X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La regrettable première rencontre [PV Farrel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Sam 1 Aoû 2015 - 11:58


C’était un moment historique dans la vie de l’adolescent. Un moment que l’on pouvait vivre qu’une seule fois. Les frontières étaient passées, rien ne pouvait l’arrêter. Debout dans l’escalier, il ne fallait qu’un seul pas. C’était le rêve de bien des gens d’être dans la situation où Jared était en ce moment même. Ce n’était pas vraiment le rêve du jeune homme, mais c’était tout de même excitant !

Et comme il allait immortaliser ce moment avec une selfie…

La grosse dame derrière lui le bouscula en grognant un « 'pas toute la journée », ce qui fit non seulement rater sa photo, mais son pied se posa sur l'asphalte sans même qu'il puisse savourer ce moment. Son premier pas en Amérique était complètement gâché. En rangea son cellulaire, Jared continua de suivre la file allant à l'aéroport, quittant ainsi l'avion pour de bon. De tout le long de son trajet, de l'Angleterre à l'Amérique, il avait attendu pour prendre cette photo et l'envoyer sur son réseau social favori. Cette grosse femme n'avait pas seulement ronflée pendant tout le long du trajet, mais elle avait gâchée la seule chose que Jared voulait faire depuis son départ de Londres. L’adolescent remit son sac à dos en bandoulière sur son épaule en se dirigeant vers le tapis roulant des bagages. Pour ne pas perdre son unique (mais encombrante) valise, il avait attaché un ruban rouge sur la poignée principale du bagage. C’était sa mère qui lui avait proposé de faire ça et c’était, en effet, une très bonne idée. Cela ne prit pas 3 minutes qu’il trouva sa valise et la pris pour s’en aller vers la sortie de l’aéroport.

Juste avant de sortir dehors, Jay prit le pamphlet de l’Institut où il devait aller. Il ne voulait surtout pas se perdre aux États-Unis, un pays qu’il ne connaissait pas et qui était, d’après les séries télévisés, très dangereux. Jared traversa les portes automatisées après avoir passé aux douanes et se ramassa dehors, enfin à New York. C’était tellement… maussade. Il pleuvait et le ciel était gris. Un peu déçu, le jeune homme se dirigea vers un taxi qui attendait un client. Le chauffeur l’aida à rentrer sa valise dans le coffre et ils entrèrent dans l’auto. Jared était bien content de voir une attraction touristique intéressante AKA le volant de la voiture à gauche. Le chauffeur démarra la voiture.


     -Alors ma p’tite dame, où est-ce qu’on va ?


« Dame », bien sur. Jared lui tendit l’adresse du pamphlet et l’homme mit son GPS à jour. Ça ne prit pas de temps qu’ils étaient déjà sur la route. L’adolescent ne pouvait pas quitter le paysage des yeux. Il écoutait à peine le chauffeur essayer de lui faire la conversation. Il lui répondait sans vraiment avoir de tact.


     -Z’êtes nouvelle ici hein ? Première fois à New York ? ‘Venez d’où comme ça ?
     -D’Angleterre…
     -Woa, ‘doit être beau là-bas. Nôt’ temps d’merde doit pas pas ben vous changer d’chez vous héhé. Z’êtes v’nu ici pour quoi exact’ment ?
     -Pour étudier…
     -C’bien ça. Avoir d’l’av’nir. Z’avez d’la chance de pouvoir aller dans d’autres pays pour étudier. ‘Pas tout l’monde qui peut faire ça, m’dame. Mais dites-moi, z’avez quoi à vos yeux ? ‘Ont l’air vide un peu…


Jared était bien content de voir qu’ils arrivaient à destination. Il s’empressa de remercier le chauffeur et de le payer. Il prit sa valise et son sac à dos et se dépêcha à entrer dans la grande bâtisse où quelqu’un l’attendait. C’est en essuyant ses lunettes qu’il reçut sa clé de chambre, son horaire de cours et le plan du manoir. L’homme qui l’avait accueilli certes l’attendait, mais il avait l’air pressé et s’excusa de ne pas pouvoir plus l’aider pour le moment, car il était attendu ailleurs. Naturellement, Jay lui répondit qu’il allait se débrouiller et quand l’homme quitta, l’adolescent se rendit compte qu’il était vraiment petit face à ce pensionnat. Jared entendait d’autres élèves vers sa droite, mais d’après le plan, il devait monter pour aller aux chambres. Avant d’explorer cet endroit, il fallait qu’il se débarrasse de sa valise et qu’il se change puisque ses vêtements étaient complètement trempés. En suivant le plan, Jared trouva facilement son dortoir et s’empressa d’entrer dans sa chambre.

Visiblement, elle était déjà habitée par quelqu’un. Le lit de gauche devait avoir un propriétaire car il y avait du linge et des posters partout. L’illusionniste soupira. Il espérait vraiment que son colocataire soit plus endurable que son environnement. Le lit de droite avait l’air abandonné et étrangement seul si on le comparait à son jumeau. Jared prit pour acquis que c’était évidemment son lit et installa sa valise sur le matelas. Il en profita pour se changer et se sécher un peu. Il ne voulait pas rester enfermé dans sa chambre, alors il vida son sac pour y mettre un cahier, son coffre à crayons, un livre de lecture, le plan de l’Institut ainsi que son horaire de cours et son MP3 pour aller visiter la bâtisse. Il allait partir quand il se rendit compte qu’il manquait son MP3. Jared s’arrêta. La dernière fois qu’il l’avait c’était dans l’avion. L’avion. Il avait oublié son MP3 dans l’avion. L’adolescent se tapa le front. Comment avait-il pu perdre la chose qu’il utilisait le plus ? Jared se laisse tomber, face première sur son lit, à côté de sa valise à moitié ouverte, complètement déprimé.


Dernière édition par Jared Wilson le Mer 4 Mai 2016 - 4:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Dim 2 Aoû 2015 - 3:05



De la visite.
Farrel était sorti toute la journée, pas qu'il était sortit en ville mais plutôt ici-même dans la grande cours de l'Institut Xavier. Bien caché des regards d’autrui, il était plutôt à distance des petit curieux qui voulait lui parler et lui demander comment il faisait pour contrôler son pouvoir ou d'autres questions sans aucun intérêt. La pluie n'était pas encore arriver jusqu'à l'institut Xavier, Farrel regarda le ciel, celui-ci était grisâtre. La pluie et le mauvais temps allait arriver bientôt mais le jeune homme s'en fichait. L'adolescent mit ses écouteurs et écouta sa musique tranquillement assis sur les branches sur un arbres placer devant l'institut. Puis il s’endormit percher dans son nid.

Soudain, il ouvra les yeux. Le temps n'était pas avec nous. La pluie et le temps gris était vraiment présent cette fois-ci. Farrel se redressa sur la branche et mit son capuchon sur sa tête. Il regarda les gens tenter de ce dépêcher d'entrer avant d'être complètement mouiller. Certains, courrait mais finissait par tomber à cause du sol complètement mouiller. Puis, un taxi s'arrêta et laissa sortir un jeune homme. Tout ce qu'il pouvait voir c'est qu'il portait des lunettes. Un petit nouveau qui vas encore se mêler de tout et de rien. Puis, il perdit sa trace lorsque celui-ci entra dans l'Institut. La pluie commença à tomber de plus en plus, il décida de rentrer dans son dortoir. Il sauta en bas de l'arbre et fit sursauter les jeunes qui discutait près de là. Ils le regardaient partir vers l'intérieur.

― Monsieur Jenkins !!!

Farrel se retourna. Monsieur Jenkins. Ce petit c'était tromper de mec. En se retournant, le jeune lui donna une lettre et lui dit que cela provenait du Professeur Xavier. Ah ! Ce cher professeur. Farrel prit l'enveloppe et le jeune garçon quitta en direction opposée. Se dirigeant vers sa chambre, Farrel se demanda ce que cette lettre pouvait contenir, sauf qu'il ne l'ouvrit pas. Arriver devant sa porte de chambre, il sortit ses clés de sa poche et s'accota sur la porte en touchant la pogner et glissant les clés dans la serrure mais la porte s'ouvrit d'un pouce. Elle n'était pas fermer. Comment cela était possible. Logan peut-être ? Si c'était le cas valait mieux se préparer à prendre une racler. Il sortit son briquet et fit une boule de feu, pour ensuite ranger son briquet. Farrel entra dans la chambre. Intact. Aucun bordel, sauf celui qu'il avait précieusement laisser derrière lui. Mais une chose était différente, il y avait la présence d'un intrus dans le coté droit. Il referma la porte doucement derrière lui secoua sa main pour effacer la boule de feu et prit la lettre dans ses mains. Doucement, il ouvrit l’enveloppe et prit le papier en main pour y lire ces quelques lignes :

Cher Farrel,
J'ai la chance de t’annoncer la venu d'un jeune anglais dans notre institut. Il sera ton colocataire de chambre pour les prochains mois, voir même les prochaines années. Sois bon avec lui.
Sincèrement,
Professeur Xavier.


Attendez. Quoi ? Qu'est-ce qu'il n'avait pas bien comprit cet institut à la con ? Farrel ne voulait nullement de nouvel étudiant ou étranger dans SA chambre. Il était ici pour avoir la paix, pas pour jouer au chaperon ! Bordel de merde ! Il s'approcha, chiffonna le bout de papier et le lança dans sa corbeille. Il reconnait la silhouette du jeune garçon.. Enfin il ressemblait au jeune qui était sortit du taxi plus tôt.

Hey toi ! Le nouveau. T'es le gamin qui viens d'arrivé en taxi je présume ?

Le tact et la politesse n'était pas le fort de Farrel, surtout pas lorsqu'on empiétait sur son territoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Dim 2 Aoû 2015 - 7:34


Jared était bien trop préoccupé par la perte de son précieux MP3 pour avoir entendu son futur colocataire entrer dans la chambre. Il était en train de calculer combien pouvais coûter un nouvel appareil. Le taux de change était à son avantage, mais Jay avait fait le con et s’était acheté un nouveau t-shirt (qu’il portait ce moment même) à une boutique où tout était un peu trop dispendieux. Le problème, c’est que même si le taux de change était avantageux, les prix devaient être plus élevés ici. L’adolescent n’avait clairement pas l’argent pour ce petit appareil. Ce n’était pas sa journée. Clairement pas sa journée. Un peu plus et il se demandait quel était ce « American Dream » dont tout le monde parlait.

Alors qu’il divaguait, Jared sursauta entendant quelqu’un parler derrière lui. Ça ne prit pas de temps qu’il se redressa assis sur son lit et fit face à son interlocuteur. C’était un adolescent avec un air un peu plus délinquant qu’il ne l’aurait souhaité. Deux fils se touchèrent dans la tête de Jared. C’était surement son compagnon de chambre. D’après son air et son ton de voix, il était clair qu’il n’était pas très content de le voir. Jay essaya d’ignorer cette idée et se força à lui faire un sourire.

    -Je… oui c’est moi. Je suis arrivé depuis quelques minutes environs. M-mais comment sais-tu que j’étais en taxi, j’ai vu personne en débarquant…


L’adolescent était très embarrassé. Il n’avait pas vraiment l’habitude de socialiser avec les gens, et normalement, il ne se faisait pas surprendre par derrière par un anarchiste de chambre. Ce qui calma un peu Jay, c’est qu’il se souvenu qu’il était à l’Institut pour une raison particulière : il était un mutant. Donc forcément, le garçon devant lui en était un aussi. Le sourire de Jared devint un peu plus sincère et il profita de cet élan de confiance pour mettre le pied à terre et se mettre à la hauteur de son interlocuteur (une bien belle phrase pour dire qu’il est debout devant lui, parce qu’il n’est clairement pas à la même hauteur). Jay lui tendit la main pour qu’il la serre.

    -Je m’appelle Jared. Je viens d’Angleterre et on m’a assigné à cette chambre. Tu dois être mon colocataire ?


L’Illusionniste regarda Farrel dans les yeux quelques instants et se souvenu aussitôt qu’il n’avait pas des yeux qui mettait à l’aise les gens. Il les baissa rapidement pour ne pas susciter de commentaires.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Lun 3 Aoû 2015 - 10:02



Le nouveau locataire.
Le jeune homme devant lui sursauta lorsqu'il parla. Il lui répondit tout en n'était pas super à l'aise devant Farrel. C'était très bien ainsi car Farrel ne voulait pas jouer les chaperons avec ce petit nouveau. L'adolescent alla vers son bureau pour y déposer son MP³ ainsi que ses écouteurs. Il l'écouta parler, dos à lui, puis soupira discrètement.

J'étais assis en hauteur pour ne pas me fai... Anyway, que tu m'ai vue ou pas, même que je t'ai vue ou pas importe peu dans l'instant présent.

Farrel se retourna face à lui, le jeune homme venait de ce lever et se présenta. La moindre des choses était que Farrel se présente à son tour. Socialisé n'était pas sa force... Parler d'accord, il pouvait faire un effort mais là, son nouveau locataire lui tendait la main...

Mon nom est Farrel. Je viens de Manhattan. Et je suis ton locataire, je présume.

Il lui serra la main, fermement mais rapidement. Il vit le regard du jeune garçon qui n'était point un regard naturel. Il ne posa aucune question mais c'était sur qu'il allait en posé plus tard. Enfin bref, le pyromane alla vers son lit, tassa quelques vêtements puis s'assit sur son lit. Il prit un paquet de cigarette dans sa table de chevet, se prit une cigarette et mit son paquet sur le lit. Ensuite, il sorti son briquet puis alluma cette clope, puis l'apporta à sa bouche pour y tirer une bouffée de sa cigarette.

Tu peux m’appeler Blaze. Sinon ne passe pas trop de temps à défaire tes valises car je pense que tu vas franchir cette porte très bientôt.

Il tira une autre bouffé de cigarette puis laissa échapper la fumé vers l'arrière pour ne pas en envoyer vers le petit nouveau.

Bon... Assied toi donc. Tend qu'a y être, discutons. Pourquoi être venu ici ? Disons le, si tu es à l'institut c'est que ta un pouvoir tel qu'il soit, donc tu serait un Mutant ou Homo-Superior, selon ce que tu préfères. Je te laisse libre choix de la discutions.

Farrel regarda le jeune homme et prit régulièrement des bouffées de cigarette ici et là, attendant les réponses du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Mer 30 Sep 2015 - 11:34


Jared flancha un peu. Son colocataire fumait dans la chambre… génial. L’illusionniste toussota et alla se rassoir sur son lit. Jay n’avait rien contre les fumeurs, mais il aurait préféré que ce Farrel demande avant de lui fumer une cigarette en plein visage. Maintenant qu’ils étaient colocataires, c’était la moindre des choses. L’adolescent s’inquiéta un peu pour ses effets personnels. Il espéra que Farrel ne fumait pas régulièrement dans la chambre, parce que les draps, les vêtements et tout ce qui peux avoir une odeur de cigarette allait surement en avoir une. Ugh. Alors qu’il ouvrait de nouveau son sac, Farrel lui recommanda de ne pas défaire ses valises. Jared s’arrêta et regarda en direction du fumeur. Que voulait-il dire ? Bien sûr qu’il allait franchir la porte. Tôt ou tard, il faudrait qu’il aille en cours ou au toilette. Jay ne comprit pas trop ce qu’il voulait dire, mais pour faire semblant, il acquiesça et se redressa sur le lit. Il devait avouer que malgré sa peur pour l’odeur de la fumer, Jay appréciait que Farrel essayait de ne pas lui souffler la fumer sur lui. Peut-être n’était-il pas si méchant ? Mais juste quand il pensait cela, Farrel lui demandait de parler. Non, finalement, il était méchant. Comment Jared pouvait-il animer une conversation alors qu’il n’a jamais eu de conversation avec un inconnu plus longue que 2 minutes ? Non, il ne devait pas montrer son insécurité. Il fallait être fort et entretenir une conversation.

    -Ho-Homo-Superior ? Je—Ok, bon, et bien Farrel (enchanté) ou « Blaze » (Je comprends pas vraiment pourquoi), je suis venu parce que je ne contrôle pas vraiment mon pouvoir et j’espère pouvoir partager ma situation avec d’autres personnes comme moi. Je peux créer des images, des sensations ou des situations, un peu comme des illusions. Je ne contrôle rien encore mais il parait que ça peut devenir dangereux, alors je suis venu ici…


Était-ce une bonne idée de dire qu’il pouvait être dangereux à son colocataire ? Oh bah tant pis. Lui aussi lui avait fait peur en entrant dans la chambre alors pourquoi se gêner ? Et puis s’ils allaient partager la même chambre, valait mieux être honnête.

    -Et toi ? Je te retourne les questions ? Que fais-tu ici ? Quel est ton pouvoir ? Et penses-tu fumer encore longtemps cette cigarette ?


En effet, l’odeur commençait à dégoûter l’adolescent. Il aurait voulu attendre avant d’arriver au sujet de la cigarette, mais comme il le pensait quelques temps avant : valait mieux être honnête. Depuis le début de la conversation, Jared n’avait pas regardé directement Farrel. Ses yeux étaient toujours dirigé vers le sol ou le mur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Mer 30 Sep 2015 - 23:26



Watch out, kid...
Farrel fuma sa cigarette et poussa la boucane vers la fenêtre qui avait préalablement ouvert peu. Il regarda le jeune homme devant lui. Frêle, pas très grand, habiller avec des vêtements quelques peu couteux, lunette, pas de piercing visible, ni de tattoo... Le petit Américain.. Heu, le petit Anglais parfait quoi. Ah ! Farrel n'aurait pas pu mieux tomber, dire qu'il aurait pu avoir une petit gros de quinze ans, sans avenir et plein de bouton comme "colocataire". Ah comme si la vie était si bien fait.. NON. Farrel se foutait que sa soit un mec de rue ou un fils à papa plein d'argent. Tout ce qu'il voulait était le calme, le respect mais surtout la paix d'être seul ! Lorsqu'il parlait il marmonnait et parlait avec un accent... Le jeune pyromane n'avait pas de difficulté à le comprendre malgré son accent mais s'il commençait à marmonner c'était tout une autre histoire.

Je vois., dit-il en tirant une autre fois sa cigarette et souffla la boucane derrière lui vers la fenêtre. T'es un passif et pas un offensif. T'es plus tranquille que brutal à ce que je peux voir et comprendre.

Le ton de voix prit par Farrel était neutre et sans véritable intérêt. Le petit nouveau ne semblait pas comprendre le sarcasme dont Farrel pratiquait alors cela s’avérait très difficile pour le pousser hors de sa chambre. Devenir dangereux ? Ah ouais ? Peu importe, Farrel aussi même sans pouvoir pouvait devenir dangereux à ses heures. Et Jared lui retourna l'appareil. Farrel eu un léger sourire alors que son interlocuteur lui demanda s'il allait fumer encore longtemps cette cigarette.

Je vois, tu ne dois pas être un fumeur. Ne t'inquiète pas pour l'odeur, la chambre ne sens nullement la cigarette quand tu entre n'est-ce pas ? Car j'ouvre toujours la fenêtre même l'hiver., dit Farrel en écrasant sa cigarette dans la paume de sa main comme si de rien était. Mon pouvoir est le feu, la pyrokinésie pour être précis. Tout comme toi, je peux devenir dangereux vue mon pouvoir. Et ce que je fais ici ne regarde que moi.

La main de Farrel n'avait qu'une minuscule brulure. Rien de plus. Il regarda le jeune plus attentivement. Jamais il ne leva les yeux vers lui. Parfait. S'il ne pouvait le regarder c'est qu'il n'allait pas rester ici bien longtemps.

Sinon je vois de la grande marque de vêtement sur toi. T'es un petit Richard ou simplement tu aimes attirer les regards ?

La subtilité, la délicatesse et la politesse était trois choses que Farrel n'avait pas encore acquis malgré ses dix-sept ans encore... Il se leva et s'assit sur sa chaise d'ordinateur le dossier vers l'avant. Et entendit une réponse de son "colocataire".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Mer 7 Oct 2015 - 11:23


Malgré le ton non agressif de Farrel, Jared n'appréciait pas sa façon de parler. Ses paroles étaient très directes et même s'il semblait s'intéresser à lui, Jay avait l'impression que ce n'était que pour rassembler de l'information sur lui dans le but de trouver des points faibles. L'anglais resta sur ses gardes et continua à fixer ses pieds. Quand Farrel parla du «Passif et pas offensif », Jared ouvrit la bouche pour l corriger, mais il s'arrêta.Vallait mieux ne pas l'obstiner et garder cette information pour lui. L'illusion pouvait être passif, offensif et défensif... mais le pyrokinésiste n'était pas obligé de le savoir. Pour ce qui était de la cigarette, Farrel n'allait pas arrêter. Génial. C'était vrai que la chambre ne sentait pas l'odeur désagréable qu'était le tabac, mais Jared n'appréciait pas plus cet habitude quand même. Pas dans la chambre en tout cas. L'adolescent décida de ne pas en discuter davantage, car il allait surement perdre la bataille. L'illusionniste grimaça en apercevant du coin de l'oeil son colocataire écraser sa cigarette dans sa main. C'était officiel : il était avec un fou. Cela ne prit pas long avant que Farrel reprenne la conversation en parlant de ses vêtements. Jared rougit de frustration et impulsivement il regarda son interlocuteur dans les yeux.


    -Je ne suis ni riche, ni attention whore ! Mes vêtements, je les ai parce que j'ai économisé. Ça me prend du temps avant de pouvoir acheter ce genre de vêtement.


On insulte Jared sur son apparence, ses goût musicaux, son attitude, mais pas sur ses VÊTEMENTS. Clairement, Farrel n'aimait par Jay. Parfait. Lui non plus n'allait pas être sympathique avec lui. S'il était riche, jamais il avait été aussi démunit face au fait qu'il avait perdu son MP³. À cette pensée, Jay eut la mine basse. Avait-il vraiment perdu cet objet si important pour sa vie ? Si seulement il ne l'avait pas vraiment perdu, il pourrait prendre son sac et partir de cette chambre, parce que visiblement il n'allait pas s'entendre avec son colocataire. On espérait au moins qu'il ne laissait pas trainer sa pâte à dent sans bouchon sur le fond du lavabo... Jared croisa les doigts parce qu'avec sa chance... enfin bref. Le blondinet commença à chercher dans son sac à dos, pour la deuxième fois, s'il n'avait pas manqué une pochette où son MP³ aurait pu se cacher (même si c'était évident que c'était inutile). Jared sorti son cahier et son papier avec ses informations de la chambre, qu'il garda dans sa main en fouillant dans le fond de son sac, mais en vain.



Dernière édition par Jared Wilson le Jeu 8 Oct 2015 - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Jeu 8 Oct 2015 - 0:05



Le calme avant la tempête.
Le jeune pyrokinésiste le regarda sans flancher une seconde. Puis  ce fameux Jared leva les yeux vers lui, son visage rouge de rage. Les paroles de Farrel l'avait-il blesser ? Probablement. Est-ce que Farrel s'en foutait royalement ? Exactement ! à l'habitude lorsque le jeune leva les yeux vers lui, Farrel n'eut pas de sourire. Ses yeux.. Premièrement y en avait-il ? Vide. Mais pourtant il pouvait voir. Bien sur Farrel n'allait pas en parler, ou peut-être que si mais pas maintenant, de toute façon le petit nouveau ne voudrait pas discuter de belle et heureuse parole avec lui. Surtout pas avoir été aussi arrogant avec. Que Farrel aimait se faire détester. Pourquoi ? Très bonne question dont on ne sait toujours pas la réponse.

Oh, ça va mec. Faut pas monter sur tes grands chevaux. Je savais pas qu'une personne petite comme toi pouvait avoir autant de ton de voix colérique en lui. Désolé d'avoir précieusement insulté ton mode d'économiste en herbe pour la libération des chandails haute gamme..., dit Farrel avec un ton arrogant et sarcastique.

L'homme ne pouvait s'empêcher d'être comme ça. C'était lui et jamais il ne changerait pour personne. Si le monde ne l'aime pas. Fine. Bye bye et on en parle plus. Puis, Jared fouilla dans son sac à la recherche de quelque chose. Aurait-il déjà perdu un truc ? Déjà ! La première journée ? Wow. Ce garçon avait un potentiel fou ! Puis il sorti le petit papier... ce fameux petit papier que tout les nouveaux avaient. Farrel le reconnaitrait parmi des milliers de papiers. Pourquoi ? Car on pouvait voir le logo de l'institut au dos de celui-ci. D'un bond, le pyrokinésiste se leva et alla lui prendre des mains tout en prenant son cahier. Facile à attraper vu que son interlocuteur n'était pas très occuper avec ceux-ci. Il regarda attentivement le papier sans se soucier du cahier qu'il avait subtiliser en même temps.

Il doit y avoir une erreur...

Farrel regarda attentivement le petit papier encore une fois. Non aucune erreur était survenue. C'était belle et bien le bon numéro de chambre qui était indiquer. Ainsi que son nom au complet. Jared était dans la bonne chambre. Vraiment ? Farrel releva la tête puis regarda plus attentivement la personne devant lui. Puis encore plus attentivement.

File moi tes cartes. J'veux voir s'il ton véritablement donner les bonne choses. De toute façon, ils m'ont imposé un "super colocataire" alors je peux vérifier ton identité., dit-il en tendant la main qui ne tenait rien.

Ses objets en otages, le jeune allait peut-être obéir. Mais Farrel avait un doute sur.. le sexe de la personne devant lui. Il était androgyne et maintenant que Farrel le regardait plus attentivement, il s'en rendit compte. Pas vrai qu'il vas partager sa chambre avec une fille. C'est l'être humain féminin qui cause tant de problème selon Farrel. Il attendit que ce garçon-fille lui donne ce qu'il demandant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Jeu 8 Oct 2015 - 19:03


Tout se passa si vite que Jared n'eut pas le temps de réagir à temps. Son cahier contenant des textes variés et des dessins ainsi que son papier de bienvenu avait été arrachés par un pyro-barbare. Cela prit quelques seconds à l'anglais avant de se lever et de tendre sa main vers ses effets personnels, mais Farrel était vraiment plus grand que Jay et il lui était impossible d'atteindre la main de son colocataire. Visiblement, il voulais lire le papier de bienvenu de Jared. Rouge de colère, Jay se planta face à Farrel et monta le ton :


    -T'es vraiment impoli ! T'aurais pu simplement demander de lire ma répartition de chambre au lieu de me l'enlever des main !? Redonne- moi mes choses.


L'attitude de son nouveau colocataire allait vraiment être quelque chose à endurer. Il ne se gênait pas pour dire ce qu'il pensait, et ce qu'il pensait n'était pas vraiment agréable. Jared avait vraiment envie de répondre à tout ses petits commentaires, mais il se retenait pour ne pas se rabaisser à son niveau. Voyant que Farrel ne l'écoutait pas, l’illusionniste se frotta un peu les yeux. Il commença à avoir mal à la tête. Était-ce le fait qu'il devenait de mauvaise humeur ou parce que l'accent américain lui montait au cerveau ? Quand finalement l'imbécile fini de lire ses papier, il lui demanda ses papiers d'identités. Jared prit une minute pour le défier du regard, mais il ne prit pas la chance de le défier verbalement. Jay fouilla dans la première pochette de sa valise et sorti son passeport. Il lui tendit, non sans hésitation. Pendant que Jared hésitait à lui donner, il senti le regard du pyrokinésiste sur lui. Qu'est-ce qu'il voulait au juste ?


    -Bon, maintenant que tu as la preuve que j'existe, je peux ravoir mes affaires ? Pas que j'ai pas vraiment confiance en toi et ton feu, mais c'est un peu ça...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Ven 9 Oct 2015 - 10:21



Are you a Boy or a Girl ?
Le jeune parlait totalement seul. Parce que honnêtement, Farrel était douteux sur le sexe de l'humain... enfin mutant dans ce cas-ci. Il n'avait pas le pouvoir de savoir quelle était le sexe exacte des gens. Surtout pas des androgynes... Une des seules façons de pouvoir savoir le vrai gendre de cette personne était de voir une pièce d’identités officielle. De toute façon, les chambres n'étaient pas mixtes mais belle et bien deux garçons ensemble et deux filles ensemble. Jamais un garçon et une fille dans le même dortoirs. Sinon cela pouvait engendrer des problèmes. Mais si vraiment cette personne devant lui était une fille ? Pourquoi ? Parce qu'il n'y avait plus un dortoir de fille de disponible et que Farrel ne semblait pas attirer à vraiment faire des choses avec des filles ? Peu importe le sexe qui se présentait devant lui, il le voudra pas dans sa chambre, ni dans son dortoir. Ça non ! Vraiment pas ! Certes, probablement que Farrel était peu sociable et très impoli. De plus, il avait aussi prit le cahier de Jared. Il prit le passeport que le nouveau lui donna dans sa main, tout en gardant les choses de Jared dans l'autre main. Sur son passeport l'avait identifier comme « masculin ». D'accord donc selon l'état Anglais c'était un homme. Mais... reste que c'était un British alors vaut mieux se méfier vue leur égocentrisme...

Effectivement, tu existes. Félicitation et bienvenu en Amérique, l'Anglais.

Farrel était tenter de lire son cahier mais il lui redonna en même temps que son passeport et son papier de bienvenu. Bon d'accord. Il était connu comme un homme, bref, jeune homme. Maintenant, comment avoir une vrai preuve ? Le voir nu était l'option la plus efficace mais.. heu.. NON. Comment être totalement awkward ; Ouais désolé peux-tu te mettre nu devant moi ? J'aimerais voir si t'as une dick ou une chatte. Wow. Première impression -1000 ! Bah, Farrel se ferait traiter de pervers mais... de un, il aurait sa réponse et de deux, le jeune devant lui quitterais sa chambre. Cette solution des plus bizarre commençait à le tenter de plus en plus mais non, il n'allait pas s'abaisser avec cette solution.

Bon, aucune erreur n'as été commise sauf celui de ne jamais m'avertir de ta venu... Genre, une semaine ou des mois d'avance.

Il soupira et le regarda encore un instant. Mais pourquoi était-il attirer à le regarder ? Et-ce à cause de son apparence énigmatique, donc complètement mystérieux ? Ou bien à cause de ses yeux aussi vide que blanc ? Farrel le dévisageait sans vraiment le vouloir ou même le savoir. Son regard était moins violent et arrogant, maintenant il était plus interrogateur.

Tu peux me dire, tes yeux ? Tu peux voir malgré qu'il sont disons.. étrange ? Tu semble aveugle en fait mais je le sais que tu ne l'ai pas. Tu m'expliques ?, demanda Farrel sans vraiment y penser.

Enfin, miracle en fait, il lui avait poser une question sans arrières pensées violente mais sa voix était plus interrogative cette fois-ci. On vas ce le dire tout suite, Farrel ne s'attendait pas à recevoir une jolie petite réponse. Car il avait tout de même été mauvais avec le nouveau alors pour bien continuer sur cette note, il reprit parole.

Sinon je pense vraiment que tu devrais partir. Tu ne supporte pas ma personne, ni mes mauvaises habitudes. C'est mieux pour toi si tu partirait. Pourquoi être venu en Amérique, ma petite ?

Farrel prit quelques secondes et remarqua qu'il l'avait appeler par un qualificatif féminin. Non sérieux ??!!! Là sa devenait n'importe quoi... Fallait trouver une solution et VITE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Lun 12 Oct 2015 - 0:44


Les commentaires de Farrel commençaient vraiment à énerver Jared de plus en plus. Vraiment. Il sentait l’hésitation chez lui, mais Jay était décidé à ravoir ses affaires et quand le pyrokinésiste lui redonna ses effets, l’illusionniste les lui prit très rapidement et les rangea dans mon sac aussi vite qu’un road runner. L’adolescent sentait toujours le regard de jugement de son colocataire sur lui. Habituellement, il se faisait petit et essayait de s’éclipser, mais là, c’était la guerre. Jared se redressa, face à son interlocuteur, de toute sa grandeur (du mieux qu’il pouvait en fait). Il croisa ses bras et le regarda dans les yeux, sans flancher. Pas question que cet américain prétentieux lui gâche son americain dream (ce qui était un peu ironique quand même). Tout chez ce Farrel l’énervait à présent. Ses cheveux, sa voix et son regard. S’il pouvait juste se débarrasser de ce regard accusateur. Pourquoi il le fixait ainsi ? Pourquoi ? PouRQUoi ? POURQUOI ? Ça rendait Jared complètement fou !

Et puis, finalement, il parla…

Et il dit peut-être l’une des seules choses que Jared ne voulait pas entendre. Mais il fallait bien que ça arrive sur la table.

Jay n’avait tout simplement pas envie de répondre à cette question présentement. Ce n’était pas le moment, pas le temps, pas l’endroit ! Comment pouvait-il poser cette question dans une situation comme celle-ci ? Tu ne peux pas poser une telle question à quelqu’un ! Omg Farrel tu ne peux pas tout simplement demander à quelqu’un s’il est aveugle ?! Jared prit un moment de réflexion pour ne pas répondre quelque chose de trop arrogant parce que sur le coup, il avait juste envie de répondre qu’il était aveugle depuis qu’il avait vu la mère de celui-ci en sous vêtement. L’anglais se frotta un peu le front avant de répliquer :

    -Avant que je t’explique pourquoi j’ai des yeux… étranges pour reprendre tes paroles d’infidèle, tu vas devoir m’expliquer pourquoi ta coupe de cheveux n’a pas changé depuis 1967.


Ok, il y était allé un peu fort avec celle-là. Mais heureusement, il ne répliqua pas. Au contraire, il lui proposait de partir et Jared prit cette opportunité pour terminer la conversation. L’adolescent s’en alla fermer son sac mais s’arrêta net en voyant ses bagages. Devait-il laisser ses effets personnels ici ? Avec un anarchiste mal lavé ? Mit à part ses vêtements, Jared n’avait que son ordinateur portable qui pouvait avoir de la valeur. Il chercha alors dans sa grosse valise pour celui-ci et fourra son PC dans son sac à dos pour l’amener avec lui. No way qu’il allait laisser ses choses se valeurs avec un colocataire indigne. Jared ramena son sac vers lui et fit mine d’ignorer Farrel.

    -Je suis venu en Amérique pour t’emmerder il parait. Et si tu veux bien, je vais prendre ta proposition et sortir d’ici parce que ça commence à puer le Boston Tea Party...


Jared passa devant lui et alla directement à la porte. Il l'ouvra et sorti rapidement de la chambre. Quand il ferma celle-ci, il l'entendit se barrer. Heureusement, Jay avait les clés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farrel A. Jenkins

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 23/07/2015

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant & Garagiste
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   Mar 13 Oct 2015 - 8:34



Sur un mauvais départ
Farrel le regarda faire son sac. Le jeune apporta tout ses effets personnels. Une grande confiance allait voir le jour dans ce dortoir. Enfin. ENFIN ! Il avait fini par comprendre qu'il n'était pas le bienvenu ici. Le pyrokynésiste croisa les bras, tout en regardant la scène qui ce déroulait devant ses yeux. Ce jeune n'avait véritablement pas froid au yeux malgré l'arrogance de Farrel. C'était relativement étrange pour un petit nouveau tout frais débarquer sur les terres Américaines.

Bye bye !, dit à voix basse Farrel lorsque Jared sortie de la chambre.

Farrel se dirigea vers la porte puis la barra directement après que son colocataire soit dehors. Ensuite, il se demanda ce qu'il devait faire. L'illusionniste ne semblait pas vouloir quitter la chambre. D'accord... ceci était un des deux problèmes qu'il devait résoudre au plus vite possible. Mais le deuxième le laissait perplexe... Il devait savoir le sexe véritable de cette personne. Fouiller sa valise ! OUI ! Farrel alla jusqu'à la valise de Jared et l'ouvrit sans tarderet en prenant soin de rien déranger, pour ne pas que son acte soit découvert.

Rien d'alarmant pour l'instant ! Ce sont des vêtements d'homme... certains sont douteux et d'autres sont..., puis il s'arrêta et sortie un morceau étrange, Sauf que là... C'est... UNE PUTAIN DE JUPE !!!

Il replace la valise du jeune comme s'il ne l'avait jamais toucher ou même ouverte.

Okai ! Une conversation avec Xavier s'impose... Pour une fois que ce n'est pas pour moi...

Farrel alla chercher dans sa commode un rouleau de ducktape et sépara le dortoir en deux. Pas vrai que le nouveau allait mettre ses choses avec ceux de Farrel. La guerre était amorcée ! Puis il sorti de la chambre pour se diriger vers le bureau du professeur Charles Xavier.

Pour suivre l'histoire de Farrel et bien comprendre veuillez aller lire : la Séquence suivante. Merci !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La regrettable première rencontre [PV Farrel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La regrettable première rencontre [PV Farrel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Les Dortoirs :: Dortoir de Farrel Jenkins et Jared Wilson-