X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Découverte de maîtrise (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Découverte de maîtrise (RP solo)   Jeu 26 Sep 2013 - 17:58

C’était la seconde fois qu’Evelynn mettait les pieds dans l’institut. Lors de sa première visite, elle n’avait pu activer son don contre Charles Xavier. Il était trop affaibli par ce qu’elle avait fait subir à sa compagne un peu plus tôt dans la journée. Entre temps, elle avait eu la chance de rencontrer Emma Frost, qui était parvenu à restreindre le champ d’action de son don. La psionique lui avait bien dit qu’à la moindre manifestation de sa mutation, le « bouclier psychique » tomberait aussitôt. Au moins, pendant ce temps, la peur ne s’était pas manifesté. Mais l’heure fatidique était tombée, et elle ne pouvait pas repousser cette rencontre qu’elle craignait tant.

Descendant de sa moto, elle retira son casque et le rangea dans l’un des grands sacs qui étaient accrochés de chaque côté de l’engin. Le cadeau de Nora resplendissait encore malgré les mois qui étaient passés. Elle y avait mis le prix aussi… prix qu’Evelynn n’osait pas lui demander. C’était mieux ainsi, de ne pas savoir. Déjà que le prix du loft l’avait jetée par terre, si elle devait apprendre le prix des cadeaux que sa compagne lui faisait chaque… chaque jour, elle en deviendrait sans doute folle.

Subtilement, elle traversa la grande salle d’accueil de l’établissement avant de prendre direction vers les escaliers. Elle n’avait pas besoin d’indication, le bureau du professeur X étant assez facile à trouver. Devant la porte, elle s’arrêta, ne trouvant pas la force de cogner à la porte. Est-ce qu’elle aurait la force de passer au travers de ce moment difficile ? Emma Frost lui avait bien expliqué que ce ne serait pas facile, c’était certain en fait, mais que tant qu’elle travaillerait, tout irait bien. Est-ce que l’artiste serait assez forte pour mettre autant d’effort dans la maîtrise de son don ? Sa seule discipline était l’art après tout, et c’était bien plus naturel qu’autre chose désormais. Ça lui venait instinctivement, elle dessinait ce qu’elle voyait ou imaginait. Contrôler son don… la partie vivante de celui-ci… c’était une autre paire de manche.

Respirant un bon coup, elle ferma les yeux pendant quelques secondes, puis avança son poing fermé doucement de la porte. Cependant, elle n’eut pas le temps de cogner que la porte s’ouvrait doucement, dévoilant le professeur derrière celle-ci, toujours assis sur son fauteuil roulant. Le regard toujours aussi neutre, le visage affichant un tout petit sourire, le directeur de l’institut tendit la main vers une chaise, face à son bureau.

-Bonjour Evelynn. Je savais que vous trouveriez la force de venir me revoir. Ça n’a pas dû être facile, mais je suis content de vous voir.
-Euh… bon… bonjour professeur Xavier. Je euh… non j’ai toujours euh… des craintes mais euh… rien de très…  euh… enfin… je veux le faire… je veux le maîtriser mon… euh… ma mutation voilà.
-Fort bien. Vous pouvez vous asseoir, j’ai quelques petites choses à vérifier avec vous avant que l’on passe aux exercices pratiques. Je vais vous expliquer chaque étape du processus, et si vous ne vous en sentez pas capable, nous nous arrêterons. Sachez que si quelque chose de plus dangereux venait à arriver, je suis en mesure de protéger votre esprit autant que le mien. Ne vous inquiétez pas pour cela.

Evelynn sourit timidement avant de s’asseoir dans le fauteuil pointé par Charles. Elle serrait ses mains ensemble, signe du stress évident qu’elle n’arrivait pas à cacher. Le regard fuyant, elle redoutait les prochains instants, mais lorsqu’elle croisa le regard du professeur, elle constata qu’il semblait concentré sur quelque chose. Deux doigts étaient posés contre l’une de ses tempes, et on aurait dit qu’il réfléchissait. Ne voulant pas l’interrompre, l’artiste resta silencieuse, se remémorant les raisons pour lesquelles elle se trouvait ici : son don, ses crises, le danger qu’une telle malédiction entraînait et surtout sa compagne. Si elle faisait tout ça, c’était avant tout pour elle, pour qu’elle puisse au moins lui offrir une protection contre… et bien contre l’artiste elle-même.

-C’est une excellente raison Evelynn, et j’espère qu’elle vous motivera tout au long de ce processus.
-Pardon ? Que venez-vous de dire ?
-Je suis en mesure de lire dans votre esprit comme s’il était un livre ouvert Evelynn. C’est une petite partie de ce que je suis capable de faire. Vos pensées ne sont pas des plus dissimulées, et pour moi, les lire est aussi naturel que respirer. Mais peu importe, ce n’est pas ce je voulais savoir, quoiqu’il me fait plaisir d’apprendre que vous avez trouvé la motivation nécessaire pour maîtriser votre don.

La jeune femme ne savait plus trop quoi dire. Il pouvait lire son esprit ? Est-ce que chaque pensée lui était ainsi accessible ? Elle avait toujours cru au moins ses pensées privées, mais s’il pouvait les lire… est-ce qu’Emma Frost pouvait faire la même chose ? Après tout, elle était entrée dans son esprit lorsque, sous le coup de la panique, le don de l’artiste s’était à nouveau manifesté.

-Elle peut le faire elle aussi, et c’est précisément son intervention qui m’intriguait.
-Pardon ? Je euh… qu’est-ce que vous voulez dire ?
-L’intervention d'Emma semble avoir mis une barrière autour de la partie où votre don prenait naissance. Je vais ouvrir cette barrière, car pour ces exercices, je voudrais voir votre mutation aussi naturellement possible.
-Vous… euh… n’avez pas peur qu’elle vous attaque ?
-Je vous l’ai dit, je n’ai aucune inquiétude en ce qui a trait à ma santé, de même que la vôtre. Laissez-moi simplement faire…

Elle avait accepté déjà… au moment même où sa délicieuse compagne l’avait pardonné, ou elle lui avait donné une seconde chance, Evelynn avait accepté. Peu lui importait ce qui allait arriver en fait, elle ne désirait que le bonheur de sa compagne, et éliminer la menace qu’elle-même représentait était la première étape pour y parvenir. Hochant la tête, elle pencha la tête alors que Charles posait ses doigts doucement contre les tempes de l’artiste.

Ses yeux se fermèrent instinctivement alors qu’elle suivait la progression de Charles dans son propre esprit. Elle voyait ce qu’il voyait, elle entendait ce qu’il entendait, alors qu’il se promenait dans son esprit à la recherche de la source de son don. Le voyage d’Emma avait été beaucoup plus difficile, son don étant en pleine activité à ce moment-là, mais puisqu’il était calme, l’esprit d’Evy l’était aussi. Au lieu des tourbillons de lave, des démons, des coups de poignards, son esprit projetait simplement ses sentiments actuels, à savoir sa crainte de ne pas être à la hauteur, ainsi que tout l’amour qu’elle éprouvait pour Nora. Que ne ferait-elle pas pour elle…

En suivant le passage de Charles dans son esprit, elle se rendit bientôt compte que derrière toutes ces émotions, son don, prêt à frapper, patientait. Il n’avait pas d’énergie, l’artiste n’ayant pas peur pour le moment, mais il était prêt à se manifester. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas mangé… et il avait faim. Le professeur découvrit rapidement la barrière psychique d’Emma Frost et, doucement, il la retira, la faisant disparaître complètement de l’esprit de l’artiste. Aussitôt son don répondit, mais il n’avait aucune force. Evelynn restait calme derrière la présence du professeur.

-Evelynn… Je vais alimenter votre don, je veux voir comment il se comporte. Je serai plus en mesure de vous aider par la suite.
-Mais… mais il va me prendre… ce n’est pas une bonne idée je veux dire… je ne serai plus en mesure de le contrôler, de le contenir !
-Je protégerai votre esprit Evelynn… faites-moi confiance.

En temps normal l’artiste aurait simplement refusé une telle demande, mais le calme  et la confiance qu’affichait Charles Xavier la détendirent quelque peu. Soupirant, Evy se laissa simplement faire, espérant simplement que son tuteur saurait réagir à la menace de son don.

Et c’est ce qu’il fit. Dès que le don se réveilla, ses tentacules noirs jaillirent de toute part pour s’en prendre à l’esprit du professeur. Cependant, on aurait dit que les liens d’énergies noirs ne faisaient que passer à côté de celui-ci, comme s’ils glissaient sur un mur lisse et humide. Alors que son don cherchait à se nourrir, il se tourna vers une autre cible, incapable de toucher l’esprit de Charles Xavier, et se dirigea vers Evelynn. Il ne faut pas oublier que toute cette scène se déroulait uniquement dans l’esprit de l’artiste, et donc que les images n’étaient pas toujours très claires. Toujours est-il que lorsque son don frappa, elle ne le sentit même pas. En fait, elle le voyait comme si elle était à l’extérieur de son champ d’action. La présence rassurante du professeur se faisait toujours sentir près d’elle, et cela l’aida à rester calme. Sa mutation semblait s’acharner sur une coquille vide, probablement grâce aux pouvoirs du professeur, et c’était tant mieux comme ça.

Le petit spectacle dura quelques minutes dans le monde extérieur, mais Evy avait l’impression qu’il durait depuis bien plus longtemps. Alors que son don s’épuisait, la présence de Charles sembla disparaître doucement, à mesure que la mutation de la jeune femme disparaissait. Quelques instants plus tard, elle ouvrit les yeux, et croisa le regard du mutant. Toujours aussi neutre, le professeur semblait réfléchir, puis il retira ses doigts des temps d’Evy avant de se replacer dans son fauteuil.

-Votre don est puissant, mais extrêmement volatile. De plus, il agit par instinct, le contrôle que vous pensiez avoir sur celui-ci n’est qu’illusoire. Avec votre esprit vous pouvez le contenir quelque peu lors des crises, mais c’est tout pour le moment. Si vous voulez le maîtriser, vous devrez apprendre à fonctionner avec lui.
-Mais… mais je euh… je ne peux pas juste euh… le mettre derrière une barrière comme… comme l’a fait Emma Frost ?
-Oui, mais dès que vous aurez peur, la barrière disparaitra. Evelynn, vous devez apprendre à agir de pair avec lui. Il n’y a pas d’autres solutions, du moins, pas d’autres auxquelles je puisse réfléchir.
-Est-ce… est-ce que euh… je veux dire euh… comment… comment faire alors pour euh… pour… comment vous avez dit ? « agir de pair » ?
-Si vous avez une cible, ce sera d’autant plus facile. Tant que vous le désirerez, j’agirai en tant que tel. Comme ce petit exercice le prouve, je suis capable de déjouer votre don. Les jeux de l’esprit n’ont plus beaucoup de secrets pour moi. Emma sera sans doute en mesure de faire la même chose, surtout si elle est préparée au choc.

L’artiste garda le silence, ne sachant pas vraiment quoi penser de tout ça. Elle ne sentait plus le grattement dans son esprit, signe que son don s’était effectivement épuisé. La technique de Charles avait donc fonctionné, et à en croire ses paroles, Emma pouvait faire la même chose. Pourtant, la crainte était toujours là qu’un jour, leur pouvoir ne puisse plus l’arrêter. Pouvait-elle laisser une peur aussi forte l’habiter lors de ces exercices ? Elle savait qu’elle devait le faire, mais avait bien du mal à s’y résoudre.

-Je… j’essaierai… professeur Xavier…
-C’est tout ce que je vous demande, Evelynn. Revenez la semaine prochaine, nous verrons ce que nous pourrons faire pour vous. En attendant, essayez d’éviter les crises.
-Oui je… je vais…. Je vais essayer.

Se levant, l’artiste se dirigea vers la porte qu’elle ouvrit doucement. De son côté, le professeur retourna derrière son bureau, semblant toujours songeur. L’artiste se demandait ce qu’il devait penser en ce moment. Cherchait-il une façon de l’aider au mieux ? Elle avait bien compris qu’il cherchait à protéger les mutants, mais Evelynn n’était toujours pas fière de sa mutation. Elle voyait simplement une chance de ne plus l’enclencher n’importe quand… et c’était une motivation suffisante. Souriant légèrement, elle referma la porte derrière elle et se dirigea vers la sortie de l’établissement. Peu importe ce qui arriverait, ça ne pourrait pas être pire que ce qui s’était déjà passé… du moins c’est ce qu’elle pensait. Enfilant son casque, elle grimpa sur sa moto et reprit la direction du loft, le cœur un peu plus léger.
.

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Découverte de maîtrise (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Élévation a la prêtrise du clerc skaski
» Élévation a la prêtrise des clercs Amadeus0 & Brennach
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Bureau du directeur Charles Xavier-