X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Lun 9 Mai 2011 - 21:14

La fin de journée était le moment idéal pour prendre le métro. Les citadins sortent du travail en ayant accumulé la fatigue et le stress, et ils en subissent d'avantage à devoir se serrer les uns aux autres dans ce tube de transport. C'était l'heure à laquelle les pickpockets commençaient leurs activités, par opposition aux honnêtes travailleurs, quand l'un termine c'est à l'autre de prendre le relai, toujours au dépit de son homologue. Parmi ces hors-la-loi trouvant la source de leur profit et de leur survie dans leur dextérité, Adam se définissait comme étant le meilleur de New-York, et s'il avait eu l'occasion de voyager, surement se verrait-il comme le meilleur dans le monde.

Le jeune homme évoluait dans le métro avec une aisance qui, si elle avait été remarqué, aurait mis mal à l'aise les autres voyageurs qui peinaient à avancer dans la marée humaine. Il suivait pour l'instant un groupe de jeunes filles rentrant visiblement d'une sortie aux magasins, évoluant comme si le couloir leur était du. Le mutant détestait ces personnes qui vivaient avec l'argent de leurs parents et se permettant en prime de posséder cet air satisfait et hautain. Il agissait donc dans le simple but de leur nuire, s'attaquant à leurs porte-monnaies, et transférant une part de leurs emplettes dans les sacs d'autres personnes. Après les avoir délesté de plus de la moitié de leurs économies et de leurs achats, il changea de cible, cherchant cette fois à se procurer un peu plus d'argent. C'est à ce moment qu'il aperçu une jeune fille qu'il désigna tout de suite comme étant une touriste, forgeant son raisonnement à partir de ses traits asiatiques et de son kimono. Il décida de la suivre afin d'attendre le moment propice qui lui permettrait de lui prendre une part de son argent, car les étrangers venus visiter les États-Unis étaient bien souvent pourvus d'un montant conséquent.

Il réapparut au milieu de la foule, désireux de pouvoir user de son pouvoir au bon moment.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 11 Mai 2011 - 17:00

Atsuko ne savait pas ce qu'elle faisait ici. Elle avait toujours eu horreur des transports en commun. La sueur, la puanteur des gens à proximité... Tout cela la rebutait. D'autant plus qu'une fois de plus, c'était sa gourmandise qui la forçait à mettre le nez dehors. Elle n'avait plus de sirop de cerise... Et bien sûr, elle ne pouvait attendre et avait eu envie de partir de la Confrérie, sans en avertir le directeur pour sortir tranquillement faire une course. Une broutille pour beaucoup mais essentielle pour elle. Le métro s'arrêta enfin, Atsuko dut se tenir davantage pour ne pas tomber. Elle sortit avec hâte et ne put s'empêcher d'épousseter ses vêtements. Ses vêtements, parlons-en justement ! Un kimono aux couleurs chatoyantes et vives qui ne pouvaient qu'attirer le regard sur elle. Pourtant cela ne la mettait pas mal à l'aise. Elle avait désormais l'habitude d'être ainsi épiée. Mais si seulement ils savaient... Si seulement toutes ces personnes étaient au courant pour elle, de ce qu'elle était véritablement, de sa véritable nature. Seraient-ils effrayés ? Voir la terreur dans leurs yeux... Cette sensation de puissance, elle souhaitait tant la retrouver. Ici, elle se sentait vulnérable. Mais ça, c'était un secret qu'elle ne confiait à personne.

Il faisait une chaleur étouffante dans le tunnel. Il était vrai que sous terre la température se révélait la plupart du temps anormale mais là, c'était tout simplement insupportable. Atsuko se demanda alors si toutes les rumeurs à propos du peuple-taupe étaient vraies. Personne n'avait jamais véritablement exploré ces souterrains inconnus. À moins que personne n'en soit jamais revenue. Ces êtres n'avaient plus rien d'humains désormais, ce n'étaient que des mendiants ne connaissant rien d'autre que l'obscurité. La lumière les dérange. Atsuko balaya bien vite ses pensées de sa tête. Elle ne devait pas penser à ça. Elle était sur le point de remonter à l'air libre lorsqu'elle remarqua du coin de l'œil un jeune homme qui devait être à peine plus âgé qu'elle. Il suivait un groupe de filles depuis plusieurs minutes déjà. Que cherchait-il donc ? De toute façon, cela ne la regardait pas. C'est ce qu'elle crut d'abord. Mais elle se rendit bien compte que le garçon avait changé de cible et ne cessait de la fixer des yeux. Un frisson la parcourut. Il ne faisait pas froid pourtant. Bien au contraire. Etait-ce un voleur ? Sans doute. En tout cas, si c'était le cas, il allait le regretter. Et bien plus tôt que ce qu'il pensait. La jeune fille en kimono se retourna et fixa droit dans les yeux l'homme qui se tenait à moins d'un mètre d'elle.

- Tu veux ma photo ? Tss !

Elle avait pour habitude de tutoyer tout le monde. Ou presque. Et lui ne ferait pas exception à la règle. Elle ne savait pas ce qu'il voulait mais il bien vite le regretter. Il ne savait pas à qui il allait affaire. S'il espérait voler un "pigeon", il allait être déçu.
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Dim 15 Mai 2011 - 2:47

Le jeune voleur fut totalement pris au dépourvu lorsque sa proie se retourna pour planter ses yeux dans les siens. En règle générale, quand les gens sentaient une présence dans leur dos ils évitaient de croiser le regard de la personne qui pouvait avoir de mauvaises pensées, préférant accélérer le pas et tenter de mettre de la distance entre elle et la zone à risque. C'était la première fois que quelqu'un avait l'audace d'affronter directement son hypothétique agresseur, et cela semblait d'autant plus étrange qu'il s'agissait d'une jeune fille frêle, comment pouvait-elle nourrir le moindre espoir de s'en sortir en un seul morceau si jamais Adam réagissait d'une manière violente ?

Il ne savait pas quoi répondre, et il laissa s'écouler quelques secondes avant de réagir, la marée humaine peinant à ne pas bousculer les deux personnes s'étant arrêtées au milieu du passage.

- Je me posais simplement des questions à ton sujet. Tu portes des vêtements assez particuliers, j'ai pensé que tu étais une touriste. Mais, tu me sembles bien jeune pour te balader seule dans le dédale de New-York.

Elle avait commencé à le tutoyer, il avait donc naturellement adapté le même langage. A vrai dire, il se posait vraiment ces questions désormais. Il commençait à trouver cette fille vraiment particulière, si menue mais ayant un air aussi farouche, voir agressif. Il se demandait bien ce qui pouvait pousser une telle personne à se permettre d'avoir un tel regard, généralement les gens baissent les yeux et vont vite à New-York. Personne ne fait attention à personne. Mais sa vie était en totale contradiction avec les principes communs, et il contait bien en apprendre un tout petit peu sur cette intrigante jeune fille.

* Peut être qu'elle est la fille d'un yakuza, il doit bien y en avoir à chinatown. * se dit-il en élaborant des hypothèses farfelues.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Lun 16 Mai 2011 - 18:32

C'était à croire que le jeune garçon ne s'attendait pas à ce qu'Atsuko lui fasse volte-face. Pourtant elle était là, en train de le détailler des pieds à la tête. Instinctivement ses mains effleurèrent ses poignards. Elle en chassa bien vite l'idée. L'homme ne lui avait rien fait, du moins pas encore. Elle s'obligea à le fixer droit dans les yeux. Elle avait lu un jour que les yeux étaient le miroir de l'âme et ce qu'elle voyait ne lui plaisait pas. Mais alors pas du tout. Pas une seule once de vie ne brillait dans ses pupilles. Rien. Tout était neutre. Atsuko se demanda alors si ses prunelles étaient semblables ? S'était-elle perdue elle aussi ? Non, c'était tout bonnement stupide. Elle savait qu'elle n'avait pas encore sombré. Elle savait pas qu'elle n'avait pas encore perdu pied avec la réalité. Elle savait. Mais pour combien de temps encore cette attache tiendrait-elle ? Elle ne savait pas répondre à cela. Des hommes et des femmes ne cessaient d'aller et venir. Une véritable fourmillière. Atsuko n'aimait pas tout ce monde. Trop de témoins si l'affrontement devait virer aux mains. Ou pire peut-être. La tension était palpable entre les deux individus. Si les yeux d'Atsuko étaient des mitraillettes, l'homme aurait été fusillé sur place.

- Je me posais simplement des questions à ton sujet. Tu portes des vêtements assez particuliers, j'ai pensé que tu étais une touriste. Mais, tu me sembles bien jeune pour te balader seule dans le dédale de New-York.

Et curieux en plus ! Il ne manquait pas d'air celui-là ! Ses goûts vestimentaires ne regardaient qu'elle, sa nationalité aussi. Quoiqu'en voyant son kimono, sa peau et ses yeux légèrement bridés il n'était pas difficile de deviner ses origines. Japonaise. Était-il idiot ou bien le faisait-il exprès ? Peut-être un peu des deux. Et puis, tout cela ne la concernait pas. Cet homme commençait à l'énerver avec toutes ses questions !

- Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Atsuko ne mâchait pas ses mots. Elle aimait diriger, maîtriser la situation. Elle n'allait en aucun cas s'exprimer poliment avec un tel individu! Pourtant elle était calme. Elle avait dit ça sur un ton naturel, quoiqu'un peu agressif. Pourquoi aurait-elle répondu ? De plus, elle n'était toujours pas allée acheter son cher sirop en cerise. Elle était sur le point de partir lorsque l'homme l'agrippa à l'épaule. Elle jura en silence.

[C'est court mais j'avais pas trop le temps! Désolée !]
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Ven 20 Mai 2011 - 1:06

La réponse fut sèche. Mais bien loin de le décourager, elle ne faisait qu’attiser sa curiosité. Il était sûr de ses capacités, et il doutait que quoi qu'elle puisse tenter, elle saurait atteindre un homme invisible.

* Elle doit avoir une sacré confiance en elle pour oser me sortir un truc pareil. Mais quel caractère de cochonne ! Ça doit être une enfant gâtée, je me demande quel âge elle a quand même, elle me semble un peu vindicative comme adolescente. *

La jeune fille commençait déjà à prendre ses distances, ne laissant pas le temps au mutant de pousser plus en avant ses réflexions et l'obligeant à agir pour ne pas la perdre à travers toutes les personnes circulants dans les couloirs de la station. Il tendit son bras pour atteindre l'épaule de la japonaise, évitant qu'elle ne disparaisse derrière un gaillard qui n’apprécia pas de se faire bousculer.

" Tu pourrais montrer un peu plus de respect espèce de ... "

L'homme, de race blanche, une quarantaine d'années, des cheveux coupés courts et une barbiche au menton le tout d'une couleur de jais, des yeux marrons et portant un smoking, agrémenté d'une mallette dans la main droite, ne termina pas sa phrase lorsqu'il aperçut les reflets intimidants des lames de couteau en possession d'Adam.

" Plait-il ? " se contenta de rétorquer Adam, avant de revenir au niveau d'Atsuko.

" Tu as un sacré caractère pour une jeune fille, je trouve ça plutôt amusant. Alors ? Tu te rends où comme ça, que je sache au moins où tu m’emmènes. "

Le mutant appréciait la situation, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas ennuyé des gens, et qu'il n'avait pas eu de relation avec autrui aussi; et il trouvait la compagnie de cette jeune fille assez comique.

" On a un point commun en fait. J'ai des origines asiatiques aussi, même si cela ne se voit que par mes yeux bridés. "

Il aurait tout aussi bien pu lui parler du temps, mais le fait d'être dans un tunnel ne permettait pas vraiment ce genre de conversation, et le but premier était surtout de provoquer une réaction de la part de la jeune asiatique.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 25 Mai 2011 - 19:41

La main posée sur son épaule n'était pas anodine. Elle s'arrêta net. Cet homme ne devrait pas insister. Il allait au devant des ennuis. Des problèmes auxquels il n'avait pas conscience. Elle s'obligea à se calmer. Inspirer. Expirer. Elle répéta ces mouvements plusieurs fois, essayant d'oublier où elle était. Elle aurait bien aimée oublier par la même occasion qui elle était mais cela était impossible. Tout était gravé dans sa mémoire. Quelques fois elle rêvé qu'elle était une autre, une simple fille sans histoires. Une fille normale. Banale. Sans don, sans rien. Avec pour famille un père aimant et une mère présente et une petite sœur attentionnée. Mais tout cela n'était qu'un rêve. La réalité reprenait vite le pas.
Elle se retourna. Juste à temps pour voir le rouquin percuter un autre homme, sans doute âgé de quarante ans. Des reflets brillants attirèrent le regard d'Atsuko. Deux lames parfaitement aiguisées et tranchantes. Elle ne put s'empêcher de sourire. Peut-être avait-elle trouvé un adversaire à sa taille. Ou bien un allié. Elle ne savait pas trop.

" Tu as un sacré caractère pour une jeune fille, je trouve ça plutôt amusant. Alors ? Tu te rends où comme ça, que je sache au moins où tu m’emmènes. "

Silence.
Elle n'avait pas envie de répondre à cet individu. S'il voulait la suivre, qu'il fasse ce que bon lui semblait, Atsuko n'avait pas l'intention de l'en empêcher. S'il avait du temps à perdre, Atsuko s'en fichait. Elle, tout ce qui l'importait était le sirop de cerise qu'elle devait acheter. Elle continua à marcher. Elle n'essayait plus de semer le jeune homme désormais. S'il n'avait pas été là, son voyage aurait été d'un ennui mortel. Au moins les choses changeaient-elles. Même si ce n'était qu'un tout petit changement. Tout cela lui permettait d'éviter son traditionnel quotidien.

" On a un point commun en fait. J'ai des origines asiatiques aussi, même si cela ne se voit que par mes yeux bridés. "

Atsuko s'en fichait comme de sa première chemise. Il aurait tout aussi bien pu lui parler de la pluie et du beau temps, elle n'aurait pas cillé. Elle ne l'écoutait qu'à peine, filtrant les informations importantes, celles qui auraient pu lui être utiles pour l'avenir. Mais pour le moment, rien de ce que disait cet énergumène était intéressant. C'était même ennuyeux. Énormément.
Elle dut faire un effort colossal pour se retenir de bailler. Les origines de cet homme... Tss ! Qu'est-ce qu'elle pouvait s'en foutre. Et royalement ! Sa vie aurait été bien plus intéressante à conter que cette stupide... anecdote.

- Tu es un bien étrange personnage, toi. Tu t'entiches de la première fille venue et tu t'amuses à la baratiner. Est-ce toujours ainsi que tu procèdes ?

Les allusions au jeu de cet homme étaient claires. Pourtant Atsuko voyait très bien que cet homme n'employait pas une vulgaire technique de drague. Bizarrement, elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait l'impression que cet homme s'intéressait à elle. Elle frémit à cette idée.
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Ven 27 Mai 2011 - 21:20

La jeune fille poursuivait sa route, sans ne plus se soucier de savoir si Adam était à ses basques ou non, ce qui l'arrangeait au plus au point, il n'aimait pas forcer l'allure, du moins pas quand la décision de le faire ne lui appartenait pas.

- Tu es un bien étrange personnage, toi. Tu t'entiches de la première fille venue et tu t'amuses à la baratiner. Est-ce toujours ainsi que tu procèdes ?

Le mutant ne put s’empêcher de rire face à ses accusations. En y réfléchissant bien, elles étaient pourtant justifiées, les deux jeunes gens ne se connaissaient ni d’Ève ni d'Adam - une expression que ce dernier adore employer par ailleurs, puisqu'elle emploie son propre nom, cela satisfait probablement son ego -, et Adam s'employait, sans aucune raison apparente, à faire partie du programme de la journée de celle qui avait eu le malheur de croiser sa route. Néanmoins, si le jeune homme n'était pas dépourvu d'un intérêt pour les représentantes de la gente féminine, il n'avait pas jeté son dévolu sur la japonaise pour sa physionomie attrayante, et il ne volait pas dans le métro aux heures de pointe pour le plaisir du contact physique... quoique cette dernière affirmation reste à prouver.

- Je te trouve bien présomptueuse d'aller chercher une telle idée. Puisque je te parle c'est forcément que je dois être intéressé par ta superbe plastique de poupée c'est ça ?


Il se permit un autre rire, ce qui décontenançait la plupart des personnes qui croisaient leur chemin dans la station et qui tentaient de mettre un ou deux pas de distances entre eux et le jeune homme.

- Et si tu veux savoir. Ma façon de procéder n’inclue pas le dialogue, mais simplement l'entrée par effraction, et la sortie avec les gains.

Il souriait, avec arrogance, prouvant la totale assurance qu'il avait envers lui même. Elle pouvait bien savoir que c'était un voleur, aucune police ne pourrait mettre la main sur lui. D'ailleurs il n'était même pas connu de leur service. Ne prenant pas la peine de laisser une carte de visite sur les lieux de ses méfaits, les liens entre ses différents cambriolages ne restaient que des hypothèses sur un tableau, et on avait omis de donner un surnom à une hypothèse, bien que lui se plaisait à se faire appeler Despair dans le milieu.

- A moins que par cette petite phrase, ce ne soit toi qui tente de m'attirer dans tes filets ? Auquel cas, je pourrais faire un effort, et faire semblant de te draguer si tu y tiens.

Il était volontairement provocant, continuant de sourire sans cacher le plaisir qu'il avait à vivre cette scène.

* De plus en plus amusante cette fille. *

.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 8 Juin 2011 - 18:52

- Je te trouve bien présomptueuse d'aller chercher une telle idée. Puisque je te parle c'est forcément que je dois être intéressé par ta superbe plastique de poupée c'est ça ?

Ce garçon ne cessait de dire des âneries. Si Atsuko était peut-être présomptueuse, cet homme lui, était bien arrogant ! Pour qui se prenait-il ? Si Atsuko aimait le silence et ne parlait presque jamais, ce garnement était bien tout son contraire ! Il avait la langue bien pendue. Et Atsuko ne supportait pas cette attitude. Elle aurait bien aimé lui rabattre son claquet, à ce petit malpoli mais pas ici. Même si les mots étaient des armes, la jeune file préférait tout de même verser le sang de cet individu. Mais elle n'en avait pas le droit. Pas pour le plaisir. Juste en cas de nécessité absolue. Elle ne voulait pas replonger, elle ne voulait pas redevenir comme avant.
Le garçon se mit à rire, un rire sec et bruyant. Un rire qui sonnait bien trop faux pour pouvoir être vrai. Atsuko soupira pour la énième fois. Ce type avait vraiment l'air stupide à rigoler ainsi. Pourtant, la petite ne se permit aucun commentaire. Elle préférait attendre et voir comment les choses allaient évoluer.

- Et si tu veux savoir. Ma façon de procéder n’inclue pas le dialogue, mais simplement l'entrée par effraction, et la sortie avec les gains.

Il ne fallut pas longtemps à Atsuko pour comprendre de quoi parlait cet homme. Elle avait donc vu juste. Cet individu n'était rien d'autre qu'un sale petit voleur. Mais pas un de ceux qui s'en prennent aux touristes, du moins pas seulement. Lui visait bien plus gros. Des villas sans doute, des banques aussi peut-être. Atsuko n'en savait rien. Mais une chose était sûre, elle n'allait pas se gêner pour poser des questions, loin de là !

- Tiens, un petit voleur ! Comme c'est amusant ! Penses-tu un jour que tu passeras au niveau supérieur ? Voler, c'est bon pour les faibles, tu ne crois pas ?


Atsuko avait vu clair dans le jeu du garçon. La provoquer, rien d'autre. Elle aurait dû rester indifférente à ses propos pourtant l'envie de le titiller la démangeait. C'était plus fort qu'elle. N'avait-elle donc pas le droit de s'amuser un peu, elle aussi ?
Le niveau supérieur, quel était-il ? Tuer, tout simplement. Tuer, cet acte barbare, geste qu'Atsuko avait donc pratiqué. Elle n'avait pourtant aucun remord pour toutes les vies humaines qu'elle avait pu ôter jusqu'à aujourd'hui. Tuer pour le plaisir. Cela faisait si longtemps que ses instincts ne s'étaient pas éveillés. Depuis combien de temps n'avait-elle pas pourchassé de proies ? Depuis combien de temps n'avait-elle pas agi en prédateur ? Elle balaya bien vite cette pensée, essayant de les chasser, pour ne plus songer à son passée.

- A moins que par cette petite phrase, ce ne soit toi qui tente de m'attirer dans tes filets ? Auquel cas, je pourrais faire un effort, et faire semblant de te draguer si tu y tiens.

Désespérant. Oui, c'était sans aucun doute le mot qui convenait le mieux à cette situation déplorable. Cet homme lui faisait pitié, rien de plus. Finalement, peut-être s'était-elle trompée. Peut-être n'avait-il rien d'amusant. Elle se retint de soupirer cette fois-ci.

- Si c'est pour dire de telles conneries, le silence est préférable. Tu ne crois pas ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Ven 10 Juin 2011 - 2:59

Dans le monde désorganisé d'Adam, chaque affrontement était un jeu. Le jeune prenait toutes les situations à la légère, et tentaient d'y trouver le moyen de s'y amuser. Dans le monde désorganisé d'Adam, la résistance est une chose plaisante, comme pour un véritable gamers se satisfaisant de la difficulté d'un niveau, le voleur était heureux d'avoir un défi. Pour lui, Atsuko était un défi. Seulement, si dans un jeu il est facile de savoir quel est le but à atteindre dans un niveau, le jeune homme évoluait sans objectif.

- Tiens, un petit voleur ! Comme c'est amusant ! Penses-tu un jour que tu passeras au niveau supérieur ? Voler, c'est bon pour les faibles, tu ne crois pas ? déclara la jeune fille.

Elle avait changé son fusil d'épaule, ce qui remplissant Adam de joie. Elle ne cherchait plus à le repousser avec un air ronchon et de sèches remarques, ou en l'ignorant. Désormais, elle affrontait le jeune homme, tentant d'en faire l'arroseur arrosé. Malgré sa grande satisfaction à avoir des adversaires pour s'amuser, Adam avait toujours eu du mal à réagir aux piques qu'on lui lançait. Son arrogance en faisait une cible facile, et encore une fois, il eu un moment de silence avant de trouver comment répondre.
Il se perdit dans ses pensées. Revenant aux origines de sa "profession". Il avait beau tourné et retourné la question dans sa tête, il était forcé de reconnaître qu'elle avait un peu raison. Il était devenu voleur par facilité, son don lui permettant de commettre ses larcins sans risque. Bien qu'il ait fini par développer un véritable talent dans le domaine, il ne restait pas moins qu'il se cachait derrière son pouvoir pour agir. Et d'une certaine façon, cela le blessa dans son orgueil.
Il ruminait encore ses pensées quand la jeune fille répondit à sa boutade sur le fait de la draguer.

- Si c'est pour dire de telles conneries, le silence est préférable. Tu ne crois pas ?

Il eut un sourire, presque soulagé, cette fois il se trouvait sur un terrain connu et ses doutes commençaient déjà à se retirer au fond de ses pensées.

- Je suis plutôt bavard dans mon genre, et j'ai un don pour dire des imbécillités il faut croire. Je pense qu'il serait plus idiot de ne pas se servir des dons dont on dispose. Tu n'es pas de mon avis ?

Il souriait toujours, et se rassurait un peu par la même occasion. C'était une façon de trouver une légitimité à ses vols, car depuis bien longtemps ils ne lui servaient plus à survivre. Mais la première phrase de la jeune fille continuait de le tracasser. Il était devenu un paresseux, s'enfonçant dans une morne routine, un profiteur. Il n'avait plus aucun but et évoluait en faisant du sur place.
Plus il pensait à ce qu'il était et plus les conclusions sur lui même le faisait souffrir. Il était ... pathétique.

- Sûrement pas ! déclara-t-il, se rendant compte trop tard qu'il s'était exprimé à voix haute.

Il eut une seconde d'hésitation avant de tenter de se rattraper.

- Je ne sais pas où tu vois la faiblesse dans mon activité. C'est un savoir-faire et une technique associés à un don.

Il ne savait pas qui il essayait de convaincre, lui ou elle. Néanmoins, une chose désormais sûre pour lui, cette façon de vivre allait finir par l'ennuyer, l'étouffer, et le tuer. Il allait poursuivre ses activités, mais il allait lui falloir un but, une raison.

Et cette révélation à cause de cette fille, il l'aurait bien embrassé pour le coup - d'autant qu'il ne l'a trouvait pas si déplaisante - mais il avait encore assez de bon sens et de retenu pour l'heure. Et puis, il devait déjà s'occuper de son petit duel, car pour l'instant c'était son adversaire.

- Et toi, que fais-tu qui te permette de me juger ainsi ?
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 15 Juin 2011 - 19:04

- Je suis plutôt bavard dans mon genre, et j'ai un don pour dire des imbécillités il faut croire. Je pense qu'il serait plus idiot de ne pas se servir des dons dont on dispose. Tu n'es pas de mon avis ?

Atsuko était perdue. Elle ne savait plus quoi penser. Cet énergumène l'intriguait de plus en plus. ses phrases n'avaient pas l'air anodines, la petite aurait mit sa main à couper comme quoi elles possédaient un sens caché. Elle se força à prendre une profonde inspiration, davantage pour réfléchir que par réelle nécessité. Se pourrait-il que lui aussi soit un... Non, le nom ne voulait pas sortir de la bouche d'Atsuko, elle s'interdisait jusqu'à même d'y penser. Elle n'était pas différente des autres, ils se trompaient depuis le début. Si elle possédait un don... unique, ce n'était pas par hasard.
Elle savait qu'elle n'était pas la seule dans ce cas-là, alors pourquoi ce garçon ne serait-il pas des leurs ? Elle se força à reprendre ses esprits. Non, c'était tout bonnement absurde. Il ne faisait allusion à rien. À rien du tout. Si ce n'était sa débilité. La jeune fille éternua, en se demandant si la stupidité de ce garçon pouvait être contagieuse. Si tel était le cas, ses pensées étaient bien la preuve qu'elle aussi venait d'attraper le virus, qu'elle venait tout juste de se faire infecter.

- Sûrement pas !

Elle sursauta sur le coup. Le jeune homme venait de pousser un cri, vrillant les tympans d'Atsuko. Elle s'attendait à tout, sauf à cela. D'autant plus qu'elle ne comprenait rien à ses paroles. Était-il schizophrène pour hurler ainsi, sans raison ? De toute façon, elle s'en fichait. Ce garçon pouvait être atteint de toutes les maladies mentales possibles et imaginables, elle s'en fichait.
Pour se changer l'esprit, elle reporta son attention sur le physique du garnement, préférant passer sous silence la curieuse réaction du jeune homme. Elle aurait très bien pu lui répondre avec son ironie habituelle mais elle s'abstint. Etait-elle en train de s'assagir ? Atsuko ? Sûrement pas !
Avec ses cheveux courts et roux, ce garçon ne cessait de lui évoquer Kôta. Il faut croire que ce jeune homme la hantait toujours. Il est étrange de constater que l'expression était plus qu'appropriée car Kôta n'est rien d'autre qu'un fantôme reposant à six pieds sous terre désormais. Sa vue commença à se brouiller, le monde devenait flou. Du revers de sa manche, elle essuya ses yeux humides. Elle ne devait pas regretter son geste. Jamais. Elle avait eu raison d'agir de la sorte. Elle ne devait pas avoir de remords pourtant c'était plus fort qu'elle. Elle baissa les yeux, évitant de croiser le regard du rouquin.

- Je ne sais pas où tu vois la faiblesse dans mon activité. C'est un savoir-faire et une technique associés à un don.

Les sens en éveil, Atsuko écouta chaque mot et pesa chaque syllabe. Encore des allusions, à nouveau. Mais elle ne s'y attarda pas, elle savait décrypter l'écriture, et non le langage. De toute façon, elle n'en avait pas envie. Elle devait se ressaisir, penser à autre chose, se changer les idées. Elle ne savait pas encore que le garçon lui offrirait cette opportunité.

- Et toi, que fais-tu qui te permette de me juger ainsi ?

Il n'en fallut pas plus à Atsuko pour agir. Sur un coup de tête peut-être, toujours est-il qu'elle avait besoin de ce plaisir-là pour vivre. Si sa vie n'était que tranquillité et monotonie, à quoi bon vivre alors ? D'instinct, elle releva la tête et plongea son regard de braise dans les yeux du garçon. Elle murmura des mots du bout des lèvres, une phrase quasi-inaudible "Ne bouges pas !". Elle plaça toute sa volonté dans ces quelques mots. Depuis combien de temps n'avait-elle pas usé de son pouvoir ? Elle avait l'impression que cela faisait une éternité. Une éternité qu'elle ne l'avait pas utilisé, juste pour le plaisir. Juste pour le plaisir de voir les autres souffrir, agoniser.
Le garçon ne pouvait plus bouger. Immobilisé par une force surnaturel, inexplicable. La main d'Atsuko plongea sous son kimono, là elle en ressortit un poignard. Le reflet de la lame luisait au soleil. Le contact du métal lui fit une étrange impression, elle avait l'habitude de l'empoigner, mais plus pour de telles fins. Elle se l'était interdit. Pourtant, ce garçon avait su la pousser à bout, jusqu'au plus profond de ses retranchements, elle ne voulait plus lutter. Elle voulait s’abandonner à ses instincts de prédateur, encore une fois. La lame caressa la joue du garçon, le métal traça un sillon vermillon sur la chair fraîche de la proie.

- Tu voulais savoir ce qui me permettait de te juger, n'est-ce pas. Hé bien, tu vas être exaucé,
murmura-t-elle à l'oreille du garçon.
.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mar 21 Juin 2011 - 20:38

Alors qu'il avançait tranquillement, passant devant la jeune fille, il l'entendit lui dire à voix basse de ne pas bouger. Bien décider à ne pas obéir à ce genre de caprice il s’apprêtait à faire un pas de plus quand il remarqua qu'il ne le pouvait pas. Ses jambes refusaient de lui obéir, et presque tous ses autres membres aussi. Il pouvait néanmoins voir et parler, sentir et déplacer ses doigts, peut être même ses mains avec de la volonté. Mais à part ça, il était devenu une statue, sa volonté sur son propre corps était balayée par les dons de la jeune fille. Elle s'approcha de lui, un poignard en main et lui dessina une estafilade sur la joue, avant de lui murmurer quelques mots. Cette fille avait quelque chose de malsain, et l'idée de se faire blesser sans pouvoir répliquer, voir tuer, au milieu d'un couloir d'une station de métro, ne plaisait pas à Adam.

Durant quelques secondes il paniqua, les lumières vacillèrent, clignotantes, devenant plus puissantes, ou semblant s’éteindre. Il perdait le contrôle, mais cela n'allait pas le sauver, au contraire, il aurait encore moins de chance de s'en sortir. Pour une fois il regretta de ne pas avoir un pouvoir lui permettant de créer des explosions ou de générer des décharges d’énergies, enfin n'importe quoi qui lui permettent d'attaquer même sans pouvoir utiliser ses membres. Néanmoins, il pouvait bluffer, c'était sa seule chance. Il ferma les yeux pour oublier la présence de la fille et de son arme, tentant de rester calme. Il les rouvrit et au milieu du couloir il pouvait percevoir la totalité des ondes lumineuses présentes. Il les manipula encore une fois, leur permettant de le traverser comme s'il n'avait jamais été présent, et il disparut de la vue du monde, invisible.

Il ferma à nouveau les yeux, pour se contrôler. Respirer, oui, mais lentement, silencieusement. Il devait avoir disparu, n'être présent pour plus rien, ni personne. Elle devait croire qu'il avait usé son don pour disparaitre, que cela soit par une téléportation, une manipulation de l'espace ou même par un suicide par désintégration, peu lui importait, il finirait bien par pouvoir bouger à un moment ou à un autre, et à ce moment là il aviserait entre se venger si elle est présente, ou simplement poursuivre sa vie en se promettant de ne plus embêter les jeunes filles asiatiques dans le métro.

Et si jamais elle venait à savoir qu'il était toujours là ?
Et bien tant pis, il laisserait libre court à sa panique en espérant que quelque part, loin dans les derniers retranchements de ses capacités, il y avait quelque chose qu'il lui permettrait de sauver sa vie.
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 22 Juin 2011 - 20:08

Les lumières commencèrent à clignoter. Pourtant Atsuko ne s'en préoccupa pas. Seule sa proie comptait désormais. Après lui avoir tracé un sillon sur la joue, évoquant un sourire vermillon, Atsuko avait très envie d'ôter la vie de ce morveux. Il l'avait trop titillé, avait trop insisté pour s'en sortir vivant. Il devait payer le prix fort. Le prix de sa vie. La lame se balada un peu plus sur le visage du garçon avant de s'arrêter sur le cou du jeune homme. Les mises en scène lui manquaient. Mais ce n'était ni le moment ni le lieu pour tuer de façon spectaculaire.
Atsuko vit le garçon fermer les yeux. Que faisait-il donc ? Atsuko ne devait pas omettre l'hypothèse que ce gamin pouvait peut-être être un mutant, tout comme elle.

Tout à coup, le garçon n'était plus là. Il était tout bonnement impossible qu'il se soit éclipsé, même si il avait un quelconque don en rapport avec la rapidité, il n'aurait pas pu bouger. Non, c'était autre chose. De la téléportation ? Impossible ! Et pourquoi pas ? Rien n'était impossible dans ce monde. La preuve, Atsuko avait le don de soumettre les autres à leurs volontés. Elle se rappela alors les lumières qui avaient clignoté, elle n'avait jamais été très douée en physique pourtant elle se rappelait des quelques cours qu'elle n'avait pas séché. Si ce garçon jouait avec la lumière pour le faire impossible aux yeux d'Atsuko ? Cette hypothèse n'était pas à réfuter, au contraire, il fallait même l'explorer davantage.

Si jamais il était bien ici, il se trahirait tôt ou tard. Atsuko essaya de se concentrer pour retrouver dans l'air l'odeur métallique du sang mais en vain. Tout n'était que pollution ici. De plus, elle n'avait pas pister quelqu'un depuis ce qui lui semblait une éternité.
Soudain, une gouttelette de sang tomba au sol. La tâche rouge vermillon se situait juste à côté d'elle, à l'endroit même où le garçon se tenait quelques instants plus tôt. Atsuko jubilait. Finalement, ce gamin allait bien mourir.

- T'es un marrant, toi ! Tu croyais vraiment pouvoir me semer aussi facilement ?

Au moins était-elle sûre que lui aussi était un mutant. Elle ne savait pas comment il s'y prenait mais il arrivait à se rendre invisible aux yeux de tous. Si Atsuko était allée un peu plus souvent aux cours de physique, elle en saurait davantage. De plus, même si elle passait son temps à lire des bouquins, elle n'était pas passionnée par la science.
Elle s'agenouilla et mit son doigt sur la tâche rougeâtre. Puis elle se releva et appuya son index sur ce qui semblait être la joue du garçon. Au moins savait-elle où il se trouvait désormais. Le carnage allait pouvoir commencer.

Elle empoigna à nouveau son poignard et s'approcha davantage, à l'endroit même où elle avait marqué le jeune homme.

- Et si l'on finissait ce que l'on avait commencé ? Chuchota-t-elle à son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 22 Juin 2011 - 21:35

Adam patientait toujours, tentant de bouger plus qu'une main, ou sa tête. Il poussait ses muscles à réaliser un simple pas, ou juste déplacer son bras. Mais tout cela lui restait hors de porter. Quand une goutte de son sang tomba au sol, il retint sa respiration, voulant forcer son pied à se mettre au dessus pour l'effacer, mais son membre refusa d'obéir et la jeune femme remarqua la marque. Elle s'amusa de la situation. Elle l'avait retrouvé et pouvait maintenant poursuivre son œuvre.

Adam poussa un long soupir, et laissa vagabonder ses pensées pour éviter la crise de panique. Il fredonnait un air de son enfance, indistinct dans le brouhaha causé par les trop nombreux déplacement des voyageurs du métro. Il tenait à rester invisible. Une maigre victoire, mais au moins elle ne verrait pas le fruit de ses coups, elle n'aurait rien de lui, seulement le vide.

* Peut-etre que mon corps restera invisible indéfiniment une fois mort. * pensa-t-il. Il se voyait déjà piétiné durant des années, ou faisant trébucher de nombreuses personnes, certaines pressés et d'autres non. Il serait l'instigateur, bien que mort, de nombreuses brouilles, les gens s'insulteraient autour de son cadavre, ou en viendraient aux mains. Peut-être même qui pourrait être le formateur d'un ou deux couples, et qu'ils honoreront sa mémoire en évitant de se quitter sous prétexte que l'un des deux est un mutant et l'autre un humain. C'était des pensées plutôt réjouissante, et elles lui permettaient de passer outre sa situation. Il se demanda comment allait venir la mort, si allait voir le fameux tunnel, ou simplement disparaitre comme une flamme qu'on souffle.

* S'il y a un autre monde, j’espère y retrouver mon père ! J'aurai le plaisir de savoir qu'il y est arrivé avant moi ce fumier. *

Sa vie ne défilait pas devant ses yeux, et il avait toujours autant de peine à se souvenir de certains détails de son enfance. Cela l'attrista un peu, c'était un peu la seule utilité qu'on pouvait trouver à la mort après tout. Au moins les gens avaient droit à un visionnage ultra rapide de la totalité de leur existence. Plutôt maigre néanmoins quand on est trop jeune. Mais la Création n'est pas le cinéma du quartier et il est impossible d'aller se plaindre de s'être fait grugé sur la durée du film.

Il se mit à sourire, et cela lui fit mal à cause de ses blessures aux visages. Il attendait maintenant qu'on en finisse. Sa dernière pensée néanmoins fut la moins marrante de toutes.

* J'aurai du chercher à retrouver mon frère et ma sœur finalement ... *

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Lun 27 Juin 2011 - 16:20

Tout était si facile. Trop, peut-être. Sa proie ne pouvait plus lui nuire désormais. Elle ne pouvait plus bouger, donc inoffensive. Le souffle d’une rame de métro balaya les cheveux d’Atsuko. Un peu d’air, enfin ! L’air de ce réseau était étouffante. Sa lame se balada davantage sur la chair de ce jeune homme. Tout serait bientôt finit. Bientôt. Le choix lui appartenait désormais. Ce sentiment de puissance revenait enfin après de longs mois. Elle jubilait déjà.
Voir ce gamin dans une telle position lui fit écho à ses anciennes mises en scènes. Non, ce n’était pas comparable. Tout cela n’avait rien de théâtral. Il n’y aurait aucun spectateur pour voir son œuvre, aucun public. Son jeu de scène n’aurait servit à rien. Elle avait choisit la solution de facilité, elle s’en rendait compte désormais. Elle joua avec son poignard pendant de longues secondes avant de le ranger.

Un facteur nouveau faisait son apparition. Autrefois, elle n’avait jamais utilisé son don pour immobiliser quiconque. Elle s’était toujours débrouillée sans. Infliger la mort ne lui avait jamais posé de problèmes. Quelques années plus tôt, elle avait dû recourir à de nombreux dispositifs pour surprendre ses victimes. Désormais, elle n’avait qu’à imposer sa volonté et les autres étaient forcés de lui obéir. Tout cela ne lui plaisait pas. Elle s’assit près du bord et laissa ses jambes se balançaient dans le vide.
De plus, elle avait fait tant d’efforts pour arrêter de tuer pour le plaisir, pourquoi tout gâcher maintenant ? Tous ces sacrifices auraient-ils étaient vains ? Elle s’était tant privée, elle ne pouvait pas craquer maintenant. Elle ne pouvait pas se le permettre, elle ne se l’autorisait même pas. Combattre le Mal n’était pas une chose facile, elle s’en rendait compte désormais. Peut-être s’était-elle surestimée ? Peut-être n’était-elle pas à la hauteur pour maîtriser ses pulsions meurtrières ? L’estafilade sur la joue de ce garçon en était la preuve. Elle n’aurait jamais dû céder à la tentation. Jamais. Même si il l’avait délibérément provoqué, elle n’aurait jamais dû agir ainsi. Sans doute aurait-il était préférable que de faire profil bas et que de se taire devant lui, quitte à faire preuve de faiblesse, plutôt que de répondre ainsi. Elle serra le poing tout en soupirant.

- Au faite, comment t’appelles tu ? Demanda-t-elle au garçon, le sourire aux lèvres.

Même si il était immobilisé, il pouvait tout de même parler. Il aurait été tout de même dommage que de le tuer en ignorant son identité. Tout cela ne lui ressemblait pas, elle d’ordinaire si minutieuse. Elle avait toujours prit la peine de connaître un minimum d’informations sur les victimes qui avaient eu affaire à elle. Elle se rappelait de chacun des noms. Enfin, de chacune des personnes ayant contribuées à ces mises en scènes les plus… théâtrales. Chacun défila alors dans sa tête. Leurs visages étaient flous mais leurs morts elles, étaient intactes. Elle les chassa d’un revers de la main.
Elle se mit à scruter les ténèbres. Que se passait-il, plus loin, derrière ce rideau d’ombres ? Nul ne le savait. Chacune des histoires que l’on lui narrait lorsqu’elle était enfant résonnait dans sa tête. Elle se souvenait de chaque mot, de chaque détails, elle les connaissait par cœur. Enfant, elle se les récitait souvent pour passer le temps et pour être sûre de s’en souvenir éternellement. Aujourd’hui, elle n’avait plus qu’une envie, vérifier si ce n’étaient que des légendes ou des histoires basées sur des faits réels. Mais elle n’avait jamais osé. Descendre dans les entrailles dans la terre, seule, ne l’avait jamais attirée. Elle était bien trop émotive et était effrayée de ce qu’elle pourrait trouver, plus bas.

- Dis, est-ce que tu crois en l’existence du peuple-taupe ?

Certains auraient prit Atsuko pour une folle avec ses croyances folkloriques. Toujours est-il que les légendes du « peuple-taupe » n’étaient pas anodines. Tout se déroulait à Ney-York, dans les égouts ou dans les souterrains, enfin dans tout ce qui se trouve sous terre.
La petite s’approcha de lui, souriant toujours. Elle était méconnaissable. Qui aurait- pu se douter que quelques minutes plus tôt, un autre visage était présent ? Qui aurait pu se douter que cette gamine n’était en réalité qu’une tueuse de sang froid ? Plus aucune haine n’habitait ses yeux, elle était redevenue cette enfant joviale qu’un rien amusait. Sa nouvelle lubie était de mettre la main sur le peuple-taupe et elle y arriverait, avec ou sans la coopération du garçon. Finalement, elle arrêta d’imposer sa volonté sur cet homme invisible. Elle espérait juste qu’il en fasse autant et que lui aussi arrête d’utiliser son pouvoir. De toute façon, si jamais ce gamin essayait de retourner la situation contre elle, elle saurait réagir. Tout cela n’était qu’un avant-goût de tout ce qu’elle savait faire.

Revenir en haut Aller en bas
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Jeu 30 Juin 2011 - 0:27

Le temps défilait lentement pour Adam. Il se demandait combien de temps encore il devrait subir la lame qui pénétrait sa chair à différents endroit, au hasard, sans qu'elle ne puisse voir où elle frappait exactement. Le sang ruisselait sur sa peau, il le sentait imprégner ses vêtements, les rendant poisseux et collant, désagréable à porter, mais toujours invisible. Son visage devait être un masque de coupures rouges. Il commençait à s'agacer, et ses jambes commençaient également le faire souffrir, contraint à rester debout sans pouvoir bouger. Mais la fille commençait à hésiter, agitant son arme sans frapper, elle semblait réfléchir, puis elle rangea finalement son poignard. Adam fut partagé entre l'espoir et l'indignation. Une sourde colère refit surface après ses longues minutes d'attentes, " tout ça pour ça ?" criait-elle avec rage, faisant comprendre au mutant que souvent, la mort est préférable à torture.

Elle lui demanda son nom, avec un sourire qui ne plut guère à Adam. C'est comme si tout ce qui venait de se passer était oublié, comme il venait de se rencontrer. Elle alla s'installer un peu plus loin avec une vue direct sur les rames de métro. Elle posa une autre question, à laquelle Adam ne semblait pas disposer à répondre non plus.

-Dis, est-ce que tu crois en l’existence du peuple-taupe ?

Elle fit quelques pas dans sa direction, sachant, à ceci prêt, où il se trouvait. Elle continuait de sourire comme si elle parlait à une personne amicale. Elle retira son contrôle mental, et Adam vacilla, ses jambes endolories accusant le choc. Il était encore au sol, quand il réapparut, le visage ensanglanté et les vêtements poisseux. Il toisa la jeune fille d'un regard chargé de haine avant de lui répondre d'une voix égal.

-Je ne suis pas d'humeur à ce qu'on échange nos coordonnés pour l'instant.

Certaines personnes finirent par remarquer son aspect, et elles se mirent à éviter la zone, tentant de partir d'un pas pressé. Nul doute que dans peu de temps, des forces de polices se trouveraient sur les lieux.

-Je n'ai jamais entendu parler d'un peuple taupe. Mais on est bien placé pour savoir que certaines personnes sont bien incapable de s'autoriser à vivre en société...

Il avait terminé. Il ne comptait pas rester ici une minute de plus, et il n'était pas en état de se venger, sans parler qu'il n'avait aucun moyen de contrer sa capacité.

-Au-revoir.termina-t-il simplement avant de disparaitre de nouveau.

Il s'éloigna lentement, prenant garde à éviter d'entrer en contact avec les différents voyageurs. On put suivre sur le sol les traces de son avancé, ses pas laissant des traces de sang, et finalement, après quelques minutes, elle s’estompèrent, le sang ayant surement séché. Le mutant invisible s'éloigna du métro, avec plusieurs pensées pour le tourmenter.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   Mer 13 Juil 2011 - 19:11

Atsuko n'écoutait plus. Elle avait comprit que cet homme ne l'aiderait pas. Quoi de plus normal après tout ? Elle avait faillit le tuer, il était stupide de croire qu'il allait lui donner son nom et son prénom aussi facilement. Tant pis. Elle se rendit alors compte que le rouquin était de nouveau visible. Elle l'avait vraiment bien amochée. Mais il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même si il ne l'avait pas provoqué, Atsuko n'aurait jamais répondu.

- Au-revoir.


Ce fut la seule chose qu'elle comprit. Elle l'observa à nouveau, il était de nouveau invisible. Pourtant on pouvait le suivre à la trace grâce aux traces de sang encore chaude. Mais elle n'en avait que faire. Elle était déjà passée à autre chose. Elle se souvint alors de la raison de sa venue ici : le sirop de cerise. Le précieux nectar qu'elle ne possédait plus. Elle soupira avant de presser le pas. Elle sortit de ces sous-terrains et aspira l'air frais avec plaisir. Elle étouffait à l'intérieur de ce sous-sol.

Elle s'en alla en direction de l'épicerie la plus proche. Lorsqu'elle vit l'écriteau sur la porte, elle fait avoir une crise cardiaque. Fermé. Tout ça pour rien. Non, elle refusait de s'abattre. L'horloge sonna douze coups. Il s'en était fallu de peu pour que ce soit ouvert. Si seulement elle n'avait pas rencontré ce satané rouquin ! Se lamenter ne servirait à rien. Elle se força à garder son calme et à ne pas s'emporter. Cela ne servirait absolument à rien. Ce n'était pas grave. La journée venait tout juste de commencer. Elle avait encore du temps devant elle.

Elle ne retourna pas sous terre pour reprendre le métro mais s'en alla en direction des rues. Avec un peu de chance, peut-être y aurait-il un marchand ambulant qui vendrait du sirop de cerise ? Difficile à croire. Mais bon, lorsqu'elle rentrerais à la Confrérie, elle se prendrait un savon alors autant profiter au maximum de ce temps libre.

[Enfin terminé !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ordre ou Désordre [ Adam - Atsuko ] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ordre pour la sagesse [Livre 1 - Terminé]
» « Marie-Antoinette a plus de seins que moi en faîtes. » • {PV Adam Cooper} {Terminé}
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Réseau Métropolitain-