X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 29 Juil 2015 - 3:35

Assise, Mesa tentait encore de se rappeler de tous les événements ayant secoués sa vie depuis hier. Tellement d’actions s’étaient passées, elle ne savait même pas si elle était capable de se rappeler de tout dans les moindres détails.

Hier soir, ses parents ont su, pour la première fois, que Mesa était dotée de pouvoirs impossibles pour l’humain normal. L’homme venu la chercher était venu un vendredi et lui avait demandé de faire ses bagages pour le lendemain, où ils viendraient la chercher. Elle avait dû expliquer toute sa jeunesse à ses géniteurs, alors qu’ils avaient passés une bonne partie du temps avec elle.

Le lendemain, en matinée, une voiture plutôt luxueuse était venue la chercher. La femme à bord avait l’air affable mais il s’avéra qu’elle ne parlait que par des réponses courtes et seulement lorsqu’il y avait une réponse. Désorientée, Mesa arriva à l’institut où enfin, une personne responsable répondit à ses questions immédiates. Malheureusement, cette même personne coupa court à la conversation car elle avait un travail à faire à l’extérieur, laissant encore Mesa en plan. Cette personne, par contre, lui dit :


- Je serai ravie de pouvoir répondre à tes questions demain. Pour aujourd’hui, prépare ta chambre, va voir les autres élèves, explore l’institut. J’ai une mission aujourd’hui mais je serai présente demain, promis.

Mesa avait donc trouvé sa chambre, à l’aide d’explications des élèves. Sa chambre était vide des deux côtés, donc elle prit le lit de droite. Elle déposa ses choses et s’aperçut du même coup qu’elle n’avait pas grand-chose en sa possession. Elle sortit et se dit que de voir d’autres élèves ayant des dons comme elle lui ferait peut-être du bien.

La voilà, assise dans le hall d’entrée, à regarder les groupes l’élèves se parler et avoir du plaisir en groupe. Elle voulait regarder les personnes qui avaient l’air le plus enclines à accueillir une nouvelle avant de se lancer n’importe où. L’air nerveux mais passant encore, Mesa tentait de se fondre dans la masse avant de lancer une action.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 29 Juil 2015 - 5:43

La journée était très calme pour Alexïs. Profitant pleinement des joies de l’été, il trainait à l’extérieur de l’institut avec quelques amis, jouant au basketball ou discutant simplement au bord de la piscine. Pourquoi s’embêter à suivre des cours, comme certains, alors qu’il pouvait vivre pleinement sa jeunesse sur le bras de son père ? Ce dernier lui donnait tout ce qu’il désirait si en retour il lui rapportait de bonnes notes à chaque session universitaire. Il avait décidé, il y a bien longtemps, qu’il ne souhaitait plus se mettre une pression inutile sur les épaules, comme le faisait sa sœur jumelle. En fait, c’était comme s’ils avaient carrément changé de vie au cours des deux dernières années. Erïka avait l’habitude de flâner à l’institut en suivant ses cours lorsque l’envie lui en prenait, faisant ce qu’elle désirait sans laisser qui que ce soit brimer sa liberté. Maintenant, elle avait à peine le temps d’avoir un semblant de vie social entre le travail et les cours, se fixant des objectifs invraisemblables afin de prouver quelque chose à leur père. Et dire qu’il y a quelques années, seul les études avaient eu de la valeur à ses yeux, faisant tout afin d’être le meilleur dans tous les domaines. Ce qu’il avait été stupide… Avec tout cela il en oubliait de vivre son adolescence. Il n’en avait jamais réellement possédée une, mais à présent il pouvait au moins se consoler en profitant de son existence de jeune adulte.

Après quelques parties de basket sur le terrain, le jeune homme rentra à l’intérieur afin de se rafraichir un peu. Une fois dans la cuisine, il fouilla le réfrigérateur afin d’en sortir une bouteille d’eau qu’il but entièrement en quelques gorgées. Il était maintenant temps pour lui de se changer. Il ne pouvait rester dans des vêtements trempés de sueur, ce n’était pas très agréable pour lui, comme pour ceux qui allait le sentir.

Sa voiture était garée dans l’un des grands espaces de stationnement du manoir. Il n’aimait pas utiliser le parking souterrain, davantage réservé aux résidents qu’aux invités. Par contre, en cette journée de canicule, il pouvait déjà deviner la température intérieure de son véhicule. Normalement, l’idéal serait de prendre son sac à dos, contenant des vêtements propres, et de trouver une salle de bain où se changer. Par contre, ce fut la paresse qui gagna ce combat. Le jeune homme s’installa sur la banquette arrière de l’automobile afin de se changer très rapidement. De toute façon, il n’y avait personne dans les environs pour le voir. Une fois un boxer et un short d’enfiler, il sortit du véhicule, laissant ses affaires sales dans le sac. Après avoir verrouillé les portes, il se dirigea vers l’entrée principale de l’institut tout en boutonnant la chemise à manches courtes qu’il venait d’enfiler.

Alors qu’il venait de refermer un dernier bouton, Alexïs leva la tête pour voir où il se dirigeait. Il y avait bien plus de monde qu’il ne l’aurait cru dans le hall d’entrée. Malheureusement pour lui, il n’eut pas le réflexe d’esquiver une jeune femme assise contre un mur. Il trébucha sur ses jambes et manqua de s’étaler sur le sol. Il arriva à conserver son équilibre à la dernière seconde. Baissant les yeux, il observa l’adolescente qu’il avait heurtée. En bon gentlemen, il se pencha vers elle afin de s’excuser. La politesse était une notion qui manquait à bien des gens, de nos jours.


-« Excuse-moi, je ne souhaitais guère te heurter ainsi. J’avais la tête légèrement ailleurs. »

Il s’accroupit afin d’être davantage à sa hauteur. C’était plus pratique de s’adresser à une personne lorsqu’on pouvait la regarder dans les yeux. Repoussant une mèche blonde rebelle qui lui barrait l’œil droit, Alexïs sourit à la demoiselle.


-« Je ne crois pas que nous nous sommes déjà rencontrés. Je m’appelle Alexïs. » Il lui tendit amicalement la main. « Si je puis me permettre… il y a de meilleurs endroits où s’installer qu’ici. Si tu acceptes ma compagnie, je pourrais te montrer quelques endroits sympas où j’aime bien trainer. Je te promets que ce sera plus confortable que le plancher du hall. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 29 Juil 2015 - 19:29

Un seul moment d’inattention, alors que Mesa pensait encore à ses deux dernières journées troubles, et cela avait suffi à pratiquement faire trébucher un beau gars devant elle. Avec l’inspection qu’elle avait effectuée, ce garçon n’était pas là quelques minutes plus tôt. Il venait surement d’entrer. Au lieu de s’effondrer sur le sol, le garçon garda un sens de l’équilibre impressionnant.

Mesa l’inspecta un instant. La touffe plutôt bien coiffée de cheveux blonds avec quelques mèches rebelles, la chemise bon marché agencée avec ses shorts… Soit il avait du goût, ou bien de l’argent. Elle ne laissa pas ce détail passer inaperçu mais pour l’instant, elle laisserait les choses aller naturellement.

C’est alors que c’est lui qui se pencha pour s’excuser. Mesa vit un geste pour dissiper tout doute en ajoutant :

- Oh non, c’est de ma faute, je ne devrais pas être assise là…

Il s’accroupit pour être à la hauteur de la jeune fille, qui elle eut un faible mouvement de recul devant ce geste rare. Il proposa, avec un plaisir évident, de lui montrer les places qu’il aimait bien fréquenter. Elle lui tendit la main comme dans un mouvement pour l’aider à se relever tout en faisant sa propre présentation :

- Moi c’est Mesa. Mesa Andes. En effet, c’est la première fois que tu me vois car c’est ma première fois ici et de toute façon personne ne m’a encore présenté l’endroit… Ils étaient tous occupés alors que pouvais-je faire?

En se relevant, elle esquissa un sourire charmeur. C'était sa première fois ici et quelqu'un l'aidait déjà... Peut-être qu'ici il devait y avoir un sens de solidarité plus fort qu'ailleurs sur terre.
.


Dernière édition par Mesa Andes le Mer 12 Aoû 2015 - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Ven 31 Juil 2015 - 4:24

Alexïs était une personne aimable, serviable et sympathique qui n'hésitait jamais à donner un coup de main lorsque nécessaire. Il avait toujours été ainsi. C'est pour cette raison qu'il prit la peine de prendre des nouvelles de l'adolescente qui l'avait fait accidentellement trébucher. Il arrivait des accidents tellement pire à chaque jour dans cet institut qu'il ne pouvait lui en vouloir pour si peu. Si elle était assise toute seule dans le hall, cela devait être pour une raison. Afin de ne pas avoir la mauvaise impression de prendre la jeune femme de haut, Alexïs s’accroupi à sa hauteur. Il se présenta humblement tout en tendant la main. C'était toujours au moment de l'introduction de soi que l'on devait donner la meilleure impression, car cette dernière pouvait coller à la peau pendant longtemps. Lorsque la jeune femme prit sa main, il se redressa lentement, avec elle.

-« Mesa ? C’est un magnifique prénom pour une très jolie jeune femme. C’est la première fois que j’entends quelque chose de tel. » Dit-il avec sincérité. « C’est bien dommage que personne n’ait pris la peine de s’occuper de te faire visiter les environs. Ce manoir est un grand labyrinthe lorsqu’on y met les pieds pour la première fois. Moi-même je m’y perds encore.»

Il sourit. C'était l'un des principaux charmes d'Alexïs. Il paraissait toujours heureux, respirant continuellement la bonne humeur lorsqu'il se trouvait en public. C'était à se demander s'il pouvait ressentir la tristesse. Une chose était certaine, il avait toujours appris à gérer ses émotions ainsi qu’à avoir une excellente maitrise de lui-même. Il n’avait pas le choix vu les choix de carrière qu’il avait faits. Il se devait de rester calme en tout temps, peu importe la pression pesant sur ses épaules, ce qui n’était pas une chose aisée parfois.

Une fois sur ses pieds, Alexïs fit un léger signe de la main afin d’indiquer à Mesa de le suivre dans l’un des couloirs principaux de l’établissement. Puisqu’il faisait terriblement chaud à l’extérieur, les résidents préféraient rester terrés au sein du manoir, là où l’air climatisé se chargeait de les rafraichir. Selon les personnes avec qui Alexïs avec discuté aujourd’hui, ce n’était qu’une question de temps avant que quelqu’un de la bousille de nouveau.


-« Et si tu me parlais un peu de toi ? Je suis toujours curieux au sujet des nouveaux résidents. »

D’un pas à la fois calme et décontracté, Alexïs se dirigeait vers la cuisine de l’institut. Il n’avait jamais été un fan de la cafétéria et préférait se faire un casse-croute par lui-même lorsqu’il était ici. Bien sûr, cela ne battait en rien le plaisir de préparer des mets dans sa propre cuisine. Déjà, il n’y avait personne d’autre que lui, ce qui lui laissait le loisir de faire ce qu’il désirait… et de laisser trainer de la vaisselle dans l’évier jusqu’à ce qu’il en ait marre et décide de tout nettoyer.

Une fois dans la cuisine, Alexïs se dirigea vers le grand réfrigérateur. Il n’avait pas envie d’un breuvage froid, s’intéressant plutôt à la partie congélateur de l’électroménager. Il attrapa deux Mr. Freeze dont il coupa l’un des bouts à l’aide d’une paire de ciseaux trainant sur le comptoir. Le sourire aux lèvres, il proposa cette collation glacée à Mesa.


-« Lequel préfères-tu ? Bleu ou rouge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mar 4 Aoû 2015 - 4:40

-« Mesa ? C’est un magnifique prénom pour une très jolie jeune femme. C’est la première fois que j’entends quelque chose de tel. C’est bien dommage que personne n’ait pris la peine de s’occuper de te faire visiter les environs. Ce manoir est un grand labyrinthe lorsqu’on y met les pieds pour la première fois. Moi-même je m’y perds encore.»

Avait-il dit «Très jolie jeune femme»? Il était flatteur celui-là. Habituellement, c’est moi qui prends les rênes en premier pour faire rougir les gars. Heureusement que je peux bien me retenir devant les gens.

Alexïs fit un signe de main à Mesa, et s’aventura dans un couloir de l’école. Mesa le suivit, non sans regarder tout autour d’elle. C’était aussi sa première fois dans l’établissement et elle voulait être sûre de se placer des points de repère pour être capable de retourner à la place qu’il lui montrera si elle le voudrait.

-« Et si tu me parlais un peu de toi ? Je suis toujours curieux au sujet des nouveaux résidents. »

La brune se retourna vers le blond. Mesa ne savait pas par où commencer. Elle donna les détails principaux qu’elle croyait avoir plus d’importance ici.

- Je m’appelle Mesa Andes, j’ai dix-sept ans et je suis un radar ambulant… Euh, bien, je suis capable de savoir s’il y a des gens à proximité et on m’a dit en arrivant que si j’évolue assez je serais capable de capter la chaleur corporelle et de savoir quelle forme elle a. Pour l’instant, je ne vois que des boules de lumières et seulement pour les personnes du genre humain… Et toi, tu dois bien avoir un pouvoir si tu es ici, non?

Ils arrivèrent dans la cuisine, semble-t-il. Elle regarda rapidement le réfrigérateur, le comptoir du milieu et les fenêtres donnant sur le jardin. Le garçon, lui alla directement au congélateur et sortit deux sucettes glacées en demandant :

-« Lequel préfères-tu ? Bleu ou rouge ? »

Mesa sourit et répondit rapidement :

- Est-ce une référence à la Matrice?

Elle tira son bras et pris aisément la bleue. Ce n’était pas son préféré, mais le bleu arrivait quand même deuxième, la saveur qu’elle prenait quand le blanc n’était pas là. Le bleu est universel donc il est toujours là, dans les choix, du coup, elle ne met jamais vraiment beaucoup de temps à faire un choix.

- Et donc, ton petit endroit secret c’est la cuisine? J’imaginais plus… Secret? Ou mystérieux. Merci de me montrer l’endroit par exemple!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Jeu 6 Aoû 2015 - 5:20

Aimable et souriant, Alexïs savait comment mettre les gens à l’aise. C’était naturel chez lui. Auparavant il avait été ce garçon timide qui avait du mal à s’intégrer aux autres, mais qui savait prendre soin de ses amis comme s’ils étaient la prunelle de ses yeux. Maintenant, il n’hésitait pas à foncer. Il le faisait et assumait la suite des choses avec la tête haute. Son entourage avait accepté cette évolution de personnalité et certains avaient su apprécier les efforts qu’il faisait pour être davantage extravertis. Au vu des magnifiques rencontres qu’il avait fait par le passé, il ne regrettait pas du tout d’être devenu celui qu’il est présentement.

Par le pur des hasards, Alexïs fit la rencontre d’une ravissante adolescente nommée Mesa. Souhaitant sympathiser et lui démontrer que l’institut n’était pas entièrement constitué d’adultes aux horaires chargés qui ne savaient pas faire visiter l’institut à une nouvelle venue comme il se doit, il entreprit de lui présenter ses endroits favoris du manoir.

Pendant qu’il marchait dans l’un des nombreux couloirs de l’institut, Alexïs questionna Mesa afin d’en savoir un peu plus sur elle. Il n’aimait pas être celui qui parlait de sa propre personne, préférant entendre ce que les autres avaient à raconter. Ainsi, il put apprendre que l’adolescente était en mesure de détecter les êtres vivants autour d’elle, du moins, les humains. Elle commençait tout juste à comprendre et maitriser sa mutation afin de la faire évoluer. Ici, elle allait certainement faire beaucoup de progrès.

C’était maintenant au tour d’Alexïs de parler de son pouvoir. Il n’en avait pas honte, rien de là. Il trouvait que le hasard faisait très bien les choses, en fait. Souhaitant devenir médecin, son pouvoir de guérison était l’atout parfait. Il n’aurait pas pu avoir mieux. C’était même une fierté que de pouvoir aider les gens à sa façon, leur permettant parfois de vivre pendant de nombreuses années alors qu’ils étaient si près du trépas.


-« Oui, en effet. J’ai pour don de guérir les gens. Je ne sais pas jusqu’à quel point mon pouvoir va évoluer, ni même si je serais, un jour, capable de soigner certaines maladies, mais je garde espoir et continue de m’en servir pour aider les gens. »

Il sourit. C’était le genre de discussion qu’il était difficile d’avoir hors de l’institut. C’était pourquoi Alexïs appréciait cet endroit. Parler de mutations rapprochait parfois les gens. Ça aidait à ne pas se sentir seul, à partager des expériences autant positives que négatives, et à se sentir soutenu. Certaines mutations étaient plus handicapantes que d’autres, c’était donc agréable de se sentir compris.

Pénétrant dans la cuisine, Alexïs se dirigea tout de suite vers le congélateur avant de récupérer deux Mr. Freeze de couleurs différentes. Il les offrit à Mesa, lui laissant le choix de la couleur, soit bleu ou rouge. Cette dernière lui demanda s’il ne faisait pas une référence au célèbre film Matrice.


-« Je n’y avais pas pensé, mais maintenant que tu le dis… Cela influencerait-il ton choix, par hasard ? »

Elle prit le Mr. Freeze bleu, laissant ainsi Alexïs avec le rouge entre les mains. Il n’allait pas s’en plaindre, tant qu’il n’avait pas à manger un mauve. Raisin n’était pas sa saveur favorite, et s’il pouvait en choisir une autre il ne se gênait pas.

Il était maintenant temps de se diriger vers l’un des endroits favoris d’Alexïs. La cuisine n’était qu’un début, une nécessité avant leur périple à travers l’institut. Tout ce qu’il espérait était que Mesa ne soit pas déçue, au final. Il ne connaissait pas encore ses goûts, alors c’était difficile de deviner.


-« Et donc, ton petit endroit secret c’est la cuisine? J’imaginais plus… Secret? Ou mystérieux. Merci de me montrer l’endroit par exemple! »

-« Détrompe-toi ! La cuisine n’est que le début. De plus, c’est l’endroit parfait pour se réfugier en cas de fringale nocturne. Mon endroit secret est situé dans un coin un peu plus reculé de l’institut. Ne t’en fais pas, il y a une magnifique vue sur l’extérieur et tu pourras toujours te sauver par l’une des fenêtres si jamais je te parais un peu trop effrayant. »

Riant avec légèreté, Alexïs offrit son bras à Mesa, l’invitant ainsi à l’accompagner à l’extérieur de la cuisine. Il y avait beaucoup d’endroit où se cacher afin d’avoir la paix, tout dépendait des goûts de chacun. Il savait que sa sœur avait trouvé l’endroit parfait pour grimper sur l’un des bas toits de l’institut et ainsi avoir une vue sur la grande cours du manoir. Personnellement, il préférait rester à l’intérieur du manoir, se réfugiant dans une pièce où peu de gens se rendait généralement.

Il s’agissait d’une grande pièce regroupant de nombreux instruments de musique. Il y en avait pour tous les goûts. Il y avait fréquemment des résidents qui passaient prendre une guitare ou venait faire un peu de batterie, la salle insonorisée leur permettant de se pratiquer à souhait. Mais tout cela n’était pas le plus intéressant, loin de là.


-« Tu aimes le piano ? Suis-moi, je vais te montrer où se trouve mon petit endroit secret. »

Ouvrant une porte, au fond de la pièce, Alexïs pénétra dans un couloir défini par de longs rideaux noirs suspendus au plafond. Après quelque pas, il écarta l’un des rideaux de la main afin de se retrouver sur la scène de l’auditorium. L’endroit pouvant accueillir près d’une centaine de personnes assises. Rarement utilisé, cet endroit offrait l’occasion à Alexïs de se retrouver seul avec lui-même, ainsi que le magnifique piano trônant sur la scène. Le jeune homme se retourna afin de voir si Mesa l’avait suivi ou si elle était restée dans la pièce précédente. Il avait bien hâte de connaitre son avis. Aimait-elle la musique ? En jouait-elle ? C’est ce qu’il comptait découvrir en l’amenant en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 12 Aoû 2015 - 0:33

-« Je n’y avais pas pensé, mais maintenant que tu le dis… Cela influencerait-il ton choix, par hasard ? »

Elle regardait le bleu si artificiel de la friandise glacée. Le bonhomme de neige avait l’air si content que les personnes se mettent du sucre dans le corps. Elle pensa brièvement à la question du jeune homme et répondit avec un peu de culpabilité :

- A vrai dire, je ne me souviens même plus de la question et de la conséquence de chaque pilule, alors je ne sais pas trop… Je préfère juste le bleu, et de loin.

Après avoir obéi à ma mascotte des «Mister Freeze», la jeune femme avoua sa déception quant à la cachette d’Alexïs. Elle avait imaginé plus divertissant, mais surtout, plus rare. Une cuisine, il y en avait dans chaque maison. Bon, celle-ci avait quand même de la nourriture gratuite n’importe quand mais quand même, c’était quand même qu’un réfrigérateur.

-« Détrompe-toi ! La cuisine n’est que le début. De plus, c’est l’endroit parfait pour se réfugier en cas de fringale nocturne. Mon endroit secret est situé dans un coin un peu plus reculé de l’institut. Ne t’en fais pas, il y a une magnifique vue sur l’extérieur et tu pourras toujours te sauver par l’une des fenêtres si jamais je te parais un peu trop effrayant. »

Mesa haussa un sourcil. Lui, effrayant? Elle en avait vus d’autres. Des adolescents qui poussent leur chances en voulant coucher avec elle, alors qu’elle les repoussait un à un. Si une personne partirait, ce serait bien la blond.

Il tendit le bras que la brune accepta facilement. Ils marchèrent pas très loin, mais assez pour qu’il n’y ai plus personne à ce moment de la journée. Ils arrivèrent à une salle remplie d’instrument de toutes sortes. Même si Mesa adorait le son de la plupart de ces instruments, elle n’avait joué que de la flute lors de son parcours scolaire. Même si elle ne connaissait pas la joie de pouvoir en jouer un, elle ne pensait pas vraiment que cela manquait à sa vie. Elle aimerait bien entendre le garçon en jouer, s’il en était capable.

-« Tu aimes le piano ? Suis-moi, je vais te montrer où se trouve mon petit endroit secret. »

Son interlocuteur disparut alors derrière un porte de la salle et elle emboîta le pas. Le couloir devenait de plus en plus sombre alors qu’elle avançait et soudain, le couloir déboucha sur l’arrière scène d’un grand auditorium vide. Les lumières étaient allumés comme lorsque les gens vont s’asseoir, mais pas complètement ouvert. Une grosse lumière éclairait un piano à queue directement sur la scène. Il devait avoir été récemment utilisé car elle ne voyait pas son utilité à cet endroit, sinon.

Elle toucha le piano du bout des doigts, comme pour s’assurer qu’il était bien réel. Elle n’en avait jamais vu de cette envergure, seulement à la télévision. Elle se souvint de la question d’ Alexïs, puis répondit en retard :

- Je n’en joue pas, mais j’adore en écouter. J’aime tout ce qui est mélodique donc je devrai forcément aimer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Lun 17 Aoû 2015 - 4:08

Alexïs adorait le piano depuis qu’il était tout jeune. Les mélodies harmonieuses que lui jouait auparavant sa grand-mère maternel avait toujours eut le don de l’apaiser et de le transporter dans son propre univers imaginaire. Désireux d’être en mesure de s’approprier de douces berceuses issues de son imagination, il avait suivi quelques leçons de piano. Le plus difficile était d’apprendre les bases et de faire preuve de patience devant les obstacles. Il avait fini par abandonner lorsqu’il commençait à démontrer du désintérêt pour cette discipline. Ce n’est que maintenant qu’il regrette sincèrement de ne pas avoir eu la volonté de poursuivre. Il avait appris quelques petites chansonnettes ici et là, rattraper son manque de connaissance en apprenant beaucoup de ses amis pianistes, mais il était bien loin d’être un artiste.

Malheureusement, Alexïs allait devoir décevoir Mesa, qui pensait peut-être qu’il savait jouer plus que quelques mélodies pour enfants. Il aurait aimé lui montrer de quoi il était capable, mais seul à ses oreilles les notes qu’il pianotait au hasard pouvait avoir un certain sens. Il jouait très rarement en compagnie de quelqu’un, sachant qu’il ne pourrait rien n’offrir de bon à d’attentives oreilles en quête de musique de qualité.


-« Je crois que je vais te décevoir, alors. Je connais très peu de mélodies. Par contre, je peux t’en apprendre une. Si tu permets… »

Il s’installa sur le long banc posé devant le piano et invita Mesa à s’approcher de lui. Il prit délicatement sa main gauche dans la sienne afin de poser ses doigts sur les bonnes touches du piano. Il était très doux dans ses gestes, ne voulant pas la brusquer. Elle n’était peut-être pas friande des contacts physiques, qui sait ? Pour cette raison, il tentait de se montrer le plus respectueux possible envers elle. S’il faisait quelque chose qui lui déplaisait, il préférait le savoir immédiatement.

-« C’est très simple, tu n’as besoin que d’une seule main. Je vais t’accompagner, par la suite. Tout ce que tu as à faire est de répéter ces notes. Sol… La… Si… La… »

Au fur et à mesure, le jeune homme faisait en sorte que les doigts de Mesa appuient sur les bonnes touches. Il lui fit répéter la séquence à trois reprises afin de l’aider à la mémoriser. Puis, il usa de sa main gauche pour jouer les notes plus graves de la mélodie. L’arrangement consistait en quelques notes bien simples, autant dire qu’ils étaient loin d’un véritable chef-d’œuvre, mais ce n’était pas désagréables pour les tympans.

-« Nous sommes loin des classiques de Mozart, mais ce n’est pas si mal, non ? »

Une fois la mélodie touchant à sa fin, Alexïs se tourna vers Mesa. Elle aimait le piano, mais encore ? Que pouvait-elle lui révéler sur sa charmante personne ? Étant très sociale, il adorait en savoir plus sur les autres, même qu’il ne serait pas contre le fait de répondre à quelques questions si elle lui en posait. Il n’était pas du genre secret, bien qu’il ait quelques squelettes dans son placard, enterrés sous trois tonnes de linge sale.


-« Tiens, et si tu me parlais de tes passe-temps ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 19 Aoû 2015 - 1:32

-« Je crois que je vais te décevoir, alors. Je connais très peu de mélodies. Par contre, je peux t’en apprendre une. Si tu permets… »

Mesa, intérieurement, trouvait cela un peu triste. Elle aussi connaissait une chanson, et elle ne trouvait pas vraiment la peine de le mentionner. En même temps, elle trouvait cela vraiment romantique qu’Alexïs tente de lui apprendre le piano. Ils seraient très proches l’un de l’autre, parfait pour l’attirer plus à elle. Plus proches ils seraient, plus dur serait de dire non, mais c’était son petit plaisir non?

Alors qu’elle fut confortable sur son siège, le blond prit la main de la brune et, délicatement, l’amena à appuyer sur les bonnes touches au bon rythme. Elle y prenait un malin plaisir, son dos collant presque au torse de son interlocuteur. Elle sourit intérieurement. C’était presque méchant.

Elle répéta l’ensemble à plusieurs reprises et le jeune homme s’invita avec les notes plus basses. Avec beaucoup de surprise, elle réalisa que le tout allait bien ensemble. Leurs deux moitiés s’accordaient parfaitement pour faire une mélodie absolument magnifique. Mesa aima vraiment beaucoup ce moment.


-« Nous sommes loin des classiques de Mozart, mais ce n’est pas si mal, non ? »

Elle rit calmement avant de répondre :

- Si tu veux mon avis, je n’aime pas trop Mozart. J’aime beaucoup plus notre balade.

Après un certain moment, Alexïs reprit la conversation qu’ils avaient laissée dans la cuisine :

-« Tiens, et si tu me parlais de tes passe-temps ? »

La jeune fille pensa un peu et figea. Ses passe-temps étaient sans intérêt et ennuyeux. Si elle les disait, elle aurait l’air d’une ‘’Nerd’’… Et bon, à quoi se cacher non?

- J’aime bien lire des gros romans et m’éduquer par moi-même, soit par internet ou dans les livres justement. J’aime bien les jeux de société et les jeux vidéos. Le reste, c’est plutôt les même activités que les filles de mon âge, aller magasiner ou raconter des potins… Toi, t’a des activités préférés?


Dernière édition par Mesa Andes le Dim 23 Aoû 2015 - 5:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Ven 21 Aoû 2015 - 23:47

Alexïs était l’homme parfait en toute circonstance : il savait cuisiner, danser – mais seulement avec une partenaire qui connaissait également les pas -, préparer du bacon comme personne et il avait un sens de l’humour appréciable. De plus, il était beau, élégant, sûr de lui, gentlemen, tendre et passionné. Il avait tout pour faire craqué les femmes. Son sourire charmeur faisait des ravages et ses bonnes manières en séduisaient plus qu’une. Il avait de l’argent et allait obtenir son diplôme universitaire sous peu, ce qui allait le mener à une grande et prestigieuse carrière. Tout était à son avantage. Qui pouvait lui résister ? Personne. Enfin, tout ça, c’était selon son opinion personnelle.

À travers toutes ces qualités qu’il s’attribuait, Alexïs était quelqu’un de simple et de sympathique avant tout. Il n’approchait pas les femmes pour leur corps en espérant obtenir une nuit à leur côté. S’il le faisait, il avait la décence de se rendre dans des boites de nuit ou des endroits de ce genre. À l’institut, il calmait drastiquement ses hormones. Certes, il avait déjà fait de très charmantes connaissances par le passé, mais il n’avait jamais été celui qui faisait les premiers pas auprès des autres. Il avait conscience que l’institut était un lieu de savoir, de connaissances et d’apprentissage. Il ne voulait pas jouer les coureurs de jupons et mettre mal à l’aise des mutants qui avaient déjà bien du mal avec les relations sociales à cause de leur mutation. Il se montrait respectueux envers ces résidents. En fait, s’il devait choisir, l’amitié triomphait face à ses hormones.

C’était dans un contexte où il adorait faire de belles rencontres qu’il sympathisa avec Mesa. Les nouveaux résidents intriguaient tout le monde, ici. C’était toujours très agréable de rencontrer des semblables et de partager des expériences liées au fait d’être un mutant. Et puis, il n’y avait pas que ça. Ces gens étaient des humains avant tout. Ils avaient des goûts, des passions, des objectifs, ce qui intéressait Alexïs. C’est pourquoi il tentait d’apprendre à connaitre Mesa au cours de leur visite à l’institut. Assis devant un piano, seuls dans l’auditorium, il n’y avait pas meilleur endroit pour discuter calmement et en profiter pour jouer un peu de musique.

Leur mélodie, bien que simple, était parfaite, tout comme ce moment. Mesa avait posé son dos contre Alexïs, qui était assis à califourchon sur le banc. Il lui montra les premières notes de la mélodie, puis l’accompagna à son tour. Leur proximité de le gênait pas du tout. Au contraire, Alexïs ne se serait pas attendu à un tel rapprochement, surtout si tôt. Il ne considérait pas cela pour un signe de drague pour autant, peut-être souhaitait-elle avoir de l’affection ou simplement un coussin confortable contre lequel s’adossé, qui sait ?

Alors qu’ils discutaient, Alexïs enlaça la jeune femme. Ce n’était rien d’amoureux, seulement une façon de se mettre lui-même à l’aise. Il avait passé ses deux bras autour de sa taille, mais ne la touchait pas pour autant. Ses mains agrippaient ses poignets opposés, emprisonnant ainsi la jeune femme contre lui, sans pour autant serrer sa prise afin qu’elle se sente coincée. Au contraire, il voulait lui donner l’opportunité de respirer et de se dégager si jamais elle ne se sentait pas à l’aise.


-« J’aime bien lire des gros romans et m’éduquer par moi-même, soit par internet ou dans les livres justement. J’aime bien les jeux de société, mais pas trop les jeux vidéo… Le reste, c’est plutôt les même activités que les filles de mon âge, aller magasiner ou raconter des potins… Toi, t’a des activités préférés? »

-« Si je te dis que j’adore faire les boutiques, tu ne me jugeras pas, j’espère ? » Il laissa échapper un petit rire avant de reprendre. « J’aime bien sortir, faire des activités en ville, peu importe, tant que je suis en bonne compagnie. Auparavant j’étais un grand lecteur, mais j’ai délaissé cette passion pour les sports. J’apprends l’art de manier un katana et de me défendre. Lorsque j’en occasion je sors danser dans les clubs. Crois-le ou non, je ne suis pas si mal ! Je suis sorti plusieurs mois avec une danseuse étoile et je n’ai jamais cru que je pourrais en apprendre autant sur le ballet. » Il sourit en se rappelant ces vieux souvenirs.

Question relations amoureuses, Alexïs n’avait jamais vraiment eut de la chance, il devait l’avouer. Parfois, ça ne fonctionnait plus. Parfois celle qu’il aimait se faisait sauvagement criblée de balles. Le jeune homme avait enfoui ces souvenirs de son voyage au Mali au fin fond de son esprit afin de ne plus avoir à en souffrir. Il s’en était toujours voulu de ne pas avoir été en mesure de faire quelque chose lorsque le village où lui et des camarades de classe logeaient avait été attaqué. Depuis ces événements il avait changé. Il était devenu celui qu’il était présentement. Il profitait de la vie et cessait de se priver faire ce qu’il voulait par principe ou pour les autres. Il sortait, il s’amusait, il ne vivait plus dans les regrets.


-« Puisque tu aimes lire, puis-je te suggérer de faire un tour à la bibliothèque du manoir ? Sinon, il y a bien des endroits sympathiques à l’extérieur où on peut se balader et profiter du beau temps. Le lac est magnifique à ce temps-ci de l’année. La décision est tienne. Si tu préfères découvrir d’autres endroits du manoir, je serais ravi de te guider. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Jeu 27 Aoû 2015 - 1:35

Pendant leur discussion sur les passe-temps et les ‘’hobbies’’, Alexïs enlaça Mesa qui se fit un clin d’œil à elle-même, intérieurement. Ils passaient des bases de l’amitié à la vitesse de l’éclair et cette vitesse signifiait à Mesa qu’elle pourrait avoir la bonne satisfaction plus tard. Elle fit que l’étreinte soit des deux côté en appuyant sa tête contre son torse et mis ses mains derrière le dos du blond. Elle le fit quand même amicalement, car quelque fois, aller trop vite pour pêcher un poisson peut mener à l’échec de cette mission. Pas que son ami était un poisson, mais que cette figure représentait bien ce que Mesa avait en tête.

-« Si je te dis que j’adore faire les boutiques, tu ne me jugeras pas, j’espère ?  J’aime bien sortir, faire des activités en ville, peu importe, tant que je suis en bonne compagnie. Auparavant j’étais un grand lecteur, mais j’ai délaissé cette passion pour les sports. J’apprends l’art de manier un katana et de me défendre. Lorsque j’en occasion je sors danser dans les clubs. Crois-le ou non, je ne suis pas si mal ! Je suis sorti plusieurs mois avec une danseuse étoile et je n’ai jamais cru que je pourrais en apprendre autant sur le ballet. »

Un sourire apparut sur le visage des deux jeunes gens. La raison d’Alexïs était inconnue pour Mesa, mais de son propre côté, elle imaginait bien le blond aller s’acheter des vêtements, surement en compagnie d’une fille. Le garçon irait surement bien avec une demoiselle à son bras, en fait.

- Si tu aimes faire les boutiques, on devrait aller les faire ensemble. Je n’ai pas beaucoup de choses car je devais aller m’acheter des choses à la maison de toute façon. Ce serait plaisant d’y aller ensemble, c’est pas aussi agréable tout seul.

Un silence plutôt léger qu’on ne sentait pas le besoin de couper par des phrases enveloppa la pièce. Mesa regarda à sa droite et pensa un peu à chez elle, place qu’elle avait quitté la veille. Comment serait la vie sans elle? Sierra était déjà bien indépendante, ce serait comme si les parents avaient laissé leurs deux enfants aller en appartement. Alexïs coupa au bon moment :

-« Puisque tu aimes lire, puis-je te suggérer de faire un tour à la bibliothèque du manoir ? Sinon, il y a bien des endroits sympathiques à l’extérieur où on peut se balader et profiter du beau temps. Le lac est magnifique à ce temps-ci de l’année. La décision est tienne. Si tu préfères découvrir d’autres endroits du manoir, je serais ravi de te guider. »

La brune pensa un peu. Découvrir la bibliothèque serait intéressant pour des connaissances facile, mais c’est un peu étrange d’y aller plus d’une personne à la fois. Le silence doit être gardé là-bas. Elle fit un compromis avec le garçon :

- Bien, j’aimerais bien savoir où est la bibliothèque. Je pourrai l’explorer de tout mon temps libre quand je serai seule. Seulement savoir où elle est située serait génial. Mais aller dehors serait une bonne idée. J’ai entendu dire que le terrain est immense, mais je ne suis intéressée que par la partie qui n’est pas la forêt… Je ne suis pas très fan de la nature, à vrai dire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Ven 28 Aoû 2015 - 4:56

Rien de tel que de faire les boutiques afin de se sentir mieux. Si certaines personnes ne se sentaient pas très à l’aise à l’idée de dépenser leurs économies, ce n’était pas le cas d’Alexïs. À chaque mois, son compte en banque se remplissait par magie. Il devait avouer que c’était un véritable soulagement de ne plus avoir à vérifier son portefeuille afin de s’assurer qu’il ne manquera jamais de quoi payer son loyer. Pendant plus de deux ans, il a travaillé dans un restaurant afin d’être en mesure de payer son logement ainsi que ses études. Le fait que son père soit apparu dans le décor lui avait permis de se détendre au niveau des finances et de profiter d’un confortable petit coussin reposant dans son compte bancaire. Il pouvait en faire ce qu’il voulait. S’il économisait une bonne partie de l’argent qu’il recevait, il dépensait l’autre sans compter, que ce soit pour lui ou pour les autres. Puisqu’il vivait en collocation chez son meilleur ami, qui d’ailleurs n’avait pas plus de loyer à payer que lui, il pouvait se permettre de faire des folies comme bon lui semblait.

Faire les boutiques faisait partie des activités qu’il appréciait beaucoup. Il aimait bien se balader devant les vitrines colorées et s’arrêter parfois pour s’acheter une nouvelle chemise ou bien un livre. Par contre, jamais il n’allait au magasin seul, sauf si c’était pour l’épicerie ou autre course importante. Il préférait être en bonne compagnie, partager des commentaires, des discussions amusantes et des rires. Le fait de posséder une voiture l’aidait beaucoup à se déplacer à travers la ville, surtout à partir de l’institut, qui était assez loin de la civilisation.


-« Si tu n’as pas de voiture, tu pourrais trouver le trajet très long jusqu’à la ville. J’en ai une alors on aura qu’à se rendre ensemble. Ça nous donnera l’occasion de se connaitre encore mieux. Tu connais bien la ville ? »

Alexïs était très positif sur ce que pouvait devenir sa relation avec Mesa. Après tout, ils ne se connaissaient que depuis une heure et déjà ils étaient très proches physiquement l’un de l’autre. Enlacés, ils discutaient comme s’ils étaient seuls au monde. Personne ne viendra les déranger dans l’auditorium. Ils avaient tout le temps qu’ils désiraient pour faire ce que bon leur semblait. Que ce soit jouer une autre symphonie ou faire les fous, de nombreuses opportunités s’offraient à eux.

Lorsque le silence s’installa, Alexïs réalisa qu’il serait bien de le briser en trouvant un sujet pouvant possiblement intéresser Mesa. C’est pourquoi il lui proposa de l’accompagner à la bibliothèque du manoir afin qu’elle puisse constater le nombre impressionnant d’ouvrages qui s’y trouvait. Par contre, ce n’était pas le meilleur des endroits pour socialiser. La jeune femme sauta alors sur la seconde proposition d’Alexïs qui était d’aller faire un tour à l’extérieur.


-« Pourquoi n’aimes-tu pas la nature ? C’est l’endroit idéal pour se retrouver seul et réfléchir, je trouve. »

La prochaine destination étant choisie, Alexïs libéra Mesa de son étreinte afin de pouvoir se lever lentement. D’un pas léger, il l’invita à quitter l’auditorium pour traverser la salle de musique et ainsi emprunter la porte menant au couloir du manoir. La bibliothèque se trouvait dans une aile opposée à l’endroit où il se trouvait, question de pouvoir offrir un maximum de tranquillité aux étudiants qui s’y installaient bien souvent pour travailler dans leur coin. Au passage, Alexïs présentait bien rapidement quelques autres pièces dignes d’être nommées lorsqu’il passait devant.

-« Si tu empruntes ce couloir, tu peux te rendre à la serre. C’est un bel endroit, mais bien trop humide. Et ici, tu as les salles d’études pour les groupes. Cela nous mène donc à la bibliothèque, juste ici. C’est assez grand, tu vas en avoir pour un bon moment à parcourir tous leurs rayons. Il y a de tout et les ouvrages sont en très bon état, contrairement à ceux de certaines bibliothèques municipales. »

Alexïs s’arrêta devant la vaste pièce afin de laisser Mesa se familiarisé avec les environs. Puis, il l’invita, lorsqu’elle fut prête, à poursuivre sa marche. Puisqu’il faisait très chaud à l’extérieur, il se demandait si elle n’aimerait pas rester davantage à l’air climatisé plutôt que de se promener à l’extérieur. Il n’avait rien à perdre en lui posant la question.


-« Je te fais visiter l’extérieur, maintenant ? À moins que tu souhaiterais faire un petit tour au centre commercial ? À moins qu'on ne fasse ces deux activités ? Je ne veux pas occuper tout ton temps non plus. Tu ne connais peut-être pas beaucoup de gens ici, mais peut-être aimerais-tu profiter d’un peu de temps seul avec toi-même pour te familiariser avec le manoir ? »

Alexïs voulait lui laisser toutes les options possibles en main. Elle pouvait décider ce que bon lui semblait. Passant bien souvent d’une idée à une autre lorsqu’il était question de s’amuser, il ne pouvait s’empêcher de lui offrir toutes les idées lui venant à l’esprit. Il devait avouer qu’il connaissait l’institut depuis quelques années et que ce n’était pas toujours intéressant de simplement visiter. Selon lui, c’était bien plus palpitant d’inviter la jolie Mesa à manger une glace en sa compagnie en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mar 1 Sep 2015 - 3:51

-« Si tu n’as pas de voiture, tu pourrais trouver le trajet très long jusqu’à la ville. J’en ai une alors on aura qu’à se rendre ensemble. Ça nous donnera l’occasion de se connaitre encore mieux. Tu connais bien la ville ? »

Mesa pensa un instant. Il avait une voiture et c’était bien pratique. Si jamais ils deviendraient de bons amis, elle pourrait bien lui demander quelques voyages… Non, c’était plus cruel que de faire craquer un garçon d’amour. L’utiliser à des fins personnelles, certaines personnes connaissent ceci, mais Mesa ne voulais pas aller jusqu’à utiliser un gars avant de le laisser tomber. Elle pouvait avoir de biens sombres motifs, elle n’était pas si cruelle.

L’idée d’utiliser la voiture maintenant semblait par exemple une bien meilleure idée. Pour sa première journée à l’école, du magasinage semblait un peu farfelu, mais amusant. Elle irait surement remplir sa commode de nouveaux vêtements et cela lui ferait surement beaucoup de bien et de changement.


- Je ne connais pas New-York du tout, si c’était ça la question. Sinon, j’habitais à «King of Prussia». Ayant le plus grand centre commercial des États-Unis, je peux te dire que je sais comment magasiner.

S’ensuit un petit rire. Les sorties là-bas étaient géniales et tout le monde pouvaient trouver à son goût. Les plus gourmands avaient leurs restaurants, les plus stylés avaient leurs boutiques de vêtements et les plus technologiques avaient leurs magasins d’électroniques. Il y avait aussi les magasins de jeux, de babioles, des animaleries et d’autres magasins inclassables…

-« Pourquoi n’aimes-tu pas la nature ? C’est l’endroit idéal pour se retrouver seul et réfléchir, je trouve. »

La nature était surtout constituée de bestioles et d’insectes qui tournent autour des seuls personnes assez folles pour entrer à travers les arbres, ouais. La brune allait se contenter de parcs et de vastes plaines sans arbres et surtout sans faune.

- Je n’aime pas beaucoup les animaux. J’adore les chiens et les chats, mais j’ai beaucoup plus peur des animaux sauvages, comme les loups, les renards, les ours…

Mesa n’avait jamais éprouvé d’attirance pour le camping et surtout pas pour les randonnées en forêt. Elle avait même déclinée une sortie d’Arbres-en-arbres pour cette raison. Elle n’avait pas une phobie, mais elle questionnait sérieusement la question d’entrer dans cette zone que par pure nécessité.

-« Si tu empruntes ce couloir, tu peux te rendre à la serre. C’est un bel endroit, mais bien trop humide. Et ici, tu as les salles d’études pour les groupes. Cela nous mène donc à la bibliothèque, juste ici. C’est assez grand, tu vas en avoir pour un bon moment à parcourir tous leurs rayons. Il y a de tout et les ouvrages sont en très bon état, contrairement à ceux de certaines bibliothèques municipales. »

Elle fit un signe d’attendre un peu avant de s’engouffrer dans la salle silencieuse. Des dizaines de rangées d’étagères saluèrent la jeune femme de leur fière posture. Cela devait surement être la plus grande bibliothèque que Mesa n’avait jamais vue. Elle aurait beaucoup de connaissance et de fiction à rattraper ici, en commençant par le tout dernier tome d’Harry Potter. Bien qu’il soit sorti depuis des années, Mesa n’avait pas vu le film pour bien savourer le livre sans mauvaises surprises. Ça allait être plaisant.

En ressortant, ils allèrent directement à la sortie de l’établissement. Alexïs demanda d’emblée :

-« Je te fais visiter l’extérieur, maintenant ? À moins que tu souhaiterais faire un petit tour au centre commercial ? À moins qu'on ne fasse ces deux activités ? Je ne veux pas occuper tout ton temps non plus. Tu ne connais peut-être pas beaucoup de gens ici, mais peut-être aimerais-tu profiter d’un peu de temps seul avec toi-même pour te familiariser avec le manoir ? »

- Je parle en toute rationalité, mais je crois que ce serait plus simple pour moi si on allais au centre commercial aujourd’hui. Je n’ai pas accès souvent à une voiture et je préfère aller magasiner en groupe que seule. En plus, je reste ici longtemps, j’aurais en masse le temps de visiter tout le campus durant la semaine, non?

En levant le poing dans les airs, Mesa dit plus fort :

- Allons! Magasiner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Sam 12 Sep 2015 - 1:01

Alexïs était probablement l’un des seuls hommes qui aimaient faire le shopping et qui l’assumait. Il avait appris avec le temps qu’il n’y avait pas de mal à ça et encore moins à l’exprimer. De plus, ayant toujours vécu dans un entourage quasi féminin, il devait avouer que bien de ses sorties se terminaient dans les boutiques. C’était encore plus génial à faire depuis qu’il avait l’argent qu’il voulait pour acheter tout ce qui lui passait sous les yeux.

Par contre, il y avait une personne de sa connaissance qui avait encore plus d’expérience en shopping, qui savait toujours où trouver les plus beaux vêtements et accessoires en ville. Cette personne était sa sœur ainée, ayant grandie dans la richesse et les tenues de designer. Rien n’était trop beau pour elle. Malgré ses achats excessifs, autant pour se faire plaisir que pour gâter ses proches, elle avait toujours une véritable fortune à dépenser à chaque nouvelle sortie en boutique. Jamais Alexïs n’avait rencontré une personne qui pouvait avoir autant de gout, d’élégance que sa sœur. Il serait également bien étonné de faire la connaissance d’une femme ayant, tout comme elle, un véritable radar pour trouver de véritables petites pièces de tissus oubliées dans le fond des étalages et trouver une façon de les mettre en valeur en les portants.


-« J’ai bien hâte de voir tes compétences en la matière, dans ce cas. Si tu arrives à battre ma sœur, je te couronnerais reine du shopping. »

Le jeune homme était persuadé que Mesa sera de très bonne compagnie pendant cette séance de shopping. Après tout, elle le disait elle-même, elle avait connu le plus grand centre commercial des États-Unis, ce qui était très difficile à battre. Par contre, le centre-ville de New-York regorgeait d’un grand nombre de petites boutiques plutôt originales et peu connues de tous.

Cependant, avant de se rendre dans la jungle urbaine, Alexïs proposa à Mesa de visiter l’extérieur de l’institut. Il avait tout son temps, il lui laissait donc le choix de faire ce qu’elle désirait. Apparemment, la forêt et la nature n’étaient pas trop son truc en raison des animaux sauvages pouvant s’y balader. Elle avait raison de se méfier, mais autour de l’institut il était plus probable de croiser un mutant polymorphe qu’un ours. En général, ils se tenaient plutôt loin du manoir. Il fallait s’enfoncer dans la forêt au-delà du portail de l’institut pour espérer en croiser.


-« Ne t’en fais pas, tant que tu ne quittes pas les limites du terrain de l’institut tu n’en croiseras pas. Au-delà des clôtures il y a des petites bêtes ici et là, mais rien dont il faut craindre. »

La visite de la grande cours extérieure était maintenant remise à plus tard. Mesa pouvait très bien faire le tour du manoir toute seule. Sans voiture, il était plutôt difficile de se rendre en ville. Beaucoup d’étudiants faisaient du covoiturage et s’arrangeaient entre eux lorsqu’ils avaient besoin de quitter le manoir. Heureuse de sa décision, Mesa ne se gêna pas pour le démontrer. Cela fit sourire Alexïs qui en rajouta à son tour.

-« Allons! Magasiner! »
-« Et c’est un départ ! »

Il fit signe à Mesa de la suivre jusqu’à sa voiture, noire, classique, d’un modèle assez commun. Il n’avait jamais pris la peine de se distinguer des autres avec des véhicules de luxe comme le faisait ses sœurs. Considérant les quartiers où il avait vécu ces dernières années, une voiture neuve et luxueuse lui aurait sûrement attiré des ennuis involontaires. Tel un gentlemen, il ouvrit la portière passagère à Mesa et attendit qu’il s’engouffre dans le véhicule avant de la refermer. Il contourna sa voiture, par la suite, avant de lui-même s’installer dans la voiture. Une fois sa ceinture bouclée, il démarra et se dirigea vers le portail de l’institut.

-« Je te propose d’aller dans le centre-ville et de faire un tour dans les boutiques de Manhattan. »

Le temps du trajet pouvait grandement varier en fonction de la condition routière et des embouteillages, une fois en ville. À cette heure-ci, les routes étaient suffisamment praticables pour qu’Alexïs arrive à trouver un endroit où se garer au bout de trente minutes de route. Pendant le trajet, il avait laissé Mesa s’amuser à trouver de la musique qui lui plaisait sur son Ipod. Au moins, cela pouvait rendre le trajet plus agréable pour elle.

Une fois sorti de la voiture, le jeune homme monta sur le trottoir longeant les nombreuses boutiques de l’avenue. Il connaissait bien les environs et pouvait donc servir de guide à Mesa. À quelques coins de rue, il y avait un centre commercial, ce qui pourrait lui plaire. Jusqu’à présent, toutes les boutiques devant lesquelles ils marchaient semblaient si chics et si chères. Il s’agissait pour la plupart de magasins proposant les dernières collections à la mode.

Repérant une jolie robe dans une vitrine, Alexïs s’arrêta. Il attrapa la main de Mesa afin qu’elle reste à ses côtés le temps qu’il la lui montre. Elle était rose pâle et bordée de dentelle. Cette couleur lui irait à merveille, selon lui, mais il ne savait pas si c’était son style.

-« Elle est jolie cette robe, tu ne trouves pas ? Elle t’irait à merveille, j’en suis sûr. Je ne connais pas vraiment ton style alors j’espère ne pas trop me tromper sur le sujet…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 16 Sep 2015 - 6:16

-« Et c’est un départ ! »

Alexis lui fit signe de monter dans une voiture noire sans artifices. Même si elle connaissait le jeune homme depuis une journée, elle lui faisait assez confiance pour le suivre dans une voiture à l'apparence suspecte. Il avait quelque chose de bienfaisant chez lui, comme une aura positive. On le sentait dès qu'on interagissait avec lui. De plus, elle était déjà très intime avec lui. On ne fait pas des étreinte à n'importe qui non plus!

Il lui ouvrit la porte de façon totalement galante. Si certaine filles auraient trouvé ce geste plutôt déplacé, Mesa ne se privait pas pour en profiter. Le blond s'assied à son tour, puis proposa à la jeune femme de prendre une musique de son choix sur le Ipod d'Alexis. Elle choisit une musique du jour, le style de musique que tu aimes aujourd'hui comme tu vas détester demain. Ce sont bien les « hits » d'aujourd'hui, non?


-« Je te propose d’aller dans le centre-ville et de faire un tour dans les boutiques de Manhattan. »

Mesa n'était jamais allée à New-York. Même si elle n'y habitait pas si loin, elle n'était allée qu'à Philadelphie, au maximum. Découvrir la Grosse Pomme par ses boutiques serait vraiment plaisant. Elle pourrait aussi s'habituer, même un peu, à la grande ville qu'elle fréquenterait dorénavant. Ses parents n'étaient pas contre l'idée d'aller dans cette ville la en particulier, mais il ne voyaient l'idée d'y aller alors qu'une ville aussi importante était plus près d'eux.

Après seulement 30 minutes, ils étaient déjà stationnés au milieu de Manhattan, regardant le boutiques. Mesa avait pratiquement des étoiles dans les yeux. Les immeubles étaient haut, les gens, nombreux. Alors qu'Alexis semblait savoir où aller, la brune, elle, ne pouvait s'empêcher de regarder partout. Elle avait l'air d'une vraie touriste, sans le grand chapeau de campagne et les bagages à roulettes.

Les boutiques toutes plus riches les unes que les autres défilaient devant elle, avec des chiffres qui, même sans être déchiffrés, allaient faire pleurer la carte de crédit de madame. Les chiffres défilaient souvent sur l'étiquette plus vite qu'elle pouvait les voir, et ce, de la fenêtre. Des noms inconnus passaient devant elle, alors que même si elle ne les connaissaient pas, elle pouvait jurer que les vêtements coûtaient la peau de femmes. Tiens, Joseph Ribkoff... Un nom si normal, mais à la fois si luxueux...

Le blond agrippa soudain la main de la curieuse, la forçant à s'arrêter sans agressivité devant un vitrine, tout aussi chère que les autres. Une jolie, douce robe rosée était là, à se pavaner dans la baie vitrée. Elle semblait narguer tout le monde, montrant à quel point les humains sains d'esprit étaient trop pauvre pour un tel joyau.


-« Elle est jolie cette robe, tu ne trouves pas ? Elle t’irait à merveille, j’en suis sûr. Je ne connais pas vraiment ton style alors j’espère ne pas trop me tromper sur le sujet…»

Elle écarquilla les yeux avec surprise. Savait-il que son compte de banque était présentement dans les trois chiffres, seulement? Cette robe était clairement dans les trois, voir quatre centaine de dollars. Trop cher pour elle, pour lui et pour toute personne normale de ce monde. Elle pourrait seulement l'essayer, mais encore la, pourquoi se donner de l'espoir pour quelque chose qu'on ne peut pas s'offrir.

- Je m'excuse, Alexis, mais je n'ai même pas assez d'argent dans mon compte de banque pour une seule de ses robes. Je tentais dénicher plusieurs articles moi, pas un seul, et encore... De plus, c'est très gentils, mais je tente des vêtements bleus clairs et cyan. Ça fait ressortir mes yeux.

Elle dit le tout en montrant la couleur de sa camisole, couleur ciel d'été. Ce n'était pas méchant, mais il pensait quoi en l'ammenant dans une boutiques pour les riches de ce monde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 23 Sep 2015 - 3:29

Alexïs savait ce que c’était que de se serrer la ceinture et se priver de certaines choses afin de pouvoir survivre. Tout coutait cher, le loyer, l’épicerie, l’électricité et bien plus. Il était difficile de survenir seul à ses besoins lorsqu’on gagnait peu d’argent. Il était passé par là. Maintenant qu’il avait une véritable petite fortune sous la main, il ne se gênait pas pour se gâter. Si un jour il devait perdre tout cela et devoir à nouveau travailler comme un fou pour gagner sa vie… non, en fait, il ne le ferait pas. Il confond avec sa sœur. Pour Alexïs, difficile de se passer de tous les luxes dont il profitait quotidiennement. C’est fou ce que l’argent pouvait changer les gens.

L’une des choses qu’adorait faire Alexïs était de payer diverses choses aux femmes. Ça devait être pour ça que bon nombre d’entre elles l’appréciait. Il savait complimenter, conseillé, et il avait toujours le bijou parfait pour leur faire plaisir. Oui, c’était mal d’acheter ainsi les femmes, mais le jeune homme s’en fichait. Il ne leur demandait jamais rien en retour. Il savait que, de toute façon, elles allaient par elles-mêmes lui retourner la faveur une fois le moment venu.

Certes, Mesa était un peu trop jeune à son goût et il n’espérait rien de sa part. Par contre, il pouvait toujours lui faire plaisir, et ce, sans la moindre arrière-pensée. Le jeune homme lui proposait donc d’entrer dans diverses boutiques longeant l’une des grandes avenues de Manhattan, à la recherche de quelque chose pouvant plaire à Mesa. Ce n’était pas si facile que ça à faire, ne connaissant guère ses goûts en matière de mode féminine.
Cependant, il savait une chose : elle ne pouvait s’offrir des trucs à des prix fous. Comme elle avait besoin de refaire en partie sa garde-robe, elle devait choisir des boutiques offrants de petits prix.


-« Je comprends tout à fait, ne t’en fais pas. Par contre, la reine du shopping se doit d’avoir une tenue appropriée à son titre. Je te propose alors quelque chose de moins couteux… » Il la traina doucement jusque devant la vitre suivante, celle de la succursale Guess. « Promis, je ne te forcerais pas à acheter quoi que ce soit si tu acceptes d’entrer et de jeter un coup d’œil. »

Il offrit un magnifique et radieux sourire à Mesa avant de reculer de quelques pas, en direction de la boutique, lui tenant la main afin de l’entrainer à la suite. Puis, il se tourna à demi pour ouvrir la porte et ainsi entrer l’adolescente. Il ne tarda pas à la suivre. Tout naturellement, il plaça son bras autour de ses épaules alors qu’il avançait dans les boutiques.


-« Plus j’y pense et plus je me dis que j’aurais bien besoin de nouvelles chemises. Tu pourrais peut-être me conseiller ? Si tu vois quelque chose qui attire ton regard, n’hésite pas à me faire signe, d’accord ? Je te fais confiance pour cette importante mission ! »

Délaissant Mesa afin de faire le tour des étalages – après tout, il n’allait pas rester scotché à elle toute la journée – Alexïs prit le temps de faire le tour de la boutique. La section des soldes offraient parfois de beaux vêtements et également de magnifiques bijoux. Attrapant un délicat bracelet argenté, le jeune homme alla retrouver Mesa, le sourire aux lèvres.

-« Tu permets ? »

Il attrapa doucement sa main et glissa le bracelet à son poignet.

-« J’avais besoin de savoir si le argenté t’allait à merveille. Maintenant, j’ai ma réponse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Sam 26 Sep 2015 - 4:35

-« Je comprends tout à fait, ne t’en fais pas. Par contre, la reine du shopping se doit d’avoir une tenue appropriée à son titre. Je te propose alors quelque chose de moins couteux… Promis, je ne te forcerais pas à acheter quoi que ce soit si tu acceptes d’entrer et de jeter un coup d’œil. »

Alexis finit sa phrase devant un magasin plus abordable, Guess pour être plus précis. Puis avec un sourire des plus charmeurs, le blond recula vers la boutique. Mesa se surpris à penser si ce serait la vie qu'elle aurait si jamais elle finirait par être sa petite amie. Elle avait déjà été la petite amie de quelqu'un, mais elle était loin de l'avoir vraiment aimer. Pour ce qui était du garçon devant elle, elle ne savait plus quoi penser. Il était gentil, adorable et s'occupait vraiment d'elle.

La main qui tenait celle de la brune se mit à avancer pour de vrai, la traînant devant la boutique mentionnée plus tôt. Elle se retrouva tout de suite dans son élément, tentant comme d'habitude de bien situer les différentes zones du magasin. Les chemisiers, les pantelons, les jupes, les camisoles et les T-shirts. Elle n'irait pas dans les sous-vêtements car en avait déjà amplement qu'elle avait amené de chez ses parents.

Juste avant de pouvoir s'avancer dans quoi que ce soit, Alexis plaça son bras autour de épaules de Mesa, qui elle, rougit instantanément. Ils avaient l'air d'un jeune couple au sein du magasin. Elle ne trouva pas cette proximité désagréable et en profita pour le moment.


-« Plus j’y pense et plus je me dis que j’aurais bien besoin de nouvelles chemises. Tu pourrais peut-être me conseiller ? Si tu vois quelque chose qui attire ton regard, n’hésite pas à me faire signe, d’accord ? Je te fais confiance pour cette importante mission ! »

- D'accord, mais je te le dis tout de suite. S'il y a des chemises à carreaux, j'aurai un préférence pour celles-là. Je ne sais pas, mais ça fait si bien aux hommes.

Alexis laissa son étreinte pour aller vers des étalages, laissant Mesa réfléchir sur ce qui lui fallait. Elle aimerais bien avoir une tenue propre pour les journées où elle serait plus studieuse, des fringues ordinaire pour les journées ou elle aimerait plus s'amuser des vêtements lousses pour les journée où elle resterait à l'intérieur. Elle se dirigea donc vers la section offrant les chemisiers pour sa tenue studieuse. Elle inspecta un peu, ne trouvant rien de son goût. D'un coup, elle se tourna vers un mannequin qui avait cette tenue :

Spoiler:
 

Mesa se dit que ça ferait clairement l'affaire.C'est quand elle fit un pas dans cette direction qu'elle entendit :


-« Tu permets ? »

Le garçon pris un bracelet argenté de nulle part et l'enfila sans difficulté au poignet de Mesa. Celle-ci l'inspecta un peu avant que le blond reprenne la parole :

-« J’avais besoin de savoir si le argenté t’allait à merveille. Maintenant, j’ai ma réponse. »

C'est à ce moment que Mesa lui renvoya le sourire que le garçon lui avait lancé plus tôt. Elle le regarda plusieurs secondes puis se dit que de remplacer le collier doré pour ce bracelet serait une meilleure affaire. Elle regarda le blouson puis remarqua qu'il avait des boutons doré. Merde.

Elle regarda plus loin et remarqua le même blouson un peu plus pâle avec des boutons argentés. Parfait, comme quoi les fondateurs des Serdaigles avaient du goût après tout. Elle pointa le blouson et traina pratiquement Alexis pour aller le voir. Elle se retourna et lui demanda, tout en le prenant et le mettant devant elle:

- Et puis, ça me fait bien?

En virevoltant, l'étiquette se plaça dans sa vue quelques secondes affichant un 50% de rabais, dans les deux chiffres après la virgule. Elle sourit intérieurement en se disant qu'elle avait sûrement flairer la bonne affaire. Elle n'avait pratiquement jamais fait les boutiques seule donc elle demandait toujours l'avis de la personne l'accompagnant, pour avoir au moins une certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Ven 2 Oct 2015 - 23:10

Alexïs n’allait jamais l’admettre, mais il ne s’habillait pas seul. Jamais. Soit sa grand-mère, soit sa sœur ainée lui trouvaient les tenues peuplant sa garde-robe. Chemises, pulls, pantalons, tout y passait. Par contre, il se gardait le droit de s’acheter lui-même ses boxers. Autrement, il ne faisait que suivre la mode et accepter ce qu’on lui proposait. Ainsi, il avait toujours la classe, sans même avoir à faire le moindre effort pour chercher dans les rayons.

En glissant un mot à Mesa sur le fait qu’il devait se trouver de nouvelles chemises, il espérait qu’elle laisse exprimer son côté féminin et se mette en quête de vêtements pour l’habiller. Le fait qu’ils ne se connaissent à peine était parfait : ainsi il pouvait avoir un point de vue « extérieur » face à sa façon de se vêtir. C’était parfait.

- D'accord, mais je te le dis tout de suite. S'il y a des chemises à carreaux, j'aurai un préférence pour celles-là. Je ne sais pas, mais ça fait si bien aux hommes.
-« Alors, je suis sûre que ça m’ira à merveille. »

Après tout, les chemises à carreaux peuplaient à nouveau les boutiques, ce qui était la preuve que c’était tendance, non ? Sans parler des Canadiens qui ne portaient que ça. C’était un autre signe que le carreau était une excellente option. Tant qu’il ne s’agissait pas de chemises, ou pire, de pantalons fleuris. Là, par contre, il allait utiliser son droit de veto et refuser directement qu’on lui fasse porter de telles abominations.

Le duo se sépara momentanément pour explorer diverses sections de la boutique. Pendant que Mesa faisait le tour des tenues pour femme, Alexïs errait sans but bien précis. Il jeta un coup d’œil aux bijoux et revint vers l’adolescente avec un joli bracelet argenté qu’il glissa à son poignet sans lui demander son avis. Il restait poli et charmant, comme tout bon gentlemen devait l’être. Elle lui offrit un sourire radieux. Le genre de sourire qui pouvait illuminer les yeux d’un homme et faire fondre son cœur.

Ce qui faisait la magie de ces petits instants était leur durée, courte, mais intense, qui laissait un délicieux souvenir à l’esprit. Mesa se mit en quête d’un vêtement et Alexïs la laissa faire. Il ne lui retira pas le bracelet, mais devait songer à le faire avant de passer à la caisse. Se laissant entrainer par la jeune femme, il ne broncha même pas, appréciant son enthousiasme à faire les boutiques.

Mesa attrapa un joli blouson bleu aux boutons argentés qu’elle plaça devant elle afin de lui demander son avis. Alexïs l’observa pendant quelques instants, puis fit mine de réfléchir avant de prendre la parole.


-« Une chose est sûre, ça mets tes yeux en valeur. Avec une silhouette fine comme la tienne, nul doute que la coupe du vêtement sera parfaite une fois boutonné. Tu devrais prendre la jupe qui va avec, ce serait un ensemble parfait. »

Marchant d’un pas léger, il contourna Mesa, comme il le ferait pour l’observer si elle porterait la veste, puis s’arrêta derrière elle. Il mit ses mains sur ses épaules avec douceur pour ne pas la brusquer.

-« Mais si tu veux mon avis, même avec un sac à patates sur le dos, tu resterais la plus belle fille de cette boutique. »

Il sourit, puis s’éloigna afin de la laisser poursuivre ses achats. Pendant ce temps, il fit à nouveau un tour de la section des hommes et attrapa une chemise, la réplique exacte de celle qu’il avait vue sur un mannequin dans la vitrine de la boutique. Il s’assura simplement qu’il s’agissait de sa taille, puis se dirigea vers la caisse. Si le vêtement ne le faisait pas, il trouvera quelqu’un à qui le refiler. Lorsqu’il retrouva Mesa, il avait en tête une proposition alléchante.  

-« Tu as trouvé tout ce que tu voulais ? »

Il s’approcha d’elle et glissa tendrement la main vers elle, caressant sa joue du revers des doigts avant de replacer une mèche brune derrière son oreille.

-« Comme il s’agit de ta première journée au cœur de New-York, je me demandais si tu accepterais de dîner en ville, avec moi, ce soir ? Je connais un excellent restaurant de sushi, tu ne seras pas déçue, crois-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 7 Oct 2015 - 2:34

-« Une chose est sûre, ça mets tes yeux en valeur. Avec une silhouette fine comme la tienne, nul doute que la coupe du vêtement sera parfaite une fois boutonné. Tu devrais prendre la jupe qui va avec, ce serait un ensemble parfait. »

C'était ce que Mesa voulait entendre. Elle ne doutait pas de ses talents de dénicheuse après toutes ces années de pratique, mais elle ne connaissait pas parfaitement les goût de celui qui était un inconnu 24 heures plus tôt, alors qu'elle n'avait jamais encore vu le manoir. Pour elle c'était un nouvel ami et sûrement une conquête à ajouter à sa collection. En plus il était si charmant... Il faudrait qu'elle fasse attention de ne pas tomber dans le piège elle aussi.

-« Mais si tu veux mon avis, même avec un sac à patates sur le dos, tu resterais la plus belle fille de cette boutique. »

Celui qui était à présent derrière elle devenait de plus en plus charmeur plus les secondes avançaient. Elle se surprit à être contente de son compliment. Mais elle elle regarda le magasin, plutôt vide. C'était quand même une belle attention de sa part. Elle enleva l'habit qu'elle avait essayer et amena l'ensemble à la caisse en demandant à la caissière de le garder pour elle un instant.

-« Tu as trouvé tout ce que tu voulais ? »

- Bien, pas vraiment. On a toujours pas trouvé une chemise pour toi comme on en parlait plus tôt non?

Elle glissa donc du côté des hommes momentanément. Tous ces T-Shirts avec des cols en V et toutes ces camisoles estivales la rendaient folle. Comment des hommes et des gamins digne de ce nom osent porter ce genre d'horreur. Un vrai homme porte des chemises ou des T-Shirts avec des cols rond, le plus souvent uni ou quadrillé. Pas le genre de ''Since 1905'' qu'ils tentent de nous faire avaler. Voyons donc.

Elle se retrouva devant une chemise sublime à carreau bleus sur font noir. Elle l'étudia quelques secondes pour savoir si un vêtement du genre seraient une bonne idée sur un homme blond. Elle s'apreçut facilement que le noir n'allais pas de pair avec les cheveux pâles d'Alexïs et pris la même chose du côté à fond blanc :


Spoiler:
 

- Tu ne voudrait pas essayer ceci?

-« Comme il s’agit de ta première journée au cœur de New-York, je me demandais si tu accepterais de dîner en ville, avec moi, ce soir ? Je connais un excellent restaurant de sushi, tu ne seras pas déçue, crois-moi. »

- Disons que déçue est présentement très loin dans mon vocabulaire. Je passe un moment merveilleux avec toi, Alexïs. Je ne croyais pas avoir autant de plaisir mais en ce moment je suis enchantée... Toi aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Sam 10 Oct 2015 - 6:39

Alexïs adorait faire les boutiques. Il aimait encore plus accompagner ses amis à travers les centres commerciaux, appréciant le temps passé en bonne compagnie. De plus, il obtenait toujours un coup de main pour déterminer quel genre de vêtements lui irait mieux. Aucun effort à faire, il n’avait qu’à sortir la carte de crédit. Si, auparavant, Alexïs avait été une personne très économe, ce n’était plus le cas. Il avait flambé ses économies en soirées riches en divertissement, en pizzas et alcool.

Acheter des nouveaux vêtements n’était pas une nécessité pour le jeune homme. Avant tout, il était là pour aider Mesa à refaire sa garde-robe. Si elle avait fait le tour de la boutique et trouver quelques articles qui lui plaisait, tant mieux pour elle. Ce n’était pas la peine de faire le tour à nouveau pour trouver quelque chose pour lui, sauf si elle le désirait vraiment.

- Bien, pas vraiment. On a toujours pas trouvé une chemise pour toi comme on en parlait plus tôt non?
-« Ce n’est pas bien important, tu sais. Ça peut attendre un peu et… »

Et elle était partie. Elle était en quête de vêtements pour lui et il n’allait pas s’en plaindre, tant que ça lui fasse plaisir. Habituellement, les femmes adoraient faire les boutiques. c’était un stéréotype un peu dépassé, mais néanmoins juste pour beaucoup d’entre elle. Il ne pouvait rien si elles aimaient ça.

Honnêtement, il n’avait pas envie de se casser la tête à essayer un quelconque vêtement. C’est pourquoi il demanda directement à Mesa si elle souhaitait manger en sa compagnie, sans même répondre à sa question. Ainsi ça allait la distraire, il allait acheter peu importe ce qu’elle voulait qu’il porte, puis il allait passer une belle et longue soirée romantique en sa compagnie. Les femmes aiment encore la romance, non ?

En tout cas, Mesa, si. Elle passait un bon moment en sa compagnie et elle acceptait son invitation avec joie. Que demander de mieux ? La soirée ne se terminera peut-être pas dans un lit, mais il en sera tout de même très satisfait. Il passait du temps de qualité avec une jeune femme belle, intelligente et très sympathique, cela lui faisait le plus grand plaisir. Il n’avait pas besoin de plus pour être heureux.


-« Bien sûr. Ta compagnie est très agréable. Je suis heureux de pouvoir partager cette journée avec toi et d’avoir la chance de faire ta connaissance. »

Il lui sourit, puis la contourna pour se diriger vers la caisse avec les vêtements qu’il avait en main. Il ne prit pas la peine de les essayer et demanda à joindre ce que Mesa avait mis de côté avec ses achats. Il paya le tout par carte de crédit sans demander l’avis de la principale concernée. Une fois les achats séparés dans deux sacs distincts, Alexïs tendit celui qui appartenait à Mesa à cette dernière.

-« Prête à y aller ? Le restaurant n’est pas très loin d’ici. J’espère que tu as faim. »

Il lui ouvrit la porte de la boutique et une fois qu’ils furent sur le trottoir, il lui prit la main. Il marchait d’un pas tranquille en direction du restaurant. Bien sûr, si Mesa souhaitait s’arrêter dans une autre boutique, il n’allait pas l’en empêcher. Encore une fois, il allait probablement répéter le même manège : la conseiller, la complimenter, lui proposer de l’aider à l’habiller, puis payer les achats. Alexïs était décidément très dur à suivre. Il voulait à la fois une femme qui veuille bien l’aider à se vêtir, mais il n’avait pas besoin de vêtements et se fichait bien d’en acheter ou non. Il appréciait la compagnie de Mesa et envisageait de pouvoir tisser des liens d’amitié avec elle, mais il la manipulait pour l’avoir dans ses filets comme il le faisait avec n’importe quelle autre femme. C’était comme s’il jouait un rôle entre ce qu’il devait avoir l’air et ce qu’il était réellement.

-« J’y pense. Vu la réputation du restaurant, peut-être devrions nous trouver des tenues appropriées et nous changer avant d’y aller ? »

Derrière cette apparence superficielle se cachait un homme au bon cœur, gentil, généreux, romantique et attentionné. Il fallait seulement trouver la bonne femme pour faire resurgir cette partie de lui, enfouie depuis bien trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mesa Andes

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 20
Localisation : Institut Xavier

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiante
Age : 17 ans
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 14 Oct 2015 - 2:37

-« Bien sûr. Ta compagnie est très agréable. Je suis heureux de pouvoir partager cette journée avec toi et d’avoir la chance de faire ta connaissance. »

Charmant, comme toujours, le beau blond. Les deux personnes s'appréciaient mutuellement et habituellement, c'est un signe qu'un soirée se transforme en quelque chose de plus beau, plus amusant, plus... Magnifique!

Pensant à ceci, elle remarqua à peine que le garçon s'était déjà pointé à la caisse. Elle paniqua un peu, comprenant le stratagème d'Alexïs et arriva au moment où il passa sa carte. Trop tard, il venait de payer pour tout ses articles. Un peu énervée mais soulagée en même temps, elle tapa gentiment l'épaule de son compagnon, plus par principe que par actuelle colère.

Il lui donna sa sac, contenant un ensemble de plus pour aller à l'école. Ses deux armoires se remplieraient très rapidement, mais elle se félicitait quand même pour le temps que ses vêtements durent. Certaines personnes jetaient ou donnaient leurs vêtements de l'année passée mais généralement, Mesa donnait car elle était rendue trop grande pour sa garde-robe.


-« Prête à y aller ? Le restaurant n’est pas très loin d’ici. J’espère que tu as faim. »

- Oui... Je serait prête... À ton avis? À part si ton restaurant est ''ultra-deluxe'' pour les riches...

-« Vu la réputation du restaurant, peut-être devrions nous trouver des tenues appropriées et nous changer avant d’y aller ? »

Voilà, je venais de le dire. ''Called-it''. Mesa n'avais pas prévu d'autres tenues que celle qu'elle avait sur le dos, mais elle n'en avait pas plus à l'institut. À vrai dire, la brunette n'avais jamais mangé dans un restaurant haut-de-gamme. Elle savais manier des baguettes, mais c'était pas mal le maximum qu'elle savais dans un restaurant comme celui-la. Elle connaissait aussi les ''do and not do'' des sushis, merci internet pour ce coup-là. Elle ne savais pas plus comment manger dans un restaurant où tout le monde jugent ceux de la table d'à côté.

- Je n'ai pas de robes où de vêtements chics... Je ne crois pas que ce que je viens d'acheter irait bien dans une place comme-celle la... Et c'est combien? Tu m'a déjà payé mes vêtements, mais je vais quand même payer ma nourriture. Voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   Mer 13 Jan 2016 - 21:33

Alexïs comprenait le désir de certaines femmes à vouloir payer pour leur propre repas, leurs propres tenues. Il avait été comme ça, une fois. Il y a bien longtemps. Il aimait se sentir indépendant et à son affaire. Maintenant, il appréciait que son père lui verse une belle petite somme d’argent à tous les mois et que sa sœur aînée prenne plaisir à réinventer sa garde-robe. Il avait ainsi l’occasion de pouvoir se payer des repas dans les meilleurs restaurants de la ville et de boire jusqu’à ne plus tenir debout. De plus, il se sentait moins mal de dépenser tout cet argent en sachant qu’il obtiendrait exactement le même montant au début du prochain mois.

Voulant faire découvrir à Mesa le meilleur de New-York, Alexïs se portait volontaire pour tout payer. Absolument tout. Elle était jolie, gentille, sympathique, et vraiment jolie. Elle avait tout pour l’intéresser. Qui sait comment cette soirée pourrait se terminer ? Non, pas dans un lit ! Elle était un peu trop jeune pour qu’il se permette de coucher avec elle et fuir au petit matin. Il allait être gentlemen et espérer pouvoir se rendre à l’étape où ils s’embrassent langoureusement sur le canapé devant un feu de foyer. Ou peut-être pas. C’est l’été après tout. Et cette belle demoiselle était assez chaude pour faire fondre la calotte glacière.


-« Je n'ai pas de robes où de vêtements chics... Je ne crois pas que ce que je viens d'acheter irait bien dans une place comme celle-là... Et c'est combien? Tu m’as déjà payé mes vêtements, mais je vais quand même payer ma nourriture. Voyons. »

-« Avec ou sans la bouteille de vin ? C’est environ cinquante dollars le repas. Par contre, tu me laisses m’occuper de ta robe pour ce soir. Je connais l’endroit idéal pour la trouver. Il s’agit de la Cinquième Avenue. »


Alexïs s’arrêta à l’intersection de la rue en question. Cette dernière était majoritairement constituée de boutiques de haute gamme. Une femme avec un grand goût pour les belles choses comme Mesa devrait apprécier un tel paradis. Les prix étaient faramineux, mais Alexïs était prêt à s’en charger si cela pouvait attirer la jeune femme dans ses bras.


-« Une fois qu’on aura trouvé la robe parfaite pour toi, on pourra se rendre au restaurant. Ça ne devrait pas être si long, peu importe ce que tu pourrais porter, tu seras toujours magnifique. »

Tenant Mesa par la main, Alexïs l’entrainait sur la grande avenue, marchant d’un pas lent afin de lui laisser le temps d’observer les diverses boutiques. Peu importe laquelle elle choisira, il la suivra sans un mot. Il la laissera essayer plusieurs robes et donnera son opinion, très flatteur, sur chacune d’entre elle. Puis, il paiera ses achats qu’elle le veuille ou non. Il se sera acheté une chemise propre ainsi qu’un pantalon sobre avant d’être fin prêt pour leur sortie au restaurant. À un moment opportun, il prendra la peine de lui poser une question qui pouvait être légèrement indiscrète, selon l’avis de son interlocutrice.

-« N’importe qui pourrait tomber sous ton charme et ta beauté. Il n’y a pas un homme dans ta vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une entrée peu remarquée? (PV: Alexïs N. Davidoff)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» demande gif entrée
» Recettes d'entrées en vidéo.
» Comme vous l'avez remarqué.
» A l'une des entrées de la catacombe...
» Une entrée fracassante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Hall d'entrée-