X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A long long time ago...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Kuroda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/08/2014

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: A long long time ago...   Mar 2 Sep 2014 - 1:23




Tout cela avait commencé il y avait exactement un an et un mois, le 19 juillet 2013. Ça avait fait les unes des journaux à ce moment-là. Cette année, il y eut un léger rappel le 19 juillet, qui eut encore une fois place dans les journaux, à la dixième page cependant. Une attaque à la bombe dans le métro de New-York, pour ceux qui auraient oublier de regarder les actualités à ce moment. On a mis ça sur le compte de mutants, ce qui avait envenimé un peu plus la situation politique. Cependant, il n’y eut pas effet boule de neige et la vie pu reprendre son cours.

Il y eu des survivants. Daisuke Kuroda en fit partit. Il n’expliqua jamais comment il s’y pritDe toute manière il ne le savait pas vraiment. Il su cependant qu’il avait perdu sa gameboy et du en racheter une nouvelle. On lui référa de l’aide psychologique, auquel le rouquin se désista poliment. Il avait déjà assez vu de psy pour une vie entière. Son père l’appela dans les jours qui suivirent, se renseignant sur sa situation. Il ne reçut aucun message de sa mère ou de sa sœur, apparemment son père n’avait rien dit. C’était mieux ainsi. La semaine suivante, il avait repris les cours et le boulot, comme si rien ne s’était jamais passé. Il était assidu, taciturne et un peu plus renfermé sur lui-même. Mais tout cela était bien normal, qu’on disait. Ça allait passer... non?

Et cela dura un bon mois, à vivre sa vie au ralentit, en noir et blanc, avec les sons atténuer. Bon, tout ça n’était pas réellement noir et blanc, il semblait cependant tout percevoir ainsi. Un peu comme un mauvais vieux film qu’on écoute pour faire plaisir à papa maman. Il n’avait plus goût à grand-chose, il lui semblait même aller travailler uniquement pour la rentrée d’argent que cela produisait. Et puis, il aurait 21 ans au moins d’octobre, il aurait donc légalement le droit d’aller travailler un peu partout désormais. Même s’il le devait à sa patronne, il avait connus quelques agressions dans le coin du bar et redoutait de plus en plus à aller travailler. Mais même travailler ailleurs ne lui disait pas tant que cela. Voilà qu’il lui semblait qu’on lui enlevait une autre de ses passion. Il ne lui restait plus grand-chose qu’il aimait faire.

Puis, ça cassa. Un matin, il ne sortit pas du lit. Il appela au boulot en disant qu’il était malade, qu’il ne rentrerait pas. Comme ça n’arrivait jamais, on le crut sans problème, sans demander plus d’explications. Ça le soulagea, il était piètre menteur. Cette journée-là, il l’a passa à jouer aux jeux vidéo. C’était pas si mal, il découvrit des nouveaux jeux en ligne, qui lui évitaient d’encore devoir dépenser pour des consoles ou des jeux dont il réussissait à finir en une nuit. Il ne dormit pas non plus. C’était encore l’été, il n’avait plus de cours depuis un moment. Il pouvait passer la fin de semaine à ses nouvelles trouvailles. Lentement, il s’inséra dans un cercle d’ami qui jouait aux mêmes jeux, habitant la plupart près de Washignton, pas si loin de New-York. Il était doué aux jeux vidéo et se fit rapidement accepté. Lentement, il devint parmi les meilleurs à League of Legend, un des jeux auquel il est aujourd’hui le plus reconnu. On y reviendra plus tard. Il forma donc une équipe avec trois autres personnes sous le pseudo de Ladycat, Armachedon et Starlord. Ils passaient leurs soirées par conversation skype, sur un jeu ou un autre. Quelques rivalités prirent naissance quand Daisuke monta de rank avant eux, mais on ne lui en voulut pas trop longtemps comme il les aida à le rattraper. C’était léger, ça lui fit du bien. Il commença à sortir uniquement pour aller travailler, se disant qu’une fois les cours repris, il en ferait autrement. Ahahahahh....

Au mois de septembre, il commença à faire des stream, se disant que ça avait l’air amusant. Il avait une quote d’écoute très basse, mais elle commence doucement à monter. On riait un peu de lui car il était de nature gêné, ne parlait pas tant, mais ses explications sur les tactiques de jeu étaient utiles, les review de jeux intéressantes et il était bon. Cependant son caractère un peu naïf et ses réactions vis-à-vis les insultes des autres joueurs étaient hilarantes et le public commença à l’apprécier comme streamer. Aussi il continua. Ça arrondissait les fins de mois, mais coupait sur ses heures de sommeil. Qu'importe, il n'avait qu'un emploi temps-partiel et avait besoin d'argent.

Il ne se présentait plus en cours, se pointant aux examens en réussissant quoi qu’avec des résultats bien moindre que ses précédentes performances. Au mois de décembre, il ne jouait pratiquement plus qu’avec Ladycat, la seule a avoir réussi à suivre son niveau. Ils discutaient tous les soirs. Elle lui parlait de ses problèmes de couple, de ses problèmes d’estime d’elle, qu’elle ne se trouvait pas joli, que son chum la traitait comme une merde. Et lui, il essayait d’aider. Elle lui proposa de venir le voir vers Noël, qu’elle passait les fêtes près de New-York. Il accepta sans trop de problème, de toute manière il ne voyait plus beaucoup de gens en dehors du bar.

Ouais sauf qu’elle commençait à devenir bizarre, à lui faire des avance et à toujours demander des conversations vidéo. Il n’alluma que lorsqu’un soir, elle était en sous-vêtement, comme si c’était une situation des plus normales. Elle était pas en couple? Le rouquin paniqua un peu, se fâcha, et elle s’excusa, promettant que ça ne se reproduirait plus.

Noël arriva plus rapidement qu’il ne l’aurait cru. La fin de session aussi. Ses notes étaient décevantes. Dans les 70, avec une note dans les 60. Oh, plusieurs seraient frustrés de savoir que cela représentait des notes extrêmement faible pour le roux, mais faut comprendre qu’il est asiatique, et un asiatique habitué aux 90. Cette chute de note lui fit un peu de peine, et il prit la décision de se reprendre en main. C’était une réelle volonté, pas des paroles en l’air. Du moins, c’est ce qu’il se disait très fortement.

Ladycat s’appelait en fait Helen. Elle était légèrement plus grande que lui, avec ses talons. Elle n’était pas laide, mais pas des plus belle non plus. Une brunette avec des lunettes, un peu d’acné, une belle silhouette mais un manque flagrant de confiance en elle. Beaucoup trop de maquillage. Ils n’étaient supposés qu’aller prendre un café, dans un de ces cafés de New-York où on peut jouer aux jeux vidéo durant des heures si l’on en a l’envie. D’ailleurs, c’est ce qu’ils firent. Il se faisait tard, elle n’avait nulle part où aller, son histoire ne tenait pas debout. Mais un peu crédule, il l’invita à passer la nuit, se disant qu’à cette heure elle ne croiserait surement rien d’«anormal». Il regretta après qu’elle ait tenu à dormir avec lui et qu’elle l’ait embrasser. Il se fâcha, tenta de lui expliquer qu’il n’était pas intéressé, qu’elle avait un copain, que ça ne se faisait pas. Elle finit par quitter, en l’insultant copieusement. Quel genre de gars réagirait ainsi? Eh bien, le genre de Kuroda, faut croire. Cet évènement lui fit mal. Durant la soirée, il prit une bierre et joua. Puis sortit du scotch. Et joua. Et bu. Et le reste de la soirée finit par partir en brume.

Il n’avait pas bu depuis longtemps. Pourtant, il le refit quelques soirs durant le temps des fêtes. Jouer en buvant. Il avait reçu beaucoup de textos d'Helen, des menaces que son chum savait qu'il l'avait forcer à dormir avec elle et avait essayer de la violer, qu'il allait lui peter la gueule. Ça le désola bien plus que cela ne l'effraya. Il savait où il habitait, mais il se doutait que l'attaquer ici ne serait pas une bonne idée. Il sortirait dans les couloirs, appellerait à l'aide, et un mutant pourrait peut-être l'aider. non, il se sentait en sécurité. Mais il se sentit aussi trahis. Et ça, c'était pire.

C’est à ce moment qu’il commença à avoir un peu plus la vision thermique. À la longue de vivre de nuit, et l’alcool, tout commençait à un peu déconner. Donc quand il sortait se chercher de l’eau, parfois, il voyait de la chaleur bouger dans les couloirs. C’était drôle. La seconde session ressemblait à la première. Travail, jeux vidéos, stream, et examens. Il avait la decense de ne pas boire en streamant. Les notes restèrent basse, jusqu'à mai, là où il en eut réellement marre. Il était un peu tard pour ça, mais il retourna en classe assidument et pris des notes. Ses examens finaux furent en meilleurs état. L'été arrivé, il retomba dans les jeux vidéos. Ce qui nous amène à aujourd'hui, à la veille de la reprise des cours. Oui, malgré toute cette dernière année, le Kuroda compte bien essayer de se rattraper et d'abandonner sa petite vie de geek fini enfermé dans sa chambre. Pour se le prouver, voilà qu'il sortait en forêt, comme seul et unique but de prendre une marche. Voila!

    DAISUKE ▬ Il commence déjà à faire frisquet en début de mois de septembre à peine? Brr.

Franchement, c'était à considérer rentrer illico. Mais non, il continua à se diriger vers la forêt. Avec vraiment de chance, il pourrait observer des loup de vraiment loin...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A long long time ago...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's been a long time without you my friend. [SHUNZEI]
» Long, long time ago. [Katina] - Terminé.
» Long, long night... [Pv Liam &... Roscoe?!]
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: L'Extérieur :: Le Bois-