X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle poudre [Adam Diskent, Maëlynn Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Nouvelle poudre [Adam Diskent, Maëlynn Black]   Mar 8 Oct 2013 - 4:00

Il existait des lieux particulier dans toutes les villes du monde. Des endroits qui ne s'éveillaient qu'aux heures les plus sombres de la nuit et qui n'éteignaient leurs lumières que lorsque les premiers signes de l'aube pouvaient être perçu à l'est. Tel des âmes vampiriques incarnées dans les battisses, ils concentraient les noirs penchant de l'humanité dans un marché florissant de sang et de chair, de plaisir et de mort, pour le bonheur des uns, le malheur des autres et la damnation de tous. Qu'ils étaient le bouge sale d'une sombre ruelle, ou la boite de nuit clinquante des quartiers huppés, ils obéissaient tous au même maitre qu'ils se faisaient une joie de nourrir jusqu'à la boulimie.

C'était vers un de ces lieux de trafique que les pas d'Adam le menaient inexorablement. Malgré sa réticence à renouer avec cet environnement qui avait constitué son quotidien durant tant d'années, il en empruntait le chemin sans la moindre hésitation, comme si une part de lui avait toujours attendu qu'il ne replonge dans sa vie de voleur. Pourtant ce n'était pas l’appât du gain ou la nécessité qui le poussait à retourner dans ces endroits qui avaient fait son quotidien de malfrats, mais la résolution d'une enquête qu'il avait commencé voilà déjà plusieurs semaines.

Il ne savait plus vraiment comment cette affaire lui était venu. Sans doute par hasard alors qu'il déambulait sans but dans les rues de la ville, attendant avec anxiété que l'Intendant ne lui fasse signe pour qu'il ne remplisse une nouvelle mission. Il avait, au fil des mois, renoués avec nombre de ces anciens contacts afin de se tenir au courant des évènements de New-York tenus sous silence pour les honnêtes citoyens. Et c'était de ce réseau d'informations que lui était parvenu les premiers échos concernant cette nouvelle drogue, uniquement vendu à de rares privilégiés et qui ne tournait qu'entre un petit nombre de consommateurs. Cela constituaient déjà des éléments étranges, mais c'est lorsqu'il put enfin mettre la main sur une petite quantité de cette poudre qu'il y trouva un réel intérêt. Ses effets étaient peu commun et s’apparentaient à ceux de plusieurs autres substances, plongeant les consommateurs dans un état de transe hallucinatoire plus proche du coma que du sommeil.

A partir de ce moment le cheminement des évènements étaient clair dans son esprit. Adam avait fait parvenir une partie de la drogue au siège de Projet Soldier pour qu'ils en analysent la composition. Il avait patienté des jours en cherchant à en apprendre plus sur la dead Zone, plus communément surnommé la Deadz par les quelques personnes avec qui il avait pu échanger quelques mots à son sujet. Il avait appris que la drogue n'avait pas de circuit d'écoulement connu, si bien que trouver un dealer qui en possédait revenait à chercher la fameuse aiguille.
Après en avoir parler à tout ces contacts dans la rue, il dut se rendre à l'évidence que le cas par cas ne le mènerait pas bien loin et c'est à cette période que les résultats des laboratoires lui parvinrent, et ces derniers étaient pour le moins étonnant. Parmi les composants de la Deadz, il en figurait un peu conventionnel, et surtout inconnu, défini par les termes généraux de : liquide biologique inconnu mais d'origine humaine.

C'est une fois en possession de ces informations qu'il prit sur lui de se rendre dans un véritable carrefour de vente. Le Respecte mon Corps portait aussi bien son nom que ceux données aux substances qui y étaient vendus. Officiellement boite de striptease, ce dont la qualité de certaines prestations laissaient parfois douté, il servait de plaque tournante au trafic de drogue et à d'autres activités illégales. Adam n'y était pas retourné depuis des années, avant même qu'il ne se fasse prendre, pour la simple raison qu'il ne s'y était jamais senti à sa place au milieu de cette clientèle éclectique, allant de certains cadres de la mafia au junkie le plus minable.

Il entra dans l’établissement en se demandant encore s'il n'allait pas perdre son temps en tentant sa chance ici, et lorsqu'il vit les premiers clients présents, il en fut presque persuader. Si la question lui avait été posé, Adam n'aurait pas su dire s'il s'agissait d'une chance ou non, pourtant il semblait être venu un jour de rassemblement haut de gamme, ce qui n'était pas une garantie d'avoir des réponses, loin de là. Et ces premières tentatives pour approcher l'une ou l'autre personne présente l'avait rapidement prouvée. Personne ne l'avait reconnu et il n'était pas convaincu que faire appel à son nom de voleur aurait pu délier les langues, et il fallait encore que quelqu'un ait quelque chose à dire à propos de la fameuse Deadz.

Il tentait sa chance auprès d'une danseuse qui avait terminé son numéro quelques minutes plus tôt lorsqu'il aperçu une jeune femme plus loin dans le club. Elle ne semblait ni faire partie d'une mafia ou d'un gang, ni être l'une des danseuses, ce qui en faisait dès lors soit une vendeuse soit une acheteuse, ce qui, dans les deux cas, étaient de bon augure pour le mutant. Sans trop se soucier de l'image qu'il allait renvoyer, il se dirigea naturellement vers elle, l'endroit ayant ceci de pratique qu'il ne se sentait pas l'obligation de faire les choses avec finesse. S'installant au coté de la demoiselle, il ne prit pas la peine de se présenter et entama la discussion par les éléments qui parlaient à toutes les personnes fréquentant ce type d'établissement.

_ Il n'y a pas beaucoup de choses qui peuvent pousser une jeune femme à fréquenter un endroit comme celui là. Etant donner que je cherche moi même, peut être pouvons-nous avoir un échange de bon procéder.

Il s'autorisa un mince sourire avant d'enfin redevenir un être civilisé.

_ Adam Diskent. Je vous offre une boisson ou on parle directement affaire ?

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouvelle poudre [Adam Diskent, Maëlynn Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle poudre [Adam Diskent, Maëlynn Black]
» [Nouvelle Règle] Baril de Poudre noire
» Maëlynn Black
» Nouvelle Galerie de Black Butler =D trop cool =)
» Fanfiction Vampire Knight & Black Butler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues-