X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Price Of Fame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: The Price Of Fame   Jeu 17 Sep 2015 - 22:27


Comme quoi Alexis pouvait bien se décoincer, au plus grand plaisir d'Haron, qui appréciait qu'on lui réponde dans le même humour, surtout quand l'interlocuteur était plutôt mignon, ou mignonne, un chat reste un chat, un chien reste un chien et comme l'ajouterais certains, une pute reste une pute.

Erika savait bien quel genre de personne était Haron, le genre d'obsédé qu'il laissait jaillir de lui, qu'il n'avait jamais retenu. Elle savait qu'à une époque Haron tentait de l'amener dans son lit, au fond Haron avait toujours ce fantasme de coucher avec Erika. Cette femme était bien plus séduisante et sexy lorsqu'elle avait son petit style femme forte un peu rebelle qui émoustillait les sens du mutant bovin qui ne rêvait que d'une chose, pour avoir une, voire plusieurs occasions d'être en privé avec elle

En tout cas Haron réagit positivement à la plaisanterie d'Alexis, du fait de leur passif la chose en était plus amusante encore, comme quoi, notre bagarreur avait laissé sa marque dans l'esprit du joli blondin.

- Graou graou mon petit Alexis, je vois qu'on est d'humeur coquine aujourd'hui. Tu as vraiment du aimer les nuit qu'on a passé ensemble en privé dis donc. Allez fait pas ton malin, je sais que t'as pas les burnes pour le faire, à moins que... même si au fond de toi je sais que tu baves d'envie de pouvoir le faire.

Fit-il un grand sourire, satisfait de sa bêtise, même si il dut bien s'admettre qu'il n'aurait pas été contre. Afin d'encore plus narguer le jeune homme en face de lui, Haron s'amusa à simuler un geste répétitif de piston avec le fruit dans sa bouche, soulignant encore plus sa perversion incorrigible sur la chose, sachant que même s'il ne faisait que simuler il faisait exprès de s'appliquer tout de même.

Ce ne fut qu'après un petit moment qu'Alexis eut un autre sujet de discussion -malgré le spectacle dépravé d'Haron tout de même très explicite- qui avait tout de même le bon effet de faire passer la pilule de l’incendie, mais tendait la situation pour une autre raison. En tout cas Alexis semblait aussi intéressé par les projets professionnels d'Haron, ce qui lui plut aussi, après tout il était vrai que la situation d'Haron était une chose importante, mais le sexe restait plus important que le reste, quand même il ne fallait pas déconner.

- J'ai du apprendre à bien dessiner, mais j'ai eu un bon professeur de dessin qui a eu la patience de m'apprendre le dessin, pour le tatouage je me suis pas mal entraîné, maintenant je suis prêt à faire de vrais tatouages, je me suis entraîné comme un âne pour y arriver. Qui sait un jour peut être si tu es intéressé je pourrais te tatouer un truc, je te ferais un prix d'ami.

Finalement il était agréable, il ne l'avait connu autrefois que dans le cadre de baise intense, qu'il regrettait un peu aujourd'hui, car le blondin était tout de même un excellent coup et avait un physique plutôt agréable à toucher. Il entendit son compagnon de soirée se dire qu'ils seraient seul cette nuit.

- Assez de temps pour une gâterie n'est-ce pas?

Lui fit-il en lui donnant de très léger coup de coude à l'épaule amicalement en sortant et agitant sensuellement la langue pour provoquer Alexis dans le cadre de la plaisanterie, même si il devait s'avouer qu'il aurait bien regoûté à ce charmant garçon qui avait été un de ses amants au final.

Sur ce le mutant au longs cheveux d'ébène se dirigea vers le frigo pour sortir deux bières d'une marque plus connue d'Haron, de bon gout et qui soit agréable à boire et ne laisse pas un arrière gout étrange et peu agréable.

- Une bière? En voila une bonne idée, de quoi se rafraîchir... Arf et ne me parle pas des bières de Riri, je l'aime beaucoup, mais question produits, elle peut te sortir des truc imbuvables des fois. Mais bon on la pardonne, je t'avoue que je trouve que son côté femme un peu rebelle lui allait mieux, ça colle mieux à son caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Price Of Fame   Jeu 24 Sep 2015 - 18:44

Chaque personne avait sa propre vision de la sexualité. Chaque individu avait des goûts, des envies et des fantasmes lui étant propre. Parfois, les choses ne cliquaient pas dans un lit. Alexïs l’avait déjà expérimenté à quelques reprises. Il rencontrait une femme, discutait avec elle, mais n’abordait jamais le sujet avant de l’avoir amené dans son lit. À ce moment, il réalisait parfois qu’elle aimait certaines choses qui ne lui serait jamais passées par l’esprit. À ce moment, il pouvait refuser ou se laisser tenter et essayer, rien que pour expérimenter. Des histoires sur le sexe, il en avait des tonnes à raconter. Même avant de perdre sa virginité, il avait une règle d’or qu’il n’avait jamais brisé jusqu’à aujourd’hui : le respect. Jamais il ne se rabaissera à faire quelque chose qu’il ne voulait pas et considérait qu’il en était de même pour ses partenaires. Après tout, le but était d’avoir du plaisir, non ?

Certes, il avait vécu de nombreuses histoires d’un soir, mais ses amis lui en avaient raconté un sacré lot. Heureusement pour lui, son beau-frère restait très discret sur sa vie privé, ce qui l’arrangeait bien. Il n’avait pas envie de savoir ce que sa sœur jumelle faisait ou non dans un lit, il s’agissait d’images mentales qu’il ne voulait jamais avoir à l’esprit. Il avait cru comprendre, une fois, qu’elle était une vraie tigresse lorsqu’elle s’y mettait et ces mots le traumatisaient toujours.

Chacun avait ses envies et chacun les comblaient à une fréquence différente. Alexïs n’avait pas besoin d’avoir une femme à ses côtés à chaque fois qu’il avait envie de se faire plaisir. Sa main faisait l’affaire, bien que la sensation était bien loin d’être la même que celle d’un corps humain.
En ce moment même, la dernière chose qu’Alexïs avait envie de faire était de faire l’amour à qui que ce soit. Il ne pouvait pas. Il ne voulait pas. Épuisé, troublé et confus, il ressentait encore les effets de la soirée. Ses vêtements sentaient toujours la fumée et sa tête tournait légèrement. Après avoir mangé, il devrait récupérer quelques forces.


-« Je crois qu’il te reste encore beaucoup à apprendre sur moi. » Affirma-t-il à Haron.

Afin de passer à un sujet moins personnel que le sexe, bien qu’Alexïs n’avait aucun mal à en parler ouvertement, l’homme posa des questions au sujet des projets d’Haron, de sa carrière et de ses objectifs. Tout le monde avait un but dans la vie, même s’il n’était que très simple. Ayant ouvert un business qui semblait bien fonctionné selon ses dires, il imaginait déjà ses nouveaux projets. New York ne manquait pas de salons de tatouage, loin de là, mais chacun d’entre eux était unique, tout comme leurs artistes. Parfois, il fallait beaucoup de temps pour trouver la personne qui saurait représenter avec exactitude ce que l’on avait en tête. D’ailleurs, à quelques reprises, Alexïs s’était demandé si un jour il oserait passer sous l’aiguille. Il avait toujours cette idée de tatouage, simple mais tellement symbolique à ses yeux, mais n’arrivait pas à se donner le courage de le faire. Il hésitait car pour lui ce serait quelque chose de très personnel et il ne se voyait toujours pas expliquer à quelqu’un pourquoi il ferait cela. Peut-être un jour. L’argent n’était pas un problème, loin de là, il s’agissait plutôt de trouver la bonne personne.


-« Tant que je ne finis pas avec un papillon dans le bas du dos, c’est une offre à considérer. »

Affirmant qu’ils allaient être seuls pour la soirée, Alexïs aurait dû se douter qu’Haron en profiterait pour le taquiner. Non, il n’était pas question de faire quelque chose de sexuel dans cette cuisine, ni ailleurs dans l’appartement. Il allait tout de même respecter le logement de sa sœur… bon, sauf la chambre des invités. C’était là pour ça, non ?
Alexïs réagit à la blague d’Haron en laissant échapper un rire d’amusement. Après tout, il était impossible de rester totalement sérieux quand quelqu’un faisait le clown juste à côté.

L’ambiance commençait à se détendre. Alexïs devait tenter de faire descendre la pression et le stress qui l’oppressaient. Avec une bière, les choses allaient probablement mieux passer. Il demanda à Haron de leur trouver quelque chose dans le réfrigérateur. Sachant que sa sœur adorait les micro-brasseries et encourager les petites entreprises, elle achetait beaucoup de bières artisanales, ce qu’Alexïs ne supportait pas. Il aimait la bonne vieille bière originale, comme celle qu’Haron venait de sortir.


-« Qu’est-ce que je ferais sans mon beau-frère pour acheter de la bonne bière ? Au moins on est tous d’accord pour dire qu’elle n’a pas de goût en la matière. Mais bon, elle est comme ça, elle a un faible pour tout ce qui est peu connu et que personne n’aime. C’est comme la mode. Sa pote vient d’ouvrir une boutique de fringues gothique et ça ne lui a pas pris de temps pour dépenser son argent comme une folle. Même si elle se donne des allures sérieuses quand elle bosse, c’est juste pour avoir les gens dans sa poche. Le pire est que sa marche. C’est pas parce qu’elle change de style qu’elle a perdu son caractère. Et elle est tout aussi belle qu’avant. Enfin, ça c’est ce que me dis Bobby, mais on est d’accord que ça ne compte pas vraiment. »

Terminant la cuisson de ses dernières tranches de bacon, Alexïs ferma le rond du four et rinça sa poêle dans l’évier. Il décida de la laisser là pour ouvrir sa bière. Adossé au comptoir, il profitait tranquillement de son petit encas. Il songea également à retourner dans le salon. Mais avant tout, il allait prendre quelques essuie-tout afin de ne pas salir le canapé ou la table basse. Attrapant le rouleau, Alexïs remarqua qu’il y avait quelque chose de coincé en partie derrière. Il tira sur ce qui était un bout de tissu et le tint entre son index et son pouce, observant maintenant à la lumière ce qui se trouvait être une culotte en dentelle noire. En réalisant de quoi il s’agissait et à qui cela appartenait, il la lâcha aussitôt, la laissant tomber sur le sol.

-« Too. Much. Information. »

Attrapant son assiette et sa bière, Alexïs quitta la cuisine pour s’installer dans le grand salon. Il s’assit sur le canapé, puis afficha une drôle de moue.

-« Maintenant je ne peux plus m’empêcher de me demander où d’autre ils l’ont fait. C’est ma petite sœur ! Et là je réalise à quel point en tant que frère je préfère l’imagine pure et chaste. Il y a des choses dans la vie qu’on ne veut pas vraiment savoir. Je suis sûr que si t’avait une jumelle, toi non plus tu ne voudrais pas savoir quel sont ses… activités. Non ? »

Secouant la tête pour évacuer les drôles de pensées qui lui parvenait, Alexïs retira sa chemise afin d’être moins incommodé par la très forte odeur de suie et de fumée qui imprégnait le tissu. Il leva la tête vers Haron.

-« Ne pense pas que c’est un signe quelconque, c’est seulement que mes fringues sentent vraiment mauvais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: The Price Of Fame   Jeu 24 Sep 2015 - 20:50


Toujours prêt à plaisanter, Haron s’était quand même bien amélioré en sociabilité, bien que c'était principalement avec Erika et ceux de sa famille ou son entourage proche, pour le reste il restait assez indifférent, sans compter les clients du magasin, la bien sur il se montrait accueillant, les affaire que voulez-vous.

Quant à la sexualité d'Haron, autant dire que l bougre avait une vue de la chose très spécifique, pour lui la notion de tabou était relativement éloignée, lui qui n'avait pas peur de tester tout un tas de chose et pratiquer certaine folie, en fonction de ses partenaire bien sur, l'important c'était de prendre chacun son plaisir, même si certain comme Haron aimait s'amuser dans le domaine de façon parfois maniaque, que peut ont attendre réellement d'un nymphomane.

Alexis avait du répondant, mais le répondant qui incitait Haron à en rajouter une couche, en effet, Haron ne savait pas tout d'Alexis et c'est ce qui était d'un côté excitant. Le fait de ne pas savoir de quoi était capable le blondin, même si il était logique qu'il ne soit pas du genre à faire des chose dans l'appartement de sa propre sœur, ou plutôt sa cuisine en tout cas, mais de toute façon, au vu de la soirée qu'ils avaient passé, Haron s'affairait surtout à détendre l'atmosphère.

- Ho... On aime jouer les dur apparemment hein? Petit chaud lapin va.

Mais si Haron avait bien noté quelque chose c'était ça, dans d'autre circonstance, il se serait surement jeté sur lui, comme quoi, le petit blond était encore intéressé, ce n'était pas bien de penser à ça, il avait Alex, mais les vieux démons était parfois trop fort, il y avait un moment ou il fallait reconnaître que quelqu'un comme HAron n'était pas aisé à contrôler.

- Aller, peut être une prochaine fois tu pourras te venger en me... "faisant taire", puisque tu en es apparemment capable.

Rajoutât-il un petit sourire aux lèvres et un regard qui traduisait quand même une certain intérêt pour l'idée, alors qu'en même temps il passait sa langue sur le pourtour du goulot de sa bouteille. Cependant l'instant était à la détente à la bière, de quoi se rafraîchir en buvant sans se bourrer la gueule. Mais pendant un instant Alexis fut surpris par un objet tout à fait identifiable.

- Dude, me pose pas la question, je sais absolument pas ce que j'en penserais et je m'en fout un peu... Même si bon... Je peux comprendre que tu ne tienne pas à savoir les détails mon grand.

Alors qu'il agitait sa bière il s'en versa accidentellement sur sa veste de costard, ce qui bien sur fit quelque peut râler Haron qui du poser sa bière et finalement enlever son haut et sa chemise pour les faire sécher à côté, comme quoi, Alexis n'était plus le seul à moitié nu.

- Bon bah comme ça on est dans le même état, sauf que moi c'est parce que j'ai rajouté la bière en plus de l'odeur de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Alexïs N. Davidoff

avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 10/12/2011
Age : 24

Fiche Tecnhique
Metier: Étudiant en médecine
Age : 20 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Price Of Fame   Mer 30 Sep 2015 - 2:59

Il y avait ce stéréotype sur les jumeaux identiques qui disait qu’ils avaient une sorte de connexion entre eux, leur permettant d’être exactement sur la même longueur d’onde et, parfois, de ressentir ce que l’autre éprouvait. Était-ce vrai ? Pas totalement. Alexïs pouvait confirmer à n’importe qui que le lien qu’il partageait avec sa jumelle était très fort, mais avec l’âge adulte ils avaient décidé de prendre des chemins séparés qui les changeaient peu à peu. Ils ne pouvaient pas tout savoir de l’autre ou deviner que l’un était triste simplement par un lien de la pensée quelconque. Alexïs et Erïka faisaient comme tout frère et sœur des temps modernes : décrocher le téléphone pour prendre des nouvelles. Lien ou pas, ils cachaient tout deux des choses qu’ils ne voulaient pas révéler. Lorsqu’il était question de sexualité, par exemple.

En se retrouvant dans l’appartement de sa sœur, Alexïs aurait dû s’attendre à trouver n’importe quoi, allant des bouquins en langue originale que personne ne comprenait à l’énorme peinture artistique se voulant être une référence contemporaine à Star Wars qui trônait dans son bureau. Il se serait bien passé de trouver la culotte de sa jumelle dans la cuisine. Que cela appartienne à n’importe quelle femme, il en aurait probablement ris. Mais là, il commençait à en savoir plus qu’il ne voulait connaitre.

Après toutes les références sexuelles qu’Haron avait pu faire dans les trente dernières minutes, Alexïs se serait attendu à des commentaires assez salaces au sujet de sa sœur. Pourtant, ce n’était pas le cas. Il était étonné, très étonné, même. Il allait donc en profiter et ne pas faire davantage de commentaires à ce sujet.

Afin de se mettre à l’aise, il retira sa chemise abîmée. C’était plus agréable de manger lorsque l’odeur de fumée de montait pas aux narines. Le bacon se devait d’être dégusté dans des conditions optimales. Après avoir mangé toute son assiette, Alexïs n’aura pas le choix de se mettre à l’entrainement et redoubler d’efforts. Il ne pouvait pas se permettre de détruire son corps avec un surplus de gras et un amont de paresse. Ayant presque fini son assiette, sa seule pensée était maintenant destiné à cette viande grasse qui se mangeait beaucoup trop rapidement.

Bientôt, Alexïs ne fut pas le seul à ne plus porter de chemise. Haron avait renversé de la bière sur la sienne et décida de la retirer à son tour. Mangeant avec appétit sa dernière tranche de bacon, l’homme décida d’agir avec maturité en se lançant dans un petit monologue explicatif, croyant qu’il y avait de fortes chances que ce petit accident n’en soit pas un. Après tout, avec toutes les blagues très explicites sexuellement qu’Haron ne cessait de faire, il y avait de quoi porter à croire qu’il y avait une tentative pas très subtile de signifier son intérêt pour une partie de jambe en l’air, malgré le très mauvais timing.


-« Je sais pas comment dire mais… autant que je sois clair : je suis le genre de personne qui vit sans regarder en arrière. On a eu du bon temps et maintenant c’est terminé. J’ai eu mes expériences, tu as eu les tiennes et maintenant t’es en couple. C’est inutile de ressassé le passé avec moi. Ou bien de faire des commentaires sexuels à mon égard. Je veux juste que ce soit clair que si on se côtoie dans l’avenir ce ne sera pas une question de sexe. Peut-être que je ne t’ai pas donné une bonne perception de moi-même, mais crois-moi quand je te dis que je ne suis plus porter autant sur le sexe qu’avant. J’ai eu une phase où j’avais besoin de tout faire et d’expérimenter. Maintenant, je passe à autre chose. Il y a plus important que le sexe dans la vie. Pour l’instant, ce qui m’importe le plus, ce sont les deux personnes dans cette chambre. Je crois d’ailleurs que je ne tardais pas à aller dormir, question de pouvoir être là pour eux dès qu’ils se réveilleront. La soirée a été dure pour tout le monde. »

Tout au long de son monologue, il avait gardé un ton très calme. Il l'était, bien que la fatigue le trahissait légèrement. Alexïs passa une main dans ses cheveux, puis toisa sa bière, un instant. Il n’avait pas envie de la terminer. Après avoir mangé, il se sentait un peu lourd et fatigué. L’adrénaline avait disparu de son organisme depuis longtemps, mais ce n’était que maintenant qu’il ressentait vraiment ce manque. S’il ne se reposait pas, jamais il ne sera capable de passer à travers du reste de la journée. Les petites heures du matin étaient toujours les plus difficiles à passer et il savait déjà qu’il ne pourrait rester éveillé plus d’une heure.

-« Il y a une chambre d’invités si tu veux, c’est la deuxième porte à droite, dans ce couloir. Je peux prendre le canapé, ça ne me dérange pas. Quand j’aurais quelques heures de sommeil dans le corps je serais capable de te ramener à l’institut quand tu seras prêt, si tu veux. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: The Price Of Fame   Jeu 1 Oct 2015 - 1:08


Après ce que Alexis venait de lui dire sur le fait  de rester ou non avec Alex, Haron réfléchissait intensément à la chose, du fait de potentiellement aller voir ailleurs. Il avait tenu jusque la, était-ce vraiment une bonne idée de céder si loin ? Même Dany, son frère spirituel, l'avait félicité d'avoir tenu si longtemps alors que lui-même aurait pensé qu'il flancherait au bout de deux semaine grand maximum. Était-ce une bonne idée ? Il se rendit compte que si il avait pu tenir jusque la, il valait mieux qu'il reste fidèle. Même si le manque de sexe était la, il serait forcément déçu comparé à Alex qui avait un plus que personne d'autre n'avait, la passion, l'amour qu'il lui portait. C’était peut être niais, mais parfois un peu de niaiserie ne faisait pas de mal.

Quoi qu'il en soit, les paroles d'Alexis lui avaient fait du bien au final. Cela lui avait un peu remis l'esprit en place, il devait se tenir, par respect pour Alex. Seulement celui-ci ferait bien de se ramener tout de même, car il commençait à vraiment à Haron.

- Tu sais de quoi tu manques ? De second degrés.... Je te niaise, gars... Bon ok je suis mal placé pour parler de second degré j’avoue, j'y réagissais pas forcément bien y a une époque... Mais c'est pas le problème ne détourne pas la discussion.

Haron s’emmêlait les pinceaux tout seul au final, tentant de fauter Alexis de détourner la discussion alors que c'est lui-même qui s'incriminait de parfois manquer d'humour il y a une certaine époque ou il répondait systématiquement par les poings pour toute situation ou il se sentait attaqué.

- Si j'étais si insistant sur le sujet comme tu sembles le croire... Y a longtemps que Erika ne serait plus mon amie et que son mec m'aurait gelé les couilles. Tu t'y habitueras... J'espère... Pour toi... Ce serait sympa que j'ai pas à te taper sur la tête pour te faire entrer la rigolade dans le crâne.

Dit-il en affichant un grand sourire moqueur. Il regarda vers la chambre de Riri.

- T'en fais pas trop pour elle, je pense pas avoir besoin de te le dire... C’est une battante, c'est pas ça qui va la casser, elle a juste besoin de repos... son mec par contre... Il risque d'avoir un peu mal au crâne demain matin... Il voulait absolument rester pour maîtriser l’incendie... J'ai du... Disons que je lui ai décollé quelques neurones avec mon front.... Me regarde pas comme ça, ce con n'aurait jamais entendu raison si je l'avais pas assommé.

D'un certain point de vue, Haron avait fait la bonne chose... Pour une fois, il avait fait la meilleure chose possible dans cette situation. De toute manière ses relations avec Drake n'étaient pas des meilleures, alors un coup de tête de moins ou de plus n'y changerait pas grand chose.

Le jeune mutant passa son doigt sur sa chemise et son haut de costume avant de le poser sur son propre torse.

- Hmmmm ça colle un peu... C'chiant ça, j'espère que ça ira mieux demain... Tu sais quoi Alexis... T'as raison... C'est une mauvaise idée d'aller voir ailleurs... J'ai bien tenu 2 ans environ en attendant le retour de mon mec, je peux continuer comme ça... Ce... ce serait pas cool par rapport à lui. Tu fais au moins ça... Aider les gens à faire le bon choix.

Là dessus, Alexis semblait fatigué et plutôt enclin à aller se coucher. En y pensant, Haron aussi avait envie de dormir un peu pour se reposer, il se faisait tard. Il regarda en direction de la chambre d'amis et émit d'un air faussement plaintif.

- C'est loinnnnn.. La flemme je prend la canapé moi, pas envie de bouger... Bonne nuit gars... et fais gaffe à pas tomber sur un soutif sauvage accroché à la poignée de la porte.

Termina-t-il rigolant un bon coup, juste une plaisanterie sur le sujet, juste une, quand même... Pour le manque de respect nécessaire à une bonne entente. Sur ce, Haron se laissa tomber sur le canapé pour finalement très vite s'endormir, sa bière vidée aux trois quart sur la table.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Price Of Fame   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Price Of Fame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Josh Price [TERMINE]
» Football Hall of fame
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?
» Layla Price - Never say no to panda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York-