X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scum
Correcteur
Scum

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Dim 5 Fév 2012 - 23:47

Lorsque le portail dans la porte blindée fut totalement formé, Scum s'avança doucement et y passa la tête. Ce n'était pas la plus agréable des sensations : froide, avec de légers picotis électriques. Et Scum ne fut pas mécontent de passer le portail tout entier, accueilli par les Morlocks de l'autre coté, notamment la Taupe, qui avait ouvert le portail.
La Taupe, un surnom qui coulait de source et pas seulement à cause de sa capacité à traverser les surfaces, le mutant était en effet particulièrement myope et son physique n'était pas sans rappeler le petit animal fouisseur, même s'il faisait des efforts d'habillage pour paraître plutôt élégant.
Spoiler:
 

"_Ha Scum c'est toi. Tu rentres plus tôt que d'habitude. Et les mains vides en plus. Quelque chose s'est mal passé ?
_Salut la Taupe, je ramène pas à manger cette fois, non. Simplement deux nouvelles têtes qui ont besoin d'un refuge pour la nuit.
_Des nouvelles têtes ?!" s'écria le Poulet, fidèle ami de la Taupe. Ces deux là allaient rarement l'un sans l'autre, quoique le Poulet n'aimait pas se montrer, après des années, il digérait toujours mal sa mutation qui en faisait un homme-oiseau... Incapable de voler. C'est d'ailleurs bien vite qu'il alla se réfugier dans l'ombre, sous le mouvement de tête désapprobateur de la Taupe, et le haussement d'épaules de Scum.
Spoiler:
 

"_Enfin bref... Ils vont plus tarder... Tiens les voilà. dit l'écailleux en s'écartant du passage pour laisser la place au couple qui entrait. Bienvenue dans l'Allée ! Vous êtes ici chez vous !"

A leur arrivée, Scum écarta les bras pour présenter aux mutants des rues leur foyer pour la nuit. Fondamentalement il n'y avait que peu de différence avec les couloirs extérieurs. Des voies d'aération en plus peut-être, des signes de présence civilisée sans doute. Cartons et plastiques d'emballages parsemant le sol, accompagnés par les tâches de leurs contenus divers, matelas, chaises, tabourets reposant en plus ou moins bon état, traces de sang, plutôt rares mais tout de même présentes tâchant les murs, le sol et le plafond... Des robinets par-ci par-là procuraient un peu d'eau pas toujours claire aux habitants et une odeur planait dans l'air, pas plus mauvaise que celle des égouts... Disons, différemment mauvaise : sueur, tabac, nourriture avariée remplaçaient les senteurs rances des voies d'eau souterraines. L'éclairage était le même que dans les couloirs précédents, il grésillait, s'accrochait péniblement à la vie, à l'image des habitants des lieux. Des couloirs situés un peu partout dans la pièce s'enfonçaient dans l'ombre, sans doute vers d'autres salles similaires. Ce n'était vraiment, vraiment pas un palace mais pour Scum c'était tout autant son foyer que l'antre qu'il s'était creusée dans les égouts, notamment car il y avait ici pour lui ce qui se rapprochait le plus d'une famille et on pouvait en avoir un petit aperçu non loin : de jeunes mutants jouaient au football avec un ballon sale, l'écailleux y reconnut Puddle et Lightbulb qui s'amusaient avec quelques uns des enfants de Ent et Pester, leurs mutations à tous ne sautaient pas aux yeux, mais pour quelques uns elle occasionnait déjà des changements physiques, voire des difformités. Mais cette situation et ce sort qui étaient les leurs ne suffisaient pourtant pas à éteindre leurs exclamations d'amusement et leurs envies de jouer.

La Taupe offrit aux deux mutants des rues un sourire poli, avec un petit signe de main qui voulait dire bonjour. Le Poulet fit de même, depuis l'ombre. Puis le mutant faiseur de portails se tourna vers l'écailleux pour lui dire :
"_Tu devrais les présenter à Callisto, j'imagine qu'elle voudrait savoir à qui elle a à faire."

Scum hocha la tête d'un air entendu, c'était ce qu'il avait prévu évidemment, la cheffe des Morlocks n'allait sans doute pas accepter que des gens passent ainsi dans leur repaire secret sans qu'elle soit mise au courant, et sans avoir pu s'adresser à eux en personne... Il s'apprêta à en parler à Amy et Will, levant le doigt comme pour signaler une objection, lorsque le ballon de foot rebondit contre son crâne, accompagné d'un "Désolé" lancé à la volée, et lui fit lâcher un sifflement outré...

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Merci Emma :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Mar 7 Fév 2012 - 1:23


Faim, froid, ennui extrême. Il n’y a certainement pas pire moments que ceux où ces trois-là se bousculent sans compter une flemme extrême qui s’installe peu à peu, nous enlevant toute envie de trouver une activité divertissante et de se bouger pour remédier au sentiment de mal être. Activité divertissante vous dites? Cherchez pas, vous ne trouverez surement pas ici, c’est pourquoi la seule idée pour changer d’ambiance qui semblait germer c’était de sortir prendre l’air et qu’il n’avait point envie de le faire. Certains trouvaient un passe-temps collectif, d’autre comme lui préféraient se la jouer solitaire. Chacun ses gouts.

Pour la faim, ce sentiment un peu plus embêtant vu qu’il attaque directement les fonctions vitales et primitives d’un être humain, la solution était simple; il fallait manger. C’était là d’ailleurs de base justement pourquoi il avait décidé d’attendre silencieusement dans son coin que la nourriture revienne jusqu’à lui. Mais elle tardait à arriver cette dite nourriture, tout comme celui qui aimait tant rapporter les pizzas. Comme pour approuver l’idée de sortir à l’extérieur, son ventre lui criait pitance et il allait devoir se débrouiller pour satisfaire ce besoin par lui-même et ce même s’il ne voulait au départ pas se lever.

Pour le froid qu’il ressentait dans l’instant présent rien à faire, ce n’était pas la température ambiante ni ses vêtements, simplement sa peau qui s’amusait à jouer avec ses nerfs. C’était génétique chez Zakhar, aussi il ne s’en plaignait plus depuis longtemps. Mais ajouter aux deux points plus hauts le rendait d’une humeur à éviter.

L’idée de sortir était bonne avec beaucoup de motivation, mais pour se faire il ne pouvait malheureusement simplement se tirer dehors sans rien demander à qui que ce soit. Encore des comptes à rendre, c’en était vraiment pénible. Aussi pour passer le temps, juste au cas où la nourriture apparaitrait d’un coup de baguette magique, il avait vaqué à ses occupations, aiguiser son katana en écoutant de la musique entre autre. Puis vint un instant où il n’en pouvait plus et s’était finalement relevé, empruntant un couloir qui le mènerait vers la sortie, ou vers la Taupe, à ce stade c’était du pareil au même. Emmenant son arme avec lui ainsi que son cellulaire bien dans ses poches, de toute façon ce n’est pas comme s’il allait attaquer quelqu’un ici, ça ne lui ressemblait pas loin de là.

La taupe n’était pas quelqu’un avec lequel il aimait discuter, comme la plupart des membres ici. Il était velu, d’un style presque excentrique à son jugement exhibé avec de pareils vêtements. Au loin il lui sembla que des invités étaient présent ou tout du moins Scum était de retour et les mains dénudées de toute pizza avec à ses côtés deux jeunes qui semblaient un peu perdus dans ce nouvel environnement. C'était inhabituel, surtout le manque de pizza alors qu'il revenait de l'extérieur. Tant pis, il devrait se nourrir par lui-même.

Il resta un peu à l’écart quelques secondes le temps de voir un ballon qui fonçait sur Scum, complètement indifférent à ces faits. Si certains se complaisaient dans les jeux ennuyeux, c’était tant mieux pour eux, lui pour sa part avait plutôt l’intention de sortir. Problème en vue tout le monde était tellement énervé –ou peu importe- à la vue des nouveaux arrivants que cela ne serait pas aisé. Attendre? Et puis quoi encore, il n’avait pas envie de mourir de faim.

Au bout de quelque instants il en eut par-dessus la tête de cette attente qui ne faisait que lui creuser l'estomac, s'avançant sans trop de ménagement vers le groupe d'individu sans trop d'intérêt -Un roux d'ailleurs qui de nos jours à idée d'être roux?-, s'adressant plutôt à la Taupe qu'aux marmots présents;
    ZAKHAR ▬ Je sorrrs.
Qui a dit que les demandes se devaient d’être bien formulées, polies et tout ce flafla dont font preuve les snobs? Personne ne lui avait indiqué cette règle ou s’ils l’avaient fait en cet instant Zakhar avait bien fait fi de s’en souvenir. L’émoi de nouveaux arrivant l’étouffait davantage, valait donc mieux que ce soit dit clairement. Il aurait cependant pu demander à sortir plutôt que de simplement énoncer une vérité qu’il pensait acquise car de lui-même il ne pouvait réellement sortir.


.
Revenir en haut Aller en bas
William McKellen
Modérateur
William McKellen

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 33
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Mar 7 Fév 2012 - 2:16

Will sentait bien qu'Amy était loin d'être rassurée par la tournure des évènements. C'était d'ailleurs partagé. Plutôt du genre téméraire, le rouquin fonçait généralement tête baissée. Mais là, dans un endroit inconnu qui lui semblait hostile, il avait du mal à se faire à l'idée qu'il allait passer la nuit là. Si au départ l'idée semblait séduisante, elle le semblait maintenant beaucoup moins. Initialement, Will avait pensé qu'ils se trouveraient un coin pour dormir, restant avec Scum. A aucun moment il n'avait songé que sous terre, dans ces vieux bunkers délabrés, se cachaient d'autres mutants du même acabit que l'homme reptile. Ce devait être terrible que de vivre ainsi, cachés à la vue de tous car trop différents. Si Scum était gentil, il était difficile de savoir si les autres seraient du même genre. Jusqu'à ce soir, Amy et Will n'avaient pas rencontrés d'autres mutants et ceux qu'ils avaient pu rencontrer étaient divers et variés. Certains sympathiques, d'autres louches et un particulièrement pénible. Au final, rien ne différenciait les mutants des humains niveau caractère. Il était difficile de savoir sur qui on tombait. Là en l’occurrence, c'était la surprise totale.

Tenant toujours la main de l'italienne, l'américain la lui serra doucement pour la rassurer. Amy murmura qu'elle n'avait peut-être pas envie de rester finalement. Mais c'était trop tard. Plantés devant une immense porte, ce n'était plus le moment de faire marche arrière. Et puis, ça n'aurait pas été très correct vis-à-vis de Scum qui s'était donné la peine de les guider jusqu'ici. Après tout, on avait qu'une vie et il était temps de faire de nouvelles découvertes. Maintenant que les deux amis savaient qu'ils n'étaient pas seuls, c'était le moment ou jamais d'approfondir ces rencontres. Ca ne pouvait pas être si dangereux que ça. Et puis le danger, ça les connaissait. La rue était une véritable jungle... pourquoi pas les égouts.

Alors qu'ils attendaient qu'il se passe quelque chose, Scum leur signifia que ce n'était pas cette porte là qui allait s'ouvrir. Ah non ? Docilement, Will suivit Scum, entrainant Amy à sa suite. Quel était donc ce curieux rituel qui leur permettait d'entrer ? Amy avait raison, on ne risquait pas de les rencontrer par hasard ! Une sorte de portail très étrange s'était ouvert. Ca semblait irréel. Sans prévenir, Scum passa la tête à l'intérieur, ce qui donnait un drôle d'effet vu de l'extérieur. On aurait dit que le mutant avait perdu la tête et que seul son corps était resté de ce côté. Puis il disparut complétement, absorbé par l'étrange portail. Will l'observa d'un air dubitatif. C'était vraiment très étrange comme façon de rentrer. Était-ce là l’œuvre d'un autre mutant ? Sans aucun doute. Il se tourna vers Amy et lui offrit un sourire rassurant
.

"Bon ben quand faut y aller... Allez, on y va en même temps !"

Sans lui laisser le temps de réfléchir ou de répondre, le mutant passa rapidement le portail, l'entrainant avec lui. Dans ce genre de situation, plus on réfléchissait et moins on avait envie d'avancer. Maintenant qu'ils étaient là, autant aller jusqu'au bout ! Passer le portail faisait un drôle d'effet. Ce n'était pas désagréable mais c'était vraiment très étrange. A peine de l'autre côté, Will se secoua comme s'il était mouillé. La première chose qu'il vit fut Scum, planté devant lui. L'homme lézard fit de grands gestes des bras pour leur présenter les lieux dans son ensemble. C'était plus grand que ce que s'était imaginé le rouquin. L'endroit n'était pas foncièrement différent des égouts qu'ils avaient traversés jusqu'à présent. Mais il y avait un petit quelque chose qui montrait que les lieux étaient habités, utilisés, empruntés régulièrement. Ca donnait un côté vivant à ces égouts pourtant austères et répugnant. Aux yeux de Will, ce n'était pas si moche que ça. C'était différent de ce qu'il avait l'habitude de voir, mais on faisait avec ce qu'on avait, disait-on.

"Chez nous... Ca fait drôle d'entendre ça. Ca fait longtemps qu'on a pas eu d'véritable chez nous." répondit-il finalement au reptile "Merci Scum pour l'invitation." ajouta t-il avec un sourire

Il y avait de l'agitation un peu plus loin. Des enfants jouaient avec un ballon. Autant certains avaient une apparence humaine, autant quelques uns étaient difformes. Ce n'était pas une vie pour des enfants. Leurs formes ne choquaient pas William mais le rendait juste triste. C'était malheureux de voir des enfants obligés de se terrer sous terre à cause de leurs différences. Qu'y pouvaient-ils s'ils étaient nés ainsi ? Personne ne devrait être ainsi reclus dans un endroit pareil. Mais n'étant pas là pour émettre de jugement, il ne fit aucun commentaire et reposa les yeux sur Scum.

A ses côtés se trouvait un... homme ? Un être étrange, fortement poilu et équipé de lunettes grossières. Les vêtements qu'il portait tranchaient avec son physique. Il les salua, leur offrant un sourire poli. Il n'avait pas l'air bien méchant. Au contraire, on aurait dit qu'il était plutôt intimidé. Les mutants du coin ne devaient pas souvent recevoir la visite d'autres personnes. Même s'ils étaient mutants eux aussi, ils n'avaient pas les mêmes racines
.

"Salut, moi c'est Will. C'est toi qui nous a fait entrer ? Super cool ton pouvoir ! C'est vach'ment pratique !" fit-il à la taupe en lui rendant son salut et son sourire

Malgré que le Poulet fut en partie dissimulé dans l'ombre, Will remarqua qu'il les saluait. Il n'arrivait pas bien à le distinguer à cause de la pénombre mais lui rendit également son salut, supposant qu'il avait ses raisons pour ne pas se montrer. Le mutant aux côtés de Scum évoqua une certaine Callisto. Qui donc était cette personne ? Sans doute quelqu'un d'important sinon il ne prendrait pas la peine d'en parler. Plutôt sociable, Will n'était pas contre rencontrer de nouveaux mutants. Il espérait néanmoins que cette Callisto en question n'était pas du même genre que les mutants dangereux qu'avait cité Scum. Celui-ci n'eut d'ailleurs pas le temps de répondre, victime d'une attaque de ballon.


"Et une balle en pleine tête ! 100 points !" lança t-il en riant à demi, ne voulant pas fâcher Scum mais ne pouvant s'empêcher de trouver la scène amusante "Et sinon, c'est qui Callisto ?"

Un jeune homme s'avança jusqu'à eux et se planta là, s'adressant à la Taupe. C'était limite comme s'il ne les avait même pas remarqué. Will l'observa rapidement. Il avait l'air tout à fait normal... si on oubliait ses yeux d'une couleur étrange. Bah... Question étrangeté, il commençait à être rodé avec tout ce qu'il avait vu aujourd'hui. Eux venaient d'entrer et lui désirait sortir. Sa demande ne devait pas être bien difficile à formuler. Le type n'avait pas l'air de vouloir entamer la conversation et Will ne comptait pas la lui imposer. De toute façon, quel intérêt de s'adresser à quelqu'un qui visiblement, n'en avait rien à faire ?


"Méfie toi une fois dehors. Y a un connard pyromane qui s'balade. Mais si t'as du bol, tu tomb'ra sur un type invisible qui t'offrira un r'pas... pour peu qu'tu puisses le voir !" fit-il d'un air amusé à celui qui demandait à sortir

Will se doutait bien qu'il n'en aurait sûrement rien à faire, mais ce n'était pas parce que le mutant les ignorait qu'ils devaient faire la même chose.

.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
Amy Grimm

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Ven 10 Fév 2012 - 17:47

La main glissée dans celle de son ami, l'Italienne attendait que la lourde porte bouge, leur accordant l'accès à l'endroit ou vivaient ces drôles de mutants que Scum avait évoqué. Perdue dans son imagination, songeant à quoi pouvait bien ressembler une maison dans un bunker, dans les égouts, peuplée d'hommes-reptiles, elle ne comprit pas tout de suite que l'étrange formation colorée sur la paroi de la porte était en fait un portail... et donc la porte elle même. Ce n'est que lorsque Scum s'engagea au travers du vortex, pour y disparaitre, qu'elle saisit la chose.

"Bon ben quand faut y aller... Allez, on y va en même temps !"

Aller où ? Il n'avait quand même pas l'intention de traverser cette chose, menant on ne sait où ? Un bref regard sur le rouquin lui fit comprendre que si, c'était tout à fait son intention. Écarquillant les yeux et ouvrant la bouche pour objecter, Amy se sentit entrainée en avant, n'ayant pas le temps de protester contre l'idée de suivre l'écailleux.

La sensation froide étonna l’Italienne. Elle pensait que son corps était bien trop gelé pour ressentir les basses températures, mais ce froid là avait quelque chose de différent, de désagréable, qui la fit frémir. Aussi fut elle heureuse de sortir du portail, et de se retrouver devant la Taupe, et son étrange ami à demi masqué dans les ombres.

Une personne normale aurait sans doute prit peur en voyant l’étrange hôte quasi-animal les accueillir, mais il fallait reconnaitre qu'ils étaient prés à ça après avoir rencontré Scum, comme le démontra la réaction bien plus calme qu'en début de soirée de William qui se présenta. Amy elle trouvait l'endroit juste fabuleux, ayant l'impression d'être Alice après qu'elle eut traversé le miroir.


" Salut, moi c'est Amy... et vous ? "

Offrant un sourire rassurant à la silhouette dans l'ombre, elle attendit que les deux mutants se présentent, avant de déporter son regard sur l'endroit. Plus loin jouaient des enfants. L'italienne fut touchée de voir se mêler divers mutants, plus ou moins touchés par une déformation physique mais jouant d'un même accord. La dessinatrice fut aussi rassurée de trouver de jeunes enfants ici, signe que ce n'était pas un repaire de fous dangereux. D'une oreille distraite elle entendit parler de Callisto. Dans son imagination débordante et féerique il devait s'agir de la reine des lieux. Ne voulant cependant pas passer pour une idiote, elle prit parti de poser la question, tout en continuant de regarder jouer les petits.

" Callisto ? Qui est... "

Le ballon avait à présent échappé au contrôle des jeunes footballeur, fonçant droit sur le garçon reptile. Amy eut voulu le prévenir, mais n'eut pas assez de temps pour le faire, grimaçant en voyant la balle s'écraser contre l'écailleux. William en profita pour faire une blague mal placée, s'attirant un coup de coude de son amie des rues, qui s'empressa de s'assurer que Scum n'avait rien.

" Ouch.. ça va Scum ? "

Après sa vanne mal choisie, William termina la question d'Amy au sujet de la cheffe des Morlocks. Décidément il étaient toujours si complémentaires, et pour le remercier d'être si proche d'elle, elle lui offrit un doux sourire qu'il ne comprit sans doute pas.

Attirant le regard de l'Italienne, un nouveau venu se présenta devant la Taupe. Polie, elle le salua d'un léger mouvement de tête, son sourire toujours aux lèvres.

" Salut ! "

L'inconnu ne semblait pas vraiment se soucier d'eux, signalant sèchement qu'il sortait. Exigeait il par ce mot que l'homme qui gardait la porte lui ouvre un chemin ? Si tel était le cas il était vraiment irrespectueux. L’italienne se retint de le remettre à sa place, après tout elle n'était pas chez elle, ce n'était pas à elle de juger comment se comportaient les gens, mais elle détestait l'irrespect. La voix de Edge la calma, encore occupé à plaisanter, comme bien souvent.

" Par contre évite le parc, on a déjà fais pas mal de grabuge là bas ce soir, autant être un discret... Y a un très bon restaurant pakistanais sur la 5 ème, le serveur sort en douce les restes par la porte de service pour les donner à ceux qui ont faim. Je te donne l'adresse si tu veux ? "
.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

" Per favore, mi disegnare una pecora. "

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Merci pour l'avatar mon Will [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
Scum

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Sam 11 Fév 2012 - 14:41

"Et une balle en pleine tête ! 100 points !" lança Will, visiblement amusé par le ballon qui venait de percuter le mutant reptilien, avant d'ajouter plus sérieusement : "Et sinon, c'est qui Callisto ?"

A peine le projectile eut-il rebondi contre le crâne de Scum qu'il fut sujet à une bien étrange déformation : comme happé par un vortex, l'objet laissa place à un jeune homme qui se réceptionna auprès du groupe, s’immisçant ainsi dans le cercle.

Spoiler:
 

Singe devait son surnom plus à son allure simiesque et à ses tendances facétieuses qu'à sa mutation qui lui permettait de prendre la forme de n'importe quel objet connu, sans pour autant toujours en reproduire les fonctions. C'était un des Morlocks qui vivait le mieux son sort et on l'entendait rarement se plaindre. En fait il était plutôt du genre à rassurer ceux qui en avait besoin et à rehausser le moral ambiant. Scum l'appréciait vraiment, il était de ceux avec qui il partageait volontiers une bonne pizza.

"Eyh eyh ! s'écria-t-il, jovial. Et y a un bonus de 100 autres points quand on arrive à leur faire dire 'Aïe !' C'est qu'ils ont la tête dure dans le coin !" s'esclaffa-t-il en allant frotter du poing le crâne de l'écailleux.
"_Eh ben Scummy, tu rentres bredouille ce soir ? Qu'est-ce qui s'est passé ? demanda le mutant farceur en affichant une petite moue faussement attristée. Scum soupira, oui il aimait bien Singe, mais il avait selon lui quelques soucis avec les notions d'espace personnel. Rien qui ne puisse gâcher la sympathie qu'on pouvait avoir pour lui cependant, et le mutant reptilien répondit finalement :
_Non ce soir, j'ai eu la chance de rencontrer quelques semblables. D'ailleurs il faut que je les présente à Callisto, tu ne saurais pas où elle est ? demanda-t-il à son compère simiesque, avant de se retourner vers les deux mutants des rues, pour enfin leur dire ce qu'il avait à leur dire. Callisto c'est notre chef et disons qu'elle apprécie de savoir qui passe dans le coin.
_Histoire de savoir si on va devoir vous laver le cerveau ou non ! renchérit Singe en prenant des yeux hallucinés et en agitant les doigts comme un hypnotiseur de dessin-animé. Héhé ! Oh au fait, je vais faire les présentations puisque Scummy a l'air d'avoir oublié ! Moi c'est Singe, à votre service m'sieur et... Ravissante mademoiselle !" dit-il en s'inclinant, prenant la main d'Amy pour y appliquer un baise-main dans les règles.

Scum roula des yeux, le mutant changeforme avait de ces numéros, parfois... En fait, il était lui-même un sacré numéro ! L'écailleux croisa les bras, attendant patiemment qu'il ait fini, espérant aussi qu'il arrêterait assez vite de l'appeler Scummy. Pas que ce soit embêtant, mais il était inutile de faire un surnom de ce qui est déjà un surnom ! En plus, il perdait tout l'intérêt de la symbolique avec cette syllabe en plus...

"_Je vous présente pas Scummy évidemment, continua Singe et le mutant reptilien se dit que c'était raté. Par contre devant vous, vous avez notre cher Mr la Taupe -pas la peine de lui chiper ses lunettes, je peux vous assurer qu'il y voit vraiment rien."

Le mutant myope réajusta ses lunettes et inclina la tête poliment, les mains jointes dans le dos.

"Et planquée dans son coin, vous avez notre poule mouillée, locale ! s'exclama-t-il, récoltant un caquètement rageur du Poulet. En fait il est vexé depuis que quelqu'un a proposé d'en faire notre dîner de Thanksgiving, vint-il susurrer au couple, en aparté. Je vous passerais les petits jeunes qui sont... Qui sont..." dit-il en cherchant des yeux les gamins qui avaient subitement disparus, avant de hausser les épaules. Sans doute étaient-ils partis à la recherche d'une nouvelle activité, maintenant que leur ballon avait décidé d'aller discuter...

"Et ici nous avons Zak, qui arrive ! Salut Zak ! lança-t-il à l'adresse du Morlock qui venait d'arriver, et qui l'ignora royalement par ailleurs, se pointant directement devant la Taupe à qui il déclara :

_Je sorrrs.

Scum se tourna vers le nouvel arrivant. Zak ? Zakhar non ? Ou peut-être Zackary ? Ce n'était pas un mutant qu'il croisait souvent dans les couloirs, il comptait parmi les Morlocks les plus solitaires et les plus austères, mais honnêtement, au milieu d'une communauté de parias, réfugiée dans un bunker souterrain, on ne s'attendait pas vraiment à croiser des gens très sociaux...

_Ha oui bien sûr, répondit la Taupe. Je vais te faire ça de suite, enfin je suppose qu'un 's'il-te-plaît' n'aurait pas été de trop, hm ? ajouta-t-il, légèrement agacé d'être ainsi pris pour un portier. Bon d'accord, c'en était un, mais tout de même, s'il devait recevoir un dollar à chaque fois que quelqu'un lui demandait ses services avec politesse ou même qu'on le remerciait, et bien... Il ne serait pas vraiment plus riche que maintenant.

Le mutant reptilien jaugea Zakhar du regard, cherchant à se souvenir de la nature de sa mutation, tandis que la Taupe se plaignait à voix-haute qu'on ne se rendait pas compte de l'énergie que ça lui prenait d'ouvrir ces portails, qu'il était encore bien gentil de rester disponible pour le faire, etc, etc.

En fait il lui suffit de tendre l'oreille -façon de parler, puisque Scum n'avait pas d'oreille à tendre- pour entendre Singe faire un petit topo au couple des rues :

"_C'est un peu notre brun ténébreux, mais quand je dis ténébreux, c'est vraiment ténébreux ! Il nous vient de la Russie profonde en plus. Ça fait pas de lui le type le plus bavard du coin," ricana-t-il.

Ténébreux ? Ha oui, Scum se souvenait maintenant, les ombres gigotaient autour de lui... Hmmm, comment disait-on Ombre en russe ? Ça pourrait lui aller parfaitement comme surnom...

"_Eyh... Ce pyromane, ce serait pas celui qui est venu taquiner notre petit Scummy sur sa Statue, des fois ? dit encore Singe s'intéressant à la remarque de Will.
_C'est lui oui, répondit Scum, amer, arrêtant ses réflexions sur le surnom potentiel de Zakhar. Oh et l'invisible, c'est un mutant gouvernemental qu'on a croisé ce soir. Il faudra que je parle de ça à Callisto aussi...
_Gouvernemental, rien que ça ? Mazette ! On est partout, dis moi !" lança le jeune homme à l'apparence simiesque, amusé.

Scum hocha la tête, distrait. Nul doute que Callisto s’intéresserait de près à ce mutant. Peut-être voudrait-elle le rencontrer, et pourquoi pas essayer de le rallier à sa cause... Ce serait bien son genre de vouloir se trouver des yeux jusque dans le gouvernement. Tout à ses pensées, il ne remarqua pas tout de suite que la Taupe avait cessé de se plaindre, et s'apprêtait à donner enfin à Zakhar ce qu'il souhaitait.

C'est alors que résonna, assez lointain, un cri bestial qui trouvait son origine au bout de l'un des couloirs qui reliait cette salle aux autres pièces composant l'Allée. Singe, qui cessa soudainement de coller les deux mutants des rues pour se rapprocher de la source du son, se tourna vers l'assistance, tout sourire :

"_Alors ça si c'est pas une bagarre qui s’annonce, je veux bien renoncer à mon stock de bananes. dit-il avec un clin d’œil.
_Oh misère..." lâcha Scum.


[Pas aisé de s'occuper des pnj, si ça coince quelque part pour vous, hésitez po à me le dire ^^]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Merci Emma :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Mar 14 Fév 2012 - 0:17



Les évènements autour de l’attroupement ne l’intéressait pas et il avait tenu à les ignorer le plus possible, sans pour autant que cela ne soit concluant, n’ayant pas la mutation de se boucher les oreilles de l’intérieur pour ne pas entendre toutes les âneries qui se prononcent. Ce serait pourtant un pouvoir très utile, dommage que ses gènes aient décidé de déconner autrement. Du jeu de foot improvisé à la miss qui le gratifia d’un salut pourtant de circonstance mais qu’il s’employa à faire glisser dans le beurre, ainsi que toutes les interactions qui suivirent, c’était un simple gâchis de temps. Il ne fallait pas oublier non plus les deux autres mecs qui se firent plus bavards, le rouquin foncé s’avançant à lui donner des conseils qu’il ne comprit pas vraiment et le Singe qui se faisait un guide touristique de tous les êtes autour, dont lui évidemment, après s’être pourtant pris un vent quant à ses salutations. Il fallait faire quoi pour avoir la paix? Mieux encore il s’amusait à faire un topo de sa vie. Faut pas chercher plus loin, la Russie c’est le plus grand pays au monde, quiconque viens de ce pays et n’ayant pas habité Moscou est pratiquement condamné à avoir habité la Russie dites ‘’profonde’’. Après ce que ça leur apportait de savoir ça il l’ignorait.

Au mieux des explications confuses sur les dits dangers à l’extérieur il avait compris qu’un pyromane dangereux se promenait. Un mec qui aime le feu et sans doute s’en sert comme pouvoir c’est réellement censé filer les jetons? Il s’en fichait pas mal, sachant parfaitement se défendre contre à peu près n’importe quelle menace alors ce n’est pas un détraqué aimant les incendies qui allait l’empêcher de sortir. À peu près quelle menace, on s’entend bien sur ce point, y a de ces mutants parfois qu’il vaut réellement mieux ne pas croiser si on tient moindrement peu à la vie...

Encore heureux que La Taupe avait accepté et s’apprêtait à le faire sortir, pas sans bien sur passer certains commentaires sur la politesse. Il s’attendait à quoi? À un s’il te plait puis à un merci chaque fois qu’il avait envie de sortir? Vous imaginez la quantité énorme de salive que ça représente, sans compter le temps? Non, ça ne servait à rien, aussi il ne se donnait pas la peine de le faire. Pour ce qui était de l’adresse d’un restaurant là où il serait servi par l’arrière telle une bête affamée de qui on a pitié non merci, il préfèrerait encore aller se servir lui-même.

Un cri retentit au loin aurait pu le faire sursauter s’il ne commençait pas à y être habitué, il ne fit que l’embêter sur le coup, celui-ci provenant d’un peu plus loin en empruntant le couloir. Son arme à parier que les conséquences de cette surement bagarre allait se répercuter, qu’il le veuille ou non, sur lui. C’était bien sa chance ça, il finissait toujours par lui arriver un truc bête, aujourd’hui c’était ça, demain ce serait autre chose.

    SINGE ▬ Alors ça si c'est pas une bagarre qui s’annonce, je veux bien renoncer à mon stock de bananes.
Mieux, voilà que la taupe s’éloignait dans la nature, loin de là où il devait être bien évidemment pour lui ouvrir cette satanée porte. Il n’était pas là pour jouer aux baby sitter, il voulait simplement sortir, et l’autre qui s’en allait bloquait par le fait même sa liberté. Comme c’était intelligent de sa part. Du coup si le Singe et l’écailleux partaient arranger tout ça, qui s’occupait des deux mioches que le lézard avait si gentiment ramené avec lui? Qu’on ne compte pas sur lui, même si les environs ne présentaient personne susceptible de s’en charger, puisqu’il ne faut pas demander pas au poulet l’idée d’avoir une vraie discussion un peu trop poussée. En ce sens il ne fallait pas lui demander à lui non plus.

Au mieux la marmaille fraichement arrivée saurait s’occuper de leur propre carcasse, cette tête en l’air de Taupe reviendrait et il aurait enfin le champ libre. Sinon dans le pire des cas il sera obligé d’avoir des tâches à accomplir, ce qui lui ouvrirait davantage l’appétit et lui plomberait sur les nerfs, lui donnant surement à la longue l’idée inexpliquée d’aller taper sur ledit pyromane.
    ZAKHAR ▬ C'est quoi c'borrrdel.
Laissa-t-il échapper pour lui-même, se surprenant encore à rester calme et à ne pas chercher à aller étrangler la Taupe. Comme de quoi sa patience semblait parfois sans limite, ce qui pouvait cependant s'avérer faux, faut pas trop pousser hein.
.


Revenir en haut Aller en bas
William McKellen
Modérateur
William McKellen

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 33
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Mar 14 Fév 2012 - 14:11

Will regarda Amy sans comprendre pourquoi elle venait de lui administrer un coup de coude. Qu'avait-il bien pu dire ou faire qui méritait un tel traitement ? Plaisantant toujours, même un peu trop, il ne comprenait pas qu'on ne puisse pas rire de ce qui venait d'arriver au reptile. Ça n'avait pas été bien méchant et vu sa stature, le rouquin était persuadé que Scum n'avait rien. C'était plutôt le ballon qui avait dû avoir mal, si un ballon pouvait ressentir quoique ce soit. Et à sa plus grande surprise, c'était le cas ! Ce n'était pas un ballon mais un autre mutant. Stupéfait, Will resta là à le regarder, la bouche à moitié entrouverte. Pas un instant, il n'avait imaginé qu'un mutant puisse prendre ainsi la forme d'objet. Les gènes faisaient décidément de drôles de résultats. Il n'y avait qu'à voir Scum et ses amis pour se rendre compte que les deux sans abris étaient plutôt bien lotis côté pouvoirs. L'homme ballon, au lieu de s'offusquer comme Scum, profita de la remarque de Will pour enfoncer le clou, ce qui eut pour effet de faire rire le rouquin.

"Et au bout d'1000 points, on a l'droit à un cadeau surprise ?" demanda t-il amusé

Scum, visiblement blasé par la situation se contenta de répondre à leur question concernant Callisto. Ainsi, c'était le nom de leur cheffe et elle désirait les voir. Quoi de plus normal après tout ? Ils n'étaient que des invités et à sa place, Will aurait aussi apprécié de savoir qui pénétrait ainsi sur son territoire, mutants ou pas. C'était l'occasion de rencontrer une autre mutante et le borgne n'était pas contre. Il essayait déjà de se l'imaginer, se demandant quelle forme elle pouvait bien avoir. Son nom ne laissait rien présager, contrairement à la Taupe, le Poulet ou encore à Singe. Il était possible qu'ils n'aient pas tous un nom en rapport avec leurs pouvoirs ou leurs formes mais c'était néanmoins plus que probable. Callisto ne lui inspirait rien et il était donc pressé de voir à qui il aurait affaire
.

"Ouais, c'normal. Ben on va la voir quand tu veux, y a pas d'souci."

Singe parla de lavage de cerveau. Plaisantait-il... ? Sur le coup, ça ne rassura pas spécialement William qui lança un regard à Amy pour voir sa réaction. Celle-ci lui souriait d'une drôle de façon et il ne comprit pas pourquoi mais instinctivement, il répondit à son tour par un sourire. Il devait avoir l'air confiant, juste au moins pour rassurer Amy, sinon la nuit risquait d'être longue. Le mutant ballon se présenta. Son nom lui allait plutôt bien. Will ne répondit rien en voyant la façon dont il s'adressait à l'italienne. Ce n'était pas la première fois qu'on lui parlait ainsi et le rouquin n'aimait toujours pas ça. Mais il n'avait pas son mot à dire et se contenta de répondre pour les deux.

"Nous c'est Will et Amy." fit-il d'un ton neutre

Emporté dans son élan, Singe fit les présentations de tous ceux qui étaient autour d'eux. Aucun doute, c'était un sacré boute-en-train et Will commençait déjà à apprécier le mutant. Avec lui on ne devait pas s'ennuyer et il se reconnaissait un peu en lui. Contrairement aux autres, il avait l'air extraverti. Il présenta même le jeune homme qui venait d'arriver à leur hauteur, demandant à sortir sans même leur adresser la parole. Ainsi il se nommait Zak. Un nom banal et qui ne donnait non plus aucune indication sur ses pouvoirs. Après tout, en le regardant de plus près, il avait l'air d'un humain tout à fait normal... si on oubliait ses yeux rouges. Comme quoi tous les mutants qui vivaient ici n'étaient pas tous déformés ou proche d'un animal. C'était d'ailleurs curieux, ce Zak faisait un peu tâche dans le décor mais cela rassurait Will de voir quelqu'un comme eux. Il ne put s'empêcher de lui faire une remarque à propos de ce qui l'attendait dehors mais le dénommé Zak n'avait pas l'air de l'écouter.

Son manque de politesse et son indifférence aurait en temps normal agacé William mais celui ci n'était pas chez lui et ce n'était pas à lui de faire cette remarque. D'ailleurs il supposa que quelque soit la remarque formulée, Zak n'en aurait cure. Le borgne n'ajouta donc rien, laissant Amy lui parler. Si même elle ne parvenait pas à capter son attention, c'est qu'il était réellement ce que Will considérait comme étant un "cas désespéré". Mais peu importe, il y avait bien suffisamment de mutants ici pour s'encombrer d'un autiste associable.

Singe fit une remarque à propos de Pyro. Apparemment, ce n'était pas la première fois que Scum et lui se rencontraient. Celui-ci évoqua également Adam et le gouvernement. Will espérait que la nuit n'allait pas être sujet à débat, en ayant suffisamment entendu pour le moment. Il désirait simplement qu'on lui foute la paix, pas qu'on l'entraine dans un complot ou autre truc du genre
.

"Oh tu connaissais déjà l'autre abruti d'service ? En même temps, vu comment il s'étale, c'pas étonnant. En tout cas, j'doute qu'il vienne un jour ici. C'trop humide pour lui, il s'y sentirait sûrement impuissant." fit-il remarquer avec un petit rire amusé en imaginant la scène

Des cris retentirent un peu plus loin au fond du tunnel. Quoique c'était, ça n’annonçait rien de bon. Singe annonça qu'il s'agissait d'une bagarre et, contrairement à Scum, avait l'air de trouver ça plutôt amusant. Will ne savait pas trop sur quel pied danser. Il aimait se battre mais dans un lieu inconnu et entouré de mutants, il n'était pas certain d'avoir envie de participer. Après tout, il n'avait accepté de venir ici que pour avoir un endroit où dormir, tranquille.

Les bagarres ne devaient pas être rares dans ce lieu. Les mutants devaient tous plus ou moins accepter leurs différences et rester cloîtré ici ne devait en rien les aider à s'apaiser. Will imaginait d'ailleurs que c'était sans doute pour ça que Zak ne se montrait pas spécialement sociable. Bien qu'à voir Singe, on se demandait si c'était la véritable raison. Néanmoins, il supposait qu'à force de vivre enfermé et reclus au milieu de mutants plus ou moins humains, on devenait vite misanthrope.

Les mutants s'éloignèrent, certains pour se cacher, d'autres pour aller mettre un terme au conflit quel qu’il soit, laissant le duo seul avec Zak, bien que Scum et Singe ne soient pas très loin. Zak n'avait pas l'air d'apprécier que son portier ait pris la poudre d'escampette. Will restait proche d'Amy, au cas où, pas encore à l'aise dans ce nouvel endroit, mais désireux de garder un œil sur elle.


"Bah, t'en fais pas. Scum et Singe vont régler l'problème et tu l'auras ton portail. Quoiqu'tu pourrais p't'être toi-même y mettre un terme, vu c'que tu trimballes avec toi." fit-il en souriant, désignant le katana que tenait Zak d'un geste du menton
.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
Amy Grimm

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Jeu 22 Mar 2012 - 17:42

Amy ne vit pas Will lui lancer un regard plein d'incompréhension. En fait ses yeux s'étaient posés sur le groupe de jeunes mutants responsable de l'envol du ballon. La présence d'enfants donnait à l'endroit un vrai échos de communauté, pourtant, un pincement serra le cœur de L'italienne. Personne ne devrait vivre caché dans des égouts à cause de ses différences, surtout pas des enfants. Elle se demanda un instant si les mutations étaient héréditaires, si elle même transmettrait ses dons à sa descendance... à condition d'en avoir une un jour. Et surtout elle imagina comment elle réagirait si son enfant avait un aspect qui ne lui permettait pas de se soumettre à la vue du monde. S'isolerait elle avec lui ? Se cloitrerait-elle parmi des semblables, tels des reclus pestiférés ? Un piment de colère vint chatouiller le bout du nez de la mutante, un élan de révolte. Elle n'avait pas pitié des gens autour d'elle, ils n'avaient pas l'air si triste de vivre ensembles, mais elle était furieuse contre le monde qui rejetait toujours autant les personnes n'allant pas dans son moule. Elle n'osa pas imaginer les multiples passés pleins d’anecdotes sombres qu'avaient du subir ceux qui l'entouraient actuellement.

Prise dans ses songes, elle ne remarqua même pas que le ballon n'en était en fait pas un, elle n'entendit pas les quelques échanges de paroles autour d'elle, et ce ne fut que lorsque quelqu'un lui prit la main pour la baiser qu'elle revint à la réalité, les yeux tout plein de surprise, plus aucune colère n'étant visible dans ses grands iris émeraude. Instinctivement elle sourit à l'homme étrange qui se courbait devant elle, ne réalisant même pas qu'il était la balle quelques instants avant, et ne semblant pas choquée par son aspect. Dans le fond son esprit avait accepté qu'elle risquait de voir de drôles de personnes ici, et comme Amy était une grande rêveuse, elle ne voyait pas ces gens comme des monstres difformes mais plutôt comme des êtres magiques, aussi était elle plutôt contente de les voir.

William se chargea des présentations, et l'Italienne en profita pour offrir un doux sourire à tous, les saluant d'un mouvement de tête.


" Enchantée "


Ce n'était pas uniquement une forme de politesse, elle l'était vraiment, et la sincérité du mot résonnait fortement dans sa voix. Par contre elle remarqua que tous étaient bien polis et accueillants, sauf le garçon sombre qui venait d'être présenté comme Zak. Elle essaya de créer le contact en lui adressant particulièrement la parole, mais ça ne sembla pas fonctionner aussi bien que prévu, celui ci ne daignant pas lui répondre. Tant pis. Elle haussa les épaules, pas démontée pour deux sous, avant de se ré-intéresser au reste du groupe présent à proximité.

Ils parlèrent du pyromane rencontré plus tôt, et aussi du garçon à l'imperméable, imperméable qu'elle repliait d’ailleurs sur son propre bras. Une fois de plus elle s'évada de la discussion qui ne l’intéressait pas vraiment, les mauvaise ententes et les embrouilles gouvernementales ce n'était pas son truc, décidant de fouiller le vêtement. Quand on a vécu des années dans la rue, on prend vite de sournoise habitude de survie, et le vol en fait partie. Après une petite inspection, elle lança un regard à William qui tirait une drôle de tête, comme si quelque chose l'avait interloqué, le laissant mi figue, mi raisin. Comme elle était prise dans ses pensées lorsque le sujet de Callipso et du lavage de cerveau avait été abordé, elle ne comprit pas vraiment ce qui se passait. Avant qu'elle ne put poser la question, des cris éclatèrent, figeant l’interrogation de la jeune femme au fond de sa gorge, lui faisant écarquiller les yeux.

Une bagarre ? L'idée fut confirmée, et très vite les personnes autour d'elle prirent la direction des voix, soit pour assister au spectacle, soit pour s'interposer. Dans un geste de prévention Amy serra un peu plus fort la main de Edge. Elle connaissait par cœur son ami et savait qu'il avait le don de mettre son nez où il ne fallait pas, surtout quand il y avait une bagarre. Oh bien sur ici ils n'étaient pas dans la rue, pas sur leur territoire, mais le rouquin pouvait parfois être inconscient, et avoir des réactions assez peu prévisible. Mieux valait prévenir que guérir.

Du coup, ils se trouvèrent là, seuls, plantés comme des idiots devant le "portail" d'entrée. Seuls ? Pas vraiment, le russe à l'air antipathique était toujours là, s'offusquant de ne pas avoir eut le passage demandé. Amy ne savait pas trop si elle devait tenter un nouveau contact ou l'ignorer, ne souhaitant pas mettre en colère un homme armé d'une épée. Edge trancha pour elle, adressant la parole au grand brun.


"Je ne suis pas sure que l'utilisation d'arme soit la solution cette fois mi bello. Ici tout le monde semble se connaitre, on dirait une grande famille, et comme souvent dans les liens fraternels y a des disputes, ça se règle avec douceur. "

En fait, Amy ne parlait pas vraiment à William, le connaissant trop bien pour savoir que son commentaire était en réalité une pique à l'intention de l'homme pour souligner qu'il était "gonflé" de râler à rester là sans intervenir comme le faisaient les autres, qu'il ne pensait pas ce qu'il disait, cependant, ne connaissant pas du tout leur interlocuteur, elle préférait faire passer un message sous couvert d'une réplique au rouquin, des fois que l'homme au katana le prenne au sérieux.

.
[Espace pour le petit point vert ! ♥]
Owiiii :3

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

" Per favore, mi disegnare una pecora. "

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Merci pour l'avatar mon Will [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
Scum

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1Lun 26 Mar 2012 - 14:10

Scum ne partageait pas totalement l'enthousiasme de Singe pour les bagarres. Bien sûr, dans l'Allée ce genre d'affrontement faisait office d'entraînement pour les Morlocks, mais suivant les mutants et les circonstances, il se pouvait que cela prenne une tournure plus sérieuse... Et plus sale.

Le mutant reptilien chercha à se souvenir qui poussait ce genre de cri lorsque Will et Amy y allèrent de leurs propres remarques sur l'affrontement à venir :

"_Bah, t'en fais pas. Scum et Singe vont régler l'problème et tu l'auras ton portail. Quoiqu'tu pourrais p't'être toi-même y mettre un terme, vu c'que tu trimballes avec toi.

_Je ne suis pas sûre que l'utilisation d'arme soit la solution cette fois mi bello. Ici tout le monde semble se connaitre, on dirait une grande famille, et comme souvent dans les liens fraternels y a des disputes, ça se règle avec douceur.

_Avec douceur, séniorita ? jubila Singe qui n'avait pas plus de connaissance en italien que son comparse à écailles. Je pense qu'on va réviser cette définition. Si monsieur Scummy veut bien choisir son arme. annonça-t-il tandis qu'il entamait une succession de métamorphoses, se changeant tour à tour en diverses armes blanches. Épée, lance, pied-de-biche, clé anglaise, tout y passait rapidement, Singe ne gardant qu'une seconde la forme d'un objet pour faire tourner Scum en bourrique.

_On va s'en occuper, dit l'écailleux en tournant la tête vers le trio derrière lui, affichant un sourire qu'il voulait rassurant et tendant la main vers Singe, prêt à l'attraper lorsqu'une de ses transformations lui plairait. Zak ? Si ça ne t'embête pas trop, amène Amy et Will à Callisto. Tu devrais retrouver la Taupe sur le chemin, j'imagine, demanda-t-il avant de finalement refermer ses griffes sur une batte de baseball.

_Un grand classique, mais qui a fait ses preuves, rigola la batte. Excellent choix !
_Vous inquiétez pas pour nous, c'est probablement rien du tout." assura Scum.

Tout du moins, il espérait que ce n'était rien du tout... Il pouvait dores et déjà parier que Hump et Brute étaient impliqués, ces deux là ne manquant jamais une occasion de provoquer une bagarre. A savoir maintenant s'ils avaient touché à des points sensibles... La fiancée de Berserker par exemple.

"A ton avis c'est quoi cette fois ?" demanda l'écailleux à Singe, qui s'était changé en une ceinture de cuir, laissant son porteur le sangler à sa main. Ainsi Scum pourrait le transporter facilement, même à quatre pattes et l'avoir sous la main lorsqu'il reprendrait la forme d'une arme.
"_Je suis certain que Hump et Brute sont dans le coup...
_Comme d'habitude eheh. Je sais qu'ils cherchent des crosses à Skids en ce moment, et pas de bol Hemingway aime bien cette petite.
_Alors ce sera vite fini." dit Scum.

Ayant terminé de sangler Singe, il afficha un vrai sourire. L'écailleux faisait totalement confiance à la puissance et à la résistance hors-norme de Hemingway, tandis que Skids était virtuellement intouchable. Se tournant à nouveau vers les mutants des rues, toujours souriant, il afficha un pouce pointé vers le haut signe que tout irait bien et lança un "A tout à l'heure !" enthousiaste avant de filer en position quadrupède, galopant dans les profondeurs du couloir, son cri reptilien se joignant au vacarme de la bagarre qui ne tarda pas à lui arriver aux oreilles.






_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Merci Emma :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Empty
MessageSujet: Re: Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]   Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY] Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus on est de fous, moins y a de place...[STAND BY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Interdit aux moins de 18 ans
» Ils sont fous ces Suisses !!!!
» Les records du monde les plus fous...
» les chat fous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Hors Role Play :: Le dépot :: Les RP Abandonnés-