X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Mer 28 Déc 2011 - 19:52

Ouf, un soulagement intense me prend quand il m’annonce que la balle est bel et bien sortie de son corps. Je n’aurais pas à jouer à l’infirmière avec lui, enfin, je n’aurais pas à jouer à l’intérieur de son corps pour trouver un bout de métal. Juste à y penser et j’ai envie de gerber, sans rigoler. Je n’ai pas de problème particulier avec le sang, mais le fait de jouer dans le corps de quelqu’un me répugne un peu, vous voyez le genre ? Je ne veux pas le tuer non plus, et avec ma superbe expertise du corps humain, le résultat risque d’être assez aléatoire…

C’est drôle, sa voix est étrangement caverneuse, comme s’il se forçait pour camoufler sa vraie voix. Peut-être a-t-il peur que quelqu’un le reconnaisse ? Enfin, j’ai juste hâte qu’il se dépêche de prendre une décision. Moi perso, ça ne me dérange pas sa décision, tant que je suis au courant. Le voilà qui se met à m’expliquer la situation, et comme je le pensais, il veut que je l’amène chez moi. Bon, pour ramener un mec chez moi je m’y prends différemment d’habitude mais j’imagine que la situation n’est pas la même. Disons qu’on n’était pas dans un bar, qu’il ne m’a pas dragué et que le temps qu’on va passer ensemble ne va sûrement pas être aussi agréable. D’ailleurs, je suis certaine qu’il est puceau ce dérangé. Après tout, le genre d’extrême geek de la vie qui serait prêt à faire ça, à moins de s’être payé une prostitué, est obligatoirement puceau. Mais qu’est-ce que ça change dans le fond ? Ah vive l’art de divaguer, pardonnez-moi.

Heu QUOI ? Hélicoptères, prennent en chasse, nous ? Je n’ai pas le temps de réfléchir à quelque chose de plus élaboré, me voilà de nouveau dans ses bras et il court un peu trop vite à mon goût. Heureusement, il ralentit le rythme et s’arrête pour me demander le chemin. Mais oui !! J’AI AUCUNE IDÉE ON EST OÙ !! Je regarde autour de moi, mais franchement, ça ne me dit rien. Je me repère avec certains immeubles, et j’ai une idée on est où maintenant. Un petit quartier où je ne suis jamais passé, mais dont je connais vaguement l’existence. Quand je dis vaguement, c’est surement parce que j’y ai marché un soir où j’étais saoule ou trop fatiguée pour m’en rappeler. Faut que je nous reconduise à bon port maintenant ? N’importe quoi. Je ne sais même pas mon adresse par cœur, faut le faire hein.

Donc je lui donne les indications que je pensent être les bonnes, et je croise mes doigts pour qu’elles soient juste. Il est en train de se vider de son sang, faudrait pas que je le fasse tourner en rond pendant une heure. En fin de compte, j’ai paniqué pour rien, nous voilà à bon port, plus ou moins sain, plus ou mains sauf. En fait, lui en sang et moi un peu traumatisé. Je monte l’escalier (pas très salubre, mais passons) et je me dirige vers mon appart. Je l’ouvre, et le voilà qui entre dans mon domaine, je l’ai choisi seulement à cause de l’insonorisation. J’ai une console de DJ dans un coin et une demi-douzaine de piles de CD à coté, une petite collection de vinyle et mon ordinateur portable.

Je ne sais pas trop quoi faire, je vais dans la salle de bain chercher mes trucs de premier soins. Un petit kit de bandages, de l’alcool pour désinfecter, et beaucoup de pilules anti mal de crâne. Mais où est-ce qu’il pourrait se soigner ? Pas sur mes tapis, ça tache hein le sang… Je suis dans la salle de bain et à partir de là je lui lance :

« Hey… »


Oups, j’allais dire le psychopathe. Comment je peux l’appeler ? Ah, au pire…

« Hey toi ! Pour ton truc de te soigner, viens dans la salle de bain je veux pas que tu taches les tapis. »


Oui, c’est un peu chiant, mais quand même, un nouvel appart et je le tache de sang en partant ? Non, c’est bon, on va essayer de garder ça propre un minimum.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Jeu 29 Déc 2011 - 19:23

Respirant à grand peine, le yautja posa genou à terre en grognant, son sang coulait moins mais encore suffisamment pour qu’il sente les effets arriver sur ses sens. Il regarda autour de lui, un appartement, voila donc comment les gens du monde civils pouvaient aléatoirement décorer leur demeure, l’on sentait bien dans la décoration qu’ils avaient un style de vie beaucoup plus tranquille que ceux des Yautja, qui eux se battent sans cesse et chasse de nouvelles proies. Quoi qu’il en soit, Jack se dirigea vers la salle de bain, titubant en se tenant la plaie de la balle, mais bien évidemment Jack n’allait pas se faire soigner par les méthodes civiles qui n’auraient pas assez d’effet sur lui, raison ? Son corps est naturellement trop puissant pour que les produits communs puissent vraiment soigner ses blessure.

Il sortit la même trousse qu’il avait utilisé quelque temps plus tôt face à la jeune Erika, il la posa sur une petite table, il passa son doigt sur le petit creux, la faisant s’ouvrir en plusieurs compartiment. La petite boite en métal entièrement découverte révélait toujours autant d’objet étranges qui dans l’apparence ne ressemblaient à rien qui servent à soigner une blessure. Il prit une petite fiole longue comme le petit doigt, qu’il posa sur la table. D’une petite sacoche il sortit un petit sac dont il vida le contenu dans la fiole, une poudre bleutée à laquelle il rajouta un liquide opaque, puis avec une étincelle il fit flamber la totalité de la fiole. Lorsque la flamme verte fluorescente s’éteignit enfin le contenu s’était transformé en liquide bleu fluorescent.

Il posa un couvercle sur la fiole afin de refermer celle-ci, et enfin, la phase finale, l’injection… Il empoigna une étrange seringue. Une poignée de cuir, et sur le coté un tube de métal d’environ un centimètre où Jack fixa la fiole, et enfin, entre deux doigts, juste sous la poignée, une aiguille longue de dix bon centimètres et aussi large que la mine d’un crayon épais. Jack mit un morceau de bois solide entre ses dents avant d’injecter le produit. L’aiguille perforant la chair arracha à Jack un râle de douleur qui se mua en couinement porcin d’une force qui vrilla les tympans de la jeune femme, le cri s’allongea mais devint plus supportable, il finit par devenir un râle rauque alors qu’il gardait la tête en arrière et que le morceau de bois se brisait littéralement sous la force que ses mâchoires exerçaient.

Grognement rauque:
http://www.universal-soundbank.com/mp3/sounds/1215.mp3

Lentement, grâce au produit, les blessures cicatrisèrent, se désinfectèrent et devinrent de simples cicatrices, au prix d’une intense douleur mais cela semblait être définitivement soignée à présent. Lorsqu’il retira l’aiguille de son corps, le produit cicatrisa l’orifice fais par la seringue, il rangea enfin le matériel pour la remettre dans la sacoche dans son dos, juste à coté de la sacoche de son dos qui contenait trois crânes humains… Ou mutant, qu’il avait récupéré plus tôt et qui avait été de meilleurs adversaires que ces Jamaïcain incapables qui se replient sur leur nombre et leurs armes sans savoir comment tirer sur un adversaire sans vider tout un chargeur pour le blesser.

Usé par l'opération, Jack perdit ses sens pendant un instant, sa vue commençait se troubler, le forçant à se mettre à genoux, jusqu'à ce qu'il tombe face conte terre perdant lentement conscience, non pas que la douleur fut si terrible pour lui, mais beaucoup de sang avait coulé au final.
.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Ven 6 Jan 2012 - 23:54

J’assistais silencieusement au processus de guérison, me demandant ce qui se passait dans ma salle de bain. J’ai fait bien des choses dans des salles de bains, un grand nombre d’inspiration me sont venu dans cet endroit étrange, mais je ne pense pas avoir déjà vu ça. Non seulement j’ai vécu beaucoup de choses dans les salles de bains de ce monde, mais j’en ai vu aussi. Là par contre, il faut dire que je ne sais pas trop quoi penser. Quoi faire. Quoi dire. Quoi regarder ?

Une trousse volumineuse sort magiquement de son armure, pleine de… trucs… seringues… poudres… Ah tiens, il se drogue en plus ? Décidément, ce type est dangereux. Je ne sais pas quoi faire, je reste plantée là et je me force pour garder la bouche fermée. Que ce soit pour parler, -je ne dirais que des conneries- ou pour agir, je sais que je ne saurais pas faire la bonne action. La bonne chose au bon moment, ce n’est pas un de mes points fort malheureusement… Enfin, ça fait de moi qui je suis, avec défauts et qualités, blablabla… Blablabla… Je ne sais fichtrement plus quoi faire. J’ai un drogué qui va se shooter avec de la… poudre… mélangée à un liquide inconnu… dans ma salle de bain. Waw. Je veux dire, quelle joie ! Mais quel honneur ! Faudrait que je mette un avis *GENS ÉTRANGES EN TOUT GENRE, MA SALLE DE BAIN EST À VOUS !* comme ça je pourrais vivre cette expérience jouissive à répétition ! Ou qui sait, ma salle de bain deviendrait une place où pourrait se réunir tous les junkies psychopathes du monde !

Je m’imagine une douzaine de monstres comme lui, en armure psychédélique, grognant à qui mieux-mieux dans ma salle de bain pendant qu’ils s’injectent leurs doses. Bon ça y est, fou rire instantané, je ne peux plus m’arrêter… Je détourne ma tête, je me dirige vers ma cuisine pour me servir un verre d’eau. Je vais en faire un pour l’autre aussi, histoire de jouer mon rôle d’hôtesse un minimum. Je suis tranquillement en train de servir le deuxième verre, et alors que je ferme le robinet, j’entends un coup sourd, comme quelqu’un qui porte une armure et qui vient du tomber sur le sol. J’étouffe un juron entre mes lèvres, qu’est-ce qui se passe encore ? Sans m’en rendre compte, je garde le verre d’eau que je viens de remplir dans ma main et je vais voir ce qu’il se passe dans ma salle de bain.

Ça y est, il est à terre, évanoui je crois, dans ma salle de bain. Je le regarde, regarde mon verre d’eau, le re-regarde, me dit que ça vaut la peine d’essayer, et lui lance le contenu du verre. Je me demande si ça va marcher, peut-être que oui ? Ce serait bien, mais j’espère qu’il ne le prendra pas mal.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Dim 15 Jan 2012 - 0:46

Jack était fatigué, le sang perdu lui faisait légèrement perdre ses sens, mais pas assez pour l’empêcher de se relever finalement. Il commença à lentement reprendre ses esprits, son sang affluant dans son corps se reconstituerait comme n’importe quel corps humain. Son regard était fatigué, il regarda ses blessure, elles étaient toute cicatrisées, mais les effets de la perte de sang étaient encore là, lorsqu’il put se remettre debout, il chancela en tentant de marcher le forçant à poser genoux à terre, son armure lui paraissait lourde, il en retira quelques plaques afin de se libérer un peu. Il dégrafa les morceaux d’armure de son corps qu’il laissa retomber sur le sol.

Il avait retiré tout le haut de son armure, le laissant torse nu, il se sentait plus léger, dévoilant son corps couvert de cicatrices et d’impacts de balles, sa respiration était forte, elle faisait se soulever les muscles saillant du Yautja qui respirait lentement à grandes bouffées. Il put se relever difficilement, le sol carrelé couinait sous les chausses de cuire de Jack. Il marchait en s’appuyant sur le mur, il put atteindre la salle suivante, mais ses jambes éprouvaient des difficultés à suivre le rythme, trop peu de sang affluait dans son corps pour qu’il put espérer partir d’ici, il avait besoin de récupérer ses forces, son corps pouvait faire bien des activités, mais rien qui ne lui demande de se déplacer plus de trois minutes.

- Je ne m’étais jamais senti… Aussi… Faible. J’ai perdu trop de sang sur le chemin. Laissa-t-il échapper.

Il oubliait tellement la présence de la jeune femme, son état physique l’accaparant tellement, qu’il fut surpris lorsque celle-ci refit surface à ses cotés. En même temps elle était chez elle, il lui adressa un hochement de tête accompagné d'un petit "merci" affaibli par le manque d’hémoglobine actuelle, après tout il devait bien lui exprimer gratitude.

- Je ne sais pas trop comment vous remercier d'avoir voulus m'aider alors que je vous ais surement causé des problèmes.

[HRP: désolé c pas génial ^^"]
.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Lun 6 Fév 2012 - 7:11

Je reste figée un instant, le verre d’eau vide à la main. Il ne semble pas s’être rendu compte de ce qu’il vient de se passer, même que je le vois qui se déshabille sans se soucier de moi. Wouah ! Je profite du spectacle, ce type est vachement baraqué. Tout en muscle et en… cicatrices ? Mais c’est quoi ce délire ? Je ne comprends pas, mais alors là vraiment pas. Des petits cratères, des lignes boursouflées, il a fait toutes les guerres du monde ou quoi ? Je n’ai jamais vu autant de cicatrices sur un même corps. On dirait presque un tatoo ! Mais en version un peu plus macabre. Il respire fort, son torse se soulève et fait blanchir ces tatouages, témoins d’un passé pour le moins violent. Je devrais faire quelque chose pour l’aider, mais j’ai peur de l’insulter plus qu’autre chose en lui proposant mon aide. Il s’appuie sur le mur pour me rejoindre dans la cuisine où je m’étais réfugiée après mon attaque sournoise et d’où je l’observais discrètement.

Ses bottes couinent sur le sol et le son m’est insupportable. Non mais c’est horrible comme son ! Quand je pense que certains s’en amusent ! Argh, je pense que mes tympans vont exploser. J’essaie de me soustraire au son, mais rien n’y fait. C’est avec un soupir de soulagement que je l’entends s’arrêter, et un couinement de surprise quand je le vois en face de moi. Je pense que je l’ai surpris aussi, mais après tout, on est chez moi hein ! Et c’est dans ma salle de bain qu’il vient de se shooter à je-ne-sais-quoi. Pinçant un peu le nez en entendant ses excuses, je pris mon temps pour répondre.

- Je ne sais pas trop comment vous remercier d'avoir voulu m'aider alors que je vous aie sûrement causé des problèmes.

Oh, mais en fait, il est presque chou. Il s’excuse ! Mais il m’a sauvé la vie en fait, et m’a aidé à récupérer mon argent. Je pense que je ne l’ai plus aussi en grippe. Je me détend et en me penchant, je passais un de ses bras par-dessus mon épaule pour l’aider à marcher jusqu’à mon divan-lit. C’est sensé être mon lit à moi, mais je pense que je peux bien lui laisser… Au pire, il est assez grand pour y dormir à deux. Non, je ne suis pas attirée physiquement par lui, mais il est hors de question que je le laisse dormir sur le sol dans son état, ou que moi je dorme sur le sol. En fait, je me demande combien de temps il lui faudra pour récupérer…

- C’est rien, j’t’assure. J’veux juste savoir combien de temps tu penses avoir besoin pour récupérer ? Et sans toi je serais probablement morte à l’heure qu’il est alors c’est sûrement moi qui t’aie causé le plus de problèmes, avec ces blessures.

Je le fais asseoir le long du mur un instant, le temps que j’ouvre le divan-lit en fait. Je n’aime pas le garder ouvert tout le temps, je trouve que je manque de place après. Oui c’est un peu plus de trouble toujours l’ouvrir et le fermer mais avec le temps on prend le truc et ca devient automatique. Je me souviens combien de temps je me suis bagarrée avec au début ! Pathétique. Je mets rapidement des draps propres (eh oui, j’ai ça chez moi, des draps propres) et je l’aide à se relever pour le coucher sur le lit, où il sera sûrement plus confortable.

Je m’assieds au bout du lit et je jette un regard interrogateur sur son corps couturé de cicatrices.

- Mais c’est quoi toutes ces cicatrices ?

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Sam 11 Fév 2012 - 1:45

Le yautja fut installé sur un lit, ses cicatrices bardant son corps accompagnant le mouvement de son torse sous sa respiration, la cage thoracique se soulevant dans un long et lent rythme. Le regard de Jack allait de droite à gauche avec lenteur, sa vue était floue, les trait de la jeune femme aux cheveux mauves la rendait de moins en moins reconnaissable, il semblait sombrer dans le sommeil ou l’inconscience, la perte de sang avait beaucoup d’effet sur lui, après tout il était humain au bout du compte. Les cliquetis de sa gorge résonnaient à nouveau avec faiblesse, il toussa avec difficulté.

Pour une raisons inconnue, une image se forma devant ses yeux, celle d’un homme se penchant vers lui, taché de sang, il se tenait le bras et semblait regarder Jack dans les yeux, les paroles de l’homme que seule Jack pouvait se remémorer puisqu’il s’agissait d’un ancien adversaire de taille furent « Bon dieu qui es-tu ? », et pour une raison totalement inconnu, Jack répéta cette phrase avec une voix caverneuse et plus grave que le naturel d’un humain, il avait replongé dans un souvenir, et enfin il revint à la réalité. Jack jeta de nouveau un regard autour de lui et vit la jeune femme toujours la, elle était de l’autre coté du lit, il lui offrit un large sourire empli de bonté, car malgré ses actes un Yautja était sain d’esprit.

Il n’avait guère entendu la question de celle-ci étant donné qu’il était en pleine vision à ce moment. Il se hissa sur les coudes pour s’adosser au mur toujours sur le lit. Jack posa sa main sur son ventre, ses muscles étaient secs, parfaitement dessinés, on pouvait voir à se corps bâti comme celui d’un dieu qu’il avait forcément subi un entrainement physique anormalement rigoureux et rude. Il se rappelait soudain d’un de ses supérieurs en grade, le grand Kisnof, ce grand yautja ayant la quarantaine nommé « Le borgne », il était du genre vétéran et puissant, ayant perdu un œil il y a longtemps, il savait ce que c’était de se trouver dans des situations désavantageuse. Sa trousse de secours Yautja était à sa hanche dans une sacoche qui devrait être dans son dos mais ça n’aurait pas été pratique, son glaive de combat à deux lames rétractable, son revolver feu d’enfer était toujours la, son masque était posé sur un meuble plus loin.

- Désolé, mais je ne suis pas sur de te l’avoir de mandé. Quel ton nom ? Il est plus agréable de connaitre le nom de la personne qui vient de vous sauver la santé.
.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Ven 24 Fév 2012 - 20:37

J’ai l’impression qu’il a zappé un moment de la discussion, je lui ai demandé d’où venait toutes ces cicatrices et il a le regard dans le vague un instant… Mais qu’est-ce que je suis censée faire ? Un œil rouge dans le vague, un œil vert dans le vague… Wow. Un œil rouge et un œil vert. Je me penche un peu pour voir si ce ne sont pas des lentilles de contact, après tout c’est assez étrange comme mélange de couleur pour des yeux ! J’ai souvent vu vert et bleu ou bleu et brun, vert et brun, mais des yeux comme ça… Wouah ! Ca vous fait un choc quand vous le regardez droit dans les yeux.

« Bon dieu qui es-tu ? »

Mais heu…. Il me parlait ou quoi ? C’est vrai que je ne lui ai pas dit mon nom, mais y a un minimum de respect à avoir dans la vie… Je ne lui répond pas, il semble dans les vapes de toutes façons. Dites-donc, le truc qu’il s’est injecté dans le bras y a pas dix minutes c’était du bon hein ! J’attends qu’il se réveille tranquillement, qu’il reprenne conscience qu’il est dans mon lit, que tout va bien, y a personne pour lui faire du mal…

Il me redemande mon nom, mais d’une manière bien plus civilisée cette fois. Je ne lui ai pas sauvé la santé, enfin si, mais je lui ai principalement rendu la monnaie de sa pièce. Sans lui, je serais probablement en train de me vider de mon sang dans un quartier de New-York après avoir voulu me faire payer comme j’étais censée, je serais probablement morte à cause de ma cupidité. Mais oh ! C’est pas de la cupidité, c’est juste moi qui veut être payée comme je suis censée !

« Moi c’est Kiara, ou Hypermusic, comme tu veux… et toi ? »

Il est environ midi, mais vu que je n’ai pas dormi de la nuit et que je viens de vivre une expérience assez… épuisante mentalement, je me rends compte que mes paupières se ferment toute seule. Non mais ! Faut pas dormir tout de suite ! J’ai de la difficulté à réprimer un bâillement, j’ai le goût de dormir… Mais où ? Au pied du lit ? Meh, je ne suis pas un chien ! Enfin, je vais aller dormir sur un matelas de sol dans la cuisine sûrement. J’allais me lever pour aller chercher ledit matelas qui me sert quand je dors quand je l’entends me parler, alors je m’arrête, histoire d’être polie un minimum.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Ven 2 Mar 2012 - 1:40

Jack put se mettre en position de discuter, ses blessures étaient encore douloureuses mais cela devrait aller mieux d’ici la nuit, si possible il pourrait partir avant les premières heures du matin. Son corps était cependant encore trop faible, il devait se retirer pendant quelques jours dans son repaire afin de s’y reposer, si il reprenait une chasse d’ici la, il se ferait abattre facilement. La jeune fille se présenta sous le nom de Kiara, ou Hypermusic… Quel étrange surnom portait-elle. Son vrai nom était plus agréable à entendre.

- Kiara ? C’est un beau nom. Il est préférable selon moi de vous appeler Kiara dans ce cas, cela vous va mieux charmante jeune femme. Mon nom est… Armuk… Jack Armuk, de Russie, mère patrie.

Son accent Russe était toujours très présent, pourtant lorsqu’il imitait et chassait, sa voix ne trahissait rien de son origine Russe. Son regard se balada autour de lui, l’appartement était délabré, mais apparemment suffisamment spacieux selon Jack, il fallait. Il vivait dans une grotte cachée dans les montagnes non loin de la ville, mais hors de portée des regards un peu trop indiscrets, cependant sa grotte avait été creusée grâce à d’étrange technologie Yautja, lui ayant permis de faire des galeries, grotte d’ailleurs bien cachée derrière une cascade.

- Jolie demeure. Un sympathique appartement que tu tiens la.

Puis enfin il commença à fatiguer, son corps blessé était encore douloureux. Jusqu’à ce qu’il finisse par sombrer dans le sommeil, profond et calme. Sa respiration lente et lourde. Son sommeil fut plus ou moins long, ce qui était sûr c’est que lorsque le grand Yautja s’éveilla, la nuit était noir et Kiara dormait déjà dans un lit pliable surement moins confortable que son lit de base. Ses blessures tiraient encore, mais le cicatrisant avait terminé de faire effet, il devait rentrer dans les montagnes et s’éclipser comme une mort passagère. Il s’attarda un instant à écrire sur un papier trouvé un petit mot à la jeune Kiara qui dormait paisiblement, il écrivit « merci de m’avoir gardé le temps du rétablissement ». Cependant il prit la peine de la soulever doucement et la déposer dans le lit, elle sembla ouvrir les yeux, le mouvement dans le vide, l'air un instant de s’éveiller mais se rendormit. Une fois déposée, Jack s’échappa par la fenêtre par laquelle il était rentré, et retourna… à sa demeure.
.
[Partie]
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 23
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   Lun 5 Mar 2012 - 2:41

Jack… C’est pas mauvais comme nom. J’ai failli me plier en deux en entendant la suite par contre, Russie, mère patrie, franchement ! Ca fait tellement stéréotype du russe primitif avec le casque de poil, la moustache de morse et la bouteille de vodka. Je souris et secoue la tête, me dirigeant vers ma cuisine. J’entends à peine le compliment, du moins je ne prends pas le temps d’y répondre, que je suis dans mon super pas confortable lit de camps et je m’endors comme une masse. Faut comprendre que j’ai pas dormi beaucoup et que je viens de vivre une expérience pour le moins traumatisante, où j’ai entre autre :

- Lancé un écureuil sur un psychopathe
- Été poursuivie par des Jamaïcains drogués
- Failli me faire tirer dessus à trop de reprise à mon gout
- Été sauvée un psychopathe
- Accueilli chez moi ledit psychopathe
- Regardé ledit psychopathe se shooter à je ne sais quoi dans ma salle de bain
- Trouvé un psychopathe mignon ???


Sérieusement, c’était n’importe quoi comme journée, j’ai besoin de dormir. Demain, je verrai les choses plus clairement, j’en suis certaine…

*le lendemain*

Comme de fait, les choses sont plus claires. Il est parti, je suis dans mon lit et tout ce que je me souviens de mon rêve, c’est deux yeux, un vert et un rouge, qui me regarde doucement, mais tout de suite après je retombe dans le néant. Bon, peut-être que je vais le revoir un jour ? En me levant je trouve une note, je la lis rapidement et je la froisse, c’est du papier gaspillé. Si il veut me remercier, qu’il me le dise en face, ou mieux, qu’il m’achète du café, ça ce serait un vrai remerciement comme je les aime. Faut pas rêver non plus, les hommes de nos jours sont pas capables de faire ça… Eh bien, en cela on peut dire qu’il ressemble aux autres hommes ! Part en laissant une note de merci. Comme c’est charmant…

Le soleil brille, les oiseaux chantent, j’entends la télévision des voisins parler d’un meurtrier qui aurait sévi dans un quartier pauvre de New-York et je ne peux pas m’empêcher de sourire. En fait, il était pas un si mauvais bougre, ce psychopathe.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suite d'une chasse salissante (Hyppy ft. Jack) [ Terminé]
» [Quête] Chasse au trésor 2 [Terminée]
» La chasse aux vampires ! [Livre 1 - Terminé]
» La grande chasse aux cauchemars - Pv Evy [Terminé]
» Chasse sous la pluie (RP terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues :: Appartement de Kiara Alarie-