X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 8 Mar 2012 - 3:49

Ça faisait déjà une semaine jour pour jour. L'Intendant avait beau m'avoir certifié que j'avais agi pour le bien des mutants comme pour celui des humains, que c'était un acte nécessaire et que je devrais être fier d'avoir pu l'accomplir. Malgré tout ça, je ne me remettais pas d'avoir tué un homme. Et le pire dans tout cela, c'est l'absence total de véritable changement. Tuer est tellement présenté comme le pire des péchés, l'acte le plus horrible que l'on puisse commettre, que j'avais presque l'idée qu'en tuant je me transformais en une sorte de monstre. Cependant, bien loin de me voir pousser des cornes rouges, je n'ai pas changé d'un pouce, même ma façon de voir le monde n'est pas différente, l'acte de tuer représente si peu ? La vie représente si peu ?

Impossible d'en parler, les membres des Soldiers ne sont pas des contacts, juste des collègues et si c'est pour m'entendre dire que j'ai bien agi, cela importe peu et ne m'aidera pas. Impossible aussi d'en parler à Ayou et Travis, je refuse catégoriquement de leur apprendre qu’après avoir été un voleur, je suis maintenant un meurtrier.

Alors pour une fois, j'ai décidé de faire une entorse aux enseignements de ma très chère mère et de profiter des méfaits de l'alcool. Mes pas me menèrent au Irish Leprechauns, comme une évidence, peut être que Duncan serait présent, peut être que je pourrais lui parler à lui.

J'entrai dans le bar bien fréquenté puisque nous étions encore au milieu de la soirée. Les prime time touchaient à leur fin à la télé, et les boites de nuit les "gentilles" commençaient à ouvrir leur porte. Je m'installai au bar, sans même savoir quelle boisson je pourrais prendre, n'ayant jamais eu le goût de l'alcool. En me souvenant des scènes semblables dans les films, j'ai le choix entre un scotch, un whisky ou une bière, désireux de ne pas tomber à la renverse dès la première boisson, je commande une bière.

Le goût est horrible, une gorgée suffit à me faire passer l'envie d'en consommer d'autres. Cela dit, je me vois mal laisser mon verre plein sans y toucher d'avantage. La soirée commence bien...
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter


Dernière édition par Adam Diskent le Mar 15 Mai 2012 - 3:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 9 Mar 2012 - 21:48

Après une dure journée de labeur dans un vieux fast-food du coin, Arizona n'avait qu'une seule idée en tête: entrer dans le premier bar qu'il verrait et se descendre autant de verres que possible. Il prit sa veste, salua brièvement le gérant et ses collègues avant de s'éclipser rapidement par l'arrière du restaurant.

Il sortit dans une petite ruelle étroite et sale comme il y en a tant à New York. Il ne put s'empêcher de grimacer en sentant l'odeur fétide qui régnait ici. Il se dit qu'il s'agissait sans doute de chiens vagabonds ou de sans-abris qui devaient utiliser ce coin comme urinoir. Il ne perdit pas plus de temps et bifurqua sur sa gauche et poursuivit sa route le long de l'avenue.

Perdu dans ses pensées, il réfléchissait à tout ce qu'il avait vécu depuis son départ précipité d'Atlantic City. Il se souvint du moment où Harry, un de ses plus vieux amis, débarqua précipitamment dans son appartement pour l'avertir que sa dernière partie de carte était restée en travers de la gorge de Joe la Taupe... Et si il y a bien une chose qu'il savait, c'était qu'il ne fallait surtout pas énerver Joe la Taupe.

Ni une, ni deux, il ramassa ses affaires et ficha le camp de la ville avec le premier train en direction de New York. Il espérait trouver là-bas un refuge le temps que les choses se calment et qui sait, des opportunités de gagner de l'argent... beaucoup d'argent. Il avait aussi deux ou trois vieilles connaissances qu'il pourrait aller saluer par la même occasion.

Une fois arrivé, il comprit rapidement que les choses n'allaient pas être simple... Malgré tout l'argent qu'il avait soutiré à Joe, il en avait dépensé la plus grosse partie au casino. Avec seulement quelques dollars en poche, il avait dû trouver un job en hâte. C'était ça ou finir sous les ponts.

Il se fit embaucher dans un McMickey, un fast-food où le mot hygiène était totalement inconnu. Les tables étaient cradingues, la cuisine était cradingue, la bouffe était cradingue... Les trucs les moins cradingues du resto devaient être les rats. Mais ce qui comptait vraiment pour lui, c'était de se faire de l'argent... Il devait se sortir de ce mauvais pas et qui sait... Comprendre également pourquoi, en se concentrant, il parvenait à voir ce que les autres voient... Ressentir ce qu'il ressentent... Un sentiment bien étrange et un pouvoir qu'il commençait à peine à maîtriser réellement.

Un cadeau divin? La chance qui lui sourit? Ou peut-être même une malédiction? Il ne saurait le dire... Mais il lui fallait trouver des réponses.

Pour l'heure, sa seule priorité était de se descendre des pintes. Ses pas le menèrent finalement devant un bar, il leva les yeux pour lire l'enseigne et se dit:

- Irish Leprechauns? Un bar irlandais... C'est bien ma veine.... Enfin, au moins, il y aura du bon alcool.

Il entra dans le bar et balaya la pièce du regard, observant un court instant chaque personne présente. Il remarque une place vide au bar et se dirigea vers elle avant de s'y asseoir. Il jeta un œil au rouquin assis à côté de lui et lui fit un signe de tête en guise de salut. Il passa commande d'une bière et se tourna vers l'homme qu'il venait de saluer.

- 'soir, j'espère que la bière est bonne ici, c'est la première fois qu'j'mets les pieds ici. Vous êtes un habitué? J'imagine que oui, vous êtes rouquin et c'est un bar d'irlandais... Et les bars attirent les irlandais comme les soldes attirent les femmes.

Il lui fit un clin d’œil et rit brièvement de sa comparaison.

- Enfin, j'ai rien contre les irlandais, hein?

Il se gratta derrière la tête, amusé par sa remarque.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Dim 11 Mar 2012 - 4:40

''NNNNNOOOOOOONNNN!!!!!!!''

Il est 22H55. Je me réveillai en sursaut, des larmes coulant sur mes joues. Je rêvai encore et toujours de mes parents. C'est toujours le même rêve : je suis à l'aéroport, je leur dit ''au revoir'', je les serre dans mes bras, leur dis que je les aime. Puis ils prennent l'avion... Je les vois s'éloigner et là... BOOM... Morts... Et à ce moment-là, je me réveille.

4 ans se sont écoulés depuis que je connais (enfin) la vérité sur la mort de mes parents. Plus le temps passe, plus mes rêves deviennent réels. Est-ce que je suis en train de devenir folle ? Pendant encore combien de temps les fantômes de mon passé vont-ils me hanter jour et nuit? J'ai l'impression qu'un petit morceau du puzzle manque pour que tout soit enfin clair. Après ce cauchemar, j'essaye de me rendormir... En vain.

23H30. J'ai décidé de sortir. Je sors discrètement et vais à New York. Depuis que je suis arrivée, je n'ai pas encore eu l'opportunité de visiter la Grosse Pomme. Je flâne vers Times Square. Puis je marche sans but précis. Là, mes pas me dirigeaient vers un pub : l'Irish Leprechaun.

''Pas mal ce nom!! J'ai bien besoin de boire un coup, tiens!!''

Je rentrai et je sentis l'ambiance à l'irlandaise: des gens qui buvaient des bières ou ''je-ne-sais-trop-quel-autre-alcool'', de la musique folklorique. J'aime bien ce genre de lieu. Alors je décidai de trouver une place assise et de boire un bon coup. A chaque fois que je bois, je suis déchirée. Mais c'est pas grave, j'aime être H.S. faut croire!! Il faut bien essayer de chasser ses soucis, au moins pour quelques heures.

Je me dirigeai vers le comptoir et commanda une bière brune. Puis, je vis une place au bar et je regardai les gens. Certains avaient l'air d'être là par hasard, d'autres étaient des habitués et d'autres avaient l'air d'être venus simplement pour boire et oublier leur journée de merde.

Ce soir, j'avais décidé de boire encore et encore. Je crois que c'était l'endroit que je cherchais depuis longtemps.


Dernière édition par Lorna Dane le Mar 15 Mai 2012 - 12:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Mar 13 Mar 2012 - 12:36

Cher ami, je dirais pas que c'est les bars qui attirent les irlandais mais plutôt les irlandais qui attirent les pubs dans une certaine région.

Et oui, en tant que patron et barman, je me devais d'avoir les oreilles partout et surtout quand les discussions se passent pour ainsi dire sous mon nez.
Je venais de prendre mon tour au bar, Adam était accoudé là, l'air pas super bien et... Oh que vois-je, une jolie créature féminine également là, il est rare de voir des jeunes femmes dans un pub, qui plus est irlandais.
Je demandai à mon collègue discrètement sa commande et m'en chargeai de suite, faisant malheureusement attendre notre camarade le nouveau venu dans la communauté "pubique".


Tenez Miss, voilà votre commande, je peux vous servir (à) autre chose?

Bizarre, je sais pas si je l'ai dit ce fameux "à" enfin bon pas grave, je vais pas forcément attendre la réponse...
Enfin pas grave, peu importe la réponse, je retournerai lui parler plus tard, les boissons n'attendent pas et les clients aussi mais j'avais un petit pincement au cœur en voyant Adam accoudé là, le regard dans le vide. Qu'avait-il ? Ça, seul lui pourrait me le dire... Peu importe qu'il soit collègue ou non, comme à mes habitudes, quand quelqu'un va pas super bien, super Duncan est là.


Bah alors mon vieux, qu'est-ce que tu as ce soir? La bière est pas à ton goût? Tu veux un petit remontant?
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 15 Mar 2012 - 1:07

Quand les choses vont mal, on a tendance à vouloir rester seul, et au contraire, tout le monde vous dira qu'il faut s'entourer pour affronter les problèmes. Que le meilleur des remèdes face à la morosité c'est la bonne humeur. Dites-vous bien que ce sont des conneries.

J'avais beau me trouver dans un bar bien fréquenté et animé, ma situation n'avait pas changé. Je me forçais à avaler une gorgée du breuvage alcoolisé en me disant que je finirais peut être par m'habituer au gout de l'alcool, quand un type vint se placer à coté de moi au comptoir. Il me salua d'un signe de tête, auquel je répondis de la même façon, préférant éviter le dialogue, peine perdue.

- 'soir, j'espère que la bière est bonne ici, c'est la première fois qu'j'mets les pieds ici. Vous êtes un habitué? J'imagine que oui, vous êtes rouquin et c'est un bar d'irlandais... Et les bars attirent les irlandais comme les soldes attirent les femmes. Enfin, j'ai rien contre les irlandais, hein?

Voici l'exemple dont je vous parlais plus haut. Un type qui m'accoste de manière sympathique, qui fait de l'humour et semble dans un bon jour, le breuvage magique de la bonne humeur communicative, en théorie seulement. Même en faisait un effort, je pense que j'aurai eu des difficultés à sourire, et le fait que je n'ai pas envie de faire d’efforts n'aidait pas. De plus, il avait l'intelligence de me prendre pour un irlandais. N'allez pas vous méprendre sur ma vision de ces gens, je ne connais pas d'irlandais à part Duncan, et pour l'instant, il faut partie des rares personnes que je trouve sympa, mais par principe, l'idée d'être pris pour ce qu'on est pas n'est jamais agréable. Sauf quand cela est réellement flatteur, ce qui ne l'était pas avec l'association d'idée qu'il en faisait, puisque j'avais un mal de chien à finir une simple bière.

- Dans une certaine mesure, je suppose que j'en ai rien à carrer puisque je suis pas irlandais... Du coup, je suis pas un habitué non plus.

Duncan intervint à ce moment précis, prenant son service au bar. Je le saluai d'un signe de tête, quand une jeune femme s'installa à son tour au bar. Et il était difficile de ne pas la remarquer. Ne vous méprenez pas, l'idée n'est pas qu'il s'agit d'une énième superbe beauté qui fait se tourner les regards et taire les propos à chaque pas, bien que la demoiselle en question n'était pas dépourvu d'un certain charme. Mais lorsque vos yeux se posent sur une jeune femme, aux yeux verts et à la chevelure tout aussi verte, vous pouvez difficilement ne pas la voir.

Duncan se fit un devoir d'aller la servir dans les plus brefs délais, ce qui était tout à son honneur d'individu de la gent masculine. Pour mon cas, je n'avais aucune envie de draguer cette personne, et pour pousser la réflexion plus loin, le fait qu'elle soit également au comptoir me semblait presque gênant dans la mesure ou la moitié des pupilles masculines du bar se trouvaient désormais tournés dans cette direction.

- Bah alors mon vieux, qu'est-ce que tu as ce soir? La bière est pas à ton goût? Tu veux un petit remontant?

Merci de ta sollicitude mec, mais je me voyais mal te parler de mon nouveau job d'assassin devant tout le monde. Du coup, j'avisais avec un truc plus bateau.

- Des trucs qui tracassent, mais non, je vais éviter de prendre autre chose pour l'instant.
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 15 Mar 2012 - 21:55

Arizona leva légèrement un sourcil en observant Adam avant de hausser les épaules et de se tourner vers Duncan pour lui répondre. A peine eut-il le temps de le faire que celui-ci s'occupait déjà d'une nouvelle arrivante. Intrigué, il se pencha en arrière pour observer la demoiselle. Il ne rata pas cette occasion pour lorgner sur les formes de celle-ci.

Dès lors, un léger sourire apparut sur son visage. Il se dit que la chance venait peut-être de tourner en sa faveur. Après les derniers jours difficiles qu'il venait de passer, il voyait là une opportunité à ne pas manquer. Il inspecta alors sa tenue, passa une main dans ses cheveux en tentant vainement de se recoiffer. Il mit sa main devant sa bouche et souffla brièvement afin de vérifier que son haleine ne tuerait pas un phacochère et se déplaça en direction de Lorna.

Il se racla la gorge et accosta la jeune femme en s'accoudant au bar, juste à côté d'elle.

- Hm, hm, 'soir, j'ai pas pu m'empêcher d'remarquer qu'vous étiez sacrément jolie et qu'ça m'étonnait qu'quelqu'un comme vous vienne dans un endroit pareil.

Il se tourna un bref instant vers le barman et lui dit:

- Sans vouloir vous vexer, hein ? Moi, j'aime bien. C'est juste qu'en général, on voit plutôt des rouquins poilus plutôt qu'des jolies filles, dans ce genre de bar.

Il fit un bref clin d’œil à Duncan et reporta son attention sur Lorna.

- Au fait, moi, c'est Arizona, joueur à mes heures perdues et actuellement sous votre charme, j'vous offre un verre?

Un sourire colgate apparut à cet instant sur son visage, attendant une réponse de la demoiselle. Son regard rivé sur elle, il tenta de faire bonne figure en essayant de rester le plus décontracté possible.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 15 Mar 2012 - 23:47

Installée au bar, j'attendis ma bière en étant encore dans mes pensées. Je me sentais mal à l'aise dans ce pub. Je sentais tous ces regards braqués sur moi. Mais j'en avais rien à foutre. Mon but, ce n'était pas de sortir et de draguer. Je voulais simplement qu'on me foute la paix et que je boive.

Tenez Miss, voilà votre commande, je peux vous servir (à) autre chose?

Ai-je bien entendu? Il a bien dit ''servir (à) autre chose''? Me servir autre chose, autant qu'il veux. Mais me servir ''à'' autre chose... pas vraiment, à part, éventuellement, être le confident d'un instant.

Je saisis alors ma choppe avec fougue et la vidai à vitesse grand V. Les mecs au comptoir me fixaient d'un air hébété et étonné. Sûrement à cause de mes cheveux... Comme d'habitude...

A peine ma bière finie, un jeune homme vient m'accoster:

- Hm, hm, 'soir, j'ai pas pu m'empêcher d'remarquer qu'vous étiez sacrément jolie et qu'ça m'étonnait qu'quelqu'un comme vous vienne dans un endroit pareil.

Comme seule réponse, je hausse les épaules. Je ne le regarde même pas une fraction de seconde. Je le vois baragouiner quelque chose au barman puis il se retourne de nouveau vers moi:

- Au fait, moi, c'est Arizona, joueur à mes heures perdues et actuellement sous votre charme, j'vous offre un verre?

Je rougis à ce compliment. "Oh, après tout, tu ne risques rien en lui répondant!" Je lève mes yeux du comptoir et me retourne vers ce jeune homme (apparemment pas de New York). Je le vois me sourire. Il a l'air d'être comme hypnotisé par... par moi?!

-Vous savez, si je suis venue dans ce pub, c'est pour noyer mon chagrin dans l'alcool. J'en ai sacrément besoin. Je viens de passer un début de soirée de merde alors j'ai décidé de sortir me saouler.

Je lui adresse un grand sourire.

- Au fait, je m'appelle Lorna et je suis étudiante en géophysique. Enchantée de faire votre connaissance, Arizona. Sympa votre prénom. Si vous êtes toujours d'accord, je suis partante pour un autre verre.

A ce moment-là, je me suis dit qu'au lieu de rester plantée là toute seule, à ruminer mes cauchemars, il fallait que je me change les esprits, faire des rencontres, sortir plus souvent. Et je crois que ce jeune homme m'a ouvert les yeux sur le monde qui m'entoure en quelques secondes. J'ai envie de faire un peu plus ample connaissance.

-Alors, Arizona, vous venez de quel coin?


Dernière édition par Lorna Dane le Mar 15 Mai 2012 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 16 Mar 2012 - 1:58

Adam allait vraiment pas bien, enfin je pense, je sais pas s'il a une bonne descente d'alcool, mais vrai que là, il est tout mou ce soir, regard dans le vide, rien à faire, sauf attendre qu'il veuille bien parler.
Pas évident aussi peut-être de me parler, on se connait à peine, on peut pas dire qu'on a fait les quatre cents coups ensemble mais le voir comme ça bah ça m'emmerde !
Tiens, le jeune Arizona me fait un signe bien connu de tous les barmans, il redemande à boire pour lui et la demoiselle qui descend les verres cul-sec... Sauf que dans notre pub bien c'est pas exactement ce que ça signifie...


TOURNÉE GÉNÉRALE OFFERTE PAR LE SOURIRE COLGATE !!

A cette annonce, le pub s'anima comme une seule âme, tous venaient remercier le jeune homme blond-châtain.
Certaines personnes en profitèrent malheureusement pour reluquer la femme aux cheveux verts... Je sens que ça risque de déborder ce soir, va falloir que je reste sur mes gardes du coup, avec cette fille, y en a certains qui risquent de vouloir toucher.

Sans rien se cacher, ça fait toujours plaisir de voir des jeunes généreux dans les pubs, un vieux osa même changer la musique du Jukebox et un autre entama une balade irlandaise.
Vrai que ça rappelait des souvenirs cette chanson.. La rivière qui coulait pas loin de chez mes parents... rha que c'était bien d'être en Irlande... Je me revoyais tout petit à jouer avec mon père au foot, à aider maman à la cuisine...
Enfin rien n'était mieux qu'être en Irlande avec sa famille sauf quand je repense aux années où mon père voulait faire de moi un catcheur, dès ce moment, rien n'allait plus à la maison. Surtout lorsque je découvris mon père en train de prendre des drogues avant d'aller se battre, lui qui était mon modèle et mon père...

Spoiler:
 
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 29 Mar 2012 - 1:49

Mauvaise humeur, et alcool ne font généralement pas bon ménage. J'aurai aimé pouvoir en parler en connaissance de cause, mais j'avais des difficulté à m'imbiber. Je ruminais donc en silence, laissant mes pensées tournoyer sur elles même, en écoutant les conversations autour de moi.

Par exemple, la conversation de blond avec la jeune femme aux cheveux verts, qui se résumait à une approche de drague des plus simples, et souvent des plus mal reçues, mais il faut croire que cette demoiselle était plutôt réceptive.

- Vous savez, si je suis venue dans ce pub, c'est pour noyer mon chagrin dans l'alcool. J'en ai sacrément besoin. Je viens de passer un début de soirée de merde alors j'ai décidé de sortir me saouler.

Je haussai un sourcil en entendant ça. Elle était consciente que c'était presque une invitation à la faire boire plus que de raison. J'espère pour elle que cet Arizona n'est pas un pervers, parce que sinon, c'est la porte ouverte à toutes les outrances. Néanmoins, avec sa bonne humeur, sa technique de drague aussi peu subtile et ses traits d'humour qui ne font rire que lui, il ne doit pas être un mauvais bougre.

Duncan fit une annonce fracassante, qui eut l'effet d'un vent de joie parmi toutes les personnes présentes dans le bar. Il annonçait une tournée offerte par monsieur bonne humeur. Je n'étais pas certain que ce dernier avait vraiment voulu faire cela, mais au moins il contentait tout le monde.


Malgré que le goût de l'alcool me restait sur le palais, je comptais bien en profiter moi aussi, et pour l'occasion je m'offrais une grande rasade dans ma bière ( incapable de la terminer cul sec ). Ce n'est pas ce soir que je pourrais alléger ma conscience, mais je pouvais au moins l'abrutir un brin au milieu de ces gens.
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 29 Mar 2012 - 19:05

TOURNÉE GÉNÉRALE OFFERTE PAR LE SOURIRE COLGATE !!

Ces mots retentirent dans l'esprit d'Arizona pendant quelques secondes. Il se demanda tout d'abord qui était ce généreux "sourire colgate" qui offrait un verre à tout le monde. Il se retourna et vit tous les regards braqués sur lui, certaines personnes se hâtant déjà près du bar pour prendre leur commande. Mais ce n'est qu'au moment où certains lui mirent de bonnes bourrades dans le dos que la terrible réalité le frappa de plein fouet... Le sourire colgate, c'était lui.

En l'espace d'un instant, il devint pâle comme un linge. Il voyait poindre les ennuis à l'horizon... Et voir toutes les personnes qui se jetaient sur le bar ne faisait que lui donner un peu plus de vertige. Il soupira bruyamment et se dit que ce n'était pas encore ce soir où il pourrait aller parier. Le peu d'économie qu'il avait sur lui allait passer dans cette beuverie irlandaise.

-Vous savez, si je suis venue dans ce pub, c'est pour noyer mon chagrin dans l'alcool. J'en ai sacrément besoin. Je viens de passer un début de soirée de merde alors j'ai décidé de sortir me saouler.

Interrompu dans ses pensées par la femme aux cheveux verts, il reposa ses yeux sur elle. Au moins, se dit-il, elle ne l'avait pas rembarré au bout de la première phrase comme il en avait l'habitude. Et puis, avec ça, il passe pour plus riche qu'il ne l'est... Il pouvait tourner ça à son avantage. Le sourire de la dame parvint à lui faire oublier en un instant la perte pécuniaire substantielle qu'il venait de subir. Il le lui retourna en écoutant attentivement ce qu'elle lui disait.

- Au fait, je m'appelle Lorna et je suis étudiante en géophysique. Enchantée de faire votre connaissance, Arizona. Sympa votre prénom. Si vous êtes toujours d'accord, je suis partante pour un autre verre.

- Alors, Arizona, vous venez de quel coin?

- Pour le verre, je crois que je n'ai plus trop le choix, on dirait... Il fit un sourire un peu forcé en jetant un oeil autour de lui. En tout cas, 'chantée Lorna, vot' prénom est pas mal non plus. Il lui fit un petit clin d'oeil, toujours dans son rôle de charmeur. J'viens d'arriver récemment en ville, j'étais à Atlantic City avant. Vous connaissez? La capitale du jeu... après Las Vegas, évidemment. Sinon, vous prenez quoi?

Sur sa dernière question, il se tourna vers Duncan et le regarda avec une certaine insistance et lui chuchota à voix basse.

Euh... C'est quoi le signe que j'ai fait pour lancer la tournée générale? Non, parce que c'était pas vraiment volontaire, c'était que pour la dame, là... Et à la limite l'autre type, il a l'air un peu déprimé. Il désigna Adam d'un signe de tête. Et c'est possible de faire la vaisselle pour payer une partie de la tournée?

Il grimaça un bref instant et attendit que Lorna lui dise ce qu'elle voulait avant de passer commande.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 30 Mar 2012 - 5:09

TOURNÉE GÉNÉRALE OFFERTE PAR LE SOURIRE COLGATE !!

Dès que ces quelques mots furent prononcés, les gens commencèrent à s'agglutiner au bar. Certains venaient donner une tape ''amicale'' dans le dos d'Arizona, en profitant ainsi pour me reluquer. Je sens que ce petit jeu ne va pas durer éternellement...

Pour le verre, je crois que je n'ai plus trop le choix, on dirait... Il fit un sourire un peu forcé en jetant un oeil autour de lui. En tout cas, 'chantée Lorna, vot' prénom est pas mal non plus.

Le clin d'oeil qu'il m'a lancé ne m'a absolument fait aucun effet. Il croit peut-être m'amadouer avec un clin d'oeil?! Pas du tout!!! Je suis amoureuse d'Alex et de personne d'autre. Point.

J'viens d'arriver récemment en ville, j'étais à Atlantic City avant. Vous connaissez? La capitale du jeu... après Las Vegas, évidemment. Sinon, vous prenez quoi?

Je le vis se tourner vers Duncan et l'entendis chuchoter: Euh... C'est quoi le signe que j'ai fait pour lancer la tournée générale? Non, parce que c'était pas vraiment volontaire, c'était que pour la dame, là... Et à la limite l'autre type, il a l'air un peu déprimé. Et c'est possible de faire la vaisselle pour payer une partie de la tournée?

Je regardai l'homme qu'Arizona désignait de la tête. Ses cheveux roux m'ont tout de suite fait penser qu'il était Irlandais. Mais je peux me tromper!! Mais je sentais qu'il était dans le même état d'esprit que le mien. Perdu dans ses pensées.

- Euh... désolée... Je prendrai la même chose que le jeune homme là-bas, dit-elle en désignant Adam. Merci.

J'étais intriguée par cet homme qui m'avait l'air perdu dans ses pensées. Comme moi. Lui non plus n'avait pas l'air de vouloir discuter mais parfois, ça peut aider un petit peu. Mais j'ai décidé d'aller faire, au moins, sa connaissance. J'essayais de me frayer un chemin à travers la foule. Et un instant plus tard, je sentis une main me toucher langoureusement. J'ai essayé de voir qui c'était et je vis que c'était un homme passablement éméché. Dès qu'il croisa mon regard noir, il a immédiatement enlevé sa main.
- Vous refaites encore ça une fois et je vous tue, c'est clair?
- Oh allez poupée, laisse-toi faire...

Je crois que ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Il m'a énervé au point où je commençai à perdre le contrôle, à ''sentir'' le métal qu'il y avait autour de moi. J'ai fermé les yeux pour me calmer mais ça a produit l'effet inverse. Tout le métal commençait à trembler. J'ai compris que c'était moi qui faisait ça mais je ne pouvais pas m'arrêter.

J'ai eu un mal de tête très violent qui m'a fait tomber à genoux.

- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNN!!!!! Ca tremblait de plus en plus tandis que dans le pub, les gens paniquaient et couraient dans tous les sens

- ARRETEZ-CA!!!!!!! Et quelques instants plus tard, tout était terminé.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 5 Avr 2012 - 16:47

J'étais en train de rêvasser à cause de la balade du client, je n'entendais plus rien sauf la musique et je fis juste signe au sourire Colgate pour lui montrer la cuisine et par conséquent la plonge, je me mis à rire car il commençait à y aller le bougre, il s'arrêta et je lui servis une autre boisson pour qu'il retourne poser son derrière. En fin de représentation, des choses bizarres se passaient dans le bar, les cuillères que j'avais amené commençaient à bouger toutes seules. Je me dis à moi-même:

Tiens des cuillères qui bougent toutes seules.. tremblement de terre ou bien...

Je regardais les verres qui étaient juste à côté, eux par contre, ils tremblaient pas.. Que se passait-il? J'allais pas paniquer pour ça, j'ai connu pire, quoiqu'en fait non mais y a des choses comme ça qui vous inquiètent pas plus que ça et je suis le patron de ce bar, faut que je garde la tête froide tout de même sinon ça sera une grosse débandade !
En fait, même en gardant la tête froide, tout le monde court dans tous les sens et y a surtout cette fille, oui celle aux cheveux verts qui crie. C'est elle la cause de ça? Une autre mutante? Ça a bien l'air d'en être une, breuuh elle me donne froid dans le dos maintenant, quel gêne X dangereux que celui de faire bouger le métal si c'est bien ce que j'ai compris avec ce qui vient de se passer.


Comme si de rien n'était, je lui ressers ce qu'elle venait de prendre, en espérant que c'est bien ce qu'elle désirait, je ne pus m'empêcher d'ajouter en la regardant après qu'elle se soit calmée:

Vous en faites pas, j'en suis un moi aussi. Voilà votre commande.

Effectivement, je voyais pas trop quoi dire d'autre, d'ailleurs, quoi dire dans ce genre de situation? Enfin, je retournai vers mon collègue Adam, lui demandant des nouvelles de l'Intendant et savoir s'il avait été contacté depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus.

.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Mer 11 Avr 2012 - 1:23

Maussade et lente, telles étaient les impressions que me laissait cette soirée. J'écoutais d'une oreille distraite les conversations, m'y accrochant avec la parfaite conscience que cela ne m’intéressait pas. Si j'avais eu la capacité de m'observer, j'aurai été affligé par mon aspect et mon comportement, mais je n'étais pas encore assez lucide pour m'en rendre compte.

Parmi les discours que je retenais, il y avait la discussion entre la jeune femme aux cheveux verts et monsieur bonne humeur. Qui pour l'instant n'évoluait pas vraiment, échange de civilités, présentations, petites flatteries de ci de là, peut-être un sourire ( même si je ne regardais pas dans la direction ), bref rien qui ne puisse me sortir de mon ennui et de mon affliction. Jusqu'à ce que la situation change du tout au tout.

La jeune femme aux cheveux verts, dont je n'avais pas retenu le nom dans le brouhaha des lieux, s'était levée pour une quelconque raison que je n'avais pas entendu. D'après les éclats de voix, je compris qu'un homme avait eu le geste aussi peu délicat que déplacé de toucher son postérieur, ce qui n'était pas pour lui plaire. Jusqu'à ce que des objets se mettent à trembler dans le bar. Après quelques instants d'observations, il était facile d’identifier la nature des objets touchés, ils étaient tous en métal, quel qu'en soit le type. Les personnes paniquaient, s'agitaient, sortaient ou restaient figées sur place. Jusqu'à ce qu’après un énième cri de la demoiselle, la situation redevint normale. Il n'était pas dure de savoir ce qui s'était déroulé ici.

* Une mutante...*

Je la toisais avec un air un peu plus sérieux cette fois, tentant d’évaluer l'étendue de ses capacités par rapport à la démonstration qu'elle venait de réaliser. Duncan fit comme si de rien, lui servant une boisson, avant de se venir me demander des nouvelles de l'Intendant.

- J'ai eu une chose à faire, mais je veux pas trop en parler avec tout ce monde. Puis, je vais voir si la fille va bien quand même.

Appréhension, hésitation, était-elle dangereuse ou non ? Étant donné son comportement avant l'incident, je ne pensais pas. Je n'allais pas commencer par lui dire joyeusement que moi aussi je faisais des trucs surnaturels, évidement que non. Je me contentais donc de quelque chose de plus classique, espérant que monsieur bonne humeur ne prenne pas mal que je me mêle de son plan drague.

- Vous allez bien ? Si vous avez mal à la tête ou un truc comme ça, je ne suis pas certain que l'alcool soit la boisson recommandée pour l'instant.

En parlant d'alcool, il me restait ma pinte de bière encore pleine aux deux tiers.
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 13 Avr 2012 - 18:43

A peine eut-il le temps de parler au barman que la jeune femme s'était déjà volatilisée. Arizona jeta alors un coup d’œil aux alentours avant de l'apercevoir se déplaçant dans la masse compacte agglutinée autour du bar. Il haussa brièvement les épaules, se disant que son plan drague venait de tomber à l'eau et commença à se déplacer en direction des cuisines pour faire la plonge. Plus tôt il commencerait, plus tôt il serait rentré.

Il fut rapidement intercepté par Duncan qui lui proposa un verre et lui indiqua la chaise la plus proche. Il ne se fit pas prier et posa rapidement son derrière sur la dite chaise. C'est à ce moment là qu'un phénomène étrange eut lieu. Les objets dans le bar commençaient à vibrer, comme si il y avait un tremblement de terre. Un mouvement de foule et des cris s'élevèrent de divers endroits dans la pièce. Arizona se leva aussitôt et commença à chercher une sortie, ne voulant pas risquer sa vie dans une émeute ou un effondrement du bâtiment.

A peine eut-il le temps de faire quelques pas en direction de la sortie que les choses revinrent au calme. Les gens se calmèrent rapidement et se regardèrent, interloqués. Les tremblements de terre n'étaient pas monnaie courante sur la côte est... A plus forte raison lorsque ce ne sont que les objets qui bougent mais pas le sol. Arizona ne s'était jamais imaginé les tremblements de terre comme ça. Il pensait qu'il serait projeté au sol ou quelque chose dans ce goût là.

Il regarda un instant vers la sortie et il se dit qu'il était encore un peu tôt pour rentrer et surtout, il avait un verre à finir. Il retourna vers le bar et reprit sa place avant que quelqu'un ne se décide à la lui prendre.

Son regard se tourna vers le barman qui semblait tenter de calmer les personnes présentes.

- C'est courant, ce genre d’évènement dans vot' bar? C'était quoi, un tremblement de terre, une rame de métro qui passe juste sous le bâtiment?
.


Dernière édition par Arizona Miller le Sam 12 Mai 2012 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 13 Avr 2012 - 23:08

J'avais encore la respiration haletante et la sensation que ma tête était sur le point d'exploser. J'étais tétanisée mais il fallait que je m'assieds pour reprendre mes esprits. Je viens de réaliser que j'ai perdu le contrôle de mes pouvoirs. Maintenant, on va me traiter de ''monstre'', comme je l'ai toujours redouté.

Me relevant avec beaucoup de difficultés, j'ai réussi à m'asseoir sur la première banquette à proximité. A ce moment-là, je regarde autour de moi et vois que les dégâts causés n'avaient l'air que matériels, heureusement; sinon, bonjour les problèmes!

Le barman prenait en charge les gens choqués; certains pleuraient, d'autres tremblaient. Et dire que ces personnes sont traumatisées par ma faute. Les larmes ont commencé à couler sur mes joues. A ce moment-là, le patron s'approche de moi:

- Vous en faites pas, j'en suis un moi aussi. Voilà votre commande.

J'ai même pas eu la force de sortir un ''merci'' de ma bouche. Alors que le barman retournait voir le rouquin, j'entends ledit rouquin dire:

- J'ai eu une chose à faire, mais je veux pas trop en parler avec tout ce monde. Puis, je vais voir si la fille va bien quand même.

J'ai eu l'impression que tous les hommes voulaient me draguer ce soir. Pfff... Mais le hasard parfois, vous joue un drôle de tour. C'est en sa direction que j'étais partie avant que cet ordure de mec me mette la main aux fesses.

- Vous allez bien ? Si vous avez mal à la tête ou un truc comme ça, je ne suis pas certain que l'alcool soit la boisson recommandée pour l'instant.

Essuyant mes larmes, je le regarde en lui souriant légèrement. Il est le premier depuis l'incident à venir me demander comment je vais.

- Oui... oui... ça... ça... va... aller... Merci. Enfin je crois... en repoussant le verre. Je crois que je vais partir maintenant. J'ai causé assez de problèmes comme ça ce soir.

J'étais en train de me lever. Et sur ce, Arizona sort de derrière les fagots et dit:

- C'est courant, ce genre d’évènement dans vot' bar? C'était quoi, un tremblement de terre, une rame de métro qui passe juste sous le bâtiment?

- Non. C'était moi. C'est de ma faute ce qui vient de se passer.
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 10 Mai 2012 - 1:44

La jeune femme avait l'air encore secoué par l'utilisation de son don. Elle eut du mal à formuler sa phrase et à se lever, mais elle ne semblait pas motivée pour rester discuter, on ne pouvait pas l'en blâmer. Monsieur bonne humeur demanda si les tremblements étaient courants dans la zone, tentant de trouver une réponse rationnelle aux événements qui venaient de se dérouler sous ses yeux. J'aurai été du genre à le conforter dans cette idée, mais visiblement la jeune femme n'était pas du même avis que moi sur le fait de cacher l'existence des mutants à tout le monde.

- Non. C'était moi. C'est de ma faute ce qui vient de se passer.

Je me mords légèrement la lèvre inférieur, ne sachant pas si je dois intervenir pour faire basculer le sujet ou si je dois laisser la conversation se poursuivre au risque qu'elle aille encore plus loin dans ses explications. D'un autre coté, ce serait un moyen d'apprendre la nature exacte de ses pouvoirs.

* C'est quoi son nom déjà ... Lorna. Elle a dit qu'elle était étudiante dans un truc scientifique que j'ai oublié. Lorna, la mutante. *

Je redevenais un peu un agent, désireux d'en apprendre plus sur les mutants, prêt à réaliser des fiches. Si j'en avais eu conscience à ce moment précis, j'aurai sûrement vidé les lieux, mal à l'aise à l'idée de ce que je devenais, mais à cet instant, c'était surtout une manière de penser à autre chose.

- Vous êtes certaine de ce que vous avancez là ?

Je lui offrais une porte de sortie, un moyen de finalement trouver une autre raison aux tremblements, sans pour autant révéler clairement que je savais de quoi il en retournait.
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Sam 12 Mai 2012 - 14:02

- Non. C'était moi. C'est de ma faute ce qui vient de se passer.

- Vous êtes certaine de ce que vous avancez là ?

- Vous?

Arizona ne put s'empêcher de rire à ce qu'il pensait être une blague.

- J'pense pas qu'vous ayez la voix qui porte assez pour faire trembler les murs, m'selle. Faudrait un sacré coffre pour que tout bouge... Sans parler qu'vous auriez brisé les vitres. Pour moi, j'vois que l'passage du métro... Vous savez, comme dans ce film, là... Ou une série? Ouah, je sais plus...

Il resta à réfléchir quelques instants, essayant de se remémorer tant bien que mal où il avait vu cette scène avant de finalement laisser tomber.

Bah, j'me souviens plus, c'est pas grave. Mais c'est ce qui m'parait le plus probable. Le métro passe, ça fait trembler le mur et voilà... Ou alors, c'est le fantôme d'un irlandais soûlard qui revient hanter le bar... Ça existe.

Arizona finit par se taire, réalisant qu'il monopolisait la conversation avec ses histoires de métro et de fantômes. Il se racla la gorge et prit une gorgée de sa boisson.

Mais continuez, j'veux pas vous déranger avec mes histoires de fantôme.

Il haussa les épaules et se tourna vers le bar avant de jeter un œil autour de lui. Il continua d'écouter les conversations autour de lui, espérant grappiller des informations çà et là.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Mar 15 Mai 2012 - 12:25

Qu'est-ce que je venais de dire ? En fait, j'ai pensé tout haut !? Je croyais que je me le disais dans ma tête mais mes lèvres et mon cerveau ont fait le boulot. Je crois que j'ai fait une énorme connerie de dire ça. Moi qui suis une paniquée de nature, comment allais-je m'en sortir? En disant que c'était un canular. Que ce qu'il venait de se passer, c'était du chiqué ?

Il faut que j'évite le regard des gens. Ils me font peur. Comment réagiraient-ils s'ils découvraient que je suis une mutante? "C'est une aberration de la nature!! Tuez-la!!" Non je ne veux pas vivre un calvaire.

Pour éviter un lynchage ou tout débordement, j'ai préféré partir mais au moment où je franchissais la porte, j'ai entendu:

- Vous êtes certaine de ce que vous avancez là ?

J'ai préféré ignoré la question.

- Vous? J'pense pas qu'vous ayez la voix qui porte assez pour faire trembler les murs, m'selle. Faudrait un sacré coffre pour que tout bouge... Sans parler qu'vous auriez brisé les vitres. Pour moi, j'vois que l'passage du métro... Vous savez, comme dans ce film, là... Ou une série? Ouah, je sais plus... Bah, j'me souviens plus, c'est pas grave. Mais c'est ce qui m'parait le plus probable. Le métro passe, ça fait trembler le mur et voilà... Ou alors, c'est le fantôme d'un irlandais soûlard qui revient hanter le bar... Ça existe. Mais continuez, j'veux pas vous déranger avec mes histoires de fantôme.

A ce moment précis, j'ai fermé la porte. Et j'ai répondu d'une voix tremblante:

- Euh, non... Ça... Ça doit être le métro... Oui... Ça doit sûrement être ça... J'en suis sûre même... Qu'est-ce... Qu'est-ce que ça pourrait bien être d'autre?

Je m'aperçus que le rouquin me regardais avec un air étrange, presque inquisiteur. Pourquoi me fixe-t-il ainsi? Qu'est-ce que j'ai fais pour qu'il me regarde comme ça? Je n'allais pas me torturer les méninges plus longtemps. D'un pas décidé, je me dirige vers lui:

- Depuis tout à l'heure, je vous vois me fixer du regard. Auriez-vous quelque chose à dire ou à me demander? Si c'est le cas, allez-y! Demandez-moi.
.


Dernière édition par Lorna Dane le Dim 1 Juil 2012 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 28

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Mar 22 Mai 2012 - 1:16

On dit que le hasard fait bien les choses, mais quand les choses se passent mal, cela devient le destin. Pour l'instant, je serais bien en peine de savoir qui agit de l'un ou l'autre facteur. Je peux au moins penser à autre chose qu'à l'homme que j'ai passé au fil de la lame, mais jamais vraiment en m'échappant de la réalité que constitue le fait d'être un mutant. Néanmoins, il est toujours intéressant d'en rencontrer d'autres, quelques part c'est rassurant et ça permet de se sentir moins seul dans ce genre de moment, même si la situation n'est pas des plus plaisante pour le moment.

Heureusement, "monsieur bonne humeur" préfère rire de la déclaration de notre demoiselle aux cheveux verts, s'accrochant à sa théorie du métro qui passerait bien trop prêt de la surface. Il présente également une autre possibilité, bien que peu probable, j'ai du mal à croire que les fantôme puisse exister, sauf dans la mesure ou il s'agirait d'un mutant capable de se désincarner et de revêtir ainsi l'apparence d'un ectoplasme, flottant dans les airs et évanescent, mais avec ça, j'ai encore du mal à imaginer cela plausible.

Dans un sursaut de bon sens, elle préfère se ranger à son avis, ce qui évitera des complications à tout le monde. Lorsqu'elle croise mon regard. Et, visiblement, quelque chose dans mes yeux bleus ne lui à vraiment pas plu puisqu'elle décide de venir à ma rencontre, avec une expression sur le visage qui, généralement, annonce des problèmes.

- Depuis tout à l'heure, je vous vois me fixer du regard. Auriez-vous quelque chose à dire ou à me demander? Si c'est le cas, allez-y! Demandez-moi.

Je reste coi un instant, ne sachant pas vraiment quoi répondre. En la voyant me foncer dessus comme une balle, je pensais subir une vindicte pour une raison qui me serait resté inconnue, au lieu de cela c'est simplement l'insistance de mon regard qui semble gêner. Après avoir été mâtée par tout un bar d'homme un rut, avoir subi une main aux fesses, et pour finir, perdu le contrôle sur ses capacités, je peux comprendre qu'elle soit sur les nerfs et qu'elle n'apprécie pas vraiment que je la fixe ainsi. Cela dit, ce n'est pas en continuant de la regarder sans lui répondre que je vais réussir à la contenter et à m'éviter des désagréments, mais que dire ?

* Je ne vais quand même pas lui dire qu'elle est jolie ou une connerie du genre. Ca multiplierait mes chances de me prendre une gifle par une bonne dizaine. Je peux pas non plus parler clairement des mutants... je peux tenter de faire passer le message entre les lignes. Et si elle ne comprends pas, et bien ce sera une déconvenue de plus avec une femme, c'est pas comme si j'y étais abonné...*

- Disons que je fais attention à mes semblables.

Désireux d'éviter d'avoir à m'expliquer plus en détails, je me dirige vers le bar pour payer moi boisson à peine entamer, laissant quelques dollars sur le comptoir, et je m'apprête à vider les lieux.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Ven 25 Mai 2012 - 18:31

- Euh, non... Ça... Ça doit être le métro... Oui... Ça doit sûrement être ça... J'en suis sûre même... Qu'est-ce... Qu'est-ce que ça pourrait bien être d'autre?

Arizona haussa les épaules, pour lui il était évident qu'il ne pouvait s'agir que de ça. La seule chose étrange, c'est que cela ne se produisait pas de façon régulière. Après tout, si il s'agissait du métro, les tremblements devraient resurgir fréquemment. Cela resterait une énigme pour lui. Il allait rajouter quelque chose mais il vit la jeune femme s'en aller à toute berzingue. Il la suivit du regard jusqu'à ce qu'elle arrive auprès de l'homme à qui il avait brièvement parlé tout à l'heure.

- Depuis tout à l'heure, je vous vois me fixer du regard. Auriez-vous quelque chose à dire ou à me demander? Si c'est le cas, allez-y! Demandez-moi.

- Disons que je fais attention à mes semblables.

Il tendit l'oreille pour écouter la conversation puis jeta un œil autour de lui. L'heure commençait à avancer et il se dit qu'il ferait mieux d'y aller doucement sur la bibine. Il ne roulait pas sur l'or et mieux valait y aller doucement pour le moment. Il se décida à se diriger vers le bar pour régler ses consommations. Il salua le rouquin d'un signe de tête quand celui-ci fut à côté de lui et il déposa un billet sur le comptoir et attendit que le barman lui rende la différence.

- Faîtes attention au métro en rentrant. Haha

Il fit un clin d’œil à l'homme et reprit la monnaie que lui tendait le barman.

Bonne soirée à vous ! Et au plaisir de vous revoir.
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   Jeu 5 Juil 2012 - 15:49

Le rouquin semblait soudain perdu dans ses pensées, comme s'il était en train de formuler une réponse réfléchie.

- Disons que je fais attention à mes semblables.

A ces mots-là, je ne savais pas quoi répondre. Une personne altruiste, c'est devenue trop rare en ce monde. Mais je sentais qu'il y avait un sens caché dans ''semblables''. Et si...? Non... Je dois être un peu trop paranoïaque... Mais quand même ça me trouble... Je ne peux pas le lui demander. Cela reviendrait à dévoiler ma condition. Après les dérapages de ce soir, il vaut mieux que je rentre. Ce sera préférable pour tout le monde.

Au moment où je me dirigeai vers le comptoir, le mec qui m'avait dragué nous sort un :

- Faîtes attention au métro en rentrant. Haha

Ça m'a fait sursauter et je me suis dis que c'était un gars très très bizarre mais quelque part, il m'intriguait tout comme le rouquin. Je ne suis amoureuse ni de l'un ni de l'autre mais j'avais la sensation d'être comme eux...

- Bonne soirée à vous ! Et au plaisir de vous revoir.

Le barman me rendit la monnaie et je dis à Arizona:

- A vous aussi bonne soirée!!! Merci!![/color]

Je me dirige vers la porte et je dis en direction du barman :

- Je reviendrais à coup sûr dans ce bar!!
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tonight's the night [ Adam Diskent, Arizona Miller, Lorna Dane, Duncan McElligot ][STAND BY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tonight is party night !
» Nouvelle poudre [Adam Diskent, Maëlynn Black]
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» 05. Petit échauffement | Edena P. Miller
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Hors Role Play :: Le dépot :: Les RP Abandonnés-