X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autobiographie de Jared

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Autobiographie de Jared   Jeu 30 Juil 2015 - 10:13


   
   
Journal de Jared

 
   


Cher journal,

Si tu t'efforces toujours d'être normal, tu ne sauras jamais à quel point tu peux être exceptionnel.

J'admire ceux qui continuent à danser même lorsque la musique s'est arrêtée, car ce sont ceux qui continuent d'avancer lorsque tout espoir est perdu.

   
Halloween - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   Ven 31 Juil 2015 - 0:27

feat Wisp

Jared Wilson

"J'ai été choisi par les Dieux pour brûler mes toasts à tous les coups"



Présentation



« Bonjour !
Je m'appelle Jared Wilson et l'on me surnomme Jay. Je suis né le 16 Juillet à Londres, ce qui me fait 16 ans ans. Je suis un homme. Je suis bisexuel et actuellement célibataire. Mon principal défaut est d'être lunatique et ma qualité majeure est d'être optimiste. »


ıllıllı. R é s u m é .ıllıllı
Race : Homo-Superior/Mutant
Nationalité : Anglaise
Métier : Étudiant Actif et Résident de l'Institut Xavier
Ambition : Gagner de l'estime de soi
Pouvoir : Illusion
'Pas la grandeur qui fait la différence


Physique



Jared est de taille moyenne, peut-être même un peu plus petit. À côté de ses camarades, il se perd facilement puisqu’ils font parfois une demi-tête de plus que lui. Il a des cheveux blond platine qu’il garde un peu plus long que la nuque et ses pointes sont un peu ondulées. Il a des yeux gris qui varie entre le clair et le foncé dépendant de l’éclairage de la pièce où il se trouve et, ce qui est spécial, il n’a pas de pupilles. Pourtant il voit bien, seulement à cause de sa mutation, ses yeux sont différents de ceux de ses pairs. L'iris normal a des pigments de couleurs qui vont de l'intérieur à l'extérieur, mais ceux de Jared commencent par le milieu et tourbillonnent jusqu'à l'extérieur. Ce n’est pas très visible rapidement, mais quand on le regarde droit dans les yeux, on peut voir qu’il n’a pas que les yeux gris plate, mais qu’il a aussi plusieurs teinte de la même couleur.  Par rapport à ses yeux, il a de long cils et des yeux très féminins. D’ailleurs, son apparence est un peu androgyne. Si quelqu’un le nomme comme une fille (ce qui arrive relativement souvent), il va ignorer. Sa voix n’est pas très grave aussi. Son corps quant à lui, est mince et svelte, ce qui n’aide pas son apparence androgyne.

Il porte des lunettes de vision, noire, rectangulaire et ajustés. Sa vue n’est pas très basse, mais il a quand même besoin de lunette, surtout pour conduire, l’école, écrire et lire. Son visage est jeune et ovale. Il a une peau claire, un peu de tâches de rousseurs, mais très pâle. Ses dents sont blanches et droites. Son sourire est sincère. Jay n’est pas fort physiquement, mais il est capable d’esquiver beaucoup d’attaques. Son avantage d’être un peu plus petit est qu’il peut se faufiler un peu partout. Quand il utilise son pouvoir, Jared a un air ennuyé et concentré. C’est surtout parce que son cerveau travaille très fort. Le style vestimentaire que Jay passe à « ce que j’ai trouvé dans mon tiroir ce matin » à « je viens de dépenser plus de 50$ pour ce chandail, ne le touche pas, tu vas le salir ». Il aime bien porter quelque chose d’ample, c’est-à-dire que s’il a un chandail à sa taille, il peut porter un coton ouaté d’une à deux tailles trop grande pour lui. Parfois ce sont ses pantalons, parfois son t-shirt.

É V I D E N C E S

  • Ses yeux gris n'ont pas de pupilles
  • Ses cheveux sont platine
  • Androgyne



Caractère



Jared est quelqu’un d’optimiste. Il adore être entouré de ses amis. C’est un petit malin qui adore dire des blagues. Il faut donc en conclure qu’il a un très bon sens de l’humour. Par contre, il sait quand être sérieux. Lorsqu’il doit se battre ou qu’il y a quelque chose en jeu, il garde son sérieux. C’est sûr qu’il va toujours essayer d’être positif et remonter le moral des gens si rien ne va, mais il peut aussi rester silencieux dans les moments où il vaut mieux ne rien dire. Jared n’a pas beaucoup confiance en lui, mais il ne veut pas l’avouer. Il veut être fort et rapide, mais il ne l’est malheureusement pas (Parfois par contre, il se donne des airs de « bien sûr que je suis capable de soulever ces deux sacs de sables » mais ça finit souvent en « ce n’est pas que je ne veux pas les soulever, c’est que je n’en n’ai pas envie, bon »). C’est vrai qu’il est plutôt agile, mais il est loin d’être le meilleur athlète.

Jay n’est pas du genre à être sarcastique, mis à part quand c’est trop évident. Il est honnête et sympathique. Le jeune homme n'est pas quelqu'un qui va directement au but. Il n'a pas l'habitude d'engager des conversations puisqu'il n'a jamais vraiment été sociable dans sa jeunesse. Il savait qu'il faisait peur aux gens et puisqu'il est un homme bon, il voulait éviter de faire du mal aux autres. Malheureusement, il est souvent mal à l’aise avec les gens qu’il ne connait pas ou peu. Il gagnera de la confiance seulement si les gens qui l’entourent l’encouragent à être lui-même. Jay n'est pas du genre à envahir la bulle des gens. Il préférera être invité à faire une accolade que la demander. En retour, il n'aime pas trop avoir quelqu'un dans sa bulle sans qu'il ne l'invite. Jay est aussi très studieux. Il n’est pas le meilleur à l’école, mais il travaille fort et ses notes sont dans la moyenne et même un peu au-dessus. Le secret, c’est qu’il adore étudier. Il adore apprendre, peu importe le sujet. Il va toujours essayer de se dépasser, et ce, même s’il échoue lamentablement. Jared n’a pas idée de ce qu’il veut faire plus tard, mais il acquérir le plus de connaissance possible, comprit pour sa mutation (même s’il est très loin de pouvoir bien contrôler son pouvoir).


Histoire



Jared est né et a grandi en Angleterre. Ainé de la famille avec un jeune frère, il vécut dans une famille normale et aimante. Pourtant, malgré sa "normalité" et celle de sa famille et voisins, en grandissant, ses pupilles s’effaçaient jusqu'à disparaître complètement. Ce qui était contre-nature, c’est qu’il ne perdait pas la vue. Bien sûr, il avait besoin de lunette, mais normalement. Il alla voir les meilleurs médecins, mais personne ne pouvait l’aider. Vers ses 7 ans, les pupilles du garçon avaient quasiment complètement disparues. Jay commença à rester chez lui sans vouloir sortir. Les gens le regardait dans la rue ou lui posait constamment les mêmes questions :"Es-tu aveugle, jeune homme ?" ou "Est-ce que ça va ? Tes yeux sont si vide, tu devrais aller voir un optométriste". Toutes ces questions gênaient Jay et il ne voulait même plus regarder les gens dans les yeux. Il en est venu à demander à sa mère de recevoir l'école à distance ou l'école à la maison, mais elle refusa, disant que ce n'est pas parce qu'il était différent qu'il devait se cacher. En effet, « différent » était un grand mot qui ne distinguait pas seulement les yeux de l’enfant. Sa différence (appelons là comme ça) n'affectait pas sa famille qui l'aimait et le traitait comme un enfant normal. Jared ne voulant plus vraiment socialiser avec les gens qui le regardait comme un phénomène, restait principalement avec son frère aux récréations ou activités avec l'école. Son frère était littéralement devenu son meilleur ami. En retour, son frère le traitait aussi en tant que meilleur ami et ses yeux ne le dérangeaient pas. Ils avaient rarement des batailles et s'entendaient à merveille. Malheureusement, les deux frères n’étaient pas dans la même année scolaire et le plus jeune avait aussi d’autres amis avec qui jouer. Jared n’était pas jaloux de la facilité avec laquelle son frère se faisait des amis, mais il n’osait tout simplement pas se mêlé aux autres. Une bonne partie de son temps, Jared était seul, mais il ne s’en plaignait pas. Il lisait, bloguait, ou écoutait de la musique en essayant d’oublier tout le monde autour de lui.

Les seules fois où il devait parler aux autres (en classe ou en dehors de l’école), Jared n’avait pas vraiment de problème avec eux (habituellement, c’était plutôt le contraire). Le garçon était bien élevé et poli avec –environs- tout le monde. Jared a eu la chance de ne pas trop se faire harcelé avec ses yeux ou sa solitude. Jamais il n’a été intimidé ou humilié à cause de ça. Jay avait plutôt une vie monotone et tranquille, ce qui ne lui a pas trop fait poser de question sur sa « différence ».

En vieillissant, Jay commença à faire de plus en plus de cauchemars. Plus ils étaient grands, plus sa famille en faisaient aussi, et souvent les mêmes. Aussi grand le hasard était, la famille ne faisait pas vraiment le lien, parce qu'ils étaient une famille optimiste et ne voulaient pas trop parler des mauvais rêves, mêmes s'ils paraissaient parfois trop réel. Les rares fois où ils en ont parlés, ils ne savaient pas que la source était Jared. Après tout, peut-être était-ce tout simplement une coïncidence ? Après tout, c’était un peu dur de mettre la faute sur un jeune adolescent qui n’était même pas au courant de ses propres capacités. Heureusement, ce genre d’évènements n’arrivaient pas très souvent (du moins, c’est ce que la famille disait).

Seulement, un jour, un homme cogna à la porte de la maison et se présenta comme représentant d’une école pour surdoué en Amérique. Les notes de Jared étant dans la moyenne ou un peu plus haute, mais pas au point d’être demandé dans une école pour « surdoué », il ne comprit pas trop pourquoi on voulait l’avoir lui, dans une école de ce genre. Il apprit à ce moment que l’école n’était pas vraiment pour ce –genre- de surdoué. Ce n’était pas la première fois qu’il entendait le terme « mutant » mais il était loin d’imaginer qu’il en était un lui-même. Il passa un long moment à parler avec lui sans que rien ne les dérangent. Il voulait en apprendre plus sur lui-même et les gens comme lui, qui ils étaient et comment ils vivaient. Il sut alors pourquoi il avait des cauchemars et que les autres aussi en avaient. Qu’en fait, tout ceci était une partie de sa faute. Il pouvait créer des illusions, et pas que des petites. Son pouvoir était étroitement relié à son esprit, sa vision (ce qui expliquait ses yeux) et l'esprit des autres. Non seulement son pouvoir était extraordinaire, mais il était aussi puissant et parfois mortel. Il devait alors pratiquer pour pouvoir contrôler ce don. Ce dernier point motivait et effrayait à la fois l’adolescent, qui ne voulait surtout pas faire d’erreurs fatales. L'homme lui proposa de venir en Amérique et d'apprendre dans l'Institut avec les autres élèves qui avaient aussi les mêmes problèmes que lui. Sa famille, après avoir compris, décidèrent de lui payer l’Académie et garda contact avec lui. C’était une grosse décision prise rapidement, mais il était évident que c’était peut-être l’une des meilleures choses à faire. Jay prit l'avion et déménagea à l’Institut Charles-Xavier où il apprend à contrôler son pouvoir.

I N F O R M A T I O N S . A D D I T I O N N E L L E S

Pouvoir : L'Illusion

Description :

  • Interprétation erronée d'une donnée sensorielle : Illusion auditive. Illusion d'optique.
  • Fausse apparence matérielle ou morale qui, en nous faisant voir les choses autrement qu’elles ne sont, semble se jouer de nos sens ou de notre esprit.
  • Erreur des sens ou de l’esprit produite par ces fausses apparences.
  • Erreur qui abuse l’esprit.
  • Songe, fantôme qui flatte ou qui trouble l’imagination.


Maitrise : Jared maîtrise très peu son pouvoir. Pour bien créer une illusion, il doit toucher la tête de la personne et beaucoup se concentrer. Il n'a pas vraiment contrôle sur ce qu'il peut faire encore. Ses plus grandes illusions (sur plusieurs personnes et très réalistes) se sont produit quand il dormait. Quand son subconscient était bien plus fort que sa conscience.

  •Maitrise supérieur : Tout en gardant contact physique avec (1) personne, peut créer une illusion (optique, sonore) réaliste pendant un maximum de 5 minutes. Est vidé de ses forces après avoir excédé ce temps.
  •Maitrise talentueuse : Peut créer une illusion (optique, sonore) réaliste pour environs 3 à 5 personnes. Doit garder un contact physique avec les esprits forts. Peut tenir son illusion jusqu’à 10 minutes. Est vidé de ses forces après avoir excédé ce temps.
  •Maitrise Virtuose : Peut créer une illusion de masse (optique, sonore) dans un rayon de 10 mètres. Dépendamment de la grosseur/ampleur de l’illusion, peut la garder entre 20 et 45 minutes. Est vidé de ses forces après avoir excédé ce temps. Doit garder un contact visuel avec les esprits forts.
  •Maitrise suprême : Peut créer une illusion de masse (optique, sonore) dans un rayon de 100 mètres. Peut la garder entre 45 minutes et 1 heure. Est vidé de ses forces après avoir excédé ce temps.

Art Martial : Jared a prit un cours d'auto-défense quand il avait 6 ans. Mais il est capable d'esquiver et de se faufiler un peu partout.

Équipement : Un sac en bandoulière et un trombone pour papier.


Autres



Capacités : Jay parle anglais (avec un joli accent british~) et a prit des cours d'italien. Il a aussi son permis de conduire (mais il a l'habitude de conduire à gauche comme dans son pays natal) et son permis nautique pour petite embarcation (un bon gros maximum d'un ponton). Il a eut son cours de RCR mais n'a jamais eut à l'appliquer. Il a déjà été scout et il est une HORREUR en cuisine (à ce jour, il a fait sauté 3 micro-ondes, 1 toaster, 4 bouilloire et a faillit mettre le feu au poêle au moins une dizaine de fois). Il a le don d'être capable de nettoyer des lunettes avec une seule main

Situation : Élève à l'Institut Xavier pour enfants surdoués, Jared a déménagé de l'Angleterre pour s'installer à l'école en Amérique dans le but de pouvoir contrôler son pouvoir qu'il est loin de maitrisé. Jay n'a pas encore vraiment parlé avec ses camarades puisqu'il prend pour acquis qu'il va encore se faire lancer des regards à cause de ses yeux. Il a aussi perdu son MP3 dans l'avion juste avant de mettre le pied aux États-Unis et il regrette de ne pas pouvoir s'en acheter un nouveau.
© Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Jared Wilson le Ven 31 Juil 2015 - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   Ven 31 Juil 2015 - 9:11



Relations Neutres
J'vous connais à peine







AVATAR

Mark


Mark Hadling
Résident de l'institut

Je viens à peine de rencontrer Mark. Il me semble gentil, mais je crois qu'on a pas grand chose en commun.

Séquences mémorielles
Trouver sa place
Avatar du lien

-


Bientôt...



By Codeur Kipik on Epicode


Dernière édition par Jared Wilson le Mer 4 Mai 2016 - 4:40, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   Ven 31 Juil 2015 - 9:34



Relations Positives
T'es cool toi







AVATAR

-


Bientôt...
Avatar du lien

-


Bientôt...



By Codeur Kipik on Epicode


Dernière édition par Jared Wilson le Dim 2 Aoû 2015 - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   Ven 31 Juil 2015 - 9:36



Relations Négatives
Tu dégages bibiche







AVATAR

Farrel


Farrel A. Jenkins
Colocataire

 Mon opinion de Farrel est encore indécis, mais il est assez clair pour quelque chose : Farrel est un douchebag anarchiste qui rêve de me jeter dehors de la chambre. Je ne sais pas si je dois laisser mes choses précieuses dans la chambre de peur qu'il les volent mais pour l'instant vaut mieux ne pas lui faire confiance. De toute façon, il a le don de me mettre hors de moi !

Séquences mémorielles
La regrettable première rencontre
Avatar du lien

-


Bientôt...



By Codeur Kipik on Epicode


Dernière édition par Jared Wilson le Mer 4 Mai 2016 - 4:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Wilson

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 24/07/2015
Age : 25

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant
Age : 16 ans
Nationalité : Anglais

MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   Sam 1 Aoû 2015 - 11:39


   

La regrettable première rencontre
Feat Farrel A. Jenkins

1 août 2015
Je suis enfin en Amérique ! Et ça faisait des mois que je me préparais à venir à l'école des mutants ! Je me sentais comme dans Harry Potter qui se rendait vers Poudlard. Sauf que moi, je ne dormais pas sous l'escalier. J'avais dit au revoir à ma famille, à mes amis. Une nouvelle vie m'attendais. J'ai finalement mis le pied aux États-Unis et j'ai pris une selfie pour immortaliser ça, mais une dame derrière moi m'a bousculé et j'ai raté ma photo ! Je dois avouer que ça m'a démoralisé.

Avançons à mon arrivé à l'Institut. Je me suis rendu presque immédiatement à ma chambre. J'ai remarqué que je n'étais pas seul dans la chambre mais avec un gars qui était vraiment bordélique. J'ai décidé de ne pas rester dans la chambre et d'aller explorer ma nouvelle maison. Ding ding problème ! J'AI PERDU MON MP3 ! Comment ai-je perdu une chose aussi importante ! Je m'en veux tellement. Je l'ai surement oublié dans l'avion, la conne ! C'est quand je m'en suis rendu compte que mon coloc de chambre est arrivé. Il s'appelle Farrel et c'est un BOULET. Il est bête, méchant et il fume dans la chambre. Il a été impoli et rude. Je suis vite sorti de la chambre, mais il m'énerve. De tous les élèves dans ce pensionnat, il a fallu que je tombe sur cet américain stupide et grotesque. Après quelques escarmouches, je suis sorti. J'étais plus capable de l'endurer de toute façon. Je sais pas ce que je vais faire pour le reste de l'année.

Le pire c'est qu'il a barré derrière moi. Une chance que j'ai mes clés!

Voir la séquencePhoto prise

Sauney de Never Utopia
   




 

Trouver sa place
Feat Mark Hadling

2 août 2015
Je suis sorti de la chambre bouillant de rage. Farrel a bien réussi à me convaincre de quelque chose : je le déteste. Je me suis rendu dans le Hall et c'est là que j'ai eut une vidéo de mes amis en Angleterre. Je leur ai répondu avec une selfie et grâce à leur message je me suis calmé. Je me suis rendu alors dehors et j'ai vu quelqu'un tout seul, alors j'ai décidé d'aller faire connaissance, histoire de changer d'air. [À suivre]

Voir la séquencePhoto prise

Sauney de Never Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autobiographie de Jared   

Revenir en haut Aller en bas
 

Autobiographie de Jared

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared
» 01. You're in my dream ... Or your sister ? [Jared Suarez]
» Jared Sevan Fetherson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Avant le jeu :: Présentation :: Journal de bord-