X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Creed

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 19/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Ex-Assassin
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Lun 22 Oct 2012 - 3:24

Surplombant la rue de plusieurs mètres, Whistler observait les quelques hommes s'affairer à vider une camionnette de sa cargaison. Des caisses entières de peluches dans le ventre desquelles dormaient des sachets de drogues. Le jeune homme aurait dû prévenir la police afin de mettre fin à cette activité, s'il s'en souciait. Suspendu à une cage d’escalier extérieur, il observait le chef du gang, l'homme regardait ses hommes exécuter leur travail du haut de ses deux mètres. Ses épaules étaient très larges et malgré ses vêtements exagérément amples, il était facile de comprendre qu'il n'avait aucun sur-poids, c'était une masse de muscle, mais c'était aussi sa cible. Son casque confirmait sa nature de mutant, bien qu'il n'ait jamais douté de son ordre de mission. Le chef de gang se faisait appeler Goro, et si la plupart des gens ignoraient pourquoi, Joshua savait qu'il s'agissait avant tout d'une blague car ce dernier possédait quatre bras comme la créature humanoïde du même nom dans un jeu vidéo. Il portait des vêtements trop larges afin de cacher sa mutation, et son regard et ses muscles suffisaient à dissuader la plupart de chercher plus en avant l'origine de ses goûts vestimentaires.

La camionnette démarra, et il ne resta que Goro et deux de ses comparses, entrant dans le hangar. Whistler quitta son emplacement surélevé pour les suivre discrètement à l'intérieur du bâtiment. A l'intérieur, les caisses rassemblées le long d'un mur se disputaient la place à des cadavres de bouteilles et des canettes, l'endroit abandonné était certainement devenu un squat occasionnel et un lieu de rassemblement pour drogués et buveurs, le gang n'avait pas du batailler bien longtemps pour s'approprier la zone.
Avant même que la porte ne se referma derrière lui, Whistler avait fait siffler ses anneaux dans les airs, abattant les deux hommes de main d'une profonde entaille dans le cou pour l'un, et sur le visage pour le second. Bien décidé à ne laisser aucune chance à l'homme qu'il venait tuer, il se mit en mouvement avant que les corps ne touchent le sol, courant vers l'homme. L'indien que l'on appelait Goro ne se laissa pas surprendre aussi facilement, et malgré le coup qu'il reçut au visage, il ne vacilla que peu, reprenant rapidement ses appuis, il retira son manteau pour libérer ses deux autres bras, comprenant qu'il avait à se battre avec sérieux. Whistler fit revenir ses anneaux dans ses mains et engagea le corps à corps.

Aucun des deux protagonistes ne semblaient prendre l'avantage, Goro contrait de ses quatre bras et frappaient avec violence les positions qu'occupaient Joshua l'instant auparavant. Le jeune homme usait de toutes ses capacités pour éviter les poings rageurs de son adversaire, il feintait et appliquait des frappes rapides, mais ses assauts n'étaient pas assez appuyés pour réellement gêner Goro.

L'affrontement durait désormais depuis plusieurs minutes. Le mutant indien saignait de plusieurs plaies aux bras, et de quelques blessures au visage, mais il semblait pourtant avoir pris le dessus. Whistler le vit se jeter sur lui, malgré la distance qu'il avait tenté d'imposer, profitant de ses armes, il les lança, et une fois encore, Goro se protégea de ses bras récoltant deux nouvelles et profondes entailles, il poussa un cri, et poursuivit son effort jusqu'à atteindre Joshua. Le jeune homme fut soulevé de terre, par deux des bras alors que les deux autres lui assénaient plusieurs frappes. Serrant les dents, il se concentra sur ses deux anneaux et les fit revenir aussi vite que possible, modifiant leur trajectoire pour qu'il frappe Goro dans le dos. Les deux armes sifflèrent avant d'atteindre la cible, restant plantées, l'indien poussa un hurlement de rage et de douleur, et projeta Joshua.

Whistler resta dans les airs pendant quelques secondes avant de percuter un objet qui se brisa sous la force du choc. Il traversa la vitre du hangar avant de s'écraser dans la rue au milieu d'une pluie de verre. Il aperçut son ennemi vaciller de l'autre coté avant de s'écrouler, inconscient. Lui même resta au sol, incapable de déployer assez de force pour quitter les lieux pour l'instant.


_________________
Adam Diskent / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Jeu 25 Oct 2012 - 21:53

Autour de lui, les lumières tamisées tentent de produire un effet mystérieux, mais en fait l’endroit a plus l’air misérable qu’il l’est vraiment. La peinture sur les murs s’écaille, le plancher est inégal et l’éclairage fait ressortir les trous dans les murs. C’est drôle, les trous ressemblent à ceux causés par des balles de fusils. Ce ne serait pas étonnant, ce n’est pas la pièce du grand boss, mais de celui qui prends les plaintes. Qui les donne aussi, ce qui est la raison de la présence du dealer aux cheveux d’ébène et aux yeux ambrés. L’air enfumé aurait encombré ceux qui n’y sont pas habitués, mais personne dans la pièce n’était incommodé et tous regardaient sous leurs cils les gens à côté d’eux, pour voir s’ils étaient dans la merde ou non. Ils étaient trois dealers dans la pièce et le même nombre de chimpanzés musclés. Enfin, jamais Zane ne les auraient appelés comme ça à haute voix, mais c’est ce qui les représentent le mieux. Cette fois, le dealer était allé trop loin, mais comment pouvait-il refaire encore et encore les mêmes erreurs ? Il n’avait pas vendu le quota de New-York, il avait donné un joint gratuit de trop pour les beaux yeux d’une jeune beauté.

Peut-être pouvait-il se racheter. On savait qu’il était du genre à passer inaperçu, un petit nouveau dans la grosse pomme et de l’autre côté de la frontière imaginaire entre eux et le gang rival, personne ne l’avait vu. Il restait toujours dans la zone principale et les zones de gris n’avait jamais vu le joli minois de mister Stone, on lui voulait donner le rôle de mouchard. Pas un infiltré, juste un observateur qui ne se ferait pas observer. S’il voulait garder un revenu décent, s’il voulait pouvoir marcher dans les ruelles de son gang sans se faire trouer le corps, il devait accepter. Il n’était rien, il était une simple vermine dans le rang des vermines et pire encore, une vermine qui ne vendait pas assez. Une vermine qui était insensible à sa propre dope, mais toujours une vermine. La vermine, si elle n’est pas utile, on l’extermine. Il n’avait pas de famille, il n’avait pas de vie réelle, il n’avait pas d’amis et donc, personne pour rapporter sa disparition. Il était heureux ainsi, mais ce style de vie comporte ses risques. Genre, être obligé de dire oui à tous les rôles qu’on voulait lui donner. La vermine allait devoir se glisser dans les ruelles inconnues, se perdre en territoire ennemi et observer. Quelqu’un avait rapporté qu’un camion contenant pour un demi-million de mari-joyeuse allait partir et ça, ça allait faire mal. Alors, pour garder un prix compétitif, il fallait être certain que le marché noir allait être inondé avant de s’ajuster. C’est là qu’intervenait Zane et les deux autres dealer dans la pièce. Trois places différentes dans la ville avaient été désignées et les trois vermines allaient se rendre sur les lieux pour évaluer, le principe est assez simple.

Impassible, Zane hocha la tête à la fin de la séance et reçu un petit bout de papier avec une adresse. Se rendre là au plus vite et faire son boulot de vermine observatrice. Il était tôt le matin, il avait toute la journée. Enfin, c’est ce qu’il croyait. Peut-être qu’il aurait du se dépêcher… Mais il prit son temps et arriva en retard.

Juste à temps pour voir un camion partir de la ruelle désignée plus tôt ce matin, juste à temps pour entendre des bruits de lutte. Juste à temps pour trouver une porte de côté, bien cachée, juste à temps pour regarder la lutte entre un type en noir qui se battait avec des anneaux et un indien massif à quatre bras. Une fois l’étonnement passé, enfin, même si l’étonnement ne passa pas vraiment, il réussit à se concentrer pour regarder le combat qui était d’une grâce féline d’un côté et d’une puissance brute de l’autre. Il n’aurait pas pu dire qui allait gagner, les deux parties semblaient égales… Mais le plus petit, la panthère noire aux disques meurtriers semblait incapable de causer plus que des entailles. Le massif prenait peu à peu le dessus, quand en un clignement d’œil, le petit fut projeté par la fenêtre du hangar et dans le même mouvement, le massif tomba face première, les anneaux plantés dans le dos.

Topo de la situation, il n’avait aucun moyen de savoir ce qu’il y avait dans le camion à moins qu’il demande à un des deux. Si un des deux était encore vivant. Un devait être un membre du gang et l’autre un inconnu, un troisième gang ? Qui pouvait-il bien être ? Que voulait-il surtout ?

S’approchant de l’indien à terre, il arracha les deux disques et du bout du pied, retourna la masse de muscle à quatre bras. Il était mort, on ne pouvait plus mort. La piste s’arrêtait ici, il ne restait que l’autre. Regardant par quelle fenêtre il avait fait son joli vol plané, il se rendit à l’extérieur et en face de ladite fenêtre, il trouva l’inconnu aux disques complètement à plat dans un tas de verre cassé, sûrement pas très confortable. Était-il assez inconscient pour qu’il le traîne dans un coin moins découvert ou allait-il se faire tuer s’il le touchait ? Un seul moyen de le savoir, essayer. Prévenir des intentions aussi, ça pourrait aider.

« Hé bonhomme, je vais te traîner dans un coin moins exposé, j’te veux pas de mal. J’ai juste une ou deux question pour toi, rien de perso, juste sur ce que tu as vu dans le hangar, et pourquoi un type a quatre bras si tu connais la réponse, ça m’aiderait à pas trop faire de cauchemars. »

En espérant que l’inconnu allait être coopératif, le jeune dealer accusait le choc maintenant de ce qu’il avait vu. Était-ce une bête de cirque, une manipulation génétique ? Quatre bras, ce n’était pas rien. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Un type qui avait quatre bras se remarquait, alors pourquoi personne ne l’avait vu, pourquoi personne ne l’avait dénoncé, pourquoi… Étaient-ils plusieurs ainsi ? Peut-être formaient-ils une deuxièmes race d’être humains, tous avec des mutations physiques… Qui se cachaient parmi les autres humains, comme s’ils étaient normaux. Tant de questions… Sans réponse. Pourvu que ce type se réveille bientôt et sache y répondre.
.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Creed

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 19/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Ex-Assassin
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Ven 26 Oct 2012 - 2:31

Malgré son immobilité, Joshua était encore parfaitement conscient. Les informations relayées par le système de sa combinaison à son casque lui faisaient comprendre qu'il ferait mieux d'attendre encore quelques minutes avant de penser à se déplacer. Multiples contusions, lésions, coupures, tels étaient les données collectées sur son corps. Pourtant, il ne pouvait pas se permettre de rester sur les lieux. Si la police était prévenue, il serait alors incarcéré, devenant par la même occasion inutile voire dangereux pour ceux à qui il obéissait. Il restait peut-être assez de force pour se trainer dans un coin moins à découvert au moins. Il allait tenter de se mettre sur le ventre lorsqu'il entendit des bruits de pas s'approcher.

* J'ai oublié un homme de main ? * pensa-t-il en premier lieu, bien que peu convaincu par cette possibilité.

Lorsqu'il sentit qu'on l(agrippait, il crut sa dernière heure arrivée. L'idée de combattre lui traversa l'esprit, mais il en était incapable, à peine pouvait-il tenter de bouger la tête ou les doigts sans trop souffrir. Il accepta donc son sort, ne lui avait-on pas appris qu'il valait mieux qu'il meure plutôt que de se faire attraper ? Personne ne le regretterait, peu de gens y penseraient par ailleurs, et ceux qui le feraient s'en réjouiraient. Bien qu'il soit un atout pour eux, il n'en restait pas moins un mutant, qu'il en exécute un ou qu'il décède, son acte devenait dans tout les cas une victoire. Aussi, ferma-t-il les yeux, espérant être achevé sèchement et rapidement, mais les paroles de celui qui le trainait se voyaient plutôt rassurantes.

- Hé bonhomme, je vais te trainer dans un coin moins exposé, j’te veux pas de mal. J’ai juste une ou deux question pour toi, rien de perso, juste sur ce que tu as vu dans le hangar, et pourquoi un type a quatre bras si tu connais la réponse, ça m’aiderait à pas trop faire de cauchemars.

Un simple badaud se dit-il, un bon samaritain se demandant ce qui avait bien pu se passer, voilà sur quoi il avait eu la chance de tomber. Pourtant, s'il avait vu le corps de Goro dans le hangar, il devait bien se douter qu'il en était le meurtrier, pourquoi l'aider en ce cas plutôt que de prévenir la police ? Très rapidement l'image de son sauveur s’effrita pour faire place aux doutes et à la suspicion.

Lorsqu'ils furent finalement assez loin de la zone d'affrontement et dans l'ombre, Joshua fut installé contre un mur, lui laissant un meilleur champ de vision, et surtout une position lui permettant de vraiment communiquer. Lorsqu'il leva la tête sur celui qui l'avait amené ici, il eut un léger sursaut, comme si l'information s'était répercutée dans ton sous système nerveux. [Organisme mutant détecté] tel était le message qui s'affichait lorsque le jeune regardait son sauveur.

Cependant, il lui était impossible de s'en prendre à lui. Son état ne lui laissait même pas la possibilité de vaincre un enfant, alors un mutant dans la fleur de l'âge, aucune chance. De plus, bien qu'il ait été formé à haïr ses semblables, Joshua avait une dette envers celui qui se tenait en face de lui. Et, pour finir, si tuer des mutants étaient sa seule fonction, il n'en retirait aucun plaisir, et ne ressentait aucun besoin de faire du zèle.
Il tenta alors de répondre aux interrogations de son sauveur, bien que les mots sortaient avec peine.

- Les bras... c'était un mutant. Pour le hangar... je ne sais pas ce que tu veux savoir...
Et merci.


Attendant la suite des questions, il se concentra sur ses deux anneaux. Les armes glissèrent alors lentement sur le sol, se trainant jusque dans la rue pour finalement rejoindre Joshua dans un bruit de ferraille.
.

_________________
Adam Diskent / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Lun 29 Oct 2012 - 1:48

Une dizaine de mètres plus loin, le dealer et son fardeau s’arrêtèrent et Zane accota le meurtrier inconnu contre le mur. Le fait qu’il soit meurtrier ne le dérangeait pas du tout, après tout, lui-même avait du se salir les mains quelques fois et il côtoyait chaque jour de travail ce genre de gens. Est-ce qu’on pouvait le considérer meurtrier de tous les gens ayant fait une overdose ? Non, sûrement pas. Enfin, pour certaines personnes, il l’était en étant le moyen de procuration de la drogue, mais après les gens font bien ce qu’ils font, qu’ils abusent des bonnes choses de la vie ne fait pas de lui un meurtrier. Le type qu’il vient de transporter par contre est du genre meurtrier à sang froid, une machine à tuer et son style de combat, sa vivacité et son aisance avec ses armes inusitées ne laissent la place à aucun doute. Il est un tueur et un bon en plus.

Lorsqu’il ouvre les yeux, son léger sursaut fait arquer les sourcils de Zane, pourquoi a-t-il sursauté ? Il savait bien qu’il y avait quelqu’un à côté de lui, alors pourquoi cette réaction en le voyant, accroupi en face de lui, Zane scrute ce qu’il peut, mais la combinaison d’un noir d’encre ne permet pas de voir les traits de l’homme. Enfin, malgré sa petite taille, ce doit être un homme. On enverrait pas des enfants jouer au ninja, non ? Non… On ne devrait pas en tout cas.

Donc, il avait raison. Un mutant. Maintenant, savoir ce qu’était un mutant. Quelque chose en Zane le poussait à vouloir en savoir plus, une curiosité profonde venait d’immerger dans son esprit, laissant de côté ce pourquoi il était venu en premier lieu dans ce hangar. Pas totalement de côté, mais dans un coin de son esprit. En premier, découvrir ce qu’était ces mutants. Il ne savait pas pourquoi, mais c’était devenu vital. Un sens inconnu venait lui dicter sa conduite, venait lui dicter sa pensée et en ce moment, elle était tournée vers ce mot, vers ce nom, vers cet inconnu… Mutant.

« De rien, comme j’ai dit j’ai des questions à te poser. En premier, explique moi, ils sont nombreux ces mutants? Pourquoi ils sont mutant, c’est des scientifiques qui se sont amusés avec la nature ou quoi ? »

Loin de savoir ce qu’allait apporter les réponses à ces questions, il préférait se taire en attendant que l’inconnu daigne répondre. Les présentations n’avaient pas lieu d’être, quand Zane aura trouvé les réponses à ses questions il ne compte pas traîner pour prendre une bière avec le ninja inconnu. Un bruit de ferraille détourna son attention, brisant le silence dans un crissement fort désagréable. Oubliant son vœu de silence, un *what the bloody fuck…* ponctua l’arrivée des deux armes.

« Comment tu fais ça ?? »

.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Creed

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 19/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Ex-Assassin
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Mer 31 Oct 2012 - 1:47

Joshua avait fermé les yeux pour faire revenir ses anneaux. En tant normal, il aurait pu exécuter d'autres taches tout en faisant prendre le meilleur trajet à ses armes, et cela à grande vitesse, mais dans le cas présent, il était incapable de réaliser deux choses à la fois, et c'est à peine s'il pouvait rester concentré sur les éléments qui l'entouraient pendant la réalisation de son action. Sans la conscience qu'il avait d'avoir un interlocuteur, il n'aurait sans doute pas entendu les phrases du mutant en face de lui.

Les questions, qui devaient initialement concerner le hangar, furent toutes posées afin d'en apprendre plus sur les mutants, comme si l'homme avait oublié son premier sujet en entendant ce mot. Joshua connaissait bien cette sensation, il avait lui même ressenti la même curiosité lorsque les membres du projet sentinel lui avait pour la première fois parlé des mutants. Pendant un court instant, ils avaient posé un baume sur son âme, lui apprenant qu'il n'était pas seul, et que milliers d'autres à travers le monde partageaient son fardeau. Cependant, leur discours fut très vite destiné à briser toute forme d'attachement possible aux mutants et à la cause qu'ils pourraient défendre. Comme lui jadis, l'homme qui l'avait aidé ignorait qu'il n'était pas unique, et il avait soif d'apprendre. Joshua ne briserait pas ses possibles espérances comme cela avait été le cas pour lui, pas de la même manière en tout les cas.

C'est à cet instant que les anneaux se firent entendre, trainés sur le sol pour rejoindre leur propriétaire. Joshua fut lui même étonné de la perte d'influence qu'il avait sur ses objets avec la fatigue. L'homme aussi fut étonné de voir les armes revenir ainsi. Néanmoins cela allait aider Joshua à lui expliquer la mutation.

- Les mutants sont très nombreux, des millions surement à travers le monde. La mutation est naturelle, c'est un gène que certaines personnes possèdent et d'autres non, il agit différemment selon les individus. Certains ne deviendront jamais des mutants, même en possédant le gène, mais pour la plupart, ils développeront une ou des capacités et attributs spéciaux.

Il prit un peu de temps pour respirer. Il avait besoin de récupérer ses forces, et de ne pas gaspiller l'énergie qui lui restait dans ce discours. L'homme avait gagné le droit à sa gratitude, et lui expliquer tout ceci était une manière de payer sa dette, mais il n'avait aucunement l'intention de rester ici plusieurs heures. Il devait se mettre sur pieds dans quelques minutes, et être capable de se mouvoir à pleine vitesse dans une dizaine de minutes ou un quart d'heure tout au plus.

- Celui que j'ai tué est né avec deux bras supplémentaires, mais beaucoup de mutations ne se manifestent que plus tard, durant l'adolescence voir encore plus loin. La mienne fait de moi un télékinesiste, mais d'une manière moins commune que la définition classique, mais cela à aussi entrainé une couleur de cheveux étranges, et mes yeux changent de couleur. Certains n'ont rien de pareils, leur permettant de rester parmi les humains sans risque, mais beaucoup ont bien pire. Certains deviennent plus des créatures que des humains, acquérant de la fourrure, des écailles, des ailes, des cornes et que sais-je encore. Et beaucoup de mutation ne sont pas contrôlées, elles entrainent la folie pour certains, d'autres deviennent des monstres, perdant leur humanité, et il y a ceux qui deviennent incontrôlables, qui peuvent détruire une maison, ou un village entier le jour de la manifestation de leur gène.

Oui, les mutants sont un danger, cela ne fait aucun doute. Celui ci devait faire partie des chanceux, conservant une apparence humaine, et possédant une capacité qui ne cause pas la mort des êtres qui l'entourent. Pourtant, le laisser vivre était comme jouer à la roulette russe, chaque enfant qu'il engendrerait étant une arme en puissance. Pourtant, il allait vivre, jusqu'à ce que le projet sentinel ne posent ses yeux électroniques sur lui.

- Tu l'ignores peut-être, mais je pense surtout que tu ne savais pas que tu n'étais pas unique. Je ne sais pas ton nom, mais je sais que tu es un mutant, mon casque me permet de le détecter.

Joshua se leva, bien qu'il dut s'appuyer sur le mur pour ne pas tomber au sol, et que l'effort lui fut pénible, il était désormais debout.

- Tu m'as sauvé la vie, alors je vais faire de même pour toi, d'une certaine façon. Les Mutants causeront la fin de l'Humain, à moins que ce ne soit l'inverse. Les mutants sont chassés, dans une guérilla invisible et mondiale, et je ne fais pas partie du camp que tu souhaites rencontrer. Tu as l'air de vivre de la rue, je ne peux que te conseiller de continuer à faire profil bas si tu veux survivre.
.

_________________
Adam Diskent / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Mer 31 Oct 2012 - 2:46

L’air autour de lui semblait d’un coup plus lourd, il semblait d’un coup que le poids du monde venait de s’abattre sur ses épaules. Une telle révélation ne pouvait pas passer aussi simplement. Elle restait coincée dans la gorge du dealer et il aurait beau avaler, cette impression de catastrophe imminente ne pouvait pas partir aussi facilement. Une tension soudaine dans ses épaules le fit regarder derrière lui, mais c’était simplement la nervosité. Il était un mutant ? Chose qu’il faisait que dans les moments de plus grande consternation, il passa une main dans ses cheveux et ses prunelles dorées regardèrent le monde sans cet écran de cheveux dont ils ont l’habitude. Plissant les yeux, il se laissa tomber sur le postérieur en poussant un soupir qui venait droit du cœur. Il était un mutant ? Qu’est-ce que ça impliquait ? Il laissait l’inconnu parler, ses paroles heurtant ses neurones comme autant de coups de canon. Il serait pourchassé. Une guerre s’annonce. Les mutants seront tués. Pourquoi lui en parlait-il ? De ce que Zane pouvait comprendre, tout pouvait lui arriver. Il pouvait se transformer en monstre n’importe quand, il pouvait avoir des ailes, des griffes, une deuxième paire de bras, qui sait quelle atrocité il pourrait devenir ? Où irait-il par la suite ? Qui voudra de lui ? Certainement pas son gang, enfin, pas si sa mutation n’était pas pratique. Une deuxième paire de bras passe, mais si il avait le malheur d’être aussi inutile que laid… Qui sait ce qui pourrait advenir de lui.

« Mais comment tu sais tout ça sur les mutants… Pourquoi moi je n’en savais rien plus tôt ? Si je ne veux pas être mutant, si je veux rester une personne normale et vivre une vie peut-être pas rayonnante mais au moins une vie sans me tuer ou tuer les autres… Oh mais pourquoi moi ? »

Il faisait plus penser à haute voix qu’autre chose. Tout ce qu’il voulait, c’était trouver une raison de vivre, pas une de mourir. Il voulait trouver pourquoi il respirait encore, pas pourquoi il devrait arrêter de respirer. Pourquoi il était une merde, il le savait déjà. Mais une merde mutante ? Qui pouvait détruire des villages ? Non, il ne voulait pas de ça. Il était un mutant oui, mais il ne voulait pas vivre dans la crainte de ce que son don pouvait faire. Il ne voulait pas que son don devienne une source de problème supplémentaire, comme si sa vie n’était pas bourrée de problèmes déjà. Il n’avait pas choisi la plus facile, être dealer de drogue comporte des risques et cause beaucoup de stress, mais au moins on n’a pas à se préoccuper de si on tue des gens accidentellement. Enfin, oui, mais c’est plus facile à éviter comme problématique et c’est pas tous les jours, toutes les minutes, toutes les secondes de la vie !

Complètement hors de ses moyens, il allait oublier qu’il y avait un meurtrier en face de lui et pourquoi il l’avait tiré dans un coin en premier lieu. Il fallait qu’il fasse son rôle de larbin, sinon mutant ou pas, il allait se faire tirer. Il se releva en même temps que l’homme en noir, les yeux toujours dégagés et un air perdu sur le visage.

« Attends un instant… Merci pour le tuyau de la guerre invisible et tout, je sais pas trop si il faut que je te remercie pour le truc des mutants mais c’est moi qui ai demandé donc y a que moi à blâmer. Avant que tu partes, peux-tu me dire si c’était de la marijuana dans le camion ? T’as vu juste, je vis dans les rues et j’étais censé surveillé ce truc. »


Juste, il était censé surveiller ce truc. Mais comme dans la vie il y a plusieurs choses à surveiller, genre le cul des jolies putes et les clients réguliers, il devait mettre ses priorités. Apprendre en tout cas, parce que sa vie passait bien avant le cul de jolies demoiselles.
.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Creed

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 19/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Ex-Assassin
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Mar 6 Nov 2012 - 5:37

Joshua tenait sur ses jambes, ce qui signifiait qu'il pouvait se déplacer. Il mettrait certainement quelques minutes avant de retrouver une mobilité satisfaisante, et encore d'autres avant de pouvoir être réellement rapide. Néanmoins, il était prêt à partir, ne voyant aucune raison de rester plus longtemps en la compagnie de l'autre mutant. Avec ce qu'il lui avait appris, ils étaient maintenant quitte, et cela contentait Joshua.

Le mutant en revanche semblait très secoué par ce qu'il venait d'apprendre. Les quelques fondements de sa vie venaient certainement de s’effondrer et les maigres réponses apportées par Whistler devaient avoir soulever de nombreuses autres questions, auquel le tueur n'était pas décidé à répondre, si la demande ne lui était pas formulée. Les états d'âme et les doutes de son sauveur ne lui importaient que peu, et il était bien décidé à quitter les lieux avant que d'autres problèmes ne surviennent.

Il commença alors à se mettre en marche, bien qu'il soit obligé de prendre quelques secondes entre chaque pas, le simple fait d'être enfin en mouvement le réconfortait. Il commanda un nouveau diagnostique de son état à sa tenue, qui s’illumina de ses quelques zébrures oranges, scannant le jeune homme. Lorsque l’opération fut enfin terminée, ce sont les diodes du casque qui s'allumèrent, et le message fut encourageant. Il y avait encore le rappel des multiples contusions et des blessures, mais ses muscles étaient tous opérationnels, il avait récupéré une bonne partie de la sensibilité de ses nerfs, et ses fonctions motrices ne risquaient pas de le lâcher en cours de route. Cependant, ce n'est pas son corps qui mit fin à son avancée, mais le mutant qui l’interpela de nouveau, avec une nouvelle question.

Il voulait savoir ce qu'il y avait dans les caisses du camion, que Joshua avait laissé partir avant de s'en prendre à Goro et ses deux acolytes. Il tenta de se souvenir du peu de chose qu'il avait pu observer, se repassant la séquence dans la tête. Il revoyait les nombreux malfrats charger les caisses dans le véhicule, sous les yeux de leurs supérieurs, mais avait-il vu ce qu'ils contenaient ? La réponse était négative, mais l'information figurait dans les quelques lignes qui avaient constitué la commande de mission qu'il avait reçu.

- Il avait de très nombreuses de caisses avec à l'intérieur des peluches, des nounours bruns. Je sais qu'à l'intérieur il y a des sachets de drogue, mais je serais incapable de dire de quel type il s'agissait exactement.
Je devrais pouvoir en apprendre plus.


Il ouvrit alors les dossiers d'information du Projet Sentinel d'une simple impulsion mental, consultant tout ce qui avait un rapport avec l'homme qu'il venait d’exécuter. Heureusement pour le mutant, toutes les informations concernant la drogue en elle même avait été consignée, remontant la filière tellement loin que Joshua aurait même pu donner l'adresse du laboratoire fabriquant.

- Ils transportent du bath salts en poudre. Par contre, je ne sais pas à quel endroit est censée se diriger la camionnette, mon aide s'arrête ici.

N'attendant pas particulièrement de réponse, il s'apprêtait déjà à repartir.

.
Spoiler:
 

_________________
Adam Diskent / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Lun 12 Nov 2012 - 18:46

Son identité même était chamboulée, sa vérité profonde venait d’être renversée et il se trouvait dans un endroit où personne ne voudrait être. Un endroit dans sa tête où il n’était plus rien, Zane le dealer bien normal venant de se faire massacrer à coup de syllabe, le type n’était pas un meurtrier pour rien, non… Il venait de tuer la vie que Zane menait. Un peu dramatique ? Si vous veniez d’apprendre que vous étiez un mutant, que vous ne savez même pas ce que c’est que d’être un mutant, vous seriez un peu dramatique. Toujours cette idée de *merde je suis un mutant, je suis quoi ? Un mutant. Mais ça fait quoi un mutant? Peu importe, je suis un mutant…* en tête, il écoute le plus attentivement ce que l’inconnu en costume rayé orange qui brille lui dit.

Des baths salts ! Manquait plus que ça. Pas eu le temps de voir combien ? Non, mais il avait bien vu que c’était un camion qui pouvait contenir une dizaine de caisses, trois d’empilées… Une trentaine de caisse, pleine d’oursons en peluche bourrés de baths salts. Il avait déjà vu des gens prendre de cette poudre, mais le laboratoire de son gang n’était pas encore avancé dans ce genre de drogue. Les testeurs ne croyaient pas en l’avenir de cette drogue, mais les effets secondaires les tuaient trop vite pour que leurs arguments prennent du poids. Dans la grande ville de New-York, les testeurs de drogue ne manquaient pas. En fait, on prenait les drogués qui devaient de l’argent et qui n’avaient pas de famille, on leur disait : soit on te casse les jambes, soit tu viens prendre des nouvelles drogues pour nous, et ils venaient dans le cercle des testeurs. C’était les résidents permanents de la maison, les gens qui n’ont plus de vie. Littéralement, bientôt, ils seront tous mort.

Celui qui disait être son ennemi était debout et marchait, pas à pas, dans la direction opposée à Zane. Lui, toujours à genoux, essayait de se calmer, calmer son esprit qui galopait dans tous les sens comme un cheval devenu fou. Une partie de lui était toujours calme et pragmatique, mais l’autre était perdue et cherchait désespérément quelque chose à quoi se raccrocher. Toute sa vie, il avait été le garçon calme et posé. Prenant des décisions calmes et posées, malgré sa situation peu calme et peu posée. Vivant dans les rues, il était le genre de force tranquille que les chefs apprécient. Il n’avait jamais aspiré à devenir autre chose que vivant, alors devenir mutant ? Son monde était maintenant sens dessus-dessous.

« C’est déjà beaucoup, merci… Je ne peux pas vraiment t’en demander plus. »

En fait, si. Il ne voulait, ou pouvait pas répondre à ses questions au sujet des mutants. Mais peut-être que quelqu’un le pourrait ? Qui ? Qui pourrait l’aider à voir plus clair, à rassurer ses doutes… Il ne savait même pas la nature de sa mutation ! Il savait qu’il pouvait se relever plus vite que n’importe qui, que ses blessures guérissaient toujours plus vite aussi, mais était-ce vraiment là la nature de son pouvoir ? Lentement, son esprit se calmait et bien que le cheval fou continuait de renâcler, il pouvait entrevoir une solution.

« En fait, je vais me permettre de te poser une dernière question. Je vois bien que tu as hâte de partir, alors ne fait que me donner le nom d’une personne qui va pouvoir m’aider à mieux comprendre ce que je suis. Où le trouver serait un plus… »


Était-ce trop en demander ? Il leva la tête et les mèches d’ébène de ses cheveux couvrant à présent ses yeux brun-dorés, il regardait celui qu’il avait sauvé et celui qui, en retour, l’avait perdu.

.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Creed

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 19/10/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Ex-Assassin
Age : 25 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Mar 20 Nov 2012 - 0:54

Joshua pensait en avoir terminer avec l'autre mutant, mais ce dernier revint sur le sujet précédent, demandant une information supplémentaire, les coordonnées de quelqu'un qui aurait pu lui en dire plus. Joshua n'était pas un homme de mauvaise volonté, et il lui aurait donner l'identité de la personne adéquate s'il avait eu cet information entre les mains. Bien que former à la chasse et l'élimination, en vue d'appliquer cet enseignement sur les mutants, on n'avait pas jugé bon de lui apprendre l'existence de cellule mutante dans les différents gouvernements, ou bien l’existence de front de résistance mutants et de l'institut Xavier, pour la simple et bonne raison qu'ils ne pouvaient semer le doute dans l'esprit de leur machine à tuer. En lui apprenant l'existence de formations qui pourraient l'accepter, ils prenaient le risque de le voir déguerpir dès la première occasion, c'était inconcevable. Ils ont alors fait en sorte que ce dernier continue de se penser seul, malgré l'existence de milliers de semblables.

- Je ne sais pas. Je ne connais pas de personne qui pourrait vous aider. Ceux qui m'ont donné l'information l'ont fait dans l'optique de faire de moi leur arme, aucune chance qu'il vienne en secours à un mutant désorienté.

Ce qu'il disait était vrai, et cela le comprenait dans les mutants. S'il devait se trouver en mauvaise posture, Joshua ne serait dès lors qu'une arme enraillée ou émoussée, la jeter était la seule action possible, si l'on excluait le recyclage. " Si tu meurs c'est bien, si tu tues c'est mieux." tel était sa devise.

- Gardez les yeux ouverts sur les étrangetés, vous finirez certainement par rencontrer un autre mutant tôt ou tard, et celui là sera certainement mieux placé pour vous donner des informations sur le sujet.

Une petite part de lui aimerait pouvoir en faire plus pour celui qui lui a surement sauvé la vie, mais partir était encore la meilleure chose qu'il pouvait faire. Toutes ces années à lui apprendre à haïr les mutants, il ne pouvait pas rester là, à coté de l'un d'eux, pas avec le masque qui faisait de lui un assassin sur la tête. Le casque devait occulter ses sentiments et ses états d'âme. En toute logique, il aurait du tuer cet homme dès que l'occasion s'était présentée, ne pas agir ainsi était déjà le plus grand cadeau qu'il pouvait lui faire, même si ce dernier ne pouvait le savoir.

- Avant de partir, je peux vous dire ceci. Si mon casque a réussi à détecter que vous étiez un mutant, c'est que votre capacité s'est déjà manifestée, même si vous ne l'avez pas remarqué. Réfléchissez y.

Et sur ces mots, il reprit sa marche.
.

_________________
Adam Diskent / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   Mer 28 Nov 2012 - 4:17

Il lui fallait maintenant apprendre à vivre en sachant qu’en lui, naîtrait un pouvoir. Ou était peut-être déjà là, attendant de prendre le contrôle de sa vie. Un jour, il comprendrait peut-être, mais même celui qui lui avait révélé sa nature ne pouvait pas l’aider plus. La journée n’était pas celle qu’il aurait cru, premièrement il se fait attribuer une tâche de rat alors qu’il pensait avoir acquis une certaine place au sein du gang. Ensuite, le camion qu’il était censé surveillé s’était tiré sans même qu’il ait pu voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Les choses auraient pu être bien pire, mais le voilà qu’il tombe sur un type en train de se battre contre un monstre à quatre bras. Le type en lui-même étant un peu louche… Et lui révélant par la suite qu’il fait partie d’une organisation qu’il ne souhait e pas rencontrer. Que faire ? Mais, lui parler bien sûr. Les choses logiques ne le sont pas toujours lorsqu’elles sont vues d’une manière superficielle. Lui ne savait plus de quelle manière voir les choses, sa vie de dealer simple et pathétique tire à sa fin. Il ne s’était jamais considéré exceptionnel, jamais considéré en deçà des gens normaux… Jamais il n’aurait cru qu’il était du genre mutant.


Que faire de sa vie ? Garder les bases, les valeurs, la vision des choses… Ou tout refaire. Briser tout ce qui faisait son identité… Partir et fuir cette ville qui le voyait maintenant recroquevillé dans une position accroupie, partir et suivre son instinct. En ce moment, il lui hurlait de partir et de tout oublier, de recommencer sa vie en sachant qu’il était mutant, oubliant toute la vie qu’il a vécu dans l’ignorance de sa véritable identité. Comment prendre au sérieux tout ce qu’il a vécu, toute ses expérience, son vécu avait-il la même valeur maintenant qu’il savait être quelque chose d’inhumain ? Il n’était plus un être humain. C’était comme ça qu’il se voyait, il se voyait maintenant comme un monstre, comme si toute sa vie venait d’être écrasée par une réalité qui le dépassait. Cette révélation faisait un yoyo dans sa tête, c’était pas grave, c’est la fin du monde, c’est pas si pire, c’est si pire… Il ne savait plus comment réagir et quoi faire, que dire. Il regardait l’auteur de sa situation marcher lentement dans la direction opposée, lançant des phrases qu’il n’écoutait qu’à moitié. Se réveillant d’un coup, il se leva et commença à marcher dans la direction inverse à l’autre.

Tout ce qu’il avait vécu ne voudrait donc rien dire ? Tout ce qu’il avait vu, fait, compris… Tout ça ne faisait plus de sens maintenant qu’il connaissait la réalité de sa condition. Lentement, les murs de sa face craquaient, lentement, il n’était plus rien de…

- Avant de partir, je peux vous dire ceci. Si mon casque a réussi à détecter que vous étiez un mutant, c'est que votre capacité s'est déjà manifestée, même si vous ne l'avez pas remarqué. Réfléchissez-y.

Fallait le dire avant.

Alors, pas besoin de partir, de devenir quelqu’un d’autre. Il était déjà un mutant, il n’allait pas développer une deuxième paire de bras comme l’autre, il n’allait pas devenir plus dangereux pour ses pairs qu’il l’est déjà. Un soupir, un dernier regard vers celui qui venait de provoquer une avalanche dans sa vie, il tourna les talons lui aussi. Il devait répondre à certaines questions, il devrait s’occuper un peu de lui pour une fois. Il travaillait tant, il ne faisait rien pour lui à part passer du bon temps avec des dames. Le pas était lent au début, mais son cerveau s’éveillait lentement.

Le yoyo de la révélation avait terminé, la corde était déroulée et il pouvait faire semblant de prendre le contrôle.

Se tournant pour jeter un dernier regard vers l’inconnu, il n’avait pas envie de lui dire au revoir ou de lui lancer une phrase à la yoda. Lui allait continuer sa vie de son côté, lui du sien, en espérant jamais se recroiser. Les hommes font leur propres choix selon ce qu’ils savent, et s’il avait décidé d’être celui qu’il était, c’était soit par choix ou par manque d’options. Il ne voulait pas le faire changer, ou lui montrer des options que lui-même n’avait pas. Vivre et laisser vivre, chercher le silence aujourd’hui et tenter de trouver la paix. Lui allait avoir un mauvais quart d’heure à la trouver cette paix, mais un jour peut-être allait-il pouvoir comprendre… Ou pas. Continuer à vivre comme il l’a fait pendant toutes ces années, étant un mutant, ne sachant pas quel est son pouvoir, juste qu’il est différent. Être différent et ne pas savoir pourquoi, quelle étrange sensation…

Son regard se détacha de la silhouette noire qui s’éloignait lentement. Allait-il se retourner ou allait-il s’évanouir dans l’air, comme un oiseau qui après avoir délivré son message, s’envolait pour ne jamais réapparaître. Le visage impassible, son cerveau en ébullition, Zane, pauvre Zane, qu’allait-il t’arriver maintenant ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faisons un deal.[Joshua, Zane][terminé]
» « Ma muse est telle une drogue tel que le sang pourrait ainsi l’être. » [ Edith.C Thompson & Joshua Hong ] (Terminé)
» ce que nous faisons : les sauts en image
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues-