X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure d'être retenu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: L'heure d'être retenu    Dim 9 Oct 2011 - 4:55

Il était déjà assez tard lorsque Adam s'approcha de l'institut Xavier. Il avait réalisé plusieurs repérages au cours de la semaine, et l'absence de sécurité extérieure l'avait désagréablement surpris, généralement, les endroits peu surveillés en externe devenaient des forteresses à l'intérieur. Néanmoins, il n'était pas décidé à abandonner sa mission. Il se souvenait encore des mots de L'Intendant.

- Je veux que tu pénètres à l'intérieur de l'institut Xavier, et que tu me rapportes ce que tu y as vu. avait-il déclaré.
- Je n'ai pas à chercher de documents particuliers ? Ni d'objet ? je dois juste entrer aller le plus loin possible, puis sortir ? avait questionné Adam, un peu étonné de sa mission. Sans se douter que son supérieur ne se priverait pas de cette demande pour écraser son orgueil sans vergogne.
-Nullement, il y a peu de chance que tu ailles bien loin de toute les façons. Et nous ne pouvons te protéger des sondes mentales. Contentes toi de cacher tout ce que tu pourras et de survivre.

Adam n'avait même pas cherché à savoir pourquoi L'Intendant lui avait donné cette chose à faire. Il ne désirait que le faire mentir, entrer, piller et revenir en vainqueur, transportant le trophée qui clouerait le bec à ce maudit mutant bien trop jeune pour son âge véritable.


Bien décidé à contrecarrer toutes les défenses de l'école Adam utilisa son don pour se rendre invisible avant de passer par dessus le mur qui donnait sur la bien trop grande propriété.

* Ils ont pas idée de faire des jardins aussi grand...*

Équipé d'une tenue grise masquant ses dagues de lancer et son matériel de crochetage, il s'aventura dans ce qui semblait être un petit bois. Il ne s'attarda même pas aux quelques personnes se trouvant proche de la grille, étant concentrer sur son forfait. Il grimpa à plusieurs arbres et inspecta plusieurs buissons, mais il ne distingua, ni camera, ni fil, ni le moindre composant non bucolique. Il décida donc de permettre à la lumière d'à nouveau buter sur sa présence, préférant préserver son don.

Il s'approcha du bâtiment principal, faisait bien attention de rester dans les ombres. Et, lorsqu'il atteignit ce qui pouvait être identifié comme la lisière de cette forêt miniature, il disparut à nouveau. Là, quelques cameras de sécurité jouaient un rôle placide, alors que quelques systèmes un peu plus compliqués d'infrarouge semblaient vérifier en continue que personne ne tentait de s'approcher du manoir. Néanmoins, ce genre de protection ne pouvait rien contre Despair, l'infrarouge restant de la lumière, les rayons se contentèrent de le traverser comme s'il n'était pas présent, lui laissant tout le loisir de crocheter le verrou d'une vitre et de pénétrer à l'intérieur de ce qui semblait être une salle de classe.

Une fois encore, Adam prit un instant pour examiner la pièce de fond en comble, mais aucun système de défense ne semblait présent, et à nouveau, il s'exposa à la lumière. Il colla son oreille à la porte pour être bien sûr que personne ne circulait dans les couloirs... et après quelques secondes, il décida d'ouvrir la porte.
Mais à peine avait-il exercé une pression sur la poignée qu'une alarme assourdissante retentit, obligeant le mutant à disparaitre par réflexe. Il voulut sortir pour adopter une nouvelle approche, mais un voile de fer venait de tomber entre lui et son échappatoire. Il se calma et redevint une fois encore visible. Il chercha un moyen de sortir, mais il ne restait que la porte, celle qui avait déclenché toute cette pagaille, et ce boucan qu'il entendait se répercuter dans tout l'institut.

Il s'approcha de son dernier espoir, mais stoppa son avancée quand il vit la poignée s'abaisser. Disparaissant aussi vite que lui permettait ses capacités, il recula de plusieurs pas pour observer l’irruption d'une grande femme blonde, qui se campa dans l’entrebâillement, visiblement bien décidé à ne laisser passer personne. Pas même quelqu'un qu'elle ne pouvait pas voir.
.



_________________
Joshua Creed / Grifter


Dernière édition par Adam Diskent le Mar 29 Nov 2011 - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Lun 10 Oct 2011 - 16:44

Emma se tenait bien droite dans l'encadrement de la porte. Du coin de l’œil elle vit la main d'Erika se glisser dans la pièce. Son geste n'avait il pas était assez explicite ? Si, bien sûr que si, mais la petite Russe n'en faisait une fois de plus qu'à sa tête. Tant pis, Emma n'avait pas de concentration à perde avec ça, et de toute façon il fallait bien allumer la lumière, elle la laissa donc faire. L'alarme venait de retrouver son habituel mutisme et Emma éprouva intérieurement une grande sympathie pour Forge ( pour une fois). Elle sentit la présence de Scum sur sa gauche. Décidément les jeunes n'écoutaient rien de nos jours.

La lumière envahit la pièce... vide. Vide ? C'était impossible ! Emma avait clairement ciblé la présence, et malgré le tumulte des esprits agités qui avaient été autour d'elle lors de son analyse mentale des lieux, elle n'était pas une novice et était persuadée du résultat. L'intrus était donc bien là... quelque part. Sous le bureau ? Derrière la porte ? Par réflexe Emma jeta un regard vers le plafond, au cas ou, mais n'y trouva rien. Si la personne était dans cette salle de cours sans qu'on la voit, c'était forcément un mutant. Pour Emma ce fut une bonne nouvelle. Qu'importe les dons ou les intentions de cette personne, si ce n'était pas un humain, elle pourrait y faire face à l'aide de ses propres pouvoirs !

La psionique se mit à réfléchir à toute vitesse. Elle s'était placée directement devant la porte, aussi l'homme n'avait pu quitter la pièce, même avec une hyper vitesse. Il ne restait plus qu'a espérer que l'intrus n'était pas doté de pouvoir de téléportation... auquel cas ça risquait d'être long de fouiller l'institut... et encore eut il fallut qu'il soit encore là. Mais l'instinct de la jeune professeur lui soufflait que oui, la personne était encore bien présente, et qu'elle se trouvait entre les quatre murs de cette salle ! Quel pouvait donc être l'effet que la mutation avait apporté à cette personne invisible. Peut être justement le don de disparaitre ? Ou celle de se changer en quelque chose, une mouche, une fourmis, une souris ? Peut être le don de caméléon... combien y avait il de bureau dans cette salle déjà ? Emma plissa les yeux, en tout cas elle ne voyait pas de substances telle que de la fumée, ou de l'eau dans la pièce. Elle ne sentait pas plus d'odeur de gaz. Bref... elle n'allait pas passer le reste de la nuit à tenter d'évaluer le potentiel don d'une personne qu'elle ne voyait même pas. Aussi décida-t-elle de forcer l’inconnu à se dévoiler. Et c'est d'une voix assurée et autoritaire qu'elle laissa entendre :

- Montres toi ! Je sais que tu es là. Ne m'oblige pas à te déloger de ta cachette, tu n'aimerais pas du tout ça.

Emma referma la bouche, attendant de voir si la menace allait être suffisante ou non.
.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Mar 11 Oct 2011 - 18:44

"Run away, run away, go change yourself
Run away, run away, now I'll attack"
- « Montres toi ! Je sais que tu es là. Ne m'oblige pas à te déloger de ta cachette, tu n'aimerais pas du tout ça. »

Erïka soupira. Être à la place de l’intrus, elle resterait cachée bien sagement et n’attendrait que la première opportunité pour fuir. Après tout, se faire tomber dessus par les X-Men ne devait pas être des plus marrants, valait mieux privilégier la fuite. Avançant lentement dans la salle de classe, malgré le regard sévère que lui lançait Emma, l’adolescente observa la pièce. Rien ne semblait avoir changé depuis la dernière fois où elle y avait mis les pieds. Tout était ordonné. Si quelqu’un était entré ici, il devait être entré par les fenêtres, elle ne voyait pas d’autres issues. Le rideau de fer s'étant abaissé lorsque l'alarme s'était mise à hurler avait été relevé, à présent. Il était donc simple d'ouvrir une fenêtre afin de fuir, mais il avait été également possible d'entrer alors que le rideau était levé. Observant le plafond, une fraction de seconde, la jeune fille se dirigea vers les fenêtres et tenta de les ouvrir une à une, sans même les déverrouiller. Ainsi, lorsque l’une d’elle ne lui résista pas et s’ouvrit aisément, Erïka la referma aussitôt. Elle se tourna vers son institutrice.

-« On sait par où cet imbécile est passé, maintenant. »

S’il était toujours dans les parages, le voleur devait attendre leur départ afin de s’échapper. À moins qu’il n’attaque ? Restant sur ses gardes, car mutant ou non, cette personne pouvait bien être dangereuse, Erïka faisait le tour de la pièce. Côté horreur, elle avait vécu bien pire et ce n’était pas un ennemi à priori invisible qui allait l’effrayer. Laissant glisser ses doigts sur la surface d’un pupitre, elle observait les quelques armoires dans le fond de la classe, là où étaient rangés des manuels ainsi que des dictionnaires. À moins de pouvoir changer de forme, il lui était impossible de se glisser là. Erïka n’attendait qu’un signe, qu’un bruit inhabituel, pour bondir. Elle était concentrée sur la situation présente. Plutôt ce sera terminé, mieux ce sera pour elle. Et puis, penser à la chasse à l’intrus occupait son esprit tourmenté. Tant qu’elle n’avait pas à assister à un autre carnage…

-« Il ne doit pas être loin, probablement dans un coin de la salle à trembler comme une mauviette en se demandant quand est-ce qu’il pourra fuir d’ici. C’est le problème avec les cambrioleurs et les intrus dans le genre : dès qu’un ennui se présente, ils ont la terrible envie de se cacher dans les jupons de leur pauvre mère. Qui sait, il a peut-être déjà détalé en quatrième vitesse en vous voyant entrer ? »

Sa dernière phrase fut adressée à Emma, mais l’ensemble de ses paroles étaient destinée à l’individu, s’il se trouvait toujours dans la pièce. Erïka aimait provoquer les gens, alors pourquoi ne pas tenter de le faire agir et sortir de sa cachette ? S’il était si stupide, il laissera tomber son camouflage afin de se montrer et démentir les paroles de la jeune fille. Si, dans le cas contraire, il possédait un minimum d’intelligence, il restera caché un peu plus longtemps, espérant pouvoir trouver le moyen de sortir d’ici sans se faire attraper. Il ne restait plus qu’à attendre. S’arrêtant aux côtés de Scum, l’adolescente vérifiait chaque recoin de la pièce. Elle recula afin de s’adosser à un mur, empêchant ainsi l’ennemi de s’attaquer à elle par derrière. Allait-il se montrer ou gaspillait-elle sa salive pour rien ?
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Mer 12 Oct 2011 - 0:25

Scum siffla d'agacement lorsque la lumière jaillit dans la pièce autrefois sombre et l'éblouit, le forçant à reculer. Quelle plaie ces lumières artificielles ! Une fois sa vue adaptée à la luminosité, il vit que la plus grand des deux blondes avait constaté à son tour que la pièce était vide. Pourtant, elle ne se démonta pas et enjoint à l'intrus invisible de se montrer de lui-même s'il ne voulait pas qu'elle vienne le chercher. Bloquant toujours la porte, elle jeta un regard noir à Erika lorsque celle-ci s'avança dans la salle, commençant sa propre inspection de la pièce.

Scum haussa les épaules et crapahuta sur le mur, passant la porte par le haut et distribuant un petit coup d'aileron bien involontaire à la demoiselle blanche. Une fois dans la pièce, il arpenta le plafond à la recherche d'une trace quelconque d'intrusion.
*Tout est propre et impeccable ici* remarqua-t-il pour lui-même, en fin détective qu'il était. Misère, ses capacités d'investigation laissaient à désirer. Même Erika qui avait eu la drôle d'idée d'inspecter les fenêtres pourtant fermées eut plus de succès.

D'ailleurs, voyant qu'elle n'était pas plus capable que les autres de voir l'intrus, elle lâcha d'un ton moqueur à l'adresse d'Emma :

- Il ne doit pas être loin, probablement dans un coin de la salle à trembler comme une mauviette en se demandant quand est-ce qu’il pourra fuir d’ici. C’est le problème avec les cambrioleurs et les intrus dans le genre : dès qu’un ennui se présente, ils ont la terrible envie de se cacher dans les jupons de leur pauvre mère. Qui sait, il a peut-être déjà détalé en quatrième vitesse en vous voyant entrer ? »

"Tsah... Si ça se trouve il est déjà reparti par une de ces fenêtres. renchérit Scum sans chercher plus loin que le bout de sa corne. Je ne vois pas pourquoi vous êtes persuadées qu'il est ici..."

M'enfin, si ça se trouve il y avait vraiment un intrus ici. Le genre d'intrus qui pouvait se rendre invisible...
*Un intrus invisible... pensa l'écailleux. Ridicule... Il faudrait que ce soit au moins un mutant, et en plus...*

Interrompu par son propre souvenir d'un mutant qui pouvait se rendre invisible, Scum lâcha un petit grognement de contrariété.
*Misère, est-ce que ce ne serait pas Adam des fois ?*

Humant l'air, il chercha à retrouver l'odeur du mutant roux, et surtout à se remémorer à quoi elle ressemblait. Pour traquer la pizza et repérer le fumet d'un plat chaud il était fort, mais pour pister un être humain -ou mutant- c'était une autre paire de manche.

En tout cas, s'il s'avérait qu'il avait raison, alors lui tout autant que l'intrus étaient dans une bien délicate situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Mer 12 Oct 2011 - 0:59

Adam réfléchissait à toute allure. L'Intendant lui avait très clairement signifié qu'il était impuissant face à un assaut télépathique sans parler du fait que nombres de mutants dans le manoir possédaient des capacités bien plus puissantes que la sienne. Néanmoins, il n'était pas décidé à abandonner la partie si tôt, il allait devoir ruser.

Il tentait d'estimer le temps qu'il lui restait d'invisibilité. Ses calculs approximatifs s'arrêtèrent sur une durée d'un peu moins de 20 minutes. Il n'avait pas le choix, cela devait être suffisant. Si il y avait bien des télépathes dans cette école, il devait trouver un moyen de brouiller leur don.

Il en était encore à tenter d'établir un plan lorsqu'il remarqua les deux personnes qui étaient entrées dans la pièce, l'une après l'autre. D'abord, une très mauvaise surprise, d'autant qu'il avait préféré penser qu'elle n'était pas une mutante, mais sa présence ici le faisait mentir. La jeune fille blonde fit la découverte de son intrusion par la fenêtre, ce qui ne changeait pas grand chose à la situation, puis elle s'adressa à ses comparses, mettant Adam au défi de se montrer.

* Estime toi plutôt heureuse que je sois caché, sinon c'est en t'ouvrant le bide que je signalerais ma présence. *

Quant à Scum, on aurait presque dit qu'il tentait de l'aider à semant le doute dans l'esprit des deux blondes, néanmoins, il n'était pas du coté d'Adam, et ce dernier se garda bien de tenter de lui faire savoir sa présence.

Il devait agir désormais, les secondes étaient précieuses. premièrement, il fallait sortir, et sans plus personne pour couvrir le coté gauche et droit du professeur, il ne restait que la fine taille d'Emma Frost pour barrer le passage au mutant invisible.

* Si c'est bien une télépathe, je dois la déconcentrer...* réfléchissant quelques secondes, il se mit à sourire, bien que personne ne puisse le voir. * Je vais me servir de leur propre système contre eux, maintenant que je sais comment il marche. *

Despair se déplaça sans bruit pour se trouver dans l'allée entre les tables faisant face à Emma. Comptant jusqu'à trois dans sa tête, il s'élança avec toute sa vivacité sur la mutante avant de l'écarter légèrement du bras gauche comme l'aurait fait un joueur de football ( américain ) afin de dévier la trajectoire d'un attaquant venu le plaquer dans sa course. Il poursuivit le mouvement en se tassant légèrement et en se glissant dans le mince espace créer sur la droite, cognant son épaule à la fois contre la télépathe mais aussi sur le mur, lui arrachant un grognement du à la douleur. Maintenant dans le couloir, il poursuivit sa course, forçant les poignées à s'abaisser sur son passage, créant une nouvelle d'alarme, qui, malgré les efforts de Forge, ne faisait que se relancer en boucle.

Adam s'enfonçait de plus en plus dans le manoir, et le chaos a peine maitrisé reprenait de plus belle dans l'institut.

* Soit il désactive leur système de défense et je disparais par la première fenêtre, soit je poursuis mon œuvre jusqu'à trouver un moyen de m'échapper. *
.

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Mer 12 Oct 2011 - 16:51

Emma avait suivi les deux jeunes gens du regard, ne répondant pas aux provocations d'Erika, a l’affut.
Soudain elle sentit quelque chose sur son flanc, une force qui la poussait sur le coté, puis un coup plus brutal contre son épaule. Merde ! Un invisible et il se faisait la malle. Si il pensait s'en sortir comme ça..

La psionique posa une main contre sa tempe pour pister l'enveloppe psychique du fuyard, mais l'alarme se remit à hurler, alors que les poignées s'abaissaient une à une le long du couloir. Le petit malin, il était joueur. Tant pis pour la concentration, elle n'avait pas le temps de la chercher en elle.

S'élançant dans le couloir, elle partit à la suite des différents mouvements des portes, si l’intrus cessait de déclencher l'alarme, alors forge la stopperait et elle pourrait le coincer, il n'avait donc pas d'autre choix que de continuer son petit manège. Le professeur avançait vite, continuant cependant de chercher à saisir la présence mentale de l’individu. Elle espérait que le garçon lézard et la petite Russe n'allaient pas la suivre, mais connaissant le caractère d'Erika, elle en doutait fortement.

.

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Ven 14 Oct 2011 - 17:26

C’était le calme plat. Enfin, dans cette pièce. À l’extérieur de ces quatre murs de béton, les enseignants de l’institut tentaient de ramener les élèves au calme, courant d’un bout à l’autre des couloirs afin d’être certains que personne ne manquait à l’appel. L’alarme était coupée, ce qui calmait légèrement les choses, malgré le brouhaha qui subsistait. Avec de la chance, la situation sera réglée sous peu… Enfin, en ce qui concernait les étudiants. Quant à l’intrus, il ne devait pas être bien loin. Ils ne pouvaient pas passer à côté de lui sans le voir, il ne devait pas se cacher bien loin. Elle le trouverait, c’était certain. D’ailleurs, il ne tarda pas à signaler sa présence. L’adolescente ne s’en aperçut pas tout de suite, mais lorsque l’alarme se remit à hurler, il n’y avait plus de doute possible : il était invisible. Emma partait à sa poursuite, sans rien dire. C’était le moment de la chasse…

Ce genre de situation poussait Erïka à rester concentrée. Elle en oubliait ses problèmes, ses angoisses, ses peurs. Elle se concentrait sur une seule chose : l’intrus. Elle ne retrouvera pas pour autant l’humeur qui l’habitait au début de la nuit, mais elle aura déjà l’air moins ronchonne. Lui voilà une raison de se défouler dans une situation réelle, même si cela représentait des risques plus ou moins grands. Personne ne connaissait l’identité de l’individu ainsi que la nature de son pouvoir. L’adolescente ne tarda pas à songer au fait qu’il avait le don de se rendre invisible, ce qui expliquerait pourquoi elle poursuivait Emma, qui semblait ne rien poursuivre du tout. Elle n’avait pas réfléchi avant de la suivre et maintenant que ses jambes étaient en marche, courant pour rattraper son institutrice, Erïka ne pouvait s’arrêter. Elle ne voulait pas s’arrêter. Elle tentait de réfléchir, malgré l’alarme assourdissante, à une façon de pousser l’individu à se rendre visible à leurs yeux. Qu’est-ce qui pouvait le pousser à trahir sa couverture ? À moins qu’elle ne l’oblige à être visible ?

La jeune Davidoff se maudissait de ne pas avoir un pot de peinture, un seau d’eau, ou quelque chose comme ça sous la main. Ainsi elle pourrait parfaitement apercevoir l’individu, qui laisserait également des traces au sol. Enfin, c’était si elle arrivait à l’atteindre. Après tout, il pouvait se retrouver n’importe où. Erïka n’avait pas d’autres idées et accéléra sa course afin de rattraper Emma. Elle savait que dans certains couloirs de l’institut, il y avait quelques rénovations mineures nécessitant de repeindre une quelconque partie des murs. Elle devait attirer l’individu à cet endroit, à moins qu’une nouvelle solution ne s’offre à elle.
Eh bien, ce fut le cas. L’idée était-elle meilleure ? Elle en doutait fort bien. Si elle arriverait à déclencher les gicleurs, au plafond, réussirait-elle à stopper la course de l’individu ? Pourra-t-elle arriver à le distinguer dans ce long couloir, malgré la pluie intérieure qu’elle provoquerait ? Quoi qu’il en soit, elle n’avait pas d’autres idées et toutes deux lui semblaient médiocres. Cependant, elle devait faire avec les moyens du bord. Si l’alarme était, finalement, coupée, peut-être arriverait-elle à s’entendre penser, et à trouver le moyen de mettre son plan à exécution ? Après tout, les gicleurs étaient bien hauts et elle ne pourra pas les déclencher avec son simple briquet. À moins que… son regard dériva lentement sur Scum. Était-ce une bonne idée ?


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scum
Correcteur
avatar

Messages : 855
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier:
Age : 25
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Dim 16 Oct 2011 - 1:01

Scum parcourait vainement le plafond, glissant son regard dans chaque recoin et essayant tout de même de repérer une odeur. Erika attendait apparemment une réponse à sa provocation, adossée contre le mur et la demoiselle blanche se tenait toujours en garde devant la porte.

Soudainement, des bruits de pas se firent entendre, une course, au cœur de la pièce. Puis la grande blonde fut bousculée, il y eut deux chocs, celui d'Emma contre l'encadrement de la porte et celui de son assaillant de l'autre côté. Un grondement se fit entendre, sorti de nulle part.

La jeune femme porta alors sa main à sa tempe, cherchant visiblement à se concentrer, mais l'alarme retentit à nouveau, arrachant un sifflement à Scum.

*Misère, pas encore...*

Visiblement il n'était pas le seul à être agacé par l'alarme et la demoiselle blanche dut abandonner l'idée de se concentrer pour poursuivre l'intrus. Erika s'élança à sa suite, en bonne tête brûlée et Scum finit par suivre, toujours scotché au plafond.

Une fois dans le couloir, ils s'élancèrent dans une poursuite effrénée. Il ne faisait plus de doute que l'individu qu'ils pourchassaient était invisible, mais Scum espéra tout de même qu'il ne s'agissait pas d'Adam, le seul mutant qu'il connaissait à posséder ce pouvoir.

*Bon, je suppose que ça ne les dérangera pas si je leur dis que je ne peux pas me battre contre quelqu'un qui m'a offert à dîner...* pensa-t-il, inquiet de la suite des événements.

Erika, qu'il suivait du mieux qu'il pouvait finit par s'arrêter un moment, sans qu'il sache trop pourquoi. Stoppant sa course à son tour, Scum se tourna vers elle et vit qu'elle le regardait.

"Verity ? Qu'est-ce qui se passe ? Ta sœur nous a dit de pas la lâcher, tu te souviens ?"

En la rejoignant, il vit qu'elle avait une idée derrière la tête... Si c'était vraiment le cas, alors il fallait sûrement agir vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    Dim 16 Oct 2011 - 1:22

( La suite : Ici )

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure d'être retenu    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure d'être retenu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Salles de cours-