X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 18 Déc 2011 - 16:37

Amy avait poliment saluée le professeur Xavier d'un sourire, évitant d’attarder son regard sur le handicap de l'homme. Elle n'avait aucuns aprioris sur les personnes à la mobilité réduite, et il ne lui était pas venue à l'esprit un seul instant que le directeur ait pu être amoindris dans ses capacités à diriger l'établissement à cause de cela, cependant elle avait eut du mal à masquer la surprise qui s'était installée sur son visage lorsqu'il avait dévoilé le fauteuil roulant en contournant son bureau.

A présent elle n'espérait qu'une chose, qu'il n'y avait pas prêté attention, et plus encore qu’auparavant, elle souhaitait absolument s'isoler avec William, ne plus avoir à affronter qui que ce soit qui l'obligerait à faire bonne figure, car à l'heure actuelle elle se sentait terriblement mal, la gorge nouée par une irrépressible envie de vomir, l'esprit agressé par les images des horreurs vues chez Ronald.

Aussi n'avait elle ajoutée qu'un faible merci, à peine audible, avant d'emboiter le pas à Emma, ondulant dans les couloirs la tête basse, évitant de croiser le regard d'un quelconque résident, le bras cramponné autour de celui de William.

La grande blonde avait la démarche rapide, tant mieux, cela souligné qu'elle n'avait pas le temps, ou peut être pas l'envie, d'entamer une discussion avec les deux jeunes gens. Confirmant ce sentiment, elle les abandonna sans un trop long discours devant leur nouvelle chambre.

Leur nouvelle chambre, la leur, à eux ! Cela semblait tellement irréel à Amy qu'elle se demanda un instant si elle n'était pas tombée dans une sorte de coma rêveur lorsque sa tête avait heurtée le sol de la maison de l'homme aux poupées. Elle toucha sa tempe, ravivant par le geste la douleur. Non, elle avait bel et bien mal, elle ne pouvait être que dans la réalité.

Tout en se mordillant les lèvres, elle releva son regard sur son compagnon. L'Italienne avait horriblement envie de pousser la porte pour s’engouffrer dans la pièce, la reclapant derrière eux, leur offrant enfin un asile de solitude et de protection, cependant, malgré tout ce qu'ils venaient de vivres, elle avait pleinement conscience de la situation et de l'importance significative de ce qui se trouvait derrière la lourde porte. Le panneau de bois était en fait la dernière barrière entre eux et une nouvelle vie qui leur était offerte. Ils avaient tant souhaités un toit, qu'elle ne voulait pas bâcler le moment ou il leur en étés offert un.


" J'ai la trouille Will ... "

La jeune mutante resserra son bras, se collant un peu plus au rouquin de par ce geste. Elle était épuisée et tremblante, mais se sentait plus forte lorsqu'elle était en contact avec son petit ami, que sa chaleur l'entourait.

" On y va ? On rentre... chez nous ? "

Amy toisait le visage du jeune homme, cherchant à décrypter ses réactions comme elle savait si bien le faire. A l'heure actuelle elle voyait bien qu'il endossait toutes les craintes de l'italienne, taisant ses propres angoisses, et elle s'en voulut de lui imposer ça, tout ce qu'elle voulait voir sur son visage, c'était ce sourire rassurant et chaleureux qu'il savait si bien lui faire pour lui donner courage.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  


Dernière édition par Amy Grimm le Jeu 2 Fév 2012 - 23:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 18 Déc 2011 - 22:10

Will avait regardé Xavier s'approcher d'eux sans faire plus attention à son handicap qu'au décor du bureau. Il avait l'esprit ailleurs et posait les yeux sur certains éléments sans vraiment y prêter attention, comme le fauteuil roulant du professeur. Il fut soulager de constater que la discussion était close et qu'ils étaient libres de rejoindre leur chambre. Enfin libres, pas encore tout à fait, Emma les accompagnait. La présence de la femme d'affaire ne le dérangeait pas, mais il n'était vraiment pas d'humeur à parler et il ne voulait pas lui sembler désagréable. Heureusement, Emma ne s'éternisa pas et les laissa tous les deux avant de leur donner la clé et de s'éloigner. William se demanda comment elle réagirait si il lui racontait ce qu'il avait fait. Probablement le renverrait-elle ou bien préférerait ne plus le voir. De toute façon, il ne comptait pas en parler, désireux de laisser toute cette histoire derrière lui.

En chemin, il avait dévisagé d'un air malaimable les quelques élèves qu'ils avaient croisé afin que personne ne désire venir faire connaissance avec eux. Non pas qu'il ne voulait pas se faire de nouveaux amis ou connaissances mais ce n'était vraiment pas le moment. Emma et Xavier avaient eu la descence de ne rien leur demander, il espérait que ce serait le cas pour tout le monde. Car même s'ils ne parlaient pas, cela se voyait que quelque chose n'allait pas, comme si c'était inscrit dans les traits de leurs visages. C'était d'ailleurs sûrement le cas. Amy avait l'air paniquée même si elle ne disait rien et William avait un air fermé qu'il n'arborait que peu souvent.

Il sentit l'étreinte de l'italienne se resserrer sur son bras et il tourna la tête vers elle. Elle lui sembla si fragile qu'il avait l'impression qu'un simple coup allait la briser en deux. Elle lui avoua avoir peur et il ne comprit pas tout de suite de quoi elle parlait. Il s'imagina qu'elle redoutait trouver quelqu'un derrière la porte, comme si Ronald les y attendait ou quelque chose dans ce genre.


"J'suis là, on est tous les deux." fit-il pour la rassurer

Il ne comprit sa crainte que lorsqu'elle ajouta une seconde phrase. Même si elle avait encore peur de ce qui leur était arrivé, finalement elle appréhendait juste le moment où ils seraient enfin chez eux. Ce n'était pas une maison ni un appartement juste pour eux, c'était une simple chambre, mais ce n'était pas plus mal. Après tout ils n'étaient pas seuls, vivaient en communauté et parmi leurs semblables. Et cette pièce allait leur procurer suffisamment d'intimité pour qu'ils se sentent chez eux. Décidement, ils avaient bien fait de revenir.

L'italienne le regardait, comme attendant son approbation. Elle avait raison, ils étaient chez eux. Will lui offrit un sourire, pas spécialement grand mais chaleureux et rassurant. Ce demi sourire, il ne l'offrait qu'à elle et il n'eut pas besoin de se forcer cette fois. Il voulait simplement lui témoigner son soutien, lui confirmer sa question. Il posa sa main sur celle posée sur son bras puis la tendit vers la poignée, qu'il saisit.


"Allons y. C'te fois, on est chez nous."

Il ouvrit la porte et avança dans la pièce, entrainant l'italienne avec lui. Une fois à l'intérieur, il la referma, histoire d'être enfin seuls. La pièce était plus grande et mieux aménagée qu'il ne l'aurait cru. Il l'examina un court instant puis déposa leurs sacs près du lit.

"Ca va nous en faire de l'espace pour une fois. Mais quelque chose m'dit qu'on ne va pas occuper l'ensemble." fit-il en désignant le lit double vu qu'ils avaient l'habitude de dormir collés l'un à l'autre

Le mutant s'assit sur le bord du lit et se passa une main sur le visage. Il était fatigué mais sentait que le sommeil ne viendrait pas. Il imaginait qu'il en serait de même pour Amy. Il ferait néanmoins tout son possible pour veiller sur elle et la rassurer afin qu'elle se sente enfin en sécurité. La tête basse, son regard se posa sur les sacs. Il se souvint de leur contenu. Il fallait se débarasser des vêtements de poupée ainsi que des vêtements de Will tâchés de sang. Cependant, William ne voulait pas imposer ça à Amy et comptait le faire seul. Seulement, il lui semblait difficile voir impossible de réussir à le faire sans elle. Il ne voulait pas la laisser seule et imagina qu'elle l'accompagnerait de toute façon.

Il attendit qu'Amy s'imprègne de la pièce puis se leva et vint la prendre dans ses bras tandis qu'elle lui tourna le dos. Il posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme.


"Ici on craint plus rien." fit-il peu fort avant de rester silencieux un moment "Tu... Dis moi Amy... Tu m'en veux ?" demanda t-il enfin, ayant du mal à masquer la crainte dans sa voix

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 3:09

Amy se laissa entrainer dans leur nouvelle maison. Certes ce n'était qu'une chambre, fortement spacieuse, surtout à leurs yeux, mais Amy la voyait comme une maison, leur maison. Elle ne se soucia pas vraiment de la décoration cette fois, après tout elle n'était figée et changerait sans doute aux grès de leurs envies, mais elle s’intéressa aux murs autour d'eux, protecteurs, et vérifia par deux fois que la porte était bien close, avant de rester plantée devant, un peu perdue.

A présent qu'elle pouvait souffler à nouveau, l'angoisse remonta le long de sa gorge, lui octroyant un léger vertige et une chute de tension qui provoqua un assombrissement de sa vue. Plissant les yeux pour voir William s'asseoir sur le lit, elle se concentra pour calmer sa respiration devenant allaitante. Elle avait besoin de lumière, elle avait besoin d'air...

Traversant la pièce d'un pas rapide pour rejoindre les lourds rideaux qu'elle écarta d'avantage, elle put entendre la remarque de Edge au sujet de la place occupée. Elle ne la compris pas, son cerveau avait du mal à fonctionner. De l'air...

L'italienne posa la main sur le chambrant de la fenêtre, rongée par le désir de l'ouvrir et de prendre une longue bouffée d'air frais, pourtant son bras se contracta, refusant d'accomplir le mouvement. Le geste suspendu, figée par une angoisse insolite de permettre à Ron où à n'importe quel fou dangereux venant de l’extérieur de l'atteindre par le biais de cette ouverture qu'elle aurait fait dans la muraille protectrice de son foyer. Serrant le poing pour redonner force à son bras, elle le laissa tomber mollement le long de la vitre jusqu'à ce que sa main se pose contre le rebord de la fenêtre, toujours close.

Elle savait que Ron était mort, qu'il ne l'approcherai plus, qu'elle n'avait plus rien à craindre, mais il y avait cette peur panique irrationnelle qui refusait de délaisser son corps et son esprit. Elle posa son regard sur l’extérieur, perdu.

Lorsque les bras de Will l'entourèrent, elle sortit de ses sombres pensées, sursautant légèrement avant de se calmer en entendant la voix de celui qu'elle aimait près de son oreille. Fermant un instant les yeux tout en profitant de l'étreinte, elle sentit chacun de ses muscles se détendre, comme si ils se déboitaient dans de petits soubresauts électriques.


"Tu... Dis moi Amy... Tu m'en veux ?"

L'Italienne ouvrit à nouveau les yeux. Alors qu'elle allait répondre, son regard fut happé par le spectacle qui s'offrait à elle au dehors. En effet, le jour naissant était maintenant assez puissant pour percer de doux rayons les arbres du bois de l'institut, allant jouer avec les goutes de rosées parsemées sur l'herbe et dans les feuillages, laissant miroiter de beaux prismes colorés issus de la rencontre entre la lumière et l'eau. Amy imaginait le tintement de ces goutes glissant des feuilles pour s'écraser contre le sol, accompagnait dans leurs courses par le chant des oiseaux diurne s’éveillant à cette mélodie minérale.

Le temps semblait figé au sein de ce tableau inspirant calme et sérénité. Et bien que la jeune femme ne mit que quelques instants à répondre a son compagnon, il lui sembla qu'il s'était écoulé bien plus, bien assez pour chasser sa peur, son cauchemars de la nuit passée, ses visions d'horreur. Elle bascula un peu la tête pour que sa tempe vienne rencontrer la chevelure de rouquin, frottant doucement celle ci de sa joue tout en continuant d'admirer le spectacle, parlant d'une voix lente et enrouée, comme si l'italienne revenait de loin... ce qui n'était pas si faux.


" J'sais pas de quoi tu parles, j'sais pas pour quelle raison tu penses que j'devrai t'en vouloir mais c'qui est sur c'est que j't'en veux de rien. Je suis contente que tu sois là, avec moi. Je t'aime tellement Will."

Serrant les lèvres alors qu'un nouveau sursaut de son corps annonçait la venue d'une nouvelle crise de larme, elle secoua la tête pour chasser la vision de son compagnon gisant mort dans son propre sang. Elle attrapa l'un des bras du rouquin, le montant contre elle pour le serrer un peu fortement, elle inspira longuement.

- J'me rapelle d'une phrase d'ma grand mère, quand j'étais plus petite et que je tombais de vélo. Elle me disait toujours, " Dans la vie Amylia, on se fait tous des bobos mais rester assis à pleurer en les regardant ça ne fait pas avancer les choses, le mieux c'est de se relever et de se remettre en scelle en apprenant de son erreur pour ne pas chuter à nouveau." Je crois qu'on devrait se remettre en scelle rapidement mon Will, surtout que maintenant c'est un beau vélo qu'on a sous les fesses.

Amy esquissa un léger sourie à sa propre métaphore, assez peu recherché.

"Tu as envie de faire quelque chose ? Je dois m'occuper l'esprit, j4veux plus penser à... cette nuit...du moins pas pour l'instant. J'sais qu'on va devoir en reparler et tout mais... plus tard d'accord ? "

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  


Dernière édition par Amy Grimm le Dim 29 Jan 2012 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 13:00

Amy ne répondit pas instantannement à la question de Will qui appréhendait d'autant plus sa phrase. Si elle avait besoin de réflexion, c'était qu'elle n'était probablement pas tout à fait sûre d'elle même. Et si elle n'était pas certaine, c'était qu'un doute planait encore dans son esprit. Will souhaitait de tout coeur qu'elle comprenne son geste, qu'elle ne le lui reproche pas. Car c'était pour elle qu'il l'avait fait, pour qu'elle ne soit plus jamais menacée par ce fou, que cette nuit ne se reproduise plus. Tuer avant d'être tué. Le rouquin se sentait mal d'avoir du sang sur les mains même s'il ne regrettait pas son geste et avait besoin d'être rassuré pour apaisé un minimum son esprit. Tuer un être humain, même s'il le méritait, n'était pas quelque chose de naturel et lui rappela le premier meurtre qu'il avait commit. Autant le premier était un incident, autant celui-ci était parfaitement volontaire. Et si l'italienne ne le voyait plus comme avant désormais ? Si il lui faisait aussi peur que celui qui avait voulu les tuer ? Sur le coup, il n'avait pas réfléchit à tout ça ni même aux conséquences. Son impulsivité lui jouait souvent des tours, surtout en ce qui concernait Amy. Dès que quelqu'un tentait de lui faire du mal ou même juste de l'insulter, il sortait de ses gongs et devenait bien plus agressif qu'en temps normal. L'italienne ne lui avait jamais fait de reproches à ce sujet, mais le moment était peut-être enfin venu...

Finalement, Amy répondit au bout d'un court instant, lui affirmant qu'elle ne voyait pas pourquoi elle lui en voudrait pour quoique ce soit. Au contraire, elle lui confirma qu'elle était contente qu'il soit là, ce qui arracha un léger soupir de soulagement au mutant. Celui-ci resserra doucement son étreinte sur celle qu'il aimait
.

"J'suis là et j'serai toujours là quoiqu'il arrive. J'laisserai personne t'faire de mal Amy. Je t'aime, j'veillerai à ton bienêtre même si j'dois pour ça éliminer ceux qui nous menacent."

Cela ne faisait qu'une semaine qu'ils étaient devenu un couple, mais le rouquin avait l'impression que c'était depuis qu'ils se connaissaient. Au final, cela n'avait pas foncièrement changer beaucoup de choses. Will comptait bien protéger Amy de n'importe quelle façon que ce soit, même si avoir recours à de telles méthodes lui faisait se sentir mal. Cela passerait avec le temps, il l'espérait.

Il sentit Amy se contracter légèrement, attraper un de ses bras et le serrer contre elle comme si elle cherchait par ce geste à se rassurer davantage. Will la pressa un peu plus contre lui, l'embrassant sur l'épaule. Son trouble ne disparaitrait probablement pas tout de suite, il fallait du temps pour effacer ce genre de choses. Bien qu'au final, elles ne s'effaçaient jamais vraiment, toujours enfouies dans un coin de notre mémoire, prête à refaire surface à n'importe quel moment qui rappelerait ce désagréable souvenir.

Finalement, Amy reprit la parole, citant une phrase de sa grand-mère qui n'avait effectivement pas tort. Ses propos étaient plein de sagesse et très vrai mais il n'était pas toujours facile de les appliquer si vite après un tel évènement. Néanmoins, faire un effort pour ça n'allait pas les tuer, bien au contraire
.

"Une femme pleine d'sagesse ta grand-mère. T'as raison. On va pa s'laisser abattre par tout ça. On est vivants, faut en profiter. Maint'nant qu'on a enfin un toit, d'quoi manger, des alliés et des gens qui nous prennent pas pour des monstres, on va dire qu'on s'est trouvé une sorte d'famille. On va quand même pas tout gaché à cause d'un type qui n'existe même plus. On est plus forts qu'ça toi et moi. On f'ra face à tout c'que la vie nous réserve, ensemble. Tu verra, à nous deux, rien n'nous résistera bien longtemps. Tant qu'on sera l'un avec l'autre, et on l'sera toujours, rien n'sera insurmontable et on s'relèvera quoiqu'il arrive. J'te l'promet Amy. Profitons d'ce que la vie nous a enfin offert. Ce s'rait con d'pas l'apprécier plein'ment à cause d'un obstacle qu'on a finit par surmonter."

C'était pourtant plus facile à dire qu'à faire. Will n'était pas certain d'arriver à oublier ce meurtre de sitôt. Pourtant, il allait faire tous les efforts du monde pour ne pas le montrer à Amy et affirmer sa confiance. S'il était ébranlé par tout ça, il n'était plus fiable. Et s'il n'était plus fiable, qui sait ce qui pourrait arriver. Ca, il en était hors de question.

Il lâcha l'italienne pour la faire se retourner vers lui et la regarda en souriant. Oui, il ferait n'importe quoi pour la voir sourire comme avant, de ne plus voir cette lueur de crainte au fond de ses yeux. Will se pencha et l'embrassa avec douceur, la serrant dans ses bras. Elle n'avait plus envie de parler de tout ça et il le comprenait bien. Difficile d'oublier quelque chose si on en parlait constamment. Maintenant qu'ils étaient en sécurité, ils pouvaient bien souffler un peu et se reposer pour se remettre de cette nuit. Le mutant était épuisé mais tant pis, il lui fallait tenir le coup et surtout ne rien laisser paraitre
.

"Alors j'te propose plusieurs trucs, comme ça t'as l'choix. On peut aller faire un tour dans l'Institut, pour mieux s'imprégner des lieux. Même si on est d'jà venu, on est loin d'tout connaitre. Et puis voir du monde f'ra pas d'mal. Ou sinon on reste ici tous les deux, dans notre nouveau chez-nous et on a qu'à s'imaginer c'qu'on pourra bien y faire pour qu'ça devienne vraiment "notre" chez-nous, l'aménager, tout ça... Ou encore, un truc qui détend bien, maintenant qu'on a la possibilité... tu prends une bonne douche chaude. J'resterai à côté s'tu veux en attendant. Oh et puis j'connais un jeu sympa. On pourra l'faire en même temps. Ou après. Enfin, c'est simple, il s'agit d'dire le premier mot qui t'passe par la tête et l'autre doit en dire c'qu'il en pense, à quoi lui ça l'fait penser, ce genre de chose. Hmm... Au final on peut tout faire, t'es pas obligée d'choisir ! C'est comme tu veux ma belle."

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 16:00

Lorsque Will la retourna vers lui, le sourire d'Amy commençait déjà à renaitre. Il germait doucement suite aux paroles du rouquin. Ce n'était pas tant le contenu de ses dires qui redonnait du baume au cœur à l'Italienne, mais plutôt le flot de mot qui sortait de la bouche de celui qu'elle aimait. En effet, Edge avait toujours ce don de dire tout ce qui lui passait par la tête, ce qui pouvait parfois donner l'impression d'un long discours verbal à demi incohérent. Mais Amy comprenait toujours, même si elle était plus réservée et réfléchit que lui, elle n'était jamais importunée par les bavardages de son compagnon, bien au contraire, elle aimait la fouge et la candeur qui émanait de lui lorsqu'il était lancé à parler ainsi. La mutante avait eut peur, car depuis l'incident, Edge avait semblait compter les mots qu'il lui adressait. Oh oui Amy avait eut peur, angoissée à l'idée que l'acte qu'il avait commis pour les protéger ait changé l'attitude et le cœur du jeune homme. Il l'embrassa, la serra, et lui offrit un nouveau flot parolier qui confirma que son William n'avait pas changé, même si elle sentait la tension encore présente dans ses muscles. Bientôt ils pourraient passer au dessus et reprendre le fil de leur vie. Ce nouveau discours termina d'étirer le sourire de la jeune femme.

" Un aut' sage qui n'était pas ma grand mère mais son illustre fils, mio Padre, a dit, "Croquez la vie à pleine dent, tant qu'elles sont encore en assez bon état pour le faire !" Bon pour être honnête la traduction est édulcorée, mon père n'mâchait pas ses mots. *petit rire* Enfin, tout ça pour dire qu'j'suis bien bottée par les trois. Mais la douche d'abord parce que j'me sens super sale... et j'veux pas qu'nos nouveaux camarades me voient comme ça. Donc, douche et jeu de mots, découverte des lieux et séance déco imaginaire ! Mais avant..."

L'Italienne vola un rapide baiser à Edge avant de quitter ses bras et de rejoindre sa bonne vielle sacoche au pied du lit. Elle la souleva pour la poser sur le matelas, prenant son temps pour éveiller la curiosité de son compagnon sur la finalité de son action. Ouvrant le sac elle en extirpa son livre de contes, l'ouvrit juste assez pour attraper quelque chose à l’intérieur, le referma, et se dirigea vers la tête du lit. Une fois devant la table de chevet elle saisit une sorte de petite pincette à cheveux rouillée, glissée dans sa ceinture, fort utile pour faire sauter les cadenas émoussé des vieux squats, et se courba sur la lampe de chevet. Une fois qu'elle fut redressée, on pouvait voir accroché à la lampe, les clichés du couple pris au photomaton quelques jours avant.

" Et voilà, c'est plus personnel maintenant ! On peut à présent dire qu'on est chez nous, la nostra casa, notre maison. Et puis, désormais mon coté du lit est réservé. "

Elle eut un léger rire enfantin tout en se dirigeant vers la salle de bain, du moins ce qu'elle imaginait être la salle de bain, pensant que de toute façon son coté du lit et celui de William était toujours le même, enlacés au centre.

Une fois sur le seuil de salle d'eau, elle ne put retenir un léger sifflement admiratif, tournant la tête pour s'assurer que Will suivait et voyait lui aussi l'endroit.


" Tu crois qu'on rêves il mio amor ? J'veux dire... c'est plus classe qu'les douches des vestiaires des salles de sport qu'on squattes d'habitude. Et c'est... pour nous... Regardes on a même des serviettes ! Whoua elles sont super douces, et elles sentent bon ! *frottant sa joue et humant les tissus après les avoir rejoints*
Tu crois que j'peux faire la balade en serviette ? Ca éviterai d'faire fuir les gens à l'odeur. "

Amusée la mutante lança une serviette vers son ami, essayant de viser pour qu'elle s'enroule autour de la tête du rouquin avant de commencer à se dévêtir, lançant au passage le petit jeu proposé par William en laissant échapper le premier mot qu'elle avait dans la tête, celui ci sortant en italien au vu de l'émotion qu'elle ressentait.

" Paradiso "


_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 17:15

Après une autre citation pleine de bon sens, Amy opta pour prendre une douche en premier lieu. Cela ne pourrait lui faire que du bien en plus de la détendre. Will aussi désirait en prendre une, mais plus tard. Même s'il s'était essuyé, il avait toujours l'impression d'être couvert du sang de Ronald, comme si cela avait formé une pellicule invisible sur sa peau, indélébile. Son geste l'avait marqué, mais il était hors de question de se laisser abattre. Pas tant qu'il devait veiller sur Amy en tout cas. Il songeait à s'isoler un petit moment mais n'avait pas le coeur à laisser l'italienne seule. Si cette dernière allait voir Erïka, il en profiterait pour se détendre de son côté, ne tenant pas à imposer ça à Amy.

Finalement, Amy accepta toutes les propositions. Pourquoi choisir puisqu'ils pouvaient tout faire ? Au moins, cela leur permettrait d'avoir l'esprit occupé et d'occulter cette fameuse nuit. L'italienne se sépara de Will et parti ramasser son sac, le fouillant. Intrigué par ce qu'elle faisait, Will la suivait des yeux, penchant la tête pour essayer de voir ce qu'elle trafiquait. Elle se poussa pour le laisser voir ce qu'elle venait de faire, dévoilant leur photo accrochée à une des lampes de chevet. La remarque qu'elle fit ensuite combinée à son geste fit sourire le rouquin
.

"C't'une bonne idée. Mais viens pas t'plaindre si j'squatte ton côté d'lit. L'mien me parait bien moins attirant si t'y es pas !"

Presque aussitôt après, elle se dirigea vers la salle de bain. Will lui emboita le pas. Bien qu'il ait déjà profiter de la salle d'eau de son ancienne chambre, il voulait voir si cette salle de bain ci était du même accabit. Finalement, elle avait l'air plus grande et semblait à ses yeux, digne d'un palace. Rien à voir avec la salle de bain miteuse de l'hôtel où ils avaient dormi. Amy semblait émerveillée par une pièce au final modeste mais qui, pour elle, semblait digne d'un conte de fée. L'italienne possédait ce côté rêveur et enfantin qui lui permettait d'apprécier bien plus que n'importe qui les choses qui, pour les autres, semblaient insignifiantes. Will ne put s'empêcher de sourire en la voyant se frotter contre les serviettes. Elle avait l'air si heureuse soudainement, qu'il en oubliait presque ce qu'ils venaient de vivre.

"Si c'est un rêve, j'veux plus jamais m'réveiller ! Ca fait d'jà cinq ans qu'ça dure mais j'ai pas envie d'me réveiller et d'me rendre compte que t'existais pas. Profitons d'ce qu'on nous a offert. Notre vie commence à changer et on va pas s'arrêter là, crois moi ! On va enfin avoir une vraie vie et pas juste une demie."

Même si la remarque sur la serviette était dite sur le ton de la plaisanterie, Will ne tenait vraiment pas à ce qu'elle le fasse. Même s'ils n'étaient en couple que depuis peu, il n'avait jamais supporter de voir les autres hommes poser les yeux sur elle. Ce qui était bien évidemment sujet à agacement pour le rouquin puisque l'italienne était tout sauf moche et que fatalement, elle attirait les regards.

"Tu peux t'balader en serviette s'tu veux. Mais juste dans not' chambre alors ! Et puis... même si leur nez leur dit d'fuir, leurs yeux les feront changer d'avis, t'en fais pas."

Soudainement, une serviette s'écrasa sur la tête du mutant, le plongeant dans le noir. Instinctivement, il attrapa un bout de la serviette qui pendait et la releva pour regarder ce qu'il se passait, ne réalisant pas pourquoi Amy avait fait ça, imaginant juste que c'était pour s'amuser. Il laissa bien vite retomber le morceau de tissu qu'il tenait lorsqu'il apperçu Amy qui commençait à se devêtir, géné. Finalement, elle avait eu le bon geste, il n'aurait pas su où se mettre sinon. Ce n'était pas la première fois qu'il la voyait nue mais cela le gênait toujours autant. Mal à l'aise, il avança à tâton, ne voyant que ses pieds et se posa au sol, non loin de la douche. Peut-être aurait-il dû la laisser prendre sa douche tranquille plutôt que de lui tenir compagnie. Quelle idée stupide. Cela ne faisait que lui rappeler l'épisode de l'hôtel et du cafard.

Amy reprit la parole, lançant un mot en italien. Will ne fit pas tout de suite le rapprochement avec son idée de jeu, imaginant que l'italienne trouvait qu'une douche chaude avait un goût de paradis. Il réalisa quelques secondes après et imagina ce que serait le paradis pour lui.


"Paradis, hmm... j'en ai d'jà un bon aperçu là. J'crois pas au paradis. Pour moi c'juste une notion qu'chacun accorde à ce qui, pour lui, est synonyme de bonheur. Moi c'est d't'avoir à mes côtés. Plus précisemment, ça l'est d'autant plus maint'nant qu'on est ensemble. Juste avoir un toit sur la tête... d'quoi manger... et toi. En fait t'es mon paradis dans un paradis. Etre avec les gens qu'j'aime, qu'tout aille bien... ouais c'est ça l'paradis pour moi. Allez à mon tour. Hmmmm... Futur."

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 19:49

Amy se redressa une fois totalement nue, jouant de ses orteils sur le tapis moelleux trônant au pied de la baignoire. Décidément tout ici semblait doux, chaleureux, accueillant. S’émerveillant et s'amusant de chaque choses, elle en avait oubliée Ron, l'horrible nuit passée, la mort, le sang... Oui, Amy avait cette capacité, occulter les laides choses pour se concentrer sur les jolies, ce qui lui était d’autant plus facile qu'elle s'attachait à voir la beauté dans presque tout.

Une fois qu'elle eut terminée son petit jeu avec les fibres du tapis de bain, elle releva le visage vers William et arqua les deux sourcils en accord, étonnée de le voir masqué de la serviette. Elle eut un léger rire une fois la surprise passée, toujours amusée parce qu'elle pensait être les âneries de son compagnon. Pas un instant elle ne pensa que si Edge avait gardé l'essuie sur sa tête, c'était pour voiler à sa vision la nudité de la mutante.


" Si tu veux t'changer en momie, le papier toilette sera de meilleur effet !"

Elle tendit la main vers lui, saisissant le pan inférieur ballant du tissu, pour le remonter de l'index, juste assez pour voir le visage de son compagnon en se penchant en avant.

" T'as la permission de la retirer si tu veux hein, j'sais qu'elle sent bon mais exagères pas."

La mutante fit un clin d’œil au jeune homme avant de laisser la serviette lui retomber sur le nez, puis elle pénétra dans la douche, enjambant la baignoire, toute souriante de la réponse fournit à son propre mot. Elle alluma l'eau, bien chaude mais sans trop de pression pour continuer à entendre William, ne tirant pas le rideau de peur d'être coupée de sa présence.

" T'as raison, le paradis est un idéal qui peut être appliqué à de multiples situations. On l'associes trop souvent à l'Eden, mais c'est triste, pourquoi attendre de mourir pour y vivre ? Moi j'suis d'accord avec toi, notre paradis c'est nous, c'est notre vie à tous les deux, ce qu'on en fait, on va le forger jours après jours. Ce qui me ramène sur ton mot... le futur. Si je dis toi ça compte ? Non parce que c'est toi mon futur ! Je peux pas l'imaginer si t'es pas dedans."

L’italienne eut un sourire rêveur, presque béat, mais se reprit rapidement lorsque l'eau s'infiltra dans sa bouche, toussant un peu à cause de la buée asséchant l'air de la pièce.

" Bon à mon tour... un mot... atmosphère ! Non je ne triches pas, c'est à celui que je pense à cause de la densité de l'humidité que je créer quand je me lave..."

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 22:16

Amy se moqua de William à cause de la serviette conservée sur sa tête. Pourtant, c'était elle qui l'y avait mis ! Il ne comprit donc pas pourquoi elle fit une telle remarque. Il sursauta lorsque celle-ci souleva un morceau du tissu, rendant la vue un court moment au rouquin qui se mit à rougir, s'harmonisant plus ou moins avec la couleur de ses cheveux. Heureusement, l'ombre de la serviette masquait en partie sa gène. Ne s'étant pas attendu à ce qu'elle soulève la serviette, il aperçu Amy plantée devant lui, pas génée pour un sous. Il baissa les yeux aussitôt. Amy lui confirma qu'il pouvait la retirer. Ce n'était donc pas pour qu'il ne la voit pas qu'elle avait fait ça ? William avait un peu de mal à comprendre. Pourtant il se souvint de leur courte nuit à l'hôtel. Lorsqu'elle avait crié et qu'il était arrivé en courant dans la salle de bain, à aucun moment elle n'avait éprouvé de gène qu'il la voit dans le plus simple appareil. Il se sentit idiot à être le seul géné dans l'histoire.

William resta avec la serviette sur la tête jusqu'à ce qu'il entende l'eau couler, preuve qu'Amy était désormais en train de prendre sa douche. La baignoire étant pourvue d'un rideau pour éviter de mettre de l'eau partout, il imagina qu'elle l'avait tiré, la dissimulant alors derrière cette toile. Persuadé de ça, il retira la serviette et la posa à côté de lui avant de tourner la tête vers la douche. Grave erreur de jugement, Amy n'avait pas tiré de rideau de douche. Il resta là, à la regarder, comme s'il était paralysé. Puisqu'elle lui tournait le dos, elle ne remarquait sûrement pas l'air stupide qui planait sur le visage du rouquin, hypnotisé par ce qu'il voyait.

Des secondes qui semblèrent de longues minutes s'écoulèrent, laissant un Will statufié tandis qu'Amy se douchait en toute insouciance. Puis soudainement, le mutant se leva et rejoignit Amy sous la douche, ne prenant même pas la peine d'enlever ses vêtements. Il l'attrapa dans ses bras et l'embrassa passionnement, pas géné plus que ça par l'eau qui s'écrasait sur sa tête, laissant ses mains parcourir le corps de la jeune femme.


William revint à la réalité soudainement, clignant des yeux. Il n'avait pas bougé de sa place et Amy était toujours seule sous sa douche. Décidement, son imagination lui jouait des tours. Il détourna rapidement le regard, fixant le mur qui semblait étonnament digne d'intérêt désormais
.

*Ca devient grave mon vieux, pense à autre chose bordel !!*

Le mutant se leva et se dirigea vers le lavabo. Il tourna le robinet et s'aspergea le visage d'eau fraiche. Il soupira puis resta appuyé contre le lavabo, se regardant dans la glace en face. Il devait éviter de se retourner tant qu'Amy n'avait pas terminée et n'était pas habillée. Il n'avait écouté que d'une oreille la réponse de la jeune femme. Il était son futur ? La réponse le touchait et il espérait sincèrement qu'elle avait raison.

"Moi non plus j'vois pas mon av'nir sans toi, Amy. Hmm ... C'était quoi l'mot déjà... ? Ah ouais, atmosphère... Atmosphère c'est... c'qui m'entoure, mon espace vital. La zone a pas pénétrer sans risquer d'se prendre une beigne ! En fait, y a que toi qui peut y pénétrer sans y trouver d'résistance. T'as trouvé la faille ! Alors ensuite disons... Eau."

Will avait envie de quitter la pièce mais il ne devait pas laisser Amy toute seule. C'était d'ailleurs sans aucun doute la raison pour laquelle elle n'avait pas tiré ce fichu rideau de douche. Le mutant resta là, le dos tourné, espérant que leur discussion lui changerait les idées.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Dim 29 Jan 2012 - 22:59

Amy tournait en effet le dos à la salle. L'eau qui s'écrasait sur son visage l’empêchait de garder les yeux totalement ouvert, et ne faire qu'entrevoir la porte de la pièce l'angoissait tant que son rythme cardiaque rapide battait dans sa gorge. Aussi avait elle décidait de s'appuyer entièrement sur la surveillance de son compagnon en boudant complétement la vue de l'entrée. De plus il lui était plus évident de contrôler les débordements d'eau en l'absence du rideau de douche.

L’italienne était donc debout, face contre le mur, les mains dans ses cheveux qu'elle massait doucement pour en extraire toute forme de crasse, qui s'amassait gentiment dans le fond de la baignoire avant d'être absorbée par le goulot d'évacuation. Elle allongea sa tête en arrière, savourant contre son visage et le long de son cou la chaleur projetée contre elle par le fin jet d'eau. C'est ainsi qu'avait pu la voir William lors de son blocage fantasmatique. Bien sur, elle n'en avait rien vu, rien su, rien présagé. Non, Amy n'avait jamais pensée que sa nudité pouvait soulever de tels désirs chez son compagnon. Elle n'avait pas conscience de la beauté de son corps, qu'elle ne mettait jamais vraiment en valeur. Il ne fallait pas croire qu'elle même n'éprouvait pas certaines envies envers Edge, d'autant plus lorsqu'elle le voyait torse nu, mais la réciproque ne lui était pas venue à l'esprit.

William ne parlait plus... avait elle dit une bêtise ? Avait il sombré sous le poids de la fatigue ? S'était il réfugié dans un mutisme pensif du à ce qu'ils avaient vécus ? Si tel était le cas il allait falloir qu'elle relance la conversation car elle ne voulait pas laisser le temps à l'un d'eux de repenser à tout ça. Mais il existait aussi la possibilité que ça ne soit pas ça. L'avait elle effrayé en lui disant qu'elle ne voyait pas le futur sans lui ? Après tout ils avaient toujours étés liés mais ne s'était jamais rien promis, et il était possible qu'en quelques mots elle avait donnée à William l'impression de perdre sa précieuse indépendance. Ce n'était pourtant pas son intention, elle ne voulait pas l'étouffer où qu'il pense qu'elle était totalement dépendante de lui et serait un poids sur ses épaules. Non, il ne fallait pas qu'il pense ça !

La jeune femme ouvrit la bouche pour reprendre la parole et rectifier le tir, amorçant un mouvement pour tourner la tête, mais se figea sous la surprise. En effet, une giclée d'eau nettement moins chaude venait lui parcourir le corps. Elle poussa un petit cri de surprise en s'écartant un peu du jet, avant de juger de la main la température, remarquant qu'elle redevint assez rapidement normale. Que venait il de se passer ? La tuyauterie avait elle des problèmes ? A moins que... la mutante se rappela la maison de son enfance, celle de ses parents, et son père hurlant depuis la salle d'eau, son cri tonnant dans toute la maison, pour atteindre sa mère qui avait ouvert l'eau de l'évier de la cuisine pour telle ou telle tache ménagère, alors que son époux était sous la douche. Replaçant son corps sous l'eau en se tournant a demi pour voir si son intuition était bonne, elle amorça un sourire en voyant le jeune homme devant l'évier. Elle avait vue juste.

A cet instant William reprit la parole, ce qu'il dit la toucha réellement, et il lança le nouveau mot.


" Eau hein ? Interdiction ! Parce que interdis d'allumer le robinet devant toi pendant que je me lave. " *rit un peu*

Le reflet de son ami, tête basse au dessus du lavabo lui apparut de par le miroir surplombant l'évier. Il n'avait pas l'air en forme du tout, il semblait tracassé. Peut être devait elle cesser de jouer les enfants égoïstes et arrêter de faire de lui son gardien protecteur, le laissant trouver un peu de repos. Elle s'en voulait d'être si faible et appréhender tant la solitude.

" Tu sais Will, si tu préfères te reposer, où faire autre chose, j'peux m'débrouiller seule. "

Elle tentait d'être convaincante, détachée, attrapant même un peu de gel douche posé sur le bord de la baignoire pour s'en frotter le corps, puis usant du shampoing, pour lui laisser voir qu'elle maitrisait parfaitement la situation, même si intérieurement elle redoutait de le voir quitter la pièce.


_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 1:35

William, perdu dans ses pensées, ne fit pas attention au petit cri que laissa échapper Amy lorsque la température de l'eau changea soudainement. Il observait l'eau s'écouler le long du lavabo, fatigué par ses propres envies. Il désirait ardemment les oublier et passer à autre chose. La nuit avait déjà été bien assez pénible comme ça, il n'avait pas envie de commencer une nouvelle journée, persécuté par des pensées inavouables. Il se félicita d'ailleurs de n'avoir fait que le penser au lieu d'agir, ne voulant pas importuner Amy qui profitait d'une bonne douche chaude. Il espérait surtout qu'elle n'allait pas y rester des heures, ne comptant pas admirer le lavabo pendant longtemps. Il fallait qu'il parle, qu'il dise quelque chose, sinon l'italienne finirait bien par se rendre compte que quelque chose clochait. Habituellement peu avare en paroles, Will restait cependant silencieux. Devait-il lui en parler ? Quelle idée stupide, ça ne ferait qu'aggraver les choses. Il devait prendre sur lui et tout irait bien. En tout cas, il l'espérait.

Le mutant ne comprit pas la remarque d'Amy tout de suite. Pourquoi ne pas allumer le robinet pendant qu'elle prenait une douche ? Il comprit peu après, réalisant l'écart de température que cela pouvait générer. Sur le coup, il n'y avait pas pensé une seconde, désirant juste se rafraichir les idées. En plus de ne rien dire, il gachait le plaisir de sa petite amie, même si celle-ci avait l'air de le prendre sur le ton de la plaisanterie. Amy n'était pas du genre à se fâcher pour rien même s'il lui arrivait de partir au quart de tour.


"Excuse moi, j'ai pas réfléchi. J'avais b'soin d'me réveiller un peu, j'dors debout !"

Ce qui n'était pas tout à fait faux. Son épuisement combiné à ses pensées secrêtes ne l'aidaient pas à rester éveillé. Amy, elle, semblait presque en pleine forme. Il devait tenir le coup, au moins un peu. Sans qu'il s'y attende, Amy lui proposa d'aller se reposer, affirmant qu'elle pouvait se débrouiller seule. Will leva la tête et regarda le miroir, percevant le reflet de cette qu'il aimait. Avait-elle remarquer son malêtre ? Sans doute, sinon elle ne lui dirait pas une telle chose. Mais elle ne devait cependant pas imaginer les raisons de son état. Le mutant se tourna alors vers l'italienne, à demie tournée vers lui et l'observa un instant. Ne rien faire le rendait nerveux à force de la regarder ainsi.

*Peut-être que si je l'approche, ça me calmera... De toute façon, ça ne pourra pas être pire. Enfin j'espère.*

Le rouquin avança jusqu'à la baignoire et tendit le bras pour attraper le gel douche dont la mutante venait de se servir.

"Si j'te laisse, qui donc va s'charger de t'frotter l'dos, hein ?" demanda t-il en souriant légèrement, priant intérieurement pour que tout ça calme son trouble

Will attrapa délicatement les cheveux d'Amy et les fit passer par dessus son épaule pour ne pas le géner. Il mit un peu de savon au creu de sa main et la posa ensuite sur le dos nu de l'italienne, frottant doucement sa peau. Finalement, ça ne l'aidait pas vraiment. Mais de plus près, il ne la voyait plus en entier, camouflant une bonne partie de son corps. Cela ne suffisait cependant pas à oublier le reste. Le borgne se pencha et embrassa l'épaule épargnée par le savon de la jeune femme à plusieurs reprises, pas géné par l'eau qu'il recevait en faisant ça. Il aurait pu rester juste ainsi, ça lui suffisait... pour le moment
.

"Et ton mot à toi alors ? T'as pas dit la suite. Sauf si t'as plus envie d'jouer, bien sûr."

Définitivement, il repensa à leur nuit dans l'hotel miteux. Même si le confort n'avait pas été au rendez-vous, ils avaient pu dormir dans un lit, au chaud. Il se remémora la soirée, sa gêne, l'incompréhension d'Amy qui l'avait plus ou moins forcé à dormir avec elle et surtout son geste à lui. C'était la première fois qu'il l'avait embrassé, instinctivement, sans y réfléchir. Endormie, elle n'en avait jamais rien su et était heureux que ce soit le cas, ne désirant surtout pas gâcher leur amitié. Mais maintenant, ils étaient un couple. Peut-être comprendrait-elle s'il lui en parlait. Mieux valait prendre ça sur le ton de la rigolade.

"Tu t'souviens quand on a dormi à l'hotel y a pas si longtemps qu'ça ? Ben... T'sais pourquoi j'étais d'mauvais poil le lend'main ? Parce que j'me maudissais d'avoir fait un geste que j'pensais stupide sur le moment, pendant la nuit. En fait, tu dormais et... j't'ai embrassé. J'te regardais et c'est v'nu tout seul. J'sais, j'aurai pas dû, c'était stupide, mais j'ai pas pu m'en empêcher. Bon, ça change rien hein, mais j'voulais qu'tu l'saches. J'ai pas envie d'te cacher quoiqu'ce soit, surtout maint'nant."

Will continuant de passer doucement sa main dans le dos d'Amy, fixant l'épaule de cette dernière pour ne pas être tenté de regarder autre part.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 2:27

Edge s'excusa d'avoir allumé l'eau, comme si cela était une faute grave. Amy ne lui en voulait pourtant pas, elle savait qu'il ne l'avait pas fait exprès et à présent qu'elle le voyait avec cet air si coupable elle s'en voulue d'avoir évoquée la chose. Bien sur ce n'était qu'une petite boutade mais Will semblait tellement préoccupé par quelque chose qu'elle comprit qu'il n'avait pas l'esprit à ça. Et puis il était si distant. Était-ce vraiment la fatigue qui était en cause ? Ou y avait il autre chose ? Peut être avait il simplement peur de l’oppresser après ce qu'elle venait de vivre, mais jamais Amy n'aurait rejetée la tendresse de celui qu'elle aimait, autant les caresses de Ronald étaient sales et déplaisantes, autant les étreintes de William étaient toujours un parfait réconfort.

" Non t'excuses pas, c'est pas grave et puis c'est marrant on découvres les subtilités de notre chambre comme ça ! Par contre on éviteras de pousser si on trouves un gros bouton rouge avec écris "dont touch" ! "

Elle lui offrit un grand sourire, espérant qu'avec cet ajout d'humour il comprendrait qu'elle n'était vraiment pas fâchée. Cela avait d'ailleurs peut être marché car peu de temps après, le rouquin s'approcha d'elle à nouveau, l'air toujours chiffonné. La mutante voulue lui demander ce qui le tracassait tant, mais le jeune homme prit la parole à cet instant là. L'italienne en conclut que ce n'était pas le moment des questions. Même si William et elle partageait toujours tout, elle avait appris à respecter son intimité et à ne pas le forcer au confidences, car elle savait fort bien qu'il avait suffisamment confiance en elle pour s'ouvrir si il en avait besoin. Et puis la contrariété de son petit ami ne devait pas l'inclure puis que au lieu d'accepter de s'éloigner pour se reposer, il lui proposait au contraire de rester près d'elle pour lui frotter le dos. Elle se tourna pour lui laisser un accès total a sa peau.

" Merci mi Bello, grâce à toi je n'aurais pas à m'faire greffer un troisièmes bras dans l'dos. "

Les mains du jeune mutant vinrent s'apposer contre la peau de l'Italienne. Elles étaient chaudes, le contact était doux, agréable. Elle ferma les yeux pour profiter des baisers sur son épaule, frémissant doucement.

" Si, si, mon mot c'était interdiction, c'est à ça qu'm'a fait penser le mot "eau" Mais là d'un coup il me ferait surtout penser à princesse, parce que c'est ce que tu m'donnes l'impression d'être là à me laver le dos."


Elle affichait un sourire heureux, continuant de profiter alors que son compagnon reprit la parole, intriguant la jeune fille par son ton penaud.

" Tu m'as embrassé ? Pendant que je dormais ? "

Elle tourna à demi la tête vers lui, un peu tordue, pour le voir par dessus son épaule. Il lui fallut quelques secondes pour resituer la fameuse soirée, et également pour comprendre l’aveu du rouquin. Celui ci lui arracha un léger sourire, mi géné, mi taquin.

"Moi qui pensais que tu me râlais après ! Mais en fait tu... t'en voulais ? C'est surtout ça qu'est stupide, pas tellement ton geste. Entre nous ça m'avait déjà démangé plusieurs fois. Mais j'avais pas le courage de le faire... je comprenais pas mon envie et j'avais peur que tu sois en colère contre moi. Cependant maint'nant comme tu dis ça change rien, je peux rattraper tout mon retard... même si maintenant j'sais que t'en as un d'avance et que j'vais devoir me venger. "

Amy afficha un petit sourire amusé et malicieux, quelque peu mystérieux, alors qu'elle coupait l'eau qui avait terminée d'évacuer le savon de son dos.

" Ouhaaa ça fait trop du bien ! Tu m'passes la serviette s'il te plait mi Bello ? Ah non pardon... ta bandelette ! "

Elle tendit la main vers lui, tout en attendant qu'il s'exécute, ne se tournant pas, non par pudeur mais parque il avait rabattu ses cheveux devant elle et qu'elle ne voulait pas inonder le sol avant qu'ils ne soient enroulés dans l’essuie.

" Tu veux prendre une douche aussi ? Dormir un peu ? J'vois bien qu'tu luttes là."

[ Bon je suis complétement claquée et ma main me fait assez mal donc j'espère avoir fait un post bien, si tu vois que c'est pas terrible ne répond pas et dis le moi demain, je modifierai ^^ ---> bisous ]

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 13:40

Amy avait l'art et la manière de mettre toujours un peu d'humour dans ce qu'elle disait. Au lieu de se fâcher contre William pour lui avoir offert une douche froide, elle répliqua avec amusement. Le mutant ne put s'empêcher de rire à sa remarque. Elle le taquinait, certes, mais il savait très bien qu'elle ne lui en voulait pas, ce n'était pas son genre. Rire faisait du bien à Will, le détendant un peu. Juste en cet instant, il eut l'impression que tout se qui s'était déroulé auparavant n'avait jamais existé. Qu'ils n'avaient jamais rencontrés Ronald, qu'il n'avait jamais tué ce dernier de sang froid et qu'Amy n'ait jamais été victime de ce malade. En cet instant, tout était redevenu normal. Normal mais avec un gros plus. Maintenant ils étaient à l'abri, avaient une chambre rien que pour eux, dans un endroit remplit de leurs semblables et pouvaient manger ce qu'ils désiraient. Ca avait un petit goût de paradis et Will n'avait aucune envie que cela change. Pourtant malgré tous ces bons points, il n'arrivait pas à se détendre complètement. Amy ne réalisait pas l'effet qu'elle lui faisait et il n'avait surtout pas envie qu'elle s'en rende compte.

"Promis, j'touche plus à rien, en tout cas pour aujourd'hui ! J'serai capable d'appuyer sur c'fameux bouton sans l'vouloir ! Raison d'plus pour aller s'balader après. Au moins j'risquerai pas d'détruire not' chambre comme ça." répondit-il avec un léger sourire aux lèvres

La solution qu'il avait trouvé n'était pas forcément des meilleures mais au moins, ainsi, elle ne pouvait pas trop se rendre compte qu'il était perturbé. Tandis qu'il lui frottait le dos, elle répondit, toujours avec humour. Ca ne la dérangeait visiblement pas et elle l'en remerciait même, une chance. Will n'avait vraiment aucune envie d'être séparé d'elle, surtout pas maintenant. Même si Amy avait l'air d'aller mieux, qu'elle n'avait plus l'air prête à fondre en larmes à n'importe quel moment, il préférait être là pour veiller sur elle, bien qu'elle ne risquait pas grand chose dans l'enceinte du manoir
.

"Hé, faut bien que j'serve à quelque chose ! J'aime pas rester à rien faire."

Concentré sur ce qu'il faisait, le rouquin n'avait pas trop la tête à penser. En réalité, il fixait le dos de l'italienne pour ne pas penser à autre chose. Du coup, il ne comprit pas qu'elle avait effectivement répondu au petit jeu. Elle ne se plaignit pas du traitement qu'elle recevait, ce qui permit au mutant de continuer ce qu'il faisait, en profitant. Le mot interdiction lui faisait penser à plein de choses, surtout en cet instant précis. Il s'interdisait clairement de lui dire à quoi il pensait ou d'avoir un geste déplacé envers elle. Il ne voulait surtout pas qu'elle se méprenne sur ses intentions et essayait de limiter ses gestes au strict minimum, bien qu'il avait tendance à se laisser un peu emporter par moment.

"C'est normal ça, puisque t'es ma princesse. On pouvait pas faire ça avant alors j'en profite. L'principal, c'est qu'ça t'plaise. Alors interdiction... Hmm... Ca m'fait penser à plein d'choses. C'est idiot les interdictions, c'est frustrant. Ca d'vrait pas exister ! C'qui est interdit m'donne d'autant plus envie d'le faire. Tiens d'ailleurs ce s'ra l'prochain mot. Envie."

Will se mordit la lèvre. Mais quel idiot ! Pourquoi avait-il dit ça ? Enfin, en ce qui concernait l'italienne, il ne devait pas y avoir de problèmes ni de gène. Lui, avait déjà son idée pour répondre à ce mot mais par chance, ce n'était pas à lui de répondre. Celle-ci se tourna en partie vers lui pour le regarder. Il vit à son sourire qu'elle se souvenait du jour dont il parlait mais elle n'avait pas non plus l'air faché. Elle s'était méprit sur la mauvaise humeur du mutant et n'avait jamais compris pourquoi jusqu'à présent. Maintenant, elle savait. Peut-être qu'elle se serait fâchée si elle l'avait su à l'époque mais là, elle se contenta de sourire et de répondre de nouveau avec humour.

"Ouais, c'était pas à toi qu'j'en voulais mais à moi-même. Parce que j'croyais qu'j'étais en train d'tout gâcher et ça j'l'aurai pas supporté. Te venger, hm ? T'aura pas l'effet d'surprise en tout cas maint'nant ! Quoique si j'dors... Ouais bon. C'est d'la triche ! Ouais c'est moi qu'ai commencé mais c'pas une raison ! Au moins maint'nant j'ai plus à m'retenir." répondit-il avec un léger sourire amusé

Et pourtant, dieu sait qu'il se retenait. Il ne voulait pas que ses pensées se réalisent et que son inconscient prenne le pas sur sa volonté. Impulsif, il avait tendance à agir puis à réfléchir après, mais il ne pouvait pas se permettre d'agir de cette façon avec Amy. Pendant qu'il se battait tout seul intérieurement, Amy coupa l'eau et tendit la main en réclamant la serviette, toujours avec humour. Will se déplaça pour attraper l'objet demandé et l'enroula autour de l'italienne avant de la tourner vers lui pour l'embrasser
.

"Tu t'moques, tu t'moques... mais tu fais comme moi ! On va p't'être lancer une mode... Qui sait ? Elle est confortable au moins ?" demanda t-il tout en la soulevant suffisament pour la faire sortir de la douche

Amy lui proposa alors de prendre une douche à son tour ou de dormir un peu. Sa fatigue était tellement visible ? Il semblait que oui. Au moins, elle ne remarqua pas sa gène envers elle, c'était toujours ça. Il n'avait pas envie de dormir car ne désirait pas être séparé d'elle, en tout cas pas maintenant. Une douche lui redonnerait peut-être un coup de fouet cependant et son impression d'être couvert de sang disparaitrait sans doute
.

"Ouais, j'vais prendre une douche aussi, ça m'fera du bien."

Will n'avait pas besoin qu'Amy reste avec lui et supposait qu'elle retournerait dans la chambre une fois séchée. Perdu dans ses pensées, il retira ses vêtements et prit place dans la baignoire à la place de l'italienne, allumant aussitôt l'eau chaude sans prendre la peine de tirer le rideau de douche. C'était comme s'il dormait debout, agissant mais sans réfléchir à ce qu'il faisait. Il ferma les yeux, laissant l'eau couler sur sa tête. Un peu de reste de sang séché coula le long de son corps et disparu dans le syphon sans qu'il y prête attention. Finalement, l'eau chaude lui donnait d'autant plus envie de dormir. Posant sa tête contre le mur en face de lui, il laissa l'eau couler le long de son dos. Au moins, la chaleur détendait ses muscles et sur le coup, il ne pensait plus à Amy. En cet instant, il pensait que tout était redevenu normal, ayant presque l'impression qu'il était revenu en arrière, chez lui, comme si rien n'avait changé. Il ouvrit les yeux et tourna le levier de douche dans l'autre sens, échangeant l'eau chaude contre de l'eau froide. La différence de température le fit frissonner mais il ne la modifia pas pour autant. Tel un coup de fouet, cela le réveilla. Néanmoins, il resta sous la douche un petit moment, ne prêtant aucune attention à ce que pouvait bien faire Amy de son côté, estimant que si elle avait besoin de lui, elle viendrait le chercher.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 16:17

Sa princesse... elle était sa princesse. Amy eut un grand sourire incontrôlable, elle avait l'impression de quitter doucement le fond en porcelaine polie de la douche pour planer à quelques centimètres du sol. Existait il plus beau compliment pour l'amatrice de conte qu'elle était ? D'autant que si aux yeux de William elle était sa princesse, aux siens à elle il était clairement son chevalier protecteur. Bien sur il n'avait pas de destrier blanc, et un couteau en guise d'épée, mais il n'avait jamais eut besoin de ça pour la protéger ! La preuve en était encore faite avec Ronald. Ronald... L'italienne eut un instant l'impression de sentir le souffle du Road Killer sur son cou, murmurant à son oreille, et sous ses yeux une brève vision de William gisant dans son propre sang. Instantanément la sensation d'envol s'estompa et elle réprima un nouveau frisson, qui n'était pas du aux caresses de son compagnon cette fois. Secouant la tête elle rejeta toute pensées lié aux souvenirs de la nuit passée. Il fallait oublier ! Même si il était utopiste de croire que ce serait si simple de le faire, car tant qu'elle luttait pour repousser l'angoisse l'assaillant, tout irait bien, mais lorsqu'elle baissera sa garde... Non, non, non... ne plus y penser.

Afin de bien chasser tous songes importuns, elle se concentra pour rester dans la réalité, et quoi de mieux pour cela que de continuer le petit jeu d'Edge en occupant son esprit de réflexion sur les mots donnés ? Et justement un nouveau venait d'être fournis. Envie. Envie ??? Emportée par son angoisse, elle n'avait entendue que d'une oreille la réponse du rouquin et avait quelque peu du mal à faire le rapprochement entre Envie et Interdiction. Lui interdisait on de donner libre cours à ses envies ? Non ça ne pouvait être cela, elle ne connaissait pas plus libre que William, personne n'avait assez d’influence sur lui pour lui interdire quoi que ce soit. Alors quoi ? Des envies interdites ? Peut être parlait il du meurtre de Ron, lui affirmant une fois de plus qu'il était prêt a tout pour les protéger ? Il le répétait pour la rassurer, mais elle n'avait pas besoin de l'entendre, elle le savait, et elle lui était reconnaissante pour ça. Amy eut un nouveau frisson quand la main du rouquin s'aventura un peu trop bas sur son dos. Ohhh des envies interdites ? Était ce ça ? Non, il lui en aurait parlé, et après tout ils venaient de passer une semaine en couple à dormir ensembles, si tel était ses désirs il aurait sans doute amorcé quelque chose chez ses parents.

Non elle avait beau réfléchir, elle ne voyait pas de lien, et n'osait pas dire qu'elle avait été distraite par une horrible vision alors qu'il lui répondait. Tant pis, elle allait devoir faire sans et répondre à son tour. Mais répondre quoi ?? C'était un mot sacrément difficile qu'il lui proposait là. Des envies elle en avait plein, surtout avec lui, surtout maintenant qu'ils étaient sortis de la rue. Elle repensa a ce que lui avait dit William lors de leur première visite. "Il y a même une salle d'art".


" Envie... c'est vaste ça. Y a les envies du cœur et celles de la tête aussi. ( elle ne parla pas de celle du corps, ne voulant pas passée pour une dévergondée. ) Dur, dur d'en choisir une mais bon c'est le jeu alors je vais dire... Peinture, comme ça je passe pas pour une cinglée à toujours rattachée tout mes mots à toi. "

Amy eut un petit rire, alors que William l'enroulait dans une serviette pour la sortir de la douche, la soulevant avec douceur. Le contact moelleux de la serviette sur sa peau encore chaude de la douche était un véritable régal.


" T'en fais donc pas pour l'effet de surprise, je suis sure que je vais trouver un truc, ma vengeance sera terriiiiible ! Et question confort elle est top ! En plus elle sent un peu toi maintenant. J'crois que je vais plus la quitter d'ailleurs. "

La mutante eut un petit rire et s'éloigna de la baignoire pour lui laisser la place, ne quittant cependant pas la pièce. Elle alla se placer devant le miroir, ayant l'idée première de démêler un peu ses cheveux à l'aide de ses doigts, mais après quelques tentatives plutôt infructueuses, elle décida d'attendre de trouver quelqu'un d'assez gentil pour accepter de lui prêter une brosse, peut être Erika ? Ou alors de voler une fourchette à la cantine de l'institut ! La sienne ayant déjà perdue deux dents, le démêlage devenait difficile. Et puis qu'elle pensait à Erika, elle se dit qu'il serait sympa d'aller leur annoncer leur retour, même si elle n'était pas sure que cela importe à la Russe.

A coté d'elle, Edge se douchait, et elle ne voulait pas le déranger car il avait l'air d'avoir vraiment besoin d'un moment de détente, aussi, afin de s'occuper, elle tendit le doigt vers le miroir, commençant à dessiner dans la buée, la tête inclinée, absorbée par ses fresques minéralisées.



_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 17:17

William avait regretté le mot prononcé mais maintenant c'était trop tard. S'il le changeait subitement, Amy trouverait sûrement ça suspect. Tant pis, il savait que l'italienne avait plein de projets et espérait qu'elle ferait le lien avec ce mot ci plutôt qu'avec autre chose. Seulement, le doute planait. D'autant plus qu'Amy ne répondit pas tout de suite, laissant planner un silence génant dans la salle de bain. Will essayait de ne plus y penser, de se focaliser sur autre chose, sur le bruit de l'eau qui coulait par exemple. Mais malgré ça, il entendait tout de même Amy bouger dans la pièce, même si elle ne faisait pas grand bruit. Il la devinait, même les yeux fermés, percevant ses déplacements juste aux sons. Que faisait-elle exactement ? Elle n'avait pas quitté la pièce pourtant. Sans doute se séchait-elle ou s'occupait de ses cheveux. Will avait envie de jeter un oeil pour vérifier mais il savait très bien que s'il la regardait de nouveau, même en serviette, il ne pourrait plus en détacher son regard. Quoi de plus génant que de se sentir observé de la sorte, presque déshabillé du regard ? Non, fixer le mur ou garder les yeux fermés était la meilleure solution. Tant qu'il lui tournait le dos, il avait moins de risque de céder à la tentation. Il devait se reprendre, faire comme si de rien n'était, retrouver son naturel insouciant. C'était plus difficile que ça n'en avait l'air.

Amy répondit enfin, brisant le silence. Will écouta d'une oreille attentive ce qu'elle pouvait rien répondre. A peine eut-elle fini sa phrase que le rouquin écarquilla les yeux mais ne tourna pas la tête pour autant, observant le mur face à lui. Que venait-elle de dire... ? Elle n'avait pas envie de rattacher tous les mots à lui ? Qu'est-ce que ça signifiait ? Qu'elle l'aurait rattaché à lui sinon ? Partageait-elle les mêmes envies que lui ? Etait-ce une sorte de message, une sorte d'aveu ? William se sentit stupide à redouter quelque chose qui était possiblement réciproque. Après tout, ils étaient un couple non ? Quoi de plus normal ? Cependant... autant lui, était relativement géné par ce qu'il ressentait, autant Amy avait répondu d'un ton léger et naturel. Etait-il le seul idiot à faire un blocage là dessus ? Ou bien se méprenait-il sur ses mots ? Après tout, il était possible qu'elle n'ait pas du tout voulu dire ça. Une envie pouvait avoir mille significations. Mais il lui était impossible d'en savoir plus sans lui demander. Et jamais il ne lui demanderait de développer, c'était comme si il lui avouait tout
.

"J'ai envie de..." commença t-il avant de s'interrompre

Oula, voilà qu'il se remettait à parler tout haut. Il était temps d'aller manger. Au moins une fois qu'il aurait la bouche pleine, il ne serait plus capable de dire un mot de trop. Néanmoins, sa phrase étant commencée, il fallait qu'il la finisse, sinon Amy allait se faire des idées... Idées qui étaient parfaitement fondées au final
.

"En fait j'ai plus envie d'jouer." répondit-il finalement, n'ayant même pas retenu le mot proposé

Il valait mieux en effet stopper là le jeu avant qu'il ne dise un mot supplémentaire qui trahisse ses pensées. Will commençait à avoir vraiment froid à cause de l'eau glacée et il la coupa. Maintenant, il était plus ou moins réveillé mais son esprit fusait à cent à l'heure à force d'essayer de décripter la phrase d'Amy. Il plaqua ses cheveux en arrière, tendit le bras pour attraper une serviette et l'enroula autour de sa taille, la nouant sur le côté. Il sortit de la baignoire et regarda ce que faisait Amy. Elle dessinait tranquillement sur le miroir embué, un léger sourire aux lèvres. Will resta un moment à la regarder. La peau de l'italienne maintenant parfaitement propre, brillait presque. Sans doute à cause du gel douche utilisé. Cet effet donnait envie à Will de la croquer, comme s'il s'agissait d'une belle pomme. Toutes les pensées qu'il avait tenté de chasser revinrent à l'assault, lui remémorant la véritable envie qu'il avait
.

"Moi ça m'dérange pas si tu la gardes, la serviette... Sauf si tu sors. C'est bon, j'ai plus envie d'dormir. C'est marrant... Même juste avec d'la buée, c'est joli c'que tu fais. Ou alors c'toi qui rend tout beau, j'sais pas."

Lentement, il s'approcha d'Amy qui l'avait probablement aperçu à cause du miroir et s'arrêta derrière elle. Il tendit le bras et attrapa la main avec laquelle elle dessinait pour l'approcher de son visage. Il entoura la taille de l'italienne de son autre main tandis qu'il déposait un baiser sur celle qu'il tenait. Au lieu de s'arrêter là, il continua, déposant doucement des baisers le long du bras d'Amy, de la main jusqu'à l'épaule. Ce n'était pas un crime après tout... Tant qu'elle ne le repoussait pas, il ne comptait pas s'arrêter.

"Je t'aime Amy..." murmura t-il à son oreille avant d'enfouir sa tête dans le creu de son cou, l'y embrassant à plusieurs reprises

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 18:02

"J'ai envie de..."

Amy tourna légèrement le visage pour voir le reflet de son compagnon au travers les traits des dessins qu'elle avait déjà crées, ôtant au passage la buée du miroir à certains endroits. La jeune femme ne voyait que quelques parcelles du dos du rouquin, et elle regretta un instant de s'être déjà douchée. Après tout pourquoi ne pas partager cet instant de détente ? Haussant les épaules la mutante se dit que de toute façon il était trop tard à présent, et que sans doute Will voulait savourer l'instant seul.

La jeune femme était attentive cette fois aux mots de celui qu'elle aimait, en effet, elle était fort curieuse de savoir quelles pouvaient bien être les envies de celui ci. Cependant Edge laissait sa phrase en suspend, comme si il réfléchissait à ce qu'il allait bien pouvoir dire. Avait il si peu d'envies que ça ?


"En fait j'ai plus envie d'jouer."

C'était une envie comme une autre, quelque peu décevante certes, mais Amy pouvait comprendre qu'il n'avait plus la tête à ça, ne souhaitant sans doute plus trop solliciter son esprit pour garder son énergie pour leur promenade. Tant pis, elle n'aurait pas la réponse aujourd'hui, mais gardait la question sous le coude pour quand il serait plus en forme.

" D'accord, on arrêtes là alors. Dis j'me disais, on pourrait aller dire bonjour à Erika ? Tu sais la blonde avec qui j'ai partageai la chambre lors de notre première visite. Enfin... si tu veux hein, on peut aussi aller manger où autre. Par contre j'ai...j'ai pas trop envie d'aller dehors aujourd'hui... "

Effectivement, Amy pouvait trouver le courage de quitter la sécurisante chambre qui était maintenant la leur, mais elle savait fort bien qu'elle n'aurait jamais la force de quitter le second rempart qu'étaient les murs du manoir. Bien sur il y avait encore ceux de l'enceinte du parc et des bois... mais ils paraissaient beaucoup plus mince et facilement franchissable.

William quitta la douche, la complimentant sur ses gribouillages dans la buée. Elle savait pourtant qu'il était sincère, qu'il ne la flattait pas, et c'était ça qui lui faisait vraiment plaisir.

" Merci ! Mais bon le monsieur patate là, c'était un chien en fait. " *plaisanta t elle* Et j'crois que j'vais quand même opter pour mes fringues, j'ai pas envie qu'on nous collent déjà dehors pour...hum... esibizionismo. "

L'italienne avait encore parfois un peu de mal avec certains mots anglais peu souvent utilisé. Elle espérait cependant que William comprendrait ce qu'elle voulait dire. Pour l'heure, celui ci se rapprochait doucement d'elle, ce qui ne la surpris pas vraiment, il l'enlaça, embrassa sa main, son bras... remontant...remontant... provocant des frissons incontrôlé à la mutante. Celle ci n'était pas naïve et elle comprit très vite comme les choses allaient tourner si elle ne faisait rien. Non qu'elle ne désirait pas son compagnon... mais elle jugeait le moment mal choisis, l'ombre de Ronald pesant encore au dessus d'eux.

" Je t'aime aussi mon Will... mais... attends, arrêtes un instant s'il te plait... "

Elle se recula légèrement pour libérer son corps des baisers, se trouvant collée contre le bord du meuble où siégeait le lavabo.

" Si tu continues à m'embrasser de la sorte, j'ai bien peur de ne plus trop réussir à m'controler mon amour, et j'veux pas qu'on...enfin... qu'on fassent ça comme ça quoi... surtout maintenant, avec ce qui s'est passé... j'me sens pas prête pour ça, même si je t'aime de tout mon cœur et que mon corps, je dois l'avouer, appelle à le faire... s'il te plait ne m'en veux pas, laisses moi juste un peu de temps... d'accord ? "

Amy se sentait idiote d'ainsi rejeter celui qu'elle aimait, alors que ses désirs la poussait au contraire à concrétiser la chose. Mais rien n'y faisait, quelque chose bloquait, elle ne voulait vraiment pas que cela se passe ainsi, précipitamment, dans une salle de bain, avec l'image de Ronald ou de William mort sous les yeux dès qu'elle les fermaient.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Lun 30 Jan 2012 - 20:32

Amy parla d'Erïka. Will voyait très bien de qui il s'agissait. Difficile d'oublier un tel personnage à vrai dire. Surtout que leur rencontre était dûe à une maladresse du rouquin, qui avait envoyé paître la russe qui n'était pourtant pas fautive. Mais pour l'heure, il se moquait bien d'aller voir l'étudiante. Il ne désirait que rester seul avec Amy. Néanmoins si c'était ce que désirait l'italienne, il n'allait pas refuser. Il comprenait qu'elle n'ait pas non plus envie de sortir. Au moins à l'intérieur, ils étaient en sécurité.

"On ira la voir s'tu veux ouais même si j'doute que ça l'intéresse. On a pas b'soin de sortir d'toute façon. Ici c'est chez nous maint'nant."

Will écouta la suite d'une oreille distraite, omnubilé par la silhouette d'Amy. Elle parlait déjà de se revêtir, ce qui ne parut pas une très bonne idée aux yeux du mutant. La balade pouvait bien attendre un peu, le manoir serait toujours là demain. Mais il était d'accord sur un point, il était hors de question qu'elle sorte dans cette tenue. Peu importe les dires des autres, Will ne voulait surtout pas que quiconque la voit ainsi. Lui par contre, ne se génait plus. Et plutôt que de ne faire que la regarder, il préféra agir pour de bon.

Il était difficile pour William de stopper ses gestes, parti sur sa lancée. Ses pensées ne l'avaient pas laissé en paix et il avait finalement cédé, poussé par les paroles d'Amy qu'il avait mal comprises. Si en temps normal, il aurait tout à fait compris ce qu'elle entendait par là, son état de pensée actuel ne l'aidait pas à trouver une autre réponse que celle qu'il avait comprise de travers. Peut-être cherchait-il par là une réponse réciproque de l'italienne qui confirmerait ses doutes. Il n'avait aucune envie d'arrêter et pourtant. En une phase, toute envie disparue. Le "mais" lui laissait un goût amer au fond de la gorge. Elle voulait qu'il arrête. Pire, elle recula, s'éloignant au maximum... ce qui se réduisait à quelques petits centimères mais qui, pour Will, semblait bien plus. Il laissa ses bras retomber le long de son corps et la regarda comme si elle venait de le giffler de toutes ses forces. C'était en tout cas l'effet qu'il ressentait sur le coup.

En fin de compte, il réalisa qu'il était à côté de la plaque, qu'il n'avait rien compris à ce qu'elle avait dit et qu'en écoutant ses envies il venait de faire une belle connerie. Pourquoi donc avait-il cédé ? Maintenant c'était trop tard et elle n'avait pas besoin d'un traducteur du langage corporel pour comprendre. Il se sentit terriblement mal et regretta instantanement son geste, parvenant finalement à détourner le regard. Il avait l'impression d'avoir tout foutu en l'air en quelques secondes. Tellement perturbé par le fait qu'elle le repousse, il n'écouta pas tout de suite ce qu'elle raconta. Il l'entendit mais ne retint rien, focalisé sur le fait qu'elle ne voulait pas. Will tourna les talons et ramassa ses vêtements en vrac sur le sol
.

"Ouais... ça va, j'ai compris..." marmonna t-il en sortant de la salle de bain

Il n'était pas fâché contre elle, non, il était fâché contre lui. Qu'est-ce qui lui avait prit d'agir ainsi ? Agacé, il donna un coup de pied rageur dans un des sacs qui trainait sur son passage. Il posa ensuite ses vêtements sur le lit, retira la serviette puis s'habilla. Il s'assit ensuite sur le lit et posa sa tête entre ses mains, songeur. Les paroles qu'Amy avait prononcé venaient enfin de faire le trajet jusqu'à son cerveau jusque là bloqué par le sentiment de rejet. Elle lui avait dit ne pas être prête, ce qu'il comprenait. C'est lui qui était trop pressé. De plus, elle lui avait certifié éprouver la même chose, les mêmes envies mais que le moment n'était juste pas le bon. En fait, elle avait raison sur toute la ligne mais sur le coup, il n'avait pas voulu l'écouter. Il ne désirait surtout pas lui imposer quoique ce soit, il avait juste fait l'erreur de trop écouter ses envies. Et maintenant, qu'allait-elle penser ? Qu'il ne pensait qu'à ça ? Qu'il ne la respectait pas ? Will ne voulait absolument pas qu'elle pense ce genre de choses car c'était faux. Il n'était plus fâché, plus maintenant. Il se sentait juste complétement stupide.

Le rouquin se releva et retourna dans la salle de bain. Amy y était toujours. Il fit une moue désolée et s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras, l'embrassant sur la tête
.

"Excuse moi Amy, j'sais pas c'qu'y m'a pris... J't'en veux pas, j'suis pas fâché. J'comprend. L'temps, t'en aura autant qu'tu l'voudra. C'est juste que... ben j't'aime et... j'crois que tu t'rends pas compte à quel point... T'es une fille sublime... celle qu'j'aime et que j'désire alors bah... j'ai un peu déraillé. J'suis désolé, j'le ferai plus. J'crois qu'la fatigue, l'énervement et tout c'qui s'est passé cette nuit n'm'a pas aidé. C't'une excuse pourrie, j'sais. Mais sincèr'ment, j'comprend. J'veux pas qu'tu te méprennes sur mes intentions envers toi tu sais. J'suis qu'un homme ! Ouais ça aussi c'est une excuse bidon. Mais mon amour pour toi est sincère. Alors t'inquiètes plus pour ça, d'acc ?"

Il la serra doucement contre lui, s'en voulant encore pour ce qu'il avait fait. Elle n'avait surtout pas besoin de ça en ce moment. Il devait veiller sur elle, lui changer les idées. Et lui que faisait-il ? Il lui sautait dessus. Quelle bonne idée. Heureusement, la jeune femme avait mis le ola à temps. Au moins, l'un d'eux gardait encore la tête froide. Will lui offrit un sourire mi désolé mi encourageant.

"On d'vrait aller prendre un truc à manger qu'on grignot'ra sur le trajet. Et après on peut passer voir Erïka. J'suis sûre qu'elle s'ra ravie d'te revoir. Enfin... une fois qu'tu sera habillée hein ! L'défilé en serviette, j'me le réserve !" fit-il en riant légèrement "Et peinture, ça m'fait penser à c'que tu crées. A ces choses magnifiques qu't'es capable d'produire à partir de rien. T'es une véritable artiste, Amy." ajouta t-il en penchant la tête pour dégager une mèche de cheveux rebelle "Chiant ça. Faudra vraiment qu'tu m'coupes les cheveux, princesse."

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 1:09

"Ouais... ça va, j'ai compris..."

Amy écarquilla les yeux en voyant l'homme attraper ses habits pour quitter la salle de bain. Elle ne s'était pas attendue à une telle réaction. Appuyée contre le lavabo, une main sur le marbre du meuble derrière elle, l'autre replié contre elle, retenant la serviette de bain, la mutante fixait la porte, la bouche à demie ouverte, perplexe.

"Wi..will ? "

L'appel était à peine audible, tout juste un souffle qui s'était échappé des lèvres entre ouverte de l’italienne. Que venait il de se passer ? Pourquoi une telle réaction de la part du rouquin ? Avait elle fait quelque chose de mal ?

Réalisant doucement ce qui venait de se passer elle cligna des yeux pour sortir de sa stupeur. Il n'y avait plus aucuns bruits dans la chambre, pourtant elle pouvait sentir la présence de son compagnon dans la pièce d’à coté. Devait elle le rejoindre ? S'excuser ? A moins qu'au contraire il est quitté les lieux pour ne plus la voir, qu'il était en colère contre elle, qu'il la haïssait à présent. Étouffant un hoquet d'une main plaquée contre sa bouche elle resta plantée là, ne voulant ni faire face à son reflet dans le miroir, ni affronter le regard méprisant que pourrait lui lancer Edge dans l'autre pièce.

La mutant entendit du mouvement dans l'autre pièce. William allait il partir ? Allait elle entendre la porte de la chambre claquer ? Leur foyer n'aurait été leur que bien peu au final. Pourquoi avait elle tout gâcher ? Elle avait voulue jouer les princesse un peu trop loin cette fois, et a présent elle allait perdre la seule personne qui comptait a ses yeux. Quelle idiote...

Alors que les larmes affluaient vers ses yeux, elle se rendit compte que les pas du jeune homme, plutôt que de s'éloigner, revenait vers elle. Allait il crier ? Il ne lui avait jamais crier dessus et elle ne le pensait pas capable de le faire, mais sa réaction l'avait tellement surprise qu'elle ne savait plus à quoi s'attendre. Inspirant longuement elle redressa la tête pour faire face, elle n'était pas du genre à baisser les yeux.

A défaut de hurler, le rouquin vint l'enlacer, lui embrassant la tête. Le voilà même entrain de s'excuser. Elle ne comprenait plus rien, l'écoutant en passant un bras autour de lui, l'autre tenant toujours la serviette, pressant son visage contre les vêtements du garçon.


" C'est moi qui suis désolée... j'ai pas réfléchis... j'ai pas l'habitude de ça... pardon mon Will. "

Elle sentait les larmes lui revenir, encore. Décidément elle n'avait plus tant pleurée en si peu de temps depuis la mort de sa sœur et de sa famille. A moins que ce ne fut ce le jour du meurtre, ou elle avait fuit l’Italie dans les cales de ce sordide bateau ? Qu'importe à quand ça remontait, ce n'était plus elle, elle n'était plus la fillette fragile qui était arrivée sur les cotes Américaines 5 années auparavant. Non, elle était devenue forte et se refusait à pleurer d'avantage pour la journée. Inspirant longuement elle ravala ses larmes et redressa la tête en opinant à la proposition du mutant.

" J'commence à avoir faim aussi, alors j'dis pas non à un passage en cuisine, en plus j'ai besoin d'une fourchette pour brosser mes cheveux. Et en c'qui concerne Erika, j'suis pas sure qu'elle sera ravie d'me voir mais c'est la moindre des choses de lui dire qu'on vit ici maintenant. "

La jeune femme passa une main dans les cheveux de son compagnon pour maintenir la mèche loin de son œil valide, le regardant avec un doux sourire, encore voilé de tristesse.

" Ou alors je nous dessines des outils de coiffure et je m'improvise artiste capillaire ? J'aime bien te couper les cheveux et j'ai assez d'énergie aujourd'hui pour créer brosse et ciseaux."


_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 1:58

Lorsqu'il était retourné dans la salle de bain pour rejoindre Amy, Will se rendit compte qu'elle était au bord des larmes. Il la connaissait trop bien pour ne pas le remarquer, d'autant plus que vu la situation, il y avait de quoi. Il se sentit davantage coupable en la voyant ainsi, essayant de ne rien monter. Après tout, elle n'avait rien fait de spécial pour mériter ça. Elle n'avait fait que prendre sa douche, voilà tout.

Seulement, lorsqu'ils vivaient dans la rue, Will n'avait pas vraiment l'habitude de la voir nue. Et malgré leur amitié et leur proximité, il ne l'avait jamais regardée comme une soeur mais toujours comme une femme. Sans doute pensait-elle encore qu'il ne ressentirait rien de spécial en la voyant ainsi, ne pensant pas une seconde à mal. Et pourtant, c'était pour lui difficile de ne pas la regarder. Ca l'était d'autant plus de rester là à ne rien faire, surtout maintenant qu'ils étaient en couple. Auparavant, jamais il n'aurait posé la main sur elle, la respectant trop pour ça. Mais puisqu'ils s'aiment, pourquoi se retenir ? Il savait qu'Amy n'était pas prête, il l'avait bien vu lors de leur séjour à Philadelphie. Mais il avait espéré que la donne avait changé entre temps. Manque de chance, Ronald était passé par là. Omnubilé par ses envies, Will avait oublié ce détail important. Comment avait-il pu oublier le cauchemar qu'elle avait vécu ? Ses pulsions à lui étaient sans doute aiguisées par l'adrénaline du meurtre et la lutte pour rester éveillé, mais cela n'excusait rien.

Le rouquin serra doucement l'italienne dans ses bras, posant une main contre la nuque de celle-ci pour la presser contre lui. Il ne voulait surtout pas qu'elle se sente mal à cause de ça. Il n'avait pas voulu en rajouter, elle n'avait pas besoin de ça. Amy s'excusa, presque comme si elle regrettait sa décision. Will lui prit doucement le visage entre ses mains
.

"L'soit pas Amy. C'est uniqu'ment d'ma faute. C'pas un crime d'être magnifique tu sais. Y a rien à t'faire pardonner, toi t'as très bien réagi moi j'ai juste été un pauv' con. N'pense plus à ça. Sache juste que j't'aime et que rien de c'que tu décid'ra ne m'fera changer d'avis. Ma vie c'est avec toi que j'compte la faire alors peu importe le temps qu'ça prend. L'point positif dans tout ça c'est qu'maintenant j'ai les idées claires. J'ai envie d'toi mais quoi d'plus normal, hmm ? C'est l'inverse qu'aurait été flippant ! T'es une fille merveilleuse Amy, sois en certaine."

Il lui offrit son plus beau sourire puis l'embrassa avec beaucoup de tendresse. Maintenant qu'ils avaient un toit, un endroit rien qu'à eux, rien ne pressait. A trop vouloir tout tout de suite, c'était un risque de tout gâcher. Will en était désormais bien conscient et ne comptait pas recommencer de sitôt. En fait il ne comptait pas recommencer tout court. Si l'italienne avait besoin de temps, seule elle pouvait savoir combien. Il était inutile de revenir à la charge et de provoquer un nouveau rejet. Maintenant qu'il le lui avait dit, il espérait qu'Amy comprenne qu'il ne le referait pas. Ce rejet avait été comme une sacrée claque mais au moins, il savait à quoi s'attendre. Ce n'était pas plus mal. Cela lui prouvait qu'Amy n'était pas du genre à se laisser faire ni à s'offrir au premier venu... bien qu'il le savait déjà et qu'il n'était pas le premier venu. Il chassa cette idée de ses pensées, ne souhaitant pas revenir sur un sujet qui le frustrait quelque peu.

Amy accepta la proposition qu'il avait faite et proposa même de lui couper les cheveux. Depuis qu'ils se connaissaient, c'était toujours elle qui s'en était chargé. Avec plus ou moins de succès. Mais il lui faisait confiance, même s'il se montrait toujours récalcitrant, ayant toujours une appréhension
.

"J'vote pour les dessins. J'aime t'voir utiliser ton pouvoir, c'toujours chouette. Et puis, une vraie brosse, ce s'ra mieux pour toi non ? J'te laisse t'occuper d'ma tête, j'te fais confiance. D'jà qu'j'ai plus qu'un oeil... manquerait plus qu'j'arrive plus à voir où j'vais ! Enfin ça va pas tarder à être l'cas si on n'fait rien ! Sauve moi, ma princesse !! Sauve moi d'cette invasion rouge qui squatte ma tête !" fit-il en riant légèrement

Le changement de sujet n'était pas plus mal. Au moins il ne pensait plus à la nudité d'Amy malgré qu'elle soit toujours en serviette. Finalement, il était maintenant calme, presque serein. Il espérait secrêtement que son envie ne le reprenne pas plus tard, n'ayant pas le coeur à lutter de nouveau contre lui-même. Mais si jamais ses envies lui jouaient de nouveau des tours, il allait falloir qu'il tienne bon. Après tout, il avait promis et comptait bien tenir parole.


"Et quand t'aura fini ton sauv'tage et qu'tu t'sera occupée d'toi... et habillée, faut pas déconner, on aura qu'à faire un arrêt aux cuisines, taxer un peu d'bouffe puis rendre visite à not' charmante russe nationale. Et puis si les retrouvailles sont courtes, ben on pourra t'jours faire notre petit tour des lieux pour qu'on s'familiarise davantage avec notre nouvelle maison. J'te montrerai la salle d'art s'tu veux. Et si t'es sage, au r'tour ici, j'te ferai un massage pour t'détendre. Après ça, un peu d'repos bien mérité nous f'ra pas d'mal. Qu'est-ce que t'en penses ? Vendu ?"

Will lui caressa la joue en souriant à demi. Pourquoi diable s'encombrer de problèmes et de question existencielles lorsque l'on vivait avec celle qu'on aimait ? Elle l'avait toujours compris, toujours soutenu. Et il savait qu'il ne voulait surtout pas une autre personne dans sa vie. Amy était parfaite pour lui, pourquoi le lui reprocher ? Maintenant sortis de la rue, autant profiter de la nouvelle vie qui les attendait.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 16:58

William la rassura une nouvelle fois, ce n'était pas sa faute. Ce n'était pas celle du rouquin non plus cependant, il s'agissait juste des choses naturelles de la vie, et il avait raison, à présent qu'ils étaient un couple il n'y avait rien de mal à ressentir un tel désir. Elle n'en avait d'ailleurs pas réellement honte et ce n'était pas la peur qui l'avait poussée à rejeter les avances manuelles de son compagnon, mais bel et bien un mal être du à ce qu'elle venait de vivre. Il ne fallait pas s'inquiéter, cela finirait par passer, et puisque Edge lui octroyait à présent le temps nécessaire pour se sentir prête, elle était sure que tout irait bien.

Laissant échapper un petit soupir de soulagement elle fut heureuse d'entendre que son compagnon voulait la voir user de son don. Amy aussi adorait l'utiliser, même si cela la fatiguait et qu'elle évitait de trop le faire par peur de ne rien contrôler, les petits objets sans vie n'étaient pas vraiment un problème eux.

Plus jeune, lorsque était né son pouvoir, elle avait su donner vie à de superbes choses imaginaires, lorsqu'elle lisait les contes à ses neveux. En effet, elle avait fait naitre fées, princesse miniature dansante, soldat de plomb courageux...
Mais à présent, même ces êtres dit bénéfiques dans les contes, elle avait peur de les invoquer, peur de donner vie à toute créature vivante pouvant se retourner contre la première personne venue. La seule à échapper à la règle, était sa panthère, son tatouage, une extension d'elle même qui ne pouvait donc pas être mauvaise, sauf si bien sur Amy l'utilisait comme protection, ce qu'elle ne faisait jamais, préférant jouer du couteau aux cotés du rouquin.


" Va pour un p'tit tour de magie ! Mais laisses moi m'habiller avant. On a jamais vus Houdini réaliser ses tours en serviette..."

Enfilant donc sa jupe en jean, son corset et son nouveau pull noir à col roulé (après avoir rattaché le ras de cou perlé de sa mère ), elle prit la direction de la chambre, du lit, de sa sacoche. Bien que l'hiver pointait son nez à l’extérieur, l'institut semblait protégé contre les assauts du froid, et l'Italienne préféra laisser son pied, toujours douloureux en cette saison, libre de tout apparat.

" Alors, alors voyons ce qu'il me reste comme support... hmm... un vieux bout carton.. ou es ce qu'on à trouvés ça déjà ? Mc donald ? Ah une boite à hamburger... oooh mais attends ! J'avais oubliée !! Pendant qu'on étaient chez toi je t'ai empruntés... à long termes... quelques petits trésors ! "

Elle tira de son sac de cuir à bandoulière un petit tas de feuille d'imprimante et une boite de stylo de couleur, ainsi que trois bics noir, et deux bleu. Elle posa le tout sur le lit avant d'elle même s’asseoir sur le matelas, repliant une jambe contre ses fesses, l'autre pendant dans le vide, commençant à dessiner appuyée contre sa cuisse. Très vite des ciseaux digne d'un grand coiffeur prirent forme sur le papier. Apposant sa main contre la feuille et dardant son regard sur l'esquisse, Amy se concentra, refermant vite la main sur l'objet à présent matériel, le glissant à ses doigts et l'actionnant pour vérifier qu'il était bien fait.

" Parfait ! Avec ça j'peux même te couper les oreilles aux passage si tu veux. Aller courage mon Will je vais faire vite, viens par là..."

La mutante attendit que son compagnon soit bien positionné et commença à couper, rien de trop court, juste assez pour libérer sa vue.

" Alors vils cheveux, on fait moins les malins là !! Montres voir ? Parfait ! T'es super beau... enfin t'es toujours super beau... mais là en plus on voit ton oeil ! "

Amy dématérialisa le ciseaux après une brève retouche et leva le pouce pour valider son travail. Elle s'attaqua ensuite à l'invocation d'une brosse, jouant pendant dix bonnes minutes avec ses cheveux pour les rendre enfin lisse et démêlé. Mine de rien c'était épuisant. Révoquant la brosse elle laissa échapper un petit soupir satisfait et se tourna vers son compagnon.

" Là maintenant... j'ai super faim ! J'pourrai même te manger toi. "


La mutante amorça un mouvement, feignant de vouloir le manger, mais se contenta de lui voler un baiser avant de sauter hors du lit pour aller enfiler ses bottes. Revenant rapidement elle enroula ses bras à l'un de ceux de William.


" Tu me sers de guide ? J'suis sure que t'as retenu le chemin vers la cuisine ! "


_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Mar 31 Jan 2012 - 22:07

Aucun doute, l'ombre de Ronald planait encore dans l'esprit des deux mutants. Amy semblait d'autant plus touchée par ce qu'il s'était passé que Will. Pourtant, celui-ci se sentait mal et ce n'était plus à cause de la nudité de l'italienne. Quelque chose l'oppressait, comme si un jugement s'abattait sur ses épaules, lui rappelant ce qu'il avait fait. En quoi était-ce mal de détuire une menace ? Au final, ce n'était même que de la légitime défense. Celui qui avait porté le premier coup était le Road Killer. Il l'avait même tué, même s'il ne s'agissait que de son clone. La plupart des gens qui connaissaient le pouvoir du rouquin avaient tendance à oublier que son clone n'était qu'un autre lui-même, comme une extension de lui et qu'il ressentait les mêmes choses. Finalement, c'était Ronald le fautif de sa propre mort, personne d'autre. Will essayait en tout cas de s'en convaincre. Mais lorsqu'il regardait ses mains, il les revoyait tâchées de sang. Peu importe ce qu'il pouvait bien ressentir, il estimait n'avoir pas le droit de se laisser abattre. Comme l'avait dit Amy en citant sa famille, il fallait remonter en selle et continuer à vivre. Après tout, ils l'étaient, eux, vivants. De plus, la jeune femme n'avait pas besoin d'avoir à ses côtés quelqu'un qui n'était pas fiable. Il devait être fort, cela finirait bien par passer.

Amy semblait soulagée, plus détendue que quelques minutes auparavant. Au moins les choses étaient dites et il y avait peu de risque qu'une telle situation se reproduise. Will se sentit vraiment idiot, se demandant comment il avait pu croire une seconde que les choses allaient se passer comme il l'avait imaginé. Amy était encore secouée par ce qui lui était arrivée et bien évidemment, sa peur n'allait pas s'évaporer soudainement. Mais visiblement, tout semblait rentrer dans l'ordre. Plus la peine d'en parler.

Quoi de mieux pour se changer les idées que de la faire utiliser son pouvoir ? Contrairement au pouvoir du rouquin qui ne lui demandait aucun effort particulier, le don d'Amy demandait concentration et créativité. Will aimait toujours la voir utiliser son don. Il trouvait que cela avait un petit côté magique qui lui allait comme un gant. Qui pourrait bien traiter la jeune femme de monstre en la voyant faire ? C'était beau, tout simplement.


"Dommage pour Houdini, j'suis certain qu'il aurait eu bien plus de succès en serviette. Quoiqu'il a pas ton charme..." répondit-il en souriant, amusé

L'italienne enfila ses vêtements -que Will ne se gêna pas pour regarder cette fois- puis se dirigea vers la chambre, suivie du rouquin. Tandis qu'elle s'installait pour se mettre le plus confortablement possible en vue de dessiner, le mutant s'assit en face d'elle, l'observant faire. Il fut surpris de la voir posséder telle quantité de stylos et feuilles. En temps normal, elle n'avait qu'un crayon ou deux et de vieux prospectus pour dessiner. La voilà qui sortait de son sac tout le matériel nécessaire comme s'il s'agissait de la hôte du père noël. Elle s'expliqua aussitôt sur la provenance d'un tel trésor
.

"Ah j'comprend mieux ! Bah t'as bien fait hein, ils t'seront plus utiles à toi !"

Will l'observait tandis qu'elle dessinait, s'appliquant pour réaliser l'objet adéquat. On aurait dit une véritable paire de ciseaux. La mutante vérifia son bon fonctionnement tout en faisant une plaisanterie et lui indiqua de se placer, ce qu'il fit. Il se rapprocha d'elle, poussa un peu son matériel et s'assit convenablement, lui tournant le dos.

"Tant qu'à faire, j'tiens à mes oreilles ! Sinon j'vais les mettre où mes boucles d'oreilles après, hmm ?" demanda t-il en riant

Il espérait néanmoins que la séance ne durerait pas trop longtemps. Autant il aimait bien qu'Amy passe sa main dans ses cheveux, autant il n'était jamais très rassuré lorsqu'il s'agissait de les lui couper. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance mais l'idée qu'une personne possède un objet coupant si près de sa tête ne le mettait pas à l'aise, même s'il s'agissait d'Amy. Une fois qu'elle eut terminé, il se tourna vers elle pour qu'elle regarde le résultat. Puisqu'il n'avait pas de miroir sous la main et qu'il avait la flemme de retourner jusqu'à la salle de bain, il la laissait seule juge de son travail.


"Héhé, victoire ! Merci ma belle, tu m'as libéré. Ca mérite une récompense ça." fit-il en souriant avant de se pencher pour l'embrasser

Au moins maintenant il voyait clair. En penchant la tête, il constata qu'elle ne les avait pas trop coupés, juste assez pour qu'ils ne le gênent pas, c'était parfait. Will détestait avoir les cheveux trop courts, ayant l'impression d'avoir trop froid au crâne. Il ne les aimait pas long non plus, trop gênants. Là, c'était la bonne longueur.

Amy, de son côté, matérialisa une brosse pour s'occuper de ses propres cheveux. Will remarqua qu'elle avait toujours une légère marque au niveau de la tempe, là où elle s'était cognée. Elle n'avait pas l'air d'en souffrir, c'était déjà ça. L'italienne confirma l'envie de manger et le mutant se leva une fois qu'elle l'eut embrassé.


"Sauf si c'est moi qui t'manges avant, hmm... Toute crue ! Même les vêt'ments ! J'suis pas r'gardant quand j'ai faim."

Will enfila ses propres bottes puis attendit Amy qui le rejoignit. Bien évidemment, il avait retenu le chemin jusqu'à la cuisine. A vrai dire, il avait tout retenu. Le rouquin possédait une bonne mémoire, surtout pour se repérer, très utile lorsque l'on vivait dans une grande cité. Ils sortirent de la chambre et prirent la direction de la cuisine. En chemin, ils croisèrent quelques élèves qu'ils saluèrent. A les regarder ainsi, on aurait dit un couple tout à fait banal. Rien ne laissait deviner ce qu'ils avaient pu vivre quelques heures auparavant. Malgré le sourire qu'il se forçait à conserver, Will regardait les gens avec méfiance. En qui croire désormais, si même les gens qui paraissaient gentils n'étaient autres que des tueurs fous ? Le mutant essaya de se rassurer en se disant qu'au sein d'une école, ils ne risquaient pas grand chose.

Une fois en cuisine, Will attrapa une pomme qu'il tendit à l'italienne, lui lançant un regard amusé
.

"Désires tu une pomme ma princesse ? Promis, elle n'est pas empoisonnée... Croque si tu l'oses !"

Il prit du bacon séché ainsi que quelques biscuits qu'il mit dans l'une de ses poches, attendant qu'Amy ai fait son choix avant de repartir. Il savait où il allait l'emmener en premier. Alors qu'ils se trouvaient non loin de la salle en question, Will s'arrêta et se tourna vers celle qu'il aimait.

"Ferme les yeux. C'pour une surprise !" fit-il, attendant qu'elle s'exécute

Une fois les yeux fermés, le mutant fit les quelques pas qui les séparaient de la porte et l'entrouvrit pour vérifier que personne n'y était. Puis, il se positionna derrière Amy, les mains sur les épaules et la guida à la voix, lui indiquant quand s'arrêter
.

"Tend la main. Voilà. La poignée est juste là. Ouvre la porte. Avance de quelques pas. Voilà, tu peux ouvrir les yeux."

Ils étaient dans la salle d'art. La pièce était relativement grande, pourvue de nombreux chevalets et autres accessoires de peintures. Will n'y connaissait pas grand chose en art, mais une chose était sûre, il y avait tout le matériel nécessaire pour faire le bonheur d'Amy.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 1:25

Ils étaient à présent dans la cuisine. Le trajet n'avait pas été long, mais ils avaient flânait, prenant leur temps, l'Italienne s'attardant sur l’architecture des lieux, ne cessant de s'émerveiller. A plusieurs reprises ils avaient rencontrés d'autres résidents. Amy les avaient salués d'un rapide sourire, crispé, se serrant toujours involontairement à Will, comme pour empêcher quiconque de se mettre entre eux, aussi maigre que l'écart puisse être.

Quoi qu'il en soit, à présent ils étaient seuls. L'heure du déjeuner avait sonné depuis quelques temps et le diner n'était pas prêt d'être mis en table. Amy avait libérée William pour prospecter de son coté, comme une petite souris à la recherche d'un bout de fromage. Hissée sur la pointe des pieds, elle fouillait un petit récipient en plastique beige, en extrayant un pot de plastique, recouvert aluminium, contenant de la crème à tartiner à la noisette. L'italienne avait déjà vu ce genre de chose, lors des piques niques scolaire des écoles entourant les parcs, et s'était toujours demandée si cela avait le même gout que le Nutella de son enfance. Soudain, la voix de William lui rappela qu'elle n'était pas seule, lui lançant même un défi.


"Désires tu une pomme ma princesse ? Promis, elle n'est pas empoisonnée... Croque si tu l'oses !"

Se laissant retomber sur les talons, son butin dans la main, la mutante se tourna vers son petit ami, un sourire en coin, malicieux, aux lèvres.

" Si tu crois qu'j'ai peur ! Tiens la bien, je vais t'montrer ce que c'est que d'être une fille de la mer, et d'avoir des dents de squalo (requins). Tiens la bien... si tu l'oses ! "

Imitant le ton de son compagnon avec un air amusé, elle claqua de la mâchoire avant de s'en prendre à la pomme, en arrachant un petit bout qu'elle mâchonna en toisant le rouquin avec une moue triomphante.

" On continues la visite ? "


Après avoir avalée le bout de fruit, elle s'en prit à la crème, n'ayant pas besoin de pain qui a son gout coupait le gout des choses, elle consomma le pseudo nutella du bout des doigts, les suçotant tout en suivant William dans les couloirs. Il était difficile pour elle de comparer le gout à celui de son enfance, c'était bien trop loin dans son esprit, mais ce qui était sur, c'est qu'elle aimait ça.

Arrivés au détour d'un couloir, Edge lui annonça qu'il avait une surprise, lui demande de clore ses yeux, ce qu'elle fit sans trop se faire prier, ayant confiance en lui. Elle se demandait bien ce qu'il allait pouvoir lui montrer dans cet endroit que lui même connaissait peu, mais espérait que ce ne fut pas trop long, craignant toujours de voir Ronald assaillir ses pensées. Son aimé lui fit tourner une poignée, pénétrer dans une pièce, et d'ouvrir les yeux.


" Whaouuuu "

Alors qu'elle laissait échapper une exclamation admirative, elle eut instinctivement un pas de recul. L'espace d'un instant elle avait voulue fuir la salle d'art, craignant tout ces chevalets vides et ces toiles vierges qui pouvait, sous ses mains, faire naitre milles monstres. Mais très vite, la pensée, plutôt sotte, s'envola, et ce fut l’excitation qui prit le dessus.

" Tu crois que j'pourrai peindre ici ? Quand y a personne bien sur !! "

L'Italienne était déjà occupée à slalomer entre les divers points de travail, caressant les ustensiles de peinture du bout des doigts, sans oser les toucher d'avantage, comme un enfant devant un jouet trop précieux pour être utilisé. Elle disparut quelques instants vers le fond de la salle, derrière un lourd rideau rouge, avant de laisser resurgir sa tête et d’appeler son compagnon.

" Will ?! Will viens voir !! "

La mutante avait découvert une sorte d'arrière salle, telle une petite terrasse de verre aménagée, ou trônait une sorte de sofa de la renaissance, blanc et brun, entouré de chevalets et de tabourets.

" Ca doit être une pièce de "poses". Regardes par là ! La vue est magnifique !"

Entrainée par son élan d’excitation, la mutante attrapa la main de son compagnon pour le guider jusqu'au "canapé", s'y laissant tomber assise pour regarder, au dehors, le soleil jouant avec les feuilles mortes du bois, voletant doucement sous le souffle froid du vent, tourbillonnant autour de la petite serre. Les yeux grands ouverts, la bouche ornée d'un sourire joyeux, la jeune fille serrait la main de celui qu'elle aimait, tout en profitant des rayons solaires et du paysage pré hivernal. Une fois de plus, le temps semblait se figer dans le décors digne d'une grande toile qu'était l'institut.


_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 14:43

William se retint de rire jusqu'à ce qu'Amy ait mordu dans la pomme. C'était difficile pour lui de garder son sérieux dans une telle situation, amusé par l'attitude de l'italienne.

"M'bouffe pas un doigt au passage hein, j'en ai encore besoin !" fit-il juste avant qu'elle ne croque dans le fruit

Puis, une fois qu'elle eut le morceau en bouche, Will éclata de rire. Un rien l'amusait, tout comme lorsqu'ils vivaient dans la rue. Mieux valait garder le moral pour ne pas avoir rapidement des envies d'en finir avec la vie. Il n'avait jamais baissé les bras, intimement convaincu qu'un jour il s'en sortirait. Ce jour là était même probablement déjà arrivé depuis sa rencontre avec Amy, mais c'était surtout grâce à leur rencontre avec Emma qu'ils étaient enfin sortis de la rue. Il ne pensait déjà plus à la nuit précédente et au moment passé en compagnie de Ronald. Même si au fond, il se sentait toujours mal, en compagnie de sa petite amie il se sentait toujours bien. Elle aussi semblait avoir repris du poil de la bête, répondant sur le même ton à ses tentatives d'humour.

Maintenant qu'ils avaient de quoi se remplir l'estomac, ils pouvaient continuer leur visite. Ils l'avaient déjà faite en compagnie d'Erïka mais pas juste tous les deux. Ca ne changeait pas grand chose au final, mais la russe n'étant pas spécialement des plus sociables, elle avait fait un tour très rapide du manoir, ne leur montrant que les pièces principales. Will avait repéré plusieurs pièces intéressantes dont la fameuse salle d'art. Si il y avait bien une pièce faite pour Amy, c'était bien celle là. Au revoir dos de prospectus et crayons antiques abimés. Bienvenus chevalets, pinceaux et crayons tout neufs. L'air émerveillé qui prit forme sur les traits de l'italienne fit sourire William. Pourtant, il remarqua son mouvement de recul comme si quelque chose lui avait d'abord fait peur. Il était le seul à connaitre son secret et savait pertinement qu'elle ne serait peut-être pas très rassurée à l'idée de se retrouver dans une salle qui lui permettrait d'utiliser son don à plus grande échelle. Mais il estimait qu'il fallait bien qu'elle combatte cette peur de reproduire la scène qui hantait ses pensées. Ce n'était pas en fuyant constamment quelque chose qu'on parvenait à la vaincre un jour. En voyant que finalement, elle était ravie d'être dans cette salle, Will fut rassuré. Elle prenait les choses en main, ne se laissait pas abattre, c'était tant mieux.

Il la laissa découvrir les mille trésors que contenait la pièce, conservant les mains dans les poches, n'ayant pas bougé de l'entrée. Même si, à la base, la pièce ne lui faisait ni chaud ni froid, il devait reconnaitre que le bonheur de sa petite amie était contagieux
.

"Bien sûr qu'tu pourra. Elle est faite pour ça c'te salle. Tu lui f'ra honneur en développant ton talent ici ! Et j'espère que j'pourrai y assister."

Amy venait de disparaitre de son champ de vision, partie derrière un rideau rouge qui camouflait ce qui pouvait bien se trouver derrière. Le mutant fit quelques pas pour se rapprocher de l'endroit, lui aussi intrigué par ce qui était caché par le morceau de tissu. Amy l'appela soudainement et il se depêcha de la rejoindre. A peine eut-il franchi le rideau que l'italienne lui attrapa la main et l'entraina jusqu'à une sorte de canapé. Amy y prit place, assise et Will se laissa tomber à côté d'elle avant de se mettre à l'aise, posant sa tête sur les cuisses de la jeune femme, allongé sur toute la longueur du canapé, une partie des jambes pendant dans le vide.

"Salle de poses hmm ? J'pourrai servir d'modèle s'tu veux. Quoique j'te garanti pas d'réussir à pas bouger pendant un certain temps !" fit-il, amusé, regardant la disposition de la salle

Ainsi, il était bien. Le soleil les réchauffait doucement en tapant à travers les vitres. Will regarda vers l'extérieur, le regard dans le vague. C'était presque comme un rêve, ce qui leur arrivait
.

"On a franchi une étape, ma belle. On est sortis d'la rue, ensemble. On va pouvoir commencer c'te nouvelle vie et oublier nos soucis. Tant qu'on est tous les deux, peu importe c'qui arrivera. J'trouverai un travail. Et puis quand on aura suffisament d'argent, on pourra s'trouver un endroit rien qu'à nous. T'en penses quoi ? Moi j'ai envie d'passer ma vie avec toi."

Il tourna la tête vers la jeune femme pour la regarder et lui offrit un sourire. Ramenant vers lui la main d'Amy qu'il tenait, il y déposa un baiser avant de fermer les yeux, le soleil le gênant dans sa position. Il aurait pu rester des heures comme ça. C'était sans doute ce qui allait se passer car la fatigue ne l'avait pas quittée malgré sa douche froide. Il ne lui fallut que quelques courtes minutes pour s'endormir contre sa volonté, appuyé contre celle qu'il aimait.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 31

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   Jeu 2 Fév 2012 - 22:27

William avait rit suite à ses singeries dans la cuisine. Ce fut comme une bouffée d'air frais, un rire franc, spontané. Il s'était enroulé de l'Italienne pour l'enlacer de la douce tonalité qu'il dégageait. Ce qu'elle pouvait aimer le voir rire, l'entendre être emporté par l'hilarité. Remotivée par la bonne humeur de son compagnon, elle reprit la route.

A présent ils étaient sur le banc de la salle d'art, dans la serre réservée à la pose des divers modèles, la luminosité de l'endroit permettant de mieux jouer sur les contrastes de couleur. Edge, rattrapé par la fatigue accumulée depuis deux jours n'avait pas résisté au confort du sofa et avait pris une position couchée, la tête sur les cuisses de l'italienne. Instinctivement, la jeune femme passa sa main dans les cheveux, à présent un peu plus court, de celui qu'elle aimait, chassant au passage les quelques cheveux coupés qui y étaient restés attaché. Amy se sentait tellement bien à cet instant précis, son regard se baladant entre le paysage sublime qui lui était offert, et le visage de l'homme qui occupait sans cesse ses pensées.

"Salle de poses hmm ? J'pourrai servir d'modèle s'tu veux. Quoique j'te garanti pas d'réussir à pas bouger pendant un certain temps !"

" Tu es déjà mon modèle principal. *avoua t elle en rougissant un peu* et je n'ai pas trop envie que tu serves à d'autres... surtout que souvent ils utilisent les modèles vivants pour l'anatomie... TOUTE l'anatomie..."

Avec un léger sourire amusé, elle caressa la joue d'Edge du pouce, légérement penchée au dessus de lui, ses cheveux chatouillant le visage du rouquin alors que celui ci fermait les yeux, gêné par le soleil.

"On a franchi une étape, ma belle. On est sortis d'la rue, ensemble. On va pouvoir commencer c'te nouvelle vie et oublier nos soucis. Tant qu'on est tous les deux, peu importe c'qui arrivera. J'trouverai un travail. Et puis quand on aura suffisament d'argent, on pourra s'trouver un endroit rien qu'à nous. T'en penses quoi ? Moi j'ai envie d'passer ma vie avec toi."

" J'ai jamais pensée la vivre son toi mi bello, même si avant j'avais peur qu'on soient séparés lorsque tu trouverais une compagne, maintenant je sais que nous deux c'est pour toujours. "


Se courbant d'avantage, elle déposa un doux baiser sur le front de son petit ami.

" Et je t'ai entendu m'demander tout à l'heure l'autorisation d'être là quand je peins... en fait ça me rassurerai que tu sois là. Je sais que si ça tourne mal, tu seras te défendre."

William ne répondit pas, il semblait endormis. Agrandissant son sourire, Amy ramena ses cheveux en une seule queue, la rejetant derrière ses épaules, empêchant ceux ci d'ennuyer le garçon en le frôlant.

" Reposes toi mon Will, je reste avec toi."

Tout en se redressant, elle appuya ses mains derrière elle, sur le divan, afin d'avoir une position agréable pour permettre à son compagnon de dormir le plus confortablement possible, sans qu'elle ne le dérange à s'agiter. Alors que le mutant était plongé dans le sommeil, l'Italienne,elle, toisait l’extérieur, patiente, rêvassant en profitant du soleil, retenant les diverses scènes qui s'offrait à elle pour pouvoir les peindre plus tard, et possiblement afficher l'une des toiles dans leur chambre, en souvenir du premier jour de leur nouvelle vie. Une vie commune, une vraie vie !!

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

♥️ Merci pour l'avatar mon Will ♥️
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ ? [ Will / Amy] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Les Chambres :: Chambre de William et Amy-