X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 19:10

L'expression terrorisée de la guichetière lui donnait un petit air ravissant et si le masque de V ne portait pas déjà un immense sourire qui allait soulever ses pommettes, il aurait certainement signalé son amusement immense devant la scène. Il tenait dans sa main droite un fusil à canon scié qu'il laissait pendre avec lassitude d'un mouvement de poignet brisé. Il pivotait sur lui-même, admirant avec un petit ricanement tout ce beau-monde couché par terre, les mains sur la tête, dans un silence pesant qui transmettait la tension qui y planait et l'angoisse des civils présents. Il n'avait nullement l'intention de leur porter préjudice loin de là. Bon, il allait surement devoir vider quelques comptes... mais il avait choisi avec précaution les quelques numéros de coffre qu'il allait piller. Uniquement de riches actionnaires d'organismes d'état ou de sociétés appartenant à des hommes politiques, ainsi que quelques fonctionnaires hauts placés.

Il fit un petit coucou à une petite fille qui se cramponnait à la jambe de sa mère avant que la petite ne s'effondre en sanglot, visiblement effrayée. Le braqueur haussa les épaules et se retourna vers la guichetière, posant le canon de son arme sur son front subitement pour stopper le mouvement de la main de cette chère madame qui glissait avec arrogance vers le bouton d'alarme. V hocha la tête négativement.

- Allons... Ne faites pas quelque chose que nous pourrions regretter tous deux, ma tendre.

Celle-ci déglutit lentement avant de ramener ses mains gentiment vers le centre du comptoir. V acquiesça lentement, satisfait avant de poser sur le comptoir la liste sur laquelle était griffonnée les numéros de coffres à ouvrir. Elle comprit de suite et la saisit en tremblotant. V fit volte-face et se tourna vers les quelques clients toujours au sol ou accroupis, craintifs.

- Bien, mesdames et messieurs... Comme je vous l'ai dit tout à l'heure, je ne vous veux aucun mal. Si vous coopérez, tout ira bien, je vais vider quelques comptes de l'état et m'en aller comme une fleur...

Il y eut un léger bruissement, un craquement, qui aurait été presque inaudible si le hall de la banque n'était pas plongé dans un morne silence qui rendait le moindre feulement un bruit tonitruant, résonnant avec un écho qui semblait monstrueux dans cette immense salle. V tourna lentement sur lui-même, aux aguets, pointant tour à tour le canon de son arme sur chaque personne. Il passa des civils paniqués aux vigile assommés, les arcades ensanglantés par les coups de V et entassés dans un coin, puis sur l'officier de police bâillonné et suspendu à une porte-manteau avant de se poser sur la seule personne d'un petit groupe de civil debout, parmi les autres, paniqués, qui demeuraient accroupis ou couchés au sol. Tout s'était bien passé jusqu'ici mais ce jeune arrogant allait peut-être tout faire capoter. Il fixait étrangement V qui leva son canon, le posant contre son épaule avant de se tordre pour regarder la guichetière.

- Déverrouillez les coffres, vite.

Elle acquiesça en lâchant un gémissement paniqué avant de se pencher sur son ordinateur. V faisait confiance à son bon sens pour sa coopération. Il se tourna de nouveau vers le jeune homme et fit quelques pas vers lui. Il était plutôt grand, et V ne le dominait que de quelques centimètres. Il avait une large carrure et à sa façon de s'habiller, le braqueur ne peina pas à cerner le genre de garçon qu'il avait devant lui. Bon, il n'avait pas de temps à perdre à donner une éducation à cette jeune brebis égarée, mais d'un côté il comprenait son geste. Simple signe de rébellion, manque de jugeote ou traces d'héroïsme ? Nul ne saurait le dire pour le moment. V marcha d'un pas leste vers lui en sifflotant avant de se figer à quelques mètres du garçon et de dévoiler d'un petit coup de cape les 6 poignards rangés à sa ceinture tandis qu'il faisait faire un petit looping à son arme dans ses mains, petit bijoux emprunté à un braqueur d'épicerie quelques jours auparavant. Il la laisserait ici avant de partir, elle ne lui plaisait guère, cette arme à feu.

- Hé bien garçon, le bureau des réclamations est ouvert ! Vous avez une question ?

[Hrp: Désolé si ce n'est pas terrible l'inspiration n'était pas au rdv ^^]

.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Sam 4 Fév 2012 - 19:10

Haron était de sortit ce jour-la, parti à la banque pour déposer un chèque sur son compte, il avait reçu un peu d’argent pour avoir fait quelques petits boulots, et encore on l’avait payé parce qu’il semblait plutôt dangereux de ne pas le payer. Évidemment l’agressivité d’Haron l’aidait toujours à avoir ce qu’il voulait. Ce jour la était différent, il avait pu déposer son chèque afin de le faire encaisser, ce n’était pas beaucoup mais ça faisait du bien d’avoir quelques sous de plus. Un bien qui tourna plutôt court déjà, la journée sembla se gâter un peu, et il n’en fallait pas beaucoup pour énerver le jeune mutant.

Il se retrouva face contre terre, contre son gré bien évidemment, un grand homme maigre et barbu l’avait fait se mettre à terre avec lui, un homme avec un masque louche sur le visage, bon dieu que ce masque était laid et ridicule, pourquoi un visage blanc qui sourit en plus, il y avait l’embarras du choix pourtant, en tout cas Haron ne trouvait pas ce masque de très bon gout. Cette moustache et cette barbichette, il y avait de quoi se foutre de sa gueule, en plus il y avait déjà un criminel masqué depuis quelque temps dans la ville, c’était à croire que tout les tarés du monde se ramenaient dans le coin.

Haron se releva en se dégageant de l’homme qui le faisait rester à terre. Il s’épousseta et commença à marcher vers l’homme masqué, ses pas était assurés et sans peur, après tout il était un mutant fait pour le combat en puissance, résistant, endurant et puissant. Il s’arrêta à quelques mètres de lui, les mains dans les poches, il le regarda d’un air neutre, puis l’agacement se révéla dans son regard.

- Sérieux c’est la mode des barjo masqués c’est ça ? D’abord ce tueur en séries masqué et en armure dont on nous bassine les oreilles, maintenant toi. L’autre tueur lui au moins à un minimum de gout, enfin pour moi c’est pareil, un peu, deux barjo masqués, vous devriez penser à vous mettre en couple… Si je ne te pète pas les os avant ça.

Il finit sa phrase avec un petit sourire sur les lèvres, de toute façon il n’avait jamais vraiment eu peur d’affronter les gens, même lorsqu’il n’avait encore aucun pouvoir, à présent il était un vrai monstre, capable de devenir une grande créature de combat, mais ça, seul Haron le savait, il n’en avait jamais parlé à personne, cela ne regardait que lui de toute façon.

Le jeune homme fit craquer les articulations de sa nuque, son coté bagarreur était définitivement une plaie, il ne ratait jamais l’occasion de faire le dur. Il était sûr de pouvoir battre ce type, mais quelque chose clochait, cet homme avait l’air différent, quelque chose qu’il ne saurait expliquer, il lui restait une drôle d’impression qu’il réprima au final. Si ce type avait quelque chose de spécial il le verrait bien assez vite si un combat éclatait.

- Sérieux, moi qui était pas d’humeur, c’était pas le jour pour me faire chier mon gars. Quoi que te botter le train pourrait égayer ma journée.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Lun 6 Fév 2012 - 21:35

Il ne fallut pas longtemps pour qu'un discours arrogant, méprisant et presque hautain ne sorte de la bouche du jeune homme tandis que si V avait eu des sourcils, il les aurait largement arqué devant le comportement sans-gêne du jeune homme. Enfin bon, quoi, on pouvait plus braquer une banque tranquille sans qu'un de ces jeunes téméraires n'interrompe cette noble activité ? Barjo masqué... C'était... dégradant, ou ridicule comme insulte ? V n'appréciait guère la tournure que prenait la chose à dire vrai. Il laissa néanmoins parler le jeune homme sans l'interrompre en tapotant le sol de son pieds et croisant les bras, pour montrer son impatience. Un tueur en série ? Hm, V devait vraiment se remettre à suivre les infos, depuis quelques temps il s'en était coupé pour préparer ce petit braquage à l'ancienne, que ce jeune impétueux faisait capoter. Un minimum de goût ? Lui péter les os ? Arrogant et présomptueux, en somme...

- Hé bien jeune homme, voila de bien grandes paroles pour un freluchet comme toi.

V jeta un coup d’œil aux autres civils qui restaient calmes. Il espérait qu'ils ne profiteraient pas de cette diversion plus qu'agaçante pour s'enfuir ou prévenir le police, ça le mettrait vraiment en rogne. Il soupira longuement en voyant le jeune homme prendre ses aises, craquant ses articulations et "se la jouer". Quelle personnalité... énervante. Il lui avait rien fait à ce gamin, mais il faudrait peut-être lui apprendre les bonnes manières. Quelques coups bien placés devraient suffire à le mettre au tas et lui apprendre à respecter ses ainés.

Il n'aurait aucun remord à frapper ce gosse, il était sûr de lui après tout. Par contre, se faire botter le cul devant ses invités exceptionnels n'était pas une option. Il jeta un coup d’œil aux caméras de sécurité qui bipaient toujours rouge, montrant que le système n'était toujours pas remis. Le temps était compté avant qu'il ne soit de nouveau opérationnel et V devait soit faire vite, soit donner de quoi alimenter les médias, et les chiens de chasse du S.H.I.E.L.D...

- Je ne suis également pas d'humeur à supporter les jérémiades d'un gosse, jeune homme.

V décroisa les bras et d'un geste magistral envoyant voler sa cape en arrière, prenant avec dextérité un poignard dans chaque main et les faisant habilement tourner entre ses mains.

- Je voulais juste te donner une petite correction, mais tu as la langue un peu trop pendue, donc je vais te donner une grosse correction !


V n'était pas pour le combat et il ménagerait le gamin, mais il devait aussi le remettre à sa place. Il devait mesurer ses coups et le calmer à la fois... dilemme. Cependant cet adversaire n'était peut-être pas aussi nul que ça pour avoir tant de sureté en lui et V ne devait pas le sous-estimer.

Voyant que le jeune homme s'avançait vers lui, V stoppa le mouvement circulaire de ses couteaux avant de fondre littéralement sur l'imprudent, s'attendant à le prendre par surprise vu sa vitesse et son agilité. C'est avec stupeur qu'il s'aperçut que le jeune homme bloqua le bras de V avant que la lame ne vienne transpercer sa cuisse, et ce dernier du faire un bond pour se dégager de son étreinte et éviter un coup de poing de peu.

- Hm, tu n'es peut-être pas un simple petit arrogant au final.

.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Ven 2 Mar 2012 - 2:10

Haron regarda l’homme masqué, bon sang il lui cherchait des noises en plus, il croyait vraiment pouvoir l’intimider comme ça juste avec ses grand airs, Haron était plus solide et plus fort qu’il ne l’imaginait c’est sûr, il risquait de tâter du coup de corne d’Haron cet espèce d’inconscient. C’est ce que pensait Haron, il n’aimait pas la façon de le prendre de haut qu’avait ce type masqué détraqué mental. Il voulait lui donner une grosse correction hein ? Haron fit enfler ses muscles, mais en faisant attention à ce que ça ne se voit pas, il devait faire attention pour que personne ne découvre l’existence des mutants, du moins pas tout de suite, mais Haron savait gérer sa puissance pour être plus fort que les humains.

- Une grosse correction. Putain mais tu me cherches en plus, je vais te faire bouffer la pierre jusqu’à ce que tu ais une indigestion.

Il dut très vite riposter à une attaque, la lame ne lui faisait pas peur, en général les lames glissaient sur son cuir, ou même se cassaient quand il s’agissait d’armes de mauvaise qualité. Mais le problème était que les gens ne devaient pas connaitre l’existence des mutants, ils n’étaient pas prêts pour ça. En tout cas Haron avait bien paré l’attaque, et l’homme semblait s’en amuser, ce qui agaça particulièrement le jeune mutant qui n’aimait pas que l’on se moque de lui, ou qu’on lui manque de respect. Il décida de laisser quand même une partie de sa force déferler, juste de quoi l’éclater violemment. Il se mit en position de combat.

- Je vais t’éclater jusqu’à ce que tu cries « pitié », et te faire regretter d’être né.

Son corps n’attendait que ça, se battre et briser les os de ce sale type qui venait lui pourrir la journée, Xavier allait l’engueuler, pas grave, c’était pas bien méchant, Haron avait l’habitude de se faire enguirlander depuis le temps qu’il était à l’institut, et puis qu’est-ce qu’il s’en foutait au final, après tout c’est pas sa faute si le vieux était un emmerdeur, même s’il était sympa quand même. Les articulations d’Haron craquaient, le jeune homme prêt à bondir, les crocs ayant légèrement poussé, humidifiés par un lent coup de langue qui passa avec souplesse par-dessus.

Sans plus attendre les mouvements de cet espèce de taré, Haron se jeta sur lui sans plus y réfléchir, autant le dire ses bras développaient déjà une force supérieure, sans pour autant qu’ils soient trop volumineux, quelle galère. Si il n’y avait pas tout ce monde il pourrait passer en état de minotaure pour briser ce type en morceaux. Il se contenta de pilonner l’homme de crochets avec violence, mais quelque chose clochait, ce type était trop solide, sa peau… Haron comprit assez vite ce qui se passait, il marmonna entre ses dents.

- Un mutant lui aussi ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Mar 6 Mar 2012 - 23:10

Lui faire bouffer la pierre ? V émit un petit rire. Ce garnement avait de l'assurance, c'était le moins que l'on puisse dire. Le braqueur fit tourner lestement sa dague dans sa main gantée en réfléchissant. Il était peut-être branleur, mais il avait des acquis c'était certain. Il n'était peut-être même pas humain... dans le sens où il était peut-être aussi un mutant, bien sur. Quoi de plus humain qu'un être rejeté par les siens ? V avait tendance à penser que les gens comme lui étaient plus humains que tous ces bien-pensants qui les dénigraient.

Quand le jeune homme serra les poings pour se mettre dans une position un peu plus combattive, V détermina tout de suite le genre de combattant qu'il avait en face de lui... Cette façon de tenir, ce type ne devait pas faire dans la dentelle, en fait, il s’agissait surement d'une brute épaisse. Sa force devait être remarquable : il avait bien réussi à parer le coup de V qui avait été d'une rapidité exemplaire ce qui prouvait aussi une certaine agilité et de grands réflexes. C'était un adversaire de taille et Vendetta devrait surement usé d'une ruse ou être malin pour se débarrasser de cet incongru.

- Je vais t’éclater jusqu’à ce que tu cries « pitié », et te faire regretter d’être né.
- C'est faire grande insulte à mon lignage de parler ainsi de ma naissance, petit. J'ai un pedigree, moi ! Enfin, pas vraiment mais...

V se figea soudainement, fixant le jeune homme avec insistance. Il dégageait une aura impressionnante de force bestiale désormais. Bon, c'était un vrai animal : bestial, peu de répartie, et bourré de testostérone. Quelque chose avait changé, mais il ne saurait dire quoi. Sa concentration fut troublée par un mouvement soudain de l'homme-bête comme V le qualifiait désormais, terme à double sens, qui fondit sur lui. Le choc projeta légèrement le "justicier" (comme il se qualifiait lui-même) masqué en arrière mais cela ne s'arrêta pas là, une pluie de coup s'abattit bientôt sur sa poitrine et il poussa un grognement en sentant la douleur se répercuter intérieurement. Sa peau était extrêmement résistante mais si cet idiot de garnement continuait comme ça, il lui briserait bien une côte. Sa force était colossale, bestiale, et pour l'instant V endurait plutôt bien le choc. En tout cas une chose était sure : c'était soit une force de la nature, soit un mutant, ce qui revenait à peu près à la même chose, et la même conclusion : un adversaire et obstacle de taille sur la route pour avoir ses biftons.

Vendetta parvint à dévier un coup de poing avec sa lame, faisant gicler quelques gouttes de sang de la main de l'homme sans que cela ne semble lui faire le moindre mal, mais cela permit à V de se dégager de la pluie de coups tandis que sa dague vola dans les airs, jetée de la main de Vendetta par la puissance du coup de la brute épaisse qu'il avait en face de lui.
Une fois qu'il fut à quelques pas du jeune homme, V poussa un petit soupir.

- Hé bien voila une manière de traiter son hôte ! cria-t-il tandis que les parmi les otages se répandaient la rumeur de leurs murmures inquiets. Ne vous inquiétez pas chers spectateurs... et téléspectateurs, dit-il en se tournant vers les caméras de sécurité qui venaient de se réenclencher - Je n'ai rien. Du moins pour le moment.

Il en profita pour jeter un coup d’œil à la standardiste qui avait amassé dans un coin des sacs, surement l'argent de V. Enfin, l'argent qu'il "empruntait" à ces braves fonctionnaires de l'état. Il n'eut pas le temps de finir son observation que l'autre jeune impétueux était déjà de nouveau en train de le charger. Vendetta poussa un cri de surprise et plongea sur le côté, évitant de justesse la charge et renversant un bureau, tombant sur une jeune femme à la longue chevelure dorée, au visage mielleux, si délicieux. Il se releva en s'époussetant et caressa la joue de la jeune femme.

- N'ayez crainte mademoiselle, je vous protégerai de ce... aarhgyaa !

Quelque chose venait de le saisir et le souleva du sol par la taille, ne comprenant pas ce qu'il se passait, Vendetta se débattit violemment avant d'être envoyé violemment contre une armoire qui se fracassa sous son poids. Vendetta se releva malgré tout parmi les débris de bois et s'épousseta une nouvelle fois.

- Bon sang... si j'ai une écharde dans le pieds, ça va bard...

Vendetta plongea en avant, taclant littéralement la brute pour éviter son coup et se relevant en effectuant une roulade en avant.

- Coriace...


Vendetta sortit un de ses couteaux de ses fourreaux et se mit en posture de combat.

- Cette fois, c'est moi qui mène la danse ! lacha-t-il en bondissant dans le dos de la brute épaisse, fondant littéralement sur lui.

Il se débattait comme un fou tandis que Vendetta tentait de lui asséner un violent coup de couteau dans le dos. Il poussa un cri de surprise en voyant sa dague être déviée contre le corps de son adversaire, manquant de se fendre. Heureusement, c'était un alliage extrêmement résistant. Il fut violemment éjecté du dos de son adversaire qui dans sa furie se débattait comme un fou tandis que des otages paniqués commençaient à s'enfuir en courant par la porte automatique de la banque qui s'était réactivée. Quelque chose disait à Vendetta qu'il ne faudrait pas trop traîner et que l'alarme silencieuse avait du être activée il y a un moment déjà. Il se releva avec difficulté avant de se mettre à courir vers ses sacs de billets, en prenant un sur son dos et l'autre dans sa main et faire volte-face vers la sortie.

- Eurk...
lâcha-t-il en voyant que le jeune arrogant lui barrait la route.

Il n'y avait plus qu'eux dans la banque et les flics ne tarderaient pas, il devait se débarrasser de cet insolent ou le ruser pour fuir au plus vite. Seulement celui-ci semblait être vraiment, vraiment, mais alors très en colère.

- J'ai l'étrange impression que tu m'en veux... euh...


Il regarda le jeune homme qui semblait avoir pris quelques centimètres de haut comme de large et semblait... plus musclé qu'au début au combat.

- Si on réglait ça autour d'une tasse de café, samedi prochain au Starbuck, hein... ? Je m'appelle V... et toi ? Oh doux jésus...
.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Sam 24 Mar 2012 - 13:26

Haron s’acharna sur l’homme, avait-il de la haine ? Pas vraiment, mais il se défoulait bien sur lui, ça le démangeait depuis quelques temps un bon combat contre quelqu’un de suffisamment résistant pour lui, même si battre des lavettes l’amusait beaucoup pour se faire respecter par la force. L’homme en face de lui était un mutant c’était sûr, il aurait du être brisé depuis longtemps, Haron mettait de la force dans ses coups afin d’écraser par la puissance son ennemi, coup de chance les otages du braqueur commençaient à s’en aller de peur, il fallait dire que rares sont ceux qui osent se dresser face à leur ennemi, mais Haron était un cas spécial qui avait l’arrogance et l’agressivité dans les veines. Le combat faisait rage dans la banque.

La lame de l’homme tentait de le blesser de parts et d’autres mais sans grand effet étant donné la résistance physique du jeune mutant bovin qui avait commencé à faire enfler ses muscle devenant de plus en plus imposant. L’homme lui bondit sur le dos tentant de le poignarder, malheureusement la peau solide d’Haron le protégea plutôt bien, ce qui eut pour effet que le braqueur masqué finit par être éjecté du dos de son adversaire brutal. Si on regardait de prêt leur affrontement, Vendetta ressemblait un peu à un toréador et Haron le taureau… En bien plus dangereux par contre.

Au final les deux adversaires se retrouvèrent l’un face à l’autre, Haron avait bien augmenté en volume musculaire, il commençait à devenir de plus en plus dangereux, une folle puissance animal dégageait de son air bestial. Les caméras le prenait de dos pour l’instant donc aucun risque qu’on le reconnaisse et puis il avait tant bougé qu’à aucun moment on avait put le prendre de visage ou quoi que ce soit, et puis zut autant s’adonner à fond dans cette bataille brutale. Il chargea, tel un véritable taureau il fonça sur V sans attendre un instant de plus, il le prit entre ses bras par la taille et l’entraina derrière les bureaux hors de vue des caméras, mieux valait être prudent quand même.

Enfonçant un mur avec son compagnon de jeu, Haron le laissa voler sur quelque mètres, la lumière des lampes éclairait l’endroit et les caméras étaient à présent incapable de les filmer. Le couloir était gris et dépourvu en effet de caméra à cet endroit. Suffisamment large pour un vrai combat, il y avait de la place pour que V puisse user d’agilité, en fait Haron était venu là juste pour avoir le temps de se métamorphoser sans problème d’être vu et identifié. Ses muscles était déjà solide, il ne prit même pas la peine de retirer ses vêtements. Son épaule droite enfla abusivement d’un seul coup, déchirant ses vêtements, le bras entier suivit et enfin, son corps se mit à suivre le mouvement. Sa tête commença à se déformer, deux cornes jaillirent sur sa tête, le rire d’Haron devenait grave et rauque.

- On va voir si tu la ramène toujours contre ça. Chanceux va, je m’en sers pas bien souvent de ce tour de passe-passe.

Un pelage brun se développa sur son corps, des crocs long et solide, ses pieds devinrent des sabots durs comme l’acier. Enfin totalement transformé, c’était un gigantesque minotaure de 3.50 m qui se tenait devant V, grognant. Haron fit craquer ses doigts. Un rire rauque et sec s’échappa entre les crocs du minotaure sur patte. Il fit quelques pas en avant, ses narines soufflaient une buée blanche dans un grognement bovin.

- Bien, maintenant on va régler ça vite fait petit gars. Je vais te casser en deux à grands coups de poings. On verra ce que ça donne, un gars tout cassé, ou bien une purée de mauvais gout.

Il se mit en posture de charge, la tête baissé, les cornes pointées vers son ennemi, prêtes à l’empaler cruellement.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Jeu 3 Mai 2012 - 23:31

- Non non no...

Trop tard, V avait à peine lâché ses sacs de billets que la brute épaisse qui se dressait désormais devant lui le tamponna brutalement, l'emportant dans sa fougue. Bavant, puant, le jeune homme avait une botte secrète pour le moins... surprenante. Vendetta avait encore du mal à réaliser que c'était réel. Avant même de la dévoiler, il l'avait attrapé violemment pour l'entraîner dans sa course folle.

Les pensées de V s'embrouillèrent un peu quand il franchit non sans douleur la cloison de la banque que venait d'enfoncer en sa compagnie son camarade de jeu qui se décida enfin à le lâcher, laissant V glisser lourdement sur plusieurs mètres avant de finir sa course dans une étagère en fer. Grognant un peu, il se leva en se tenant le dos avant de pousser un gémissement suivit d'un craquement sonore.

- Hm. Voilà une façon de traiter ses aînés...

C'était encore plus impressionnant dans la réalité que dans ses vieux films de super héros... Le jeune homme s'était métamorphosé avec peine sous ses yeux. A vue d’œil, à voir ce corps se transformer brutalement, ça avait l'air plutôt douloureux... Mais le jeune arrogant n'avait montré aucun signe de faiblesse, bien au contraire, son insolence n'avait été que plus grande. Ce n'était pas un taureau échappé des pubs pour la vache qui rit qui allait dompter la Vendetta.

- Si je me la ramène ? Ciel, votre mère ne vous a jamais appris la politesse...

Il était surprenant que même sous cette forme, le jeune homme arrivait encore à se faire comprendre clairement. Néanmoins la vapeur s'échappant de ses naseaux était tout sauf attirante. V eut un frisson avant d'éclater de rire.

- Quelle surprise... Si je m'attendais à ça. Je vois que je ne suis pas le seul à avoir été touché par la grâce du ciel... ou de la génétique.

Ne semblant pas vouloir perdre plus de temps en bavardages, le "minotaure" si l'on pouvait l'appeler ainsi courba l'échine avant de se mettre en position de charge. V craqua sa nuque et ajusta son chapeau avant de détacher sa cape, la laissant glisser sur le sol.

- Bon. Tu as raison, on va en finir. Je ne peux pas rester plus longtemps, donc je vais te donner un petit cours de combat. Tu me remercieras plus tard.

Il retira ses gants lentement, dévoilant ses mains meurtries qui tremblaient légèrement. Voilà longtemps qu'il n'avait pas usé de son "don"... Mais à grandes circonstances, grandes solutions. Soudain, alors que la bête se ruait vers lui, la peau des mains de l'homme au masque sembla s'agiter avant qu'elle ne forme des pointes sur ses phalanges.

Quand il fut à assez bonne distance, V bondit et s'agrippa au néon du plafond, l'arrachant à moitié avant de retomber derrière le taureau, avant de lui bourrer la colonne vertébrale de coups de poing, enfonçant ses phalanges à pointes dans sa peau, en arrachant de légères gerbes de sang.

La bête hurla, mais pas de douleur, de rage, avant de faire volte-face, plaquant lourdement V contre le mur avec le revers de ses cornes, du moins la cloison, qui plia en laissant apparaître un bureau dans ses fissures. Les coups étaient rudes et brutaux, et V ne tarda pas à atterrir dans le petit bureau sans passer par la porte. Se relevant avec agilité, il bondit en avant, collant une droite au taureau qui s'y cassa une dent avant d’asséner un coup de crâne brutal au terroriste qui fut sonné le temps de se recevoir un coup de poing brutal. Sa vision se brouilla et il sentit du sang contre sa joue alors qu'il tentait de se reprendre. Prenant du recul, il prit appui sur le bureau fendu avant de sauter par-dessus la bête en s'appuyant sur sa tête, raterrissant par une roulade dans le couloir avant de détaler, le bruit des pas lourds du taureau et des objets volant en éclat le suivant de près. Il débarqua dans le hall et se figea. Des officiers de polices constataient les dégâts, et, visiblement aussi surpris que V dégainèrent leurs armes avant qu'un hurlement à glacer le sang ne résonne. Un mur éclata, laissant voir le minotaure qui happa V dans la fumée, le fracassant contre le sol où il resta tandis que les policiers détalaient.

Il se releva difficilement, toussant. Il palpa son flanc et gémit, cet idiot lui avait bien cassé quelques côtes. V regarda les quelques flics puis le minotaure qui comblait le silence par sa respiration rauque et inquiétante.

- Bonsoir ! Vous vous joignez à la fête ? Je vous présente mon nouvel ami, Min..

Une droite le fit taire avant que le bruit des armes n'emplissent le hall. Une balle vint s'écraser sur le torse de Vendetta, ne parvenant pas à franchir sa peau et retombant sur le sol. Il ricana avant de se jeter sur le côté avant la prochaine volée. Ne se préoccupant plus de son congénère mutant, il happa de la main plusieurs sacs de billet avant de filer derrière les bureaux en courant, à la recherche d'une sortie avant que le S.H.I.E.L.D ne débarque.
.
Revenir en haut Aller en bas
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   Dim 24 Juin 2012 - 19:24

Haron, à présent sous l’apparence d’une énorme bête à la puissance musculaire herculéenne, ses mouvements étaient lent et pesants certes, mais dans cet étroit corridor le braqueur était coincé et presque forcé de recevoir des coups, cependant le jeune mutant n’était pas du genre à tuer, il se vantait et lançait des menaces de loubard bagarreur, mais jamais il n’avait osé en arriver à tuer quelqu’un. Usant de ses cornes pour le plaquer contre les murs, ses bras pour l’emplafonner, malheureusement l’étroitesse des lieux forçait Haron aussi à réduire l’ampleur de ses gestes, trop massif, le mode minotaure était un état plutôt adapté à de larges zones de combat, avec des obstacles qu’il pouvait écarter de son chemin, comme des voitures qu’il brise facilement sous cette forme.

Lui brisant quelque os, l’homme masqué semblait perdre de ses capacités physiques naturelles. Cependant son adversaire sortit de sa terrible pluie de coups, lorsqu’il entendit les bruits de coup de feu, Haron comprit qu’il valait mieux pour lui aussi se tirer le plus vite possible, problème : ses vêtements étaient à présent de simples lambeaux, donc il allait devoir retourner à l’institut sous cette forme jusqu’à sa chambre. Il commença donc à reculer, humant toujours de ses naseaux humides, ses pas s’éloignant petit à petit de la présence des hommes armés prêts à tirer sur n’importe quoi de vivant et menaçant, tant pis pour le braqueur si il se faisait buter, remarque il avait l’air assez fort, donc il n’y avait pas trop à s’inquiéter à-dessus.

Haron décida d’emprunter un chemin peu glorieux, mais nécessaire… Il entra dans les égouts, toujours sous forme de minotaure il passa de nombreuses heures à déambuler à travers les souterrains. Mais bien évidemment l’institut se trouvant particulièrement loin, Haron fit le reste du chemin à pieds à travers la foret, par chance il avait mémorisé le chemin à pieds, donc si l’on marchait dans cette foret, il était probable de croiser une bête mythologique nommé, minotaure. Enfin Haron put rentrer sans faire trop de bruit en reprenant sa forme d’origine, et atteindre sa chambre pour se rhabiller, une journée… Plutôt agitée.
.
[Rp... Enfin terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Les loups ne se mangent pas entre eux [Livre II - Terminé]
» Un petit restaurant entre amoureux [pv:Kira][terminé]
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» Dylan Jace Cross entre dans le jeu... [Terminé] {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Financial Distrik : le quartier des affaires-