X-Men : Sentinel Project

Entrez dans un univers où l'homme est à l'aube de son évolution ! Image 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Other Side [Ryan Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: The Other Side [Ryan Smith]   Lun 21 Juil 2014 - 6:33

"There's a light and a darkened road
There's a night and a fading hope
There was a dream that once was mine
But now it seems it has passed with time"
The Other Side - Sirenia

Erïka souleva doucement la tête. Depuis combien de temps s’était-elle assoupie ? Elle étira doucement son bras afin d’attraper son téléphone cellulaire. Elle y jeta un coup d’œil pour constater que seulement vingt minutes s’étaient écoulées. La jeune femme poussa un léger soupir. Elle devait se remettre au travail. Devant elle, plusieurs ouvrages étaient étalés sur une grande table rectangulaire. Elle prenait la place pour quatre personnes, ne se gênant pas pour profiter de tout l’espace à sa portée. Un dictionnaire était ouvert à la définition du dernier mot qu’elle avait recherché. Un carnet posé devant elle contenait de nombreuses notes griffonnées de sa main. Juste à côté un ouvrage entièrement écrit en latin, accompagné de quelques images pour agrémenter le texte.

Ce n’était que le début de l’après-midi, mais la bibliothèque était tout aussi déserte que lorsqu’elle y était arrivée, ce matin. Elle avait terminé ses devoirs, puis les avait rangés dans son sac, posé sur la chaise à ses côtés. Puisqu’elle n’avait rien à faire, elle avait fait le tour des rayons. Elle était tombée sur la section des langues étrangères où elle avait parcouru les ouvrages présents des yeux. Peu à peu, elle se souvint de cette nuit où l’institut avait été envahi par les ombres. Elle se questionna sur Ptolémé, sur ce qu’il était vraiment, sur quel genre de langue il pouvait bien parler. Elle se demanda si elle pouvait trouver quelque chose à ce sujet dans les bouquins.

Erïka était passée dans le rayon histoire et y avait pris quelques bouquins sur l’Égypte. Depuis, elle n’avait plus quitté sa table. Elle restait là, assise à prendre des notes et tenter de percer le mystère de Ptolémé. Le temps s’était écoulé sans qu’elle ne le voie passer. À un moment, elle eut une petite baisse d’énergie. Elle ferma les yeux, l’espace de quelques secondes. Visiblement, elle avait dormis plus que quelques secondes.

Finalement, il serait peut-être temps qu’elle quitter la bibliothèque. Ses recherches ne menaient pas à grand-chose. Elle avait l’impression de tourner en rond depuis le début. Tournant négligemment les pages d’un des nombreux ouvrages historiques posés sur la table, la jeune femme tomba par hasard sur la photographie d’un petit égyptien qui ressemblait fort bien à Ptolémé. Erïka avait peut-être une piste. Rien qu’avec cette image et le texte qui l’accompagnait, l’adolescente regagna toute l’énergie, la curiosité et la fascination qui l’avait habitée au début de ses recherches. Motivée, en pleine forme, elle décida de se dégourdir les jambes afin de se réveiller pleinement.

Erïka retourna dans le rayon des livres d’histoire et y rangea les ouvrages qui lui avaient été inutiles. Elle parcouru l’étagère depuis la première tablette, observant chaque couverture, désireuse de trouver davantage d’information sur le sujet qui l’intriguait. Elle attrapa l’un d’entre eux, l’ouvrit à l’index et posa son dos contre l’étagère pendant qu’elle feuilletait le bouquin. Si elle avait de la chance, la bibliothèque allait rester tout aussi déserte pour le reste de la journée. Elle pourra ainsi poursuivre tranquillement ses recherches sans se faire emmerder par qui que ce soit.

Pourtant, depuis le temps, Erïka devrait savoir qu’elle n’avait jamais ce genre de chance…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Lun 28 Juil 2014 - 5:27

Peut-être qu'Erïka n'allait pas avoir la chance d'être seule, mais la compagnie dont elle allait profiter valait bien tous les instants de solitudes... euh... ça sonnait bien dans mon crâne d'accord !

Ryan, fidèle coureur de jupons, séducteur sans scrupule, barman attentionné et minutieux... s'était trompé de portes. Bon d'accord, à sa défense, une magnifique femme était en train de l'embrasser en le faisant pénétrer (rien de louche) dans la bibliothèque. Était-ce une employée ? Sans doute, puisque dès son entrée, une autre dame vint la voir en la forçant à arrêter ces séances de baisers publiques pour lui dire de reprendre son poste et qu'elle avait du retard. Celle-ci jeta d'ailleurs un regard haineux au barman qui se contenta de hausser les épaules et de continuer à marcher dans la bibliothèque, pour se donner une constance.

Mais voilà, Ryan n'en avait rien à faire des bibliothèques ! Pratiquement vide en termes de matériel pornographique, l'idée de rester là à regarder des photos de pierres et apprendre que l'image provenait du Vénézuela ne l'intéressait pas du tout. Mais bon, question de faire croire aux gens qu'il se dirigeait exactement là où il le désirait, il s'enfonça dans une section plus reculée, se demandant où donc pouvait-il trouver les toilettes...

Et tomba sur une allée occupée. Eh oui, pas juste une table, une allée. En fait, la table qu'il regardait comportait sans doute une bonne douzaine d'ouvrages, tous portant sur des sujets pour le moins ennuyeux. Ryan eut le temps de reconnaître une photo d'égyptien, et s'imagina sans problème le reste des recherches. Ça ressemblait à un travail étudiant pour une université quelconque. Mais bon, comme l'étudiante était bonne à croquer...

Erika feuilletait un énième ouvrage que le barman ne prit pas le temps de regarder. Il la reconnut tout de suite, surtout qu'il la connaissait intimement.... bon pas elle directement, disons son frère surtout... mais c'était tout comme ! S'approchant donc sans gêne, il posa son doigt sur le dessus de l'ouvrage, le descendant de quelques centimètres pour pouvoir regarder la jeune femme dans les yeux... et laisser son pouvoir agir naturellement.


-Quel genre de travail peut te forcer à regarder autant d'ouvrages ? Ils connaissent pas internet à ton école ?

Ce n'était pas dit sur un ton insultant, il cherchait simplement à la faire sourire. Le barman ne se gêna pas pour regarder ce qu’elle faisait de plus près, saisissant l’un des ouvrages pour le lire… enfin, tenta-t-il de le lire, lorsqu’il constata que le tout était écrit en latin. Parce qu’elle lisait couramment le latin en plus ? Reposant l’ouvrage comme il l’avait trouvé, il se fit une petite place sur la table pour s’y asseoir, puis ajouta, en pointant du doigt la photo :

-Tu fais des recherches sur quoi ? Certainement pas sur les beaux mecs égyptiens en tout cas.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Lun 28 Juil 2014 - 6:29

Erïka était plongée dans une lecture passionnante. N’importe qui pourrait trouver les livres d’histoire ennuyeux, mais elle, elle les adorait. Ils avaient tant de choses à raconter, tant de faits inexpliqués à travers les siècles. Il y avait des questions qui restaient sans réponses, des mystères qui persisteront à jamais à travers les âges. C’était intéressant de connaitre son passé, ce que ses ancêtres avaient accomplis et de constater à quel point l’être humain répétait encore et encore les mêmes erreurs sans même en tirer une leçon.

Certaines personnes, d’ailleurs, auraient bien besoin de recevoir une leçon. Qui était l’imbécile qui osait la tirer de sa lecture ? Elle fronça les sourcils de mécontentement alors qu’un homme abaissait doucement son bouquin dans le but d’attirer son attention. Erïka leva la tête et croisa le regard de son interlocuteur. Doucement, son regard s’adoucie, tout comme ses traits. Elle referma son livre d’un coup sec sur le doigt de l’homme qui s’adressait. Elle l’avait déjà vu, il y a longtemps, à l’institut. Comment s’appelait-il, déjà ?


-« N’importe quel imbécile peut écrire ce qu’il veut sur internet, de nos jours. Je trouve que les livres sont plus intéressants, plus détaillés et ils sont plus plaisant à feuiller qu’une vulgaire page web. À te voir, tu es clairement le genre de personne qui userait de Wikipédia plutôt que de trainer dans le coin, je me trompe ? »

Elle lui lança un petit sourire malicieux. Elle adorait avoir raison et, surtout, avoir le dernier mot. Si elle avait souhaité faire ses recherches sur Internet, elle l’aurait fait. Cependant, elle préférait se fier à des livres écrits par des chercheurs sur le sujet qu’elle étudiait. Elle avait besoin des données les plus claires et précises possible, pas un tas de conneries écrites par le premier imbécile venu sur une page Wikipédia.

Elle passa aux côtés de Ryan afin de rejoindre sa table, livre en main. Elle n’était pas en colère contre lui. Plus maintenant. À quoi bon se frustrer pour si peu ? Il pouvait bien lui parler et lui tenir un peu compagnie, non ? Ses recherches allaient attendre, elle avait envie de discuter et de profiter de la présence de cette homme. Ryan. C’était ça son prénom, non ? Elle n’en était plus certaine.

Ryan jeta un coup d’œil à l’un des bouquins ouverts sur la table. Il était plutôt évident qu’elle étudiait l’Égypte ancienne. Cependant, contrairement à ce que n’importe qui pourrait croire, elle ne le faisait pas parce qu’elle en avait l’obligation. Elle le faisait pour sa propre culture et pour satisfaire sa curiosité. Ça, peu de monde pouvait le comprendre.


-« Tu l’as dit, je fais des recherches sur l’Égypte. Par contre, on ne peut pas dire qu’ils étaient très séduisants les mecs de l’époque. Tu vois celui-là ? » Elle s’assit sur le bord de la table, du côté de Ryan, puis lui pointa l’image d’un petit Égyptien en pagne affichée dans l’un des bouquins. « Il s’agit d’un pharaon égyptien qui a vécu il y a des siècles de ça. Il est le premier de la grande lignée des Ptolémé. Il fait partie de la dynastie des Lagides. Par contre, ça, je doute que tu puisses le savoir, à moins que tu ne sache lire le latin ? »

Doucement, Erïka attrapa le livre et le plaça sur ses cuisses. Elle commença à lire quelques lignes afin de pouvoir compléter ce qu’elle venait de dire par d’autres informations pertinentes. Elle avait encore un peu de mal à comprendre certains mots – pour ne pas dire que la majorité lui était quasiment inconnue – mais elle savait reconnaitre les différentes tournures de phrase, ce qui était un excellent début. Bloquant sur un mot important qui faisait partie d’une phrase qu’elle souhaitait déchiffrer, elle tendit la main afin d’obtenir le petit dictionnaire placé un peu plus loin.

-« L’idée que tu restes en ma compagnie me plait bien, mais rend toi utile, au moins. Passe-moi le dictionnaire latin français, juste là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 30 Juil 2014 - 4:38

-« N’importe quel imbécile peut écrire ce qu’il veut sur internet, de nos jours. Je trouve que les livres sont plus intéressants, plus détaillés et ils sont plus plaisant à feuiller qu’une vulgaire page web. À te voir, tu es clairement le genre de personne qui userait de Wikipédia plutôt que de trainer dans le coin, je me trompe ? »

-Quand j’ai vraiment besoin de recherche, ouais je passe par Wikipedia, et je n’y vois aucun mal.

Mais comme le barman était loin d’être un élève modèle, il était rare qu’il ne se serve vraiment d’internet ou d’une bibliothèque. Il se contentait d’être présent lors de quelques cours, puis de prendre quelques notes, et voilà, le tour était joué. Ça c’était lorsqu’il passait ses cours. Sinon de toute façon, ce n’était pas comme si c’était grave pour lui de couler une année. Laissant donc Erika passer devant lui en résistant à l’envie de passer une main sur une de ces belles fesses, il suivit son regard et s’installa à côté d’elle, n’ayant soudainement plus envie de partir. Se montrant intéressé par ses recherches, il la questionna sur le sujet de ses études, curieux d’en savoir plus.

-« Tu l’as dit, je fais des recherches sur l’Égypte. Par contre, on ne peut pas dire qu’ils étaient très séduisants les mecs de l’époque. Tu vois celui-là ? « Il s’agit d’un pharaon égyptien qui a vécu il y a des siècles de ça. Il est le premier de la grande lignée des Ptolémé. Il fait partie de la dynastie des Lagides. Par contre, ça, je doute que tu puisses le savoir, à moins que tu ne sache lire le latin ? »

-Quoi, parce que j’ai l’air d’un mec qui sait pas lire le latin ?!

Faussement outré, c’est avec un sourire qu’il saisit un livre quelconque et qu’il commença à lire… enfin lire, il regardait plutôt l’alphabet qu’il reconnaissait, mais les mots, par contre, aucune idée. L’alphabet était le même que pour la langue française et la langue anglaise, mais pratiquement tous les mots de faisaient aucun sens pour lui. Il se contenta de feuilleter quelques pages, tentant de comprendre grâce aux images les textes qui accompagnaient les sujets d’études d’Erika.

-« L’idée que tu restes en ma compagnie me plait bien, mais rend toi utile, au moins. Passe-moi le dictionnaire latin français, juste là. »

-Pas besoin, mentit-il. Je suis un incroyable traducteur latin français ! Regarde, dit-il en posant son doigt sur le mots qui causait des problèmes à Erika, en prenant une longue pause pleine de réflexion hum… ce mot signifie… rat d’égoût ! Enfin je crois !

C’est avec un sourire, l’air aucunement sérieux, qu’il rendit l’ouvrage à la Russe pour qu’elle puisse faire la traduction… pendant un instant. À mi-chemin, il ramena le dictionnaire près de lui et regarda le mot en question avant de le chercher lui-même.

-Non mais, je peux être plus utile que juste te tendre un ouvrage ! Tiens là c’est… euh… encens. Par contre euh… avec la terminaison… c’est… euh… le sujet de ta phrase. Alors l’encens est… euh le reste c’est à toi de me le dire. Mais malgré tout ça, pourquoi tu recherches là-dessus ? Il doit bien avoir une raison pour laquelle tu as choisi Ptolémée au lieu de de de… de Ramses II !

La seule explication logique aux yeux du barman était un sujet d’école, puisqu’elle était étudiante. Sinon, comment en choisir un plus qu’un autre ? Ils se ressemblaient tous de toute façon !

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Jeu 31 Juil 2014 - 6:21

Erïka avait des prédispositions à un apprentissage rapide et facile. Elle n’avait pas de don qui lui permettait cela, elle était née ainsi, voilà tout. Elle avait toujours fait en sorte de travailler fort dans ce qui la passionnait. Curieuse, cultivée, elle s’adonnait parfois à des lectures de tout genre afin de s’enrichir de la plus belle façon qui soit. Elle avait appris le latin plus rapidement qu’elle ne l’aurait cru. Maintenant, elle n’avait plus qu’à tenter de déchiffrer l’un des bouquins qu’elle avait emprunté à la bibliothèque.

Un coup de main, dans ce genre de situation, c’était toujours bienvenue. Elle n’espérait pas que Ryan soit capable de lui traduire du latin à l’anglais ce qu’elle souhaitait lire, mais elle souhaitait au moins qu’il puisse lui rendre quelques services ici et là. L’adolescente lui expliqua à propos de quoi était sa recherche. Elle se doutait bien qu’il ne connaitrait pas grand-chose sur le sujet. Lorsqu’elle lui demanda s’il connaissait le latin, il lui répondit avec un air faussement outré, ce qui fit naitre un sourire sur les lèvres d’Erïka.


-« Ça ne compte pas si tu utilises Google Translate pour le comprendre. »

Amusée, elle porta de nouveau son attention sur son livre. Elle était arrêtée sur un mot qu’elle ne pouvait traduire d’elle-même. Elle avait besoin du dictionnaire pour y trouver la réponse recherchée. Elle demanda à Ryan de le lui passer. Ce dernier lui affirma qu’il était un traducteur assez doué pour lui fournir la réponse qu’elle désirait. Ça sentait le mensonge à plein nez, les oreilles d’Erïka se mettaient à siller.

-« Parce que tu comprends le français ? » Fit-elle dans cette langue d’un ton doux, bien qu’accompagné d’un léger accent. « Je serais ravie de t’entendre le parler, dans ce cas. À moins que tu ne sois plus à l’aise avec le latin ? Prête-moi ce fichu dictionnaire. »

Cependant, Ryan essayait encore de se rendre utile en trouvant le mot qu’elle cherchait à traduire. Il n’était pas doué du tout. Pourtant, elle le laissait faire. Elle le fixait, le dévorait pratiquement du regard. Ce qu’il disait était amusant et tout de même intéressant.

-« Tu es plus intelligent que je ne l’aurais cru. » Elle se pencha pour mieux lire ce qui était écrit. « Tu as raison, ça veut dire encens… Et celui-là c’est… on dirait pratiquement une recette ce truc. » Elle se redressa.

Lorsqu’elle l’attrapa, ses doigts effleurent ceux de Ryan. Une décharge électrique lui parcouru le corps. Elle le toisa d’un œil nouveau, séducteur et aguicheur, avant de déposer le dictionnaire sur ses genoux. Elle offrit un petit clin d’œil au jeune homme avant de se plonger de nouveau dans ses recherches.


-« Pourquoi tu veux savoir en quoi ça m’intéresse ? Déjà, je connais pas mal de choses sur Ramsès II et ensuite, j’avais envie d’en apprendre davantage sur certaines figures importantes qui ont auparavant dirigé l’Égypte. Il parait qu’on peut même les invoquer… Tu imagines ? C’est tentant d’essayer… »

Erïka se leva et referma quelques bouquins. Elle fit une pile avec trois d’entre eux et s’éloigna pour les faire enregistrer. Lorsqu’elle revint à la table, elle déposa les autres sur un chariot destiné au tri des livres.

-« Tu ne vas pas me laisser faire ça toute seule, j’espère ? Ça pourrait peut-être fonctionner... »

L’adolescente était convaincue que cela était possible. Après avoir vu ce que Ptolémé savait faire dans la salle des dangers, elle se disait qu’il était possible qu’elle puisse le contacter dans l’au-delà ou peu importe l’endroit d’où il venait. Elle était sûre et certaine que ces livres pouvaient lui donner la formule qui l’appellerait dans ce monde. Devait-elle faire cela dans un endroit sombre afin de rappeler les ombres ? Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait rien faire dans cette bibliothèque.

-« Tu connais un endroit tranquille pour poursuivre mes recherches ? » Demanda-t-elle en se tournant vers Ryan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Sam 2 Aoû 2014 - 1:20

-« Ça ne compte pas si tu utilises Google Translate pour le comprendre. »

-Pfff… Google est le meilleur ami des travaux alors le Translate doit bien marcher aussi ! Non ça va je sais que c’est tout pourri.

En effet. Après une histoire de drague vraiment pas réussie avec une espagnole, le doux Ryan s’était pris une baffe à cause d’une mauvaise traduction. Après ça, google translate, jamais ! Bien sûr, il tentait toujours de se rendre utile, mais faisait aussi des efforts pour être un tantinet irritant. Non mais, hors de question de l’aider aussi facilement !

-« Parce que tu comprends le français ? Je serais ravie de t’entendre le parler, dans ce cas. À moins que tu ne sois plus à l’aise avec le latin ? Prête-moi ce fichu dictionnaire. »

Ryan n’avait pas compris du tout ce qu’elle venait de dire, ne bredouillant pas un mot de français, mais comme elle tendait la main, il eut le réflexe de poser le dictionnaire dans celle-ci… un court instant, le temps de le reprendre et de chercher le mot lui-même. Ajoutant ce qu’il voyait de plus évident, il expliqua ce qu’il connaissait sur le latin avec la terminaison, le rôle dans la phrase et tout… des cours qu’il avait eu des années auparavant.

-« Tu es plus intelligent que je ne l’aurais cru. Tu as raison, ça veut dire encens… Et celui-là c’est… on dirait pratiquement une recette ce truc. »

Bof, que ce soit une recette à partir d’encens ou un mélange servant à attirer la personne aimée, Ryan n’en avait pas grand-chose à faire. Le sujet de recherche d’Erika l’intéressait beaucoup moins que la jeune femme elle-même. Laissant donc nonchalamment sa main sur le dictionnaire, il sourit lorsque les doigts de Riri l’effleurèrent. Ah, bien qu’il ait promis à Alexïs de bien se tenir, de voir ainsi son don réagir au corps de la jeune femme lui rendait la vie dure. Même son regard venait de changer, sa posture, la façon dont elle dévorait le barman du regard. Ah comme c’était facile… et dire que la première fois, il avait dû forcer l’activation de son don pour qu’elle ne daigne se montrer « aimable ».

-« Pourquoi tu veux savoir en quoi ça m’intéresse ? Déjà, je connais pas mal de choses sur Ramsès II et ensuite, j’avais envie d’en apprendre davantage sur certaines figures importantes qui ont auparavant dirigé l’Égypte. Il parait qu’on peut même les invoquer… Tu imagines ? C’est tentant d’essayer… »

-Tentant d’essayer ? Tu te lances dans l’ésotérisme alors ? Eh ben dis donc, c’est peut-être tentant d’essayer, mais les chances que ça marche sont minces. À moins que tu ne sois… et le barman se rapprocha du visage d’Erïka, changeant sa voix en un murmure, une mutante qui invoque les esprits ?

Ça serait génial, et le barman ne savait toujours pas ce que la jeune femme pouvait faire. Ça piquait sa curiosité assurément. Un jour il découvrirait son secret… mais pour raison qui lui échappait, il hésitait à lui demander de but en blanc. Si elle aurait voulu le montrer, elle l’aurait fait lors de leur première rencontre.

-« Tu ne vas pas me laisser faire ça toute seule, j’espère ? Ça pourrait peut-être fonctionner...  Tu connais un endroit tranquille pour poursuivre mes recherches ? »

-Hors de question que je te laisse faire ça toute seule, c’est certain. Viens avec moi, c’est pas l’espace qui manque. T’auras une belle salle toute vide juste pour tes essais.

Le barman saisit l’un des livres qu’elle désirait garder avec elle, puis se dirigea vers la sortie, lui laissant le temps de régler les détails de la location avant de lui tenir la porte avec qu’elle sorte. Dehors, rapidement, il se dirigea vers sa voiture, sa magnifique voiture de luxe. Déposant l’ouvrage sur le banc arrière, il fit vrombir le moteur avant de prendre la route, se dirigeant chez lui.

-Alors toi dans ton temps libre tu invoques des pharaons égyptiens ? C’est pas commun non ?

Naturellement, sa main vint se poser sur la cuisse d’Erïka. Il attendit une seconde, puis deux, se demandant ce qu’elle allait faire. Est-ce qu’elle allait le mordre ou alors apprécier le contact ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Sam 2 Aoû 2014 - 22:20

Erïka avait toujours été impressionnée par la magie, d’aussi longtemps qu’elle pouvait se souvenir. La magie blanche l’avait toujours intriguée, tout comme les sortilèges utilisés par les sœurs Halliwell de la série Charmed. Elle l’avait longtemps visionnée avec son frère et avait rêvé posséder des pouvoirs magiques. On pouvait dire que c’était chose faite, maintenant. S’il existait des mutants, peut-être qu’il était possible de faire de la magie, alors ? Après avoir vu Ptolémé à l’œuvre, quelques semaines plus tôt, elle était certaine que c’était possible.

C’était tentant d’essayer d’invoquer le petit Égyptien dans ce monde. Elle avait tant de questions à lui poser et il y avait tant de choses qu’elle souhaitait savoir sur son monde, sa dimension. Il semblerait qu’elle soit tombée, au cours de ses recherches, sur le moyen parfait de le faire venir à elle. Jusqu’à présent, elle avait l’impression qu’il ne lui fallait que quelques ingrédients ici et là, peut-être même des bougies, mais rien de plus. C’est ce qu’il fallait pour faire des invocations, non ? Tant qu’elle n’avait pas à toucher à un jeu de ouija, car connaissant sa chance, elle serait capable d’invoquer un démon par accident.

Ce serait donc la première fois qu’elle faisait réellement de l’ésotérisme. Ryan ne la connaissait pas vraiment et il avait encore beaucoup à apprendre sur elle. Elle était le genre de fille qui multipliait les expériences de ce genre, qui tentait toujours d’apprendre davantage et de satisfaire son insatiable curiosité. Par contre, il en savait suffisamment sur elle pour être au courant de son don. Il ne savait pas ce qu’il était, mais il savait qu’elle en avait un. Elle se pencha vers lui afin de lui parler discrètement.


-« Je n’invoque pas les esprits, mais plutôt l’argent. » Fit-elle avait de claquer des doigts et de s’éloigner.

Elle s’occupa de ses livres, ramassa ses affaires, puis fut prête à partir. Ryan lui avait dit qu’il avait l’endroit parfait pour qu’elle puisse faire quelques tests de magie blanche, elle n’allait pas cracher dessus. Elle ne pouvait pas le faire à l’institut et ne connaissait que très peu d’endroits où elle pourrait être possiblement tranquille. Néanmoins, la jeune femme se demandait quel était l’endroit en question.


-« Tu vas m’amener dans un entrepôt désinfecté, c’est ça ? »

Une fois à l’extérieur, Erïka s’approcha de sa voiture afin d’en déverrouiller les portières. Cependant, en voyant celle de Ryan, à proximité, elle réfléchit. Il semblait préférer prendre son automobile et comme elle ne savait pas quel chemin emprunter pour se rendre chez lui, elle décida de rejoindre son véhicule d’un pas enjoué. Elle s’installa à l’intérieur et déposa son sac à ses pieds.

Erïka pris la peine d’étudier le véhicule dans lequel elle se trouvait. Il avait de la gueule, c’était exactement le type de voiture qui plaira à sa sœur et son père. Ils semblaient avoir les mêmes penchants pour les belles voitures de luxe. La jeune femme allait donc profiter de la balade. Ça changeait de sa Lamborghini.

Ryan la taquina sur son envie d’invoquer un ancien pharaon égyptien. Elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, non ? Il ne pouvait pas comprendre son intérêt sans avoir vécu ce qui s’était produit à l’institut, quelques semaines plus tôt. C’était… inexplicable. C’est pour cette raison qu’elle voulait en savoir davantage.


-« Ça ne fait pas de tort de se trouver de nouveaux intérêts, parfois. Ça change du quotidien. Et puis, ne parle pas trop vite car tu vas l’invoquer avec moi. »

Lorsque Ryan déposa sa main sur la cuisse d’Erïka, cette dernière posa sa main par-dessus. D’un geste clair, elle attrapa la main de l’homme et la posa sur sa cuisse à lui. Il devrait faire attention, la jeune femme n’était pas du genre à se laisser ainsi toucher facilement. Elle était comme un animal à apprivoiser.

-« T’y crois pas, c’est ça ? Si je te dis que le mec que je veux invoquer, je l’ai déjà rencontré par le passé, tu me crois ? Si tu te fou de ma gueule, je t’en colle une, je te le jure. » Fit-elle avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Dim 3 Aoû 2014 - 20:25

-« Je n’invoque pas les esprits, mais plutôt l’argent. »

-Pratique…

Ennuyeux surtout. Lui qui s’attendait à un don vraiment impressionnant ou une mutation horrible, quelque chose qui le laisse surpris non ? Pas juste invoquer de l’argent ! Parce que bon d’accord ça peut bien être pratique, mais lorsqu’on en a autant que le barman, aucun besoin. Choisissant donc de ne rien ajouter, il lui mentionna simplement qu’il connaissait bien un tel genre d’endroit pour faire ces expériences seules.

-« Tu vas m’amener dans un entrepôt désinfecté, c’est ça ? »

-J’ai l’air du mec qui passe sa vie dans un entrepôt désinfecté ? Nah, je t’amène chez moi. Il y a encore plusieurs salles vides… enfin tu vas comprendre quand tu verras où j’habite.

S’installant donc au volant de sa propre voiture, le barman n’avait même pas pensé au fait qu’elle possédait sans doute la sienne. Mais non, de toute façon, galanterie oblige, il allait la conduire voyons ! Il jeta tout de même un coup d’œil sur le véhicule d’Erika, un char de luxe évidemment, et se dit qu’elle ne devait pas vivre dans la pauvreté. Était-ce son don qui lui permettait d’avoir de telles fortunes ? Ou alors elle le menait en bateau ? Mystère… qu’il tenterait d’éclaircir dès que possible.

-« Ça ne fait pas de tort de se trouver de nouveaux intérêts, parfois. Ça change du quotidien. Et puis, ne parle pas trop vite car tu vas l’invoquer avec moi. »

-Ah bon ? Je vais invoquer un pharaon moi… eh bien, qui l’eut cru.

La main de Ryan se fit renvoyer chez elle lorsqu’il la posa sur la cuisse d’Erika. Merde, un point de moins pour le barman. Le charme qu’il dégageait n’était peut-être pas assez fort encore, malgré les comportements aguicheurs et charmeurs de son interlocutrice. Il n’avait qu’à attendre alors, à laisser le temps faire son œuvre… le temps et sa mutation bien sûr. Reposant donc sa main sur le levier de vitesse comme si c’était tout naturel, il écouta la réponse de la Russe, se demandant où elle voulait bien en venir.

-« T’y crois pas, c’est ça ? Si je te dis que le mec que je veux invoquer, je l’ai déjà rencontré par le passé, tu me crois ? Si tu te fou de ma gueule, je t’en colle une, je te le jure. »

-J’ai l’air de vouloir en prendre une ? Je conduis et j’ai pas envie de faire un face à face parce que tu m’as assommé d’un coup de poing t’inquiète.

Lui aussi souriait. Cependant, il gardait le silence pour le moment sur le reste de sa phrase. Rencontré ? Un pharaon égyptien ? Quoi, elle s’était arrangé pour voir une exposition sur les pharaons du temps de Ptolémée et une statue dans un sarcophage lui avait adressé la parole ? Ça ne faisait aucun sens, mais de tout ce qu’il pouvait imaginer, c’était ce qu’il avait de mieux.

-Tu me raconteras ça alors… à la maison. Nous sommes arrivés.

Garant la voiture, il descendit et se dirigea vers la porte, déverrouillant celle-ci rapidement grâce au digicode. À l’intérieur, ils auraient tout le temps de parler, mais le peu qu’il connaissait sur la Russe lui donnait une bonne idée sur la prochaine étape : elle allait directement vouloir faire son… « Invocation ». Saisissant tout de même une bouteille d’eau dans le frigo, il la lança à Erika et en saisit une pour lui-même.

-J’imagine que tu veux essayer tout de suite non ? Viens.

Il mena le bal, la conduisant à l’étage inférieur. Quelques salles étaient occupées, d’autres avaient simplement les portes fermées. Choisissant une chambre vide, il ouvrit la porte, et tous les deux se retrouvèrent dans une grande salle complètement vide.

-J’imagine que tu as besoin de quelque chose de particulier ? Pour un rituel du genre, j’imagine craie, sang, encens et sacrifice humain ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Dim 3 Aoû 2014 - 22:14

Installée dans la voiture de Ryan, Erïka regardait par le parebrise en souhaitant arriver bientôt à destination. Elle avait hâte de faire sa tentative d’invocation. C’était le genre de choses inhabituelles qui l’intriguait et qui étaient probablement possibles dans un monde de mutants. Elle avait eu bien plus de chance qu’elle ne l’aurait cru en ayant, en prime, un endroit pour faire son invocation et la possibilité d’avoir tout ce dont elle avait besoin pour le rituel.

Tout cela pouvait paraitre improbable, voire impossible à réaliser. Si Ryan avait le malheur de se foutre de la gueule d’Erïka, cette dernière allait mettre sa menace à exécution et le taper. Il n’avait visiblement pas envie de risquer de la contrarier. Si elle le frappait, il pourrait avoir un accident d’automobile. Il faisait bien de se méfier et de ne pas provoquer à colère de l’adolescente. Elle serait bien capable de le frapper et de le blesser accidentellement. Des années d’entrainement à la boxe ça se ressentait dans chacun de ses coups.

-« Tu fais bien de te méfier. Crois-moi. »

Une fois arrivé à la maison de Ryan – si on pouvait appeler cela une maison tant c’était grand – Erïka sortie de la voiture. Elle le suivit jusqu’à l’intérieur, comprenant parfaitement pourquoi il disait avoir de la place pour faire des invocations.

-« Quand ta maison est grande au point que tu laisses des pièces vides parce que tu ne sais pas quoi y mettre, c’est peut-être un signe qu’elle est un peu trop grande, non ? »

La décoration était moderne, terne, pas très intéressante. Elle avait tout en envier à celle de l’institut. Un petit coup de pinceaux et quelques tableaux ne feraient pas de tort du tout. Erïka observait les pièces ouvertes devant lesquelles elle passait. Comment pouvait-on vivre seul dans un si grand manoir ? Ça devait faire en sorte de se sentir plus seul, non ? À moins qu’il ne vive pas seul ?

Lorsqu’il lui lança une bouteille d’eau, elle l’attrapa au vol. Il était temps de débuter leur rituel. Ils avaient plein de choses à préparer et cela allait leur prendre un bon moment avant d’être en mesure d’invoquer Ptolémé. Cela ne signifiait pas que cela fonctionnerait du premier coup, mais elle était confiante. Elle n’avait qu’à suivre les indications de son livre et tout devrait aller.


-« Tu vis seul ici ? »

Elle suivit Ryan jusqu’à l’étage inférieur, dans une pièce totalement vide. Elle s’attendait au moins à quelques meubles ou un minimum de décoration, mais c’était encore plus fade que tout le reste du manoir. Comment pouvait-on vivre dans un endroit aussi déprimant ? Erïka fit quelques pas dans la salle et décida d’installer ses affaires au centre. Elle déposa les livres, balança son sac et son manteau dans un coin, puis feuilleta ses notes de latin, inscrites dans un petit carnet. Elle consulta ce qui lui fallait pour le rituel. Ryan n’avait pas tort, elle allait avoir besoin de certains ingrédients qu’elle ne pourra peut-être pas trouver ici.

-« Je t’écris une liste. Il va peut-être falloir sortir. Ce n’est pas tout le monde qui a de l’encens chez soi. Si j’ai besoin un sacrifice humain, tu vas m’être très utile. » Fit-elle d’une voix sérieuse, concentrée à dresser sa liste.

Lorsqu’elle eut terminé, elle se leva et s’approcha de Ryan afin de lui donner. Elle allait s’occuper de la formule à réciter en latin. Pour le reste, elle comptait sur son partenaire d’invocation pour lui trouver tout ce dont elle avait besoin dans son immense manoir. Elle était certaine qu’il n’avait pas tout cela sous la main. Il ne ressemblait pas au genre d’homme à acheter de l’encens pour le plaisir d’en faire brûler dans sa demeure.

-« Trouves moi tout ça. Tu as dix minutes. Je m’occupe du reste pendant ce temps. »

Il n’y avait rien à faire d’autre, en fait. Elle déplaça ses livres pour les déposer avec ses affaires, dans le coin de la salle. Elle prit le temps de lire et relire l’incantation afin de ne pas se tromper au moment de la réciter. Erïka en profita également pour s’allumer une cigarette. Elle marchait, faisant les cent pas, concentrée dans sa lecture. Dès que Ryan sera de retour avec tout ce dont elle avait besoin, elle allait s’occuper de la partie la plus minutieuse du rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Lun 4 Aoû 2014 - 3:11

-« Tu fais bien de te méfier. Crois-moi. »

-Je me méfie, d’accord, mais ne me prends pas pour une sombre merde non plus. Je pourrais t’en faire voir de toutes les couleurs.

C’était de la provocation pure et simple, le barman n’ayant aucune envie d’assommer Erika ni même d’essayer de la faire virevolter dans tous les sens, mais il fallait mettre les points sur les i. Même si la Russe semblait certaine de ses moyens, et son corps démontrait en effet une bonne forme physique, au mieux elle était entraînée tout comme le barman. Un combat entre les deux avait de bonne chance d’être fort intéressant.

-« Quand ta maison est grande au point que tu laisses des pièces vides parce que tu ne sais pas quoi y mettre, c’est peut-être un signe qu’elle est un peu trop grande, non ? »

-Ça fait longtemps que je le pense, mais bon, ça ne vaudrait pas plus la peine de déménager. J’ai ce qui me faut, le reste tiens la charpente.

Ils ne s’arrêtèrent pas avant d’être rendu dans la salle vide, ne faisant qu’un rapide passage au réfrigérateur pour en prélever quelques bouteilles d’eau. Ryan guida rapidement son interlocutrice jusqu’à l’une des salles vides de son manoir. Il manquait sérieusement d’inspiration pour la décoration ainsi que pour l’ameublement, se contentant de vivre dans… quoi trois pièces ? Sa chambre, le salon et la cuisine. Bien sûr, certaines chambres étaient équipés pour bien du plaisir plusieurs nuits durant, mais c’était tout.

-« Tu vis seul ici ? »

-Pour le moment oui. Je ne sais pas si ça va changer dans le futur… Tu habites toujours à l’institut pour mutant ?

Cette discussion était peut-être sotte, mais au moins, ça leur donnait quelque chose à échanger le temps qu’ils ne soient prêt à… prêt à quoi en fait ? Invoquer un pharaon ? C’était complètement délirant. Ryan se demandait si la jeune femme n’avait pas perdu la tête, mais, guidé par l’excitation du moment, il suivait le rythme. S’appuyant sur un mur, il regarda cette jolie femme qu’était Erika se préparer et poser son sac contre un mur, cherchant dans ces notes toutes les informations importantes. Lui finit sa bouteille d’eau avant de la jeter dans une autre salle rapidement.

-« Je t’écris une liste. Il va peut-être falloir sortir. Ce n’est pas tout le monde qui a de l’encens chez soi. Si j’ai besoin un sacrifice humain, tu vas m’être très utile. »

-Hey oh, je ne te laisserai pas m’égorger pour appeler un pharaon hein ! J’peux te trouver un cochon si tu manques de sang, mais à part ça tu t’arrangeras seule !

Il n’avait pas vraiment peur, prenant le tout sur le ton de la rigolade, mais le ton sérieux d’Erika le laissait tout de même songeur. Est-ce qu’il venait de se dégotter une folle ? Pourtant, elle semblait saine d’esprit lors de leur première rencontre. Remarquant qu’elle daignait s’occuper de lui, en lui donnant une liste quelconque, le barman haussa un sourcil.

-« Trouves moi tout ça. Tu as dix minutes. Je m’occupe du reste pendant ce temps. »

-Tout de suite patronne !

Pourquoi pas ? La liste semblait simple, et même s’il ne tenait pas des masses de tous les produits, il était en mesure de trouver quelques paquets d’encens dans certaines chambres bien particulières. Quittant donc la salle « d’invocation », il se dépêcha de trouver le nécessaire, ce qu’il fit en bien moins de dix minutes, avant de rentrer à nouveau dans la salle du rituel. Bon sang, tout ça semblait si étrange, si ésotérique… mais bon, pourquoi pas ! Pas de baise ce soir, ça va, mais une invocation de pharaon, ça valait quelque chose !

-Tiens. Y’a tout ce que tu voulais.

Il retourna s’adosser contre le mur, le temps qu’Erika ne prépare le reste du rituel. Il se fit plaisir à mater son joli cul pendant de nombreuses secondes, alors qu’elle dessinait des espèces de cercles avec une craie blanche au sol. C’était curieux, mais il n’y voyait pas grand-chose de réaliste. Aucune chance que ça marche.

-Et qu’est-ce qui te manque ? Je fais quoi ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mar 5 Aoû 2014 - 5:47

Erïka n’était pas du genre à se laisser faire. Elle surestimait parfois ses capacités au combat et cela ne lui ferait pas de tort de tomber sur quelqu’un qui saurait la remettre à sa place. Si Ryan ne comptait pas se laisser faire non plus et, comme il le sous-entendait, se débrouillait bien dans un combat, la jeune femme serait bien curieuse de le voir à l’œuvre.

-« J’aimerais bien voir ça, tient. »

Ils arrivèrent finalement chez Ryan. Son manoir était gigantesque, bien trop pour une seule personne. Que pouvait-il y avoir ici mis à part des pièces vides ? Avait-il une salle d’entrainement ? Une piscine intérieure ? Tout était possible avec les gens riches. Soudainement, Erïka se demandait quel était le travail de Ryan pour pouvoir se payer une telle demeure. Il n’avait pas dit être barman ? À moins qu’elle ne se trompait et qu’il était en fait propriétaire de bar. Certains endroits de ce genre étaient tellement populaires en ville qu’il ne serait pas étonnant que les propriétaires soient pleins aux as.

Erïka, quant à elle, vivait peut-être dans un manoir, mais elle n’était pas seule. Elle le partageait tout comme la centaine de résidents de l’institut Xavier. Elle s’y sentait bien, malgré que l’idée de vivre dans sa propre demeure était tentante. Cela allait bientôt se réaliser et elle avait terriblement hâte de pouvoir profiter de son propre appartement, même si pour cela elle allait déménager dans un autre pays. Ce n’était que temporaire, mais cela allait lui faire le plus grand bien.


-« Plus pour longtemps. Je vais déménager, mais dans un endroit vingt fois plus petit qu’ici, ça c’est sûr. »

Il était maintenant temps de s’installer pour le rituel. Erïka était concentrée sur le livre qu’elle lisait et la liste qu’elle créait. Lorsque Ryan lui parla à la plaisanterie de sacrifice humain, elle lui répondit d’une voix sérieuse qui pourrait en effrayer certains. Pourtant, elle n’était pas sérieuse du tout. Elle ne le réalisa pas, afin, pas avant de quitter son bouquin. Ryan lui proposait alors de lui trouver un cochon si elle avait envie de faire un sacrifice. Ça tombait bien, elle n’avait jamais ouvert un cochon.

-« Ça tombe bien. Dépecer les animaux fait partie de mes nombreux talents. » Fit-elle en lui donnant sa liste.

Pendant que Ryan était absent, Erïka en profita pour fumer une cigarette. Elle n’avait pas de cendrier et les cendres tombaient donc sur le sol, mais elle s’en fichait. Elle se renseigner sur les étapes à suivre pour l’invocation. Elle put tout préparer et laisser son livre de côté lorsque l’homme fut de retour avec ce dont elle avait besoin. Elle disposa le matériel comme le livre l’indiquait et elle dessinait des cercles et symboles sur le sol à l’aide d’une craie. Soudainement, alors qu’elle était agenouillée pour terminer son œuvre, elle fut prise d’un doute. Elle avait déjà vu des choses de ce genre par le passé. Certes, il s’agissait plutôt de pentacles et de symboles qui servaient à invoquer les démons. Ça n’avait jamais fonctionné, mais Erïka en gardait de mauvais souvenirs. Elle se demandait si elle ne faisait pas une connerie monumentale.

Il fallait penser rationnellement. Quelles étaient les chances pour qu’une telle chose fonctionne ? Et puis, cela pouvait l’aider à vaincre son aversion des rituels satanistes. Elle ne faisait que de la magie blanche. Ce n’était pas la même chose, non ? Elle devait se donner un coup de pied mental afin de terminer ses dessins à la craie. Il ne lui en restait que peu à faire. Elle compléta le tout en quelques minutes. Elle avait fait en sorte d’être la plus précise possible. Elle se releva et se tourna vers Ryan.


-« Je… je crois que j’ai tout. Je… » Elle parcouru son livre des yeux. « Tiens moi ça. » Fit-elle en lui confiant sa cigarette. « Je dois aller dans ce cercle et… et réciter ça… »

Prenant une grande inspiration, Erïka lu mentalement son texte une dernière fois avant de commencer à le réciter en latin. Elle espérait le faire du mieux qu’elle pouvait, ne souhaitant pas tout gâcher. Elle parlait d’une voix claire et faisait en sorte de ne pas trop massacrer certains mots en latin. Elle n’était pas des plus familières avec cette langue, elle ne connaissait même pas tous les mots qu’elle lisait. Lorsqu’elle eut terminé, elle referma le livre et se tourna vers Ryan.

-« C’était débile, en fait… Si ça se trouve, ça ne fonctionnera pas. » Fit-elle en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mar 5 Aoû 2014 - 19:54

-« J’aimerais bien voir ça, tient. »

Un beau défi en perspective, de quoi détourner l’attention du barman et de son imagination fertile des images du corps nue de la jeune femme… après tout, il n’avait qu’à faire certains transferts avec le corps d’Alexïs et PAF ! une Erika à poil ! Souriant, s’imaginant une lutte dans le Jell-O ou dans la boue, il laissa tout de même couler jusqu’à ce qu’ils ne soient chez lui.

-« Plus pour longtemps. Je vais déménager, mais dans un endroit vingt fois plus petit qu’ici, ça c’est sûr. »

Le barman n’ajouta rien, préférant se concentrer sur la tâche à venir. Car même s’il avait envie de coucher avec cette créature de rêve, un peu froide mais sexy comme tout, il avait tout de même un code d’honneur, un Bro Code avec Alexis. Il n’y toucherait pas, ça c’était certain, alors aussi bien se concentrer sur autre chose pour éviter d’être tenté. Dans la salle, il lui demanda ce qu’elle avait besoin, outre un sacrifice humain. Ryan lui proposa à la blague de se servir d’un cochon. La réaction ne se fit pas attendre :

-« Ça tombe bien. Dépecer les animaux fait partie de mes nombreux talents. »


-Est-ce que j’ai l’honneur d’avoir une chasseuse sous mon toit ? Je te préviens, hors de question d’invoquer un cerf pour ensuite le dépecer !

Puis le barman quitta la salle, lui ramenant tout ce dont elle avait besoin. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps, il connaissait bien sa maison et les quelques salles utilisés. Laissant à Erika la lourde tâche de dessiner les pentacles et les symboles, Ryan s’adossa à un mur, ne voulant pas la déranger. Peut-être bien qu’après tout ça, ils relaxeraient tous les deux dans la piscine pourquoi pas ? Ce qu’elle devait être belle en maillot de bain… ou complètement nue évidemment.

-« Je… je crois que j’ai tout. Je… Tiens moi ça. Je dois aller dans ce cercle et… et réciter ça… »

-Okay.

Le barman saisit la cigarette et la porta à ses lèvres en attendant de voir ce que lui réservait la jeune fille. Il était patient, et à la fois curieux. Ce qu’elle faisait n’avait pas la moindre chance de fonctionner, et il le savait. Par contre, dans un moment comme celui-ci, il avait du mal à s’en convaincre. Était-ce vraiment que des âneries tout ça, ou faisait-t-elle une découverte impressionnante ? Eh ben non finalement…

-« C’était débile, en fait… Si ça se trouve, ça ne fonctionnera pas. »


-Pas grave. Ça nous a occupés en attendant. C’est certain que…

Le barman se tut. Il huma l’air deux ou trois fois, captant une odeur de soufre désagréable. Qu’est-ce que s’était ? Se replaçant droit contre le mur, il se débarrassa de la cigarette, la lançant plus loin dans le corridor. Quelque chose clochait. Au centre du cercle d’Erika, doucement, des filaments de couleurs incroyables commençaient à apparaître. Comme si une porte vers un autre Lieu avait été ouverte au cœur même de son manoir. Les filaments devenaient de plus en plus importants, apparaissant graduellement dans le cercle d’invocation. Puis, une lumière clair, vive, trop vive pour que le barman ne garde les yeux ouvert, se manifesta, forçant celui-ci à cacher ses yeux derrière son bras. Lorsqu’il put enfin ouvrir les yeux, au centre du cercle, une bulle translucide se tenait dans le cercle. Au centre de celle-ci, il y avait une femme, complètement nue. Qu’est-ce que ça signifiait tout ça ? Ah oui, détail important, elle avait deux cornes sur le front, et une queue plutôt féline. Ça ne faisait aucun sens ? La bulle ne tournoyait pas, la femme était assise à l’intérieur, regardant Erika… Puis, une voix pleine de colère se fit entendre dans tout le manoir.

-ERIKA !

Pourtant, de votre point de vue, la  bouche de la jeune femme n’a pas bougé d’un poil… mais son corps se couvre de rouge vif, comme si une flamme intensifiait chacun de ses mouvements.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 6 Aoû 2014 - 4:48

Erïka tentait de toujours rester forte et de ne jamais douter d’elle. Si jamais elle commettait une erreur, elle pouvait toujours la réparer. Cela ne pouvait pas toujours l’empêcher d’avoir l’air idiote. Et si son incantation ne fonctionnait pas ? Et si elle avait tout faux ? Ryan allait sûrement se moquer d’elle, quitte à risquer de se faire frapper.
En refermant son livre, la jeune femme lui demanda si elle avait eu tort de faire tout cela. Ça n’allait pas fonctionner, elle s’était trompée à quelque part ou avait cru en l’impossible…  

Soudainement, de vives lumières l’entourèrent. Elle n’eut pas le choix de dissimuler ses yeux clos derrière son avant-bras. Elle ne les rouvrit qu’à demi pour tenter de voir ce qui se passait tout autour d’elle. Ça avait fonctionné ? Elle avait réussis ? Lorsque la luminosité de la pièce redevint normale, Erïka fit face à ce qu’elle avait invoqué.

Où était passé le petit égyptien en pagne ? Elle se retrouvait maintenant face à une femme… enfin, si on pouvait appeler ça une femme. Elle avait des cornes sur la tête, une longue queue et elle était aussi rouge que Lucifer. Avait-elle invoqué la mauvaise personne ? Elle commençait à croire que c’était le cas.

Lorsque la voix de Ptolémée résonna, elle la reconnu immédiatement. Elle rêvait ? Ce mec était en fait une nana ? Elle n’en revenait pas. Un long sourire s’étira sur ses lèvres, puis se muta en un rire franc et amusé. Elle serra son livre contre elle d’une main, ne pouvant s’empêcher de se foutre de la gueule de celui qu’elle avait invoqué.


-« Are you fucking kinding me ? You’re a woman ? Ahahaha ! »

Doucement, Erïka calma son hilarité et repris son sérieux. Elle tenta de faire disparaitre son sourire du mieux possible. Visiblement, Ptolémée n’était pas très content de la voir. Pourtant, c’était lui qui lui avait lancé une invitation à le rencontrer de nouveau. De plus, elle avait dû se taper toutes les démarches pour arriver à le contacter. Ça n’avait pas été facile ! Elle avait dû travailler un gros après-midi afin d’y arriver.

Cependant, Ptolémée n’était pas de bonne humeur contrairement à elle. Soudainement, une goutte de flamme chuta sur le sol et se propagea sur toute la surface du cercle. Les flammes montèrent peu à peu tout le long de la bulle qui l’entourait, jusqu’à l’en couvrir presque totalement. Lorsque les flammes disparurent, Erïka remarqua que la bulle était craquelée. Allait-elle céder ? Que devait-elle faire ? Qu’essayait-il de faire ?


-« Fuck… »

Elle était totalement désemparée, s’étant embarquée dans quelque chose qu’elle était loin de connaitre. Rapidement, Erïka ouvrit son livre et se mit à le feuilleter. Elle devait arriver à trouver quelque chose au sujet des problèmes pouvant survenir lors qu’un rituel. Elle ne savait pas que Ptolémée pouvait faire apparaitre des flammes comme cela. Elle pensait avoir vu tout ce dont il savait faire dans la salle des dangers. Elle avait tort. Elle se trompait.

-« Hey, c’est quoi ton problème ? Tu voulais qu’on se revoie ? Eh bien voilà. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 6 Aoû 2014 - 15:25

-« Are you fucking kinding me ? You’re a woman ? Ahahaha ! »

La « femme » ne semblait pas du tout prête à rire, et c’est ce qu’elle démontra un instant plus tard. Une goutte de flamme tomba au sol, au centre du cercle d’invocation. Le feu se répandit, formant un cercle, se dirigeant doucement vers les barrières de sa prison. Elles grimpèrent au mur invisible qu’Erika, grâce à ses formules et à ses dessins, avait créée. Le seul problème, c’est que lors de l’assaut par les flammes, le mur invisible devint temporairement translucide, permettant à la jeune femme autant qu’à Ryan de voir que cette barrière n’était pas intacte, et craquelait à plusieurs endroits.

-« Fuck… »

-ERIKA !

La voix tonna à nouveau, forte et en colère. Les flammes disparurent, vous laissant tous les deux voir la jeune femme dans sa bulle, sa peau maintenant devenue rouge. Doucement, sa bulle disparut et il mit pied à terre, faisant un pas, puis un autre vers Erika. Il s’arrêta à la bordure de son cercle d’invocation, l’air toujours aussi en colère.

-« Hey, c’est quoi ton problème ? Tu voulais qu’on se revoie ? Eh bien voilà. »

-JE T’AI DEMANDÉ DE VENIR DANS MON MONDE, PAS DE ME FORCER À REVENIR ICI EN TANT QU’ESCLAVE !

Les flammes réapparurent instantanément, brisant à nouveau quelques « morceaux » du cercle le retenant prisonnier. Rien dans le visage de la jeune femme ne trahissait de la colère, mais le ton de voix ne laissait aucun doute. Son point s’abattit sur la muraille le retenant une fois, menaçant celle-ci de s’écrouler à nouveau.

-Je pourrais me transformer en simple nuage de fumée et passer au travers d’un de ces trous. Ton cercle te protège peut-être pour le moment, mais ton ami n’a aucune protection. Peut-être que je devrais lui ouvrir le crâne ?

-Euh quoi ?

Le barman commençait à réaliser que tout cela n’allait pas pour le mieux. Instinctivement, en entendant ces mots, il se dirigea vers Erika, espérant trouver une protection dans son cercle à elle. Il ne put passer, se voyant aussitôt arrêté par le même genre de barrière qui retenait Ptolémée en place. Celle-ci, au moins, semblait en bon état, mais ça n’assurait la sécurité que de la Russe, tandis que le barman pouvait aisément être tué. Qu’est-ce qui lui avait pris d’aider ainsi une femme pratiquement inconnue à invoquer un démon !

-Erika, ce n’était pas ton ami ce mec ? Ou cette nana… ou enfin… Tu veux pas faire quelque chose pour éviter que je n’y passe ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 6 Aoû 2014 - 18:29

"There's a voice inside my head
There was a hope, now now long since dead
It's all a wonder, will I abide
I hear you calling from the other side"

Quelqu’un n’avait pas dit, un jour, qu’il ne fallait pas jouer avec les démons ? C’était dans un film… Ou dans pratiquement tous les films d’horreurs qui traitaient des fantômes, esprits et démons qu’elle avait pu visionner au cours des dernières années. Les invoquer était une chose, mais se moquer d'eux dès leur arrivée et ainsi renforcer leur colère en était une autre. Parfois, Erïka devrait retenir une leçon des films d’épouvantes, aussi débiles soient-ils.

Ptolémée était loin d’être aussi sympathique que la nuit de leur rencontre. Il ne cessait de s’exclamer, de crier son nom d’une voix colérique. Ça va, elle avait compris le message : il ne fallait jamais rire des transgenres.

Arrêté en bordure du cercle d’invocation, Ptolémée ne cessait de fixer Erïka. Cette dernière devait faire quelque chose pour éviter que les barrières protectrices ne se rompent. Elle n’avait pas trop envie de se battre contre un démon, surtout s’il maitrisait et créait le feu. Elle avait toujours détesté la chaleur et répugné les flammes. Si elle ne comprenait pas tout de suite pourquoi il était si en colère, elle ferait mieux de se trouver une bonne planque car il allait sûrement lui en coller plus qu’une. Elle ne s’était jamais battue avec un démon, mais elle n’en avait pas vraiment envie.

Visiblement, Ptolémée avait un problème avec l’esclavage, surtout lorsqu’il était l’esclave. Pourtant, Erïka ne lui avait jamais demandé de se soumettre à elle. Elle l’avait simplement appelé ! Lui, en colère, la blâmait de l’avoir amené dans ce monde alors qu’il n’en avait jamais été question. Il avait déjà parlé de l’amener dans le sien, par contre. Pour cela, n’aurait-il pas fallu qu’il lui dise comment la rejoindre ?


-« Hey, oh, calme tes hormones ! J’avais pas trop le choix de te faire venir ici vu que t’as omis de me dire comment me rendre dans ton monde, pauv’ con ! Je n’ai jamais demandé à ce que tu sois mon esclave, non plus. Mais puisque t’es là, t’as qu’à aller me faire un sandwich. »

Erïka jouait avec le feu, c’était le cas de le dire. Ptolémée faisait tout pour faire céder la barrière qui le retenait prisonnier. Il allait bientôt y arriver et elle n’avait aucun moyen de l’en empêcher. Elle fouillait frénétiquement son livre à la recherche de réponses, mais avec la pression pesant sur ses épaules elle avait bien du mal à y arriver. Qu’allait-elle faire ?

Comme s’il espérait effrayer davantage Erïka sur ses capacités – ce qu’il faisait plutôt bien même si elle tentait de ne pas le démontrer – il lui expliqua qu’il pouvait se transformer en un nuage de fumée qui parviendrait à traverser le cercle de protection par l’une des fissures qu’il avait créé. Ça n’augurait rien de bon. Elle n’aimait pas cela du tout. Elle aimait encore moins le fait qu’il pouvait tuer Ryan dans le temps de le dire. Bien que l’adolescente ne le connaissait pas vraiment, il restait quand même quelqu’un de sympa. Quelqu’un qu’elle avait entrainé dans tout ce merdier…

Ryan tentait de se protéger, d’entrer dans le cercle d’Erïka, mais il n’y arrivait pas. Là, il commençait à redouter ce qui pouvait se produire si Ptolémée quittait son cercle d’invocation. Il y avait donc deux choses de possibles : soit ils trouvaient le moyen de le renvoyer chez lui, soit ils allaient dans son monde en espérant que cela pourrait le calmer.

-« J’ai jamais dit que c’était mon ami. Il m’a juste empêché de me faire buter quand une autre connasse sortie d’on ne sait trop où a décidé de buter l’institut au complet et d’y installer ses sbires démoniaques. »

Elle se tourna vers Ptolémée. Personne n’allait buter qui que ce soit aujourd’hui.

-« Arrête tes menaces, on a compris que t’es dans tes SPM. Maintenant, t’as qu’à nous amener dans ton monde si c’est ce que tu veux. Par contre, qu’on soit clairs sur quelque chose : moi et mon pote on doit sortir de là vivant et en bon état. Tu peux faire ça ou je dois te renvoyer chez toi tout seul avec un coup de pied au cul ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 6 Aoû 2014 - 19:26

-« Hey, oh, calme tes hormones ! J’avais pas trop le choix de te faire venir ici vu que t’as omis de me dire comment me rendre dans ton monde, pauv’ con ! Je n’ai jamais demandé à ce que tu sois mon esclave, non plus. Mais puisque t’es là, t’as qu’à aller me faire un sandwich. »

Aucune réponse, excepté la colère évidente du démon. Ce ne fut que quelques instants plus tard qu’il menaça de s’en prendre au barman, qui lui n’avait qu’une envie; prendre ses jambes à son cou pour s’enfuir. Il pouvait s’en sortir contre des humains, même certains mutants, mais un démon en colère, aucune chance.

-« J’ai jamais dit que c’était mon ami. Il m’a juste empêché de me faire buter quand une autre connasse sortie d’on ne sait trop où a décidé de buter l’institut au complet et d’y installer ses sbires démoniaques. »

-Encore mieux…

-« Arrête tes menaces, on a compris que t’es dans tes SPM. Maintenant, t’as qu’à nous amener dans ton monde si c’est ce que tu veux. Par contre, qu’on soit clairs sur quelque chose : moi et mon pote on doit sortir de là vivant et en bon état. Tu peux faire ça ou je dois te renvoyer chez toi tout seul avec un coup de pied au cul ? »

-You don’t understand at all what you just did did you ?

Le démon, comme mentionné plus tôt, devint rapidement vaporeux, jusqu’à ne constituer qu’une petite masse d’air et de gaz. Doucement, tranquillement, il traversa l’une des fissures de son cercle protecteur, l’une des failles créées par tes hésitations. Ce n’est qu’une fois complètement retraversé qu’il reprend forme humaine… et cette fois-ci, celle de Ptolémée. C’est le petit Égyptien en pagne que tu as vu pendant l’incident avec la Duchesse, lorsque l’ombre quittait son visage du moins.

-Les formules… les cercles… l’encens… ce sont des choses de magiciens. Moi, je n’y connais rien, et je n’ai aucune raison d’apprendre comment asservir les Djinns dans mon genre. Mais TOI ! Tu as lu ses mots, tu as compris leur signification non ? Viens, Apparais, Écoute, Comprend, Soumets-toi, Disparais. L’ordre d’une invocation. Ces cercles par terre, tu crois qu’ils sont là pour me mettre à l’aise ? Non, pour m’obliger à agir, à t’écouter, à rester contre mon gré. Tu veux venir dans mon monde ? Prouve-moi que tu me fais confiance. Sors de ton cercle.

La provocation était là. Le démon n’avait rien à faire des désirs et des envies d’une humaine quelconque. Il lui avait mentionné qu’un lien existait entre eux, un lien « pas indestructible ». Si elle voulait vraiment qu’ils aient un lien entre eux, elle allait devoir agir, et non pas se terrer derrière un cercle d’invocation.

Pendant ce temps, le barman lui, ne savait pas vraiment où se mettre. Non seulement cette conversation ne le concernait pas, mais en plus il ne comprenait pas un traître mot de ce à quoi ils faisaient référence. Pour lui, tout ça n’était qu’une mauvaise plaisanterie. Quelqu’un jouait avec sa tête… quoi que le démon, autant que les flammes, semblaient bien trop réels… mais son cerveau essayait tout de même de rationaliser les évènements, de comprendre… et surtout de ne pas se faire tuer.

-Je… je ne crois pas que ce soit une bonne idée de sortir de ton cercle.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 6 Aoû 2014 - 20:21

Erïka avait encore beaucoup à apprendre de l’ésotérisme. Ce n’était pas en regardant Charmed ou Sabrina l’apprentie sorcière qu’elle avait reçu les meilleures leçons qui soient. Elle tentait de jouer les fortes, de faire comme si elle était en parfait contrôle de la situation. Le problème était qu’elle ne l’avait plus. Elle sentait le contrôle lui échapper des mains. Elle ne savait pas quoi faire pour arriver à le regagner. Elle avait beau fouiller son livre, elle savait que cela n’allait pas l’aider.

Elle n’était qu’une simple mutante dont les pouvoirs étaient plus qu’inutiles face à un démon. Elle ne pouvait rien faire pour le contrer sauf trouver la formule qui le renverrait dans son monde. Malheureusement, elle n’y arrivait pas. Elle devrait déchiffrer chacun des mots qui se trouvaient sous ses yeux. Elle n’avait appris les bases du latin que depuis peu. Elle avait des notes à proximité, dans son carnet de note, mais elle devrait sortir de son cercle de protection pour l’atteindre.

Comme il l’avait menacé, Ptolémée quitta son cercle en se transformant en une sorte de gaz. Il se matérialisa dans la pièce, devenant le petit égyptien en pagne qu’elle avait connu. Il semblait bien moins inoffensif de cette façon. Avait-elle commis l’erreur de se fier aux apparences lors de leur première rencontre ? Avait-elle était aussi stupide ? Plus Ptolémée parlait, plus elle réalisait à quel point elle avait pris des risques inconsidérés. Elle avait invoqué un démon pour se soumettre à elle sans le savoir. Où avait-elle pu lire ce mot ? Ça devait faire partie de l’un de ceux qu’elle n’avait pas compris dans le texte. Elle ne l’avait pas traduit au grand complet et maintenant elle en payait les frais.

Elle n’avait que peu de choix devant elle. Elle pouvait écouter Ptolémée et quitter son cercle de protection comme il le lui demandait. Elle pouvait écouter Ryan et ne pas le faire. Si elle choisissait cette option, elle craignait que l’homme ne trinque à sa place. Elle devait faire quelque chose. Refermant son livre, elle le lança au sol, à quelques pas devant elle. Aucune formule n’allait pouvoir la sauver. Elle, par contre, le pouvait. Elle devait faire confiance à Ptolémée et croire qu’il ne lui fera aucun mal.


-« Il n’est pas né celui qui fera de moi une esclave. Tu n’en seras pas un dans ce monde et si je vais dans le tien ce sera en tant que femme libre, qu’on se fasse bien comprendre. »

Erïka fit un peu, puis un autre. Elle sera légèrement les poings. Elle appréhendait ce qui allait se produire. Elle craignait la suite des choses. Elle n’avait plus du tout le contrôle et ça, ça lui faisait peur. Elle ne pouvait être certaine de rien, elle nageait dans l’inconnu et l’incertitude. Après un pas d’hésitation, elle quitta totalement son cercle. Elle se plaça devant Ptolémée, faisant en sorte de l’empêcher d’atteindre Ryan sans passer par elle.

-« Voilà... Face à face, sans cercles, sans barrières. »

Elle regardait Ptolémée, tentant de soutenir son regard. On pouvait lire la peur dans le regard d'Erïka. Elle n'avait plus le contrôle. Elle savait qu'il revenait à la personne la plus forte de cette pièce. Cette dernière était Ptolémée. Il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle. Elle ne comptait pas se laisser faire, elle voulait se montrer forte, mais ses poings serrés dans le but de faire cesser les tremblements qui les habitaient la trahissait. Elle l'avait vu faire avec ses flammes. Ce n'était pas un simple tour de passe-passe. Elle détestait les flammes, elle ne supportait pas le feu. S'il voulait la faire flancher, il avait cette arme en main sans même le savoir. Et puis, elle n'était qu'humaine. Il pouvait la détruire de milles et unes façon. Erïka baissa le regard après quelques secondes. Elle ne devait pas montrer qu'elle avait peur. Elle devait reprendre le contrôle de la situation ou, du moins, désamorcer cette bombe qu'elle avait amorcer par stupidité.

En allant dans le monde de Ptolémée, ça allait peut-être calmer ce dernier. D'ailleurs, elle se posait tout un tas de questions à ce sujet. Comment allaient-ils se rendre dans le monde de Ptolémée ? Allaient-ils passer dans un portail ? Qu’est-ce qui allait les attendre là-bas ? Tant de questions, trop peu de réponses. Elle devait les lui poser, mais elle hésitait. Elle ne voulait pas démontrer qu’elle craignait ce qui allait se produire, ce qu’elle allait trouver dans l’autre monde.

-« Alors, on y va ? » Fit-elle en tentant d'emprunter un ton de voix assuré. Ce n'était plus pour bluffer Ptolémée, mais plutôt pour ne pas perdre la face devant Ryan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Jeu 7 Aoû 2014 - 18:57

-« Il n’est pas né celui qui fera de moi une esclave. Tu n’en seras pas un dans ce monde et si je vais dans le tien ce sera en tant que femme libre, qu’on se fasse bien comprendre. »

-Être dans ton monde signifie être esclave. Si j’étais libre je ne serais déjà plus ici. C’est ce que tu ne comprends pas, Erïka, murmura le démon d’une voix presque désolé. La source des chaînes qui me retiennent ici n’est nulle autre que toi. Te tuer me libère. Te laisser vivre m’enchaîne. Je n’ai pas eu souvent droit à mon libre arbitre pendant mes siècles d’esclavage, alors tu comprendras j’espère pourquoi je suis en colère.

C’était le but du démon, après tout. Regagner son chez lui. Pourtant, s’attendant à voir Erika se terrer au centre de son cercle pour éviter sa furie, il fut surpris de constater que tu avançais. Un pas, puis un autre, les yeux de Ptolémée se fixent dans les tiens. Ses yeux noirs semblent tout à coup refléter une myriade de lumières hypnotisantes, te poussant à faire un pas de plus, à quitter ton cercle. Ce que, malgré les mises en garde du barman, tu fais, un court instant plus tard.

-« Voilà... Face à face, sans cercles, sans barrières. »

Le silence se fait dans la salle. Même Ryan, du genre à sortir une remarque pour détendre l’atmosphère, se tait, vous regardant tour à tour. Ptolémée, lui, a son regard dans plongé dans le tien, donnant l’impression qu’il scrute ton âme. Il ne note même pas tes poings fermés et tremblant, ni même la goutte de sueur qui coule sur ton front. Rien, il ne remarque rien, trop obnubilé par le geste que tu viens de commettre. Par contre, le barman, lui, note ces quelques détails qu’il retient dans son esprit, attendant la suite des évènements.

-« Alors, on y va ? »

-You still don’t understand do you ?

Le visage de Ptolémée se fend doucement d’un sourire rassurant, puis il avance d’un pas de plus, son regard toujours fixé sur le tien. Toi et le barman voyez doucement une lumière apparaître dans la main droite de Ptolémée, une caresse chaude se dégageant de celle-ci. Sa main se lève pour se poser doucement sur ton épaule, mais Ryan s’interpose à son tour, ou du moins, mine de le faire. Ce n’est que lorsque Ptolémée braque son regard sur lui, courroucé, que le barman s’arrête. La main de Ptolémée se pose sur ton épaule, et aussitôt, tu sens une vague de chaleur te traverser, une vague énergisante, nourissance, comme si tu avais dormi, mangé, dormi et remangé par la suite pour être complètement en forme.

-You don’t understand… and maybe that just saved you.

Puis il se recule d’un pas, toujours en souriant.

-Je ne vais pas t’expliquer la magie, les esprits, tout ça, aujourd’hui. Et pour ce qui est de venir dans mon monde, je ne peux pas te dire comment faire exactement. Comment t’expliquer… il faut que tu fasses l’inverse de ce que tu viens de faire. Chaque cercle, chaque signe, sert à tenir les esprits loin de toi pour te protéger. Dans ce cas-ci, tu ne veux pas t’en protéger, mais t’en approcher. Tu devras dire mon nom trois fois, et ensuite seulement, je viendrai à toi. Je te ferai office de porte, de passage, et te laisserai pénétrer dans mon monde. Par contre… je n’amène que toi. Lui, je n’ai aucune raison de lui montrer l’Autre Lieu.

-Ça… ça me va.

Le démon tourne la tête vers lui un instant, puis revient sur Erika. Le petit égyptien qu’il est regarde la salle dans laquelle il se trouve, cherchant des indications sur les murs d’où il se trouve ou de quand il se trouve. Ses yeux descendent jusqu’aux cercles d’invocations au sol, puis il lève une main. Un petit rayon de flamme s’en dégage et vient suivre la trace des lignes de craies au sol, gravant les symboles.

-C’est plus stable ainsi. Alors… tu me laisses rentrer chez moi maintenant ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Ven 8 Aoû 2014 - 19:50

Il y a tant de choses qu’Erïka ne pouvait pas comprendre. Elle avait encore beaucoup à connaitre de ce monde et de celui des esprits. Elle commençait à découvrir celui de Ptolémée à travers ce qu’il était. Elle réalisait alors qu’il pouvait exister encore plus terrifiant que les mutants dans ce vaste univers. Elle en avait la preuve devant les yeux. Non, elle ne comprenait toujours pas les conséquences des invocations et ce qui menait les démons à détester les humains.

Erïka ne voulait réduire personne en esclavage. Elle ne voulait pas d’esclave, tout comme elle n’en sera jamais une, mais il semblerait qu’il y ait des règles qu’elle ne puisse contourner si facilement. Invité un démon comme Ptolémée signifiait l’asservissement pour lui. Il n’avait pas le choix. Elle ne pouvait le libérer et l’inciter à être libre tant et aussi longtemps qu’il était de ce monde. Ou qu’elle était toujours vivante… Se suicider pour libérer un démon de son emprise ? Jamais. Elle avait ses limites. Par contre, elle pouvait parfaitement comprendre la nature de sa colère, à présent.  


-« On va au moins pouvoir s’entendre sur un point… »

Le problème était toujours là. Ptolémée pouvait donc la tuer sur le champ. Cependant, s’il avait souhaité sa mort, il l’aurait tout simplement tuée la première fois qu’ils s’étaient rencontrés. En fait… peut-être pas… En réfléchissant, elle réalisait qu’il avait eu toutes les raisons du monde de la laisser vivre. En faisant cela, il s’assurait qu’il y avait quelqu’un pour arrêter la duchesse et lui permettre de retourner dans son monde.

Prenant son courage à deux mains, elle écouta la demande de Ptolémée et accepta de la réaliser. C’était stupide de sortir de son cercle de protection, mais elle avait de nombreuses raisons de le faire, la première était de lui prouver qu’elle n’avait pas peur de lui, contrairement à ce que son corps semblait démontrer. Elle tremblait, serrait les poings, respiraient profondément et exécutait chacun de ses gestes avec automatisme, n’arrivant plus à marcher avec naturel. C’était comme si elle calculait chacun de ses mouvements avant de forcer son corps à les exécutés. Ensuite, elle souhaitait démontrer à Ptolémée qu’elle ne comptait pas se servir de lui comme esclave et n’allait rien faire pour lui nuire. Elle espérait simplement que ce soit réciproque. Allaient-ils pouvoir se faire confiance ?

Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait rien. C’était un coup dur pour l’orgueil, mais elle devait se faire une raison. Elle ne connaissait rien de ce monde et de son fonctionnement. Elle avait beaucoup à apprendre. Cela donnait un avantage indéniable à Ptolémée qui pouvait user de son manque de connaissances afin de lui faire avaler n’importe quelles âneries.

Le petit égyptien lui sourit avant de s’approcher d’elle. Erïka recula instinctivement d’un pas en voyant sa main dégager une espèce de chaleur. Que faisait-il ? Visiblement, Ryan avait les mêmes craintes qu’elle. Il vint se placer à demi devant elle pour la protéger, mais fini par s’écarter rapidement. Erïka n’avait qu’à reculer de deux pas supplémentaires pour regagner son cercle. Devait-elle le faire ? C’était peut-être préférable, elle ne savait pas ce qui allait se produire et elle sentait une désagréable vague de peur l’envahir.

La main de Ptolémée se posa sur son épaule une vague de chaleur parcouru le corps figé d’Erïka. Elle se sentait bien mieux, soudainement. Elle était habitée d’une nouvelle énergie, totalement revigorée. Elle se sentait bien. La peur s’estompait peu à peu, mais elle la sentait toujours nouer son estomac. Au moins, elle pouvait être rassurée sur un point : s’il avait réellement souhaité la tuer il l’aurait déjà fait.

Par contre, elle ne comprenait pas pourquoi il avait fait cela. Elle ne comprenait plus rien et apparemment cette ignorance lui avait sauvé la vie. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’elle ne savait pas et qu’elle ne devait pas savoir ? Ou plutôt, qu’aurait-elle du savoir du rituel qui l’aurait probablement mis dans la merde jusqu’au cou ?

Pour se rendre dans le monde de Ptolémée, il fallait refaire le rituel. Ce n’était pas facile, elle devait redessiner tous les putains de cercle et elle n’avait aucune idée de ce à quoi ils devaient ressembler. Il fallait qu’elle traduise son bouquin de magie si elle voulait obtenir les réponses qu’elle désirait. Erïka poussa, sans même le réaliser, un soupire. Elle allait devoir tout faire par elle-même car, en plus de ne pas l’accompagner, Ryan semblait plutôt motivé à la laisser s’occuper de Ptolémée toute seule.

-« Ça me va. Je n’ai pas envie qu’il fasse dans son pantalon, de toute façon. Laisse-moi quelques heures, le latin ça ne s’apprend pas parfaitement en deux jours. »

Erïka se sentait plus détendue. Il allait rentrer chez lui et tout ira bien. Elle se sentit à l’aise de s’éloigner, marchant vers le livre qu’elle avait jeté au sol, un peu plus tôt. Elle le ramassa. Comment faire pour que Ptolémée rentre chez lui ? Elle n’avait qu’à lui dire, non ? Si ça ne fonctionnait pas, elle pourrait tenter de fouiller son bouquin.


-« Oui, rentre chez toi. T’as intérêt à être là quand je vais t’appeler parce que sinon je te ramène ici. »

Elle laissa Ptolémée disparaitre. Son regard s’attarda sur les symboles du cercle qui étaient maintenant gravés au sol par le pouvoir de Ptolémée. Il semblerait qu’il était temps pour elle de se remettre au travail. La jeune femme ouvrit son livre, alla chercher son petit cahier de notes et inscrivit quelques trucs à l’intérieur. Elle était bien décidée à noter le rituel comme il se doit, en anglais. Les formules, elle les retranscrivait en latin.

-« Si tu restes ici à me regarder bosser tu vas attendre longtemps. Vas donc me faire un sandwich si tu t’ennuis. » Lança-t-elle à Ryan avant de relever la tête pour lui offrir un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Lun 11 Aoû 2014 - 18:16

-« Ça me va. Je n’ai pas envie qu’il fasse dans son pantalon, de toute façon. Laisse-moi quelques heures, le latin ça ne s’apprend pas parfaitement en deux jours. »

-Je suis surpris que tu sois arrivé aussi loin en aussi peu de temps en fait. Enfin… je ne sais pas exactement nous sommes quand, le temps passe différemment chez moi… mais bon passons.

Le démon recula pour retourner dans son cercle, demandant à nouveau sa libération. Il n’eut pas à s’en faire, car la jeune femme lui accorda son souhait bien rapidement.

-« Oui, rentre chez toi. T’as intérêt à être là quand je vais t’appeler parce que sinon je te ramène ici. »

-Je répondrai… Tu pourras passer dans mon monde, mais promets-moi que tu feras attention une fois de l’autre côté. Certains esprits ont bien plus de haine envers les humains que moi.

Puis il disparut graduellement, comme si des centaines d’hameçons se plantaient en lui doucement pour le faire monter jusqu’au plafond, puis disparaître. Ryan, qui ne savait toujours pas ou se mettre dans cette situation, secoua la tête pour s’assurer qu’il était réveillé, envoyant ses cheveux valser autour de lui. Non, il était bien réveillé, il avait bien vu un démon… enfin, une forme de démon un peu étrange soit, mais un démon quand même. Un égyptien et une femme à cornes… étrange ces démons.

-« Si tu restes ici à me regarder bosser tu vas attendre longtemps. Vas donc me faire un sandwich si tu t’ennuis. »

-Je ne me pissais pas dessus je te signale ! Je n’ai simplement aucune envie de quitter ce monde pour l’instant, j’y suis très bien merci. Et attends un peu avant de recommencer toi. Tu penses pas qu’il te faudrait un peu de repos ?

Le barman s’approcha à nouveau d’Erika pour poser sa main sur son épaule, voulant qu’elle le regarde. Son but n’était pas de la charmer ou quoi que ce soit, c’était vraiment de lui faire réfléchir sur ce qu’elle allait faire. Lui n’avait aucune confiance en ce Ptolémée, il n’avait pas connu les évènements qui l’avait uni à Erika, et donc voyait surtout du danger dans cette situation. Il fallait au moins que la jeune femme soit parfaitement en forme pour entreprendre un tel… « voyage ».

-Allez remets ça à demain. Il sera encore là c’est certain, alors ton voyage peut attendre non ? On va aller manger un morceau, c’est moi qui invite. Peu importe ce que tu veux. On pourra même vérifier lequel de nous deux pourrait foutre l’autre au sol pendant qu’on y est hein ? T’avais pas quelque chose à me prouver ?

Plus il avait de temps avec elle, plus il avait la chance de la convaincre de ne pas faire un tel geste… se rendre dans le monde des démons… quelle idée de merde vraiment. Elle allait se faire tuer sans aucune raison, outre celle de suivre un égyptien étrange qui l’avait menacé. Ryan n’allait pas la laisser se suicider ainsi. Il était peut-être un peu trop protecteur, mais il ne luttait pas contre sa nature. Il savait qu’elle faisait erreur, et il allait l’empêcher de se rendre jusqu’au bout.

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 13 Aoû 2014 - 0:24

Il ne fallait jamais jouer avec les esprits. Erïka se souvenait bien des paroles de son grand-père lorsqu’elle était dans sa phase « sorcellerie » et qu’elle souhaitait devenait une véritable sorcière. Il lui avait dit de ne jamais jouer avec les esprits, que cela ne pouvait lui attirer que des ennuis. Elle ne devait pas les déranger alors qu’ils étaient plongés dans le repos éternel. Aujourd’hui, elle avait transgressé cette interdiction de jouer avec l’inexplicable et l’incontrôlable. Maintenant, elle comprenait les conséquences de tout cela. Elle avait provoqué la colère d’un démon et aurait pu se faire tuer à cause de son imprudence ainsi que de son imbécilité. Pourtant, elle ne voulait pas s’arrêter là. Elle souhaitait recommencer et apprendre de ses erreurs.

Pressée de renouveler l’expérience, elle avait de nouveau le nez dans ses bouquins. Elle adressait à peine la parole à Ryan. S’il ne voulait pas la suivre, il pouvait toujours lui faire un sandwich ou bien être utile. Cependant, il se préoccupait plutôt du fait qu’elle avait besoin de repos. Pour quoi faire ? Elle n’en avait pas besoin. Tout allait bien, elle ne s’était jamais sentit aussi bien, en fait.


-« Du repos ? Pourquoi ? J’en ai pas besoin ! Je sais pas ce qu’il m’a fait, mais c’est comme la dernière fois. J’ai l’impression d’avoir dormit douze heures après avoir mangé le meilleur repas de ma vie. »

Erïka referma malgré tout son livre. Elle le posa à côté d’elle avant de jeter un regard à son cahier de note. Elle avait envie de continuer, poursuivre ses recherches et ses apprentissages. Cependant, Ryan lui proposait quelque chose de pratiquement aussi intéressant. Elle hésita pendant un instant. Il lui offrait à manger ? Par gourmandise, elle voulait accepter. Et puis, ils pouvaient toujours se chamailler un peu et s’affronter comme ils en avaient parlé un peu plus tôt.

-« Hummm... Ça dépend… Le repas comprend des sushis ? »

Finalement, Erïka laissa tomber ses bouquins. Elle les referma et les glissa dans son sac à main. Elle attrapa son manteau et ledit sac avant de se relever. Elle était prête à y aller. Il y a un moment qu’elle n’avait pas manger les sushis frais provenant d’un bon restaurant. Si Ryan offrait, elle n’allait pas refuser.

-« On mange et après on voit pour le combat. C’est pas bon de se battre après le repas. Un coup mal placé dans l’estomac et c’est un désastre. Rien que de l’imaginer ne me donne pas envie de tester l’expérience. Par contre, après, je pourrais toujours te prouver que je suis capable de survivre dans un monde de démons. »

D’un pas pratiquement enjoué, elle quitta la pièce. Il avait peut-être réussis à la convaincre, pour l’instant, mais elle n’allait pas renoncer à cela. Elle souhaitait revoir Ptolémée et comprendre quel était son monde, qui étaient ceux qui le peuplait. Elle allait également apprendre à fermer sa gueule lorsque le moment était approprié. Ça allait être tout un défi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Mer 13 Aoû 2014 - 22:22

-« Du repos ? Pourquoi ? J’en ai pas besoin ! Je sais pas ce qu’il m’a fait, mais c’est comme la dernière fois. J’ai l’impression d’avoir dormit douze heures après avoir mangé le meilleur repas de ma vie. »

Merde… le barman commençait à penser que lui faire lâcher le morceau serait de plus en plus difficile. Elle semblait motivée, elle avait une tête de cochon, et Ryan peinait à lui donner des raisons d’abandonner pour le moment ses recherches. Après tout, la raison « Tu vas crever là-bas » ne semblait pas du tout l’affecter, elle avait toute confiance en son guide apparemment, mais pour Ryan, c’était un jeu trop dangereux, qui surtout ne lui donnerait rien de plus. À quoi bon aller dans un autre plan ? À part se faire bouffer tout rond, il n’y avait aucune raison. Le barman opta finalement pour la nourriture et un bon combat d’entraînement. C’était bien comme offre non ?

-« Hummm... Ça dépend… Le repas comprend des sushis ? »

-Évidemment ! Un buffet de sushi si c’est ce que ça te prend ! Livré frais préparé !

Si elle lui donnait volontairement les arguments pour la convaincre de rester, le barman allait sauter sur l’occasion. Content de voir qu’elle se décidait à ranger ses livres dans son sac, il poussa un petit soupir avant de sourire à son interlocutrice. L’offre du combat aussi était sur la table, Erika allait devoir se prouver très ingénieuse et rapide sie elle voulait échapper aux mains agiles du barman et à ses prises pour le moins surprenante.

-« On mange et après on voit pour le combat. C’est pas bon de se battre après le repas. Un coup mal placé dans l’estomac et c’est un désastre. Rien que de l’imaginer ne me donne pas envie de tester l’expérience. Par contre, après, je pourrais toujours te prouver que je suis capable de survivre dans un monde de démons. »

-Ça me va tout à fait, et comme je ne sais pas ce qui t’attend là-bas, au moins je pourrai te prouver que tu restes une petite femme frêle innocente et stupide !

C’est sur un ton d’humour, et surtout prêt à s’enfuir, que le barman avait prononcé ces derniers mots. Non, Erika n’était pas stupde…

Mais inconsciente… peut-être un peu.

Il se dépêcha de quitter la salle d’invocation, ne voulant pas se prendre un coup d’une Erika en furie, et finit par se réfugier dans le salon, où il attendit que son « ennemie » n’arrive. Encore un peu joueur, il la regarda, le sourire au lèvre, et lui demanda :


-Alors tu me prouves ce que tu dis avant qu’on mange ou tu es trop affamée pour le faire ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Jeu 14 Aoû 2014 - 4:14

Lorsqu’Erïka était entêtée à faire quelque chose il était plutôt difficile de la faire changer d’avis. Elle ne voulait pas lâcher le morceau tant et aussi longtemps qu’elle n’avait pas atteint son but. En ce moment, Ryan tentait du mieux possible de la convaincre qu’elle devait cesser de jouer les invocatrices pour le moment. Jouer avec les démons n’était pas l’idée du siècle, il suffisait de voir ce qui venait de se passer avec Ptolémée. Il aurait pu la tuer s’il en avait eu envie. Erïka devrait se compter chanceuse d’avoir été épargnée.

Ryan avait réussis à changer les idées d’Erïka et l’avoir par l’estomac. Elle avait envie de sushis et l’homme était prêt à lui en faire livrer. Elle n’allait pas dire non. Après tout, il le lui offrait. Elle pourrait toujours appeler Ptolémée plus tard. Et puis, ce dernier n’avait pas tout à fait tard, ce ne serait pas une mauvaise idée d’apprendre davantage le latin avant de l’invoquer de nouveau. Si elle se laissait un peu de temps, elle pourrait être en mesure d’apprendre d’autres trucs bien utiles, surtout si elle décidait de passer de l’autre côté.

Après le repas, ils pourraient se battre. Ce ne serait qu’un petit combat amical pour tester les capacités de chacun. Cependant, Erïka était un peu réticente face à cela. Elle n’avait pas peur d’affronter l’homme ou quoi que ce soit du genre. Au contraire, elle adorait l’idée de pouvoir rencontrer de nouveaux combattants et ainsi apprendre davantage en matière de sports de combat. Par contre, après un repas ce n’était peut-être pas recommandé. Elle ne pouvait pas se battre alors qu’elle venait de manger. Un mauvais coup risquerait de faire ressortir l’entièreté de son estomac, ce qu’elle préférait éviter. Elle n’osait même pas l’imaginer, alors le vivre était hors de question.

Puisqu’elle était réticente, Ryan en profitait pour la narguer un peu. Il insinuait qu’elle était faible ? Frêle, faible, peu importe, cela sonnait de la même façon à ses oreilles. En plus, il osait dire qu’elle était stupide et innocente. Elle n’était pas aussi innocente qu’elle semblait l’être. Il se méprenait sur elle. Bien qu’il n’avait pas l’air sérieux, Erïka allait lui montrer à ne pas insinuer de telles choses.

-« Oh man… I’m gonna make you cry. I’ll show you that I’m not so innocent as you say. »

En voyant l’homme s’enfuir, elle ne tarda pas à se lancer à sa poursuite. Une fois à l’étage, elle daigna jeter ses affaires au sol afin de gagner en vitesse. Il n’allait pas s’en sortir facilement. Elle n’était pas en colère, quoi que peut-être un peu touchée dans son orgueil, mais cela faisait partie du jeu. Elle le poursuivit jusqu’au salon. Elle décida de l’attaquer directement en lui sautant sur le dos dès qu’il fut à sa portée. Elle s’accrocha à lui, passant un bras autour de son cou afin de ne pas tomber à la renverse. Le seul qui devait chuter, ici, c’était lui. Elle serra ses jambes autour de son torse et, de sa main de libre, le frappa à quelques reprises au niveau de l’épaule.

-« Tu veux voir ce que je sais faire ? Je ne vais pas te laisser t’en tirer comme ça ! »

Par contre, lorsqu’elle se retrouva sur le canapé, Ryan sur elle, elle devait avouer qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose pour l’empêcher d’avoir le dessus. Elle était coincée et ne pouvait rien faire de plus que de serrer son emprise sur Ryan. Il ne restait plus qu’à espérer qu’il tente de se relever pour tenter quelque chose car elle ne comptait pas le lâcher de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Smith

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 01/04/2012

Fiche Tecnhique
Metier: Barman
Age : 22
Nationalité : Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Ven 15 Aoû 2014 - 19:12

-« Oh man… I’m gonna make you cry. I’ll show you that I’m not so innocent as you say. »

-Oohhh let me be pervy then, naughty girl.

Eh oui, le barman s’échappa en courant, fuyant la furie blonde qui la poursuivait. Elle courrait vite en plus, suffisamment vite pour ne pas se faire distancer par le barman tout de même bien entraîné. Alors qu’elle semblait en furie, lui riait à gorge déployé, ce qui n’aidait en rien sa tentative de fuite. Elle finit cependant par le rattraper en lui sautant dans le dos, ses jambes serrant son torse. C’est qu’elle aussi était entraînée la petite ! Ryan poussa avec ses abdos, visant uniquement à déserrer un peu l’étreinte d’Erika, ne voulant pas perdre le souffle. De plus, les coups commençaient à pleuvoir sur son épaule.

-« Tu veux voir ce que je sais faire ? Je ne vais pas te laisser t’en tirer comme ça ! »

-Attention ! Tu vas te casser un ongle !

Incapable de la déloger, trop occupé par son rire qui rendait très difficile la contraction de ses abdos, il opta pour une autre solution. Comme ils étaient dans le salon, il se plaça dos à l’un des canapés, puis se laissa tomber sur celui-ci. Si elle ne le lâchait pas, au moins comme ça elle allait avoir bien du mal à le frapper. Sans vouloir dire que ses coups visaient à blesser, ses jointures étaient loin d’être molles, et Ryan allait tout de même finir avec un bleu. Plaçant ses coudes sur le côté des genoux d’Erika, ses mains serrés devant lui, il utilisa ce « levier » pour désserrer l’étreinte des jambes de son adversaire sur son torse, puis parvint à se retourner et à lui faire face. Elle était encore affalée à moitié sur le canapé, alors que lui avait une jambe au sol et l’autre sur un des coussins. Les deux protagonistes pouvaient bouger leur bras librement, et le tiraillage ne fit que continuer. Ryan bloquait autant que possible les coups, ne cherchant pas à frapper à aucun moment. C’était léger, amusant… et ça avait été suffisant pour la déconcentrer de son objectif premier. Après quelques secondes, il finit par attraper les mains d’Erika, leurs doigts se croisant, forçant paume contre paume pour repousser l’autre.

-Bon d’accord… t’as peut-être un peu plus d’énergie que la normale je te l’accorde… mais t, as faim aussi non ? Si tu ne me lâches pas, je pourrai pas te commander de sushis ?

_________________
Pouvoir passif de Ryan: Lorsque Ryan vous regarde ou qu'il vous touche, l'attitude que vous auriez normallement envers lui augmente d'un cran. Quelqu'un de méfiant reste méfiant, mais il l'est moins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erïka M. Davidoff
Codeuse - Modératrice
avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 24
Localisation : Far Away From You ~

Fiche Tecnhique
Metier: Professeure / PDG des S.M.I.T.E Industries
Age : 21 ans
Nationalité : Russe / Américaine

MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   Dim 17 Aoû 2014 - 22:44

Erïka adorait taquiner les gens et s’amuser. Cependant, en retour, ses amis pouvaient bien la taquiner également. Ryan ne se gênait pas pour le faire. Il jouait avec le feu et elle devait avouer que ça lui plaisait. Elle le poursuivit à travers la maison avant de finalement l’attraper. Elle sauta sur son dos et fit en sorte de s’accrocher à lui comme un petit singe. Elle n’allait pas le lâcher avant qu’il décide d’abandonner.

Elle se fichait pas mal de se casser un ongle. Elle voulait gagner, c’est tout. Souvent, elle se contentait de peindre ses ongles de noir ou de bleu, rien de plus. Elle détestait les manucures et se casser un autre n’était pas une raison valable d’abandonner un combat en toute circonstance.


-« Je ne me plaindrais pas de me débarrasser de mes faux ongles, surtout si c’est pour les planter dans ta peau. »

Elle n’avait pas considérer que Ryan pouvait mettre son poids sur elle afin de la forcer à le libérer. Il se laissa tomber sur le canapé et l’écrasa. Cette dernière n’osait pas le lâcher pour autant. Elle gardait ses bras autour de son cou et essayait de nouer ses jambes autour de sa taille.

Ryan était un homme bien plus bâti et plus fort qu’elle. Elle n’arrivait pas à conserver son emprise alors qu’il repousser ses jambes lentement. Bientôt, elle ne fut plus en mesure de résister. Par contre, elle conservait toujours ses bras autour de son cou, resserrant parfois son étreinte en prenant garde à ne pas l’étouffer non plus.

Finalement, Ryan lui fit face. Erïka, elle, ne pouvait rien dire, trop occupée à rire franchement. Elle était heureuse et surtout amusée. Elle le lâcha finalement pour tenter de le taper. Elle ne voulait pas lui faire mal, elle ne mettait pas beaucoup de force dans ses coups, mais elle ne voulait pas se laisser faire. Au bout d’un moment, Ryan la stoppa en attrapant ses mains dans les siennes, leurs doigts s’entrelaçant. Peu à peu, la jeune femme cessa de rire pour le regarder. Malgré tout, elle gardait le sourire.

-« Tu connais le meilleur endroit pour commander des sushis, j’espère ? Bouge-toi, je vais appeler. Quand c’est moi, la commande est toujours préparée et apporter plus rapidement. Les avantages de bien parler le japonais et de donner un bon pourboire au livreur. »

Elle repoussa doucement Ryan pour se redresser. Elle chercha le téléphone des yeux. Lorsqu’elle le repéra, elle se leva et alla le chercher. Elle avait une bonne mémoire et se souvenait du numéro de ses restaurants préférés, à savoir celui-là et le restaurant russe du centre-ville. Elle s’y faisait régulièrement livrer de la nourriture. Portant le combiner à son oreille, elle attendit que quelqu’un daigne décrocher pour passer sa commande entièrement en japonais. Ryan ne pouvait savoir à quel point elle avait faim et commandait un énorme plateau de sushis. Au bout d’un moment, elle lui demanda son adresse pour le donner à la téléphoniste. Dans plus ou moins trente minutes ils allaient avoir les plus délicieux sushis de cette ville. Une fois la commande passée, elle raccrocha.

-« Vu le manoir dans lequel tu vies, j’ai supposé que tu devais avoir assez d’argent pour nous payer un repas de luxe. Va falloir que tu m’expliques comment un barman peu faire autant d’argent. Tu travailles dans une boite de nuit pour riches ou quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Other Side [Ryan Smith]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Other Side [Ryan Smith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Rien que pour une nuit [Ryan Smith]
» Bryan Ryan
» [Scénario] Il faut sauver le soldat Ryan
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Sentinel Project :: Le Monde :: New-York-