X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Mar 12 Aoû 2014 - 23:15

Lorsqu'il entra dans le bar, Logan avait besoin de sortir du contexte de l'institut. Ce soir là, il était donc parti vers le Irish Leprechauns pour changer d'air. Un cigare à la bouche, comme à son habitude, il pénétra dans l'établissement les mains dans les poches. Sa tenue était simple, constituée de son éternel jean troué par endroit et d'un t-shirt blanc des plus simples, surmonté de sa veste en cuir. Logan ignora les personnes se trouvant à l'entrée du bar et se dirigea vers le bar. Il prit place sur un tabouret et commanda une bière au serveur, déposant quelques pièces sur le bar, de quoi payer. Lorsqu'il fut servit, Logan s'adossa au bar, observant les personnes se trouvant autour de lui. Il y avait plusieurs personnes au bar, sirotant des boisons diverses et variées. D'autre encore, se contentaient de regarder la télé qui était allumée dans un coin et diffusait un match de foot. Logan ne s'était jamais intéressé au foot et il s'en contre fichait totalement. Courir après une balle, il ne faut pas être un surdoué pour faire cela. Enfin bon, Logan passa ce détail et regarda le fond de la pièce. On y trouvait une table de billard, autour de laquelle plusieurs personnes étaient en train de disputer une partie. Terminant sont observation par la gauche de la table de billard, Logan distingua quelques tables ou était assit d'autres clients du bar. Pas vraiment intéressé parce qu'il se passait autour de lui, Logan pivota de nouveau sur son tabouret et but une gorgée de bière, face au guichet. Après plusieurs minutes, la porte grinça et Logan tourna la tête, observant une jeune femme entrée dans le bar.


Dernière édition par James Howlett le Lun 18 Aoû 2014 - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Mer 13 Aoû 2014 - 0:12

“I walk this empty street
On the Boulevard of Broken Dreams
Where the city sleeps
and I'm the only one and I walk alone”
Boulevard of Broken Dreams - Green Day

Erïka marchait d’un pas lent, ennuyé et égaré. Elle savait parfaitement bien où elle se trouvait, mais elle ne connaissait sa destination finale. Elle marchait pour prendre l’air, se changer les idées. Elle croulait sous les travaux. Elle qui était si studieuse et arrivait à surpasser n’importe quel charge de travail ne pouvait voir la fin de celle qui lui avait été imposée il y a une semaine. Plutôt que de travailler comme une dingue elle se baladait dans les rues de New-York. Dès le lendemain, elle allait le regretter et le savait.

Seule pour la soirée, elle avait décidé de faire un tour de moto en espérant que cela puisse lui changer les idées. Elle devait penser à autre chose qu’à des chiffres, des statistiques et de l’argent. Elle en rêvait même la nuit, ce qui la troublait et l’empêchait de profiter d’un repos convenable. Ce soir, elle allait oublier complètement ses études et penser à elle-même avant tout.

Tout un tas d’options s’offraient à elle en cette soirée. Elle pouvait appeler certaines personnes qu’elle connaissait ou bien tenter de faire de nouvelles rencontres. Elle pouvait également essayer un nouveau restaurant ou entrer dans un club quelconque. En regardant les longues bottes de cuir qu’elle portait, ses pantalons assortis ainsi que son léger blouson de moto, elle réalisa qu’aucun club ne la laisserait passer, peu importe sa notoriété. Toute vêtue de noir, elle ne faisait qu’accentuer la blancheur de sa peau. Entre les cours, les travaux à réaliser et le temps qu’elle devait consacrer à des activités nécessaires à sa survie comme manger et dormir, elle ne voyait que très peu le soleil. D’ici quelques mois, l’hiver sera à sa porte. C’était sa saison favorite, mais elle doutait de pouvoir en profiter autant qu’elle voulait. Elle se remonta le moral en se disant que Bobby pourrait peut-être lui faire ce fameux château de glace qu’il lui avait promis, dans la cours de l’institut. Elle sourit à cette douce pensée.

Peu à peu, les pas d’Erïka la menèrent à un endroit connu. Le Irish Leprechauns n’avait toujours pas retrouvé Duncan, son propriétaire. Qu’était-il devenu ? Elle n’en savait rien. Si elle lui téléphonait, elle pourrait peut-être lui demander de ses nouvelles, mais à chaque fois elle finissait par l’oublier. Encore une fois, c’était ce qu’elle allait faire.

En entrant dans le pub, Erïka se demanda si elle faisait bien. Elle n’avait pas vraiment réfléchis avant de passer les portes de l’établissement. La dernière fois qu’elle avait mis les pieds ici, elle s’était battue contre des mecs trop chiants à son goût. Malgré tout, elle continuait d’avancer vers le bar. Elle sentait parfois des regards se poser sur elle. Lorsqu’elle tournait la tête et surprenait quelqu’un à la fixer, elle lançait à cette personne un regard noir et haineux. Elle avait toujours préféré se fondre dans la masse, mais elle devait se rendre à l’évidence : ce ne sera plus possible.

Bien des gens ignoraient qui elle était. Elle n’était pas une star de cinéma ou bien une chanteuse populaire. Cependant, dans le monde des affaires, certaines personnes se souvenaient bien d’elle pour son sale caractère et ses propos vulgaires bien que véridiques. Lorsqu’elle parlait, ses mots étaient aussi tranchants que du verre. Elle était bien la fille de son père : indomptable.

Ici, dans un bar où la moitié des gens ne devaient même pas savoir comment fonctionnait la bourse – s’ils savaient ce que c’était – elle n’allait certainement pas tomber sur des gens de sa connaissance. C’était sans parler des résidents de l’institut. Combien de ses amis ou de ses connaissances avaient l’âge légal pour boire ? Très peu. Elle-même n’avait que vingt ans. Cela n’allait pas l’empêcher de boire une bière pour autant.

Naturellement, comme si elle avait l’habitude de faire cela, elle s’installa sur son tabouret et attira l’attention du serveur d’un bref signe de la main. Celui-ci l’observa un instant avant de prendre sa commande. Il se retourna à demi avant de finalement lui demander ses cartes.


-« Dis-le si j’ai l’air d’une gamine, hein ? » Fit-elle sur un ton frôlant l’insolence.

Elle fixa le barman droit dans les yeux et attendit qu’il s’éloigne pour respirer un peu. Elle avait une excellente raison de ne pas lui montrer ses cartes d’identités. Elle en avait quelques-unes de fausses, notamment une qui indiquait qu’elle avait vingt-quatre ans, mais le barman serait incapable de l’y reconnaitre, de toute façon. Une bonne espionne devait savoir cacher son identité le mieux possible, peu importe celle qu’elle empruntait.

Une fois qu’elle eut sa bière, l’adolescente paya le barman et daigna jeter un coup d’œil à la salle. Elle avait l’impression que l’endroit avait un quelque chose de différent à chaque fois qu’elle y mettait les pieds. Si ça se trouve, il devait y avoir un nouveau propriétaire qui modifiait peu à peu le lieu.
Continuant d’observer l’environnement dans lequel elle se trouvait, Erïka remarqua qu’il y avait un homme de sa connaissance au bar. Connaissance était probablement le mot le plus approprié pour décrire leur relation. Il faisait partie de l’institut, elle connaissait son prénom et elle n’avait pas souvenir d’avoir déjà échangé un mot avec lui. Il fallait avouer qu’il n’avait pas trop l’air sociable aux premiers abords.


-« Hey, Logan ! »

Elle descendit de son tabouret, bière en main, et s’approcha de lui. Elle s’installa à ses côtés, l’air de rien. Il n’avait pas intérêt à faire un seul commentaire sur son âge – déjà fallait-il qu’il le connaisse – ou sur le fait qu’elle avait l’air d’une adolescente. Elle ne savait pas s’il était comme les autres professeurs ou X-Men de l’institut. Ça, allait le découvrir sous peu.

-« Visiblement, je ne suis pas la seule qui en avait marre de rester cloitrée au manoir. » Commenta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Mer 13 Aoû 2014 - 0:56

Logan observa la jeune femme entrée dans le bar, son visage lui était familier, il ne la connaissait pas vraiment mais il l'avait déjà croisée, surement à l'institut, car il sortait peu. Il l'observa commander une bière au bar puis, après quelques secondes, détourna le regard, après tout, elle faisait ce qu'elle voulait et il n'avait rien à dire. Il porta le goulot de sa bière à la bouche puis il vit, du coin de l'œil, que la jeune se dirigeait vers lui. Décidément.

« Hey, Logan ! »

Elle s'installa à côté de Logan, ce dernier la laissant faire. Il l'observa du coin de l'œil s'asseoir sur le tabouret adjacent au sien puis elle entama la conversation :


« Visiblement, je ne suis pas la seule qui en avait marre de rester cloitrée au manoir. »

Elle n'avait pas tort sur ce point la. Mais si Logan était parti, c'était pour éviter de croiser des élèves et ceux, surtout dans un bar. Il savait que très peu de résident de l'institut - hormis les professeurs, bien entendu - avait l'âge de boire de l'alcool. Il passa cette pensée sous silence. Logan tourna la tête vers la jeune femme et lui répondit, d'une voix légèrement froide, comme à son habitude :

« Ouai, et c'est pas pour tomber sur des étudiants. »

Il marqua un léger silence, bien que la présence de cette fille ne le dérangeait pas vraiment, c'était par principe, cependant, Logan ajouta :

« Tu peut rester. C'est quoi ton nom ? »

C'était la base non ? Peut être qu'elle, elle connaissait son nom, en même temps, il y a peu de personnes qui ne connaissaient pas - au moins de nom - Logan. Mais lui, ne connaît presque personne hormis les X-Men et quelques rares élèves. Au fond, il s'en fichait un peu du nom des élèves, mais, lorsque l'on discute avec quelques, la base et de connaître son nom.

Logan termina sa bière en quelques gorgées et posa la bouteille vide sur le bar, devant lui. Il posa les mains devant lui et passa discrètement le bout des doigts de sa main gauche entre les phalanges de sa main droite. Il essayait d'écouter le moins possible les conversations autour de lui, il y avait trop d'occasion de s'énerver et ce soir, Logan n'avait pas envie de s'énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Mer 13 Aoû 2014 - 2:15

Erïka n’était pas le genre de femme qui sortait dans les bars pour boire jusqu’à ne plus se souvenir de son prénom ou à danser dans les clubs toute la nuit. Elle préférait passer du temps de qualité avec ses proches ou en profiter pour étudier. Elle aimait la tranquillité. Quelque fois, un peu d’action ne faisait pas de tort et lui permettait de sortir du traintrain quotidien.

Tomber sur un X-Men dans un bar n’avait rien de bien étonnant – après tout ils étaient tous des adultes qui pouvaient faire ce que bon leur semblait hors des murs de l’institut – mais Erïka ne s’était pas attendue à tomber sur l’un d’entre eux. C’était une occasion qu’elle devait saisir pour se montrer plus sympathique qu’à l’accoutumée tout en démontrant qu’elle n’était plus la gamine violente et agressive qui venait de mettre les pieds à l’institut. Cela faisait maintenant quatre ans qu’elle s’y trouvait et elle avait tellement grandit, vieillit et gagné en maturité. Elle n’était plus la même. Emma Frost, son mentor, lui avait beaucoup appris. Elle avait aidé à faire d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Grâce à elle, Erïka pouvait également espérer faire son entrée dans les X-Men lorsque sa formation d’apprentis sera terminée.

L’air de rien, Erïka s’installa à côté de Logan. Il ne l’y avait pas invité, mais elle s’en fichait. Elle était du genre à enquiquiner les gens, que ce soit volontaire ou non. Elle avait seulement envie de discuter un peu. C’était la personne la plus intéressante qu’il y avait dans ce foutu bar. S’il n’était pas du genre à socialiser, alors ils allaient simplement boire une bière en silence. Déjà que Logan n’était pas ici pour croiser des étudiants. Enfin, on ne pouvait plus vraiment dire qu’Erïka était une étudiante de l’institut.


-« Résidente. » Le corrigea-t-elle. « Je fais mes études à l’université. À Londres. »

C’est ce qui faisait qu’elle était que peu souvent à l’institut, d’ailleurs. Elle voyageait de temps à autre pour voir ses proches et en profiter pour se reposer un peu. Elle n’aurait jamais cru que cela lui manquerait autant. L’institut était sa véritable maison, l’endroit où elle comptait vivre, l’endroit où elle allait travailler en tant que professeur.

Logan lui demanda son nom. Eh bien, il y avait encore des adultes qui ne connaissaient pas son nom ? Elle avait tellement causé d’ennui depuis son arrivée qu’elle aurait été tentée de penser que tous les surveillants et professeurs savaient qui elle était. Au final, ça lui plaisait qu’il ne sache pas qui elle était. Il n’allait pas la cataloguer comme fouteuse de troubles dès le début. Il lui donna même l’autorisation de rester à ses côtés.

-« Comme si j’avais besoin de ton autorisation pour m’assoir ici. » Fit-elle. « Je m’appelle Erïka. »

Elle prit une gorgée de sa bière. Elle regarda autour d’elle pendant quelques secondes, puis posa son regard sur Logan. Elle n’était pas très douée pour faire la discussion avec les gens qu’elle connaissait que peu.

-« Qu’est-ce que tu fiches dans ce bar de merde ? Depuis que le proprio a foutu le camp, c’est qu’un nid à emmerdes. À moins que tu ne cherches à faire la baston avec une bande de tarés ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Mer 13 Aoû 2014 - 14:40

« Résidente. Je fais mes études à l’université. À Londres. »

Logan hocha légèrement la tête. Elle était tout de même une étudiante, qu'elle fasse ses études à l'institut, ou à Londres. Il ne commenta pas cette phrase, il s'en fichait un peu de savoir où elle faisait ses études, de toute façon, il se fichait tout aussi bien des études en général.

« Comme si j’avais besoin de ton autorisation pour m’assoir ici. Je m’appelle Erïka. »

Erïka donc. Il avait déjà entendu ce nom à l'institut, vaguement certes. Logan esquissa un faible sourire le temps de quelques secondes. Tandis qu'un léger flottement s'installa entre Logan et Erïka. Cela ne dérangeait pas Logan, il n'aimait pas vraiment tenir la discutions ainsi. S'il n'y avait rien à dire, bah y'avait rien à dire, tout simplement. Il écouta tout de même la réplique suivante d'Erïka.

« Qu’est-ce que tu fiches dans ce bar de merde ? Depuis que le proprio a foutu le camp, c’est qu’un nid à emmerdes. À moins que tu ne cherches à faire la baston avec une bande de tarés ? »

Logan lâcha un rire, lui, chercher la " baston " ? Certes, il est vrai qu'à une époque, il lui arrivait souvent de se battre en fin de soirée. Mais ces temps si, il évitait soigneusement ce genre de ... débordement. Il ne voulait plus avoir affaire aux autorité et au regard des autres devant ses griffes. Il croisa les bras devant lui et évita de croiser le regard de l'étudiante

« C'est un bar à merde, je suis totalement d'accord. Mais ca reste un bar et ici au moins, on peut boire de la bière. J'évite simplement de me mêlé au autre. Après tout, on est différents non ? »

Il tourna légèrement la tête et un sourire en coin s'afficha sur ses lèvres. Puis, une question brûla les lèvres de Logan, Erïka avait l'air tout à fait normal, d'apparence. Mais si elle était à l'institut, c'est qu'elle aussi, elle était mutante.

« Ton pouvoir à toi, c'est quoi ? »

Logan n'avait pas peur de parler de cela dans un bar. Personne ne faisait attention à eux et quand bien même, qu'est ce qu'ils pouvaient faire, ils n'avaient aucune preuve. Logan jeta tout de même un coup d'œil autour d'eux


PS : Tu noteras que j'ai fait l'effort de mettre le tréma à chaque fois sur ton prénom '-'
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Jeu 14 Aoû 2014 - 1:17

S’il y avait un pouvoir qu’Erïka possédait, c’était bien celui de s’attirer des emmerdes. Elle était douée pour ça, même si ce n’était pas toujours volontaire. Entrer dans un bar représentait toujours un risque lorsqu’elle était présente. Ça pouvait rapidement tourner au vinaigre. Il suffisait qu’on vienne l’enquiquiner pour qu’elle sorte les griffes. Elle était un petit animal enragé et lorsqu’on venait s’y frotter on en subissait les conséquences. Il y a longtemps qu’elle avait cessé de provoquer les autres et de se battre pour le plaisir de la chose. Maintenant, elle le faisait parce qu’elle se sentait menacée et parfois pour donner une leçon à ceux qui le méritaient.

Erïka ne détestait pas particulièrement les humains. Elle était dégoutée de la société. C’était cette société qui avait engendré autant d’énergumènes qui débuteraient une chasse à la sorcière s’ils étaient au courant de l’existant des mutants. Ils étaient intolérants et laissait la peur repousser systématiquement tout ce qui leur était inconnu. Ils avaient peur de reconnaitre qu’ils étaient faibles et impuissants face à des êtres capable de réaliser des choses incroyables grâce à leurs dons. Elle ne pouvait imaginer ce que la vie de milliers de mutant deviendra lorsque leur secret sera révélé au grand jour. Elle souhaitait que cela n’arrive pas de sitôt.


-« À ta place, je ne laisserais pas ma différence m’empêcher de me mêler aux autres. Moi, je le fais parce que ce sont des enfoirés, surtout ici. Pas moyen de boire de bière tranquille quand on est une fille. »

Elle avala une gorgée de plus de sa bière. Elle en avait marre de s’attirer des ennuis en mettant les pieds ici et, pourtant, elle le faisait encore. Pourquoi ? Est-ce qu’à quelque part elle aimait bien l’idée de prouver ce qu’elle valait aux pauvres types qui osaient venir l’embêter ? Avait-elle besoin de se sentir supérieur à ce point ? Elle-même n’en savait rien.

Bien qu’elle semblait fragile à première vue, Erïka savait se battre. Elle était agile, rapide et elle savait comment faire en sorte de blesser ses adversaires ou, du moins, de les mettre hors d’état de nuire. Elle n’avait pas de mutation offensive, elle ne pouvait l’utiliser lorsqu’il était temps de se battre. Par contre, elle était douée lorsque venait le temps de s’infiltrer n’importe où.


-« Mon pouvoir… » Commença-t-elle à voix basse. « … c’est de me foutre dans la merde peu importe la situation. Enfin, c’est ce que les gens me disent, en général. » Elle eut un petit sourire. « Plus sérieusement, j’ai la capacité de détecter les mensonges d’autrui. »

Elle pourrait bien retourner la question à Logan, question de savoir ce qu’il faisait de plus que ce qu’elle avait pu observer la salle des dangers. L’un des avantages d’être la préférée de Miss Frost – bien que cette dernière n’oserait jamais l’admettre – était qu’elle avait pu regarder à de rares occasions ce qu’était une véritable simulation avec les X-Men. Elle était certaine d’y avoir vu Logan au moins une fois. À moins qu’elle ne se soit trompée ? Soudainement perdue dans ses pensées, elle tentait de savoir si elle se trompait ou non. Le silence s’installa de nouveau pendant un petit moment avant qu’elle ne reprenne la parole, parlant un peu moins fort qu’à l’accoutumée.

-« Toi, c’est quoi ? Je crois t’avoir déjà vu avec l’équipe dans la salle des dangers, une fois, en simulation. »

Erïka serra les dents lorsqu’elle entendit les cris de supporters qui regardaient un match d’elle ne savait quel sport à la télévision. Elle pouvait même voir, en lançant un bref regard dans leur direction, que l’ambiance commençait à chauffer entre les divers fans. Certains ne semblaient pas apprécier la défaite de leur équipe. Elle espérait seulement que cela ne dégénère pas, car cette fois elle allait vraiment arrêter de venir dans ce pub de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Jeu 14 Aoû 2014 - 20:58

« À ta place, je ne laisserais pas ma différence m’empêcher de me mêler aux autres. Moi, je le fais parce que ce sont des enfoirés, surtout ici. Pas moyen de boire de bière tranquille quand on est une fille. »

Logan haussa les épaules, de toute manière, d'après certains, il était trop agressif et trop peu communicatif que pour se mêler aux autres. Logan vit qu'Erïka semblait quelques peu dans ses pensées durant quelques secondes, avant de reprendre et de répondre à la question de Logan.

« Mon pouvoir … c’est de me foutre dans la merde peu importe la situation. Enfin, c’est ce que les gens me disent, en général. » Logan esquissa un sourire « Plus sérieusement, j’ai la capacité de détecter les mensonges d’autrui. »

Le mutant esquissa un autre sourire. Détecter les mensonges des autres. C'est le genre de pouvoir à utiliser avec prudence, car on ne sait jamais ce qu'on peut découvrir. Logan avait pris l'habitude de mentir sur certaines choses et parfois, il n'en était pas fier, mais il ne pouvait faire autrement, parfois, il avait honte de la vérité.

« Toi, c’est quoi ? Je crois t’avoir déjà vu avec l’équipe dans la salle des dangers, une fois, en simulation. »

Logan se rappela que la jeune Erïka faisait partie de l'équipe d'Emma Frost. Alors, elle avait donc laissée une étudiante observée leurs simulations en salle des dangers ? Logan haussa les épaules, au fond, il s'en fichait. De toute manière, les simulations se déroulaient souvent de la même manière. Logan y prenait un certain plaisir, au départ, mais maintenant, il n'y participait que pour aider les autres.

« Tu dois surement connaître ma principale mutation. » Logan passa sa mains gauche sur le dos de sa main droite. « Ces trois griffes ... me servent pour me défendre principalement. Mon second pouvoir est un facteur d'auto guérison. Je ne met que quelques secondes à guérir. Et c'est notamment grâce à ce facteur que je suis ... » Il marqua une pause. « ... bien plus vieux que ce que l'on pense. Pour finir, mon squelette a été recouvert d'adamantium, un métal soit disant indestructible. »

Logan était au courant de ce dernier point seulement grâce à Jean Grey et au Professeur X. Malheureusement pour lui, il ne se souvenait plus du pourquoi de la chose. Logan secoua la tête, las pendant quelques secondes. Puis il se reprit, joignant ses mains devant lui et tournant la tête vers Erïka.
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Dim 17 Aoû 2014 - 1:48

Erïka ne pouvait utiliser ses pouvoirs en combat pour des fins offensives, mais elle savait comment utiliser ceux des autres à bon escient. Elle avait tendance à tout diriger dans certaines situations, surtout celles qui nécessitaient une bonne coordination et une force d’attaque assez grande pour se débarrasser de l’ennemi. Elle réfléchissait beaucoup, elle évaluait les diverses possibilités qui s’offraient à elle, surtout en simulation, afin de les réussir sans perte de vie humaine. Connaissant parfaitement Bobby, elle savait comment se coordonné avec lui afin de se servir de son pouvoir comme d’un véritable atout. Il en était de même pour la majorité de ses coéquipiers faisant partie de l’équipe d’Emma Frost. Si elle souhaitait être un bon leader, Erïka devait connaitre les forces et les faiblesses de chacun afin de les exploiter au maximum.

Si on lui laissait une chance, Erïka pourrait montrer ce qu’elle valait réellement en tant que leader, mais aussi en tant que personne. Certes, elle s’attirait souvent des ennuis, mais ce n’était pas toujours de sa faute. Elle réagissait parfois excessivement, comme une bombe à retardement. Elle faisait tout pour s’améliorer et devenir une personne plus réfléchie et mature. Lorsqu’il était temps de défendre ceux qu’elle aimait ou des gens en détresse, elle n’hésitait jamais. Elle n’était peut-être pas le meilleur choix pour affronter des mutants, mais contre des humains elle pouvait défendre n’importe qui sans grand problème. Elle s’entrainait pour être en mesure de protéger sa propre vie, mais également celles de ceux qui l’entouraient. Le jour n’était pas venu où elle allait laisser quelqu’un mourir entre ses mains.

Connaitre la mutation de quelqu’un permettait d’avoir un aperçu de cette personne, de deviner ses forces et ses faiblesses. Logan n’avait pas à se soucier d’Erïka comme étant une menace, et ce, pour de nombreuses raisons. Déjà, elle n’avait pas l’air bien menaçant en apparence. Ensuite, elle lui avait révélé son don et donc son inutilité face à des griffes aussi tranchantes que les siennes. Et puis, elle était une future X-Men, toujours en apprentissage, ce qui signifiait qu’elle avait à cœur la sécurité des mutants et de l’institut. Pourquoi lui voudrait-elle du mal ?


-« En fait, t’es une putain de machine de guerre, toi. Personne ne peut t’arrêter. On pourrait considérer que t’es immortel, non ? Ça veut dire que t’es probablement plus vieux que le professeur Xavier et ça ne parait pas. T’es peut-être pas un canon, mais au moins t’as pas l’air d’un vieux croulant. »

Erïka et le tact ça faisait deux. Pour les compliments, elle n’était pas plus douée. Elle avait tendance à dire ce qui lui venait à l’esprit sans penser à ce que l’autre pourrait ressentir face à ses paroles. Elle était beaucoup moins méchante qu’auparavant, mais elle n’en restait pas moins trop franche pour certains.

Buvant tranquillement sa bière, elle tentait d’oublier le boucan qu’il y avait plus loin. Elle n’aimait pas l’idée qu’on puisse mettre une télévision dans un endroit de ce genre. Ça empêchait les discussions tranquilles, ça dérangeaient ses tympans et quand il était question de sport ça devenait toujours problématique. Erïka ne comprenait pas comment les gens pouvaient se battre pour des choses aussi futiles qu’une équipe gagnante ou perdante. Les choses commençaient à chauffer, les insultes à fuser. Elle sentait que ça allait dégénérer. Elle avait un sixième sens pour cela.
Terminant sa bouteille d’un trait, elle la reposa doucement sur le comptoir avant de se tourner vers la source d’ennuis, un peu plus loin.


-« Je suis prête à gager que ça va se terminer en bagarre. »

Erïka observait attentivement ce qui se passait. Peu à peu, les bousculades se multiplièrent et les coups fusèrent. Pour l’instant, ça restait dans un coin du bar. Plus de gens décidaient de s’investir dans le combat, plus ça prenait de l’ampleur. Bientôt, quelqu’un bouscula Erïka qui passa près de tomber de son tabouret. Elle se raccrocha en s’agrippant à l’épaule de Logan.

Celui qui l’avait bousculée n’était pas vraiment en état de s’excuser puisqu’il était au sol, se faisant frappé à de multiples reprises par un homme se tenant au-dessus de lui. Cela ne concernait pas Erïka. Elle devrait éviter de s’en mêler, mais c’était plus fort qu’elle. Parfois, elle se mettait dans les emmerdes volontairement.

Bondissant sur ses pieds, en bas de son tabouret, la jeune femme n’eut qu’à faire un pas pour s’approcher des deux bagarreurs. Elle attrapa celui qui s’acharnait inutilement sur l’autre homme et le força à reculer. Avant qu’il ne puisse réagir, elle le frappa en plein visage. Ça faisait toujours mal de frapper quelqu’un à main nue, mais on ne pouvait nier qu’elle avait un sacré crochet.

Pour certains hommes, c’était assez vexant de s’en faire coller une par une femme, surtout lorsqu’elle semblait aussi fragile qu’Erïka. Pourtant, il ne fallait pas se fier aux apparences. Elle avait été entrainée par les meilleurs mentors qui soient. Lorsque l’homme eut repris quelques peu ses esprits et compris ce qui se passait, il lança un regard noir à Erïka. Lorsqu’il s’approcha d’elle, cette dernière attendit qu’il soit assez près d’elle pour se décaler d’un pas. Elle attrapa son bras et se glissa furtivement derrière lui en projetant d’un geste sec sa tête contre le bar. Elle le maintint comme ça autant qu’elle le pouvait avant de tourner la tête vers Logan.

-« Et si on quittait ce bar de merde ? »

Elle lâcha l’homme, recula de deux pas et fit bien attention à ses prochains mouvements. S’il tentait de la frapper de nouveau, elle bloquerait ses attaques sans problèmes. Vu l’état dans lequel il était, il n’allait peut-être pas pouvoir faire quoi que ce soit contre elle. Elle lui avait tordu le bras avec autant de force qu’elle le pouvait et après l’avoir blessé à la mâchoire elle lui avait cassé le nez contre le comptoir. Finalement, Erïka devait avouer qu’une petite bagarre de bar ne faisait jamais de tort, à l’occasion.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Lun 18 Aoû 2014 - 1:07

« En fait, t’es une putain de machine de guerre, toi. Personne ne peut t’arrêter. On pourrait considérer que t’es immortel, non ? Ça veut dire que t’es probablement plus vieux que le professeur Xavier et ça ne parait pas. T’es peut-être pas un canon, mais au moins t’as pas l’air d’un vieux croulant. »

Logan hocha légèrement la tête, on pouvait aussi formuler le tout de cette manière. Il tourna la tête vers la télévision lorsqu'il entendit des cris et des insultes. Quelle idée de foutre un match de foot dans un endroit pareil ...

« Je suis prête à gager que ça va se terminer en bagarre. »

Cette fois-ci, Logan approuva et retint un soupir lorsque d'autres insultes se firent entendre. Il entre aperçut quelques coups aussi. Un homme passa non loin du tabouret sur lequel était assit Erïka et fit basculer celui-ci. La jeune femme se raccrocha à l'épaule de Logan qui l'aida à reprendre l'équilibre. Logan ne fit rien lorsqu'Erïka s'avança vers un homme pour lui en décocher une. Le regard de Logan passait d'Erïka à un homme de la trentaine, non loin. En effet, cet homme ce rapprochait un peu trop d'Erïka et de façon trop brutal aux yeux du mutant.

Et il n'avait pas tort. L'homme s'élança, visant Erïka qui était de dos. Logan se leva et intercepta l'homme, attrapant sont bras tandis qu'il ne se trouvait qu'à quelques centimètres du dos d'Erïka. Logan entraîna l'homme avec lui et le coinça contre un mur. Il lui donna un coup de poing dans le visage et le laissa tomber au sol. L'homme saignait du nez et n'était pas près de se relever. Logan se baissa et lui dit, d'une voix pleine de haine :

« La prochaine fois, t'attaquera pas de dos. »

Logan se tourna vers Erïka lorsque cette dernière lui proposa de quitter ce bar de merde. Il approuva d'un signe de tête et se dirigea vers la sortie, agrippant le poignet d'Erïka. Il lança un regard froid à la foule qui se battait et poussa la porte du bar, sortant dans la rue. Là, il lâcha Erïka. Logan sortit un cigare de son blouson et le porta à sa bouche. Il l'alluma avec un briquet se trouvant dans ses poches puis se tourna vers l'étudiante :

« Ca va ? En tout cas, t'a un beau décroché. Mais tu devrais faire plus attention à ce qui t'entoure. Si je l'avais pas intercepter, un mec t'aurais sauté dessus. »
Revenir en haut Aller en bas
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Lun 18 Aoû 2014 - 6:02

"Read between the lines
What's fucked up and everything's alright
Check my vital signs
To know I'm still alive and I walk alone"

Erïka n’en était pas à son premier combat de bar. Habituellement, elle était toujours accompagnée de quelqu’un qui savait surveiller ses arrières au cas où quelqu’un lui voudrait du mal. Pourtant, elle savait se débrouiller toute seule. Elle n’aimait pas qu’on la sous-estime, mais elle avait tendance à surestimer ses capacités. C’était dangereux tout cela. Elle se mettait inutilement en danger en pensant toujours être capable de s’en sortir.

Contre des humains – elle était certaine qu’il s’agissait d’humains sans capacités particulières – elle pouvait se débrouiller comme une véritable championne. Elle n’avait peut-être pas des yeux tout autour de la tête, mais elle avait d’excellentes oreilles. On ne pouvait pas la surprendre si facilement. Pourtant, elle avait été à deux doigts de se faire attaquer alors qu’elle maintenait un homme contre le bar. Lorsqu’elle lâcha se dernier, elle se retourna afin de faire face à son nouvel assaillant. Malheureusement pour elle, cela ne fut pas le cas. Il était déjà occupé avec Logan. Pourtant, Erïka aurait très bien pu s’en charger. Elle avait senti sa présence et, surtout, elle l’avait entendu venir. Elle allait être gentille, elle allait laisser Logan s’amuser un peu, à son tour.

Il était temps de quitter ce bar pourris. Il n’y avait même pas de challenge ici. Elle se battait contre des gens qui savaient à peine comment donner un coup de poing. C’était décourageant. Il valait mieux qu’elle aille voir ailleurs ou qu’elle rentre à l’institut. Même ses travaux scolaires lui semblaient plus passionnants, à présent.
Lorsque Logan agrippa son poignet pour la faire sortir d’ici, elle se dégagea d’un coup sec. Personne n’avait le droit de la toucher ainsi, pas même lui. Il n’avait aucune raison de le faire, ce n’était pas comme s’il devait la tirer du danger qui les menaçaient. Quel danger y avait-il de toute façon ? Une bande d’imbéciles à moitié saouls ? On ne pouvait même pas qualifier cela de menace.

Erïka quitta le bar avec soulagement. Allait-elle comprendre la leçon, un jour ? Probablement pas. Elle allait continuer d’y retourner pour une raison ou une autre. Elle se retrouvera encore dans les emmerdes et elle sera la seule à blâmer, une fois de plus. Une fois à l’extérieur, voyant que Logan s’allumait un cigare, elle en profita pour tirer une cigarette d’une poche intérieure de sa veste. Elle lui arracha le briquet des mains lorsqu’il en eut fini avec, puis alluma sa cigarette. Elle lui rendit le briquet.


-« Ça allait parfaitement bien. Tu aurais pu continuer de jouer le spectateur, c’est pas comme si j’avais eu besoin d’aide. Je l’aurais interceptée avant qu’il ne me saute dessus et même s’il l’aurait fait, je n’aurais jamais eu de mal à m’en débarrasser. Faut pas croire que je suis si incompétente que ça. C’est Miss Frost qui m’entraine, pas le dernier des losers. » Elle marqua une petite pause, faisant une petite moue boudeuse pendant quelques secondes. « Le coup de main était apprécié quand même. »

Erïka n’avait plus qu’à saluer Logan et retourner à l’institut. Elle devait aller récupérer sa moto, quelques rues plus loin. Lui, il pouvait bien faire ce qu’il voulait, que ce soit aller boire une bière dans un autre bar ou retourner à l’institut. Elle, elle en avait marre de rester en ville.

-« Ça craint ici. Je vais rentrer au manoir. Y’a peut-être pas de bière, mais il y a des gens qui savent se battre, au moins. »

Elle attrapa ses clés, dans sa veste, et commença à s’éloigner lentement. Pour elle, la soirée était terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   Lun 18 Aoû 2014 - 14:44

Logan se retint lorsqu'Erïka lui arrache son briquet des mains pour s'allumer une cigarette qu'elle venait de sortir de sa poche. Il se contenta de ranger son briquet au fond de sa poche lorsque l'étudiante eu finie avec.

« Ça allait parfaitement bien. Tu aurais pu continuer de jouer le spectateur, c’est pas comme si j’avais eu besoin d’aide. Je l’aurais interceptée avant qu’il ne me saute dessus et même s’il l’aurait fait, je n’aurais jamais eu de mal à m’en débarrasser. Faut pas croire que je suis si incompétente que ça. C’est Miss Frost qui m’entraine, pas le dernier des losers. Le coup de main était apprécié quand même. »

Logan leva quelques secondes les yeux au ciel, il aurait bien aimé voir comme Erïka ce serait débrouillée face à cet homme, mais il ne pouvait pas non plus la laisser. Il tourna la tête lorsque quelqu'un entra dans le bar et en ressortit quelques secondes plus tard. La bagarre devait toujours faire rage à l'intérieur.

« Ça craint ici. Je vais rentrer au manoir. Y’a peut-être pas de bière, mais il y a des gens qui savent se battre, au moins. »

Erïka tira un trousseau de clés de sa veste et s'éloigna de Logan. Ce dernier réfléchi quelques secondes. Pour tout dire, il n'avait nulle envie de rentrer à l'institut. Il tourna la tête vers Erïka qui s'éloignait déjà :

« Ok. On se croisera peut être à l'institut. »

Le mutant se tourna et partit dans la direction opposée à celle de l'Etudiante. Il ne savait pas où il allait se rendre pour terminer sa soirée. Il rentra les mains dans ses poches et continua à marcher, en direction du centre-ville.

|The End ♥|
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fini |Le temps d'une bière |Erïka M. Davidoff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elevage laitier: Fini le temps des vaches maigres !
» Juste le temps de souffler... [Pv : Marvin] [Fini]
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York :: Les Rues :: Le Irish Leprechauns-