X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 9 Avr 2012 - 3:33

Ryan Smith travaillait tranquillement en ce jeudi, soirée normalement plutôt occupée, mais pour l'instant assez calme. Il servait quelques clients habitués dans son bar, les accompagnant à quelques reprises, évidemment à leurs frais. Cette soirée sans Daisuke l'ennuyait un peu, il n'y avait que très peu de nouveaux clients et bien peu d'intéressants aussi. Il cherchait quelqu'un avec qui finir la soirée, mais restait pour l'instant grandement déçu. Une chance, il savait que son chiffre de travail achevait, alors au moins il pourrait toujours dégoter un ou une chanceux / chanceuse dans un autre bar que le sien. Après tout, il avait beaucoup plus de chance de croiser un inconnu dans un autre bar. Manhattan, c'était grand et ce n'était pas les cibles potentielles qui manquaient.

Alors qu'il pensait vraiment que sa soirée toucherait à sa fin sans même qu'il n'y ait une seule personne avec qui le barman allait s'entendre ou s'arranger pour finir la soirée, il fut surpris de voir une splendide cliente entrer dans l'établissement. Déjà ses cheveux mauves captèrent l'attention de Ryan aussitôt, mais ces yeux noirs comme la nuit l'attiraient eux aussi.

*Hum... Ça par contre ça peut être très intéressant... Combien de temps depuis que j'ai couché avec une fille un peu punk comme sa? Un bon deux semaines environ... Hum c'était bon... Reste à savoir si elle peut être intéressante elle aussi.*

Le barman se concentra alors à écourter la conversation qu'il avait avec quelques clients habitués du bar. Du groupe de cinq individus, deux avaient déjà succombé à son charme, les autres ne l'intéressaient pas, alors il ne se sentait pas vraiment mal de les abandonner ainsi. Prétextant devoir servir d'autres personnes, le séducteur de ses dames attendit donc que la jeune femme vienne s'asseoir au bar, et sans attendre qu'elle ne commande, lui prépara un cocktail sucré et pas trop fort pour bien commencer la soirée.

-Bonsoir beauté, qu'est-ce qui t'amène ici?

Il déposa le cocktail devant elle, un sourire charmeur aux lèvres, puis s'installa devant elle, les deux bras appuyés sur le comptoir les séparant. Il en profita pour la détailler un peu plus du regard, notant les détails qu'il jugeait important. De belles formes, un beau visage, un look assez rebelle ou punk, Ryan aimait bien ce qu'il voyait pour l'instant. Prenant sa propre bière pour en boire une bonne partie, il resta devant la nouvelle et sexy cliente, se disant que finalement, sa soirée pouvait encore s'améliorer.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 9 Avr 2012 - 7:22

La semaine a été longue, c’est ma première soirée de libre. Je ne sais pas pourquoi je ne reste pas simplement chez moi à écouter de la musique tranquillement, en sirotant un petit verre de fort. J’ai acheté des nouveaux subwoofers, je vous jure que jamais la bass n’aura été aussi claire et puissante. Mon nouveau jeu, c’est de poser mon verre d’alcool et d’essayer de contrôler les ondes pour dessiner des motifs dans le liquide. Je fais des fleurs surtout, c’est le plus facile à créer. J’allais faire des flammes, mais je me suis rendu compte que… ben… j’avais plus d’alcool. C’est mal fait la vie hein ? Quand tu bois, après un moment, t’as plus d’alcool. C’est peut-être pour ça que je suis sortie ? M’enfin, je me promène lentement dans Manhattan, en repensant à ce qui se passe dernièrement.

Evan m’a lâché, il est parti avec ces tarés de l’institut. J’assure comme une pro dans ce job de Dj dans un club un peu plus huppé, et mon style punk semble faire fureur. Une rebelle qui a de la classe, une femme en plus qui fait danser le peuple comme personne ne peut le faire, ça attire les gens. C’est certain que je m’aide pas mal avec mon pouvoir, mais ce n’est pas si fatiguant. C’est pas comme si j’essayais de faire sauter la place non plus ! J’ai un talent avec la musique, tout ce que je fais c’est sentir l’humeur générale et ajouter un peu de mon mélange personnel pour faire d’une soirée réussie une soirée parfaite. Une soirée que tous se souvient, une soirée dont la musique vous amène plus loin que vos cinq sens. Je suis la maîtresse des ondes sonores, faut bien que je garde mon pouvoir en forme. Mais si ce n’était que de moi, j’enverrais chaque être humain dans un fossé que je recouvrerais de terre. À force de traîner dans leur tête pour faire mon boulot, je connais les défauts et les travers, les pensées primitives et crades, même si les mutants ne valent pas toujours mieux, eux n’ont absolument rien de spécial à part être haïssable. Les humains de base sont comme des cafards, et les mutants comme des cafards évolués. Certains humains de base ne sont pas si pire que ça, mais là on rentre dans les exceptions. Je sais que si les mutants se révèlent au monde, ça va chauffer pour nous, déjà qu’on nous soumets à toutes sortes de test dans des laboratoires secrets pour découvrir comment nous utiliser. Merde, on est le futur de la race humaine, un peu de respect ! J’y repense et je serre les poings de rage, saleté de gouvernement américain ! Bref, tout ça pour dire que je gère mon nouveau boulot comme une pro malgré le dégoût que j’ai des humains, que j’ai des nuits bien remplies et que certains cafards sont vraiment bons au lit. Ce n’est peut-être pas beaucoup, mais en plus de ça, j’ai un nouvel appartement, des nouveaux voisins, un nouveau quartier, je ne revois plus les mêmes personnes et pour tout amusement, je m’amuse à faire des fleurs dans des fonds de whisky. Bon, ben je crois que j’avais vraiment besoin de sortir ce soir !

Je traîne ici et là, passe devant un pub irlandais et je me retiens de cracher en face de la porte. Pas ma faute, mais j’ai développé une intolérance à ce genre de pub. C’est pourquoi je continue un peu et je rentre dans le premier autre que je croise, le premier que je vois qui n'a pas de vert ou de petite musique de flûte qui tape sur les nerfs. Même pas le temps de détailler le nom ou le type précis, je rentre et me dirige vers le bar. Dis comme ça, j’ai l’air d’avoir couru tout le long mais ce soir, avec mes bottes hautes en cuir à talons haut, mes jeans noirs moulant et un corset assorti avec des motifs blancs, je ne peux pas courir. Je n’ai pas apporté mes écouteurs, un peu trop encombrant pour sortir, mais de toute façon il y a toujours de la musique qui résonne dans ma tête. Alors, je rentre dans la salle, détaillant un peu le genre de personne qu’il y a. Rien de spécial, rien de banal, c’est un bar et ça finit là. Enfin, c’est ce que je croyais… Après le balayage sommaire de la salle, j’accroche la silhouette de ce type et là, làààà, je crois rêver. Le genre de beau ténébreux avec un sourire à rendre jalouses les perles, une gueule pire que celle d’un ange et… Ouah il est grand ! Grand, dans le genre vraiment grand. Mais pas grand/armoire à glace, ni grand/échalote, grand/parfaitement bien foutu. Oh que j’ai bien fait de sortir ce soiiir ! Je me dirige avec un petit sourire en coin, une démarche un peu plus prononcée avec les hanches, mais pas trop. Juste pour dire *sexy walk*, vous voyez le genre ? Je croise son regard et je sais qu’il m’a remarqué aussi, et je sens dans son attitude que je ne le laisse pas indifférent. Parfaiiit, je déteste quand un homme que j’apprécie me trouve ordinaire. Je suis loin de l’être, qu’on s’entende là-dessus. Je m’assois en souplesse au bar et je n’ai même pas le temps d’ouvrir la bouche qu’il arrive avec un drink et sa bière. Bon, eh bien il est du genre vite en affaire, mais ça ne me dérange pas, je ne vois pas pourquoi on tournerait autour du pot.

« Je voulais sortir me changer les idées, m’amuser un peu. »

Je fais le coup du sourire en coin, je détourne le regard un instant en prenant une première gorgée du cocktail qu’il m’a servi et savoure un instant. Quand mon regard se repose sur lui, une sonnette d’alarme tilte dans ma tête, mais je l’envoi promener. Pas envie de me casser la tête ce soir, si je fais une connerie je suis prête à l’assumer. J’ai l’attitude de la charmeuse, je sais de quoi j’ai l’air et je sais comment m’en servir.

« Hmmm, pas mauvais comme cocktail, c’est quoi ? »


Je pose mon verre sur le bar et tourne lentement mon index sur le rebord du verre, la bouche légèrement entrouverte ma langue passe sur mes dents de gauche à droite. Pas de manière trop évidente, ça manquerait de classe, mais si il a le sens de l’observation il peut toujours remarquer mon petit jeu.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 9 Avr 2012 - 15:22

Simplement à regarder la démarche de sa nouvelle inconnue, Ryan sentit que la nuit pourrait devenir très intéressante. Le charmeur prit aussi quelques minutes à détailler ses vêtements pour son plus grand plaisir : des jeans moulants qui forment une magnifique paire de fesses, un corset qui en révèle juste assez, des hautes bottes en cuir qui le laissent pantois… Bref, pour Ryan, c’est un petit morceau de paradis qui se dirige vers lui. Le temps qu’elle ne vienne s’asseoir il admire son déhanchement de façon peu subtile, mais bon, dans sa tête, si une femme comme cela marche ainsi, c’est bel et bien pour être regardée, par pour être confortable. Le peu de temps qu’il a pour la regarder, il remarque qu’elle semble aussi agile que vive, ce qui est important si une nuit endiablée devrait suivre.

« Je voulais sortir me changer les idées, m’amuser un peu. »

-J’espère que je vais pouvoir te changer les idées alors ! C’est mon job de toute façon, mais mon chiffre est presque terminé. Dans quelques minutes je ne serai plus prisonnier derrière ce comptoir. La nuit est encore jeune en plus, et la soirée, enfin elle me semble, vient de prendre une tournure très intéressante...

Le barman reprend une gorgée de bière pour se donner une certaine prestance, mais à la vue de son sourire en coin, il ne peut nier qu’il a envie d’elle. Son regard se pose à nouveau sur elle, sur ces yeux qu’il ne comprend pas. Noir… Tellement noir… Quelle ironie : Devant lui se tient une magnifique femme d’allure rebelle ou punk, on s’attendrait à voir des couleurs un peu excentriques un peu partout comme le mauve de ses cheveux, mais ces yeux sont d’un noir d’encre qui la rend… mystérieuse. Le charmeur veut savoir ce qui se cache dans la tête de la punk qui est sa nouvelle cible, mais surtout ce que cachent ses vêtements…

« Hmmm, pas mauvais comme cocktail, c’est quoi ? »

-Pour toi j’ai fais un Amaretto Sour. C’est bon, c’est frais, c’est sucré comme tout. Bon maintenant, ça commence bien les soirées normalement, mais reste à savoir si tu as le corps pour quelque chose de plus fort un peu.

Une lueur de défi apparaît dans les yeux de Ryan. Il ne peut nier qu’il aime boire, et que s’il est en si bonne compagnie, c’est certain que son gosier va réclamer de l’alcool en grande quantité. Sa bière maintenant achevée, son regard ne quitte pas la jeune femme qu’il a devant les yeux. Il ne peut s’empêcher de noter son mouvement de langue. Des frissons le parcourent de la tête au pied, des frissons de bonheur. Il doit goûter à cette femme, coûte que coûte, il doit goûter à chaque parcelle de sa peau, à chaque centimètre de son corps…

-C’est la première fois que je te vois ici, sinon c’est certain que je t’aurais remarqué plus tôt. Une telle perle, ça ne se rate pas. Tu voulais te changer les idées, alors d’où viens-tu ? Du travail ?

D’un mouvement agile, sa main se pose sur le distributeur de bière pression. Avec son autre main il place son verre en un angle parfait pour se faire une bonne bière avec un beau collet de mousse. Dès qu’elle est prête, il ferme le distributeur, puis jette un coup d’œil à sa montre. Plus qu’une dizaine de minutes et son remplaçant devrait arriver. Parfait. Il dépose sa bière à côté de lui, se demandant s’il prend une chance de servir la punk en alcool fort. Hum… C’est un risque intéressant à prendre. D’un mouvement vif, il sort quelques verres à shooter de sous le comptoir et les dépose entre lui et Hypermusic. Il a fait bien attention à choisir un nombre de verre impair. Comme ça, il n’y en a qu’un qui peut l’emporter, et il a bien hâte de voir si l’estomac de sa nouvelle rencontre peut le supporter.

-Et comme fort tu prends quoi ?
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 9 Avr 2012 - 21:25

Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Mais pas du tout. Pourquoi je ne l’ai pas rencontré avant ? Je ne me pose même pas de question sur pourquoi je suis tant attirée par lui, ça servirait à quoi ? La réponse est simple, c’est parce que c’est le type le plus sexy de la terre ! Je croyais que Pyro était classe mais il n’est rien comparé à lui… Juste un petit rebelle de seconde zone avec des cheveux orange. Aussitôt que je pense à lui, je l’efface de ma tête, je ne me casserai pas la tête à avoir des remords ce soir, de toute façon ça fait trop longtemps que je l’ai vu pour dire qu’on est réellement proches les deux. De toute façon, l’important en ce moment, c’est lui. C’est nous. C’est ses mains, ses lèvres, ses yeux… Comme je les aime, un beau bleu, pas trop clair mais pas trop foncé non plus. Pétillants de vie, mais ses longs cheveux noir casse l’effet de *jeune et heureux* pour *jeune, heureux et mystérieux*. C’est parfait, il n’est pas du genre rebelle qui délaisse la vie, mais pas du genre trop heureux dans sa vie non plus. Les gens trop heureux tapent sur les nerfs. Mais pas lui. Lui il est… génial.

-J’espère que je vais pouvoir te changer les idées alors ! C’est mon job de toute façon, mais mon chiffre est presque terminé. Dans quelques minutes je ne serai plus prisonnier derrière ce comptoir. La nuit est encore jeune en plus, et la soirée, enfin elle me semble, vient de prendre une tournure très intéressante...

Noooon, tu penses ?? Très intéressante en effet. La soirée est jeune, je connais tous les bons clubs si il aime danser, lui doit connaître les bons bars de la région alors la soirée est jeune et je compte bien la passer avec lui. Ohlala, j’imagine les filles jalouses si j’arrive avec ce type, juste à y penser et un sentiment de… fierté me prend. Et puis quoi, il me trouve de son goût, ça veut peut-être dire que je suis assez belle pour lui ? Je n’aime pas me juger physiquement, mais je me sens désirable quand il me regarde… Un Woo Boost !

-C’est la première fois que je te vois ici, sinon c’est certain que je t’aurais remarqué plus tôt. Une telle perle, ça ne se rate pas. Tu voulais te changer les idées, alors d’où viens-tu ? Du travail ?

Oh qu’il est mignon, "une telle perle, ça ne se rate pas". J’ai un petit rire de gorge en entendant ça, je passe une main dans mes cheveux et je penche un peu la tête en le dévorant des yeux. Il me veut, je le veux, ça risque de bien se terminer cette histoire. Je me mords distraitement la lèvre en réfléchissant à une réponse et aussi bien pour créer un petit effet. Je pose mes coudes sur le bar en penchant ma poitrine vers l’avant, mettant en valeur le décolleté de mon corset.

« Je viens de me réveiller, je travaille comme Dj alors je suis une créature nocturne. Ce soir je ne travaille pas, alors je prends un peu de temps pour m’occuper de moi… »

Je plante mes iris noir dans les siens, bleu royal et j’ajoute avec un sourire mutin : « Peut-être que je vais prendre du temps pour m’occuper de toi aussi. »

Ce soir, je ne vais pas me retenir. J’ai souvent vu ce genre de filles, ce genre d’agace qui prennent un malin plaisir à faire tomber tous les hommes dans leur filet et ce soir, j’en prend de la graine. Autant je tombe dans son filet, autant j’ai l’intention de le faire tomber dans le mien. Je n’ai jamais été du genre à me rendre facilement, ceux qui me connaissent le savent, je suis une guerrière impitoyable. Ce soir, j’ai trouvé un adversaire à ma taille et je compte bien succomber ! Mais je le jure, il succombera lui aussi… Cette nuit ne sera pas juste à lui, elle sera à moi aussi. Chaque parcelle de sa peau sera à moi, chaque gémissement sera pour moi et je serais toute à lui, s’il le désire toujours. C’est bizarre, normalement je suis du genre à jouer la méchante avec les humains, à les faire hurler plus de peur que de plaisir, mais lui n’est pas le même. La sonnette d’alarme résonne encore dans ma tête, pourquoi ? Il ne peut pas être méchant, c’est impossible ! Aaaah, mais ça suffit à la fin. J’allais perdre mon sourire, mais heureusement il dépose les verres à shooter sur le comptoir et me demande quel genre de fort je prends. Mon sourire s’élargit et je me relève, les mains sur le rebord du comptoir. En bougeant les épaules, dans le genre latine fiesta, je lui dit « Tequila Tequila !! » parce que de un, sa bonne humeur est contagieuse et de deux, je me sens tequila en ce moment. J’ai envie d’avoir un bon moment au bar avant d’avoir un bon moment ailleurs… Je me repasse une main dans les cheveux avec mon sourire toujours scotché sur mes lèvres.

Alors qu’il remplit les verres, je me rends compte qu’il y a un nombre impair. C’est quoi, il veut voir qui va boire le plus ? Meh, il est tombé sur la mauvaise punk !! J’ai pas l’intention de me faire battre à ce jeu-là. Je hausse un sourcil et mon sourire prend une teinte de défi.

« C’est une course pour celui qui en boit le plus ou on fait ça un par un ? »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 9 Avr 2012 - 22:02

Il profite du fait qu'elle se replace les cheveux pour la détailler encore plus. Chacun de ses mouvements semble empli de simplicité, ce qui est une qualité remarquable si on considère tous ceux et toutes celles qui déploient des réserves immenses d'efforts pour "avoir l'air" naturel, alors qu'ils ne le sont pas du tout. Ryan apprécie grandement le fait qu'elle paraisse très naturelle, laissant son côté excentrique avec ses cheveux mauves s'afficher sans aucune honte. Lorsqu'elle se mordille la lèvre inférieure, signe de drague qu'il connaît si bien, le jeune homme ne peut s'empêcher d'être affecté vers cette magnifique femme. Pourtant, c'est un signe de drague connu depuis la nuit des temps, qui mélange un peu le côté mignon au côté plus sensuel d'une même personne, mais Ryan en est captivé. La nuit va bien se finir, il le sent au plus profond de son âme et de son corps.

-Je viens de me réveiller, je travaille comme Dj alors je suis une créature nocturne. Ce soir je ne travaille pas, alors je prends un peu de temps pour m’occuper de moi…

-Un peu de temps pour t'occuper de toi-même alors... Ça me fait plaisir à entendre, je n'aime pas les filles trop coincées qui ne font que se poupouner. Alors que toi, je te regarde et ce que je vois, c'est une beauté suprême, et qui plus est, des plus naturelle.

Le barman mentionne la première partie de sa phrase avec une pointe d'ironie. Il aime les beaux corps et les beaux visages, mais de quoi de trop faux ne l'attire pas plus que ça. La beauté et les contacts il adore, encore faut il que ce soit naturel, sinon rien à faire. Dans le cas de la jeune fille qu'il a devant les yeux... Hum... Une chance que le comptoir les sépare, parce qu'il ignore encore ce qui l'empêche de lui sauter dessus. Puis la jeune femme pose ses coudes sur le comptoir les séparant, accentuant ainsi la vision que le pervers peut déjà avoir sur ses seins. Hum... Il ne peut s'empêcher pendant quelques secondes d'admirer la forme parfaite de sa poitrine, la taille idéale pour sa propre main, et se demande si ceux-ci rebondissent bien une fois libérés du corset. De toute façon, il ne va pas tarder à le savoir ça c'est certain.

-Peut-être que je vais prendre du temps pour m’occuper de toi aussi.

À ces simples mots des frissons parcourent le corps du barman, qui tente sans grand succès de ne rien en laisser paraître. Il est vrai que chaque mouvement que la jeune femme fait devant lui l'excite, chaque parcelle de sa peau nue captant aussitôt son attention. Il plonge lui aussi son regard dans celui de la punk, regardant et tentant de comprendre pourquoi avec une personnalité pareille peut-on avoir des yeux aussi ténébreux que ceux-ci ? Ses yeux le captivent, le retiennent littéralement prisonnier, et il doit se faire violence pour se retourner vers ses bouteilles d'alcool. Son cœur bat la chamade, il sait très bien que la soirée vient tout juste de commencer pour les deux, et qu'il n'est pas prêt de l'oublier. Il saisit la bouteille de tequila, remplissant les 11 shooters un à la fois, puis remet la bouteille à sa place, un sourire aux lèvres.

-C’est une course pour celui qui en boit le plus ou on fait ça un par un ?

À ces mots, deux choses se débloquent dans le corps de Ryan. La première, c'est qu'une lueur de défi apparaît dans ses yeux. Un défi de taille selon Hypermusic, qui déjà semble prête à se battre et à vendre chèrement sa peau. Le deuxième, c'est un rire franc et honnête qui éclate de sa gorge. Alors ainsi elle a déjà compris pourquoi il avait choisi un nombre impair de shooters ! Une des premières personnes qui l'avait vu venir en fait. Le barman fait un calcul rapide dans sa tête, sachant qu'il à déjà bu quelques bières, mais qu'il peut encore tenir longtemps, puis prends le premier shooter dans sa main.

-On ne dira pas que c'est une course pour l'instant, la bouteille est encore bien remplie, et après ces quelques shooters on verra si tu te tiens toujours aussi bien. Commençons un par un, puis, s'il nous en manque, j'en rajouterai. C'est un des privilèges que j'ai à travailler ici.

Il avance sa main doucement vers l'un des shooters devant la jeune femme, puis le prend et le dépose doucement dans sa main à elle. Il effleure sa peau par la même occasion, un sourire se dessinant sur ses lèvres, un sourire complice, du genre "Je sais ce qui se passe dans ta tête." Il ignore si son pouvoir s'est amplifié lorsqu'il a touché la femme devant lui, mais il s'en moque. De toute façon, de sa position, de la façon dont elle se place et de la manière dont elle lui parle, elle a l'air toute prête à faire quoi que ce soit pour Ryan. Il trinque son shot doucement sur le sien, gardant son regard rivé sur les yeux de la jeune femme, puis continue, toujours sur un ton aussi léger:

-À cette soirée qui vient tout juste de commencer !

Puis il engloutit le premier shooter. Déjà la main sur le deuxième verre, il attend cependant pour la jeune rebelle devant lui, puis une question, un peu stupide, apparaît dans son esprit ! Déconcerté par la beauté de Hypermusic, il a oublié quelque chose d'important.

-J'y pense ! J'ai oublié de te demander tes cartes !

Puis le barman éclate de rire de sa vanne stupide, puis continue:

-Non sans blague, j'ai oublié de te demander ton nom ? Moi c'est Ryan, Ryan Smith. Si tu me cherches, je suis à peu près tous le temps ici.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 15:56

Je suis naturelle ? Avec mes cheveux mauves flash ? Mais c’est vrai que je préfère ne pas trop me maquiller, de un ça fait vieillir la peau prématurément et de deux j’ai déjà les yeux assez foncés, j’en rajouterai pas plus ! Un peu de mascara et d’eye-liner fait amplement l’affaire. Tant mieux s’il aime les beautés naturelles ! Ça fait juste lui donner encore plus de points. Comme si il en avait besoin de plus… Il m’a conquise, mais ça, je ne peux tout simplement pas lui dire. C’est comme qui dirait, la fierté féminine qui m’en empêche. J’ai vraiment dit ma dernière phrase sur un coup de tête, parce que j’ai joué le même tour à un type une fois. Et j’ai perdu. J’ai fini la soirée cachée dans les toilettes à vomir ma vie. Aaah, vive l’adolescence…

-On ne dira pas que c'est une course pour l'instant, la bouteille est encore bien remplie, et après ces quelques shooters on verra si tu te tiens toujours aussi bien. Commençons un par un, puis, s'il nous en manque, j'en rajouterai. C'est un des privilèges que j'ai à travailler ici.

Ah, j’avoue, travailler dans un bar doit avoir certains avantages. Mais… C’est clair qu’il a un avantage sur moi !! Il travaille dans un bar !! À quoi j’ai pensé ?? De un, il est un gars, la génétique part en sa faveur, et après il a l’expérience des bars. Bon, j’ai l’expérience des mauvais quartiers de des soirées qui ne finissent pas, j’ai l’expérience de celle qui reste debout toute la nuit et qui est obligée de prendre tous les shots qu’on lui offre sinon elle paraît mal et quand on dépend du bouche-à-oreille pour survivre, faut pas paraître mal. Aujourd’hui c’est différent, je ne prends jamais d’alcool au boulot, mais quand j’ai terminé sa partie je me gâte… Et les hommes me gâtent aussi. Comme ce soir je crois ! Mais j’ai vraiment l’intention de me gâter avec lui en tout cas. Mais comment me gâter si je suis saoule morte ? Bon, on va commencer tranquillement, je n’ai rien bu d’alcoolisé aujourd’hui et ce n’est plus la même chose qu’à 17 ans, je suis un peu plus résistante.

Le liquide ambré coule dans les verres, un bruit de *glouglou* familier qui remplit l’air de sa sonate tant de fois entendue. Oh je vais pas me la jouer poète, j’ai pas envie, c’est de l’alcool, je vais me bourrer la face avant de me faire…. Meh, vous avez compris le principe je crois. Comme si c’était pas encore assez clair que tout mon corps désirait le sien, que le champ magnétique de la Terre n’était rien comparé à l’attraction de nos lèvres, de nos yeux, de nous en fin de compte. De nos deux corps. De nos chairs. Lorsque sa peau touche la mienne, une décharge électrique dans mon corps me laisse pantoise, et son sourire m’achève. Je pourrais mourir heureuse, avec le souvenir de son sourire et de ses yeux rivés dans les miens. Mais non ! Je dois vivre pour caresser chaque parcelle de sa peau, pour la goûter et… pour me sentir dans ses bras, pour le savoir à côté de moi…

-À cette soirée qui vient tout juste de commencer !

Je souris et répète sa phrase, puis me décide à avaler d’un trait le shooter, en prenant un quartier de citron dans un bol à coté. Tequila sans citron, mauvaise idée. Après le shooter, l’alcool qui descend dans mon gosier achève de me réveiller et de me convaincre que je ne perdrai pas si facilement en fin de compte.

-J'y pense ! J'ai oublié de te demander tes cartes !

Je le prends au sérieux une fraction de seconde, juste avant qu’il éclate de rire. Mon sourire s’était figé et il commençait à se dégrader, mais avant d’avoir une face totalement incrédule son rire me fait comprendre qu’il me niaise. Aha, aha, aha. Je lève les yeux au ciel avec un petit sourire, dans le genre *mais quel con*. Tant mieux si il est capable de rire, un bon sens de l’humour n’a jamais fait de mal à personne à ce que je sache !

-Non sans blague, j'ai oublié de te demander ton nom ? Moi c'est Ryan, Ryan Smith. Si tu me cherches, je suis à peu près tous le temps ici.

Been… Si il travaille ici, c’est pas un peu normal ? Mais bon, je suis contente de savoir que si je ne l’ai jamais vu avant c’est simplement parce que je ne traîne pas dans ce coin d’habitude. Je ne vais pas commencer à avoir une fixation sur lui non plus ! Maintenant que je sais qu’il existe, je vais aller le voir une fois de temps en temps, je vais lui laisser mon numéro de téléphone et… Ryan ? Hmm, j’aime le nom !

« Ryan… J’aime le nom. Il colle bien à la personne. Moi c’est Kiara, je suis partout d’habitude. Je fais des soirées de Dj à domicile, mais en ce moment je travaille un peu partout… Mon nom de scène c’est Hypermusic, si tu vois mon nom, viens faire un tour si tu veux. »

Je n’ai pas de nom de club en ce moment, j’ai fait des soirées au Amalia, au 21bar, chez des petites célébrités, mais je me promène beaucoup. Faut gagner sa vie, et les clubs aiment pas avoir le même Dj chaque soir. On m’appelle souvent ces temps-ci, enfin depuis que j’ai décidé d’utiliser mes pouvoirs plus souvent. Même si je voudrais lui dire un nom de club où je vais souvent travailler, je ne pourrais pas. Même si j’ai un contrat avec un petit bar qui grandit tranquillement, ce n’est pas totalement régulier.

J’ai mon deuxième verre dans ma main, je le lève à la hauteur de mes yeux et en haussant un sourcil, je le regarde une fraction de seconde et sans l’attendre, je l’engloutis d’un trait. Ma main gauche prend le quartier de citron et je croque à pleine dent, pour faire passer le goût de la tequila. Encore une fois, la brûlure se fait sentir dans mon gosier, mais j’y suis habituée. Mon corps commence à peine à ressentir les effets, mais ça c’est parce que je suis encore assise. Attendez un peu que j’essaie de me lever, ça va être joli… Une goutte de jus de citron s’échappe de mes lèvres et d’un doigt, je l’essuie, mais le doigt reste plus longtemps que d’ordinaire sur ma lèvre avant de prendre le large.

« Deux de faits, y en reste quatre ! »


Pas question que le dernier ce soit lui qui le prenne, oh hohoho que non. Mon sourire reflète ce que je pense, j’espère qu’il a l’esprit de compétition autant que moi. Sinon ça risque d’être plate au lit…
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 16:38

En voyant comment elle prend son verre, Ryan sait tout de suite que la compétition, si elle ne sera pas rude, sera tout au moins intéressante. Son visage ne s’est pas crispé sous l’effet de l’alcool brûlant dans sa gorge, elle a tout de suite pensé à prendre du citron, non, décidément ce combat ne sera pas le plus facile de sa carrière. Bien des filles, après un verre ou deux, sont incapable de bouger par la suite, mais celle-là… c’est différent, c’est certain. Le défi n’en sera que bien plus intéressant.

Du coin de l’œil il remarque sa remplaçante arriver par la porte d’entrée. *Parfait* pense le séducteur de ses dames pour lui-même. Plus que quelques minutes pour pouvoir se libérer de ce comptoir et ainsi rejoindre sa magnifique interlocutrice. Il calcule mentalement le temps qu’il lui reste ici, puis se dit que d’ici quelques minutes il pourra aller où il le voudra, et cela en excellente compagnie.

Satisfait cependant que sa blague ait eu l’effet escompté, le séducteur prend une autre seconde pour la regarder, pour admirer son visage de même que ses formes, puis l’écoute lui répondre.


-Ryan… J’aime le nom. Il colle bien à la personne. Moi c’est Kiara, je suis partout d’habitude. Je fais des soirées de Dj à domicile, mais en ce moment je travaille un peu partout… Mon nom de scène c’est Hypermusic, si tu vois mon nom, viens faire un tour si tu veux.

-Si je vois ton nom quelque part c’est sûr que je vais venir faire un tour, maintenant que je sais comme tu t’appelles et sous quel nom tu prends ton rôle de DJ. Et Kiara… c’est un nom magnifique, qu’on entend rarement pourtant. Mais à ce que je vois, il va très bien à ta personnalité…

Il garde le reste de ses pensées pour lui, de toute façon si elle est curieuse elle va tout simplement lui demander pourquoi il pense cela. Le nom d’Hypermusic lui dit quelque chose, mais il ne parvient pas à mettre la main dessus. Son regard devient un peu perdu, comme s’il cherchait quelque chose dans sa tête. Évidemment il cherche où il aurait entendu ce nom, où il aurait vu ce nom auparavant. Il est certain de l’avoir déjà entendu par contre, cela ne fait aucun doute. Était-ce dans une soirée, ou alors simplement une affiche où son nom aurait été écrit ? Il chasse finalement ses pensées, se disant que si vraiment il l’a déjà vu quelque part, il va s’en souvenir en temps et lieu.

La punk a déjà son deuxième verre à la main, le barman n’a pas le temps de saisir le sien qu’elle l’engloutit déjà. Rapide ! Même plus rapide qu’il ne s’y attendait ! Son regard se pose sur le doigt qu’elle garde à ses lèvres une seconde de plus, une seconde de trop. Une lueur de désir traverse ses yeux pendant l’espace d’un instant, alors que tout son corps ne demande qu’à aller la rejoindre. Une idée lui traverse alors l’esprit. Un défi qu’il veut réaliser avec la jeune femme dès l’instant, simplement pour voir jusqu’à quel point elle n’a peur de rien.


-Deux de fait, y en reste six !


-Parce que tu crois que je vais vraiment te laisser le dernier verre ! Il faudra me passer sur le corps, et je ne te promets pas que ce soit facile à faire. J’ai un excellent esprit de compétition.

Saisissant lui aussi son deuxième verre, sans jamais perdre de vue les yeux ténébreux de la jeune punk, le barman l’engloutit, et fait aussitôt suivre le troisième verre. Ne prenant pas de citron, il laisse l’alcool lui brûler la gorge, utilisant la sensation de brûlure pour se remettre les idées en place. Il en avait bien besoin ! Ses mains vont chercher un quatrième shooter, puis il regarde la jeune femme. Le défi, il l’avait oublié. Il relâche le verre en question et se saisit d’un morceau de citron.

-Je te propose quelque chose beauté… dit-il d’une voix sensuelle et tentante. Le prochain verre que tu prends, tu n’as pas le droit de prendre de citron dans le bol. Tu as le droit de prendre ce morceau ci, il relève au même moment le morceau qu’il tient dans sa main, mais tu dois venir le chercher… ici.

Il place alors le quartier de citron entre ses dents. Une lueur de défi l’anime toujours, il se penche doucement pour faciliter la tâche à sa partenaire. Va-t-elle le faire et ainsi poser ses lèvres sur celles du barman ? Il n’attend plus que cela, et un remplaçant pour pouvoir quitter cet endroit avec la magnifique DJ.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 19:48

L’effet de l’alcool me monte doucement à la tête, mais ce n’est que le début de la soirée alors c’est encore agréable. Une chaleur me monte le long de la gorge, en même temps que le rouge doit commencer à me monter aux joues. Je bats des cils pour chasser l’effet, avant qu’il soit trop intense. Reste réveillée la grande, tu ne peux pas perdre ce combat. Musique militaire et boum-boum dans ma tête, violon électrique et rappeur frustré de la vie, c’est le temps de rager pour me garder dans le droit chemin. Faut que je me délaisse de la petite agace, là ça devient trop sérieux. MEUH NON !! Je blague. Violon électrique oui, mais ça ne reste qu’un jeu. Mon compagnon de jeu est du même calibre que moi et je compte bien en profiter. Mais il me reste toujours des surprises dans ma manche ! Il fait son petit mystérieux, mais je ne suis pas du genre à mordre à l’hameçon. De toute façon, j’ai mon deuxième shooter dans le corps et ça ne m’intéresse plus.

-Parce que tu crois que je vais vraiment te laisser le dernier verre ! Il faudra me passer sur le corps, et je ne te promets pas que ce soit facile à faire. J’ai un excellent esprit de compétition.

Parfaiit ! Et s’il veut que je lui passe sur le corps, je peux jurer que je vais le faire avec grand plaisir ! Je vais y rester longtemps aussi sur son corps. Je pense que c’est la proie humaine la plus intéressante que j’ai vue de ma vie. Encore cette fichue alarme dans ma tête, mais ta gueule toi ! C’est rien qu’un humain… J’ai pas envie de me casser la tête ! J’ai juste envie de profiter du moment présent. Je plisse le nez en le voyant caler deux shooters de suite, va falloir que j’en cale trois maintenant. Je le regardais un peu dans la lune prendre le quatrième verre, mais OH !! C’est pas juste ! Je me réveille, je me réveille.

Pendant qu’il prend un quartier de citron, je m’enfile rapidement un petit shooter, ça fait trois, il est à trois aussi. Bien, bien, on est à égalité. Non, ça ne me monte pas du tout à la tête ! J’ai chaud aux joues, mais c’est normal. Je ne suis pas encore morte, oh que nion, je suis encore très vivante et très capable d’en prendre ! Lui, il était temps qu’il prenne son quartier de citron, caler de la tequila juste comme ça c’est trop mauvais. Au goût je veux dire, parce que je vois pas trop quelle différence ça fait pour la santé le citron. Putain il a de ces yeux… Je me demande si ses cheveux sont doux. Faudrait que je les caresse. Je me demande s’il est musclé sous cette chemise de barman ? Hmm, un homme en chemise, c’est tellement classe. Je pousse un grand soupir, faut que je reste concentrée… J’aurai tout mon temps pour son corps après. Avant, faut que je me batte jusqu’au bout ! Vers l’infini, et plus loin encore ! Hey, c’est buzzlightyear qui dit ça non ? Mais pourquoi je pense à lui ? Ah oui, je me battrai vers l’infini, et plus loin encore !! Je rigole un peu dans ma tête, mon sourire s’élargit mais s’efface d’un coup quand j’entends ce qu’il me dit.

-Je te propose quelque chose beauté… dit-il d’une voix sensuelle et tentante. Le prochain verre que tu prends, tu n’as pas le droit de prendre de citron dans le bol. Tu as le droit de prendre ce morceau ci, il relève au même moment le morceau qu’il tient dans sa main, mais tu dois venir le chercher… ici.

Dans ses lèvres. Ah oui ? Il veut que je joue selon ses règles ? Pfff, je jouerai selon mes règles. Mais si il veut que je l’embrasse… Je n’aime pas embarquer dans le jeu des autres. Je préfère changer les règles pour que l’avantage soit à moi. En ce moment, il a les cartes dans ses mains, mais il ne sait pas ce que je cache dans ma manche ! C’est pas parce que j’ai pas de manche en ce moment que j’ai pas de carte, c’est du figuré bande de cons. Au début, faut dire que j’ai pensé le faire quand même. Mais après, j’aurais mis un quartier de citron dans mon décolleté et là on aurait joué à ma manière, mais j’ai une idée bieeeeen meilleure. Et qui implique que je casse son petit jeu, en mettant une facette de ma personnalité que j’aime bien. Je suis une fonceuse, j’ai pas peur des *qu’en dira-t-on* et j’adoooore surprendre. Un petit sourire flotte sur mes lèvres, je cherche une réplique géniale mais je n’en trouve pas…

« Naah, quand je joue c’est selon mes règles mon joli. »

Banal un peu, mais ça fait l’affaire. Il a l’air marrant avec un quartier de citron dans la bouche, un peu ridicule, mais tant mieux s’il aime jouer. Je prend un shooter, avec un petit mouvement de la main je lui dédie et l’avale d’un trait. La brûlure de l’alcool me réveille, et avant de m’engourdir encore plus je m’avance, lui ôte le quartier de citron de la bouche et l’embrasse directement. J’ai jamais eu besoin d’une excuse pour embrasser celui que j’ai envie d’embrasser, ce soir ne fait pas exception à la règle. Si il en avait envie, eh bien il est servi ! Ses lèvres ont encore un goût de citron et son haleine goûte un peu la bière, c’est ça que goûte un barman ? C’est loin d’être mauvais. C’est peut-être juste lui ? Peu importe, ses lèvres sont douces à souhait et j’en profite pour lui caresser un peu la mâchoire avant de détacher mes lèvres. Oh, non, minute, une dernière chose. Alors que je m’étais éloignée de quelques centimètres, je retourne sur le chantier de bataille et lui mord rapidement la lèvre inférieure. Voilàààà, là c’est mieux. J’ai encore son quartier de citron dans la main et quand je suis rassise sur mon tabouret, je croque dedans même si le goût de la tequila est déjà passé.

« J’en suis rendue à quatre ? »

Je compte rapidement les verres devant moi, et quand j’arrive à ceux qui sont pleins, j’en saisi un et dans un mouvement souple, le vide dans mon gosier. Oh ça y est, l’alcool monte. J’en ai bu cinq en quoi, cinq minutes et moins ? Si je veux survivre, faut que je trouve le moyen de prendre une pause.

« Ou cinq ? »

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 21:32

Déjà, en voyant que la punk l’a suivi avec son troisième verre, le barman se dit que s’il cherchait une partenaire de boisson, il l’a maintenant trouvé. Elle ne tombe pas par terre encore et la vitesse à laquelle elle prends ses consommations est excessive, pourtant elle tient toujours debout, enfin assise sur son tabouret. Elle reste droite enfin, pas complètement déséquilibrée. Dans sa propre tête les idées commencent à se bousculer. Bien sûr il est barman, il est grand et musclé, mais n’empêche que les quelques verres de fort mélangés aux nombreuses bières qu’il a déjà pris commencent à lui rappeler qu’il a toujours un foie dans le corps. Il ferait mieux de faire attention. Faire attention ? Comme si c’était dans sa nature d’être prudent ! Il aime les défis, les beuveries, les femmes et les hommes, mais faire attention ? Penser au lendemain matin ? Hors de question c’est certain. Cette nuit sera légendaire, ça c’est certain.

-Naah, quand je joue c’est selon mes règles mon joli.


Que veut-elle dire ? Que ce n’est qu’elle qui a le droit d’inventer des défis ? Hors de question, le barman n’a pas abandonné cette idée ! Elle peut bien vouloir tout contrôler, lui aussi aime bien contrôler la situation, et surtout surprendre son auditoire.

Puis, sans même qu’il n’ait le temps de réagir, la jeune femme lui vole le quartier de citron qu’il tient entre les deux pour l’embrasser. Ses lèvres goutent la tequila qu’elle vient d’avaler la seconde plus tôt, mais elles sont douces et très agréables. Ses yeux s’ouvrent un peu plus lorsqu’elle en profite pour lui mordre la lèvre inférieure. Elle est joueuse dis donc ! Mais lui aussi peut jouer. Avant même qu’elle ne recule la tête, il lui attrape l’arrière de la nuque et l’embrasse à nouveau, avec beaucoup plus de passion cette fois. C’est vrai qu’embrasser par-dessus un comptoir de bar n’est pas l’idéal, mais ses lèvres sont si bonnes, si délicieuse, qu’il en redemande.


-J’en suis rendue à quatre ?


-Quatre pour l’instant ouais, mais ton avance ne durera pas longtemps très chère. Je ne suis pas du genre à laisser la première venue me battre à mon propre jeu.

Le barman n’a même pas le temps de répondre qu’elle vide déjà le cinquième verre. Mais qu’elle est rapide cette femme ! Même dans son état elle à garder sa rapidité d’esprit et son bras n’a pas tremblé lorsqu’elle a bu son dernier verre. Il regarde lui aussi sur la table. Il reste donc 3 verres pleins, deux techniquement pour lui, et le 6e, le dernier verre qui techniquement devrait déterminer qui gagnerait ce défi. C’est qu’elle a bu vite en plus Kiara, bien plus vite qu’il ne s’y attendait ! Une chance qu’il n’a plus à s’occuper du bar dans quelques minutes, parce que ses capacités mentales commencent à faire défaut. Déjà, il regarde avec un air quelque peu inquiet ses verres restants. Bon dieu que c’est mauvais de la Téquila ! Il préfère… n’importe quoi en fait à part de la Téquila ! Du rhum ça passe toujours bien, même chose pour le rhum blanc et plusieurs autres, mais pas de la foutue Téquila… Cependant son honneur est en jeu, et même s’il ne s’agit que d’un défi, il ne peut pas abandonner ainsi, surtout devant une fille, aussi rebelle soit elle.

-Ou cinq ?

Un petit grognement de fausse colère lui échappe des lèvres, mais ses yeux continuent d’exprimer la joie devant une compétition bien menée. Une étape à la fois, tu vas passer au travers de ce liquide infect. Il saisit son premier verre, le boit d’une traite, fait la même chose avec le deuxième et mord aussitôt dans un quartier de citron. Sec, la Téquila aurait été trop pour lui en ce moment. Il a ramené le décompte à égalité, mais il reste toujours le dernier verre pour les départager.

Il se penche de plus en plus sur le comptoir, maintenant appuyé sur ses coudes pour être au niveau des yeux de Kiara, un sourire amusé sur les lèvres.


-Tu dis que tu préfères jouer selon tes propres règles. Je te prends au mot, mais tu vas devoir trouver une façon juste de nous départager, je te regarde, et je sais très bien que dans une seconde, si je ne saisis pas moi-même ce verre, c’est toi qui le vide.

La remplaçante, enfin prête à faire son travail, arrive à ce moment derrière le barman, lui annonçant enfin qu’il est libéré de ses fonctions s’il veut partir. Ryan lui répond d’un signe distrait de la main, mais garde les yeux rivés vers Hypermusic. De toute façon, vu le taux d’alcool qu’il a dans le sang, c’est une mauvaise idée d’essayer de penser à deux choses en même temps pour le moment. Toujours penché vers sa compagne, sa main droite se tend jusqu’à la main de celle-ci, caressant doucement les doigts agiles de la jeune femme.

-Alors je te laisse le choix même si je me doute, te connaissant maintenant un peu, que si je te propose le choix A et le choix B, tu vas choisir C. Soit je prends ce verre, je gagne ainsi le défi, et tu décides de la suite des évènements : où on va, ce qu’on fait, bref tout ce qui va suivre pour la soirée. En gros, je me mets à ta merci, mais tu as perdu le défi. L’autre choix c’est l’inverse : Tu le bois, tu gagnes, mais tu te mets à MA merci.

Un sourire pur et franc illuminait le visage du barman qui savait très bien que, peu importe qui décidait, la soirée allait finir de la même façon, les deux voulant exactement la même chose selon lui. La curiosité cependant le poussait à lui proposer ce choix, simplement pour la connaître un peu plus. Il pouvait se tromper, mais selon lui, elle allait le boire, simplement parce que son esprit de compétition s’exprimait depuis le début de leur rencontre. Une lueur de malice illumina ses yeux quelques secondes, alors qu’il imaginait déjà avec impatience le reste de la soirée.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 10 Avr 2012 - 23:33

Un petit grognement s’échappe de ses lèvres et provoque un grand frisson dans tout mon corps. J’ai des flash dans ma tête, des situations que j’imagine dans ma tête et que je ne peux malheureusement pas vous décrire ici. De toute façon, ce n’est pas difficile à imaginer je crois… Ça inclut beaucoup de peau nue, des grognements, des gémissements… Bref. Tout ça pour un grognement. Je pense que la nuit va être trop courte à mon goût. Y a pas moyen de l’allonger hein ? Ah non, demain c’est vendredi, après c’est vendredi soir et je travaille. Faut pas trop penser à avoir du sexe après une soirée de vendredi soir, ce serait nul. Autant pour lui que pour moi hein ! De toute façon, ce type doit avoir une liste longue comme le bras de filles à appeler pour *s’amuser*. Peut-être même sa remplaçante qui vient d’arriver est déjà passée par son lit ? Non mais oh, je m’en fou. Je vaux tellement mieux qu’elle au lit, c’est clair. Je vais lui faire oublier toutes les autres femmes qu’il a eu dans sa vie. Je suis Hypermusic, bitches ! Je lui fait écouter du pornstep et si je veux, il jizz dans ses pantalons tout de suite ! Bon, j’ai jamais essayé, mais ce serait marrant. Tout ça pour dire que je vais en profiter au max ce soir, je ne sais pas quand je vais le revoir. Il est à moi….

J’ai encore le souvenir de son baiser sur les lèvres, passionné comme type. Mouais, pour un humain, il vaut le coup. Putain de sonnette d’alarme ! C’est juste un humain, ça suffit ! Chaque fois que je repense à un contact physique que j’ai eu avec lui, ça sonne et ça résonne dans ma tête. *Ça cogne dans les neurones comme un boulet dans les murs de Carcassone*… et voilà que j’ai du loco locass dans la tête. Je viens du Québec hein, c’est pas parce que j’ai déménagé à NYC que j’oublie mes origines. La preuve ! Je suis pompette (très beaucoup pompette) et je pense à eux. Mais pourquoi je pense à eux ? La seule personne à qui je devrais penser, c’est le dieu grec qui se tient devant moi ! Celui avec les putains d’yeux et les lèvres, et les maiiins, et le toorse, et les yeux, et les cheveux, et les mains, et ouffff, j’ai besoin de me calmer un peu je crois. Cinq shooter en moins de cinq minutes, de vrai tequila de bar et pas juste de l’alcool cheap hein, c’est pas du ptit jus ! DU PTIT JUUUUUS !! Oh mais Kiara, calme-toi…

Je prends quelques bonnes respirations en le regardant caler deux shooter de suite. Mes idées sont encore un peu embrouillées, mais au moins, elles font un peu plus de sens.

-Tu dis que tu préfères jouer selon tes propres règles. Je te prends au mot, mais tu vas devoir trouver une façon juste de nous départager, je te regarde, et je sais très bien que dans une seconde, si je ne saisis pas moi-même ce verre, c’est toi qui le vide.

Meh, c’est si évident ? Je réprime le réflexe d’ôter ma main quand il la touche, en général je n’aime pas ce genre de contact physique.

-Alors je te laisse le choix même si je me doute, te connaissant maintenant un peu, que si je te propose le choix A et le choix B, tu vas choisir C. Soit je prends ce verre, je gagne ainsi le défi, et tu décides de la suite des évènements : où on va, ce qu’on fait, bref tout ce qui va suivre pour la soirée. En gros, je me mets à ta merci, mais tu as perdu le défi. L’autre choix c’est l’inverse : Tu le bois, tu gagnes, mais tu te mets à MA merci.

MEH, c’est si évident que je prends jamais le choix qu’on me donne ? D’ailleurs, j’aime pas du tout les choix qu’il y a. Soit il gagne le défi et je gagne après, soit je gagne le défi mais il gagne après. Bon, je sais où et comment ça va finir (oouuuh, un petit frisson, j’ai hâte), mais je n’aime pas gagner pour perdre ou perdre pour gagner. Tant qu’à faire, j’aime perdre sur toute la ligne et en même temps, gagner sur toute la ligne. C’est aussi parce que je trouve marrant de toujours choisir le choix qui n’est pas dans les choix. De faire ce qu’on ne s’attend pas de moi… Enfin, sauf quand c’est Magneto qui me dit quoi faire, là j’ai pas le choix. Ou Mystique, mais je ne la vois pas souvent. ERK je veux pas penser au vieux papy Magnus en ce moment ! Non mais oh, qu’il vienne pas gâcher ma soirée lui !

Je regarde le dernier verre et je me demande quoi faire de lui. Je ne vais pas le boire, sinon je vais mourir. Pas au sens propre, imbéciles ! Mais comment être bonne au lit et faire en sorte qu’il ne veuille que moi, quand je tombe dans un coma éthylique ? Et paaaaas question qu’il gagne. Nenon, dediou, il gagnera pas. Pas avec moi. Pas ici en tout cas. Au lit, il m’arrive d’être plus conciliante… des fois.

Je me penche et met mon visage au niveau du verre à shooter, regarde le liquide ambré qui semble me narguer dans son petit bocal. Je vois mon reflet déformé dans le verre et je me dit que l’imbécile qui a inventé la tequila doit mourir. Je pousse un soupir et en relevant ma tête, je donne une chiquenaude au verre. Too bad so sad ! Mais pas une pitchnut normale, depuis quand quelque chose est normal avec moi ?? BOOM !! Onde de choc !! C’est une partie de mon don que j’aime beaucoup, ça fait revoler des objets. Huhuhu, boom onde de choc… En fait, au lieu de juste tomber sur le côté, beeen il fait un ptit vol plané avant de s’éclater contre le mur. Je me fous de savoir qu’il m’a vu, de toute façon, je vais lui faire oublier ce petit incident. Je l’attrape par le collet et je l’embrasse comme une furie, un peu plus et j’embarque sur le comptoir pour aller le violer. Mais ce n’est pas un viol quand c’est consentant, pas vrai ? J’arrête un instant pour me coller le nez dans son oreille et murmurer avec une cohérence que je trouve miraculeuse un simple « chez toi ou chez moi ? ». Faudrait peut-être que je le laisse se changer aussi. Et que je le lâche pour qu’il aille se changer. Ou simplement qu’il bouge. Donc ça, ça implique décrocher ma main et m’éloigner un peu. Maiiiis je veuuux paaaaaas !! Il sent bon, sa peau est toute douce, ses lèvres sont délicieuses, je pourrais l’embrasser longtemps… Pas toute la soirée, parce que ce serait trop long et j’ai envie de finir ça dans un lit. Mais quand même ! Je décroche son collet et je place ma main sur sa nuque en l’embrassant un peu plus doucement, en attendant une réponse. Pour ça faut que j’arrête de l’embrasser ? Mais pourquoi c’est aussi chiant la vie ???
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mer 11 Avr 2012 - 0:14

Il n’avait pas du tout prévu que les évènements tourneraient ainsi.

Tout d’abord, elle avait refusé de boire la Tequila, ce qui l’avait surpris. Quoique à sa taille, à sa carrure, il savait qu’elle ne tiendrait plus longtemps le coup, surtout si les verres se succédaient ainsi. Le dernier verre était un obstacle de taille, même pour le barman qui commençait à avoir de la difficulté à aligner ses pensées. Au moins il voyait toujours bien droit devant lui, il serait probablement capable de conduire, quoique surement illégal.

Cependant l’évènement suivant lui fit soudainement douter de sa capacité à voir convenablement. Avait-il vraiment vu le verre d’alcool toujours plein, non seulement exploser dans le mur en plein de petits morceaux, mais tout cela par une simple… pitchnut ? Non, c’était impossible, même avec un bon lancer, faire exploser un verre comme celui-là, il fallait de la force. Il faut savoir que les fonds de ses verres sont assez épais vu le nombre de saoulons qui boivent et se font un plaisir de frapper ensuite le verre sur le comptoir. À force d’en racheter, tous les bars en sont venu à l’idée d’en acheter de plus solides, même s’ils sont un peu moins… esthétique ? Question de point de vue, selon Ryan, tant qu’ils font leur travail, peu importe leur look.


-Mais…

Il tente de dire quelque chose, mais aussitôt la femme magnifique le prend par le collet pour l’embrasser avec passion. Hum… Avoir le choix entre se poser des questions sur comment un verre peut éclater de cette façon... ou profiter des lèvres et du corps de la magnifique jeune femme devant lui… grand dilemme…

Après avoir littéralement effacé l’évènement de sa mémoire pour se concentrer sur ce qui est plus important, il profite de chaque instant passé à embrasser la belle punk qu’il a dans les bras. Un goût de Tequila repose encore légèrement sur ses lèvres, mais d’une douceur incomparable, le barman ne peut s’empêcher d’en demander plus encore. Sa main est désormais derrière la tête de la jeune femme, il la retient lui aussi prisonnière, jusqu’à ce qu’il entende ses quelques mots dans son oreille:


-Chez toi ou chez moi…

-Chez moi…

Déjà il n’y pense plus, se contentant de profiter des lèvres de la jeune fille sous les sifflements des clients du bar qui les encouragent. Il ne les écoute plus, déjà son cerveau est ailleurs, son cœur bat beaucoup plus fort, les lèvres de la jeune femme l’entraînant dans un tourbillon de passion… Le comptoir les gênant trop, il finit par user de ses deux mains pour faire passer Kiara d’une geste vif par-dessus le comptoir et la prendre dans ses bras, quittant tout de suite après la section arrière du comptoir. Fier de son coup, car il n’a même pas eu à se décoller de ses lèvres pour pouvoir bouger plus librement, il l’amène jusqu’à une table un peu plus loin. C’est vrai, il a quand même besoin de ramasser son linge et de partir. Mais il ne veut pas la quitter, il est bien ainsi pendu à ses lèvres. Des milliers d’images dans sa tête s’imposent sans aucun sens, des images pour la plupart qui constituent des idées de ce que leur soirée va sans aucun doute devenir.

Il finit par se séparer de la jeune fille, lui amenant un verre d’eau juste avant d’aller chercher ses propres affaires. Il sait très bien que la punk s’est faite un plaisir d’abuser ainsi quelque peu ce soir, et qu’un peu d’eau ne va que l’aider à la remettre sur pied. De toute façon, puisqu’il doit conduire, lui-même, après s’être changé pour une autre chemise sentant un peu moins l’alcool (un peu) toute noire, il rejoint la punk à la table, engloutit le verre d’eau qu’il vient au préalable se servir, puis la prend par la taille. Même si il sait qu’elle est solide et qu’elle peut encore très bien marcher jusqu’à son auto, il la prend ainsi, profitant ainsi de la caresse de son corps contre le sien. Foutue chemise, se dit-il, sans elle se serait mon corps nu contre le tien. Mais ce ne saurait tarder...

Il amène finalement la jeune fille à l’extérieur, profitant de la fraicheur de la nuit pour se remettre les idées en place. Après tout, il a beau ne pas se préoccuper du lendemain, savoir qu’il va parvenir à se rendre chez lui en un morceau, c’est quand même important. Sa voiture, sans être une voiture sport de l’année, est en fait très belle, une Ferrari 2008 très bien entretenue, cadeau évidemment de son père, chose qu’il ne dit évidemment pas à sa conquête du soir. Déverrouillant la porte à distance, il embrasse Hypermusic avant de l’asseoir à la place du passager et de s’asseoir lui-même côté conducteur.

-La route n’est pas très longue, je vais me faire le plaisir de te montrer ma maison… J'espère qu'elle va t'impressionner beauté...

Il démarre sa voiture et, dans un vrombissement du tonnerre, quitte le bar où il travaille, une conquête de plus dans ses bras.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Jeu 12 Avr 2012 - 8:39

J’ai pleins de chanson en même temps dans la tête, maintenant je comprends pourquoi je n’aime pas boire. Y a trop de musique !! Je suis excitée, je suis heureuse, en même temps j’ai ce sentiment d’alerte, l’alcool me rend toujours un peu étrange alors j’ai de la musique étrange aussi… Et toutes ces mélodies d’humains basiques autour de moi, c’est plate et pénible d'endurer tout ça ! Les sifflets ne m’atteignent pas, en fait si, ça m’énerve un peu. Pourquoi je me donne en spectacle ? C’est pas mon genre d’habitude… Mais il en vaut le coup ! Enfin, j’espère, sinon j’ai vraiment manqué ma nuit. Le premier bar dans lequel je rentre, je suis presque hors-service et je me rends direct chez un type que j’ai rencontré y a pas 30 minutes. C’est quoi, j’ai décidé de faire du speed-dating ce soir ? Mais oh, ses lèvres, sa peau, son odeur, sa musique…

Je veux pas que ça s'arrête ! Enfin, oui, mais je veux pas retomber dans la réalité. Pas tout de suite. Mais va falloir que je décroche si on veut bougeeeEEEER !!! Ouah ! Je ne m’attendais pas à celle-là ! Ses muscles c’est pas de l’hélium, il me prend comme si j’étais une plume et me transporte dans ses bras. Roh, c’est trop mignon. Je ne peux pas m’empêcher de sourire pendant qu’il me transporte jusqu’à… là où il me transporte. Chez lui ! C’est bien vrai, il m’avait répondu qu’on irait chez lui. Pauvre maman, si tu me voyais… Mais tu ne me vois pas. Depuis que j’ai causé la panique dans une boîte de nuit, c’est drôle, tu ne me vois plus. HEY ! Suffit les souvenirs tristes, saleté d’alcool !! Je me concentre sur la chaleur des bras qui me tiennent, sur la douceur des lèvres, le goût de sa langue, toutes les images qui s’imprègnent dans ma tête… Je suis littéralement hypnotisée. Ça suffit la mélancolie, ça suffit de penser aux problèmes qu’il y a avec la Confrérie, l’Institut, Evan, mes jobs, ce qui compte c’est lui, moi…

Je pousse un soupir quand il me dépose finalement. Je ne veux pas m’asseoir, je sens que c’est un peu trop pour moi, meeeeeeerde…Pourquoi, Tequila, POURQUOI ?? Ah tiens, un verre d’eau !! Il est gentil le gentil monsieur ! Je lui marmonne un petit merci avant de boire lentement le verre d’eau. Pas trop viiite, pas trop leeeeent, on en renverse pas partouuuut, c’est bien ma grande, continue comme ça ! Maiiis, il est où ? Je sais pas, je sais plus… Je regarde le fond de mon verre d’eau et je me demande, je le bois, je le vide sur le sol, je me le vide sur le visage, j’attends qu’il revienne et je lui jette en pleine face ? Mais pourquoi je ferais ça ? Non, je ne suis pas saoule, il faut que je me calme, je vais me calmer, MAIS MERDE TEQUILA SORS DE CE CORPS ! Non, en fin de compte, reste là où tu es… Ohlàlà, j’ai hâte qu’il revienne, qu’on baise, qu’on baise et qu’on... baise. Il revient, me prend par la taille et on marche dans la fraîcheur de la nuit qui tombe, poétique et tout. Meh, ce n’est pas poétique pour deux sous ! Il m’ouvre la porte d’une belle auto mais… je m’en fous, le type qui conduit est plus intéressant.

-La route n’est pas très longue, je vais me faire le plaisir de te montrer ma maison… J'espère qu'elle va t'impressionner beauté...

Savez quoi, j’ai pas envie de répondre à ça. Fichu barman qui peut se payer une maison, moi je suis encore dans un appart miteux à gratter les cennes. Peut-être qu’il n’y a rien à répondre non plus. Alors je ne répondrai rien. J’ai juste envie de l’embrasseeer… Pourquoi je me gênerais ? Meh, peut-être parce qu’il conduit. Je me contente de poser ma tête contre son épaule et une main sur sa cuisse, en espérant qu’on arrive le plus vite possible. C’est silence dans l’auto, mon oreille posée sur son épaule capte les battements de son cœur et cette fichue sonnette d’alarme dans ma tête reprend de plus belle. Cette fois, c’en est trop… J’ouvre le poste de radio et je laisse les ondes musicales planer dans l’air, s’infiltrer doucement dans sa tête et dans la mienne. Dans chaque pore de peau, dans chaque battement de cœur, elles s’entrelacent au fil de la vie qui nous mène par le bout du nez. Ces ondes, j’y ai accès. Je ne veux pas lui faire ressentir quoi que ce soit, tout ce que je veux c’est entrer dans sa tête pour voir pourquoi j’ai cette impression. Une impression de quoi ? Mais je ne sais pas !!! Elle est juste là et je veux avoir le cœur net, je veux savoir ce qu’il y a. Je caresse doucement sa cuisse, juste pour faire bonne mesure. J’ai toujours autant envie de lui, qu’on se le dise, mais ça m’intrigue et je n’aime pas trop être intriguée. Non mais oh ! C’est moi l’intrigante dans la vie, c’est clair ? Alors je laisse planer un peu ma conscience dans la musique et comme la musique est dans la tête de Ryan, j’y suis aussi. Ce que j’y vois, ben…

Du sexe. Du désir. Une passion pour la chair que je n’aurais jamais cru possible et… cette note spéciale à chaque mutant, qui est omniprésente dans la variation du thème musical humain.

OH PUTAIN C’EST UN MUTANT !!!!! J’ai un grand, grand, grand sourire. Ça fait longtemps que je n’ai pas vu d’autres mutants en-dehors de la Confrérie et ça fait vraiment du bien d’en rencontrer un. Je ne peux pas m’en empêcher, je n’arrive pas à croire qu’il ait réussi à me le cacher aussi longtemps. Mais je n’arrive pas à comprendre c’est quoi son pouvoir, il doit être du genre passif comme celle de la blonde russe à qui j’ai cassé le nez l’autre jour.

« Dis donc mon joli, tu es plein de surprises…»

Il doit savoir qu’il est un mutant, non ? Sinon, ça risque de refroidir un peu l’ambiance…
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Jeu 12 Avr 2012 - 19:31

La route n'étant effectivement pas très longue, le barman savoure chaque seconde du voyage. La jeune femme, appuyée contre son épaule, le fait rêver à la nuit qui va suivre. C'est délicieux, c'est magique, c'est... Tout simplement il en a envie, et pour l'instant tout se déroule pour le mieux. Il laisse la jeune femme allumer la radio, une chanson plus ou moins bonne et pas vraiment appropriée, mais vu l'état actuel de sa cervelle, ça ne fait que l'aider à se concentrer, alors que la main de la jeune femme sur sa cuisse fait l'inverse. Ce simple contact l'attire, mais il fait l'effort de rester concentré sur la route, de toute façon, ils sont presque arrivés à destination. Comme il a hâte de goûter à sa peau, de goûter à ses charmes… Les idées qu’il a en tête ne s’expriment que très difficilement en mots, puisque ce sont ses pulsions qui parlent pour lui. Il a envie de la jeune femme, il ne désire que la coucher sur son lit, lui arracher ses vêtements… Et s’amuser toute la nuit…

Son œil capte enfin quelque chose d'intéressant à part la longue route répétitive qui s'étend devant lui: le sourire de la jeune femme. Pourquoi un tel sourire tout d'un coup ? La musique n'a pas changé, il n'a rien dit de plus que d'habitude, mais son sourire, s'il capterait la lumière du jour, illuminerait sans doute la route au complet. Beaucoup de questions apparaissent dans l'esprit du barman, mais finalement c'est elle même qui y répond.


-Dis donc mon joli, tu es plein de surprises…

-Je vais t'en faire découvrir beaucoup cette nuit beauté, plus que tu ne l'aurais jamais imaginé...

Même si les paroles du barman expriment de la confiance, il n'a absolument aucune idée de ce dont Kiara lui parle. Sa maison ? Son auto ? Ça le surprendrait beaucoup. Dans sa tête il tente de refaire la suite des évènements logiques qui ont mené à cette question, mais son cerveau imbibé d'alcool refuse aussitôt de réfléchir jusqu'à si loin, déjà qu'il tente de rester concentrer sur la route le plus possible. Son regard se tourne quand même pendant quelques secondes vers la jeune femme appuyée sur lui, Une lueur de questionnement dans les yeux. Parlerait-elle de son pouvoir ? Comment l'aurait-elle su tout d'un coup ? L'excitation qu'il lit dans les yeux de la jeune femme est pourtant très évidente, il ne semble pas y avoir de malice ou de mauvaises intentions enfin. Serait-elle une mutante elle aussi ? Et peu importe la réponse, comment aurait-elle fait pour détecter tout d'un coup que le barman avait un pouvoir alors que lui-même ne le comprenait et ne le contrôlait pas vraiment ?

*Sauvé par la cloche !* Pensa-t-il lorsqu'il vit enfin sa maison au un peu plus loin. D'un geste habile, il stationna la voiture dans l'entrée. La maison, sans être une grande réussite d'architecture, était assez grande, le mur à l'avant était composé de pierres non-travaillées, ce qui donnait une allure un peu récente à la construction. En éteignant la voiture, le barman dut se décoller de la jeune femme, mais ne s'empêcha pas d'aller lui ouvrir la porte et de la prendre à nouveau par la taille dès qu'elle sortit de la voiture.


-Voilà, c'est chez moi.

Évidemment, puisque le soleil était couché depuis un long moment, on ne pouvait pas très bien la voir, mais on pouvait se douter qu'elle était bâtie sur deux étages, avec un sous-sol probablement. Il se dirigea doucement vers la porte, toujours en gardant la rebelle dans ses bras. Des questions continuaient de pulluler dans sa tête. De quel genre de surprise avait-elle parlé à la fin ? Mais bon, entre penser à cette phrase plus longtemps et savourer le corps de la magnifique Kiara, le choix était très simple. Il ouvrit la porte doucement, puis alluma la lumière dès qu’il le put. À l’intérieur, on pouvait voir aussitôt que, soit le barman n’était que très rarement présent dans la maison, soit il était un maniaque de la propreté. La bonne option était la première : si la maison semblait en ordre, c’est qu’il n’y était pas très souvent.

À l’intérieur la maison reste assez simple : cuisine, salle à manger, salon, quelques chambres, salle d’entraînement, un peu de tout quoi. Décoration très basique, puisqu’il ne passe pas énormément de temps dans celle-ci. Les couleurs varient entre noir, rouge et blanc, tout dépend des pièces. Une description plus détaillée pourrait suivre, mais les lumières sont éteintes, et de toute façon, Ryan n’a pas vraiment l’intention de lui faire faire le tour de la maison. Une seule pièce l’intéresse pour l’instant, et c’est sans surprise sa chambre.


-Je te montrerai les lieux un peu plus si tu veux… Mais pas tout de suite, peut-être plus tard si ça ne te dérange pas, je n’ai pas la tête à ça vois-tu… Avec une femme… aussi délicieuse que toi dans mes bras… Je ne peux que penser que cette nuit sera… Endiablée…
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 3:39

Ohlàlà, c’est toute une maison ça. Même si je ne vois rien, je pense que je peux deviner une maison… comme j’aimerais avoir quoi ! Il a quel âge pour avoir ce genre de baraque ? Il a pas la trentaine, pas assez vieux pour avoir acheté une maison… Oh merde. Il habite chez ses parents. Je savais qu’il y avait quelque chose qui clochait ! En fait non, je ne le savais pas du tout, mais merde de merde !! Ah, dans le fond, merde. Si il habite chez ses parents, je me tire, c’est aussi simple que ça. Je m’appelle un taxi et je ne le revois plus jamais. HEY ! Maintenant que j’ai pris une décision (que je vais sûrement tenir… mouais…), je peux me lâcher ! Aaaaaah… Et dire que j’ai trouvé un mutant encore plus chaud que Pyro. Mais qui aime autant le baratin. Le blabla pour ne rien dire, ou pour se penser spécial. Ça me tape un peu sur les nerfs, ça fait mâle stéréotypé qui parle de lui et de ses prouesses au lit. Meh, tant que ce qu’il dit est vrai, ça ne me dérange pas en fin de compte ! Il doit être du genre à avoir de l’expérience, alors c’est plus que probable… Eh, j’suis pas si pire non plus ! Bon, je pourrais peut-être pas faire actrice de porno, mais je sais comment ça marche dans le lit.

-Je te montrerai les lieux un peu plus si tu veux… Mais pas tout de suite, peut-être plus tard si ça ne te dérange pas, je n’ai pas la tête à ça vois-tu… Avec une femme… aussi délicieuse que toi dans mes bras… Je ne peux que penser que cette nuit sera… Endiablée.

Tu me dis pas !!! Surtout que maintenant que je sais que tu es un mutant, tu viens de prendre 10x plus de valeur à mes yeux. Mais oui, j’aime les mutants, où le problème ? Y en a qui préfère les noirs, y en a qui préfère les femmes, les hommes, les asiatiques (pourquoi eux d’ailleurs ? Y ont tous des petits zob) ou je sais pas ! Moi je préfère les mutants, et c’est normal quand on pense que les mutants c’est les gens les plus évolués de la planète. Je ne me suis jamais tapé un mutant, du moins pas à ce que je me souvienne… Du moins, pas un qui m’ait autant fait d’effet. Je n’ai jamais autant souhaité sentir les lèvres d’un homme sur mon corps, je n’ai jamais autant désiré caresser la peau d’un homme, ni autant espéré être à la hauteur. WOHO !! On efface la dernière partie. Moi, Hypermusic, pas à la hauteur ? Attendez un peu qu’on se retrouve dans le lit et c’est lui qui va s’inquiéter. Je ne peux pas arrêter de penser à ses mains sur moi et… ça me rend dingue.

« Arrête de parler et montre moi où tu veux qu’on commence, tu veux bien ? Je vais devenir folle si tu ne m’embrasses pas dans les trois prochaines secondes. »

Les trois secondes restaient en suspension dans l’air, incertaines quant à vivre ou non. Moi je dis qu’elles vont passer, que je deviens folle et que je le viole. Meuuuuuh non !! Un viol c’est quand l’autre n’est pas consentant. Avec la manière dont il m’a apporté dans ses bras dans le bar, à ses baisers aussi endiablés que les miens, je crois que… hmmmm, j’aime tellement l’embrasser. Je ne sais plus trop si c’est moi qui lui ai sauté au cou ou lui qui m’a sauté dessus, mais l’important c’est tous ces muscles, juste pour moi. Toute cette peau, douce comme du… truc très doux (non mais demandez moi pas des comparaisons poétiques, j’vous emmerde !) juste pour mes mains à moi. Juste pour moi, son corps est pour moi ! Son mental, j’espère pas trop, mais de ce que je vois il se donne quand il embrasse quelqu’un, quand il baise quelqu’un ça doit être la même chose non ? Roooooh, j’ai hâte qu’il me montre où elle est la chambre à coucher !

Sans m’en rendre compte, alors qu’il me prenait par la main pour aller dans sa chambre, je soupire de satisfaction en disant « Putain j’adore les mutants. »

Est-ce qu’il m’a entendu ? Je sais pas, mais dans le fond, c’est juste le parfait moyen d’introduire le fait que moi aussi je suis une mutante ! Si il relève la remarque, bien entendu.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Dim 15 Avr 2012 - 20:11

-Arrête de parler et montre moi où tu veux qu’on commence, tu veux bien ? Je vais devenir folle si tu ne m’embrasses pas dans les trois prochaines secondes.

Le séducteur ne se fait pas prier plus longtemps pour l'embrasser passionnément, caressant du même coup son dos, sa tête, ses cheveux, ses fesses, bref toute partie de son corps que ses mains pouvaient atteindre, passant un peu plus de temps sur les parties découverte de son corps. Mais c'est que sa peau est parfaite en plus, respirant la fraîcheur et la passion si intensément qu'il pouvait presque le goûter simplement en y touchant. Il aurait pu continuer ainsi longtemps à caresser cette jeune femme délicieuse, mais il désirait bien plus que de simples caresses. Alors qu'il marchait doucement vers sa chambre avec la belle rebelle, il ne put qu'entendre le commentaire de celle-ci.

« Putain j’adore les mutants.

Le mutant s'arrêta. Son cerveau venait à l'instant d'éliminer les restes d'alcool pour réfléchir à toute allure. Un mutant ? Il savait bien qu'il avait un don de séduction hors du commun, mais de la à appeler cela une mutation ? Attendez... mais comment peut-elle le savoir de toute façon ? Son pouvoir agit de façon indéterminée, lui même ignore quand est-ce qu'il agit, alors comment une tierce personne peut-elle le savoir ? Attendez... ATTENDEZ... Une chance qu'il a une bonne tolérance à l'alcool, parce que sinon son raisonnement serait des plus étrange, mais est-ce qu'elle serait elle aussi une mutante ? Woa... Parce qu'il y en aurait plus d'un ici ! Il ne serait pas le seul avec des... pouvoirs étranges comme celui-ci ?

Son cerveau tentait de tout comprendre, l'évènement du verre explosé dans le mur lui revint en mémoire. Comment avait elle pu envoyer le verre de cette façon, d'une simple pitchnot, exploser dans le mur ainsi ? Elle était une mutante elle aussi, cela lui semblait maintenant évident, mais quels étaient ses pouvoirs et comment pouvait elle ainsi savoir qu'il avait lui aussi un don ? Et dans son cas, était-ce un don ou une mutation ? Il ne le savait plus trop... La jeune femme semblait pouvoir contrôler son propre pouvoir bien mieux que lui-même... Mais putain pourquoi son cerveau pensait à ça maintenant ? Il y a d'autres choses de plus important à penser qu'un don, une femme ravissante attendait simplement qu'il se rende dans sa chambre...

Deux sentiments se battaient en lui : le premier était le questionnement qui venait d'apparaître dans son esprit, et le deuxième, beaucoup plus charnel, ne demandait qu'à le mettre dans son lit et se faire plaisir. Lequel des deux allait l'emporter ? Le pervers qu'il était décida que le deuxième l'emporterait pour l'instant, mais que beaucoup de questions devraient être posées. Il ne faisait que penser au contact de ses mains nues sur sa peau, de ses lèvres sur son torse et de tout ce qui pourrait suivre. Son esprit ne faisait qu'imaginer tout ce qu'il allait vivre avec cette magnifique partenaire, le reste pourrait attendre le lendemain sans problème... si elle était toujours là du moins. Recommençant à marcher en espérant que celle-ci ne pose pas trop de questions sur ses pouvoirs, il ouvrit la porte de sa chambre, mais au moment d'entrer, il lui demanda tout de même:


-Tu es une... mutante ? Intéressant... très intéressant...
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 2:41

Ses mains sur moi sont tout simplement magiques, partout où elles vont, elles provoquent frissons en sensation de chaleur, j’ai l’impression de fondre dans ses bras. J’ai une partie de mon anatomie qui commence à fondre particulièrement, mais ça ne vous regarde pas vraiment. D’ailleurs, la suite ne vous regarde pas du tout. Alors qu’il ouvre la porte de sa chambre, il me dit :

-Tu es une... mutante ? Intéressant... très intéressant...

Et tout ce que je peux penser, c’est *merde mais je veux pas m’expliquer maintenant, ça va trop casser l’ambiance* alors been… J’en reparle pas. Hors de question de casser cette ambiance de déluré, je peux sentir l’odeur de la luxure que son corps émane et ça me fait trembler, mais trembler de plaisir. Il me caresse, mais je ne suis pas en reste, mes mains se promènent dans son dos, sur ses fesses, dans ses cheveux si douuuux… Je passe une main sous son t-shirt pour voir si sa peau est aussi douce et…

Peau douce : Check
Cheveux doux : Check
Muscles fessiers : Check
Muscles abdominaux : Check
Ses lèvres : Depuis longtemps Check !
Y a pas mal d’autre choses que j’ai vérifié, mais ça c’est les plus importantes, non ?

Qu’est-ce qu’il me reste à checker… Oh, une dernière petite chose…. Mais ça, ça va rester entre moi et lui. (si vous ne devinez pas, comptez pas sur moi hein ! Déjà que vous nous espionner comme une bande de pervers….)

« On parlera mutant demain, pour l’instant la seule chose que je trouve intéressante est en combien de temps on va se retrouver nu sur ce lit »

(Partie hentaï : erreur système)

Plusieurs heures plus tard…

Hmmmm, je viens de me réveiller et j’ai même pas mal à la tête ! Un peu, mais tellement pas beaucoup, comparé à certains matins… Je me souviens parfaitement où je suis, ce que j’ai fait, avec qui je l’ai fait aussi. Tant mieux, je n’aurais voulu oublier ça pour rien au monde. Les draps dans lesquels je me trouve sont confortables, mais pas autant que les bras qui m’entourent. Ouh, ouh, ouh ! Faut que je sorte de ce lit avant de me faire dessus. Putain, elle sont où ses toilettes ?? Je me promène un peu au hasard en essayant de ne rien renverser, rien faire tomber et pas me cogner contre une porte ou une autre. Il a une belle maison, et je me demande si je vais tomber sur papa ou maman, mais pour l’instant je n’ai pas rencontré âme qui vive. Ça y est !! J’ai enfin trouvé sa salle de bain. C’est important dans la vie, aller aux toilettes. Mais pourquoi je vous parle de ça ? Ohlàlà, j’ai hâte de prendre un café… Ou de me rendormir. Je retrouve mon chemin jusqu’à sa chambre à coucher et je reviens me blottir dans ses bras en soupirant de satisfaction. J’ai rarement autant aimé un gars, physiquement parlant. J’ai tout simplement adoré cette nuit de plaisir brut et raffiné. On a pas arrêté de la nuit, j’ai eu droit à la totale et lui aussi. J’espère qu’il a autant aimé que moi et qu’on va se revoir un jour ou l’autre… Je ne veux pas quelque chose de sérieux tout de suite, mais si je peux continuer à avoir des nuits comme ça une fois de temps en temps je crois qu’être de bonne humeur va être plus facile. Il sent tellement bon en plus… J’ai le nez niché dans le creux de son cou et je caresse distraitement son torse en enroulant une jambe autour des siennes, en attendant qu’il se réveille.

Peut-être qu’il va en vouloir plus sur les mutants, et j’espère qu’il va être capable de m’écouter avec l’esprit ouvert. Je ne sais pas s’il serait d’accord avec la vision de la Confrérie, mais je peux toujours lui en parler non ? Si jamais il décidait de rejoindre la confrérie… Peut-être que ça donnerait le coup de pied au cul de Pyro pour se décider à plus me parler. Avec lui je serais prête à avoir quelque chose de plus sérieux, mais je crois qu’il est au même point que Ryan question sentimentalité. Bah, pas grave, en attendant de trouver celui qui va comprendre ma mutation en plus de me comprendre moi, je peux toujours aller voir à droite et à gauche. J’ai le droit, j’en ai envie et ça marche bien en plus ! La nuit que je viens de passer me le prouve.

Je le sens remuer un peu, je crois qu’il se réveille. Il était temps, espèce de belle au bois dormant !
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 4:31

Oh! Mais c'est que ces caresses deviennent de plus en plus chaudes dis-donc! Le lit les attend, il n'est qu'à quelques pas, et Ryan se demande si effectivement ils vont se rendre jusqu'au lit pour leur partie de plaisir. Auront-ils le temps? Les mains de la rebelle provoquent encore chez lui toute une gamme de sensation qu'il ne vit pas tous les jours, après tout ce n'est pas tous le monde qui sait comment bien éveiller les sens de son partenaire.

-On parlera mutant demain, pour l’instant la seule chose que je trouve intéressante est en combien de temps on va se retrouver nu sur ce lit.

-Pas longtemps, crois moi...

De toute façon ses lèvres sont bien trop occupées à aller quérir de nouveaux baisers de sa très chère compagne, et ses mains explorent désormais des recoins de son corps où il n'avait pas osé explorer auparavant. Son cerveau s'est complètement éteint, tout ce qui reste de lui c'est une passion pour le corps de Kiara et une énergie inépuisable de plaisir, ses sens sont maintenant aux commandes de son corps, et il va profiter... très longtemps... de la rebelle la plus chaude vers qui il a eu le plaisir de croiser le regard.

(Partie hentaï : erreur système numéro 2)

Plusieurs heures plus tard…

Quelle nuit! Enfin... quelle nuit et quelle matinée! Combien de temps est-ce que tout cela a duré? Des heures, de longues heures de plaisir, parsemées de quelques pauses caresses / baisers tout mignon, mais pour le reste, que du plaisir, de la passion, de la chaleur, bref, une nuit endiablée serait sans doute le meilleur terme. Parce qu'elle n'est pas une ange la fille en plus, loin de la! Un vrai diable, ou une vrai diablesse... En fait, le terme de succube serait sans doute le plus approprié... C'était une nuit du tonnerre, une nuit infernale, une nuit... les termes qui pourraient suivre sont nombreux et tous veulent dire la même chose. N'empêche que, même pour le séducteur Ryan Smith qui accumule les conquêtes, cette nuit était extraordinaire. Comme si elle savait ce que le barman voulait, et faisait tout pour le mettre en œuvre, mais en y ajoutant une touche personnelle qui ne faisait que plus le stimuler encore.

Ses yeux commencent à s'ouvrir lorsqu'il sent que la jeune femme se lève pour trouver les toilettes, mais ne se force pas à se lever. Après tout, il a l'habitude de voir ses conquêtes s'en aller au petit matin sans dire au revoir, et c'est bien parfait comme ça. Au moins, ils ne se font pas d'idée dans ce temps là. Il pense déjà pouvoir dormir encore un peu lorsqu'il sent les cheveux de la rebelle réapparaître sur son visage. Hum... même le matin ils sentent bon, c'est pas peu dire en plus de la nuit qui n'a pas du aider! Mais c'est donc qu'elle reste avec lui un moment alors? C'est plutôt rare, mais bon, le barman ne va certainement pas refuser ainsi la proximité de la jeune rebelle. Déjà, lorsqu'il sent sa jambe enrouler une des siennes, un début de sourire apparaît sur ses lèvres, même s'il fait tout pour faire durer le moment.

Il finit tout de même par bouger un peu, son corps commençant enfin à accepter l'idée de se réveiller. Un bâillement paresseux s'échappe de ses lèvres alors qu'il descend la tête doucement pour pouvoir regarder la jeune femme qui ne semble pas vouloir lâcher son torse. Lui non plus ne veut pas lâcher Kiara de toute façon, de cette position il peut sentir tout son corps, sa poitrine, ses cuisses, son ventre, bref... lui aussi est très bien actuellement.


-Bon matin beauté... tu es encore là...

Son ton de voix exprime la surprise et le bonheur. Il est effectivement très heureux de savoir qu'elle n'a pas disparu sans laisser de trace, après tout des nuits aussi agréables il en veut d'autres. Ses mains vont caresser doucement son dos et ses fesses, puis il dépose un baiser sur son front. Il aurait bien essayé de capturer ses délicieuses lèvres, mais caché ainsi dans son propre cou, il est assez difficile de l'atteindre.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 13:54

Oooh ce qu’on peut se sentir bien dans les bras d’un homme… Lui surtout ! De un, il sent bon, de deux, il est bâti juste ce qu’il faut pour que je me sente confortable, pas un poil de graisse visible, dans ma tête des souvenirs du toucher de ces muscles sous mes doigts, sous ma langue… Ok Kiara, ça suffit les hormones sinon tu vas vouloir recommencer !! Et tu n’as pas le temps, non non, ce soir tu as une soirée et tu peux pas être crashed out. Pas si tu veux vivre de cette profession encore longtemps. Alors que je pensais à toutes ces choses super pertinentes, je le sens qui remue un peu et dépose un baiser sur mon front. Awwww, il est trop chou.

-Bon matin beauté... tu es encore là...

Eh ben quoi, il pensait que j’allais juste partir comme ça ? Meh, si il aurait juste été un humain de base, ouais, et sans regret en plus. Avec ou sans mon numéro de téléphone, mais probablement sans. Lui par contre… Il est comme moi. Je ne sais pas jusqu’où va son pouvoir, ni même sa nature, je sais seulement qu’il en est un et que la musique dans sa tête est très joliiie !! Quand on était dans l’auto et que j’ai mis la musique, lorsque cette musique s’est mise dans sa tête, j’en ai profité pour y faire un tour avec elle. Pas pour espionner ! Parce que j’avais un pressentiment dans mon inconscient, comme si la musique qui se dégageait de lui avait un quelque chose de… pas normal. Mais j’aime le pas normal !! Oh que oui que je l’aime le pas normal. Tout ça pour dire que, vu qu’il est mutant, il a plus de chance d’avoir mon numéro de téléphone et que j’y réponde. Que je pense que je veux le revoir. Parce qu’il est mutant, mais aussi parce qu’il est une bête au lit. Un étalon, un tigre, un chaton quand il faut qu’on reprenne notre souffle, mais je ne peux pas croire la nuit que j’ai vécu. Comme si… Je n’avais même pas le temps de penser à ce que je voulais qu’il me fasse et il me le faisait ! Non seulement il le faisait, mais il le faisait mieux que quiconque l’avait fait avant lui. Je ne sais pas combien de 10 sur 10 j’ai eu dans ma vie, mais c’est clair que lui en est un.

« Ouais je suis encore là… Je squatte ton lit jusqu’à ce que tu me fasses un café ! »

Avec un sourire sur les lèvres, je rapproche celles-ci des siennes et en retenant mon souffle, parce que l’haleine du matin ça craint toujours, je dépose un petit baiser, léger comme un papillon sur ses lèvres. Merde que j’aimerais rester encore longtemps dans ses bras, encore un peu, toujours un peu plus, jamais sortir de ce cocon qui m’entoure et me fait sentir si bien. Je pense que c’est une des choses que j’ai aimé chez lui aussi, il me fait sentir bien. Je me sentais désirée, je me sentais extraordinaire, et encore ce matin avec son petit bisou sur le front, ça me fait sentir comme si… j’existais quoi. Je ne suis pas juste une passe, j’ai droit à un petit bisou. Peut-être oui que je suis juste une passe, mais au moins il n’est pas assez crétin pour me le faire sentir. Les hommes qui m’ont fait sentir comme une merde se sont sentis comme des merdes, mais je ne veux pas rentrer dans ces détails, c’est déprimant. Je ne suis pas en amour, on se calme, tout ce que je sais c’est que… Oh et merde à la fin, je veux un café. Les émotions et moi, c’est pas toujours un bon mélange. La baise et moi, c’est un mélange du tonnerre, mais ça ne peut pas aller plus loin que ça.

« Je ne peux pas rester trop longtemps, ce soir j’ai une soirée à Manhattan, faut que j’aille chez moi me préparer… »

Peut-être que lui aime le look naturel, mais je sais que les clients aiment voir une déesse des rythmes bien maquillée et habillée comme une déesse quoi. Une déesse punk dans mon cas. Je ne me maquille jamais beaucoup, avoir des yeux noirs comme ceux que j’ai, mettre du noir en plus autour ça fait juste trop de noir, mais je me débrouille pour avoir l’air un peu moins naturel. Du eye-liner mauve comme mes cheveux, mes cheveux sont coiffé un peu spécialement, à moitié relevés et à moitié tombants, je suis habillée en Hypermusic aussi. Cuir, corset qui laisse voir mon nombril, cuir, cuir, et encore du cuir. Bottes montantes, collier de cuir, avec ou sans pic ce soir ? Meh, on verra ça tout à l’heure. Pour l’instant, je veux un café. S’il me dit non, pas de café, ben je prends mes cliques et mes claques et je m’en vais sans même lui laisser mon numéro de téléphone. Non mais je ne lui demande pas la lune !! Juste un café, je veux même pas un déjeuner, juste un café. Merde que j’ai besoin d’un café, je suis à peine réveillée, j’aimerais avoir les idées claires quand je vais aller chez moi. Oh, mais où est-ce que je suis précisément ? J’étais pas en état de prendre le chemin en note quand on a eu notre petite balade en voiture. Bon, ben ça doit pas être trop loin… Mais je n’ai pas d’auto, peut-être un peu d’argent pour un taxi ? Pas important, je veux un café.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 16 Avr 2012 - 15:35

-Ouais je suis encore là… Je squatte ton lit jusqu’à ce que tu me fasses un café !

-Hum… Si j’ai bien compris si je te fais un café tu te lèves ? Je me demande si je devrais vraiment t’en faire un… Je te garderais ici pour toujours s’il n’en était que de moi beauté…

Un semblant de sourire apparut sur les lèvres du barman. Vraiment il aimait les punks, c’était décidé. Surtout des punks dans son genre à elle, qui n’ont peur de rien et qui osent aller chercher ce qu’ils veulent sans penser pendant 36 heures à chacune de leurs actions. Ça fait vraiment du bien à voir en fait, quelqu’un d’un peu plus naturel de temps en temps. Les putes qui se maquillent pendant 4h par matin ont leurs avantages, mais… entre les deux, Ryan choisit Kiara à tous coups.

Puis lorsque la jeune femme dépose un baiser sur ses lèvres, il se demande s’il devrait aller en quérir un autre. Lui n’est pas du genre à se priver lorsqu’il désire quelque chose, alors il va en quérir un deuxième, puis un troisième, tous aussi doux que le premier que lui a servi la rebelle. C’est incroyable à quel point il ne désire plus bouger. Étendu dans le lit ainsi avec la superbe Hypermusic dans ses bras ainsi, il pourrait passer la journée sans même remuer… ou enfin, en remuant de temps en temps, probablement avec elle sur lui pour recommencer ce qu’ils ont fait pendant toute la nuit… Il finit quand même par se relever doucement, essayant de faire remuer la jeune femme le moins possible.


-Je ne peux pas rester trop longtemps, ce soir j’ai une soirée à Manhattan, faut que j’aille chez moi me préparer…


-Je comprends t’inquiète, même si sa me déçoit un peu je l’avoue. Mais je vais quand même te kidnapper pendant quelques minutes le temps de te faire un café digne de ce nom !

Un sourire aux lèvres, reprenant des jeans d’un des tiroirs de sa chambre, il se revêtit partiellement pour se rendre à sa cuisine pour réfléchir un peu. Son cerveau n’étant pas son muscle le plus développé, il lui fallut du temps pour réfléchir à ce que la jeune femme lui avait appris la veille. De toute façon, sa tête était encore sur un petit nuage après cette superbe nuit, probablement serait-il dans les vapes pour la journée, mais il se posait quand même quelques questions qui semblaient tout faire pour le ramener sur terre. D’abord cette histoire de mutant. Oui, il était prêt à dire qu’il avait un don pour séduire quiconque approchait de son champ de vision, mais… était-ce vraiment une mutation ? Il savait que lorsqu’il y avait contact avec ses mains, la plupart des gens finissaient dans ses bras, du moins ceux qui avaient une personnalité manipulable, mais… une mutation vraiment ? Et elle, quel était donc son pouvoir ? L’avait-elle hypnotisé ? Un sourire apparut sur ses lèvres, après tout c’était plutôt l’inverse qui s’était produit. À moins qu’elle aussi puisse le contrôler d’une façon ou d’une autre… AAHH ! Trop de questions pour son cerveau endormi, il ne s’était même pas rendu compte que machinalement il avait fait un déjeuner complet. Il regarda l’assiette pleine avec des œufs, bacon, toasts et tout ce qui vient avec. En voilà une qui va pouvoir en profiter au moins.

Quelques minutes plus tard il retourna effectivement dans la chambre, le déjeuner dans une main et les tasses de café dans l’autre. Il en profite pour dévorer encore Kiara du regard. Bon dieu qu’elle est belle ! Un corps parfait, naturel, une vraie force de la nature, agile et tout ! Il n’en revient tout simplement pas. Dire qu’il a pensé la nuit avant de la rencontrer que sa soirée risquait d’être ennuyeuse, il s’était littéralement trompé.

-Déjeuner au lit pour la seniorita, avec mes respects.

Le barman s'incline, un sourire aux lèvres encore, puis se redresse en riant. Il n'est jamais sérieux, peu importe quel est l'aspect de sa vie auquel on pense. Il veut rire et passer du bon temps, et avec Kiara ça semble très simple d'avoir... de l'excellent temps.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 17 Avr 2012 - 2:35

Son lit est doux, ses lèvres le sont tout aussi et je savoure sans complexe les quelques baisers posés sur mes lèvres. Je me sens bien, je n’ai pas à me retenir pour laisser la mutante en moi exister. Je ne sais pas pourquoi, mais avec les humains de base j’ai toujours un petit recul, je me retiens toujours un peu, ils ne sont pas comme moi ! Ils ne sont pas de la même race que moi… Et c’est un fossé qui est infranchissable. Mais lui, il partage mon gène, et même si il ne comprenait pas mon pouvoir, même si il décide de renier la partie mutante en lui, ça ne changerait rien. J’ai l’impression de pouvoir être celle que je suis, une fille simple et spontanée, non pas une mutante avec un être humain. En plus, quand je suis avec des humains de base, faut que j’aille le caractère de la déesse de la musique, ils sont des crapauds et je suis la colombe. Ensemble, on est deux jolis zozio qui volent dans l’air et qui font des cabrioles ! Pas besoin de me camoufler, pas besoin de cacher cet aspect de ma vie. Bon, je ne lui en ai pas parlé, mais ça ne saurait tarder. J’ai rarement pu parler de ce sujet à quelqu’un d’autre, les mutants de la Confrérie ne sont pas toujours des interlocuteurs… comment dirais-je… à mon goût ? On va dire ça comme ça. Je n’ai pas envie de me taper des discussions sur les motos à chaque soir, même si je trouve ça passionnant une fois de temps en temps. Ça ne paraît sûrement pas toujours, mais je me pose beaucoup de questions sur qui je suis, pourquoi je le suis, qu’est-ce que je vais faire, est-ce que c’est la bonne chose à faire ce que je fais en ce moment, et toutes ces autres merdes philosophiques. Ça me casse la tête, mais ça me fait du bien, j’ai l’impression d’être… plus intelligente ? Non, c’est pas ça. J’ai l’impression de vivre réellement, en me questionnant sur mes gestes et le pourquoi de mon être. Oh, ça sonne vachement bien ça, *le pourquoi de mon être*. Pouah, si les gens m’entendaient dire ça un jour, ils en feraient une crise cardiaque…

-Je comprends t’inquiète, même si ça me déçoit un peu je l’avoue. Mais je vais quand même te kidnapper pendant quelques minutes le temps de te faire un café digne de ce nom !

Haha, comme si j’allais résister à ce kidnapping. Je suis bien trop confortable dans son lit ! Mais ça implique qu’il bouge ? Ooooh, j’en veux plus de ce café, Ryan, reste avec moiiii… Justement, il bouge, mais fait attention pour ne pas trop me déranger. C’est comme si on me coupait une source de chauffage, j’ai froid d’un coup et je serre la couverture contre moi en inspirant son odeur avec bonheur. J’ouvre paresseusement un œil, juste à temps pour voir une jolie paire de fesse se faire couvrir par un jeans. Hmm, je les prendrais bien comme déjeuner tiens… Miam ! Un sourire étire mes lèvres à cette pensée et je le regarde franchir la porte, qu’est-ce que j’ai bien fait de coucher avec lui. Depuis que je suis de nouveau dans ses draps, mon cerveau s’embrume (comme si il en avait besoin lui…) et j’ai envie de dormir encore un peu. C’est ce que j’allais faire, couchée en boule, dans son odeur mélangée à la mienne, à celle de la nuit qu’on vient de passer. Quel mélange… du tonnerre ! BA-BOOM ! Je rigole un peu en pensant à ça et ça me réveille un peu, juste assez pour m’apercevoir qu’il revient avec un plateau tout garni de déjeuner de… mais c’est pas un déjeuner pour une histoire d’un soir ça ! Ohlàlà, il s’est donné ! Peut-être qu’il ressent quelque chose de plus pour moi ? Hmm, ça me ferait plaisir ça ! Je ne sais pas combien de temps dure l’effet d’une nuit comme celle qu’on vient de passer, mais si c’est assez pour avoir un déjeuner comme ça, je n’ai qu’une chose à dire… Alléluia ! Je me retourne sur le dos et m’étire comme un félin, ce faisant la couverture glisse un peu de sur ma poitrine, laissant celle-ci exposée à l’air et… je vous jure, c’était pas fait exprès ! Non, je n’aime surtout pas quand un bel homme regarde cette partie de mon anatomie dont je suis très fière. Je m’assis en indien et la couverture glisse totalement, laissant mon ventre aussi à l’air. De toutes façons, ce n’est pas comme si j’avais à être pudique avec lui, surtout après la nuit qu’on vient de passer ! Mais dans la lumière du jour, c’est un peu différent. J’ai la peau d’une asiatique qui se fait bronzer… quand elle peut, donc pas souvent. Je n’aime pas m’emprisonner dans une cabine pleine de tube qui projette des rayons cancérigènes, et les plages ne sont pas un de mes endroits préférés au monde. Donc, je suis un peu blanche, mais je l’assume. La mode, je m’en contrebalance, je suis bien comme je suis. Donc ! Pas de honte à me montrer le bidon. Et j’en aurai certainement pas à le remplir avec toute cette nourriture !

-Déjeuner au lit pour la seniorita, avec mes respects.

Son rire est contagieux, je pouffe un peu avant d’incliner la tête pour mimer ce qu’il vient de faire.

« Merci señor, je vous invite à partager ce déjeuner avec moi de bon cœur. »

Je commence par le café, encore un peu brûlant mais parfait pour moi. Alors qu’il s’assoit à coté de moi pour le déjeuner, je prends une assiette que je dépose dans le creux de mes jambes qui sont toujours en indien. Je ne m’en rendais pas compte, mais j’avais faim ! Je prends une bouchée de bacon avant de me rendre compte que… J’ai encore le goût de l’embrasser. Pouah ! Je vais me gêner tiens ! J’attends qu’il finisse sa bouchée et d’un doigt, je lui fais tourner le menton vers moi et dépose un plus long, plus langoureux baiser. Je soupire profondément en quittant ses lèvres, mais quelle connerie de ne l’avoir jamais rencontré avant ! Il est mutant, et la communauté mutante de New-York est assez grande, mais quand même… Il n’est connu par aucun d’entre eux ? Je connais la plupart des mutants de l’Institut grâce à la Confrérie, je connais aussi la plupart des mutants de la Confrérie, mais pas lui. Pas du tout même.

« Décidément, faut que j’apprenne à mieux connaître la communauté mutante. Si ça te gêne d’en parler, tu peux toujours me dire stop, mais je suis curieuse à ton sujet. »


Rien de plus vrai. La curiosité me dévore. C’est quoi son pouvoir ? Est-ce qu’il transforme les gens en grenouille ? Est-ce qu’il a des excroissances dans le dos qui poussent à volonté ? La taille de son… c’est pas une mutation quand même ? Je prends une bouchée d’œuf que je savoure un instant avant d’avaler, guettant sa réaction.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mar 17 Avr 2012 - 3:23

La simple vision du corps partiellement nu de la jeune femme ravive en lui les doux souvenirs de la nuit dernière. Décidément, cette soirée endiablée s'est bien mieux terminée qu'il ne l'aurait cru. Il n'était certainement pas saoul, ou du moins pas trop, parce que la ravissante jeune femme qu'il a devant les yeux est aussi magnifique que dans ses merveilleux souvenirs. Il lui est déjà arrivé trop souvent de se réveiller un lendemain matin, sans souvenir de la veille, en très désagréable compagnie, mais celle la... Si ce n'était de son désir de retourner chez elle se préparer, il la kidnapperait pour... au moins pour la semaine avant de la laisser sortir! Et il s'occuperait d'elle... tellement bien... qu'elle n'aurait plus jamais le goût de partir, parole d'honneur!

Puis, lorsque la dite couverture tombe sur ses jambes, sa poitrine ainsi dévoilée, le pervers ne peut quitter du regard les seins de Kiara pendant plusieurs secondes, avant de se secouer la tête pour croiser de nouveau le regard de celle-ci. Mais qu'elle est belle! C'est à croire qu'une déesse, peu importe la religion (mais pas une déesse à six bras quand même) s'est littéralement matérialisée à ses côtés. Ses courbes sont parfaites, son visage magique, ses yeux renversants, bref, une composition parfaite avec une personnalité tout aussi parfaite. En lui tendant l'assiette, Ryan s'assoit à ses côtés, allant quérir un baiser dans sa nuque douce et merveilleuse. Il se sent tellement bien ainsi, à proximité de la chair de la magnifique punk aux cheveux mauves. Il pourrait passer la journée ainsi, d'ailleurs il n'a rien à faire aujourd'hui, alors pourquoi pas? Mais la kidnapper serait mal vu si elle a à travailler malheureusement... Pourtant il doit s'assurer de la garder dans sa vie, ça c'est certain. Il va immédiatement tout mettre en œuvre pour la garder près de lui. Putain mais pourquoi sa peau sent-elle aussi bon aussi! C'est à croire que son parfum naturel provient directement des plus grands créateurs de parfum au monde, et pourtant, après leur nuit, il serait normal qu'une certaine odeur subsiste... Pourtant elle continue de respirer la fraîcheur et la légèreté, deux mots qui sonnent si doux aux oreilles du barman.


-Merci señor, je vous invite à partager ce déjeuner avec moi de bon cœur.

-Mais merci bien!

Il n'hésite pas à se servir, s'assurant cependant de laisser les meilleurs morceaux à la jeune femme. Il n'est pas cuisinier loin de là, mais au moins mettre toutes les chances de son côté! De toute façon, grâce à l'argent de son père, il peut très bien aller manger ailleurs s'il a encore faim après. Parlant de faim... La jeune femme l'embrasse de façon langoureuse, et le barman ne se fait pas prier pour lui rendre la pareille. S'il écoutait son corps, il balancerait le déjeuner par terre et lui sauterait dans les bras, parti pour une autre nuit de folle passion, mais pour l'instant elle doit partir... malheureusement. Alors il se contente de lui rendre la pareille, déposant sa main sur la nuque de la jeune rebelle, il attend simplement que sa gorgée de café ait passé pour l'amener jusqu'à lui, par-dessus le déjeuner en question, et l'embrasse avec fougue et passion, caressant doucement son dos avec son autre main. Mais pourquoi est-ce aussi difficile d'arrêter de vouloir goûter ses lèvres à la fin? Si douces, si... Arg, les mots n'existent même pas pour les décrire. Il finit quand même par se reculer après quelques longues secondes qui selon lui auraient pu durer sans problème plusieurs heures.

-Décidément, faut que j’apprenne à mieux connaître la communauté mutante. Si ça te gêne d’en parler, tu peux toujours me dire stop, mais je suis curieuse à ton sujet.

-Je ne te cacherai pas que je n'en ai jamais parlé à personne... de toute façon, personne ne m'aurait compris ou ne m'aurait cru, à dire vrai, tu es la première mutante que je rencontre... Ou du moins, que je suis au courant que c'est une mutante...

Le barman semble un peu mal à l'aise à cause du sujet. C'est vrai, personne n'a jamais su que son pouvoir existait. Pas même sa sœur avec qui pourtant il a partagé sa vie en grande partie, ni son frère, ni ses parents. Il n'en a jamais parlé à Daisuke non plus, de toute façon il se doutait bien qu'au moins une fois son pouvoir avait du agir sur le jeune asiatique, alors il ne l'aurait sans doute pas compris. Comment expliquer ce magnétisme qu'il créait chez les gens qui les poussait ainsi à venir à lui? Même lui ne le comprenait pas tout à fait, ni ne l'exploitait tout à fait correctement. La plupart du temps, son pouvoir était actif sans même qu'il le sache, il pouvait aussi le forcer sur une personne en particulier, mais à part ça... Il prit quelques secondes pour y réfléchir, cherchant les mots pour exprimer le mieux possible ce que lui même ne comprenait pas tout à fait.

-Bon... Ma mutation agit par l'entremise de mon regard... ou de mes mains... mais toujours sans même que j'y pense. Je peux le forcer, mais je t'expliquerai après. Lorsque je croise le regard de quelqu'un, il va naturellement se sentir attiré par moi. Lorsque je touche quelqu'un, il va se sentir encore plus en confiance... un espèce de mélange entre la séduction et la confiance aveugle... C'est un peu délicat à expliquer, moi-même je ne le comprends pas... Mais lorsque tu as croisé mon regard, tu t'es sentie attirée par moi non ? C'est un peu ça... Si je le forcerais à s'activer sur toi aujourd'hui, peut-être agirais-tu différemment, mais je ne le force que très rarement. Après tout j'aime bien que les gens gardent leur tête si tu vois ce que je veux dire !

Mélanger humour et sujet sérieux, voilà qui pouvait l'aider à mieux s'exprimer. C'était un peu dur à expliquer à une femme qu'il venait tout juste de séduire justement, mais l'avait-il séduit grâce à son pouvoir ou à ses charmes naturels? Une question qu'il se posait après chacune de ses rencontres...
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Mer 18 Avr 2012 - 13:50

OH. Malaise. Je suis une des premières personnes à qui il en parle, son pouvoir c’est de séduire le monde et on vient de coucher ensemble. Que de joiiie !! Non mais c’est quoi le truc, il s’est servi de son pouvoir pour m’attirer dans son lit ? Ben non, il vient de le dire, il n’aime pas faire ça. Meh, qu’est-ce qui le prouve ? MEH! Il aurait pu juste ne pas le dire, et j’en aurais rien su ! Est-ce que je le prend pour, il est honnête avec moi, ou juste… je sais pas… Je ne me crispe pas dans ses bras, je suis juste en train de réfléchir et même après un café, c’est pas évident. Y a un truc par contre… Son don, c’est pas de baiser comme un dieu ? Au pire, si son don me fait me sentir bien, j’ai rien contre ça !! Au contraire, je vais en profiter tiens ! Et comme je disais, son don c’est une chose, mais y a une partie de lui, comment il agit avec moi, ce qu’il fait, c’est pas sa mutation. Le déjeuner au lit, c’est pas parce qu’il est capable de faire en sorte que les autres soient attirés vers lui. C’est lui, c’est dans sa nature. Me prendre dans ses bras comme ça, c’est lui aussi. La manière qu’il m’embrasse, je peux pas croire que c’est son gène X qui la décide ! De toutes façons, il est beau. Qu’on le prenne en photo, les gens vont le trouver beau. Il est gentil, il n’a pas abusé de moi, ce matin il me fait du café et à déjeuner en me disant toutes sortes de choses qui oui, semblent un peu crâneuses, mais qui ont toutes un bon fond ! Peut-être qu’il a une sexualité hyper-développée et qu’il couche avec tout ce qui bouge, mais je m’en fous ! Peut-être que son pouvoir a agi sur moi, mais je suis la dernière qui devrait s’en plaindre. Ouah ! C’est loin pour mon cerveau ce matin.

« Oh… Mais tu sais quoi ? Je crois pas que c’est ton pouvoir qui m’a fait jouir cette nuit, c’est toi. De toutes façons, ton pouvoir c’est un pouvoir pacifique et si tu ne le contrôles pas toujours, c’est pas à moi de te condamner. On va laisser ça aux humains qui nous détestent. »

Il y a un peu de ressentiment dans ma voix, je déteste les humains et ils me le rendent bien. N’empêche que ceux qui ont fini par connaître mon pouvoir sont morts. Mais avant, j’ai eu droit à pas mal d’insultes, mais beaucoup d’incompréhension. C’est pas compliqué, je suis une femme, sauf que j’ai des dons que les autres n’ont pas, c’est tout ! D’ailleurs, faudrait bien que je lui explique ma mutation à moi.

« Moi c’est en lien avec la musique… Musicokinésiste, c’est comme ça que j’aime me considérer. Je peux influencer les émotions des autres avec la musique, et en créer juste comme ça dans l’air. Mais côté plus puissant, c’est mes ondes de choc. Je peux projeter des objets et faire mal aux gens en créant une onde de basse X-X-X-L. Version simplifiée, c’est ça mon pouvoir. J’utilise la partie émotion pour quand je vais faire mon truc de Dj, comme ça je sais que tout le monde va être heureux en repartant. Non mais je suis une bonne Dj aussi !! On va dire que c’est juste un petit plus que j’apporte à ma musique. Ma touche perso quoi !»

Je ne me souviens pas de l’avoir utilisé avec lui, alors j’espère qu’il a assez d’imagination pour figurer tout ça dans sa tête. C’est pas évident non plus, c’est super abstrait. Y en a qui comprenne mieux l’impact de la musique sur les émotions, mais c’est pas juste sur ça ! C’est sur tout ton corps, et un jour j’espère maîtriser mon pouvoir pour faire tout ce que je veux. Je sais que je serais capable, la musique c’est le truc le plus puissant au monde ! Je suis la seule à croire ça par contre, faut dire que je suis pas vraiment objective non plus… Mais c’est un détail, j’ai raison, fin de la discussion. Mais tu te parles à toi la grande, y en a pas de discussion !

« Oh bordel… »

Crotte, j’ai dit ça tout haut ? ARGH !! Non mais faut être crétine des fois.
« Je pensais tout haut, je suis désolée. J’ai vraiment envie de rester ici, je suis trop confortable dans tes bras mon chaton. Ça me touche que je sois la première personne à qui tu parles de ta mutation, si tu veux, je connais des gens qui t’aideraient à mieux la contrôler… »

Ben oui, Confrérie un jour, Confrérie toujours ! Faut que je recrute, ça me fait des points boni avec le patron. Je ne sais pas si il va vouloir, mais en fait, je le vois un peu mal à la Confrérie. Est-ce qu’il a les couilles pour tenir tête à une bande de jeunes délinquants ? On va pas se le cacher, la Confrérie c’est pas mal ça…
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Jeu 19 Avr 2012 - 0:11

Le silence qui se fait attendra avant sa réponse ne fait que faire soupirer le barman. Il le savait, en admettant ainsi comment fonctionnait son pouvoir, qu'elle partirait probablement fâchée, qu'elle disparaîtrait d'un seul coup. C'était dommage... peut-être aurait-il du lui mentir alors... Mais la réponse de Kiara le prit de court, alors qu'il s'attendait à une crise de panique ou un cri au viol, elle se contente de lui répondre :

-Oh… Mais tu sais quoi ? Je crois pas que c’est ton pouvoir qui m’a fait jouir cette nuit, c’est toi. De toutes façons, ton pouvoir c’est un pouvoir pacifique et si tu ne le contrôles pas toujours, c’est pas à moi de te condamner. On va laisser ça aux humains qui nous détestent. »

-Non effectivement je ne contrôle pas du tout son effet... passif... Je peux simplement le forcer sur quelqu'un de mon choix. À ce moment par contre, l'effet est beaucoup plus intense... tu ne me verrais probablement pas de la même façon si je le forçais à s'activer sur toi... mais...

Il laissa le reste de sa phrase en suspend. Comment expliquer l'effet pervers de son pouvoir à Hyppy sans l'utiliser? Mettre des mots sur un pouvoir qui agissait de façon perverse sur le cerveau, c'était bien difficile. De plus que, sachant qu'il n'était plus aussi seul au monde qu'il le croyait, il respectait bien plus Hypermusic. Mais comment avait elle fait pour ainsi deviner qu'il avait un don ainsi semblable au sien, ou enfin pas semblable, mais un gène mutant? Il laissa cependant la jeune femme répondre avant de poser les questions qui se bousculaient dans sa tête.

-Moi c’est en lien avec la musique… Musicokinésiste, c’est comme ça que j’aime me considérer. Je peux influencer les émotions des autres avec la musique, et en créer juste comme ça dans l’air. Mais côté plus puissant, c’est mes ondes de choc. Je peux projeter des objets et faire mal aux gens en créant une onde de basse X-X-X-L. Version simplifiée, c’est ça mon pouvoir. J’utilise la partie émotion pour quand je vais faire mon truc de Dj, comme ça je sais que tout le monde va être heureux en repartant. Non mais je suis une bonne Dj aussi !! On va dire que c’est juste un petit plus que j’apporte à ma musique. Ma touche perso quoi !

Ah c'est donc ça ! Ça explique enfin l'incident du verre de tequila qui a explosé dans le mur en des milliers de petits morceaux. Mais... Ça n'explique pas cependant comment elle à pu découvrir que lui aussi possédait un don. Est-ce qu'elle peut interpréter la musique qui traverse le corps des autres? Avec la partie émotion probablement. Dans le fond, son pouvoir agit un peu comme le sien : c'est son attitude naturelle, qui combinée avec son propre gène mutant, provoque des résultats majestueux. La seule différence, c'est qu'elle le contrôle parfaitement, alors que lui se laisse guider par les vagues de son don.

-Oh bordel…

-Oh bordel quoi?

-Je pensais tout haut, je suis désolée. J’ai vraiment envie de rester ici, je suis trop confortable dans tes bras mon chaton. Ça me touche que je sois la première personne à qui tu parles de ta mutation, si tu veux, je connais des gens qui t’aideraient à mieux la contrôler…

Des gens pour l'aider à contrôler ce don? Ça pourrait être intéressant, mais est-ce vraiment nécessaire? Pour l'instant son don l'a bien servi, et il n'est pas trop sûr de vouloir mettre beaucoup de gens au courant. Après tout, il agit toujours en pensant à lui et rarement aux autres. Le fait que Kiara soit une mutante vient cependant pour lui de rajouter une variable importante dans l'équation. Savoir qu'il n'est plus le seul avec ce genre de pouvoir le réjouit, mais combien de pouvoirs existent? Ou combien de gens possèdent actuellement ces pouvoirs? En vingt deux ans, c'est la première fois qu'il entend cela. Pourtant il en a fréquenté des gens. Ah mais c'est vrai, lui ne peut pas détecter les pouvoirs chez les autres.

-Pas pour l'instant... j'aimerais que ça reste entre nous si tu n'y vois pas d''objection... Ce n'est pas de la gêne, loin de la, simplement que j'aime bien garder cette information pour moi. Je te le confie parce que je te fais confiance...

Puis un sourire flotte sur ses lèvres pendant quelques secondes, alors qu'il s'empresse d'ajouter :

-Moi aussi je suis trop bien lorsque je te serre contre moi.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypermusic

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 22
Localisation : Ouyapatagueul

Fiche Tecnhique
Metier: DJ, musicienne
Age : 23
Nationalité : Québécoise

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 23 Avr 2012 - 13:42

Je déteste les mais, je les tiens en horreur, c’est pourquoi je tente d’ignorer celui qu’il vient de me répondre. Je me sens bien dans ses bras, c’est tout, on oublie le mais… on oublie… on oublie… NON !! Pourquoi il y a toujours ce foutu *mais* qui vient tout faire pencher dans la balance ! Pourquoi est-ce qu’il y a une condition ? Son pouvoir peut sûrement se révéler dérangeant, lorsqu’il le veut, lorsqu’il veut cibler une personne, mais ça, j’étais pas obligée de le savoir ! Toute vérité n’est pas bonne à dire… Je crois que le mais il aurait pu le mettre où je pense, un très joli endroit d’ailleurs. C’est d’ailleurs une partie du *oh bordel*, mais moi je le sais, toute vérité n’est pas bonne à dire. Je ne veux pas qu’on se quitte sur une mauvaise impression. Ce serait vraiment dommage ! Et un peu moins facile de baiser par après. Bwof, côté ego, je ne sais pas trop comment il est alors si je lui dis quelque chose qui me tape sur les nerfs, je ne sais pas comment il réagit, mais on n’est pas en couple nom de dieu ! Alors on laisse faire, on arrête d’extrapoler et on revient à la réalité. Ce qui veut dire, une belle assiette avec de la nourriture gratuite dedans et des bras tout chaud tout beau autour de moi. Pourquoi je voudrais me casser la tête alors que je suis aussi bien ? Ce serait me tirer une balle dans le pied…

-Pas pour l'instant... j'aimerais que ça reste entre nous si tu n'y vois pas d'objection... Ce n'est pas de la gêne, loin de la, simplement que j'aime bien garder cette information pour moi. Je te le confie parce que je te fais confiance...

Roh, il me fait confiance ? Je sens un sourire niais apparaître sur mes lèvres, je me tourne encore un peu pour l’embrasser. Pas ma faute, ses lèvres provoquent une addiction ! À laquelle je m’abandonne complètement, mais c’est un détail. Pas important qui plus est. Les gens prennent trop de temps pour regarder des détails qui ne sont pas importants, et ça me tape sur les nerfs. Les faits sont là. Soyez positifs, arrêtez de chercher du négatif partout !! J’aime ses lèvres, je me sens tellement bien… Mais il faut que je reste éveillée. Je termine l’assiette en poussant un soupir, c’était délicieux.

« De un, merci pour ta confiance, ton secret est bien gardé avec moi, et de deux, merci pour le petit-déjeuner. Une petite chose… je peux emprunter ta douche avant de partir ? »

Des images de nous deux dans la douche font surface dans ma tête comme des petites bulles à la surface d’un marais. L’eau qui ruisselle sur son corps, la vapeur autour de nous, ses mains sur mon corps, sous le jet brûlant de la douche… Oh, j’espère qu’il aime les douches brûlantes. Il va venir prendre sa douche avec moi, sinon je le tire par sa magnifique chevelure avec moi et j’en fait mon esclave. Oh, douce vision, lui, mon esclave. Non, pas tant que ça en fait. Je préfère les hommes qui se tiennent debout avec fierté et un gros… Heu, c’est sorti tout seul, j’vous jure !!! Pas rapport des fois… Ok, ok, je me calme. Je ne regarde même pas l’heure, je ne veux pas avoir à me dépêcher, alors on ignore. C’est bien fait la vie, quand tu ignores une situation, elle ne t’affecte pas ! Ce que j’ai envie de lui, encore et encore. Je ne vais pas être rassasiée facilement de son corps, de ses mains, de sa peau… Jamais. Je redoute le moment où je vais me lasser de lui. Dans longtemps. Dans très longtemps. Si lui se lasse de moi, c’est son problème et je risque de lui en vouloir à mort, mais je ne suis pas obligée de lui dire ! L’assiette sur la table de chevet, je me retourne vers lui, l’enjambe et me retrouve en amazone sur lui. Tien, ça me rappelle quelque chose ça… Les mains sur ses épaules, je l’embrasse avec fougue.

« Tu viendrais prendre ta douche avec moi ? »


Oh s’il te plait, dit oui, dit oui !! Je viens de découvrir que son pouvoir c’est d’attirer les gens et je m’y abandonne avec plaisir.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   Lun 23 Avr 2012 - 18:49

En voyant le sourire apparaître sur ses lèvres, le barman sourit à son tour. Mais qu’elle est belle cette femme c’est incroyable. Lorsqu’elle l’embrasse passionnément, il s’abandonne à ses lèvres lui aussi, profitant de ce qu'il leur reste de temps ensemble. Hum qu’il aimerait recommencer cette nuit de folle passion avec elle et ce dès maintenant, le simple contact de ses lèvres le faisant frissonner de la tête au pied. Il finit par reculer légèrement, terminant avec elle le déjeuner doucement. Après tout de son côté rien ne presse, il a la journée devant lui pour se détendre. Devrait-il l’accompagner à sa soirée ? Excellente question… à laquelle il se dit que le Ryan du futur aurait à s’occuper et que le Ryan actuel n’en avait rien à faire.

-De un, merci pour ta confiance, ton secret est bien gardé avec moi, et de deux, merci pour le petit-déjeuner. Une petite chose… je peux emprunter ta douche avant de partir ?

À ces simples mots le regard de Ryan prend un nouvel éclat. Le côté pervers de son esprit se remet à tourner, quoique avec la jeune femme assise près de lui il ne s’est jamais vraiment arrêté. Même s’il a été rassasié par la nuit précédente, elle est si majestueuse qu’il ne peut qu’en redemander davantage, et une douche semble être l’occasion parfaite pour s’amuser… C’est certain qu’il ne manquera pas l’occasion d’en profiter avec elle.

-Sans aucun problème ma beauté…

Alors qu’il arrive pour se relever et s’en aller avec elle au lieu-dit, voilà qu’elle s’installe sur lui et recommence à l’embrasser. Bon dieu que ses lèvres goutent bon ! Que sa langue est agile ! Mais bon ça il en a eu la preuve tout au long de la nuit… Et il va en redemander c’est certain, oh elle est mieux de ne pas oublier de laisser son numéro, des nuits comme ça il en veut à tous les jours. Si toutes ces conquêtes pouvaient être aussi douées, il pourrait mourir heureux et comblé !

-Tu viendrais prendre ta douche avec moi ?


On dirait bien qu’elle se fout complètement du pouvoir de Ryan. Même si elle sait que c’est hypnotique et qu’elle ne s’en rend probablement pas compte, elle doit être sous cette influence. Pourtant… elle s’en moque ? Donc ça doit être que c’est son charme naturel qui agit et non son pouvoir. Pourtant… assez difficile à savoir. Bon, pouvoir ou pas pouvoir, on arrête d’y penser, de toute façon ça ne donne rien, il n’a jamais été vraiment du type réflexion de toute façon et il n’a pas vraiment l’intention de le changer. De toute façon pourquoi serait-il réticent à ce que son pouvoir s’active ou qu’il l’active lui-même ? Si les effets sont pires tant mieux pour lui après tout ! Mais bon on pense à autre chose, on admire le corps de la magnifique créature céleste qui est sur lui, on respire son doux parfum et on l’embrasse passionnément. Après tout, il aime bien être un salaud qui abuse des gens, alors pourquoi changer ? Parce que c’est une mutante ? Bah… peut-être en fait… peut-être qu’il la considère avec plus de respect à cause de ça. En fait ça ferait du sens dans sa petite tête d’homme. Alors il continue de quérir ses lèvres, aucune volonté pour se lever, mais il sait qu’elle doit se préparer et qu’elle doit partir.

Il finit par s’arracher aux caresses et aux lèvres de Kiara pour murmurer tout simplement :


-Bien sûr que je viens avec toi… je te t’aurais même pas laissé y aller seule !

Un sourire aux lèvres, il se redresse d’un coup, attrape Kiara sous les jambes et sous le dos et la soulève en jeune mariée, espérant la surprendre par la même occasion. Le premier pas est déséquilibré, mais il finit par se rattraper et marcher doucement en direction de la salle de bain, sans cesser d’embrasser la magnifique jeune fille à la chevelure mauve. Oh il pourrait la garder ainsi contre lui toute la journée, mais la partie de plaisir qui s’annonce sous l’eau chaude lui semble beaucoup plus intéressante et stimulante.
.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intéressante rencontre (PV Hypermusic) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Phrases intéressantes.
» La blonde et la mauve [Erika M. Davidoff et Hypermusic][Terminé]
» Description d'Oak Town

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues-