X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]   Jeu 21 Aoû 2014 - 21:50

-« Ne me touche plus. J’ai compris. J’ai compris… »

Ryan la laissa partir sans rien ajouter, sans même intervenir durant la confrontation entre elle et son frère. Confrontation… c’était peut-être un peu fort comme mot : Erika s’était débattu l’espace d’un instant avant d’accepter que son frère prenne soin d’elle pour une fois. Leur petite altercation ne dura qu’un instant, qui fut suffisamment long pour qu’Alexis ne convainque sa jumelle de rester. Ensuite vinrent les questions embarrassantes, ou Ryan s’expliqua au mieux à son meilleur ami.

-« Une drogue… Les personnes que tu affectes vont donc se sentir comme elle l’était lorsque tu l’as rejetée ? Si tu le faisais sur moi, ça voudrait dire que je ne pourrais plus me passer de toi ? Ça signifierait également que je ne serais jamais en mesure de trouver quelqu’un qui me fasse ressentir quelque chose de fort, d’aussi fort que ça. Ce serait comme si toutes les personnes que je rencontrerais, avec qui je coucherais seraient fade et dénuée d’intérêt. Est-ce que je me trompe ? »

-Non, tu ne te trompes pas vraiment. Excepté une chose : la dose que j’ai envoyée à ta sœur était suffisante pour créer un tel sentiment, mais je ne l’ai pas laissé actif assez longtemps. D’ici… la fin de la journée, elle ne se souviendra presque plus des sensations qu’elle a ressenti. Elle est forte, et cette expérience ne laissera pas de trace permanente j’en suis certain. Ce n’était pas mon but d’ailleurs… Quand je l’utilise, c’est souvent pour briser la résistance des personnes vraiment solides d’esprit et vraiment hostile. J’ai déjà convaincu deux caïds de tirer sur leurs confrères pour me permettre à moi et à Cassandra, la fille du bar, de s’enfuir et de sauver les danseuses du bar. M’enfin…

Ramenant verres et boissons lorsqu’Erika revint dans le salon, il lui expliqua qu’il ne désirait pas la voir partir. Cela faisait des mois qu,ils s’entendaient à merveille et il aurait été idiot que cette expérience ne gâche tout ça. Ryan avait peu d’amis, mais c’étaient de bons amis. Il pouvait les compter sur les doigts de la main. Il lui proposa même d’essayer d’oublier toute cette histoire.

-« Oublier ? On verra si je suis encore avec mon copain d’ici là. Il ne me laisserait pas pour ça, non ? Je ne veux pas que ça arrive. »
-« Si cela peut te rassurer, je crois qu’il ne te quitterait pas. Depuis le temps qu’il te supporte, s’il ne t’aimait pas, il aurait foutu le camp depuis longtemps. »
-« Shut up. Je ne veux plus y penser. Ryan a encore raison. »

-Hey, combien de fois dans notre vie commune m’as-tu donné raison ? Avec celle-ci… ça fait quatre fois ! Pour ce qui est de ton copain, il comprendra si tu lui racontes, mais rien ne t’y forces. Il ne s’est rien passé de grave tu m’entends ? On a pas couché ensemble, et tu sais précisément pourquoi tu as perdu le contrôle temporairement. Fais le choix que tu veux, de mon point de vue… il ne s’est rien passé.

Un sourire rassurant apparut sur ses lèvres. Lui aussi s’était calmé, et son don était partiellement épuisé. Certes, il aurait pu charmer quelqu’un d’autre sur le champ, son pouvoir s’étant développé depuis les dernières années, mais il n’y avait aucune cible potentielle dans les environs et aucune envie de le réutiliser pour le moment. L’alcool aidant, il se sentit graduellement plus calme et plus heureux, plus festif du moins. Il n’était plus en colère du tout, et il croyait avoir bien fait comprendre la leçon à son amie.

-« Je crois qu’on va avoir besoin de plus d’alcool. On pourrait peut-être sortir, question de se changer les idées. Rester enfermer ici n’a rien de bon. »

-À votre guise les filles, répondit-il en adressant un clin d’œil à son ami fort masculin. Si vous voulez sortir, on peut aller ou vous voulez. On peut aller faire un saut en parachute si le cœur vous en dit.

C’était une proposition en l’air, mais qui pouvait assurément changer les idées d’Erika. Après tout, à quoi est-ce que ça servait d’avoir un budget presque illimité s’il n’en profitait pas ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]   Ven 22 Aoû 2014 - 5:58

Alexïs n’avait pas une vie palpitante avec de l’action et des événements hors du commun qui s’y produisait. Il avait sa routine et la chose la plus excitante qui lui arrivait régulièrement était les relations sexuelles qu’il avait avec des femmes rencontrées ici et là. Il ne serait pas contre un peu d’action, tant que cela ne le mette pas en danger. Son ami, lui, semblait vivre des événements particuliers au bar où il travaillait. Il évoqua un moment où il avait dû utiliser son don contre des hommes armés qui avaient fait irruption dans le bar. Étonné qu’il ne lui ait jamais raconté son histoire, Alexïs aimerait en savoir davantage sur toute cette histoire.

-« Tu as fait ça ? Tu n’as pas été blessé ? Tout s’est bien terminé ? »

Erïka revint dans la pièce. Elle s’installa sur le canapé et but deux shooters. Elle était tentée d’en voler un à son frère, mais elle comptait attendre que l’alcool se répande dans son organisme avant tout. Elle n’avait pas envie d’être malade parce qu’elle avait trop bu en peu de temps. En ce moment, elle était encore toute à l’envers, surtout dans son esprit. Elle cherchait encore quoi faire et que penser. Elle remettait ses valeurs et ses actions en question. Elle avait probablement besoin de repos.

Ryan tentait de la rassurer sur la situation actuelle. Elle n’avait pas à dire quoi que ce soit à Bobby au sujet de ce qui s’était produit. Elle pouvait garder le secret et tout oublier. Ryan considérait qu’il ne s’était rien produit. Elle devrait peut-être faire pareil. Si elle était capable de cacher certaines choses aux yeux des autres, même ceux de son petit ami, pourquoi ne pas taire cela et oublier totalement ce qui s’était produit.


-« Dans ce cas, gardons le secret. Il n’a pas besoin de savoir ça. Je ne veux pas le blesser. Il ne s’est rien passé. »

Déjà, elle se sentait un peu mieux. Elle laissa tomber sa tête et son dos contre le canapé, assise confortablement, les jambes croisées. Elle avait besoin de se changer les idées pour arriver à mettre tout cela de côté. Sans même s’en rendre compte, elle avait cessé de se disputer avec Alexïs. Les choses allaient peut-être s’arranger entre eux, au final. D’ailleurs, ce dernier proposait de quitter le manoir et de faire quelque chose qui changerait l’ambiance actuelle. Il parlait de sortir, mais lui-même ne savait pas où. C’était l’après-midi, les clubs n’étaient pas ouverts et passer son après-midi à faire de banales activités ne l’enchantait pas tellement. Heureusement, son meilleur ami avait toujours des idées loufoques à proposer, que ce soit pour plaisanter ou non.

-« Parce que tu sais faire du parachute ? » Fit-il, pas très convaincu.

Erïka tourna la tête vers les deux hommes. Du sport. Elle voulait faire du sport. Elle se défoulait toujours ainsi. Pas question de faire du combat, cette fois. Elle allait prendre ça moins au sérieux et le faire pour s’amuser. Elle avait déjà une idée folle de ce qu’elle voulait faire en ce moment.


-« Je veux faire du surf. »
-« Du surf ? Il n’y a pas d’endroit pour en faire dans les environs. »
-« On pourrait aller à Miami. »
-« Tu sais que c’est près de vingt heures de route se rendre là. »
-« On a le jet de notre père. » Fit-elle en esquissant un mince sourire. « J’ai les clés de la maison de Nora, on pourra même y rester pour la nuit. Vous en pensez quoi ? »
-« Je dirais que tout dépend de Ryan. »

Miami semblait être la destination parfaite pour draguer les femmes. Il y avait des clubs, des boites de nuits branchées, sans parler de toute l’animation dans les rues le soir. Il y avait tant de choses à voir et à essayer. Il pouvait bien se permettre de partir pour une journée ou deux. Cela ne leur prendra que quelques heures pour arriver à destination. Les choses allaient probablement s’améliorer une fois là-bas. Il l’espérait. Cette journée était la preuve que la vie et les gens qui peuplaient la nôtre pouvaient toujours nous réserver d’impressionnantes surprises. Aucun d’entre eux n’était près d’en voir la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]   Ven 22 Aoû 2014 - 22:24

-« Tu as fait ça ? Tu n’as pas été blessé ? Tout s’est bien terminé ? »

-Rien de grave t’en fais pas. J’ai eu plus peur qu’autre chose. T’imagine si les filles avaient été touchées ? Je me le serais pas pardonné.

Ils furent interrompus de toute façon par Erika qui revint et fut accueillie par deux shooters. Ryan et les jumeaux discutèrent ensuite de ce qui venait de se passer, déjà un peu plus reposé. Erika semblait d’attaque pour tout raconter à son copain. Pour le barman, la situation était bien différente : il n’était pas en couple et couchait d’office avec tous ceux qui croisaient sa route. Pour lui, raconter cette histoire, qui était à ses yeux minimes, n’allait rien apporter à la jeune femme, pas plus qu’à son copain.

-« Dans ce cas, gardons le secret. Il n’a pas besoin de savoir ça. Je ne veux pas le blesser. Il ne s’est rien passé. »

Ryan acquiesça avant de terminer son verre, intéressé à l’idée de clore cette discussion. Son but était après tout de changer de sujet, de changer les idées d’Erika. Ryan l’aimait cette jeune femme, pas d’un amour romance et tout le tralala, mais plutôt d’un amour pratiquement fraternel. C’était sa petite sœur trop téméraire qui se mettait dans la merde et qui n’avait pas la langue dans sa poche. Depuis leur rencontre, ces situations n’étaient pas survenues trop souvent, mais Ryan savait très bien à quel point elle était franche et sec. Un peu trop parfois. Toujours dans l’optique de leur changer les idées, il leur proposa une ânerie, à savoir le parachute.

-« Parce que tu sais faire du parachute ? »

-Je l’ai fait une fois, mais j’avais une belle femme collée contre moi pendant toute la descente alors je me souviens pas de tout…

-« Je veux faire du surf. »
-« Du surf ? Il n’y a pas d’endroit pour en faire dans les environs. »
-« On pourrait aller à Miami. »
-« Tu sais que c’est près de vingt heures de route se rendre là. »
-« On a le jet de notre père. » Fit-elle en esquissant un mince sourire. « J’ai les clés de la maison de Nora, on pourra même y rester pour la nuit. Vous en pensez quoi ? »
-« Je dirais que tout dépend de Ryan. »

-Parce que vous croyez que je vais m’obstiner si vous me proposez un voyage à Miami dans un jet privé pour aller faire du surf ? Pas du tout ! Par contre, le barman New-Yorkais que je suis est un piètre surfeur alors ne vous marrez pas !

Souriant, de nouveau énergique, il se leva, prêt à partir. Pour lui, l’argent, le travail, la famille, toutes ces limitations n’existaient pas. Il n’avait qu’à prendre une carte de crédit, des vêtements et voilà ! Il était prêt à se la couler douce à Miami.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un combat... singulier ? [Ryan Smith / Alexïs Davidoff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Rien que pour une nuit [Ryan Smith]
» Ces créatures tapies dans les ténèbres [Alexïs Davidoff & Scum][Terminé]
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Combat des Chixx!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Quartiers-