X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Mar 22 Nov 2011 - 18:26

[ Suite du rp situé ici ]

Le jet n'avait pas mis bien longtemps pour relayer l'Helliporteur à Washington. En effet, le S.h.i.e.l.d avait ses priorités dans les voies aériennes et empruntait des couloirs ne les obligeant pas à décélérer le rythme de vol, puisque non empruntés par les engins publiques.

Les hublots de l'avion avaient permis aux deux agents, si ils y avaient prêté attention, d'admirer du ciel la Maison Blanche, puis le Capitole, et enfin la Réserve fédérale des État Unis (fed), banque centrale du pays. Ce n'était que quelques bâtiments piliers parmi tant d'autres à Washington, District de Colombia. Il était vrai que l'endroit en comptait presque autant qu'à New York, et il était toujours très étonnant de voir tant de symboles réunis au même endroit.

Les deux hommes n'avaient pas étés dérangés de tout le vol, si ce n'est la brève apparition d'une hôtesse, venant s'assurer que tout allait selon leur convenance. Le fait que tout soit à portée de main des agents pour leur assurer tout le confort possible, dispensait la jeune femme des habituels passages répétitifs effectués par les hôtesses, pour porter repas, consommations, magazines et autres interruptions inutiles.

A présent, ils avaient atterris dans un aéroport privé, situé sur l'ile de Colombia Island. Aux abords de Washington. Pour plus de discrétion, c'est cet endroit qui accueillait les avions de l'organisation, cela évitait de passer par les réglementations du continent et les rapports de navigation étaient plus souples.

Une fois débarqués, les deux hommes purent constater qu'une Bmw noire, aux vitres teintées, les attendait pour les conduire par delà le pont reliant l'ile au continent, directement au Q.G régional du SHIELD. Aux cotés de la voiture, un agent, occupé à fumer une cigarette, semblait n'attendre qu'eux...


__________________________________



Edwin Abbott

Edwin est un des agents de liaison du Shield, situé à Washington D.C. Son rôle est de réceptionner les membres envoyés par le quartier général volant, de leur servir de guide, et de répondre à leurs questions durant toute la durée de la mission. Il possède toujours un double du dossier fourni aux agents envoyés, et connait l'enquête aussi bien, si ce n'est mieux qu'eux. Il possède de nombreux informateurs un peu partout dans la grande ville et à ses entrées dans divers lieux importants, ainsi que des sources au sein même de la police.

Ancien pirate informatique, il à découvert l’existence des mutants en hackant l'une des bases de renseignement secrète de l'organisation, il y a de cela trois ans. Pris en chasse à l'instant même ou il a pu comprendre ce qu'était le génome X, il s'est retrouvé face à un choix délicat. Perdre la vie ou rejoindre le SHIELD. N'étant pas particulièrement suicidaire, sa décision s'orienta naturellement vers l'organisation, pour laquelle il travaille fièrement depuis lors.

Accros à la cigarette, il porte toujours sur lui, dans la poche de sa veste en daim brune, un étui de métal contenant ses précieuses tiges, ainsi qu'un briquet en fer représentant l'aigle des États-Unis. Les cheveux blond coupés au bol, toujours un peu fou, les yeux marrons surplombés de petites lunettes aux verres teintés de mauve, un piercing à l'oreille et des tenues plutôt relax, il n'est pas à proprement parler l'image cliché de l'agent secret.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Mar 22 Nov 2011 - 22:21

Grifter avait rejoint l'agent Blake peu après sa propre arrivée. Il avait néanmoins eu le temps de fumer 2 cigarettes et de relire le rapport, s'interrogeant sur les drôles d'événements auxquels ils allaient devoir faire face. La piste semblait toute tracée mais tout cela semblait bien trop évident. Mais parfois, l'on s'évertuait à nier l'évidence justement parce qu'elle était trop évidente. Pour cette raison, Russell n'éliminait aucune hypothèse. Il aurait bien le temps de se faire une opinion une fois sur place.

Une fois Grifter avec lui, ils embarquèrent à bord d'un jet. Russell ne prêta pas attention une seule fois au paysage, relisant le dossier lorsqu'il ne mettait pas en commun ses idées avec l'autre agent. Volt n'appréciait pas spécialement de travailler à plusieurs, habitué à bosser en solo et à ne pas devoir rendre de compte à un quelconque coéquipier gênant. Il devait reconnaitre que Grifter était loin d'être inutile mais il espérait simplement qu'il ne perturberait pas le bon déroulement de l'enquête.

Appuyant sa tête contre le dossier du siège, Russell dévisagea Grifter, hésitant à lui faire part de ses impressions concernant l'enquête
.

"Ça pue." finit-il par dire "Cette affaire tombe mal et peut avoir beaucoup de répercussions si on ne stoppe pas ce bordel rapidement." ajouta t-il même si cela semblait couler de source

Il reposa le dossier ouvert devant lui sur une petite table. Beaucoup d'éléments contradictoires émaillaient le dossier mais il était encore difficile pour l'heure de savoir quel était le ou les éléments erronés. Tapotant du bout des doigts sur la table, Volt reposa les yeux sur le dossier. Il était inutile de le lire encore une fois, les données ne risquant pas de se modifier soudainement. Il referma le dossier et regarda Grifter
.

"Que pensez vous de tout ça ? Un groupe de mutants serait-il assez stupide pour faire ça ? Alors qu'ils sont encore inconnus du grand public ? L'ADN aurait pu être trouvé dans une base de données... Quant au rituel, probablement une mise en scène. Je ne sais pas, quelque chose me chiffonne."

Russell laissa échapper un soupir, jamais très à l'aise lorsqu'il s'agissait de donner ses impressions. Autant il excellait dans la rédaction de rapport autant les relations humaines n'étaient pas son fort. Le trajet fut heureusement rapide et le mutant ne fut pas mécontent de poser les pieds au sol. A peine dehors, Volt remarqua la voiture ainsi que l'homme qui semblait les attendre. Il se dirigea vers lui, jetant un œil en arrière pour vérifier que Grifter le suivait bien. Il s'arrêta devant l'homme qui ressemblait plus à un touriste qu'à un agent.

"Agent Blake et agent Grifter." fit-il en désignant Grifter "Pouvons nous nous mettre en route ?" demanda t-il, pressé d'arriver sur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Ven 25 Nov 2011 - 1:30

Quelques minutes plus tôt, Daniel Cole pensait passer une journée sans avoir à travailler sur une nouvelle enquête, et voulait si possible éviter d'avoir une nouvelle mission. Maintenant, l'agent Grifter était totalement plongé dans sa nouvelle affaire, redevenant lui même.

L'embarcation se fit sans un mot. Les jets du Shield étaient confortables, et sous leur dehors d'avion rapide pour riches particuliers, ils étaient assez équipés pour rivaliser en armement et en précision dans les actions en vol qu'un chasseur de l'armée. Mais Grifter et son collègue ne profitaient pas vraiment du voyage à sa juste valeur. Perdus dans leurs réflexions, l'un comme l'autre n'avait pas fait attention aux décors qu'ils survolaient, superbes panoramas d'un pays qu'ils avaient déjà traversé en long et en large pour leur organisation.

Daniel tentait tant bien que mal de faire le démêlé des différentes théories qu'il avait pu établir, mais même en isolant les éléments, le tout continuait de ressembler à un véritable puzzle dont les pièces ne seraient pas faites pour s'agencer les unes aux autres. Il restait, par conséquent, persuadé qu'il y avait quelque chose de pas net là dedans et qu'on essayait de les faire tourner en bourrique.

Puis Russuel décida d'entamer pour de bon la collaboration. Sa première phrase sortit tout d'abord Grifter de ses propres réflexions, et il ne trouvait rien à ajouter à se résumé de la situation, qui était plus que désavantageuse à une enquête. Il écouta la suite avec beaucoup plus d'attention.

- Que pensez vous de tout ça ? Un groupe de mutants serait-il assez stupide pour faire ça ? Alors qu'ils sont encore inconnus du grand public ? L'ADN aurait pu être trouvé dans une base de données... Quant au rituel, probablement une mise en scène. Je ne sais pas, quelque chose me chiffonne.

- Je ne peut pas être sûr. Un groupe de mutant pourrait bien agir sans réfléchir, ni chercher à préserver le secret de ce qu'ils sont. Néanmoins, en ce qui concerne l'ADN, on ne peut être certain qu'il s'agit de mutant qu'une fois en face de ces derniers, car je suis la preuve vivante que l'on peut avoir le génome X sans que ce dernier ne se réveille pour autant.

Mais je suis de votre avis, quelque chose cloche avec ce qui nous est présenté. D'un coté, on aurait un ou des tueurs, agissant par pulsion, ce qui correspondrait au viol, au fait de laisse trainer empreintes, ADN, de se laisser voir et en prime de ne pas protéger le rapport sexuel. Mais d'un autre coté, on a une mise ne scène qui se répète avec minutie, une entrée en scène qui ne nécessite jamais d'effraction, et un viol suivi de meurtre sans aucune forme de lutte. Et, on ne peut pas être à la fois dominé par des pulsions et préserver un coté aussi méthodique. Et puis le profil d'un groupe ne colle par forcement non plus, puisqu'ils n'ont pas l'air d'être plusieurs par scène de crime, à part pour une formule sectaire. Mais si c'est une secte, on devrait vite le savoir, il y aura forcement une personne des quartiers ciblés qui aura refusé d'en faire partie.


Il s'arrêta là, conscient qu'il venait de dire beaucoup de chose, sans vraiment organiser la façon de les présenter, et pousser plus loin rendrait le tout encore plus confus, pour lui comme pour son collègue. Néanmoins, cela prouvait à quel point cette affaire lui paraissait étrange. Ne pas pouvoir établir de profil psychologique du, ou des, tueurs le gênait au plus haut point.

- On ne peut même pas savoir s'il vise ses femmes par racisme - mais à ce moment là, pourquoi seulement des femmes noires, et pas des porto-ricaines, des asiatiques ? -, ou si cela entre dans une forme de rituel sectaire, ou encore s'ils cherchent une femme noire en particulier sans connaitre ni son nom, ni son adresse...

Les deux hommes n’eurent pas le temps de poursuivre l'échange, car ils étaient arrivés à destination, et ils sortirent de l'appareil. Suivant Blake vers la voiture qui les attendait, Grifter se contenta d'acquiescer quand son collègue le présenta. Il était aussi pressé que lui de se mettre au travail.
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Jeu 8 Déc 2011 - 17:59

Edwin regarda le duo d'agent approcher, toujours appuyé contre la voiture, tirant tranquillement sur sa cigarette. Il eut un léger sourire amusé en ayant un bref instant l'impression de voir deux super héros arriver, leurs longs manteaux ballotant sous le vent tels des capes. Cependant lorsqu'ils furent assez près, il fut bien obligé de reconnaitre que ces deux invités n'avaient rien du stéréotype du héros, l'un ayant l'air bougon et austère, l'autre professionnel et peu bavard. Mais le jeune hacker avait prit l'habitude de ne pas juger trop vite les agents qu'il rencontrait, bien que la plupart du temps ce n'était pas vraiment de joyeux lurons, il n'était pas aisé de le leur reprocher quand on voyait ceux à quoi ils se trouvaient confrontés. Il y avait pourtant bien quelques exceptions, souvent de jeunes recrues engagées comme lui, sans réel choix, et qui n'avaient pas décidé de travailler pour l'organisation, ayant donc souvent l'air de véritable arrivistes. Ce n'était pas le cas de ces deux là.

Prenant une dernière longue bouffée de fumée, il cala la tige entre son pouce et son index, prêt à lancer le mégot un peu plus loin d'une simple pression du doigt. Il figea pourtant son geste, se rappelant soudainement les multiples réprimandes des employés de l'aéroport, au sujet des combustibles des avions. Cela ne gênait pas Edwin, il fallait bien mourir un jour, et quitte à ce que ça arrive, autant que ce soit dans un grand BOOM. Cependant il n'était pas d'humeur provocatrice et ses camarades semblaient pressés, et puis on lui cédait le droit de fumer sur le parpaing d'envol c'était déjà sympa. Aussi, l'homme choisit de se courber et de déposer le reste de cigarette sur le sol, l'écrasant d'un mouvement rotatif du talon, avant de se redresser avec un sourire aux deux hommes.


" Moi c'est Edwin, s'il vous plait évitez les Ed ou les Eddy, je laisse ça aux Edouard, je suis votre guide et accessoirement votre chauffeur le temps de l'enquête. Je vous en prie prenez place et que celui qui monte derrière évite d'écraser l'ordi portable sur le siège, ce bijoux vaut une vraie fortune, et pour le coup c'est notre relai numéro un avec le quartier général. "

Ne prenant pas la peine de tendre sa main pour prolonger la rencontre, il contourna rapidement le véhicule pour trouver place sur le siège conducteur, laissant les agents s'installer à leur tour. Une fois tout le monde en place dans la BMW, il enclencha le contact et prit la route dans un léger vrombissement de moteur. Il avait une conduite agréable et sûre, ne souhaitant sans doute pas être contrôlé par un agent policier.


" Vous pouvez être à l'aise et causer devant moi, je suis autant dans le bain que vous, j'ai les mêmes infos, un fax du même dossier et on me tient au jus en même temps que vous, donc pas de soucis de fuite. "

Comme pour confirmer ses dires, l’appareil situé sur le siège arrière se mit à émettre un léger bip, comme un téléphone ferait lors de la réception d'un message. Edwin s'adressa alors à l'agent situé derrière lui, lui lançant un regard dans le rétroviseur.

" Ha, y a du nouveau. Ce bruit vous allez vite apprendre à l'aimer si vous êtes dans une impasse, et à le haïr si les cadavres commencent à pleuvoir. J'ai eu l'cas y a quelques mois, ça arrêtait pas d'biper et à chaque fois un nouveau môme mort, l'mec sur l'affaire j'ai bien cru qu'il allait devenir dingue. J'aime vraiment pas les enquêtes avec des morts, pourtant dès qu'y en a une on m'colle dessus. " *le jeune homme réprima un frisson avant de reprendre* " Vous pouvez ouvrir le clapet, on est direct sur la bonne page, j'aimerai bien connaître mes nouvelles directives, parce que vous pouvez être sûrs qu'ils vous envoient pas un simple message de Bienvenue les gars."

Cela n'avait rien d'un message d’accueil en effet. Sur l'écran s'affichait une simple adresse, et quelques mots annonçant une nouvelle scène de crime. Le message bien que peu fourni était clair, ils étaient attendus là bas, et au plus vite. Changeant de cap, la voiture noire ne mit pas plus de quinze minutes à atteindre sa destination, le pilote connaissant les rues à merveille. Aussi ils se trouvèrent très vite devant un immeuble de quatre étages, en brique rouge, dans un quartier modeste jumelé à celui d'un meurtre précédent. Attrapant dans la boite à gant une sorte d’appareil photo, Edwin sortit du véhicule à présent garé.

" Welcome to Washington DC boys ! "
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Ven 9 Déc 2011 - 15:24

L'agent Grifter fit une remarque intéressante en ce qui concernait le génome X. Lui même porteur de ce génome, il était possible que les assassins ne soient pas forcément mutants mais de simples porteurs. Néanmoins, étant tous différents à chaque fois, il s'agissait d'une étrange coïncidence qu'ils soient tous porteurs ou mutants, cela cachait quelque chose. Aucun des éléments ne collait et tout semblait encore bien flou dans la tête de Russell. Néanmoins, en évoquant son génome, Grifter rappela à l'agent Volt qu'il était une menace potentielle, un mutant en devenir.

*Je vais t'avoir à l’œil... Qui sait à quel moment ton génome décidera de se manifester...*

Une fois dehors, Cole resta silencieux, contrairement à la pipelette qui leur servait de guide. Il ne parlait pas spécialement plus que nécessaire mais c'était déjà trop pour Russell qui regrettait déjà de ne pas être aidé par l'agent Miller sur cette mission. L'agent se présenta par son prénom. Russell n'aimait pas appeler les gens par leur prénom. Cela force une certaine proximité dont il se serait bien passé. Il ne perdit heureusement pas de temps en politesse et moult présentations et se dirigea vers la voiture. Volt laissa la place du mort à Grifter, préférant éviter de se retrouver à côté du nouveau, espérant ainsi éviter une avalanche de questions.

Une fois installé sur la banquette arrière, Russell sortit son carnet de note et ajouta quelques lignes sur une page vierge. Afin de ne pas avoir à relire constamment le dossier, il nota les éléments essentiels ou qu'il souhaitait approfondir pour le moment. Il n'eut cependant pas le temps de réfléchir davantage aux éléments déjà présents, Edwin reprit la parole. Juste après, l'appareil situé à côté de Volt se mit à biper. L'agent se remit à parler. N'arrêtait-il donc jamais ? Cependant cette fois il s'adressa directement à lui, l'invitant à utiliser son précieux appareil.

Russell tendit la main vers le clapet et le souleva délicatement. Même s'il maitrisait maintenant son pouvoir, il se souvenait toujours de l'époque où il ne pouvait pas toucher le moindre élément électrique sans tout faire sauter. Il ne risquait maintenant plus rien et portait en plus des gants pour éviter ce genre de problème. Il prit note de l'adresse indiquée et constata sans étonnement que le quartier indiqué était jumelé à un des précédents meurtres. A bien y regarder, tous les quartiers où les meurtres avaient été commis étaient les uns à côté des autres
.

*Est-ce une mise en scène ? Ça me parait trop beau pour être vrai... Les assassins seraient assez stupides pour commettre leurs crimes dans le même coin ?*

Cela facilitait plus ou moins les recherches. Mais leur terrain de jeu semblait s'étendre au fur et à mesure, ce qui n'apportait rien de bon. Russell communiqua l'adresse à Edwin qui s'empressa de changer de direction.

"Dans un sens, c'est une chance. Le crime est encore frais et cette fois, nous pourrons réunir nous-même les preuves et peut-être en découvrir d'autres. En espérant que l'équipe déjà sur place ne soit pas en train de tout saccager..."

Ils arrivèrent peu après et descendirent aussitôt de la voiture. Russell rangea son carnet dans sa poche intérieure et s'engouffra dans l'immeuble, sans prendre la peine de relever à l'exclamation d'Edwin. Il la trouvait idiote et il passait pour un agent de voyage un peu idiot. A peine sur les lieux du crime, Volt examina la pièce dans son ensemble puis prit la peine d'examiner les éléments déjà évoqués dans les précédentes affaires, ayant déjà oublié que sur cette affaire il avait 2 coéquipiers.
.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Sam 10 Déc 2011 - 21:53

Il était rare pour Grifter de travailler avec autant d'agent sur une mission, généralement ses contacts avec d'autres membres du Shield durant des missions se résumaient au transport, à l'évacuation et parfois - le plus rarement possible - à des renforts. Alors, si l'idée de travailler en duo n'était pas habituelle pour lui, être chaperonné l'était encore moins.

Et leur guide ne semblait pas du genre à se faire discret. C'était un véritable moulin à parole, le complet contraire de l'agent Blake. Il était plus jeune que Grifter, fumait, parlait, et faisait des anecdotes plus ou moins inutiles. Pour faire simple, il avait un profil de civil, et il jurait fortement avec la plupart des autres agents de l'organisation qui se résumaient bien souvent à des membres d'autres services secrets que l'O.N.U. avait décidé de transférer à l'organisation internationale de contre-espionnage et de lutte contre le terrorisme.

Cela dit, il y avait quelque chose chez ce Edwin qui forçait la sympathie. Évidemment, on le trouvait facilement pénible, mais son débit de parole faisait en sorte que l'on s'habituait étrangement à sa présence, quand bien même cette dernière ne plaise pas.

Grifter était monté à l'avent du véhicule, au coté d'Edwin, qui parlait tout en conduisant. Au moins, il conduisait bien. Mais la balade s'arrêta quand un message leur fut envoyé via le pc du conducteur, leur indiquant une nouvelle scène de crime. Changeant de direction ils se rendirent rapidement sur les lieux.

Russel fit remarquer, à juste titre, que cette fois au moins il pourrait eux même se rendre compte de ce qu'il en est sur place et récolter les indices. Girfter était du même avis, et d'un autre coté, ce meurtre était rassurant car il leur permettait de se mettre immédiatement au travail.

Une fois sur place, Edwin fit une déclaration digne d'une série télévisée alors que Russel s'engouffra dans l'immeuble sans même prendre la peine de vérifier sil était suivi ou pas. Grifter lui emboita le pas, se demandant si finalement cette enquête n'allait pas être menée comme en parallèle plutôt qu'en équipe. Alors que son collègue vérifiait avec minutie les détails de la scène de crime, vérifiant si l'on y retrouvait tout les éléments présent sur la précédente, Grifter préféra étudier les choses sous un autre angle, puisque si quelque chose était à noter, l'agent Blake le remarquerait, lui pouvait se concentrer sur autre chose.

Aussi, il se dirigea à toutes les fenêtres, tentant d’apercevoir quelqu'un qui trainerait dans les parages, dans la rue, sur un toit, ou même à une fenêtre. En sommes, il voulait savoir si quelqu'un tentait d'observer l'appartement. N'ayant pas de profil pour le ou les tueurs, il partait du principe qu'il(s) les possédai(en)t tous, donc il y a avait une possibilité de voir le(s) coupable(s) roder dans les alentours pour s'assurer que la police s’intéresse à son action.
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P.N.J.

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 04/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Mar 31 Jan 2012 - 1:57

Edwin laissa échapper un léger soupir lorsqu'il vit les deux agents s'empresser de s’engouffrer dans l'immeuble. De quoi avaient ils peur ? Que le cadavre s’envole ? Il n'aimait pas se presser lui, la seule adrénaline qu'il aimait était celle ressentie lorsqu'il piratait des systèmes de sécurité puissants.

Haussant mollement les épaules, il suivit le mouvement, les mains croisées derrière la nuque, l'attitude tranquille. Il n'avait pas particulièrement envie de voir un nouveau cadavre, d'autant qu'il avait déjeuné il y a peu, aussi décida t il de laisser les deux hommes bien plus expérimentés s'occuper de ça, attendant, appuyé d'une épaule contre l'encadrement de l'appartement.


" Alors ? "

Il se doutait bien qu'aucune information nouvelle n'allait émaner si rapidement, mais il ne voyait pas quoi dire d'autre pour rappeler qu'ils travaillaient en équipe. Se poussant pour laisser passer l'équipe scientifique et leur prélèvement qui quittait l'appartement, il ne put s’empêcher de suivre la glacière qu'ils portaient des yeux. Au moins ils devaient avoir de l'Adn... encore. Retrouvant sa position initiale, il jeta un coup d’œil vers l’intérieur de la pièce. Sur le comptoir de la cuisine américaine, une cafetière lui faisait de l’œil. Mais un autre regard sur ses compagnons de mission le dissuada de ne serai ce qu'essayer de se servir une tasse.

" Dis Grif' ... j'peux t'appeller Grif' ? J'vois que tu lorgnes dehors... y aurait pas une caméra par hasard ? "

Plus loin dans le couloir, l'agitation commençait à naitre. En effet, les voisins curieux par tant de passages étranges pointaient tour à tour leur nez hors de chez eux, se rassemblant pour échanger quelques hypothèses fumeuses, et un lot de commentaires et de rumeurs naissantes.

" Ça s'agite, les flics ne vont pas tarder à mon avis, faudrait s'activer un peu avant d'leur laisser l'terrain. J'aime pas trop traiter avec eux. Mais bon ils sont pratique pour les dépositions, après y a plus qu'à directement les prélever sur leurs serveurs informatiques, pas besoin de s'encombrer à blablater avec les civils témoins...ou non. "

Cette fois le regard d'Edwin s'était attaché au cadavre de la victime. Et merde, lui qui ne voulait pas la voir. Ça sentait encore les mauvais rêves. Celui ci n'avait pas grand chose de différent des autres scènes. Sauf une chose, la femme était blanche, très blanche, la peau laiteuse même. Ses cheveux avait la couleur des carottes, à moins que ce ne fut le sang qui leur donnait ce reflet. Secouant la tête, l'homme détacha son regard pour analyser la pièce. Rien ne lui sautait aux yeux, un petit appartement douillet mais pas spécialement aisé. Un canapé lit, unique... une célibataire sans doute.

Haussant les épaules, Edwin tint le silence, il n'était pas enquêteur, ni même expert en scène de crime, il préférait donc laisser les conclusions à ses coéquipiers.

Quelques instants plus tard, le téléphone portable d'Ewin laissa échapper quelques *bip bip* signifiant qu'il avait reçu un message. Le jeune homme tira l'appareil de la poche intérieure de sa veste pour l'analyser. Il laissa échapper un long sifflement avant d'enfin se décider à entrer dans la pièce.

" Bon... on doit apparemment récupérer un truc. Les gars des prélèvements... qui sont vachement rapides hein, soit dit en passant... mais pas super minutieux pour le coup, m'est avis qu'ils vont se faire taper sur les doigts ! Bref... ils ont trouvé du sang qui n'appartient pas à notre jeune amie, Fleur Gaston Anton, quelque part autour de ses lèvres. Me demandait pas comment ils ont eut l'idée de piocher le sang là alors qu'elle en a partout, c'est eux les pro de l'hémoglobine pas moi ! Enfin... ils demandent qu'on s’intéresse un peu plus à la bouche de la demoiselle. "

Ce qu'il pouvait haïr les corps. Les corps morts bien sur, surtout ceux des femmes. Il aimait tant ceux vivants. Aussi ne s'occupa t il pas de la demande de ses supérieurs, laissant l'un des deux hommes s'occuper de ça.

Regardant le plafond en attendant que ce fut fait, il eut un arquement de sourcils lorsqu'il rebaissa les yeux pour voir l'explorateur buccal glisser deux doigts dans la gorge de la victime, en tirant... un doigt ? Coupé net par les dents combative de la rouquine. Mieux encore, une petite bague dotée d'un blason était remontée le long du membre pour s'accrocher à la jointure du doigt, alors que l'agent l'avait extrait. Assurément, cette victime ci était morte avant que le petit rituel ait commencé, étouffée à petit feu par l'anneau obstruant sa gorge et l’empêchant d'avaler le doigt.


" Ah merde non les mecs... là c'est dégueulasse !! "


.
[ Pour Adam --> Personne de particulièrement "louche" visible, il y a bien quelques caméras dans la rue, mais une seule pourrait avoir l'angle suffisant pour être intéressante. Je vous laisses prospecter si vous le souhaitez, demandez moi si vous avez des questions pour étayer vos posts ^^
Pour Blake, répond uniquement si ça t'inspires d'avantage, sinon je peux encore étayer, cependant comme tu es la première a répondre, quelque chose me dit que c'est toi qui va te coller à l'extraction x) ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Mar 31 Jan 2012 - 13:56

Puisqu'il portait des gants, Russell pouvait se permettre de toucher chaque élément de l'appartement. Pourtant, il n'en fit rien. Pas par flemme ni par manque de professionnalisme mais parce qu'il était inutile de toucher à tout pour trouver quelque chose d'intéressant. Après un bref coup d'oeil à la pièce, il se dirigea vers l'endroit où se trouvait le corps. Il croisa l'équipe scientifique qui quittait déjà les lieux du crime. Ils avaient eu le temps de collecter déjà toutes les preuves ? Pourtant le crime venait à peine d'être découvert, étrange. Sans doute l'heure de la pause déjeuner qu'ils ne voulaient absolument pas louper. Russell avait un certain mépris pour ces types qui se disaient scientifiques. La plupart ne faisait que fanfaronner, clâmant à qui voulait bien l'entendre que c'était uniquement grâce à eux si une enquête avançait et si l'on capturait le meurtrier. Rien n'agaçait plus le mutant que d'entendre de pareilles inepties. Ils se disaient "équipe" scientifique mais chacun travaillait pour soi, ne révélant pas les informations intéressantes aux autres pour ensuite récolter plus de gloire, ralentissant ainsi grandement l'enquête. Non décidement, Russell ne pouvait pas les voir en peinture et n'était pas si mécontent que ça de les voir quitter la scène de crime. Au moins il ne les aurait pas dans les pattes, l'interdisant de toucher à quoique ce soit tant qu'ils n'auraient pas fini.

Edwin rappela sa présence par un "alors?" teinté d'indifférence. Volt tourna la tête vers lui pour constater qu'il n'avait pas bougé de l'entrée. Décidement, ce type était juste bon à leur casser les pieds. Surtout les oreilles pour le moment. Russell ne prit pas la peine de répondre, se contentant d'un bref grognement agacé avant de retourner examiner la pièce où le crime avait été commis. La scène avait quelque chose de surréaliste mais Volt n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Cependant, il haussa un sourcil en constatant quelque chose qui tranchait radicalement avec les autres meurtres similaires. La victime était blanche. Très pâle, rousse, les yeux clairs... Rien ne correspondait avec les autres victimes. Pourquoi un changement si radical ? De plus, ils étaient dans des quartiers réputés métisses voire noirs et très peu de blancs s'y aventuraient. Alors y habiter, encore moins. Néanmoins, même si cette femme habitait bien ici, rien n'expliquait pourquoi cette fois, c'était une femme blanche qui avait été tuée. S'agissait-il bien des mêmes assassins ou seulement d'autres personnes qui avaient voulu les imiter ? Il n'était pas rare de voir des copycats profiter de serial killer pour tuer à leur tour, utilisant les mêmes techniques pour tout mettre sur le dos de l'assassin. Pourtant, l'affaire ne devait pas avoir été ébruitée plus que ça, ce qui était étrange.


*Si c'est une mise en scène, c'est plutôt réussi. J'ai tout de même l'impression que ce meurtre n'est pas forcément lié aux autres... Ou alors quelque chose a changé pour de bon.*

Russell examina le corps, notant les diverses marques qu'il portait. Quelque chose clochait en plus du fait que la femme soit différente des autres victimes mais l'agent ne parvenait pas à trouver quoi. Ewdin reprit la parole, sortant Russell de ses interrogations intérieures. S'activer ? L'arrivée des flics n'allait en effet pas les aider, ceux-ci était réputés pour réussir à détruire plus de preuves qu'ils n'en collectaient.

*Foutus flics. Ils auraient au moins pu se perdre en cours de route, ça nous aurait fait gagner du temps.*

Volt se demanda si, en les occupant avec une boite de beignets, il parviendrait à avoir la paix suffisamment longtemps pour terminer d'examiner la scène dans son ensemble. Mais ne possédant aucune boite de beignets, il douta que son seul sourire suffirait à les dissuader de pénétrer dans l'appartement. De toute façon, sourire ne faisait pas partie des habitudes de Russell et il n'était pas convaincu d'y parvenir. Ou s'il y parvenait, ce serait un sourire forcé quelque peu effrayant qu'il leur servirait. Aucun intérêt donc. Le temps pressait.

L'examen du corps fut plus rapide que prévu et Volt s'occupa davantage de ce qui l'entourait, cherchant d'éventuelles marques, traces ou indices possiblement laissés par le ou les assassins. Cet examen fut assez bref, interrompu par un bruit répété provenant de la poche d'Edwin le courageux. Russell lui lança un regard oblique puis retourna à ses occupations. Cependant, l'homme leur révéla quelque chose d'intéressant. L'équipe scientifique n'avait pas fait son travail convenablement ?


"Bande de rats de laboratoire inutiles..." marmonna t-il entre ses dents

Définitivement, Russell n'arriverait jamais à accorder la moindre estime à ces personnes, tellement pressées de terminer leur travail et de récolter le bénéfice du travail des autres. Puisqu'il fallait s'occuper du cadavre et qu'il était à côté, Volt se dévoua. Le cadavre générait en lui l'indifférence la plus totale. Les corps ne l'avaient jamais perturbé plus que ça. Depuis la mort de sa fille, quelque chose s'était brisé en lui et rien ne semblait pouvoir le toucher.

Il attrapa la mâchoire de la victime et la tourna sur le côté pour mieux voir le sang présent autour de sa bouche. En effet, les marques avaient quelque chose de particulier, comme si elle avait avalé quelque chose. Russell entrouvrit les lèvres de la jeune femme et ne vit rien de spécial. Il lui ouvrit alors la bouche, la mâchoire émettant un craquement sinistre. Quelque chose semblait être coincé au fond de la gorge de la jeune femme. Plissant les yeux pour essayer de voir quoi, Volt finit par avancer les doigts, attrapant l'objet en question. Il le retira et fronça les sourcils en constatant qu'il s'agissait d'un doigt. Un doigt pourvu d'une chevalière. Edwin s'exclama soudainement, dégouté par ce qu'il voyait. Sans prendre de gants, Russell s'avança vers lui et lui planta le doigt sous le nez.


"Ce blason. Il vous dit quelque chose ?"

Russell ne comprenait pas. Si le doigt appartenait à l'assassin... pourquoi celui-ci ne l'avait pas retiré ? C'était tout de même une énorme preuve.
.
Revenir en haut Aller en bas
Grifter

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 20/05/2011

Fiche Tecnhique
Metier: Agent du S.H.I.E.L.D.
Age : 29 ans
Nationalité : Etats-Unien

MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   Mar 31 Jan 2012 - 18:17

Grifter ne notait rien de particulier, et le nombre croissant de curieux ne l'aidait pas à faire le tri, avec tout ce monde, impossible de dire si parmi eux des personnes étaient là pour une autre raison. Russel avait beau ne pas être bavard, voir il agissait tout simplement en solitaire, Girfter faisait tout de même confiance à ses capacités pour examiner la scène, il se concentra donc sur les alentours. Edwin l’apostropha au moment où il allait quitter la fenêtre.

- Dis Grif' ... j'peux t’appeler Grif' ? J'vois que tu lorgnes dehors... y aurait pas une caméra par hasard ?

- Non, tu ne peux pas m'appeler Grif'. Cela dit, il y a bien quelques caméras dehors, des amateurs curieux mais le bruit qui court et l'odeur de sang va vite ramener la presse dans les parages, on devra sortir par une sortie de secours à mon avis.

Grifter s'écarta donc de la vitre, s'attardant un instant sur la porte. Aucune trace d'effraction comme pour les autres scènes. Cela l'ennuyait, il espérait que Russel trouverait plus de choses que lui en examinant la scène directement autour de la victime. Il se retira de l'embrasure quand il vit les voisins s’agglutiner dans le couloir, tout ceci devenait franchement gênant. Edwin fit une déclaration au sujet de l'arrivée de la police, encore des ennuis en prévision.

Daniel rejoignit Russel, observant la scène lui même sans dire un mot. La victime était blanche, ce qui excluait d'un coup toute forme de meurtre racial. Contrairement aux précédentes femmes tuées, comme si le tueur n'avait pas réalisé son habituelle pendaison par les chevilles avant de trancher les poignets et de la laisser se vider de son sang.

Edwin se manifesta encore une fois, après avoir du répondre à un appel, il parla de la bouche de la victime. Russel l'examina et après quelques longues secondes, il extirpa un doigt, visiblement coincé à l'entrée de la gorge. Il y avait encore une chevalière sur le membre. La pauvre jeune femme n'avait pas hésité à arracher l'un des doigts de son agresseur en se défendant pour finalement mourir étouffée à cause de cette bague, c'était triste, peut-être aurait-elle réussi à survivre si elle avait craché le doigt au lieu de tenter de l'avaler.

Russel se déplaça vers Edwin, qui semblait déjà dégouté à longue distance, lui demandant s'il connaissait le signe présent sur la chevalière. Avant que le jeune homme n'ait pu répondre, les sirènes de police commençaient à se faire entendre et Grifter préférait parler de leurs conclusions dans un endroit moins exposé aux oreilles indiscrètes, et dans la mesure du possible, il voulait éviter la police.

- On aura tout le temps d'en discuter dans le véhicule, la police arrive et il vaudrait mieux l'éviter pour le moment. On devrait prendre l'escalier de secours, ça nous permettra d'éviter de sortir en face de tous les curieux en bas de l'immeuble.

Cette scène de crime était vraiment particulière, elle était la première victime blanche, la première qui avait lutté. Était-ce le même meurtrier ? Pensait-il trouver une femme noire en arrivant, laissant le temps à l'habitante de se défendre ? Il était difficile de savoir, mais la bague était une piste à creuser.
.

_________________
Adam Diskent / Joshua Creed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mission des plus secrète. [Scénario de groupe : Russell / Grifter ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: Washington D.C. :: Les Rues-