X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Lun 5 Mai 2014 - 21:46

-« Je sais que tu n’as que peu confiance en toi. Ça me va. C’est une facette de toi que j’aime, comme toutes les autres. Si tu peux te sentir bien et ne pas avoir peur de quoi que ce soit avec moi, ça me rend heureuse. Tu sais que, pour moi, tu seras toujours une femme formidable et terriblement ravissante, même quand tu portes d’affreux joggings. »

-Ils sont confortables mes joggings !

L’artiste tenta de prendre une moue boudeuse, mais ce n’était qu’une apparence. Ce qu’Eleonnora n’était pas faux, mais ça n’empêchait pas la brunette de se poser beaucoup de questions. E xemple : était-elle la femme idéale pour Nora ? Quelqu’un de gauche, de malhabile, de gênée et de timide allait-elle vraiment avec une dame noble, riche, forte et sure d’elle-même ? Les deux femmes représentaient le jour et la nuit, Nora était celle qui brillait de mille feux, Evelynn la discrète femme invisible derrière. Cela n’empêcha pas l’artiste de rire de la fatigue de Nora, lui faisant comprendre qu’elle n’était pas du tout en état de se défendre. Bien sûr, Evelynn n’avait pas pensé au don fourbe de sa dulcinée, et ce ne fut que lorsqu’elle sentit une pression autour de ses poignets qu’elle comprit ce qui se passait. Elle ne se débattit même pas, du moins au début… Lorsqu’elle sentit les doigts de Nora caresser sa peau nue, ce furent des frissons qui la parcoururent, qui la chatouillaient un peu trop à son goût. Retenant son rire au mieux, elle tenta tout de même de se déplacer, de s’éloigner des doigts mesquins de sa déesse.

-« Tu crois qu’une gerbille pourrait se libérer de ça ? Je te rappelle que c’est moi qui t’es appris à faire ce genre de nœuds, ma chérie. »

-Arr… Arrête, parvint à dire Evelynn en dissimulant au mieux son sourire. Tu sais que… que ça… ça me cha… cha… chatouille !

Heureusement, les taquineries cessèrent bien vite et les liens tombèrent aussitôt. Evelynn n’avait pas le courage de luter de toute façon, s’appuyer sur sa compagne étant bien plus confortable et relaxant. Cependant, ce qui manquait à l’artiste en ce moment précis, c’était le goût des lèvres de Nora, et elle ne se gêna pas pour aller quérir quelques baisers supplémentaires.

-« Il est impossible que tu m’aimes plus que moi je t’aime. Tu es parfaite, à mes yeux, chérie. »

Le visage d’Evelynn afficha un petit rictus de désaccord, mais ça ne dura qu’une seconde, ses lèvres cherchant naturellement celles de Nora pour quelques baisers de plus. Ces petites caresses ne durèrent pas très longtemps non plus, bien vite Evelynn saisit un linge pour nettoyer chaque parcelle du corps épuisée de sa compagne. Elle prit bien son temps, se concentrant comme si elle peignait une toile, accentuant certains « traits » en appuyant plus fort à certains endroits, d’autres plus léger. Elle s’amusait ainsi à peindre sa compagne une fois de plus, mais avec un simple linge et beaucoup de savon.

Lorsqu’elle eut terminée, ce fut à Nora de nettoyer sa dulcinée, et celle-ci ne se plaignit pas le moins du monde. Même si certaines caresses duraient plus longtemps qu’à l’ordinaire, l’artiste se contenta de soupirer d’aise, heureuse, détendue, comme elle l’était rarement. Leur petit moment, isolé, dura pour elle une triste seconde beaucoup trop courte, mais l’eau du bain maintenant froide lui faisait comprendre que cela faisait un peu plus d’une demi-heure qu’elles pataugeaient. Se revetissant rapidement d’une robe de chambre après avoir essuyé autant que possible l’eau de ses cheveux, la jeune femme quitta la salle de bain avec Nora afin de goûter au repas qu’elle venait de commander.


-« J’espère que tu as faim, ma belle, parce que nous allons bientôt déguster un délicieux repas. J’ai pris la peine de commander des choses que tu aimes. Si nous ne nous couchons pas trop tard ce soir, on pourrait se lever à l’aube pour déjeuner tranquillement et commencer à visiter la ville. »

-Ça serait une excellente idée Nora. Si tu parviens à te lever tôt, cela va de soi !

Sur cette moquerie, elle lui balança un coussin prélevé un instant plus tôt d’un des fauteuils avant d’entamer leur commande. La soirée très calme fut des plus bénéfiques à l’esprit imaginatif et créatif de la brunette, qui se coucha près de sa compagne malgré son envie de peindre tout ce à quoi elle rêvait déjà.

Le voyage se déroulait sans aucun accroc, tout se passait pour le mieux. Bien sûr, Nora forçait Evelynn à s’arrêter dans toutes les boutiques de vêtements, mais la brunette forçait sa compagne à s’arrêter à chaque endroit touristiques, alors disons qu’elles étaient quittes. Evelynn remplissait son appareil photo de clichés mémorables, ainsi que ses calepins qu’elle terminait à une vitesse folle. Le seul détail qu’elle reprochait à tout ça était la manie de Nora pour bien la vêtir avant qu’elles ne quittent leur chambre d’hôtel. Non mais, marcher avec des talons sur du sol rocailleux, vous imaginez ? Evelynn avait peur à chaque pas de se casser une cheville, et c’est plus d’une fois qu’elle se rattrapa à sa dulcinée avant de s’écrouler au sol. Certes, la plus grande partie de leur voyage se déroulait dans la ville et dans des musées, laissant les pieds d’Evy en paix, mais certains segments de rues ou de chemins piétonniers étaient un enfer.

Arriva rapidement la soirée qu’Evelynn avait accordée à sa dulcinée. Pour elle, il s’agissait d’une simple balade au clair de lune, peut-être un tour de bateau, un repas dans un restaurant réputé, ou quelque chose du genre. Elle n’avait pas à se plaindre de perdre une soirée à Venise en compagnie de sa dulcinée… même si elle aurait pu visiter autre chose pendant ce temps… mais de toute façon, l’artiste trainait ses calepins avec elle en tout temps. Si quelque chose attirait son regard, elle en ferait un croquis qu’elle peindrait plus tard qui sait. Toutes les deux étaient dans leur chambre d’hôtel, et Nora de lui avait presque rien dit sur cette soirée. Vêtue de vêtements de marches un peu plus confortables que les talons vertigineux d’Eleonnora, Evelynn roulait sur leur grand lit, attendant les instructions de sa compagne sur la suite des évènements.


-Alors tu me dis ce qu’il y a de prévu maintenant ou je dois deviner ?

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Agente du SHIELD
Age : 28 Ans
Nationalité : Russe

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Mar 6 Mai 2014 - 4:10

Eleonnora avait toujours de l’imagination lorsque cela concernait les sorties qu’elle faisait avec Evelynn. Elle pouvait se permettre tout ce qu’elle désirait puisqu’elle en avait les moyens. La jeune femme avait donc décidé de sortir le grand jeu pour rendre heureuse sa compagne. Elle lui avait promis un voyage merveilleux et, jusqu’à présent, tout s’était dérouler comme elle l’avait prévu. Evelynn l’amenait visiter de nombreux musées et galeries d’art. Bien que ce n’était pas le genre d’endroit de prédilection de la jeune femme, cette dernière faisait preuve de bonne volonté et découvrait à quel point certains artistes étaient terriblement talentueux. Bien sûr, à ses yeux, rien ne pouvait égaler sa compagne. Un jour, ce sera à son tour d’exposer et d’être reconnue pour son talent.

La jeune femme avait demandé à Evelynn de lui accorder un soir. Un seul soir où elle allait décider de ce qui allait se produire. Pour débuter, elle allait amener sa tendre amoureuse dans un restaurant digne de ce nom, là où on pouvait gouter la fine gastronomie de Venise. Bien sûr, ce genre de restaurant était hors de prix, peu de gens pouvaient s’offrir ne serait-ce qu’une entrée en guise de repas. L’argent avait peu d’importance, si cela pouvait ravir Evelynn. Bien sûr, cette dernière était simple et pouvait se contenter de peu. Cependant, Eleonnora souhaitait lui offrir un voyage mémorable et lui donner tout ce qu’elle désirera.

Regardant sa compagne se rouler sur le lit, visiblement impatiente de savoir ce qu’elle lui réservait ce soir, Eleonnora se demandait si elle n’allait pas lui donner un petit indice. Tout en réfléchissant, elle se dirigea vers sa valise et en sortit une magnifique robe noir qu’elle lança sur le lit. Pour sa part, elle était déjà vêtue pour leur sortie au restaurant. Elle était vêtue sobrement, mais élégamment. Elle portait des boucles d’oreilles en or pour s’agencer avec la fine chaine qu’elle portait autour du cou. Ses talons vertigineux la faisaient paraitre encore plus grande qu’elle ne l’était. Heureusement pour Evelynn, ses pieds n’auront pas à subir le même sort.


-« Je te donne un indice : c’est le genre d’endroit où il faut être bien vêtue. Je t’ai apporté une jolie robe et… des chaussures avec un tout petit talon, rien que pour toi. »

Elle dépose les chaussures au pied du lit. Sa compagne n’allait pas mettre un seul pied dehors sans porter une tenue convenable. Et puis, elles n’allaient pas énormément marcher. Le restaurant n’était pas très loin d’ici, elles pouvaient s’y rendre en cinq minutes sans problème. Pour le final de la soirée, elles auront encore un peu de marche à faire, mais rien de bien épuisant. Appeler un taxi pour une si maigre distance serait totalement ridicule.

Eleonnora s’éclipsa à la salle de bain pour observer de nouveau son reflet dans le miroir. Lorsqu’elle revint dans la pièce principale, elle s’assura qu’Evelynn était concentrée sur autre chose qu’elle pour pouvoir glisser discrètement un petit écrin dans son sac à main. Sa douce ne devait pas le voir avant le grand moment.

Le restaurant était tout ce qu’il y avait de plus luxueux. Eleonnora était habituée à ce genre de milieu. Elle commanda un repas léger qui coutait carrément un bras. Avec cela, venait une bouteille de vin couteuse qui s’agençait parfaitement à la commande des jeunes femmes. Eleonnora était un peu nerveuse, mais elle le masquait bien. Elle s’arrangea pour faire parler Evelynn une bonne partie du repas, lui demandant ce qu’elle prévoyait visiter le lendemain et ce qu’elle appréciait du voyage, jusqu’à présent. À la fin du repas, Eleonnora paya et laissa un excellent pourboire au serveur. Elle s’éclipsa à la salle de bain, l’espace de quelques minutes. Elle en profita pour se rafraichir le visage, puis remettre du fond de teint sur la partie qui avait été mouillée. Elle avait soigneusement évité de mettre de l’eau à proximité de ses yeux pour ne pas faire couler son mascara.

Eleonnora alla rejoindre sa compagne. Elle attrapa sa main et l’entraina doucement avec elle dans les rues de Venise. Le soleil se couchait peu à peu, ce qui teintait le ciel de magnifiques couleurs rosées. Dans moins d’une heure, il fera nuit.

-« Tu es prête pour la grande surprise de la soirée, ma chérie ? » Demanda-t-elle à Evelynn alors qu’elle s’arrêtait tout près d’un quai, là où une gondole les attendait. Tout était en place pour leur offrir une romantique balade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Mer 7 Mai 2014 - 22:18

-« Je te donne un indice : c’est le genre d’endroit où il faut être bien vêtue. Je t’ai apporté une jolie robe et… des chaussures avec un tout petit talon, rien que pour toi. »

-Rooooh… Ça veut rien dire ça, presque partout où tu m’emmènes il faut être chic…

Elle fit une moue boudeuse quelques secondes de plus avant de se retourner sur le dos, toujours dans le lit. Elle saisit ses pieds et les ramena près de sa poitrine pour les masser quelques secondes, pensant à l’enfer des talons qui faisait tant plaisir à Nora. Heureusement, elle allait être épargnée… enfin, partiellement. Redéposant ses pieds meurtris sur le lit, la tête à l’envers, elle regarda la robe que lançait Nora sur le lit ainsi que les petites chaussures à talon qui venaient avec.

-Au moins ce soir je vais pouvoir marcher sans me raccrocher sur toi en permanence…

Aussi anxieuse qu’excitée, elle se retourna pour prendre une position convenable et se dévêtit pendant que sa compagne retournait se faire une beauté dans la salle de bain. Ce n’était pas comme si elle en avait vraiment besoin aux yeux de l’artiste, mais elle n’allait pas se mettre au travers du chemin de Nora et de son maquillage. Plus simple, dès qu’elle fut vêtue, Evelynn se considéra prête à partir. Puisque sa dulcinée prenait tout son temps, lorsqu’elle quitta la salle de bain, la brunette en profita pour se mettre un maquillage fort léger et replacer ses mèches rebelles, puis elle retourna dans les bras de la dulcinée.

-Prête à partir j’espère ?

Un baiser mignon lui confirma qu’elles étaient toutes les deux prêtes, et ensemble, les deux femmes quittèrent leur chambre d’hôtel pour se rendre au restaurant. Pendant le repas, Evelynn crut voir une lueur de stress dans les yeux de sa compagne à quelques reprises, mais elle n’était pas douée pour voir les émotions de quelqu’un d’autre,  même si elle connaissait sa compagne depuis des années. Elle ne mentionna donc rien sur le sujet, préférant parler de tout et de rien, se rappelant les meilleurs moments de leur voyage jusqu’à maintenant. Le repas ne dura pas très longtemps, mais il fut délicieux et léger. Evelynn se sentait rassasiée, bien, elle était heureuse.

Peu après le repas, Nora lui saisit la main pour l’amener doucement ailleurs dans des rues qu’elles n’avaient pas visitées encore. Evelynn ne se doutait de rien, elle n’avait aucune idée de ce que sa compagne lui avait prévu. De toute façon, ce n’était pas comme si elle allait parvenir à tirer les vers du nez de Nora. Entre les deux, l’agente secrète, c’était elle, et non pas l’artiste nerveuse et incertaine. En termes d’interrogatoire, la belle blonde avait sans doute bien plus d’expérience que sa petite amie.


-« Tu es prête pour la grande surprise de la soirée, ma chérie ? »

Ne comprenant pas sur le coup, regardant à droite et à gauche, elle finit par poser les yeux sur la gondole qui les attendait, sagement amarrés au quai. C’était tout une surprise que sa compagne lui avait préparée. Aux anges, Evelynn se tourna vers Nora, du rouge parsemant ses joues. Faisant un pas supplémentaire, elle saisit les deux mains de sa dulcinée et vint les placer son propre dos, avant de lâcher ses mains et de l’enlacer à son tour. Leurs regards plongés l’un dans l’autre, c’est emplie d’amour qu’elle l’embrassa, caressant son dos au travers du tissu de sa robe. Leur baiser dura quelques instants qui passèrent bien trop vite aux yeux de l’artiste qui en redemanda aussitôt.

-Tu… tu as prévu ça pour moi ? Wow Nora c’est… c’est trop beau c’est… wow as-tu vu les couleurs du ciel ? Magnifiques… Euh…

Une lueur de doute s’afficha dans son regard, du rouge réapparaissant sur ses joues quelque peu, jusqu’à ce qu’elle ne demanda à Nora, les yeux au sol :

-Tu euh… tu veux bien euh… m’aider à euh… monter dans la gondole ? Je euh… je ne veux pas me euh… me jeter à l’eau ?

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Agente du SHIELD
Age : 28 Ans
Nationalité : Russe

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Mer 28 Mai 2014 - 18:23

Eleonnora adorait les endroits propres, chics, qui dégageaient une certaine classe. Malheureusement pour Evelynn, qui devait la subir, elle ne pouvait pas échapper aux sorties dans des endroits assez luxueux, que ce soit des boutiques de vêtements ou des restaurants. Elle devait également se vêtir en conséquence. Hors de question de paraitre pour une femme qui n’a aucun goût. Evelynn devait être admirée pour sa beauté et non jugée pour ses vêtements. Elle devait resplendir aux côtés d’Eleonnora et non mettre cette dernière davantage en valeur.

-« Tu noteras que peu importe où on va, ces endroits chics passent pour de vieux bâtiments moches et décrépis à côté de toi. »

Parfois, la jeune femme exagérait. Oui, elle trouvait Evelynn magnifique, mais ses comparaisons paraissait parfois trop grotesques et s’éloignaient de la vérité. Eleonnora souhaitait simplement que sa compagne arrive à trouver la confiance en elle nécessaire, un jour, et que cela se ressente dans sa personnalité. Au moins, elle assumait de porter des vêtements moches et ne prenait pas la peine de compenser ce manque de confiance en le déguisant avec des tenues somptueuses et terriblement couteuses. C’était déjà ça de gagné.

Prête à partir, Eleonnora détailla sa petite amie du regard avant de faire un petit sourire approbateur. Elle était parfaite, magnifique. La jeune femme avait un véritable don pour choisir des vêtements qui mettaient en valeur la personne qui allait les porter. Aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. Cette soirée se devait d’être encore plus parfaite que la journée qu’elles venaient de passer ensemble.


-« Je suis prête depuis longtemps, c’est toi qui traine, pour une fois. » Fit-elle afin de taquiner sa copine.

Le restaurant qu’avait choisi Eleonnora était l’un des plus réputés dans le quartier dans lequel elles se trouvaient. Elles n’avaient pas commandé un énorme repas, seulement quelque chose de léger. De toute façon, l’une d’entre elle semblait un peu trop nerveuse pour être en mesure d’avaler un repas trop copieux. Lorsqu’elle écoutait Evelynn raconter ce qu’elle aimait de Venise, ce qu’elle souhaitait visiter, toutes les activités auxquelles elle avait pensé... Soudainement, ce voyage semblait être une idée encore plus géniale qu’au départ, pour Eleonnora. Elle espérait simplement que la fin de la soirée n’allait pas tout gâcher.

Après le repas, la jeune femme amena sa compagne près d’un quai, à quelques minutes de marche du restaurant. Elle lui réservait une magnifique surprise. Une gondole les attendait, prête à leur faire vivre une balade mémorable alors que le soleil se couchait doucement, teintant ainsi le ciel de couleurs douces et chaudes. Lorsqu’Evelynn compris ce qui les attendait, elle se stoppa, se tournant vers la jeune femme afin de l’enlacer avec tendresse. Elles échangèrent un baiser à la fois doux et passionné. Eleonnora laissa cet instant durer aussi longtemps que possible. Peu à peu, ses doutes et ses craintes se dissipaient. Finalement, elle allait peut-être arriver à lui demander…

Evelynn semblait touchée par ce geste. Une gondole, rien que pour elles. Il n’y avait personne sur l’eau, les rues étaient légèrement animées mais plutôt tranquilles. C’était pratiquement comme si elles étaient seules au monde. Le ciel venait mettre en valeur le magnifique paysage qui s’étendait autour d’elles. Rien ne pouvait être plus parfait que ce moment.

Timidement, Evelynn lui demanda si elle pouvait l’aider à monter dans la gondole. Elle craignait probablement que sa maladresse ne lui joue des tours et la fasse chuter dans l’eau froide.


-« Tu sais que je ferais n’importe quoi pour te rendre heureuse, mais si c’est quelque chose d’aussi simple que de t’aider à t’installer dans la gondole. »

Doucement, Eleonnora saisit sa main et la guida jusqu’à leur embarcation. Elle monta la première, puis aida sa douce à s’y installer. Si quelque chose arrivait, elle utiliserait son don pour ne pas qu’elles tombent à l’eau. Une fois assises, la jeune femme donna un billet au gondolier afin de payer la balade. Ce dernier ne tarda pas à s’installer de façon à faire doucement avancer l’embarcation.

Eleonnora regarda le paysage, l’horizon. Elle tentait de trouver le courage et, surtout le bon moment pour prendre la parole. Elle était un peu nerveuse, elle regardait à peine Evelynn. Soit son regard se perdait dans les couleurs du ciel, soit il se posait sur son sac à main. Elle qui était habituellement si confiance et sûre d’elle faisait maintenant face à un grand moment de doute. Elle ouvrit la bouche pour parler, puis la referma. Elle devait se jeter à l’eau, sinon elle le regrettera. C’était un pas à faire, une ligne à franchir. Elle pouvait y arriver. Doucement, elle attrapa les mains d’Evelynn.


-« J’adore te voir sourire ainsi. Tu es resplendissante. J’aimerais être celle qui te fait sourire ainsi à chaque jour. Je veux pouvoir te rendre heureuse autant que tu me rends heureuse. Je t’aime tellement Evelynn, je ne m’imaginerais pas passer ma vie sans toi. On dit que lorsqu’on trouve la bonne personne, celle avec qui on veut passer notre vie, on le sait tout de suite. Je l’ai toujours su. Tu as toujours été la femme avec qui je voulais passer ma vie. »

Elle glissa l’une de ses mains dans son sac pour en sortir un écrin. Doucement, elle l’ouvrit, dévoilant ainsi une magnifique bague en or, délicate, incrustée d’un magnifique diamant. La bague était assez discrète pour ne pas trop gêner Evelynn, elle qui portait habituellement peu de bijou. Lentement, Eleonnora leva les yeux vers elle et lui fit sa proposition.

-« Evelynn Jones… Veux-tu m’épouser ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Mer 3 Sep 2014 - 18:56

-« Tu noteras que peu importe où on va, ces endroits chics passent pour de vieux bâtiments moches et décrépis à côté de toi. »

-Je rêve ou tu me compares à un vieux bâtiment moche ?

En riant, l’artiste la frappa (enfin… frapper pour Evelynn revenait à effleurer pour Nora) avant de s’éclipser pour aller se vêtir convenablement (enfin… convenablement pour Nora, ce qui voulait dire trop parfait pour Evelynn). Dès qu’elle fut prête, elle le mentionna à sa dulcinée, qui, pour une fois en avance, lui répondit simplement :

-« Je suis prête depuis longtemps, c’est toi qui traine, pour une fois. »

Lui saisissant le bras, la jeune femme se fit un plaisir de suivre sa dulcinée où qu’elle aille, contente de continuer d’admirer cette ville magnifique. Le souper ne dura que quelques minutes dans l’esprit de l’artiste, et elles purent rapidement se diriger vers les quais où une magnifique embarcation les attendait. Cadeau de Nora évidemment. Cependant, ne voulant pas que sa maladresse légendaire ne fasse des siennes, Evy demanda à sa dulcinée un coup de main pour monter dans la gondole.

-« Tu sais que je ferais n’importe quoi pour te rendre heureuse, même si c’est quelque chose d’aussi simple que de t’aider à t’installer dans la gondole. »

-Et tu sais que je serais assez maladroite pour tomber dans l’eau… Merci beaucoup chérie.

Evelynn saisit donc la main tendue de Nora pour s’installer. Évidemment, il ne fallait pas croire que tout se passa pour le mieux, au moment où Nora s’installa sur son propre banc, l’artiste sentit son équilibre l’amener vers la droite. Heureusement, elle sentit une pression se faire le long de son corps, pour la retenir à l’intérieur. Dès qu’elle se sentit plus stable, elle s’installa devant Nora, en lui faisant un clin d’œil. Il fallait l’admettre, ce don de télékinésie était plus que pratique.

Peu loquace pour l’instant, Evelynn se contentait d’admirer le paysage qui s’offrait à eux. Bien que le soleil soit couché depuis un moment, les reflets de la lune sur les vagues donnaient un aspect grandiose à cette cité. Elle ne portait même pas attention à sa dulcinée, profitant de ce moment en tête-à-tête pour admirer le paysage qui s’offrait à elle. Doucement, elle se leva, restant accroupie, puis vint s’asseoir sur le même banc que Nora, s’appuyant sur elle, les yeux-mi-clos. Elle ne remarqua même pas le stress pourtant évident de sa compagne, et ce ne fut que lorsqu’elle saisit ses mains qu’elle remarqua que quelque chose n’allait pas. Reprenant sa place d’origine, elle regarda Nora dans les yeux, se demandant ce qu’elle allait lui dire.


-« J’adore te voir sourire ainsi. Tu es resplendissante. J’aimerais être celle qui te fait sourire ainsi à chaque jour. Je veux pouvoir te rendre heureuse autant que tu me rends heureuse. Je t’aime tellement Evelynn, je ne m’imaginerais pas passer ma vie sans toi. On dit que lorsqu’on trouve la bonne personne, celle avec qui on veut passer notre vie, on le sait tout de suite. Je l’ai toujours su. Tu as toujours été la femme avec qui je voulais passer ma vie. »

-Wow… euh… wow Nora je… je ne sais même pas quoi dire je… qu’est-ce que tu fais ?

La main de Nora se glissait dans son sac pour en sortir une minuscule boîte. La cervelle habituellement lente à la détente d’Evelynn s’activa soudainement, une boule de chaleur traversant son corps du bout de ses orteils jusqu’à la pointe de ses cheveux. Non, Nora n’allait pas… qu’est-ce qu’elle faisait ? Allait-elle vraiment… Lorsque la bague fut révélée, les doutes d’Evelynn disparurent d’un seul coup.

-« Evelynn Jones… Veux-tu m’épouser ? »

Son cœur ne fit qu’un bond,  un sourire apparaissant sur ses lèvres alors que ses yeux s’emplissaient inconsciemment d’eau. C’étaient des larmes de joies bien sûr, mais ça ne représentait pas du tout le tumulte d’émotion que ressentait la jeune femme. Il n’y avait aucune hésitation dans la voix d’Evelynn cependant lorsqu’elle écarta légèrement les doigts, pour permettre à sa compagne de lui passer la bague.

-Nora… Nora oui je le veux…

Puis ils s’embrassèrent, faisant tanguer la petite embarcation dans laquelle elles étaient, mais pour Evelynn, il n’y avait que sa dulcinée qui comptait. Le monde autour d’elle n’avait plus d’importance, il n’y avait qu’elle et sa compagne et le bonheur le plus parfait.

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleonnora S. Davidoff

avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Agente du SHIELD
Age : 28 Ans
Nationalité : Russe

MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   Mar 9 Sep 2014 - 5:50

Lorsqu’Eleonnora était jeune elle avait rêvé de son mariage comme n’importe quelle jeune fille de son âge. Cependant, avec les années, elle avait réalisé qu’il y avait un détail important qui changeait tout : la mariée. Hors de question d’épouser un homme. Elle voulait passer sa vie aux côtés d’une femme qu’elle aimait, qu’elle allait chérir et protéger toute sa vie. Peu importe de quoi la cérémonie pourrait être faites, elle souhaitait par-dessus tout être avec la personne aimée.

Maintenant, elle était une adulte, elle avait les moyens de faire une demande digne de ce nom à la femme qu’elle aimait. Rien n’était trop beau pour Evelynn. Restaurant, voyage, tout devait être parfait. Leur cérémonie le sera tout autant. Les fleurs, les invités, la salle, la décoration, tout sera à leur goût, peu importe l’argent qu’elle devra dépenser pour cela. Ce sera leur journée, leur moment. Rien ne pourra leur empêcher de vivre cela dans la joie et le bonheur.

Avant de penser à ce si beau futur, Eleonnora devait faire sa fameuse demande. Elle était nerveuse, mais elle ne voyait pas une seule raison pourquoi sa compagne refuserait sa proposition. Enfin, si, peut-être : la peur. Evelynn était si délicate, si nerveuse, elle allait peut-être craindre l’inconnu. Elle allait peut-être être effrayée par cet engagement à vie. Cette pensée inquiétait légèrement Eleonnora, mais elle allait faire en sorte de rassurer sa compagne s’il le fallait.

Assises dans une gondole voguant doucement sur les eaux de Venise, les deux femmes profitaient du paysage. Elles avaient droit à une magnifique vue. Cependant, Eleonnora ne pouvait en profiter pleinement, pour l’instant. Elle prit son courage à deux mains pour s’adresser à Evelynn. Elle était si belle en cet instant. Laissant aller son cœur, elle parlait ouvertement à la jeune femme. Elle lui expliqua à quel point elle la trouvait belle et merveilleuse, qu'elle voulait passer le reste de sa vie avec elle.

Ce fut le moment où elle sortit la bague et demanda Evelynn en mariage. Elle espérait entendre une seule et unique réponse. Elle la regardait, des étoiles dans les yeux. Lorsque sa compagne prononça le fameux « oui », Eleonnora se sentait comme la femme la plus heureuse de cette planète.

Elles échangèrent un baiser parfait, passionné, amoureux. C’était un moment merveilleux qui aurait pu durer une éternité. Le monde n’existait plus, leur vie à New-York semblait bien lointaine. Ici, elles étaient comme elles le désiraient, faisaient ce don elles avaient envie sans se soucier de qui que ce soit. Personne ne les connaissaient, personne ne pouvaient les juger. Elles étaient heureuses et, surtout, amoureuses. Personne ne pouvait briser leur bonheur. Leurs vies prenaient un nouveau tournant et s’engageaient dans de nouvelles aventures. Elles allaient se promettre de vivre ensemble pour l’éternité. D’ici quelques heures, Eleonnora se mettra en quête de robes de mariées sur les boutiques en ligne de grands designers. Elle imaginera les fleurs, la musique et combinera ses goûts à ceux de sa compagne afin qu’elles aient une cérémonie à leur goût.

Plusieurs pensées défilaient dans l’esprit d’Eleonnora. La plus importante d’entre toute était Evelynn. Sa fiancée. La femme de sa vie. Leur union représentait temps à ses yeux. C’était une preuve d’amour, d’amitié et d’une relation plus forte que tout, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Imagine Me and You [Evelynn Jones] (- de 18 ans s'abstenir)
» Evelynn Jones
» Les belles-soeurs [PV Evelynn Jones]
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: Autour du Monde :: L'Europe-