X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Lun 20 Aoû 2012 - 11:43

Nous venions tout juste d'arriver Scum et moi, quand un bruit infernal me vrilla les tympan et fit donc lâcher mes nerfs.

J'avais bondi droit sur l'homme qui avait ouvert la porte. Il était massif pour déplacer un tel poids, mais mon "instinct" m'avait dicté ma conduite, peut être un peu trop vivement certes, mais au moins, le bruit avait cessé.

- Pitié... Stop... Avant que je commette un autre meurtre...

Sur lui et n'ayant plus la force de me lever, je me laissais alors rouler sur le dos, dégageant l'homme de ma prise. La brûlure de ma blessure venait de me rappeler à l'ordre, me montrant que ma pulsion avait été de trop. Je serrais la mâchoire, évitant alors de pleurer à cause de la pression des émotions du jour.

J'avais perdu beaucoup de sang durant la traversé ignoble des égouts. Et l'odeur du sang commençait à me monter à la tête petit à petit sans que je m'en rende compte.

Mon corps tremblait d'épuisement... Je n'avait qu'une envie, me reposer dans un coin sec... Mais ici apparemment rien ne l'était.

Fermant les yeux je me sentis un peu mieux, mais le lézard me pressa. Apparemment l'état de ma jambe avait empirer bien plus que prévu, et il fallait agir de suite.

Ronchonnant, je pris mon courage à deux pattes, me levant à l'aide de mon "ami" afin d'aller voir la personne la plus compétente pouvant régler cette blessure au plus vite sans qu'on ait à m’amputer.

"Bon dieux... Enfin.... Quoi qu'il se passe, je veux que ça finisse vite" pensais-je "Que je puisse aller dormir..."

Les nerfs à vifs, je sentais que je perdais peu à peu le contrôle de mon corps. Ne parlant maintenant que très peu. L'endroit confiné aussi m'angoissait, ce qui n'arrangeait rien à mon état bien au contraire.

Respirant fort, laissant quelques grognement sourds m'échapper, mes yeux observaient les moindre détails de l'endroit.

La soif était présente aussi. A force de haleter comme ça, j'avais l'impression que ma bouche était un véritable désert, cependant c'était plus fort que moi.

Je regardais Scum, l'implorant du regard pour qu'on en finisse au plus vite.
.
(je sais c'est un petit lancement, mais ca ira mieux par après ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Mar 28 Aoû 2012 - 0:50

Soutenant Alex, Scum ne s'attendait pas à le voir bondir de la sorte sur les mutants derrière la porte, surtout dans son état. Se laissant surprendre, il fut bousculé par le loup-garou qui se dégagea de lui, rendu fou par le vacarme de la porte blindée.

Derrière celle-ci se tenaient deux mutants très semblables, à tel point qu'on pouvait se demander s'ils n'étaient pas jumeaux. Tous deux affichaient une carrure et une taille impressionnantes, ainsi que le même air patibulaire.
Spoiler:
 

Brute et Hump ne comptaient pas parmi les enfants de chœur de l'Allée, loin de là. Aussi Scum s'élança à la suite du mutant lupin lorsqu'il le vit rouler au sol avec l'un d'entre eux, préférant couper court à toute hostilité avant que la bagarre n'éclate. Mais déjà, Alex se faisait malmener :

"_Eyh, cria Hump en soulevant le loup-garou par la peau du cou, le forçant à se relever. Ça te suffit pas de ramener des gamins ici, faut en plus que tu nous apportes des sacs à puces ?!
_Eh, ça tombe bien, on pensait justement à installer une descente de lit... ajouta son compère avec un sourire mauvais.
_Tsssk, fichez lui la paix, siffla Scum. Il est juste un peu tendu... Sa blessure s'est aggravée ici...
_Rien à faire, rétorqua Hump, jetant Alex contre l'écailleux qui le réceptionna dans un grondement. Tiens ton chien en laisse, ou bien il finira en carpette pour Masque. termina-t-il avant de tourner les talons, suivi de près par Brute qui lança un dernier regard mauvais aux deux autres mutants en partant.

Une fois le calme revenu, Scum assura de nouveau sa prise sur Alex, l'emmenant à l'intérieur. Hump et Brute jouaient les dur, mais ils allaient bien devoir revenir pour fermer la porte. A moins qu'un Morlock aux capacités physiques suffisantes ne passe par là...

"T'es fiévreux et tu peux à peine bouger la patte... Qu'est-ce qui t'as pris ?demanda-t-il à Alex en le pressant dans les galeries mal éclairées et mal entretenues de l'Allée. Ces gars là ne sont pas les plus fréquentables du coin en plus..."


Arrivant dans une des salles où traînaient matelas, réchauds et restants de nourriture, le mutant reptilien interpella un gamin mutant qui s'amusait avec ses amis, lui demandant d'aller cher le Guérisseur au plus vite. Après cela, il allongea Alex sur une paillasse, avec précaution. Il maugréa quelque chose à propos de cette trousse de soins que Alexïs avait du leur envoyer maintenant et interrogea les gamins mutants à ce sujet. Il fallait dire que l'Allée n'était pas tellement plus propre que les égouts, simplement moins humides. Les différentes objets de vie que les Morlocks avaient réunis étaient crasseux et en mauvais état, on pouvait voir des impacts dans les murs là où des bagarres de mutants avaient éclatées et des débris d'emballages avec leur restant de nourriture jonchaient le sol, le tout accompagné par les odeurs désagréables caractéristique d'une hygiène de vie douteuse : tabac, sueur, nourriture avariée. Ce n'était donc pas le lieu idéal pour soigner un blessé, même avec des pouvoirs surhumains.

Alex haletait, épuisé et tremblant et Scum s'éloigna un moment de lui, chassant les jeunes mutants qui avaient commencé à s'agglutiner autour du blessé "Laissez lui de l'air !" disait-il en dispersant la nuée de gamins, "Et allez chercher cette maudite trousse de soin si elle existe !".
Pour sa part, il ramassa un bout de tissu et un bol qui trainaient dans la salle, mouillant l'un et remplissant l'autre. En revenant, il posa le linge sur le front d'Alex et lui tendit le verre d'eau, avant de venir s'agenouiller à son chevet.

"Ça va aller l'ami, ce sera plus très long maintenant." dit-il pour le rassurer.


Il ne se passa en effet que peu de temps avant qu'un vieil homme les rejoigne, guidé par l'un des enfants. Il tenait entre ses mains maigres la fameuse trousse de soin, dont l'air neuf contrastait avec le restant de l'environnement de l'Allée.
Spoiler:
 
Le Guérisseur était un vieil homme dont la silhouette mince emplissait à grand peine les robes amples. Son regard habituellement doux et fatigué brillait en cet instant d'une détermination farouche et chaque Morlock savait que malgré son apparence, il était capable de déployer de grandes quantités d'énergie pour sauver une vie.

Fronçant les sourcils, il vint s'agenouiller à son tour aux côtés de Alex tandis que les autres mutants s'écartaient.

"_Il est blessé à... commença Scum avant de se faire interrompre par la voix encore forte du vieillard.
_J'ai vu... dit-il dans un soupir, roulant une boule de tissu. Fais lui mordre ça. Et maintiens le en place, remettre cet os en place va demander beaucoup de précaution."

Obéissant à ces directives, l'écailleux fourra le morceau de tissu dans la gueule d'Alex, le prévenant que "Ça risque d'être douloureux un moment...", après quoi il vint presser ses mains contre les épaules du loup-garou, les maintenant au sol. Le Guérisseur fouillait dans la trousse à la recherche des ustensiles qui lui permettraient d'opérer efficacement et demanda à une jeune Morlock aux mains hypertrophiées de maintenir la jambe en place. Comme on pouvait s'y attendre, la petite avait une poigne surhumaine et la jambe se trouva prise dans un étau de fer.
Enfin, le vieil homme leva sur Alex un regard rassurant.

"Je tâcherais d'apaiser la douleur autant que possible avec mon pouvoir, mais cela, en plus de la guérison risque d'exiger beaucoup de concentration. Je vous demande donc d'être un homme fort et de bien vouloir endurer autant que vous le pouvez. Et surtout de ne pas bouger."

Il jeta ensuite un regard à Scum qui pressa un peu plus les épaules du mutant pour signaler qu'il était prêt. Puis l'opération commença.


Nimbant ses mains d'une douce lueur dorée, le Guérisseur plongea ses doigts et ses ustensiles dans la plaie, libérant une chaude énergie curatrice et apaisante dans le corps du mutant lupin. Concentré, le vieillard irradiait de calme tandis qu'il mettait son énergie à profit pour soigner ce grand loup blessé. L'opération ne dura que quelques minutes, même si elle parut une éternité pour tous les mutants présents, et à la fin, le vieillard passa un bandage aussi inutile que sommaire sur la plaie refermée. Les vieilles habitudes avaient la vie dure. Il vint passer sa main sur la truffe et le front de son patient, s'assurant que la fièvre était bien passée. Après une brève auscultation, il conseilla à Alex de ne pas trop forcer sur cette jambe et d'être plus prudent à l'avenir, car le monde extérieur était dangereux pour des gens comme eux. Et seulement ensuite, il daigna se lever, doucement, la sueur perlant à son front et un regard soucieux toujours posé sur le blessé.

Se relevant à son tour, Scum alla chercher un nouveau bol d'eau qu'il tendit à son ami en s'asseyant près de lui.

"Alors, tu te sens mieux ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Mar 28 Aoû 2012 - 19:09

- Eyh, cria un homme massif en me soulevant par la peau du cou Ça te suffit pas de ramener des gamins ici, faut en plus que tu nous apportes des sacs à puces ?!

"Sac à puce... je vais lui en donner du sac à puce!" me dis-je, mais mon corps épuisé ne réagissait plus... Comme s'il se concentrait pour suivre le lézard

- Eh, ça tombe bien, on pensait justement à installer une descente de lit... ajouta son "jumeau" un sourire empli de menace.

Je n'entendis pas ce que Scum avait dis pour me défendre, tombant peu un peu dans l’inconscience. Je me sentis juste soulever par la peau du cou comme un vulgaire chiot et projeté dans le vide, retombant lourdement entre les bras de l'écailleux.

Scum me parlait, mais... Impossible de répondre...Impossible aussi de bouger plus... Comme si les ténèbres prenaient le dessus...

Me faisant allonger sur une carpette, le lézard prenait soin de moi. Me donnant de l'eau a boire, mais je n'y touchai pas... L'odeur des produits chimiques m'indiquait qu'il valait mieux pour moi et mon corps de ne pas y toucher.

De jeunes enfants agglutinaient autour de moi, et mon seul geste fut de montrer brièvement les crocs... Quel mauvais invité je faisais... Grogner sur mes hôtes... Et des enfants en plus... A vrai dire, je me sentais trop oppressé ici, pire qu'une cage... un véritable tombeau...

J’entendis soudainement une voix... Dans ma tête... Les yeux dans le vague... Je me calmais un peu à ce son familier. Et je vis la silhouette de ma mère se dessiner, tendant mon bras avec le peu de force que j'avais avec moi, il finit vite par retomber. Le reptile était là et sentir ses mains écailleuses sur mon front me permettait de ne pas partir dans un coma peut-être tragique.

Perdant la notion du temps, comme dans une bulle, je fut réveillé par une douleur très vive à la jambe, me redressant alors, je fus plaqué au sol par une force peu commune, mes yeux, n'était plus vraiment les miens mais ceux d'une bête blessée qui souffrait. Poussant un grondement de douleur et de colère j’essayai de me débattre claquant de la mâchoire à essayer de me dégager de la prise, mes mes dernières forces furent vites épuisées, tombant cette fois -ci dans une léthargie douteuse, ne bougeant plus.

Mes rêves se bousculaient dans ma tête, tantôt réels ou irréels, mélangeant le vrais du faux...

C'était mon corps qui battait le reste de l'infection.

Durant ce qui me paraissait des jours... Voire des semaines, je ne bougeais pas, installé là comme un poids mort, une pierre, isolé de tout.

Les soins prodigués finirent par me sortir de cet état, pourtant seulement une journée après le passage du vieille homme.

Ouvrant doucement les yeux, je regardais autour de moi, paniquant sur l'état sombre des lieux. Un tombeau ? Pire... l'enfer! Ne pas savoir si l'on est vivant ou mort.

-Alors, tu te sens mieux ? dit une voix rappeuse et encore lointaine.

Je regardais la silhouette, rassemblant mes esprits. Épuisé par la lutte, mon corps reprit peu à peu une forme humaine. Ma léthargie m'avait permis de ne pas en souffrir.

Nu comme un ver, je sentis soudain l'humidité de l'endroit me frigorifier, bien que j'ai une grande résistance au froid, là j'avais l'impression d'être traversé par les aiguilles humides du sol passant au travers la paillasse.

Ce fut une des rares fois où j'avais trop froid pour que cela soit agréable. Ma vision reprit peu à peu sa netteté voyant Scum se dessiner de façon plus concrète, un sourire étira mes lèvres et je fis oui de la tête en prononçant quelques mots

- Merci L'Ami... Merci Scum... Je te dois une fier chandelle, je te revaudrait ça

Un tremblement m'interrompit, et j’eus le réflexe de me rouler en boule. Mon corps était parsemé de quelques longues cicatrices dans le dos, souvenir du lynchage où j'avais été laissé pour mort en pleine rue. Seul ma mère les avaient vu...Et là... Un tas de personne pouvait "admirer" mon corps frêle et chétif... Ce corps que j'avais du mal à assumer et ne pouvait me cacher de tous ces regards.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Mar 11 Sep 2012 - 21:50

Préférant rester près d'Alex plutôt que de le laisser entre les mains de Morlocks moins bien attentionnés, Scum négligea un moment ses chasses à la pizza pour veiller sur le loup garou.

Son réveil, après une bonne journée de sommeil fut un soulagement pour le mutant reptilien, qui s'enquit rapidement de son état. Pour toute réponse, il put assister à la métamorphose inverse de celle qui avait affligé le jeune mutant dans les ruines du vieux bâtiment.

Tout en douceur, plutôt qu'avec un concert de grognements et de craquements d'os, son corps rapetissait et s'amincissait. Les poils composant sa fourrure semblaient se rétracter pour se cacher sous la peau pâle du garçon et peu à peu les traits lupins de son visage et de son corps s'estompaient, pour ne plus laisser sur le matelas défoncé qu'un jeune être humain frêle.

La première chose qui vint à l'esprit de Scum fut la pensée que le caractère délicat et fragile du mutant s'expliquait parfaitement par cette carrure chétive qui était la sienne. La deuxième révélation qui vint frapper son esprit, fut que la mutation d'Alex impliquait un changement réversible de sa forme bestiale, le rapprochant un peu plus des loups-garou des légendes et surtout, lui permettant de retrouver quand il le voulait une apparence adaptée à la vie à la surface. Un chance que bien des Morlocks n'avaient pas ici bas.
Scum enviait à Alex cette capacité de métamorphe, quand bien même celle-ci pouvait être douloureuse. Il ne savait pas ce qu'il donnerait pour en être capable lui-même, ne serait-ce que pour faciliter l'acquisition de sa nourriture ou juste pour voir à quoi il ressemblerait en tant qu'être humain.

Enfin, en tout dernier, il pensa à couvrir le corps dénudé, offrant un peu de pudeur et de confort au mutant qui commençait déjà à grelotter. Il fallait dire que le chauffage n'était pas la priorité des Morlocks, aussi Alex devrait se contenter de la couverture sale qui trainait non loin de sa couche.

"- Merci L'Ami... Merci Scum... Je te dois une fier chandelle, je te revaudrais ça.
_Pas de problème, c'est normal entre mutants de se serrer les coudes. Par contre il va te falloir rapidement de nouveaux vêtements, et si tu les déchires à chaque transformation, il va t'en falloir toute une collection !" dit-il avec un petit air rieur en offrant de l'eau au jeune homme.

Après l'auscultation du blessé par le Guérisseur, le lézard et le loup redevenu humain restèrent un moment seuls dans la salle. Un court moment cela dit, car les gamins Morlocks ne tardèrent pas à revenir voir le loup, piaffant de questions sur le fait qu'il était redevenu humain : Est-ce qu'il avait perdu son pouvoir ? Est-ce que le Guérisseur l'avait guéri de sa mutation ? Est-ce que c'était possible d'en faire de même pour tous ?
Visiblement, le don de cacher sa mutation n'était pas donné à tout le monde dans l'Allée.


"Tu as faim je suppose ? Si tu te sens capable de te lever, on devrait sortir se trouver à manger. proposa Scum tandis qu'il écartait les gamins pour laisser respirer Alex. Un peu d'air frais te ferait le plus grand bien."

Si trainer dans les égouts puis dans l'Allée avait permis à la blessure d'Alex de s'infecter si rapidement, l'écailleux ne doutait pas des effets néfastes de cet environnement sur la forme humaine plus fragile du loup-garou. La plupart des Morlocks étaient robustes ou s'arrangeaient pour sortir régulièrement à la surface afin d'éviter les germes et autres maladies qui rampaient ici-bas, mais l'idée traversa l'esprit de Scum qu'Alex n'était potentiellement pas bâti pour survivre ici, ce qui n'aurait rien d'étonnant pour un mutant doté des attraits d'un animal des forêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Inuka

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 26

Fiche Tecnhique
Metier: étudiant
Age : 18 ans
Nationalité : franco/japonaise

MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Ven 19 Oct 2012 - 23:28

Hé bien... oui... J'en peux plus de l'odeur ambiante... Elle me donne la migraine... Ce n'est pas contre vous hein!... Juste que mon nez a du mal avec les odeurs.,

Baissant le regard, je me levai doucement, boitant à peine.

Woaw... Co... Comment vous avez fait? c'est comme s'il n'y avait rien eut!

Il roula un peu des épaules, suivant alors l'énorme reptile. Il prêtait plus attention aux détails et... Au fond, le trouvait plus humain que les hommes eux même.

Scum... Tu es un homme bon... Tu sais, merci pour ton aide... Je sais pas ce que j'aurais fait sans toi.

Replaçant les vêtements que l'on m'avait donné, je me sentais un peu mieux, mais leur odeur me donna une nausée incessante. Je marchais a ses cotés, un sourire reconnaissant sur le visage, et les yeux pétillant d'admiration. Il devait être rude de vivre dans ces lieux.


J'avais hâte d'aller me promener pour reprendre de l'air moins saturé en produit et humidité. Et surtout... Qu'il fasse nuit... Frais.

Dis... Tu ferais quoi... Si tu avais vu ta seule famille morte ou mourir sous tes yeux ? demandai-je un peu perdu.

Tu chercherais à les venger?

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   Mar 27 Nov 2012 - 2:57

Scum lâcha un ricanement sifflé lorsque Alex lui confia sa gêne de l'odeur des lieux.

"T'as le nez fin, je suppose que ça doit te porter préjudice ici. Mais on s'y fait en général... La plupart d'entre nous du moins." dit-il en haussant les épaules.

Quoique frêle et pâle, Alex semblait requinqué et en forme après les bons soins du Guérisseur. Avec surprise et admiration, il s'interrogea à vive voix sur la façon dont on l'avait rétabli.

"C'est le Guérisseur, c'est son pouvoir. Une bénédiction pour tout le monde ici"
répondit Scum, souriant du mieux qu'il pouvait.

Guidant son congénère vers la sortie, l'écailleux ne sut pas tellement quoi répondre aux compliments, pas spécialement habitué à en recevoir.

"Oh... Bah, j'essaye d'être quelqu'un de bien, de temps en temps, au moins pour les autres mutants. Me remercie pas va, t'en aurais fait autant pour un mutant dans la panade."

Oui, c'était important pour les mutants de se serrer les coudes et Scum ne comprendrait jamais ceux prêts à nuire à leur propre espèce, pas au vu de la situation précaire dans laquelle ils se trouvaient tous. Mais ses considérations coupèrent court, lorsque sur le chemin crasseux et humide de la sortie, Alex lui posa quelques questions qui visiblement le travaillaient beaucoup et avec lesquelles Scum avait lui-même bien de la peine à s'en sortir...

"Et ben... A vrai dire... J'en sais trop rien. Ma famille m'a fui à la première occasion, tu sais, rapport au fait que sois un monstre et tout ça... Alors j'pense que ce qu'ils sont devenus maintenant m'est bien égal. J'veux dire, je ne sais pas s'ils sont morts ou vivants, mais p'têtre que si, à l'occasion, éventuellement, hein ! J'apprenais qu'ils avaient été tués dans des circonstances qui me paraissent... Injustes, même pour eux tu vois... Et ben alors, p'têtre que si... Éventuellement... L'occasion se présentait de mettre la main sur les responsables, alors... Je chercherais sans doute à les venger. Je suppose..." déblatéra-t-il avec autant de gêne que d'hésitation.

Le sujet de ses parents biologiques ne revenait pas souvent, mais c'est toujours à eux que l'écailleux pensait en premier quand on lui parlait de famille. Difficile de les oublier, même s'ils avaient préféré fuir un monstre plutôt que d'admettre qu'ils lui avaient donné naissance. Ils étaient partis sans laisser de trace et Scum ne les avait pas cherché depuis, préférant passer à autre chose. Pourtant, des fois l'envie le démangeait de savoir ce qu'il advenait d'eux, mais il ne savait pas s'il serait plus heureux d'appendre qu'ils allaient mal ou qu'ils allaient bien. Et cette simple question l'embarrassait plus que les autres.

"Chuis pas un mauvais fils, après tout. Hm ?" conclut-il pour lui-même, essayant de se convaincre.

Mais puisque sa réponse était vague, et qu'il n'était même pas sûr de lui, l'écailleux s'accrocha à une autre alternative, pour laquelle il était bien plus convaincu.

"Oh par contre si tu veux parler de ma vraie famille, celle de maintenant, les Morlocks, alors oui évidemment, je déchirerais en deux ceux qui leur ont fait ça sans hésiter. J'veux dire, je serais sûrement mort avec eux parce que y a pas de raisons que je sois épargné si il arrivait quelque chose de les exterminer tous."

Puis il soupira, conscient qu'il encourageait le jeune homme à commettre un, ou plusieurs meurtres. Et qu'il en parlait comme de l'évidence même.

"Ecoute... Je sais que la vengeance est pas une saine motivation. Mais si tu as pas réussi à défendre ta famille et been... Je suppose que c'est acceptable que tu veuilles la venger. Tout ce que tu dois garder en tête c'est que quoi que tu fasses, ça ne les ramènera pas. Jamais."


Le mutant reptilien insista bien sur ce dernier point alors qu'il ouvrait à Alex la voie vers la surface, sans pour autant la franchir. Il ne pouvait pas faire taire la rancœur d'Alex, encore moins si -comme il le supposait- elle était exacerbée par des instincts animaux.

"Maintenant file, fais attention à toi, te laisse pas ni capturer, repérer, et oublie pas que si besoin, on est toujours juste en dessous"
dit-il avec le sourire.

(un peu court pour le temps d'attente, mais j'espère que c'est une conclusion qui convient ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Véto ou médecin? quoi qu'il en soit, il faut des soins. (Rp scum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Egouts :: L'Allée-