X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Jeu 29 Mai 2014 - 3:03

Aujourd'hui, avec l'été qui approchait, les jolies filles, les romances de printemps, et les entrainement étaient de sortis.

Qui disait entrainement, disait football, et qui disait football, disait un Haron absent à mes côtés.

Notre couple était  encore "secret" à l'institut. Pas qu'on ne voulait le faire savoir, juste que l'on en avait parler à peu de personne, et qu'au final notre relation n'avait pas tant changer que ça. Quand on était seul dans l'intimité de la chambre, bien sur, nous ressemblions a tout les couples, emprunt à la tendresse et aux calins. Si biens que le lit en hauteur dans lequel je dormais a mon arrivé, servait maintenant de "range-tout". On y trouvait la guitare d'Haron, et mon sac de cours ainsi que celui de mon compagnon, et il y rangeait aussi ses affaires de sports quand il n'y était pas.

Cependant aujourd'hui, j'étais mal à l'aise de par son absence. J'avais essayer de me changer les idées en écrivant quelques chansons, en chantant aussi, mais rien... Je n'avait pas l'envie de patienter comme un toutou bien sage entre quatre mur, son retour.

Il faisait chaud dehors, prenant mes précautions pour faire baisser ma température corporelle et éviter le coup de chaud une fois dehors, j'avais pris le temps de me doucher à l'eau bien froide. La morsure du froid n'était pas déplaisante par une chaleur tel. Enfin à mon goût... Il faisait trop chaud pour aller se défouler dans le gymnase.

Enfilant, une fois la douche terminer, des habilles convenables, je remarquais que j'avais encore "grandit". J'avais pris en masse musculaire et maintenant, Haron m'arrivait au menton... Alors qu'au début, à mon arrivé, c'était moi qui lui arrivait au buste.

J'étais vêtu d'un simple t-shirt noir, qui me moulait le haut de mon corps, ainsi qu'un jean simple.

Attrapant mon porte monnaie, j'entrepris de me rendre au stade, ou se trouvait Haron. Le temps d'arriver en ville, l'entrainement toucherai presque à sa fin, ce qu m'arrangeait.

***

Les transports en commun aillant été plus rapide que prévu, je pris la décision de faire un petit crochet, pour regarder un peu ce qui ce faisait en ce moment, en profitant pour acheter quelques habilles simple, sympa et pour pas trop cher. Le peu d'argent qui me restait, allait finir dans un présent pour Haron. J'avais envie de l'inviter au cinéma, afin de profiter un peu d'un moment en dehors de l'institut. Puis je n'avais pas souvent l'occasion de l'inviter. Je n'avais pas souvent de revenu, ce n'était que de l'argent reçu pour un service rendu, ou trouver au sol... Autant dire, pas grand chose.

Arrivant au stade, les joueurs faisaient un match d'entrainement. Sans doute un des derniers. Haron, n'était pas forcément le plus massif d'entre eux, mais il était le plus puissant. Il protégeait Danny, le capitaine de l'équipe. Une personne que j'avais du mal à apprécier de par sa présence intrusive dans la vie d'Haron, et du coup, indirectement, dans ma vie aussi.

Alors que le derniers points avait été mis, le sifflet retentit. Moi, j'attendais sur le bord du terrain. Je n'avais pas prévenu Haron de ma venu, afin de lui faire la surprise.

Un sac en papier dans une mains, je restait en retrait, près de l'entré au vestiaire, le sourire aux lèvres en voyant Haron arriver dans sa tenue, lui donnant un air encore plus massif qu'il ne l'était déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Dim 1 Juin 2014 - 16:03

Dany avait été plutôt prévoyant pour la journée, voulant absolument que tout le monde soit la pour l'entrainement, même Haron et bien sur, aucune excuse pour s'absenter, même Alex ne devait pas être une gène sur ce coup-la. Il était incroyable de voir à quel oint Dany arrivait à être autoritaire, même avec Haron qui était pourtant un sacré caractère.

HAron se demandait ce que pouvait faire Alex en son absence actuellement. Depuis leur mise en couple, les choses s'étaient très bien passé, ils n'avaient jamais eu de conflit véritable, leur tranquille relation se déroulant par conséquent sans accroc, bien que Haron ne soit pas toujours facile, son petit caractère un peu bougon par moment,m ais en dehors de cela, rien de bien agaçant, la libido d'Haron ne semblant pas être un problème pour Alex à vrais dire.

Cette journée fut finalement relativement tranquille, en dehors de Dany et son entrainement qui avait duré presque toute l'après-midi. La dessus Haron finit par rentrer dans les vestiaire, il commença par aller boire un grand coup, n'usant pas de ses pouvoirs en ce qui concernait le foot américain, il se fatiguait comme n'importe quel humain et d'ailleurs, depuis qu'il avait rencontré Dany et intégré de manière officiel l'équipe, son corps s'était relativement développé, devenu massif et large comparé à Alex qui lui avait grandit et avait développé un musculature plus élancé, d'ailleurs Haron n'avait encore pas remarqué la différence d'Alex par rapport à son arrivé, lui qui était arrivé plutôt petit est aujourd'hui plus grand qu'Haron.

Haron en s'approchant des bords du terrain, n'allant pas directement dans les vestiaire, il aperçut Alex un peu plus loin, il lui afficha un grand sourire en passant par dessus la petite rambarde, même si Haron était massif il restait néanmoins de carrure relativement correct, la ou certain devenait juste d'imposante masse de muscle, Haron avait réussit à se muscler sans quadrupler de volume à en rendre son corps inutilement massif..

Il s'approcha de son compagnon et vint lui, se postant devant.

- Tu m'avais pas dit que tu viendrais me chercher dit donc.

Haron avait les cheveux un peu humide du à l'entrainement, il sentait pas mal la sueur avec cette après-midi entrainement relativement intensif afin d'être sur de garder l'équipe en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Lun 2 Juin 2014 - 16:33

C’est quand Haron me vit, que son visage s’illumina du plus beau des sourires. Enlevant son casque, et enjambant la barrière, il fut surpris de me voir ici.

- Tu m'avais pas dit que tu viendrais me chercher dit donc.

Je ricanais gentiment, en lui répondant avec un sourire chaleureux.

- C’est ce qu’on appelle « faire une surprise », mon cher.

Fronçant le nez, Haron sentait la sueur, ce qui était tout à fait logique après autant d’effort avec une chaleur pareil, mais ça me vaccina sur l’envie de lui offrir un baisé.

Marchant à ses coté  jusqu’à l’entrée du vestiaire, je m’adossais au mur.  

- Bon, je t’attends ici… Tu sais que Danny veux pas que des personnes autres que les membres d’équipes entre. Ha ! Et n tardes pas trop, je t’invite au cinéma après.

A l’ombre,  je patientais.  5, 10, 15 minutes s’étaient écoulées. Les joueurs rouspétèrent un peu. Danny leur avait tenu la jambe apparemment. Ils préféraient partir rapidement avant que sur un coup de tête, Danny recommence son speech.

Haron n’était pas sorti. Discrètement, j’étais rentré, avant d’entendre Danny parler, avant de se diriger vers la sortit. Surpris, je m’étais plaqué contre le mur, de manière à être cacher de sa vue.
Ca avait l’air de fonctionné, vu qu’il ne me jeta pas dehors. Il ne m’avait même pas regardé.

Avec un sourire triomphant et amusé, je rentrais dans la pièce, m’installant sur le banc, à côté des affaires de sport d’Haron, en regardant l’heure.

- Ah… bon ben… ce sera pour les séances suivantes… le temps qu’on arrive au cinéma, on aura loupé le début.

Haron savait que j’avais du mal à apprécier Danny. On ne s’était pas encore disputer depuis que l’on était en couple. Mais la tendance de Danny à s’immiscer dans la vie d’Haron  me rendait nerveux. Je faisais de mon mieux pour me taire, mais des fois, sur le ton de la taquinerie,  je ne pouvais pas m’empêcher de lancer un petit pique.

D’ailleurs, Haron me surprenais avec Danny. Il était patient et l’écoutait, lui qui avait un si fort caractère.

Il avait beau être une tête de mule, il n’était pas ce que les gens pensaient de lui. Il était même tout le contraire quand on le connaissait vraiment. Gentil, attentionné… Il était loin d’être parfait, mais qui l’était dans ce bas monde ? Il avait beau être têtu, pas délicat pour un rond, mais il n’était pas le monstre que tout le monde pensait et j’étais plutôt bien placé pour le savoir.

Quand j’avais été blessé, il avait d’abord été assez surpris et choqué de me voir dans un tel état.  J’avais eus du mal à le rassurer dans un premier temps. Tout comme lui, quand la duchesse avait attaqué l’institut et qu’il avait été sacrément blessé. Je lui avais expliqué le stricte minimum afin qu’il ne s’inquiète pas pour moi, ou prenne peur.  Je lui avais dit que j’avais rattrapé le voleur du sac d’Erika, et qu’un gang nous est tombé dessus… je lui avais aussi appris qu’il était à l’origine de l’assassinat de ma mère, m’ouvrant un peu à lui, car je lui faisais confiance pour ne pas répandre l’information. La seule chose que je lui avais cachée, était le carnage dans la ruelle. Personne n’était mort, donc bon…  Il y avait certaine chose qui était bon de garder pour soi.  Après ça, il s’était montré très attentionné à mon égard.  Il avait été à l’écoute, très prévenant et, et serviable. Il s’était même montrer autoritaire quand j’avais envie de me lever pour aller marcher  un peu, alors que mon corps avait du mal à me soutenir.  Je n’avais pas envie qu’il me voit galérer  à marcher, alors je m’entrainais quand il était en dehors de la chambre. Quand il me surprenait, j’avais le droit à une leçon, avant de me faire porter un lit. Il m’avait même menacé de m’attacher au lit si je ne me reposais pas… Pas que l’idée d’être attaché fut déplaisante, mais je ne supportais pas être privé de ma liberté… Autant vous dire que mon temps de convalescence était un supplice. Du coup, je m’étais calmé, attendant en rongeant mon frein, le temps que mon corps reprenne des forces.

- … Alors, c’était quoi aujourd’hui… t’as mangé une feuille de salade en trop ?

J’eus un petit sourire taquin, sachant qu’il faisait déjà assez d’effort pour manger équilibré, je trouvai que Danny exagérait sur ce point-là. J’étais persuadé qu’il n’était pas aussi chiant avec les autres membres de l’équipe.

- Plus sérieusement, il ferait mieux de te laisser un peu de mou  et s’occuper un peu plus des autres membres. De toute manière, tu te surveilles déjà assez, et un écart de temps à autre ne te fait pas de mal.

M’installant plus à mon aise, il faisait plutôt frais dans les vestiaires, ce qui n’était pas une mauvaise chose.

- Au fait ? Tu comptes prendre une douche ici ? Enfin comme d’habitude ? Parce que là on n’aura pas le temps de faire le crochet à l’institut…  Je porterai tes affaires s’il le faut. Tu dois déjà être assez crevé comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Sam 14 Juin 2014 - 15:54

Haron était heureux de voir qu'Alex était venu jusqu'ici pour lui et uniquement pour lui. Alex donnait toujours à Haron cette tendresse rare chez les gens. Dire qu'il avait traversé la ville uniquement pour venir le chercher, sans se montrer ultra-émotif non plus, cela toucha vraiment Haron qui était heureux de se savoir enfin important aux yeux de quelqu'un.

Sur ce Haron laissa Alex s'exprimer ainsi que que de le guider tranquillement dans les vestiaire, ce que Alex ne savait pas, c'est que bien que Dany n'aiment pas que les gens entrent dans les vestiaire, Haron avait réussit à convaincre celui-ci de laisser Alex entrer dans les vestiaires, ce qui amusait beaucoup Haron de voir son loup entrer furtivement et bien sur il le laissait mariner tranquillement dans son petit délire d'entrer furtivement afin de pouvoir lui casser son délire personnel.

- Je vais t'avouer un truc... J'ai parlé avec Dany d'un détail... T'avais pas besoin de rentrer dans le vestiaire en ninja... Toi t'as le droit.

Affichant un sourire moqueur avant de lui voler un baisé rapide, il s'installa dans les vestiaire commençant à retirer son équipement pendant qu'Alex l'attendait de l’autre côté de la pièce, bien sur avec une telle odeur de sueur sur lui il se devait de se doucher un coup afin de dégager cette odeur de fauve qu'il trimbalait sur lui, Dany n'était pas un tendre en entrainement lorsqu'il s'y mettait, surtout qu'il avait fait chaud toute la sainte journée.

Au final, Haron retira les vêtements qui lui restait afin de les poser quelque part, sachant qu'Alex ne supportait pas la chaleur, même pas pour une question de confort, mais bel et bien de survie au bout d'un certain moment, Haron se pencha depuis les casier, une serviette autour de la taille*

- Je vais prendre une douche Alex, tu m'accompagne, ça te rafraîchira un peu au passage, tu dois souffrir avec cette chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Sam 14 Juin 2014 - 22:40

- Je vais t'avouer un truc... J'ai parlé avec Dany d'un détail... T'avais pas besoin de rentrer dans le vestiaire en ninja... Toi t'as le droit.

Alors que j’apprenais ça, en voyant son sourire moqueur, j’allais répliquer, mais je n’eux pas le temps. Me volant un baisé, je ne pus m’empêcher de sourire. Haron avait l’air heureux et ravi de ma venue. Ca me faisait plaisir de pouvoir lui faire ce genre de surprise, et surtout, que ça lui plaise. Avec peu de moyen, il m’était difficile de faire mieux. J’avais tellement envie de faire plus des fois.

Alors qu’il se déshabillait, son odeur me frappa comme une claque. Il sentait la sueur. Son odeur de base ne me rebutait jamais, mais la… il fallait dire que c’était une véritable fournaise la dehors, alors imaginez-vous portant un équipement monstrueux… Je n’osais pas me mettre à la place d’Haron, je serai tombé bien avant.

Le revoyant avec une serviette autour de la taille, je priais fort pour que celle-ci tombe par mégarde, afin de pouvoir profiter de la vue du corps d’Haron.

Je doutais fort que beaucoup de monde puisse imaginer Haron casé, et avec un gars qui plus est. Il avait tout pour plaire aux filles, et bon nombre de groupie avait des vue sur lui. La réputation de mon compagnon avait tendance à très vite le précéder. C’était vrai qu’avant, dès qu’il y avait la possibilité de faire une partie de jambe en l’air, il courrait sans hésiter. Mais depuis que j’avais osé le premier pas, voir même avant, il avait arrêté ses coucherie. Je supposais que c’était parce qu’il était bien avec moi, et qu’il tenait à moi.
Haron était le genre de garçon épais, sans être une caricature humaine ou l’on pouvait répertorier le moindre muscle rien qu’en l’observant. Il avait le cou large, les muscles bien dessiner, et volumineux, sans être à l’excès. Son visage était beau, avec une peau parfaite. Non, il était franchement un bel homme selon moi.

Ce fut Haron qui me tira de mes rêveries.

- Je vais prendre une douche Alex, tu m'accompagne, ça te rafraîchira un peu au passage, tu dois souffrir avec cette chaleur.

- Ano… J’en ai pris une avant de venir, ça devrais aller. T’en fais pas, je t’attends.

Suivant Haron du regard, je restais assis sur le banc. Grattant mon épaule, je sentais la cicatrice gonflé que m’avait laissée ma blessure. J’avais vraiment manqué d’y rester… Mais c’était du passé, et je devais aller de l’avant. Après quelques minutes, Danny repassa, demandant ce que je faisais. Je lui répondis simplement.

- J’attends Haron, il est sous la douche là.

- Ok, ben je lui laisse la clé du vestiaire, n’oubliez pas de fermer la porte en sortant. Je dois partir urgemment, j’ai quelques choses d’important à faire.



Me jetant les clés, je sentais que Danny ne m’appréciait pas beaucoup. Mais ça m’était égale, c’était réciproque. Attrapant le trousseau au vol, je ne le lâchais pas du regard. Il avait beau être tolérant envers le pouvoir d’Haron, je devinais que mon regard, ainsi que certains de mes traits physiques pouvais le déranger… Ou bien il était juste inquiet que je fasse du mal à Haron. Il s’éloigna, fermant la porte.

Me levant je me dirigeais vers les douches.

- Danny t’as laissé les clés pour fermer… Je ne sais pas ce qu’il après moi, mais ma tête lui reviens toujours pas.

Le bruit de l’eau avait due empêcher Haron de m’entendre. Levant les yeux, j’allais lui demander s’il m’avait compris, mais je fus coupé par la vue que j’avais devant moi. L’eau coulait sue la peau d’Haron, mettant la moindre parcelle de son corps en valeur. L’air humide était chargé de son odeur. Il ne sentait plus le fauve. Il sentait juste… lui. Son odeur. Celle que j’aimais tant. Je le regardais avec attention, et plaisir. Ses cheveux commençais à repoussé, tiré en arrière pas le jet de l’eau. Posant les clés, je me dirigeais d’un pas rapide et ni une, ni deux, je venais de me retrouver sous la douche, Haron dans les bras. Son dos musclé était contre mon torse, et ne je pouvais m’empêcher de le serrer contre moi. J’étais encore habiller, mais peu m’importait. Je n’avais pas eus la patience de me déshabiller. J’avais simplement suivi mon envie du moment. J’avais sentis Haron sursauter quand je l’avais pris dans mes bras. Ses pensées devaient être ailleurs pour qu’il ne m’entende pas.

Le gardant contre moi, je sentais le flux de l’eau se déverser sur moi, j’étais bien, installer comme ça, mon nez dans le cou d’Haron, me délectant de son odeur en fermant les yeux. Après quelques longues secondes de silence, je finis par le rompre

- Je t’aime…

L’eau avait finis par me détremper, faisant coller les habilles contre ma peau. Je n’avais pas une spécialement bonne estime de moi-même physiquement, mais peu m’importais. Tant que je plaisais à Haron, tout m’était égal. Tournant doucement Haron, que je surplombais d’une demi-tête, je plongeais mon regard dans ses yeux verts. Je ne pouvais m’empêcher d’aimer ce regard. D’aimer cette personne. On avait beau pensé qu’il était l'homme le plus vicié du monde, je savais que les fous qui disaient ça, avaient tort. Il était gentil, affectueux, protecteur… A mes yeux, ses défaut étaient aussi des qualités.

- Je t’aime de toute mon âme…

Encadrant son visage dans le creux de mes mains, je vins l’embrasser tendrement. Peu m’importais si on nous surprenait. Poussant doucement Haron contre le mur de la douche en l’embrassant, je vins le porter à ma hauteur m’aidant du mur pour le soutenir. Haron n’était pas bien lourd pour moi, mais il était plus sécurisé d’avoir un appuie dans cette patinoire. Le gardant à ma hauteur, je rompis le baisé, observant le visage de ce dernier, sentant une toute autre envie envahir mon corps. Je sentais mon cœur battre plus fort, et mon souffle s’accélérer légèrement. Avant qu’Haron ne puisse en placer une, je l’embrassais à nouveau, guider par cette envie.

Je n’avais jamais pris les devants avant aujourd’hui. Dans notre relation, cela avait toujours été Haron qui initiait la chose quand il s’agissait de faire l’amour. Je n’étais pas hermétique à ses demandes, ou du moins très rarement, mais aujourd’hui, c’était différent. C’était moi, qui étais en train de faire le premier pas.

Jouant avec les lèvres d’Haron, je me sentais transporter. Je l’aimais, et c’était tout ce qui m’importait.
Gardant Haron, contre moi, il s’était accrocher, le temps que je puisse enlever mon t’shirt noir trempé, qui me collait à la peau. J’avais l’impression que mon cœur allait exploser, j’avais chaud. Faisant tomber mes derniers vêtements au sol, je sentais maintenant  la peau d’Haron contre la mienne. La sensation me paraissait nouvelle, même si je la connaissais pourtant bien maintenant.

En silence, suspendu à son souffle, je le désirai. Je l’aimais de tout mon être, de toute mon âme.

Le gardant porter contre moi, je finis par m’immiscer en lui dans un soupir sourd de plaisir.

Déglutissant, je couvrais le cou de ce dernier de baisés, le mordillant doucement par moment. J’entendais le cœur et le souffle d’Haron s’accélérer.
Le temps c’était comme arrêté autour de nous. L’air était lourd et humide, et l’eau de la douche couvrait nos corps, dans une caresse agréable et douce.
Notre étreinte était tendre, délicate, et plutôt discrète. Suspendu chacun au souffle de l’autre dans des murmures sourd de plaisir. Je sentais mon corps muté légèrement. J’avais encore du mal à contrôler tout ça lors de nos ébats. Si quelqu’un me voyait comme ça, il risquerait sans doute de prendre peur, mais actuellement c’était le cadet de mes soucis.
Je sentais Haron apprécier mes caresses, et il se plaquait contre moi. Je le gardais précieusement dans mes bras, avant de l’allonger sur le sol de la douche. Je pouvais profiter pleinement de son corps comme ça, caressant ses cuisses, embrassant son buste…  Je sentais les mains d’Haron parcourir mon corps, m’embrasser, et parfois soupirer tendrement au creux de mon oreille, tandis que moi, je restais suspendu à son souffle, l’enlaçant tendrement.
Les minutes filèrent, jusqu’à ce que nos plaisirs atteignent leur paroxysme.

J’étais essoufflé… Mais heureux. Je ne savais pas ce qu’Haron pensait.

Le gardant encore un peu contre moi, je ne pus m’empêcher d’avoir le sourire.

Déposant un petit baisé sur la lèvre de mon compagnon, restant front contre front, l’un contre l’autre. J’étais bien quand il était dans mes bras, et je n’avais pas envie de bouger de là.

Me laissant glissé sur le coté, l'eau qui coulait en pluie sur nos corps m'aidait à retrouver mon calme, ainsi qu'une apparence plus humaine.

Bizarrement je n'avais plus plus envie de bouger d'ici. Je caressais le buste d'Haron du bout des doigts, avant de ne pouvoir m'empêcher de ricaner en lui mordant l'épaule en souriant.

- Tu déteins sur moi. Je vais bientôt finir aussi pervers que toi si ça continuer.

J'avais le regard remplit de malice, un regard qu'Haron connaissais plus que quiconque maintenant. Le tirant à moi je vins lui murmurer à l'oreille.

- Je crois que je vais y prendre goût.

Une fois mon souffle retrouvé,je me relevais, aidant Haron à en faire de même. Baissant la chaleur du jet doucement pour ne pas faire bondir Haron, je me collait à lui, afin de lui tenir chaud, mon corps dégageant un peu plus de chaleur que la normal humaine.  je pris doucement le gel douche, commençant à laver le torse d’Haron en en lui volant un baisé.

- Tu sais, t’es tout pour moi… Je te l’ai pas encore dis mais… s’il devait t’arriver quoi que ce soit, je crois que j’y survivrai pas… Je tien à toi plus qu’à ma propre vie, ne l’oublies pas.

Commençant ma toilette aussi, je sentait la morsure froide de l'eau agir sur mon métabolisme. Ca faisait du bien. Passant le gel à Haron pour qu'il puisse me frotter le dos. J'avais manqué d'oublier de lui dire ce que m'avait dit Danny.

- Ha! au fait, Danny est repasser quand t'as commencé ta douche, il m'a filer les clés, il devait partir rapidement. J'ai crus comprendre qu'il avait quelques choses d'important à faire, mais j'en sais pas plus. Je sais juste qu'aujourd'hui c'est toi le responsable des vestiaires. Je sais pas ce que je lui ai fait mais bon. Je peut sentir que je lui reviens pas... Il a peur de moi ou quoi? Tu sais pourquoi il peut pas m'encadrer?

Sentant les mains d'Haron me frotter le dos, je me sentais fondre. Je me détendais immédiatement. Haron avait ce pouvoir magnétique de me calmer des qu'il me caressait. Poussant un râle de bien être, je fermais les yeux, un sourire serein mais débile sur les lèvres.

- Tu triches... Tu sais trop bien comment me calmer pour éviter les conversations.

J'avais beau l'accusé de tricheur, je n'avais néanmoins pas l'envie qu'il s'arrête en si bon chemin.

- Mais bon... Je t'autorise à continuer~  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Sam 21 Juin 2014 - 15:25

Haron entra donc dans la douche, son corps en sueur devait être doté d'une odeur insupportable pour Alex et son odorat si fin, heureusement qu'Haron avait cessé d'être l'animal égoïste et sans vergogne qu'il avait été pendant si longtemps, mais une question panait, que ce serait-il passé si Haron n 'avait pas rencontré Alex, serait-il devenu un vagabond, laissant l'institut derrière lui pour se forger une vie différente, les probabilité qu'il aurait pu faire une telle chose était grande.

Aujourd'hui Haron avait un train de vie bien plus stable, i; était émotionnellement stabilisé et cela plaisais beaucoup ) Dany de voir son ami ainsi se porter mieux, même si il gardait une certaine méfiance envers Alex, ne le connaissant pas assez, il gardait une certaine froideur envers Alex, mais Haron était persuadé qu'il finirait par comprendre qu'Alex n'était pas une menace au bien être d'Haron.

Alors qu'il avait allumé l'eau chaude afin de commencer à se laver de cette transpiration collante et puante qu'il transportait sur lui. Il écouta Alex lui parler depuis le vestiaire, Dany lui avait filé les clés pour qu'Haron ferme derrière lui, à entendre Alex se plaindre de la froideur de Dany, ce dernier avait du se montrer une fois de plus assez froid.

- T'en fais pas, il est comme ça, il se méfie encore de toi mais ça lui passera, il doit juste vouloir garder un œil sur toi pour commencer. On est amis de manière assez évolué, sans aucune arrière pensé, donc on a tendance à veiller par dessus l'épaule de l'autre.

Il savait qu'Alex avait un côté jaloux, mais pas agaçant non plus, juste assez jaloux pour attiser l’intérêt d'HAron sur le plan sexuel et sentimental, s'amusant à taquiner Alex par moment, aimant jouer avec sa jalousie, mais sans pourtant aller trop loin, la chose n'était vraiment amusante que de manière mesuré, en dehors de cela, il n'y avait rien de drôle à faire du mal à son amant.

Soudain il sentit la présence d'Alex, se rapprochant de lui, toujours habillé malgré l'eau qui coulait sur leurs corps. Sentir ses mains et son torse plus musclé qu'au début était une sensation agréable, mais encore plus incroyable, Alex prenait l'initiative pour une relation sexuelle, et qui plus est directement dans la douche, dans un lieux ou ils pouvaient être pris sur le fait, HAron n'y voyait aucun soucis, lui qui était habitué aux actes sexuelle dans des endroits insolite,mais voir Alex prendre l'initiative dans un endroit aussi risqué, c'était original aussi, mais surprenant de la part d'Alex, il semblait céder à ue envie soudaine et viril à laquelle HAron ne se refusait pas.

Ses mains parcoururent longue le corps d'Alex alors que celui-ci partageait de long instant de plaisir, unissant son corps à celui de son compagnon. Après un instant qui paraissait interminable et pourtant trop court à al fois, Alex finit par achever ce long instant de plaisir partagé entre eux, durant lequel Haron s'était accroche au corps de son loup humain.

Il resta encore quelques instant sur le sol aux côtés d'Alex sans bouger de la, jusqu'à enfin sur mettre de côté vers lui.

- J'admet que sur ce coup la, tu m'as bien surpris.

Par la suite, il se mit à laver le dos d'Alex ainsi que son torse avec le savon. Il appréciait sentir la respiration d'Alex entre ses mains ainsi, celui-ci voulu de nouveau savoir pourquoi Dany était si froid à son égard, peut-être avait-il du mal à comprendre que cela faisait partit de son caractère en général. Il se mit à frotter Alex plus fort pour passer à un autre sujet, ne voulant pas s'attarder la dessus., mais le jeune loup ne semblait pas assez dupe pour tomber dans ce piège, même si au final il abdiquait face aux insistance du minotaure.

- J't'ai déjà dit... Il est comme ça, tu verras avec le temps il comprendra que tu es sympa et il sera moins froid. Il a toujours été méfiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Dim 22 Juin 2014 - 10:25

- J'admets que sur ce coup là, tu m'as bien surpris.

Collant mon front au sien, je lui offris un sourire des plus tendre et chaleureux.

- Te surprendre est l’un de mes passetemps favori.

Me relevant en l’aidant, je lui fis part du fait que Danny était revenu lui confier les clés des vestiaires. Moi qui pensais qu’il ne m’avait pas entendu avant je m’étais trompé.

Alors que Haron me frottais le dos, il se fit moins doux en se répétant.

- J't'ai déjà dit... Il est comme ça, tu verras avec le temps il comprendra que tu es sympa et il sera moins froid. Il a toujours été méfiant.

- Si tu le dis… On verra bien par la suite.


Me faisant lavé par Haron, nous prenions doucement notre temps, se câlinant l’un et l’autre. J’aimais l’avoir contre moi, cela me rassurais, me soulageais.

Une fois, finit, je pris mes vêtement tremper, les essorant comme je pouvais, enfilant ce que je venais d’acheter. J’étais déjà plus à mon aise.

Quittant les vestiaires, Haron ferma la porte, vérifiant plusieurs fois si tout était sécurisé.
Marchand alors jusqu’au centre-ville, je prenais soin de ne prendre que les axes principaux. Les ruelles, j’avais assez donné. Cela faisait faire un petit détour, mais je préférais ça, que de voir ma hantise se réaliser.

Attrapant la main d’Haron, l’autre en poches, je profitais de ce moment agréable passé ensemble. Il était rare qu’on puisse se retrouver comme ça et sortir, se balader. On avait beau nous regarder parfois de travers, ça m’était égal.

Près du cinéma, se trouvait un parc, et un banc à l’ombre nous attendait.

- Il nous reste un peu de temps. Tu veux te poser à l’ombre avant d’aller choisir le film ?


(Ultra cours, je m'en excuse d'avance >w<" mais c'est pour te laisser un peu plus de liberté pour la suite ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Dim 22 Juin 2014 - 15:49

Haron regarda Alex avec tendresse, celui-ci s'amusait avec lui en le savonnant, venant le chatouiller par instant, c'était amusant de le taquiner comme ça, il était plutôt aisé de taquiner ce bougre de louveteaux, dire que c'était le même homme viril qui venait de s'occuper e son cas sous la douche qui semblait jaloux du rapprochement qu'il y avait entre Haron et Dany.

Frottant tranquillement, il insistait un peu plus par moment pour rajouter de temps à autre un petit massage sur ses muscles surement encore un peu tendue, après tout rien ne pressait non plus, la séance de cinéma dont parlait Alex ne commençait pas avant un petit moment de toute façon, don cils pouvaient bien prendre un peu leur temps avant d'entamer le chemin sérieusement.

Ayant finit de laver le dos d'Alex, il se pressa d'aller à son tour se rhabiller, ne sentant plus la sueur mais à présent le propre, Haron enfila sa tenue habituel, un T-shirt relativement sombre et sa veste de cuir ainsi qu'un bon vieux jean des familles. Il vérifia qu'il n'avait rien oublié derrière lui, il avait rangé soigneusement son équipement dans son casier afin de le garder bien à l'abris et avait fermé la porte en fer à clé, une fois ceci fait, il suivit Alex dehors afin de pouvoir enfoncer la clé dans l'orifice du loquet, ce qui ramenait à quelque chose ayant eu lieux quelques instants plus tôt sous la douche.

Une fois la porte fermé et Alex rejoins, HAron entrepris de continuer à pieds avec lui. Alex semblait vraiment prendre des initiative, lui prenait la main, ignorant royalement es regard étranges qui se portaient sur eux, de toute façon si il y avait un problème, Haron savait comment gérer la situation, ses poings avaient l'habitude de parler lors des débats musclé.

- Hm? Ok, en plus tu supporte mal la chaleur, t'as pas besoin de rester au soleil comme ça.

évidement qu'Haron se préoccupait pour Alex, la seule personne qu'il ait jamais aimé jusqu'à présent, donc forcément il prenait un peut plus soin de lui que de toute autre personne, voir même, de lui-même, Haron se savait prêt et prompt à prendre des risque, même sans ses pouvoirs, il avait toujours su se débrouiller dans bien des cas, mais Alex, malgré sa métamorphose, n'avait pas la même endurance et résistance, ils étaient, différent sur certain point dans leurs pouvoirs, même si très similaire, Alex était un garçon avec une aura sauvage, HAron dégageait une aura plus, bourrine, bestial aussi dans un sens, mais plus de la bête calme pouvant exploser à tout moment et tout ravager si l'envie l'en prenait.

- J'te laisse choisir le film, c'est ton idée après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Mar 18 Nov 2014 - 13:29

[pardon pour ce retard de réponse! après plusieurs mois de soucis informatique et personnelle, je suis enfin de retour!]  

- Hm? Ok, en plus tu supporte mal la chaleur, t'as pas besoin de rester au soleil comme ça.

gardant la mains d'Haron dans la mienne, nous nous installions donc sur un petit banc, en retrait, a l'ombre d'un grand arbre.

Il faisait chaud, mais je pouvais bien supporter un peu de chaleur, surtout que j'avais pris une douche bien fraîche en compagnie de mon cher et tendre.

Il était vrais que la chaleur et moi, ne faisions pas bon ménage. Haron avait déjà constater l'ampleur des dégâts quand je prenait un coup de chaud, ce qui pouvait très vite arrivé.

Autant je tombais rarement malade, mais quand j'avais un coup de chaleur, on pouvait dire que j'étais malade comme un chien, et cloué au lit. Heureusement, je faisais suffisamment attention pour que cela n'arrive pratiquement jamais.

Une légère brise fraîche vint caressé nos visages. Le coin était agréable. Je finit par m'allonger sur le banc, la tête sur les jambes d'Haron, le regardant tendrement. Nous en avions vécu des choses... Et il était vrai que depuis que je m'étais fait agressé avec Erika l'hiver dernier, j'avais toujours cette angoisse de reperdre le contrôle, et de blesser ceux que j'aimais.  

Le temps passais, et nous discutions de tout et rien. J'appréciais ces moments si rares au final. Entre les cours, les sélections d'Haron, et moi, avec le sport et la musique. On ne se voyait finalement pratiquement que le soir et nous sortions peu, car je n'avais que peu de moyen et que je refusais toujours qu'Haron m'invite... Même si des fois, il avait des arguments de poids, me faisant céder.

Au final, je n'avais pas spécialement envie de bouger de la ou je m'étais poser. Le cinéma pouvait bien attendre. Rester enfermer dans une salle obscure, sans pouvoir profiter de son visage me paraissait cruel maintenant.

- A vrai dire, en y réfléchissant, est-ce que tu veux vraiment aller t'enfermer dans une salle sombre?... On a si peu de moment comme ça, que j'aimerai en profiter.

Le regardant de mes yeux dorés, je me calait un peu plus contre lui, plongeant mon regard dans le sien, confortablement installer, je me mis à chanter doucement.



Une fois finit, je sentais que j'avais la gorge qui s'était noué, et les yeux embrumés par des larmes, que je retenais.

Me redressant pour cacher cet instant assez gênant, je me rendais compte à quel point Haron  était précieux pour moi. Malgré son caractère de cochon, qu'il ne me faisait pratiquement jamais subir, et son passer fougueux, Haron était un peu comme un trésor que je ne voulais partager avec personne d'autre. Il pouvait me manquer terriblement certains jours. Je n'avais jamais connu cela avant.

Finissant par me retourner vers lui, je lui pris la main, le levant sans difficulté, le décollant même du banc, pour l'enlacer avec force en enfouissant mon visage dans son cou.

- Je t'aime Haron. Et jamais je ne te laisserai partir. Tu m'appartiens... Et je t'appartiens. Le ou La première qui tentera quoi que ce soit envers toi... Je crois que je deviendrai fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   Sam 22 Nov 2014 - 3:30

Profitait aussi du moment, Haron se contentait de suivre Alex, après tout, celui-ci avait apparemment voulut préparer la fin de journée juste pour eux ensemble. ça avait longuement fait bizarre à Haron au début de se retrouver en couple, le fait de ne plus draguer à tout va et de ne plus tenter d'amener Erika dans son lit, même si celle-ci figurait toujours dans son répertoire de fantasme malgré le temps.

Mais il restait tranquille, il passait son après midi avec Alex, bien sur des gens les regardaient passer, certain trouvant ça mignon que deux hommes se tienne la main et d'autre, regardant de travers le couple masculin, il ne fallait pas rêver, ce genre de personne pullulaient encore à travers le monde, mais cela, Haron s'en fichait royalement, le quand dira t-on ne l'inquiétant pas un seul instant, par contre si quelqu'un venait à l'emmerder ou bien l'attaquer sur ça, les salades de phalange allaient être distribué gratuitement.

Alex le guidait vers un parque ou ils s'installèrent ensemble, tranquillement paisiblement, c'était incroyable de voir à quel point Alex pouvait se montrer niais par moment, mais au fond, cela contre-balançait Haron, qui lui était beaucoup plus sombre, dans le sens ou il s'était laissé corrompre par de nombreux vice durant sa vie, la drogue, l'alcool, l'abus de sexe, la violence par plaisir et depuis quelque temps, une espèce d'organisation mafieuse organisé comme une prise de pouvoir sur les gang, mafia et autorité de la ville, cette dernière étant encore à voir, car il est encore difficile de déterminer si cela est quelque chose de mauvais ou de bon, mais une chose est sur, la femme à la tête de cette organisation est incroyablement autoritaire, au final seul deux personne ont réussit à garder Haron dans une certaine droiture, Dany et Alex.

Fermant les yeux, il écouta Alex chantonner une petite chanson qui ne lui était pas inconnu à lui non plus, faisant sourire le jeune minotaure.

* Dieux qu'il est niais quant il s'y met... Mais c'est comme ça que je l'aime il faut croire.*

Il le laissa chantonner et terminer sa chanson tranquillement, après tout, il semblait que le petit loup exprimait son amour à travers cette chansonnette.

- Pas mal, mais ça manque un peu d’entrain tout ça, c'pas avec ça que tu sera le prochain X-factor.

Le reste de la soirée se passa très simplement, mettant le ciné de côté, voulant juste passer du temps ensemble.

[Fin du sujet.. Sérieux la pour ce sujet j'ai plus de jus, il est trop ancien pour que l'on puise tirer quoi que ce soit d'autre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après l'effort, le réconfort (PV Haron déconseillé au -18.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort. [Libre]
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York-