X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Noirceur surnaturelle (Haron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Noirceur surnaturelle (Haron)   Lun 27 Jan 2014 - 4:04

Tu te souviens vaguement être retourné dans ta chambre après une enième folle nuit. Tu as eu de la chance, le loup était en forme cette nuit, mais il t'a complètement épuisé. Lorsque tu es retourné t’étendre, le sommeil est arrivé en un instant, alors que tu affichais un sourire comblé par ton amoureux.

Cependant, alors que tes rêves prennent fin, tu ouvres les yeux sur ta propre chambre, normalement éclairée par la lumière de la lune au travers de ta fenêtre. Cette fois-ci, rien, pas une seule lumière, pas un seul bruit. Le sol, difficilement distinguable dans cette obscurité étouffante, te semble « épais », comme si une brume noirâtre s’y promenait. C’est intangible, le pied qui dépasse de ton lit ne le sent pas du tout, mais tu le vois… ou plutôt, tu le « sens ». De faibles voix semblent provenir de l’obscurité, des voix ténébreuses, graves, certaines implorantes, d’autres furieuses. Tu as de la difficulté à les dintiguer, et encore plus à comprendre les mots qui sont dit. Tu en captes tout de même certain.

-Mort… Sombre… Obscurité… Présence… Duchesse…

Des mots qui ne font pas de sens dans ton esprit, mais qui semblent vouloir te saisir, te posséder.

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mar 28 Jan 2014 - 1:23

Haron avait passé une assez bonne nuit, il dormait à point fermé, cependant la nuit avait été plutôt calme, en effet Haron et Alex n'avait finalement rien fait jusque la (Oui j'édite pour des raisons perso, des détails un peu long à expliquer). Dormant tranquillement, Haron respirait doucement son sommeil bien que sa nuit était légèrement perturbé par quelque sensation étrange, comme si quelque chose le dérangeait en pleine nuit. Pendant les premier instant il se contenta de grogner doucement dans son sommeil et de remuer un peu dans les bras d'Alex, jusqu'à ce que cette sensation ne finisse pas l'éveiller totalement, il ouvrit les yeux, sortant de sa torpeur.

La première chose à le surprendre fut l'absence totale de lumière, la lune éclairant toujours la pièce habituellement, elle était cette fois totalement absente. Se levant sans réveiller son amour de loup, il tenta de regarder autour de lui, ses yeux s'habituant à l'obscurité totalement, lui permettant de distinguer de vulgaire forme, ou était-ce certaine odeur. Non, il ne faisait pas si noir que ça, mais quelque chose d'étrange planait, comme une volute malsaine planant à ses pieds, l'incitant à à s’intéresser à cette étrange brume épaisse à ses pieds, sans compter comme une voix venant de nul part, prononçant des mots sans logique.

- C'est quoi ça?

Intrigué, il avança à tâtons, tentant d'attraper la brume dans sa main, il échoua bien évidement. Il regarda de nouveau autour de lui, surveillant Alex, s'assurant qu'il dorme bien. Les mots n'avait toujours pas de sens pour le jeune mutant qui décida de s'approcher de la porte afin de sortir pour regarder dehors. Il ouvrit et pencha la tête vers le couloir pour voir si tout se passait bien aussi.

Y voyant difficilement, il ne pu y voir grand chose, cherchant un repère, quelqu'un à qui s'adresser afin de terminer cette situation stupide. Il fronça le sourcil, grognant légèrement d'agacement, il serra les poings, regardant autour de lui, il s'exclama plus fortement mais pas trop pour alarmer les lieux.

- Sérieux, c'est quoi ce putain de bordel? T'es ou connard.


Dernière édition par Haron Karzen le Mer 12 Fév 2014 - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mar 28 Jan 2014 - 3:49

La brume que tu tentes de saisir dans tes mains te donnent l’impression de tenter de saisir la fumée en plein vol. Tu ne perçois pas la texture de ce que tu essaies de toucher, mais, à chacun de tes pas, tu constates que ce qui est au sol semble se durcir au niveau de tes jambes. Pas de quoi te retenir, loin de là, mais assez pour que tu sentes une résistance, une succion.

Cela ne t’empêche pas de sortir de ta chambre cependant, et dans le couloir, la lumière se fait aussi absente que dans ta chambre. Un froid surnaturel semble occuper le manoir, ou du moins la petite partie que tu peux observer de l’endroit où tu te trouves. Alors que tu attends à l’extérieur de ta chambre, la succion se fait forte au niveau de tes jambes, à tel point que, à force de rester en place, tu sais que le prochain mouvement te demandera bien plus de force qu’à l’habitude. Derrière toi, la porte se referme, t’empêchant de faire demi-tour. Avant même que tu n’aies fait un mouvement vers la poignée, tu entends le son distinct et clair du mécanisme de verrou qui s’enclenche. Tu es pourtant persuadé que ton amoureux était toujours dans ton lit une seconde plus tôt.

Ta  voix se répercute sur les murs et fait naître un nouveau silence dans le couleur, un silence qui t’étouffe, où le seul son que tu captes est le battement de ton cœur. Une vague de froid, nouvelle et plus puissante que les précédentes, te parcourt de part en part, laissant ton corps sans chaleur. Devant tes yeux, du brouillard à tes pieds, commence à se dresser une forme vaguement humanoïde, avec une lueur mauvâtre au niveau des yeux. Avec le peu de lumière des lieux, c’est du moins tout ce que tu peux distinguer.


-Toi… je te… connais toi.

La créature penche la tête de côté, puis lui fait faire un tour complet sur elle-même avant de te fixer de son regard sans vie. La succion que tu ressens au niveau de tes jambes semble se préciser, te faisant penser à des mains griffus tentant de te garder prisonnier.

-Tu m’as fait… beaucoup de mal toi… tu t’es mis au travers… de nôtre chemin…

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 29 Jan 2014 - 15:33

Haron ne se sentait pas vraiment à l'aise, quelque chose clochait clairement dans ce bazars, mais quoi? Cette brume malsaine, des voix retentissant à travers les murs. Le jeune mutant était sur la défensive, s'attendant à quelque chose de potentiellement dangereux, une attaque furtive, des tentative de corruption.

Alors qu'il se déplaçait doucement dans le couloir, il sentit comme une résistance, quelque chose qui tentait de le retenir, ou de le ralentir, comme si ses jambes étaient aspiré par quelque chose de vivant. Il continua de doucement avancer en forçant un peu, pas la peine d'user de son pouvoir pour quelque chose d'aussi bénin pour l'instant. Il faisait froid, et HAron ne portait qu'un boxer, ne s'étant pas habillé avant de sortir, il avait des petits frisson mais rien de bien important, puis il vit quelque chose.

Une forme humanoïde, ou presque, se dressa devant lui, le regardant avec des yeux vide de toute forme de vie, mais ils étaient la, le fixant, et des mots sortant d'une bouche inexistante aux yeux d'Haron. Il était claire que cette chose n'était pas la pour faire mumuse ou qu'elle cherchait des amis, sa présence était très possiblement hostile, bien qu'elle restait calme, mais la façon dont elle s'exprimait n'avait aucun sens pour le mutant.

- Heuuu... Nan, je crois pas avoir déjà fricoté avec un morceau de brume.

Elle lui tourna autour, forçant Haron à tourner sur lui même afin de la garder en joue. Il était hors de question de quitter cette chose du regard alors qu'on ne savait même pas ce qu'elle voulait. Elle commença à parler du fait que le jeune homme, lui aurait fait du mal, qu'il était en travers de son chemin, autant dire qu'Haron n'était pas un cérébrale, mais ainsi réveillé en peine nuit, ses idées n'avait pas grand sens non plus.

- D'accooord... Et la t'es censé me choper pour transformer ça en porno à tentacule, j'ai compris... Pas intéressé désolé.

Un sourire moqueur, il força sur ses jambes, puisque la succion le dérangeait particulièrement, il prit une position écarté pour tenter d'envoyer son poing au visage de la forme brumeuse, ce qui bien sur, à bien peu de chance de donner un véritable résulta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Jeu 30 Jan 2014 - 21:28

Tes paroles ne semblent pas faire réagir la créature beaucoup, autant tu as de la difficulté à comprendre ce qu’elle dit, autant de son côté, elle ne semble pas capter tous tes mots. Une chose est certaine, la position que tu adoptes la fait réagir, et elle se place elle-même de façon similaire, comme si elle t’imitait dans un miroir. Alors que tu tends le poing pour la frapper au « visage », la créature d’ombre et de brume fait la même chose, vos deux poings se dirigent l’un sur l’autre.

Mais ta force l’emporte… enfin c’est ce que tu crois.

Ton poing traverse le « bras » ombreux de ton adversaire, mais celui-ci ne semble pas ressentir la douleur. Au contact de ta main, ce qui constitue le corps spectral de ta cible semble perdre toute tangibilité. Tu passes au travers comme s’il n’existait même pas. Lui-même entrainé dans son élan, il te traverse de part en part, chaque partie de son « corps » devenant intangible à mesure qu’il touche ton corps. Cependant, au moment où son visage traverse le tien, la lueur mauvâtre qui anime les yeux de cet être sans vie te traverse aussi, te gobant de toute ta chaleur d’un seul coup. Pour toi, c’est comme si toute la chaleur de l’institut venait de disparaître. Tu remarques déjà ta peau bleuir quelque peu.

Le peu de lumière des environs ne te permet pas de distinguer grand-chose, mais tu sais pour sûr que l’individu maintenant derrière toi se retourne doucement, lentement, pour te porter un autre coup. La situation est urgente, le froid qui t’habite pouvant rapidement devenir mortel. Heureusement, l’attaque semble avoir rendu une partie de l’ombre au sol intangible aussi, facilitant grandement tes mouvements.

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Sam 1 Fév 2014 - 18:55

Intimidé? Non, il était plutôt inquiet de cette étrange situation, d'ou ça sortait et surtout, qu'était-ce donc.? Peu rassuré de la situation, Haron était sur la défensive, penchant un peu sur l’offensive, afin de garder une forme de confiance, il préférait montrer qu'il était le plus fort. Cependant alors qu'il se mit à bouger, quelque chose le surpris aux premiers abord, la forme humanoïde répétait à l'identique ses mouvements, tel un miroir, sur le coup il pensa à la légende du doppelgänger, la créature d'ombre polymorphe, c'était quasiment ça qu'il avait en face de lui.

Alors que son poing se catapultait contre celui de l'ombre humanoïde, quelque chose qu'il n’avait pas prévu eu lieux, il passa tout simplement au travers de l'ombre. Son corps passa juste à travers une brume qui se dissipa autour de lui, comme si elle n'existait pas vraiment. Perdant son équilibre du à la surprise, il faillit chuter à terre. Il se retourna vivement, ne voulant pas se mettre en position vulnérable.

Puis quelque chose le prit au dépourvu, comme si un marteau venait de lui alourdir ses réflexe, sa peau prenait des nuance bleutée et surtout, il avait froid, très froid. Serrant les dents afin de ne pas trembler de froid, le jeune homme garda une position de combat défensive, préférant ne pas prendre plus des risque, il se sentait affaiblit par le froid environnant qui était des plus mordant. Cette fois la brume à ses pieds s'était dissipé du aux grand mouvements qu'il avait fait, il préféra par prudence faire un grand saut en arrière, pour s'éloigner de la créature en face de lui, en espérant que le froid soit concentré autour d'elle aussi, n'imaginant pas que si il se trompait il risquait de se mettre réellement en danger.

- Putain t'es quoi à la fin?

Le ton d'Haron était agacé et plutôt menaçant, il était prêt à cogner de nouveau si il le fallait, mais vu ce qu'avait donné le dernier assaut, c'était bien peu utile et dans le doute, il ne pouvait pas se permettre de perdre plus de chaleur corporelle. Regardant vers ce qui semblait être une femme, le mutant avala sa salive en se demandant ce qui allait se passer si elle décidait de l'attaquer, préférant continuer de doucement reculer à tâtons.

- Je sais pas c'que t'es.. Mais t'es pas amical à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Lun 3 Fév 2014 - 15:47

-Amical ?

La voix qui te répond ne provient pas de la forme d’ombre devant toi, mais bien de tout ton entourage. L’obscurité ambiante semble se mouvoir en suivant les pensées d’une seule et même personne. Peut-être de la forme humanoïde devant toi ? Le brouillard, dont tu t’es échappé un instant plus tôt, recommence à glisser jusqu’à toi, cherchant à te rattraper et à te retenir, t’empêcher de fuir.

-Parce que toi, un homme, tu serais du genre amical ?

Les éclats de rire que tu entends semblent provenir à nouveau de toutes les ombres, un rire mauvais et glauque, pas du tout du genre « amical ». De nouveau, la forme d’ombre s’approche de toi, glissant sur un tapis d’ombre jusqu’à s’arrêter à environ deux mètres de toi. La tête penchée à nouveau comme si elle te jaugeait, elle ne se place pas en position de combat, elle attend simplement… pour le moment. Le froid et l’absence de lumière commencent à jouer sur tes sens, tu as de plus en plus de difficulté à percevoir ton ennemie au travers de ce couloir sombre. Cependant, pour le moment, rien ne t’empêche d’emprunter l’escalier sur ta gauche… si tu décides de fuir.

Si tu décides d’emprunter les escaliers, tu pourrais descendre dans la salle de séjour et espérer y trouver quelque chose d’utile pour vaincre ce qui te poursuit, car pour le moment, dans le noir, dans les ténèbres, avec le froid mordant qui t’arrache tes forces, tes chances de l’emporter contre une créature d’ombre sont plutôt minces. Mais qui suis-je pour décider de tes actions ! Je ne suis que l’instrument de tes malheurs, cher Haron !

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 5 Fév 2014 - 16:06

peu rassuré, Haron sentit qu'il valait mieux rester loin de cette créature quelques instant. La chaleur le quittait et il se sentait de moins en moins bien, son corps commençait à perdre doucement ses capacités motrice, sa vue se troublait, il tentait de garder la face en ne montrant pas cette défaillance de son corps, mais lui savait pertinemment qu'il s'affaiblissait dangereusement, suffisamment pour sentir son cœur perdre doucement en énergie.

Préférant garder ses distances, le mutants gardait la chose en vue, bien qu'il avait du mal à la discerner clairement avec cette sensation de faiblesse qui l'envahissait, sans compter que ses paroles semblait être avalé par ces ombres et cette brume.

-Parce que toi t'as l'impression de pas apparaître comme un danger ici?... Une minute... Homme.. Amic'... Tu me dis quelque chose.

Le fait que cette voix aux airs féminin parle de lui, ou plutôt, parle du fait que les hommes n'était pas des êtres amicaux, dans le sens qu'étant de sexe masculin, Haron était forcément un connard, évoquait en effet quelque chose au jeunes hommes.

- ... T'es qui et tu veux quoi en fait?

Il n'arrivait pas encore à mettre le doigt sur la réponse, mais un doute s'installait chez lui, il avait déjà entendu ce genre de sous-entendu qui attribuait aux garçon le rôle de sombre connard sans âmes, mais il n'arrivait plus à se rappeler de qui, mais une chose était sur, il avait déjà entendu ça quelque part. Mais revenant à la réalité, il saisit une occasion de se tirer afin d'aller vers une zone plus réchauffé et ou il pourrait récupérer ses forces, actuellement sapée par le froid. Haron pourrait bien se transformer, mais il prendrait le risque qu'on le voit sous cette forme et surtout il risquait d'infliger de lourds dégâts à l'institut.

Il prit donc vers les escalier qui se trouvait sur le côté afin de ne pas se faire écharper sur place. Il sentait en effet que la chaleur revenait peu à peu, il fallait dire que son attaque envers la créature d'ombre avait été une idée assez peu productive et qu'il aurait mieux valu réfléchir avant d'agir. comme un bourrin. Arrivant à la salle de séjour, il reprit son souffle, ayant été quelque peu amoindrit par le froid, sa chaleur revenait doucement, puis il se mit immédiatement à chercher de quoi se défendre contre cette chose ectoplasmique ou brumeuse.

*Bon, comment on pète la gueule à ce genre de créature? C'est un genre de fantôme à première vue, avec de la brume donc... Un aspirateur peut être?*

Les idée ne fusait pas à grande vitesse dans l'esprit d'Haron, il cherchait tant bien que mal une idée un minimum productive,m ais il fallait le comprendre, se trouver face à quelque chose qu'il ne pouvait attraper, un être littéralement impalpable. Cherchant, il surveillait par moment, s'assurant que la chose n'était pas déjà surl ui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 5 Fév 2014 - 19:58

Malheureusement pour toi, cher Haron, tu ne perçois pas de réaction, et tu n’obtiens pas de réponse à ta question pour le moment. La forme vaguement féminine d’ombre se tient devant toi sans bouger, ne te jugeant même pas digne d’une réponse, la tête toujours penchée quelque peu sur le côté. Alors qu’elle se replace en position de combat, prête à en découdre, tu t’enfuis, tournant les talons et fonçant vers l’escalier.

Tes doutes sont fondés, dès que tu mets de la distance avec cette femme noire, la chaleur qui te manquait cruellement commence à revenir. Tes sens reviennent à la normale, ta peau reprend sa teinte naturelle, et le sprint que tu fais jusqu’à l’escalier fouette ton sang, le propulsant au bout de tes doigts et de tes orteils, créant une nouvelle vague de chaleur en toi. Tu te sens bien mieux maintenant, et c’est rapidement que tu dévales l’escalier. Tu perds l’équilibre sur la dernière marche, mais tu te reprends rapidement et tu entres dans la salle de séjour vide… pour le moment.

Malheureusement, la salle ne contient pas grand-chose qui te fait penser à un aspirateur de GhostBusters. La salle est composée de quelques fauteuils, quelques tables, des armoires contenant toutes sortes de choses, il y a même un foyer (vrai, pas les faux qui ne font que répandre de la chaleur) allumé, et plusieurs portes menant à des pièces adjacentes. Dans tes fouilles rapides, tu tombes sur une lampe-torche, qui peut être bien pratique car les lumières de la salle sont éteintes, alors y voir plus loin que le bout de son nez reste difficile. Pour te donner une idée, tu es capable d’estimer la position des meubles, mais pas le contenu des armoires. La seule lueur de lumière plus claire que le reste, c’est le foyer, où la lumière des flammes semble former un cercle protecteur contre l’obscurité.

Cependant, tes recherches sont interrompues par l’arrivée de l’entité, qui descend en glissant les escaliers. Alors que tu te retournes pour la regarder, tu aperçois un cadavre un peu plus loin. Une personne de l’institut sans doute, mais tu ne sais pas de qui il s’agit, ni si elle est vraiment morte. À ses côtés, une tâche d’obscurité bleutée occupe une partie du sol.


-Tu fuis ? C’est… nouveau on dirait…

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Ven 7 Fév 2014 - 10:50

Autant dire que la situation s'envenimait plus qu'elle ne s'arrangeait finalement, Haron eu le bon ses de s'éloigner de la chose le temps d'avoir une idée de meilleur qualité que celle qui consistait à cogner dans le tas. On ne pouvait pas dire qu'il étudiait la situation, mais il tentait quand même de voir autour de lui si quelque chose pouvait faire l'affaire, aspirateur? Absent. Coussin, peu utile, il était fort douteux que cette chose veuille faire une bataille de polochon, des tables? Vu l'effet du coup de poing il y avait peu de chance pour que cela marche à son tour, finalement Haron trouva un objet plutôt pratique, mais qui sur le moment,le fit soupirer de déception.

- S'il vous plait quoi... état d'urgence et j'ai pas mieux pour riposter.

Il se mit cependant à éclairer la zone comme il pu afin de mieux voir autour de lui, sur le coup l'idée d'utiliser peut être du feu venant du foyer ne lui traversa pas l’esprit, il y voyait surtout une source de chaleur et de lumière constante en cas de besoin, jusqu'à ce qu'il voit la forme féminine glisser à nouveau vers lui.

- Sérieux tu lâche pas l'affaire? J'aurais bien tenté de t'enfermer dans un sac d'aspirateur... Ou mieux de t'atomiser si jamais y avait eu un canon à positron dans les parages.... Mais bon... Je ferais avec une lampe.

Il faisait un peu preuve d'humour histoire de se remonter un peu le moral, car il fallait le dire, c'était pas très encourageant d’avoir un ennemis que l'on ne pouvait toucher, les yeux de cette chose était totalement vide de toute émotion, comme si faire du mal ne lui faisait ni chaud, ni froid, si seulement il y avait eu quelque part un mutant dont les pouvoirs puisse servir dans ce genre de situation, car admettons le, la force pur n'était pas d'un grand secours.

soudain quelque chose attira l'attention du jeune mutant, un corps à même le sol, celui(-ci semblait totalement K.O, espérant qu'il n'était pas mort ou quoi que ce soit du genre. Il tenta de très doucement s'approcher, envoyant brutalement la lumière de sa lampe dans la figure de la silhouette d'ombre pour voir si ça la faisait reculer, avec un peu de chance, elle aurait un problème avec la lumière, au pire, il s'en prendrait surement une, mais ça.. il avait l'habitude.

- Désolé Miss emmerdeuse.. Mais j'ai pas à me faire charrier par quelqu'un qu'à même pas le courage de se déplacer soit-même pour s'en prendre aux autres.

Dit-il en gardant le sourire, il voulait tenter d'attraper le corps au sol afin de le tirer avec lui jusqu'au feu afin de le réchauffer, il devait surement être totalement frigorifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Lun 10 Fév 2014 - 20:23

La lampe de poche que tu utilises semble faire reculer les ténèbres de quelques pas, mais sans plus. Ce n’est nettement pas suffisant. Il te faudrait une source de lumière bien plus impressionnante que cela. Cependant, alors que la femme d’ombre te rejoint doucement, la lumière que tu lui envoies semble la faire reculer comme si elle venait de se prendre un coup entre les « yeux ». C’est bien rapidement après ta dernière réplique qu’elle s’enfonce dans l’un des murs pour disparaître… pour le moment.

Tu tentes ta chance vers le cadavre que tu parviens à approcher du feu. La chaleur ambiante te fait un bien fou, comme si tu sortais de l’Arctique pour prendre un bon bain chaud. Le cadavre lui ne réagit pas, mais en fait, ce n’est pas un cadavre. Tu peux constater qu’il respire encore. Soudain, il ouvre les yeux puis se redresse violemment, mais sa tête heurte la tienne, et aussitôt il retombe sur le dos, inconscient. C’était bien utile toujours… Au moins il n’a pas crié, mais ça te laisse une douleur au crâne assez désagréable.

Il lui faut une minute de plus pour se réveiller à nouveau, et sans t’assommer, il se redresse. Dans ces yeux, tu détectes une lueur bleutée surnaturelle, que tu ne saurais identifier.


-Merde… on est où ? Hey hey toi ! On est où là ? Quelle année quelle pays ?

Il regarde autour de lui, puis il regarde ses propres mains, et lâche un honnête « FAIS CHIER ! », puis il parle dans une langue qui t’es étrangère pendant un moment. Il semble en colère, son visage passe du beige au rouge à toute vitesse, mais cette lueur… tu as déjà vu cette lueur quelque part.

Pendant ce temps, autour de toi, les ombres rôdent, attendant une opportunité de frapper. La flamme vive semble les empêcher d’avancer pour le moment, mais ce feu ne tiendra pas indéfiniment, et tu ne vois pas de bûches à proximités à moins de commencer à fouiller la pièce.

Que fais tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 12 Fév 2014 - 2:36

Haron ne pu que se ravir de voir que la lumière ne semblait pas plaire à la créature, au moins quelque chose semblait marcher dans ce délire, il pensa d'ailleurs qu'il faudrait tenter de voir si les lumières s'allumait pour envoyer la créature au diable vauvert. Le garçon inconscient semblait réagir positivement à l'approche des flammes, cependant il se révéla tellement vite qu'il percuta le crâne d'Haron qui en ressentit la douleur, cet événement étant imprévu.

Se tenant le front il fit dos au garçon pendant un instant, se frottant le front en râlant et maugréant d'agacement. La pièce était sombre, mais au moins l'être d'ombre semblait s'être éclipsé de la zone, tant que le feu durait ils étaient en sécurité, peut-être. En tout cas il se mit à regarder autour de lui, vérifiant si il n'y avait pas de mouvement suspect, puis il revint vers le garçon qui se réveilla de nouveau assez vite.

Le voyant s'exciter tout seul, il regarda le garçon d'un air dubitatif et finit par se dire qu'il fallait d'abord le forcer à se calmer, il prit un ton plus autoritaire afin de lui remettre les idée en place.

- HO, ho, ho ,ho.... Ho... Déjà tu te calme, tu respire, tu reprends tes esprit... Ou c'est moi qui te calme à coup de mandrin sur le front... T'es qui et qu'est-ce qu'il t'es arrivé?

Bien sur, nous parlions d'Haron, pour qui le sauvetage était une chose un peu compliqué une fois arrivé au stade ou il doit apprivoiser le blessé ou l'étourdit. en effet, menacer le garçon d'utiliser son attribut masculin comme d'une massue n'était pas forcément la meilleur manière de se faire apprécier, mais il tentait de faire au mieux.

Il se rendit compte après un moment quel e feu n'était pas à même de durer longtemps, réfléchissant il se demanda comment faire durer les flammes, balayant la pièce du regard, il s'attarda sur les coussin du fauteuil, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus durable, mais ça pourrait déjà faire un peu l'affaire, il s'avança vers le fauteuil dont il arracha les coussin pour les jeter dans le feu, si jamais ça ne fonctionnait pas, il lui faudrait jeter littéralement le fauteuil, le bois de celui-ci devrait peut-être durer plus longtemps.

- Reste à la lumière... Y a quelque chose d'assez peu sympathique qui en veut à la peau des gens de l'institut... Il semble pas aimer la lumière donc, on va tenter de garder un max de lumière pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 12 Fév 2014 - 21:06

-Tu crois que j’vais te laisser me toucher avec ton engin toi hein ? Non mais tu t’es vu ? Oh putain, j’ai pas vécu 3000 ans pour me retrouver dans un monde merdique avec un idiot consanguin ! Vous avez pas encore compris qu’il faut pas baiser avec sa cousine !

Le gamin continue d’être énervé, mais il reste près du feu, les genoux rapprochés de son visage, ses bras enserrant ses jambes. Tu comprends tout de même qu’il se tourne graduellement de côté, de voulant pas regarder les flammes directement. Est-ce qu’il aurait peur de celles-ci ?

-L’institut ? Un institut de quoi ? J’en ai vu assez dans une vie pour savoir qu’un institut ça peut être dangereusement réformant… Putain de corps de merde… Non mais pourquoi il faut absolument qu’il reste chaud hein ? Pourrait pas supporter le froid dans l’Autre-Monde, ça c’est certain !

Il regarde ses mains encore, ses bras, ses jambes, il ne semble pas très content d’être ici. Se levant doucement, il s’étire, tente de plier ses bras et ses jambes au maximum, et soupire à nouveau. Il se tourne enfin vers toi, soupire encore, puis regarde la pièce qui vous entoure. Malgré son air de gamin, tu sens que la personne qui se trouve devant toi n’en est pas à sa vie, ou du moins qu’il doit avoir beaucoup d’expérience. Tu le remarques aisément à la façon dont son regard examine votre entourage, calculant, prévoyant chacun des pièges qui pourraient vous avoir. Les ténèbres restent en retrait, ne voulant pas s’approcher des flammes plus que nécessaires, et vous offrent un cercle de paix de quelques mètres de diamètre. C’est suffisant pour y inclure quelques meubles, et donc des combustibles pour nourrir les flammes.

-Alors tu sais où est la Duchesse ? À coup sûr c’est elle qui nous a ramené ici… Blizkan…

Tu ne captes pas la signification du dernier mot, mais à la façon dont il l’a craché, c’est une insulte. Cependant, alors que tu y repenses, tout à l’heure il parlait une langue étrange, et là une autre… il semble en connaître beaucoup, mais son anglais te fait penser à une version antérieure de la langue de Shakespeare.

Au plafond, tu crois voir des masses d’ombres s’agglutiner pour former des stalactiques d’ombres, dangereux et rapide. Il leur faudra sans doute encore un moment avant de pouvoir tomber et te faire le moindre mal, mais les ombres ne sont pas prêt à vous laisser du répit.

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Ven 14 Fév 2014 - 2:08

Regardant le garçon, l'envie de lui coller le plat de la main au visage traversa le cortex d'Haron, qui pu au final se retenir, pas la peine d'aggraver la situation. Il était quand même bien culotté ce jeune homme de lui répondre de la sorte alors que le mutant venait de lui sauver la vie.

- Et merci pour t'avoir sauvé la vie... ça t'arracherait la gueule?

Autant dire que la situation partait sur de mauvaise base, Haron ayant nu peu l'impression qu'on le prenait pour un idiot du début à la fin et en plus cet énergumène se permettait de le juger et avec le caractère inflammable d'Haron, il était facile de l'agacer ou de le vexer, ce n'était pas parce qu'il était en couple qu'il s'adoucirait comme ça.

- Et d'un, c'était une plaisanterie... Et de deux tu te calme tout de suite... Et de trois, ça va, tu juge pas les aux premiers abords... C'est pas parce que t'as une tête d'abruti que je vais tout de suite penser que ta mère t'a engendré avec un cheval... Quoi que je commence à franchement me poser la question.

La légendaire sociabilité d'Haron était toujours un plaisir à voir, son manque de tact lui avait tellement permis d'avoir des amis, mais il fallait dire que l'autre énergumène n'était pas des plus poli non plus. Regardant autour de lui, Haron remarqua un détail qui le fit rapidement déchanter, d'imposante stalactite se formant lentement au-dessus d'eux, poussant un soupir d'agacement et de désespoir, il ne manquait plus que ceci.

- Sans déc' vous vous payez ma tête? Mec si t'as une idée pour qu'on se sorte de là je suis preneur. Parce que sinon je peux t'embarquer sous le bras et foncer en mode bourrinos de l'apocalypse, mais je suis pas sur du résultat du tout... Une minute... ça me rappelle un truc ce merdier... Est-ce que ce serait... Nan pas possible, je dois me faire des idées.

Ne prêtant pas trop attention au garçon, ses histoires de duchesses, d'autre-monde et de 3000 ans, il préférait ne pas entrer dans le délire, surement une espèce de dégénéré mental schizophrène à tendance psychotique, à moins qu'il n'insiste bien sûr son trip, Haron n'avait pas l'intention d'entrer sur ce terrain. Pendant ce temps dans la tête du jeune mutant, les idées commençait à venir, ces étranges ombres qui se matérialisaient n'étaient que trop familière, si familière qu'une certaine possibilité lui paraissait être une coïncidence trop évident pour être vrais, mais le doute persistait, le lien avec cette prof qui lui avait fait mordre la poussière il y a quelques temps, mais cela paraissait trop étrange quand même pour lui.

- Fais gaffe-à toi... Y a de sacré pic au-dessus de nos têtes et je doute que ce soit pour faire joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Lun 17 Fév 2014 - 20:10

-Parce que tu crois que tu m’as sauvé la vie ! Crétin… Tes questions tu peux les garder pour toi, ça c’est pas ma forme ça. Quelle forme de merde non mais vraiment… un corps humain… J’ai été le serpent géant du lac de l’Ombre, le viking aux bras de fers, la tempête des sables venu du ciel, et je me retrouve dans ce corps inutile et horrible !

Le gamin tire sur sa peau, sur ses vêtements, comme s’il tentait de les arracher, mais soupire et baisse les bras. Il se rapproche encore des flammes, ayant besoin de chaleur tout comme toi. Il suit cependant ton regard alors que tu évoques les pics d’ombres qui apparaissent au plafond. Tu peux voir dans son visage la curiosité et l’étonnement, à coup sûr, il n’a jamais vu un phénomène pareil.

-Passer en mode bourrin ? Nah… si ce qui se passe est près de la réalité, tu parviendras pas à passer au travers de quoi que ce soit… Tu vas simplement te faire gober par l’une des entités qui ont été rappelés ici. Tu m’as toujours pas dit on est en quelle année.

Il frissonne un peu, puis soupire à nouveau, et se relève. Tu peux voir qu’il semble préoccupé par les pics d’ombres au plafond, mais pas que ça. Il semble réfléchir sur plusieurs niveaux à la fois. Il s’approche de toi doucement, puis tend la main devant lui.

-J’ai une idée… mets ta main dans la mienne, tu verras. T’inquiète j’vais pas te bouffer.

Les flammes ne sont pas éternelles… et tu as la bien mauvais impression que les ténèbres commencent à gagner en surface. Selon toi, la dame noire pourrait frapper à nouveau sans avertissement, et la chaleur du foyer ne sera peut-être pas suffisante à la tenir loin cette fois ci.

Que fais-tu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 27
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Sam 22 Fév 2014 - 4:58

- Ouai... Pourquoi c'est moi qui te farcit tous les dégénéré psychotique de la journée?

Haron commençait à fermement perdre patience avec ce garçon en face de lui, il n'avait aucune raison de croire à cette histoire de vécu de trois mille années ou encore de serpent, il y avait de quoi prendre ce garçon pour un fou schizophrénique, il était donc aisé de comprendre qu'Haron était, bien peu ouvert pour un mutant.

Le regard méprisant d'Haron se faisait sentir sur le garçon, il ne savait même pas en quel année ils étaient, pour le jeune mutant ce devait être un parfait imbécile ayant vécu dans une grotte, mais à y réfléchir, ça coïncidai avec son délire de 3000 ans d'existence, soudain la possibilité qu'ils 'agisse d'un mutant aux étranges capacités.

- 2014 pauvre tache... tu vécu dans une grotte ma parole... Bien que la possibilité que tu sois... âgé de trois mille ans... Par contre je te préviens, tu me manque encore une fois de respect... Je réfléchit plus... J'te crève... Ou j'te laisse crever c'est au choix. Pour ce qui est de bourriner... Tu me connais pas... Je passe à travers un mur en béton armé d'un coup de tête si je veux mon con

Toujours aussi peut sociable, Haron ne se montrait pas vraiment sous son jour le plus accueillant, mais il fallait dire que le bougre était incapable  d'être aimable par moment, bien que sa relation amoureuse avec Alex l'adoucissait légèrement, mais légèrement, il restait un casse pieds de premier ordre toujours prompt à une bonne bagarre.

Puis le garçon lui proposa de lui tenir la main, le regard d'Haron se fit vide et son expression neutre, d'une intonation calme et posé, ce qui était rare, il lui lança.

- Primo, j'ai déjà un mec, deuzio, si tu me vanne sur le fait que je sors avec un mec... Je t'encorne et c'est pas une métaphore, je sors les cornes et je te plante, tertio, si tu me fais un coup de pure, je t'encorne PUIS, je te tue et je ranime pour le plaisir de te tuer une seconde fois et quatrièmement, si tu parle de mes cornes et de la raison de mes cornes... T'imagine à peine ce que je te ferais


à contre cœur il posa sa main sur celle du garçon en le surveillant du regard, prêt à réagir au premier signe de traîtrise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Paige Hart

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 15/11/2013

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   Mer 26 Fév 2014 - 19:53

-Ouais mais non. Tu ne passeras pas au travers d’un marid, encore moins entouré d’ombre et protégé des effets néfastes de votre monde pitoyable.

Marid ? Pour toi, ça ne veut rien dire du tout. Le gamin ne semble pas du tout alarmé ou blessé par tes viles paroles, par contre, il tourne la tête quelque peu vers toi lorsque tu lui annonce l’année actuelle.

-Foutu Duchesse… presque un millénaire à avoir la paix, et il fallait qu’elle me rappelle dans ce monde pourri !

Ayant un plan, ton nouveau compagnon te le propose, mais ta réaction provoque chez lui… de l’hilarité. Il t’écoute déblatérer tes menaces sans même prendre le temps d’y répondre, trop occupé par… son rire. Il rit, il se marre, il se roule par terre presque devant tes propos, avant de finalement se reprendre, d’essuyer une larme sur sa joue, puis de se redresser et de te faire face.

-J’veux pas être ton mec espèce d’idiot ! Tais-toi et prends ma main.

Dès que tu le fais, la dame noire réapparait.

Le feu vient tout juste de s’éteindre, les ombres ont repris le contrôle de la pièce. Les stalactites commencent à tomber du plafond, passant près de t’embrocher, toi et ton « ami ». Cependant, dans ce contact qui vient de se faire, tu sens une énergie nouvelle déferler en toi, un torrent de feu et de flammes très purifiant. Aucune douleur, mais dans tes yeux, une nouvelle flamme brille désormais, tellement forte que tu as l’impression de pouvoir soulever le manoir tout entier pour en secouer les ombres qui l’habitent.

La dame noire ne semble pas prête à te laisser le temps de te redresser ou de frapper. Déjà, elle pousse un cri strident qui te hérisse le poil, mais animé de ta nouvelle énergie, tu ne sembles même pas affecté par la peur que cela pourrait provoquer en toi. En fait, tu te sens si bien que tu n’as même plus peur du froid qui t’a affecté la première fois que tu es entré en contact avec la dame d’ombre. Alors qu’elle se rue sur toi, tu te places naturellement en position de combat pour la recevoir… et tu reçois un énorme coup dans le dos. Rien qui te fait mal, de toute façon tu ne sens rien dans ton état de force, mais ça te propulse vers l’avant… au travers de la dame noire. Alors que la première fois, tu es simplement ressorti derrière elle, cette fois ci tu plonges dans un océan noir, une mare d’ombre immense où tu ne devrais pas être en mesure de voir ce qui se passe devant toi. Pourtant, tes yeux percent ces ombres sans difficultés. Au bout de cette marre, tu perçois une sortie, une lueur bleutée qui semble former un cercle. Aisément, tu te propulses jusqu’à cette sortie.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noirceur surnaturelle (Haron)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noirceur surnaturelle (Haron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 Enquête surnaturelle
» Haron Karzen [100%]
» Noirceur un peu plus près des cieux [PV Seïren Nephtys]
» [TERMINEE] Alexander Hawkins - Regarde la noirceur dans les yeux bien en face et dis moi ce que tu vois. †
» «Sans la noirceur, nous ne pourrions pas voir les étoiles» / PV. S. Jake Radulovich

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Les Chambres :: Chambre de Haron-