X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 20 Déc 2011 - 6:48

« Like a gift from the heavens, it was easy to tell,
It was love from above, that could save me from hell,
She had fire in her soul it was easy to see,
How the devil himself could be pulled out of me »

La soirée ne pouvait être plus inspirante. Légèrement étoilée, ciel à découvert, croissant de Lune envoutant, le doux froid de l’hiver caressant sa peau blanche, jamais Alexïs n’aurait pu rêver de mieux pour une balade en plein air. Difficile de trouver un endroit où se garer dans les rues bondées de New-York, surtout à l’approche de Noël. Le jeune homme avait décidé de garer son véhicule à quelques rues de là, seul endroit où il avait trouvé une place libre, en bordure de la route. La marche jusqu’au conservatoire où étudiait Clara était très agréable. Elle le serait encore plus si cette dernière marchait à ses côtés, discutant de tout, de rien, riant pour des choses futiles mais ô combien amusantes. Sans s’en rendre compte, ce n’était pas un air neutre et tout à fait détaché qu’affichait le Russe au grand public, mais bien un adorable sourire, ce genre de sourire qu’il était impossible de faire disparaitre tant le sentiment de joie était fort. Après de nombreuses heures passées dans les divers cafés de la ville, les soirées devant la télévision à regarder des films tantôt hilarants, tantôt empreints de romance, ainsi que les longues marches sous une délicate neige tombante, Alexïs avait appris à connaitre cette jeune femme au passé trouble dont elle ne lui avait toujours rien révélé. Malgré une certaine curiosité, il ne voulait savoir ce qu’elle était avant leur rencontre, mais bien se concentrer sur la merveilleuse personne qu’elle était, à présent.

Serait-il en amour ? S’il se fiait à cette douce chaleur, ce sentiment de bien-être qui l’envahissait, depuis un bon moment, à chaque fois qu’il se trouvait en sa présence, ses pensées se rapportant toujours à elle au point où il lui arrivait de perdre le fil de la matière en cours, ses frissons inexplicables alors que leurs mains s’effleuraient, il dirait que si. L’amour… il n’avait jamais connu cela auparavant. Certes, il avait eu l’amour d’une famille, l’amour d’une sœur, mais jamais il n’avait ressenti ce sentiment si spécial qui était né en lui, peu après le début de ses fréquentations avec Clara. Malgré son désir de l’avoir près de lui, de la tenir dans ses bras, le jeune homme gardait ses objectifs en tête. Si, parfois, il se permettait de se perdre dans ses bons souvenirs de récentes rencontres avec elle, il se devait de poursuivre sa vie, comme il le faisait avant. De plus, il craignait de tout dévoiler et de briser cette relation qu’ils étaient en train de bâtir. Il préférait se taire auprès de tous et surtout auprès de Clara en espérant que cette dernière ne s’aperçoive de rien.

Entrant dans le conservatoire de danse, le jeune homme essuya ses bottes, sur le tapis, dans le hall. Il chercha les locaux de danse, là où devait, normalement, se trouver Clara. Après de longues minutes à se perdre dans les longs couloirs d’une propreté exemplaire, l’adolescent crut trouver le bon local. La majorité d’entre eux étaient clos, lumières éteintes. Il n’en restait qu’un, dont la porte était close. De cette pièce s’échappaient deux voix : l’une appartenant à un homme et l’autre qu’il identifia comme celle de Clara. Même si elle ne semblait pas de très bonne humeur, son cœur s’emballa immédiatement et ses joues rosirent légèrement. Même en colère sa voix résonnait comme une douce mélodie.
Lorsque la porte s’ouvrit violemment, laissant sortir un homme en colère, Alexïs sursauta. Il suivit l’individu du regard avant de s’avancer lentement vers le local. Il glissa la tête par l’embrasure de la porte afin d’y apercevoir celle qui faisait battre son cœur : la magnifique ballerine dansant gracieusement à travers la pièce où trônait un imposant système de son dans un coin, quelques effets personnels devant appartenir à Clara et de nombreux miroirs fixés et enlignés sur l’un des murs. Le jeune homme l’observa quelques instants avant de finalement s’avancer dans la pièce. Il referma la porte derrière lui et s’approcha de la jeune femme, un merveilleux sourire sur les lèvres. Déposant son sac au pied de l’un des murs, il la salua.


-« Bonsoir. J’espère ne pas te déranger. »

Avec le temps, il avait fini par tutoyer Clara. Maintenant qu’elle faisait partie de ses amis, il pouvait bien se permettre cela. Par contre, ce n’était pas pour autant qu’il n’était plus aussi poli qu’à leur première rencontre. Au contraire, il avait beaucoup de respect pour cette charmante demoiselle et n’en perdait pas cette habitude de bien s’exprimer. Soucieux du moral de son amie, il tenta de parler de ce qu’il avait entendu alors qu’il était à l’extérieur du local.

-« Tout va bien ? J’ai cru t’entendre te disputer. L’homme qui sortait de ce local semblait furieux. »

Si elle décidait de ne pas en parler, elle n’avait qu’à le dire. Alexïs lui avait expliqué que, malgré le fait qu’il pouvait se montrer curieux, il savait être compréhensif et ne poserait pas plus de question qu’il n’en fallait. Il était patient et savait que s’il y avait quelque chose dont elle désirait lui faire part, peu importe quand, il serait toujours là pour l’écouter, prêtant une oreille attentive à ses moindres paroles.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 20 Déc 2011 - 7:40

La journée avait commencé tôt pour Clara qui restait différente depuis que sa vie semblait reprendre son cours normal. Les cours, les amis, tout ce quelle avait connu autrefois lui revenait lentement. Depuis sa rencontre avec Alexis, Clara semblait même y trouver un sentiment nouveau . Un sentiment que bien des hommes la forçaient à ressentir pour eux à l 'époque de la mafia. Un mélange frissonnant de froid et de chaud la rendant légère rien qu'en l’apercevant. Tant d'attention à son égard, lui avait permis de le considérer comme un amis mais Clara voyait bien plus en lui, même si elle n'oserait jamais l'avouer ..Bien quelle soit toujours d'une humeur douce et compréhensive, Clara avait aussi retrouvé son partenaire de danse Miguel. Un homme prétentieux et assez rustre quant à son caractère. La jeune fille ne l'aimait que peu, il lui rappelait trop ses hommes qui la prenait pour le fruit de leurs désirs intimes. En ce début de soirée elle aurait aimé un peu plus de compréhension de la part de son partenaire qui la rendait nerveuse. Clara avait été choisie parmi de nombreuse jeunes filles pour incarner le rôle d'Odette dans le célèbre ballet du lac des cygnes. Le stress était à son comble et le jeune homme semblait tout faire pour ne pas lui rendre la tâche facile. Coiffée d'un chignon de quelques plumes, Clara dansait. Miguel l'observait en scrutant la moindre faute qui viendrait. Tournant avec délicatesse , Clara déployait toute sa grâce pour tenter de lui faire entendre l'évolution de son travail.

-Non non non !!
Hurla Miguel en éteignant sauvagement le poste de radio poser sur le piano.

-Tu n'est pas assez concentrer ! .. Odette est un personnage de douceur et symbole de beauté qu'il faut vivre et resentir pour pouvoir en être ! Je ne voit que fatigue et dégouts dans ces mouvements !... Si t'on but est de foutre en l'air toutes les années de préparation, je tant pris la porte est juste ici ..


Lança t'il en agripant la main de Clara. N'étant pas de nature à s'énerver trop vite, la jeune fille sentit cependant un trop dans ses paroles et lui pria poliment de baisser d'un ton

-Si ton but à toi est de me décourager, je suis navré mais je tiens à cette école ..
Répondit-elle en reprenant sa main d'un mouvement sec. Miguel était un homme prétentieux et il savait très bien faire marcher Clara puisque celle-ci restait fragilisée par son enlèvement. Courageuse, Clara se replaça au centre de la salle, fixant d'un regard les glaces en face d'elle. La musique commençait mais Miguel partit au même instant, Clara venait sans doute de trouver la vérité. Bercée par les violons et la douceur de la musique Clara dansa et se souvint de ce que venait de lui dire Miguel "il faut vivre le personnage" . Les mouvement souples et légers, Clara tourna un instant et aperçut Alexis devant la porte. Comme un mirage, Clara cligna des yeux . Croisant sont regard gêné, elle frissonna d'une vague de chaleur avant de partir éteindre la musique.

-Bonjour Alexis

Dit-elle d'une voix calme et confuse

-« Bonsoir. J’espère ne pas te déranger. »

Répondit-il à son tour. Clara tenta de sourire, restant perturbée par ce dernier qui la rendait timide.

-« Tout va bien ? J’ai cru t’entendre te disputer. L’homme qui sortait de ce local semblait furieux. »

Demanda-t-il aussitôt

-Qui, Miguel ? Oh ..hum Oui.. enfin, il est assez perturbé en ce moment. Je pense que c'est le ballet et les répétitions intensifs qui en sont à l'origine. Du moins je l'espère..

Répondit-elle d'une voix douce. Emplie de bonheur pour sa simple visite Clara replaça délicatement une barrette et invita Alexis à entrer plus loin dans la pièce.

-Comment vas tu ?

Demanda-t-elle avec un sourire d'ange.

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 20 Déc 2011 - 21:28

Clara était rayonnante, peu importe l’état dans lequel elle se trouvait. Ses minces et timides sourires étaient tout à fait charmants et mignons, faisant fondre le cœur d’Alexïs comme du chocolat sous un soleil de plomb. Ses traits ont semblé se détendre lorsqu’elle aperçut le jeune homme, passant de la frustration à la joie. Ce dernier passa une main dans sa chevelure, s’encourageant mentalement à cacher tout signe de ses sentiments les plus profonds et sincères envers son amie. Elle n’avait guère besoin de savoir qu’il la désirait, rêvait d’elle dans cette magnifique robe qu’elle portait l’autre soir, mettant ses formes en valeur. Elle ne devait pas être au courant du fait que son cœur battait à cent mille à l’heure lorsque sa main délicate effleurait la sienne alors qu’ils se chamaillaient amicalement pour obtenir la télécommande de la télévision afin de changer de chaine. Était-il nécessaire qu’elle soit au courant de ses pensées où son imagination la transformait en magnifique princesse qu’il tentait de conquérir chevaleresquement ? Non. Ils étaient amis avant tout. Il ne pouvait gâcher leur relation ainsi.

-« Qui, Miguel ? Oh … hum Oui... Enfin, il est assez perturbé en ce moment. Je pense que c'est le ballet et les répétitions intensives qui en sont à l'origine. Du moins je l'espère… »

Alexïs jeta un dernier regard en direction de la porte avant de reposer ses iris azurés sur Clara qui replaçait élégamment une barrette dans sa chevelure. Sa magnifique et si soyeuse chevelure de jais étaient ramenée en un simple chignon, laissant quelques mèches rebelles éparpillées autour de son doux visage. Si ce fameux Miguel semblait l’exaspérer, elle ne le montra qu’une maigre seconde. Le milieu de la danse n’était pas des plus reposants. Après tout, il fallait se montrer à la hauteur et progresser sans arrêter, pratiquer encore et encore afin de savoir se démarquer des autres et de tomber dans l’œil des grands noms du milieu.

-« Comment vas-tu ? »

-« Je vais très bien et toi ? J’espère que je ne te dérange pas durant tes répétitions. »

Il s’avança dans la pièce, se rapprochant lentement de Clara. Puis, il s’arrêta, observant ses bottes encore mouillées par la neige de l’extérieur. Songeant au fait qu’il salissait le parquet et voyant les pieds de Clara chaussés de légères pointes, le jeune homme se pencha afin de retirer ses bottes qu’il portant dans un coin de la pièce. Fouillant dans son sac, il en sortit une paire de chaussures propres, noires, bien cirées, qu’il portait à son travail. Il avait oublié de les retirer la veille et elles avaient passé la journée contre quelques livres et trousses à crayons. Enfilant les chaussures et attachant les lacets sombres, Alexïs se tourna de nouveau vers Clara. Il se débarrassa de son manteau et le laissa tomber sur son sac, tout comme sa veste, laissant découvrir un simple t-shirt sombre, tout ce qu’il y avait de plus simple.

-« Je vais éviter de salir le plancher, ainsi. » Il jeta un coup d’œil en direction du système de son. « Puisque nous sommes ici, pourras tu me faire l’honneur d’une danse ? Je serais ravi d’apprendre quelques pas d’une professionnelle en la matière. »

Il était sincère lorsqu’il prétendait souhaiter après quelques pas de danse. Il ne connaissait pratiquement rien en la matière et puisqu’ils étaient dans un local destiné à la danse, pourquoi ne pas tenter l’expérience ? Il savait que Clara était douée et qu’elle avait les qualités requise pour être une excellente institutrice. Et puis, si cela pouvait lui permettre de se rapprocher d’elle, de humer son parfum enivrant et de la sentir près de lui, il était prêt à faire tout ce qu’elle lui dira de faire.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 20 Déc 2011 - 23:42

-« Je vais très bien et toi ? J’espère que je ne te dérange pas durant tes répétitions. »

Frissonnant sans raison, Clara tenta de rester naturelle même si cela était presque impossible lorsqu'elle retrouvait son regard. Tout chez lui la faisait légère et absente, même ses paroles pourraient la porter à quelques confusions. D'un geste soigneux Clara replaça un voile de sa robe blanche pour tenter d'oublier ce regard que lui lançait Alexis. Elle était amoureuse, et qui l'aurait cru ? Après toutes ses mésaventures, qui aurait pu songer qu'elle trouve l'amour au bout du chemin ? A vrai dire même Clara ne l'aurait pas envisagé... Apeurée de faire le moindre geste qui pourrait la rendre stupide au yeux de ce dernier, Clara regarda le sol presque gênée d'éprouver tant de bonheur en elle. Les glaces immense renvoyant son regard sans arrêt sur Alexis, Clara frémit d'une légère peur et se redressa finalement.

-Non non, bien sûr ..

Dit-elle avec un sourire intimidé. La neige avait envahi les rues de dehors, tapis d'un épais manteau blanc et lumineux qui faisait sourire Clara tendis qu'Alexis partit un instant changer ses chaussures. Voyant sa gêne Clara s'en amusa, trouvant cela plutôt sensible pour quelqu'un qui ne travaillait pas dans le milieu de la danse. Rougissant sans raison, Clara se sentit étrange lorsque ce dernier s'approcha légèrement plus près d'elle. Tentant en vain de ne rien montrer Clara resta immobile.

-« Je vais éviter de salir le plancher, ainsi. »

Expliqua-t-il avec le sourire.

« Puisque nous sommes ici, pourras tu me faire l’honneur d’une danse ? Je serais ravi d’apprendre quelques pas d’une professionnelle en la matière. »

Le cœur de Clara se mit à battre aussi vite qu'il en pouvait et la jeune fille sentait ce battement augmenter lorsqu'elle s'approcha de lui. Jamais Clara n'aurait oser lui proposer cela, restant bien trop prude devant Alexis pour lui faire du mal dans la découverte de ses sentiments. Et s'il n'était pas amoureux ? Après tout cette version était celle de Clara .. Mais celui ci ne cherchait peut être qu'une simple amitié ? Emplie d'espoir dans les yeux, la jeune fille lui sourit avec délicatesse.

- Avec plaisir ... Dit-elle, le regard perdu dans les yeux d'Alexis ...Sentant son corps devenir léger Clara tenta de rester elle même... Je suis justement en train d'étudier la valse avec une amie. Si tu le souhaites je peux te l'enseigner

S'avançant timidement près d'Alexis, Clara et lui restèrent un long instant à se regarder sans oser faire plus. La jeune fille ne savait plus quoi penser, son regard parlait un langage qu'elle semblait elle aussi parler et comprendre... Après tout peut être lui aussi était-il en train de le ressentir ? Clara espérait souhaitant qu'il ne parte jamais... Se décidant à avancer la première.. Clara se plaça près d'Alexis, soudainement avec un léger sursaut lorsque le courant de la pièce se coupa dans un bruit perturbant... Le bruit cessa et Clara songea alors quelle venait sans le savoir d'être au plus près d'Alexis ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 1:22

-« Avec plaisir, je suis justement en train d'étudier la valse avec une amie. Si tu le souhaite je peux te l'enseigner. »

-« Tu pourrais m’apprendre la danse des canards que j’accepterais avec tout autant de joie. Va pour la valse. » Fit le jeune homme, plaisantant, un grand sourire sur les lèvres.

Cet air timide qu’Alexïs lisait sur le visage de son amie lui portait souvent à croire que ses sentiments étaient partagés. Cependant, il se refusait à croire cela tant qu’il ne pourrait en être sûr et certain. Malheureusement, la seule façon de connaitre la vérité était de lui poser la question directement, ce qu’il n’arriverait jamais à faire, malgré toute sa volonté. La peur l’envahissait à chaque fois que cette idée lui effleurait l'esprit. Il avait bien vu comment sa sœur envoyait balader ses rares prétendants, à quelques reprises, et craignait d’essuyer un brutal refus avant de perdre Clara. Pourtant, cette dernière était loin de posséder le caractère d’Erïka, si franc, si brutal. Au contraire, elle était douce, timide et terriblement gentille. Elle savait trouver les bons mots lorsqu’il avait besoin d’un conseil et lorsqu’elle les cherchait, elle était d’autant plus mignonne. Cependant, peu importe la manière dont elle le rejettera, s’il lui faisait sa déclaration, il souffrira. Valait mieux taire ses sentiments. Ayant l’occasion se tenir avec des filles, la majorité du temps, à l’école, il savait bien comment chacune réagissait lorsqu’elles ne partageaient pas les sentiments d’un homme. Si l’une pouvait être sans pitié, l’autre préférait inventer une histoire de petit ami imaginaire ou fuir le prétendant en espérant qu’il l’oublie. Comment réagirait Clara ? Était-elle comme toutes ces femmes faisant partie de son cercle d’amis ? À ses yeux elle était spéciale, quelque chose à l’intérieur d’elle faisait en sorte qu’elle ne pouvait être comme tout le monde. Sa personnalité, son histoire, son pouvoir, quelque chose d’ancrer en elle, qu’il ne pouvait décrire faisait ce qu’elle était aujourd’hui.

Alors que Clara s’approchait doucement de lui, prête à lui montrer les premiers pas de la danse, les ténèbres surgirent. Dans un bruit sourd, étrange, le courant coupa, plongeant cette pièce sans fenêtre dans la noirceur la plus totale. D’un geste instinctif et ô combien protecteur, Alexïs serra Clara contre elle, passant l’un de ses bras autour de sa taille. Ses sens étaient en alerte. Que se passait-il ? Une simple panne de courant ? À moins que ce ne soit l’œuvre de quelqu’un ? Nombreuses étaient les fois où il avait été prisonnier d’une pièce sombre et il avait toujours serré sa sœur dans ses bras, pour la protéger, mais également pour se rassurer. Ainsi, il savait qu’il n’était pas seul. Il fixa ce qui semblait être la porte, difficile à dire dans la pénombre, ne prêtant pas attention au fait qu’il tenait Clara dans ses bras. Il resta silencieux un long moment avant de finalement respirer un peu. Ce ne devait être qu’une simple panne de courant.
Posant les yeux sur ce qui semblait être la tête de la jeune femme, il tenta de la distinguer dans les ténèbres. Ses yeux s’habituaient à l’obscurité, il se rendit bien vite compte de la proximité de leurs corps. Son cœur battait la chamade, menaçant d’exploser à tout moment. Une douce chaleur envahit son corps. Lui qui adorait le froid, il supportait mal cette chaleur pourtant si agréable. S’éloignant doucement de Clara, laissant glisser sa main sur sa taille avant de la retirer doucement, il tenta de bredouiller une excuse afin d’expliquer son comportement.


-« Pardonne-moi… Je… Sur le coup j’ai réagi sans réfléchir, pensant que… je n’en sais rien, j’ai cru que quelque chose allait se passer… Ce n’est qu’une panne, n’en faisons pas de cas… Je vais tenter de trouver quelque chose qui produira de la lumière, afin que l’on puisse s’y retrouver un peu dans cette pièce. »

Il tentait de se repérer dans la pénombre. Cependant, il était paralysé par la jeune femme, tout prêt. De quoi avait-elle l’air en ce moment ? D’une jeune femme troublée ? Heureuse ? Apeurée ? Loin de là l’idée de lui faire peur avec ses éventuelles attaques d’un groupe inconnu. Alexïs savait qu’il n’avait pas été suivi en se rendant ici. Il aurait remarqué quelque chose durant le trajet. Il était simplement sur ses gardes, craignant le pire alors que ce n’était qu’une simple panne qui pourra bien vite se régler. Peut-être un bris électrique à l’extérieur ? Une ligne à haute tension qui avait quelques difficultés ? Le vent se levait doucement alors qu’il entrait dans le bâtiment. Peut-être avait-il balayé avec force la ville et causé quelques dégâts ? Il ne pouvait le savoir. Tout ce qu’il pouvait faire était de rester auprès de Clara.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 2:45

L'occasion était trop belle. Une chance merveilleuse et unique de l'avoir près d'elle, même un instant, était comme un apaisement. Aurait-elle vraiment le courage de lui avouer ? Tant de questions auxquelles Clara inspirait savoir et vouloir ignorer les réponses. Interrogative, la jeune femme n'avait de cesse de se blottir dans les bras rassurants d'Alexis qui l'avait attrapée par surprise. Rien ne lui paraissait évident dans son esprit tourmenté. Peut être s'était-elle emportée trop vite ? Après tout, il venait probablement de le faire par réflexe. D'ordinaire, Maria préférait rester prude face aux personnes de la gent masculine, mais aujourd'hui elle se sentait différente auprès d'Alexis. Lui seul venait de lui rendre goût à l'amour et au véritable sens de ce mot. Exiger n'était pas dans ses habitudes, car ses parents lui avaient enseigné la politesse de la demande soutenue. Malheureusement, Clara avait aussi remarqué que cet art restait invisible pour certaines personnes mafieuses et sans obligation qui souhaitaient profiter d'elle. S'autorisant un sourire de soulagement, elle resta pourtant les yeux fermés contre Alexis. Sentant les mains rassurantes de ce dernier la redresser lentement, Clara suivit ce mouvement et se redressa .

-« Pardonne-moi… Je… Sur le coup j’ai réagis sans réfléchir, pensant que… je n’en sais rien, j’ai cru que quelque chose allait se passer… Ce n’est qu’une panne, n’en faisons pas de cas… Je vais tenter de trouver quelque chose qui produira de la lumière, afin que l’on puisse s’y retrouver un peu dans cette pièce. »

Expliqua-t-il. Rougissante, Clara sentit une fois encore son cœur battre comme jamais. Timide, elle attrapa lentement le bras d'Alexis et se tint droite en tentant de retrouver ses esprits. Clara tremblait, il faut dire quelle n'avait jamais aimé le noir. Non seulement pour son don de maitrise de la lumière qui était en opposition, mais aussi pour le fait d'avoir trop souvent été enfermée par ses ravisseurs à en pleurer de peur et d'angoisse durant des jours. Passant d'un instant de la mélancolie au doute profond Clara attrapa une main d'Alexis... Lentement elle posa ses main près de son oreille et chuchota

-Ferme un instant les yeux je crois que j'ai trouvé...

Lui dit-elle gentiment. Lentement, Clara s'illumina .. faisant passer une lueur argentée sur les vitres de la salle de danse qui s'éclairait avec Clara. Songeant à Alexis, Clara baissa aussi l'intensité afin de ne pas l'aveugler. Ouvrant ses yeux étincelant devant Alexis qui venait déjà de les rouvrir, Clara le regarda un instant. Ils se regardèrent un instant passant ainsi une intense vague de désir dans leurs yeux. Clara avait peut être raison d'y croire après tout ..

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 3:45

Une main l’agrippa, tentant de le retenir afin qu’il ne s’éloigne pas davantage. Alexïs tenta de distinguer Clara, mais ne parvenait qu’à repérer une vague silhouette. Cependant, il pouvait la sentir. La chaleur de sa main posée sur son bras nu le faisait frissonner de plus belle alors qu’il posa délicatement sa main valide sur la sienne, souhaitant la garder auprès d’elle aussi longtemps qu’il le pourrait. C’était peut-être égoïste de sa part, mais c’était plus fort que lui. Comment cacher ces nouvelles émotions, ce nouveau sentiment alors que celle qu’il aimait de tout son cœur se trouvait tout près de lui ? Il était tombé sous son charme au cours de leurs nombreuses rencontres et savait qu’il lui restait encore beaucoup à découvrir sur elle. Peut-être resteront-ils toujours amis, peut-être que non. Il espérait sincèrement que ses sentiments soient partagés.

-« Ferme un instant les yeux je crois que j'ai trouvé… »

La voix de Clara, murmurant doucement à son oreille le fit frissonner de plus belle. Il crut que son cœur cesserait de battre soudainement, pendant quelques secondes. Ce contact avec elle ne pouvait être plus agréable et il en profita autant qu’il le put, humant son délicat parfum dont il n’arrivait à retrouver le nom. Il aimerait bien lui en offrir un flacon pour Noël. Il avait également songé l’amener à un spectacle de ballet, mais songeait que cela semblerait un peu trop « rendez-vous galant » à son goût. Être amoureux et cacher ses sentiments n’étaient pas toujours simple, décidément…

Il obtempéra. Sa folle imagination le portait à croire qu’elle poserait délicatement ses lèvres sur les siennes, mais au fond de lui, il savait très bien ce qu’elle allait faire : user de son don. Il attendit sagement le moment d’ouvrir ses yeux et de pouvoir contempler de nouveau la jeune femme. Battant des paupières alors qu’il s’habituait à la luminosité, Alexïs observa Clara, si jolie, si radieuse, si éclatante… Son don faisait ressortir quelque chose chez elle, un petit je-ne-sais-quoi qui éblouissait le mutant, c’était le cas de le dire. Oubliant cette lumière émanant d’elle, le jeune homme se concentra sur son magnifique regard dans lequel il se noya avec plaisir avant de, finalement, détourner la tête afin d’observer le reste de la pièce.


-« Désires-tu sortir d’ici ? » demanda-t-il à Clara. « À moins que nous ne commencions cette fameuse leçon de danse… »

La dernière option lui plaisait énormément. Seuls, dans un local éclairé par les bons soins de la ballerine, quoi de mieux ? Puisque cette dernière semblait accepter sa proposition, Alexïs posa une main sur sa fine taille alors qu’il chercha sa délicate main, se plaçant selon ce qu’il avait déjà vu dans les films de danse, à la télévision. C’était bien ainsi que devait se placer les danseurs lors de la valse, non ? Si une douce mélodie avait accompagné le tout, ce moment aurait été tout simplement parfait aux yeux du jeune homme. Mais l’élément le plus important était présent : Clara.

-« J’espère que c’est ainsi que se danse la valse. Il ne manque plus que la musique. »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 4:45

-« Désires-tu sortir d’ici ? À moins que nous ne commencions cette fameuse leçon de danse… »Affrontant sa peur grâçe à sa lumière Clara se redressa et prit une profonde inspiration qui la rendit sérieuse pendant quelques secondes avant de replonger dans le tourment. Cela ne dura que quelques instants, mais Clara put en sentir un effet assez puissant pour qu'il l'apaise un moment. Ainsi Clara put enfin lui répondre..

-Non non ne t'inquiète pas... , lui dit-elle avec un joli sourire, Je t'ai promis un cours alors le voici ..

Répondit-elle avec bonheur. Le cœur léger Clara commença par lui montrer la posture à adopter lors d'une valse. Certes, Clara était une experte en cette matière qu'était la danse et elle lui donnerait suffisamment d'armes s'il souhaitait séduire une jeune fille. L'espoir de Clara étant qu'un jour cette jeune fille soit elle. Se redressant avec élégance Clara observa Alexis qui tenait très bien sa posture. Admirative elle se redressa pour se placer à ses cotés et lui expliquer d'avantage..

-Très bien.. " dit-elle en résistant à un frisson avec peine " La valse est une danse généralement écrite sur une mesure à 3/4. L'important dans un premier temps sera de s'habituer à conduire ta cavalière.. Celle-ci est le tableau, et toi ...tu es le cadre de ce tableau. Ta seule préoccupation et d'éblouir le tableau dans tes mouvements...

Répondit-elle en tournoyant autour de lui avec aisance. Certes Clara était professionnelle, mais la posture d'Alexis était assez bonne pour quelqu'un qui n'avait jamais touché à ce milieu. Songeant à une autre femme pouvant lui prendre son bras, Clara laissa échapper un soupire de tourment caché du regard d'Alexis qui la rendait toute chose. Les mains levées, elle montra alors à ce dernier la façon dont il devrait éblouir " le tableau " dont elle lui avait parlé...

-Tes mains sont comme celles d'un sculpteur pour ta cavalière qui représente ta muse... Lorsqu'elle s'éloigne ' Dit-elle en se penchant " Ta vie est brisée tu n'es plus rien..Mais lorsqu'elle revient... " enchaina-t-elle en se redressant " tu retrouve espoir...

Termina-t-elle en attrapant ses mains.

-Je dois avoir l'air stupide...

Dit-elle avec un sourire amusé.. Clara baissait encore le regard craignant de croiser le sien qui pourrait la faire rougir. Elle avait les mains assez chaudes et tremblait comme une feuille. Croisant ses yeux d'un bleu profond par accident, Clara le regarda profondément et partit alors près de la fenêtre chercher son poste à pile dans son sac. Étant obligée de surveiller ce genre d'incident qui pourrait arriver, Clara ne s'en séparait jamais. Peut être était il gêné de la voir aussi mal, pourtant Clara n'attendait qu'un signe pour tout lui avouer.. En aurait-elle le courage ? Rien ne pouvait être certain..Courbant sa silhouette pour attraper un autre cd, Clara en profita pour vérifier si sa coiffure tenait et plaça une main délicate dans ses cheveux réunis en un chignon pour en être sûre. Lançant la première musique Clara tomba alors sur l'une des plus magnifique et faisant partie de ses préférées d’ailleurs... Une musique au piano de Craig Amstrong..

-Allons y...
Dit-elle en se laissant bercer par la musique

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 5:47

« Like a piece to the puzzle that falls into place,
You could tell how we felt from the look on our faces,
We were spinning in circles with the moon in our eyes,
The room left them moving between you and I,
We forgot where we were and we lost track of time,
And we sang to the wind as we danced through the night,
And we sang... »

Alexïs n’avait jamais suivi de cours de danse. Il avait, cependant, regarder divers films où ce thème était à l’avant-scène. Certes, il ne pouvait reproduire les divers pas et chorégraphies qu'il lui avaient été donné de voir, mais il s’était bien amusé avec la petite Anastasia à danser sur quelques musiques lors des journées pluvieuses. Parfois, pour rendre service à sa colocataire, il acceptait de garder son enfant, adorant cette dernière. S’il trouvait plaisants ces moments où il dansait et faisait totalement n’importe quoi avec la gamine, il appréciait encore plus ce moment avec Clara.

-« Très bien… La valse est une danse généralement écrite sur une mesure à 3/4. L'important, dans un premier temps, sera de s'habituer à conduire ta cavalière… Celle-ci est le tableau, et toi ...Tu es le cadre de ce tableau. Ta seule préoccupation est d’éblouir le tableau dans tes mouvements… »

S’il y avait bien un tableau qui ne pouvait être davantage éblouissant, c’était bien Clara. Personne ne pouvait rivaliser avec elle, à ses yeux. Aucune femme ne pouvait être plus rayonnante. Il n’était qu’un cadre invisible à ses côtés, n’étant présent que pour admirer le chef-d’œuvre à ses côtés, rien de moins. Tenant la posture, le jeune homme se détendit bien vite afin d’observer son amie, tournant sur elle-même, faisant ainsi voler dans un mouvement de grâce la magnifique robe blanche qu’elle portait. Puis, elle revint finalement vers lui, pour son plus grand bonheur. Il se hâta de reprendre la position de départ et attendit la suite de ses explications.

-« Tes main sont comme celles d'un sculpteur pour ta cavalière, qui représentent ta muse... Lorsqu'elle s'éloigne, ta vie est brisée tu n'es plus rien… Mais lorsqu'elle revient... Tu retrouves espoir.... »

Alexïs laissa échapper un petit rire amusé, s’imaginant parfaitement dans le rôle de ce sculpteur. Certes, s’il arrivait qu’un malheur le sépare de Clara, il serait démoli, mais remonterait la pente. Il savait que sa vie ne pouvait pas reposer sur une unique personne et qu’il devait aller de l’avant malgré les épreuves. Pour l’instant, alors que la jeune femme était avec lui, il allait en profiter. Impossible d’imaginer la fin de leurs longues discussions au café, la disparition des petites soirées devant le téléviseur à regarder le dernier film de romance devant lequel son amie s’émouvait facilement… Il voulait encore profiter de tout cela. Pas question de la laisser s’éloigner, à moins que tel soit son choix définitif.

-« Je dois avoir l'air stupide… »

-« Pas du tout, voyons. Tu te débrouilles à merveille. »

Un nouveau rire s’échappa de ses lèvres. Cette situation l’amusait et son petit air gêné le faisait littéralement craquer. Il observa les mouvements gracieux de son corps, son déhanché, alors qu’elle allait chercher quelque chose dans son sac, près des miroirs. Lorsqu’elle revint, une douce mélodie régnait dans la pièce. Alexïs ferma les yeux, l’espace de quelques secondes, afin de s’en imprégner. Il les rouvrit alors que Clara était devant lui, prête à commencer. Se mettant en position, s’approchant doucement d’elle, il tenta de guider le premier pas. Jusque-là, tout allait bien. En tentant le second pas, il se mélangea dans ses pieds et se mit à rire nerveusement, surtout lorsque leurs regards se croisèrent. Se pourrait-il qu’elle soit toute aussi nerveuse que lui à l’idée de se retrouver si près l’un de l’autre ? Se reprenant, Alexïs tenta de nouveau d’enchainer quelques pas. C’était bien plus difficile qu’il n’y paraissait, surtout s’il espérait garder le rythme. Au bout d’une bonne minute, il n’avait rien réussi de potable, mais était pris de quelques fous rires visiblement partagés. Puis, soudainement, la chanson changea.

L’adolescent jeta un coup d’œil au lecteur de Clara. C’était bien étrange qu’il change ainsi de chanson. Enfin, ce n’était pas pour lui déplaire car, bien vite, Into The Night de Santana envahit la pièce. Cette chanson donnait envie de danser et comprenait son amie de l’avoir gravée sur ce CD. Le jeune homme la fixa, un instant, se demanda si elle souhaitait remettre la musique précédente. Puisque cela ne semblait être le cas, il reprit, tentant d’enchainer un pas, puis un autre et encore un autre… Il n’avait qu’une envie : se laisser aller au gré de l’inspiration. S’éloignant de Clara, quelques secondes, alors que cette dernière semblait perdue dans ses esprits, ses paroles lui revinrent à l’esprit : « Lorsqu'elle s'éloigne, ta vie est brisée tu n'es plus rien… Mais lorsqu'elle revient... Tu retrouves espoir.... ». Alors qu’elle illuminait sa vie depuis leur rencontre, la savoir loin de lui rendait sa vie beaucoup plus terne. Pourquoi la laisser partir s’il pouvait la garder auprès de lui ? Même si cela pouvait paraitre égoïste, c’était ce qu’il désirait.

S’il y avait un mince espoir qu’elle puisse l’aimer en retour, devait-il tenter le coup ? Et pourquoi ne pas tenter une subtile approche. Attrapant le bras de Clara alors qu’elle s’éloignait de lui, se laissant aller au rythme de la musique, il la fit tourner sur elle-même avant de l’attirer à lui. Un bras entourant sa taille, il la fit doucement basculer, ne quittant pas son regard perçant. Puis, il la ramena à lui d’un geste lent, jusqu’à ce qu’elle soit de nouveau bien droite, sur ses pieds. La fixant sans un mot, il caressa sa joue, faisant mine d’éloigner une mèche de cheveux de son visage. S’il en avait le courage, il l’embrasserait, mais craignant le rejet, il laissa tomber cette délicieuse idée. Le fait de l’avoir dans ses bras, contre lui, le comblait, pour l’instant.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mer 21 Déc 2011 - 6:30

Clara dansait aisément dans sa jolie robe de soie, regardant presque éblouie le regard d'Alexis s'emparer d'elle . Tremblant appréhension la jeune fille se faisait de glace, cachant ses joues rouges du mieux qu'elle pouvait. Passionnée par une idylle secrète que son cœur avait pourtant du mal à comprendre.

A sont age, Alexis était le premier grand amour de Clara qui ignorait tout de l'amour. De ce nuage d'espoir si précieux et intime que toute personne en sa possession demeure soudainement invulnérable. L'horloge tournait gentiment, tandis que les paupières de Maria étaient bercées d'illusions et de rêves. Son visage déjà très joli, mis en valeur par un léger nuage rosé répandu sur ses joues refroidi par la fraicheur du frisson froid qu'elle ressentait .

Son partenaire se débrouillait à merveille et Clara s'en étonnait grandement. La plupart de ses partenaires n'arrivaient pas à tenir une certaine prestance durant les premiers cours de Madame Firtch. Clara n'était peut être pas un si mauvais professeur ? L'espace d'un instant Clara ferma les yeux, ne songeant à rien d'autre qu'au moment présent. Les images défilaient ici et là dans son esprits, lui faisant presque oublier la raison pour laquelle elle dansait.

Avec regret la jeune demoiselle ouvrit de nouveau les yeux, comme pour entrer dans un rêve et retrouver le regard protecteur d'Alexis qui la guidait assez bien désormais." Dois je lui montrer que je l'aime ? " Pensa-t-elle Clara était rongée, comme incertaine que sa décision soit la bonne. "Et s'il ne voulait pas de moi ? "...Tant de questions auxquelles Clara pensaient... Soudainement, Clara entendit le poste changer de chansons.. A vrai dire la chanson suivante l'inspirait beaucoup, mais le bruit d'imperfection du poste la décida à aller remettre la chansons précédente. En profitant pour tapoter sa peau et reprendre confiance en elle, Clara gardait le regard bleu d'Alexis gravé dans son esprit et ne semblait pas sur le point de quitter le merveilleux rêve quelle vivait..

Reprenant vite sa place au côté d'Alexi , Clara eut le temps d'apercevoir ses efforts tandis qu'il comptait les pas. Clara rougit de plus belle succombant à chacun de ses efforts... Reprenant alors sa posture, Clara veilla à garder le cou déployé et la ligne parfaite pour faciliter la tâche du jeune garçon. Les minutes passaient... Ils dansaient en accord et la jeune fille en semblait comblée et émerveillée... Alexis avait même pris la liberté de superbes figures dont Clara n'aurait jamais pensé à lui enseigner le premier jour.

Tournoyant comme une fée Clara se releva lentement devant Alexis qui lui caressa doucement la joue... Clara se sentit ailleurs, perdue dans un sentiment de sécurité extrême . Les frissons de son corps devenaient beaucoup plus intenses, passant du chaud au froid sans raison. " Oui c'est sûr il m'aime ! " Pensa-t-elle en regardant Alexis avec tendresse... S'approchant doucement de ce dernier, Clara le sentit la redresser pour l'embrasser... Heureuse, la jeune fille se laissa finalement aller, songeant cette fois au plaisir divin que pouvait procurer le fait de lui glisser ce :

" Je t'aime "

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Jeu 22 Déc 2011 - 3:48

Ce moment ne pouvait être plus magique. C’était comme un conte de fée. Si Alexïs avait cessé de croire, il y a bien longtemps à ces histoires d’amour et de bonheur éternel, il était bien tenté d’y croire de nouveau. Il avait, quelques fois, imaginé ce genre de moment romantique à souhait où Clara se retrouverait dans ses bras, les yeux scintillant de bonheur, les joues rosies par la timidité, le fixant tendrement. Son visage s’approchait doucement du sien alors qu’Alexïs en faisait de même. Il crut s’être de nouveau perdu dans ses pensées, coincé dans un rêve semblant si près de la réalité, mais lorsque ses lèvres effleurèrent celles de Clara, au moment où il goûta son rouge à lèvre, il sut que tout cela était bel et bien réel. Ce fut une véritable décharge électrique qui parcourut son corps en entier. Il se sentait terriblement bien, le poids que représentait le secret sur ses sentiments s’étant soudainement volatilisé. Il profitait pleinement de cette douce étreinte, de ce tendre baiser. Lorsque leurs lèvres se séparèrent, Clara murmura un délicat « Je t’aime ». S’il souhaitait lui dire la même chose, lui parler de ses sentiments envers elle, il se surprit à dire un simple « Moi aussi » avant de poser, une dernière fois, ses lèvres sur les siennes. Les yeux fermés, il savoura ce merveilleux moment un instant de plus avant de mettre fin à leur étreinte.

-« Tu es une véritable étoile tombée du ciel… Un être de lumière perdu dans ce monde si sombre…Je suis terriblement heureux de te connaitre Clara. »

Il caressa sa joue du revers de la main avant de l’entrainer doucement avec lui, devant la radio. L’éteignant, le sourire aux lèvres, il songeait à quitter cet endroit afin de prendre l’air en compagnie de sa douce ballerine. Pour sa part, il n’avait plus la tête à la danse et ne souhaitait qu’une chose : passer du temps avec elle. Tout cela était nouveau pour lui, mais il restait optimiste quant au fait d’être un petit copain attentionné, sans en perdre son indépendance. Le seul fait de penser qu’il formait désormais un couple avec Clara - selon lui, c’était officiel – faisait naitre un nouveau sourire sur son visage dont il ne pouvait se débarrasser.

-« Si cela ne te dérange pas, nous pourrions rentrer et prendre un café ensemble, tous les deux. La soirée est encore jeune. Je comprendrais que tu veuilles, tout d’abord, passer chez toi te changer et prendre une douche, suite à ton entrainement… malgré qu’avec ton parfum enivrant, personne ne pourrait croire que tu sors d’un cours de danse… »

Il lui sourit. Allant ramasser ses affaires alors que la jeune femme faisait de même, Alexïs se repassa la scène du baiser en boucle. Il retira ses chaussures distraitement avant d’enfiler ses bottes qu’il oublia de lacer. Rangeant ses affaires dans son sac, il enfila son manteau noir avant de glisser son sac à son épaule. Il voulut retrouver Clara, s’affairant dans un coin de la pièce, mais mis le pied sur son lacet trainant au sol. Il se pencha alors pour faire deux boucles rapidement, une pour chaque botte. Se redressant, il sourit à l’adolescente, l’attendant patiemment.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Ven 23 Déc 2011 - 3:42

Tremblant de bonheur, Clara se sentit comme sur un petit nuage. Savourant chaque seconde passée à se blottir dans les bras d'Alexis, la jeune fille se sentit protégée et intouchable près de lui. Comme si tout autour d'elle n’existait plus et que tout les malheurs d'autrefois étaient tapis sous une épaisse couverture d'oubli. Et si Clara s'était perdue dans ses rêves ? La jeune fille cligna des yeux espérant de tout cœur que le rêve en question ne finisse jamais et qu'elle resterait le plus longtemps possible auprès d'Alexis. Perdue dans de tendres baisers roulant sur ses lèvres, Clara l'écouta lui murmurer un petit mot si subtil et apaisant qu'elle put enfin rester certaine quelle vivait bien un rêve réel ... « Moi aussi » Dit-il. Son esprit semblait tapi d'un océan de lumière vive et imaginaire dans lequel elle paraissait se perdre plus elle restait avec celui qu'elle aimait. Il venait de lui redonner goût aux choses qu'elle aimait et aux choses qu'elle n'aurait peut être jamais connue. Se laissant bercée par la voix rassurante et protectrice d'Alexis, Clara ferma les yeux et se redressa en le regardant avec amour.

-« Tu es une véritable étoile tombée du ciel… Un être de lumière perdu dans ce monde si sombre…Je suis terriblement heureux de te connaitre Clara. »

Éblouie par les jolie paroles d'Alexis, Clara lui sourit, rougissant de plus belle en versant une petite larme lumineuse d'émotion. Personne n'avait jamais eu cette intention de comparer son don à de pareilles merveilles. Alexis était un ange, un ange auquel Clara ne savait quoi dire pour prouver l’intense joie qu'elle éprouvait à cette instant... Restant muette et les yeux rivés sur Alexis, Clara lui prit la main un instant...

-Ma lumière ne serait jamais sortie de l'ombre si tu n'avait pas été la..
Lui dit-elle. Les vagues de désir passant dans leur regard parlaient d'elles-même. Succombant à la moindre attention de ce dernier Clara l'observa éteindre le poste avant de se redresser une dernière fois.

-« Si cela ne te dérange pas, nous pourrions rentrer et prendre un café ensemble, tous les deux. La soirée est encore jeune. Je comprendrais que tu veuilles, tout d’abord, passer chez toi te changer et prendre une douche, suite à ton entrainement… malgré qu’avec ton parfum enivrant, personne ne pourrait croire que tu sors d’un cours de danse… »

Clara le regarda, envoûtée, un petit rire subtile s'échappant de ses lèvres avant quelle ne devienne éprise d'amour pour son regard bleu profond. A vrai dire, la question était assez juste et Clara ne lui avait pas encore tout avoué sur ses ravisseurs. Qui étaient-ils ? Pourquoi l'avaient-ils capturée ? Qu'avait-elle subi ?.. Néanmoins, Clara semblait comprendre depuis leurs nombreuses sorties que ce sujet lui tenait à cœur...Et avait fini par se convaincre que ce dernier avait eu une histoire peut-être tout aussi semblable. Peut-être était-il juste inquiet ? Mais Clara sentait à son regard qu'il prenait le sujet comme une cause personnelle. Laissant couler une dernière larmes étincelante sur sa joue, Clara se redressa en tentant toujours de se montrer douce..

-Oui pourquoi pas, je vais me changer ici, cela nous évitera un long détour

Dit-elle avec un joli sourire. Retirant son chignon avec un petit geste Clara adressa un baiser subtil sur la joue d'Alexis avant de partir rejoindre les vestiaires. Quittant délicatement ses petits chaussons de danse elle sautilla jusqu’à la porte, laissant virevolter ses longs cheveux noirs et ondulés.

- Je fais vite
Dit-elle. Un petit moment passa... et Clara ressortit les cheveux noués en une longue et épaisse tresse dont les reflets saisissaient le regard par mille et une bosses brillantes de noir. Attrapant timidement le bras d'Alexis, ils se retrouvèrent alors a l'extérieur pour rejoindre sa voiture...

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Ven 23 Déc 2011 - 6:08

Alexïs observa son ange s’éloigner de lui afin de se changer dans les vestiaires. Il était un homme patient et même si l’envie de prendre la jeune femme dans ses bras était forte, il savait attendre. N’appréciant pas la noirceur qui envahissait soudainement la pièce avec le départ de son amoureuse, le jeune homme soupira. Le courant n’était toujours pas revenu. Il en profita pour jeter un coup d’œil à son téléphone. La lumière que produisait ce dernier le rassurait un peu. Pendant son petit cours de danse privé avec Clara, il avait reçu une demi-douzaine de messages, provenant d’une seule et même personne; une amie souhaitant l’inviter à se joindre à elle et quelques autres connaissances d’Alexïs au cinéma. Elle connaissait probablement le fâcheux problème du jeune homme à n’entendre que trop rarement son téléphone lorsqu’il sonnait et lui avait, ainsi, envoyer quelques messages lui demandant de répondre au plus tôt à l’invitation. Les doigts au-dessus du clavier, le mutant répondit dans un anglais respectable à son amie, s’excusant de ne pouvoir être présent pour le film car il avait d’autres plans pour ce soir. Il ne lui avait pas vraiment parlé de Clara, pas plus qu’à d’autres. Maintenant que leur relation semblait avoir évolué, il se devait bien d’avouer à son cercle d’amis qu’il était maintenant en couple avec une étudiante formidable. Enfin, chaque chose en son temps, il préférait, tout d’abord, se préoccuper de sa soirée. Rangeant son téléphone dans la poche de son pantalon, Alexïs fit quelques pas dans la pièce, faisant ainsi passer le temps. Lorsque Clara le retrouva enfin, illuminant les environs, il se dirigea à l’extérieur. Les couloirs du conservatoire étaient pourvus de fenêtres, ce qui permettait à la lumière dégagée par les réverbères extérieurs d’entrer dans le bâtiment et de les aider à retrouver leur chemin. Après tout, il ne faudrait surtout pas que quelqu’un découvre le don de Clara, qui sait ce qui se passerait, par la suite, pour l’adolescente ?

Il faisait froid à l’extérieur, mais pas suffisamment pour faire frissonner le Russe. Sa douce s’accrochant à lui, le jeune homme décida de passer son bras par-dessus ses épaules, un sourire rassurant aux lèvres. Elle ne semblait pas apprécier l’hiver tout autant que lui. Marchant sur la légère couche de neige recouvrant le sol, le mutant guettait les affiches annonçant le nom des rues adjacentes, cherchant celle où il avait garé sa voiture. Puis, il aperçut finalement le véhicule qu’il déverrouilla à distance après avoir fouiller dans les poches de son pantalon pour y trouver son trousseau de clés. S’installant au volant, il lança son sac à dos sur la banquette arrière et fit chauffer le moteur. Bouclant sa ceinture, allumant la radio ainsi que le chauffage, le jeune homme attendit que Clara soit bien installée pour démarrer.


-« Je connais un excellent café pas très loin d’ici. Cela te convient-il ? »

Parcourant les petites rues, l’adolescent déboucha sur une grande avenue où il dut s’arrêter à un feu de circulation rouge. Il ne put s’empêcher de jeter un bref regard à Clara avant de continuer sa route. Durant le trajet, Alexïs raconta qu’il avait découvert le café où il désirait l’amener par le biais d’une amie. Cette dernière partageait sa passion pour la caféine et les longues heures d’études. Ils avaient pris l’habitude de s’arrêter très souvent à cet endroit afin de faire le plein d’énergie et de réviser tranquillement. L’endroit était très agréable et le personnel compétent. Il lui raconta quelques anecdotes insignifiantes, mais lui rappelant de bons souvenirs. Il y avait la fois où, avec la fatigue, il avait réussi à confondre sucre et sel, lait et crème, en plus d’ajouter, sans raison apparente, du poivre au breuvage qui n’avait plus vraiment le goût de café. Il se tut alors qu’il garait son véhicule sur l’une des rares places de stationnement encore libre.

-« Il semble y avoir beaucoup plus de clients qu’à l’habitude. Désires-tu tout de même, y entrer ? Si tu préfères un endroit plus calme, non pouvons également nous rendre dans un restaurant… »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 27 Déc 2011 - 3:24

Il faisait très froid dehors, et Clara s'empressa d'attraper son manteau en regardant la neige, craintive. Les petite marches de l'entrée étaient glacées et Clara prit soin de prendre son appui pour éviter une glissade. Parcourant les rues blottie contre Alexis, Clara oublia bien vite le froid en regardant les rues s'illuminer sous leurs pas. Chaque rues semblait les accueillir comme dans un rêve et la jeune fille aurait aimé qu'il ne se termine jamais. Rassurée et comblée par la simple présence rassurante du jeune homme, Clara sourit sans dire un mot et profita de l'instant quelle vivait. Arrivant à portée du véhicule, la jeune fille regarda son petit sac par réflexe. Un petit morceau de tissu de satin de sa robe blanche sortait presque rebelle de ce dernier et Clara le rentra avec soin dans son sac. Ouvrant la portière en chœur avec Alexis , Clara attendit de replacer sa robe à l'intérieur pour finir de s'installer. Le regard et l'esprit étant trop rivés sur son charmant conducteur, elle frissonna une nouvelle fois avant de pouvoir être fin prête.

-« Je connais un excellent café pas très loin d’ici. Cela te convient-il ? »

Dit-il à Clara. La jeune fille se couvrit, n'ayant plus aucune notion de chaud et de froid désormais. La neige tombait tandis que Clara restait perdue sur son petit nuage de bonheur, il se faisait légèrement tard, mais peu importe l'heure ou le temps, Clara ne semblait désormais plus bien y songer malgré ses efforts. Laissant son esprit repenser au merveilleux moment qu'ils venaient de partager.. Clara posa lentement son dos contre le dossier et s'accorda un soupir heureux. Peu importe l'endroit ou ils iraient, désormais Clara se sentirait toujours en sécurité auprès de lui. A dire vrai, Clara était une de ses personnes qui possédaient un grand cœur et qui demeuraient sans cesse à l'écoute sans pour autant en devenir trop envahissante... C'était une de ses grande qualités et Clara aimait à respecter l'attention qu'elle portait envers les autres..

-Avec plaisir

Répondit-elle avec un doux sourire. Le moteur démarra, et Clara s'occupa un instant à replacer son sac à ses pieds. Étant un fille très ouverte et de bonne compagnie, Clara se laissa conter les histoires emplies de saveurs d'Alexis qui lui parla de ce petit café et comment il l'avait connu. Captivée par la façon dont il lui décrivait ses arômes qu'il aimait, la jeune danseuse resta bercée dans son récit, imaginant à son tour chaque saveurs parcourir ses lèvres et sa bouche. Le voyage des sens avait également beaucoup d'importance à ses yeux, pour avoir connue une amie possédant le fameux "Nez" des parfumeries de luxe. Dommage que cette dernière se retrouve prise dans le même piège que Clara auparavant... Arrivant à portée du café, Clara regarda les alentours et trouva le coin très sympathique et privé. Jetant un œil curieux sur le parking, Clara se redressa afin de contempler l'intérieur qui lui semblait en revanche très occupé. Peu importe, après tout... L'essentiel était ailleurs dans de tels moments... Attendant que la voiture soit arrêtée, Clara continua de regarder, admirant émue les choses dont elle était rester privée durant ses 2 ans de captivité.

-« Il semble y avoir beaucoup plus de clients qu’à l’habitude. Désires-tu tout de même, y entrer ? Si tu préfères un endroit plus calme, non pouvons également nous rendre dans un restaurant… »

-Après toutes ses belle descriptions que tu m'as données tout à l'heure je ne peux plus faire marche arrière

Dit-elle en souriant gentiment. Descendant avec délicatesse elle resta un instant dehors en attendant Alexis qui la conduisit à l'intérieur. Craignant légèrement la foule de part celle menaçante de la mafia, Clara suivit celui qui la guidait devant l'entrée en la tenant d'une main rassurante. Parvenant à se faire un chemin parmi la foule, Alexis la fit soigneusement suivre en l'entrainant sur un côté pour pouvoir mieux attendre un responsable. Visiblement, la foule venait d'une fête d'anniversaire et personne ne remarqua les deux amoureux cachés dans le décor. Regardant le regard d'Alexis pensif, Clara sourit et garda sa main dans la sienne, heureuse..

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Dim 1 Jan 2012 - 5:52

Alexïs verrouilla son automobile avant de glisser ses clés dans les poches de son pantalon, là où il ne pourrait les perdre. Il s’avança, marchant à la hauteur de Clara. Cette dernière n’aimait pas autant le froid que lui, cela se voyait, mais ce n’était qu’un détail. S’il y avait bien une chose qui semblait préoccuper la jeune femme, c’était la foule, à l’intérieur. Attrapant d’un geste délicat la main de Clara, le Russe la conduisit à une table, située au fond de la salle, venant tout juste d’être nettoyée par une employée. Il lâcha la main de son ange afin de retirer son manteau et de le poser sur le dossier de sa chaise. Prenant place sur le meuble de bois, il n’avait pas besoin de regarder le menu pour connaitre sa commande. Depuis le tout début, il prenait toujours la même chose. Pourquoi changer une formule gagnante ?
Déposant son bras sur la table, allant chercher la main de la jeune femme afin de la serrer dans la sienne, Alexïs posa le coude de son deuxième bras sur la table avant de poser son menton au creux de sa main. Il caressa, tendrement la main de Clara, l’observant d’un regard amoureux.


-« Ce café propose une certaine variété de thés. Je sais que tu adores ce genre de breuvage. »

Délaissant sa main, le jeune homme se redressa afin de prendre le menu se trouvant devant sa douce et tourner une page afin de lui indiquer la liste des thés. À ce moment, une serveuse sortit de nulle part, prête à prendre leur commande. Elle devait avoir quelques années de plus que lui. D’humeur joyeuse, un magnifique sourire illuminait son jeune visage camouflé sous une bonne couche de fond de teint dont le but était de dissimuler quelques imperfections. Sa chevelure brune tombait juste au-dessus de ses épaules, les pointes courbées vers l’intérieur. Elle portait un simple t-shirt noir ainsi qu’un pantalon propre sous son tablier blanc. Alexïs l’apercevait de temps à autre lorsqu’il venait au café. Elle travaillait ici depuis quelques mois déjà et offrait un service qu’il jugeait impeccable.

-« Bonsoir ! Vous allez bien ? » Fit-elle, souriante. Alexïs lui répondit joyeusement avant de lui retourner sa question à laquelle elle répondit par l’affirmative avant de poursuivre. « Êtes-vous prêts à commander ? »

Alexïs observa Clara, cherchant du regard une réponse, qu’elle soit positive ou non. Puis, il reporta son attention sur la serveuse. Cette dernière ne semblait pas pressée, attendant patiemment leur commande. Elle proposa de repasser plus tard, le temps qu’ils choisissent, mais le mutant affirma qu’ils étaient prêts à commander.

-« Je vais prendre un café latté accompagné d’une salade au poulet césar. »

Leur café latté était, de loin, le meilleur de tous ceux qu’il avait bu dans sa vie. Accompagné d’une bonne salade des plus nutritives, c’était un repas qu’il dégustait bien souvent lorsqu’il en avait le temps, que ce soit pendant la maigre heure qu’il avait pour réviser entre l’école et le travail ou bien pendant une sortie entre amis. Se tournant vers Clara, il attendit qu’elle donne sa commande à la serveuse, qui partit aussitôt en direction de la cuisine, les laissant seuls, l’un dévorant d’un regard amoureux l’autre.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Dim 8 Jan 2012 - 14:04

Toujours cachée des regards curieux de la foule, Clara respira profondément, s'accordant un petit moment de répit après tant d'émotions. Devant le comptoir se tenait une ravissante demoiselle qui d'un simple regard familier devait sans doute être une connaissance d'Alexis qui la salua aussitôt.

-« Bonsoir ! Vous allez bien ? »
Dit-elle avec un sourire enfantin. Attendant la fin de sa conversation, Clara se présenta à son tour avant d'échapper elle aussi un merveilleux sourire. Accordant un joli regard amoureux à Alexis, Clara observa peu après la carte. Le choix de l'établissement était très varié et Clara resta presque admirative devant tant de qualité. Scrutant pensive les propositions de breuvages, Clara soupira un instant, ne sachant pas vraiment quoi choisir. Les yeux émerveillés par toutes ses saveurs, elle se décida finalement pour un thé à la base appeler "Boisson du bonheur" . C'était un thé essentiellement composé de Vanille, d'Anis et de fines herbes aux mille et une saveurs. Pour l'accompagnement, Clara n'aurait pas su choisir aussi bien qu'Alexis et opta également pour une salade aux poulet. Fière de ce choix, Clara remercia la jeune fille, lui adressant de nouveau un sourire. Partageant une petite conversation complice avec cette dernière avant de se faire guider dans le salon, Clara garda son regard précieux sur Alexis et avança lentement. Le petit coin qu'elle leur avait choisi était parfait, discret et bien à distance de la foule, ceci pour éviter le dérangement. Continuant d'échanger de long regards complices, Clara et Alexis se mirent à passer en revue les récents événements qui venaient de les faire basculer dans l'idylle. Expliquant qu'elle n'avait jamais osé lui en parler par peur de perdre son amitié , la jeune fille fut heureuse de voir qu'il en était de même pour lui. La discussion allait ici... là et Clara se tut soudainement comme pour se cacher. Car s'il y avait bien une choses que cette dernière lui devait c'était la vérité sur sa fameuse " Fuite " et de ses ravisseurs dont elle lui avait brièvement parler. Reprenant son souffle, elle regarda Alexis d'un air dramatique et lui prit la main timidement.

- Il y a une chose qu'il faut que je t'avoue ..
Lui dit-elle

-Je n'ai jamais été quelqu'un apte à vouloir faire du mal aux autres, aussi je pense que tu as le droit à la vérité quant à ma fuite et le jour de notre rencontre..
Voyant Alexis attentif et rassurant envers elle, Clara poursuivit :

- Il y a deux ans de cela, alors que je rentrais chez moi un homme du nom courant d'Alfonso Pasini se présenta à moi comme un homme influent et voulant uniquement mon bien pour me faire évoluer dans le milieu de la danse. Au fil de notre conversation, il me précisa qu'il pourrait m'aider à retrouver un bien précieux et perdu. Je ne comprenais pas ce qu'il avait voulu dire, mais il me l'expliqua avec précision. Née de père inconnu, il m'avoua l'existence d'une demi sœur vivant autrefois en Autriche. Au départ prude fasse à cette étrange personnage, je changeai d'avis tant les preuves qu'il me donnait étaient troublantes. La date de sa naissance, l'époque à laquelle mon père était mort, bref. Insouciante, je décidai de garder contact avec cet homme qui fit bien pire ce jour là. Voyant mes difficultés à tomber dans son piège, il m'enleva avec l'aide d'un de ses complices. Conduite dans un endroit perdu et fermé, je devenais alors la muse de ce qu'il appelait ses " associés ". Je venais alors de commencer ma vie d''esclave...

Avec moi, d'autres jeunes filles de mon age avaient droit au même traitement si ça n'est que cet Alfonso semblait m’apprécier pour m'avoir moins fait de mal qu'aux autres. Vivant dans l'angoisse et les cris de torture de leur prisonniers, je ne trouvai jamais de répit dans cette univers sanglant et fermé qui me répugnait. Mon devoir était d'occuper la gente féminine sur moi alors que je restai silencieuse pour faciliter les " contrats ". Répugnée par tout cela, un autre homme en profita pour tenter de me violer. Souffrante et fatiguée je décidai de tenter de m'enfuir tant cela devenait une torture
..

Finissant en tremblant son récit, Clara espérait simplement ne pas le faire fuir devant cette réalité pour le moins rude. Alexis était un garçon si gentil que Clara n'aurait cette fois-ci eut aucun mal à comprendre son rejet ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Sam 14 Jan 2012 - 3:26

Il y a certains mots que personne n’aime entendre. Pour chacun, ils étaient bien différents et n’engendraient jamais la même gamme d’émotions chez différents individus. Cependant, en général, il y avait quelques petits mots formant des phrases déplaisantes à entendre, nous poussant immédiatement dans un grand moment de questionnement jusqu’à ce que la vérité éclate enfin. Clara venait de prononcer l’une de ces fameuses phrases, ce qui alerta immédiatement Alexïs.

-« Il y a une chose qu'il faut que je t'avoue... »

Ce n’est jamais un bon signe lorsqu’une personne dit cette phrase sur ce ton. Le sourire du jeune homme disparut bien rapidement. Inquiet, il se demanda ce qu’elle avait à lui dire. Avec de la chance, il ne s’agissait que d’un petit truc, pas très grave, mais qui était quelque chose de très important à ses yeux. Il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle allait lui annoncer. Patient, ne souhaitant pas la brusquer, il tenait toujours la main de Clara dans la sienne, tentant de lui démontrer qu’il était là, qu’elle pouvait tout lui dire. Il ne la jugerait pas pour ce qu’elle était, ce qu’elle avait pu faire, ce qu’elle avait déjà été.

La jeune femme revint sur l’histoire de leur rencontre. Ce fameux accident de voiture. Alexïs avait été si soulagé de savoir qu’elle n’avait pas eu de séquelle de l’accident. Son épaule avait été blessée, certes, mais elle avait bien vite guéri. Que désirait-elle lui dire ? Souhaitait-elle parler de ses mystérieux poursuivants ? Il n’avait pas oublié ce qu’elle lui avait dit à ce sujet, s’en souvenant comme si c’était hier. Ces hommes avaient-il, de nouveau, tenter de lui faire du mal ? La menaçaient-ils ? Quoi qu’il en soit, le mutant était bien déterminé à protéger celle qui lui était chère.

Il écouta chacun des mots qu’elle prononça avec une grande attention. Il n’entendait plus ce qui se passait autour de lui, n’ayant d’yeux que pour celle qui, à présent, tremblait légèrement. Quelqu’un avait tenté de manipuler Clara afin d’en faire son esclave, sa marionnette. Elle avait su résister à ce piège des plus fourbes tendu par un homme sans scrupule et prêt à tout pour arriver à ses fins. La jeune femme était très intelligente et savait que quelque chose clochait dans ses paroles envoutantes. Cela lui rappelait une triste histoire. Cependant, cette dernière ne s’était pas passée exactement de la même façon, car la mère du jeune homme avait été assez naïve pour tomber dans le piège. Il fut trop tard pour l’en sortir à temps, malheureusement, condamnant ses deux enfants à des années de misère. Clara avait su voir clair dès le début, mais elle n’avait pas été assez forte pour affronter un ennemi trop puissant pour elle seule.

La violence, les abus, le silence. Alexïs connaissait tout cela pour l’avoir vu de ses propres yeux et vécu un enfer quasi-insoutenable où il devait être un parfait petit soldat, calme, sage, silencieux, inexpressif. S’il voulait survivre, il n’avait pas d’autres choix que d’obéir les yeux fermés. Au vue des sévères conséquences en cas de désobéissance, il n’hésitait jamais bien longtemps avant d’écouter ses bourreaux, sachant qu’ils pouvaient toujours s’en prendre à sa sœur pour le faire souffrir davantage. Ces personnes-là n’avaient pas d’âme ? Comment pouvaient-elles prendre plaisir dans le malheur d’autrui ?
Malgré tout cela, il avait réussi à s’en sortir. Il avait entrainé sa sœur hors de cet endroit de malheur afin de retrouver leur vie d’antan. Certes, ça n’avait pas été toujours simple. Perdus dans la forêt dense, les jumeaux ne pouvaient compter que sur eux même ainsi que leur instinct de survie. Cette expérience l’avait rendu bien plus fort, bien plus courageux et débrouillard qu’il ne l’était à l’époque. Maintenant qu’il était sorti de ce cauchemar et qu’il était à New-York, loin de la secte, il souhaitait aider Clara à mettre fin à ses propres tourments.

Alexïs se leva, délaissant doucement la main de Clara. Contournant lentement la table, il s’accroupit près d’elle, caressant doucement sa joue du bout des doigts. Ce qu’elle semblait tourmentée ! Elle avait peur, cela se lisait parfaitement dans ses yeux. Il voulait la serrer dans ses bras, la réconforter, la consoler, tout pour qu’elle puisse retrouver son sourire. Si le russe était poursuivi par quelques hommes de la secte, il s’en fichait. La menace que Clara tentait de fuir était aussi terrible. À deux, ils seront plus forts pour y faire face. Il ne comptait pas la laisser tomber. Jamais. Il sera toujours là pour la secourir lorsqu’elle aura de nouveaux ennuis.


-« Ma douce Clara… Je ne peux concevoir le fait que des hommes aussi malhonnêtes aient pu s’en prendre à toi. Je comprends ta peine, ta souffrance, plus que tu ne le crois. Je serais toujours là pour veiller sur toi. »

Il se redressa, lui tendant la main afin de lui permettre de se lever à son tour. Une fois Clara sur ses pieds, il l’enlaça tendrement en priant pour que le mal s’éloigne d’elle pour très longtemps.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Dim 22 Jan 2012 - 21:32

Sortant d'un instant de mélancolie, Clara retrouva ses esprits en regardant les yeux rassurants d'Alexis. Elle venait de tout lui avouer, de lui dire son passé, pourquoi elle craignait qu'il l'a retrouve... Dans un élan de peur, Clara reprit sa respiration et regarda le sol figer. Autour d'elle les clients l'ignorait, songeant sans doute rester prude dans ce genre de situation. Alexis était attentionné, très attentionné envers Clara qui croyait sans cesse qu'elle ne méritait pas toute cette sympathie si généreuse de la part du jeune garçon. L'horloge tournait, Clara attendit la réaction d'Alexis avant d'oser prononcer un mot de plus. Après tout, elle l'avait sans doute brusquer en lui avouant tout cela aussi rapidement. Passant un main timide dans ses cheveux elle regarda ce dernier reprendre sa main pour se lever devant la jeune demoiselle qui crut d'abord à une fuite. Se redressant devant elle, il lui souffla alors..

Ma douce Clara… Je ne peux concevoir le fait que des hommes aussi malhonnêtes aient pu s’en prendre à toi. Je comprends ta peine, ta souffrance, plus que tu ne le crois. Je serais toujours là pour veiller sur toi. »

Quelques larmes glissèrent le long des joues de Clara qui resta surprise devant tant de bonté de la part d'Alexis. Reconnaissante, elle se leva à son tour à l'aide d'une main de ce dernier. Croisant le regard d'un client curieux, elle résista à quelques larmes avant de laisser Alexis l’enlacer tendrement. Jamais au grand jamais, un homme de la mafia n'aurait fait cela pour Clara. Il se serait contenté de la repousser ouvertement, ou pire de la frapper devant la salle.

- Tu... Tu es si compréhensif...
Dit-elle en larmes.

-J'aurais très bien compris une réaction négative tu sais ...

Le rassura-t-'elle en retrouvant son regard enfantin. Les yeux de Clara devenaient rouges tandis qu'elle se pressait d'attraper une petite lingette pour masquer le maquillage qui commençait à couler. S'il y avait bien un garçons sincère en ce monde, c'était bien lui...

.
Revenir en haut Aller en bas
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   Mar 24 Jan 2012 - 4:51

Malgré la douleur, malgré la souffrance ainsi que la tristesse, il fallait aller de l’avant. L’adolescent était persuadé que l’amour pouvait tout surmonter et vaincre ces sources de souffrance inutile. Il avait appris à voir le bon côté des choses et rester optimiste. C’était ainsi qu’il s’en était sorti. Il n’avait pu se résigner à broyer du noir comme sa sœur. Il avait de nombreux rêves et songeait au fait que plus rien ne pourrait l’arrêter, maintenant. Cependant, derrière toute cette joie de vivre, se cachait toujours certaines cicatrices du passé qu’il avait volontairement dissimulé. Qui était au courant de ses cauchemars qui l’assaillaient, de temps à autre, durant son sommeil ? Qui savait pourquoi il était si pudique et détestait cette idée de devoir retirer son chandail, dévoilant de nombreuses cicatrices sur son dos ? Qui pouvait se douter qu’il menait une vie si remplie afin de ne pas avoir à penser à son passé ? Personne. Même sa propre sœur ignorait cela. Elle pensait qu’il était redevenu joyeux, ayant tout oublié du passé. Cependant, qui pourrait oublier toutes ces atrocités ?

Resserrant son étreinte, Alexïs passa une main dans la chevelure de Clara. Elle avait vu des atrocités, vécu d’horribles choses, elle aussi. Elle vivait avec ce lourd secret, sans personne de confiance pour le dévoiler et ainsi se sentir un peu plus légère. Si le jeune homme levait le voile sur son passé, se sentirait-il mieux ? Il n’en savait rien. Tenté par l’expérience, il se refusa, cependant à laisser Clara porter un tel secret, sachant qu’elle en avait déjà bien assez avec le sien.


-« Tu... Tu es si compréhensif... J'aurais très bien compris une réaction négative, tu sais... »

La jeune femme s’était doucement défaite de son étreinte afin d’attraper une lingette, essuyant ses larmes. Tentant de lui sourire tendrement, ce ne fut qu’un triste rictus qui prit place sur les lèvres d’Alexïs. Écartant quelques mèches barrant le front de sa chère et tendre, il fit un pas vers elle. Posant ses lèvres sur son front avant de l’observer de nouveau, le jeune homme ne souhaitait qu’une seule chose : la voir heureuse. Il souhaitait cela pour toutes les personnes qu’il aimait, mais surtout pour elle.

-« Si tu savais à quel point je peux comprendre ta douleur, ma douce Clara. Jamais je ne pourrais te laisser affronter ces horreurs en solitaire. Je resterais avec toi et ferais de mon mieux afin que tu sois libérée de ce fardeau, je te le promets. »

La serveuse s’approcha d’eux, déposant les plats sur la table, apportant également une théière afin que Clara puisse se resservir une tasse de thé. Leur souhaitant un bon appétit, elle détala aussitôt, laissant les deux jeunes gens dans leur coin. Invitant sa dulcinée à reprendre place à la table, Alexïs en fit de même, se rasseyant sur son siège. Il observa son assiette un moment avant de daigner prendre sa fourchette et l’enfoncer dans un morceau de poulet.

-« Je te souhaite un bon appétit. »

Il prit une bouchée, puis une deuxième, avant de lever la tête vers sa copine. Avalant ce qu’il avait en bouche, il reprit la parole, souhaitant lui dire quelque chose de très important, quelque chose qui lui tenait à cœur. Il voulait qu’elle sache qu’il était là pour elle, qu’il ne la laissera pas tomber lorsqu’elle sera en proie des cauchemars de son passé. Il ne pouvait savoir ce qui se passait parmi la mafia, mais savait parfaitement que ce n’était pas un milieu tendre.

-« Si tu as besoin de te confier, je serais là pour toi. »
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dance Into The Night [Alexïs Nikolaï Davidoff & Clara Marie Corell][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York-