X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Sam 11 Juin 2011 - 15:18

Patch, ce petit moustachu tenancier de bar, du moins de façon officielle, avait confié à Deadpool un nouveau contrat. Faut dire que Deadpool était certainement le meilleur, surtout quand il s'agissait de laisser un beau bordel sur son passage. Mais il pouvait faire dans la discrétion aussi, des fois, parfois, rarement. Enfin toujours est-il que le commanditaire était un gars de la haute, un peu mafieux sur les bords, qui voulait la tête d'un type qui avait plumé son cercle de jeux. Faut dire que huit cent milles dollars en deux heure de jeux, black jack, roulette et même craps, ça n'arrive pas tout les jours. Donc forcément le bonhomme avait cru que le larron l'avait arnaqué, un tricheur, excellent certes, mais on peut pas gagner autant sans tricher, c'est pas humain. Enfin peut-être que c'était ça le secret. Après tout Wade était bien un peu plus qu'humain, voir beaucoup plus, alors pourquoi pas d'autres.

Direction le Wisconsin, parce que, malin, la cible avait filé bien vite et bien loin. Le patelin s'appelait Point Place, pas très peuplé, pas très animé. Hormis un bar, un cinoche et une grand baraque en construction, il n'y avait pas grand chose à voir. "D'ailleurs je sais pas si tu as remarqué mais un chantier pour une espèce de palais, je dirais que mon bonhomme est là, mais chut, c'est pas avant la fin du post ça."

Faut toujours qu'il se fasse remarquer... Enfin bref, si monsieur veut bien me laisser poursuivre.
Il était donc arrivé en ville en voiture. Le trajet avait été long. "interminable plutôt !" Voir même interminable donc. Dans le coffre se trouvait le sac de sport contenant les armes à feux qu'il ne pouvait pas porter sur lui, soit un fusil d'assaut et un magnifique lance-grenade volé à l'armée trois jours plus tôt. Sur lui, deux berettas semi automatique, deux mitraillette de petit calibre et ses deux sabres favoris accrochés dans le dos. On fait plus discret, certes, mais grâce à l'inducteur d'image qu'il possédait, le mercenaire apparut aux yeux de la population de cette petite ville comme un simple touriste habillé d'un joli ensemble de cowboy.

Pour le coup, la cible s'appelait Barthélemy Miloose et avait tout juste 21 ans. Il avait donc choisit de fêter sa majorité en faisant sauter la banque d'un type dont il ignorait qu'il appartenait à la pègre. En temps normal Wade aurait refusé le contrat, c'était pas son genre de buter un gamin. Mais Patch était un type plus vicieux que lui et l'avait menacé de le priver de tout types de contrats à vie si il refusait. Ce qui était pour le moins inhabituel. Mais notre mercenaire préféré, loin d'être un cérébral, se contenta de céder à contre cœur. "Bon tu abrèges ? On peut passer à la scène ou je dézingue tout le monde ?" D'accord d'accord.

Après un bref passage au bar ou il se fit passer pour un riche investisseur du non de JR, on lui indiqua bien vite que sa cible se trouvait bel et bien dans la maison luxueuse en construction. Il put apprendre également qu'il y avait un drôle de va et vient, des voitures entrant et sortant de la propriété sans pour autant que personne en ville n'ai vu quoi que ce soit. "Chouette !"
Ce que Deadpool ignorait c'est que le jeune Bart Miloose était un mutant ayant un certain don pour influencer les probabilités, un mutant sur lequel un sinistre personnage avait mis la main afin de financer son organisation, projetant de se servir des sommes que le garçon rapporterait pour se fournir en armes qu'il revendrait dans les pays en guerre, ou sur le point de l'être.

La nuit venait de tomber lorsqu'il se présenta devant les murs du bâtiment, cette fois-ci son inducteur d'image était éteint. Ce serait une nuit rouge, à n'en pas douter. En bandoulière, dans le dos, il avait ajouté le lance grenade à son armement, et d'une main il tenait le fusil d'assaut...
"Hey ! Pourquoi tu t'arrête ? Ah oui c'est vrai, c'est au tour de l'autre autant pour moi."
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Sam 11 Juin 2011 - 16:22

Le ciel de Point Place, Wisconsin, 23heures et 37 minutes.
Grifter venait tout juste d'être parachuté de l'hélioporteur pour aller effectuer sa mission. Alors que l'air froid du nord des États-Unis lui fouettait le visage pendant qu'il chutait, la forme du village commença à lui apparaitre au sol. L'hélioporteur était équipé d'assez de technologie pour se placer dans la stratosphère, mais les pilotes s'étaient pour l'instant contenter de demeurer à quelques kilomètres d'altitude afin de ne pas être visible des habitants ayant le pied sur la terre ferme. Bien entendu tout système de repérage était inefficace face à la base volante du S.H.I.E.L.D. . L'agent ouvrit son parachute, avant d'entamer une descente ralentie vers une villa en construction, l'endroit où dormait sa cible.

Point Place, Wisconsin, 23 heures et 49 minutes.
L'agent avait pu atterrir sans complication, camoufler par les nuages et le manque de luminosité flagrant du village pendant la nuit. Il s'était approché de la zone de construction en actionnant au préalable son masque afin de disposer d'une meilleur vision nocturne. Quelques voitures stationnaient sur ce qui devait être l'emplacement prochain d'un grand parking ou le petit prodige du jeu, installerait ses nombreuses voitures de collections. Le jeune mutant Barthélemy Miloose, 21 ans, et comme la presque totalité des habitants de ce pays, une véritable passion pour l'argent. Il était depuis longtemps surveillé par le SHIELD, car son pouvoir était l'un des plus étranges répertoriés à ce jour, et comme ils le craignaient ( comme ils le craignent pour tout les mutants de leur interminable dossier ), il était désormais au service de mauvaises mains. Malheureusement, celui qui avait recruté le jeune Barthélemy dans ses rangs comme poule aux œufs d'or avait commis une grave erreur, malgré son application pour le faire disparaitre - ce qui avait retardé le travail du SHIELD -, il avait la prétention de choisir un casino pour remplir ses caisses. Mais la jeunesse ne connait pas le sens du mot retenu, et le mutant s'était attiré les foudres du propriétaire, un homme au service de la pègre New-Yorkaise, un homme qui, s'il ne trouvait pas le petit tricheur et l'argent qu'on lui avait extorqué, devrait répondre de son incompétence devant Wilson Fisk, le maitre de l'économie parallèle de New-York, celui qu'on appelait Le Caïd.

Mais cette partie de l'histoire ne concernait pas Grifter. Les problèmes de la mafia restait dans la mafia. Lui avait pour mission de capturé le mutant, et si possible de démanteler l'organisation de trafic d'arme créé autour de lui. Daniel doutait que le jeune homme ait une parfaite conscience des activités qu'il finance, mais dans un cas comme dans l'autre, il devait l’empêcher de nuire, même s'il se doutait que le SHIELD le livrerait à la section SOLDIER, pour des raisons qu'il ne préférait pas savoir.

Il chargea ses deux revolvers, seuls armes dont il avait besoin pour mener à bien ses actions, puis il pénétra dans le bâtiment encore en construction ( bien que deux étages soient déjà terminés ). Les premiers gardes le repérèrent, et en quelques détonations, il était seul dans la pièce. Le bruit des armes avaient attiré l'attention à l'extérieur comme à l'intérieur.

Villa en construction de Point Place, Wisconsin, 23heures et 55 minutes. Le premier sang vient de couler.


_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Dim 12 Juin 2011 - 11:21

Un peu de force dans les jambes, une agilité surhumaine, un joli costume rouge et noir et une bouche qui ne sait pas s'arrêter de parler. C'était tout ce dont Deadpool avait eut besoin pour passer le mur d'enceinte de la propriété en construction. Et là, déception, il n'y avait pas même un petit garde armé patrouillant dans le jardin, pas une once de résistance à... enfin vous voyez. Le mercenaire au grand cœur, dirons nous, était visiblement en mode geek, passant d'un arbre à l'autre en faisant des galipettes et autre acrobaties inutiles. Puis il se planquait derrière le tronc pendant cinq seconde et recommençait son cinéma en fredonnant l'air de mission impossible.
Puis il entendit les détonations caractéristiques de coups de feu.

"Potin d'engluer de sa maman qui put le caleçon pas frais !!"

Il n'était pas le seul à rendre visite à Bart, sinon pourquoi des coups de feux ? A moins que ses mystérieux amis aient eut une tendance à tirer dans le vent pour le plaisir, ce qui était peu probable. Du coup finit la rigolade, fallait être sérieux maintenant. "Allez, tu sais bien que ça n'arrivera pas"
En effet, ça n'arriva pas. Jetant son joli fusil d'assaut tout neuf, "mis en vente sur e-bay, début des enchères à vingt dollars, état presque neuf, avec son certificat "touché par Deadpool, foncez !!". Hum.. Donc il jeta le fusil d'assaut pour se saisir du lance grenade, décidant visiblement que la discrétion ne serait plus de mise. Après tout le type qui avait fait feu, si il était encore en vie, avait alerté tout le monde dans les environs. Pointant son canon sur les fenêtres l'une après l'autre il se mit à chantonner.

"Plouf plouf, au bout de trois ce sera toi ! Un..."

Il tira une grenade dans la première fenêtre.

"Deux..."

Puis dans la seconde.

"Trois..."

Et enfin la troisième.

"Wahou, vous avez toutes les trois été choisies, heureuses ?"

Et l'une après l'autre les grenade explosèrent, soufflant les vitres déjà brisées, mais ne faisant pas vraiment de mort. En effet, alertés par les premiers coups de feux, les quelques gardes encore en vie s'étaient précipités vers leur source, à l'opposé de l'action du muté.

"Ah oui, heureuses."

Tout en courant pour sauter par les trous causés par l'explosion, Wade se débarrassa du lance grenade, sortant de leurs holsters les deux mitraillettes qu'il portait le long des côtes. Une fois dans la maison, il se mit à chanter à tue tête.

"Let's get it started in here ! Let's get it started in here ! Let's get started in here ! Let's get it started in here ! Ande the base keep running running running..."

BLAM ! BLAM !

Visiblement il avait fait assez de bruit pour attirer deux types armés, fort peu contents de le voir. Ils avaient tiré à vue, et étaient relativement doués, un balle avait touchée son épaule, l'autre avait pénétré à quelques millimètres du foie seulement. Deadpool regarda ses blessures puis les deux hommes.

"Un costume tout neuf ! Dites vous auriez pas aperçut un autre type qui tue des gens dans le coin ?"

Mais avant que l'un des deux hommes ait eut le temps de répondre, tout deux atterrés de voir un homme rester debout après s'être fait tuer, et encore plus de le voir leur parler, l'homme le plus atteint de la création fit feu, dans la maison résonna le bruit des tirs de mitraillette, des détonations très métalliques, bien plus aiguës que les tirs de revolver. Les deux gardes s'effondrèrent, morts.

"OOOOOOK. Les hommes de mains de nos jours c'est plus ce que c'était. Je suppose que vous me répondrez plus maintenant. Dommage."

Puis Wade repris sa progression, s'enfonçant dans la maison en construction, avec le secret espoir de croiser l'homme qui cherchait à lui piquer son contrat avant que l'un d'eux ne trouve le jeune Bart. Il détestait qu'on essaie de lui voler son gagne pain, presque autant que de se voir forcer la main pour tuer un môme qui n'avait jamais rien fait d'autre que de voler l'argent d'un type qui l'avait sûrement déjà volé dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Mar 14 Juin 2011 - 19:31

Grifter progressait dans la demeure avec une facilité qui le surprenait. Les hommes de cette organisation n'avait visiblement pas beaucoup de jugeote et encore moins de réflexe. Entrainer à faire peur à des gens déjà vert de trouille, et à utiliser leurs armes sur des personnes innocentes et sans défense, ils étaient ce qui pouvait se faire de pire dans ce type de milieu, et l'agent se demandait comme une organisation avec des hommes aussi peu efficace avait pu échappé aux services des États-Unis. La réponse certainement devait se trouver à la tête de cette dernière. Car, même un ramassis d'idiot comme ceux là pouvaient atteindre une haute stature avec la bonne personne pour les diriger. Et cette personne avait déjà eu la présence d'esprit de se servir du pouvoir de Barthélemy pour ses objectifs, sans doute avait-il déjà prévu de se débarrasser de ces ratés pour engager des personnes plus compétentes par la suite. Mais malheureusement pour lui, avant qu'il ne puisse atteindre cet objectif, il serait rattrapé, dans le meilleurs des cas le S.H.I.E.L.D., et dans le pire par Le Caïd.

- Où se trouve Barthélemy Miloose ? interrogeait Daniel, menaçant plusieurs hommes de ses armes. Dans d'autres circonstances, ils auraient sans doute pensée qu'il était un agent du gouvernement, et qu'il n'oserait pas les abattre froidement. Mais la preuve de sa détermination s'appelait Diuck, jeune homme de 26 ans tombé dans la délinquance puis dans le crime dès l'adolescence, qui n'était pas trop loyal mais détestant avant tout les autorités officiels, et qui aujourd'hui ne pourrait plus rien détesté car il était étendu mort sur le sol, une balle logé au milieu de son front. Mais malgré cela, aucun ne semblait avoir la réponse, se contentant de dire qu'il était au deuxième étage, mais rien de plus précis.

C'est à ce moment que trois détonations se firent entendre, elle était presque simultanée, et sans son expérience et son attention, Grifter n'aurait sans doute pas deviner qu'elles étaient en réalité plusieurs. Des coups de feu furent échangés dans les secondes qui suivirent, avant que le silence ne s'impose à nouveau de ton son poids.
Sans hésitation Grifter se précipita vers l'étage supérieur. La donne avait changé, et il sentait qu'il était désormais engagé dans un bras de fer avec une autre personne pour la capture de Barthélémy Miloose, le seul qui valait un déplacement. Gravissant les marches quatre à quatre, il atteignit le premier palier en quelques secondes, mais fut stopper dans sa course vers le second étage par un piège grossier poser sur les deux premières marches. Agacer plus que gêner par le stratagème, Grifter s’apprêta à sauter les marches dangereuses quand il remarqua le reflet d'un filin entre le mur et la rambarde. Le piège était double, et il avait manqué de tomber dans le panneau. S'il y avait un moyen d'atteindre le second étage, il devait être ailleurs et sous bonne garde.
Il s'engouffra dans le couloir du premier étage, ouvrant toutes les portes avec rapidités tout en abattant les quelques gardes qui avaient eu le malheur de se trouver dans ses salles. La première partie de l'étage ne lui donna rien et c'est au premier détour que la situation bascula totalement.

Son regard croisa celui d'un homme vêtu d'un costume rouge et noir. L'identification du masque ne s'était pas faite attendre, pourtant l'agent n'avait pas eu besoin du matériel informatique contenue dans ce dernier pour reconnaitre le mercenaire.

[ Signature mutante repérée. Identification établie, dossier : Deadpool. Civilité : Wade Wilson. ... ]

Il annula l'exposer d'un ordre mental, et tira une double rafale de ses armes à feu avant de sauter dans le couloir qu'il avait quitté, profitant de l'angle pour se mettre à couvert. Il fit passer ses armes du type balle, à celui des rafales d'énergies.

- Je suppose que tu as été engagé pour retrouver Barthélémy Miloose, mercenaire ?

De sa bouche, le mot mercenaire était craché comme une insulte. Car s'il fallait travailler pour subsister, il voyait en ces gens un amour démesuré de l'argent au mépris de la plupart des valeurs morales.

* Il fallait que je tombe sur le fauteur de trouble...*

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Mar 14 Juin 2011 - 20:31

Bon, là il avait peut-être abusé. Entrée fracassante, explosions, coups de feux, chanson, certes de qualité, mais beuglée bien trop fort. C'était un miracle que personne ne se soit encore enfuit. Le mercenaire se décida donc finalement à faire preuve d'un peu plus de sérieux, et même, miracle, de discrétion. Ressortant par la fenêtre par laquelle il était entré, après deux tours infructueux du rez de chaussée, il avait entreprit d'escalader la façade du pavillon. Sans matériel et en portant son équipement, la chose n'avait pas été des plus aisée. De plus le manque de prises avait prolongé l'ascension au point qu'il entendit même d'autres coups de feu avant d'entrer par la fenêtre d'une salle de bain.

Comme si la scène sortait d'un jeu d'infiltration, il ne fallut pas trente secondes avant qu'il n'entende les pas lourds d'un homme approchant derrière la porte. D'un bond il se cacha dans la douche, tirant le rideau pour dissimuler sa présence. "Vous remarquerez tous comme il me fait faire des choses stupides et humiliantes." En même temps c'est moi le chef.
Il était donc dans la douche lorsque l'homme entra, se dirigeant vers les WC pour se soulager d'une vessie trop pleine.
Le pauvre garde entendit le bruit du rideau qui glissait sur la tringle, puis à peine eut-il le temps de se retourner qu'il put voir la main gantée de rouge se plaquer contre son visage pour écraser l'arrière de son crâne sur le carrelage recouvrant les murs. Le choc fit un bruit de céramique brisée, et le pauvre homme tomba inconscient sur le coup, paisiblement assis sur la cuvette. Il mourrait d'une hémorragie intracrânienne, sans souffrir. "Je déteste tuer les gens pendant qu'ils se soulagent, c'est...indigne de moi. Foutu geek"

Ce fut discrètement qu'il sortit de cette salle d'eau. Mais à peine eut-il fermé délicatement la porte derrière lui qu'il dut se jeter au sol pour éviter une double rafale de tir venus d'un homme avec un masque étrange. La vivacité de ses réflexes lui avait évité le pire, seule son épaule droite s'était vue éraflée sans graviter, la blessure se refermant rapidement d'elle même.

"Wow !!! On tire pas sur les gens comme ça sans prévenir !"

Se relevant aussi vite que possible, il rouvrit la salle de bain d'un coup de talon avant de se dissimuler derrière le mur qui soutenait la porte.

"Sinon chouette le masque, il se trouve en version homme ? Et sans la touffe de cheveux qui dépasse ? Les années 90 c'est finit depuis des lustres."

Et il parle et il parle... Euh désolé. Je réfléchissait en tapant. Provoquant donc ce nouveau camarade avec une répartie digne de la coure de récrée, Deadpool ressortait ses deux mitraillettes rangées le temps de l'escalade.

"Euh Qui ça ?"

Il venait d'intégrer les paroles de l'homme masqué aux manières déplorables;

"Aaaaaah le môme ? Ouais ça doit être ça ? Et toi ? Tu es là pour la kermès je suppose. Et toi fallait que tu me fasse jeter mon lance grenade..."

La dernière phrase il l'avait à peine murmurée, entre ses dents. La situation n'était pas des meilleures. Bon, il ne pouvait toujours pas mourir, alors que l'autre peut-être que oui.

"Mais si on cherche la même personne pourquoi on le fait pas ensemble au fait ? On aura juste à le jouer à pile ou face si on le trouve non ?"

Wade osa un regard dans le couloir. Si son adversaire venait de là où il était, et que Deadpool sortait de la salle de bain, ne menant pas plus haut, en bout de couloir, leur objectif commun devait se trouver pile au milieu, derrière seule porte du couloir. Elle devait bloquer le chemin vers les seuls escaliers viables sinon pourquoi le masqué se serait-il aventuré jusqu'ici.

"Quelque chose me dit que si on marche pas main dans la main l'un de nous deux n'en sortira pas vivant mon chou. Et on sait tout les deux lequel..."

Pas que Deadpool craignait la mort, mais il n'oubliait pas que si le gus en face s'en sortait bien, il pourrait l'assommer assez longtemps pour récupérer le petit. Chose que Wade ne voulait et ne pouvait pas se permettre. "Il aurait put prévenir qu'il venait... je l'aurais attendu avec un fusil à lunette plutôt que de me prendre la tê... Hey mais attends..." Oh non..."Tu savait tout depuis le début, c'est toi qui a lancé ce bordel !"

Nous abrégerons donc, puisque notre presque héros se lance dans une diatribe fleurie à mon égard.
Ils étaient donc face à face, ou plutôt dos au mur à dos au mur, chacun à 4 mètres de leur objectif et pourtant tout deux bloqués par la mort inévitable qui les attendaient si ils se lançaient l'un contre l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Lun 20 Juin 2011 - 2:48

Grifter n'aimait pas la situation. Il réfléchissait à la marche à suivre, en tentant de passer outre les élucubrations du mercenaire de l'autre de la cloison. Pourtant, il était forcé de reconnaitre qu'il était dans un impasse. Il n'avait emmené que son équipement habituel pour la mission, qui se composait de ses deux armes à feux, de ses deux couteaux et de son masque. Il n'avait pas de grenade aveuglante, ou même de mitraillette ( bien que pour lui, ses armes de poings étaient suffisante ). Et pour couronner le tout, son adversaire possédait un gêne auto-guérisseur d'une efficacité monstrueuse.

- L'idée ne m'enchante pas tellement, mais je crois que nous n'avons pas vraiment le choix. Mais je ne suis pas sûr que jouer à pile ou face soit le meilleur moyen de décider du sort du jeune garçon. A mon avis, ce n'est pas un enfant de cœur qui à commandité votre intervention, et je pense qu'il aurait bien plus de chance de survie en venant avec moi... Mais je suppose qu'on aura le temps d'en discuter une fois qu'on l’aura.

L'idée de travailler avec Deadpool était extrêmement gênante pour l'agent du S.H.I.E.L.D., elle lui déplaisait au plus au point. L'homme devenu mutant était d'une instabilité bien connu, et travailler avec un rigolo doublé d'un fou ne l'enchantait pas vraiment quand à la façon dont ce dernier pourrait tenter de le berner. Mais d'un autre coté, Wade Wilson était presque une légende vivante. Il était le rêve du Projet Soldier, offrir aux humains des dons de mutant, et outre cela, il était l'un des meilleurs mercenaires du monde, et sa réputation le précédait dans n'importe quel pays. Un jeune tireur comme Daniel ne pouvait nier qu'il avait une certaine admiration pour celui qui avait su échappé à tout les représailles et à toutes les vindictes.

Néanmoins, il devait trouver un moyen de remplir sa mission. Il contacta rapidement la base de son organisation.

- Je suis au prise avec Deadpool, et la situation risque de basculer en ma defaveur en ce qui concerne la capture de Barthélemy Miloose. Avez-vous des informations susceptible de m'aider.

Après quelques secondes, une réponse lui parvint :

"Wade Wilson, Deadpool, est avant tout un mercenaire, tenter de négocier avec un contrat plus juteux que celui qui le pousse à traquer le mutant."

* Négocier... *

Il se releva, tendu, jetant un œil dans le couloir pour voir si le mutant l'avait précédé.

- Je peux te proposer un arrangement, si tu me donnes tes conditions.

* La logistique sera exécuté au bureau. Moi, je me contente de faire ma mission. *

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Lun 20 Juin 2011 - 14:25

Wade sifflotait la chevauchée des Walkyries en attendant que l'inconnu masqué lui réponde. Finalement il n'était pas si mécontent que ça de se retrouver de force avec cette mission sur les bras. Certes il n'aimait pas le fait qu'elle lui ait été imposée, mais qu'est-ce qu'il pouvait se marrer. Et cette rencontre était la cerise sur le gâteau, un type masqué, qui jouait des flingues. Si il avait eut un tout petit peu plus de classe il aurait put prétendre au rang de miniwade.
Le seul véritable soucis c'était que Wade n'avait aucune idée du pourquoi du comment de la présence de ce type. Du moins jusqu'à ce qu'il lui annonce que son organisation traiterait mieux la cible que ne le ferait l'employeur de Deadpool. Ce dernier dut d'ailleurs retenir un rire amusé.

"Mes conditions ? Toutes ? Tu as du papier et un crayon ? La liste va être longue je te préviens."

Alors qu'ils parlaient, les deux hommes armés pouvaient entendre de l'agitation à l'étage supérieur, des bruits de pas lourds galopants dans tout les sens. Wade n'eut pas trop de mal à deviner, au bruit, qu'une homme s'approchait des escaliers qui se trouvaient derrière la fameuse porte au milieu du couloir.

"Trois call-girls, un hélicoptère et un an de bière gratuite au Irish Leprechauns. Oh et l'adresse de ton tailleur, histoire de l'empêcher de commettre d'autres crimes."

Une fois la commande passée, le mercenaire sortit de sa planque, ses armes toujours aux poings.

"Tu m'en veux pas si je range pas mes jouets, au prochain post va falloir tirer dans tout les sens."

déjà il s'approchait de la porte tandis qu'à l'étage les bruits de pas avaient cessés. De ce que Wade avait put compter ils étaient au moins une quinzaine, et d'après son expérience on pouvait être certain que ces hommes là étaient bien mieux entrainés que ceux des étages inférieurs. "Et ouais, vous jouez jamais au jeux vidéo ?"
S'arrêtant devant le dernier rempart du deuxième étage il sourit sous son masque.

"Je suppose que je passe le premier..."

Il passait toujours le premier lorsqu'il faisait équipe, certainement à cause de son pouvoir qui l'empêchait de mourir en cas d'embuscade.
Mais au moment où sa main se refermait sur la poignée, un bruit métallique, de chutes répétées, comme si quelque chose dégringolait dans les escaliers, se fit entendre.

"Oh oh !"

Lâchant la poignée il se jeta sur le côté une petite seconde seulement avait qu'il n'y ait une explosion assez forte pour projeter la porte sur le mur d'en face. S'en suivit une série de coups de feux qui allèrent droit sur le sol et le mur face aux marches.

"Je crois qu'ils nous attendaient..."
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Mer 22 Juin 2011 - 18:27

Ce Deadpool était un sacré numéro. Aussi dérangé qu'on le disait. Néanmoins pour un mercenaire, il avait des conditions plutôt abordable, un peu fantaisiste certes, mais parfaitement dans les normes. Néanmoins Grifter ne comprenait pourquoi il lui parlait de poste, ni même quel rapport avait sa phrase sur les jeu vidéo avec la situation actuelle. Il n'essaya pas de comprendre et allait protesté sur le fait qu'il passe devant quand une explosion projeta la porte suivit par plusieurs rafales. L'agent s'était placé sur le coté quand Deadpool fit une remarque fort judicieuse sur le fait qu'ils étaient probablement attendus. Une nouvelle fois Griter regretta de ne pas avoir plus d'équipement. L'idée d'envoyé Wade en première ligne pour se prendre les balles lui traversa rapidement l'esprit, son gêne auto-guérisseur lui garantirait la survie après tout, mais l'agent abandonna bien vite une telle entreprise, cela le ferait passer pour un lâche, non pas auprès du mercenaire, mais auprès de lui même.

Il tira la porte jusqu'à lui, remit ses armes sur le mode des balles et coupa finalement l'objet en deux en utilisant les balles pour réduire sa taille. Il cala son bras entre la poignée et le reste de la porte elle même pour s'en faire un bouclier. Son muscle allait souffrir un peu, et pour ne pas l'engourdir il devait agir vite. Il regarda le mercenaire un moment.

- Je ne sais pas si tu comptes profiter de mon bouclier de fortune ou si tu passeras en utilisant ton pouvoir. Moi quand qu'il en soit, c'est partie !

Il se jeta dans les escaliers, une arme dans la main droite, et son bouclier au bras gauche, accueillant les rafales. Il passa l'endroit ou se trouvait jadis la porte et sauta pour glisser sous l'endroit le palier entre les deux étages. Il abandonna sa protection et dégaina sa deuxième arme pour décocher plusieurs coups de feu au dessus de lui. Quelques cries retentirent, et il pensait avoir réussis à percer quelques pieds avec sa manœuvre. Il s'écarta de sa position quelques secondes avant qu'on ne lui répondent d'en haut par la même tactique.

Trop occuper son action, il avait oublié pendant ces secondes la présences de Deadpool. Il tourna la tête pour voir ce que faisait le mercenaire le moins discret des États-Unis.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Dim 17 Juil 2011 - 11:56

Bon, aujourd'hui Wade faut qu'on discute. Ça fait presque un mois qu'on a pas fait équipe alors on risque d'être rouillés. "Tu m'étonnes, tu m'as laissé tomber comme une vieille chaussette bâtard !" Woh calmos, c'est pas la peine de s'énerver. En plus tu n'imagine pas la galère que c'est pour moi de faire preuve d'autant de folie et de drôlerie que toi. "Je sais j'ai trop la classe blablabla. Je te donnerais des cours à l'occasion si tu veux." Ouais enfin si tu la joue comme ça moi au moins je ressemble pas à un furoncle géant. "Coup bas !! Pas le physique et pas la famille on a dit... Gros tas." OK, un partout balle au centre. On arrête le physique. La question c'est, on fait quoi ? On laisse le super agent se démerder ou on lui tire une balle dans le dos ? "Une balle dans le dos ? C'est pas mon style ça, enfin si, mais là quand même... On va lui donner un coup de main, après je pourrais..." Tais-toi, moi je peux dire ce que je veux mais toi il t'entend, vous êtes dans le même univers tu te souviens ? "Oups."

Suite à cet étrange dialogue avec le narrateur, Deadpool, grand parmi les grands, vérifia rapidement ses chargeurs avant de s'élancer dans les escaliers. Son coéquipier d'un soir avait eut le temps de faire une avancée, mais avait fait l'erreur, ou pas, d'abandonner son bouclier improvisé, s'offrant ainsi aux possibles répliques de l'adversité.

"Regarde et apprend homme masqué, il me faut vraiment l'adresse de ton tailleur."

Avec une agilité hors du commun, le mercenaire grimpa donc la première série de marche en courant, saisissant au passage, en se penchant, par la poignée, la moitié de porte qui servait quelques instant auparavant d'abris à l'agent du SHIELD. D'un bond, s'appuyant d'un pied sur le mur pour guider sa course, il passa devant Grifter et, avec une force toute aussi peu commune que son agilité, jeta la plaque protectrice vers le haut des escalier, s'élançant immédiatement à sa suite, armes aux poings.

"Comme diraient mes tortues préférées, kawabounga !!"

D'un bond magnifique, pieds en avant, il frappa la porte toujours en vol, s'en servant comme bélier en arrivant en haut des marches. Si des hommes avaient été là, ils auraient été assommés, mais les gardes armés s'étaient écartés, laissant Deadpool et la demi-porte continuer leur course jusqu'au mur d'en face, le mur du couloir, donc plutôt proche. S'écrasant ensuite au sol, les bras en croix, le fou fit feu en même temps que ses adversaires au nombres de trois, deux d'un côté, un de l'autre. Il visa d'abord les tibias, puis remonta jusqu'aux bustes pour enfin cribler les têtes de balles. Les quatre furent troués, les méchants et lui. Durant quelques secondes d'un silence pesant, il ne bougea pas, comme mort. Puis, alors que son partenaire avait bien eut le temps de le rejoindre, il se redressa dans la marre de son propre sang, les plaies se refermant mais laissant dans le costume des trous qu'il regardait à travers son masque.

"Bordel, encore un costume de foutu, tu comprends pourquoi j'ai besoin de ton tailleur ? Je suis nul en couture."
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   Lun 18 Juil 2011 - 0:42

Grifter avait regardé agir le mercenaire partagé par des sentiments contraires. Il n'avait aucun grief contre Deadpool, mais il lui était impossible de ne pas ressentir une pointe de jalousie face à la facilité de ce dernier, sa force, son endurance, et son facteur auto-guérisseur, tout son génome rappelait à Grifter la faiblesse de l'humain face aux mutants. Quelque part, enfoui en lui, il avait toujours désiré posséder un don, depuis sa plus tendre enfance, jaloux de son petit frère et de sa petite sœur, tout deux mutants, et la nature à double tranchant de ses pouvoirs ne pouvaient pas l'en empêcher. Cependant, il avait grandi, et il avait accepté ses capacités limités. Et son sentiment lui rappela la dangerosité des mutants, autant à cause de ceux qui agissent mal, qu'à cause des simples humains qui n'hésiteraient pas à se servir d'eux, le génome X était une lame à double tranchant, et l'évolution avait toujours eu un cout trop élevé. En tant qu'agent du SHIELD, sa mission était de faire en sorte que le prix à payer ne soit pas la destruction d'une race. Et aujourd'hui, cela passait par l'arrestation d'un mutant.

L'agent poursuivit son chemin avec une fougue redoublé, ne laissant aucune chance aux quelques gardes qui se mirent sur la route des deux tireurs. Ils ne mirent pas longtemps à atteindre la pièce ou se terrait le jeune mutant, recroquevillé de peur, il pensait sa dernière heure arrivée, mais il se trompait lourdement. Il était temps désormais de régler le problème concernant la prise en charge de la cible, Daniel ne pouvait en aucun cas la laisser à Wade.

- Je ne suis pas sûr que tu auras ton hélicoptère, mais pour le reste cela ne devrait pas poser de problème. Évidemment, notre organisation à les moyens de vous offrir une sommes aussi élevé pour laisser Barthélemy Miloose que celui que l'on vous a promis pour l'attraper. Et vous devez bien vous douter que votre commanditaire n'a pas pour objectif de le ramener à sa famille, ou même de simplement le donner à la police. Vous pouvez être certain qu'il n'y aucune menace qui pèsera sur lui, si nous le prenons en charge. Vous n'aimeriez pas être complique du meurtre de ce jeune homme non ?
J'espère que vous comprenez.


Dans d'autre cas, il allait surement en venir aux armes, ce qui n'enchantait pas Daniel, bien conscient des avantages qui possédaient le mercenaire.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» → A nous Deux ma Mignonne ♦ pv jolie Alice ←

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: Autour du Monde :: Le reste des Etats-Unis-