X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daisuke Kuroda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Kuroda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/08/2014

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Daisuke Kuroda   Mar 26 Aoû 2014 - 5:01


Daisuke Kuroda




♣ • Identité • ♣

•Nom :Kuroda

•Prénom :Daisuke

•Pseudonyme/Surnom :Dai', Le roux.

•Sexe : Biologiquement une femme. Pour tout le reste, considérez-le comme un homme.

•Race :Mutant

•Age : 21 ans (Eh ouais, il a vieillit avec toutes ces années...)

•Date de Naissance :14 Octobre

•Famille :Maman [Relation froide] Papa [Relations neutre - Un peu confuse] Yamiko [Soeur - Certaine jalousie et relations froide]

•Nationalité :Japonais

•Métier :Encore et toujours barman à temps partiel.

•Groupe :Résident de l'institut.



♦ • Pouvoir et Capacités de combat • ♦

•Pouvoir :Ses yeux ont subi une mutation lui permettant d'avoir une vue bien meilleure que la moyenne à certains égards

•Description :La mutation du jeune homme n’a touché que ses yeux. Ses yeux sont capable de faire des focus, d’agrandir des choses difficilement visible à l’œil humain, voir sur une grande distance, dire précisément sur quelle distance se trouve les choses et avec le temps pouvoir avoir une vision thermique. Jamais cependant il ne pourra voir au travers des murs.

•Maitrise :Ses yeux peuvent faire des zooms sur certains points à son choix et sur une zone de plaine il pourrait voir avec précision à deux kilomètre de là, a moins bien sur qu'il y ait obstruction, ses yeux ne lui permettant pas de voir au travers des objets. Un peu comme des loupes, tout indépendamment de sa volonté. C'est d'ailleurs comme si des chiffres invisibles apparaissaient à son cerveau, pouvant mesurer très exactement les distances sans jamais se tromper. Début de la vision thermique lors de grandes émotions.

•Maitrise supérieur :Plus de distance.
•Maitrise talentueuse :Maitrise de la vision thermique.
•Maitrise suprême :Beh, ce don est nul, remboursez!

•Art Martial :Aucun, notre Daisuke n'est pas aussi fort que ses camarades masculin, très désavantager au niveau de la force. Aussi il ne s'est jamais donner la peine d'apprendre.

•Équipement :Aux états-Unis les armes sont légales et il en profita bien malgré lui. On lui offrit sa première arme peu de temps après qu'il ait commencer à travailler au bar pour un peu mieux se défendre puis il en acheta une seconde par lui-même un peu plus tard.



♠ • Apparence • ♠

•Description Physique :Souris, Daisuke, tu n’y peux rien et il y a des personnes dans des situations bien moins envieuse que toi. Tu as tout tes membres au moins, tu peux encore sortir, marcher, courir, parler. De quoi tu te plains?

De rien évidemment, si ce n’était qu’être génétiquement une femme et génétiquement une japonaise. De cela en découd plusieurs caractéristique propre à sa personne. Entre autre une poitrine affligeante, une silhouette qui se voudrait surement féminine, un manque beaucoup trop flagrant de pilosité comme pratiquement toute asiatique et une couleur naturelle de cheveux très foncé. De sa vraie nature, si on peut le dire ainsi, il a un corps fin sans surplus de gras et donc une poitrine plutôt moyenne qu’il aplatit à l’aide de grande bande blanche sous une veste de compression habituellement utilisée par les drag queen. Si on avait à le voir nu, en quel cas ce serait vraiment troublant que vous y arriviez d’ailleurs, on pourrait parfois apercevoir des marques peu profondes et cicatrisées sur ces parties plutôt sensibles qu’est la poitrine féminine. Le problème c’est qu’il ne remarquait même pas qu’il se fait subir cela, parfois il ignore totalement la provenance de celles-ci. Une sorte de dégoût total envers son corps de femme qui sort parfois sans s’en rendre compte et sous certaines substances. Mais cela dates d’il y a longtemps, celles-ci ont cicatrisées. Il ne le fait plus maintenant, c’était durant, comme il l’appelle, sa crise d’adolescence, ou du moins au temps où il buvait un peu trop et se laissait emporter par une pulsion quelconque.

De base on dirait simplement un androgyne, mais ses vêtements et sa façon de se déplacer, se coiffer et tous ces machins devraient de manière générale peut-être vous dire qu’il s’agit là d’un homme. Pour ceux qui ont un doute après cela nous espérons que lui demander vous convaincra alors qu’il vous répondra simplement qu’il est bien de sexe masculin, sans quoi nous ne pouvons rien faire pour vous. Pourtant il pourrait être un bel espèce masculin avec de très belles manières et une façon bien unique de prendre soin de son apparence. M’enfin tous les gouts sont dans la nature.

Des cheveux teint en racine oui en quelque sorte et quotidiennement de sorte à ce que jamais on ne puisse observer de repousse embêtante. Vous direz roux, il argumentera qu’ils sont châtains. Si ça l’embête autant pourquoi ne pas changer? Aucune autre couleur ne lui va, et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Ils sont bien peignés, ou du moins le mieux possible, ainsi qu’aplatit pour garder une forme désirés, laissant un côté légèrement plus long lui caché un coté du visage légèrement, ainsi on risque moins de faire le rapprochement avec une femme. Espérons-le. La longueur s’arrête peu après la nuque, fréquemment coupés et entretenus au niveau de la coupe tout comme la coloration.
Quoi encore, ça se voit bien que c’est châtain, non? Arrêtez de vous moquer à la fin, cette blague est de mauvais gout.

Si ses traits sont moins féminins que ce qu’ils auraient dû c’est, ironiquement, à cause d’ une certaine maitrise de base de cosmétique pour pâlir légèrement les lèvres et durcir un peu les traits. C’est rustique mais au moins ça fait le travail.
Ses yeux se rapprochent d’un brun clair, parfois de la même teinte que ses cheveux, prenant quelques teintes dorées lorsque son pouvoir s’enclenche et ce bien malgré lui, ayant une forme un peu plus en amande que les occidentaux, avec le teint un peu plus prononcé aussi. Ses vêtements sont habituellement simple mais il commence de plus en plus à aimer aborder des vêtements de barman, sans oublier de toujours glisser dans son sac ou sur lui une arme à feu, surtout lorsqu’il va travailler. Et un calepin de note, surtout en cours. Là faut pas chercher, il prend des notes comme un fou.


•Signe Particulier :--



♣ • Mental • ♣

•Psychologie :Règle générale vous ne devriez pas avoir de problèmes avec le jeune Kuroda. Il n’est pas du genre à chercher des embrouilles ou à vouloir les ennuis, a tenir des pensées sexistes, racistes et en tout genre, appréciant autant les humains que les mutants, les asiatiques, les Africains, européens etc. Pour lui les deux sexes se valent également cependant il est simplement un cas un peu à part, étant né dans le mauvais corps sans doute. Plus que cela une femme forte et bien dans sa peau le rends facilement admiratif, celles-ci réussissant là où il à lui-même échoué.

Si vous le rencontrer alors qu’il vous offre un grand sourire un peu poussé et que vous êtes mineurs, c’est que vous êtes au mauvais endroit. À la longue de son emploi la première chose qu’on lui a appris c’est le sourire commercial et ça il le maitrise bien, pour ceux le connaissant mieux, vous verrez tout de suite cependant que ce n’est pas là son sourire naturel, même si ça peut lui aller, ayant un sourire un peu plus vrai et détendu. Il sait rapidement s’adapter aux situations et fait toujours preuve d’un grand professionnalisme dans ce qu’il entreprend, en ce sens il a donc rapidement su se faire apprécier par ses collègues, même s’il se doute qu’aux premiers moments on l’avait engagé par pitié.

Daisuke ne parle jamais de lui, ne cherchez pas ça ne risques pas d’arriver de si tôt, et j’entends là confier ses craintes, ses angoisses et tout ça. Par principe il ne pleurera pas non plus devant vous. Cela va pour les simples connaissances jusqu’aux amis, à raison d’en trouver un, un jour, avec lequel il se sentira davantage à l’aise pour tout raconter.

Quelques complexes de pudeurs en moins ne lui ferait pas de tors mais sinon on ne peut pas dire de lui qu’il soit d’un mauvais vivants. Serviable comme pas deux et travaillant, il prends grand plaisir à apprendre de nouvelle chose. C’est assez ironique que son choix de carrière reposait tout d’abord dans l’armée, n’appréciant pas spécialement la violence, mais il a foi qu’un jour la paix pourra être remise entre les nations. Enfin après quelque temps dans son emploi temporaire il commence de plus en plus à se demander où il veut réellement aller, ouvrir un bar où aller dans l’armée. Certes il a de bonnes bases pour tirer mais il n’a aucune envie de devoir choisir dans les conflits de mutants ou d’humain. Aussi, vous remarquerez peut-être en classe mais Daisuke prends un peu trop de note sur tout, dans un bloc-note qu'il garde sur lui. Tic énervant mais qui démontre qu'il à sa réussite à coeur.

Il tends d’ailleurs à enlever ses mauvaises manies, car si boire en était un alors s’en était un gros qui lui emmena bien des problèmes. Il essai de ne plus le faire et se contente d’en faire aux autres et de voir ceux-ci satisfait. Il a une manière de s’adresser aux gens de façon toujours respectueuse et à une excellente mémoire, n’aillant donc aucun problème à retenir rapidement ses clients et leurs préférences.



♦ • Histoire • ♦

•Capacités :Il sait manier les armes à feu, mélanger alcool, faire des drinks et des shooter. Il lui en reste encore à apprendre mais il s'entraine sans relache.

•Situation :étudiant

•Passé :Daisuke Kuroda, 19 ans, bien qu'à une certaine époque on ne m'appelait pas ainsi. Je suis né à Osaka, d’une famille peu nombreuses. Au départ nous étions deux filles, avec les années ils ont perdu une fille et gagné un garçon. Je sais que les préjugés en disent autrement mais contrairement à la croyance générale, ce ne se fit pas tellement dans la joie et le bonheur.

Tout commença à l’époque où la jeune fille avait une douzaine d’année et un peu plus. Un peu garçon manqué, elle se tenait avec des gens un peu marginaux mais pas méchant. Son ainée, Yamiko, avait pratiquement quinze ans et s’idolâtrait elle-même et sa beauté inconditionnée. Sa mère, coiffeuse, ne cessait de lui dire à quel point elle était belle, que sa poitrine était parfaite. Les garçons n’avaient d’yeux que pour elle. Sa petite sœur, elle, abordait continuellement cette couleur complètement grotesque de teinture, des vêtements trois fois trop grands, des jeans troués, au point où elle s’amusait presque à faire exprès d’être moche. Et encore elle avait des longs cheveux durant un moment mais soudainement elle décidait de les faire couper. Yamiko en avait littéralement honte. Elle lui racontait des histoires épouvantable sur les règles féminine et adorait la voir prendre peur à ce point, c’était vraiment à ne rien y comprendre.

C’était le bon temps mais de plus en plus la cadette commençait à avoir des migraines insupportable, restant au lit alors que pour rien au monde elle n’aurait manquer l’école. Elle n’était plus là lorsque l’ainé avait besoin de passer les nerfs. Elle accaparait toute l’attention de sa mère et de son père. Elle ne voulait pas qu’elle rentre. Elle voulait pas que personne ne la voit dans cet état, mais elle ne pouvait pas virer ses parents.

Après une bonne semaine Yamiko en eut assez et décida d’aller voir ce que sa sœur avait. Elle ouvrit la porte alors que ses parents dormaient, découvrant sa sœur assise les larmes aux yeux dans une nuisette découvrant pour la première fois de sa vie des formes féminines et presque davantage qu’elle.

Si il n'était que là le problème, elle aurait pu la réduire au silence en gachant peu à peu sa vie. Sauf si elle restait toujours dans ce maudit lit. Qu'est-ce qui la retenait à ce point?

Celle-ci gémissait doucement que sa tête voulait lui exploser, qu’elle était prise de vertige, qu’elle voulait que ça cesse. Que par moment sa vision devenait flou et semblait se rapprocher des objets, mais que le docteurs n’avait rien trouver. Elle avait peur, réellement peur. La pauvre petite. Enfin pas tellement, sa sœur ainé trouvant au moins cette situation divertissante, tout en jouant aux grandes sœurs attentives.

- Je veux être un gars, Yami… Je veux juste… Être un gars.

Elle mit cela sur le compte de la fièvre. Cependant même sans s'en apercevoir elle commença déjà à moins embêter sa cadette, consciente que dès à présent elle ne serait plus jamais une nuisance à sa beauté.

* * *


On disait souvent que la mutation se développait par un choc vers l’adolescence. Pourtant Daisuke n’avait jamais vécu grand choc, ça c’était fait peu à peu, au même titre que la réalisation du fait que plus que simplement ne pas aimer son corps il n’avait simplement pas le bon. Si le plus jeune au monde a avoir commencer un traitement d’hormone en avait douze, Daisuke commença à quatorze.

Sa mère n’accepta jamais l’idée quand il leur annonça réellement quelque mois plus tard, ayant finalement tu tout ce qui avait un lien avec sa mutation et cette envie de changer de sexe. Les maux de têtes étaient partis lorsqu’il s’habitua a sa nouvelle condition. Il n’était pas très bavard d’avance donc ils n’en surent rien.
Son père lui compris, sans pour autant accepter, et réussit à lui avoir un traitement d’hormone pour sa voix ainsi qu’un changement de prénom, mais ça se finissait là. Pas de psychologue ou autres trucs du genre qui couteraient beaucoup trop cher. Pour les vêtements aussi il se débrouillerait. Heureusement qu’internet existe, il put rapidement trouver un site internet où on vendait des vestes de compression pour Drag Queen. C’était cher tout ça, ses économies y passèrent mais au moins ça contribuait à le rendre heureux.

Il perdit rapidement ses amis et ne parla plus réellement avec sa sœur. On disait gentiment d’elle qu’elle était une lesbienne. Officiellement il avait beau avoir changer de nom dans le coeur de tous ici c'était encore la même jeune fille garçon manqué et personne n'avait envie de l'appeler Daisuke.

C’est à cette époque qu’il commença à trainer dans les coins un peu plus mal famé, ne sachant pas trop quoi faire de sa peau. Là on ne posait pas de questions, on acceptait tous les dérangés de la société. Certains se piquait, d’autre fumait, lui buvais. Rares sont les moments où il oubliait, aussi il se souvient de s’être ramassé par moment adossé à un mur, sa bouche prise par celle d’un autre. Les choses ne dérapaient pas réellement, sauf peut-être une fois ou deux lorsqu’un mec essayait de lui caresser le torse, mais il mettait bien vite fin au contact et personne ne lui reprochait. En y repensant c'était fou, il aurait pu aisément se faire violer, faible comme il était.

Le père lui annonça un jour sur un coup de tête qu’ils devraient déménager pour le travail aux USA. C’est un peu là que tout commença à s’améliorer, en un sens.

* * *


Daisuke arriva à Manhattan vers seize ans, emportant avec lui toutes les mauvaises habitudes qu'il avait ramené du Japon. Il fut inscrit à une école là où tous devraient l'appelé par son nouveau nom, devant rattraper de nombreux retard qu'il avait accumulé en y allant plus. De nature studieuse et bon à l'école il ne s'en faisait pas trop cependant tout coutait cher et il y avait longtemps qu'il était cassé et que ses parents ne payaient plus pour lui. La majorité se trouvant situé à 21 ans il allait avoir du mal à trouver, surtout qu'il n'était doué en rien.

Un soir qu'il se promenait dans un coin mal fréquenté, laissant libre cours à ses anciennes habitudes, il rentra sur un coup de tête dans un bar mal famé, se traçant un chemin jusqu'au comptoir. Il était supposer demander à boire, mais une boule lui monta à la gorge, se rappelant que le 10$ qu'il avait réussi à emmagasiner était uniquement destiné à ses fournitures scolaires. Sur un coup de tête il demanda à la grosse dame qui tenait l'endroit de lui fournir un job.

L’entrevue avait été assez bizarre. Le bureau était petit, la fumée de cigarette était étouffante et elle le scrutait de haut en bas. Elle posait quelques légères questions de bases. Pas d’expériences, pas tant de connaissances. Petit, maigre, chétif qui ne semblait pas aux premiers regards capable de fermeté et entrepreneuriat. Peut-être par pitié elle eut un petit sourire malgré tout.

C’est bête à ce moment il aurait juré qu’elle savait qu’il n’avait pas ni l’âge ni le sexe qu’il prétendait avoir. Ce sentiment le suit d’ailleurs encore aujourd’hui mais au moins ils se sont apprivoisés. Il fit au départ jumelé à Ryan, un garçon qui le dépassait aisément d’une tête aux longs cheveux noirs. Le genre de gars séduisant qui fut sans doute le premier béguin de Dai mais sans plus. Il lui montra ce qu’il savait et au bout du troisième mois Dai apprenait par lui-même et venait à lui donner des trucs, ce qui embêtait énormément Ryan, surtout qu'il était temps plein et le rouquinet à temps partiel après ses études.

Un soir alors qu’ils allaient fermés un homme avait agrippé le col de Dai, réclamant plus d’alcool. Il ne l’avait pas réellement vu venir, étant plutôt occupé à nettoyer le comptoir. Ryan dut se faire violence pour que l'homme lâche le pauvre petit qui suffoquait, par la suite la patronne lui offrit une arme en bonne et du forme et lui montra les bases, lui demandant de s'entrainer de son côté si le cœur lui disait. Après il ne se fit plus embêter.
Les fêtes d'après travail, il finissait toujours saoul, à quelques reprises au cou de Ryan, alors qu'il perdait l'usage de ses moyens et de la raison. Ryan était sans doute bi à bien y penser, dragueur sans pareil mais s'amusant toujours avec le pauvre petit Dai. C'est lorsqu'une soirée le tout alla un peu trop loin qu'il décida une bonne fois pour toute d'arrêter de boire, même si souvent alors qu'il travaille Ryan s'amuse à le coincer contre un mur ou à le taquiner discrètement dans ce genre là. Il ne lui en tiens pas rigueur, même si au moins il est fixé qu'il n'est plus réellement amoureux de lui.

* * *


C'est le vieux qui vint l'approcher un jour alors qu'il regagnait sa maison. Au stade où il était avec ses études, son emploi et ses problèmes morphologique, il en avait même oublier être techniquement un mutant, c'est bête à ce point. Ses parents n'en furent pas trop étonnés, ils savaient que Dai avait des notes excellentes à l'école donc une école de surdoués pourquoi pas? Ils pensaient aussi qu'il travaillait comme aide scientifique à une école assez reconnu, mensonge tout ficelé de sa part, mais surtout les liens qu'il avait avec eux étaient très froids ces derniers temps. Sa sœur elle en fut pratiquement verte de jalousie.



♠ • Vous • ♠

•Code :Validé par l'admin qui assume d'avoir les mêmes règles depuis de début ! (Il se trouve dans les règlements, cherchez bien ~)
•Un nom ou pseudo :Imma ghost
•Votre age :Majeur mondialement
•Provenance de l'avatar :DTC
•Double compte ? :Mouinonmouinon
•Votre niveau de RP :Comme ma grand-mère
•Comment avez-vous connu le forum ? :J'ai écrit 'vieux forum vert' sur google
•Le plus :ICI





Dernière édition par Daisuke Kuroda le Ven 29 Aoû 2014 - 4:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Mer 27 Aoû 2014 - 17:27



Tout est dit.

Ah non, elle est où ta super belle signature lààà ? (si tu l'as plus je dois l'avoir quelque part moi, parce qu'elle était trop cute x))

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kuroda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/08/2014

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Mer 27 Aoû 2014 - 20:48

*cherche sous ses vieux mangas et sous ses vieilles consoles*
Je crois qu'elle s'est enfuie =(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Mer 27 Aoû 2014 - 21:02

Pooooo Reee Dai-dai =D ça fait tellement longtemps =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Mer 27 Aoû 2014 - 23:50

Pff dès que je suis sur mon pc je te passerais ça Daidai. Razz

_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kuroda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/08/2014

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Jeu 28 Aoû 2014 - 3:37

Haron, ton nouvel ava fait vraiment peur oô Les 3 000 percing se sont cicatrisés seuls? [Voila c'est dit]
Et pas de presse, c'est qu'une signa ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 26
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Jeu 28 Aoû 2014 - 12:41

Gennnnnnnnre, gennnnnnre ça me respect pas du tout ici D8 Nan Haron à pas mal changé depuis le temps, les piercing il a laissé tombé et les trous se sont refermé on peut dire avec le temps.. En tout cas ça fait plaisir de te revoir parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Jeu 28 Aoû 2014 - 20:12

Rebienvenue ! N'empeche, il va quand même faloir nous retrouver le code è_é

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke Kuroda

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 26/08/2014

Fiche Tecnhique
Metier:
Age :
Nationalité :

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Ven 29 Aoû 2014 - 4:44

En plus, il avait pas changer... *boude*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Diskent
Admin
avatar

Messages : 1313
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 27

Fiche Tecnhique
Metier: Agent Soldier
Age : 26 ans
Nationalité : Etats-Unien, Japonais

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Ven 29 Aoû 2014 - 17:43

Re-validée ! Re-bienvenue !

_________________
Joshua Creed / Grifter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Frost

avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 30
Localisation : Dans ta tête.

Fiche Tecnhique
Metier: Professeur
Age : 28 ans
Nationalité : Americaine

MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   Dim 31 Aoû 2014 - 19:38


_________________

" Le monde entier nous regarde à présent,
nous ne devons être rien de moins que fabuleux. "
Emma Frost - Amy Grimm - Honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daisuke Kuroda   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daisuke Kuroda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daisuke Kuroda [U.C]
» Daisuke Kimaru, le Morose [en cours]
» Restons de glace face aux efforts magmatiques qui partent en fumé [PV Daisuke Aurola et Shiffer G. Lisianna] [CLOS]
» Rémission de Daisuke
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Avant le jeu :: Présentation :: Base de données du SHIELD-