X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cassandra Farrell

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Stand by...
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]   Jeu 12 Sep 2013 - 0:01

Cassandra n'en savait au final que bien peu sur les multitudes de dons qui existaient, ainsi que sur ce qu'ils représentaient pour leur possesseur. Il était clair que pour elle, son don était un cadeau du ciel ; il était à la fois une barrière de défense et un refuge, un avantage considérable. Mais Evelynn ne voyait pas les choses sous cet angle en ce qui concernait ses propres capacités, car elles se retournaient contre elle. Pourtant la serveuse tenta de montrer le bon côté des choses à la jeune femme qui manquait considérablement de confiance en elle. Elle était une mutante, par conséquent un être exceptionnel ! Mais Evy ne se réjouit pas pour autant ; elle ne percevait en effet pas la situation de la même manière que Cassie, mais est-ce qu'elle y pouvait quelque chose ? La danseuse avala une gorgée de café et reposa son verre.

    « Sans doute. Après tout tu connais bien mieux ton don que moi, et inversement. »


Elle laissa parler Evelynn qui cependant finit par s'interrompre. Si elle avait la chance, que souhaiterait-elle donc ? Pouvoir maîtriser son pouvoir ? Il devait bien y avoir, d'une manière ou une autre, le moyen d'y arriver. Mais ce n'était pas vraiment ce que reflétai l'expression de la jeune femme. Alors quoi ? Elle voulait se débarrasser de son don ? Vu la façon dont elle le percevait, ce n'était pas franchement étonnant... mais cela serait dommage. Il y avait forcément du potentiel chez Evelynn, elle devait bien pouvoir utiliser son don à son propre avantage. Cassandra secoua doucement la tête.

    « Ne t'excuse pas. C'est vrai, ce n'est pas facile, mais pas infaisable. Et aussi lourd ton don soit-il pour toi, il doit forcément y avoir un moyen pour que tu puisses t'en servir à ton avantage... sans que tu aies à subir de séquelles. »


Evelynn décrivit ensuite la vision cauchemardesque qui s'était imposée à elle, tandis que Cassie s'était retrouvée prisonnière dans une chimère vertigineuse. En invoquant une de ses propres illusions, elle avait pu retrouver son calme, de même que l'artiste qui avait provoqué l'effrayante vision. Evy en fait se focalisait beaucoup trop sur ces cauchemars, ce qui encouragea Cassie à lui proposer une solution : celle de tout simplement penser à autre chose. Apparemment, elle avait visé juste.

    « C'est déjà une bonne chose, au moins, de savoir ce qui te faire revenir au calme. Mais je ne comprends pas un élément... tu ressens véritablement les blessures que tu imagines ? Est-ce que tu sais si cela marche sur les autres ou seulement sur toi ? Si les autres y sont sensibles, ce serait un grand atout pour toi... à condition de contrôler suffisamment ta mutation pour ne pas que tu subisses les conséquences. »


Quoiqu'il en soit, Evelynn s'excusa, alors que ce n'était même pas sa faute. Cassandra la tranquillisa du mieux qu'elle put, en lui disant qu'elle n'avait pas à être désolée. À vrai dire, la vision qu'avait eu la jeune femme l'avait plus mise mal à l'aise qu'autre chose... le fait d'imaginer et de créer toutes sortes de choses faisait qu'elle n'avait au final pas peur de grand chose. Les araignées, les serpents, les dragons, les catastrophes naturelles, les tableaux gores, ça ne l'effrayait pas tant... du moins, tant que c'était elle qui en avait le contrôle ! Mais elle se garda bien de l'avouer. Au fond d'elle-même, Cassie ne savait même pas exactement ce qu'elle craignait le plus...

Elle remit sur le tapis la possibilité pour la jeune femme d'apprendre à contrôler son don. Bonne nouvelle pour elle, plusieurs mutants lui avaient proposé son aide afin qu'elle puisse s'améliorer, mais elle était réticente à faire naître la peur chez ces personnes justement. Cassandra pouvait bien le comprendre... elle arqua un sourcil cependant en entendant le nom de Samuel, un mutant qui lui aurait proposé d'aller trouver de l'aide à l'institut Xavier. Coïncidence ou non ? Y avait-il un autre mutant prénommé Samuel dans New York, ou s'agissait-il du même Sam que connaissait la danseuse et qui l'avait aidée également ? Ce n'était pas impossible cela dit, elle se souvenait également que l'espagnol s'était porté volontaire pour que la jeune femme puisse exercer son don et l'étendre à des pratiques oniriques. Cassie étira ses lèvres en un mince sourire.

    « Je connais un Samuel également... un mutant très sympathique et prêt à tout pour aider les siens. Je ne sais pas s'il s'agit du même, quoiqu'il en soit s'il t'a indiqué l'institut c'est qu'il pensait que tu pourrais y trouver toute l'aide dont tu as besoin. Si tu veux je peux même t'y accompagner, puisque je vis là-bas. »


Cassandra termina son café, laissant Evelynn réfléchir à sa proposition. Mais cette dernière ne semblait vraiment pas convaincue. Elle doutait, ça crevait les yeux. Pourtant, personne ne pouvait la forcer à avancer, c'était à elle de prendre les décisions qu'il fallait afin que sa situation s'améliore. D'autant plus qu'elle n'était pas toute seule et qu'elle avait trouvé une alliée de plus. Mais ce qui lui manquait le plus, c'était la confiance en soi... et cela prendrait du temps, c'était certain. Cassie secoua une fois de plus la tête. Elle était d'humeur solidaire ce soir, décidément...

    « Mais non, ne t'en fais pas. Tu avais besoin d'en parler non ? À présent c'est à toi de décider de ce que tu vas faire concernant ton don. Apparemment, plein de gens sont prêts à t'aider pour que tu te sentes mieux vis-à-vis de ça... ils croient en toi. Il est temps que tu croies en toi à ton tour, tu ne penses pas? Je ne dis pas que ça se fera en trois heures, mais ça vaut largement le coup d'essayer. Et puis tu pourrais te retrouver gagnante à la sortie... mais c'est à toi de voir. »


À Evelynn de décider de ce qu'elle allait faire maintenant. Cassie était certaine qu'elle pourrait contrôler son don, mais quand elle aurait un peu plus confiance en elle. À son avis, c'était par là qu'il fallait commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]   Jeu 12 Sep 2013 - 18:26

« Ne t'excuse pas. C'est vrai, ce n'est pas facile, mais pas infaisable. Et aussi lourd ton don soit-il pour toi, il doit forcément y avoir un moyen pour que tu puisses t'en servir à ton avantage... sans que tu aies à subir de séquelles. »

Evelynn y avait déjà réfléchi à de nombreuses reprises. Elle n’était pas très douée pour tout ce qui concernait établir une stratégie ou penser à une solution, mais après avoir vécu quelques années avec un tel don, on y réfléchit souvent. L’artiste s’était demandée longtemps si quelqu’un, quelque part, ne pourrait pas être immunisé de ce pouvoir pour une raison ou une autre. Si une telle personne existait, elle pourrait sans doute s’entraîner avec elle pour maîtriser la peur intangible qui l’habitait. Pour l’instant, ses recherches s’étaient limités aux Morlocks, seuls mutants ou presque qu’elle connaissait, et personne parmi eux ne semblait avoir de protection mentale ou d’immunité aux émotions. C’était peine perdue…

-Sans… sans doute. Mais je ne l’ai pas encore trouvé. Un jour peut-être…

Un soupire de découragement franchit ses lèvres alors qu’elle reprenait une gorgée de café.

Lui racontant rapidement ce que son don lui faisait voir, Evelynn en dit autant que possible sans revivre tous ces évènements. Elle détestait ses moments, et les évitait comme la peste, mais comme son interlocutrice se montrait curieuse, elle lui donna un minimum d’information. Lui expliquant ensuite comment elle s’était sortie de ce pétrin grâce au pouvoir de Cassie, elle détailla encore un peu plus comment sa mutation fonctionnait.

« C'est déjà une bonne chose, au moins, de savoir ce qui te faire revenir au calme. Mais je ne comprends pas un élément... tu ressens véritablement les blessures que tu imagines ? Est-ce que tu sais si cela marche sur les autres ou seulement sur toi ? Si les autres y sont sensibles, ce serait un grand atout pour toi... à condition de contrôler suffisamment ta mutation pour ne pas que tu subisses les conséquences. »

-Je… je ressens vraiment la douleur. C’est… enfin pour moi en tout cas, ça affecte tous les sens quoique… je ne me souviens pas avoir testé l’aspect « goûter ». Oh attends… non si j’ai déjà testé… c’est erk… En tout cas, quand une balle me touche, qu’une explosion me frappe ou qu’un couteau m’érafle, je le sens aussi réellement que je sentirais une vraie lame mordre ma chair maintenant.

Ce ne serait jamais un atout pour elle. Evy était incapable de méchanceté, c’était aussi simple que ça. Prenant une autre gorgée de café, la jeune femme réfléchissait à tout ce qu’elle racontait. Ce genre de raisonnement, elle l’avait fait à de nombreuses reprises, et à chaque fois le même problème revenait : aucune façon de l’entraîner. Elle avait dessiné et peint si longtemps que pour elle c’était devenu naturel et simple. Si elle avait eu la chance de faire la même chose avec son don, peut-être s’en sortirait-elle mieux aujourd’hui. L’artiste poussa un nouveau soupir puis s’excusa à son interlocutrice. Elle ne souhaitait à personne de faire face au don d’Evelynn. Mentionnant ensuite Samuel, la mutante nota un petit sourire apparaître sur les lèvres de Cassie. Un sourire subtil, très subtil… mais un sourire quand même.

« Je connais un Samuel également... un mutant très sympathique et prêt à tout pour aider les siens. Je ne sais pas s'il s'agit du même, quoiqu'il en soit s'il t'a indiqué l'institut c'est qu'il pensait que tu pourrais y trouver toute l'aide dont tu as besoin. Si tu veux je peux même t'y accompagner, puisque je vis là-bas. »

Evelynn réfléchir quelques secondes. Elle se posait la question à savoir si cet institut pouvait vraiment l’aider, mais elle ne se sentait pas prête à rencontrer ces gens. Pourquoi ? La crainte du rejet ? La crainte de son don ? La couardise ? La gêne ? Un heureux mélange de tout ça. Hochant la tête négativement, elle termina son café avant de répondre à son interlocutrice.

-Non… C’est gentil mais… je euh… je ne me sens pas prête… je euh… j’aurais trop peur là-bas. Peut-être dans quelques jours, peut-être jamais. Je ne veux pas dire oui maintenant si c’est pour me désister plus tard… mais… j’y penserai. C’est Samuel Alvarez qui m’en a parlé. Est-ce le même Sam ?

Et l’artiste ne passa pas à côté d’une chance de plus de s’excuser. Elle savait ce qu’on pouvait ressentir en affrontant sa plus grande peur, elle le faisait plus souvent que quiconque, et ne souhaitait à personne de passer par là. De plus elle parlait beaucoup et ne s’en rendait même pas compte. Vous savez l’espèce de stratégie que plusieurs personnes utilisent ? Peur des hauteurs va en haut d’un immeuble ? Et bien, c’était la stratégie la plus directe… mais pas forcément la meilleure. Soit on passait au travers et on était heureux, soit… c’était l’horreur. Le don d’Evelynn ne semblait même pas permettre aux gens de passer au travers et d’imaginer la suite. Il était trop puissant… trop instable.

« Mais non, ne t'en fais pas. Tu avais besoin d'en parler non ? À présent c'est à toi de décider de ce que tu vas faire concernant ton don. Apparemment, plein de gens sont prêts à t'aider pour que tu te sentes mieux vis-à-vis de ça... ils croient en toi. Il est temps que tu croies en toi à ton tour, tu ne penses pas? Je ne dis pas que ça se fera en trois heures, mais ça vaut largement le coup d'essayer. Et puis tu pourrais te retrouver gagnante à la sortie... mais c'est à toi de voir. »

-Je sais… mais pour le moment c’est non… je euh… je veux simplement me remettre et… arrêter d’y penser. Je… je crois qu’il faudrait que je rentre. Ma… ma compagne va sans doute vouloir me parler lorsqu’elle va arriver… et je euh… je ne voudrais pas trop te déranger tu vois… Par contre… si tu n’es pas contre… je prendrais bien ton… ton numéro de téléphone… si on veut se… et bien se revoir.

Nora reviendrait sans doute dans la soirée, et Evelynn avait prévu de la voir et de passer un petit moment avec elle. Elle ne voulait pas sembler malpolie, mais elles avaient sans doute toutes les deux des occupations de toute façon. Un peu gênée de demander le numéro de téléphone de son interlocutrice, ses joues rougirent quelque peu pendant un instant alors qu’elle lui tendait son portable pour qu’elle ajoute son numéro.

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandra Farrell

avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Stand by...
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]   Lun 16 Sep 2013 - 21:58

Ce n'était vraiment pas facile de redonner confiance à une personne qui avait tendance à voir les choses en noir. En tout cas, c'était l'image que renvoyait Evelynn à Cassandra. Elle se doutait bien que la brune avait déjà réfléchi à tout ça ; il était clair que son don lui pourrissait la vie et cela n'étonnait pas tant la serveuse qu'elle ait un jour voulu s'en débarrasser. Mais ce n'était pas une raison pour baisser les bras ! Cassie était convaincue que d'une manière ou d'une autre, Evy pourrait utiliser son don et le contrôler comme bon lui semblait. Malheureusement, ça n'était pas la première fois que l'artiste y songeait, et elle laissa échapper un soupir de découragement. Elle devait se sentir dans une impasse... malheureusement, Cassie, à part lui proposer son aide (ce qui était en soi déjà pas mal), ne pouvait pas faire grand chose de plus pour elle. Elle n'était pas une pro de la consolation non plus.

Ce qu'elle pouvait faire en revanche, c'était demander davantage d'informations à Evelynn sur le fonctionnement de son pouvoir. Peut-être que de cette manière, elles pourraient trouver le meilleur moyen pour la mutante de maîtriser son don et de l'utiliser à son avantage. Du point de vue de la danseuse, le pouvoir de la dessinatrice constituait une défense très utile, et même plus développée que les illusions de Cassandra. En effet, Evy parvenait à toucher tous les sens avec ses phobies, ce qui impliquait donc la génération de la douleur. Un atout qu'il serait dommage de laisser de côté, mais cela ce n'était que l'avis de Cassie. Evelynn, à vrai dire, ne semblait même pas penser à utiliser son don sur les autres de cette manière, pour se défendre. Peut-être n'en ressentait-elle pas le besoin parce qu'elle n'avait pas eu de problème avec d'autres, qui savait...

Evy s'excusa à nouveau, mais elle n'avait pas à le faire. Elle raconta également que bien des mutants avaient déjà proposé de l'aider. Au moins, la jeune femme n'était pas toute seule, et c'était une bonne chose. Le nom de Samuel vint même à apparaître dans les propos de l'artiste, ce qui fit sourire la danseuse. Une réaction qu'elle avait toujours au souvenir de l'espagnol. Mais il ne s'agissait peut-être pas du même homme. Quoiqu'il en soit, Cassie était prête à guider Evelynn au sein de l'institut si elle le désirait.

    « Comme tu veux. Mais si je peux me permettre... j'avais peur aussi d'aller là-bas. Pas pour les mêmes raisons que toi, mais j'ai beaucoup hésité avant de l'intégrer. Je n'ai pas été déçue. » Elle termina son café avant de reprendre la parole. « Oui, c'est bien lui ! Je suis certaine qu'il t'a bien conseillée. Le bien-être des mutants lui tient particulièrement à cœur. »


De quoi avait peur Cassandra ? Elle ne savait pas elle-même. Les hauteurs la mettaient mal à l'aise, mais sans plus. Elle n'en avait pas fait une phobie. Peur de la mort ? Peut-être. Comme tout un chacun non ? Quoiqu'elle savait que sa disparition n'attristerait personne. Ça ne changerait pas grand chose. Non, vraiment, Cassie ne savait pas ce qu'elle craignait le plus... elle le découvrirait sans doute seulement le jour où elle y serait confrontée. En attendant, le plus important était d'encourager Evelynn, qui en avait bien besoin.... enfin, pas trop.

    « D'accord. Tu as besoin de décompresser, c'est sûr. » Cassandra remettait sa veste quand elle vit le téléphone tendu d'Evelynn. « Bien sûr ! J'espère qu'on se reverra vite d'ailleurs. » Elle prit le téléphone et enregistra son numéro. « Tu n'as rien contre le fait que je t'accompagne ? Ne t'en fais pas, je pourrais rentrer par moi-même après. »


Avec ce qu'il s'était passé, Cassandra préférait être certaine qu'Evelynn rentre chez elle sans qu'il n'y ait le moindre souci. Elle passa également son téléphone à l'artiste afin qu'elle lui passe son numéro et une fois les deux jeunes femmes habillées, elles purent ressortir du Starbuck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evelynn Jones

avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 18/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Bibliothécaire
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]   Jeu 19 Sep 2013 - 20:22

« Comme tu veux. Mais si je peux me permettre... j'avais peur aussi d'aller là-bas. Pas pour les mêmes raisons que toi, mais j'ai beaucoup hésité avant de l'intégrer. Je n'ai pas été déçue. Oui, c'est bien lui ! Je suis certaine qu'il t'a bien conseillée. Le bien-être des mutants lui tient particulièrement à cœur. »

La mutante l’avait bien remarqué lorsque Samuel lui avait parlé de son propre pouvoir. Elle l’avait revu à quelques reprises par la suite, mais ce sujet était rarement tombé sur le tapis. Bien qu’elle n’ait aucune gêne à l’aborder, elle et l’espagnol n’en parlaient tout simplement pas. Peut-être aussi le fait qu’elle détestait sa mutation entrait en ligne de compte aussi. Elle écouta tout de même ce que Cassandra avait a raconté sur l’institut. Pourquoi avait-elle hésité ? Par crainte des autres ? Parce qu’elle n’aimait pas l’idée de retourner à l’école ? Evelynn ne pouvait pas le savoir, et elle ne posa pas la question, par respect pour son interlocutrice.

-C’est vrai que… la cause semble lui tenir à cœur. Ça fait du bien de voir ça… plutôt que d’avoir peur de se faire découvrir à chaque instant. Enfin… dans mon cas c’est surtout ça.

Mentionnant ensuite qu’elle voulait se changer les idées, Evelynn lui dit qu’elle devait partir bientôt. Il était vrai que sa dulcinée allait sans doute arriver bientôt au loft, et qu’elle s’inquiéterait sans doute de ne pas voir Evy à la maison. Cependant, avant de partir, malgré sa gêne grandissante, la brunette demanda à Cassie si elle voulait bien la revoir et aussi d’entrer son numéro de téléphone dans son propre cellulaire.

« D'accord. Tu as besoin de décompresser, c'est sûr. Bien sûr ! J'espère qu'on se reverra vite d'ailleurs. Tu n'as rien contre le fait que je t'accompagne ? Ne t'en fais pas, je pourrais rentrer par moi-même après. »

-Euh… non non aucun… aucun problème ça me va, mais je suis venu ici en moto. J’espère que tu n’auras pas froid, si tu veux je peux te ramener où tu veux en fait, j’ai un autre casque avec moi. J’ai la… mauvaise habitude de les perdre…

Voyant que Cassie acceptait son offre, Evelynn jeta le gobelet de son café avant de lui faire signe de la suivre jusqu’à sa moto. Les cahiers bien en sécurité dans les sacs, elle enfila son propre casque avant d’en prêter un à sa nouvelle amie. L’incitant à monter, elle prit la route et suivit ses indications jusqu’à l’institut où elle déposa Cassie. Après un rapide signe de la main, elle prit le chemin de chez elle, contente de cette rencontre inattendue. Ce n’est que sur le chemin qu’elle se souvint… elle n’avait presque pas eu le temps de voir l’exposition !

(RP Terminé)

_________________
Pouvoir passif d'Evelynn: Il y a une zone de fraîcheur autour d'Evelynn souvenez-vous en lorsque vous RP avec !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Exposition et malaise, youpi ! (PV Cassandra)[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Quartiers-