X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Mar 18 Oct 2011 - 15:12

"J'm'en occupe."

Amy ouvrit de grands yeux en voyant Will se lever et se diriger vers le vieil homme. Ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait, oui il l'agaçait, mais il suffisait de l'ignorer. Quelle autre idée Edge pouvait avoir en tête ?

"Vous couinez parce qu'vous trouvez qu'elle vous parle mal... mais vous êtes pas mieux. C'pas très gentil d'la traiter comme ça. Excusez vous ou j'vais vous montrer qu'la plus dangereuse, c'est pas elle."

Ce n'était pas à cause de son agacement à elle qu'il avait réagi, ce n'était pas elle qu'il voulait protéger, mais la petite blonde inconnue. L'italienne serra les dents, sentant la jalousie monter en elle. Elle posa son regard sur Erika, elle avait suffisamment de verve pour se défendre seule, cependant elle semblait encore bien jeune, et se faire traiter de monstre ne devait pas être évident, c'était sans doute cela qui la forçait à être si amère avec ceux qui lui parlaient. De la jalousie, l’italienne passa à la compassion envers la Russe et elle lui offrit un sourire rassurant, alors que l'homme s'avançait vers elles. Il présenta ses excuses, Amy n'y croyait pas, pas plus qu'Erika visiblement. Tant pis, qu'il aille au diable ce vieux crouton détestable. Mais l’enfer ne fut pas la destination choisie :

Venez avec moi jeune homme, j'ai une correction à vous infliger par contre.

Incroyable... Le papy provoquait Will, c'était complétement fou, et ridicule. Amy eut envie d'éclater de rire... envie qui passa soudainement quand Edge emboita le pas du grand père. Il n'allait pas rentrer dans son jeu quand même ? La mutante ouvrit la bouche pour retenir son ami, mais la Russe fut plus rapide, l'attrapant par le bras. Elle avait peut être de la sagesse en fin de compte cette petite blonde.

-« J’ai des comptes à régler avec lui. Ne lui donne pas ce qu’il veut et fiche le camp d’ici. Comme ça, tu ne me gêneras pas. »

Ou pas en fait... Elle aussi voulait se battre. C'était quoi ce délire, ils souhaitaient réellement affronter un... vieux ?! Ouvrant de grands yeux éberlués vers Will qui semblait fulminer sur place, elle lui emboita le pas quand il sortit à la suite de la Russe, c'était vraiment n'importe quoi...

En sortant Amy ne remarqua pas tout de suite la grande blonde vêtue de blanc, son regard fixé sur Erika qui attrapait Magneto par le collet. Ce ne fut que lorsque Emma prit la parole que la mutante la remarqua, ne comprenant pas trop comment elle avait fait pour ne pas la voir avant, tant elle semblait irradier. Un peu intimidée pour une fois, et surtout beaucoup larguée par la situation, Amy se contenta de garder le silence, prête à arrêter ou aider Will si ça venait à dégénérer.

.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Mar 18 Oct 2011 - 15:39

Le vieux se leva pour s'excuser et même proposer de leur payer leurs consommations. Les excuses n'avaient pas l'air sincères mais il les fit, ça lui suffisait.

"Inutile, j'ai d'jà payé."

Will observait cet homme qui ressemblait vraiment à un vieux tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Mais faire tourner des cuillères dans des tasses n'était pas à la portée du commun des mortels. Même si le pouvoir semblait ridicule au premier abord, William était convaincu qu'il pouvait faire bien plus que jouer à la dînette sans toucher les ustensiles. Le soit disant Magneto se tourna ensuite vers lui, lui promettant une correction et lui donna rendez vous dehors. Il voulait le punir ?

William éclata de rire devant la tournure inattendue des événements. Mais il comptait bien aller se battre avec ce drôle de vieux tourneur de cuillères. Parce qu'il avait manqué de respect à Erika. Parce qu'il se moquait d'eux. Parce qu'il voulait lui même se battre avec Will. Parce qu'il avait un don ! C'était également le moyen de mettre un point final à cette histoire qui mettait mal à l'aise Amy.

Il allait emboiter le pas au vieux lorsque Erika le retint par le bras. Que voulait-elle ? Il s'attendait à ce qu'elle lui dise que ce n'était pas la peine, qu'il était parti et que cela lui suffisait. Mais non. Il la gênait ? Lui ? Alors qu'il venait de prendre sa défense ? La réponse de la blonde fit bouillonner Will sur place. De qui se moquait-elle ? Il détestait qu'on lui donne des ordres, surtout venant de quelqu'un de plus jeune que lui. Le mutant n'avait qu'une envie : surtout faire l'inverse. C'était SON combat et il comptait bien le faire.

Will sortit en courant après Erika, la suivant des yeux pour ne pas la perdre de vue. Elle tourna dans une ruelle et il s'y engouffra également, se dédoublant aussitôt. Il ne remarqua pas la belle femme blonde qui semblait leur parler, trop en colère pour regarder autre chose que le vieux et la blonde. Son clone se jeta sur Erika, lui maintenant un bras dans le dos, la tenant contre lui de son autre bras afin qu'elle ne puisse plus bouger ou lui mette de coups.


"C'est toi qui m'gène gamine alors reste tranquille..." chuchota le clone à son oreille

L'original s'avança jusque devant Magneto, se craquant les poings, attrapant le couteau à sa ceinture. Il dévisagea la russe puis s'intéressa de nouveau au vieux. Il était sur les nerfs et une bonne bagarre lui permettrait de se calmer. Il voulait se battre et la réaction de la blonde l'avait poussé à bout. Jamais il n'aurait tapé sur un vieux en temps normal mais celui ci n'était pas qu'un simple vieux...


"Alors comme ça, t'veux m'apprendre les bonnes manières ? Y en a d'autres qui ont essayé avant toi... Allez, montre moi ! J'suis certain qu'tu sais faire mieux qu'faire mumuse avec une cuillère, vieux fou !!"
.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Jeu 20 Oct 2011 - 22:42

-« Je crois qu’on a des comptes à régler, vieux débris. »

Ça commençait bien pour notre cher Magnéto, il attendait plutôt le jeune garçon et voilà que c'est Erïka qui arrive, encore en lui manquant de respect, décidément il aurait bien aimé lui refaire son éducation. Elle attrapa Magnéto par le collet avant de le plaquer contre le mur, et c'est ça ce moment que Magnéto eut un grand sourire en entendant une voix qu'il ne pouvait oublier, celle d'Emma Frost.

- Bonjour Eric, quelle agréable surprise, je ne pensais pas trouver une personne si raffinée que toi dans ce quartier si... banal.

Tout est relatif ma chère Emma, nous dirons que je prenais un thé en attendant un ami et que je suis tombé sur ton élève, sauf si je me trompe.... Si c'est le cas, j'oserai te demander de faire un effort pour ce qui est du respect qu'ils doivent avoir envers les personnes âgées. Surtout Erïka, elle est dangereuse.

Voilà maintenant le petit garçon qui arrive. Et voilà qu'il se dédouble, un pouvoir intéressant quand il est bien utilisé. Le clone ou l'original s'occupe d'Erïka, c'est une bonne chose, Magneto semblait juste à avoir à s'occuper de lui, sortant son couteau, il ajouta:

"Alors comme ça, t'veux m'apprendre les bonnes manières ? Y en a d'autres qui ont essayé avant toi... Allez, montre moi ! J'suis certain qu'tu sais faire mieux qu'faire mumuse avec une cuillère, vieux fou !!"

Magnéto ne prit même pas le temps de répondre, il prit juste le contrôle du couteau du garçon pour lui placer sous la gorge. Rien de tel que de sentir une lame sous la gorge, se sentir bien proche de la mort... Enfin qu'allait-il se passer maintenant?
.
Revenir en haut Aller en bas
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Ven 21 Oct 2011 - 15:30

Emma assista silencieusement à la scène, puis, une fois Erika immobilisée et que le couteau menaçait la gorge de William, elle s'avança d'un pas lent, calme et gracieux, repoussant ses cheveux derrière ses épaules, appliquant une main rassurante sur celle d'Amy avant de la dépasser pour se diriger vers Magneto et Edge, inclinant légèrement la tête vers ce dernier pour lui parler par le biais de son esprit.

** Il y a des batailles jeune homme qui ne se gagnent pas avec les poings, et qui demande préparation et réflexion. Celle que tu as engagé à l’instant est une de celle ci, aussi calme toi, tu ne seras pas victorieux aujourd'hui. Et je serais gré à ton alter égo de relâcher mon élève, j'ai eu une longue journée et je suis pressée de retrouver mon foyer en sa compagnie. **

La Psionique arriva au niveau des deux hommes se tournant vers Magneto.

" Tu ne te trompes pas cher ami, cette jeune fille est bien l'une de mes étudiantes. Il est vrai qu'elle est impulsive, caractérielle et violente, mais n'est ce pas là des qualités que tu apprécies chez tes propres petits protégés
? *fin sourire* Cependant je suis au regret de t'apprendre qu'elle restera ainsi jusqu'à ce que le temps lui ai appris à se modérer, nous n'avons pas pour habitude de modeler nos élèves selon nos souhaits... *la phrase n'était pas achevée, mais semblait rester en suspend, comme si il manquait quelques mots, lourd de sous entendus, l'on pouvait clairement comprendre le mot "nous" bien appuyé, mais ce fut autrement qu'elle reprit* ... ils ont le droit à leur caractère et leur libre arbitre. En attendant elle va rentrer avec moi et ne te posera plus de soucis aujourd'hui."

Sur ces mots elle se tourna vers la Russe.

" La récréation est finie Erika, rentrons, Charles doit nous attendre avec grande impatience."

Son ton était toujours aussi calme, mais quelque chose s'était durci dans sa voix, laissant comprendre à la petite Blonde qu'elle n'était pas satisfaite du tout de la situation dans laquelle elle la trouvait. La fin de sa phrase lui rappelait l'importance du paquet qu'elle transportait, et sans doute le fait qu'elle n'aurait pas du perdre du temps en querelles inutiles alors qu'elle était en charge du colis.

Emma se tourna une nouvelle fois vers Magneto, tendant une main gantée de blanc vers lui, paume ouverte vers le ciel, un sourire amical aux lèvres.

"Je dois admettre que je suis déçue Eric, je te pensai bien plus subtil pour tester nos semblables.S'il te plait, donnes moi ce couteau à présent, il serait dommage que quelqu'un soit blessé n'est ce pas ?"

La mutante agrandit son sourire, regardant un peu trop haut le vieil homme pour que ce soit ses yeux qu'elle fixe, toisant son front dégarnis et surtout dépourvus de son cher casque protecteur. Ainsi la phrase de la femme pouvait ne plus inclure William comme blessé, mais lui, Magneto. Ce n'était pas vraiment une menace, plutôt une mise en garde, Emma n'aimait pas qu'on joue avec les jeunes mutants et signalait que si le conflit ne cessait pas, son camps était tout choisi.
.



_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Sam 22 Oct 2011 - 5:47

Erïka n’avait rien vu venir. Elle tentait de se débattre, de se libérer, mais elle était coincée. Il la tenait. Il ne la lâchait pas. Il avançait vers Magneto. Il… avait un jumeau ?! Un clone de Will l’avait agrippée et la tenait fermement contre lui, serrant son bras dans son dos. Malgré la douleur qu’elle éprouvait lorsqu’elle faisait un mouvement inapproprié, l’adolescente n’arrêtait pas de gesticuler, cherchant à le faire lâcher prise. Elle n’y arrivait pas et sentit bientôt le souffle du clone dans son oreille. Il avait la voix de Will. Il ressemblait à Will. Il était Will. Le jeune homme était un mutant et sa compagne devait l’être également.

-"C'est toi qui m'gène gamine alors reste tranquille..."

Demander à une personne comme la Russe de rester calme était un peu trop demander. Lorsqu’on lui fichait la paix, qu’elle profitait calmement d’une bonne cigarette, c’était bien possible de la voir dans cet état. Cependant, elle ne pouvait se résigner à se calmer alors qu’on la maintenait de force. C’était impossible et la jeune fille se remit aussitôt à gesticuler, tentant de frapper le mutant d’une manière ou d’une autre. Cependant, elle décida que cela ne servait à rien de s’énerver, surtout si elle voulait entendre l’échange entre Emma et Magneto. D’ailleurs, sa professeur la toisa d’un œil sévère. Devait-elle s’attendre à être réprimandée ?

-« Tout est relatif ma chère Emma, nous dirons que je prenais un thé en attendant un ami et que je suis tombé sur ton élève, sauf si je me trompe.... Si c'est le cas, j'oserai te demander de faire un effort pour ce qui est du respect qu'ils doivent avoir envers les personnes âgées. Surtout Erïka, elle est dangereuse. »

Il n’avait pas fini de la traiter de dangereuse !? Elle en avait marre ! Elle avait la folle envie de lui régler son compte pour de bon à ce vieux débris sénile ! Elle était peut-être dangereuse, mais seulement lorsqu’on la provoquait, lorsqu’elle s’armait de quoi que ce soit faisant office d’arme – même ses poings – ainsi qu’une grande dose de colère. Il ne fallait pas trop la chercher. À moins d’être consciente qu’un combat la mettrait assurément en réel danger de mort, elle ne réfléchissait pas et se jetait dans le tas. Magneto n’oserait jamais la tuer, elle était une élève de Xavier, après tout. Lui faire du mal serait comme une provocation face au professeur, ce qui mènerait probablement à une guerre entre les X-Men et la Confrérie.

Emma s’avança gracieusement vers Will, comme elle savait si bien le faire, mais resta muette. Que faisait-elle ? Pourquoi ne parlait-elle pas ? Erïka tenta une fois de plus de se dégager et, étrangement, elle n’eut pas de mal à le faire. Frottant vigoureusement son bras endolori, elle jeta un bref regard derrière son épaule avant d’observer de nouveau la scène, alors que sa professeur s’adressait calmement à Magneto. Comment arrivait-elle à rester calme ainsi ? Parfois, Erïka aimerait bien y parvenir, mais c’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait à rien en restant calme et se devait d’agir afin d’obtenir ce qu’elle voulait, de laisser parler son corps qui bouillonnait et ne souhaitait que faire exploser ses émotions refoulées. Elle y voyait également un moyen de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Comment Emma Frost arrivait-elle à être si imposante, si sévère à travers le silence et le calme ? C’était un mystère qu’elle ne résoudra peut-être jamais.


-« Tu ne te trompes pas cher ami, cette jeune fille est bien l'une de mes étudiantes. Il est vrai qu'elle est impulsive, caractérielle et violente, mais n'est-ce pas là des qualités que tu apprécies chez tes propres petits protégés ? Cependant je suis au regret de t'apprendre qu'elle restera ainsi jusqu'à ce que le temps lui ai appris à se modérer, nous n'avons pas pour habitude de modeler nos élèves selon nos souhaits... »

Venait-elle bien d’entendre ce qu’elle avait entendu ? Alors qu’Emma laissait un court silence avant de continuer sa phrase, Erïka, elle, restait suspendue à ses lèvres. Son caractère qui lui amenait tant de problème, personne ne souhaitait le faire disparaitre ? La jeune fille avait beau se concentrer, elle ne parvenait pas à détecter le moindre mensonge. Alors, elle acceptait la personne qu’elle était ? Elle acceptait son caractère et patienterait, le temps qu’elle devienne plus sage, qu’elle calme ses ardeurs et sache se contrôler ? En était-ce ainsi pour le professeur Xavier, également ? Cela expliquerait pourquoi il ne l’avait jamais mise à la porte, ne l’avait jamais menacée de la faire quitter le seul lieu où elle se sentait réellement en sécurité. Charles Xavier était un homme bon et le sera toujours. Erïka le comprenait de plus en plus avec le temps.

-« ... ils ont le droit à leur caractère et leur libre arbitre. En attendant elle va rentrer avec moi et ne te posera plus de souci aujourd'hui."»

Avait-elle vraiment le choix ? L’affrontement s’était terminé avant d’avoir commencé. Ce n’était pas important. Erïka acceptait de suivre Emma afin de retrouver le calme de l’institut Xavier, le confort de sa chambre. D’ailleurs, Emma ne manqua pas de lui faire savoir qu’il était temps de partir.

-" La récréation est finie Erika, rentrons, Charles doit nous attendre avec grande impatience."

Erïka attrapa son paquet de cigarette, dans son sac. Elle en avait grand besoin et profita du fait qu’Emma terminait de régler cette situation pour glisser le tube entre ses lèvres. Elle l’alluma et en tira une grande bouffée. Jetant un regard à son paquet, il ne lui restait plus qu’une seule cigarette. Soupirant, elle s’éloigna et se dirigea vers la sortie de la ruelle, se disant qu’Emma la suivrait probablement. En passant aux côtés d’Amy, elle glissa le reste de son paquet dans la main de la jeune femme.

-« Tiens ton copain en laisse. La prochaine fois qu’il s’attaque comme ça à quelqu’un de la Confrérie, il y laissera sa peau. »

Sur ce, elle s’éloigna. Erïka ne portait pas la Confrérie dans son cœur et si elle pouvait convaincre quelqu’un de ne pas y entrer, elle le ferait. Enfin, elle était consciente que chaque personne restait libre de ses choix, mais elle se permettait de donner son opinion. Will l’avait attrapée par surprise, certes, mais dans une situation où ils auraient livré combat l’un contre l’autre, elle aurait été nettement désavantagée et se serait pris de nombreux coup. Si elle pouvait éviter de l’avoir comme ennemi, c’était mieux ainsi. Avec le temps, Erïka comprenait qu’avoir des ennemis, que de se montrer méchante avec des gens qui ne lui avaient rien fait, pouvait s’avérer mauvais. Déjà, elle était en danger de mort, pas la peine d’en rajouter d’avantage. Se dirigeant vers le véhicule d’Emma, qu’elle repéra rapidement, elle resta devant la portière passagère, attendant impatiemment son retour, observant les passants avec méfiance. Si Emma, Charles et bien d’autres croyaient qu’elle serait capable d’abandonner son côté agressif, elle devait se montrer à la hauteur. Cependant, elle ne le faisait pas pour eux, mais également pour elle. Avant, elle devait se débarrasser de son passé, pour de bon, afin de ne plus percevoir cette lueur de crainte dans son propre regard à chaque fois qu’elle arpentait seule les rues de New-York…
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Sam 22 Oct 2011 - 14:43

L'italienne avait vu William se dédoubler pour maitriser la petite Russe. La surprise qui apparut sur le visage de cette dernière amusa Amy un bref instant, mais ce n'était pas le moment de rire, la situation était sérieuse. Alors que la jeune furie blonde se débattait pour retrouver la liberté de ses mouvements, le couteau de Will avait glissé tout seul jusque sous sa gorge. Ainsi papy Magneto dirigeait tous les métaux et pas seulement les cuillères ? C'était un pouvoir bien plus intéressant et... dangereux.

La mutante remonta lentement la manche de sa veste et de son pull simultanément, glissant ses doigts contre sa peau mâte, afin d'atteindre son tatouage. Elle n'avait pas le temps de dessiner quelque chose, et ne comptait pas user de son couteau vu comment Mageto avait retourné la situation contre Will. Cependant il était hors de question qu'elle laisse ce vieux faire le moindre mal à son meilleur ami. Il savait éviter les lames, mais les crocs acérés d'une panthère noire déchainée ?

Elle n'eut pas le temps d'invoquer l'animal qu'une main se posa sur son épaule, et la grande blonde vêtue de blanc que le vieux avait appelée Emma s'avança. Elle fixait Will mais ne disait mots, cependant son ami relâcha la Russe, ce qui surprit Amy. Cette femme était peut être hypnotiseuse ou un truc comme ça ? Emma s'adressa ensuite au dénommé Eric. Ainsi elle était le professeur d'Erika ? Cela devait être une drôle d'école.

Alors que son attention était portée sur l'échange verbal, quelque chose fut glissé dans sa main. Elle baissa les yeux. Un paquet de cigarettes ? La mutante releva le regard sur Erika, bredouillant un vague "merci", un peu perturbée par l'autre scène se jouant non loin d'elles. La Russe lui dit quelque chose, parlant d'une Confrérie et de laisse, mais Amy avait déjà ramenée son attention sur le trio en plein échange.

.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Sam 22 Oct 2011 - 16:35

Le clone maintenait Erïka qui se débattait comme un diable. Mais tenue de la sorte, elle était inoffensive. William avait appris, à force d'expérience, à contenir quelqu'un et à l'empêcher de bouger. Il savait aussi comment se placer pour ne pas prendre un mauvais coup de la part de la personne captive. C'était rudement pratique et sacrément efficace même contre un adversaire d'une plus forte corpulence. En l'occurrence, la russe était plus frêle et petite que lui qui était un homme mais il la tenait surtout pour qu'elle ne s'implique pas dans la bagarre. Le vieux l'avait certes provoquée elle, mais Will voulait se battre contre lui et n'avait pas apprécié qu'il gâche leur rencontre.

Puisque son clone était occupé, il était désavantagé face au mutant mais ne se démontait pas pour autant. Il n'eut pas le temps de faire quoique ce soit, son couteau lui échappa des mains. Non, il s'arracha de ses mains et prit place sous sa gorge comme s'il était doté d'une volonté propre. Surpris, le mutant ne bougea pas un orteil, ne souhaitant pas s'égorger tout seul. Finalement, ce Magneto, comme son nom l'indique, manipulait toute sorte de métal et non juste les cuillères. Pouvoir qui fascinait William car vraiment pratique et puissant. De plus, il semblait le maitriser correctement, en tout cas il l'espérait. Will fut même effrayé au départ mais ça ne dura qu'un court instant. Il leva le menton, exposant davantage sa gorge.


"Hé bien ? T'attends quoi ? Tu vas m'tuer, là, en pleine rue, d'vant des témoins ? L'danger, c'est pas Erïka, c'est toi papy. Elle a son caractère ou ses humeurs... et si ça t'plait pas, personne t'oblige à la fréquenter." commença t-il en jetant un œil vers la blonde qui tentait de se débattre "T'es pas joueur en tout cas... C'pas un duel à la loyale ça... C'pour m'apprendre les bonnes manières ? C'est pas en me tuant que je vais apprendre !"

** Il y a des batailles jeune homme qui ne se gagnent pas avec les poings, et qui demande préparation et réflexion. Celle que tu as engagé à l’instant est une de celle ci, aussi calme toi, tu ne seras pas victorieux aujourd'hui. Et je serais gré à ton alter égo de relâcher mon élève, j'ai eu une longue journée et je suis pressée de retrouver mon foyer en sa compagnie. **

Il allait ajouter quelque chose mais cette voix le paralysa. Trop concentré, il n'avait pas vu Emma approcher et cette voix n'avait rien de vocal... elle lui parlait directement dans sa tête. Surpris, il tourna la tête vers la femme maintenant non loin de lui, fronçant les sourcils. Il n'avait pas spécialement apprécié l'intrusion de cette femme dans ses pensées. Encore une mutante... un vrai défilé. Ils étaient plus nombreux que ce qu'il pensait et il s'étonna de ne pas en avoir vu d'autres plus tôt. Mais il devait avouer qu'elle était une très belle femme et que grâce à ça, elle devait avoir une sorte de pouvoir sur les hommes... sans parler de don.

Aussi forte soit-elle, elle se trompait lourdement. Le but de William n'était en aucun cas de gagner cette bataille mais juste de se battre, de voir ce que valait ses semblables et surtout que le vieux laisse la russe en paix. La femme était donc le professeur d'Erïka. Professeur de quoi...? Le rouquin soupira et fit disparaitre son clone, rendant sa liberté à l'adolescente
.

"J'espère que j't'ai pas fait mal." chuchota le clone à l'adresse d'Erïka avant de s'évaporer

Le couteau était toujours sur la gorge de Will et la dite Emma -Eric l'appelait ainsi- le réclama. L'américain fut surpris de voir que le puissant papy accéda à la requête de la femme, lui donnant le couteau. Will en profita pour s'éloigner un peu, maudissant le vieux en silence et rejoignant Amy pour s'excuser de son comportement. En s'approchant, il entendit l'adolescente parler à l'italienne et la vit lui donner quelque chose.


"J'l'ai attaqué pour qu'tu n'ai pas à l'faire, même si tu m'as rien demandé, pour qu'il cesse d'te traiter de danger. T'allais lui donner raison là. Si j'ai envie de t'aider, c'est mon problème et si ça t'plait pas, t'as qu'à pas te foutre dans la merde." fit-il sans aucune animosité, disant simplement ce qu'il pensait

Il prit la main libre d'Amy dans la sienne et attendit que les 2 puissants mutants terminent leur discussion. Il se moquait de ce qu'ils pouvaient bien raconter mais Will voulait récupérer son arme !



(Ps pour Magneto : j'ignore comment va réagir ton perso alors je me suis permise de le faire agir ainsi. Si tu estimes qu'il fait autre chose, dis le moi, je modifierai mon post en fonction Wink)
.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Mer 26 Oct 2011 - 22:26

" Tu ne te trompes pas cher ami, cette jeune fille est bien l'une de mes étudiantes. Il est vrai qu'elle est impulsive, caractérielle et violente, mais n'est ce pas là des qualités que tu apprécies chez tes propres petits protégés ? Cependant je suis au regret de t'apprendre qu'elle restera ainsi jusqu'à ce que le temps lui ai appris à se modérer, nous n'avons pas pour habitude de modeler nos élèves selon nos souhaits, ils ont le droit à leur caractère et leur libre arbitre. En attendant elle va rentrer avec moi et ne te posera plus de soucis aujourd'hui.

Ma chère Emma, comme tu dis, mes petits protégés le sont, mais ils savent se maîtriser tu connais mon respect pour Charles, il en va de même pour mes protégés, ils se doivent de le respecter. Il est vraiment dommage que Charles et moi n'ayons pas la même vision du monde de demain, nous aurions pu rester tous ensemble. Sinon, je vois que tu te portes à merveille, nous serions ravis de te revoir dans mon manoir, j'espère que tu viendras y prendre le thé comme avant.

Magneto n'était certes pas très télépathe, voir pas du tout en fait, mais il savait jouer sur la psychologie des gens. Il est vrai qu'il serait terriblement heureux de revoir Emma revenir mais il savait que cela n'allait pas être une tâche facile. Cela étant, ils étaient tous les deux ennemis désormais. Magneto laissa la couteau sous la gorge du jeune qui ajouta:

"Hé bien ? T'attends quoi ? Tu vas m'tuer, là, en pleine rue, d'vant des témoins ? L'danger, c'est pas Erïka, c'est toi papy. Elle a son caractère ou ses humeurs... et si ça t'plait pas, personne t'oblige à la fréquenter." commença t-il en jetant un œil vers la blonde qui tentait de se débattre "T'es pas joueur en tout cas... C'pas un duel à la loyale ça... C'pour m'apprendre les bonnes manières ? C'est pas en me tuant que je vais apprendre !"

Jeune homme, vous voyez bien que je discute avec une dame non? Je vous prierais d'attendre quelque peu, il serait dommage que vous soyez égratigné parce que vous êtes trop impatient.

Magneto rigolait de tout ceci intérieurement sans trop savoir ce qui allait se passer par la suite, cela dit, il entailla légèrement le garçon avec son couteau histoire qu'il reste calme.

"Je dois admettre que je suis déçue Eric, je te pensai bien plus subtil pour tester nos semblables.S'il te plait, donnes moi ce couteau à présent, il serait dommage que quelqu'un soit blessé n'est ce pas ?"

Emma, notre échange est donc terminé, j'en suis très déçu, mais ce couteau ne t'appartient pas il me semble je vais donc le rendre à son propriétaire veux-tu? En fait, tu as raison, il pourrait blesser quelqu'un.

Il remit le couteau à Emma avant de lui faire une remarque au jeune homme..

N'oublie pas jeune homme que cet objet coupe et c'est une bonne lame. Emma, je te souhaite bonne route et j'espère que tu accepteras mon rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 16:05

Emma referma lentement ses doigts autour de la poignée du couteau, avant de laisser son bras glisser contre son flanc, inclinant la tête pour suivre le déplacement de William du regard. Elle fut heureuse de voir qu'il ne partait pas mais rejoignait juste son amie, attendant sans doute qu'elle lui rende son bien. Tant mieux, elle avait à lui parler, à leur parler...

La mutante reporta son regard sur Magneto, un sourire charmant aux lèvres.


" Merci de ta sagesse mon cher ami" commença t elle en agitant doucement le couteau pour signaler de quoi elle parlait.

" Saches que je serais ravie de me joindre à toi lors d'un thé, comme autrefois. C'est toujours un plaisir de converser en ta compagnie Eric, et il est vrai que nos échanges se font rares. Je te contacterai dans la semaine, en attendant, prends soin de toi."


Emma tourna les talons après avoir saluée le mutant d'un hochement courtois de la tête. Contrairement à la plus part des X men, elle ne considérait pas Magneto et la Confrérie comme des ennemis. Elle partageait même certaines de leurs idées, tout comme elle partageait une part de celles de Charles Xavier. En fait, elle se situait entre les deux hommes, reprochant à l'un son extrémisme et à l'autre son pacifisme exagéré. Ni l'un ni l'autre n'avait la modération nécessaire à son gout, mais tout deux étaient des personnes de valeur aux yeux de la Psionique.

La grand blonde s'approcha du couple des rues. Pas besoin de lire leurs pensées pour comprendre qu'ils n'avaient pas la vie facile et aucun toit sur leur tête, aucune nourriture dans leurs assiettes. Ils étaient propres sur eux il est vrai et leurs vêtements semblaient en partie neuf, cependant leur peau était meurtrie par les ravages du froid, la maigreur de leur corps était bien significative de la famine.

Emma tendit sa lame à Edge avec un sourire étonnamment chaleureux au vu de la froideur habituelle de la femme.


"Je crois que cela vous appartient jeune homme"

La mutante marqua une pause, laissant le rouquin reprendre son couteau. Elle demanda ensuite aux deux jeunes gens de la suivre pour quitter la ruelle, et s'éloigner des oreilles de Magneto, d'un simple mouvement du menton, ouvrant la voie. Lorsqu'elle fut assez loin pour être sûre que personne n'écouterait ce qu'elle avait à dire, elle enchaina, calmement, sur un ton neutre mais clair, détachant chaque mot de façon naturelle, à la manière des dirigeants prononçant un discours.

" Je me présente, je suis Emma frost. Comme vous l'avez sans doute compris, je suis l'un des professeurs d'Erika, la jeune fille en votre compagnie quand je suis arrivée. Elle et moi logeons dans une école un peu particulière, que l'on appelle l'institut Charles Xavier, du nom de son directeur et fondateur. J'aimerais discuter un peu plus longuement avec vous si vous le voulez bien, et pour cela j’appréciai que vous m'accompagniez. Je vous promet un délicieux repas, un endroit chaud pour la nuit, et si ce que j'ai à vous dire ne vous intéresses pas, je m'engage à moi même vous reconduire ici, au cœur de New York. Qu'en pensez vous ? "

Ils avaient à présent rejoint Erika près de la décapotable blanche de la Psionique, et pressant sur le bouton d'une petite télécommande, celle ci déverrouilla les portières, permettant à la jeune Russe de monter dans le véhicule, à l’abri, et invitant les deux jeunes gens à en faire autant, d'un geste ample et ouvert de la main, désignant l'engin.
.



_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 17:34

Erïka posait ses prunelles azurées sur les passants, avançant d’un pas pressé pour certains, d’un pas lent pour d’autres. Lorsqu’elle apercevait un individu un tant soit peu louche, son cœur ne faisait qu’un bon dans sa poitrine. Alors qu’il disparaissait dans une boutique quelconque, l’adolescente respirait de nouveau. Décidément, elle devenait folle et un peu trop paranoïaque. Pourquoi devait-elle attendre Emma, devant la voiture ? Pourquoi n’arrivait-elle pas ? Elle en avait marre de patienter, dans la rue, ne souhaitant que voir les portières se déverrouiller. Aussitôt, elle attrapa la poignée et ouvrit celle qui se situait du côté passager avant de s’engouffrer dans le véhicule. Elle ne tarda pas à claquer la porte d’un coup sec. Retirant son sac, qu’elle avait gardé en bandoulière, elle le posa à ses pieds. Bouclant sa ceinture, l’adolescente vit deux portes s’ouvrir : celle d’Emma, menant au siège du conducteur, et celle située derrière elle… qui laissa passer Amy et Will ! Ils n’allaient tout de même pas les suivre ? Pour quelle raison Emma les avait-elle invités ? Pour les éloigner de Magneto ? Afin de leur faire découvrir l’institut ? C’était probablement de bonnes raisons, mais Erïka avait la vague impression qu’elle sera tout de même coincée avec eux le temps de leur séjour, ce qu’elle n’était pas certaine d’apprécier. Peut-être était-ce parce que son orgueil en avait pris un coup de se faire ainsi maitriser par le rouquin ? Qui sait ? La Russe était difficile à suivre, par moment…

La jeune fille appuya sur un bouton afin de faire descendre sa fenêtre des quelques centimètres. Elle souffla une fumée grisâtre par l’embrasure, profitant également de la vue qu’elle avait des bâtiments de New-York, défilant devant ses yeux. Elle n’aimait pas ce silence pesant, régnant dans l’automobile et le bruit de la circulation commençait à lui paraitre bien ordinaire. Erïka avança son bras vers la radio et appuya sur un bouton. L’animateur annonçait la prochaine chanson et ne tarda pas à se taire, laissant la musique envahir le véhicule. Erïka augmenta le volume, que cela plaise ou non aux autres. Elle aimait bien la chanson qui débutait et espérait bien l’écouter jusqu’au bout. Elle murmura même les paroles, de concert avec la chanteuse.


“I wanted to be like you
I wanted everything
So I tried to be like you
And I got swept away”


Elle se laissa même aller à fermer les yeux et laisser son esprit vagabonder alors qu’elle jetait sa cigarette par la fenêtre. La tête contre la vitre, elle murmura quelques mots, en lien avec la chanson, dans un souffle, comme si son énergie l’abandonnait subitement. Elle était lasse, épuisée, laissant échapper un bâillement entre deux paroles. Elle ne se souvint pas avoir sombre dans un léger sommeil, récitant l’une des paroles de la chanson, en décalage avec l’artiste, cette fois-ci. Peut-être même que ses mots représentaient ce qu'elle ne laissait guère paraitre et que cette chanson représentait plus qu'une simple mélodie, pour elle. Qui sait ?

-« Ta main est tout ce qui me reste pour m'accrocher… »

L’adolescente ne se réveilla que cinq longues minutes plus tard, dans un sursaut. En se redressant vivement, elle fut prise d’étourdissement et portant une main à son visage. Étaient-ils arrivés ? La jeune fille soupira en regardant à l’extérieur. L’un des occupants de l’automobile avait-il remarqué qu’elle s’était assoupie ? Quoi qu’il en soit, le son de la radio n’était plus aussi fort qu’avant sa courte sieste. Elle espérait seulement que personne ne s’était occupé d’elle. La jeune fille, elle-même, ne savait pourquoi elle s’était endormie. Avec de la chance, ils arriveront bientôt à l’institut où elle pourra se reposer, à moins qu’elle ne doive servir de guide à Amy et Will…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William McKellen
Modérateur
avatar

Messages : 1158
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 32
Localisation : Raccoon City

Fiche Tecnhique
Metier: Voyou
Age : 25 ans
Nationalité : Américain

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Jeu 27 Oct 2011 - 19:54

William passait sa main le long de son cou sur l'endroit légèrement entaillé par Magneto avec son propre couteau. Il avait envie de partir pour ne plus voir ce vieux débris et l'appât à emmerdes nommé Erïka mais il ne comptait pas partir sans son couteau. Le mutant était agacé de ne pas avoir pu faire ce combat, désavantagé et écourté par Magneto. La déception fit place à l'impatience et il fixait le duo de mutants en soupirant. Visiblement ils se connaissaient ou étaient amis, ce qui ne disait rien qui vaille au rouquin. William avait du mal à établir une relation entre les 3 autres, tantôt professeur, ami ou ennemi. A vrai dire il s'en moquait bien. Tout avait dégénéré en quelques instants à cause de la présence du vieux qui avait énervé Erïka. Sans doute celle-ci avait mal pris la réaction de l'américain mais il lui en parlerait plus tard... ou jamais car il doutait la revoir. Il fit néanmoins un sourire désolé à Amy pour l'avoir inquiétée pour rien.

Emma se dirigea vers Amy et lui et lui tendit son couteau qu'il s'empressa de ranger à l'endroit adéquat. Il la remercia d'un vague "merci" et allait tourner les talons pour partir mais la mutante leur fit signe de la suivre. Que voulait-elle ? Se battre elle aussi ? Était-elle de mèche avec Magneto ? Difficile à dire, elle ne laissait pas paraitre grand chose mais semblait amicale. Le vieux aussi au départ... Ce n'était sûrement qu'une façade. Cependant, c'était la première fois que Will voyait d'autres gens comme l'italienne et lui et sa curiosité le poussa à suivre la grande blonde. Ce que leur expliqua Emma le surprit. Une école pour les gens comme eux ? Manger, dormir au chaud et pas de contraintes ? Ça semblait trop beau pour être vrai.


"Hmm... Ça sent l'arnaque. Ça vous prend souvent d'jouer les bons samaritains ? Pourquoi on aurait droit à tout ça ?" demanda t-il d'un ton neutre

Will se méfiait toujours des inconnus, surtout ceux qui ne vous tendaient pas la main mais le bras tout entier. Était-ce une sorte de prison ? Il jeta un œil vers Erïka. A part son humeur de chien, elle avait l'air... normal, bien nourrie, bien traitée et épanouie.... plus ou moins. La proposition était tentante surtout qu'ils n'avaient plus un sous en poche.


"T'en dis quoi Amy ? On y va pour voir et si ça nous dit rien on s'casse ?"

Après l'approbation de l'italienne, Will hocha la tête et suivit Emma avant de grimper dans l'auto avec Amy. Une chose était sûre, elle ne manquait pas de moyens. Le point positif était que cette soi-disant école particulière devait donc avoir connaissance des mutants. Au moins, ils ne seraient pas rejetés à cause de ça.

Un silence pesant régnait à l'intérieur du véhicule. Erïka alluma la radio un peu fort mais ça ne dérangeait pas William, au contraire ça le détendait et lui évitait de trop penser. Tenant toujours la main d'Amy, il dévisageait tour à tour Emma puis Erïka grâce au rétroviseur intérieur. La russe avait l'air assoupie, la tête contre la vitre et l'autre mutante semblait concentrée sur sa conduite. Le sursaut de la plus petite des blondes le fit reporter le regard sur elle. Était-elle toujours ainsi ? Stressée et sur les nerfs ? La viabilité de l'école en prenait un coup et Will était moins impatient d'arriver. Mais l'idée d'un repas et d'un vrai lit le fit changer d'avis. Il se pencha vers Amy pour chuchoter à son oreille.


"On mange, on pionce et si d'main ça nous convient pas, on met les voiles. J'ai pas trop confiance dans les... "instituts"..."
fit-il tout bas en grimaçant, de mauvais souvenirs refaisant surface
.

_________________

Tu touches, tu payes ! (avec les dents >_<)

"Monseigneur William le Borgne de Philadelphie, Roi des Aveugles et Chevalier Servant de la Demoiselle Amylia"


Joue également:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tumbleweed.forumactif.org/
Amy Grimm
Scénariste - Modératrice
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 30

Fiche Tecnhique
Metier: Aucun
Age : 24 ans
Nationalité : Italienne

MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   Ven 28 Oct 2011 - 3:01

Amy avait suivie Will et Emma en silence, écoutant cette dernière. Elle était soulagée que son ami n'ait rien, et reconnaissante à la blonde d'être intervenue. Puis, la femme proposa de les conduire chez elle, dans une école, un institut spécial. L'italienne se demanda si cela voulait dire un centre d'enseignement pour mutants. Au vu de ce qu'était Erika c'était sans doute ça.

"T'en dis quoi Amy ? On y va pour voir et si ça nous dit rien on s'casse ?"


Elle ne savait pas trop, mitigée entre sa curiosité, son désir de profiter des avantages proposés, et son angoisse de remettre les pieds dans une école. En effet, elle ne s'était plus approchée d'un institut depuis qu'elle avait quitté l’Italie, il y a des années, après le meurtre de sa camarade de chambre. Réprimant un frisson au souvenir de la scène, elle jugea qu'un centre s'occupant de mutants devait pouvoir éviter tout problème, de plus elle maitrisait son don à présent, et tant qu'elle ne dessinerait pas. Et puis, Will serait là. La mutante finit par opiner, répondant à son ami tout bas.

"Ça coute rien d'l'écouter, et puis ça m'intrigue cette histoire d'école spéciale là. En plus j'crache pas sur un lit douillet et un r'pas chaud ! "

Amy pénétra dans la luxueuse voiture de la grande blonde, s'installant sur la banquette arrière en compagnie du rouquin. Elle n'était pas à l'aise au milieu de tout ce cuir blanc immaculé, ayant l'impression de faire tache au milieu, n'osant pas trop bouger pour ne rien abimer. Emma, puisque c'est ainsi qu'elle s'était présentée, réprimanda d’ailleurs son élève, au sujet des taches faites par la fumée sur le cuir blanc et de l'odeur de tabac froid s'incrustant dans les sièges.

Ce fut le dernier échange de parole. Erika jeta sa cigarette par la fenêtre, puis alluma la radio. Après... seule la musique s'évertua à meubler le silence. Amy serra la main de Will, puis tourna la tête pour regarder vers l’extérieur. Lui non plus ne comptait pas s'attarder dans l'école, ce qui rassura l'italienne.

Le paysage défilait sur le bord de la route, hypnotisant la jeune femme, qui ne remarqua même pas Emma qui baissait la musique pour permettre à Erika un sommeil plus paisible. Elle ne vit pas plus la Russe s'éveiller en sur saut. Amy se demandait juste ou ils allaient, et si le trajet allait être long. Elle n'aimait pas le silence, il était trop prompt à la méditation, et elle ne voulait pas songer ces derniers temps, son esprit tourmenté par milles choses, y compris son attirance pour son meilleur ami.

Ils quittèrent le cœur de New York, délaissant les immeubles pour un décor de bois, bien plus campagnard. Ils roulèrent encore quelques temps, avant que le véhicule s'engage dans une longue allée, franchissant une lourde et haute grille, s'ouvrant sur l'immense parc de l'école. Au bout du chemin, un gigantesque bâtiment. La voiture se stationna dans la cour, sur les graviers blanc jonchant le sol. Ils étaient arrivés à l'Institut Charles Xavier ...


[Cela clôture donc le post, j'ouvre la suite à l'institut avec Emma demain = Suite ici ! ]
.

_________________
" S'il te plait, dessines moi un mouton. "



" Per favore, mi disegnare una pecora. "

Merci pour l'avatar mon Will
Mes autres persos : Emma Frost et Honey  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre de rue. ( rp libre ) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» Le monde des Hommes (Casoair + libre) [Terminé]
» Un informateur plus ou moins discret (Rp libre) - Terminé
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]
» Un chat presque immortel, la pluie, toi et moi [Libre] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues-