X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Après une longue absence [pv Hyppy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Après une longue absence [pv Hyppy] Empty
MessageSujet: Après une longue absence [pv Hyppy]   Après une longue absence [pv Hyppy] Icon_minitime1Ven 23 Nov 2012 - 23:09

theme

Cette mission en Colombie fut longue et fastidieuse pour notre jeune prince des flammes. La traque fut ardue et longue, des mois entier afin de trouver des mutants susceptibles de suivre les idéaux de la Confrérie. Ce fut pour John une tâche de taille mais il réussit finalement à la mener à bien et à établir un autre repaire pour la confrérie, réunissant quelques mutant digne de la gérer. Son travail terminé, il pouvait enfin rentrer au Etats-unis, retrouver l'air pollué de New-york et Anastasia, sa bécane qui lui manquait tant. Mais le retour bien qu'explosif et flamboyant tourna quelque peu en catastrophe pour le jeune Allerdyce. Il revit Erika, une ancienne amie de l'institut mais alors qu'il s’apprêtait a sortir du parking il reçut une balle a l'épaule, la cautérisation suffit juste à arrêter le saignement mais la douleur était toujours présente. Tout s'était enchainé si vite que lorsqu'il reprit le chemin vers le repaire de la confrérie, il ne voulait qu'une chose : du repos et une bonne douche.

Arrivant en trombe dans le garage il stationna sa bécane n'importe comment, enlevant son casque noir, dévoilant une chevelure qui semblait avoir bruni bien que ses yeux bleus témoignaient quant à eux d'un changement plus radical. Durant ce voyage en Colombie, Pyro avait appris a maitrisé encore mieux son don si extraordinaire de manipuler toute source de feu. Créer des formes et des choses lui demandait moins d'énergie et de concentration, et l'intensité de ses flammes avaient quant à elle pris de l'ampleur. En effet ce fut dans un excès de rage et de colère noire qu'il réussit a augmenter la chaleur, désintégrant complètement un fusil d'assaut mais ce phénomène ne s'était produit qu'une seule fois et depuis lors Pyro avait beau essayer il n'y arrivait pas. Seule sa colère et sa rage lui avait permis de pousser son pouvoir à un tel niveau de puissance.

Il déboula dans la grand salle où se trouvaient quelques uns de ses frères mutants.


Mutant: " Hey...Pyro t'es de retour..!!"


Mais ce ne fut que le silence que les autres reçurent comme réponse, une main a l'épaule notre jeune homme se dirigea vers sa chambre laissant la porte entre-ouverte. Il jeta sa veste de cuir noir sur le lit et se déchaussa, pour ensuite retirer son t-shirt noir dévoilant un corps imberbe et finement sculpté mais où une partie moins lisse et plus anormale était dessiné sur sa peau. Une marque presque étoilée et de couleur plus sombre ornait cette épaule...la marque de pénétration de la balle. Retirant son jean et son boxer, ses pas le conduisirent directement dans la salle de bain où il enclencha la douche. Posant ses deux mains sur le mur et laissant ruisseler l'eau chaude sur son corps, les yeux à moitié fermés, une mimique de douleur s'afficha sur son visage.

"argh...keuff..!!"

"Je n'aurais jamais pensé que ça serait aussi douloureux"


Si Pyro ne craignait pas d'être brûlé car il était immunisé contre le feu, la douleur qu'offrait une balle, elle, était tout a fait réelle. Il s'en voulait d'avoir été si négligeant, il n'aurait pas du laisser le temps à ces homo-sapiens de tirer. Il avait manqué de vigilance.
Perdu dans ses pensées, il revoyait son amitié perdue avec Bobby, les délires passés avec lui puis il se rappelait qu'il avait une famille, celle-ci l'avait renié et il ne ressentait pas cette haine qui rongeait quant a elle Pyro de toute sa force. Il revoyait la peur qu'il insufflait même à ses camarades mutants à l'institut, ces règles qui le bridaient. Tout comme son don il avait besoin de liberté pour s'exprimer pour s’oxygéner. Comme si les flammes lui insufflaient l'énergie dont il avait besoin, elles lui insufflaient aussi son appétit vorace, car le feu n'aime pas être cloisonné.

Il finit par éteindre sa douche et sortit de là, prenant avec lui une serviette qu'il enlaça autour de sa taille pour finir devant le lavabo à observer devant le miroir.

.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

Hypermusic

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 24
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

Après une longue absence [pv Hyppy] Empty
MessageSujet: Re: Après une longue absence [pv Hyppy]   Après une longue absence [pv Hyppy] Icon_minitime1Mer 28 Nov 2012 - 19:11

Petits accords illégaux
Jouant sans gêne dans vos cerveaux
D’un grand geste, une tierce mineur
Craignez vos vie, ayez peur !

Meh…. Pas génial. Je ne sais pas pourquoi, je m’emmerde tellement, je ne sais plus quoi faire de mes journées. Mes contrats diminuent peu à peu, quand on est DJ c’est toujours comme ça. D’un coup, tu es LA vedette, et puis quelques mois plus tard, tu es LA lopette. J’ai tellement rien à faire que je fais des poèmes. J’ai rencontré un agent, il m’a dit bien vouloir essayé de travailler sur mon cas, mais j’ai plus l’impression qu’il va me voler mon argent pour aller se taper des enfants-putes en afrique. Sérieusement, des musiques d’humains j’en ai entendu beaucoup, mais lui s’t’un pervers de première. Je devrais peut-être juste changer d’agent ? Mouais, ce serait pas con.

En attendant, faut que j’assiste à un meeting à la Confrérie. Tous les mutants d’un certain âge et d’un certain degré de compétence doivent assister. J’ai pas envie. Je suis bien meilleure que la bande de couillons qui vont être là, j’ai pas envie. Je fais l’enfant aujourd’hui, mais j’ai juste une envie, me cacher et faire jouer de la musique. J’ai une rage d’infected mushroom, de The Fray, j’ai une rage de Disturbed et comme toujours, de Red Hot Chili Peppers. J’ai une rage de musique quoi !! Comme d’habitude. Alors je prends mon temps, aiguisant mon ouïe mutante pour percevoir la musique des gens présents. J’adore faire ça et en même temps, ça me pratique. Je le fais régulièrement, et c’est comme ça que je passe le temps dans la rue. Mais faut que je me concentre, que j’écoute la musique que fait leur corps. La musique des nucléoles qui fabriquent les ribosomes avec l’ADN, mais un ADN spécial. La nuance est si infime, les nuances entre mutants peuvent ressembler à celles d’humains, je doute pouvoir arriver à distinguer un mutant d’un autre juste en l’écoutant.

Donc, je lambine dans les couloirs en rageant. Contre mon incapacité à faire des poèmes qui font du sens, contre mon don qui me rends supérieure aux autres mais que personne ne veut le voir, contre mon manque d’homme dans ma vie… MAIS J’AI JAMAIS DIT ÇA. Je suis JAMAIS en manque d’homme, je suis la superbe Kiara Alarie, j’ai des seins d’enfer, un cul à faire damner un saint et puis je suis juste trop géniale. Mais qui est-ce que j’essaie de tromper comme ça… Oui mon pouvoir est super, mais faudrait que je m’entraîne si je veux prouver aux autres le potentiel immense que j’ai. Et si je n’ai pas de mec, c’est parce que j’ai un sale caractère et puis… Et puis… Ben je suis pas sortie récemment, pas depuis qu’on me coupe mes contrats.

Alors mes soirées sont longues, j’essaie de faire des poèmes et je me trouve merdique. Je ne suis pas une artiste poète avec des fleurs et blablabla, je suis une artiste de guerre. La beauté sauvage, l’art dans la musique qui prends les tripes, l’art qui créent les cris de guerre, la puissance et la destruction. Je soupire en pensant à ça, je repense à Pyro. Je me souviens de notre entraînement, où j’étais certaine qu’un lien s’était formé entre nous deux, où l’on était les deux qui allaient détruire le monde et le recréer avec les homos superior. J’ai fait mon deuil depuis qu’il est parti je ne sais pas trop où, quelque part où il fait chaud. Il devait être bien là bas, au soleil et tout… Moi aussi j’aimerais bien prendre des vacances ! Un petit roadtrip dans le sud, ça ne me ferait pas mal.

Je commençais à perdre le fil dans les musiques des gens autour de moi, quand ben… Il est là. Rayonnant comme une lumière dans l’air, sa musique créant quelque chose d’unique, que je pourrais reconnaître n’importe où. Pyro est donc de retour ! Je me demande depuis quand. J’espère qu’il n’a pas trop fait de conneries depuis son retour… Sans moi. Je vais lui laisser le temps d’arriver, chercher un café et le rejoindre dans sa chambre. Il doit être là, sinon, ben j’irai boire mon café dans ce stupide meeting.

La porte de sa chambre était grande ouverte, si c’est pas une invitation pour que je rentre je me demande bien c’est quoi ! Pour rester polie, je toque deux petits coups avant de rentrer à pas de loup dans sa chambre.

« Hé Pyro, c’est Hyper. J’te dérange ? »

J’attendais une réponse, peut-être que je le dérange, mais bon, c’est mon Pyro quoi… J’espère qu’il ne m’a pas oublié. Je vaux bien mieux que n’importe quelle fille, mais des fois les hommes ont tendance à l’oublier. Mes talons haut résonnent contre le sol et j’aperçois une ombre dans la salle de bain. Sa musique est de plus en plus présente, elle envahit la pièce et je m’enivre de cette symphonie. Je le vois, une serviette autour de la taille, qui s’observe dans le miroir. Toujours un brin narcissique… Il a quelque chose de changé, mais je ne pourrais pas dire quoi.

« Contente de te revoir, chéri. »


Je m'accotai contre l'encadrement de la porte, un sourire mi-figue mi-raisin aux lèvres.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Après une longue absence [pv Hyppy] Empty
MessageSujet: Re: Après une longue absence [pv Hyppy]   Après une longue absence [pv Hyppy] Icon_minitime1Ven 30 Nov 2012 - 22:21

Rien n’unit plus fort dans le monde que la haine, ni l'amour, ni l'amitié....rien, c'est un fait historique. Car si on y réfléchit bien, la haine n'est pas un bas sentiment puisqu'elle rassemble notre plus grande force et la dirige dans une direction unique et nous laisse sur d'autres sentiments... d'admirable désintéressement. Le feu, les flammes avaient cette impression qu'elles rassemblaient la plus grande haine d'un individu et laissaient sur d'autres formes d'émotions une incroyable insensibilité. Toujours alliée a la force, la puissance et la destruction on ne le répètera jamais assez "Fais brûler cette flamme qui vibre au fond de toi, laisse la jaillir tel un volcan". Les expression sont diverses et variées mais dans chaque culture, chaque peuple, l'élément du feu a toujours été associé indirectement à la peur. Devant son miroir notre jeune Pyro repensait au visage de ces personnes qui devant les flammes reculaient et semblaient ressentir une peur indescriptible. Il était celui qui manipulait le feu, en contrôlait chaque étincelles, chaque particule comme si le feu avait décidé lui-même qu'il était temps d'avoir un maitre. Autant John pouvait être destructeur autant ses attaques étaient....stupéfiantes, dégageant une vague de terreur mais aussi paradoxalement d'admiration refoulée devant une tel maitrise. Les formes et choses qu'il créait n'était pas anodines, par exemple un oiseau de feu de sa conception avait une réelle consistance et pouvait attraper des choses, comme si l'essence même du feu avait décidé de changer une fois manipulé par notre jeune homme. Mais par logique, il est normale de craindre ce qu'on admire intérieurement. Seul Bobby avait un réel poids avec sa glace, bien que statique, il ne pouvait contrairement a Pyro donner l'impression de vie a travers ce qu'il créait.

Perdu dans ses songes, notre jeune homme fut sorti de cette spirale par la voix d'une fille qu'il connaissait bien, celle qui maitrisait et manipulait les ondes sonores, Hypermusic on l'appelait ici.


« Hé Pyro, c’est Hyper. J’te dérange ? »

Tournant son regard vers la jeune femme, un sourire malicieux au lèvres, il décolla du lavabo pour se diriger vers la jeune femme alors accotée sur l'encadrement de la porte de sa chambre.

« Contente de te revoir, chéri. »

Sans prendre le temps de répondre a la question d'Hyper et sous air décontracté, il posa sa main sur le mur, sourire au lèvres et pencha son visage déposant ses lèvres sur celles de sa DJ pour l'embrasser sensuellement avant de les décoller pour la fixer dans les yeux. Elle était belle et rebelle elle n'avait pas changé, cela fit sourire notre jeune pyromane.

"Hum... Ces lèvres m'avaient manqué..."

Sans dire un mot de plus il s'écarta pour aller vers sa table de chevet où son briquet se trouvait, sortant une cigarette du paquet qui était également sur la petite table, il se l'alluma inspirant une grand bouffée avant d'expulser la fumée.

"Content de te revoir aussi Hyper"

""Tu en veux une?"
Lui dit-il en lui tendant le paquet et en la dévorant des yeux.

"La sono est sur la table... Si t'as envie de mettre quelque chose..."

"Alors des nouvelles pendant mon absence?"

.
Revenir en haut Aller en bas
Hypermusic

Hypermusic

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 24
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

Après une longue absence [pv Hyppy] Empty
MessageSujet: Re: Après une longue absence [pv Hyppy]   Après une longue absence [pv Hyppy] Icon_minitime1Jeu 13 Déc 2012 - 4:41

Chaque parent rêve pour son enfant la meilleure vie, être sage, avoir un gentil mari. Les cheveux attachés devant un four, marmaille jouant dans la pièce voisine, un homme travaillant lisant son journal dans un fauteuil avec, qui sait, un chien qui jouerait avec les enfants. Une belle maison, des beaux stéréotypes. Puis, il y a les parents de Kiara, qui ont du la voir grandir et partir de la maison, revenir de moins en moins souvent, se teindre les cheveux, se percer la peau et ramener toutes sortes de garçons. Juste une passe ? Peut-être oui. Aujourd’hui, elle est plus forte que cette jeune écervelée, elle est une femme fatale aux cheveux mauves, les yeux noirs comme la nuit devant le genre de gars que les parents craignent le plus. Le mauvais garçon, les yeux bleus électriques fixés dans ceux noirs de Kiara, la démarche souple et un brin intimidant, son énergie de feu contrôlée a changé un brin. Il n’est plus seulement contrôlé, il est crâneur, sachant qu’il peut brûler tout sur son passage et en rire. Un brin de folie contrôlée, puissant dans la manière qu’il bouge, mais aussi caressant qu’une flamme qui lèche une buche. Je ne suis pas en train de me comparer à une bûche et il ne me lèche pas (encore), mais c’est une manière de voir les choses.

Sa présence remplit toute la pièce, réchauffant la moindre des molécules et plus il s’approche, plus j’ai l’impression qu’un danger menace, mais je sais bien qu’il ne me ferait pas de mal. Non, il ne me ferait pas de mal… si ? Peu importe. Je suis forte, je suis la grande Hypermusic et puis on est fait pour être une arme ensemble, j’ai l’intime conviction qu’ensemble, on peut tout accomplir. Faudrait juste qu’il s’en rende compte lui aussi. J’aimerais bien. Savoir qu’à côté de moi, au milieu des batailles que je sais que l’on finira par mener, se tient un mutant capable de faire des merveilles, capable de créer destruction et admiration…

Bref, il est toujours aussi canon, il est toujours aussi sûr de lui et il embrasse toujours aussi bien. Un goût de nicotine sur les lèvres, après un baiser chaud et sensuel sa voix basse me donne des frissons.

Je ferme la porte de sa chambre, m’adossant contre elle quelque secondes avant d’accepter la clope que me tend mon cher flambeur. Il me connaît bien, il sait que j’aime faire jouer de la musique… Mais pourquoi j’aurais besoin de sono ? Je suis la déesse de la musique… Y a rien qui peut m’égaler question musique.

« Franchement, Pyro, depuis quand j’ai besoin d’une sono pour mettre de la musique ? »

Spoiler:
 
Au travers de chaque pore de ma peau monte une mélodie, un blues rythmé, un appel à la sensualité et puis... J’adore la mélodie. Les paroles aussi, elles conviennent bien au flambeur qui se promène toujours, avec seulement une serviette autour des reins et le reste de son corps de dieu libre de se faire dévorer par mes yeux avides.

« Des nouvelles ? Non, pas vraiment importantes... Je prends des galons on peut dire, mais la vie est toujours la même. J’en ai un peu marre de faire la DJ, me faire employer par des humains, pour des humains… Erh, ça me lève le cœur. Je m’amuse avec la musique, mais ça devient ennuyant. »

Je prends une grande bouffée, laissant mes cellules baigner dans la fumée toxique que je sens remplir mes poumons, une agonie euphorique qui va finir par tuer mes cellules à petit feu. Pour ça que je ne fume pas souvent, je fume tellement peu en fait que j’ai encore des freebuzz quand je prends une cigarette. Mais ça, Pyro n’a pas à le savoir… Je me rapproche de lui avec mon attitude d’Hyppy, un sourire mystérieux, mes talons résonnant contre le plancher, une main sur ma hanche pendant que l’autre porte la cigarette à ma bouche. Une bouffée de plus, quelques minutes de moins à ma vie. Peu importe, si ces minutes sont bien dépensées.

« Alors raconte-moi monsieur l’ambassadeur, comment ça s’est passé ? Oh, et c’est moi ou tu as quelque chose de changé ? »

Je passai une main dans ses cheveux, plongeant mon regard dans le sien. Au cours d’un entraînement que l’on a eu ensemble, j’ai plongé trop longtemps dans ses flammes et pendant un instant, j’étais liée à lui. Je pouvais ressentir son être dans le mien, mon être dans le sien, ses pensées primaires, je comprenais comme jamais la musique d’un être vivant. En ce moment, j’aimerais bien pouvoir revivre ça, il y a définitivement quelque chose de différent. Ses yeux sont plus brillants, son attitude… Plus mature, plus dangereuse. Le petit tigre est devenu un vrai prédateur, au repos pour l’instant, mais je peux sentir sa musique fébrile, en attente d’une attaque… En attente du moment pour se déchaîner. Encore plus qu’avant. Que va-t-il devenir ? Ou plutôt, qu’est-il devenu…
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Après une longue absence [pv Hyppy] Empty
MessageSujet: Re: Après une longue absence [pv Hyppy]   Après une longue absence [pv Hyppy] Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Après une longue absence [pv Hyppy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après une longue journée de dur labeur... [PV]
» Je suis devenue folle après une longue période de raison.
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» 2.08 - Une Longue Journée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Repaire de la Confrérie :: Partie Supérieur :: Les Chambres-