X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit échange amical (PV: Erika-chou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Sam 9 Aoû 2014 - 22:45

La journée était plutôt calme, il n'y avait pas trop de soleil, une averse ayant eu lieux durant la nuit, la température s'était beaucoup rafraîchie et l'air s'étant énormément allégé par rapport à ces derniers jours qui avait été lourd et chaud à mourir. Le jeune mutant frappait et répétait ses prises et mouvements de football U.S, s’entraînant finalement un peu seul dans son coin.

La salle était plutôt vide actuellement, laissant le garçon tranquille, on pouvait remarquer que physiquement d'ailleurs, ces derniers mois HAron avait, physiquement évolué, son corps s'étant affirmé, sa carrure s'étant amélioré, preuve qu'il se renforçait aussi en tant que simple humain, chose qu'Haron a toujours eu à cœur, plaçant en avant le fait que les autres mutants ne compte que trop sur leur pouvoir, la ou lui, savait déjà se débrouiller sans ses pouvoirs et qu'il peut, encore aujourd'hui, très facilement s'en passer.

Sans compter que depuis qu'il connaissait Dany, ce simple humain avait réussit la ou ceux de l'institut avait échoué, assagir Haron, le rendre plus docile et facile d'accès et même, le faire obéir à ses instruction, personne à part Dany n'aurait pu convaincre Haron de ne pas user de ses pouvoirs en match, pourtant Haron s'y soumis sans problème admettant par lui même, que l'utilisation de ses pouvoirs en match était de la triche voir même relevait de la lâcheté.

Cependant malgré les améliorations, Haron préférait s’entraîner tout seul lorsqu'il était à l'institut, il se tenait toujours à l'écart des autres mutants en général, n'aimant pas trop les fréquenter ou se mêler au groupe. Actuellement, le garçon était torse nu, ses muscles étaient encore guindés, signe qu'il avait pratiqué le développé couché il y a peu, pour l'instant, il vérifiait que la puissance de ses coups-de-poing ne s'était amoindri entre-temps, un seul de ses coups devait toujours être capable de briser un ennemi sur plusieurs seconde, voir même mettre K.O directement s'il le pouvait.

Le corps d'Haron ressemblait bien plus à un linemen aujourd'hui et même son visage avait changé entre-temps, il faisait bien plus mature à présent, ses cheveux avait repris leurs longueur d’antan, lui qui avait voulu changé de coiffure il y a quelque temps, n'arrivait cependant pas à s'y habituer, se sentant mal à l'aise sans ses cheveux bien aimé. Après plusieurs heures d'entrainement, il avait dû changer de punching-ball, le premier n'ayant finalement pas tenu le coup, se démembrant dans un triste état sous la violence des coups-de-poing du jeune mutant, qui était depuis toujours connu pour bourrer comme une brute plus que de prendre de vitesse, même lorsqu'il était un simple humain, ses coups étaient déjà réputés pour leur incroyable violence, mais à l'époque, cela venait surtout du fait qu'il était une boule de nerf sur patte, aujourd'hui, il rajoute la musculature à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Lun 11 Aoû 2014 - 5:35

Erïka entra discrètement dans le laboratoire du cours de chimie, pratiquement sur la pointe des pieds. Elle était silencieuse et ne trahissait pas sa présence. Elle avançait comme un prédateur, prête à surprendre sa proie. La classe était vide, à l’exception d’un seul étudiant, le nez plongé dans son bouquin. Lentement, elle s’avança. Elle s’approcha de lui, puis, au moment fatidique, l’enlaça. Bobby sursauta.

-« Je t’ai cherché partout. » Fit-elle en l’embrassant tendrement dans le cou. « Tu ne voudrais pas t’entrainer avec moi ? »
-« J’aimerais bien, Erïka, mais j’ai un cours dans dix minutes. »

Erïka fit une petite moue déçue. Elle sentit la main de son petit ami se poser sur son bras, puis sa tête se tourner à demi vers elle. L’adolescente le libéra afin qu’il puisse se tourner totalement vers elle. Aussitôt, elle passa ses bras autour de son cou et posa son front contre le sien. Elle le sentit poser ses mains sur ses hanches. Elle sourit.

-« Si tu en as envie, on pourrait faire une balade de moto, ce soir et peut-être même aller manger au restaurant. »
-« J’adore tes idées. Ça me va parfaitement. »

Ils s’embrassèrent. À ce moment, quelques élèves entraient dans le laboratoire. Les tourtereaux se lâchèrent.

-« À ce soir ! » Lança Erïka accompagné d’un clin d’œil.

Elle quitta le local avant que le cours ne commence. Il était temps pour elle d’aller s’entrainer un peu. L’occasion ne se présentait jamais à Londres. Elle détestait la salle de sport de l’université. C’était bruyant, sentait la sueur, et les gens étaient tout simplement chiants. Elle préférait la tranquillité dont elle pouvait profiter à l’institut. Personne n’était là pour douter de ses capacités ou pour soit la dévisager, soit la mater.

Vêtue de son uniforme d’entrainement, moulant mais terriblement confortable. Le tissu suivait chacun de ses mouvements et lui permettait de faire n’importe quoi sans se sentir oppressée ou encombrée. Une fois qu’elle entra dans la salle, elle réalisa qu’il y avait déjà quelqu’un dans la pièce. Puisqu’il occupait l’un des sacs de sable, elle pensait emprunter le second… qui n’était plus en très bon état. En fait, il n’était même plus accroché au plafond. En s’approchant, elle put comprendre que le dernier utilisateur n’y avait pas été de main morte.

Erïka réalisa qu’elle connaissait la personne présente dans la pièce. De profil elle n’avait pas été certaine de qui il s’agissait, mais lorsqu’elle eut l’occasion d’apercevoir davantage son visage, elle comprit qu’il s’agissait d’Haron. Il avait retiré son chandail, probablement parce qu’il avait terriblement chaud. La peau de son dos était marquée de lacération cicatrisées qui lui rappela celles que portait son frère jumeau. Comment avait-il reçu tout cela ? Qui lui avait fait subir ça ? Elle n’était pas certaine de vouloir le savoir. En fait, cela ne la concernait pas.

-« Hey, tête de bite, pousse toi de là, y’en a qui veulent s’entrainer, ici. »

Erïka retira sa veste. Elle ne la portait que lors des simulations, ayant toujours chaud lorsqu’elle s’entrainait. Elle portait un débardeur en guise de haut. C’était bien plus confortable. La jeune femme s’approcha du sac de sable et l’arrêta d’une main. L’autre posée sur sa hanche, elle offrit un sourire amusé à Haron.

-« Ça te manquait de ressembler à une nana ? Au moins, dans cette tenue, ça ne peut pas prêter à confusion. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mer 13 Aoû 2014 - 0:33

Tournant la tête, il aperçut un visage familier, ainsi qu'une voix aux langages encore plus familiers. Erika, l'une des premières personnes de l'institut avec qui Haron se soit vraiment bien entendu, bien sur, le jeune mutant fantasmait encore et toujours sur son corps de rêve, mais étant aujourd'hui en couple dans une relation sérieuse, il ne pouvait plus se permettre certain écarts, tel que draguer et baiser dans tous les sens.

Il reçut Erika avec un petit sourire en coin, même si elle l'insultait, il savait qu'elle ne pensait pas spécialement à mal, c'était juste, sa façon de faire. Il se redressa enfin et lui fit face, Haron ayant changé et mûrit physiquement, était devenu, d'un point de vue objectif... Et bien il faut l'admettre beaucoup plus beau et séduisant, était-ce le fait qu'il ait encore grandi, ou bien le fait qu'il était en couple, quoiqu'il en soit, Haron avait tout de même un peu changé.

- Toujours aussi aimable à ce que je vois. Comme si les cheveux longs étaient réservés aux femmes, je peux rester viril et avoir mes cheveux longs, puis je suis plus à l'aise comme ça.

Une fois remit bien en face d'elle, il s'étira un peu, ayant passé plusieurs heures à s'entrainer dans son coin et calmement. Il allait tout de même s'éponger avec une serviette afin de se défaire de la sueur qui perlait sur son torse, plus massif encore qu'avant, sans pour autant lui donner des airs de gorilles, mais juste assez pour montrer, qu'il ne volait pas sa force physique supérieur à celle d'un garçon lambda, car bien sur, nous parlons la, de sa force en tant que simple humain et non sa force de mutant.

- Alors, on revient à l'institut ? On arrive à se passer de son métalleux favoris n'est-ce pas? Je comprends, je suis tout simplement incontournable.

Il était évident avec ce sourire et ce ton, qu'Haron était en train de plaisanter, s'amusant à jouer les vantards, du moins, plus qu'il ne l'était à la base, ayant toujours eu un côté présumé et arrogant, mais cette fois, il s'exagérait lui-même volontairement pour plaisanterie avec Erika, elle n'était pas pour rien sa meilleure amie depuis qu'ils avaient fait connaissance, tout du moins, meilleure amie féminine, son ami le plus proche restant ce cher Dany.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mer 13 Aoû 2014 - 5:54

En entrant dans la salle d’entrainement, Erïka ne s’attendait pas à tomber sur Haron. En fait, elle n’avait pas vraiment d’attentes. Elle souhaitait simplement s’entrainer. Ça lui manquait et elle devait continuer de se garder en forme. Ce qui était mieux que de taper un sac de sable c’était de taper quelqu’un qu’on connaissait bien. Elle adorait se frotter aux autres, mesurer sa force, découvrir qui était le plus fort. Certes, elle avait eu, en début d’année, un excellent exemple de ses capacités au combat. Elle ne pouvait pas rivaliser avec cela, mais ça ne l’empêchait pas d’affronter son ami dans un combat à la loyale.

Comme à son habitude, Erïka se moquait gentiment de lui. C’était amusant de faire des commentaires sur ses cheveux, qui avaient terriblement poussé pendant son absence. En fait, il avait un quelque chose de différent. Il avait l’air… elle ne saurait dire. Il ressemblait moins à un adolescent qui faisait des conneries pour faire chier l’autorité, mais plutôt à un homme. Il n’était pas du tout son type, mais il avait tout de même fière allure.


-« Ce n’est pas réservé aux femmes, mais certains portent mieux les cheveux longs que d’autres. Compte toi chanceux, ça te donne un petit air de Casanova. »

Erïka retira sa veste et la posa sur un banc de bois. Elle avait toujours l’intention de s’entrainer. Haron n’allait pas pouvoir s’enfuir si facilement. Elle l’avait dans son collimateur et comptait bien en faire son partenaire d’entrainement pour les prochaines heures. Il avait intérêt à être en forme.

Pour l’instant, c’était au tour d’Haron de la taquiner. Il insinuait qu’elle était revenue à l’institut juste pour lui. S’il savait à quel point elle s’ennuyait de ses proches. En fait, bien qu’elle soit du genre indépendante, elle avait du mal à rester séparée pendant longtemps de ceux à qui elle tenait, en particulier Bobby. Elle avait l’habitude de le voir quotidiennement, même si ce n’était que de le croiser dans un couloir. Maintenant, tout ce qu’elle avait était un appartement vide sans sa présence. Bien sûr, Erïka avait la chance de pouvoir passer du temps avec sa meilleure amie de temps à autre, mais ce n’était pas pareil. Elle essayait de se convaincre qu’elle pouvait rester seule et le supporter parfaitement bien, mais à chacun de ses voyages jusqu’à New-York elle prouvait le contraire.


-« Tu as raison, tu m’as tellement manqué. Je n’en pouvais plus d’attendre avant de te voir, toi et tes beaux muscles couverts de sueur ! » Elle posa les mains sur son torse, faisant mine d’être totalement accro à lui, empruntant une voix de femme en pleine contemplation de l’homme de ses rêves. « Tu es si beau, si charmant, si fort, je ne peux pas me passer de toiii ! » Elle s’arrêta, leva les yeux vers lui, puis reprit son ton de voix habituel. « Just kidding, I’m there for Bobby. »

Elle s’éloigna, volant au passage la serviette de son ami pour s’y essuyer les mains. Il avait la peau chaude, beaucoup trop chaude. Même s’il s’était apparemment essuyé le corps, son torse était encore légèrement mouillé. Lorsqu’elle en eu fini avec, elle la lui lança.

-« Profites en pendant que je suis là parce que je retourne bientôt m’ensevelir sous les travaux scolaires. »

Elle n’avait que peu de temps devant elle, mais elle travaillait fort pour terminer tous ses travaux. Certains profs étaient sympathiques et laissaient la session pour remettre un seul et unique travail qui demandait une énorme recherche ainsi que des pages et des pages de contenu sur un sujet ou un autre. D’autres donnaient le travail à remettre avant la semaine de relâche scolaire ou même, deux semaines après. Ainsi, elle pouvait organiser son horaire de façon à ce qu’elle puisse tout faire et prendre le temps de penser à elle. Elle avait pratiquement terminé ses travaux, d’ailleurs. Son esprit était bien cultivé, elle pouvait maintenant entrainer son corps.

-« Tu comptes rester ici un moment ? J’aimerais bien avoir un partenaire d’entrainement. Il se trouve que tu es juste là et que si tu tentes de fuir je vais tout faire pour t’en empêcher. Alors, tu n’as pas trop le choix. » Fit-elle avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mer 13 Aoû 2014 - 12:59

(HRP: Attention, post légèrement porté sur la LE SUJET, juste un peu ^^)

Malgré les moqueries d'Erika, celle-ci se permit tout de même de lui faire un petit compliment en lui disant qu'(il avait développé un côté Casanova, ce qu'Haron prit très bien, même si il était un homme, il était un homme toujours arrogant sur les bords et appréciant qu'on reconnaisse ses qualité physique. Haron avait toujours favorisé les cheveux longs, pourquoi ? C'était dans sa nature et cela avait été une façon pour lui au début, de se rebeller contre son père qui était strict et voulait absolument que son fils rentre dans le moule de la masse des intello ringard, selon les critères d'Haron lui-même.

- Casanova ? On me l'avait jamais fait celle-là tien, ça fait plaisir à entendre.

Mais si Erika était venue à la sale de gym à la base, c'était tout de même pour s’entraîner et Haron risquait de ne pas échapper à son envie d'avoir un partenaire sur qui taper un peu, amicalement bien sur, mais tout de même, lui était fort, même en tant qu'humain, mais Erika pouvait être aussi habile qu'elle le voulait, Haron était naturellement, endurant résistant et très fort. Erika quant à elle était sportive et même si le jeune mutant était en couple, il avait toujours en lui ce fantasme de tester la sportivité d'Erika dans un lit.

En effet, malgré le temps passé, malgré le fait qu'il soit en vie de couple des plus sérieux avec Alex, une chose n'avait pas changé, Erika avait toujours cet effet aphrodisiaque sur le minotaure. Elle s'amusait à jouer les filles captivées par le mâle musclé et viril, devenu plus mâture, qu'était Haron, même si Haron savait qu'elle faisait semblant et se payait sa tête, elle avait totalement l'air d'être à deux secondes de se jeter sur lui et lui arracher son short. Il resta sur place, ne pouvant malgré sa vie de couple, s'empêcher de regarder Erika sous toutes les coutures, ses lèvres, sa peau, ses hanches ses jambes, pour Haron, c'était la femme de rêve, même si de son côté, il avait l'homme parfait à ses côtés.

Malheureusement, l'existence de ce fantasme persistant était assez visible.

* J'ai beau aimer Alex... J'peux pas m'mentir elle est trop belle. J'aurais tellement voulu avoir ce corps de rêve pour moi, ses fesses bordel et ses lèvres, je lui aurait fait découvrir ce que ça fait de goûter un vrais homme... Ho merde, toi fais pas le con Giselle*

De qui parlait-il en pensant au nom Giselle ? Et bien Haron était non seulement torse, mais il ne portait aussi qu'un simple short léger lui arrivant à la moitié des cuisses environs et aussi,i;l portait aucun sous-vêtement en dessous, par conséquent la magie du SAINT Esprit fit, que mystérieusement le tissu de son pantalon s'éleva et s'étira sur environs une vingtaine de centimètres et formant une belle excroissance qu'il fallait être aveugle pour louper.

Bien sur qu'Haron avait l'intention de rester, il était près à aider Erika avec son entrainement, cependant un problème persistait, son short ne semblait pas être prompt à reprendre sa forme initial, ce qui mit Haron mal à l'aise malgré lui, pas le fait d'avoir une érection en face d'Erika, mais un tout, cela restait tout de même embarrassant de se retrouver dans cette situation.

- Hum... Ouais... Juste un détail à régler, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mer 13 Aoû 2014 - 19:00

Erïka était une très belle femme et elle le savait. Elle faisait partie de cette catégorie de gens qui semblaient rester beaux peu importe ce qu’ils portaient ou la situation dans laquelle ils se trouvaient. Pourtant, l’adolescente ne se trouvait pas si jolie que ça. Elle se fichait bien de ce que l’on pouvait penser de son apparence. Elle était bien dans sa peau et c’était tout ce qui comptait à ses yeux. Quoi que… l’opinion de son copain avait tout de même une petite importante, à quelque part. Heureusement pour elle, il n’était pas du genre à la forcer à changer quoi que ce soit chez elle pour une raison ou une autre.

En compagnie de ses amis, Erïka n’avait jamais à se soucier de ce dont elle avait l’air. Ils devaient s’en ficher tout autant qu’elle. Enfin, c’était ce qu’elle pensait. Afin de narguer Haron, elle fit semblant d’être totalement à ses pieds et de le vénérer comme un dieu. La plaisanterie ne dura que quelques secondes avant qu’elle ne s’éloigne en ce moment. Des conneries de ce genre, elle en faisait souvent avec Kyle. Il n’y avait aucune attirance entre eux. Déjà, ils ne se considéraient qu’en tant qu’amis et, ensuite, le fait qu’il y ait plus de chance qu’il fantasme sur le copain d’Erïka que sur elle changeait grandement les choses.

Au bout d’un moment, Erïka remarqua bien malgré elle l’érection d’Haron. Elle détournait le regard, mais c’était là, devant elle, et disons que ça prenait beaucoup de place dans son short. Elle avait parfaitement compris le message. Haron était encore, à quelque part, attiré par elle. Puisqu’il sortait avec Alex et que leur couple semblait aller pour le mieux si elle se fiait à ce dernier, elle supposait qu’il ne devait s’agir que d’une attirance physique.

La jeune femme souhaitait se battre, mais son ami avait un gros – elle ne pourrait trouver meilleur adjectif – handicap pour le moment. Elle n’avait rien à faire pour régler ça. Haron n’avait qu’à penser à autre chose s’il voulait que ça disparaisse. Est-ce que ça fonctionnait vraiment ? Elle ne savait pas, elle n’était pas dans sa tête.

S’éloignant, elle attrapa une bouteille d’eau qui trainait là et alla la remplir à l’abreuvoir de la salle.


-« C’est ton problème, pas le mien. T’as qu’à penser à autre chose. »

Elle revint vers lui d’un pas tranquille, gardant les yeux rivés sur son visage. Il fallait être clair sur le sujet : elle n’avait pas envie de regarder plus bas. Son regard était attiré par cela parce que ça sortait du lot, ça ne passait pas inaperçu et ce n’était pas quelque chose qui était normalement aussi présente sur l’anatomie d’Haron. C’était son œil qui avait envie de focaliser sur cette partie de son anatomie, pas elle. C’est pour cela qu’elle faisait en sorte de regarder son ami droit dans les yeux.

-« Tu as besoin d’aide, peut-être ? »

Elle tira l’élastique de son short et y renversa de l’eau. Un grand sourire naquit sur les lèvres de l’adolescente qui lâcha son vêtement et s’éloigna pour poser la bouteille d’eau là où elle l’avait trouvée. Il n’y avait rien de tel que quelque chose de glacé pour remettre les idées d’un homme en place. Enfin, celles de n’importe quel homme sauf le sien.

-« T’arrête de fantasmer sur moi, maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Ven 15 Aoû 2014 - 14:36

En effet c'était une position très embarrassante, malgré ses sentiments sincère pour Alex infaillible, Haron restait un être vivant doté de pulsions et de fantasme, même si il aimait Alex, il ne pouvait s’empêcher d'imaginer le corps d'Erika entre ses bras, parfois dans des ébats torride et sensuel, pourquoi? Parce que le jeune homme était à la base un baisodrome sans limite qui se laissait guider par ses instincts et ses pulsions sexuelles.

Il n'y avait qu'à regarder ses lèvres pour avoir le fantasme de l'embrasser pendant des heures, bien sur Haron, pervers irrécupérable, avait aussi imaginé d'autre type de scène qu'il valait mieux ne pas découvrir en détail. Jouer avec son corps, laisser leur sensualité se mélanger, faires des choses cochonnes ensemble, cela ne relevait que du fantasme, mais quel fantasme, il fallait dire qu'Erika avait physiquement tout pour plaire, ensuite question psychologie, il fallait aimer les femmes de caractère et HAron n'avait rien contre ce genre de femme.

Malheureusement, son imagination lui jouant des tours, Erikal 'avait très bien remarqué, il fallait dire, on ne pouvait voir que ça, surtout Erika qui avait Haron juste sous le nez, peut-être aurait-il du mettre au moins un boxer sous son short histoire que cela ne se voit pas trop, mais maintenant il était un peu trop tard, Erika avait bien compris qu'Haron semblait, particulièrement excité, son attirance physique envers Erika n'était apparemment pas prête de disparaitre.

Son short déformé et Erika dans une situation gênante elle aussi, faisait tout pour ne pas regarder en bas, ce qui donnait une situation tout de même cocasse, se forçant à regarder Haron droit dans les yeux pour ne pas se laisser attirer par ce qui pointant à mi-hauteur d'homme.

- Heum... Comment dire... C'est pas vraiment aisé d'arranger ça d'un seul coup tu vois, donc je pense que je v...

Il ne put terminer sa phrase qu'il eu u frisson qui le fait presque sursauter, il avait senti un ongle le toucher, Erika venait d'attraper son caleçon, ce qui lui fait une sacrée surprise, pendant un millième de seconde son imagination s'emballât imaginant les choses les plus dépravées qu'il aurait souhaité faire avec elle, mais cette même imagination fut... Refroidie, de l'eau glacée venant de la bouteille qu'elle venait de remplir à l'instant déversée dans son short et bien calmant assez drastiquement son érection.

- ça va pas la tête de me verser ça comme ça?

La surprise avait été assez forte en effet, mais ce n'était pas totalement terminé au final, Haron tira un peu sur son short afin de le remettre en place, cependant un détail semblait avoir été oublié lors de la manœuvre par Erika, l'eau, ça mouille et le tissu mouillé à pour effet de... Coller à la peau, donc autant dire que le short devint très vite, moulant, très moulant même, mettant très en évidence le package complet du mutant, qui lui se souciait plus de son short trempé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Ven 15 Aoû 2014 - 20:10

Les situations embarrassantes, Erïka les connaissaient. Cependant, celle-ci ne lui était jamais arrivée à sa connaissance. Elle se retrouvait face à un Haron visiblement très excité par elle. Et elle, que devait-elle faire ? Elle n’en avait aucune idée. Elle ne pensait pas faire un tel effet aux hommes. Elle jugeait qu’être désirable aux yeux de son copain était tout à fait normal. À bien y penser, elle n’avait jamais besoin de faire quoi que ce soit de particulier pour qu’il ait envie d’être près d’elle, que ce soit pour un moment intime ou non. Ça devait être ça, l’amour, non ? Haron, lui, il était simplement en chaleur, voilà tout.

Afin de régler ce qui était un gros problème, Erïka décida d’utiliser une façon drastique qu’elle avait vue à la télévision. Elle se disait que cela avait de bonnes chances de fonctionner avec quelqu’un de sang chaud. Elle s’empara d’une bouteille d’eau et s’approcha d’Haron avant de lui verser une partie du contenu dans son pantalon. C’était la meilleure façon de le refroidir. Avec de la chance elle n’aura jamais à le refaire dans le futur.

Visiblement, Haron ne supportait pas vraiment la solution miracle de son amie. Pourtant, ça avait eu son effet. La jeune femme s’éloigna pour ne pas rester à sa portée. Impossible de savoir s’il n’allait pas se venger.

-« Tu voulais une solution ou non ? Ce n’est pas moi qui aie une érection grosse comme une montagne dans mes pantalons, c’est toi. C’est toi qui a je ne sais pas quel genre de pensées à mon égard, c’est ton problème. Comme tu ne semblais pas en mesure de t’en débarrasser, fallait bien que je fasse quelque chose, hein. »

Erïka remarqua que le short d’Haron était devenu soudainement mouillé et collé à sa peau. Ce n’était pas pour arranger les choses. En fait, elle aurait dû aller chercher des glaçons. Ça aurait peut-être été plus efficace.

La jeune femme s’assit sur un banc en se demandant quoi faire. Ce ne serait pas une mauvaise idée qu’Haron change de short et qu’il mette quelque chose en dessous, surtout. Comment pouvait-il faire du sport sans une paire de boxer confortable ? Elle n’était pas un homme, ça devait être pour cette raison que la question restait un mystère.


-« Vas donc mettre d’autres fringues, ça règlerait le problème. À moins que tu ne préfères éviter le combat ? Qui sait, t’as peut-être peur de te prendre une raclée, ce serait compréhensible… »

Son but était de provoquer légèrement Haron afin qu’il accepte de se battre avec elle. S’il partait, qui sera là pour se faire taper dessus ? Elle n’avait pas vraiment envie d’avoir un tête à tête avec un sac de sable, aujourd’hui. C’était moins amusant, stimulant et ça ne poussait pas à l’apprentissage et au dépassement de soi. Elle voulait de l’action, elle souhaitait se défouler et montrer ce dont elle était capable. Elle voulait un véritable partenaire d’entrainement. Elle serait déçue qu’Haron abandonne l’idée.

-« Si t’as une meilleure idée, t’as qu’à la proposer. Tant que ça ne m’abime pas trop, je sors ce soir et je tiens à être en un seul morceau. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Jeu 4 Sep 2014 - 3:22

Le Short trempé, son paquet par conséquent mis très en valeur par le tissu collé à sa peau, au moins elle ne pouvait plus mettre en doute sa virilité, qu'il aurait tout de même préférée lui montrer et lui faire goûter dans une autre situation, plus agréable. Ce qui aurait été vraiment agréable, c'est que son entre-jambe touche accidentellement les fins doigts des belles mains d'Erika, autant dire qu'il se serait calmé de lui-même en quelques secondes après avoir été... Soulagé pouvons-nous dire.

Tirant sur son short, il le relâchait, cependant, et bien oui, l'évolution physique d'HAron faisait qu'il avait pris du volume et que ses bas étaient actuellement très près du corps, changerait-il de garde robe pour autant ? Absolument pas, au contraire, il aimait que ses vêtements mettent son corps en valeur, mais c'était encore mieux d'être totalement torse nu.

- Bah pas grave, je vais en profiter pour me sécher, vu que tu veux absolument te... Frotter à moi.

Dit-il, un sourire malin aux lèvres et insistant sur le mot Frotter, haussant un peu le sourcil, même si Erika était de mauvaise fois, Haron était certain que même Erika, sans parler d'attirance pour lui, devait le trouver bien plus séduisant qu'avant, lui-même avait remarqué dans la ville que pas mal de monde se retournait sur son passage à présent, même si, avant il arrivait à attirer l'attention, aujourd'hui c'était plus visible.

Il s'approcha de quelque casse, son haut était accroché sur quelques ustensiles de sport, cependant, Haron n'avait jamais assimilé le concept de la nudité. Le fait de se retrouver entièrement nu devant quelque ne lui avait jamais posé de problème majeur, fier de son corps et aimant la liberté d'un corps nu, le mutant se complaisait à dévoiler son corps. Ayant laissé tombé son short au sol, étant malheureusement pour Erika de face pendant quelques instant, il disparu au bout de quelque instant derrière les caisses.

Ce ne fut qu'après quelques instant, aux environs de une à deux minutes, Haron réapparu, habillé d'un jogging de sport plus adapté et d'un débardeur qui révélait le haut de ses pectoraux séché et saillant, si on pouvait physiquement le comparer à quelqu'un ? Colossus, le X-men, mais en plus petit et quand même un peu moins imposant, mais tout de même assez imposant pour être imposant, mais pas grotesque, il fallait tout de même rester bel homme, ne serait-ce que pour stimuler les sens d'Alex.

- Me voilà, je suis près et je suis tout à toi.

En effet, le jeune homme était près. Son jogging et son débardeur enfilé, tout deux très près du corps, mais il ne fallait pas en espérer plus, on pouvait deviner qu'il portait quand même un boxer sous son jogging, mais que cela restait très moulant, comme quoi, Haron ne tenait plus aussi librement dans ses vêtements.

- T'en fais pas, je veux pas non plus te casser un membre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Lun 8 Sep 2014 - 18:36

Erïka réalisait à quel point le temps était précieux depuis qu’elle avait débuté l’université. Elle devait avouer qu’elle ne pensait pas crouler autant sous les travaux. Lorsqu’elle faisait le compte avec le temps qu’elle passait dans ses cours, le temps qu’il lui fallait pour compléter ses travaux, le temps de transport qu’elle prenait pour venir aux États-Unis et retourner à Londres ainsi que le temps pour manger, dormir, prendre une douche et faire toutes ces activités nécessaires à la survie humaine, elle n’en avait plus vraiment pour vaquer à ses activités favorites. Elle n’avait pas beaucoup de temps et elle ne comptait pas le gaspiller. En ce moment, elle n’avait qu’une hâte : s’entrainer.

Haron avait beau avoir le short mouillé, c’était sa faute, au final. Pourquoi ne pouvait-il pas passer à autre chose et se lancer dans un combat contre elle sans avoir de pensées douteuses derrière la tête ? Au moins, il se reprenait en main et allait se changer. Par contre, il n’avait pas la décence de retirer son short hors de son champs de vision. Dès qu’elle le vit descendre à ses genoux, elle détourna le regard.


-« Putain ! T’es pas foutu de te cacher avant de faire ça ?! T’es pas croyable… »

Lorsqu’il fut changé, il annonça qu’il était fin prêt à se battre. Eh bien, ce n’était pas trop tôt ! Erïka n’attendait plus que ça. Elle avait hâte de se frotter à un adversaire plus puissant qu’elle. Elle le savait, elle ne pouvait pas le nier, sa force était supérieure à la sienne. Par contre, contrairement à lui, elle était souple, agile et avait assimilé diverses techniques de combat qui lui donnait un certain avantage. Elle n’avait pas besoin de frapper fort pour arriver à le mettre au sol. Il suffisait qu’elle frappe au bon endroit.

-« C’est pas trop tôt. Tu sais, y’a pas que ce que t’as dans le pantalon qu’il faut que t’entraine. En fait, vu ton allure, je crois que tu peux te permettre de passer au cerveau. Tu sais, le truc dont t’as tendance à oublier l’existence. »

La jeune femme le taquinait. Elle ne disait pas cela méchamment, loin de là. Elle savait à quel point Haron était obsédé par son corps et tout ce qu’il pouvait y faire avec. Elle, ce n’était pas du tout son cas. Elle avait plus important à penser, la majorité du temps.

Haron lui promettait de ne pas lui casser quoi que ce soit. Elle l’espérait bien ! Elle était une femme occupée, elle ne pouvait pas se permettre de trainer des blessures handicapantes qui changeront son mode de vie temporairement. De son côté, elle allait faire de même, c’est-à-dire, ne pas faire de mal à Haron. Il la sous-estimait probablement, mais elle, elle savait de quoi elle était capable. Ce ne serait pas la première fois qu’elle arriverait à casser un bras ou à donner un coup bien placé au niveau de la tempe. Son père l’entrainait dans l’optique de lui permettre de blesser ou mettre hors d’état de nuire des adversaires bien plus massifs qu’elle. Cela lui avait bien été utile à l’occasion, elle devait l’avouer.


-« J’espère bien, sinon tu vas devoir te taper mes dissertations à ma place. »

Attrapant ses gants de boxe, la jeune femme se prépara à combattre. Elle n’attendait que ça. Habituellement, politesse obligeait, les hommes la laissaient débuter l’affrontement. Cette fois-ci, elle avait envie de miser sur la défensive avant tout. Elle fera en sorte de pouvoir répliquer ici et là lorsque l’occasion se présentera. En laissant Haron taper en premier, elle avait l’occasion d’évaluer sa technique de combat, s’il en avait une. Erïka se plaça en position de combat, les bras placés devant elle.

-« Alors, tu bouges ton cul ? Je t’attends. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Lun 8 Sep 2014 - 23:35

Erika n'était pas non plus une petite nature et cela, Haron le savait déjà, seulement il savait aussi que malgré tout, s'il ne faisait pas attention, il pourrait emplafonner la jeune demoiselle très facilement, sa force physique, même en tant que simple humain étant particulièrement terrifiante, il se savait capable de bourrer comme une brute et d'enfoncer des portes par une simple charge, le tout à niveau humain, donc il lui fallait mesurer sa puissance avec Erika, il n'était pas question de lui faire mal non plus.

Dans la foulée, Erika ne semblait pas trop apprécier de voir le mutant bovin entièrement nu, pourtant Haron lui, n'y voyait aucun problème, il haussa les épaules.

- Genre, tu vas être choqué.

Une fois ressortit de sa cachette où il s'était rhabillé dans ses vêtements près du corps. Il se mit en position de combat, non pas celle d'un linemen, mais bien sa position de combat plus commune, celle du Haron des rues, le garçon voyous, cogneur et violent. Débout, campé devant Erika et pourtant, malgré sa basse notion d'art martiaux, semblait posséder un petit mouvement de jambe, s'appuyant successivement d'une jambe à l'autre comme pour préparer aussi bien une attaque qu'une défense voir une esquive, bien sur Haron n'avait pas de notions en ce qui concernait un style de combat complexe, cela venait surtout des nombreux combats qu'il avait mené au cours de sa vie, que ce soit contre des humains, ou contre d'autre mutant, ceux-ci n'ayant augmenté que depuis qu'il était entré à l'institut.

Il releva les bras devant lui, les bras du mutant étaient assez musclés et massifs, il est vrai que comparé à Erika, Haron pouvait être lent et peu habile, mais beaucoup le sous-estimaient au final, car beaucoup de voyous aujourd'hui, peuvent attester des réflexes d'Haron lorsqu'il doit protéger sa survie, des réflexes tout à fait humain cependant, simplement, le fait d'être en danger de potentiel mort lui donne une imposante poussé d'adrénaline et vous vous en doutez, casse-cou comme il l'était, Haron prenait un mali plaisir à mettre sa chance au défi, en laissant son pouvoir de côté conter des adversaire parfois de couteau à en faire pâlir plus d'un.

Il jaugeât Erika, respirant lentement, afin de pouvoir garder son sang-froid et maîtriser sa force, car même en humain, il y avait des risques de débordement de sa force physique avec Erika qui, même si elle n'était pas aussi fragile qu'on pouvait le penser, était tout de même une allumette comparé au fonceur de première.

- en ce qui concerne ce qu'il y a dans mon pantalon, t'en fait pas et pour mon cerveau, je me débrouille très bien. Si je puis permettre, Alex est encore mieux lotit que moi niveau entre-jambe massive, tu verrais son engin monstrueux.

Il avait parlé en effet des parties génital d'Alex, son amour premier, dans un but spécifique, déconcentrer Erika, même si elle était habile et surement rapide, Haron trouvait amusant de voir si elle allait se laisser perturber par l'idée d'Alex totalement nu, non pas qu'il partagerais Alex, mais juste pour la perturber et de toute façon, Erika était surement l'une des personnes avec qui il pouvait se permettre ce genre de plaisanterie.

Soudain, le jeune minotaure s'élança, sa jambe gauche propulsant son corps tout entier d'un coup sec pendant que l'autre pied se réceptionna plus en avant, servant d'appuis, alors que dans un torsion du torse, sa main droite attaqua la première sous la forme d'un crochet, la main grande ouverte, visant son flanc afin de la faire basculer sur le côté, normalement lorsqu'il faisant ce mouvement, c'était avec le poing ferment et avec une très grande violence dans le but de couper le souffle de l'adversaire voir lui briser une ou deux côtes dans la foulée, mais avec Erika, il tentait de la ménager, afin de ne pas lui faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Lun 6 Oct 2014 - 2:44

Bien sur que Erika tentait de le provoquer, Haron le savait, mais ça n'empêchait pas que ça le titillait un peu, remettre en doute ainsi la virilité de son louveteau. Cependant il ne se laisserait pas déconcerter aussi facilement que cela, tout comme il ne comptait pas offrir à Erika le plaisir de se croire supérieur juste parce qu'elle était suffisamment agile et rapide pour l'esquiver, car si elle pouvait esquiver, pouvait-elle vraiment lui faire des dommages ? La était la question.

- Ha bah... Désolé ma belle, c'est pas de ma faute si mister pic à glace est un micro-pénis.

Le tout avec un large sourire narquois aux lèvres, lorsqu'il s'agissait de se répondre par provocation, les deux semblaient tout aussi... Talentueux. Si elle voulait attaquer sur la virilité d'Alex, Haron n'avait qu'à lui renvoyer la balle avec son petit ami qu'était le mutant cryogénique, après tout, elle avait répondu par provocation, le jeune mutant bovin n'allait pas se priver pour jouer sur le même terrain.

Mais au final Erika ne se laissait pas déconcentrer par un jeu aussi simpliste, donc il était évident qu'il ne servait à rien de continuer sur le terrain, mais une chose turlupinait dans la tête d'Haron, esquiver, cela Erika semblait y arriver sans grand-peine, mais était au moins capable de faire ne serait-ce que chanceler le minotaure qui était pourtant reconnu pour sa puissance physique massive ?

- C'bien mignon tes pirouettes, mais à partir du moment où tu peux même pas endommager ton opposant... C'est aussi utile qu'un pansement sur une jambe de bois.

Même s'il la provoquait un peu, il disait aussi une vérité, si Erika pouvait esquiver Haron et lui tourner autour, lui faire subir le moindre dommage était une autre histoire, Haron était habitué à prendre des coups, ne serait-ce que par l'époque de son père, mais aussi par les nombreux combats de sa vie, ainsi que les combats qu'il continue à suivre à travers des moyens plus ou moins légaux.

Ne voulant pas la laisser respirer, il continua de lui lancer des assauts ou plutôt des tentatives de chope, mais il était évident qu'elle allait se contenter de l'esquiver, donc il lui fallait la fatiguer, car oui Haron jouissait d'une belle endurance, passer des matches entier à bourrier une ligne de défenseur tout aussi énergique que lui était un effort constant pendant les matches, de quoi rendre le jeune mutant de plus en plus endurant.

Cependant Erika tenta quand même un coup à la mâchoire avec ses gants en effet, Haron ne fut pas vraiment impacté, encore et pourtant, il n'usait pas de son pouvoir, ce qui aurait été abusif contre Erika. Tel une statue, la peau de la joue d'Haron bougeait naturellement du fait qu'un poing appuyait dessus, mais en lui-même, Haron n'avait pas bougé d'un centimètres. Cette fois, le sport n'avait rien à voir, mais bien le fait que prendre des coups, principalement au niveau du visage et de la tête, c'était une monnaie courante pour lui, entre les multiples opposants passés, les coups de barre de fer et les coups-de-poing avec poing américain, Haron en avait vu d'autres.

- ça aurait marché... Peut-être... Sur un anorexique au régime.

Il cherchait à lui titiller sa fierté, histoire de voir si elle pouvait faire mieux, car là, Haron trouvait le coup un peu faiblard, certes, c'était un combat amical, mais il fallait quand même qu'elle y mette du siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mer 12 Nov 2014 - 22:13

Erïka n’était pas stupide. Elle savait quel genre de technique fonctionnait sur elle pour la déconcentrer. Elle avait donc fait en sorte d’acquérir une certaine discipline qui lui permettait d’ignorer en majeure partie les commentaires idiots ou blessants fait à son égard ou envers ses propres. Elle pouvait encaisser les insultes sans problème, mais elle détestait qu’on s’en prenne à ceux auxquels elle tenait. Malgré tout, elle tentait de ne pas écouter Haron. Elle devait rester concentrer sur ce qu’elle faisait, soit esquiver les coups qui fusaient en sa direction.

Haron prétendait que ses petites acrobaties étaient bien inutiles. Il avait à moitié raison. Certes, elle s’épuisait beaucoup, mais son but était de faire de même avec son opposant et également de le déconcentrer. Elle voulait qu’il s’attende à de la défense, des gestes servant à bloquer ses coups, à la même petite routine, jusqu’à ce qu’il baisse sa garde. Il suffisait de quelques secondes d’inattention pour qu’Erïka arrive à le toucher.


-« Il faut savoir être patient, you know. Il faut attendre la meilleure occasion possible pour frapper. Par contre… » Elle reprit son souffle entre deux mots. « … mon but n’est pas de te blesser ou de tenter de te faire du mal. »

La jeune femme n’attaquait que peu, mais elle avait une raison : elle ne pouvait pas avoir d’impact sur son adversaire. La seule solution qu’elle avait pour avoir une certaine emprise sur lui était de le faire chuter. Le frapper n’allait rien changer, elle en était persuadée. Il était fort, solide et il en avait vu d’autres. Lorsqu’elle arriva à le toucher au visage de son poing ganté, elle constata qu’elle avait raison depuis le début : le coup l’avait laissé de marbre.

-« Et moi qui portait des gants pour ne pas t’abimer la gueule. Si tu y tiens, je peux changer ça. »

La petite provocation d’Haron fonctionna puisqu’elle jeta les gants un peu plus loin, sur le sol. Ses mains bandées pouvaient, à présent, frapper directement son adversaire. Par contre, ce n’était pas sans risque. Elle avait davantage de chance de se blesser. Malgré tout, elle s’en fichait. C’était à son tour d’attaquer.

-« Je vais t’épargner du bavardage inutile : je suis loin d’être aussi susceptible qu’avant. Je vois ta petite technique à des kilomètres à la ronde. Tais-toi et viens te battre. »

Erïka ne lui laissa pas le temps de venir à elle. Elle préféra attaquer. Elle se lança dans un enchainement de coups de poings, de pieds, tentant de ne lui laisser aucun répit. Par contre, à force de bouger, lancer des coups de pieds retourner en direction de son adversaire, elle commença à avoir de légers étourdissements. Elle finit par tomber au sol.

Couchée sur le dos, elle prit le temps de respirer pendant quelques secondes. Puis, elle se redressa, envoyant dans un élan ses jambes par-dessus sa tête pour se remettre sur les pieds avec une jolie pirouette arrière. C’était classe, mais c’était davantage épuisant. Maintenant, elle le regrettait. Par contre, elle refusait de voir la fin de ce combat. Elle se plaça en position, prête à reprendre l’affrontement.


-« Allez, ramène ton cul, j'ai loin d'en avoir terminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Sam 27 Déc 2014 - 0:07

Ricanant un peu, Haron prit quand même une posture un peu plus sérieuse, le but n'était pas d'humilier Erika, d'ailleurs il s'assura de descendre son pouvoir au zéro, il savait que les coups d'Erika ne lui ferait pas grand mal, mais il devait lui montrer que malgré sa grosse carrure, en tant qu'humain, Haron savait faire autre chose que d'encaisse.

- Très bien, je vais te faire bouger un peu, juste pour le plaisir de voir ta poitrine rebondir au rythme de tes mouvements.

Lui avait-il dit avec un sourire moqueur, après tout, même si il était en couple, rien ne l'interdisait de regarder de belles choses. Il fléchit ses jambes et plaça ses bras en face de lui, ses poing était instinctivement placé devant lui, il ne comptait pas vraiment attaquer, mais il devait donner une impression d’offensive. Lorsqu'Erika lui fit comprendre que les provocation n'allait pas fonctionner, Haron fit un grand pas en direction d'Erika pour lui faire un coup de chaud et la forcer à attaquer, il utilisa un contre dont il usait normalement contre les attaques au couteau, il lui chopa le bras et donna un coup de coude, léger mais suffisamment pour lui électriser le bras d'Erika et la repoussant avec l'autre bras.

- Bah alors? Tu t'attendais pas que j'ai moi aussi de la théorie, tu sais dans les rues quand on fait attaquer au couteau souvent, forcément on apprend naturellement comment s'en débarrasser.

Il voulait voir la réaction d'Erika, l'expression de ses yeux à découvrir qu'Haron n'était juste un gros bourrin au final, qu'il savait utiliser son organe cérébrale et pas seulement sa queue. Il sautillait en face d'elle, certes il ne savait pas faire des prise complexe de jiu-jitsu ou autre art martial compliqué,m ais il savait réagir de la bonne façon contre certaine armes.

- Aller, je veux voir combien tu tien.

Il avait un ton volontairement moqueur et provocateur, il aimait cela, il savait que même si elle ne le montrait pas, ça devait la stimuler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Mar 13 Jan 2015 - 0:47

Haron avait beau changé sur certains aspect au fil des années, mais on pouvait le reconnaitre facilement à ses commentaires empreints de doubles sens. Erïka avait appris à l’ignorer avec le temps, mais elle devait admettre qu’il était parfois trop tentant de lui répondre. En ce moment, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Il faisait un commentaire sur sa poitrine qu’il pourrait observer se balancer au rythme de ses mouvements. Il ne savait pas ce que c’était que d’être une femme sportive, lui. C’était douloureux à la longue et très encombrant de sentir sa poitrine bouger ici et là, surtout lorsqu’il était question de course à pied ou de sport de combat. Erïka devait avouer qu’elle avait de la chance de ne pas être autant incommodée que d’autres femmes possédant des seins plus imposants.

-« Tu sais, c’est pour éviter ça que les soutifs de sport ont été inventé. »


Erïka avait opté pour l’attaque plutôt que la défensive, cette fois-ci. Bien sûr, cela n’allait pas du tout l’empêcher de devoir encaisser quelques coups, aussi minimes soient-ils. Haron ne frappait pas avec une force excessive, mais le seul fait d’arriver à frapper exactement au bon endroit et d’atteindre les nerfs du bras de la jeune femme obligea cette dernière à reculer de quelques pas. Elle devait attendre que la décharge en question se calme et que les picotements qu’elle ressentait dans le bout des doigts s’estompent afin d’être en mesure de répliquer à son tour.

-« Tu penses être le seul à avoir vu des trucs moches dans la ville ? Tu n’as pas vu comment j’arrive à envoyer quelqu’un au sol en un temps record encore. L’autodéfense ça me connait. »

La jeune femme n’était pas étonnée d’entendre qu’Haron avait déjà été menacé et attaqué au couteau. Ça pouvait arriver à n’importe qui dans cette ville. Cependant, vu sa capacité à s’attirer des ennuis et à se battre avec n’importe qui c’était un risque qu’il prenait à tous les coups. Il était difficile de deviner si un adversaire se baladait avec un couteau dans ses poches ou un revolver derrière son dos.

Puisqu’Haron attaquait, elle tentait d’éviter. Elle essayait d’analyser sa technique de combat et de prévoir ses prochains coups. Cependant, elle devait avouer qu’il était bien plus simple de sous-estimer une personne de sa connaissance plutôt qu’un parfait inconnu. Avec ce dernier on avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire alors qu’en se mesurant à un adversaire connu il était plus simple de se fier sur le jugement qu’on lui portait. Cela pouvait attirer de bien mauvaises surprises.

Puisqu’Haron voulait voir ce dont elle était capable, elle comptait lui faire une démonstration de ce qu’elle savait faire. C’était d’ailleurs le moment idéal de tester cette technique qu’elle avait appris quelques mois plus tôt sur une personne qui avait une masse musculaire nettement supérieure à la sienne. Elle allait donc faire en sorte d’attraper le bras d’Haron, puis lui donner un coup sec derrière les genoux tout en pivotant derrière lui afin de pouvoir maintenir son bras coincé dans son dos. Il fallait simplement qu’elle soit précise dans l’exécution de ses mouvements et qu’elle agisse rapidement.

Elle bougeait légèrement, à gauche, à droite, s’avançant parfois vers lui pour faire mine de l’attaquer, reculant l’instant d’après pour éviter d’être touchée. Puis, lorsque le moment s’annonça être le meilleur, elle se jeta rapidement vers lui dans l’intention de lui faire cette prise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Sam 31 Jan 2015 - 20:15

Quoi de plus amusant que d'enquiquiner une amie sur ses atouts physique, que le jeune mutant ne ratait jamais. Elle faisait remarquer qu'en effet les soutient gorge avaient été inventé dans cet objectif afin d'éviter ce genre de problème, mais bon, comme dit plus tôt, ce genre de problème n'était pas un si grand problème pour Haron, même si il était en couple. Affichant un sourire narquois, il était facile de deviner à quoi il pensait. Ne trahissant jamais sa nature tendancieuse.

- J'y vois aucun problème moi perso... Tu devrais même rester totalement torse-nu, comme ça t'aurais un avantage élevé en terme de déconcentration de l'adversaire.

Et surtout en terme de pouvoir se rincer l'œil, comme le bon obsédé qu'il était, son attirance physique pour Erika n'avait jamais disparu et ce n'était pas prêt d'arriver, la belle jeune femme blonde n'y pourrait assurément jamais rien, le jeune mutant bovin, avait et aura toujours une envie intérieur de sa beauté.

Mais l'heure n'était pas à la plaisanterie et à penser avec son entre-jambe, enfin... Cela était bien plus facile à dire qu'à mettre en pratique sur l'instant, Haron devait se l'admettre, son regard avait une légère tendance à se perdre sur les arguments de son amie, argument dont-il jalousait, même s'il était heureux avec Alex, le mutant cryogénique de pouvoir profiter du corps divin d'Erika. Il arrivait, cependant, à se concentrer suffisamment pour ne pas laisser trop d'ouverture à Erika, déjà qu'il tentait de ne pas la brutaliser, connaissant sa force, il avait peur de soudainement lui faire vraiment mal, même si Erika était devenu forte et savait se défendre, son caractère pouvait assurément lui faire oublier un détail très important, Haron était incroyablement fort et pouvait lui briser un os si il y allait trop fort.

- J'en doute pas, je dis juste que j'ai l'habitude des situations de merde. Combien de fois avant j'ai été coincé dans des ruelles par près voir plus de dix gars en même temps pour rentrer chez moi la gueule en sang et... 'Fin voilà quoi.

Haron avait soudainement stoppé sa petite histoire, ayant senti qu'il allait aborder un vieux sujet qu'il souhaitait mettre aux oubliettes, la façon dont se père l'avait traité autre-fois, il était hors de question pour Haron de parler de ça à quelqu'un d'autre.

Alors que leur petit échange dévoilait les techniques de chacun, Erika montra une prise dont-il connaissait bien l'efficacité, ayant déjà été attrapé grâce à cela, il avait développé un moyen de s'en échapper, bien qu'elle comportait un risque, inutile de booster sa force cependant, ce n'était qu'un échange amical, mais quand même, Erika était diablement rapide, en un rien de temps comparé à d'autre, elle était passé derrière lui et avait chopée son bras et le lui avait bloqué dans le dos.

Avec sa force, il aurait pu ramener son bras à sa place en entraînant Erika avec comme une feuille, mais ça n'aurait pas été sympathique et bon pour le moral d'Erika de voir sa prise se faire mettre au tapis comme si de rien n'était, il préférait donc utiliser sa petite technique de dégagement, même si elle comportait le risque de s'auto-déboîter l'épaule. Même s'il était fort, il devait reconnaître que cette prise était fichtrement agaçante.

Erika avait surement sentit qu'Haron avait soudainement placé son bras et son épaule de façon bien spécifique après sa prise. La jeune fille avait plus de force qu'elle n'en avait l'air et ça plaisait au jeune homme, mais elle n'aurait ni la force, ni le temps de se dégager de la alors que son opposant amical fit un brutal recul se projetant légèrement en arrière, de façon à finir allonger sur le sol en écrasant Erika de son poids, si tout se passait bien, son coude allait un peu racler le sol sans autre dégâts.

Cependant, quelque chose vint poser problème, un élément qu'Haron n'avait pas pris en compte. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'homme aux cheveux long avaient complètement oublié la poitrine d'Erika, n'ayant pratiqué que cette technique qu'avec des hommes, il avait oublié de prendre ce facteur en compte. Haron eu le déclic en sentant son bras glissé sur les seins d'Erika, mais dans le mauvais sens, au lieux d'aller vers son ventre comme prévu, les arguments de la jeune fille avaient forcé son bras à aller dans l'autre sens et vu la situation, même sa super force et résistance n'y pourrait rien, en à peine une seconde son idée avait viré à la catastrophe.

Un craquement retentit dans la pièce, un craquement particulièrement fort, la jeune fille avait assurément entendu le bruit. Haron s'était totalement disloqué l'épaule. IL ne cria pas, mais il se dégagea bien vite en roulant sur le côté avant de se prendre l'épaule, grognant et râlant de douleur, son bras était particulièrement remonté, même pour un dur à cuire comme le colosse qu'il était, on pouvait aisément voir qu'il s'était vraiment fait mal, il serrait les dents les yeux fermé en se tenant l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Jeu 26 Fév 2015 - 5:14

Erïka ne mentait pas lorsqu’elle disait qu’elle attirait les ennuis comme un véritable aimant. Elle ne faisait rien, la majorité du temps, pour que les emmerdes s’accrochent à elle comme un chewing-gum sous une chaussure. Certes, elle ne pouvait nier que parfois le seul fait d’ouvrir la bouche pour jouer les insolentes ne jouait pas particulièrement en sa faveur. Elle avait bien souvent provoqué des gens de cette façon quoi que peu d’entre eux aient eut un tempérament suffisamment enflammé pour en venir aux poings.

Si Erïka avait l’habitude de monter des gens contre elle, Haron était un véritable maitre en la matière. Il avait eu des problèmes assez graves pour s’attirer les foudres d’un groupe d’homme, carrément, qui ne s’étaient jamais gênés pour lui donner une leçon, à ce qu’elle pouvait comprendre. Parfois certaines personnes subissaient cette situation contre leur gré. D’autres, par contre, cherchait ce genre d’ennuis. Cela avait-il était le cas d’Haron ? Vu le tempérament qu’il avait à son entrée à l’institut – ou du moins de ce qu’elle se souvenait du passé – il aurait pu provoquer lui-même cet enchainement d’événements qui l’avait mené à se faire battre par un groupe largement plus nombreux que ce qu’il pouvait gérer. Pitié ? Compassion ? Erïka ne ressentait rien de cela à son égard. Elle se disait qu’il n’en voudrait pas, de toute façon. Il fallait assumer ses propres choix, ses erreurs afin d’avancer. Vu la façon dont Haron avait changé au fil du temps elle était persuadée qu’il avait probablement laissé tomber ces combats de rue futiles. Jusqu’à quel point pouvait-on prétendre connaitre une personne ?

Bien que le combat de rue ne possédé pas vraiment de technique clairement établie, il s’agissait tout de même d’une façon de se battre. Bien des gens avaient commencé de cette façon avant de se perfectionner. Erïka, elle, s’était tournée vers la boxe. Elle en pratiquait depuis plus de quatre ans, à présent. Par contre, elle avait diminué la fréquence de ses entrainements pour tenter d’apprendre d’autres styles de combat. Elle avait opté pour l’apprentissage de techniques militaires que son père lui-même lui enseignait. Ce qu’elle avait besoin était de se défendre et d’arriver à échapper aux griffes de l’ennemi. Vu sa frêle constitution malgré les muscles qu’elle s’était forgées avec le temps elle ne pouvait compter sur sa force de frappe. C’était là qu’elle complétait Haron. Lui, il pouvait réellement faire mal. Elle, elle devait user de techniques multiples et de son agilité pour toucher les points faibles du corps humain.

Peu importe à quel point une personne pouvait être entrainée les accidents arrivaient parfois sans prévenir. Ce fut le cas de ce combat qui se termina d’une brusque façon. Haron réussis sa prise sur Erïka, à quelques détails prêts. Sa main glissa sur la poitrine de la jeune femme et de son épaule émana un bruit sourd. Erïka, déstabilisée, tomba au sol, mais se rattrapa bien vite avec une roulade afin d’éviter de se faire mal lors de la chute. Elle resta assise sur les fesses alors qu’Haron grognait de douleur.


-« This is karman, man. » Commenta Erïka avant de daigner bouger.

La jeune femme s’avança à quatre pattes jusqu’à Haron afin de regarder son épaule. Elle n’avait aucun questionnement quant à la nature de la blessure. Il s’était disloqué l’épaule et ça n’avait rien de très enviable. Soit il s’agissait d’une manœuvre du karma pour lui faire regretter d’avoir touché sa poitrine, soit c’était une erreur de technique qui lui faisait payer le prix d’un manque d’entrainement. La vengeance du karma lui semblait bien plus probable.

-« Attend, je vais t’aider à la replacer. C’est pas la première fois que je fais ça. »

Elle plaça doucement ses mains à proximité de l’épaule d’Haron, mais ne comptait pas y toucher sans son consentement. Elle ne voulait pas le faire souffrir davantage. De plus, l’orgueil mâle pouvait être très puissant, au point de le faire refuser une aide bienvenue. Erïka savait ce que c’était, elle avait le même fichu orgueil.

-« Tu t’es pas raté en tout cas… Tu tenais tant que ça à me toucher le seins ? Il suffisait de demander, hein ! » Fit-elle pour tenter de détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Ven 6 Mar 2015 - 1:46

Pour une fois, le jeune mutant n'avait pas eu pour objectif de lui tripoter la poitrine, même si l'idée lui aurait sans doute énormément plus, après tout, malgré le fait que physiquement, Haron devenait de plus en plus adulte, sa mentalité restait assez net, il restait un homme dont les hormones était constamment active.

Regardant Erika l'aider à se remettre l'épaule en place, bien qu'il était un sacré solide, il n'empêchait que la douleur était vive dans ce genre de cas là, une épaule déboitée, ce n'était pas rien. Erika remarqua qu'en effet, il s'était particulièrement réussi sur ce coup-la.

- Merci... J'avais remarqué. Hnnnnn, putain que ça fait mal cette merde.

Il laissa Erika lui prendre le bras pour lui replacer tranquillement l'épaule, la douleur vive de l'os se replaçant à sa place le fit grogner de douleur, mais par fierté, il tint bon et serra les dents pour ne pas crier de douleur. Les muscles de son bras se contracter d'un seul coup, la sensation électrisa le membre supérieur du garçon, donnant une impression courte, mais intense, que ses veines s'embrasaient.

Posant sa main sur l'épaule encore douloureuse, mais tout de même dans un bien meilleur état. Il fit quelques moulinets de bras pour se dégourdir l'épaule. En attendant, Riri lui fit une petite remarque sur le fait de lui toucher les seins, ce à quoi il répondit honnêtement.

- tu vas avoir du mal à me croire, pour une fois, j'avais même pas pensé à tes seins. C'est une technique que j'ai pour se défaire de la prise que tu as faite, d'ailleurs je pourrais te montrer comment on fait. Seulement... J'ai... oublié que ta poitrine allant faire glisser mon bras dans le mauvais sens.

En effet, il avait oublié ce détail, ce qui lui fut fatal il y a quelques instants. Cependant, Erika ne pu s'empêcher de lui faire une petite plaisanterie, amusante certes, qui ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Un sourire s'affichant aux lèvres, il émit un petit rire. Soudain, il attrapa par surprise chaque globe de la poitrine d'Erika, moelleux et ferme, resserrant l'emprise de ses doigts et de ses paumes de mains autour des objets de ses fantasmes les plus profonds.

- Proposé aussi gentiment, ce serait criminel de dire non à ton corps de déesse.

Un grand sourire affiché et les mains profitant de ce dont il rêvait depuis longtemps, même s'il aurait souhaité bien plus que cela au fond de lui, d'ailleurs, il pouvait se poser la question, s'il avait ne serait-ce qu'une occasion d'avoir le corps d'Erika ne serait-ce qu'une nuit, sachant qu'il est en couple avec Alex, serait-il capable de rester fidèle et se refuser à elle ? La question se posait en effet.

Pour la suite, il savait qu'Erika risquait de lui mettre un coup dans l'épaule, mais la connaissant, il savait qu''il y avait une chance qu'elle repousse ses mains et lui fasse une remarque acerbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Jeu 9 Avr 2015 - 4:41

Lorsqu’on s’entrainait il y avait toujours un risque de se blesser, que l’on soit un professionnel ou non. Erïka se retrouvait bien souvent avec les jointures en sang lorsqu’elle ne prenait pas la peine de mettre des gants pendant ses entrainements. Heureusement, ce genre de blessure guérissait assez rapidement pour que ce soit de l’histoire ancienne. Dans le cas d’Haron, les choses étaient un peu différentes. Une manœuvre en partie ratée et une mauvaise chute lui ont valu de se déboiter l’épaule. C’était douloureux, mais heureusement ce genre de blessure se rétablissait rapidement. Par contre, il y avait un prix à payer pour cela.

Erïka s’agenouilla à côté d’Haron afin de l’aider à se replacer l’épaule. C’était le moins qu’elle puisse faire pour l’aider. Elle allait y aller lentement afin de ne pas aggraver son cas, mais comptait la replacer assez rapidement pour ne pas le faire trop souffrir. C’était toujours plus facile à faire lorsqu’il n’était pas question de notre propre corps. Une fois l’épaule d’Haron remplacée, la jeune femme le laissa tranquille se remettre de la douleur.

Afin de lui faire oublier à quel point une épaule fraichement déboitée pouvait faire mal, Erïka décida de plaisanter sur la situation afin de la rendre bien moins dramatique qu’elle semblait l’être. Par accident Haron lui avait touché la poitrine, mais ce genre de chose pouvait arriver au cours d’un combat et la jeune femme ne s’en offusquait pas. Au contraire, elle se moquait gentiment de son ami en lui signalant qu’il aurait pu simplement lui demander de toucher ses seins plutôt que de se blesser pour cela. Apparemment, il n’avait même pas pensé à cela sur le coup. Il avait juste tenté une prise qui aurait mieux fonctionné contre un adversaire masculin. Le bon côté était qu’il pensait maintenant à autre chose que son corps… ou presque. Elle ne pensait pas qu’il allait vraiment tenter le coup. Surtout pas maintenant.

Sans gêne, Haron attrapa ses seins entre ses mains. L’air à la fois mi outrée, mi surprise, la jeune femme le regardait la bouffe ouverte, ne sachant quoi dire. Il lui fallut quelques secondes pour sortie de son inertie. Elle se mit à taper les mains d’Haron comme une gamine qui tentait pitoyablement de se défendre, avant de lui donner un léger coup de poing sur son épaule endolorie.

-« I can’t believe you did that! »

Erïka posa les mains sur sa propre poitrine comme si cela pouvait la protéger. C’était la dernière fois qu’elle faisait une blague de ce genre à Haron. Bien sûr, elle n’était pas en colère contre lui, elle avait simplement été surprise. Elle s’en remettait déjà, d’ailleurs. Heureusement, personne n’avait assisté à ça ce qui lui évitait de devoir expliquer la situation afin d’éviter que de fausses rumeurs ne démarrent. Ce genre de chose se propageait très rapidement dans des établissements comme celui-ci. Elle n’avait pas envie d’alimenter les ragots.

-« Désolé de te décevoir, mais le corps de déesse a déjà une paire de main habile pour s’occuper de lui. Toi, t’as pas une autre paire de boule que tu peux tripoter ? » Fit la jeune femme avant de se lever.

Puisque sa bouteille d’eau était vide, elle se dirigea vers la fontaine dans le coin de la pièce afin de s’hydrater un peu. Cela lui faisait le plus grand bien. Elle jeta un bref coup d’œil à l’horloge sur le mur afin de constater que le cours de Bobby était pratiquement terminé. Elle allait devoir quitter la salle sous peu, à moins qu’il ne vienne la rejoindre ici en constatant qu’elle ne se trouvait pas dans leur chambre. Pour l’instant, la jeune femme décida de passer quelques minutes de plus avec Haron.

-« Je crois qu’on peut s’entendre sur le fait que l’entrainement est terminé pour aujourd’hui. C’était sympa. Vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haron Karzen

avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 25
Localisation : Institut

Fiche Tecnhique
Metier: Gérant d'un magasin d'instrument/Boxeur en ligue amateur
Age : 21 ans
Nationalité : américain

MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   Ven 15 Mai 2015 - 19:21

L'épaule d'Haron lui faisait déjà bien moins mal, mais il devait admettre qu'il ne s'était pas vraiment pas loupé sur ce coup-la. Il tiendrait à l'avenir compte de la poitrine délicieuse et opulente d'Erika à l'avenir, ce qu'il avait déjà commencé à faire. Sans entrer dans les détails, le jeune mutant bovidé, malgré sa vie de couple, avait toujours une profonde envie de posséder le corps parfait de la jeune femme, ne serait-ce qu'une nuit.

Le problème, même s'il ne l'admettait pas, c'est qu'avec cette absence prolongé d'Alex, Haron avait un vice profond qu'il devait garder en état de frustration, le jeune homme était un nymphomane, addicte à la copulation, l'absence de son homme avait entraîné au fil du temps un sérieux manque pour Haron, mais il devait l'admettre, même si Alex était encore la, Erika était un cas spécial qui ravivait ses pulsions profonde, bien sur il ferait jamais de mal à Erika, mais, ses fantasme à l'égard de celle-ci était puissant.

Même si dans un certain sens il avait ça pour embêter Erika et rigoler, il l'avait aussi fait pour son propre plaisir personnel, ils n'étaient trop gros, ni trop petit, contrairement à certaine de ses ex-groupie, elle n'avait pas des obus grotesque de par la taille, à croire que la nature l'avait doté de forme parfaite et irréprochable, il n'y avait rien à reprocher à son physique.

Ses doigts d'ailleurs s'était amusé à remuer et ses main à légèrement masser alors qu'il ricanait comme un imbécile, profitant du contact de cette demoiselle qui semblait rester immobile pendant quelque seconde, seconde dont le jeune Karzen ne se priva pas pour profiter de chaque instant, il aurait même préféré que le vêtement ne vienne pas entraver ce contact.

Mais quand on y pensait on pouvait se poser une question, si jamais Haron se voyait une porte ouverte pour avoir le privilège d'avoir une relation plus intimes avec Erika, serait-il capable de se refuser à elle malgré sa situation amoureuse très sérieuse? Voila une question intéressante, Haron était vraiment amoureux d'Alex, mais en premier lieux, celui-ci n'était pas très présent et s'absentait souvent et de deux, Erika était toujours le plus grand fantasme d'Haron, il avait d'ailleurs longtemps énormément jalousé Bobby.

Puis enfin Erika le força à dégager ses mains pleine de doigts baladeur de sur ses seins, mais bon, chose était déjà faite, il avait pu palper cette poitrine dont il rêvait depuis si longtemps, mais au final, Haron venait plutôt de nourrir ses fantasmes et ses désir personnel envers elle.

- Ha bah moi je prend ce qu'on m'offre au pied de la lettre. commençât-il avant de recevoir une très belle remarque de la part d'Erika, Peut être.. Mais les tiens sont plus gros et plus agréable et je te parie que mes mains sont encore plus habile que n'importe quelles autres, agrougrouuuuum.

Dit-il en agitant les doigts les mains levé comme une caricature de méchant de dessin animé un grand sourire de crétin satisfait de sa plaisanterie foireuse. Heureusement qu'Erika connaissait cette part de lui, au-delà de l'homme au caractère volatile et parfois impulsif.

La dessus Erika décida de se lever, ce qu'Haron fit bien vite derrière, seul un petit problème persista, réprimant avec talent un grognement mêlé à un petit gémissement de désagrément... Et oui, le fait de toucher la poitrine parfaite d'Erika, le retour de l'érection maudite. Une fois de plus, dans son short, mais cette fois affublé d'un boxer, il tira la tête typique d'un homme dont la poutre avait râpé le mur avec sa tête. Son corps frémit et trembla, il réussit à se lever et a rattraper Erika, faisant du mieux qu'il pu pour marcher normalement et n'afficher aucune trace des sensation qui oscillait entre la douleur et le plaisir, même sa voix fut maîtrisé.

- Si tu veux oui... Tu veux qu'on fasse un truc pour passer le temps?

Terminât-il en reprenant son chandail qui une fois enfilé, moulait parfaitement les formes, elles aussi, parfaite du mutant, ses muscles saillant et magnifiquement dessiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-lagoon-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit échange amical (PV: Erika-chou)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit échange amical (PV: Erika-chou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit bisou mon chou?
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: L'Institut Xavier :: Partie Supérieure :: Le Gymnase-