il m’a déposé dans le garage et m’a fait faire une petite visite. Faut dire que la dernière fois que je suis venue ici je suis rentrée et sortie en coup de vent. Personne ne m’a fait visiter, je suis rentrée dans le bureau de Magneto, fait des trous dans son mur et suis repartie. Bon, qu’est-ce qu’il y a à voir de toute façon ? Des chambres… J’ai toujours pas la mienne !! Bah, c’est pas grave, j’ai mon appartement à New-York. Oh putain !! J’ai oublié de fermer à clé avant de partir… Je croyais être juste partie pour une promenade moi ! Je n’ai jamais eu l’habitude de fermer à clé, mais là je crois que je peux dire Adieu à mes trucs de valeurs…

J’espère en tout cas que je n’ai pas oublié, sinon j’ai perdu mes Tipods !! Oh, que de tristesse envahit mon cœur à cette pensée… Que faire ? Bah, continuer à vivre. La bâtisse me semble plus écrasante qu’à mon souvenir, j’ai presque peur devant ce monstre de brique. WOH !! PRESQUE peur. Au moment de rentrer, je me souviens d’avoir serré un peu plus nerveusement la taille de Pyro. Bah, il n’a sûrement rien remarqué.

Je ne sais pas si vous suivez l’histoire, mais je viens de me battre. Je viens de me battre, en public. Et, détail, je me suis faite arrêter. Mais c’est juste un petit détail ! Il ne faut pas exagérer les choses, j’ai passé un petit moment au poste de police avec blondinette, Erika truc-chose-russe. Elle a un de ces accents ! Ohlàlà… C’est trop marrant. Mais ce qui est le plus marrant, c’est qu’elle est une de ces chiantes compulsives qui ne sait pas quand se taire, alors elle s’était mise à insulter Magneto, et moi franchement j’ai trouvé ça marrant. Le plus décevant, c’est qu’il n’a pas réagi !! Bon… Je vais lui botter le cul un jour ou l’autre, ce n’est qu’une question de temps. Je lui ai brisé son nez, ça j’en suis pas peu fière. Mais ce n’est pas assez.

Il faut que je sois capable de me battre plus que ça, d’être encore plus offensive. Que je renoue avec mes bases d’art martial. Plus que des bases en fait, j’étais rendue pas mal pro quand j’ai déménagé aux États-Unis. Mais j’ai perdu certains réflexes et un peu (beaucoup) de ma souplesse. Avant je faisais le grand écart sans même être réchauffée, et la si je fais le grand écart c’est que je suis saoule et le lendemain je le regrette plus que ma gueule de bois. Bref, j’ai besoin de m’entraîner. J’ai VRAIMENT besoin de m’entraîner. La souplesse ça je suis capable de le faire moi-même, mais je serais incapable de m’entraîner au niveau art martial ou au niveau de mon pouvoir par moi-même.

Mon pouvoir… Je me considère comme une musicokinésiste. Je contrôle les ondes sonores, mais en fait je contrôle plus la musique qu’autre chose. À la base, quand il y a de la musique autour de moi, je peux transmettre des émotions à travers les ondes. Comme si on surfait sur une vague, s’infiltrant dans votre cerveau et touchant à toutes les connexions internes. La première fois que j’ai découvert mon don, c’était dans une boîte de nuit. Eh, je suis une précoce moi ! 6 ans !! J’avais 6 ans… Ça fait si longtemps. Donc, j’étais dans une boîte de nuit. J’étais, et je suis, toujours une curieuse de la vie. Je veux tout voir, tout découvrir et si jamais il y a quelque chose que je ne comprends pas, il est fort probable que je ne trouverai pas le sommeil tant que je n’aurai pas découvert c’est quoi. Bon, ce n’est pas tout, je dois dire que je l’ai cherché aussi. J’étais un peu paniquée et un videur de la place m’a découvert dans ma cachette. Avec toute la musique autour de moi, mon pouvoir ne pouvait faire autrement que s’éveiller. Alors, j’ai transmis l’émotion que je ressentais au plus profond de moi. La panique. Ce n’était pas beau à voir… M’enfin bref. Depuis, je suis capable de créer des ondes, autrement dit, de créer de la musique dans le vide, à partir de rien d’autre que mes pensées. Avec de la pratique et de la concentration, je devrais être capable de contrôler ces mêmes ondes et d’infiltrer le mental des autres. Mais faire deux choses en même temps, de cette ampleur, ce n’est pas évident. Il y a une autre chose que je suis capable de faire, des ondes de chocs. C’est mon pouvoir offensif si on peut dire. Je suis capable de créer des ondes qui font comme lorsque tu es à coté d’un subwoofer lorsque n’importe quelle chanson avec beaucoup de bass joue. Tes tripes vibrent, ton corps entier le ressent. Mais je suis capable d’amplifier ce genre d’onde pour que ce soit réellement douloureux et je suis capable de faire voler des objets à travers la pièce, exactement comme j’ai fait dans le bureau de Magneto. Il avait le genre de trucs à 4 billes qui s’entrechoquent et lorsqu’il m’a demandé de lui montrer mon pouvoir, je les ai faites voler à travers la pièce et elles se sont encastrées dans le mur.
Mais je peux faire plus. Je VEUX faire plus. Je veux être redoutable, je veux être crainte. Mais pour ça, il faut un peu d’entraînement. Avant que mon chauffard de chauffeur ne me quitte pour aller faire je ne sais quoi, il faut que je lui demande quelque chose.

« Hé Pyro ! Je vais m’entraîner un peu, mais j’aurais besoin de l’aide de quelqu’un, s’entraîner tout seul c’est moche. Tu viens avec moi ? »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Dim 9 Oct 2011 - 22:06

Après l'épisode du commissariat dont Pyro se serait bien passé. Hypermusic cette nouvelle recrue au don musical rentra au repaire de la confrérie. Notre cher Prince des flammes avait amené la nouvelle a moto jusqu'au garage. Il avait arrêté le moteur et enleva son casque de ses main gantés de cuir pour dévoiler une chevelure a la fois rouge et orange dont les mèches rebelles aiment a se balader sur le devant de son visage. Il se leva et déposa son casque sur le guidon de sa bécane pour s'allumer une cigarette a l'aide de son mécanisme de génération de flamme situé à l'avant bras dans la paume de sa main.

La prestance même de Pyro tout en lui indiquait qu'il était de la nature de l'élément du Feu, comme si il avait été choisit parmi tous. Si on y réfléchissait un pouvoir effrayant et impressionnant, celui que de manipuler le Feu a sa guise....alors comment ne pas générer un complexe de supériorité et de mégalomanie avec un tel don. Le feu par nature est un élément instable difficile a maitriser...il réchauffait mais trop près peut vous brûler, une arme a double tranchant.

Il tira une bonne bouffée de sa toxine habituelle pour entendre la demande de sa consœur..après qu'il lui ait fait visiter

« Hé Pyro ! Je vais m’entraîner un peu, mais j’aurais
besoin de l’aide de quelqu’un, s’entraîner tout seul c’est moche. Tu
viens avec moi ? »

Il tira une seconde bouffée pour finir par accepter, un main dans la poche, l'autre tenant la cigarette, il marcha vers Kiara pour s'approcher d'elle, d'un doigt lui effleura le front en guise de "Toc" une sorte de poke affectif.

" Go dans ce cas ça va chauffer si je puis dire...éhéh"

C'était le cas de le dire. Lui emboitant le pas vers la salle d'entrainement, la séance allait commencer sous peu.
Une fois dans la salle, Pyro retroussa ses manches, ses gants de cuir toujours aux mains, un orifice laissait passer le mécanisme pour générer des flammes. Il passa une main dans sa chevelure, un sourire sadique au lèvres, il fixa Hyper.

"Je vais d'abord te faire une démonstration du mien, histoire que tu puisses anticiper..."

Pyro écarta les doigts et deux petites flammes se générèrent depuis la paume de ses mains, il claqua de l'index et du pouce des deux mains pour amplifier les flammèches. Celle-ci devinrent deux grosse boules de feu dans chaque paumes..il lui suffisait de les fixer pour leur donner forme, taille et direction qu'il voulait...même l'intensité des flammes il la contrôlait. Un véritable prince des flammes en soit.

Il bougea les bras et les mains pour faire voler ses boules de feu avec un sourire plein de malice il les fit fusionner, créant une explosion de flammes qu'il contrôlait pour créer ensuite un oiseau de feu qu'il fit planer autour de Hypermusic. Celle-ci pouvait ressentir l'intensité des flamme mais aussi l’incroyable réalité des faits, comme si cet oiseau de feu était vivant, il criait comme un volatile et pourtant il n'avait pas de réel existence...

" On me nomme Pyro....car j'ai le pouvoir de manipuler a ma guise le feu..."

"Mais je ne peux pas le générer..."

"Et toi comment se manifeste ton pouvoir?"

.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Sam 15 Oct 2011 - 21:07

Bon, je me demande comment il a interprété ma demande, je ne veux pas avoir l’air de la petite nouvelle qui n’a pas d’ami, mais dans le fond, qu’est-ce que je peux faire ? Le pire qui puisse arriver, c’est essuyer un refus. Oui, je suis orgueilleuse mais je peux passer par-dessus un petit *non*. Mais cet homme, ce gars, je ne sais pas trop, il est vraiment intriguant. Il en faut beaucoup pour m’impressionner, j’ai vu des vertes et des pas mûres dans ma vie. J’ai trainé dans des places mal famée pour pouvoir me payer un loyer et de quoi manger, j’ai tué à quelques reprises parce que je ne contrôlais pas mon don, croyez-moi, il en faut beaucoup pour m’impressionner.

Mais lui… Il est intense. Son énergie, ses mouvements, tout ce qu’il est et ce qu’il fait est imprégné d’une chaleur, on dirait que tout son corps brûle mais que cette brûlure pour lui est apaisante et qu’il l’aime. Arrogant, sadique, je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui cause tout ça. Il n’y a pas de musique environnante alors je ne peux pas m’infiltrer dans sa tête pour avoir un aperçu de ce qui se passait dedans. Peut-être que j’aurais un indice de son pouvoir ? Je suis de plus en plus curieuse, qu’est-ce qu’il se passe avec moi ? Ce gars est probablement dangereux, je ne dois pas m’approcher de lui. Mais il est mon confrère à présent… Je n’ai pas le choix, il faut que j’en apprenne à le connaître. Qui sait, un jour je serais peut-être appelée à me battre à ses côtés.

" Go dans ce cas ça va chauffer si je puis dire...éhéh"


En fin de compte, il accepte ! Un petit sourire en coin apparaît sur mes lèvres avec le poke qu’il m’a fait dans le front. Sans dire un mot de plus, je le suis dans ce qui semble être la salle d’entraînement. Il retrousse ses manches et moi je laisse dans l’entrée mes encombrants écouteurs et mon ipod. Je m’avance et je roule un peu des épaules pour me détendre.

"Je vais d'abord te faire une démonstration du mien, histoire que tu puisses anticiper..."


Une démonstration ? Une éclair de curiosité passe dans mes yeux. Qu’allait-il faire ? Les gants cuirs qu’il porte ne sont pas que des accessoires, comme je le pensais au début. Un mécanisme et il y a une étincelle qui se transforme en boule de feu dans un claquement de ses doigts. Un oiseau de feu apparaît dans l’air et me tourne autour de la tête. Il semble si réel !! Je sens la chaleur de ses plumes embrasée, et je suis béate devant ses évolutions gracieuses.

" On me nomme Pyro....car j'ai le pouvoir de manipuler a ma guise le feu..."

"Mais je ne peux pas le générer..."

"Et toi comment se manifeste ton pouvoir?"



Moi ? Mon pouvoir semble bien faible comparé au sien. Mais il ne faut jamais sous-estimer le pouvoir de la musique. Le mental est ce qui est le plus facilement influençable et la musique, ma musique, est capable de transformer un tigre affamé en chaton et un doux agneau en tueur. Je suis capable de transporter des foules, de savoir quels accords emporteront ton âme au septième ciel. Mais il n’y a pas de musique ambiante dans le moment présent, je ne peux pas lui montrer cette partie de mon pouvoir. Pas grave, mes ondes de chocs vont suffire.



J’adore cette chanson c’est une incontournable pour moi quand je spin et qu’on me laisse carte libre. Je laisse libre cours à mon pouvoir et la musique nous entoure, nous enveloppe et nous caresse comme dans mon imagination. Je donne vie aux ondes musicales, et elles battent en rythme avec mon mental. Cependant, chaque coup de bass est amplifié, on le ressent au plus profond de notre être et elle résonne dans la tête. Je ne veux pas blesser lui ou moi alors je calme un peu le jeu, et j’essaie un petit quelque chose… Je veux essayer de lui transmettre une émotion. Pas contrôler, mais transmettre. Je ne veux pas m’infiltrer dans sa tête et changer sa manière de penser, je ne serais pas capable en même temps que faire jouer la musique. Mais à travers ma projection sonore, je transmet un sentiment d’euphorie. J’aurai pu essayer de transmettre un sentiment d’insécurité, mais les gens sont moins réceptifs au négatif. Avec un sourire béat, j’écarte les bras et ce que je ressens se transmet dans la musique. S’il a conscience de ce qui lui arrive, il peut toujours essayer de me bloquer mais je compte sur la surprise de mon *attaque*. Comme si une vague d’euphorie l’enveloppait soudainement, je peux presque voir les ondes changer de couleur autour de lui et transporter cette vague d’ondes positives.

Après un moment, je baisse les bras et avec un sourire un peu perdu je le regarde en me demandant si ca a fait effet.

« Je ne voulais pas te faire mal ou te faire sentir mal, mais je suis capable de causer des ondes si puissantes qu’elles peuvent causer la mort, si l’autre est trop faible pour supporter ça. Si c’est de la musique qui ne vient pas de moi, je peux te forcer à ressentir une certaine émotion. Je suis une vraie DJ, une authentique de la vie. »

Avec la dernière phrase, je ne peux pas m’empêcher de sourire avec des yeux défiants.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Dim 16 Oct 2011 - 3:11

Un sentiment d'euphorie envahit alors le corps de notre jeune Pyromane, il se sentait bien, même incroyablement bien. Le feu qui brûlait en lui semblait acceptait cet effet avec harmonie, peut-être car lui-même était de nature tellement euphorique. Bien qu'a un moment cela l'avait nettement dérangé, il frotta ses deux oreilles avec insistance..Hypermusic possédait un pouvoir intéressant. Ses émotions, la musique étaient ses générateurs pour amplifier et rendre vie au son aux basses. A plus grande échelle ce pouvoir pouvait être des plus redoutable. Si il était possible de ressentir dans tout son être les basses lorsqu'une musique était écoutée très fort avec un ampli alors elle pouvait peut-être très bien augmenter la dose.

"...argh.."

« Je ne voulais pas te faire mal ou te faire sentir
mal, mais je suis capable de causer des ondes si puissantes qu’elles
peuvent causer la mort, si l’autre est trop faible pour supporter ça. Si
c’est de la musique qui ne vient pas de moi, je peux te forcer à
ressentir une certaine émotion. Je suis une vraie DJ, une authentique de
la vie. »


" T'inquiète pas pour moi....la DJ..."

"Des ondes hmm faut travailler ça...il se passe quoi lorsque tu es en colère...ou lorsque tu te sens menacé..?"

"Serais-tu capable de dégager des ondes de choc aussi fortes que les basses mais a un niveau plus puissant, histoire d'arrêter des cibles mouvantes?"

Si elle voulait perfectionner son don, le pousser a l'extrême Pyro allait devoir la pousser dans ses retranchements les plus sombres. Aussitôt dit, il s'exécuta.
Il ferma les yeux et généra deux nouvelles flammes dans les paumes de ses mains. Les bras le long du corps, il leva quelques peu les coudes pour exécuté un mouvement brusque vers le sol que les petites flammèches se mirent a exploser tout en grandissant de manière fulgurante autour de Pyro, l'entourant, le traversant, pourtant sans le brûler. L'explosion de flammes était gigantesque a l'égal de son don. différentes forme se matérialisaient dans les flammes tout autour de lui, des chevaux, puis des humains puis des formes géométrique...a cet instant Kiara pouvait aisément comprendre que tout cela était créé par sa seule pensée. Le feu lui obéissait.

"Bon...j'ai une petite idée...si ton pouvoir est basé sur le son...tu va me créer une onde de choc si forte qu'elle balayera mes flammes ..."

"Je vais donc te forcer a le faire..."

" Écoute le crépitement des flammes...si tu analyse bien le son tu y verras comme une mélodie...unique...la mélodie du Feu..."

Pyro voulait aider Hyper a augmenter la puissance de ses ondes de choc, la musique était partout en réalité, dans les murmures du vent, dans les crépitements du feu , même l'air qui traversait une surface rencontrait des obstacles générant une sorte de son. Qui n'avait jamais entendu le vent...c'était une mélodie, une musique après tout.

Soudain une main de feu géante se matérialisa pour déferler ensuite sur Hyper a grande vitesse....seule une onde de choc suffisamment puissante pourrait séparé cette main de feu en deux tel un ciseau coupant une feuille de papier pour qu'elle ne touche pas la jeune DJ.

" éhéh allez...Hypermusic...dévoile moi la vraie nature de tes sonnnns..."



.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Ven 21 Oct 2011 - 23:47

Mon sourire scotché sur les lèvres, j’écoutais attentivement tout ce que Pyro me disait. Ses questions étaient justes et précises, j’adore le fait qu’il sache de quoi il parle. C’est la première fois de ma vie que je partage mon don avec quelqu’un de cette manière. Je ne donnerai pas la mort, je ne fais pas juste lui montrer, je ne suis pas en train de me battre. Enfin, mes espoirs sont comblés et quelqu’un m’aide à contrôler ce qui fait de moi Hypermusic. La musique n’est pas une chose aisée à comprendre, encore moins à contrôler. Que je puisse m’arrêter et penser, qu’est-ce qui fait qu’elle est plus forte une fois comparée à une autre, ça me rend folle de joie. Comment pouvez-vous comprendre comment le fait que je sois considérée comme normale me fait autant de bien ? C’est un soulagement, une délivrance. Les sentiments sont une bonne piste pour savoir quoi influence mon pouvoir, car c’est certain que je ne me contrôle pas toujours de la même manière.

" T'inquiète pas pour moi....la DJ..."

"Des ondes hmm faut travailler ça...il se passe quoi lorsque tu es en colère...ou lorsque tu te sens menacée..?"


« C’est certain que la panique me fait réagir. La première fois que j’ai utilisé mon don, la boîte de nuit toute entière a été saccagée parce que tout le monde ressentaient ma panique. La colère… Même chose je crois. Ça n’amplifie pas mon pouvoir en général, mais l’émotion que je ressens, si il y a de la musique autour de moi, va contaminer tout le monde. »

"Serais-tu capable de dégager des ondes de choc aussi fortes que les basses mais a un niveau plus puissant, histoire d'arrêter des cibles mouvantes?"

« Ouais et sans problème. En fait c’est que les gens sont tellement sonnés qu’ils perdent tout sens de la réalité. Ils sont perdus quoi ! Mais si j’arrive à faire bouger des objets, je peux sûrement les arrêter en mouvement. »

Ce qu’il fait avec son pouvoir, c’est hallucinant. Je n’arrive pas à croire qu’une telle puissance, une telle sauvagerie existe. L’énergie qui se dégage de lui influence mes ondes d’une manière si intense, tout se transforme en tranquille agressivité, ou explose littéralement. Comme toutes les formes de flammes, son énergie est changeante et littéralement hypnotisante. En fin de compte, se battre côte-à-côte serait vraiment tout un spectacle. L’influence de ma musique combinée à la puissance de ses flammes, j’en bave. Franchement, ça serait d’une telle puissance !! Rien ni personne ne pourrait se dresser contre le feu et la musique. J’imagine déjà les flammes portées par les basses, envahissant tout comme un tsunami ravageur, d’une beauté destructrice. Ah non, je suis déjà partie dans des fantasmes de grandeur, c’est n’importe quoi, faut que je revienne sur Terre. Mouais, alors, sous Terre.

"Bon...j'ai une petite idée...si ton pouvoir est basé sur le son...tu va me créer une onde de choc si forte qu'elle balayera mes flammes ..."

"Je vais donc te forcer a le faire..."

" Écoute le crépitement des flammes...si tu analyse bien le son tu y verras comme une mélodie...unique...la mélodie du Feu..."


Il est vrai que la nature a sa propre musique. Mais je suis si peu en nature que cette musique se résume pour moi aux arbres de central park et aux marmottes de Montréal. J’écoute le feu de Pyro et je me rend compte que ce qui me fascinait chez lui était exactement cette mélodie. Même lorsqu’il n’utilise pas son don, son être est toujours entouré de ces ondes de flammes et qui font de lui ce qu’il est, toute son énergie et sa puissance. Chaque mouvement de cheveux est comme une bourrasque de vent dans les crépitements d’un feu, son sourire est un gerbe d’étincelle et ses paroles sont en fait celles du feu. Sa mélodie humaine est celle du feu. Peut-être que je n’écoute pas la mélodie de la forêt, mais celle des humains je la connais sur le bout des doigts. C’est fantastique, toutes ces mélodies, ces accords. Le dégagement de chaque hormone dans l’air est une note, brève mais tenace. Encore une fois, je m’éloigne de la réalité… Je suis là pour m’entraîner oui ou non !!??

C’est justement que j’ordonne à mon cerveau de se taire que la main de feu de Pyro déferle sur moi. AH ?? Une main de feu ?? (Les paroles qui ont suivi furent censurés, pour le bien-être de votre virginale ouïe).

Panique totale qui se traduit par… Du dubstep. Des descente de bass infernales et des sons peu naturels. Je l’observe et le temps semble ralentir autour de moi. Après tout, la bass est mon onde préférée. C’est elle qui transporte la plus grande énergie, sa vitesse n’est peut-être pas la plus grande mais son amplitude et sa longueur d’onde me permet de mieux jouer avec la musique. Je ne sais plus trop quoi faire, tout autour de moi je sens l’air se réchauffer. Je n’y pensais pas vraiment, dans ma panique j’ai dégagé un extrait d’une chanson de dubstep qui correspond au moment. ( a partir de 1:03 )

Une illumination s’il-vous-plaît ?? N’importe quoi !! Je suis censée ne pas me faire carboniser. Enfin, ce n’était pas dans mes plans, Mais alors là pas du tout ! Mais qu’est-ce qui m’a pris à l’inviter à s’entraîner avec moi ? N’importe quoi…

Alors, comme un problème de math. Je connais : Pyro. Je connais sa musique, je l’ai analysée y a pas longtemps. J’ai pas encore lu dans sa tête, ce qui m’aurait aidé, mais en fin de compte, les flammes font bien assez de bruit pour que je puisse m’en servir. Ah tiens ! Un autre point que je connais : La musique des flammes. Je peux m’en servir non ? Je pourrai me servir de cette vague comme d’une ligne porteuse. Mais le reste... Comment faire ? Comment simplement détruire cette main ?

Je ferme les yeux et je perçois tout ce qui se passe autour de moi. La main qui chante, et Pyro qui en est la cause. Je perçois sa puissance et ça m’attire comme un aimant. Je vois la forme de la main à travers mes paupières closes et je m’approprie sa musique. Comme lorsqu’il y a de la musique toute simple, je me glisse entre les ondes musicales, je surf sur elles et je danse avec elles. Je suis maintenant la main de feu, au même titre que je suis Hypermusic. La suite de la chanson suit assez bien le reste de mon idée, je réussi à garder le focus sur ma maîtrise de la musique des flammes. Elle s’approche de moi, mais je ne fais rien pour l’arrêter. Hey ! Je SUIS les flammes, au même titre que je suis de chair et d’os. Pour le moment du moins. Jamais je ne me ferais du mal non ? Je peux peut-être brûler mes vêtements si je ne fais pas attention mais ma peau, mon corps physique ne sera jamais atteint par les flammes, puisqu’elles et moi ne faisons qu’un. Je perçois le lien que le feu a avec Pyro, et je m’introduis dans ce lien. Je lui laisse sa dignité, je ne fais qu’effleurer sa conscience pour lui signaler que je suis là, si il est capable de me sentir du moins.

Les flammes m’entourent, me caressent mais ne me brûlent pas. Je savais que ça allait se passer comme ça. Je ne voulais pas couper les flammes en deux, car couper une musique en deux, c’est impossible. Les ondes sont si liées entre elles, il me faudrait énormément de puissance pour être capable de séparer totalement quelque chose d’aussi lié et puissant que le feu. Il ne faut pas combattre le feu, mais apprendre sa musique et la contrôler au même titre que je contrôle la musique que je fais jouer dans mon job.

Je ne suis pas Pyro, il ne faut pas que je me prenne pour la maîtresse des flammes. Déjà, je sens que je me noie dans le feu, sa puissance est telle que la musique qui s’en dégage brûle toute mon énergie. J’ai du mal à glisser entre les ondes, j’ai l’impression qu’elles me repoussent. Je ne suis plus la bienvenue, il est temps que je parte. Je ne peux pas jouer éternellement avec le feu, il est bon que j’apprenne ma place avec cet élément plus que capricieux. Comme un chat sauvage, il se laisse caresser pour te griffer et feuler sans que tu en comprennes la raison. C’est peut-être normal, il y a des choses au-delà de toute compréhension… Comme pourquoi j’ai ce don.

J’ai trop tardé, les flammes se fâchent et me rejettent d’un seul coup, cruellement. Je ne peux rien faire, je ne suis qu’une brindille comparé à l’immensité du chant des flammes. Avec un gémissement de douleur, je tombe sur le sol et je me mords la langue. Le goût cuivré du sang dans ma bouche me fait reprendre mes esprits après quelques instants, je pense que je me suis frottée à quelque chose que j’aurai dû laisser tranquille. Mais ce n’est pas de ma faute, c’était si…envoûtant !! Comme si quelqu’un m’avait jeté un sort. Je ne pouvais pas me sortir de ces ondes, ce grondement incessant qui réclame toujours plus à manger, qui n’est jamais rassasié, j’y étais si confortable, lovée entre deux crêtes d’une vague…

Je me redresse lentement sur les coudes, puis plus péniblement sur les genoux. Essoufflée, j’espère que Pyro va entendre ce qui suis parce que même si je ne parle pas fort, c’est d’une importance capitale.

« Je… te… ha... »

Ah non, je ne suis plus capable de prononcer un son. Bon, essai numéro deux.

« Je… WAAAAAH C’ÉTAIT GÉANT J’ADORE !!! »

« Quand est-ce qu’on recommence ? Bon, attends un peu que je reprenne mon souffle, mais j’ai adoré. Tant de puissance !! Imagine ce qu’on serait capable de faire si je réussis à mieux comprendre le feu ! Je t’adore beau gosse, allez refais ce que tu as fait ! »


J’ai un sourire géant accroché d’une oreille à l’autre, et un filet de sang qui coule d’un coin de ma bouche. Je ne suis pas en état de me lever, mais j’ai assez retrouvé d’aplomb pour dire n’importe quoi. Les mains posées sur mes cuisses, assise sur les talons, j’ai totalement retrouvé mes esprits et je suis prête. Prête pour quoi ? Hum… bonne question, je me lève et on va voir. A peine flageolante sur mes jambes, je suis maintenant de toute ma hauteur face à Pyro.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Dim 23 Oct 2011 - 2:27

« Ouais et sans problème. En fait c’est que les gens
sont tellement sonnés qu’ils perdent tout sens de la réalité. Ils sont
perdus quoi ! Mais si j’arrive à faire bouger des objets, je peux
sûrement les arrêter en mouvement. »

"hmm....Bien"

La suite fut impressionnante, du moins pour Pyro. Son attaque était dévastatrice et pourtant sans savoir comment, la jeune Kiara fit en sorte que les flammes lui traversent tout simplement le corps, comme si elle avait percer à jour la mélodie brutale des flammes. Celles-ci semblaient danser sur elle comme elle le faisait avec lui. Pyro eut un sourire carnassier, décidément cette fille cachait un talent plus que certain.
Ses flammes crépitaient tel une mélodie de braise, comme si elle possédait une âme a elle...ce qui pouvait des fois paraitre à confusion. Le feu cet élément indomptable dans toute sa puissance réchauffait et brûlait a la fois. Combien de gens ne se sont pas mis a observer le feu lors d'une belle nuit, a l'entendre. C'en est presque hypnotique.

Pyro fixa attentivement Hyper sans vraiment comprendre comment elle pouvait faire ça...c'était tout simplement hallucinant, inconcevable pour Pyro en faite, il pensait être le seul insensible au Feu. Puis soudain sous les yeux effarés de notre flambeur, le feu finit par reprendre le dessus, sentant qu'il ne pouvait y avoir qu'un maitre a leur yeux....l'homme a la chevelure rougeâtre au sourire malicieux.

Elle fut projetée comme un ballon en dehors des flammes...ne manquant pas de se mordre la langue laissant une coulée de sang de par la commissure de ses lèvres qui fut récompensée par le sourire le plus sincère de notre Pyromane. En réalité soulagé que la jeune femme ne détériore pas ses jolies flammèches...Mais il était aussi étonné qu'elle n'ait aucune brûlure plus conséquente, si ce n'est quelque taches de post-combustion sur les vêtement indiquant qu'elle fut au contact d'une chaleur très grande.

« Je… te… ha... »

" ahah ....tu es impressionnante Kiara..je n'avais encore jamais vu quelqu'un résister a mes flammes comme tu l'a fait.."

"Et pourtant il en faut énormément pour m'impressionner ahah"

" Heureux que tu fasses partie de la confrérie..."

S'approchant de Hyper lorsqu'elle était a genoux, mains sur ses cuisses, il ferma le poing de sa main droite que les flammes qu'il 'avait projetées sur Hyper s'éteignirent comme si elles venaient de s’engouffrer dans le vide. Passant une main frêle dans sa chevelure rougeâtre, il sourit à Kiara.

« Je… WAAAAAH C’ÉTAIT GÉANT J’ADORE !!! »

«
Quand est-ce qu’on recommence ? Bon, attends un peu que je reprenne mon
souffle, mais j’ai adoré. Tant de puissance !! Imagine ce qu’on serait
capable de faire si je réussis à mieux comprendre le feu ! Je t’adore
beau gosse, allez refais ce que tu as fait ! »


" ahah...Géant....et bien tu viens de ressentir un peu ce que je ressens a chaque fois que le feu explose "

"La puissance, la chaleur mais aussi la sécurité ..le feu est comme une rose vois-tu"

Dit-il en générant une petite flamme depuis la paume de sa main pour ensuite la matérialiser en une rose de feu qui s'épanouissait devant les yeux de nos deux protagonistes.

"Elle a la fois belle d'ivresse et aussi dangereuse que les épines d'une rose"

Hypermusic se releva pour faire front à notre prince des flammes, un mental d'acier, c'est bien, il en fallait pour être dans la confrérie. Elle voulait retenter l'expérience...qu'elle détermination. Pyro aimait ça.

" Soit...si tu es prête...a encaisser, je vais augmenter la dose dans ce cas...."

John recula de quelques pas et ferma les yeux, les bras le long du corps, il se concentra puis ouvrit les mains que deux flamme se matérialisèrent dans chaque paume de main. Il fit tourner ses bras et ses mains de haut vers le bas et inversement agrandissant ses flammes de manière croissante jusqu’à concentrer le tout dans ses deux mains jointes( comme un kaméhameha de dragon balll Z ahah). Là un jet de flamme se mit a déferler a grande vitesse, tel un geyser, un lance flamme à côté était ridicule. Au devant du jet de flamme se matérialisa une tête de mort qui ouvrit grand la gueule. Déferlant droit vers Kiara, celle-ci pouvait ressentir la force du jet et l'intensité du feu concentré.

.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 5:43

Une rose… La rose, symbole d’amour et de souffrance. Dans le fond, l’un n’est-il pas synonyme de l’autre ? L’amour, quelle chose stupide. C’est juste un prétexte pour ne pas te sentir mal de mettre un gars dans ton lit. Mais c’est stupide, assume tes choix et ne prétends pas ressentir une émotion inexplicable et blablabla… Je n’ai jamais entendu de musique de *L’Amour*. De la fixation, de la reconnaissance, de l’envie, du désir, mais c’est tout. Peut-être l’amour était un parfait mélange de tout ça, mais bon, peu importe. La rose de flamme dans la paume de Pyro s’ouvrit et c’était si beau… Le chant de cette rose était aussi doux que le murmure d’une mère aimante mais pourtant derrière se cachait la soif incommensurable de destruction et de propagation que toute flamme a de nature. Le seul amour qui existe réellement est l’amour d’une mère je crois… Un amour qui ne finit jamais en divorce, LUI.

" Soit...si tu es prête...a encaisser, je vais augmenter la dose dans ce cas...."

Augmenter la dose ? Mais qu’est-ce qu’il voulait dire par *AUGMENTER LA DOSE ???* Oh par tous les dieux, qu’est-ce qu’il va me sortir encore une fois ? Ma tension grimpe d’un cran, je m’attends à tout et à n’importe quoi. Je ne sais pas ce qui pourrait être pire qu’une main de feu qui cherche à m’écraser, alors vraiment j’ai peur de ce qui va se passer. Peur ? Non peut-être pas à ce point. Je redoute, mais en même temps, ça m’excite. Je sens mon pouls s’accélérer et l’adrénaline monter dans mes veines, au fur et à mesure que Pyro exécute un genre de mouvement d’appel du feu assez inquiétant.

À peine ai-je le temps de penser à un quelconque juron qu’un joli-tout-mignon-adorable crâne de feu se jette sur moi, la bouche grande ouverte. Enfin, si on peut appeler ça une bouche. Je ne suis pas certaine, alors disons juste que sa mâchoire est grande ouverte sur moi. En une fraction de seconde, je sens la chaleur m’entourer comme si je m’étais plongé dans un four allumé ou, comme quand on ouvre la porte du four et qu’une bouffée de chaleur nous prend à la figure. C’est bien peu dire comparé à la chaleur qui me prend au visage, me roussissant les sourcils et m’asséchant les lèvres en à peine une fraction de seconde.

J’ai ce laps de temps pour réfléchir aussi, une fraction de seconde. Réfléchir ? Non, paniquer. Nettement, clairement, paniquer. Je n’ai pas trop conscience de ce que je fais, j’agis selon mes instincts primitifs. Si il y avait eu de la musique autour de moi, j’aurai pu créer un émotion qui aurait forcé Pyro à fuir ou simplement à paniquer, mais le résultat aurait peut-être été catastrophique. En fin de compte, il se passe ce que Pyro voulait qu’il se passe au début.

Une onde de choc si puissante qu’elle me protège des flammes. Les ondes sont des vagues, on ne peut pas couper une vague en deux mais grâce à une plus grosse vague, la première vague peut être stoppée ou du moins ralentie. C’est peut-être abstrait, mais mon pouvoir se situe dans une zone assez difficile à décrire, il s’agit de quelque chose que les mots ne peuvent décrire autrement qu’avec *ondes sonores, vibrations, vagues, basse, aigu *. Des nuances se rajoutent mais comment expliquer l’émotion qui me prend la gorge quand j’écoute la voix parfaite de Métisse quand elle chante Nomah’s land ? Comment décrire que tout mon corps se tend et se détend en synchronisme avec la ligne d’une batterie ? Comment décrire que mon corps entier se relâche en écoutant le bassdrop d’une bonne chanson de dubstep et à quel point mon énergie se décuple en écoutant une chanson motivante… Mais surtout, comment décrire qu’en ce moment même, mon corps entier lâche sa peur, sa panique et sa frustration au travers d’une seule onde. Un mur de son, un mur qui ne peut être arrêté.

Je ne sais pas à quoi Pyro pensait quand il m’a lâché ce crâne, mais il est clair que mon désir de survivre est nettement plus fort. Je sais qu’il ne me tuera pas, si les choses venait à mal tourner il ne me laisserait tout bonnement pas me carboniser à terre en riant de mes membres qui noirciraient sous ses yeux. Enfin, j’espère, mais pour moi, cet exercice est LA réalité, si je ne suis pas capable de me défendre en ce moment, comment je pourrais me défendre dans une autre situation ? Comment survivre dans ce monde de mutants si je ne suis pas capable de me défendre contre un petit flambeur de rien du tout ?

Mon mur de son pourrait être comparé à une onde de choc, mais extrêmement plus puissant. C’est le même principe, mais en plus gros, avec plus d’émotion derrière. Je ne sais plus ce qui s’est passé après, je me souviens de mon crâne qui heurte le sol, de sentir encore le goût métallique du sang dans ma bouche et me demander ce qui se passait. J’ai tout donné dans ma dernière onde, ma dernière vague. Pourvu que ça ait marché ! Mais pour l’instant, laissez moi me reposer en paix…


Le corps de la jeune mutante gisait sans conscience sur le sol, une coulée de sang à la commissure des lèvres et un sourire triomphant plaqué sur celles-ci. Sa défense avait-elle marché ? Tout à fait. Elle avait repoussée le crâne de flammes, et la musique de cette tête de mort étant reliée à Pyro, lui aussi en avait ressenti le contre-choc. La silhouette mince de Kiara ne bougeait plus, mais dans sa tête raisonnait une petite musique douce et ayant perdu le contrôle total de son corps, cette musique raisonnait dans toute la salle. Peut-être Pyro ne s’en rendait pas compte, mais c’était la première fois de sa vie qu’elle pouvait lâcher tout ce qu’elle avait en elle… La première fois qu’un autre être vivant la traitait comme son égale. La première fois qu’elle touchait à la musique du feu, la première fois qu’elle se battait contre un autre mutant. Tant de premières fois, mais sûrement pas des dernières fois.


Pourquoi autant de vacarme ? Ah mais on ne pouvait pas me laisser dormir en paix ?? Je me lève avec une hargne sanglante pour me rendre compte que le seul bruit que j’entends est celui de la musique de Pyro, à laquelle je me suis accoutumée incroyablement vite et le bruit de mon cœur qui bat. Je le regarde, incrédule, en me demandant s’il entend ce bruit lui aussi. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que le bruit, c’est lui. Mais pourquoi je l’entends aussi clairement en ce moment ? J’ai l’impression d’être dans sa tête et de sentir toutes les flammèches produites par ses connexions internes et c’est incroyable, car je ne me suis pas volontairement infiltrée par les ondes de la musique. Peut-être que lorsque j’ai repoussé le crâne de Pyro, nos musiques se sont entremêlées… Je ne comprends rien. J’espère que lui comprendra plus, sinon on est mal barrés.

« Pyro, j’ai mal à la tête et j’ai l’impression que quelque chose va de travers. T’as pas cette impression toi ? »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Ven 28 Oct 2011 - 1:43

Lorsque Pyro avait provoqué son attaque, ce lance flamme de ses mains dont le bout n'était autre qu'une tête de mort ouvrant la gueule comme si il criait de rage. Ces flammes avaient déferlé avec fougue et vivacité sur Kiara...Mais ce qui suivit fut ce qu'attendait notre Prince depuis le début, une manifestation plus offensive...plus directe. Notre flambeur ne pouvait expliquer comment exactement cela était possible, mais la DJ des rues avait réussi, elle s'était créée un mur de son qui s'était propagé en onde de choc jusqu’à notre Fireman. le contre-choc fut brutal pour Pyro qui fut expulsé contre le mur de la salle d'entrainement avec violence. Ses flammes s'était arrêtées sous la force de l'onde.

" Qu'est-ce....que ?? arrghhh....."

Se relevant en s'appuyant sur son genoux, notre Allerdyce se releva avec peine au début pour ensuite reprendre son souffle...Une attaque redoutable et déclenchée uniquement sous le fruit d'une émotion très forte, sans doute la peur. Kiara allait devoir trouver un moyen de déclencher ce genre d'onde de choc autrement qu'à travers cette émotion. De l'entrainement et encore de l'entrainement sûrement. Il passa une main frêle dans sa chevelure de feu, dévoilant un visage fin et anguleux dont les traits nobles faisaient penser véritablement à un Prince. Il leva son regard vers Kiara pour la voir allongée au sol, sûrement dans les vapes à cause de la puissance qu'elle venait de faire déferler, cela avait du la vider conséquemment. Dépliant les plis de ses vêtements, notre Pyromane se dirigea vers Hyper quelque peu inquiet pour elle, espérant qu'il ne l'avait pas blessée mais a part quelques traces de brûlures légères sur les vêtements et quelques taches charbonnées sur sa peau et son visage, elle semblait indemne. C'était la première fois après Iceman que quelqu'un pouvait résister a ses attaques. John éprouva une certaine appréhension : qu'on résiste a ses flammes n'était pas pour le mettre en confiance...mais son humeur toujours gaie et joyeuse reprit le dessus rapidement.

Il se baissa quelque peu afin d'observer la jeune fille couchée au sol, alors qu'une espèce de musique résonnait dans sa tête....

Celle-ci se réveilla de son choc, pour jeter un regard perdu sur notre Pyromane. Un sourire aux lèvres il la fixa en lui toquant le front tel un poke amical.

"...T'es douée la DJ...faudrait que t'arrive à balancer ce genre de sauce sur des adversaires...sans tomber dans les vapes par après"

Devant elle, il sortit une cigarette de son paquet pour la placer sur ses lèvres fines pour ensuite sortir son zippo et allumer sa cigarette, inspirant a pleine bouffée cette toxine. Bien que possédant un mécanisme remarquable sur chaque avant bras pouvant générer une flamme, il aimait a utiliser son vieux zippo.

« Pyro, j’ai mal à la tête et j’ai l’impression que quelque chose va de travers. T’as pas cette impression toi ? »

"hum?...heu oui un peu...juste sonné par ton onde de choc, tu m'as bien éjecté contre le mur de la salle...d'ailleurs il porte encore la marque de mon atterrissage forcé ahah"

Dit-il en riant de sa propre chute. Kiara n'avait pas été de main morte, et bien qu'il s'en sortait avec quelques bleus dans le dos il sentait que Hyper n'allait pas vraiment bien.

" Mal de tête...? de travers...tu saurais pas m'expliquer avec un peu plus de détail par hasard ?"

il plongea son regard dans celui de Kiara avant de tirer a nouveau une bouffée de sa toxine.
.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Dim 30 Oct 2011 - 21:15

Plus de détails…Mais comment expliquer que j’ai l’impression d’être dans sa tête ? Lorsque je dégage une onde de choc, j’ai toujours un petit lien avec, pour la diriger, contrôler son intensité et son amplitude. Avec l’intensité de mon émotion sûrement, le lien était encore plus fort, et le mélange de mon onde de choc et des ondes des flammes a dû mélanger nos deux esprits. Je ressens sa joie, son exubérance et son amour des flammes. C’est un mélange d’émotions assez intense, j’ai l’impression d’être entourée d’une ligne musicale fortissimo et de m’enrouler dedans, de m’y noyer et de revivre.

Comment expliquer tout ça ? C’est une sensation unique et intense, que je ne ressens que lorsque je m’infiltre dans la musique. Lorsque je surf sur les ondes et que je réussis à entrer dans la tête d’un autre mutant. Les humains normaux ont un mental banal à en pleurer, une sorte de mélodie monotone qui se répète inlassablement et que l’on retrouve chez chaque humain. Certes, il y a des différences et même des fois, des éléments qui font en sorte que cette mélodie est belle, mais la grande majorité des humains je dirais ont une mélodie sans importance. Mais les mutants eux… J’ai un sourire rien qu’à y penser. C’est tellement intense ! Chaque pouvoir apporte un petit quelque chose, une couleur ou un sentiment qui fait sa particularité. Il n’y a pas de musique comparable à celle d’un mutant. Homo Superior, musique supérieure.

« C’est étrange… c’est comme si j’étais en train d’écouter ce qui se passait dans ta tête. C’est pas mauvais comme musique en passant. »

Ca résume à peu près le tout, mais là je me demande comment sortir de cette spirale de flammes qui semble m’emporter dans la tête du flambeur. Toujours plus loin, toujours plus embrasée, je me déconnecte de la réalité un instant qui semble une éternité. Comment sortir ? Mais où est la porte de secours ?

Un sourire béat sur les lèvres, le regard de Pyro qui plongeait dans mes prunelles, je me sentais simplement bien, avec ce mélange de dubstep, de dirty rap et de violon électrique qui émane de partout maintenant. Je vois du coin des yeux la marque du corps de Pyro encastrée dans le mur, ça me fait bien marrer. J’ai envie de montrer ma joie de manière physique, mais la seule idée qui me vient en tête c’est de l’embrasser. Oui, non, peut-être ? Normalement, je ne me serais pas gênée pour le faire mais les circonstances sont un peu différentes. N’empêche, il est vraiment torride, dans tout les sens du terme. Pourquoi je suis si joyeuse d’un coup ? Pourquoi est-ce que je change si rapidement d’émotion, c’est vraiment stupéfiant. Il y a pas 30 secondes je voulais arracher la tête à quelqu’un parce que j’arrivais pas à dormir et maintenant que j’ai plongé mon regard dans ses prunelles, je suis de bonne humeur. C’est à ne rien y comprendre des fois.

Je ne sais pas si mon envie est décelable dans mes yeux… Il faut que je change de sujet dans ma tête au plus vite. Parlons de chatons ! Erh, chaton ? Franchement…

Je me redresse sur mes coudes et avec un petit mouvement de menton en direction de la marque dans le mur, je demande avec un petit sourire amusé : « Je t’ai pas trop fait mal au moins ? »

Boooon, ça c’est un changement de sujet convenable. La musique s’estompe lentement, mais je ressens toujours dans le creux de ma gorge une vibration qui ressemble à un cœur qui bat, mais ce n’est pas le mien… La musique change si rapidement, j’ai l’impression que ma tête est un ipod qu’on aurait mis sur aléatoire. Un instant, linkin park avec iridescent et maintenant c’est the pretty reckless avec miss nothing… S’il vous plaît quelqu’un, faites-moi taire un instant ! Manquerait plus que quelqu’un mette du Hans Zimmer maintenant.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Mer 2 Nov 2011 - 6:36

« C’est étrange… c’est comme si j’étais en train d’écouter ce qui se passait dans ta tête. C’est pas mauvais comme musique en passant. »

" hum? ce qui se passe dans ma tête ahah "

"Ça m'a l'air d'être un compliment même si il est bizarrement dit...je vais le prendre ahah"


Dans sa tête, quelle fournaise ça devait être. Le don de Hyper était stupéfiant et créer des ondes de choc sonores la plaçait dans la catégorie des mutants de classe Alpha tout comme Pyro. Ces mutants étaient réputés pour être très dangereux même si ils possédaient une limite certaine. Tirant une bouffée pleine de sa cigarette il observa Hypermusic. Celle-ci plongea son regard dans le sien, sans doute espérait-elle ressentir a nouveau la chaleur des flammes? Mais il remarqua son regard qui alla se figer sur le mur de la salle d'entrainement. Ah oui elle ne l'avait pas rater c'est sûr, mais c'était le but...faut dire que son dos en souffrait encore les hématomes tellement le choc fut violent. Pyro n'était pas non plus stupide, sa nature a être toujours en Feu lui permettait de déceler chez certaines personne, cette passion, cette jubilation, cette joie pour d'autre... Il put déceler dans les yeux d'hyper cette lumière de joie lorsqu'elle l'observait, cela en rajouta a l'égo de notre Flambeur. Il connaissait son pouvoir et bien qu'au début et à l'institut il était souvent craint de par la nature même de son don qui au final ne pouvait que détruire, il finit par accepter ce qu'il était....un artiste
"Un Dieu parmi les insectes" et celui qui dirait le contraire serait fou.

Aussi il décida de laisser une porte ouverte a Hyper pour lui intimer qu'il était aussi joueur et que ce genre d'émotion il les appréciaient.


" J'aime te voir dans cet état......"

"En Feu...ça te vas bien "

"Fais gaffe quand même, tu risques d'y prendre goût ahah"


Kiara se releva pour observer le marque dans le mur, un sourire amusé, et notre Prince des flammes tourna son regard vers cette marque en question..ahah elle commençait a apprécier les avantages de ce genre d'attaque...Avec ça allié à son don de transmettre les émotions ça allait devenir de la bombe. Magnifique, ses homo sapiens le sentiront passer. D'un sourire malicieux il tourne a nouveau son regard vers Kiara.

« Je t’ai pas trop fait mal au moins ? »

" Trop mal....?"

"T'as pas à t'en faire je t'y ai poussé, c'est ce que je voulais...même si le choc fut plus dur que je pensais...j'aurais sûrement de gros hématomes dans le dos...d'ailleurs je le sens déjà.."

"Je vais devoir demander a Mystique de me soigner.....encore elle va sûrement pas apprécier ahah"


Sortant son paquet de cigarettes, il en offrit a sa consœur, ne pouvant savoir si elle fumait ou pas.

"Et toi à part cette sensation, tu ne m'as pas dit ce que tu as ressenti lorsque tu a laissé les flammes te traverser..?."

"D'ailleurs je reste toujours bluffé...ton pouvoir est effrayant mais dans le bon sens du terme ahah..."


Pyro tira une autre bouffée puis ouvrit la marche vers la sortie

" Tu viens...Mystique m'avait dit qu'elle avait quelque chose pour nous..."

"puis j'avoue que je vais devoir mettre quelque chose sur mon dos "

.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Sam 5 Nov 2011 - 7:25

Le plancher a l’air confortable, je m’étends de tout mon long en écoutant Pyro me parler. Il a une belle voix, mais je suis encore sous l’influence de la musique de ses flammes, tout est magnifique chez lui. Son accent australien, sa chevelure encore plus ébouriffée par le mélange de musique et de feu que l’on vient de créer, son sourire crâneur, la chaleur qui émane de tout son corps… D’ailleurs, parlons-en de son corps. Non, en fait, on n’en parle pas.

"Ça m'a l'air d'être un compliment même si il est bizarrement dit...je vais le prendre ahah".

« Mais c’en est un… tu m’as fait découvrir la musique des flammes, j’ai hâte d’essayer un autre élément. »

Ce serait géant, la musique de l’eau, la musique de l’air, la musique de la terre… Peut-être la musique de la nature ? La musique de la glace ! Explorer toutes les possibilités… Peut-être que je peux influencer le mental de quelqu’un avec la musique du vent… Ce que je suis capable de faire sans musique, c’est transmettre une émotion basique comme la joie, la peine, etc. mais avec de la vrai musique, je peux transmettre une émotion un peu plus directe, genre *suivez la fille au cheveux mauves* ou *regardez pas en haut*. Si je suis capable de transmettre ces mêmes émotions/commandements à travers le vent par exemple, je deviendrais simplement… géniale. J’ai des étoiles dans les yeux rien qu’à penser à tout ce pouvoir.

J’adore regarder dans les yeux de Pyro, j’ai l’impression d’avoir un contact direct avec sa musique, son âme. Je ressens ce que lui ressent, j’ai encore ce lien causé par le mélange de nos ondes. Lui de flammes, moi de choc. Une onde de bass incontrôlable qui est sortie sans qu’on lui ait demandé quand Pyro m’a balancé cette tête de mort géante. J’ai eu un peu peur… J’ai bien dit un peu hein ! Comme si le feu était capable de me faire du mal… En fait, j’en ai aucune idée. J’imagine que c’est le risque quand tu te frotte au feu, tu peux autant te réchauffer et aimer l’expérience que te brûler. Je me demande comment il a réussi à maîtriser son pouvoir, il a du faire beaucoup de dégâts en tout cas… Je me souviens des premières tentatives d’influences sur mon chat de l’époque, timinet. Pas tant de dégâts, mais bon… Il faut demander aux clochards et aux pédophiles de Montréal si la pratique de mes pouvoirs a été dangereuse. Enfin, si vous êtes capable de parler aux morts, vous saurez que mes ondes de chocs ont été difficiles à maitriser.

Oublions ces souvenirs, je suis une autre personne. Kiara d’hier n’existe plus, maintenant Kiara fait partie de la Confrérie et assume ses pouvoirs de mutante. Profitons de ce moment pour se repaître du regard de Pyro…

" J'aime te voir dans cet état......"

"En Feu...ça te va bien "

"Fais gaffe quand même, tu risques d'y prendre goût ahah"


Un sourire un brin taquin prit la place sur mes lèvres, il aimait me voir en feu ? Je risque d’y prendre goût ? Je pense que je me passerai de commentaires sur ces dernières phrases, le risque de dire n’importe quoi et d’avoir l’air nymphomane est assez élevé.

À la place, on change de sujet ! Ah, comme je suis brillante. Vous ne trouvez pas que je suis absolument géniale ? En fait, j’aurais pu profiter d’un flirt un peu plus poussé mais je pense que je vais attendre d’avoir toute ma tête, quand le lien que je ressens avec la musique de Pyro se sera dissipé.

" Trop mal....?"

"T'as pas à t'en faire je t'y ai poussé, c'est ce que je voulais...même si le choc fut plus dur que je pensais...j'aurais surement de gros hématomes dans le dos...d'ailleurs je le sens déjà.."

"Je vais devoir demander a Mystique de me soigner.....encore elle va sûrement pas apprécier ahah"


Boooon… de quoi me faire sentir coupable maintenant. C’est pas mal de ma faute s’il a mal et si Mystique va être obligée de le soigner. Je l’ai rencontrée brièvement quand j’ai été intronisée à la Confrérie, je ne sais pas si ça va réellement la déranger ou si Pyro exagère. J’espère que c’est la deuxième option… Mon malaise commence à paraître, mais en même temps, c’est de sa faute ! Il avait juste à me prévenir avant de me balancer cette tête de feu. Quoique… ça n’aurait sûrement pas aussi bien marché j’imagine.

« T’avais qu’à pas me balancer cette tête de mort hein… Mais je suis désolée de t’avoir fait mal. »

Sans prendre la situation au sérieux, il se sort une clope d’un paquet miraculeusement intact de sa poche et m’en propose une. Je n’ai pas l’habitude de fumer, mais on peut considérer cette cigarette à la cigarette d’après l’amour. La cigarette d’après le dépassement de soi. Ça sonne bien non ? Après cette légère hésitation, j’en prend une et la clope au bec, je tends le bout pour qu’Il l’allume avec son zippo. Cette flamme est un peu désuète après ce que je viens de voir de son pouvoir.

"Et toi à part cette sensation, tu ne m'as pas dit ce que tu as ressenti lorsque tu a laissé les flammes te traverser..?."

"D'ailleurs je reste toujours bluffé...ton pouvoir est effrayant mais dans le bon sens du terme ahah..."


« Même chose pour toi, c’est pas rien ce que tu es capable de faire… Tu m’impressionne vachement. »

« Ce que j’ai ressenti ? Ça s’explique pas… pas par les mots. Tu t’imagines pas la passion dévorante du feu, sa musique, son chant. Je ne sais pas ce que toi tu ressens quand tu joues avec le feu, mais moi, je me suis totalement embrasée. »


J’ai essayé d’être le plus claire possible, mais c’est vraiment pas évident. Je ne veux même pas essayer de dégager les ondes musicales qui ne feraient qu’imiter piètrement le chant terrible et grondant du Feu. Je prend une bouffée de cigarette en rejetant la tête vers l’arrière et en laissant la fumée ressortir en un geyser de ma bouche. Ça fait longtemps que j’ai fumé, la caresse de la nicotine dans mes poumons me fait sentir étrange.

" Tu viens...Mystique m'avait dit qu'elle avait quelque chose pour nous..."

"puis j'avoue que je vais devoir mettre quelque chose sur mon dos "


Avant qu’il ne franchisse la porte de la salle d’entraînement, je l’attrape par une ganse de pantalon et le force à se retourner vers moi. Une main au creux de ses reins, je plaque un baiser sur ses lèvres, un baiser au goût de nicotine. Il ne dure pas longtemps, juste assez pour que je puisse apprécier ses lèvres.

« Merci pour l’entraînement. »

Avec un sourire, je pointe du menton la porte qu’il s’apprêtait à franchir il y a quelques instants.

« On y va ? »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   Sam 12 Nov 2011 - 3:54

Tourmentée et pensive, Raven restait d'humeur maussade aujourd'hui. Elle n'avait pas beaucoup dormi et pensait déjà à sa mission lors de laquelle elle devrait libérer de jeunes mutants. La situation des mutants dans la société étant des plus critiques, Il fallait rester discret. Non loin de son parcours, Mystique croisa le regard de quelques membres avant de se diriger vers la salle d'entrainement d’où elle pourrait sans doute trouver ses deux accompagnateurs. Élégante elle traversa le long corridor et s'y enfonça jusqu’à trouver un énorme porte d'acier.

Raven l'ouvrit sans trop réfléchir, même si elle le regretta en trouvant le jeune Pyro en bien belle posture auprès d'Hypermusic. Souriant légèrement, Mystique sentit qu'ils étaient gênés et évitaient son regard reptilien. Elle eut un léger soupir et s'avança lentement

-Bien,
Reprit-elle entre deux toussotements.
-J'imagine que l'entraînement s'est bien passé ? Mais si vous le voulez bien le travail n'attend pas ..

Il fallait s'en rendre compte. Raven était d'ordinaire exigeante, mais elle l'avait encore plus été depuis que ses sentiments interdits étaient nés envers Magneto. Peut être l'avaient-ils remarqué ? songea-t-elle. Reprenant de plus belle son rôle d'actrice, Raven se redressa élégamment et leva les sourcil en regardant Pyro.

-J'ai besoin de vos services.
Annonça-t-elle d'un ton plus sec

-La raison étant que je vous considère comme les meilleurs éléments de cette base, j'aimerais grandement que vous soyez à la hauteur de mon jugement. En reprenant sa respiration Raven se tourna légèrement

-La mission que je vous confie reste purement de l'infiltration. Je ne veux aucune bavure sur ce point. Nous devons partir libérer certains de nos confrères dans cette baseDit-elle en sortant une petite photo

-Je peux compter sur vous ?Demanda-t-elle.
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Spectable Pyromusical [PV Hyppy et Pyro] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]
» John Allerdyce alias Pyro [terminé]
» Première mission pour Pyro et fourberie de ma part. [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Repaire de la Confrérie :: Les Sous-Sols :: Salle d'entrainement-