X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Last Drink [Erïka / Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
Erïka M. Davidoff

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 26
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

The Last Drink [Erïka / Duncan] Empty
MessageSujet: The Last Drink [Erïka / Duncan]   The Last Drink [Erïka / Duncan] Icon_minitime1Sam 23 Juin 2012 - 19:20

"So raise your glass if you are wrong
In all the right ways, all my underdogs
We will never be, never be anything but loud
And nitty gritty, dirty little freaks
Won't you come on and come on and
Raise your glass!"

Chaud. Il faisait chaud. Terriblement chaud. Couchée sur son lit. Le ventilateur tournant à plein régime, Erïka maudissait ces canicules qui lui donnaient l’irrésistible envie de se jeter dans la première source d’eau glacée venue. Pourquoi ne pas le faire, dans ce cas ? Elle n’en avait pas envie. Il y avait trop de résidents s’amusant dans la grande piscine de l’institut et s’il y avait une chose que l’adolescente évitait, c’était bien les foules. Elle avait préféré passer son temps dans sa chambre, prenant une longue douche glacée avant d’enfiler une tenue simple composée d’une paire de short noirs ainsi que d’un débardeur d’un bleu s’harmonisant parfaitement avec ses yeux légèrement maquillés. Sa chevelure séchant grâce à la chaleur ambiante, elle n’avait fait que la brosser avant d’en faire un joli chignon.

Roulant sur le matelas afin d’attraper son téléphone portable, posé sur sa table de chevet, la mutante lut l’heure inscrite sur le petit appareil avant de pousser un long soupir. Elle n’avait nullement envie de sortir par une telle chaleur. Cependant, si elle le faisait, ce n’était pas pour rien : elle allait assister à un combat de catch. Bien que ce ne soit pas son genre de sortir afin de regarder un sport qu’elle pouvait tout aussi bien visionner à la télé, elle le faisait pour une très bonne raison. Ce soir, ce n’était pas n’importe qui qui montait sur le ring. Il s’agissait de Duncan. L’homme l’avait personnellement invitée, lui envoyant via la poste un billet afin d’assister au combat qu’il allait durement mener contre un adversaire de taille au nom qu’elle ne cessait d’oublier. Elle ne pouvait pas refuser cette invitation. Dommage qu’il n’y ait qu’un seul billet, par contre, car la jeune fille aurait bien trainé son meilleur ami afin de ne pas sortir seule en ville. Enfin, elle devait bien retrouver son indépendance sur ce point, non ? Un garde du corps, elle n’en avait pas besoin, son arme à feu était là pour elle. Par contre, un ami… Elle verra Duncan ce soir.

L’adolescente appela un taxi avant de ramasser quelques affaires, glissant un livre quelconque dans son sac. Vérifiant qu’elle avait bel et bien pris son Ipod avec elle, Erïka se pencha vers son cochon d’inde, qu’elle avait laissé se balader en liberté sur le matelas de son lit. Elle prit délicatement le petit animal dans ses mains et posa un baiser sur le sommet de sa tête avant de le déposer dans la cage qu’elle referma soigneusement. Prête à quitter l’institut, la mutante enfila une paire de sandales avant de quitter sa chambre.

Le taxi ne tarda pas à arriver. La jeune fille passa la totalité de son trajet à lire, le nez plongé dans un bouquin totalement écris en allemand. Ses écouteurs dans les oreilles, elle oubliait l’environnement dans lequel elle se trouvait, faisant ainsi diminuer son stress. Tout allait bien se passer. Rien de mal ne pourra lui arriver entre le moment où elle descendra du taxi afin de rejoindre la salle de l’événement et le moment où elle retrouvera Duncan. Elle devait cesser de croire que tous les malheurs du monde allaient lui tomber sur la tête si elle osait poser un pied à l’extérieur. Après tout, certaines de ces soirées s’étaient bien passées, sans pleur, sans cri, sans violence, non ? Elle devait simplement être sûr ses gardes. Payant le chauffeur de taxi, Erïka quitta le véhicule, passant son sac à son épaule, et entra dans le bâtiment où le combat allait avoir lieu.

Bien des partisans étaient déjà présents. La mutante fut obligée d’attendre quelques minutes afin de pouvoir présenter son billet à l’entrée de la salle et s’y engouffrer. La majorité des personnes présentes s’installaient au premier rang afin de ne rien manquer de l’action. La jeune fille les imita, s’installant sur l’un des rares sièges toujours libres, le plus à l’écart possible des autres. Elle posa son sac à ses pieds et poursuivit sa lecture, balançant légèrement la tête au rythme de la musique. Elle s’enferma de nouveau dans son monde, plongée dans sa lecture, jusqu’à ce qu’une voix résonne avec force dans un microphone, l’obligeant à retirer vivement ses écouteurs. Le présentateur parlait bien trop fort à son goût, ce qui n’était pas pour plaire à ses tympans fragiles. Heureusement pour elle, le combat allait bientôt débuter, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Refermant son livre et le jetant dans son sac en compagnie de son Ipod, Erïka observa le ring, impatiente de voir Duncan à l’œuvre.


.
[J'arrive jamais à trouver de bons titres de Rp. Si ça te plait pas, c'est toujours possible de le changer ~]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



The Last Drink [Erïka / Duncan] Empty
MessageSujet: Re: The Last Drink [Erïka / Duncan]   The Last Drink [Erïka / Duncan] Icon_minitime1Lun 16 Juil 2012 - 19:45

J'espérais qu'elle était venue, c'est pas à tout le monde que je propose de venir me voir perdre mon titre de Champion Européen et surtout faire mes adieux aux New-Yorkais. Oui, ce soir c'est mon dernier soir en tant que catcheur pro à New-York, je pars ouvrir un bar à Phoenix histoire d'être plus près de mon nouveau "boulot". Bon allez, ce soir je catche contre celui qui a été mon mentor durant mes années à New-York, le sublime Nature Boy, Ric Gundark, un catcheur assez ancien, donc il essayera sûrement de me faire abandonner en tentant de me casser la jambe avec une prise en quatre mais je lui donnerai pas ce plaisir.

C'est parti, ma musique retentit. C'est le moment de vérité Erïka est-elle là? Je la cherche des yeux et oui elle est là au premier rang. Je sens qu'elle va m'en vouloir pour ce que je vais faire là de suite... Je m'approche d'elle et lui fait signe de venir avec moi. Je l'accompagne ensuite à côté des commentateurs pour qu'elle soit aux premières loges, je lui chuchote également qu'elle a le droit de m'encourager même là. Je prend ma ceinture de Champion, je la donne à Erïka pour qu'elle la soulève avec moi. C'est ma meilleure amie, je ne savais pas quoi lui faire comme cadeau, j'espère que celui-ci lui conviendra.

Je monte sur le ring donne la ceinture à l'arbitre et la cloche sonne, la match peut enfin commencer.

.
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
Erïka M. Davidoff

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 26
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

The Last Drink [Erïka / Duncan] Empty
MessageSujet: Re: The Last Drink [Erïka / Duncan]   The Last Drink [Erïka / Duncan] Icon_minitime1Sam 28 Juil 2012 - 5:44

La foule hurlait, les commentateurs… commentaient. Le combat allait débuter et Erïka avait bien hâte de voir Duncan à l’œuvre. Elle était seule, avec pour unique compagnie un bon bouquin. Avec le bruit produit par les supporters, elle avait bien du mal à se concentrer. Tout ce qu’elle pouvait espérer était de s’en sortir avec une petite migraine. Elle n’avait pas envie que son don fasse des siennes, lui rendant la vie impossible. Avec le bruit ambiant, ses tympans ne pourront jamais survivre et sa tête menacera d’exploser à tout moment. Ce n’était pas simple de contrôler une mutation que l’on venait de découvrir, qui se déclenchait lorsque bon lui semblait, sans raison apparente. Comme lui avait bien dit le professeur Xavier, elle devait rester calme et évacuer le stress afin de rester en plein contrôle de sa mutation. Plus facile à dire qu’à faire lorsqu’il s’agissait d’une adolescente impulsive, inquiète et paranoïaque et lorsqu’il était question de mettre les pieds hors de l’environnement sécuritaire qu’était l’institut. Elle devait seulement espérer que tout se passe bien…

Finalement, Duncan apparut. Elle ne comptait pas faire de commentaire sur sa tenue de catcheur… étant donné qu’elle trouvait ce genre de tenues complètement moches et ridicules. Son adversaire ne devait pas avoir fière allure non plus, en fait. Quoi qu’il en soit, Duncan s’approcha d’Erïka. Venait-il la saluer avant le début du combat ? Cela ne pouvait-il pas attendre ? Les regards des nombreux admirateurs du catcheur se posaient sur lui, le suivait jusqu’à l’adolescente qui ne pouvait se dissimuler, devant supporter ces yeux curieux posés sur elle alors que l’homme lui faisait signe de le suivre. Curieuse, elle se demandait pourquoi il voulait l’éloigner de son siège. Attrapant son sac, l’adolescente s’avança vers lui d’un pas rapide. Peut-être voulait-il lui dire quelque chose d’important avant que le match ne débute ? Docile, la jeune fille suivit son ami jusqu’à un siège, situé près des commentateurs. Déjà qu’elle les trouvait insupportables, elle était suffisamment près pour les frapper si l’envie lui prenait. Il ne fallait pas la tenter, ce n’était pas une très bonne idée…

Le catcheur lui chuchote quelque chose à l’oreille. Elle comprend qu’elle a le droit de l’encourager d’où elle est. Pauvre Duncan, il allait être déçu. Erïka était peu démonstrative et ne comptait pas imiter la foule de gens présents dans la salle, préférant rester discrète. Hochant la tête pour lui signifier qu’elle avait bel et bien compris ses paroles, la jeune fille lâcha son sac au pied de son siège. Elle vint pour s’assoir, certaine que Duncan se dirigeait, à présent, vers le ring. Cependant, elle se trompait. Le catcheur lui confia sa ceinture et l’aida à la lever dans les airs, sous les applaudissements enflammés de la foule. Ne comprenant rien, mais détestant recevoir autant d’attention, la jeune fille avait hâte que ce moment se termine. Elle se surprit même à prendre part au jeu, laissant un léger sourire paraitre sur ses lèvres, faisant croire aux personnes présentes qu’elle était heureuse de soulever cette ceinture.

Lorsque Duncan s’éloigna enfin, avec sa ceinture, la jeune fille put finalement prendre place sur son siège. Elle aimait bien Duncan. Un homme sympa. Par contre, il avait bien des choses à apprendre sur elle, comme le fait qu’elle détestait attirer l’attention. Qu’importe, ce qui était fait était fait et elle préférait se concentrer sur le match de son ami. Après tout, il l’avait invité pour cela. Elle fixa alors le ring, attendant impatiemment le début du combat. Elle tentait d’ignorer les commentateurs, dont les voix à travers des micros ne faisaient qu’agresser ses tympans. Le combat débuta finalement et, contrairement à la foule qui encourageait vivement leur combattant préféré, Erïka restait assise, silencieuse, observant chaque mouvement, chaque geste, tentant de les analyser à leur possible, essayant de mémoriser les prises qu’elle pourra refaire une fois à l’institut. Elle encourageait mentalement son ami, lui souhaitant de remporter le combat. Cependant, plus le temps avançait, plus l’adversaire de Duncan prenait le dessus. Ce n’était pas bon signe. À travers les cris de la foule, des commentateurs, personne ne pouvait entendre la voix d’Erïka, murmurant diverses paroles destinées à son ami.


-« Bute ce sale connard… Allez, mets le au tapis… Noon ! Relève-toi, Duncan… Relève-toi… »


Le combat ne pouvait se terminer ainsi. C’était tout simplement impossible. Et pourtant, c’était le cas. C’était la loi de la jungle sur le ring, il fallait combattre afin de survivre, de montrer que l’on était le plus fort dans ce monde de testostérone. Duncan avait perdu. Le combat avait finalement pris fin. Bien qu’il ait duré longtemps et qu’il s’était vaillamment battu, il n’avait pas été suffisamment fort pour gagner la bataille. Alors que la foule hurlait, que les commentateurs s’emballaient, la jeune fille attrapa son sac et descendit rapidement les estrades afin de se rapprocher du ring, puis des coulisses. Elle cherchait à attraper Duncan lorsqu’il quittera l’aire de combat. Ayant quelques secondes d’avance sur lui, elle l’attrapa au passage lorsqu’il passa près d’elle.

-« Hey. Pas mal le combat. »

Que dire d’autre ? Elle n’en savait rien. Tout ce qu’elle voulait, à présent, était de s’éloigner de toute cette foule et d’avaler quelques cachets d’aspirine afin de faire passer son mal de crâne. Elle devait s'y attendre, avec tout ce bruit… Puisse la soirée être bien plus calme dans les heures à venir.

.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Last Drink [Erïka / Duncan] Empty
MessageSujet: Re: The Last Drink [Erïka / Duncan]   The Last Drink [Erïka / Duncan] Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

The Last Drink [Erïka / Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Hors Role Play :: Le dépot :: Les RP Abandonnés-